• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage Février 2017, 16500 chômeurs de plus malgré 308600 (...)

Vrais chiffres chômage Février 2017, 16500 chômeurs de plus malgré 308600 radiés ce mois

6 594 500 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 500 000 environ d'invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté, 

Qui doivent être enchantés d'entendre parler de costumes à 12000 € (10 fois le prix de ma caisse), d'emplois fictifs à 7000€ par mois (14 mois de RSA ) et j'en passe et des meilleurs .., en cette période électorale, et de voir certains citoyens n'avoir honte de rien et soutenir ces genres de pervers narcissiques psycho rigides qui relèvent de la psychiatrie.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Février 2017 :

- Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 207 600, 39,3 % des sorties des listes. (- 3,7 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 50 300, 9,5 % des sorties. (+ 13 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 50 700 et 9,6 % des sorties. (- 3,6 % sur 1 an)
 
soit 308 600 radiés des listes (58,4 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

- Stages parking : 76 300, 14,4 % des sorties. (+ 65,2 % sur 1 an)

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 40 100, 7,6 % des sorties. (+ 1,5% sur un an)

- Reprises d'emploi déclarées : 103 600, ne représentent que 19,6 % des sorties des listes de pôle emploi. ( + 4,1 % sur 1 an )

 

Demandeurs d'emploi par catégories :

 
A : 3 464 400 -0,1 % ( - 3,2 % sur 1 an ).

B : 729 000 +1,8 % ( + 2,4 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1 321 800 + 1,5 % ( + 12,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures. 

D : 323 500 -3,4 % ( + 17,7 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 419 800 -0,2 % ( - 1,1 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 2582 500 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 1,6 % sur 1 an, 16 500 chômeurs de plus, par rapport à janvier.

TOTAL, dom-tom compris : 6 594 500

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : - 0,3 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 0,8 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 5,6 % sur 1 an.

1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (49,01 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

 

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 594 500 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 000 000 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 840 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 840 000 environs sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.

1 000 000 de foyers bénéficiaires de la prime d'activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2,45 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires (160€ en moyenne par foyers) , sont en recherche d'emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d'accès à un emploi adapté.

+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d'allocation chomage, ou 808,46€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 679,43€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n'ont pas l'âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s'appelle aujourd'hui "A-S-P-A" (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.

- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS de demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 13 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-brcd20dcmdf.pdf

Rendez-vous le jeudi 27 avril 2017, pour avoir les vrais chiffres du chômage de mars 2017.


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • gogoRat gogoRat 26 mars 19:57

    invitation à une réflexion plus approfondie :

    « L’objet de cet article est de brosser un état des lieux comparé des usages réservés à la valeur statistique de la vie humaine dans les secteurs de la santé et des transports.
     De cette comparaison naissent un certain nombre d’interrogations ... »

     >>> voir : https://www.cairn.info/revue-les-tribunes-de-la-sante-2008-4-page-41.htm


  • gogoRat gogoRat 26 mars 20:30

    Si, si , c’est en lien avec le sujet de cet article ! ...
     (intellos anti-intellos  : apprenez à réfléchir honnêtement et prudemment avant de proférer vos verdicts à l’emporte-pièce ! )
    voir aussi : https://www.cairn.info/revue-actes-de-la-recherche-en-sciences-sociales-2010-4-page-38.htm
     
    "Bien qu’elles ne renseignent pas sur la constance dans le temps des taux sociaux de mortalité routière, ces données, également présentes dans le rapport triennal du Haut comité d’étude en santé publique , indiquent que
     « les groupes ayant un risque d’accident de plus de 10 % sont d’abord la catégorie « autre » (17,5 %) puis dans l’ordre, les retraités (16,7 %), les agriculteurs (15,4 %), les ouvriers (15 %) et les chômeurs (13,4 %). Les cadres supérieurs, professions libérales et chefs d’entreprise connaissent le risque le plus faible (7,5 %). »"


  • gogoRat gogoRat 26 mars 20:48

     .... « les ouvriers ont respectivement 2,9 et 2,6 fois plus de risque d’avoir un accident de mission que les cadres » ...
     « Cette mortalité « d’exception ne frappe pas au hasard et ne semble pas seulement résulter des aptitudes individuelles des conducteurs. »
     

     entre autres, penser à cette piste de réflexion :
     parenté entre revendication d’un mérite à savoir appartenir à une caste de meilleurs conducteurs ... et racisme ?



  • gogoRat gogoRat 28 mars 22:04

    ... et puis encore (bis repetita) :

    ’L’évaluation d’un quelconque mérite ne pouvant être scientifiquement quantifiable ou démontrable,
    la seule constatation objective possible se réduit à celle des prises de risques.
     Or, le seul constat irréfutable d’une prise de risque, est
     le constat du risque non évité
     :
     seules celle et ceux qui ont perdu involontairement leurs revenus ont par là-même la preuve irréfutable qu’ils ont vraiment pris le risque de les perdre !
     
     Comment se fait-il que ce soient celles et ceux qui sont les plus à l’abri de ce risque qui se permettent la prétention de se tromper de cible concernant le risque d’assistanat des mauviettes ?’

    -----
    Et encore :
     ne pas confondre risques financiers et risques vitaux !

     - Un finacier risque un pourcentage faible de son superflu, (http://www.persee.fr/doc/ecofi_0987-3368_1993_num_27_4_2442)
     - Un précarisé en contrat de subordination risque souvent rien moins que toute sa vie ... et les conséquences sur celles et ceux dont il constitue un soutien


  • Etbendidon 25 mars 09:40

    T’inquiètes Pat
    Emmanuel arrive et va te remettre En Marche
    Pour ton cas ce sera un peu difficile car à force de pratiquer la position allongée il faudra utiliser du WD-40 pour dérouiller tes articulations
     smiley


    • patdu49 patdu49 25 mars 10:59

      @Etbendidon

      j’essaie d’entretenir un peu, + le cardio
      ce matin ballade à vélo 1h

      le + souvent 25 mn de marche et 10 de vélo / jour

      bref minimum syndical ... déjà un exploit chez moi, qui a clopé 33 piges et pas sportif pour un rond, vive la vapote qui m’a sauvé ( y compris financièrement)


    • patdu49 patdu49 25 mars 10:25

      @responsable agoravox

      Demandeurs d’emploi par catégories :

      TOTAL : 6 2582 500 ( données corrigées ),

      vrai chiffre 6 258 500 merci si vous pouvez rectifier, avec toutes mes excuses.


      • JBL1960 JBL1960 25 mars 10:50

        @patdu49 J’intègre vos derniers chiffres dans un billet de blog www.jbl1960blog.wordpress.com
        comme chaque mois, qui démontre, pour moi que nous ne sommes qu’une variable d’ajustement dont le Révolutionnaire En Marche qui se pose en candidat du travail (alors qu’il ne sait même pas ce que c’est) n’entend surtout pas réduire, bah non, lui y veut des esclaves, ad vitam æternam.
        Perso, je fais partie des invisibles, une gueuze, femme de sans dents (qui a travaillé 40 ans lui...) et les miennes sont pas mal éparpillées, de dents ! Mais une vraie, qui touche rien de personne, donc qui vous coûte rien, nada, queutch ; Puisque j’existe pas... Pour autant, je n’ai pas l’intention de faire la Révolution pour piquer ce dont je n’ai nul besoin. Ni de faire la révolution dans les urnes, parce que si voter changeait quelque chose ; Ils l’auraient rendu illégal comme expliquait Emma Goldman. Louise Michel aussi a donné une définition du Suffrage universel qui fait sens.
        Je viendrais vous mettre ici, le résultat du reblog avec le bon chiffre ! JBL1960


      • patdu49 patdu49 25 mars 11:09

        @JBL1960

        en parlant de sans dent, ... heureusement que je me prive des années d’assurance habitation, de rouler en règle etc etc ....
         
        ça me permet de laisser mon fric à mon dentiste pour son train de vie pas à plaindre, et ses couronnes qui coutent un bras ... 

        bah oui là je me suis payé le luxe de mettre couverture céramique par dessus la ferraille, ce qui est pas pris en charge par la CMU dés que ça concerne les molaires ... et ça fait mal au porte monnaie ..

        mais le pire reste à venir, car d’un coté faudrait carrément un implant, et là ... à moins d’un bon président qui change les choses , n’ayant pas trop ni les moyens ni l’envie d’aller en Bulgarie faire du tourisme médical ... je suis mal barré
         


      • JBL1960 JBL1960 25 mars 14:02

        @patdu49 Mon sans dents de mari, l’est à la suite d’une ablation d’une tumeur de la parotide, radiothérapie, malgré les goulottes de protection au zimafluor ► tout enlevé par chirurgie. Et dentier hors de prix, donc Sans Dents, gradé même ! Mais aucun président ne changera les choses... Y s’en tapent tous de nos quenottes même et surtout si elles tombent comme à Gravelotte !

        Tenez, j’ai intégré, avec le bon chiffre vos donnés corrigés, ainsi que votre commentaire ci-dessous des infos presse ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/25/les-vrais-chiffres-du-chomage-de-022017-par-patdu49/

        Je donne mon avis, en préambule et en conclusion. Et complète par des liens ad hoc ou connexes, et des compléments de lecture, comme ce dernier PDF sur la vie et la mort d’Erich Müsham personnalité peu connue et pourtant, tout comme Landauer, dont il était très proche, il est mort debout, juste parce qu’il ne pensait pas comme il fallait ; La liberté de chacun par la liberté de tous ! https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/03/pdferichmusham0317.pdf
        Müsham a dit ceci également ; « Il ne suffit pas d’être libre pour soi, dans le secret d’une mansarde ou d’un ciel sans pareil : la liberté est l’affaire de tous. »



        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 mars 15:01

          Il n y a pas d’issue possible : Les peuples aiment leurs bourreaux. 


          • c’est pas grave 25 mars 23:51

            je te soutiens à chaque fois , mon p’tit camarade
            mais qu’est-ce que tu proposes pour en sortir , à part continuer ?

            pour ou contre le Frerxit libérateur d’emplois , comme le disent Asselineau ou Sapir ?


            • jjwaDal jjwaDal 27 mars 08:09

              Des chiffres franchement déprimants surtout face aux solutions qui existent et qui sont ignorées ou récusées par idéologie.
              La première gamme ne dépend que de « nous » (enfin, ceux ayant un job style CDI) via notre consommation qui représente un transfert financier énorme soit vers des multinationales et actionnaires (qui vont ou thésauriser ou spéculer pour l’essentiel vu les surcapacités de production un peu partout) , soit vers des individus qui vont recycler l’essentiel de leur gains dans l’économie réelle. Cette économie-là, je suis désolé mais elle résulte essentiellement de nos choix individuels éclairés ou de bourricot.
              La seconde vient d’un protectionnisme sélectif ( la concurrence « semble » plutôt bonne , même si l’Allemagne faisant du dumping social en UE est le parfait contre-exemple) par zones de pays ayant le même niveau de vie. Totalement impossible au sein de l’UE et interdite entre l’UE et le reste du monde par l’adhésion à l’OMC et les traités européens qui sont d’inspiration néo-libérale patente.
              Enfin comme disait Coluche (pas forcément à raison pour des motifs de cohésion sociale) « De l’argent leur suffirait ». La notion de « salaire à vie », « revenu universel » devrait offrir un pouvoir d’achat permettant à chacun de mener une vie digne, soit dans l’attente d’un emploi, soit dans l’attente de la mort (un chat, un chat...).
              Nos élus sont contre. « Un bon coup de balai, dégagez-moi ça ! » dirait Mélenchon. Que vont dire les français ? Sans doute ce que les grands médias leur auront dit de faire...
              Une époque formidable et merci à toi pour l’article. (jjwaDaldu49).


              • babadjinew babadjinew 27 mars 11:14

                Depuis Pompidou le nombre de chômeurs ne cesse d’augmenter et pourtant toujours les mêmes sauces de solutions on nous propose.... Baisse des charges/baisse des charges/baisses des charges ce pour toujours le même résultat !


                Des riches toujours plus riches et des pauvres toujours plus pauvres et pourtant il en reste une majorité pour en redemander encore et encore aux voyous ripoux de la V eiml.....

                A ce degrés et depuis tous ce temps un diagnostique d’impose : MASO !!!!!

                Alors c’est quand qu’on décide de mettre en place l’inévitable revenu de base choisit ???

                Merci pour les chiffres

                Wake Up !!!

                 

                • YannMirio YannMirio 6 avril 15:26

                  Pourtant, l’emploi existe en France.
                  Les armées sont incapables de pourvoir leurs postes offerts, tant le nombre de candidats est faibles. Certains secteurs, exigeant de hautes formation technologiques ou en ingénierie sont aussi concernés par ce que je dis, comme l’aide à la personne.
                  Et bien d’autres, la restauration, la vente, le bâtiment...
                  Il faut juste concentrer les efforts publics sur le recrutement dans ces secteurs particulièrement et non s’éparpiller sur des formations bidons et ayant fort peu d’intérêts, comme le clownage ou les arts du cirque...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires