• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vers une nouvelle crise de 1937…

Vers une nouvelle crise de 1937…

L’économiste Martin Wolf décrit une situation inquiétante (Financial Times, 5 juin 2011) : « La zone euro, telle qu’elle a été conçue, a échoué. » Quant à Paul Krugman, prix Nobel d'économie en 2008, il utilise la métaphore d’un cœur de centrale nucléaire : « Selon moi, le niveau d’eau a tellement baissé que les barres de combustible sont à sec. Nous sommes entrés dans une zone de fusion. »

Pourtant, « La crise est finie » crient les gouvernements, c’est peut-être vrai en Allemagne grâce à la Chine, à présent le premier partenaire allemand.

C’est déjà moins vrai aux Etats-Unis. La production industrielle a certes rattrapé les deux tiers des pertes de la fin 2008 mais après les deux politiques successives de relance budgétaire de 800 Milliards $ chacune et les deux "Quantitative Easing" (politique de création monétaire) de la Federal Reserve dont le bilan est d’abord passé de 870 à 2300 Milliards $ puis le "QE2" de 600 Milliards $...si il n’y avait pas eu une petite relance aux Etats-Unis, c’eût été à désespérer de Keynes !

Pourtant la relance est restée molle. En particulier, les liquidités des sociétés n’ont pas été réinvesties et les banques elles-mêmes ont conservé force liquidités, la relance n’a donc pas exclu la prudence.

Or, depuis juin 2011, les indicateurs économiques américains et européens montrent un très fort ralentissement de la croissance qui semble même disparaître : est-ce un "aftershock" (deuxième séisme souvent observé) de la crise ?

L’histoire des crises de 1930 peut apporter une réponse. Elles ont souvent connu trois phases à une crise financière :

- Les spéculateurs qui avaient financé la bulle spéculative par effet de levier, c’est-à-dire à crédit, ont entraîné avec eux les prêteurs, surtout les banques.

- Une première crise de l’économie réelle : la production industrielle s’effondre aux Etats-Unis en 1930, en Allemagne en 1931. En Grande-Bretagne, elle baisse de 18-19% en 1931 et en France de 24% en 1932.

- Après une remontée rapide aux Etats-Unis, en Allemagne et en Grande-Bretagne (moins en France). La production industrielle baisse brutalement en 1935 en Grande-Bretagne, en 1935-1937 en France et en 1937 aux Etats-Unis.

C’est ce que l’on appelle parfois "la crise de 1937".

Son origine est bien connue : aux Etats-Unis, elle correspond à une volonté de retour à l’équilibre budgétaire donc à de fortes réductions de dépenses publiques. Dans le même temps, la Federal Reserve inquiète de l’existence de fortes liquidités auprès des banques resserre les émissions de monnaie. Les banques réduisent alors les crédits à l’économie.

Le fait est que si en 2009, les esprits étaient orientés vers la relance, en 2011, les inquiétudes se portent sur les dettes budgétaires. L’heure est à l’austérité, au rétablissement de l’équilibre des dépenses publiques et à la réduction des dépenses.

A l’exception de l’Allemagne devenue un reflet de la Chine, les relances économiques sont restées fragiles, les politiques d’austérité risquent alors de produire le même effet qu’en 1937, le retour vers la crise…

Morad EL HATTAB & Irving SILVERSCHMIDT

Auteurs de La Vérité sur la crise (Ed. Léo Scheer)


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Cug Cug 12 juillet 2011 10:43

    Pour rétablir l’équilibre budgétaire, la seule solution acceptable est de vaincre le chômage.
    Et pour retrouver le plein emploi il faut tourner le dos à toutes les politiques libérales libre-échangistes misent en place par les institutions financières.
    En gros tout le contraire de ce qui se fait ....
    Bref bon courage smiley


    • plancherDesVaches 12 juillet 2011 11:50

      Oui, Cug.
      Tout le contraire de ce que l’ « on » fait... Mais ce n’est pas NOUS le « on »...
      Car les concentrateurs de richesse, ceux qui prêtent, n’ont surtout pas envie que les choses changent.
      Et le taux élevé de chômage leur sert à contenir les salaires.

      Pour savoir ce qui à faire dans un premier temps :
      http://www.dailymotion.com/video/x6vlwm_crise-financiere-13-1-f-lordon_news
      http://www.dailymotion.com/video/x6vmfa_crise-finanaciere-13-2-f-lordon_news

      Puis, par la suite, voir ce que l’on fait avec les paradis fiscaux ainsi que les plus riches.
      Bref, y’a du boulot à venir.


    • plancherDesVaches 12 juillet 2011 16:47

      Précision plus qu’importante.

      Comme l’explique Lordon, il est indispensable de nationaliser les banques. Afin que l’argent retrouve un intérêt commun.

      En cas de chute du système dans son ensemble, comme cela a failli aujourd’hui avec la cotation du cac40 bloquée à 10 heure, il est plus qu’important de détruire les banques sauf :

      La « banque postale », dernière banque nationale dont le conseil d’administration DOIT devenir tripartite.
      Etat, Citoyens, Investisseurs.

      En tant que banque ayant le plus d’agences en France, les autres peuvent disparaitre.
      Et surtout les organisme de crédit, qui seront très facilement remplacées par des organismes de tutelle économique sociales d’état.

      Si si. Un état a un rôle social. En principe. Mais hors sarkosie.


    • plancherDesVaches 12 juillet 2011 11:09

      La Chine et l’Allemagne ne vont pas si bien que ça. La Chine notamment a une inflation en pleine croissance. (vive la croissance !!! smiley )

      Lorsque Mr Trichet annonce tranquillement, en pleine crise de la zone Euro, que seuls le Canada et l’Australie ont une signature fiable (des emprunts qui pourront être remboursés), plus quelques pays nordiques mais ... là, c’est limite...

      Là où nous risquons de moins rire est qu’en 1937, il n’y avait pas le niveau de mondialisation actuel. Et un nouveau lehman serait cette fois de puissance 10.
      Il est temps qu’il y ait un reset du système, me direz-vous.


      • neurone 13 juillet 2011 00:05

        ../..

        Il n’y a sans doute pas assez d’Euro... pe ! Allez encore un effort intégrons une quinzaine de pays supplémentaires, dont le Canada & l’Australie ... on est pas a ca près ?! Tiens les Suisses, aussi, une votation pour savoir si vous voulez participer au fiasco et abandonner le Franc ?!

        AHAH - Neurone ...


      • Rosalu Rosalu 13 juillet 2011 10:03

        @ plancherDesVaches

        Tout à fait d’accord pour dire que l’Allemagne ne va pas si bien que ça.

        A tel point que l’administration des finances allemande cherche à récupérer de l’argent partout, même sur les anciens travailleurs frontaliers qui n’étaient pas imposables en France -en raison du faible niveau de leur retraite - ou les étrangers touchant une retraite allemande mais ne résidant pas en Allemagne, qui, désormais, déclareront leurs revenus allemands en Allemagne et seront donc imposables depuis le premier cent à au moins 18%.
        Certains ont même eu des redressements de plusieurs milliers d’euros et se demandent comment ils vont payer (cf manifs qu’il y a eu dans l’Est de la France).

        Mélenchon, lors de son discours Place Stalingrad, avait rappelé les statistiques (visibles sur le site de l’INSEE) selon lesquelles la durée de vie « en bonne santé » des Allemands a sérieusement baissé depuis 1995 (alors qu’en France elle a augmenté !).

        Le prix de l’immobilier a drastiquement chuté dans de nombreuses villes allemandes, parce les revenus ne permettent plus de payer les loyers ou d’acquérir un bien immobilier.
        La nourriture servie dans les restaurants et cafés est souvent de très mauvaise qualité, les fameux gâteaux tels Forêt Noire ou autres n’ont plus rien à voir avec ce qu’on vous servait autrefois....

        Bref, le dumping social marche à fond, l’Allemagne est champion de l’exportation mais ses habitants n’en profitent pas du tout. Seuls vivent bien les Séniors qui ont accumulé pendant le « miracle économique » d’après-guerre.
        On m’a dit que même les médecins s’expatrient parce qu’ils ne gagnent plus assez
         ( caisses d’assurance maladie privées en difficulté).

        Qu’on arrête de nous citer l’Allemagne comme modèle de société, c’est de l’intox !


      • paavo 29 juillet 2011 16:39

        tout a fait d’accord. je vis en Allemagne et je confirme que tout n’est pas rose. les salaires ne bougent plus depuis 10a ns, les augmentations, les avantages sociaux. L’Allemagne exporte, oui c’Est bien , mais sur notre dos ! le dumping socail avec les travaillerus de l’Est etc..les boulots a 2 ou 3 Euros de l’heure, ca existe !les gens obliges de faire 3 jobs differents , c’est la realite. la etraite a 67ans qui va appauvrir les seniors. ce qui d’ailleurs cynique ! le gvt sait tres bine que personne na va travailler jusqu’a 67 ans , les gens partiront avant avec une decode, ce qui est bon pour l’etat. alors oui, il y a 20 ans on vivait bien , plus maintenant 

        paavo

      • Germain de Colandon 12 juillet 2011 12:10

        « Le véritable remède contre le chômage est qu’il n’y ait plus de travail pour personne, mais pour chacun une place dans la société. » Albert Jacquard

        http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/


        • Pyrathome Pyrathome 12 juillet 2011 12:26

          L’apocalypse financier, oui, on y arrive......
          et tant mieux, que les rats et les charognards s’effondrent une bonne fois pour toute et qu’on leur présente la lourde facture....
          Qu’ils crèvent !!...


          • foufouille foufouille 12 juillet 2011 14:28

            avec une election dans un an, ca m’etonnerait
            mais au cas ou, va falloir tirer a vue


          • plancherDesVaches 12 juillet 2011 15:58

            Absolument, Foufouille.

            Car tu remarqueras qu’après une finance BIEN virtuelle, il faudra repasser au REEL !

            Cette foutue finance basée sur le fric a bien joué dans son camps et il est temps de la virer, dans tous les cas.
            Ce sera DUR, mais un bien phénoménal si nous y arrivons.
            Là, c’est ça, ou la guerre entre pays lancée par ceux qui veulent garder leur pognon.

            Il nous FAUT tout de même réaliser que ce sont les PLUS riches qui nous ont foutus dans la merde.
            Et donc, pas les millionnaires second-couteaux idiots qui sont facinés par leurs maitres qui gagnent plus qu’eux.
            MAIS, les milliardaires qui sont le « rêve » virtuel cité au début.

            Une hydre, tu coupes les têtes, et t’es tranquille.
            Au moins pendant 80 ans. Vu que l’on est revenu à 1929...



          • dawei dawei 12 juillet 2011 16:39

            ni autant de fourche qu’en 1789


          • foufouille foufouille 12 juillet 2011 16:48

            les arbaletes, arcs et poudre noire sont en vente libre
            aux majeurs


          • plancherDesVaches 12 juillet 2011 16:56

            Arrêtez, les gars...

            J’ai pour ma part suffisamment d’armes potentielles pour d’une part, empêcher toute pénétration dans ma propriété, et aussi, aller exporter des dégâts n’importe où dans le pays si la situation l’oblige.

            Entre autres ... de l’engrais. Vive la chimie. smiley


          • foufouille foufouille 12 juillet 2011 17:02

            l’engrais, je connais aussi
            mais face au canon a eau, des FM voire des blindees ca vaut pas grand chose


          • plancherDesVaches 12 juillet 2011 17:17

            Foufouille..

            Les canons à eau sont sur des camions ..
            Ces camions s’avancent toujours seuls face à la foule et là, sont vulnérables car tu peux les approcher de chaque coté et bomber les vitres.

            Je te le dis : il faut être astucieux et rapide.
            Et en dehors de l’engrais, j’ai bien d’autres armes qui peuvent être distribuées à mes amis.

            C’est seul que l’on ne vaut rien. smiley


          • dawei dawei 12 juillet 2011 18:46

            par contre, je suis bon en roller ou en vélo, et je pense que si faut envoyer quelques « bombes à eau » des mouvements lateraux en zigzague c’est une bonne technique d’approche !


          • Defrance Defrance 12 juillet 2011 23:33

             Le simple permis de chasser suffit pour avoir la droit d’avoir un Mauser au calibre civil, au mois aussi performant que le 7.92 !


          • michel 13 juillet 2011 07:12

            Sauf que la facture, ce sont les peuples qui vont la payer !
            http://w454.skyrock.com/



          • et.......une bonne guerre...pour clore le bec des chomeurs...et des indignés..

            comme en 37...

            il n’y a plus que cela qui peut sauver les tyrans...élus...par 10% DES FRANCAIS.....
             - 1 élu pour 100 hb en france
            _et 1 policier pour 500 hb

            AUX USA 1 ELU POUR 1000 HB.....CHERCHER L ERREUR.....

            10 FOIS TROP D ELUS...600000... CELA NOUS COUTE CHER...90 % DE TROP.

            TOUSENSEMBLE


          • dawei dawei 13 juillet 2011 13:53

            faudrait peut etre repopulariser la recette « explosive » du cocktail russe dont je tairrai le nom.


          • Laulau Laulau 13 juillet 2011 15:26

            Ouaih, le commencement de la fin était prévu pour octobre par le GEAB, mais on dirait que les choses s’accélèrent. Le plus drôle c’est de voir certains se bousculer pour l’élection présidentielle. D’autres sondent et re-sondent à tour de bras
            Je pose une question : si le système monétaire s’effondre, l’élection présidentielle aura-t-elle lieu ?
            Pas sûr du tout !


          • picpic 17 juillet 2011 12:11

            et si... Cette crise était orchestrée ?
            Un braquage ?

            Toi et tes potes banquiers puissants, tu transformes tous tes avoirs en or, tu endors la masse pour éviter qu’elle en achète (suffit de leur dire que c’est une bulle... instiller le doute est suffisant chez le mouton peureux...) et tu te débrouilles pour tout faire péter (pourquoi tu penses qu’il s’acharnent à prendre des décisions délirantes ?) ...Le truc, ces de prendre les moutons au dépourvu, les monnaies s’effondre, l’or atteint la lune.
            Toutes les économies des moutons passe de leurs poches à la tienne.
            C’est pas magnifique ?


          • gazatouslesetages gazatouslesetages 12 juillet 2011 15:04

            la crise de 37 concernait le monde anglo-saxon des banquiers internationaux, pas l’allemagne.

            le seul remède c’est de combattre la dette, avoir une politique monétaire indépendante basée sur un étalon et cesser la planche à billets.


            • manusan 12 juillet 2011 15:21

              Génial le dessin.

              Oui c’est une apocalypse financière qui se prépare, mais rappelons qu’« apocalypse » signifie « révélation » ce n’est pas forcément à connotation négative hormis pour ceux qui veulent continuer de vivre dans le déni et l’illusion.

              C’est le moment de s’orienter sur du commerce de proximité, de la production de biens durables et non à destruction programmée qui sera partagé par les communautés et bien d’autre chose encore à inventer.


              • dawei dawei 12 juillet 2011 16:41

                ... et que « crise » est synonyme d’« opportunité » en Chine ...


              • manusan 13 juillet 2011 14:53

                En Chine, les usines de Shenzhen délocalisent en Indonésie et au Vietnam, les budgets régionaux qui vivaient avec les taxes douanières sont en train d’exploser.

                C’est la crise de la main d’œuvre chinoise bon marché.


              • Taverne Taverne 12 juillet 2011 15:47

                Relativisons : personne n’a entendu parler de la crise de 1937 (moi non plus quand j’étudiais l’économie). C’est qu’elle ne devait pas être si catastrophique que cela. De plus, cette récession fut provoquée par la politique de Roosevelt (*). On en connaît donc la cause, on ne va pas la reproduire.

                (*) Par peur de l’inflation, Roosevelt avait décidé - prématurément - d’arrêter l’injection de capitaux dans l’économie.


                • plancherDesVaches 12 juillet 2011 16:11

                  Tu t’es donc bien fait baisé, comme tout le monde, dans tes « études » d’ « économie », Taverne.

                  Roosevelt a été assez intelligent et coincé par cette crise mondiale qu’il a, entre autre, interdit la possession d’or afin que la vraie économie survive...
                  Tu dois donc compléter tes études en voyant les mesures qu’il a prises, PUIS réaliser que quelques économistes ont émis l’idée que ces mesures n’avaient pas pu être étudiées pour cause d’interruption de MOUVEMENT d’une guerre de 1939...
                  Mince... ce sont les banques américaines qui ont financé Hitler...

                  T’inquiètes, moi aussi, dans mes « études d’économie », un prof m’a sorti que s’endetter était faire confiance en l’avenir. Du sarko...

                  Dream for ever...


                • Taverne Taverne 12 juillet 2011 16:33

                  Je n’ai fait qu’une année d’étude de l’économie dans une boîte de préparation pour bêtes à concours mais les professeurs y étaient bien plus convaincants que vous ne l’êtes. Et certainement plus compétents aussi. Donc, je ne suis toujours pas convaincu que la « crise » de 1937 en fut une vraie et qu’elle serait à nos portes.


                • plancherDesVaches 12 juillet 2011 17:11

                  "Tu dois donc compléter tes études en voyant les mesures qu’il a prises, PUIS réaliser que quelques économistes ont émis l’idée que ces mesures n’avaient pas pu être étudiées pour cause d’interruption de MOUVEMENT d’une guerre de 1939..."

                  Relis bien.

                  Ce n’est QUE ce prof libéral qui m’a sorti cette horreur.
                  J’ai eu bien d’autres profs pour lesquels la finance est une bête a comprendre afin de mieux l’utiliser. Avant de la tuer.


                • foufouille foufouille 12 juillet 2011 17:15

                  taverne est un bureaucrate
                  il ne peut avoir tort


                • Bobby Bobby 13 juillet 2011 09:22

                  Taverne a toujours raison... il doit être douanier !

                  Ceci dit, la « crise » que je situe plutôt en 29, aux états-unis, a clairement été fomentée par les grosses banques américaines !

                  Elle est arrivée ensuite en Europe, avec pour conséquences en Allemagne, déjà aux prises avec le très lourd remboursement des dettes imposées par le traité de Versailles, provoquant une hyperinflation galopante et l’émergence des tendances extrémistes alimentées essentiellement par une classe moyenne apeurée de voir sont pouvoir d’achat baisser aussi drastiquement. (on a vu des timbres-poste émis à plusieurs millions de Mark... et même, à plusieurs milliards !)

                  Il est intéressant de constater certaines similitudes avec la « crise » actuelle en Europe !


                • Bobby Bobby 13 juillet 2011 09:30

                  ...hyperinflation qui est à l’origine de la seconde guerre mondiale !



                • rastapopulo rastapopulo 13 juillet 2011 13:23

                  Les experts genre Roosevelt = Keynes alors que c’est un contre-sens, je les connais.

                  Roosevelt ? Il veut réformer le système financier (Glass Steagall,...) pour protéger la production (Tennesse Valley Authority, ...)

                  Keynes ? En bon lord aristocrate du pays des montage financier veut simplement que le publique s’endette sans toucher au système financier (anglosaxon comme de par hasard).

                  Il est presque touchant de voir que ceux qui ont réformé avec succès la finance (seul pays à ne pas sombrer dans l’autoritarisme, puis à venir nous sauver, un détail sans doute) sont toujours mit au ban de l’histoire par les angloasaxons.

                  Il faut savoir apprécié la maestria dans la formatage des esprit à coup fausse vérité (Roosevelt = Keynes ? hahahahaha) et de relativisme (éviter un coup d’état fasciste au USA en 35, scinder les activité des banques pour empêcher les bank run,... que des détails !). 


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 juillet 2011 14:43

                  @ Taverne


                   Le choc de 37 est bien connu, mais n’est pas discuté… parce que les causes en sont trop bien connues. Apres les meures du New Deal qui imposaient d’énormes sacrifices aux capitalistes, ils se sont « impatientés » et on voulu vite revenir au modele de la ponction maximale sur la richesse par des taux d’intérêts plus éleves et la limitation des depenses publiques…. Ils ont bondi trop vite. C’est ce que le Republicaiosn sont a fdaire aux USA aujourd’hui


                   PJCA

                • Taverne Taverne 13 juillet 2011 15:07

                  « Choc » ou « crise » ? La dépression de 1937 est incluse dans la Grande Dépression (1929 - 1937). Cela ne me semble pas une « crise » ni un évènement à part. Vous dites que l’économie s’est dégradée en 1937 par un recul du New Deal. Or, c’est le contraire : le Congrès a autorisé cette année-là un recours plus large au New Deal.


                • ykpaiha ykpaiha 12 juillet 2011 16:31

                  Je ne sais pas si l’euro va ou ne va pas, mais il me semble que tout le monde joue un poker menteur, et qui plus est sur notre dos...
                  Les anglo-saxons et autres khasars ont interet a jeter de l’huile sur le feu,camouflant ainsi leur propre faillite,
                  les chinois n’ont qu’un espoir pourvu qu’ils continuent a acheter,
                  l« Euro-mark ne représente que lui meme et qui plus est ne produit et ne fabrique rien, donc tributaire du bon vouloir de ceux qui se cachent derriere !!!

                  Le seul pilote que l’on voit c »est un pilote fou, genre western gore américain, je regrete de ne pas etre de ce monde la.


                  • jaja 12 juillet 2011 17:26

                    Je suis d’accord, la crise de 2008 est beaucoup plus grave car elle est globale et à cause de la rapidité des échanges imparrables, il faut changer de paradigme comme le suggère Joseph Stiglitz


                    • slipenL’air 12 juillet 2011 17:44

                      demain l’esclavage ou la révolte des peuples ? demain l’esclavage ou la révolte des peuples ?

                      une vidéo dans laquelle Claude Reichman reçoit Pierre Jovanovic

                      audio Michael debreda rocha 11 juillet
                       c’est parti :Le debut de la fin approche à grand pas....


                      • mitou95 13 juillet 2011 13:24

                        http://www.jovanovic.com/blog.htm

                        A consulter chaque semaine.

                        La presse bisounours ne nous dit pas le dixième de la moitié de la réalité !


                      • Christoff_M Christoff_M 12 juillet 2011 17:45

                        Vous ne vous étonnez pas que ceux qui prédisent la mort de l’euro ( je parle des grands diplômes et des économistes) sont des américains...

                        Un peu de jugeotte, nous sommes rentré dans la vraie guerre économique mondiale ou des pays vont rester sur le carreau et tous les coups ( surtout de com et de manipulation des opinions avec rumeurs et fausses infos) seront permis, nous arrivons dans le cœur du cyclone...

                        L ’Asie et la Chine si elles ne suivent pas le peloton pourraient bien subir de gros dégâts !! Qui oblige le bloc américain, Europe à continuer à produire en Chine, cela va devenir un moyen de chantage... tout le monde va devoir marcher sur des oeufs, n’est ce pas monsieur Ghosn qui ne sait pas ou il va produire ses prochaines voitures...


                        • Christoff_M Christoff_M 12 juillet 2011 17:47

                          A coté de cela la Turquie a une croissance de presque deux chiffres, chuuuuut il ne faut pas en parler, nos grands « cerveaux » économistes occidentaux ne l’avait pas prévu !!


                        • Christoff_M Christoff_M 12 juillet 2011 17:50

                          La Belgique ne marche pas si mal.....sans gouvernement !!

                          Chuuuuuut la aussi pas d’infos au JT, les gens pourraient s’imaginer que les politiques actuels ne servent à rien et ne sont que des pantins téléguidés par les hautes sphères technocratiques européennes...


                        • arcrachatcredits arcrachatcredits 12 juillet 2011 18:03

                          la différence entre :

                          • un emprunteur a 1100 euros de salaire mensuel
                          • les banquiers responsables de la crise a 4 000 000 euros annuel sans les stocks options, les bonus etc, les retraites chapeau, et les défiscalisations.
                          • les traders un peu moins au sein des banques et leurs spéculations sur les marchés dérivés,
                          • les courtiers et financiers US les subprimes voir petits dessins simples pour se souvenir d’où vient la crise 
                          • http://www.arcrachatcredits.org/articles.php?article=71
                          c’est qu’il y en a qui ont gagner et continue de gagner et un autre (ils sont plusieurs millions) a avoir perdu l’emploi ou s’il travaille peut gagner moins. en travaillant plus long temps...
                          Sur les marchés que cela monte ou que cela descende c’est toujours les mêmes qui gagnent.
                           crise de 1937 ou crise de 2008.

                          Dans l’article l’on parle de la spéculation voir une petite fable bien simple pour « explication de la spéculation » http://www.arcrachatcredits.org/edito.php?article=746


                          • slipenL’air 12 juillet 2011 18:11

                            faite vous même le bilan

                            Les projets des Maitres du Monde
                            Stratégies pour un contrôle global de la société

                            cet article date de 1999 pour dire
                            un excellent travail de réflextion


                            • platon613 12 juillet 2011 19:08

                              Crise de la dette : La France bientôt en faillite ?

                              Une information que vous ne lirez sans doute jamais sur les sites économiques français. La crise européenne de la dette ne menace pas seulement les PIIGS mais aussi la France...

                              http://www.news-26.com/econmie/792-crise-de-la-dette-la-france-bientot-en-faillite.html


                              • Marc Bruxman 12 juillet 2011 20:07

                                Lorsque la bulle de la dette publique éclatera, AUCUN état n’échappera à la faillite. Ils devront tous apprendre à vivre dans leurs moyens. Cela va être malheureusement très désagréable.

                                La conséquence la plus probable est une deuxiéme récéssion plus violente que la premiére (qui risque de nous couter du -10 à -15% de croissance). Quand aux banques américaines qui détiennent de nombreux CDS, elles vont probablement être rayées de la carte. Le secteur financier sera alors mis sous tutelle dans la plupart des pays afin d’assurer la continuité du service. Il est probable que les états reprennent temporairement au moins leur pouvoir de création monétaire afin d’« éponger » les pertes.

                                Au niveau géopolitique, les USA vont devoir renoncer à leur armée (du moins à sa grandeur) ce qui va occasionner des boulversements géopolitiques majeurs. La chute du prix du pétrole va rayer les ambitions russes de la carte et fragiliser les pétromonarchies (ce qui fera peut être remonter les cours).

                                Le sort de l’europe dépendra de si l’on peut réaliser enfin une véritable intégration européenne. L’allemagne y est réticente, mais elle y gagnerait énormément. La situation des USA est de l’autre coté très sévére.


                              • Marc Bruxman 12 juillet 2011 19:52

                                Il serait sot de penser qu’une crise d’une telle ampleur va se régler d’un coup. De même qu’un tremblement de terre entraine des répliques de façon certaines, une crise de cette magnétude va avoir sa contre crise.

                                Après la premiére crise, une réponse immédiate est apportée. Elle est rarement parfaite et entraine un réequilibrage de l’économie. Dans le cas présent :

                                • L’état renfloue les banques pour éviter le pire.
                                • L’état met l’économie privée sous perfusion pour éviter le pire.
                                • L’économie privée se réorganise pour se créer des marges de manoeuvre (les managers savent que la rigeure va arriver et qu’il faut se faire de la laine pour tenir). La perfusion limite la casse et l’économie repart rapidement. Par contre les états se sont surendettés. 
                                • Des secteurs fortement consommateurs en main d’oeuvre sont sinistrés (batiment, immobillier), d’autres se portent bien (technologie).
                                Ce réequilibreage est instable. C’est comme si vous donniez un violent coup de volant pour éviter de sortir de la route, Après ce violent coup de violent vous ne visez peut être plus le fossé mais la falaise de l’autre coté de la route. Dans le cas présent :
                                • La peur du privé pour les risques crée une bulle de la dette publique. Les taux des obligations baissent et cela tombe bien car les états s’endettent violamment.
                                • Les entreprises et les ménages épargnent un maximum (cash is king) plutot que de consommer ou d’investir. L’économie repart, mais plus mollement que prévu avec un stimulus de cette ampleur. Dans le cas présents, les gains technologique de la décénie 2000-2010 amplifient le phénoméne. Ils sont rapidement absorbés par l’économie et peu d’emplois sont crées.
                                Et au bout de quelques temps, il est trop tard pour éviter la falaise (on a beau redresser le volant c’est mort). Dans le cas présent :
                                • Les préteurs du privé trouvent qu’ils sont trop exposés face à la dette publique des états. Ils en consomment moins, les taux augmentent.
                                • L’augmentation des taux même minime détériore les finances publiques et un début de panique s’empare des marchés. Techniquement certains pays comme la grêce sont insolvables. On fait tout ce qu’on peut pour le cacher quelque temps.
                                • Ce qui doit arriver va arriver. La grêce finira par faire faillite et d’autres pays de la zone euro vont suivre. Le dégonflement de la dette publique va être très grave pour les états.
                                • Les mesures d’austérité que les états prennent pour éviter la faillite ont des conséquences graves sur l’économie. Les entreprises se protégent épargnent et investissent surtout dans la technologie pour réduire leur cout. Avec les avancées techniques qui continuent, ce phénoméne va s’amplifier.
                                Parmis les mesures à prendre :
                                • La création d’obligations européennes, seul moyen de faire boire la tasse aux spéculateurs.
                                • Une intégration plus grande de la zone euro afin de réaliser des économies d’échelle sur la gestion des états et diminuer les coûts de fonctionnement plutot que les services aux citoyens. Il faut à terme aller vers un système fédéral
                                • Splitter en deux la zone euro afin de créer temporairement une « zone tampon » ou purgatoire qui permettra aux grecs et aux économies faibles de se refaire une santé avec une monnaie dévaluée. Dans le même temps intégrer ces pays (voir point précédents) à grande vitesse afin qu’ils puissent rapidement redevenir membre de la zone euro « normale ».
                                Enfin il convient de faire l’intégration politique de l’europe :
                                • Les droits nationaux doivent converger au plus vite sur une partie destinée à devenir le socle de lois de l’europe unie. Il faut définir ce qui va rester du domaine des états fédéraux et ce qui doit être confié à l’europe. Pour tout ce qui doit être confié, faire converger les droits nationaux rapidement. 
                                • Faire un travail juridique pour qu’il n’y ait plus à transposer chaque loi européenne dans chaque droit
                                • Créer des institutions démocratiques (un parlement européen avec un réel pouvoir et élu par le peuple). Diminuer progressivement le role de la comission et surtout du conseil. 
                                • Fusionner les systèmes sociaux européens ainsi que les modes d’imposition.
                                • Créer un registre des entreprises et des brevets uniques.
                                • Fusionner les défenses des nations et créer une armée européenne.
                                Dans la crise actuelle, l’europe est notre seul salut ! Elle peut redevenir la premiére puissance mondiale si nous le voulons bien.

                                • tvargentine.com tvargentine.com 12 juillet 2011 21:22

                                  A lire aussi

                                  http://t.co/1kNyciD

                                  Le résultat du libéralisme des socialistes européens dans leur soumission au libéralisme

                                  http://www.tvargentine.com/victoria.html


                                  • Montagnais Montagnais 12 juillet 2011 22:05

                                    Partage hectares, armes et condottieri pour les défendre, bouffe de survie pour plus de six mois, et plus si affinités.


                                    Mais non !.. Tout ça va s’arranger..

                                    L’auteur, intéressant, quoique ’un peu trop académique, à la solution toute trouvée :  « L’heure est à l’austérité, au rétablissement de l’équilibre des dépenses publiques et à la réduction des dépenses. » assène-t-il convaincu.

                                    Espérons que c’est pas une pommade sur jambes de bois - pourri.

                                    • BA 12 juillet 2011 23:28
                                      Un répit était sensible mardi en milieu d’après-midi sur les marchés financiers, grâce aux interventions des autorités politiques et monétaires européennes, désireuses de calmer le jeu et d’éloigner les risques de contagion d’une crise grecque à l’Italie et l’Espagne.

                                      Après un lundi noir et une matinée très difficile, les marchés financiers se redressaient en milieu d’après-midi profitant de plusieurs interventions de responsables politiques et de celle, sur le terrain, de la Banque Centrale Européenne (BCE).

                                      Comme elle l’a déjà fait par le passé, l’institution de Francfort a acheté, selon des sources de marché, d’importantes quantités d’obligations espagnoles et italiennes pour pallier les ventes massives des investisseurs.



                                      • Hijack Hijack 13 juillet 2011 00:26

                                        Crise financière et tous les moyens d’y arriver à coup sûr ... soutien par les USA d’Israël et ses dépenses militaires ... toutes les agressions zuniennes,perdantes qui plus est ... les agressions militaires étant de véritables gouffres économiques ... malgré qu’ils font payer l’Europe et surtout la France dans leurs dérives ... c’est le « radeau de la méduse » ... pour les USA et l’Europe ... pourquoi au fait ???

                                        Bref, c’est en Afghanistan, Irak, Libye ... que le monde occidental est en train de couler ... simpliste certes, mais c’est la réalité ... heureusement qu’ils n’ont pas eu le loisir de faire de même en Iran ... et récemment en syrie jusqu’à présent.


                                        • michel 13 juillet 2011 07:17

                                          Les institutions ont réagi mais combien de temps un tel jeu avec les marchés financiers sera-t-il possible ? La fin de la partie est connue : ce sont les peuples qui vont perdre au bout du compte, et au profit de qui ?
                                          Aujourd’hui, il ne reste que deux solutions possibles : une intégration européenne beaucoup plus forte sur le plan politique, économique, budgétaire, fiscal... ou une sortie concertée de la zone Euro.
                                          Ma préférence : retrouver notre souveraineté nationale, ce qui ne signifie absolument pas un repli sur soi idiot et inefficace... http://w454.skyrock.com/


                                          • Laulau Laulau 13 juillet 2011 09:27

                                             .....de l’Allemagne devenue un reflet de la Chine,

                                            Vous y allez un peu fort dans la comparaison. L’état allemand est quasiment aussi endetté que celui de la France. Autre énorme différence : la Chine exporte des biens de consommation, l’Allemagne des biens d’équipement ; en cas d’arrêt des investissements c’est l’Allemagne qui sera touchée la première et avec un marché intérieur atone, la chute sera très dure.


                                            • wesson wesson 13 juillet 2011 11:17

                                              Bonjour l’auteur,
                                              et pour couronner le tout, l’assemblée vient de voter « la règle d’or budgétaire », premier pas pour l’inscription dans la constitution de l’interdiction de faire des déficits dans le budget.

                                              Pour le dire autrement, c’est placer le libéralisme, les privatisations, le moins disant et fin du service public dans la constitution. Pour l’anecdote, c’est ce qu’avait fait Pinochet lors de son coup d’état, et qu’ils ont été obligé de bazarder 2 ans après, tellement que c’était intenable et contre-productif.

                                              Il n’y a pas à dire, nous sommes sur des bons rails avec ce gouvernement et ces députés !


                                              • debase 13 juillet 2011 12:32

                                                En tant qu’investisseur avisé, je crois qu’on peut tabler sur une montée du prix du terrain en Lozère...


                                                • pomme67 13 juillet 2011 13:36

                                                  Enfin la Vérité sur la crise !

                                                  Les politiques nous inondent de discours optimistes mais le retour du boomerang ou le deuxième « effet Krisecool » est à venir prochainement et va faire mal.


                                                  • dom y loulou dom y loulou 13 juillet 2011 13:49

                                                    et vous n’avez pas honte de ne pas faire le lien entre cette stupide guerre contre le terrorisme qui a complètement ruiné le dollar et la livre sterling et qu’au lieu que cela soit dit et acté en conséquence vous aussi nous bassinez avec ces chiffres débiles sans substance mais que nous devrions prendre au sérieux

                                                    non wall street escroque tout le monde et ce sont maintenant les pays européens, dont aucun ne voulait cette guerre stupide, qui doivent « entrer en austérité » pour que vos maitre rothschilds voient leurs usines d’armement continuer à tourner aux USA

                                                    c’est une honte, du banditisme à grande échelle, une ignoble supercherie uniquement possible parce que les politiciens occidentaux semblent être les valets des banquiers depuis longtemps, décrire cette main mise politique par les banquiers anglo saxons comme étant une fatalité conjoncturelle est un crime, un vil mensonge que vous colportez tentant d’y trouver du sens

                                                    au vu du génocide contre les arabes qui a lieu et en vue de la gouvernance mondiale que personne n’a demandée et qui s’installe quand même

                                                    dites-nous plutôt ce que vous pensez du fait qu’un Oblablabama s’arroge les pleins pouvoirs contre le congrès américain

                                                    cela on ne l’avait pas vu depuis Hitler et les nazis allemands

                                                    et c’est la politique impérialiste menée qui est en cause et qui surfe sur les mensonges depuis des siècles, un IMMENSE FIASCO PAS ASSUME et les banquiers font payer aux citoyens des états leur FOLIE COMPLETE et ce ne seront pas les petit billets-vent que la FED imprime pour sauver ses couilles qui sauveront qui que ce soit

                                                    on est mal barrés et c’est l’exact terme bien approprié

                                                    la loi de croissance exponentielle de 7%annuels a eu raison de l’empire anglo saxon, mais ils ne peuvent l’accepter et font sombrer tout l’occident pour préserver leur train de vie dans des piscines de luxe à faire du bonga bonga !!!

                                                    et les mêmes qui tiennent ainsi, si mal, la barre nous font payer leur INCURIE et un souci de supériorité complètement vide ET LEUR VILE ADDICTION AU POUVOIR

                                                    LET THE PEOPLE VOTE

                                                    on en apprend quand même malgré la censure des sionistes avec leurs paravents merdiatiques

                                                    voici la liste des pays ayant adopté le droit d’initiative législatif

                                                    http://www.democracy-international.org/16.html

                                                    la liste est plus longue que ce qu’on nous faisait croire

                                                    et après les berceau de la demo cratos, on comprend mieux pourquoi les anglo saxons s’attaquent au Portugal et à l’Espagne ayant toutes deux adoptées les principes de la démocratie directe !!! tu parles que les merdias nous le diraient !!!

                                                    les sionistes anglo saxons veulent empêcher l’europe de devenir indépendante et adulte !!!

                                                    que ce soit en nations diverses ou en CE, nous démollir est devenu leur unique credo

                                                    dépopuler, voilà où ils en sont ces fous

                                                    et la manifestations violentes ne font que jouer le jeu des Rothschilds sur nous, les violents nous amènent droit à la loi martiale

                                                    le crash économique devant servir de justification

                                                    mais mieux vaut encore une insurrection qu’une abdication de l’être humain pour devenir les braves petits robots déshumanisés et haineux que l’establishment des lords veut nous voir jouer

                                                    on ne nous explique pas non plus comment la France de sarkosy peut déployer des finances martiales énormes en Libye sans affaiblir directement l’euro


                                                    • AN221 AN219 13 juillet 2011 15:02

                                                      Que de lignes peut on faire avec l’histoire !

                                                      Que d’hypothèses !
                                                      Que de théorèmes.
                                                      Que de thèses.
                                                      Que d’exemples.
                                                      (liste exhaustive)
                                                      Utile et pratique le belle histoire !!!

                                                      En bref,une arme pour esclave..



                                                      • AN221 AN219 13 juillet 2011 15:09

                                                        Ne pas tenir en compte,du sursaut au dessus.(erreur de site).


                                                        • platon613 13 juillet 2011 16:23

                                                          Lisez cet article et vous allez comprendre tout... !

                                                          Derniers SOS avant l’effondrement de la zone Euro

                                                          Mondialement les avertissements de l’effondrement de la zone euro fusent -sauf dans les médias français ! Le sujet est enfin ouvertement traité dans les médias de masse des autres pays européens. Il devient de plus en plus clair que les plans de sauvetage ne sont qu’une illusion. Ils sont mathématiquement impossibles...

                                                          http://news-26.com/econmie/797-dernier-sos-avant-leffondrement-de-la-zone-euro.html


                                                          • platon613 14 juillet 2011 13:13

                                                            Un article pour souligner la banqueroute prochaine...mais avec des conseils !

                                                            Le monstre-Euro : Tout va disparaître

                                                            L’Euro est un Frankenstein financier qui ne peut pas fonctionner dans sa structure actuelle. Tout se passe comme dans une tragédie Grecque, où tout le monde sait ce qui va se passer et où personne ne peut rien faire pour l’empêcher... Une partie importante de l’épargne Européenne va être détruite...Le chômage va exploser...

                                                            http://www.news-26.com/econmie/800-le-monstre-euro-tout-va-disparaitre.html


                                                            • suumcuique suumcuique 17 juillet 2011 17:44

                                                              "On pourrait bien sûr faire encore quelques calculs, le PIB, etc. , dans quelles circonstances cela peut-il être théoriquement encore possible ? Mais c’est inutile. Même si les Allemands mettaient à disposition l’épargne de la population entière qui se chiffre à environ 5 billions, ce ne serait pas suffisant. - Outre le fait qu’une telle mesure conduirait sans doute à une guerre civile si les épargnants des pays du Nord devaient sacrifier leur argent pour le reste de l’Europe.« 

                                                              Quelle fumisterie !

                                                               »L’agence de notation Standard & Poor’s tire la sonnette d’alarme sur le niveau d’endettement des ménages d’Europe du Nord, source possible d’une nouvelle crise bancaire.

                                                              Trop de dettes ! Pour une fois, ce n’est pas la Grèce, le Portugal ou l’Espagne qui sont dans le viseur. Mais les soi-disant vertueux pays d’Europe du Nord. Si les niveaux d’endettement public de la Norvège, de la Finlande ou de la Suède sont très faibles comparés à ceux de leurs compères du Sud de l’Europe, la dette des ménages est, elle, très élevée. Elle a même littéralement explosé au cours des dernières années avec la flambée des prix de l’immobilier.

                                                              « L’endettement des ménages constitue une véritable épée de Damoclès pour la stabilité financière des pays nordiques », soulignent les experts de Standard & Poor’s dans une récente étude. De fait, l’endettement des ménages a atteint au début de l’année 2011  près de 200% du revenu disponible au Danemark, 180% en Norvège ou encore 155% en Suède. Résultat, la montagne de crédits au secteur privé représente près de 145% du produit intérieur brut dans ces trois pays. Pour couronner le tout, les ménages sont majoritairement endettés à taux variables ce qui les rend très fragiles en cas de durcissement de la politique monétaire et de remontée des rendements obligataires. En Finlande, 95% des crédits immobiliers sont à taux variables.

                                                              De fait, les banques d’Europe du Nord sont donc très exposées à un retournement du marché de l’immobilier. Pour la banque danoise, comme Nykredit Realkredit ou encore la finlandaise OP Pohjola Group, les crédits hypothécaires représentent respectivement 59% et 55% du total de leurs actifs !« 

                                                              Les »PIGGS" sont en train de devenir les boucs-émissaires de pays qui sont dans une situation économique et financière tout aussi catastrophique qu’eux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès