• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Survivre en ASS en 2013, étude de cas, maman solo 2 enfants

Survivre en ASS en 2013, étude de cas, maman solo 2 enfants

Monique, 43 ans, 2 enfants (10 et 13 ans), divorcée.

Dijon 21000, en lotissement, accession à la propriété d'une petite maison avec un petit coin de gazon, remboursement 650€ par mois.

Monique, qui a perdu son emploi, comme des millions de Français, bénéficie aujourd'hui de l'ASS (allocation de solidarité spécifique).

 Alllocation attribuée, car arrivée en fin de droit assedic, elle totalisait + de 5 ans d'activité au cours des 10 dernières années, elle n'a pas le droit à un centime de RSA car elle dépasse les plafonds de revenus atteignables pour un foyer de 3 personnes.

Revenus du foyer :

  • ASS : 477€ (15,90€/jour)
  • Pensions alimentaires : 200€
  • Allocations familiales : 128,27€
  • APL : 273,29€
  • Prime de noël : 22,86€

TOTAL revenus : 1101,42€

Dépenses du foyer :

  • Crédit immobilier : 650€
  • EDF-GDF, chauffage, bouteilles gaz : 90€
  • Eau : 30€
  • Assurance habitation : 20€
  • Téléphonie / internet : 40€
  • Banque : 5€
  • Assurance Auto : 30€
  • Carburant : 50€
  • Alimentation, hygiène corporelle et domestique : 250€
  • Taxe foncière 25€

TOTAL dépenses incompressibles : 1190€

Monique a trouvé, avec bien de la peine, 2 heures de ménages par semaine, au black, pour au moins ne pas être à découvert, elle a pensé à la prostitution occasionnelle mais n'a pas encore osé franchir le pas. 

reste donc 0€ pour :

  • Vie sociale
  • Frais de scolarité, culture, sport
  • Vêtements, linge de maison, sous-vêtements, chaussures
  • Entretien voiture ( amortissement, réparations, contrôles techniques )
  • Entretien logement, intérieur et extérieurs (chauffe-eau, tondeuse, taille haie..)
  • Réparations et renouvellement électroménagers, multimédias, literie, ameublement ..
  • Tabac, e-cigarette, timbres, papeterie, consommables ...
  • Parapharmacie, dépassements certains soins non prix en charge par la CMU complémentaire.
  • Vacances, sorties
  • Noël, anniversaires etc ..
  • Coiffeur, recherches d'emploi ..
  • Si animal domestique ( nourriture, véto etc .. )

Probabilités accentuées, de voir apparaitre de la délinquance, ou tout au moins beaucoup de frustrations, de mal-être, chez les enfants lorsqu'ils vont arriver à l'adolescence, car comme bien des camarades, ils rèveront d'avoir leur iPhone, tablette, des belles baskets à la mode, une console avec des super jeux vidéos, un scooter, faire un mac-do, aller à la fête foraine, etc ...

Bref situation quasi invivable, le moindre coup dur, et c'est le plongeon assuré.

N'allez pas croire que toutes les familles, il y a des grands parents proches, etc, classes moyennes supérieures etc pour aider, ou des héritages qui tombent, etc etc ... des mamans solo, comme Monique, au bord du gouffre, de la dépression, usées, désespérées, isolées, il y en a plein, bien + qu'on ne le pense.

Certaines ont même parfois beaucoup de mal, à franchir les portes des restau du cœur ou du secours catho, car psychologiquement, d'être obligé d'aller "mendier" de la bouffe, c'est vraiment pas le pied, et de mon point de vue, c'est même indigne d'un pays développé ce système de "charité".

Cet article est dans la continuité de Karim, célibataire, locataire, Marseille, au RSA :

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/survivre-au-rsa-en-2013-etude-de-143118


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 14 novembre 2013 15:40

    Combien de personnes en situation très fragile comme évoqué pour le cas de Monique.


    Quand une société ne prend plus soin de habitants , quand une société privilégie l’argent au détriment de la fraternité nous ne sommes plus dans une société mais dans une jungle qui ne dis pas son nom mais dont les effets conduisent à des situations extrêmes.

    Quand une frange de la population l’a plus rien à perdre alors cette société est en danger 

    Philippe

    • Bulgroz 14 novembre 2013 16:51

      "Probabilités accentuées, de voir apparaitre de la délinquance, ou tout au moins beaucoup de frustrations, de mal-être, chez les enfants lorsqu’ils vont arriver à l’adolescence, car comme bien des camarades, ils rèveront d’avoir leur iPhone, tablette, des belles baskets à la mode, une console avec des super jeux vidéos, un scooter, faire un mac-do, aller à la fête foraine, etc ..."

      Propos débiles, indignes et consternants.

      C’est ça pour vous la pauvreté ? L’absence de Tablette, de baskets à la mode .... qui justifierait la délinquance. C’est avec ça que vous voulez nous faire pleurer ?


      • patdu49 patdu49 14 novembre 2013 16:57

        Bah oui, tu peux rester dans le nihilisme tant que tu veux, nier la réalité de la vie, nier la jeunesse, c’est la REALITE de la vie que j’écris là, rien de +.

        Te faire pleurer toi ou tes camarades inhumains, ça j’en doute ...


      • wesson wesson 15 novembre 2013 09:20

        bonjour bulgroz,


        soit vous avez pas de gosses à l’école, soit ils ont tout ce qu’ils veulent.

        Dans le cas contraire, vous serez au courant !

      • Kern Kern 14 novembre 2013 17:19

        Alors Pat ?


        On est important : on a du pouvoir

        On censure 

        T’inquiètes ; pendant que tu fais pleurer Margot avec Monique

        Ton président se la coule douce, l’a pas de soucis lui


        Tu peux censurer tant que tu veux : devines qui est le plus couillon de nous deux ?

        • patdu49 patdu49 14 novembre 2013 17:25

          Je n’ai jamais censuré de MA VIE quoi que ce soit depuis que je suis sur internet ..

          Donc arrête de psychoter, pas moi qui a cliqué sur « signaler un abus ».


        • foufouille foufouille 14 novembre 2013 17:28

          une assurance perte d’emploi est obligatoire, il me semble pour un crédit immo


          • patdu49 patdu49 14 novembre 2013 17:38

            non, pas obligatoire, j’en ai pas moi même.

            de + ça n’apporte que du « repoussement momentané » il me semble.


          • Bruce Baron Bruce Baron 14 novembre 2013 21:11

            @Foufouille : Seule l’assurance décès et invalidité est obligatoire pour un emprunt immobilier. L’assurance chômage est facultative mais surtout elle n’est pas vraiment intéressante (couverture à hauteur de 60% des remboursements mensuels pendant 6 mois ou 1 an et à compter seulement du 6ème mois de chômage).


          • foufouille foufouille 14 novembre 2013 21:50

            j’ai ma lu, dans ce cas
            c’est toujours bon a prendre


          • foufouille foufouille 14 novembre 2013 21:53

            invalidité est pas obligatoire si tu es déjà invalide et « riche »
            pour le chomedu, ça dépend des assurances


          • foufouille foufouille 14 novembre 2013 17:37

            ton APL me semble faible aussi. dijon est en zone 2. primo accédant l’APL est plus élevé


            • patdu49 patdu49 14 novembre 2013 17:42

              Non c’est chiffre exact concernant APL.

              Tu peux faire simulation sur le site de la CAF si tu veux.
              crédit accordé en 2005.

              à savoir que l’apl est toujours moindre à montant égal, quand prêt que quand on paye le prêt ou qu’on engraisse un multi-proprio ... le système avantage les rentiers.



            • patdu49 patdu49 14 novembre 2013 18:53

              il est quand même très fiable.

              ça fait drôle que tu retrouves des articles que j’avais écrit il y a déjà 6 ans et demi !


            • foufouille foufouille 14 novembre 2013 19:49

              ce sont des recherches que je refais souvent. mes résultats sont donc assez rapide
              ça me parait bizarre car je me souviens avoir toucher 220 en hlm et seul. le simulateur de dijon est plutot « con » et toujours en brut


            • foufouille foufouille 14 novembre 2013 20:06

              vu le niveau du loyer, il vaut mieux renégocier son crédit ou passer en surendettement


              • titi 14 novembre 2013 22:21

                Et le père des gamins ?


                • patdu49 patdu49 15 novembre 2013 08:52

                  Il fait parti des 60% qui payent la pension alimentaire, déjà bien par rapport à d’autres.
                  là on pourrait ouvrir également un autre sujet, remarque ..

                  car parfois pères smicards, seuls, qui ne peuvent déjà plus bouffer, parfois pas étonnant quand certains ne payent plus, on est dans un système qui est devenu complètement fou ... avec des décisions de justices parfois complètement loufoques, incohérentes, abracadabrantes...


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 novembre 2013 23:42

                  Avec un PIB supérieur à 1 900 milliards d’euros, la France, cinquième puissance mondiale, n’a jamais été aussi riche de son histoire. Pourtant, depuis 1945, le pays n’a jamais compté autant de démunis avec plus de 8,6 millions de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté, soit plus de 14% de la population. source

                  Le rôle de la politique est de réguler voire ajuster les finances publics en sorte de garantir les mêmes droits pour tous, droit d’avoir un toit, droit au soin médical, droit d’avoir un revenu minimum, droit d’avoir accès à la formation scolaire, etc. Toutes ses droits s’effrittent de plus en plus .... pour des raisons divers ... On constate que les grandes structures (multinationales ... banques privées ...) arrivent par des ’’tour de passe passe’’ d’échapper à une majorité de taxes et/ou impôts voire aux autres charges financières (80 milliards d’euros /ans de manque de recettes de l’état due à la grande fraude) et ceci permet d’augmenter leur bénéfices à la même hauteur. Les bénéfices iront au groupe investisseur, tandis que les frais d’entretien iront à l’État, donc au contribuable. C’est la double peine pour les petits contribuables !

                  Les hommes politiques agissent en première ligne dans l’intérêt des marchés financiers et ceci ce traduit par exemple dans l’abandon des services publics, de l’abandon des lois régulateurs .... un exemple ’’ La LIBÉRALISATION DES MARCHÉS DE L’ÉNERGIE ’’

                  La tendance :

                  Depuis 2002, le nombre de personnes pauvres au seuil de 50 % a augmenté de 1,1 million (+ 30 %) et le nombre au seuil de 60 % a progressé de 1,2 million (+ 16 %). Sur cette même période, les taux sont passés respectivement de 6,5 à 7,9 % et de 12,9 à 14,3 %. source

                  En france, les riches sont de plus en plus riches, et les pauvres… de plus en plus pauvres

                  Au total, 2,7 millions d’enfants vivent en dessous du seuil de pauvreté. De plus, 21,9% des 18-24 ans, soit plus d’un million de jeunes, vivent dans le dénuement. source

                  Programme de Libération Nationale - UPR


                  • spartacus spartacus 15 novembre 2013 10:31

                    Mais quel charabia de 100% de références ubuesques sur des agrégats !


                    Et dire que 80% de la France endoctrinée par l’éducation gauchiste raisonne aussi nullement faute d’avoir appris un minimum l’économie.

                    Le PIB est un agrégat. Il ne mesure pas la richesse, mais l’ensemble des factures émises par le pays.
                    Payer des gens a creuser des trous et d’autres à les reboucher n’a jamais créé de la richesse, mis des dépenses. Le PIB Français est à 57% de la dépense.

                    Un seuil de pauvreté est aussi un agrégatLe seuil de pauvreté, qui correspond à 60% du niveau de vie médian de la population. Si il y a moins de riches, le chiffre diminue. Ça ne fait pas pour autant le revenu des pauvres en augmentation. 

                    Les bénéfices sont les revenus du risque. Il sont les investissements productifs de demain. C’est positif de faire des bénéfices. Mettre au même niveau les revenus du risque avec ceux qui sont obtenus sans challenge ou compétition est une absurdité de gauche.

                    La libération des marchés de l’énergie est une très bonne chose. Exemple concret : en ne passant pas par un monopole, dans l’exemple de l’article, la personne pourrait gagner 13% de remise sur son gaz. http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/15/l-ufc-que-choisir-promeut-une-offre-de-gaz-13-moins-chere_3495736_3244.html

                    Vous avez a gauche un raisonnement absurde et stupide. Systématiquement vous faites des références à des agrégats sur lesquels on ne peut pratiquement rien déduire sauf de la stigmatisation.
                    Systématiquement vous faites référence aux « différences de revenus » qui n’apportent que de la stigmatisation dogmatique.

                    Il faut que votre voisin soit riche pour vous acheter votre production, et comme vous vendez votre production vos revenus augmentent et vous devenez riche. Si vous tuez le voisin riche, vous ne vendez plus votre production et vous n’aurez jamais l’occasion de devenir riche.

                    Les doctrines collectivistes reposent sur la jalousie sociale, ce qui les conduit de façon nihiliste à préférer la pauvreté pour tous à une richesse inégalement partagée.





                  • jaja jaja 15 novembre 2013 14:32

                    « Personne ne souhaite que chacun ait « le même revenu » (comme vous le suggérez), c’est débile »

                    C’est pourtant ce pourquoi nos ancêtres se sont battus... Cette égalité sociale intégrale est voulue par tous les penseurs du socialisme, Babeuf, Marx, Bakounine, Makhaiski etc...certains après une étape de « dictature du prolétariat » pour d’autres elle doit être immédiate dès la prise du pouvoir...


                  • spartacus spartacus 15 novembre 2013 17:31

                    @ Gauche normale

                    Je vous ai déjà répondu que vos analyses sont toute basées sur des agrégats et sur des économistes qui trafiquent les chiffres pour leur faire dire ce qu’ils ont envie. Vous ne faites pas l’effort de compréhension des méthodes de calcul de ces derniers comme Stiglitz  et Krugman, Larouturou ou Pikety. La grande caractéristique de ces derniers est la fraude aux chiffres....

                    Vos références, Stiglitz  et Krugman, Larouturou en France sont des économistes qui donnent des avis dans des domaines qui ne sont pas leurs spécialité et comme vous font des analyses sur les différences et des photographies instantanée de l’économie. Ils ne tiennent jamais compte de la valeur du capital nécessaire au social ni la valeur du risque ni la valeur du ruissellement ni de l’importance de la mobilité des revenus. 

                     Ils surévaluent les chiffres de richesses des ménages n’incluent pas la valeur présente dans les bénéfices sociaux garantis aux familles modestes, leur plus grande richesse. 
                    Ils surévaluent donc artificiellement les inégalités et ne correspondent pas à la réalité. 

                    Explications : Pour obtenir une rente de 475€ par mois comme le RSA, Un riche doit disposer de 285 000€ avec un rendement à 2% s’il est placé en banque.

                    Ainsi Stiglitz compte celui qui dispose d’une valeur de 285 000€ avec une rente de 475€ par mois est un riche, et celui qui dispose du RSA et de la même valeur est un pauvre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès