• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > 150 potentiels cocus...

150 potentiels cocus...

Ça y est, les 150 français tirés au hasard ont enfin rendu leur copie et espèrent que les 9 mois qu’ils ont passé à réfléchir aux mesures qu’il faudrait entreprendre pour « sauver la planète » serviront à quelque chose... naïveté ?

Macron a bien compris la règle qu’utilisent les politiques au pouvoir lorsqu’ils sont placés devant leurs contradictions, règle qui consiste à agiter des rideaux de fumée, à lancer des commissions, à organiser des débats, des simulacres de concertation, l’essentiel étant de reculer l’échéance, et surtout de ne rien précipiter.

Il s’agit surtout de faire croire au peuple qu’il a la parole.

« Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission » déclarait, avec un certain cynisme, Clémenceau...

Et depuis, tous les politiques qui se sont suivis s’en sont largement inspirés... avant Macron, Hollande et Jospin avaient appliqué cette règle, notamment lors du débat sur « le non cumul des mandats », et leurs prédécesseurs l’avaient largement utilisée. lien

Pourtant, le grand Charles, dont Macron tente de s’accaparer la filiation, avait une idée tranchée sur la question, en déclarant : « l’essentiel n’est pas ce que pensent le comité Gustave, le comité Théodule, ou le comité Hippolyte, mais ce qui est utile au peuple français ». lien

On peut donc facilement prévoir ce que va faire le président de la république, pour donner une suite médiatique aux 150 propositions...

Il s’agit donc pour le président de gagner du temps, et on peut sans peine imaginer que de l’eau coulera sous les ponts avant que quelques mesurettes ne soient prises... les grandes vacances arrivent,... l’organisation d’un référendum pourrait reculer d’autant la prise de décisions... et puis ce sera la présidentielle... l’occasion de promettre la mise en place de mesures, en s’inspirant du travail des 150 débatteurs, et en ne choisissant que les moins décisives, les moins essentielles... et surtout après 2022.

Mais regardons de plus près quelques-unes de ces propositions, dont la totalité est sur ce lien.

L’une d’elles est une révision de la constitution, en ajoutant à l’article premier : « la République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et lutte contre le dérèglement climatique », avec pour en assurer l’application un « défenseur de l’environnement », à l’image du défenseur des droits déjà existant. lien

Sauf que c’est oublier que ce défenseur des droits ne peut que dénoncer, sans pour autant pouvoir punir... or sans sanctions juridiques possibles, on voit mal comment ce « défenseur de l’environnement », pourrait agir réellement.

On se souvient par exemple que le défenseur du droit s’était vu refuser la possibilité d’apporter une aide financière aux lanceurs d’alerte...lien

Qu’en serait-il de la liberté d’action de ce « défenseur de l’environnement » ?

Autre mesure proposée, la généralisation des véhicules électriques... aux dépens des véhicules tournant au gasoil, ou à l’essence.

Proposition discutable, car finalement, c’est oublier deux données incontournables, d’une part, dans un pays ou l’électricité est encore nucléaire pour 70% des cas, les voitures électriques seront donc nucléaires, et d’autre part, c’est faire l’impasse sur les très polluantes batteries, dont on sait le recyclage très cher, et surtout peu pratiqué, privilégiant le stockage des vieilles batteries, lesquelles vont continuer à polluer très longtemps notre environnement.

A ce jour, les experts estiment à seulement 5% le nombre de batteries lithium recyclées en Europe... le lithium, cette « terre rare » et polluante... lien

Or, la généralisation du véhicule électrique va booster la consommation énergétique, et donc provoquer la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Un rapide calcul amène ce constat : 40 millions de véhicules électriques, c’est 400 000 MWh, et comme un réacteur nucléaire produit 20 000 LWh/jour, il faudrait 20 réacteurs nucléaires supplémentaires pour couvrir les besoins des véhicules électriques.

Quand on sait le risque que font courir les centrales nucléaires pour les populations, et que le prix de l’électricité nucléaire aujourd’hui est plus élevé que celui des énergies propres, on peut s’interroger sur la logique de la proposition des 150 débatteurs. lien

D’autant qu’ils ont fait l’impasse sur d’autres possibilités énergétiques : le méthane fabriqué, voire l’hydrogène... pour l’instant à l’état de recherche avancée (lien)... ce qui n’est pas le cas du méthane fabriqué, dont on sait que le potentiel français permettrait de faire tourner tous les véhicules du pays, sans pour autant polluer. lien

Les moteurs tournant au méthane ont une efficacité qui n’est plus à prouver (lien), et déjà de nombreux véhicules en sont équipés, notamment les bus de Lille. lien

Une autre proposition était bien plus intéressante, et consistait à proposer une semaine de travail de 28 heures... hélas, la proposition a été retoquée à 65% par les membres du groupe de travail, lors de la réunion de validation définitive du 20 juin...

Réaction d’une participante : « proposition totalement déconnectée de la réalité, et indéfendable dans le contexte actuel, et qui discrédite totalement la convention...  ». lien

Pourtant c’était une mesure de bon sens, à un moment ou le travail se fait de plus en plus rare, et où les experts prévoient 800 000 chômeurs supplémentaires cet automne... (lien) lesquels viendront s’ajouter aux 5 450 000 chômeurs d’aujourd’hui, parmi lesquels il faut compter 2 116 300 d’entre eux ayant une activité réduite. lien

Est-ce bien raisonnable d’avoir annulé cette proposition, laquelle aurait permis la création de milliers d’emplois ?

C’est aussi oublier qu’un chômeur est aussi un consommateur plus modeste que les autres, et que ceux qui espèrent une relance de la croissance risquent d’avoir une grosse déception.

On pourrait aussi évoquer la proposition des membres de la convention consistant à en finir avec les passoires énergétiques... mais ce serpent de mer n’en finit pas d’être envisagé, et ceci depuis des dizaines d’années, sans beaucoup de résultats à ce jour.

Il ne faut donc pas se faire trop d’illusions sur la volonté du gouvernement Macron de prendre en compte ces fameuses 150 propositions.

D’ailleurs quand on voit l’acharnement déployé par les candidats LREM pour battre les écolos lors des prochaines municipales, quitte à s’allier avec les ennemis d’hier, on devine aisément que la défense de l’environnement n’est pas la préoccupation majeure de ce gouvernement. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « quand tu es boubou, tu sors boubou sur la photo ».

Le dessin illustrant l’article est de Frizou

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un gouvernement de cancres

Un genou à terre

Fin de partie pour Macron

Un clou chasse l’autre

Delevoye ne voit pas bien

Les enseignants saignés

Macron va-t-il battre en retraite

Voter avec ses pieds

Pas un pour sauver l’autre

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Furax Furax 23 juin 11:58

    Bien vu, comme d’hab !

    Une joyeuse foire aux cocus dans la droite ligne du « Grand Débat »complètement tombé dans les oubliettes.

    Vu la tournure que prennent les commissions d’enquête parlementaires et le niveau de corruption de l’« information » scientifique, il me semble par contre urgent de mettre en place un TRIBUNAL POPULAIRE (peut être sous l’égide du FRONT du même nom !) pour évaluer les responsabilités de nos chers dirigeants et communicants durant la crise que nous venons de traverser.

    Il ne serait bien entendu pas organisé par le pouvoir puisque celui-ci serait sur le banc des accusés !

    L’application des peines décidées serait soumise au résultat des élections, ce qui motiverait les citoyens !

    Cordialement.


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 12:50

      @Furax
      pas mieux... partage et remerciements
       smiley


    • germon germon 24 juin 06:55

      @Furax
      « TRIBUNAL POPULAIRE »

      Les Français sont trop inquiet de leur petit confort pour simplement « penser » à une telle possibilité. non ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 25 juin 20:04

      @germon
      il me semble par contre urgent de mettre en place un TRIBUNAL POPULAIRE (peut être sous l’égide du FRONT du même nom !) pour évaluer les responsabilités de nos chers dirigeant

      .
      Depuis décembre 2018, l’UPR a envoyé un dossier très complet aux Députés & aux Sénateurs pour qu’ils engagent la procédure de destitution de Macron, à cause de nombreuses violations de la Constitution : silence radio, 1 seul député a signé.


    • ZenZoe ZenZoe 23 juin 12:00

      ...sans parler du ’’tirage au sort’’, sur lequel j’ai de gros doutes. Qui peut croire que Cohn Bendit, en plus même pas résident français, ait été initialement ’’tiré’’ au hasard ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 12:50

        @ZenZoe
        merci de le rappeler, ça ne m’avais pas échappé non plus...


      • leypanou 23 juin 12:06

        D’ailleurs quand on voit l’acharnement déployé par les candidats LREM pour battre les écolos lors des prochaines municipales, quitte à s’allier avec les ennemis d’hier, on devine aisément que la défense de l’environnement n’est pas la préoccupation majeure de ce gouvernement 

         : il y a des villes où le maire sortant LR est soutenu dès le 1er tour par LaRem, et pour le 2ème tour, la tête de liste Écolo ainsi que quelques co-listiers, arrivés en 3ème position avec 18%, se rallient avec eux, ce qui fait une coalition LR-LREM-Écolo.

        la défense de l’environnement n’est pas la préoccupation majeure de ce gouvernement 

         : de Rugy, Cohn-Bendit, Canfin ou autre Pompili ne sont pas des défenseurs de l’environnement ? Il y a quelque chose qui m’échappe.


        • Furax Furax 23 juin 12:48

          @leypanou
          « de Rugy, Cohn-Bendit, Canfin ou autre Pompili ne sont pas des défenseurs de l’environnement ? »

          Ce sont les pires racailles, les propagandistes du capitalisme libéral débridé.
          Ils ont voté, sinon proposé, tout les magnifiques accords nous obligeant à recevoir dans nos assiettes de la viande canadienne, des légumes du Brésil et des fruits Argentins, le tout bourré d’OGM et mettant à mort nos propres producteurs !


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 12:53

          @leypanou
          bah, on connait les homards de « de Rugy »,...les soutiens de Cohn-bendit... pour les cas que vous signalez « coalitions lr-lrem-écolo »... c’est où ?
          merci de nous en donner les preuves... car c’est assez « surprenant ».
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 12:55

          @Furax
          exact !
          merci de l’avoir rappelé.



        • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 17:10

          @samy Levrai
          vous avez une lecture un peu rapide de la situation...
          les LR, Insoumis, écolos, se sont retirés afin d’empêcher le FN, ce parti néo-nazi, de l’emporter...rien de plus.
          ça ne vous étonne pas que le candidat FN avance masqué ? alors qu’il est impliqué dans ce parti depuis des lustres...aurait-il honte ?...et c’est vrai qu’il y a de quoi avoir honte. smiley


        • samy Levrai samy Levrai 23 juin 18:30

          @olivier cabanel
           le parti unique euro atlantiste qui fait semblant de se déchirer est juste complètement compatible et interchangeable... 
          Appliquer les directives que personne ne rejette ni ne remet en cause, ne revient qu’à gérer sa carrière pipole dans les médias comme agenda politique.


        • samy Levrai samy Levrai 23 juin 18:43

          @olivier cabanel
          Le FN n’est pas néo nazi il est euro fasciste, comme la FI, LR, PS, LREM,... d’ailleurs. Le FN maintenant RN ne fait que vouloir appliquer les directives venant de l’étranger ( blancs , chrétiens) mais en accusant les étrangers ( non blancs et non chrétiens) des effets ! Ils ne prennent pas plus les électeurs pour des jambons que la FI, qui, elle, blâme d’autres encore pour les effets sans jamais s’attaquer, elle non plus, aux causes.


        • Captain Marlo Captain Marlo 23 juin 21:15

          @olivier cabanel
          les LR, Insoumis, écolos, se sont retirés afin d’empêcher le FN, ce parti néo-nazi, de l’emporter...rien de plus.


          Mais rien de moins non plus !
          Quelle surprise, le FN est néo nazi !?
          Mais rassurez-moi, il est néonazi provisoirement !?
          Juste entre les deux tours des élections...
          Sinon, le reste du temps, le FN est parfaitement fréquentable.
          .
          Bien que néo nazi, il n’est pas interdit, il est considéré « comme un Parti normal », et ses dirigeants passent dans les médias sans problème tous les jours.

          C’est étonnant, non, cette différence de traitement du FN, entre les périodes électorales, et le reste du temps !?

          Alors que l’UPR, avec un programme copié sur celui du Conseil National de la Résistance, est interdit de médias depuis 13 ans....

          Vous ne demandez pas la censure du FN et l’accès aux médias pour l’UPR ? Faut-il comprendre que le Frexit avec l’UPR est bien plus dangereux qu’un Parti néo nazi ... ?

          •  

          Le FN est bien une bénédiction pour toute la classe politique française !
          Un épouvantail à moineaux au service de la classe politique française.
          Ils prient tous, pour que Dieu protège le FN, la Constitution française, et les 2 tours des élections ! Dans la plupart des pays européens, c’est la proportionnelle à 1 seul tour, et les alliances de la carpe et du lapin se font ensuite. Cf la IVe République.
          .
          En France, les 2 tours permettent les ralliements des carpes et des lapins, des chèvres et des choux, dès le 2e tour. De quoi dégoûter les électeurs de la politique.
          Et vous vous étonnez de l’abstention ??

        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 06:55

          @samy Levrai
          je me demande ce qui vous permet de mettre dans un même sac le FN et les autres partis ?...il n’y a aucune justification a assurer pareille chose.


        • samy Levrai samy Levrai 24 juin 09:37

          @olivier cabanel
          C’est vrai ? Tu ne sais pas que malgré le fait que les français ait rejeté tous les traités quand ils leur furent soumis ? tu ne sais pas que depuis 2005 de la FI au RN personne ne veut sortir ni de l’UE, ni de l’euro ni de l’OTAN ?
          Que si nous ne faisons pas nos lois et notre justice ( UE) nous ne sommes plus souverain ?
          que si nous ne battons pas monnaie ( euro) nous ne sommes pas souverain ?
          que si nous ne decidons pas de la paix et de la guerre, nous ne sommes pas souverain ?
          Que personne de la FI au RN ne veut rendre la souveraineté à la nation ?
          Nous sommes dans un parti unique euro atlantiste avec des partis pour rire qui couvre de l’extreme gauche à l’extreme droite, seul les idiots n’ont pas remarqué qu’ils pouvaient voter pour qui ils voulaient ils avaient quand même la même politique qui est décidé ailleurs...


        • samy Levrai samy Levrai 24 juin 09:42

          @olivier cabanel
          Le FN est la meme chose que la REM en raciste ( accusant les étrangers pour les effets dont ils chérissent les causes).


        • microf 1er juillet 22:01

          @Cadoudal

          Vous devez faire exprès de ne pas connaître l’ histoire. Ce n’est pas une quelconque tribut primitive d’une brousse africaine ou autre qui gazait les blancs, mais bel et bien les blancs qui gazaient d’autres blancs.


        • jef88 jef88 23 juin 12:42

          BRAVO ! ! !

          Bel article...........

          A suivre ..................................


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 12:54

            @jef88
            à suivre, comme tu dis...
             smiley
            et merci


          • julius 1ER 23 juin 13:45

            D’autant qu’ils ont fait l’impasse sur d’autres possibilités énergétiques : le méthane fabriqué, voire l’hydrogène... pour l’instant à l’état de recherche avancée (lien)... ce qui n’est pas le cas du méthane fabriqué, dont on sait que le potentiel français permettrait de faire tourner tous les véhicules du pays, sans pour autant polluer

            @Cabanel,

            je ne sais pas si ce que tu dis est juste pour cette assertion(sur l’hydrogène), mais par contre je pense que réduire les vitesses sans rien changer en amont (cad ne rien toucher aux véhicules, poids, puissance, taille, consommation ) est un pis- aller et pas une orientation raisonnable, ce qui situe bien le niveau actuel ..... pour finalement ne rien changer !!!!!!!!

            Je suis d’autant plus stupéfait que en entendant Mme Borne ministre en charge, dire qu’elle aussi est favorable à cette mesure (les 110 klm/H) toujours dans cette logique cad ne rien changer aux véhicules hormis faire passer tout le monde à l’électrique en clair + de nucléaire ..... on voit bien que l’Etat stratège est resté dans les starting-blocks .... et ce n’est pas une bonne nouvelle !!!!

            le monde d’après ressemble un peu trop au monde d’avant ... et là aussi ce n’est pas une bonne nouvelle !!!!!


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 17:12

              @julius 1ER
              comme toi, je pense que la réduction de la vitesse sur les autoroutes n’est pas une bonne réponse...ça fait parti de ces mesurettes qui seront probablement prises, pour faire croire à un engagement écolo du gouvernement, mais c’est peanuts !


            • jmdest62 jmdest62 24 juin 07:44

              @olivier cabanel
              "comme toi, je pense que la réduction de la vitesse sur les autoroutes n’est pas une bonne réponse.

              "
              Cette mesure n’a aucune chance de passer car elle va faire baisser la fréquentation des autoroutes donc les Stés concessionnaires vont tout faire pour la tuer dans l’oeuf ..je parie qu’elles iront même demander un dédommagement à l’état pour baisse de leur CA.
              @+


            • julius 1ER 23 juin 14:07

              comme je le mentionne sur ma réponse précédente sur cette mesure (les 110 kl/h sur autoroute ) j’ai le sentiment que ces mesures ne sont pas assez travaillées cad pas assez argumentées en examinant les impacts des mesures et surtout leurs implications philosophiques, matérielles et individuelles ....

              en fait toutes ces mesures actuelles sur les vitesses des véhicules ont toutes un dénominateur commun, l’abaissement inconditionnel des vitesses et où l’on touche le pompon c’est Paris avec Hidalgo avec ses 30/50 Klm/h généralisés .... je crois que c’est là où l’on entre dans un vrai débat philosophique qui si l’on veut bien examiner ce type de mesure n ’est pas adapté aux véhicules existant dans ce qui compose le parc automobile actuel ..... rouler à 30/50 klm/H avec les véhicules actuels c’est rouler en 1ie, 2ie .... ce qui n’est bon ni pour le véhicule, ni pour la pollution .... et là on peut juste se demander tout çà.... pour çà ............... ?????

              je serais assez d’accord avec toi Cabanel, j’ai un peu l’impression que ces 150 citoyens(soit-disant tirés au sort ) ont été envoyés au casse-pipe pour discréditer toute idée de Démocratie directe car les mesures proposées ne sont pas à la hauteur des enjeux écologiques  !!!!!!


              • McGurk McGurk 23 juin 14:21

                Lorsqu’un pouvoir, aussi despotique soit-il, est à cours d’argumentation, il a deux choix simples. Soit la démagogie à faire croire que le citoyen a le contrôle sur les évènements soit la violence.

                Ayant, pour l’instant, trop donné du bâton (violence + hyper-communication culpabilisante à mort), ils ont décidé d’utiliser d’autre outil à leur disposition pour lâcher du lest et regagner une partie de leur légitimé perdue (en ont-ils déjà eu ?).

                Il est impossible que cet évènement aboutisse à quelque chose d’à la fois démocratique et sain. La nature du pouvoir a toujours été d’emballage démocratique mais son cœur est toujours resté monarchique absolu.

                Le referendum implique que les citoyens ont le contrôle de l’Etat et du destin du pays, ce qui n’est et ne sera jamais le cas sur ce territoire. En fait, c’est plutôt le contraire car nous sommes à deux dois d’une rupture totale entre le politique et le peuple.

                A chaque fois qu’on parle de « referendum » ou de « réforme citoyenne », on nous pond un artifice pour faire plaisir aux idéalistes et on enterre ensuite tout ça sous le tas de décombres les problèmes « insolubles » que l’Etat ne souhaite pas régler et qui détruisent notre pays.

                La réaction de E. Philippe a été une bonne indication. Il a répondu par un « théoriquement oui...mais en fait non pas du tout ». Parce que l’idée est séduisante pour la classe politique électoraliste par essence mais la perte totale de contrôle sur la vie des gens signifie qu’ils ne seront plus rien (donc plus de pouvoir ni de rente vu qu’on les leur supprimerait directement).

                Il ne faut donc pas s’y tromper, la vie de cour du type Versailles continue. Elle se cache ici derrière un élément de promotion politique pour canaliser les foules vers leurs objectifs personnels (élections<pouvoir<argent, dans l’ordre).

                Despote 1er sera le seul à parler ou bien ce sera une parodie de dialogue avec des gens mignons et lisses lui faisant des courbettes. Aucun objectif que de remplir l’espace et les esprits.


                • McGurk McGurk 23 juin 14:23

                  @McGurk

                  *deux doigts


                • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 17:13

                  @McGurk
                  pas mieux !
                  je partage globalement, et remercie


                • McGurk McGurk 23 juin 20:54

                  @olivier cabanel

                  De rien !


                • bernard29 bernard29 23 juin 15:07

                  Pour la méthanisation, je vous propose de lire cet article de  « Bretagne Vivante » ;  

                  La méthanisation : une usine à gaz ! Bretagne Vivante incite les agriculteurs et les collectivités à ne pas investir dans des unités de méthanisation préjudiciables à l’environnement, mais aussi au métier d’agriculteur ...

                  « à bon entendeur »


                  Bretagne


                  • slave1802 slave1802 23 juin 15:32

                    @bernard29
                    J’ai suivis votre lien et lu ce manifeste écolo-bobo :

                    Comme d’habitude, l’auteur est contre !

                    Rendez-vous compte : on pourrait valoriser des déchets ce qui éventuellement pourrait inciter certain à produire plus de déchet dans le seul but de faire du profit. Il faut donc interdire coute que coute ce projet.
                    Et tant pis si les déchets non valorisé vont nous rester sur les bras.
                    Il n’y aura qu’a ce réunir et y réfléchir
                    Et s’il n’y a pas de solution, ce sera donc qu’il n’y a pas de problème !

                    L’agriculture ne doit produire que des aliments.

                    Allez donc imposer ça aux cultivateurs de betterave sucrière...

                    Par ailleurs, le moteur à hydrogène est sorti des laboratoires depuis un moment :

                    Hyundai Nexo en vente depuis 2018

                    Voir l’essais ici


                  • bernard29 bernard29 23 juin 16:57

                    @slave1802
                    l’auteur est Bretagne vivante , nouvelle appellation d’Eau et Rivières , association qui se bat depuis près 40 ans pour la qualité de l’eau et des rivières en Bretagne.
                    l’article ne parle pas du moteur à hydrogène.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:17

                    @slave1802
                    bah, pour produire du méthane, nul besoin produire des légumes, il suffit de traiter les déchets, comme je l’ai expliqué maintes fois dans des articles anciens...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 06:53

                    @bernard29
                    l’article proposé est d’une parfaite mauvaise foi ! 
                    d’autant que la méthanisation est une réponse à la prolifération des algues vertes qui posent tant de problèmes à la Bretagne...
                    faudrait enquêter pour voir qui est derrière cet article...je ne serais pas surpris que les lobbys nucléaires ne soient pas loin.
                     smiley


                  • bernard29 bernard29 24 juin 13:23

                    @olivier cabanel
                    mais bien sûr, Bretagne Vivante est soumis à des lobbys nucléaires. Ouah ! vous permettez que je fasse plus confiance à une association écologiste de la première heure, qui est une référence pour le combat pour les écosystèmes aquatiques, qu’à votre personne « honnête et rigoureuse » comme on devrait le croire.
                    Les conclusions lapidaires de vos article me laissent totalement froid . 


                  • slave1802 slave1802 24 juin 16:23

                    @olivier cabanel
                    Ben c’est exactement ce que je dis...


                  • Surya Surya 23 juin 15:25

                    Bonjour Olivier,

                     

                    Pour ce qui est du sujet de ton article, je n’étais pas au courant de cette histoire de personnes tirées au sort, donc je ne sais pas de quoi il s’agit exactement. Je vais me renseigner plus en détails, et puis j’attendrai de voir ce qu’il va se passer à l’avenir à ce sujet.

                     

                    "D’autant qu’ils ont fait l’impasse sur d’autres possibilités énergétiques : le méthane fabriqué, voire l’hydrogène..."

                     

                    Et pourquoi ne pas installer des mini panneaux solaires sur le toit des voitures ? Avec tous les inconvénients que ça suppose, évidemment, manque de soleil, batteries à recharger etc, mais question énergies renouvelables, je ne crois pratiquement qu’à ça, bien plus qu’aux éoliennes. Je ne sais pas si techniquement ce serait possible, et même si on ne sait pas encore vraiment bien solutionner les inconvénients, on saura le faire à l’avenir.

                     

                    D’ailleurs, en parlant d’énergie éolienne, on pourrait même faire des voitures éoliennes : les pales seraient là aussi installées sur le toit de la voiture, horizontalement... Ah mais non, suis-je bête, ça existe déjà... ça s’appelle un hélicoptère...

                      smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:15

                      @Surya
                      merci pour ce gag « hélicoptère »
                      pour revenir à ces « voitures électriques », le plus préoccupant (au delà que ça va provoquer la prolifération des centrales nucléaires) c’est les batteries...chères à fabriquer...chères à recycler...et qui vont polluer durablement notre terre qui n’avait pas besoin de ça !
                      merci de ton commentaire.


                    • Surya Surya 23 juin 22:08

                      @olivier 

                      Merci de ta réponse. Pendant un moment, j’étais persuadée que les voitures électriques, c’était l’avenir, avant de me rendre compte qu’en effet elles risquent de faire plus de mal que de bien.
                      Au delà de ma petite plaisanterie sur les hélicoptères, que penses-tu de la possibilité de couvrir les toits des voitures de panneaux solaires (quand ça sera techniquement possible, dans un avenir que j’espère proche) ? Parce que là pour le coup, j’étais très sérieuse.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 06:50

                      @Surya
                      oui, c’est une solution...d’autant qu’on sait faire aujourd’hui de la « peinture photovoltaïque », ce qui permettrait d’avoir toute la carrosserie photosensible, et produire ainsi de l’énergie...mais il reste le problème de la batterie...


                    • Surya Surya 24 juin 08:47

                      C’est génial, ça, la peinture photovoltaïque ! J’avais jamais entendu parler de ça. Quant à la batterie, je suis sûre qu’à l’avenir, ils trouveront une solution. En attendant, si la batterie est subitement vide, et qu’il n’y a pas de soleil pour la recharger, je sais pas, par exemple on n’aura qu’à passer un coup de fil sur les téléphones d’urgence de l’autoroute et une dépanneuse arrivera avec une nouvelle batterie ou on se branchera sur leur énorme batterie à l’arrière du camion, et on fera le plein (là je sais pas trop moi même si je suis sérieuse où si c’est une plaisanterie...). De toute façon, les solutions ont toujours été trouvées, même si ça prend du temps, donc là aussi, pour peu qu’ils investissent leur temps et leur argent à chercher, ils finiront par trouver.
                      Passe une bonne journée  smiley


                    • Popov Popov 23 juin 16:06

                      Il faut noter et rappeler que l’organisation de tout cela ne tombe pas du ciel : c’est grâce à l’action collective des gilets jaunes et des mouvements climatiques sur la demande de RIC et d’objectifs de transformation pour « sauver la planète » ( qui n’a besoin de personne je dirais un objectif de sauver l’humain .... plutôt qui a nécessairement besoin d’une planète viable) et cela qui a obligé Le Dieu Jupiter à organiser quelque chose... pour les(nous) calmer... et maintenant... le maç-ron est au pied du mur avec toutes les briques conçus par eux (nous)... Je pense qu’il faudra construire ce mur nous même en mettant ce faux maçon dehors.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:12

                        @Popov
                        en effet, merci de l’avoir rappelé...j’aurais pu le faire dans l’article !
                        l’action des GJ a été (et sera !) déterminante.


                      • zygzornifle zygzornifle 23 juin 16:16

                        150 couillons décident pour 60 millions de citoyens ?

                        Une fois de plus Macron vous chie dans la bouche et vous dit avalez bande de crétins c’est bon pour les cons et mâchez lentement pour ne pas vous étouffer ….

                        Et en 2022 au bord de l’urnerinoir pensez a moi , faut faire barrage au RN bande de demeurés …. 


                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:11

                          @zygzornifle
                          jolie trouvaille « l’urnerinoir »... smiley


                        • HELIOS HELIOS 23 juin 16:55

                          .... Cher Olivier... bonjour.

                          Mon estime pour vous ne faibli pas, mais, sincèrement, avez-vous cru un seul instant, de la sincérité d’Emmanuel Macron ?... ne répondez pas, ce n’est pas la peine.

                          Pour votre article, nos oppositions persistent, je maintiens que la voiture electrique a un « certain interet », notament en second vehicule urbain ou semi urbain surtout si notre systeme economique accepte d’installer un ecosysteme adapté, notament en standardisant les batteries (quelques modèles de tailles et de puissances differentes) a remplacement immediat et tres rapide par n’importe qui, genre « tiroir », de façon a ce que des stations les proposent. La facturation hors forfait se ferait sur l’energie consommée.

                          Conservons les moteurs thermiques quels que soit leur carburant, ou les solutions autres, type hydrogène, cela n’a aucune importance si ce n’est de garantir le plus haut niveau possible de liberté et de bien etre pour notre humanité.

                          Mais ce n’est pas suffisant, un autre domaine nous oppose, bien sûr : les centrales nucleaires. A moins d’accepter que l’humain sur toute la planete accepte une penurie d’energie  au detriment des plus pauvres, bien entendu nous ne pourrons pas maintenir globalement notre niveau de « services » technologiques : télécoms dont tout ce qui est video (cinema, tv et toute la domotique balbutiante)... mais pas seulement car tout ce qui est remplacement des appareils thermiques comme une simple tronçonneuse, les illuminations a l’interieur de tous les batiments, les chauffages tous amenés a etre électriques pour diminuer ce coupable ideal qu’est le CO2, les millions de pompes a air, a eau et a n’importe quoi comme celle qui remplissent et qui vident les silos de blé pour faire la farine de votre pain quotidien (c’est un exemple)....

                          Voyez vous, il est eminament préférable d’avoir des centrales nucleaires bien placées ,sécurisées etc avec des productions locales diversifies qui permettent d’en diminuer le nombre... que d’accepter une regression civilisationnelle majeure qui arrivera et sans issue si on met le doigt dans l’engrenage du renoncement. Laissons la technique améliorer tous ces systemes plutot que d’y renoncer.

                          Je n’ai toujours pas le temps d’ecrire un article, mais il y a tant a dire, a expliquer, a convaincre ceux qui sont déroutés par le bruit ambiant, la desinformation, de la méconnaissance, de la manipulation et au final de la tentative de soumission relayée par des personne erigeant leur dogme en verité universelle.... qu’est devenu notre siecle des lumières qui a courageusement combattu gagné et perdu contre la clique de l’obscurantisme.

                          Merci pour votre article, Olivier, depuis le début de la « pandémie » du Corona virus, je suis conscient que nous allons payer cher, tres cher ... non pas la maladie, mais la politique politicienne, la politique economique et la politique des influenceurs  media en tête  

                          Cela a commencé, et les 150, a peine leur rapport déposé, nous en savons le piège....


                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 18:57

                            @HELIOS
                            je connais les sujets qui nous séparent, et je ne désespère pas trouver un jour des éléments capables de faire trembler vos certitudes. smiley
                            j’en ai justement un, rarement utilisé, c’est le gaspillage énergétique.
                            il n’y a pas que les isolations performantes des bâtiments en tout genre, mais ça touche bien d’autres domaines...celui de l’alimentation par exemple...celui de la production industrielle aussi...celui de la production maraîchère aussi...celui de la consommation énergétique bien sur.
                            rien que résoudre ce dernier point nous permettrait de nous passer d’une dizaine de réacteurs nucléaires, sans pour autant avoir besoin de se serrer la ceinture.
                            car c’est bien de ça qu’il s’agit.
                            si des mesures draconiennes étaient prises, (pas dans le sens punitif, juste dans celui de l’efficacité), il est probable que nous pourrions fermer les 3/4 de ces sacrés réacteurs...faudrait faire le calcul précis...j’ai commencé à le faire, mais uniquement sur la question « gestion de l’énergie ».
                            éclairages publics intempestifs...bureaux éclairés des nuits entières...etc
                            mais c’est surtout sur le gaspillage à la production, au transport de l’énergie qu’il y aurait beaucoup à faire...
                            quand on fait bouillir la « marmite nucléaire » pour faire tourner des turbines, qui vont produire de l’électricité, en gaspillant toute la chaleur produite, il y a une énorme incohérence...d’autant que l’énergie transportée provoque aussi un gaspillage...mais retransformer cette électricité en chaleur dépasse l’entendement.
                            que faire ?
                            c’est pourtant assez simple, à mon humble avis.
                            produire et consommer sur place l’énergie produite...dans la bonne tradition des circuits courts...ça signifie en finir avec le gigantisme des installations énergétiques (ça vaut aussi pour le solaire, et pour l’éolien)...en prônant de petites unités de production énergétique, on éviterait d’une part les THT...et d’autre part le gaspillage...j’arrête là, mais il y a tant à dire.


                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 24 juin 09:35

                            @olivier cabanel
                            Voici ce que j’avais écrit dans les projets pour la France. Les mesures écolos y sont en bonne place mais sans revenir au cheval.
                            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/victoire-des-gilet-jaunes-par-223627#forum5742311


                          • nofutur 23 juin 17:00

                            Au sujet de la voiture électrique, j’imagine assez bien le bordel notamment sur les autoroutes lors des congés d’été, quand beaucoup de gens devront faire le plein énergie. Actuellement pour faire un plein de gazole, je met entre 3 et 4 minutes. Question : "Combien de temps pour une électrique ? Et combien de bornes à disposition nécessaires pour écouler le flux ?

                            J’ai bien peur que les cons du prochain siècle sont déjà la.


                            • zygzornifle zygzornifle 23 juin 17:23

                              @nofutur

                               Je ne m’imagine meme pas recharger la voiture électrique en citée de non droit 
                              quand il y a des dizaines d’immeubles de plus de 20 étages , ou seront les milliers de bornes qu’il faudra avec des escadrons de CRS pour les surveiller pour éviter leur destruction ….
                              La voiture électrique c’est fait pour les bobos du centre ville ou ceux qui ont une petite maison pas trop loin des commodités vu l’autonomie de cette arnaque ….


                            • oncle archibald 23 juin 17:47

                              @nofutur : pire encore si nous imaginions un monde parfait version bobo vert pastèque avec l’ensemble du parc roulant sur les routes ou sur les rails mu par des moteurs électriques combien de nouvelles centrales nucléaires devrions nous construire pour que tous les consommateurs soient approvisionnés en bonne électricité y compris les jours sans soleil et sans vent ?


                            • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:01

                              @nofutur
                              j’aime bien la dernière phrase... si je ne me trompe pas, vous l’avez emprunté à Patrick Timsit ?
                              merci de votre commentaire judicieux...


                            • beo111 beo111 23 juin 17:21

                              Tirer au sort une commission Théodule n’est pas d’un grand intérêt. Par contre, tirer au sort de grands électeurs le serait.


                              • Captain Marlo Captain Marlo 23 juin 21:28

                                @beo111
                                Tirer au sort une commission Théodule n’est pas d’un grand intérêt. Par contre, tirer au sort de grands électeurs le serait.

                                Toujours dans la pensée du 19e siècle, du temps où la France était un pays souverain ! ?
                                .
                                Et ça changerait quoi, les décisions essentielles sont prises à Bruxelles, à Berlin, à Francfort et à Washington, dans des Institutions parfaitement à l’abri de l’avis des électeurs.... ? Rien, ça ne changerait strictement rien.
                                .
                                Depuis Maastricht 1992 : « Avec l’UE, il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes. » Viviane Reding, Commissaire européenne.


                              • beo111 beo111 24 juin 08:03

                                @Captain Marlo

                                Ça ferait moins de corruption chez les élus.

                                Pour moi ce n’est pas, « rien ».


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 09:46

                                @beo111
                                S’ils n’ont pas de pouvoirs, qu’ils soient nommés, tirés au sort ou élus cela ne change en rien le résultat, ce sont des marionnettes.


                              • beo111 beo111 24 juin 10:10

                                @samy Levrai

                                Il reste un peu de pouvoir chez les députés, notamment. Par exemple ils peuvent virer n’importe quel gouvernement via la motion de censure. Ils auraient pu dire « non », au CETA, mais pour vous je suppose que ça aussi ce n’est « rien ».


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 10:34

                                @beo111
                                Ils auraient pu mais ne l’ont pas fait, ils pourraient mais ne le font pas... ils pourraient faire les lois mais ils ne les font plus... ils pourraient battre monnaie ( l’économie) mais ils ne le font plus, ils pourraient respecter les referendums mais ne le font plus...
                                Est ce que tu commences à comprendre qu’ils ne sont plus « rien » ? 


                              • beo111 beo111 24 juin 11:04

                                @samy Levrai

                                Moi ce que je comprends c’est qu’à l’UPR vous en avez rien à foutre de la corruption des élus.

                                Ni de ses conséquences, bien sûr.


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 11:10

                                @beo111
                                Tu ne comprends pas grand chose ... je dirai même « rien » du tout.
                                les marionnettes sans pouvoir ne font que gérer leurs carrières mediatiques, si on rend le pouvoir à la nation , ils auront des comptes à nous rendre, ils passeront de maîtres à serviteurs du peuple comme dans une democratie.


                              • beo111 beo111 24 juin 11:24

                                @samy Levrai

                                Bon, déjà, les transferts de souveraineté sont une conséquence de la corruption des élus. Oui, ou non ?


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 11:30

                                @beo111
                                j’appelle cela de la haute trahison, ce qui est « un peu plus » fort que de la corruption et qui ne donne pas lieu a la même condamnation... 


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 11:35

                                @samy Levrai
                                ou aussi « complot contre la sûreté de l’Etat » mais les marionnettes ont fait disparaître ces termes de la constitution ( ancien article 68, remplacé par autre chose ne voulant plus dire grand chose...).


                              • beo111 beo111 24 juin 11:41

                                @samy Levrai

                                Pas d’accord, en ce qui concerne les députés on peut difficilement parler de haute trahison, car tout mandat impératif est nul. Ils ont renvoyé des ascenseurs, c’est tout.


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 11:47

                                @beo111
                                Ils ont trahis le peuple en s’asseyant sur les referendums.
                                ils ont trahis la nation en cédant sa souveraineté.

                                si ça n’est pas de la haute trahison ou un complot contre la sûreté de l’Etat alors les mots n’ont plus aucun sens ...
                                C’est gentil de les accuser d’un crime minable donnant lieu à une peine minable leur permettant de se représenter...


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 12:15

                                @samy Levrai
                                La corruption n’est qu’un effet et non une cause, ils ne laisseront qu’une trace minable et peu enviable dans l’Histoire alors ils font ce qu’ils peuvent pour que leur trahison leur rapporte quand même un peu.


                              • beo111 beo111 24 juin 18:05

                                @samy Levrai

                                Du goudron et des plumes pourront faire l’affaire dans leur cas, mais si vous ne vous attaquez pas au problème central de la corruption je ne vois pas l’intérêt de retrouver la souveraineté.


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 18:26

                                @beo111
                                Il va falloir que tu définisses la corruption car souveraineté veut dire liberté, indépendance.
                                Je ne sais pas et ne crois pas que nos fonctionnaires soient corrompus, je ne crois pas que la corruption soit le problème principal de notre pays et je ne vois pas le rapport avec la souveraineté de la nation... ça serait du type : puisque les types dont nous ne voulons plus volent le peuple alors ne reprenons pas notre indépendance et ne rendons pas le pouvoir au peuple ? 


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 18:31

                                @beo111
                                L’abbaye du monte à regret me semble un meilleur endroit pour qu’ils puissent se recueillir et méditer. 


                              • samy Levrai samy Levrai 24 juin 18:34

                                @samy Levrai
                                Pour la corruption, des lois existent, il suffit de les appliquer. pourquoi toujours vouloir faire plus de lois répressives sur tout qui ne règle rien ( causes, effets )  ?


                              • beo111 beo111 24 juin 19:45

                                @samy Levrai

                                Je parle de la corruption des élus, en particulier des députés, car elle est la mère de toutes les corruptions.

                                Ce sont les députés corrompus, le plus souvent parce qu’ils doivent leur élection à leur docilité, qui votent les transferts de souveraineté vers Bruxelles ou qui relativisent la souveraineté française comme avec la ratification du CETA.

                                Interdire la corruption ne sert pas à grand chose car c’est comme si on voulait interdire la prostitution ou interdire l’hiver (c’est vrai qu’il y fait trop froid).

                                Ce qu’il faut, c’est rendre la corruption plus compliquée à mettre en œuvre.

                                Et le système de désignation des députés est l’endroit où il faut agir.


                              • Captain Marlo Captain Marlo 25 juin 20:21

                                @beo111
                                Moi ce que je comprends c’est qu’à l’UPR vous en avez rien à foutre de la corruption des élus.

                                .

                                Pour savoir ce que propose l’UPR, au lieu de faire des élucubrations dans le vide, lisez donc le programme vous verrez si nous nous fichons de la corruption !
                                « UPR programme de libération nationale ». Exemples :
                                .
                                Interdire, de manière constitutionnelle, toute prise de contrôle des médias de masse par des fonds de pension ou des groupes et conglomérats multinationaux.
                                .

                                — Évincer les fonds d’investissement et les grands groupes de toutes les sociétés liées au service public. Retirer aux banques Goldman Sachs et JP Morgan Chase leur accès au marché du gaz en France.

                                .

                                — Nationaliser les activités de Veolia et de Vivendi dans le domaine de l’adduction d’eau. Nationaliser les sociétés d’autoroute. Assurer la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général.

                                .

                                Interdire les activités de lobbying et de trafic d’influence. Rendre illégales les entreprises de lobbying et de trafic d’influence, dont l’activité consiste à manipuler l’information ou à diffuser de fausses informations afin d’obtenir des pouvoirs publics des décisions contraires à la volonté démocratiquement exprimée par la nation.

                                .

                                En particulier, interdire la présence de tout organisme de lobbying dans les couloirs de l’Assemblée nationale.

                                ..

                                Donner un cadre législatif aux activités des «  clubs de réflexion  ». Tous les «  think tanks  » devront produire et rendre publiques, de façon précise, exhaustive et justifiée, toutes leurs sources de financement. Ces données exhaustives seront présentées en page d’accueil sur leur site Internet et sur toutes leurs publications.

                                .

                                Réformer le statut de l’élu, avec interdiction du cumul des mandats fixée par une loi organique et inéligibilité à vie pour les élus condamnés. Limiter à un seul renouvellement consécutif les mandats de parlementaire, conseiller départemental, maire.

                                .

                                Poser le principe de l’examen périodique des conflits d’intérêts et celui de l’inéligibilité à vie d’un responsable public n’ayant pas un casier judiciaire vierge.

                                .

                                Mise en place d’un quorum d’au moins 60 % de présence à l’Assemblée nationale. Éviter le spectacle révoltant et antidémocratique de votes avec une Assemblée aux trois quarts vide.

                                .

                                Établir la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’État et des puissances d’argent. Être les «  Montesquieu du XXIᵉ siècle  » en actualisant le principe de la séparation des pouvoirs et en reconnaissant le quatrième pouvoir  : le pouvoir médiatique.

                                .

                                Le pouvoir médiatique sera séparé des trois autres pouvoirs, mais aussi des féodalités économiques et financières.

                                .

                                Fixer un cadre constitutionnel aux médias. Créer un Service public de l’information et de la culture (SPIC). Indépendant et doté de moyens lui permettant de remplir sa mission informative, démocratique et émancipatrice, ce SPIC sera chargé par la loi de favoriser la qualité des débats publics, l’élévation de la culture générale et l’éducation de tous en offrant une information et des programmes de qualité (culture, arts, histoire, sciences, etc.).

                                .

                                Adopter des lois anti concentration et des dispositifs permettant de lutter contre la logique de la financiarisation et la logique commerciale dans le domaine des médias. Interdire aux groupes intervenant fortement dans d’autres secteurs économiques de posséder des médias.. etc.


                              • Captain Marlo Captain Marlo 25 juin 20:42

                                @beo111

                                Ce qu’il faut, c’est rendre la corruption plus compliquée à mettre en œuvre.

                                Et le système de désignation des députés est l’endroit où il faut agir

                                .
                                Vous rêvez. Quand il n’y a plus de politique intérieure nationale, vous pouvez choisir les élus comme vous voulez, cela ne redonnera pas la souveraineté à la France !! L’UPR propose toute une série de mesures contre les conflits d’intérêts et la corruption, mais après la sortie de l’UE ! cf le programme de l’UPR.
                                .
                                Mais le lieu le plus corrompu, c’est Bruxelles ! C’est la 2e concentration de lobbies au monde, après Washington !! Et c’est là que les décisions économiques et sociales sont prises pour les 27 pays.

                                •  

                                La perte de souveraineté est d’abord la conséquence de la propagande euro-atlantiste depuis 70 ans : « L’Europe, c’est la paix, c’est la prospérité, c’est la démocratie, c’est le contrepoids contre les USA & la Chine ! »
                                .
                                Qu’en plus, les élus soient corrompus, comme les syndicats financés par Bruxelles, c’est possible, mais vous allez le prouver comment ? Ils ne reçoivent pas des chèques, c’est plus subtil que ça...
                                .
                                Un journaliste allemand explique comment la CIA corrompt les journalistes des grands médias.
                                .
                                Les Députés européens par exemple, de manière légale, bénéficient d’avantages nombreux : « UPR l’Europe, c’est la PAIE ! ».
                                .
                                Ou bien les économistes de l’École de Chicago ont manipulé les leaders d’opinion pour qu’ils défendent TINA, enrichir les riches devait enrichir les pauvres...
                                « Les Evangélistes du Marché »











                              • beo111 beo111 26 juin 07:25

                                @Captain Marlo

                                Il n’y a pas que les décisions économiques. S’il y avait une justice indépendante, les trois mousquetaires Lévy Buzin Salomon et Véran feraient leurs valises, le monde les attend !

                                Et ça n’a rien à voir avec notre appartenance à l’UE. C’est lié au système de désignation des députés qui garantit une majorité au capital dans la cour de justice de la République.

                                *

                                Vous voulez combattre la corruption avec des lois ? Vous n’avez rien compris. Vous n’avez pas une vision d’ensemble, car trop de lois tuent les lois. On parle d’inflation législative. En tout cas, à défaut de mourir elles perdent en valeur.

                                Vous refusez d’affronter le problème en face, celui de la corruption. Vous ne cherchez pas de solution. Les paragraphes de votre lettre au Père Noël sont juste là pour vous donner bonne conscience à ce sujet.

                                *

                                Mais ce n’est pas politique.


                              • oncle archibald 23 juin 17:41

                                Mais le texte dans la bulle du dessin il est absolument primordial ! Le peuple dans une démocratie c’est l’ensemble de la population, pas juste ceux qui ne sont pas contents, et toujours en démocratie c’est la majorité apparue lors d’un vote qui représente « le peuple » et donc qui gouverne suivant l’élection le pays, la région, le département ou la commune jusqu’à l’élection suivante.

                                Dans le bordel ambiant perdurant depuis au moins deux ans et résultant à mon avis de l’absence d’une opposition représentative et structurée il est tout à fait judicieux de se poser la question : « qu’appelez vous exactement le peuple » ..... Parce qu’il y en a des qui se prennent pour « le peuple » alors qu’ils n’ont absolument aucune légitimité à le faire et que le plus souvent ils ne représentent qu’un groupuscule très minoritaire.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:08

                                  @oncle archibald
                                  oui...et non ! parce que nous savons tous que plus d’une fois, c’est une minorité qui a fait avancer le schmilblic ! non ?
                                  la pensée d’un Descartes, (voire d’un Voltaire), a provoqué d’énormes changement dans la société, non ?
                                  « indignez vous » nous proposait Hessel...
                                  « ne baissez pas les bras », disait le grand Charles
                                  « changez de modèle » demande Pierre Rahbi...etc
                                  ils sont des centaines d’individus, plus que minoritaires qui font bouger les lignes
                                  ce que vous appelez « des groupuscules minoritaires »...je me trompe ?


                                • oncle archibald 23 juin 21:10

                                  @olivier cabanel

                                  Mais nous sommes parfaitement d’accord cher ami, quand dans une minorité émergent des idees magnifiques elles prospèrent, on en discute, elles sont affinées et mises au point et à la première bonne occasion elles emportent l’adhésion d’une nouvelle majorité.

                                  Elles sont oú les belles idees des gilets jaunes ? C’est sur quelles bases solides que l’on va essayer d’entraîner une nouvelle majorité ?

                                  Il n’y a que des groupuscules très hétérogènes qui ne s’unissent que pour crier Macron démission sans aucun espoir d’obtenir ce qu’ils demandent et surtout sans programme permettant à chacun d’esperer pouvoir demain vivre mieux que la veille.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 21:25

                                  @oncle archibald
                                  la première étape est bien sur de dégager macron.
                                  quand aux « belles idées » des GJ, dont vous semblez douter, elles sont pourtant l’émanation de beaucoup de français ;
                                  je suis surpris que vous ne le ressentiez pas...


                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 21:26

                                  @Cadoudal
                                  on en reparle dimanche soir ?
                                   smiley
                                  et quand bien même, il n’y aurait pas un succès des scores écolos, sur le fond ça change pas grand chose.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 23 juin 21:57

                                  @olivier cabanel
                                  la première étape est bien sur de dégager macron.
                                  quand aux « belles idées » des GJ, dont vous semblez douter, elles sont pourtant l’émanation de beaucoup de français ;


                                  .
                                  Macron fera en écologie ce que Bruxelles l’autorisera à faire.
                                  Macron ne décide de rien, il est contraint par les Traités européens.
                                  .
                                  La Commission Théodule fait comme si le gouvernement avait les mains libres pour décider, mais Macron sera obligé de marcher dans les clous européens. C’est curieux, vous oubliez ce détail à chaque fois...
                                  Informez-vous sur le site européen EURACTIV.
                                  Et voyez ce qui va être autorisé, ou pas, au niveau européen.

                                  •  

                                  Toutefois, un Gouvernement Macron + Verts peut avoir son utilité en politique intérieure. Un tel gouvernement permettrait de faire une politique contre les pauvres et contre les Gilets jaunes.

                                  En leur imposant encore plus de taxes et des contraintes sur les transports, au hasard... 

                                  Au profit des bobos des villes qui tiennent le haut du pavé chez les Verts.
                                  Je recommande d’imposer aux savoyards & aux pyrénéens, l’usage exclusif du vélo ! La montagne ça muscle les mollets, ils vont être enchantés.

                                  Et bien sûr, « au nom du sauvetage de la planète », car il faut bien culpabiliser les récalcitrants à la politique du CO2 , et si possible, les sanctionner durement.
                                  .
                                  PS : Les manifs contre Macron + les Verts, je sens que ça va être rock’n’roll... !!


                                • oncle archibald 23 juin 22:28

                                  @olivier cabanel

                                  Dégager Macron, interrompre par la force le mandat d’un Président de la République régulièrement élu... Mais mon Dieu, quelle horreur ...


                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 06:47

                                  @oncle archibald
                                  ce ne serait pas une première...
                                   smiley
                                  mais il pourrait donner au peuple une autre solution... en lançant un référendum sur le projet écologique de son gouvernement...par exemple


                                • oncle archibald 24 juin 06:55

                                  @olivier cabanel

                                  Finalement ce qui mettrait un terme à tout ce bordel savamment entretenu ce serait qu’il démissionne et se représente ..... C’est risqué, mais si ça se passait demain je n’ai guerre de doutes sur le résultat.

                                  Vous, dans votre boule de cristal posée sur un bouquet de gui coupé avec la serpe d’or, vous verriez qui à l’Elysée s’il fallait remplacer Emmanuel Macron Dimanche prochain ?


                                • oncle archibald 24 juin 18:08

                                  @olivier cabanel (bis)

                                  C’est curieux comme il y a des questions gênantes auxquelles parfois on préfère ne pas répondre ....

                                  Bis repetita placent ...

                                  Donc vous, dans votre belle boule de cristal, vous verriez quel nom sortir des urnes pour remplacer Emmanuel Macron à l’Elysée à bref délai ? Gerard Larcher dans un premier temps puisque notre constitution prévoit que c’est le Président du Sénat qui assure l’intérim (Whaww ! lou freginat, la bonne affaire !), et après lui qui ? Un opposant motivé et à la pointe du combat comme vous doit bien avoir une petite idée ... Dites nous, oh Mage vénéré ....


                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 18:58

                                  @oncle archibald
                                  désolé cher oncle, je n’ai pas de boule de cristal...
                                  la seule chose que je peux faire, c’est tenter d’analyser la situation actuelle, et elle n’est pas bonne.
                                  certains politologues ont récemment avancé la thèse de l’illégitimité de macron...c’est intéressant à découvrir...
                                  au delà de ça, qui pourrait le remplacer ?
                                  ne croyez pas que je me dérobe, mais je me dis que dans un pays de bientôt 70 millions d’habitants, qu’il n’y en ait pas un seul digne d’occuper ce poste serait une incongruité.
                                  il doit bien y avoir un, (voire plusieurs), homme intègre, non inféodé à tel ou tel lobby, intelligent, capable d’être à l’écoute du peuple, capable de discerner ce qui est bon au pays, et ce qui n’est pas bon...
                                  sinon , ce serait à désespérer...
                                  et sinon, tel Diogène de Sinope, j’arpenterais les rues du pays, avec ma lanterne, en plein jour, et je répondrais aux citoyens interloqués par mon attitude : « je cherche un homme ».


                                • oncle archibald 25 juin 12:18

                                  @olivier cabanel : "il doit bien y avoir un, (voire plusieurs), homme intègre, non inféodé à tel ou tel lobby, intelligent, capable d’être à l’écoute du peuple, capable de discerner ce qui est bon au pays, et ce qui n’est pas bon...« 

                                  Bien sûr, il y en a .... Et comme ils sont intelligents, ils s’occupent de leur jardin et de leurs petits enfants, pas de politique ! Ils laissent ça aux »pros« genre Melenchon qui n’a jamais eu de vrai metier !

                                  Tiens au fait : j’ai cueilli ce matin les premières courgettes, les tomates sont de bonne taille et commencent à changer de couleur, on a fini les »Batavia« et on attaque les »feuilles de chêne", Lundi je pars à Ferney Voltaire pour ramener trois de mes petits enfants, Mercredi on carène mon petit voilier qui en a bien besoin (en 2019 j’avais zappé le carénage, ça ne pardonne pas) et Jeudi si la mer le permet, on va tirer quelques bords en laissant trainer une ligne à maquereaux entre Leucate et Agde. Ahhhh ... Le pied !

                                  Allez vas y, fais comme Diogène ou le braque de mon frère : cherche ! cherche !


                                • ETTORE ETTORE 23 juin 18:49

                                  Et voilà !

                                  Tout le stock de peinture verte à été consommé par les LaREMeux.

                                  On vous l’a dit et répété, Mars la rouge, n’as pas de petits hommes verts, La Terre, planète bleue....si !

                                  Et combien même que ces faces de craies de LaREMpile, passent au vert, faut voir quel vert aussi, et si d’aventure les autres mouches à mer...e des autres partis se posent dessus, elles ont au moins deux pattes utilisées uniquement pour se boucher le nez ! (on les reconnait facilement)

                                  Alors, ce parti-pris, nous rejoue, encore et encore le même film.

                                  C’est bien la seule chambre noire à passer les films en continu, vous y rentrez quand vous voulez, sans trop savoir ce que vous allez y foutre, et vous sortez quand on vous chasse, si possible après un film de cul, qui tourne mal.

                                  Que ce genre de théâtre d’ombre puisse encore attirer du monde.....

                                  Cela reste un mystère pour moi !

                                  C’est comme si on vous disait que le lanceur de couteau est aveugle et sourd, et qu’on vous recrute pour être la cible qui fait........ lalalala !


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 19:09

                                    @ETTORE
                                    je partage bien évidemment.
                                    merci !


                                  • gaijin gaijin 23 juin 19:18

                                    « on devine aisément que la défense de l’environnement n’est pas la préoccupation majeure de ce gouvernement. »

                                    je crois pourtant que si , d’ici peu on devrait voir bcp de lois pour améliorer l’environnement carcéral smiley


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 juin 21:22

                                      @gaijin
                                      oui, probablement.
                                       smiley
                                      mais ils ne peuvent mettre la pensée en prison.
                                       smiley


                                    • gaijin gaijin 24 juin 09:37

                                      @olivier cabanel
                                      je pensais surtout qu’ils risquent d’y finir ...


                                    • caillou14 rita 24 juin 06:21

                                       smiley..je bave de plaisir a vous lire !



                                      • charly10 24 juin 11:48

                                        « Un rapide calcul amène ce constat : 40 millions de véhicules électriques, c’est 400 000 MWh, et comme un réacteur nucléaire produit 20 000 LWh/jour, il faudrait 20 réacteurs nucléaires supplémentaires pour couvrir les besoins des véhicules électriques ».

                                        Exact et réflexion développée depuis longtemps. Le tout électrique ne sera pas la panacée.

                                        En voulant mettre en avant la lutte contre le CO2 anthropique, on se trompe d’objectif, on se trompe de combat.

                                        Dans la course au « C02 bashing », ne pas oublier que dès sa création, le GIEC favorisait et favorise toujours l’énergie nucléaire non productive de CO2, ce qui parait logique.

                                        Et c’est bien le paradoxe de l’intelligentsia écologiste, lutter contre le réchauffement lié au CO2 anthropique, mais contrer le nucléaire, seule énergie pouvant satisfaire les futures demandes de puissance électrique, sans production de CO2.

                                        Une mécanique implacable s’est mise en marche : l’origine anthropique du réchauffement acceptée comme une vérité scientifique, comme dogme, les décideurs politiques sommés de prendre dans l’urgence des mesures drastiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, une opinion résignée à la catastrophe inéluctable.

                                        Le matraquage permanent des médias autour de ce « global warming » anthropique sert à tout justifier : les épisodes de canicule, une, inondation inédite, une tornade comme jamais auparavant, des sécheresses dévastatrices de plus en sévères, des ouragans plus puissants que jamais, et même des truffes en baisse et des chenilles processionnaires en plus ! Diantre, vivrions-nous les débuts de l’apocalypse ! Tout est pain béni pour servir ce dogme. 

                                        L’enjeu climatique oppose l’industrie pétrolière et l’industrie nucléaire. S’y ajoute le récent enjeu des énergies renouvelables et les affrontements entre multinationales sont impitoyables.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 19:03

                                          @charly10
                                          sauf qu’il n’est pas exact d’affirmer que l’énergie nucléaire ne produit pas de CO²...
                                          en effet, si on considère qu’il y a l’extraction de l’uranium, puis sa transformation, puis son transport, en passant par la construction des centrales...toutes ces opérations produisent du CO²...
                                          mais le plus grave n’est pas là : le plus grave, c’est la possibilité d’un accident nucléaire majeur, qui comme tout le monde sait aujourd’hui, est une probabilité certaine...si un tel événement se produisait en France, ce serait au moins le quart du pays qui en subiraient les conséquences que l’on connait, depuis Tchernobyl et Fukushima...


                                        • charly10 25 juin 11:12

                                          @olivier cabanel

                                          Bonjour

                                          Vous êtes militant antinucléaire donc vous avez vos certitudes et je ne les changerai pas. Je respecte vos croyances, mais comme dans beaucoup de domaines, je constate que la peur (nucléaire) est mauvaise conseillère. Je pense que comme tout militant, vous n’avez pas le pragmatisme nécessaire qui permettrai d’évaluer correctement la situation.

                                          Je suis un libre penseur, je n’ai pas peur du nucléaire, comme je n’ai peur d’ailleurs ni du CO2 ou de la chloroquine.

                                          Aujourd’hui plus personne ne sait vivre sans risques, mais le risque est inéluctable dans une vie.

                                          La nature elle-même ne prévient pas lorsqu’elle nous envoie éruption volcanique, tsunami, cyclone, etc. Le risque est dans la nature, il faut savoir vivre avec.

                                          A Tchernobyl A Fukushima ce sont les hommes qui ont mal construit, mal conduit les centrales qui sont à incriminer avant toute chose. A Fukushima on se demande pourquoi dans un pays soumis à des séismes réguliers, donc à tsunamis possible, on a construit en bord de Mer.

                                          En ce qui concerne le CO2 les calculs effectués par les spécialistes quant aux équivalents rejets lors de la fabrication de tel ou tel produit ne sont que des calculs. Ces calculs sont TRES RAREMENT vérifiés dans la réalité. Le seul centre de vérification officiel du taux de CO2 dans l’atmosphère depuis les années 50, est celui de la NOAA sur l’archipel de Mauna Loa pacifique. https://www.co2.earth/daily-co2.  Rien que cela devrait interroger bien des gens.

                                          Cela dit grâce à AGVX nous pouvons encore polémiquer sur ces sujets sensibles, ce qui devient impossible dans la plupart des medias mainstream.


                                        • HClAtom HClAtom 24 juin 12:01

                                          Dans les 150 propositions, rien pour interdire l’optimisation fiscale des multinationales et des nantis, qui nous prive des moyens financiers nécessaires à la transition écologique.

                                          Enfermez 150 gus au milieu de lobbyistes gouvernementaux leur expliquant ce qu’ils doivent penser et proposer. Faites ensuite croire que ces 150 sont une représentation fidèle du peuple, et le tour est joué. Les médias esbaudis par tant d’audace ne prendront pas la peine de creuser un peu sous le vernis de la com.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 19:04

                                            @HClAtom
                                            partage et remerciements.


                                          • ETTORE ETTORE 24 juin 12:27

                                            Imaginez quand même, pour la petite histoire, que sur les 150 pieds nickelés, il y avait un Con Bendit !

                                            Soit, il postulé un millier de fois, soit on l’as choisi, histoire de voir, soit il a une veine de cocu monstre, et à sa place j’irais, de ce pas jouer au loto allemand !

                                            (Ben oui, il a épuisé son quota de « chances » pour la France )

                                            Ca fait rêver quand même, ce genre d’entrant quasi improbable dans un choix de 66 millions de personnes ( En sachant toutefois, que ce « ver » Allemand, et pas Franco, pour deux sous, est un vert décoloré, plutôt caméLEON.)....Ou alors, ou alors......Le critère de choix était basé sur le stricte cursus du Con......Et là....On peut se dire que les cons se multiplient à vitesse grand V.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 juin 12:52

                                              @ETTORE
                                              comme toi, et pout beaucoup d’écolos, le choix de cohn bendit dans les 150 « choisis au hasard »...m’a intrigué...à ce niveau il parait assez improbable que ce soit du domaine du hasard... ce qui laisse des doutes quand à la nomination des 149 autres....
                                              la récente découverte que macron était capable, s’il faut en croire médiapart, de protéger ses proches, ne fait que confirmer qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de France.


                                            • Coriosolite 24 juin 19:54

                                              @olivier cabanel
                                              Bonsoir,
                                              Cohn Bendit n’a pas été tiré au sort pour faire partie des 150 choisis en dernier rang (en fait 190 avec les remplaçants). Cohn Bendit a fait partie des 255.000 personnes contactées par téléphone dans la 1ere phase de recherches de volontaires. Et il a décliné l’offre car trop occupé, c’est lui qui le dit.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 juin 06:37

                                              @Coriosolite
                                              merci de cette précision...
                                              perso je suis plus inquiet des « experts » qui ont entouré les débatteurs...avec le sentiment très précis que les lobbys n’ont jamais été loin, sinon comment expliquer la mesure visant à développer la voiture électrique ?


                                            • Captain Marlo Captain Marlo 25 juin 20:57

                                              Parmi les mesures dites radicales proposée par la Commission Théodule, il y a la renégociation des Traités type CETA. Ce n’est pas à Macron d’en décider, c’est la Commission européenne qui mène les négociations internationales.

                                              .

                                              Quant au Made in France, il faut cesser de rêver. Pour qu’une entreprise en France survivre, il faudrait que les salariés acceptent les salaires des pays pauvres.

                                              Ou que l’entreprise robotise, ce qui exclue les créations d’emplois.

                                              .

                                              Pour faire du Made in France, il faut un préalable :

                                              Sortir de l’UE pour sortir de la mondialisation.

                                              Remettre en place les frontières, les taxes aux importations et/ou les quotas.

                                              Remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux.

                                              Sortir de l’euro, qui est trop cher/$ sur le marché mondial.

                                              Stopper la dette publique en rendant son rôle à la Banque de France de prêteur à l’Etat à 0%.

                                              Aider les PME & PMI etc .

                                              Toutes ces mesures sont détaillées dans le programme de l’UPR, aux chapitres économie et TPE/ PME


                                              • eresse eresse 29 juin 02:45

                                                « le prix de l’électricité nucléaire aujourd’hui est plus élevé que celui des énergies propres »

                                                Allez voir le rapport de la cour des comptes sur les vrais couts du megawatt/heure renouvelable.

                                                Le rapport s’intitule « Le soutien aux energies renouvelables » et est téléchargeable sur le site de la cour des comptes.

                                                Au bas mot, vous pouvez rajouter 200€ au prix du renouvelable ecolo.

                                                Bonne lecture

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité