• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Top 10 des appareils inutiles dans la cuisine

Top 10 des appareils inutiles dans la cuisine

Au lieu de nous aider, ils mangent notre espace, si précieux. A croire que ces appareils nous en veulent, personnellement. Noël approche, vous serez peut-être leur prochaine victime !

10 – Star du Do it yourself, la machine à pain séduit les radins : le prix au kilo est intéressant quand on le fait soi-même. Mais quand on en a marre de manger toujours le même pain –de mie- on se rend à l’évidence : boulanger, c’est un métier.

9 – Dans la catégorie « Sert deux fois par an », avec l’appareil à raclette, le gaufrier continue de faire la joie des pâtissiers du dimanche. A moins d’être un passionné, on peut s’en passer.

8 – Copine d’étagère du gaufrier, la sorbetière prend autant de place. On pensait faire plaisir aux enfants avec de délicieuses crèmes glacées maison… Au final, ils préfèrent les cônes et les glaces à l’effigie de leurs héros, alors…

7 – En voilà une qu’on ne peut pas accuser de nous encombrer : la machine à pâtes. Raviolis et tagliatelles fraîches sont succulents. Encore heureux : après 3 heures de boulot, en ayant mis de la farine absolument partout… On s’y laisse prendre une fois, pas deux !

6 – Vous tenez une buvette ? Vous avez 8 enfants ? Non ? Alors pourquoi auriez-vous une machine à glaçons ?

5 – En milieu de classement, on trouve LA fausse bonne idée : la carafe filtrante. Une eau plus chère qu’au robinet, sans les garanties de l’eau en bouteille, avec des contraintes en plus : nettoyer l’engin, changer les cartouches etc.

4 – En voici une particulièrement vicieuse : la machine à pop corn, qui fait le travail… D’une casserole ! Complètement ringard qui plus est, aujourd’hui le pop corn s’éclate au micro-ondes.

3…2…1… Sur le podium, difficile de trancher : quel gadget mérite la première place ? Faites votre choix ! La machine à hot dog, qui prend une place insensée juste pour réchauffer pain et saucisses, la dispute à la fontaine à chocolat, pure folie à moins d’être organisateur de goûters d’enfants. La machine à barbapapa les coiffe au poteau en tuant tout ce qui fait le charme du sucre filé : l’acheter à la fête foraine ou en bord de plage, l’été…

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 novembre 2013 03:19

    Personnellement que je crois que le consumérisme est l’essence meme de notre exploitation . Tout ce qui est un pas vers la simplicité volontaire est un choix pour la vertu. 



  • JL JL 17 novembre 2013 09:20

    ’Personnellement que je crois que le consumérisme est l’essence meme de notre exploitation . Tout ce qui est un pas vers la simplicité volontaire est un choix pour la vertu.’’ (PJCA)

    C’est le consumérisme de quelques uns qui pose problème à la grande masse : pour une explication de texte, lire par exemple (*), cet excellent ouvrage ’Comment les riches détruisent la planète’ de Hervé Kempf : ’’« Une société très inégalitaire un gaspillage énorme, parce que la dilapidation matérielle de l’oligarchie – elle-même en proie à la compétition ostentatoire – sert d’exemple à toute la société. Chacun à son niveau, dans la limite de ses revenus, cherche à acquérir les biens et les signes les plus valorisés. Médias, publicité, films, feuilletons, magazines « people », sont les outils de diffusion du modèle culturel dominant. »

    Les pauvres n’ont pas le choix, leur empreinte écologique n’est pas déterminée par leur consommation, mais par les profits énormes réalisés sur cette consommation : on appelle ça le PIB.

    (*) : Thorstein Veblen, Pierre Bourdieu, de Robert K. Merton , Jean Baudrillard, .... Et cerise sur le gâteau, je vous conseille particulièrement la fable : ’les animaux malades de la peste’. Peut-être comprendrez vous que votre docte phrase n’est pas sans rapport avec celle d’un prédateur accusant ses proies de détruire le gazon.


  • wesson wesson 16 novembre 2013 12:56

    Bonjour l’auteur, 


    ouf : dans votre Top 10 je n’ai que le gaufrier ... et je confirme même le 1 fois l’an, et encore.

    Sinon, pour votre No 5, c’est encore pire : c’est carrément nocif. Lorsque la cartouche - que l’on remplace jamais quand il faut tellement que ça coûte cher - est usée, c’est un véritable bouillon de culture qui va se mettre dans l’eau. Et lorsqu’elle est neuve, les produits genre charbon actif sont dangereux voire cancérigène. 

    Donc, un must

    • wesson wesson 16 novembre 2013 16:12

      Je suis aussi frustré de ne pas avoir vu dans ce top 10 l’indispensable épluche pomme


    • joletaxi 16 novembre 2013 16:38

      vous ne croyez pas si bien dire Wesson, je fais souvent de la tarte aux pommes(la meilleure du monde connu) et c’est très pratique ,rapide, et finalement économique car cela permet de garnir régulièrement avec moins de pommes.
      En plus,vous avez remarqué ,la manivelle,Areva devrait être d’accord avec vous.


    • JC (Exether) 17 novembre 2013 15:22

      Pour l’épluche pomme, je ne suis pas tout à fait d’accord, déjà c’est complètement manuel, et si on mange des pommes régulièrement c’est juste impressionnant de rapidité. Je ne parle pas de faire une tarte.

      J’ai aussi le gaufrier avec des plaques qui permettent de faire des croques-monsieurs dont je me sert souvent.

      Après je suis 100% d’accord avec l’article et de plus en plus avant d’acheter quelque chose, je réfléchis longuement à l’usage que je vais en faire !


    • bnosec bnosec 18 novembre 2013 07:57

      L’épluche pomme je pense sérieusement à en acheter un depuis qu’on me donne des dizaines de kilos de pommes chaque automne que je transforme en compotes, tartes, etc.
      Au bout d’une trentaine de pommes l’épluchage commence à être lassant !


    • Paul 27 novembre 2013 17:32

      Bonjour Wesson,


      Merci pour votre message. Oui, j’ai un doute sur l’intérêt de la carafe filtrante. Ce côté magique de la transformation d’une eau de « qualité moyenne » en eau de « meilleure qualité » sous prétexte de filtration m’interroge : ne sommes-nous pas censés boire une eau déjà potable ? Si oui, alors quel intérêt de la filtrer à nouveau ?

    • Pie 3,14 16 novembre 2013 13:13

      J’ai eu la carafe filtrante. Au final c’est une saloperie inutile et pas saine du tout.

      Les trois dernières machines sont effectivement pure folie.


      • foufouille foufouille 16 novembre 2013 13:15

        pour faire du pain, il faut deux mains en bon état


        • Txotxock Txotxock 16 novembre 2013 14:21

          C’est bien là le cœur du problème. Tout ces appareils sont issus du marketing et répondent à un besoin de vendre plutôt qu’à une véritable nécessité. Quand ils ne dénaturent pas ce à quoi on les destinent, comme, par exemple, le wok électrique qui mijote (électricité oblige), alors que la cuisine au wok c’est avant tout forte chaleur et cuisson rapide. Comment gâcher un plat pour des dizaines d’euros de plus.

          À remarquer que c’est toujours dans les maisons avec cuisine quasi professionnelle suréquipée de gadget, que l’on cuisine le moins. C’est juste un attribut de la petite bourgeoisie, tout comme la piscine, le portail télécommandé modèle Mon oncle, l’abonnement à Canal Satellite,… uniquement destinés à montrer qu’on est pas de la petite classe ouvrière et qu’on a les moyens de se faire exploiter pour plus cher..


        • Pepe de Bienvenida (alternatif) 16 novembre 2013 14:52

          Txotxock,
          si la Maison de Marie-Claire t’entendait !


        • foufouille foufouille 16 novembre 2013 15:07

          "À remarquer que c’est toujours dans les maisons avec cuisine quasi professionnelle suréquipée de gadget, que l’on cuisine le moins."

          pas d’accord, si tu as peu de temps ou si tu es pas en bonne santé, c’est très utile


        • NEPNI NEPNI 16 novembre 2013 18:28

          Pas trop d’accord pour le pain, je trouve ça bien pratique. On a pu faire sans mais quand j’ai relevé ma note d’électricité (cuisson au four) j’en ai vite racheté une autre de machine à pain.

          Le robot mélangeur est bien pratique aussi, desserts, pâte à tarte et pizza...


        • cathy30 cathy30 16 novembre 2013 13:30

          Je ne suis pas d’accord pour la sorbetière. Parce que je sais ce que je mets dans ma glace ou mon sorbet. Je suis comme beaucoup, plus de confiance dans les produits de la grande distribution et les glaces du patissier/glacier, restent très chers.


          • Paul 27 novembre 2013 17:38

            Oui, il est certain que si vous êtes un adepte des produits « homemade », cela ne peut que vous correspondre. Mais est-ce le cas de ces nombreuses personnes qui se font embobiner en achetant un appareil dont finalement ils ne se serviront peut-être que 2 ou 3 fois ?


          • BarbeTorte BarbeTorte 16 novembre 2013 13:34

            Ah, mais non, je m’insurge.
            C’est vachement bon les gaufres ! Je m’en sers au moins une fois par mois. Ma mère en avait un qui faisait aussi les croques monsieur, c’est pas le cas du mien. Les croques monsieur, c’est super le dimanche soir quand on est pas trop motivés pour faire à bouffer.


            • BarbeTorte BarbeTorte 16 novembre 2013 13:37

              Et puis vous avez oublié la yaourtière. A peu près le même intérêt que la machine à pain


              • alinea Alinea 16 novembre 2013 13:40

                D’accord avec vous sur tout ! mais étant plus extrémiste de nature, j’ajouterais la cafetière ( il en existe tant d’autres qui n’ont pas besoin du nucléaire), évidemment le « truc » qui chauffe l’eau en trois secondes, le râpe carottes, la « pierre » à griller la viande, et tout un tas de gadgets que j’oublie ou que je ne connais pas vu que je n’ai rien qu’un petit mixer et que je dois l’utiliser une ou deux fois par an !!


                • joletaxi 16 novembre 2013 14:31

                  un mixer ?
                  à pédale j’espère ?

                  Alinea, notre soeur sourire de la conscience verte et égalitaire,

                  Au moins dans votre religion, l’autoflagellation n’est pas imposée ?
                  si ?
                  mince.


                • Croa Croa 16 novembre 2013 17:11

                  ### !

                  Le râpe légume ( « râpe carotte » et autres choses : il suffit de changer la pièce qui va bien ) est utile et sert vraiment ! 


                • Croa Croa 16 novembre 2013 17:19

                  Chez moi le mixer sert bien plus de deux fois par an : Ne serais-ce que pour la mayonnaise !

                  (Les mayonnaises toute faites sont pleines de sucres (si, si !! ) et d’autres saloperies. Faire sa mayonnaise à la main est difficile et elle est moins bonne car on n’y incorpore pas le blanc.) 


                • BarbeTorte BarbeTorte 16 novembre 2013 20:06

                  le « truc » qui chauffe l’eau, ça s’appelle une bouilloire et on voit bien que vous n’êtes pas marié avec ma femme, vous.


                • Prudence Gayant Prudence Gayant 16 novembre 2013 23:06

                  La mayonnaise se fait facilement à la main. Rien de compliqué.


                • alinea Alinea 17 novembre 2013 18:07

                  Pour Joe:Je me sers de l’huile de coude et ce n’est pas une flagellation, au contraire un très bon exercice pour garder la forme et n’avoir ni arthrose ni arthrite ni tendinite à la moindre occasion !

                  Plus sérieusement, nettoyer tout ce bordel est pour moi rédhibitoire ; indépendamment du nucléaire naturellement !


                • Paul 27 novembre 2013 17:39

                  La pierre pour griller la viande ! Vous avez raison !


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 novembre 2013 13:40

                  La femme ne sera pas l’avenir de l’homme, ce sera la machine, d’ailleurs certains appellent certaines comme ça !


                  • Croa Croa 16 novembre 2013 17:25

                    Avoir des machines dans sa cuisine ne dispense pas d’une épouse ( ou équivalent smiley )

                    Il y a des trucs que les machines ne
                    (nous) feront jamais  smiley smiley smiley smiley


                  • foufouille foufouille 16 novembre 2013 13:43

                    tu as le droit de ne pas aimer la raclette


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2013 13:51

                      http://youtu.be/bVW0sMf0eFM.

                      Boris ,il avait déjà tout dit .


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2013 14:09

                        En plus fin ,le consumérisme comme remplissage du vide ,le bouquin de Perec ,« les choses » .


                      • Paul 27 novembre 2013 17:40

                        Excellente référence !


                      • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 13:55

                        Ca qu’ il faut enlever absolument dans la cuisine c ’est le godemichet 

                        ça perturbe  le pertubement .

                        • joletaxi 16 novembre 2013 14:28

                          Voilà démontrées toutes les nuisances que le turbocapitalisme s’ingénie à imposer au peuple pour maximiser ses profits honteux, et au passage manger des petits enfants.

                          car, et vous l’aurez remarqué, il y a dans les magasins des nervis de bigmoney, qui vous plante un couteau dans les reins pour vous obliger à acheter tous ces trucs inutiles, qui en plus,obsolescence programmée oblige,vous lacheront vite fait.

                          Il ne vous est pas venu à l’idée que chacun achète selon ses besoins, ses envies,ses moyens ?
                          S’il y a bien un objet dont je ne séparerais pas, c’est bien de la machine à pain,elle fonctionne tous les jours.
                          Que dire du laminoir à pates, sauf que quiconque n’a jamais fait ses pates ne peut donner un avis.
                          Perso j’ai quatre machines à café italiennes,une dans chaque lieu où il m’arrive de résider,et ce serait vrament difficile de m’en passer.

                          Et tout est à l’avenant.
                          Pourquoi vous croyez-vous dépositaires de « la vérité » ?
                          Cela n’est pas sans rappeler les remarques des culs bénits d’une époque pas si lointaine, déjà que cette nouvelle religion nous impose des ampoules de merde, et bientôt rationnera le papier cul.

                          Le 21 ème siècle sera religieux, je ne m’attendais pas à devoir subir celle-là


                          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 16 novembre 2013 14:39

                            L’ouvre-boîtes électrique est pas mal aussi. Et la cafetière style « what else ? », et la machine à eau gazeuse. Il paraît que seule l’innovation pourra relancer l’économie, le salut passera par l’éplucheur de pistaches.


                            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 16 novembre 2013 14:47

                              Et j’ai un faible pour une trouvaille que j’ai découverte récemment : la plancha électrique. Dans ma famille espagnole on a toujours utilisé cet accessoire, mais c’était une simple plaque de métal qu’on mettait sur le gaz. Franchement, pourquoi faire simple et pas cher quand on peut faire compliqué et cher ?


                            • Croa Croa 16 novembre 2013 17:32

                              « pourquoi faire simple et pas cher quand on peut faire compliqué et cher ? »

                              Pour un cadeau il est de règle que ce soit ’’design’’.

                              ( Sinon on se débrouille.)


                            • BOBW BOBW 18 novembre 2013 13:12

                              Et ne pas oublier le « peigne girafe électrique » ! smiley


                            • Paul 27 novembre 2013 17:42

                              L’éplucheur de pistaches existe-t-il vraiment ? smiley


                            • wawa wawa 16 novembre 2013 15:54

                              ouf, je n’ai que la machine à pain. smiley

                              en fait intéressante si vous n’habitez pas a portée de peton de la boulangerie.
                              sinon au placard.

                              dans la même veine le vélo elliptique, inévitablement transformé en sèche-linge 3 mois plus tard.

                              maintenant les cadeaux de noel c’est "pas plus d’un mètre d’encombrement au sol, sinon çà ne rentre plus dans la hotte du père noel

                              • Croa Croa 16 novembre 2013 17:36

                                C’est quoi un « vélo elliptique » ?

                                Pour ce qui est de la hotte du père Noël tu oublie qu’elle est magique !  smiley


                              • Bilou32 Bilou32 17 novembre 2013 09:34

                                Exactement, je me vois mal prendre ma bagnole et faire 20 bornes à chaque fois que j’ai besoin de pain. il y a plus de 5 ans que nous faisons notre pain à la machine, et on arrive à un résultat correct (mélange de farine de base, de farine multicéréales) . Et une machine à pain consomme beaucoup moins qu’un four ... et le prix du pain au kilo vaut largement plus que 10 fois le prix des farines de base.

                                Ceci dit, quand ma première machine m’a lâché, j’ai été en racheter une au troc du coin, pour une bouchée de pain (normal...), neuve car n’ayant jamais servi. Et j’ai eu le choix, ce qui prouve que cet appareil n’a aucune utilité pour la plupart des gens.

                                Pour le vélo elliptique je généraliserait au vélo tout court... Combien de vélos sombrent dans l’oubli au fond d’un garage... ! Les bonnes résolutions ne tiennent pas longtemps...


                              • caramico 16 novembre 2013 16:12

                                la palme revient à la « machine à faire du thé » que les distrivoleurs cherchent à nous fourguer, ya rien de plus con.

                                merci pour votre article rafraîchissant.

                                • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 16:17

                                  Bon , 



                                  alors la sorbetière de ménage ok ça peut dépanner mais on peut pas faire 
                                  une vraie glace foisonne et aérée comme fait une sorbetière pro .

                                  la machine à pain pareil ça peut dépanner , mais un vrai pain 
                                  levé ave une fermentation lente et cuit dan un four à sole c’ est autre chose ;

                                  pour la gaufre pas de différence entre un gaufrier de ménage et un pro 
                                  sauf qu’ un gaufrier pro on a une rampe de gaz qui saisit çacomme 

                                  l’ ouvre boite ok , mais si on ouvre une boite par semaine … ;pourquoi 
                                  occuper de la place avec un truc électrique ?

                                  Pop corn , une poêle fait bien l’ affaire , bon c ’est un joli gadget 

                                  machine à hot dog … pour chauffeur quelques saucisses de temps en temps 
                                  pas la peine ..

                                  par contre un thermomix pour les soupes c ’est super , ça fait une formidable
                                  mayonnaise et tout plein de trucs , mais c ’est pas donné , sauf sur le 
                                  bon coin bonnes affaires . 

                                  Le fouet électrique pour les blancs d’oeufs c ’est pas mal , mais avec un 
                                  fouet c ’est vite fait . 

                                  Voilà ,  chacun fait c’ qui veut .

                                  • wesson wesson 16 novembre 2013 17:02

                                    Bonjour Rocla,


                                    « la machine à pain pareil ça peut dépanner , mais un vrai pain 
                                    levé ave une fermentation lente et cuit dan un four à sole c’ est autre chose ; »

                                    mais c’est fini ça mon bon ami, vous vivez encore au siècle précédent. 

                                    Maintenant les boulangeries ça n’existe plus, c’est des « points chauds » qui utilisent un mélange industriel tout prêt (pas forcément mauvais d’ailleurs), et roule bobby. On se lève plus la nuit pour faire le pain maintenant. 

                                    Et puis, je me serais même laissé dire que les industriels du pain, c’est bien ...

                                  • foufouille foufouille 16 novembre 2013 17:07

                                    « Maintenant les boulangeries ça n’existe plus, »

                                    c’est faux mais difficile de trouver du bon pain et même en campagne


                                  • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 17:21

                                    Bonjour Wesson , 


                                    les vraies boulangeries sont de moins en moins nombreuses , vrai . 

                                    Néanmoins il reste encore quelque mohicans de l’ ancien temps 

                                    qui font comme avant . J’ en connais , et pas d’ adjuvants dans la farine ,`

                                    pas de levain tout prêt . 

                                    Du vrai bon pain . 

                                    Le problème aussi à l’ heure actuelle c ’est que beaucoup de personnes 
                                     n’ ont jamais eu l’ occasion de manger tel pain . 

                                    Habitiués à la grande surface avec de trucs mous , s’ ils mangent un jour 
                                    du pain cuit  qui craquelle  sous la dent ils le recrachent . 

                                    L’ évolution évolue .

                                    L’ homme est un animal qui s’ habitue .

                                  • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 17:48

                                    pani pwolèm , 


                                    an fait j ’ ai fait glacier pro pendant quelques années , et plus tard 
                                    un jour ma femme a acheté une petite sorbetière de ménage , bon ,
                                    ça fait un peu , et ça se mange , mais avec une vraie machine il y a une 
                                    émulsion impossible à avoir avec un truc de ménage .

                                    Pareil , une glace à la vanille provenant d’ une crème anglaise 
                                    aux petits soins , c ’est à tomber de bonheur . 

                                    Dans additifs ni conservateurs elle est bonne dans la journée , après 
                                    il se forme des particules d’ eau glacée et c’ est plus pareil . 

                                    Les industriels font maintenant des glaces bien bonnes .

                                  • foufouille foufouille 16 novembre 2013 17:49

                                    « 

                                    Le problème aussi à l’ heure actuelle c ’est que beaucoup de personnes 
                                     n’ ont jamais eu l’ occasion de manger tel pain . »

                                    normal vu qu’il est rare et plus cher



                                  • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 18:00

                                    La réalité c ’est que pour faire du vrai bon pain le boulanger travaillant 

                                    seul fait son levain le soir vers 19 heures . 

                                    Ensuite il se relève vers minuit , une heure du mat et très souvent il 
                                    est encore au fournil jusque’ à midi 

                                    Quand il voit que beaucoup font trente cinq heures , congés payés ,
                                    congés parental , ticket restau , il a l’ Urssaf sur le dos , s’ il achète 
                                    une joie voiture c ’est un salaud de patron , s’ il est malade il peut fermer 
                                    et tout peint de choses çacomme . 

                                    Alors tu sais quoi il dit ce boulanger  ?



                                  • foufouille foufouille 16 novembre 2013 19:36

                                    "

                                    La réalité c ’est que pour faire du vrai bon pain le boulanger travaillant 

                                    seul fait son levain le soir vers 19 heures . "

                                    le levain se fait a l’avance et il y a des techniques qui évitres de bosser la nuit
                                    tu as des boulangeries ou il faut réserver le pain, sinon il y a plus rien quand tu arrives


                                  • BarbeTorte BarbeTorte 16 novembre 2013 20:09

                                    un thermomix ?
                                    le truc qui coute 3 mois de smic ?


                                  • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 14:16

                                    des Thermoschmilblicks  t’ en trouve sur le bon coin-coin à 300— 500 

                                     euros d’ occase . 

                                    des bons .

                                  • alinea Alinea 17 novembre 2013 18:13

                                    Mon boulanger fantastique, et croyez moi capitaine, je suis difficile, a son fournil en campagne et vend sur les marchés ! Pour trois euros, je tiens la semaine ; je n’ai même pas besoin de faire du pain perdu ou de refiler les restes à mes chevaux : il est aussi bon frais que rassis !


                                  • joletaxi 16 novembre 2013 16:43

                                    C’est juste un attribut de la petite bourgeoisie, tout comme la piscine, le portail télécommandé modèle Mon oncle,

                                    ça doit être chouette d’être votre voisin, en train d’épier et de vomir sa haîne, sa jalousie.

                                    Et une fois de plus, on voit bien cet état d’esprit détestable qui règne ,le c’est bon pour la planète compatible, fait d’envieux, nombrilistes, égoïstes ,aussi bornés que les prêtres de la sainte inquisition(qui d’ailleurs a été très galvaudée, mais c’est une autre histoire)


                                    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 16 novembre 2013 17:27

                                      C’est marrant cette façon de croire que si on n’aime pas quelque chose, c’est parce qu’on l’envie ! Ne prenez pas votre cas pour une généralité. Un portail électrique ? Ma cour n’a pas de portail et c’est tant mieux. Une piscine pour quoi faire ? On a des lacs, des rivières, la mer. Ou alors pour faire justement des envieux, parce qu’il en existe ? Si le bonheur était dans l’avoir, ça se saurait depuis longtemps.
                                      http://ugo.bratelli.free.fr/Italien/Calvino/LaChemise.htm


                                    • Croa Croa 16 novembre 2013 17:46

                                      Ce n’est pas de la jalousie, c’est juste très con !

                                      La piscine (en dur) c’est un sommet : Aller la piscine municipale 3 fois par semaine 100 ans durant à plein tarif c’est le même prix sans s’emmerder avec l’entretien. Et en plus on y voit du monde ! smiley


                                    • joletaxi 16 novembre 2013 17:53

                                      mais que vous l’aimiez ou pas, on en a rien à f...

                                      vous n’avez pas de portail, pas de piscine, et je m’en tape.

                                      Moi j’ai pas de lac dans le coin, et quand il pleut, et ici c’est habituel, un portail électrique est d’un grand confort.
                                      chacun voit midi à sa porte,
                                      Alors votre avis, vous pouvez vous le garder,

                                      c’est quoi ces donneurs de leçon, finalement on finirait par regretter les curetons.


                                    • foufouille foufouille 16 novembre 2013 18:01

                                      « Aller la piscine municipale 3 fois par semaine »
                                      faut déjà en avoir une tout prés
                                      et propre


                                    • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 18:02

                                      j’ ai mis un demi portail électrique comme ça pas de jaloux .


                                    • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 18:04

                                      En même temps une piscine dans une cuisine ça peut 

                                      être sympa , on prendrait les repas sur le plongeoir .

                                    • cosmic 16 novembre 2013 16:48

                                      la friteuse...


                                      • BarbeTorte BarbeTorte 16 novembre 2013 20:10

                                        et comment on fait les frites, alors ?


                                      • HELIOS HELIOS 16 novembre 2013 21:54

                                        ben comme moi, dans la poele !


                                      • Croa Croa 16 novembre 2013 22:52

                                        Il existe des friteuses normales qui vont sur le gaz.

                                        Les marchands de friteuses électriques disent que les friteuses normales puent : Faux si on y met de la bonne huile d’olive !
                                        Et même ça sent bon les frites, smiley huumm !

                                        Le bon consommateur qui fait ses frites avec de la végétaline conformément à la leçon 1 (donc ça pue ) doit avoir une friteuse électrique conformément à la leçon 2 (et ça ne pue plus ! )


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 novembre 2013 10:31

                                        Des frites à l’huile d’olive ....Vade retro ....mes ancêtres chtis et belges s’en sont retournés dans leur tombe !

                                        La bonne frite se fait en deux passes ,et au gras de bœuf !  smiley

                                         


                                      • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 11:06

                                        L ’ huile d’ olive pour les frites est pas recommandée , la bonne température 

                                        convenant pour les frites est trop élevée , l’ huile brûle et fume .

                                        Gras de boeuf pour les ch’ tis  ou huile d’ arachide pour ceux qui aiment le gras
                                        de tournesol  pour sa légèreté .

                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 novembre 2013 11:17

                                        Salut Cap ....y a aussi la graisse de cheval ,le gout est un peu fort ...

                                        Sinon on peut faire un mélange , 4/5e gras de bœuf ,1/5e gras de cheval ...le top ,et si tu les mange chez toi dans un cornet papier ,t’a l’impréssion d’etre en Belgique . smiley


                                      • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 11:23

                                        Salut Aïta , 


                                        j’ ai eu l’ occasion de manger des frites de baraques à frites
                                        dans ch’nord , j’ ma beaucoup régalé .

                                        Autant que de la bonne humeur des tenanciers de la boutique .

                                        Là où c’ est un peu plus difficile de vivre il y’a plus de caractère .

                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 novembre 2013 11:31

                                        Et pis un chouia de vinaigre de vin ,ou sauce picalilli .... smiley


                                      • doctorix doctorix 17 novembre 2013 23:22

                                        Ah non ! pas l’huile d’olive dans les frites !

                                         Les meilleures étaient belges, bien sûr, mais à la graisse de cheval.
                                        C’était au temps où Bruxelles bruxellait...

                                      • Croa Croa 18 novembre 2013 10:16

                                        « l’ huile brûle et fume . »

                                        Rocla, t’as pas le coup de main !  smiley


                                      • Croa Croa 18 novembre 2013 10:19

                                        Et dans les baraques à frites ils te font manger des frites surgelées !


                                      • LaLuz LaLuz 16 novembre 2013 16:49

                                        Bienvenue dans un monde où vous êtes considérés comme des vaches à lait stupides prêts à consommer n’importe quoi ! Des trucs et des machins sensés faire croire qu’on a la meilleure vie au monde et qu’on est à l’apogée de ce que l’homme peut présenter en terme d’évolution humaine. Tous ça pour pervertir tout le monde et lui faire penser qu’il vaut mieux acheter un gaufrier que se torturer pour la faim dans le monde, chacun sa merde, moi la mienne c’est de faire des gaufres qui se tiennent. Après ça c’est clair que tous ceux qui font la guerre au nom de Dieu ont une distance d’avance sur nous...


                                        • 65beve 65beve 16 novembre 2013 17:02

                                          L’ouvre boite électrique, c’est bien pour ceux qui n’ont plus de force dans les mains.
                                          ça ouvre même les boites avec la languette qu’on n’arrive plus à ouvrir à cause de ces foutues rhumatismes.


                                          • foufouille foufouille 16 novembre 2013 17:11

                                            la languette, tu passe le manche d’une fourchette dessous. ça fait levier
                                             


                                          • foufouille foufouille 16 novembre 2013 17:12

                                            ou un autre manche plat, spatule, etc


                                          • Croa Croa 16 novembre 2013 17:52

                                            Avec les ouvres-boites à main de tout premier prix (ou de camping) c’est vrai qu’il faut de la poigne, mais il existe aussi de très bons ouvres-boites à main qui s’utilisent sans effort et coupent si bien la boite qu’il est impossible de se blesser (souvent à molette.)


                                          • foufouille foufouille 16 novembre 2013 17:58

                                            @croa
                                            le a molette est encore plus chiant. il faut au moins un grand pouce en bon état pour s’en servir d’un ouvre boite manuel
                                            tu verras quand tu seras vieux (si tu as de chance)
                                            et quand la languette casse, c’est la galère


                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2013 18:01

                                            Ben là ,j’vois plus que le chalumeau pour toi Foufouille . smiley


                                          • foufouille foufouille 16 novembre 2013 18:05

                                            @aita
                                            ça m’est déjà arrivé d’ouvrir une boite avec le couteau de combat (lame de 40 cm), ça ouvre bien les boites. et se trouve facilement car très gros


                                          • foufouille foufouille 16 novembre 2013 19:40

                                            « Couteau de combat !!  »

                                            ben si. ça rentre comme dans du beurre, vu qu’il fait un kg en acier trempé d’une pièce.


                                          • Bilou32 Bilou32 17 novembre 2013 09:42

                                            P’tain ! T’es dangereux Foufouille ... Pour sabrer le champagne (ou un crémant plus abordable) ton canif doit bien marcher ! smiley

                                             


                                          • ZenZoe ZenZoe 16 novembre 2013 17:23

                                            Un peu radical comme classement, même si certains objets, effectivement...
                                            Perso, ma « MAP » marche tout le temps et j’en suis ravie. Je mets ce que je veux dans mon pain, des mélanges que même les boulangers n’ont pas envisagés, ça me revient moins cher que les pains de chez le boulanger et ça sent diablement bon. Rien à cirer en plus que le pétrissage ne soit pas fait à la main, je me régale avec le résultat, juste un peu de beurre (bio) et de la confiture maison, ahhhh...
                                            J’aime bien aussi mon moule à croque-monsieur, il fonctionne souvent, le dimanche soir avec une salade, c’est parfait.
                                            Il y a aussi le plongeur, vite fait bien fait pour une soupe - et tout petit dans un tiroir.

                                            Enfin bref, tout ça pour dire qu’il ne faut pas cracher sur tous les gadgets, tous les goûts sont dans la nature. Je connais quelqu’un qui se fait des glaces tout le temps avec sa sorbetière.


                                            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 16 novembre 2013 17:35

                                              Je crois que chacun a ses appareils de prédilection, et c’est bien pratique quand on s’en sert souvent. Ce qui est débile c’est cette accumulation d’objets qui serviront deux fois l’an alors qu’il existe les moyens de s’en passer. Surtout si c’est juste pour épater la galerie. Après, il existe des malades qui voient les téléshoppings comme des évangiles.


                                            • HELIOS HELIOS 16 novembre 2013 22:05

                                              ...je ne vois pas pourquoi ce serait mal d’avoir cette excellente collection de machines la plupart inutiles.

                                              Qui n’a pas plein de trucs dans son garage, dont il ne se servent que tres peu ? il y en a plein qui y stationne même une auto a usage unique pour les 15 jours de vacances l’ete !

                                              tenez, même sur l’ordi du salon, que n’y a t-il pas d’installé qui n’a servi qu’une fois et ne servira jamais plus.

                                              N’aurait-on plus le droit de se faire plaisir ? faut il etre particulierement attentif et un vrai financier pour decider si les 20 euros de la sorbetiere seront amortis ?

                                              Que le marketing soit bien present pour nous inciter a acheter plus, on est d’accord. que notre faiblesse nous fasse acheter des choses inutiles, certe... mais de quel droit faudrait il se l’interdire, et surtout, de quel droit devrait on subir les moqueries de ceux qui, d’une maniere ou d’une autre, font pareil ?

                                              ...allez, bonne nuit a tous.... a propos, j’ai une machine a hacher les oignons, c’est bien ou c’est pas bien ?


                                            • Paul 27 novembre 2013 17:46

                                              C’était bien là l’objectif de cet article smiley


                                            • Karol Karol 16 novembre 2013 17:44

                                              Et si dans nos supermarchés on trouvait des machines de toute sorte à disposition, en location, pour ceux qui veulent tenter le coup. Et si il y avait dans nos immeubles,en plus des cuisines individuelles, une cuisine commune équipée d’ustensiles professionnels avec une salle commune pour recevoir occasionnellement les ami(e)s , les enfants, ou la famille. Jouir de biens sans les posséder,c’est peut-être le chemin pour une vie plus frugale mais aussi plus conviviale.


                                              • Pepe de Bienvenida (alternatif) 16 novembre 2013 17:54

                                                Ce serait l’idéal. Le problème vient de ceux qui fuient leurs responsabilités, et on découvre des accessoires cassés le jour où on veut s’en servir. Une pomme suffit à pourrir le sac. Mais c’est vrai qu’il y en aurait moins si l’exemple ne venait pas d’en haut (c’est d’ailleurs comme ça qu’on y arrive, en haut).


                                              • marmor 16 novembre 2013 22:02

                                                Ca existe, ça s’appelle un kiboutz, et avant c’était le Kolkoze !


                                              • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 18:06

                                                j’ oubliais le petit robot pour les carottes  céleris etc … les 

                                                bonnes petites salades fraîches c ’est extra .

                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2013 18:32

                                                  Dans la vie il faut une guitare ,un slip de rechange dans une poche et une brosse à dent dans l’autre ... Leçon de Django . 

                                                   

                                                   


                                                • Constant danslayreur 16 novembre 2013 19:07

                                                  Sampi, mais puisque je me tue à te dire que c’est moi qui conduis, tu ne veux tout de même pas qu’on me sucre mon permis dis, en sus d’une nuit de dégrisement avec des gris sales et sur des puciers aussi désert que Gare St-Lazarre aux heures de pointe, un jour de grand départ.

                                                  Alors sans-façons, merci

                                                  Comment ça tu ne me crois pas ? smiley


                                                • foufouille foufouille 16 novembre 2013 19:47

                                                  « Si tu veux rajeunir achète toi un extracteur de jus manuel. Ca vaut 50 Euros  »

                                                  un peu cher et très petit le truc de bobo.


                                                • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 18:38

                                                  Putain Aïta 


                                                  Dans le mille , c ’est comme ça que je partais pour mes vacances 
                                                  quand j’ étais arpète .

                                                  Un slip de rechange , une brosse à dent , sac de couchage . 

                                                  Le doigt en l’ air pour faire du stop je partais matin de Mulhouse
                                                  le soir j’ étais à Nice . 

                                                  je dormais ce soir là sur un banc , devant la gare de Nice . 

                                                  Le gus qui a pas connu ce bonheur il a rien connu .
                                                   



                                                  Plus tard j’ avais une vieille deux cv alors j’ emmenais ma gratte , on chantait 
                                                  à tue tête avec les filles et gars que je rencontrai au hasard .

                                                  Cinquante ans après ça me fait encore envie .

                                                  • wesson wesson 16 novembre 2013 22:40

                                                    « je dormais ce soir là sur un banc , devant la gare de Nice . »

                                                    aujourd’hui, vous ne pourrez plus le faire. 

                                                    Dans les gares, on supprime les bancs, les chaises au profit de distributeurs ou de petits commerces. Autrement dit, on retire de l’espace public que l’on donne à l’espace marchand.

                                                    Et dehors à Nice, vous ne pourrez plus dormir sur un banc. Parce que même en règle, vous serez un trouble à l’ordre public. 

                                                    Maintenant, c’est consommez ou circulez. La pauvreté, on ne veut pas la voir. Pas là en tout cas.

                                                  • Bilou32 Bilou32 17 novembre 2013 09:52

                                                    C’est vrai qu’ils sont chiants... Même a Roissy, passer la nuit est très difficile. J’ai vu une jeune fille dormir glissée (pour ne pas dire enfilée...) entre les accoudoirs des sièges et la plupart des gens vautrés sur les tapis à bagages... Dormir assis sur un siège en plastoc, c’est pas top !

                                                     


                                                  • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 11:15

                                                    Sans doute t à Nice et dans beaucoup d’ autres endroits colonisés au béton 

                                                    et où la nature se réduit maintenant aux fleurs de cimetières de la 
                                                    civilisation urbaine de nos bétonneurs féroces . 


                                                    Dans les 65 / 66  j’ allais du côté de Port-Barcarès on pouvait dormir 
                                                    sur la plage . Allumer des feux de camps et se réunir autour .
                                                    Pas loin de la mer des petites maisons de pêcheurs . 

                                                    Tout a disparu . 

                                                    Dans le temps les habitants sortaient les chaises le soir devant leur maison 
                                                    et tout le monde discutait , les vieilles en tricotant , les vieux fumant
                                                    la pipe . 

                                                    Tout est autrement . 

                                                    Pourtant , comme disait Ferrat  maintenant on entre dans son HLM
                                                    bouffer du poulet aux hormones , alors que la montagne est belle .

                                                  • wesson wesson 17 novembre 2013 13:46

                                                    « Dans les 65 / 66 j’ allais du côté de Port-Barcarès on pouvait dormir 
                                                    sur la plage . Allumer des feux de camps et se réunir autour .
                                                     »


                                                    La dernière fois que j’ai tenté le feu de camp sur la plage, c’était sur la façade atlantique, il y a déjà pas mal de temps.

                                                    En à peine 15 minutes nous avons vu débarquer la maison cognedur en 4x4 maousse sur la plage, venu nous arrêter car les feux de plage sont interdit.

                                                    Nous n’avions dû notre salut qu’au fait que le 4x4 des chaussette à clou s’est planté comme une merde dans une petite dune, et que attendant le véhicule de dépannage, un flic sympa nous a dit de calter fissa avant qu’il ne change d’avis. 

                                                    Nous n’étions venu que pour passer une soirée de blabla, à refaire le monde qui ne nous convenait pas.

                                                    En tout cas le contraste était saisissant lorsque quelques mois après, je fut à Ibiza sur cette plage à regarder le coucher de soleil ... en compagnie de milliers d’autres bobos entièrement occupé à consommer diverses substances à la composition peu claire, et assourdis par une mixture de sonos toutes à dégueuler un morceau de chillout différent, tenant pour arbitre nos oreilles pour départager qui de José Padilla, Antoine Clamaran ou Stephane Pompougnac avait le droit de nous rendre sourd directement sur la plage.

                                                    Nous étions déjà là dans une claire appropriation d’un espace public calme et magnifique en un espace privé laid et impersonnel, et en réalité exclusivement dédié au commerce. 

                                                    En tout cas, cette expérience m’as définitivement dégoûté des chemins empruntés par les foules.

                                                    PS : Désolé pour le hors sujet, mais sur un article qui parle de casseroles au sens propre du terme, finalement ce n’est pas trop grave.

                                                  • wesson wesson 17 novembre 2013 14:03

                                                    un dernier détail sur le port Barcarès.


                                                    C’est aujourd’hui l’une des ville de France les plus endettée. La cause principale en est le tourisme. 

                                                    Port Barcarès est un village de 4500 habitants, mais en saison d’été il y a environ 40.000 personnes. Les installations notamment sanitaires doivent donc être dimensionné sur ce chiffre là, mais elles ne servent en définitive que 2 mois de l’année, et sont par contre supportés par les 4500 qui restent sur place pendant les 10 autres mois. 

                                                    C’est une dynamique qui est à l’oeuvre partout sur les côtes, et qui a terme et au gré du désengagement de l’état va entraîner d’abord au bétonnage intégral des cotes, pour au final mettre tout le monde au tapis - car lorsque l’eau va monter et qu’il va falloir déménager tout ça, on aura une période ou ça tanguera grave !

                                                  • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 14:22

                                                    @ Wesson 


                                                    Bien dommage tout ça , car à cette époque  ça venait de partout 
                                                    les jeunes , on partageait le frichti puis on prenait nos grattes et 
                                                    on chantait . 

                                                    Un soir au même endroit un jeune m’ a emmené dans sa famiille qui 
                                                     campait là , je le connaissais d’ une heure , ils ont partagé leur repas 
                                                     avec moi , comme si j’ étais leur fils . 

                                                    Innoubliable .


                                                    Le jeune qui arrive maintenant il s’ achète un caca-cola en croyant
                                                    que c ’est le bonheur . …



                                                  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 17 novembre 2013 14:54

                                                    Quand j’étais jeune, entre gamins on donnait un coup de main au tourniquet (disparu) pour remonter les barques de pêche. Les pêcheurs nous donnaient des sardines qu’on grillait sur place. Un short et une paire de tongs, ni smartphone ni tablette.


                                                  • oncle archibald 17 novembre 2013 15:32

                                                    Moi j’ai connu « Le Barcarès » bien avant qu’il ne devienne « Port Barcarès ». Je confirme les propos de Pepe de Bienvenida, pas de port du tout, les barques des pêcheurs étaient remontrées sur la plage au treuil. J’étais gamin, 11/12 ans à peu près, et j’allais sur cette plage avec des cousins du même âge dont les parents avaient une « villa » en bord de mer.

                                                    Il y avait du poisson à foison. Quand les sardines étaient chassées par leurs prédateurs et qu’elles se rapprochaient du rivage pour se mettre à l’abri nous les « péchions » si on peut dire avec des fusils sous marins armés d’une très large foëne à 7 dents qu’on balançait au hasard dans le tas, puis on ramassait ce qui ressemblait plus à des morceaux de sardines qu’à des sardines. Mais sur le gril tout était mangé quand même !

                                                    Quand je pense que nos parents pourtant fort raisonnables ordinairement nous laissaient utiliser des fusils sous marins sans appréhension ... Je n’en reviens pas encore à 70 ans l’an prochain !

                                                    En ce qui concerne les déboires finassiers de la commune ils ne sont pas du toute le fait des touristes. Si beaucoup d’appartement sont fermés l’hiver leurs propriétaires paient néanmoins impôts fonciers te taxe d’arabisation comme ceux qui habitent Le Barcarès à l’année. 

                                                    Le déficit vient d’ailleurs, notamment des imbrications invraisemblables de plusieurs « sociétés d’économie mixte » qui, si elles ont eu leur raison d’être au moment de la création de la station, perdurent sans autre but que d’employer beaucoup de personnel qui n’est vraiment utile ..... qu’au moment des élections municipales !

                                                  • oncle archibald 17 novembre 2013 15:36

                                                    Putain ! Je ne supporte plus ce correcteur d’orthographe automatique qui décide à votre place de ce que vous allez écrire ! Si finassier pour financier ça va encore, c’est même assez rigolo, la taxe d’arabisation pour la taxe d’habitation c’est trop ! 

                                                    Bon d’un autre coté si je m’étais relu avant d’envoyer ...

                                                  • alinea Alinea 17 novembre 2013 18:25

                                                    Vous n’avez rien compris Wesson : le tourisme, ça rapporte des tunes, d’ailleurs n’est-ce pas notre première industrie ?


                                                  • wesson wesson 17 novembre 2013 21:08

                                                    bonsoir Alinéa,


                                                    « Vous n’avez rien compris Wesson : le tourisme, ça rapporte des tunes, d’ailleurs n’est-ce pas notre première industrie ? »

                                                    non, c’est notre dernière industrie, en fait la seule qui reste encore ...

                                                    Le tourisme c’est des tas de gens qui seraient bien mieux chez eux dans des tas d’endroits qui seraient bien mieux sans eux. 

                                                    bonsoir Oncle Archibald, 
                                                    tout d’abord, l’usage de la SEM pour recaser les copains est une pratique partagée par tout le monde, quelque soit la couleur politique. 

                                                    Ensuite, l’empilement de structures n’est qu’une conséquence de la privatisation des services. Un PPP permet de s’en mettre pour 3 fois le prix sans avoir l’air d’y en avoir mis la moitié. On fait passer tout cela dans le bilan des « frais de fonctionnement », mais pas dans celui de l’endettement, et comme ça on sauve les apparences tout en faisant exploser les impôts locaux ou les financements scabreux pour cacher la misère.

                                                    Mais le contexte général, c’est celui du désengagement de l’état, qui mécaniquement pousse à ce type d’endettement et de fuite en avant touristique. ça n’est tout simplement pas viable.

                                                  • alinea Alinea 18 novembre 2013 15:12
                                                    « Le tourisme c’est des tas de gens qui seraient bien mieux chez eux dans des tas d’endroits qui seraient bien mieux sans eux. »
                                                    Excellente définition que je garderai, avec votre autorisation !

                                                  • Vipère Vipère 16 novembre 2013 19:03

                                                    Capitaine


                                                    Vous avez levé un voile sur une expérience intéressante !

                                                    le banc n’était pas trop dur ? 

                                                     et après que s’est-il passé, racontez la suite SVP !

                                                    • Constant danslayreur 16 novembre 2013 19:25

                                                      Comment ça, la suite ? Mais tout le monde est au courant voyons, la Capitaine est passée par là, lui a tendu une pièce de 5 Francs - une fortune à l’époque - agrémentée du sourire le plus charmant, le plus foncièrement bon qu’il lui ait jamais été donné de recevoir après ceux de sa mère.

                                                      Son premier réflexe allait être de refuser énergiquement mais il s’est retenu à la dernière fraction de seconde, quelque chose ou quelqu’un lui disait de la boucler et qu’il serait toujours temps d’informer la jolie môme de sa méprise, alors il a rendu le sourire puis il a tendu la main, officiellement pour recevoir la pièce, mais en fait juste pour effleurer délicatement l’ange histoire de s’assurer qu’elle était réelle - on va dire ça comme ça -

                                                      Mal lui en prit, Cupidon sentencieux n’attendait apparemment que ça pour prononcer la sentence en même temps qu’il décochait sa flèche, ce sera 90 ans de bonheur, après on verra...


                                                    • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 19:50

                                                      Bonsoir Vipère , 


                                                      Vous allez pas me croire , c ’était en 1961 j’ avais 15 ans .
                                                      Vu qu’ on est une famille nombreuse nos parents nous laissaient faire 
                                                      ce qu’ on voulait … débrouillez vous qu’ ils disaient .

                                                      Me voilà endormi sur un banc à Nice j’ entendais vaguement une auto 
                                                      tournant autour .quand une main sur mon épaule me secouait .

                                                      Qui c’ est qui m’ embête pensé-je , c ’était un flic qui me demande ce que 
                                                       je fais là  ? Comme vous voyez je dors .Savez vous que le vagabondage 
                                                      est interdit ? Quel vagabondage  ? Vous devez savoir qu’ il faut avoir un 
                                                      minimum d’ argent sur soi ? Ben j’ en ai de l’ argent ( apprenti j’ étais nouriri
                                                      et logé et chaque semaine j’ économisais dans les 30 francs ) 

                                                      J’ avais planqué quatre ou cinq billets de 10 000 anciens franc ou 4 à 500 
                                                      nouveaux francs , me souviens plus quand ça a changé , en tous les cas c ’était la valeur de 75 euros que j’ ai extrait d’ une poche sous  mon futaie .

                                                      Stupéfait le flic  pensant que j’ avais peut-être volé ce fric me demanda 
                                                      où se trouvaient mes parents croyant que je fuguais .Il me demande si mes vieux
                                                      ont le téléphone je leur donne le numéro . 

                                                      Pendant qu’ un des deux représentants de l’ ordre public reste avec moi 
                                                      l’ autre se rend au commissariat et téléphone au père . 

                                                      1 heure du mat il était . 

                                                      Le policier lui expose la situation , oui dit mon dabe , oui mon fils aime 
                                                      voyager , tout est en ordre , laissez le tranquille . 

                                                      Il revient , genre soulagé ( moi aussi ) et dit bon , restez dormir là 
                                                      on fera quelques rondes pour voir si tout va bien . 

                                                      c ’ est ainsi que j’ ai passé ma première nuit sur un banc  public
                                                      à Nice sou la protection de la police .

                                                      Alors aller passer ma retraite au Maroc ou dan un pays en bas , pas 
                                                      la peine , je vis sur un stock de souvenirs qui ont rempli 
                                                      ma vie . 

                                                      Merci de m’ avoir lu , Vipère .

                                                    • rocla+ rocla+ 16 novembre 2013 19:54

                                                      Soleil Constant  et  Aïta  


                                                      Vous êtes des canaillous …. smiley

                                                    • HELIOS HELIOS 16 novembre 2013 22:12

                                                      ...moi, ce fut, a cette epoque a un ou deux ans pres, sur un banc de la gare de St Laurent.

                                                      Les souvenirs en stock, j’ai encore le plein... et je continue a engranger. Ca ne tient pas de place.

                                                      J’ai lu, merci de l’avoir raconté.


                                                    • Vipère Vipère 17 novembre 2013 18:38

                                                      « Merci de m’avoir lu » tout le plaisir est pour moi !


                                                      Bien à vous

                                                      V.

                                                    • Vipère Vipère 16 novembre 2013 19:06

                                                      Pour revenir aux machines, puisque l’auteur a écrit un billet sur le sujet, je dirai que je pourrai me passer de tout, sauf de...


                                                      la machine à café !

                                                      • oncle archibald 17 novembre 2013 12:24

                                                        J’imagine que c’est surtout de café dont vous ne sauriez vous passer.

                                                        Récit vécu : ma mère ne sachant pas davantage que vous se passer de café se trouve démunie de l’indispensable matériau un dimanche après midi. Aucune possibilité d’aller en acheter dans notre petit village ou il n’y a même pas un bistrot ouvert. Elle se met à réfléchir, que pendant la guerre ou juste après quand il y avait encore des rationnements, un oncle habitant à Madagascar avait envoyé à feue ma grand mère un sac de 5kg de café vert et qu’il n’avait pas été fini et qu’il devait se trouver encore dans un coin de placard. 

                                                        Jeu de piste, la vieille maison retournée de fond en comble, elle trouve le précieux sac de café et coup de chance incompréhensible il n’est pas moisi et ne semble pas du tout altéré. Elle revient de sa chasse avec le trésor convoité, verse une bonne rasade de grains dans une poêle et le fait torréfier sur le gaz en remuant tout le temps avec une cuillère de bois. Quand il lui parait « à point » elle le verse dans le célèbre moulin à café Peugeot, celui avec le tiroir dessous un une grande manivelle en haut avec une molette permettant de régler la finesse de la mouture. Elle récupère le café moulu et le met dans une vieille cafetière genre « jus de chaussette » puis fait chauffer de l’eau dans une petite casserole et la passe bien chaude sur le café frais grillé et frais moulu. 

                                                        J’ai encore en tête le gout de ce café extraordinaire, très doux et fort à la fois, avec des arômes totalement inconnus. Et bien sûr le fond de sac de café vert a été soigneusement mis de coté et bien rangé à portée de main pour faire gouter cette merveille à quelques amis choisis. What else ?

                                                      • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 12:57

                                                        @Oncle Archibald


                                                        jolie histoire de café .

                                                        Merci

                                                      • Vipère Vipère 17 novembre 2013 17:56

                                                        Bien vu ! 


                                                         J’ai un penchant assumé pour le café qui date de Mathusalem. Sans remonter au biberon, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré le café. Une habitude familiale qui ne m’a jamais quittée. 

                                                        Mon stock de thé et de tisanes est quasi intact, tandis que le café, il en manque toutes les semaines.

                                                        Je me damnerai pour le précieux breuvage. Et comme votre mère, je serai capable de remuer la maison pour trouver un paquet oublié dans un recoin. L’idée de l’odeur de café, me prend dès le réveil, Et ce n’est qu’après quelques tasses que je retrouve mes esprits, mon énergie habituelle. Je suis une droguée au café. Si j’étais en manque, je serai capable du pire pour m’’en procurer ! smiley

                                                        Heureusement, mon dealer habituel L. n’est jamais en rupture et je m’approvisionne généreusement pour avoir ma dose quotidienne. smiley

                                                         

                                                      • Vipère Vipère 17 novembre 2013 18:20

                                                        Dans un magasin, impossible de m’empêcher de faire une petite incursion au rayon des machines à café. Je regarde avec convoitise toutes les machines et guette les nouveautés. 


                                                        Toutes, je les ai toutes essayées. De la plus simple à la plus sophistiquée. La dernière une allemande, m’a lâchée un beau matin, sans crier gare. 

                                                        C’est celle que j’ai préféré à toutes. Il suffisait d’appuyer sur le bouton et le café coulait dans la tasse. Pour qu’on ait mis l’eau et les grains auparavant bien sûr. 

                                                        3 ans de bons et loyaux services, je n’ai pas eu le coeur de la mettre au rebut. Elle repose dans son carton. 

                                                        Sa remplaçante, une italienne, DELONGHI, arrivera sous peu ! 





                                                      • Vipère Vipère 16 novembre 2013 19:10

                                                        Mais, mieux que toutes les machines du monde, ce qu’il a de mieux, c’est un homme dans une cuisine ! smiley


                                                        • foufouille foufouille 16 novembre 2013 19:48

                                                          c’est courant de nos jours ........


                                                        • Croa Croa 18 novembre 2013 10:24

                                                          Au moins tu boira du bon café sans remplir ta poubelle de capsules à la con !  smiley


                                                        • Ariane Walter Ariane Walter 16 novembre 2013 19:46

                                                          il y a tout de même un moment merveilleux avec ces appareils, c’est quand on les ramène chez soi, comme un écureuil sa noisette, qu’on le déballe émerveillé, car il est tout brillant, qu’on range le mode d’emploi qu’on a la flemme de lire et qu’on s’en sert une fois...
                                                          Puis, c’est comme tout. On s’en lasse...

                                                          Pourquoi le goût de « la nouveauté » est-il au coeur de notre ADN ?
                                                          Qu’est-ce que cette créativité, cette inventivité qui nous excite tant ?
                                                          Et que nous remplaçons, paresseux, par une invention qu’on nous fourgue en magasin ?
                                                          Ersatz qui perd vite de son goût...


                                                          • Ariane Walter Ariane Walter 16 novembre 2013 20:17

                                                            je le changerai pour te rassurer !!


                                                          • cardom325 cardom325 16 novembre 2013 20:04

                                                            @ Paul

                                                            ne vous contentez pas de la cuisine, dans le prochain article, le reste de la maison ??
                                                            ce serait édifiant , mais vous êtes un vilain, car.....et la croissance dans tout cela ....
                                                            la suppression des choses inutiles résoudrait quand même en partie l’obsolescence programmée
                                                            Dites moi ce qui vous manque, je vous dirai comment vous en passez ( Coluche)


                                                            • Paul 27 novembre 2013 17:50

                                                              Merci pour votre soutien cardom325. Je ne sais pas si je ferai le reste de la maison mais ce que je peux vous dire c’est que je concocterai un autre article dans le même esprit smiley



                                                            • Pierre Pierre 16 novembre 2013 20:29

                                                              Bonsoir à tous,

                                                              Je suis inquiet. Serais-je le seul à avoir un cuit-œufs électrique. (Datant des années 70 et dans sa boîte d’origine)


                                                              • foufouille foufouille 16 novembre 2013 20:39

                                                                cool. il doit valoir une fortune
                                                                mes hachoirs datent de la même époque


                                                              • Prudence Gayant Prudence Gayant 16 novembre 2013 23:15

                                                                Pierre,

                                                                Votre cuit-oeufs cuit combien d’oeufs à la fois ?


                                                              • Pierre Pierre 17 novembre 2013 20:45

                                                                Six œufs, pourquoi ? J’espère que vous n’êtes pas intéressé par cet ustensile électrique parce que je ne peux m’en défaire. C’est un cadeau de mariage (vous pensez bien que ce n’est pas moi qui l’ai acheté) de tonton Isidore et de tante Mathilde (prénoms d’emprunt pour qu’ils ne se reconnaissent pas). Comme ils sont toujours vivants et qu’ils nous demandent régulièrement si on est toujours contents de notre cuit-œufs, je suis obligé de le garder. Notre idée était de l’offrir à des amis à l’occasion d’une fête mais cela ne va plus être possible à cause du design passé de mode et de la couleur (orange).  smiley


                                                              • TSS 17 novembre 2013 00:26

                                                                5 – En milieu de classement, on trouve LA fausse bonne idée : la carafe filtrante. Une eau plus chère qu’au robinet, sans les garanties de l’eau en bouteille, avec des contraintes en plus : nettoyer l’engin, changer les cartouches etc.

                                                                il faut vous documenter ! l’eau en bouteille est generalement aussi polluée que l’eau du robinet !!


                                                                • Paul 27 novembre 2013 17:51

                                                                  Quelles sont vos sources ?


                                                                • Marco07 17 novembre 2013 09:24

                                                                  Bon, par où commencer.
                                                                  La machine à pain que j’ai a largement été rentabilisé. (à 30€)
                                                                  Bon maintenant elle ne sert plus pour le moment (c’est périodique)

                                                                  Le gaufrier sert régulièrement (de plus réversible en croque monsieur). à 2€ la gaufre, il a été largement amorti.

                                                                  Dans les inutiles, il y a le cuiseur vapeur (je l’ai eu gratuitement).
                                                                  J’ai eu aussi un wok électrique, sert très peu, sauf l’embase électrique qui est bien pratique quand j’ai oublié de recharger les bouteilles de gaz (ça tombe toujours en milieu-fin de cuisson le week end...)
                                                                  La pierrade (ne sert pas).

                                                                  Dans le top 10, je suis surpris de ne pas voir la centrifugeuse (elle trône au fond d’un placard).

                                                                  Dans les plus utiles, il y a le robot multifonction. L’appareil à raclette est lui aussi solicité quand l’hiver approche, ainsi que l’appareil à fondu.

                                                                  Bon après, je m’aperçois que ça dépend vraiment des habitudes de cuisine, interrogez vos proches et vous serrez surpris, l’inutile chez vous ne l’est pas forcément chez d’autres..


                                                                  • c’est pas grave 17 novembre 2013 10:02

                                                                    c’est clair que chacun voit midi à sa porte

                                                                    perso , je n’ai aucun de ces objets , hormis un appareil à raclette dont je dois me servir une bonne trentaine de fois par an
                                                                    compte tenu de l’encombrement , il n’est juste pas dans la cuisine 


                                                                  • Vipère Vipère 17 novembre 2013 17:19

                                                                    Capitaine, bien le bonsoir


                                                                    Et après, la première nuit, qu’avez-fait au réveil ? 

                                                                    Un petit café, croissants à la brasserie du coin... à moins que vous soyez allé directement voir la mer de plus près.

                                                                    Mais que peut- on faire avec 75 Euros en poche, s’il faut se nourrir et trouver un abri pour un certain temps, car je suppose que le banc, c’était juste pour la nuit, à la descente du train. 

                                                                    Nice, Canne, St Tropez, Monaco sont des villes où la vie est très chère ! smiley

                                                                    • rocla+ rocla+ 17 novembre 2013 18:03

                                                                      Bonsoir Vipère , 


                                                                      au réveil j’ ai dû aller pisser  smiley


                                                                      En fait je crois me souvenir que j’ ai marché vers la colline de Cimiez
                                                                      traversé des rues avec des genre de palais des mille et une nuits , pour me
                                                                      rendre à l’ Auberge de Jeunesse où j’ étais adhérent , ça coutait presque rien. 
                                                                      C ’était de dortoirs , il y avait une cuisine où chacun pouvait faire sa popote .
                                                                      Ambiance sympa de gens qui étaient des routard de l’ époque avant les guides .
                                                                      Je me régalais dans le vieux Nice en entendant l’ accent . Bien sûr je suis 
                                                                       retourné voir la Promenade des Anglais ou nos parents nous avaient emmené 
                                                                       quelques années plus tôt . La frime cinéma sur cette promenade , des gens super élégants , lévriers , fume cigarette …

                                                                      Par après je suis parti en plusieurs étapes en stop jusque’ à Perpignan par le 
                                                                      bord de mer . dormant soit sur d’ autres bancs , sous des ponts , dans des chemins 
                                                                      de terre .

                                                                      A noter que cinq cent francs de l’ époque doivent faire environ 6 à 7OO euros de maintenant . 

                                                                      Le fait de pratiquer ces voyages jusque ’à mon service militaire à 18 ans et demie 
                                                                       ( devancement d’appel ) m’ a donné une idée de la liberté assez prononcée . 

                                                                      Par ex à pile dix sept ans CAP boulanger en poche j’ ai pris le train pour Paris ,
                                                                      dormi à l’ Auberge de Jeunesse , allé à la Corpo des Boulanger demander 
                                                                      où on avait besoin d’ un boulanger , le soir même j’ avais un taf à Saint Cloud 
                                                                      ce qui m’ a fait connaitre Asnières sa gare et le fameux 22 de Fernand Reynaud .

                                                                      Bien à vous .




                                                                      • Vipère Vipère 17 novembre 2013 18:34

                                                                        Il y a des besoins physiologiques irrépressibles ! 


                                                                        impossible d’y couper, c’est dame nature qui dicte sa loi ! 

                                                                        Les auberges de jeunesse, en dortoir, j’ai eu l’occasion d’y dormir une nuit, en montagne, sur une longue durée, ce n’est pas le bon plan, si on a la malchance de tomber sur un ou plusieurs ronfleurs, sans quoi, on se sent des idées. Tuer les ronfleurs, pour enfin fermer l’oeil et se reposer ! 

                                                                        Combien, de fois n’ai-je pas fini par regagner ma voiture, avec un oreiller pour finir la nuit. A défaut, un banc aurait fait l’affaire. 

                                                                        • Vipère Vipère 17 novembre 2013 18:36

                                                                          sans quoi on se sent des idées de meurtre. Tuer des ronfleurs, pour enfin fermer l’oeil et se reposer. 


                                                                          • mac 17 novembre 2013 22:07

                                                                            L’article a en partie raison, même si pour ma part, j’utilise la machine à pain régulièrement pour faire des pâtes à pizza et de bonnes brioches mais jamais du bon pain car je n’y suis jamais arrivé. Je pense que pour le bon pain, la qualité du four est assez importante.

                                                                            Certaines de ces machines sont des gadgets inutiles mais force est de constater que pour nombre de gens, seul le micro-onde leur est vraiment utile tant ils ont perdu l’habitude de cuisiner pour le grand bonheur de l’industrie agro-alimentaire avec ses produits aux additifs plus ou moins bons...Même une râpe à carottes ne leur sert plus à rien et pourtant les râper soi-même est incomparable et le prix au kilo est divisé par 5 voire 10.



                                                                            • doctorix doctorix 17 novembre 2013 23:42

                                                                              Je donne tort à Paul à 40%

                                                                              1) Ma femme fait du délicieux pain aux céréales pluseiurs fois par semaine, avec de la farine bio dont on est sûrs qu’elle est bio, et des céréales variées. Les enfants repartent toujours avec un ou deux exemplaires, et les amis lui en réclament.
                                                                              2) Une fois par semaine, soirée croque-monsieur, rituelle, et gadget indispensable.
                                                                              3) Nous avons au robinet une eau épouvantable, et deux carafes Brita ne sont pas de trop.
                                                                              4) Pas de machine à glaçons, mais frigo américain qui en donne, ainsi que de l’eau fraïche filtrée. Très agréable.
                                                                              J’ai hélas cédé jadis à la machine à nouille, et j’ai encore le souvenir des guirlandes qui séchaient d’un bout à l’autre de la cuisine. Sympa mais vite ras-le-bol.
                                                                              Pour le reste aussi, je vous approuve pour dénigrer ces gadgets « placivores » et inutiles (rien ne vaut des pop-corns qu’on fait éclater dans la casserole avec une c à café d’huile !)...
                                                                              Article comme on aime.

                                                                              • doctorix doctorix 17 novembre 2013 23:47

                                                                                PS : pour la machine à pain, n’allez pas mettre cent euros dans une neuve : beaucoup de gens se découragent et les remettent en vente sur le bon coin après trois mois de non-usage, et vous en trouverez à 30 euros (c’est bien assez si vous vous en servez trois fois...).


                                                                              • claude-michel claude-michel 18 novembre 2013 09:09

                                                                                heu...Ma femme mon chien..les gosses ça fait déjà 6...Plus les bouteilles vides de pinards...ça fait plus de dix...Qu’est que je dois faire...j’en suis à 32.. ?


                                                                                • révolQé révolté 18 novembre 2013 09:52

                                                                                  Pour la machine à pain,s’en servir pour la pâte puis cuire 20mn au four,hier encore utilisée pour la pâte à pizza,sinon tous les w.e et plusieurs fois/semaine.
                                                                                  De la farine bio à 75c /kg plutôt qu’une baguette faite avec de la farine pleine d’agents blanchissant et autres saloperies cancérigènes.

                                                                                  La machine à barbe à papa qui fait le bonheur des gosses de mes amis les w.e d’été,voir plus souvent.
                                                                                  La machine à glaçons très pratique quand comme moi on aime boire frais et que la saison est faite de BBQ et fêtes en plein air sur plusieurs jours,(les bouteilles gelées très pratiques ne tiennent pas 3 jours) un petit groupe électro suffit pour elle ainsi que la zic et la lumière.
                                                                                  Pour ce qui est de la pasta machina,un vrai amateur de bonne cuisine en a une dans son placard et l’utilise très souvent,essayez les pâtes fraiches et on en reparle après... smiley

                                                                                  Il est vrai que dans le sud nous vivons dehors ce qui est loin d’être le cas des parigots et autres nordistes à qui en effet ces ustensiles ne sont utile qu’un mois/an et encore...  smiley

                                                                                  L’auteur a oublié le cuit-riz,une bonne gamelle d’eau est suffisante de plus on peut épicer l’eau.
                                                                                  La friteuse sans huile,perso je me refuse à manger des frites sans avoir les doigts gras.

                                                                                  La machine expresso,moi qui suis amateur de kawa je me contente du café filtre (fait à la main sans machine) car rien de mieux le matin,tous mes amis ont 2 cafetières dans leur cuisine,une expresso pour après manger et une filtre pour le matin,si ça c’est pas couillon... !!!!  smiley

                                                                                  Les gadgets inutiles hors cuisine :

                                                                                  Le porte vélo qui sert 2 trajets/an.
                                                                                  Les skis 1 semaine/an.
                                                                                  Le sapin de noël plastoc moche,1 semaine/an avec son carton de boulasses,guirlandes et conneries brillantes qui encombre le cagibi.
                                                                                  Le GPS,99% des trajets effectués sont connus du conducteur.
                                                                                  Combien ici se servent de leur web cam (posée sur le PC) plus dune fois/mois... ???
                                                                                  etc....
                                                                                  la liste est 10 fois + longue...  smiley

                                                                                  Je pense que l’auteur n’est pas amateur de cuisine.  smiley


                                                                                  • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2013 10:07

                                                                                    je ne vois pas la yaourtière , un must de l’appareil inutile dans la liste  ! est ce devenu complétement ringard pour de bon ?


                                                                                    • Croa Croa 18 novembre 2013 10:33

                                                                                      Les vrai amateurs de yaourt en ont l’utilité : Les yaourts maison de reviennent pas moins cher mais sont bien meilleurs (quoique cela dépende du lait utilisé.) Surtout, en utilisant des pots réutilisables on ne rempli plus sa poubelle de pots en carton paraffiné ! 


                                                                                    • bourrico6 18 novembre 2013 14:41

                                                                                       Ce genre de machine à yaourt était très utilisée dans le temps, ça revenait clairement moins cher.

                                                                                      Aujourd’hui, pas sur que ce soit très rentable.


                                                                                    • Tipol 18 novembre 2013 10:30

                                                                                      Je me sert très souvent de la machine à pâtes.
                                                                                      Top chrono, c’est plus rapide qu’à faire cuire des pâtes normales parce que la cuisson des pâtes maison, c’est même pas 2mn. Le mélange farine, oeuf, sel puis le laminage et la découpe, c’est fait plus vite que le temps de chauffe de l’eau. Puis en 2mn c’est cuit. Le nettoyage, c’est juste un coup de pinceau.
                                                                                      Pour 1 personne, c’est nettement plus rapide. Pour 2 personnes, c’est équivalent, au-delà, les pâtes industrielles redeviennent bien plus faciles et pratiques.


                                                                                      • Tipol 18 novembre 2013 10:39

                                                                                        Le gaufrier ne sert pas beaucoup, mais c’est surtout que les gens achète des saletés au ^premier prix.
                                                                                        J’ai un bon Lagrange, avec les trois plaques. Il sert très souvent.
                                                                                        - Les plaques gaufres, jamais.
                                                                                        - Les plaques gaufrettes, c’est une tradition dans le Nord où je fais plusieurs kg de farines chaque année en décembre. Et là, sans le gaufrier avec les plaques, pas possible.
                                                                                        Comme un défibrillateur qui ne sert jamais, les plaques gaufrettes me sauvent la vie chaque année en décembre, me remontent le moral, soigne la dépression... une semaine de détente et cuissons pour faire mes gaufrettes.
                                                                                        - Les plaques croques ne servent qu’occasionnellement en vrai croques.
                                                                                        Mais elles servent très souvent le soir pour faire des « croques » avec uniquement du fromage de chèvre, à manger avec des salades variées.


                                                                                        • Tipol 18 novembre 2013 11:29

                                                                                          IMPORTANT
                                                                                          Je profite du sujet -Gaufrier, plaques gaufrettes- pour avertir d’une grande tromperie, une méconnaissance importante.
                                                                                          Il y a CASSONADE vraie, et CASSONADE tromperie.
                                                                                          Je m’explique.
                                                                                          En France, le mot « cassonade », c’est du sucre de canne roux (non raffiné)
                                                                                          En Belgique, le mot « cassonade » c’est du sucre de betterave roux (non raffiné)
                                                                                          La vraie, et traditionnelle cassonade belge, c’est la cassonade Graeffe. voir les images sur Google.
                                                                                          Sur les paquets, il est bien écrit « Cassonade Graeffe »
                                                                                          https://www.google.fr/search?q=graeffe&tbm=isch
                                                                                          En France, la cassonade belge, à la betterave, prend le nom de « Vergeoise »
                                                                                          Sur les paquets, il n’est jamais écrit « Cassonade », mais « Vergeoise » ou « Saveur Vergeoise ».
                                                                                          https://www.google.fr/search?q=vergeoise&tbm=isch
                                                                                          Sur ces images google « Vergeoise » on voit très bien deux dénominations ; « Vergeoise », et « Saveur Vergeoise »
                                                                                          Sur le paquet « Vergeoise », et « Saveur Vergeoise », il n’est donc jamais écrit « cassonade », puisque le mot est réservé en France pour le sucre de canne.
                                                                                          La « Vergeoise » se vend moins, rarement dans les rayons. Il est en gros grains cristallisés,
                                                                                          En fins grains façon cassonade belge, c’est en sachets « saveur vergeoise ».
                                                                                          Les Français du Nord achètent « Saveur Vergeoise », le mot « saveur » la rend intellectuellement meilleur, LOL ! puff ! Tromperie !
                                                                                          Dans le paquet « Saveur Vergeoise », il n’y a rien qui ressemble à de la cassonade belge. Ce n’est que du sucre en poudre avec du caramel et de la glycérine pour faire l’apparence grasse et collante de la cassonade..
                                                                                          -
                                                                                          Alors, chaque année, depuis... dans le Nord de la France, c’est tout un peuple qui fabrique ses bonnes gaufrettes artisanales à la cassonade qui n’en est pas !
                                                                                          https://www.google.fr/search?q=gaufrette+nord&tbm=isch
                                                                                          Ces gaufrettes sont certes bonnes, du sucre avec du caramel... mais ce n’est pas de la vraie cassonade !
                                                                                          -
                                                                                          Autre point de tromperie, le mot « saveur ».
                                                                                          Ce mot fait totalement partie du titre, de la dénomination complète du produit « Saveur Vergeoise » = sucre au caramel et glycérine.
                                                                                          Mais ce mot n’est jamais écrit de la même façon que le mot « Vergeoise » ; il est toujours écrit en très petit, plus fin, à peine visible, d’une couleur pâle et moins voyante.
                                                                                          Dernier mot, comme la ménagère, Wikipédia n’est pas au point de ces subtilités non plus.


                                                                                          • joletaxi 18 novembre 2013 11:35

                                                                                            Je me marre...
                                                                                            voilà un article dans le droit fil du « penser vert » du « c’est bon pour la planète » et autres imbécilités du genre,qui se veut faire la morale aux « crétins consommateurs » lobotomisés par TF1 et la pub,et s’érige en gardien de la « verte attitude » et qui au final, il suffit de lire les commentaires, tourne en une ode au libéralisme.
                                                                                            car chacun y va de sa bonne conduite verte, stigmatisant les autres, mais tous ont dans une armoire, un objet(inutile selon l’auteur) dont ils vantent les qualités.
                                                                                            On voit même Miss Walter, la championne du collectivisme,qui finit par acheter ce symbole de cette société de merde,et qui lui trouve un usage, un comble.
                                                                                            Bref, vous démontrez par vos commentaires toute la pertinence du libéralisme.
                                                                                            Des industriels, des entrepreneurs ont l’idée d’un produit, et le consommateur en fait le succès ou pas.C’est cet agrégat de cas particuliers, de décisions multiples répondant à des choix personnels,à des conditions d’achat propres à tout un chacun qui fait le marché,qui au final rend la vie plus facile, et répond à notre besoin de progrès.
                                                                                            Toutes les salades que je lis ici, sur une économie dirigée, sous la coupe d’aythollas verts,sont des imbécilités à vomir.
                                                                                            Tiens, ils vont limiter la puissance des aspirateurs, et envisagent de fixer le volume d’eau de votre chasse d’eau, également sous peu de de votre douche, de vos robinets,... décisions courageuses et essentielles dans une europe aux 6 millions de chomeurs.

                                                                                            Pire qu’une religion, une secte


                                                                                            • bourrico6 18 novembre 2013 14:47

                                                                                              C’est la copie d’un post que tu t’es pris dans la tronche c’est ça ?

                                                                                              Ca ne peut être que ça, ça te va trop bien, tous ces qualificatifs, tels que « crétins, lobotomisés, ayatollahs, à vomir, secte ».

                                                                                              T’as pas l’impression que t’es hors sujet sinon ?
                                                                                              Ou t’es vraiment trop crétin lobotomisé à vomir pour t’en rendre compte ?

                                                                                              Continues surtout hein, que serait AV sans les crétins lobotomisés à vomir dont tu t’es fait le porte parole, je vous le demande !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès