• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage mars 2018, 93800 chômeurs de plus malgré 300200 (...)

Vrais chiffres chômage mars 2018, 93800 chômeurs de plus malgré 300200 radiations ce mois

Toujours + de 11 millions de chomeurs et précaires en France.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Mars 2018 :



-  Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 213 400.

- Radiations Administratives (les punis) : 43 500.

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 43 300
 
soit 300 200 radiés des listes ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :



-  Stages parking : 48 400

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 47 000

Reprises d'emploi déclarées : 108 600, ne représentent que 20 % environ des sorties des listes de pôle emploi.

 

Demandeurs d'emploi par catégories :

A : 3 808 100 

B : 782 900 : travailleurs pauvres moins de 78 heures.

C : 1 393 200 : travailleurs pauvres de + de 78 heures. 

D : 318 300 : les stages parking, occupationnels etc.
E : 388 700 : contrats aidés etc.

TOTAL : 6 691 300 soit 93 800 chômeurs de plus, par rapport à février.

 

 

1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (50,05 % derniers chiffres connus) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

 

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 691 300 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
997 500 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 820 000 environ de foyers (dernier chiffre connu de décembre 2017), seuls 822 500 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.

1 300 000 de foyers bénéficiaires de la prime d'activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2,67 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires (158€ en moyenne par foyer) , sont en recherche d'emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d'accès à un emploi adapté.

+ encore 1 500 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :



-  des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d'allocation chomage, ou 810,89€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 687€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n'ont pas l'âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s'appelle aujourd'hui "A-S-P-A" (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.

- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS de demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapports de la DARES : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/

Rendez-vous le mardi 29 mai 2018, pour avoir les vrais chiffres du chômage de avril 2018.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 25 avril 14:49
    ++++++++++++++++
    Tout va très bien Madame la Marquise..La France coule sous les coups de butoirs assénés par la mafia politique.. smiley

    • Croa Croa 25 avril 14:55

      Tout à l’heure sur France inter le chômage diminuait pourtant et ce « surtout pour les jeunes » vu que pour les autres le commentateur reconnaissait que ça ne s’arrangeait pas. 


      • ZenZoe ZenZoe 25 avril 15:03

        Ca n’a rien à voir avec le nombre de chômeurs, mais je viens d’entendre que Macron envisage sérieusement de supprimer le cumul allocations-salaire pour les précaires. C’est vrai ça, comment compenser l’assouplissement ISF sinon ? Et puis, faut pas charrier, un demi-smic, c ’est largement suffisant pour vivre, et même aller faire un petit tour en Thaïlande ou aux Bahamas entre deux CDD.


        • JBL1960 JBL1960 26 avril 08:11

          @ZenZoe = Effectivement, et en relayant les vrais chiffres du chômage du mois dernier déjà, j’avais pu intégrer cette info, assez dégueu, puisque déjà le cumul alloc/emploi ne fonctionne pas, les mômes de 25/26 ans qui travaillottent en interim ou sont obligés de faire des formations chez Paul Emploi pourraient vous en raconter de belles, alors qu’ils perçoivent à peine 850 € d’alloc, hein ?


        • gogoRat gogoRat 25 avril 16:28

           Nous ne verrons pas pas ici les adeptes de la ’lutte des classes’ qui sont bien trop occupés à défendre les statuts de ceux qui ont ’réussi’ !
           Ben oui quoi, c’est quoi de rendez-vous, ici, des loosers, des jaloux et des incapables qui n’ont pas réussi à passer les ’concours’  !
            smiley
           
           Où va la France si tous ces chômeurs, ou même pas inscrits pour quémander à Paul-en-ploie, ne préfèrent pas aller manifester pour aider les larbins à user de la capacité de nuisance par laquelle ils avaient jusqu’ici réussi à rester dans la meute des plus-égaux-que-la-base ?
           
           Patience, donc : les contradictions commencent, fatalement, à se manifester !
           ( « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »  !)


          • gogoRat gogoRat 25 avril 17:38

            "Aujourd’hui, on a des modes de gestion du travail qui sont anti-civilisation, qui génèrent la violence, la solitude, la pathologie mentale, la pauvreté… On travaille pour faire consommer, pas pour honorer la vie, la civilisation.
            ...
            La résistance pose des problèmes politiques de fond. On ne peut pas en appeler à la résistance. Elle ne peut pas être le fait d’individus ordinaires. Ceux-là suivent. On ne peut construire une philosophie politique sans savoir que les êtres humains sont fragiles et donc ne sont pas portés à la résistance. La lâcheté, l’opportunisme, c’est la condition humaine habituelle. "
            ....
             Collaborer à des choses que nous réprouvons ou prendre la parole et risquer de passer pour un illuminé… Il n’y a véritablement résistance que le jour où la lutte ne peut plus se faire à visage découvert. Tant qu’on peut critiquer à visage découvert, on est dans un espace où la discussion est possible, dans un espace encore ouvert à la négociation et à la recherche de compromis pratiques. La résistance en tant que telle, c’est quand on ne peut plus s’opposer à visage découvert. Il y a des entreprises où l’on ne peut pas dire tout haut ce qu’on pense, parce qu’on se fait virer tout de suite. Et il y a d’autres lieux où l’on ne risque pas de se faire virer mais où la prise de parole est inutile.

            ...
             cf https://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-de-psychosociologie-2009-1-page-225.htm


          • gogoRat gogoRat 25 avril 17:49

            La résistance n’a de sens que si elle a une visée d’efficacité de l’action sur l’état du monde.
            La rationalité de la résistance s’oppose à des formes de « suicide ».
            La résistance est un travail : il faut ruser et donc chercher, tester, comment se battre contre la domination, y compris la domination symbolique (Bourdieu).

             

            Elle est en principe la fonction de tout chercheur. Il y a quelque chose dans la recherche qui est du côté de la résistance. L’image noble du chercheur, celui qui s’oppose, qui critique ce qui se donne comme une vérité. La résistance se teste, s’essaye… trouver la rhétorique, l’astuce de l’intelligence qui permet de se faire comprendre. Une stratégie de lutte.
            [...] Travailler les livres, apprendre les mots qui permettent de dire le monde autrement que dans la pensée dominante.

             ...

            Mais la résistance est d’abord et fondamentalement ce rapport à la vie en soi et cette capacité à supporter d’être seul quand les autres pensent le contraire de soi.
            C’est seulement dans un deuxième temps que se pose la question de l’efficacité et des voies de la subversion : aller à la recherche de l’autre pour pouvoir constituer les bases et les forces nécessaires à une action. Il y a à chercher les voies de la résistance.

             ...

            On n’est pas fabriqué par les autres, par la société. La résistance se pose quand on est seul face à, voire contre, la pensée des autres. Même les plus proches disent « arrête, tu vas perdre ton boulot ». Ils font pression sur toi pour que tu t’écrases.

             ...

            Et il faut tenir face à l’adversité, aux claques qu’on prend quelquefois. C’est très dur. La question de la reconnaissance est fondamentale ici, à nouveau. Pouvoir s’en passer un temps, sans pour autant y renoncer pour toujours…


          • JBL1960 JBL1960 26 avril 08:24

            @gogoRat = Parce tout comme veauter, manifester ou pétitionner, si ça devait changer quelque chose, dans ce système là s’entend, ben y’a longtemps qu’ils l’auraient rendus illégal, non ?

            Cette info est intéressante par elle démontre qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et surtout qu’il n’y en aura jamais, aussi qu’il est vain de vouloir le réformer en changeant les têtes de gondoles, car et la preuve par Macron de Rothschild, ce sont les mêmes psychopathes aux manettes, la même malfaisance régnante !
            Effectivement, nous pouvons être de petits détonateurs supplémentaires pour faire péter les dogmes, doctrines, les mensonges et falsifications à la tronche de cette malfaisance régnante, qui ne représente que 0.0001% pourtant ! Chercher l’E.R.R.E.U.R.  !
            Alors, non pour les remplacer par d’autres, mais pour instaurer cette société des sociétés, non comme le défini Baldiou, mais plutôt Landauer, Kropotkine, Pierre Clastres, voire plus près de nous Graeber.


          • gogoRat gogoRat 26 avril 10:56

            @JBL1960

            noter que je n’ai fait que rapporter, plus haut, les mots de C Dejours ...
             Pour préciser ma petite perspective personnelle je devrais ajouter que ’construire une philosophie politique’ n’est pourtant pas du tout ni dans mes prétentions ni dans mes visées. Mon avatar Gogorat affiche depuis longtemps, dans son profil, et au fil de ses ’réactions’, une tout autre perspective conciliant recherche de réelle démocratie (et non pas d’anarchie, dans la mesure où est accepté le ’chacun s’unissant à tous’ de JJ Rousseau ) et capacités humaine de mettre en oeuvre un art (passant par des techniques non réduisibles à de la ’technocratie’), constamment renouvelée de recherches de consensus ouvertes et collectives. 
              Les Cahiers de doléances qui y sont suggérés n’oublient pas ce qui a toujours motivé l’anonymat de tous les types de scrutin rencontrés . Ce qui devrait permettre de contrebalancer ce fait observé par C Dejours :
             ’Il n’y a véritablement résistance que le jour où la lutte ne peut plus se faire à visage découvert.

             En remarquant bien à quel point le passage dont est extraite cette citation fait état de ’discussion’ , ’négociation’, ’dire tout haut’, ’prise de parole’ !
             
            Ce qui laisse bien entendre à quel point sont liés pouvoir et parole, donc ’partage du pouvoir’ et partage de la prise de parole officielle !


          • JBL1960 JBL1960 27 avril 18:43

            @gogoRat = Pour avoir terminé un nouveau PDF sur David Graeber = Fragments anthropologiques pour changer l’Histoire de l’Humanité, je puis vous affirmer que justement, la pensée Rousseauiste n’est nullement accepté bien au contraire.

            Avec  :  L’Anarchisme africain, histoire d’un mouvement – Par Sam Mbah et I.E. Igariwey, version PDF N° 56 de 43 pages et aux côtés de Kropotkine, de Bakounine mais aussi de Clastres et encore de Sahlins, etc. ;

            On comprend toute l’importance de savoir ce qu’est l’anarchisme, mais aussi l’importance de savoir ce qu’il n’est pas afin de désamorcer les non-sens le plus souvent commis de manière délibérée, ainsi que les déformations pathétiques que les marxistes et les groupies du capitalisme propagent au sujet de l’anarchisme. Dans leur conclusion, les auteurs disent ceci : “la relevance de l’anarchisme à la société humaine n’a sans doute jamais été plus évidente qu’en Afrique…”

            Je vous invite à savoir pourquoi avec ce billet de présentation ; L’anarchisme africain, l’histoire d’un mouvement par S. Mbah et I.E. Igariwey

            Avec Résistance 71, nous publierons ce tout dernier PDF que je viens de réaliser à leur demande certainement ce dimanche, si cela vous intéresse ? Vous pourrez le trouver .


          • euheuh 25 avril 21:05

            a mon ami pat 69
            a ce niveau il faut revendiquer une pute par jour, choisie, et calibrée de façon adéquat a l’usage, pour évacuer tout le stress que les chômeurs sentent fremiller au bout de leur queue, car in final baiser un bon coup rien de tel pour remettre la machine en marche, bordel a cul


            • JBL1960 JBL1960 26 avril 09:16

              @ Patdu49 ; Tenez, voici le résultat final en appui de votre article ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/04/26/avec-les-vrais-chiffres-du-chomage-de-mars-2018-pensez-printemps/

              La source de l’illustration est de Mykolas.

              Pour changer durablement notre état d’esprit envers l’État justement, et en appui de l’analyse de Graeber : Emplois inutiles dans une société inutile, qui devient pour moi ;  Emplois de m*rde, dans une société de me*de !

              Au plaisir de vous lire et d’échanger ; JBL


              • Lugsama Lugsama 26 avril 14:30

                On pourrait déjà commencer par arrêter d’utiliser les chiffres de pôle emploi qui ne respectent pas les normes internationales en plus de comporter les travailleurs nombreux qui ont trouvés un travail et n’actualisent pas leur statut.

                Ensuite denoncer la radiation des morts est une logique qui m’échappe, le chômage baisse légèrement depuis quelques temps, c’est pas génial mais c’est mieux que rien.


                • toma 26 avril 22:34

                  @Lugsama

                  Ah oui, radiés les 300.000 morts chômeurs bien sûr, chaque mois, eh beh....

                  Faut arrêter hein, en Allemagne, Autriche, Hongrie, Tchéquie, Pologne, Danemark, Pays-Bas, Flandres belge, bref l’Allemagne et son hinterland, on nage dans le plein emploi, vraiment.

                  J’en ch** pour trouver du personnel à Hambourg, à Berlin c’est devenu difficile de trouver des gens corrects, mon voisin chef de call center doit ouvrir a la frontière polonaise au sud est, plus loin que Dresde, pour trouver 12 personnes pour suivre la cadence chez 1und1 internet.

                  Bref, y a bien deux Europe. On se demande quand même ce que fait la France. Hormis sauver des usines.en commandant des TGV inutiles....


                • Eric F Eric F 27 avril 09:45

                  @toma
                  il y a deux Europe, parce qu’il n’y a pas de « marché commun de l’emploi », les situations démographiques sont différentes ainsi que le tissu économique hérité des décennies précédentes, certains pays de l’Union tirent à eux la couverture au détriment des autres,


                • Yaurrick Yaurrick 27 avril 12:55

                  @toma
                  Très simple : en France on fait dans la continuité de ce qui ne marche pas :
                  - salaire minimum qui exclue de facto les moins productifs (les jeunes, les peu/pas formés).
                  - code du travail ubuesque (3500 pages, et avant que certains crient au loup, que ce soit le fait des patrons/syndicats/état ne change rien).
                  - Éducation nationale qui ne forme pas correctement aux besoins des entreprises.
                  - fiscalité très lourde (n2 mondial des prélèvements obligatoires).
                  - capitalisme de connivence, numérus clausus, interventionnisme :
                  - hostilité vers les patrons/riches/capitalistes/ du plus riche que soi, et ceux qui essaient de s’en sortir,

                  Les problèmes sont bien franco-français, tant pis pour ceux qui croient que c’est en désignant un bouc émissaire (au hasard, « les 1% », « la financiarisation », « les multinationales », « l’UE », « les sionistes » ou tout autre groupe ou groupuscule.


                • Lancelot 28 avril 18:22

                  @Lugsama
                  Soit tu et stupide de naissance soit de mauvaise pour croire que le chômage baisse avec toute les usines qui ont fermer et toute les entreprises qui ont fait faillite !Lol pole emploi a toujours mentis sur les chiffres des chômeurs ils ne comptent pas ceux d’outre mer !Si pour toi avoir 2/3 h par semaine c’est avoir un emploi je trouve ça risible les stagiaire ne sont plus compter dans la catégorie des chômeurs !


                • Lancelot 28 avril 18:24

                  @toma
                  Vous voulez qu’ont parlent des jobs a 1€ en Allemagne pour les précaires et pour les réfugiés c’est 0,80€ de l’heure !!C’est normal qu’en Allemagne ils ait pas de chômeurs !


                • Lancelot 28 avril 18:27

                  @Yaurrick
                  Pauvre naïf explique moi aux usa pourquoi ils ont 46 millions de pauvres 102 millions de chômeurs cesse de prendre les gens pour des cons a croire que c’est qu’en france qu il y’a des problèmes il y’a aussi l’Italie l’Espagne la Grèce !Heureusement que cette fout société va s’effondrer !


                • foufouille foufouille 28 avril 19:00

                  @toma
                  ramasser les asperges pour 3.5€/h brut est bon pour toi aussi, pas juste pour les roumains.


                • Eric F Eric F 27 avril 09:56

                  Selon le focus, on dit que le chômage baisse (catégorie A seulement) ou que le chômage augmente (toutes catégories incluant précarité et temps partiel).
                  En fait, la <b>quantité de travail salarié baisse</b>, et déjà la petite reprise économique qui semblait s’amorcer l’an passé retombe (taux de croissance du premier trimestre 2018 moitié moindre que celui de fin 2017).
                  On peut dire que <b> l’« effet Macron » à base de bluff</b> ne se concrétise pas (les résultats 2017 sont plutôt imputable au gouvernement précédent) , cajoler les nantis ne produit pas de retombées effectives, et les milliards de remises fiscales en leur faveur ayant conduit à augmenter les prélèvements sur les échelions au dessous, la consommation stagne. Ceci étant, l’actuelle grève va faire empirer la situation au deuxième trimestre, tout le monde s’y met !


                  • troletbuse troletbuse 27 avril 13:17

                    Sur France Intox j’ai entendu que la croissance avait baissé. La faute, bien sûr, aux ménages qui ont moins consommé. Ils ont oublié de dire que pour beaucoup de Français, (comme disait Coluche),la fin du mois sera encore plus rapide Les retraités ne pourront pas dépenser les 1,7% de CSG que Macaron leur a piqué Pour tous, la hausse des impôts, gaz, électricité, des taxes,etc...Donc l’argent donné aux riches ne va pas à la consommation mais plutôt en Suisse comme pour notre ancien garde des sceaux Perben. Enfin réjouissons nous car un chiffre va baisser, le nombre d’actifs.
                    Bravo Micronimbus.


                    • zygzornifle zygzornifle 28 avril 08:16

                      Quand tout le monde sera radié le gouvernement roulera la caisse en disant moi je ......


                      • fabricinho 4 mai 04:17

                        Merci pour ces informations ... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès