• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Trump contre la FED : l’Amérique sacrifiée sur l’autel du NOM (...)

Trump contre la FED : l’Amérique sacrifiée sur l’autel du NOM (Nouvel Ordre Mondial)

Je ne suis toujours pas économiste, mais personne ici n'a relayé ces infos, pourtant d'une lourde importance pour chacun de nous.

Trump contre la FED : l’Amérique sacrifiée sur l’autel du NOM (Nouvel Ordre Mondial)

http://lesakerfrancophone.fr/trump-contre-la-fed-lamerique-sacrifiee-sur-lautel-du-nom
http://alt-market.com/articles/3479-trump-vs-the-fed-america-sacrificed-at-the-nwo-altar

Par Brandon Smith – Le 26 juillet 2018 – Source alt-market.com




Il y a un décalage au sein du mouvement de la liberté sur la notion de l’endroit où trouver la racine du globalisme. Un groupe de personnes au sein du mouvement semble penser que la source du globalisme réside en Amérique même ; que l’impérialisme américain est la base du système globaliste et que le dollar est le mécanisme le plus important pour soutenir leur puissance. C’est une simplification sommaire du problème.


De nombreuses idées fausses découlent de l’idée que les globalistes ont réellement une loyauté envers le système américain. Par exemple, au cours des dernières années, vous avez souvent entendu l’argument selon lequel la Réserve fédérale « ne mettrait jamais fin au QE », qu’elle « ne laisserait jamais tomber les marchés boursiers », qu’elle « n’augmenterait jamais les taux d’intérêt », etc. Toutes ces hypothèses reposaient sur l’idée que les banquiers centraux et les globalistes ont besoin de l’économie américaine et du système du dollar pour maintenir le contrôle financier du monde en général.

Toutes ces hypothèses se sont révélées complètement fausses, car les deux dernières années montrent, dans les fondamentaux financiers, les effets directs de la FED retirant son soutien artificiel à l’économie américaine. En particulier, nous avons assisté à une flambée de la dette des entreprises et de celle des consommateurs depuis le crash de 2008. Les entreprises se démènent pour compenser le relâchement des mesures de relance de la FED, et elles creusent elles-mêmes leur tombe dans le processus.

Non seulement cela, mais nous avons de nombreux exemples de fonctionnaires de la FED admettant qu’un crash sur les marchés et l’économie se produirait si la FED coupait son soutien. Cela inclut le président actuel de la FED, Jerome Powell, qui a décrit le résultat des réductions de bilans et des hausses de taux d’intérêt en 2012. Les sceptiques ne peuvent donc pas argumenter que la FED est inconsciente de ses propres actions et de leurs conséquences. Les banquiers centraux savent exactement ce qu’ils font et ce qui va arriver en conséquence. Ils font délibérément chuter l’économie américaine alors que de multiples secteurs sont suspendus aux effets de la mince hausse des taux d’intérêt, faible mais en hausse constante, et aux réductions d’impôts de Trump.

Cela a causé une confusion considérable pour de nombreux analystes alternatifs. Ils ont passé tellement de temps à fonctionner sous l’idée que la FED protégera les marchés américains, protégera le dollar et se protégera ainsi elle-même. Ce qu’ils ont refusé d’accepter, c’est la possibilité que la FED soit en fait un kamikaze dont le but est de se détruire elle-même et tout ce qui l’entoure, faisant ainsi tomber l’Amérique de l’intérieur.

Mais pourquoi les globalistes le feraient-ils ? Pour ceux qui supposent que l’économie américaine représente la « poule aux œufs d’or », ce que je décris ci-dessus est inconcevable. Afin de comprendre ce qui se passe et pourquoi nous devons rejeter le mensonge selon lequel l’Amérique est une oie dorée qui soutiendrait perpétuellement l’agenda globaliste. Au contraire, l’Amérique est plus comme un hôte des parasites globalisants, et une fois que l’hôte est vidé de toute vitalité, les parasites partiront et passeront à des cibles plus grandes et meilleures.

En d’autres termes, tout comme de nombreux empires avant lui, le système américain a servi un objectif pour une fenêtre de temps particulière. Il a été exploité comme un moyen de parvenir à une fin, et maintenant les élites bancaires passent à un « nouvel ordre mondial » dans lequel l’Amérique joue un rôle plus réduit. C’est pourquoi la FED continue d’agir d’une manière qui semble déconcertante pour tant de personnes. C’est pourquoi la FED prend des mesures dont les dirigeants ont ouvertement admis qu’elles entraîneront un crash. Ils VEULENT veulent un crash.

La FED elle-même n’est qu’une coquille vide. C’est une institution de papier, représentant un ensemble d’illusions qui sont traitées comme concrètes. Si nous cherchons le sommet de la pyramide globaliste, nous ne commencerions certainement pas avec la FED. La FED est un outil pour manipuler le cadre politique et le moteur économique des États-Unis, et comme toutes les autres banques centrales du monde, ses politiques sont dictées par des entités beaucoup plus importantes comme la Banque des règlements internationaux (BRI).

Ce sont des organisations comme la BRI et le FMI qui deviendront les nouveaux centres du monde financier alors que l’économie américaine et le dollar sombreront dans l’obscurité. J’ai décrit ce plan en détail dans mon article intitulé « Explication sur la la fin du jeu économique », mais il a fallu beaucoup de temps pour que les faits que j’ai présenté soient acceptés par une plus grande partie du mouvement. L’affirmation que la FED « ne se sacrifierait jamais » est une distraction puissante de la vérité.

Les globalistes ne se soucient pas du maintien du système américain tel qu’il est. Ils sont même prêts à l’affaiblir afin de créer le chaos nécessaire pour générer un capital social et politique ; le genre de capital qui leur achètera une réinitialisation économique mondiale et leur soi-disant « nouvel ordre mondial ». Au sein de cette construction, les masses seraient amenées à accepter une centralisation ouverte du contrôle financier et politique entre les mains d’une minorité d’élites bancaires. C’est-à-dire que les globalistes ne veulent plus se cacher ; ils préfèrent être à découverts et vénérés comme les sauveurs de l’humanité plutôt que méprisés comme un cancer organisé.

Afin de réaliser une telle farce fantastique, certaines mesures doivent être prises. En particulier, quelqu’un d’autre doit prendre sur lui la responsabilité des conséquences désastreuses de la réinitialisation globale quand elle va s’accélérer.

Donald Trump fait parfaitement l’affaire pour un certain nombre de raisons, mais le bouc émissaire ultime pour un crash du système américain n’est pas Trump seul, mais l’idéal conservateur dans son ensemble. J’ai soutenu pendant un certain temps que Trump est probablement une opposition contrôlée – un joueur de flûte pour les conservateurs. Sa rhétorique est presque tout ce que les défenseurs de la liberté et les Républicains aiment entendre, mais ses actions ne correspondent pas toujours à ses paroles.

En particulier, l’intronisation de plusieurs élites bancaires et de membres du Council on Foreign Relations dans le cabinet de Trump rend impossible qu’un véritable changement se produise au sein de la Maison Blanche, sans parler du reste à Washington. C’est probablement pourquoi nous avons vu Trump changer d’opinion sur tant de problèmes récemment. Trump est censé présenter le visage d’un pilier conservateur « populiste » tout en faisant en même temps appel aux petites mains globalistes, debout derrière son épaule dans le bureau ovale.

Plus spécifiquement, Trump a inversé son discours sur sa relation avec la FED à plusieurs reprises.

En septembre 2016, Trump a attaqué la FED lors de sa campagne déclarant qu’elle maintenait les taux d’intérêt bas et le dollar faible, afin de stimuler artificiellement les marchés boursiers pour l’administration Obama. C’était largement vrai, même si la FED ne se souciait pas de protéger l’image d’un président en particulier. Au lieu de cela, elle se préparait à la réinitialisation globale tout en s’apprêtant à jeter le blâme sur leur bouc émissaire populiste.

Après son entrée en fonction, Trump a soudainement changé d’attitude, offrant un soutien total à Janet Yellen puis à Jerome Powell tout en prenant le crédit de la flambée des marchés alimenté par les achats au bilan de la FED et les taux bas. Trump à l’époque a également déclaré qu’un dollar fort était bon pour l’Amérique.

Aujourd’hui, la situation a encore changé. Trump a maintenant subitement un conflit avec la Réserve fédérale et le dollar index en hausse, exprimant ses préoccupationsque la FED crée des conditions qui mèneront à des difficultés dans la guerre commerciale en cours ainsi qu’à une crise économique. Les craintes augmentent au sein des cercles économiques dominants que cela mène à une guerre entre Trump et la FED. Certains théorisent même que Trump pourrait essayer de prendre le contrôle de la FED complètement.

Pour l’observateur occasionnel, tout cela fait apparaître Trump comme plutôt schizophrène – mais peut-être que c’est l’idée.

L’utilité de la FED pour les globalistes diminue. Leur seul travail consiste maintenant à continuer à relever les taux d’intérêt et à réduire leur bilan en procédant à une démolition contrôlée des marchés financiers et des marchés actions. Une fois que ça sera fait, il ne restera plus au dollar qu’à perdre son statut de monnaie de réserve mondiale et le sabotage des États-Unis sera terminé.

Une bataille entre Trump et la FED sert à plusieurs fins. Premièrement, elle couvre le démantèlement des actions américaines et du dollar américain, de même que la guerre commerciale (également imputée à Trump). Un conflit entre le président des États-Unis et la FED conduirait à des doutes importants sur la sécurité des investissements dans les actions américaines, sa dette et sa monnaie.

Deuxièmement, si Trump est perçu comme « sévissant » contre la FED, les activistes de la liberté qui sont sceptiques à l’égard de l’administration Trump et de son cabinet globaliste pourraient être attirés dans le gouffre et soutenir des politiques qui finiront par altérer la liberté. Le démantèlement de la FED il y a plusieurs années aurait causé des dommages irréversibles aux élites bancaires et à leurs plans pour une reprise économique parfaitement synchronisée. Aujourd’hui, c’est trop peu, trop tard. En fait, les globalistes peuvent PRÉFÉRER que la FED soit abattue par les conservateurs maintenant afin que nous devenions les méchants maladroits qui ont déclenché une panique financière historique.

Cela ne veut pas dire que je soutiens la poursuite de l’existence de la FED, mais je tiens à souligner que Trump ne parle pas de la lutte contre le FMI ou la BRI, et que personne d’autre n’en discute dans les médias. Retirer un appendice sacrificiel au calamar vampire est inutile ; nous devons aller vers des organisations au sommet et les fermer toutes pour faire une différence au niveau du résultat. Le fait qu’ils sacrifient la FED et le dollar n’aident pas les choses.

Je crois que la « schizophrénie » de Trump sur la FED n’est due, simplement, qu’à sa lecture du script qui lui a été donné. Je ne pense pas que les globalistes aient toujours été certains de vouloir utiliser la tactique d’une crise d’un président contre la FED. Mais, j’ai prédit au début de 2017 que c’est exactement ce qu’ils finiraient par faire dans mon article « Dans une bataille entre Trump et la Réserve fédérale, qui gagne vraiment ? ».

Cela n’a de sens qu’à ce stade du jeu. La FED va continuer à augmenter les taux d’intérêt et à réduire son bilan, quoi qu’il arrive. Ils vont utiliser les « pressions inflationnistes » prétendûment causées par les dépenses d’infrastructure de Trump et la guerre commerciale comme une excuse pour leurs actions. Trump, à son tour, va accuser la FED pour l’inévitable effondrement du marché boursier et la hausse du dollar, ce qui entraînera des difficultés à « gagner » la guerre commerciale.

Je ne sais pas si le scénario globaliste demande à Trump d’aller jusqu’à fermer complètement la FED, mais rassurez-vous, s’il le fait, il y aura des centaines d’analystes alternatifs décrétant que c’est une preuve irréfutable que Trump n’est pas une opposition contrôlée. Le plan actuel sera la fin du dollar en tant que monnaie de réserve mondiale pour faire place à la réinitialisation économique mondiale et à un cadre monétaire du NOM, le tout au nom de l’arrêt d’une catastrophe initiée par « des populistes conservateurs maléfiques ».

Ne vous méprenez pas, nous assistons à une guerre de 4e génération contre le public. Toutes les autres guerres, y compris la guerre commerciale, sont un théâtre kabuki conçu pour détourner l’attention de cette réalité. Même une guerre entre Trump et la FED serait en fin de compte ridicule car les globalistes sont déjà positionnés pour exploiter le résultat d’un système dollar défaillant. Le but ? Convaincre les masses que le nationalisme souverain mène au désastre planétaire, et que la « seule solution » est de remettre le pouvoir économique et politique à une autorité centralisée de grands prêtres financiers avec une ligne directe vers le dieu de la stabilité financière.

Brandon Smith

Traduit par Hervé, relu par Cat pour le Saker Francophone

 

A présent vous ne pourrez plus vous plaindre de n'avoir pas été informé.

Prochain article encore à traduire :

Economic Contagion ? Central Banks Are The Real Culprit

by Brandon Smith


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan 22 août 12:49
    Salut, dans le « plan » prévu..il y a eu la pax romana, la pax anglica, la pax americana et là nous allons (irions) vers la pax judeica....

    moi je n’en sais rien mais ça tient la route..qui a dit cela imram hossein..son avis vaut autant que le mine et que celui de n’importe qui ..c’est pas plus fou que le reste...

    pourquoi j’en parle et bien cela va tout à fait dans le sens de cet article du saker....or sans la fed et sa fausse monnaie les usa sont fini en deux temps et trois mouvement , comme tout pays basé sur la compétition qui élimine , l’argent et la guerre..

    un seul gagnant il doit y avoir dans toute élimination.....compétition..

    la pax americana, bien sur comprendre guerre , doit finir...

    la fed n’est pas aux ordres des usa...mais aux ordres de Dieu ,enfin d’un dieu et oui il y en a beaucoup , c’est ce que disait l’ex président de la fed


    car comme le dit si bien le prophète Attali ,que mon correcteur veut à tout prix nommer Natalia alors que auparavant c’était Attila..va donc savoir , même les ordi sont devenus bredins ,

    Attali : ce serait bien que Jérusalem devienne capitale mondiale

    disait il ému par ses propres mots avec des petits yeux remplis de larmes aux oignons..

    euh jacques si tu m’écoutes, perso j’en ai rien à foutre d’une capitale mondiale ..déjà que les fêtes cyclistes de quartier ...

    on peut balayer toute cette merde en coopérant et partageant...volontairement


    personne sauf rares exceptions ne saisit cela donc n’en veut...donc je n’insiste pas, restez avec vos problèmes..je m’en lave les mains...j’ai récupéré le bol de Pilate....

    • bébert 23 août 08:34

      @Hecetuye howahkan
      Ah Imram Hossein , le mollah Omar , mais avec de la culture . Ce type est un prosélytiste Musulman et qui pour vivre grassement , a fondé une université Islamique , payante bien sur , ou tous les gogos islamistes ce précipitent pour recevoir l’onction du grand homme , mais payé en dollar sonnant et trébuchant . Et comment les juifs en si petit nombres pourraient régner sur le monde , vous faites une fixation , Mr Attali et ses amis ne sont connus qu’en France et ne représentent rien au niveau international. Les USA ne sont plus la puissance alpha , d’autres vont prendre sa place , et ils sont ni catholiques , ni juifs , ni musulmans. 


    • cyborg 22 août 12:53

      Tout à fait
       
      Comme toutes les nations, les US servent de carcasse à dépecer par l’accumulation primitive du capital mondialiste.
       
      C’est ce que dit Trump, et ses électeurs l’ont compris.
       
      Évidement ce dépeçage capitaliste mondialiste se fait avec la complicité de gaucho le collabo cosmopolite.
       
      Nanifier les nations y compris l’état US (en se servant du multilinguisme aux US, voir Huntington, du multikulti en UE, bref de l’immigration, du jouir sans entrave, et de l’effacement de l’Histoire pour tuer le substrat des communautés, les peuples)
       
      Après la méthode économique employée est elle celle décrite ?



      • Legestr glaz Ar zen 22 août 13:21

        On pense ce que l’on veut de cette analyse mais, en tous les cas, Trump ne passe pas pour l’éternel débile que les médias français unanimes nous décrivent.


        Cet homme, Trump donc, n’est pas seul. Il est impossible d’arriver à la tête d’une Nation comme les USA sans que des puissances financières soutiennent votre action, même avec une fortune personnelle.. Il est nécessairement entouré. 

        Au moins une analyse qui sort de « l’ordinaire » et qui fait réfléchir. Vrai ou faux, peu importe si elle amène à la réflexion.

        Une autre analyse, hors des sentiers battus, de Thierry Meyssan concernant Donald Trump.


        • bébert 23 août 08:45

          @Ar zen
          Ah thierry Meyssan , l’agent Iranien et grassement rémunéré pour diffuser sa vérité. Ce type est un escroc aussi malfaisant que les médias mainstream. Son seul credo la vengeance , le reste il n’en a rien à foutre.


        • À rebours 22 août 13:43
          "La FED elle-même n’est qu’une coquille vide. C’est une institution de papier, représentant un ensemble d’illusions qui sont traitées comme concrètes"

          Il y a de très bons ouvrages sur la FED qui démontrent qu’elle est au coeur même du système de spoliation des américains et du monde par l’endettement. Rien que le fait qu’elle soit indépendante est anormal.
          Dans ces ouvrages on peut voir notamment que la FED a dès le départ asphyxié l’économie américaine, permettant la ruine et le rachat d’absolument tout ce qui est indépendant, propulsant une concentration du capital inouïe. C’est à ça que servent les banques dans notre monde dysfonctionnel.

          Le quantitative easing ne profite pas à l’économie réelle.

          Et, bien sûr, la FED sabotera tout ce que fait Trump si elle le peut. Trump peut nommer des gens à la FED mais le pouvoir décisionnaire ne leur appartient pas. Il doit tenir en respect la FED si il veut arriver à quelque chose.

          https://www.reuters.com/article/us-usa-fed-nominees/trumps-fed-nominees-set-to-add-balance-to-central-bank-idUSKCN1IF29X

          • hebum hebum 22 août 21:58

            Je refuse de paniquer. 


            • izarn izarn 22 août 23:35

              Remarque basique :
              Et non les US n’ont pas une croissance de 4% et non ils ne sont pas en plein emploi.
              En effet, si tel est le cas, pourquoi continuer les QE (la planche à billet) et pourquoi des taux d’intérets aussi nuls ?
              Etrange non ?
              Alors bon, pour que tout cela soit crédible, il faut quand même faire semblant de baisser les QE et d’augmenter les taux...Ca rassure les couillons...C’est de la com.
              Alors flinguer la FED...Pourquoi ? Ils vont investir en Chine et en Russie ?
               smiley
              Ou alors ils ont un deal avec la planète Jupiton ?
               smiley
              Pov Brandon !
              Dés fois le complotisme ça vous revient dans la tronche : Blow back...Qui disent...
              Revenir aux choses simples est souvent proche des réalités.


              • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 août 01:27

                JC_Lavau mercredi 22 août 2018

                « Je ne suis toujours pas économiste » : ça, à vous lire ici, on s’en serait douté... ce n’était pas la peine de le préciser !
                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                Brandon Smith ne l’est pas plus que vous !
                A présent vous ne pourrez plus vous plaindre de n’avoir pas été informé... !
                SANS BLAGUES !

                Vous êtes coutumier du fait !
                Quand on vient vous taquiner comme moi sur ce que vous considérez comme votre chasse-gardée ; à savoir la MQ ; vous prenez le ciel à témoins ; comme quoi vous nous avez déjà tout expliqué, tout
                démontré depuis belle lurette ! Je n’aurais pas l’outrecuidance d’insister sur l’énormité de tels propos -sans pour autant nier vos compétences en la matière- pour le moins, exagérés... !

                Depuis 4 ans que je publie sur Ago.tv, de très nombreux de mes articles traitent des Krach relativement récents et du dernier à venir,

                le Krach Majeur dont on ne se relèvera pas !
                 
                Évidemment la FED & SES MULTIPLES QE y sont analysés, comme autant de rustines
                pour essayer de retarder l’échéance ! Pas besoin de COMPLOTISME, ni des rigolos comme votre Brandon Smith pour savoir tout ça !

                Dernier rappel de ma part sur le sujet traité ici, dans l’introduction de mon dernier article :
                La Bourse, pierre d’angle du capitalisme ne demande qu’à imploser ; sauve-qui-peut, tous aux abris !

                https://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/macron-expert-en-manipulation-78149#forum13195389

                PS)
                Bientôt, si l’ostracisme récent dont je suis victime (comme vous, si j’ai bien compris) me le permet, parution d’un article sur
                la MQ & la CONSCIENCE !

                Merci pour cet article quand même


                • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 10:54

                  @Mao-Tsé-Toung. Tu supportes la vidio et ne supportes pas l’écrit.

                  Moi c’est le contraire : je ne supporte plus la vidio, je veux de l’écrit.

                • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 août 12:49
                  JC_Lavau 23 août 10:54

                  @Mao-Tsé-Toung. Tu supportes la vidio et ne supportes pas l’écrit.

                  Moi c’est le contraire : je ne supporte plus la vidio, je veux de l’écrit.
                  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                  @JC_Lavau
                  Décidément vous êtes et resterez -probablement à vie- un personnage, pour le moins baroque... !

                  Vos hymnes quotidiens à vos vagues transactionnelles -pourtant, à vous entendre, si communicatives- censées régir le monde de la « matière », ça ne serait au fond que du pipeau ; permettez que je m’interroge sur le sujet : car la « matière » est loin d’avoir livré tous ses secrets !

                  Regardez Cramer, votre ami & néanmoins concurrent, être un champion de la com qui passe obligatoirement aujourd’hui par la vidéo, réussite transactionnelle moderne s’il en fut... !

                  Pourtant j’affiche 80 ans au compteur (né en 1938, le jour de l’indépendance day) ; je vous en octroie, si mes comptes sont bons, 73 à tout casser !

                  On voit TB là que vous vivez comme un être figé qui refuse toute évolution, même cantique ! C’est, pour le moins, dommage... ET étrange comme la décohérence de notre ami Serge Haroche !

                  CQFD

                • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 13:41

                  @Mao-Tsé-Toung. Si tu avais eu à endurer ma mère plus de soixante ans, toi non plus ne supporterais plus les baratineurs et ruseurs des effets de voix.

                  Peut-être qu’à force de s’écouter ses rusés effets de voix, Alex Taylor a fini par être viré de France-Musique ? Mais trop tard, je n’écoute plus jamais FMuz.

                  Mon radio-réveil est infoutu de garder la mémoire d’une station. Aussi chaque matin il dégoisait les ruses pour nous dicter quoi est à la mode et quoi penser, par zemouv, la première station en bas de la gamme de fréquences. Il n’est plus jamais rallumé. Insupportable.

                • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 août 18:41

                  @

                    @ JC_Lavau
                  Merci beaucoup pour votre réponse sincère !
                  J’ai l’impression que beaucoup par ici ont écouté Zemouv, ou équivalent, comme vous & que nos approches à la fois cantiques & Fédiques leurs passent par dessus la tête ; et qu’ils en ont rien à cirer !

                  (entendons la rumeur de la foule macro qui campe par ici)
                  Que vive Zemouv et assimilés et restons dans notre train-train quotidien ! Rien à cirer des racontars de ces deux cinglés... qui pourraient peut-être permettre pourtant, de voir (percevoir ?) des choses intéressantes car probablement très inattendues !

                  CQFD


                • bébert 23 août 08:41

                  Pour être objectif et n’étant pas économiste comme vous le déclarez , vous pourriez de temps en temps diffuser d’autres sources que le Saker. Sinon c’est du bourrage de crâne. On a compris vous n’aimez pas les USA , c’est votre droit .


                  • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 12:10

                    @bébert. T’es un grand garçon ? Alors tu le fais, toi.


                  • bébert 24 août 08:47

                    @JC_Lavau
                    On se tutoie maintenant ??? Je savais pas qu’un post pouvait nous rapprocher autant. Bon dorénavant je vais te tutoyer Lavau , tu vas voir çà va être le pied.


                  • Macondo Macondo 24 août 08:57
                    Bonjour. Une lumière intense sur l’issue définitive de la guerre froide. Pour ma génération, un aboutissement quant à la destruction définitive de la pensée unique du demi-siècle écoulé ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès