• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Tesla, veau d’or de marchés complètement fous

Tesla, veau d’or de marchés complètement fous

Après plusieurs dérapages et avoir annoncé le licenciement de 9% de ses salariés pour tenter de réduire ses pertes, Elon Musk semble vouloir se racheter une conduite, comme l’a montré l’annonce des résultats de Tesla pour le second trimestre. Les marchés ont applaudi, faisant rebondir l’action. Pourtant, le simple survol des chiffres devrait appeler à beaucoup plus de prudence.

 

Il était une fois une grosse bulle
 
Bien sûr, Elon Musk peut s’appuyer sur le fait que Tesla a réussi à produire 5031 Model 3 la dernière semaine de juin, tenant son objectif, au contraire du premier trimestre, où son entreprise n’avait réussi qu’à produire 2020 voitures sur la dernière semaine au lieu des 2500 visées. On ne peut que reconnaître la forte progression des cadences, qui permet au fantasque PDG d’annoncer que la rentabilité de son entreprise est proche et pourrait être atteinte au second semestre, rappelant l’objectif de 350 000 voitures produites par an. Les marchés ont bien accueilli les annonces, faisant gagner à l’action plus de 10%, un gain de plus de 6 milliards de dollars de capitalisation boursière en un jour  !
 
 
Les chiffres restent pourtant préoccupants : une perte de 700 millions pour 4 milliards de chiffre d’affaires, soit un résultat négatif de plus de 15% du CA, certes en amélioration par rapport au -20% des précédents trimestres. Forte hausse de la production et amélioration du taux de résultat pourraient être convaincants, mais cela semble un peu court. D’abord, il y a encore du chemin à parcourir avant de gagner de l’argent. Puis, les chiffres de production sont assez troublants. Si la production de Model 3 a triplé en un trimestre, le chiffre de la dernière semaine, à 5031, est artificiellement gonflé puisque sur les 12 premières semaines, la production moyenne est restée inférieure à 2000 unités.
 
Etonnament, si plus de 28 000 Model 3 ont été produites sur le second trimestre, seulement plus de 18 000 ont été livrées, un écart bien faible, qui amène à se poser des questions sur le niveau de qualité et de finition de ces cohortes de Model 3 produites. En outre, les constructeurs premium fourbissent leur réponse, qui arrive, et pourrait bien mettre en difficulté le constructeur californien, dont on peut se demander si ses voitures seront au niveau. Plus inquiétant, les géants allemands pourront se permettre une agressivité tarifaire sur leurs véhicules électriques, amortie sur les plus de deux millions de voitures à combustion classique… Bref, la position de Tesla est très fragile.
 
 
Bien sûr, Tesla a triplé sa production de Model 3, mais la concurrence arrive et les gouvernements se rendent compte du bilan écologique contestable des véhicules électriques, remettant en cause les aides passées. Il est donc fou que Tesla ait une capitalisation boursière supérieure à celle de Renault et PSA réunis (plus de 100 milliards de CA et 7 milliards de profits à eux deux).

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Dron 11 août 11:20

    Les innovateurs prennent des risques pour mettre au point leurs projets. Si on écoutait des gens comme vous on en serait encore à la traction animale. Bien sur la voiture électrique n’est pas la panacée , mais il me semble que dans les grandes villes , cela pourrait apporter moins de pollution.Le gros problème de ces voitures étant l’autonomie et le stockage de l’energie.


    • hunter hunter 11 août 11:46

      @Dron


      Oui, vous avez raison, pour les grandes agglomérations, l’électrique c’est une partie de la solution !

      Il faudrait favoriser son acquisition par le plus grand nombre d’urbains, mais une Tesla est performante et pas vraiment abordable pour tous.

      Le problème c’est qu’il faut trouver des politicards pas trop mal- comprenant, qui ne se mettent pas en tête d’imposer le véhicule électrique partout, surtout quand de grandes distances sont nécessaires à parcourir. ( sans parler de l’approvisionnement en électricité alors nécessaire......combien de centrales à uranium, si le parc auto devenait tout électrique ?)

      Mais bon, avoir des politiques intelligents...bah je crois que c’est un problème plus difficile à résoudre, que l’augmentation de l’autonomie d’une bagnole électrique non ?
      Les Tesla sont d’ailleurs les meilleures dans ce domaine il me semble....

      Adishatz

      H/

    • cassini 11 août 11:59

      @hunter


      Combien de centrales à uranium si tout le parc automobile devenait électrique ? 

      Moins qu’on ne croit. 
      Au lieu d’enfouir bêtement les produits de fission, il faut les mettre dans un générateur thermoélectrique, et on a des voitures d’autonomie illimitée. En plus, une fois dans la garage elles chauffent la maison. 
      Autant d’uranium à fissionner en moins. 


    • hunter hunter 11 août 12:01

      @cassini


      Merci de cette remarque intéressante, mais quid de la radioactivité résiduelle ?

      C’est un vrai problème non ?

      Adishatz

      H/

    • taketheeffinbus 11 août 12:36

      @hunter


      Sans parler qu’au moindre accident, l’on exposerait tout le monde à une contamination radioactive.

    • generation désenchantée 11 août 12:48

      @taketheeffinbus
      au fait tu a prévu ton abri anti atomique et ta tenue NRBC quand il y auras un carambolage de voitures et camions avec des générateurs thermoélectrique ?


    • banban 11 août 13:18

      @Dron
      C’est pas à Singapour que le gouvernement a relégué la tesla au niveau des SUV au niveau du malus liée au bilan carbone ? Pas pour faire chié Elon Musk, juste parce que c’était juste le vrai bilan carbone de la bêtes.

      Innovation ? ça fait 130 ans que la voiture électrique existe. Elon c’est juste engouffré dans la branche de cette mode. aucune innovation technique. les grands constructeurs doivent sortir 1000 fois plus de brèvet. Quasi 0 recherche Les seul recherches chez Tesla, sais au niveau de la conduite automatique., juste du développement, au contraire de Toyota ou d’Audi (notamment avec les piles à combustible).
      De plus ces voitures sont réservé au nantis, je doute que les jouets des Nantis révolution l’humanité d’une quelconque façon.
      Innovation marketing surement, mais pas plus. on peut juste lui accorder aussi d’avoir prouvé qu’il serait possible de faire des dollars avec l’électrique. 


    • banban 11 août 13:25

      @cassini
      Le cas de la France est une exception. l’électricité dans le reste du monde reste majoritairement produit avec du gaz et du charbon. on déplace juste la pollution d’un point a un autre. et je suis pas sure qu’a Bombay ou Mexico beaucoup de gens ce mettent au tesla.

      et puis dans les villes pas grand monde a un garage.

    • Alren Alren 11 août 13:32

      @Dron


      Tesla fabrique des voitures bien trop puissantes (et bien trop chères !) pour la ville.

      La voiture individuelle en ville, qu’elle soit à moteur thermique ou électrique posera toujours le problème insoluble du stationnement. Si tous les gens qui se déplacent pour et dans Paris, en RER et en métro, roulaient en voitures individuelles, la circulation serait complètement bloquée.

      L’avenir ce sont des robots taxis alimentés en électricité par le sol comme le tramway de Bordeaux avec des batteries pour les coupures sur le réseau ou les petites rues.
      Aux croisements, un dispositif permettrait à ceux d’une rue de passer au dessus de ceux continuant tout droit, complété par un système d’échangeurs comme pour les autoroutes afin de ne jamais interrompre le trafic.
      Cela se fera avant ... 2050 ?

    • Claude Simon Claude Simon 11 août 15:03

      En physique, si on écoute Claire Voisin, il faudrait passer les élements radioactifs entre du plasma chaud et du plasma froid ;

      Reste à prouver que son raisonnement est exact.


    • kader kader 12 août 14:06

      @cassini

      il y a des solutions pour produire de l’électricité propre. et il y a eu des nombreux articles à ce sujet ici même.
      déjà si toutes les voitures avaient sur leur toit un panneau solaire souple, combien de tonnes de CO2 serait économisé ?

    • biquet biquet 13 août 19:21

      @cassini
      Au lieu d’enfouir bêtement les produits de fission, il faut les mettre dans un générateur thermoélectrique, et on a des voitures d’autonomie illimitée.
      Avec vous, cela paraît fort simple. Ils sont vraiment cons de ne pas y avoir pensé.


    • biquet biquet 13 août 19:28

      @Claude Simon

      En physique, si on écoute Claire Voisin, il faudrait passer les élements radioactifs entre du plasma chaud et du plasma froid ;

      Reste à prouver que son raisonnement est exact.
      Les maths, où ça mène ! Heureusement qu’il n’y a pas trop de mathématiciens comme elle dans les centrales nucléaires.


    • cassini 17 août 05:51

      @biquet

      quand c’est trop simple il doit y avoir une ironie sous roche. 

    • Loatse Loatse 11 août 11:44

      Il semble que Tesla ait choisi de se cantonner aux modèles hauts de gamme, bref de luxe, avec technologie de pointe soit conduite assistée (gère la conduite dans les embouteillages ou les sorties d’autoroute) ou conduite autonome..


      les constructeurs chinois offrent aussi de très beaux modèles et une gamme démarrant à 11 000 euros,

      il y avait toutefois là, un marché à saisir pour Tesla, du fait de la politique du gouvernement chinois qui veut rapidement généraliser l’usage de la voiture électrique.. (quand ils s’y mettent ceux là, ils ne font pas les choses à moitié)

      Bref Le constructeur américain y faisait son beurre en 2017 : 18000 voitures exportées soit un marché rapportant 2 milliards de dollars..

      que s’est il passé entre temps ?

       les ventes de Tesla à Hong Kong « ont chuté après que le gouvernement a supprimé une incitation à la vente ».


      ( bizarre, nan ?)

      Vont ils raffler l,e marché occidental de la voiture électrique ? Comme ils ont rafflé à Rhone Poulenc les terres rares (en possèdent 98%), comme ils sont propriétaires de la marque Volvo ???

      je les crois même capable de provoquer une bulle spéculative sur le marché américain pour se venger de Trump qui a surtaxé les exportations chinoises..

       toujours est il que Tesla (d’après « les échos ») cherche à installer son usine.... en Chine. D’ici à ce qu’il se fasse racheter par les nouveaux maîtres du monde qui apparemment savent toujours tirer leur épingle du jeu, il n’y a qu’un pas...

      ps : on va passer sur l’andouille qui dit que ca pollue ! mais tout pollue, au moinsse on s’épargnera les pics de pollution à l’ozone, les odeurs d’essence, la pollution sonore, et l’emission de particules fines..



      • BRémy BRémy 11 août 12:34

        @Loatse

        je vous cite
        "mais tout pollue, au moinsse on s’épargnera les pics de pollution à l’ozone,
        les odeurs d’essence, la pollution sonore, et l’emission de particules fines..."

        C’est tellement mieux que la pollution se situe ailleurs, chez les chinois pour le moment,chez nous, c’est propre, pas de particules fines, pas d’odeur au plein de réservoir, pas de bruit de moteur. Le rêve en somme ...

      • zygzornifle zygzornifle 11 août 13:38

        @BRémy


         la pollution se situe ailleurs ,fabrication puis recyclage des batteries une fois usée et l’électricité des centrales .....

      • Loatse Loatse 11 août 14:17

        @BRémy


        C’est tellement mieux que la pollution se situe ailleurs, chez les chinois 

        Je ne m’inquiète pas pour eux, trouveront bien le moyen de nous refourguer et leurs voitures et leurs déchets industriels dans la foulée.. puisque, sans doute l’ignorez vous, nous importons déjà ce genre de déchets..

        La Suisse est le premier pays de provenance des déchets notifiés à l’importation (24 %). Quatre pays la Suisse, le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique sont à l’origine de 85 % des déchets importés. Certains déchets viennent de pays lointains Afrique du Sud, Nouvelle Zélande, Taïwan pour des quantités faibles, mais pour des traitements spécifiques (déchets de batteries ne comportant pas de plomb, de cadmium ou de mercure) pour Taïwan par exemple


      • zygzornifle zygzornifle 11 août 13:36

        En France une boite comme Tesla n’aurait jamais pu voir le jour ....


        Il n’y a plus que les camions rôtisserie de poulets qui ont du succès ....

        • Jean Neymar Jean Neymar 11 août 13:51

          la voiture à piles na pas d avenir c est comme des joués pour les enfants


          • Tom France Tom France 11 août 18:02

            Des milliards qui ne correspondent en rien à la vrai valeur de la boite, toute cette fausse économie va s’effondrer dans peu de temps car bâtie sur du mensonge ! D’autant qu’on ne peut pas d’un côté accentuer sur la quantité puis prétendre faire de la qualité.


            • titi 11 août 19:47

              @Tom France


              C’est la grande question comptable : combien vaut une société ?

              Pour une start up, ce n’est pas de regarder les résultats que la société a réalisé dans le passé, ou qu’elle réalise actuellement, mais les perspectives..

              Et faut quand même reconnaitre que Tesla fait plus rêver qu’Arcelor Mittal.

            • biquet biquet 13 août 19:31

              @titi
              Et faut quand même reconnaitre que Tesla fait plus rêver qu’Arcelor Mittal.
              Sauf que le fer et l’acier ont plus d’avenir que les Tesla.


            • jjwaDal jjwaDal 11 août 19:21

              Personne n’a jamais produit des milliers de voitures électriques par semaine et il est évident qu’il faut une mise de fond importante au départ. L’entreprise ne manque pas d’atouts par rapport aux futurs concurrents et déjà elle possède sa gigantesque usine à fabriquer les batteries équipant ses voitures et bientôt poids lourds et sa propre version évoluée de pilotage automatique. Le suivi des immatriculations laisse peu de doute sur le fait qu’ils vont tenir la cadence des 5000u/semaine et l’entreprise est assez optimiste pour prévoir 6000u/semaine d’ici septembre et a un objectif de 10 000u au milieu de l’année 2019. De plus le niveau de commandes est bon et les futurs produits sont déjà attendus. Il a signé avec les autorités chinoises pour l’implantation d’une unité de fabrication (à Shangaï de mémoire), le marché chinois étant porteur et cela permettant de contourner les taxes sur les importations.
              Pour mémoire, il vend plus de véhicules électriques que Nissan, General Motors, tous les constructeurs automobiles européens. La Chevy Volt de GM est par ex loin derrière, alors que le constructeur vendait un véhicule sur deux aux USA dès 1954...
              Le constructeur capable de fabriquer plus de 5000 batteries pour véhicule électrique à grand rayon d’action pourra égaler la « Model 3 » mais pas sans cracher au bassinet. Ce qu’a fait Tesla. S’ils font du bénéfice à partir de 5000 u/semaine il suffit de tenir et d’améliorer la cadence. Panasonic y croit qui vient de décider une extension en partenariat avec Tesla de la Gigafactory qui est un facteur limitant à court terme. On n’investit pas plusieurs milliards de dollars sans avoir eu accès au détail des chiffres. Et si eux ont confiance...


              •  C BARRATIER C BARRATIER 11 août 20:28

                Tesla est à l’avant garde pour le véhicule autonome, et il y a une clientèle importante pour ces voitures, petites ou plus grandes. Les connaissances sur cette autonomie et leur expérimentation n’exisgeront pas des voitures électriques, cela restera acquis avec l’hydrogène par exemple.


                • Lugsama Lugsama 12 août 00:19

                  Sa fortune est estimé à plus de 20 milliards de dollars, il a le temps de voir venir. On se moquait de ses ambitions spatiales et il a fait une fusée qui peut revenir sur terre, no comment.


                  Et quand une société à pour principal problème de ne pas produire assez pour satisfaire la demande, il y a plus inquiétant je crois.

                  • bob14 bob14 12 août 07:57
                    Tesla : rappel de 123 000 véhicules pour un problème de direction assistée...encore une bagnole de merde !

                    • zygzornifle zygzornifle 12 août 12:47

                      @bob14


                       au moins sa cartographie n’est pas trafiquée ....

                    • Lugsama Lugsama 14 août 09:54

                      @bob14

                      Ce qui n’arrive jamais au constructeur historique, c’est bien connu.


                    • draken2612 12 août 13:05

                       Ce mec n’est qu’un commercial.
                      Il n’y a rien de révolutionnaire dans la voiture Tesla, le problème des voitures électriques c’était l’autonomie, il a mis 30000€ de batteries et voilà ! 
                      Le plus drôle est que ce petit personnage narcissique va se faire virer de Tesla avant la fin de l’année.

                      Space X ne ménera à rien parce que les Russes l’ont fait il y a 20 ans et ils ont conclus que ce n’était pas plus rentables. C’est simple, le plus cher c’est le carburant (la coque représente moins de 10% du prix totale) et le plus compliqué c’est de placer ou replacer (ce qui est encore plus compliqué) ce même carburant.


                      Voila, voila, encore une belle fable comté par les médias pour faire rêver les incultes.

                      • jjwaDal jjwaDal 12 août 19:14

                        @draken2612
                        Trois fois faux. Une batterie stockant 100 kwh (autonomie 600km) valait 13500€ sur une tesla et ce coût va baisser pour des raisons évidentes.
                        Le comité de direction de Tesla lui a fait un « pont d’or » il y a quelques mois pour qu’il reste. En gros, il a accepté de gagner un « gros smic » si les résultats sont moyens et ensuite c’est proportionnel aux chiffres de ventes par tranches. S’il réaliste les projections les plus optimistes, il pourrait devenir l’homme le plus riche du monde.
                        Le coût du carburant ne représente pas un pourcent du coût de lancement. Le coût du premier étage (surtout moteurs) c’est les 2/3 et effectivement ce n’est pas rentable quand on lance 10 fois par an. Ils vont lancer plus du double en 2018 et avec les besoins pour leur constellation ils auront besoin de 30/50 lancements par an. Là, ça vaut le coup.
                        On est toujours l’inculte de quelqu’un, il faut éviter l’usage abusif de l’adjectif.


                      • raymond 2 13 août 19:38
                        @jjwaDal
                        Combien de fois l’engin est-il réutilisable de façon fiable ? je n’y connais rien mais je ne pense pas que l’on puisse s’en resservir éternellement. Le risque d’utiliser un engin qui risque de vous péter à la gueule à la 11 eme fois avec tout le matos dedans ?

                      • jjwaDal jjwaDal 14 août 11:36
                        @raymond 2
                        Le premier lancement sera toujours le plus risqué. Mais au vu des 28 récupérés intacts et des 15 qui ont revolé (une fois) ils estiment que la dernière version peut revoler 10 fois sans intervention autre que le contrôle (des pneux...). En changeant les pièces d’usure tous les dix vols ils pensent que la limite raisonnable est de 100 vols mais ne prévoient pas de le faire. Tout l’étage est bardé de capteurs et les moteurs sont testés avec de leur confier une charge, donc le risque du 11ième vol (après la révision des dix vols) est pas significatif (pour eux).

                      • Raymond75 12 août 14:46
                        Je ne sais pas si Elion Musk rencontrera le succès industriel et commercial, mais je lui souhaite. Des aventures de cet entrepreneur (Paypal, Space X, Tesla, Hyperloop), il y a quand même quelques enseignements à tirer :

                        * Jamais cette aventure n’aurait été possible en France : imaginez un jeune ingénieur informatique qui dise « je vais construire une fusée pour ravitailler la station spatiale, et qui reviendra à son point de départ, et aussi un train qui se déplacera à 1000 km/h et la meilleure voiture électrique du monde » ... Tout le monde lui aurait ri au nez, et aucune banque, aucun investisseur ne lui aurait prêté un centime ! Aux USA (pays qui a de nombreux défauts) c’est possible.

                        * Il y a une différence entre le capitalisme financier actuel, uniquement spéculatif et orienté sur le profit maximum à court terme, et le capitalisme rhénan, où de vrais investisseurs gèrent un projet industriel, sont soucieux de la pérennité de l’entreprise dans le moyen et long terme, investissent dans la recherche et partagent les fruits de la croissance avec leurs salariés. C’est ce qui explique le succès de l’Allemagne. Ces industriels sont aussi associés aux politiques de formation professionnelles et universitaires.

                        En France, une troisième voie fut pratiquée avec succès : l’économie mixte. L’État planifie les axes de développement, aide au financement des premiers investissements et de la recherche, puis confie le développement au privé tout en assurant la coordination de la gestion. C’est ainsi que les anciens grands groupes industriels ont été créés dans les années 50 et 60, démantelés depuis par les spéculateurs financiers à qui on les a bradés ... Je suis conscients des multiples défauts de la gouvernance chinoise, mais c’est ce type de politique que ce pays pratique, avec le succès que l’on sait.

                        En France, l’État a démissionné, et c’est la spéculation qui dirige.



                        • titi 12 août 18:20

                          @Raymond75


                          En France tout le monde a démissionné… 
                          Aucun esprit d’entreprise : devenir fonctionnaire à l’objectif affiché des la plupart des jeunes. 
                          Aucun capital risque : les banques ne cherchent plus qu’à prêter à l’Etat, et à créer des agences réservées justement aux fonctionnaires.

                          Un pays musée.


                        • Lugsama Lugsama 14 août 09:52

                          @Raymond75

                          Les russes, toujours incapable de fabriquer un porte avion nucléaire, rêvent et ont pour projet de rettraper Space X en se demandant comment puisque ne disposant pas de zone de lancement de la qualité des Usa. Musk à fait mieux en quelques temps que les États Us et russe en un demisiècle. Je ne voit pas bien l’intérêt de votre littérature après connaissance ce fait.


                        • zygzornifle zygzornifle 13 août 07:37

                          Le veau d’or est en pâturage chez Rothschild et son soigneur favori est Macron , Brigitte s’occupe de la poule aux oeufs d’or .... 


                          • lloreen 13 août 13:27
                            Elon Musk est le prototype de tout ce qui fait l’horreur ambiante. Touche à tout héritiers de voleurs de brevet, mélangeant les ingrédients comme le professeur maléfique dans son laboratoire clandestin, bref du grand n’importe quoi...

                            « La fusée et le combustible »...Ce genre d’insanité devrait définitivement clore le débat. Nous sommes à l’ère de l’électromagnétisme, énergie qui est le mode de propulsion le plus connu des engins se déplaçant à travers la galaxie...

                            Ce personnage a permis l’émergence d’une bulle -une de plus- qui durera le temps qu’elle durera, permettant à quelques charognards de gruger ceux qui ont été bombardés par les publicitaires à à grands coups et frais « d’énergies renouvelables » et leur donnera l’occasion de vendre à prix d’or des technologies dont les brevets émanent de grands inventeurs, assassinés parce qu’une bande de vautours s’en sont accaparé.
                            Le véritable inventeur d’une partie (émergée) de ces technologies fut Nikola Tesla, mort dans le dénuement total, volé par le rejeton des Scherf (alias Bush) et tous ceux de son espèce qui furent à l’origine de la fameuse opération « paperclip ».

                            Le nom de Tesla associé à ce Musk est une injure absolue à l’inventeur de génie que fut Nikola Tesla.

                            • Lugsama Lugsama 14 août 09:48

                              @lloreen

                              Elon Musk, le génie « héritier » qui s’est payé ses études en travaillant, quel clown vous êtes. Ce type fait avancer le monde pendant que vous réciter des theories complotistes de demeuré sur internet. Les chien aboient, la caravane passe.


                            • bonnes idées 13 août 14:05

                              Pour sur tesla doit un peu d’oseille mais cela reste un prêt accorder à celui qui a la plus belle vision de son avenir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès