• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Au Canada, Brigitte Bardot se prend pour un phoque

Au Canada, Brigitte Bardot se prend pour un phoque

L’industrie de la chasse aux phoques est, au Canada, un secteur économique mineur. C’est, toutefois, une économie qui est viable et la chasse aux phoques est scrupuleusement réglementée par un ministère fédéral, Pêches et Océans Canada.Brigitte Bardot, qui est au pays depuis hier est, quant à elle, vigoureusement opposée à cette industrie, qu’elle n’hésite pas à qualifier de « barbare », allant même jusqu’à lui donner l’accrochant titre d’écœurant génocide animalier.

Il est évident que voir un jeune blanchon se faire fracasser le crâne par un solide coup de gourdin n’est pas une image que l’on aime contempler, mais comme l’industrie de la chasse aux phoques est une pratique légale, on peut se demander qui a tort, et qui a raison...

Si on jette un œil sur les réalités de cette industrie, on peut se rendre compte que plusieurs arguments dans l’attaque de madame Bardot contre le gouvernement canadien sont quelque peu, sinon erronés, au moins déformés.

Premièrement, la chasse aux blanchons. Il est évident que tuer le blanchon est un acte passablement barbare, compte tenu de la manière dont cela est fait, si l’on se fie aux différentes photos qui nous sont présentées par l’entremise des différents médias et groupes de défense des animaux. Pourtant, ce qu’il faut savoir, c’est que la chasse aux blanchons, ou aux petits de toutes autres espèces de phoques au Canada, est interdite depuis près de vingt ans. De plus, il est interdit de chasser le phoque dans des aires de reproduction et de mise bas. Comme pour tout autre animal, il faut suivre un cycle strict de reproduction, pour en garder un nombre maximal viable.

Il y a également, dans les critiques les plus virulentes de madame Bardot, la question d’une industrie inutile, qui, dit-elle, salit la réputation du Canada. Un point soutenu même par [monsieur Fab Four lui-même->http://www.dfo-mpo.gc.ca/seal-phoque/myth_f.htm], qui y est allé d’un petit voyage sur la banquise pour visiter un de ces plutôt mignons blanchons, et qui soulignait du même coup le déshonneur que cette chasse amène à cette grande nation qu’est le Canada.

Cette industrie présente toutefois, qu’on le veuille ou non, son lot d’utilités. Plusieurs familles de l’Est du Canada vivent de cette industrie dans les mois d’hiver qui se font plus arides pour la pêche et, par conséquent, pour le portefeuille. Cette chasse, qui est contrôlée, a été l’une des plus profitables en 2005 et procure donc un revenu stable à plusieurs personnes au pays.

Que conclure dans toute cette histoire ?

Que l’aspect physique du phoque l’aide grandement dans le soutien qu’il reçoit ? Personne ne s’acharne, comme madame Bardot le fait pour les phoques, sur les producteurs de porcs, de veaux ou de poulets, animaux qui subissent une mort atroce, et une vie en usine qui l’est encore plus. Il faut y voir une certaine relation, car si le phoque avait ressemblé à [quelconque hideux animal->http://www.inouille.com/article.php3?id_article=349], il est peu probable que Paul et Brigitte auraient dépensé un sou pour aller les sauver sur la banquise.

Et il faut choisir ses batailles. Car, bien qu’il existe toujours quelques hors-la-loi dans toute activité où l’homme sévit, il faut prendre en perspective l’énergie dépensée pour sauver une vie, animale de surcroît. Un génocide animalier, et qui à la lumière des différentes informations officielles sur le sujet n’en est visiblement pas un, mérite-t-il toute cette énergie, alors que la cendre de nombreux génocides humains est encore chaude, et que la famine qui gruge le monde n’est pas à la veille de se résorber ?

La question mérite d’être posée.


Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (147 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Scipion (---.---.90.179) 27 mars 2006 12:47

    Etant donné que BB est contre les massacres de l’Aït el-Kebir parce qu’elle est islamophobe, on peut en déduire que son combat contre le massacre des bébés phoques se « justifient » par son racisme anti-Inuït !

    Et toc !

    P.S. - L’écologiste Franz Weber, qui partage le même combat, affirme que l’actrice ne pourra pas se rendre au Canada parce qu’elle ne se déplace plus qu’avec des béquilles. Il y a donc un menteur entre Weber et la source de l’info envoyée pas J.-F. Wauthier...


    • loren (---.---.218.193) 27 mars 2006 13:31

      Que de « raisonnements » étonnants !

      La chasse aux blanchons est interdite depuis près de vingt ans, DONC elle n’existe pas ?

      D’autres animaux sont tués, il n’y aurait DONC pas lieu de s’alarmer pour les phoques ?

      Cette industrie présente son lot d’utilités : plusieurs familles de l’Est du Canada en vivent ... comme beaucoup de familles vivaient des pires ignominies de l’histoire (esclavage, nazisme, etc)

      Et la même logique à deux balles émane du commentaire : BB est contre les massacres de l’Aït el-Kebir ET islamophobe, DONC BB est contre les massacres de l’Aït el-Kebir PARCE QU’elle est islamophobe.


      • Jojo (---.---.158.64) 27 mars 2006 14:04

        Comparer la chasse aux phoques au nazisme c’est banaliser la Shoa et celà reflète un esprit pour le moins embrouillé.

        Un peu de décence.


      • loren (---.---.218.193) 27 mars 2006 14:54

        Je ne compare absolument pas la chasse aux phoques au nazisme, je montre où peut mener un raisonnement vicieux.

        Sans doute faut-il savoir lire pour voir la différence ...


      • Jojo (---.---.158.64) 27 mars 2006 14:57

        « Cette industrie présente son lot d’utilités : plusieurs familles de l’Est du Canada en vivent ... comme beaucoup de familles vivaient des pires ignominies de l’histoire (esclavage, nazisme, etc) »

        COMME...

        C’est pas une comparaison ça ?

        LOL

        Faut apprendre à écrire pour être compris.


      • Alain (---.---.241.162) 29 mars 2006 17:46

        Il est évident que la chasse aux phoques est « l’une des pires ignominie de l’histoire ».

        Je pense qu’on devrait demander une intervention de l’ONU et l’envoi d’un contingent de force de maintien de la paix, disons 100 000 soldats, pas plus, pour seulement quelques années. Évidemment, ils pourraient tirer à vue sur les chasseurs, question de légitime défense.

        Alain


      • ludwig (---.---.133.20) 29 mars 2006 19:03

        Loren, c’est bizarre, en lisant ton message, je me suis dit que la liberté d’expression était peut-être un privilège qu’on devrait limiter...


      • ilios (---.---.217.32) 19 avril 2006 13:20

        Ludwig, vous avez réussi à me faire rire, votre humour est salvateur !
        Dommage que je ne sache pas où vous joindre, je vais construire un site et un forum pour la défense des animaux, je vous aurais invité !


      • Ilios (---.---.217.32) 27 mars 2006 14:08

        Mais au fond, il serait peut-être plus convenable de laisser abattre sauvagement des phoques parce qu’ils sont attendrissants et que de ce fait c’est amoral de les défendre alors que, « peut-être » nous laisserions mourir des animaux à l’anatomie plus ingrate... Je dis nous, vous l’aurez compris parce que je suis une activiste contre la chasse aux phoques et que je la trouve particulièrement monstrueuse. Vous niez tout en bloc, il n’y a donc que des falcificateurs chez les défenseurs des animaux, les vidéos, les bandes sonores, les photos... Tout est truqué ? mais dites-moi, ça leur rapporte quoi ? Combien ? Ou alors c’est par pur machiavélisme ? Ou bien ils sont totalement idiots ces gens qui se vouent à cette cause en montant de toutes pièces des preuves sans fondements ou vieilles de plusieurs années. Non, je ne suis pas folle, je n’aime que la vérité et depuis Samedi, je suis malade à vomir et je ne pense plus qu’à ces phoques... Mon coeur est avec eux, sur la banquise.


        • JBP (---.---.252.32) 27 mars 2006 14:17

          Cet article reflète une vision très personnelle des faits, et visiblement un à priori très négatif des actions de Mme Bardot. En tous cas, rien de très objectif ici :

          1) « mais comme l’industrie de la chasse aux phoques est une pratique légale, on peut se demander qui a tort, et qui a raison... » Le fait que la loi réglemente la chasse n’est pas la caution que cette action soit « normale » ou acceptable. L’état français n’a t’il pas voté le CPE ? Puisque le CPE est légal, pourquoi les gens défilent-ils dans la rue ?

          2)« Cette chasse, qui est contrôlée, a été l’une des plus profitables en 2005 et procure donc un revenu stable à plusieurs personnes au pays. » Plusieurs personnes ? Soit. Légalisons l’héroïne. Je suis sûr que « quelques dizaines de milliers » de personnes y trouveront des revenus suffisant pour justifier sa légalisation.

          3) « Personne ne s’acharne, comme madame Bardot le fait pour les phoques, sur les producteurs de porcs, de veaux ou de poulets, animaux qui subissent une mort atroce » C’est faux et incomplet. De nombreuses personnes s’acharnent contre l’industrialisation de l’élevage. Et s’acharner est peut-être un mot un peu fort pour qualifier les actions de BB sur ce sujet. Vous en entendez parler le reste de l’année ? De plus, c’est incomplet, car les veaux, poulets ou autres porcs ne sont pas tués uniquement pour fabriquer des manteaux, ce ne sont pas des animaux sauvages, et ils ne sont pas tués à coup de gourdin.

          4) « ...alors que la cendre de nombreux génocides humains est encore chaude, et que la famine qui gruge le monde n’est pas à la veille de se résorber ? » Faut-il arrêter de se battre pour des causes qu’on trouve justes, sous prétexte que d’autres plus graves existent ? Alors arrêtons de s’en faire pour le CPE, pour le SIDA, pour les SDF, pour le cancer, pour le prix de l’essence, puisqu’il y a des causes plus graves !

          Peut-être que s’il s’était agi d’Adriana Karembeu, le parti pris aurait été différent.


          • Nicolas (---.---.82.172) 27 mars 2006 14:52

            Autant j’aurais tendance à faire confiance au gouvernement canadien pour encadrer cette chasse de sorte qu’elle ne mette pas en danger la survie de l’espèce.

            Autant je serais toujours contre cette chasse tant qu’elle sera réalisée de manière barbare. Et pas parce qu’un phoque a une belle bouille (ce qui faut pas entendre).


            • (---.---.54.137) 27 mars 2006 16:53

              La prise en compte de la souffrance de tous les êtres sensibles (animaux, humains...) est le fait de sociétés évoluées.

              Dans le monde à chaque minute, on massacre des enfants et leurs parents, et on massacre aussi des petits de chats, de chiens, de renard, de phoques (point commun : mammifères comme nous) sans parler de tous les autres animaux qu’on ne chasse plus uniquement pour notre survie. Ces petits crèvent pour couvrir le dos de jolies dames bourgeoises.

              La viande de boeuf et de porc ont un rendement hyper-faible (des kilos de végétaux pour un seul kilo de viande) mais la culture est telle que l’on continuera à manquer ici et là de protéines végétales pour engraisser des animaux, alors que des populatons entières n’ont pas d’alimentation en céréales et végétaux protéiques.

              Au fait, votre article est à chier.


              • Brisefer (---.---.54.137) 27 mars 2006 16:55

                J’ai oublié de signer mon commentaire


              • Jojo (---.---.193.6) 27 mars 2006 17:30

                Les veaux, vaches, moutons, chèvres...mangent l’herbe d’ICI, dans des prés souvent impropres à la culture.

                Ceux qui meurent de faim, celà est plus du à des guerres pitoyables qu’à un problème de production de base.

                Refusons plutôt les haricots verts dy Kenya...


              • Jean-Philippe Wauthier (---.---.140.249) 27 mars 2006 16:55

                Dans un excellent article dernièrement paru dans le journal Le Devoir, sous la plume de Louis-Gilles Francoeur, l’histoire de la chasse aux phoques est décortiquée dans tous les sens. Le problème environnemental avancé par madame Bardot, en ce qui a trait à la chasse aux phoques, fait abstraction de beaucoup de données mises de côté par l’activiste. Sans besoin de dire qu’il est aberrant de soutenir au même niveau l’état du troupeau de phoque et celui des grandes problématiques environnementales, le nombre de ce troupeau, estimé aujourd’hui à plus de 5,8 millions, est loin d’être en souffrance. De plus, cette surpopulation devient un problème de prédateurs compte tenu de la toujours amincissante quantité de morue dans nos océans.

                Monsieur Francoeur nous rappelle avec justesse que cette saga du phoque a débuté dans les années 60, alors qu’un activiste journaliste québécois avait réalisé un film où, il avait été prouvé par une commission parlementaire, il avait soudoyé un non chasseur pour un peu d’alcool et un peu d’argent, afin qu.il puisse le filmer entrain d’écorcher un phoque encore vivant. Depuis, l’action n’a jamais cessé.

                Mais la vérité sur la chasse aux phoques, que plusieurs n’ont pas envie d’entendre, est que la chasse aux phoques, aussi déshumanisée que madame Bardot veut bien le dire, demeure une pêche réglementée et commercialement viable. La façon dont les phoques sont tués, à grands coups de gourdins, est cruelle, j’en conviens, mais c’est la façon la plus rapide, et c’est prouvé, de tuer l’animal.

                Je vous laisserai sur ce paragraphe du texte de monsieur Francoeur, qui en dit passablement long sur le sujet et l’importance qu’il faut y accorder :

                « Le discours de Brigitte Bardot ne contenait hier aucun fait permettant de penser que le troupeau de phoques du Groenland souffre de la moindre menace d’extinction. Elle a plutôt utilisé des termes comme activité « déshumanisée », « pratique barbare » et a même qualifié de « meurtre » l’abattage des bêtes. D’ailleurs, l’affiche derrière elle mettait sur le même pied le meurtre d’un bébé humain et celui d’un bébé phoque ! Ce sont là des termes moraux, typiques de la pensée animaliste, une pensée qui repose sur la croyance que les animaux ont une « âme », une anima en latin, ce qui leur conférerait des droits, curieusement non contrebalancés de responsabilités, comme le veut la plus élémentaire définition philosophique ou morale. Cette approche n’a aucun lien, malgré la confusion entretenue par les médias et les chasseurs des Îles, pour qui tout adversaire de la chasse est « un Greenpeace », avec la pensée écologiste et la science de l’écologie, qui repose sur les principes d’équilibre entre les espèces, sur des phénomènes de coopération et de compétition interespèces et intraespèces. »


                • Gol (---.---.37.163) 27 mars 2006 17:09

                  BB est à la fois très partiale et sectaire dans ses combats.

                  L’impression qu’elle [me] laisse c’est que les animaux étant incapables du « mal », ils sont donc meilleurs que les hommes et ont donc droit à toutes ses attentions ; enfin tant qu’elle n’est pas « directement » concernée. Il y a quelles années, un âne confié à sa garde a connu une triste mésaventure...

                  En bref BB ç’a toujours été les « jambes » sans la « tête » et avec le passage des ans... Il faut lire son fabuleux(sic) livre « Un cri dans le Silence ». Édifiant...


                  • machinchose (---.---.129.40) 27 mars 2006 17:36

                    ne serait ce que pour la photo qui prétend soutenir son combat et son atroce antropomorphisme Brigitte Bardot est à gerber. Elle est complètement réac politiquement très douteuse et maintenant cette manière de jouer d’une pseudo égalité entre l’humain et l’animal (qui n’a rien à voir avec le concept de « société évoluée » mais plutôt avec le concept de société déconnectée du réel) est moralement inacceptable.


                    • jose (---.---.21.118) 27 mars 2006 17:38

                      Beaucoup de gens soutiennent le combat contre la chasse aux BB-phoques, méthode de chasse qui est effectivement assez hideuse, n’en déplaise à l’auteur de l’article.

                      C’est clair que Brigitte bardot pourrait aussi dénoncer les autres chasses, mais chacun sa spécialité : d’autres mettent le focus sur la chasse à la Palombe par exemple, ou encore la chasse à la Baleine.

                      Se prendraient-ils pour autant pour des oiseaux ou des Baleines comme l’insinue l’auteur ?

                      Pas évident, il faut avoir un esprit un peu torturé pour faire ce genre de liens.

                      Dans le même ordre d’idée, on peut s’opposer à la guerre en Irak sans pour autant se prendre pour des Irakiens, mais tout simplement aprce que l’on trouve tout cela déplacé au 21e siècle.

                      Bref, l’indignation est une réaction tout-à-fait humaine et généralement plutôt saine, contrairement à ce que laisse à penser l’auteur de l’article.


                      • nacer (---.---.226.39) 27 mars 2006 18:17

                        Un peu de décence.

                        au moment ou j’ecris cet article des humains meurent par centaines, pas a cause des maladis mais a cause de la barbarie de d’autres humains comme eux !!hélas c devenus une fatalité pous les plus faible de mourire ??


                        • cousin (---.---.34.171) 27 mars 2006 18:41

                          Certains semblent vivants mais en fait sont morts ils n’ont plus d’âme, ils ont une pierre à la place du coeur, un ordinateur comme conscience, c’est à dire rien. Massacres d’humains, d’animaux, ils s’en fichent, cela les laisse insensibles. Quelle différence entre un animal et un homme ?

                          « La barbarie est accessible à quiconque : il suffit d’y prendre goût »

                          Emil Michel Cioran

                          http://cousin.pascal1.free.fr/index2.html


                          • Roland (---.---.64.72) 1er avril 2006 14:49

                            « La barbarie est accessible à quiconque : il suffit d’y prendre goût » (CIORAN)

                            Que voilà une citation profonde et vraie !! et que l’histoire a plus d’une fois prouvée, n’est-ce pas ?, à la grande surprise généralement de ceux qui n’est sont pas conscient, aussi il est de la plus grande importance de ne pas la perdre de vue.

                            et ont raison ceux qui pensent que tout se tient dans l’âme humaine et que les atrocités commisent sur les animaux et celles commisent sur les hommes ne sont pas sans rapport :http://www.veganimal.info/article.php3?id_article=484

                            Et on n’étudie pas assez l’histoire, beaucoup de choses sont à redécouvrir, par exemple le livre de Sven Lindqvist (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sven_Lindqvist Sven Lindqvist - Wikipédia) « exterminez toutes ces brutes » est hautement instructif.


                          • machinchose (---.---.129.40) 27 mars 2006 19:03

                            je suis sidéré par les amalgames qui sont énoncés ici. Si l’on refuse l’absolutisme stupide d’une BB on est forcement barbare ??? BB est autrement plus barbare qu’un inuit quand elle eructe sa haine des hommes ! alors un peu de décence à vous. Cette femme qui se sentait si proche du FN il n’y a pas longtemps, qui mélange tout n’a aucun sens des priorités et défend n’importe quoi n’importe comment. et comparer un irakien avec une palombe c’est assez minable.


                            • Aedan (---.---.9.70) 27 mars 2006 19:03

                              « Un peu de décence. » >>qu’est ce que ça signifit ?

                              Rendons nous à l’évidence, chaque seconde des milliers d’être vivants meurent dans des conditions plus ou moins atroces pour des raisons plus ou moins importantes. Si nous avons la possibilité nous, humain, d’arrêter un massacre parce qu’il est inutile et/ou atroce, et bien nous avons le devoir de le faire.

                              Faire le lien entre bardot et son appartenance au FN dans le contexte de la chasse aux phoques est stupide, déplacé et indécent, parce que ça n’a rien à voir ! Comme si quelqu’un vous disait que François mitterand aimait les tulipes et que vous lui repondiez « mais c’est un ancien collabo ! ».

                              Pour ce qui est des animaux, les traiter comme des choses inanimés est totalement ignoble, sous prétexte que l’humain est le plus intelligent il peut torturer autant qu’il veut...mais des animaux seulement.

                              C’est cette attitude qui mène notre planète vers le sucuide, alors honte à ceux qui la partage.


                              • machinchose (---.---.129.40) 27 mars 2006 19:30

                                OU AVEZ VOUS VU QUE JE SUIS POUR LA TORTURE SUR LES ANIMAUX ??? je dis seulement que de la part de quelqu’un qui a un tel mépris de l’homme son combat pour les animaux outre le fait qu’il est fait de manière stupide et qu’il use de moyens plus que douteux moralement est pour le moins sujet à caution quand à ses fondements moraux.


                                • ilios (---.---.217.32) 28 mars 2006 11:18

                                  « je dis seulement que de la part de quelqu’un qui a un tel mépris de l’homme (...) »

                                  Pourriez-vous sauver, ou tenter de le faire, autant d’animaux de l’emprise de l’Homme et avoir encore du respect pour lui ? Je me suis fait violence pour regarder les images de cette barbarie que vous appelez chasse aux phoques, et je n’ai plus beaucoup de considération pour l’espèce humaine, celle qui est capable d’accomplir de tels actes tout autant que celle qui peut les cautionner et celle qui les défend. Je veux bien entendre cette sorte de critique, à condition que la personne qui la formule soit capable d’aller sur place de voir, d’entendre des animaux hurler de douleur, comme c’est le cas dans les laboratoires, à moins qu’on ne leur sectionne les cordes vocales, ce qui existe aussi... C’est épuisant d’entendre ces hurlements pendant qu’on fait des expériences sur ces petits corps tuméfiés... Vous avez vu leur regard ?


                                • louloutte (---.---.164.217) 30 mars 2006 03:25

                                  heu...on est rendu ou là ??? c’est quoi le rapport avec les laboratoires et la chasse aux phoques !

                                  pis pour les p’tits blanchons...ben ! bonne nouvelle !! ça fait plusieurs années que c’est interdit...INTERDIT..désolée je ne peux pas écrire plus gros...s’pice di « phoqué » mdr !...tu la pogne tu ? fuké... phoqué...

                                  LouLoutte


                                • louloutte (---.---.164.217) 30 mars 2006 03:29

                                  heu...on est rendu ou là ??? c’est quoi le rapport avec les laboratoires et la chasse aux phoques !

                                  pis pour les p’tits blanchons...ben ! bonne nouvelle !! ça fait plusieurs années que c’est interdit...INTERDIT..désolée je ne peux pas écrire plus gros...s’pice di « phoqué » mdr !...tu la pogne tu ? fuké... phoqué...

                                  LouLoutte


                                • ilios (---.---.217.32) 2 avril 2006 04:21

                                  Chère LouLoutte,
                                  Il faut lire, je répondais à Machinchose qui écrivait :
                                  - « je dis seulement que de la part de quelqu’un qui a un tel mépris de l’homme son combat pour les animaux outre le fait qu’il est fait de manière stupide et qu’il use de moyens plus que douteux moralement est pour le moins sujet à caution quand à ses fondements moraux. »
                                  Alors j’ai argumenté avec ce qui est irréfutable, c’est à dire l’endurcissement de la sensibilité humaine confrontée à l’horreur. Horreur de la souffrance infligée par ses semblables à l’animal.
                                  Quant à l’interdiction de tuer un blanchon, vous me feriez rire si le sujet n’était pas si dramatique.
                                  Un blanchon c’est un bébé phoque de 10 jours. Les chasseurs sont autorisés à tuer les bébés phoques de 3 semaines... A vos yeux, ce ne sont plus des bébés ??
                                  Et qui vous certifie que les chasseurs n’enfreignent pas la loi ?
                                  Y a-t-il un garde derrière chaque chasseur, ou seulement sur le terrain de chasse ?
                                  Quant à votre vulgarité, elle en dit plus long sur vous que les commentaires stupides de votre message.


                                • toytoy (---.---.144.116) 27 mars 2006 19:55

                                  Pour information, les autorités canadiennes ont réalisé pas mal d’études pour voir les méthodes les plus humaines pour tuer les phoques, et ceci a fait l’objet de beaucoup de débats au Canada il y a quelques années : la méthode utilisée en ce moment issue de cette réflexion est très réglementée et encadrée. En outre, en ce moment les phoques sont en surpopulation et menacent les stocks de morues : il faut donc réguler leur population. Enfin, au lieu d’emme... les canadiens, il faut peut- être déjà balayer devant notre porte avec par exemple les conditions de transport des bêtes destinées à l’abattoir, les conditions d’abattage proprement dites au niveau de certains abattoirs,etc Après, quant aux sympathies de BB avec le FN, c’est quelque chose qui ne regarde qu’elle et sa conscience, et je ne vois pas en quoi cela pervertirait le combat qu’elle mène depuis plusieurs décennies en faveur des animaux et qui est louable, malgré mon désaccord actuel avec elle concernant les phoques.


                                  • machinchose (---.---.129.40) 27 mars 2006 21:03

                                    ses sympathies sont révélatrices. SI on parle de quelqu’un on est en droit de s’interesser à ce que l’on en connait pour apporter un éclairage sur une action. En l’espèce sa haine de l’humain est problématique dans son rapport aux animaux ! c’est un peu facile de se débarasser de ce qui dérange comme ça.


                                  • ilios (---.---.217.32) 28 mars 2006 11:29

                                    « Il faut donc réguler leur population » Et l’homme le grand bienfaiteur de la planète dans son rôle préféré « Le Créateur » Nous n’avons plus lieu de nous inquiéter, la terre est en de bonnes mains.

                                    Ce n’est pas parce qu’on s’oppose à la chasse aux phoques qu’on ne peut pas être actif sur d’autres terrains, je balaye chaque jour devant « notre » porte, et je sais que c’est mon travail de Sisyphe, mourir avec le balai à stupidité humaine à la main.


                                  • jose (---.---.21.118) 27 mars 2006 20:37

                                    Extrait de Machinchose : « et comparer un irakien avec une palombe c’est assez minable. »

                                    Ce qui est assez minable, c’est que la vie d’un Iakien n’aie guère plus de valeur que celle d’une Palombe ou d’un BB-phoque...


                                    • helloyoo (---.---.176.83) 27 mars 2006 21:16

                                      L’article d’origine est le parangon du parti pris, certes, et l’argumentation sans tenue. Ou alors peut-on mettre en avant la survie des pauvres baleiniers japonais qui prétendent faire oeuvre scientifique en dépeuplant les océans des quelques cétacés survivants que l’on retrouve en pièces détachées sur les marchés de Tokyo (à coté de nombreux Dauphins, oui je sais le Dauphin est trop sympathique pour servir d’exemple), celle des pauvres pêcheurs de morue que les vilains phoques empèchent de finir leur destruction des ressources halieutiques en prétendant se nourrir des mêmes poissons (entre autres), ou encore louer le massacre des derniers éléphants par les braconniers affamés en Afrique puisque c’est...pour le fric, ou tous les chinois massacrant tous les animaux sans distinction, avec une cruauté qui n’a d’égal que leur stupidité, pour s’en repaitre à tous prix, surpopulation aidant. L’argument économique ne tient pas. C’est de la bêtise à très court terme,de celle qui nous a menés où nous sommes aujourd’hui, il s’agit de changer de mode de vie, de culture et de relation à la nature, ce monde vivant et fini que nous traitons comme s’il était sans limite. Les phoques se reproduisent mais comme tous les animaux s’autorégulent en cas de disette, pas les humains. Nous ne sommes plus à l’âge des cavernes où une peau de bête était un vêtement de survie, et où la chasse signifiait un apport indispensable autant que disponible de protéines. Alors que BB ou Pamela Anderson prêtent leur célébrité aux animaux ne me dérange pas,mais que l’on argumente de façon oiseuse comme au moyen âge sans voir plus loin que le bout du baton qui ira se fracasser sur le crane d’un phoque pour que sa peau finisse en pantoufle ou en porte clef, ça oui. Allez voir le site de P.E.T.A.(adresse ci dessous), entre autres, et voyez que le sort fait A TOUS les animaux est loin de prouver une quelconque évolution humaine. I phoque les tueurs de Fuck http://www.peta.org/


                                      • Nico59 (---.---.194.176) 27 mars 2006 22:05

                                        Voilà bien un bel exemple de malhonnêteté intellectuelle.

                                        Sous prétexte que BB n’est pas quelqu’un de très sympathique, la cause qu’elle défend serait donc mauvaise.

                                        Je n’ai aucune sympathie pour MMe BARDOT, mais j’en ai encore moins pour ceux qui se satisfont d’un massacre organisé d’animaux sans défense sous le prétexte fallacieux qu’il se passe des choses plus graves ailleurs. Que voilà de beaux donneurs de leçons.

                                        S’il y a surnombre de phoques, il y a moyen d’en éliminer un grand nombre de façon « normale » et moins barbare. Là n’est absolument pas le problème, bien évidemment.

                                        Je ne suis pas végétarien et je n’ai rien contre la chasse, la vraie, celle qui laisse une chance à l’animal et qui ne le tue pas d’une manière aussi hideuse. Je me demande juste comment un être humain peut prendre une masse, courir derrière un animal défavorisé par son anatomie, et une fois l’ayant rejoint, lui fracasser tranquillement le crâne. Comment peut-on faire cela ??? Tout simplement en faisant perdurer une barbarie ancestrale comme il en existe d’autres qui sont plus communément appelées à travers le monde « traditions locales ». Quand en plus ça peut rapporter de l’argent, alors pourquoi se gêner ?

                                        Je n’ai pas de mots pour dire le mépris dans lequel je tiens ces personnes, elles me donnent des envies de meurtre, ce qui n’est pas le moindre de leurs méfaits.

                                        J’en ai autant, et même plus encore, pour ceux qui tentent lamentablement de justifier de telles pratiques, essayant pitoyablement de se draper dans une vertu qui leur fait irrémédiablement défaut.

                                        Alors non, M. WAUTHIER, votre question, à savoir « doit-on faire prévaloir les massacres d’animaux sur ceux des hommes » n’a aucun mérite à être posée. Elle ne fait que traduire votre malhonnêteté intellectuelle.

                                        Allez savoir pourquoi, mais souvent chez les personnes qui ont des accès de violence incontrôlée ou qui sont des meurtriers récidivistes, on en trouve beaucoup qui ont martyrisé des animaux dans leur enfance (ça n’a rien à voir, dites-vous ?).


                                        • Fan de Bardot (---.---.75.212) 27 mars 2006 23:01

                                          Elle a raison Brigitte de défendre la cause des Phoques, quel bande de connard ces canadiens, j’ai vu les images à la télévision et personnellement, je révais de pouvoir rentrer dans la télé pour lui fracasser la gueule à ce barbare. C’est un veritable massacre. Et qu’est ce qu’on en fait des phoques, des manteaux pour les pouffiasses parisiennes.


                                          • Cupiflo (---.---.241.163) 28 mars 2006 00:24

                                            Ce qui est le plus choquant dans cette chasse c’est qu’elle est totalement inutile et n’a pour but unique que de remplir les poches de quelques industriels ou autres actionnaires qui si il le pouvait les tuerait jusqu’au dernier. L’ours blanc est extrèmement menacé au Canada du fait du réchauffement climatique et de la fonte de la banquise où il y chasse le phoque. De nombreuses espèces ont déjà disparus de la surface de la planète par ce genre de barbarie (grand Pingouin, Dodo...) . Ca m’exaspère d’entendre parler de logique économique et de commerce pour un massacre d’animaux sauvages. Ne trouvez vous pas révoltant que l’on organise aux Etats Unis des concours de tirs aux pigeon sur des oiseaux vivants et que l’on jette ensuite à la poubelle ? Que l’on torture à mort des taureaux dans des arènes ? Tuer pour le plaisir est indigne d’un être humain. Même dans le monde animal ce comportement n’existe pas. C’est avec ce genre de raisonnement que l’on constate la plus rapide disparition d’espèces que la Terre ait connu (même la disporation des dinosaures).

                                            - C’est avec ce genre de raisonnement que l’Alaska va se faire perforer.

                                            - C’est avec ce genre de raisonnement que les japonnais tue un millier de baleines par an.

                                            - C’est avec ce genre de raisonnement que les stocks de poisson de tous les océans sont en grandes chutes.

                                            - C’est avec ce genre de raisonnement que l’homme courre à sa perte en sciant la branche sur laquelle il est assis.


                                            • Vincent (---.---.224.192) 28 mars 2006 01:56

                                              Ces Canadiens... lo pa compri. C’est du glamour ! Le bon gout : choisir de proteger les blanchons plutot que les dindes. En France c’est vital. Je continue la lutte pour les mignons lapins :


                                              • ilios (---.---.217.32) 28 mars 2006 11:42

                                                Evidemment, avec vous, le cas est désespéré... Aucun intérêt votre page Web, mais vraiment aucun !


                                              • Danisnoop (---.---.87.162) 28 mars 2006 02:04

                                                « quel bande de connard ces canadiens, j’ai vu les images à la télévision et personnellement, je révais de pouvoir rentrer dans la télé pour lui fracasser la gueule à ce barbare »

                                                Quelle bande de connards qui ça ?

                                                a mon avis les « connards » sont ceux qui regardent trop la télévision.... et ils sont certainement plus nombreux que ces millions de « canadiens » sur lesquels vous lancez l’anathème alors qu’ils n’ont rien demandé à personne et ne sont pas plus chasseurs de BB-phoques que vous ou moi....

                                                hihi


                                                • Thirqual (---.---.135.202) 28 mars 2006 04:15

                                                  Je commencepar dire que je suis contre la chasse aux phoques pour produire des manteaux, et contre le port de fourrures prises sur des animaux qui ne servent qu’a ca.

                                                  Par contre.

                                                  J’admire l’honnetete intellectuelle qui vise a comparer une chasse sur une population de millions d’indidus, discutee et soumise a des reglementations depuis pres de 40 ans et les campagnes de chasse aux especes en voie de disparition. C’est d’un ridicule acheve. Voila comment on decridibilise un combat, bravo d’avoir rate l’occasion de vous taire.

                                                  L’amalgamme avec le rechauffement planetaire et l’irresponsabilite ambiante, c’est aussi tres brillant. On va meme pouvoir dire que c’est lie a l’exploitation des ables bitumineux au canada.

                                                  Et la qunand on se penche sur les etudes des ecologues (pas des ecologistes, hein, je parle de scientifiques pas de gens ayant une opinion, meme si trouver un ecologue pas ecologiste c’est impossible), la population de phoques n’est plus controlee par des predateurs (tiens les ours), mais par le manque de bouffe, a savoir de poissons qui sont aussi manges par les canadiens (entre autres). Du coup, reguler la population des phoques c’est loin d’etre stupide. Et ceux qui sont exaperes par ce raisonnement qui concerne ces pauvres animaux sauvages, ben tant pis pour eux.

                                                  Tiensm et le dodo a ete tue par les rats et les cochons parce que moins adapte qu’eux quand ceux ci ont ete emmenes sur les iles pour nourrir les marins, pas seulement par la chasse. Si on ose, on peut comparer avec la disparition des marsupiaux en amerique du sud quand celle ci c’est jointe a l’amerique du nord. Ca va d’autant plus vite que le territoire est petit d’ailleurs.

                                                  Ce qui est fantastique avec les phoques pour les activistes, c’est la combinaison de cet aspect mignon et de la ’meilleure methode de chasse’. Longue vie a bibi phoque et a flipper, en passant. Pour la methode de chasse, par rapport aux chocs electriques pour faire tomber les plumes, a la station debout tete dans la mangeoire toute sa vie, ou sur la superficie d’une feuille A4 pour les pondeuses, a la prise d’un kilo par jour pendant 90 jours a grands coups d’hormones pour les veaux, je vois pas de quoi on se plaint.

                                                  Ah oui c’est moche et barbare un grand coup de massue sur la tete, c’est pas comme une machine frappant la nuque en ratant bien souvent son coup, mais au moins, pas d’implication personnelle, pas cameras non plus, rien, rien, c’est propre, c’est tout beau, et hop c’est dans l’assiette.

                                                  Enifn, je note que certaines personnes n’ont jamais vu un chat jouer avec une souris, prendre un vicieux plaisir a la frapper sans les griffes, pour qu’elle reste vivante, a la courser quand elle se secoue encore un peu, avant de la tuer. Ah oui mais c’est un animal domestique, donc forcement corrompu par l’homme. Ben tiens. C’est pour ca qu’on voit la meme chose chez la plupart des fauves, ce jeu avec les proies, chez les jeunes loups, et j’en passe.


                                                  • ilios (---.---.217.32) 28 mars 2006 11:56

                                                    Je le répète encore, sait-on jamais, peut-être que je serais entendue,nous ne sommes pas limités aux phoques dans notre lutte contre les violences faites aux animaux, mais l’homme qui est capable de faire ça, de tuer un animal de cette façon est à mon avis un barbare, un sanguinaire ! Maintenant, l’histoire du chat n’est pas réjouissante, je le reconnais, il me reste à apprendre aux chats le langage humain pour tenter ensuite de leur expliquer... C’est toute la différence entre l’humain et l’animal, l’instinct. En principe, l’homme devrait être capable de raisonner, en principe...


                                                  • Le bateleur (---.---.9.118) 28 mars 2006 07:53

                                                    Un argument, très compatible avec ce qui est dit dans ce texte, et qui a été développé par Antenne 2 est « L’espèce n’est pas menacée ... »

                                                    Entre
                                                    - ça donne du boulot (il y a des tas d’autres sales boulots qui ne justifient pas l’emploi créé)
                                                    - on peu tuer puisque l’espèce n’est pas menacée (l’homme non plus que je sache)

                                                    il y a de la place pour le massacre ... pardon « prélèvement »

                                                    Luc Comeau-Montasse du fagot des Nombreux


                                                    • machinchose (---.---.129.40) 28 mars 2006 08:14

                                                      « l’homme non plus que je sache » rassurez vous mon bon monsieur qui mettez sur un pied d’égalité (syndrome typique d’une société, encore une fois, totalement déconnectée du réel) les hommes et les animaux.... rassurez vous ! les hommes sont largement massacrés aussi mais cela vous émeut assez peu.

                                                      Dans notre monde on dépense des miliers pour ajouter un peu de manteau (synthètique) à la fourure d’un chien pour qu’il n’attrape pas froid en hivers mais on ne voit pas l’être humain qui dort dehors... alors certe ce n’est pas parce qu’il y a plus grave qu’on ne peut pas être touché par le sort des animaux mais ce serait pas mal d’avoir un peu le sens des priorités.


                                                    • (---.---.218.193) 28 mars 2006 10:12

                                                      Qu’est-ce que c’est, ce sens des priorités ?

                                                      Je fais partie, moi, de cette société « totalement déconnectée du réel » : confronté à un être vivant qui souffre et que je peux aider, je ne laisse pas tomber sous prétexte que peut-être, plus loin, un autre est prioritaire.

                                                      D’autres, au nom de ces « priorités », préfèreront hurler avec la meute contre le bouc émissaire du moment (qu’il s’apelle Bardot ou autre) ... je n’envie pas leurs certitudes de troupeau connectée au réel ...


                                                    • loren (---.---.218.193) 28 mars 2006 10:12

                                                      Qu’est-ce que c’est, ce sens des priorités ?

                                                      Je fais partie, moi, de cette société « totalement déconnectée du réel » : confronté à un être vivant qui souffre et que je peux aider, je ne laisse pas tomber sous prétexte que peut-être, plus loin, un autre est prioritaire.

                                                      D’autres, au nom de ces « priorités », préfèreront hurler avec la meute contre le bouc émissaire du moment (qu’il s’apelle Bardot ou autre) ... je n’envie pas leurs certitudes de troupeau connectée au réel ...


                                                    • José (---.---.21.118) 28 mars 2006 10:21

                                                      Extrait de machinchose : « rassurez vous ! les hommes sont largement massacrés aussi mais cela vous émeut assez peu ».

                                                      Encore une fois tu fais des amalgames et tu parles sans savoir, en en feignant de ne pas savoir, ce qui est encore plus inquiétant : On peut être contre la chasse aux BB-phoques et contre la guerre en Irak en même temps : J’ai participé aux manifestations anti-guerre et je continue à dénoncer cette guerre impérialiste scandaleuse et ne manque pas de m’y opposer à mon modeste niveau. Je suis tout autant contre le massacre inutile de BB-Phoques ou de Palombes ou de Baleines.

                                                      Au contaire, on peut penser que des gens qui refusent la barbarie contre les animaux sont plus portés à refuser la barbarie contre les humains.

                                                      Ce raisonnement est très rationnel. C’est ton raisonnement inverse qui est totalement irrationnel : tant que cette irrationnalité assumée gouvernera le monde, nous aurons des articles de cette nature.


                                                      • machinchose (---.---.129.40) 28 mars 2006 10:56

                                                        je suis heureux de lire que tu es de tous les combats cela t’honores. Si seulement BB pouvait être comme toi. Si seulement ces gens que l’ont croise militants premiers et insuportables, quasi fascistes de la cause animale cessaient de dire qu’il faudrait tabasser les gens qui font du mal aux animaux ou qui mettent d’odieuses photos de bébé humains pour la défense de leur cause. un peu comme ceux qui disent que le toréro mérite de mourrir et qui s’en réjouissent si ça arrive.

                                                        alors je suis d’accord, je suis moi même terriblement desespéré par le sort des animaux d’élevages et les monstrueuses conditions de l’abattage industriel. Mais un homme sera toujours supérieur à l’animal. non pas en tant qu’entité biologique (tout est à égalité) mais simplement parce qu’être humain. l’égalitarisme mamifaire me fait horreur. et je recommande à tous ses partisans d’aller se faire bouffer par une hyène ou combattre par un ours. La nature est violente, c’est son mode de fonctionnement. Ce n’est pas une excuse pour l’être plus encore mais la négation de cette réalité c’est ce que j’appelle la deconnection du réel. et l’obsession du phoque (fourrure blanche typique et symbolique parfaite) est révélatrice de ce genre de situation.


                                                      • John (---.---.221.30) 28 mars 2006 10:52

                                                        Intéressant de voir toujours le massacre des animaux ramené au massacre des êtres humains pour en atténuer l’importance.

                                                        Toute vie mérite le respect. Qui sommes nous pour dire qu’un phoque ou tout autre animal a moins d’importance qu’un être humain ? Ont-ils moins d’importance parce qu’ils sont différents ? Parce qu’ils sont inférieurs ??? Etrangement c’est ce contre quoi les nouvelles générations semblent lutter.

                                                        Mais l’homme est égoïste on le sait. C’est un prédateur, tout comme de bien nombreux prédateurs. L’homme est un animal. Il se soucie peu de ses proies. Il ne s’intéresse qu’à ses semblables. En quoi l’homme est-il donc supérieur ??? Tout animal agit ainsi.

                                                        Si on veut faire honneur à notre soit disante conscience qui nous sépare de l’animal, nous devons faire en sorte de les respecter et d’atténuer leurs souffrances.


                                                        • Mady (---.---.199.254) 28 mars 2006 10:58

                                                          vraiment nul votre article ! quand aux détracteurs de B.B, vous etes vraiment aussi nuls ! ce serait une nana de 20 ans qui ferait cette campagne, vous seriez moins critiques !!! c’est avant tout une femme LIBRE et qui ne mache pas ses mots pour personne ! et encore moins pour vous Messieurs ! si vous pouvez comprendre ce terme LIBRE désignant une femme, ce dont je doute ! l’homme est la cruauté meme dans beaucoup de cas et dans celui-là particulièrement ! de plus BB se bat pour tous les animaux , meme pour les conditions d’élevage de poulets , alors avant de pondre un article , on se renseigne !!!BRAVO B.B , nous sommes des milliers à vous soutenir !!!


                                                          • machinchose (---.---.129.40) 28 mars 2006 11:02

                                                            formidable ! et merci d’avoir argumenté sur le fond, ça nous avance beaucoup. mais pour vous éclairer sur vos point une miss france ignorante qui me parle d’une cause qu’elle ne maitrise pas m’afflige autant qu’une vieille xénophobe.


                                                          • loren (---.---.218.193) 28 mars 2006 11:23

                                                            Tiens ? des propos haineux ... je croyais que c’était leur spécialité à « eux » ???

                                                            Mais j’ai dû me tromper, puisque tu aimes les humains, TOI !


                                                          • ilios (---.---.217.32) 28 mars 2006 12:10

                                                            Pour vous rafraîchir la mémoire, Brigitte Bardot au temps où les hommes lui faisaient un tapis de leurs corps pour qu’elle ne salisse pas ses chaussures avait une audience acquise et c’était encore le cas lors de sa première campagne contre la chasse aux phoques. A l’époque elle souriait, depuis, elle ne sourit plus beaucoup. C’est sans doute qu’elle n’a plus le même âge et que son tapis, rigidifié par les ans est devenu le mur contre lequel elle se bat pour la cause animale. Une Miss France peut-être, mais une Sharon Stone ?

                                                            Je note que vous n’avez pas écrit « une jeune » Miss France, mais vous n’avez pas oublié de préciser « une vieille » xénophobe !


                                                          • machinchose (---.---.129.40) 28 mars 2006 13:23

                                                            si vous voulez un « jeune » miss france. Mais votre attaque est stupide je répondais à votre remarque sur une « ce serait une nana de 20 ans qui ferait cette campagne »

                                                            alors merci de ne pas trop me prendre pour un con. (un peu suffira)

                                                            Sharon Stone je l’écoute si je veux. Elle est belle certe mais elle est aussi (je parle là UNISQUEMENT DE SES ENGAGEMENTS) plus axée sur la générosité et l’urgence vitale. Après elle m’énerve de plus en plus si ça peut vous rassurer.

                                                            PROPOS HAINEUX je n’ai fait qu’un constat. Les propos haineux sont ceux qu’elle tient. et depuis quand « vieille » est une insulte ? si j’avais dit une « vieille militante » ? mais elle est xénophobe non ?

                                                            elle l’assume alors merci de respecter ses choix.


                                                          • ilios (---.---.217.32) 28 mars 2006 13:43

                                                            « ... je répondais à votre remarque sur une « ce serait une nana de 20 ans qui ferait cette campagne »

                                                            - 1- Ne vous énervez pas, vous confondez les intervenants. Je ne vous ai jamais fait cette remarque !
                                                            - 2- Si je vous tenais pour un con, je ne vous répondrais pas, c’est déjà bien assez difficile de se faire comprendre par qui ne l’est pas, en matière d’humanité...
                                                            - 3- Rien ne me rassure parce que dans le domaine précis de l’impact d’une belle plastique sur la gente masculine, je n’ai eu qu’à constater pour me faire une opinion, tout se vend, et surtout la séduction.
                                                            - 4- « PROPOS HAINEUX » ce n’est pas de moi, rendons à César...
                                                            - 5- et depuis quand « vieille » est une insulte ? Depuis que vous n’oubliez pas de préciser « vieille » sans au préalable devancer de « jeune »le « Miss France »
                                                            - 6- « mais elle est xénophobe non ? » il faut le lui demander ! En ce qui me concerne, ce qui me préoccupe pour le moment ce sont les animaux. Si demain le discours se portait sur la xénophobie et qu’elle se trouve du côté des xénophobes, je serais face à elle et je ne baisserais pas la garde, à ce moment là, ce serait un autre combat. Je sais faire la part des choses et je ne suis pas à vendre même pour l’amour des animaux.

                                                            « elle l’assume alors merci de respecter ses choix. » Je ne sais pas à quoi vous faites allusion.


                                                          • grib (---.---.166.103) 28 mars 2006 11:21

                                                            Ce texte est assez sidérant, il est finalement à l’image des commentaires faisant suite à l’intervention de BB à Ottawa. Mais qu’en est-il exactement ? L’une des plus grandes stars du cinéma a choisi de s’investir (depuis plus de 30 ans) dans la défense des animaux. Noble cause mais très méprisée par l’ensemble des biens pensants. Alors BB s’en prend plein la gueule depuis des décennies mais ne baisse pas les bras. Chapeau bas.

                                                            Ensuite, le massacre des phoques sur la banquise... avez-vous vu les reportages réalisés lors de la dernière saison de chasse ? La violence, l’inhumanité de cette « chasse » ?

                                                            Rien ne peut justifier un tel comportement, absolument rien, pas même et surtout pas la « légalité » de l’acte. Ceux qui ont vu BB en larmes lors de sa conférence de presse ne peuvent rester totalement insensibles à son action, il s’agit de dénoncer la violence dans son ensemble. Parmi ses réponses aux journalistes, j’en retiens notamment une ; à la question vaut-il mieux tuer les phoques au fusil qu’à coups de gourdin, BB répond : « d’après vous, vaut-il mieux tuer un prisonnier par électrocution ou pendaison... moi je suis contre la peine de mort, pour les hommes et pour les animaux ! ».

                                                            La démarche de Brigitte Bardot était d’autant plus justifiée cette année que le réchauffement climatique a entraîné une réduction importante de la banquise et un taux de mortalité extrêmement élevé des jeunes phoques, faudra-t-il attendre l’irréversible pour réagir ?

                                                            Enfin, reprocher à BB de se battre pour les phoques et de ne rien faire pour les autres espèces, alors là c’est carrément n’importe quoi. C’est l’une des activistes qui a obtenu le plus d’avancées pour les animaux (étourdissement avant abattage, condamnation de la zoophilie, interdiction commerce peaux chiens et chats, etc.), rendez-vous sur le site de sa Fondation et vous verrez l’étendue de son action.

                                                            On peut ne pas aimer Bardot, on peut aussi se foutre des animaux, mais faire un procès d’intention en lançant de fausses informations, des rumeurs, ça c’est vraiment écœurant.

                                                            Christophe


                                                            • John (---.---.221.30) 28 mars 2006 11:22

                                                              « Jadis, le fait de croire que les hommes de couleur étaient vraiment des hommes et devaient être traités humainement passait pour une folie. Aujourd’hui, on considère comme exagéré de prétendre qu’un des devoirs imposés par l’éthique rationnelle est de respecter ce qui vit, même dans ses formes inférieures. Mais un jour, on s’étonnera qu’il ait fallu autant de temps à l’humanité pour admettre que des déprédations insouciantes causées à ce qui vit sont incompatibles avec l’éthique. »


                                                              • loren (---.---.218.193) 28 mars 2006 11:27

                                                                Bien dit, John.

                                                                Mais fais gaffe, on va te taxer d’« indécence » pour avoir « comparé » le massacre des animaux avec l’esclavage humain.


                                                              • machinchose (---.---.129.40) 28 mars 2006 11:32

                                                                franchement oui. et si vous m’aviez lu vous auriez vu « égalité au niveau biologique de toutes les espèce » ce qui implique leur respect et leur sauvegarde. beaux donneurs de leçons que vous êtes.


                                                              • loren (---.---.218.193) 28 mars 2006 13:43

                                                                Ne te sens pas visé à tous propos, tu n’es en rien concerné ici. Je faisais référence à un certain Jojo (voir plus haut sur ce fil).


                                                              • Jojo (---.---.158.64) 28 mars 2006 17:28

                                                                Jojo qui trouvait scandaleux que l’on compare les chasseurs canadiens avec les nazis.

                                                                Je cite

                                                                « Cette industrie présente son lot d’utilités : plusieurs familles de l’Est du Canada en vivent ... comme beaucoup de familles vivaient des pires ignominies de l’histoire (esclavage, nazisme, etc) »

                                                                signé loren...


                                                              • Claude LaFrenière (---.---.77.173) 28 mars 2006 14:12

                                                                Bonjour :)

                                                                Bon article qui remet les pendules à l’heure.

                                                                Un des événement déclencheur de toute cette histoire est un documentaire datant de 1964 dans lequel on peut voir l’image atroce d’un blanchon découpé vivant. Horrible en effet. Qui ne serait pas révolté par cette pratique ?

                                                                On apprendra quelques années plus tard que le « chasseur » nommé Gustave Poirier avait été payé pour faire cela devant la caméra. Le « reportage » était un montage mensonger.

                                                                Références, Archives de Radio-Canada : http://archives.radio-canada.ca/IDC-0-17-1023-5752/politique_economie/chasse_phoques/clip1 À ce propos, portez attention au vocabulaire utilisé par le commentateur pour la dramatisation de la chose...

                                                                Cette espéce, nullement en danger de disparition, est un poids important sur l’équilibre écologique de la région du Canada Atlantique en particulier sur les stocks de poissons.(Évidemment une morue n’a pas de jolis petit yeux comme un phoque mais bon...).

                                                                En supposant qu’il n’y ait plus de chasse aux phoques, la population de phoques du Groenland ne serait plus contrôlés que par les prédateurs(ours polaires,épaulards) et se traduirait par une pression énorme sur les ressources alimentaires de cette espèce, ressources qui incluent certaines espèces de poissons dont les populations sont en danger de disparition.

                                                                Le résultat serait une augmentation de la populations aux limites des ressources suivie d’une chute du nombre de phoques par la famine, la maladie etc.

                                                                Est-ce une fin meilleure pour un phoque de crever suite aux conséquences d’une surpopulation ? Où seront les opposants de la chasse aux phoques si cela se produit ? Nulle part car il n’y auras plus d’images spectaculaires mais les phoques n’en crèveront pas moins.

                                                                Les méthodes d’abattage des phoques ne sont ni meilleures ni pires que celles utilisées pour l’abattage des volailles et du bétail (agneau, porc, boeuf) utilisées dans les pays d’Europe de l’ouest.

                                                                L’abattage d’un animal n’est pas un spectacle agérable mais est, quoi qu’on en dise, une fin moins cruelle que les causes de décès « naturelles »...

                                                                Bonne journée.


                                                                • Nadia (---.---.180.210) 10 juillet 2006 20:47

                                                                  J’aimerais beaucoup avoir par écrit le texte entendu (editorial de lafreniere) ce matin (10 juillet) sur la Radio de Radio canada au sujet de Zidane. Pouvez vous le dire où le trouver, j’aimerais l’envoyer à plusieurs personnes Merci beaucoup !` Nadia


                                                                • ka (---.---.30.12) 28 mars 2006 19:17

                                                                  Brigitte Bardot est complètement à l’ouest ! Elle défend la cause des animaux c’est très bien mais nous empêcher de les manger alors qu’il n’y a pas de risque d’extinction de l’aniaml c’est plus que débile. A t-elle oublié la BB que l’homme comme certains animaux est omnivore et que cela est tout à fait en accord avec la nature. Manger ou être mangé, même si l’homme n’a pas de réel prédateur si ce n’est lui-même. Et puis les inuits qui vivent dans le grand nord ils n’ont qu’à manger de la vache c’est ça. Bientôt cette folle va interdire aux animaux de se manger entre eux.


                                                                  • toytoy (---.---.144.116) 28 mars 2006 20:02

                                                                    « Les canadiens sont des connards »

                                                                    Avant d’insulter une nationalité, apprends à connaitre la culture de ces gens et leurs préoccupations. Non, les canadiens sont des gens très sympathiques et très tolérants, que j’apprécie énormément, contrairement à beaucoup de mes compatriotes francais, pour qui toute personne qui n’a pas leur opinion est un facho, communiste, connard, etc. Se permettre de donner des lecons sans vouloir prendre connaissance de tous les problèmes liés à la chasse aux phoques (menace des stocks de morues, populations autochtones, relations entre ces populations et Ottawa, ...) est vraiment déplorable.

                                                                    Enfin, l’homme ne veut pas prendre la place du créateur, ms qd il y a surpopulation et qu’il n’existe pas ou plus de prédateur naturel, il faut bien prendre une décision et se substituer aux dits prédateurs. En France, par exemple, il y a une surpopulation ds le sud ouest des cervidés et des sangliers qu’il est impossible actuellement de réguler. Cette situation entraine actuellement une dégradation très importante des écosystèmes naturels, puisque toutes les jeunes pousses d’arbre sont broutées. Bp de dégradations au niveau des sols également ; des risques d’épidémies avec tous les ingrédient réunis pour une diffusion rapide à grande échelle. Ne faut-il pas prendre des mesures pour lutter contre ca ?


                                                                    • Aedan (---.---.9.70) 28 mars 2006 21:03

                                                                      Les canadiens ne sont pas forcément des connards, absolument mais celui qui a dit ça n’a pas réalisé, c’est comme quand on dit « ils sont cons ces américains » pour la guerre en irak par exemple.

                                                                      Machinchose, tes commentaires agressifs ne semblent d’aucun intéret. Faire une confusion grave entre des sujets totalements différents est totalement stupide.

                                                                      Pour ce qui est de manger, je ne suis pas contre la chasse, mais avec un fusil ou un arc, avec un gourdin c’est plus un jeu sadique qu’autre chose. Et evidemment si l’èspèce n’est pas menacé.


                                                                      • machinchose (---.---.129.40) 28 mars 2006 23:07

                                                                        jolie attaque personnelle vide qui évite de se préocuper du fond dans des cas ou je répondais à d’autres personnes qui faisaient ces absurdes digressions. Suivez la conversation avant de faire l’arbitre des bonnes manières.


                                                                      • Aedan (---.---.9.70) 29 mars 2006 11:47

                                                                        Encore un commentaire inutile qui à mon sens n’apporte rien. Mais vous pouvez essayer à nouveau de vous expliquer si vous le desirez.

                                                                        Un bête échange de « coup de gueule » n’a pas d’interet.


                                                                      • grib (---.---.166.103) 29 mars 2006 16:32

                                                                        Pour info, BB vient d’adresser un nouvel appel aux Canadiens (lettre ouverte du 29 mars 2006 - texte intégral) :

                                                                        "Ma venue à Ottawa, il y a tout juste une semaine, pour dénoncer le massacre des phoques m’a valu le soutien de très nombreux Canadiens.

                                                                        Toutefois, je suis surprise, peinée, de lire certains articles me traînant dans la boue, me faisant passer pour folle en me prêtant des propos que je n’ai jamais tenus, tentant de ridiculiser mon action par une désinformation systématique.

                                                                        Il semble que mes plus fervents attaquants n’étaient pas présents à la Conférence de presse organisée par ma Fondation. A commencer par cette sénatrice qui s’est répandue dans les médias pour diffamer mon action, prétendant que nous utilisions des images de blanchons afin d’émouvoir le public.

                                                                        Les images présentées lors de notre conférence ont été tournées en 2005, lors de la dernière saison de chasse. Elles sont insoutenables de cruauté, inhumaines mais elles reflètent exactement les conditions actuelles de chasse. L’équipe de la Humane Society qui s’est rendue sur la banquise pour témoigner de cette tuerie a, cette année, été interpellée par les autorités... quel bel exemple de transparence, d’ouverture alors que les autorités canadiennes reconnaissent qu’il est impossible de contrôler tous les abattages mais que 94 accusations ont été portées à l’encontre des pêcheurs en 2005... évidemment, en cachant cette année les exactions commises, les condamnations seront probablement moins nombreuses...

                                                                        Tuer un phoque à coups de gourdin à l’âge de 3 semaines plutôt qu’à 10 jours ne change rien au problème. Il faut voir dans quelles conditions cette tuerie s’organise, dans quelle souffrance se trouve l’animal laissé agonisant durant de longues minutes, étouffé par son propre sang... ne rien faire pour y mettre un terme est inacceptable, lâche et coupable !

                                                                        Justifier ce massacre parce qu’il touche une espèce qui n’est pas encore menacée d’extinction est une hérésie, doit-on attendre l’irréversible pour réagir ?

                                                                        Les phoques, comme tous les mammifères marins, sont directement menacés par le réchauffement climatique, ajouter à ce phénomène dramatique des quotas de chasse disproportionnés est une aberration.

                                                                        Ces animaux ont leur place sur notre planète, ils font partie intégrante des écosystèmes, le ministère des pêches et océans reconnaît que les phoques ne représentent pas une menace pour les « stocks » de morue, victimes de la pêche, de la mauvaise condition physique des poissons, de leur taux de croissance peu élevé et des changements environnementaux.

                                                                        Enfin, je tiens à rappeler que je ne me suis jamais opposée aux prélèvements de phoques par les Inuits ou autres populations dépendant directement de la chasse et de la pêche, non. Je condamne fermement la chasse industrielle, le marché de la fourrure, de la graisse ou des pénis de phoques pour de pseudos aphrodisiaques vendus sur les marchés asiatiques...

                                                                        Il n’est plus possible d’accepter l’inacceptable sous couvert de « tradition » ou de « culture », en tout cas moi je ne l’accepte pas, c’est pourquoi je me bats et me battrai jusqu’à mon dernier souffle contre la chasse aux phoques, la corrida, le gavage des oies, l’hippophagie et toutes ces « traditions » dégueulasses !

                                                                        Je supplie les Canadiens d’entendre cet appel qui vient du cœur et de la raison. Ne soyez pas sourds, aveugles et muets face au massacre des phoques, soyez nombreux à le condamner avec force et courage. Vous avez le pouvoir d’y mettre un terme, c’est donc un devoir...

                                                                        Brigitte Bardot"


                                                                        • Isabelle (---.---.160.79) 29 mars 2006 17:23

                                                                          ENFIN, un média français qui ne fait pas de désinformation !! En tant que Canadienne, je commençais à en avoir ras-le-bol de voir écrit partout que « la chasse aux bébés phoques est maintenant ouverte » et autres diffamations du genre, destinées clairement à ternir l’image et la réputation du Canada. On parle de génocide animalier, de massacre, etc...Il ne s’agit pourtant pas de faire disparaître totalement les phoques, loin de là ! Il s’agit simplement d’un contrôle de leur population, et d’une activité économique vitale pour les habitants des maritimes. Étant habitante de l’est du pays, je comprends bien la situation des pêcheurs qui, l’hiver, auraient bien du mal à survivre sans cette industrie, qui n’a rien de plus barbare que la chasse au gibier, qui est largement pratiquée et qui ne rencontre pourtant pas une grande opposition...il y a effectivement lieu de se demander si l’apparence des phoques et leur petite bouille attendrissante qui donne envie de les caresser n’y est pas pour beaucoup dans l’enthousiasme des millitants à le protéger. En effet, Mme. Bardot elle-même le laisse à croire : en réponse à la question qui lui était posée, à savoir pourquoi protéger les phoques plutôt que les poissons qu’ils mangent en très grande quantité, elle a rétorqué la chose suivante : « connaissez-vous beaucoup de poissons qui sont attirants et qu’on a envie d’aller caresser sur la banquise ?? » Il serait peut-être sage de lui rappeler que le phoque est un animal sauvage et qu’il n’a aucune envie d’être caressé, ni d’ailleurs d’être visité par telle ou telle vedette en manque d’attention médiatique et qui ne sait malheureusement souvent pas de quoi elle parle, ni les conséquences qu’entraînerait la réussite de leur mission, soit l’éradication de la chasse aux phoques, sur les familles locales. L’honnêteté de cet article fait plaisir à lire et je suis contente de voir que toute cette propagande contre la chasse aux phoques n’ait pas réussi à obscurcir l’esprit de tout le monde et que certaines personnes ont encore la volonté d’aller au fond des choses, de regarder plus loin que leur nez et de transmettre la seule information qui devrait l’être : la vérité.


                                                                          • Aedan (---.---.9.70) 29 mars 2006 19:28

                                                                            Ton commentaire est intéressant mais on ne condamne pas la chasse au phoques proprement dite, on condamne la manière de la pratiquer. Tu connais beaucoup de chasseurs qui tue leur proie avec une pelle par exemple...moi non !

                                                                            Peut être que Brigitte BArdot insiste trop sur le côté mignon , mais ce qui est important c’est que se son des vies, des être vivants, comme un poisson ou une limace.


                                                                            • machinchose (---.---.129.40) 30 mars 2006 08:05

                                                                              à chaque fois que BB fait ou dit quelque chose de pas net hop c’est évacué. Sur n’impore quel autre sujet on finirait par s’interroger sur la crédibilité de cette personne mais non, les défenseurs de cete cause accepte tout. Je tiens à dire que je ne connais pas vraiment le sujet du phoque en lui même et que dans toute cette affaire c’est essentiellement la personne de BB ainsi que la violence et parfois l’absurdité des réactions de ces partisans qui m’interpelle le plus.


                                                                            • manue000 (---.---.26.103) 29 mars 2006 22:28

                                                                              je sais pourquoi BB est parti voir les phoques ! C’est elle qui a fait le dessin animé BiBi le roi des phoques ! (initiales de BB)

                                                                              Bibifoc est une production d’Antenne 2 et raconte l’histoire d’un petit garçon et de son compagnon Bibifoc ( un bébé phoque), ils luttent tous 2 contre les méchants chasseurs de phoques !!!!

                                                                              tout s’expliquent ! smiley


                                                                              • Lambdascorpii (---.---.166.127) 30 mars 2006 02:16

                                                                                Je suis vraiment heureux de voir que des gens savent prendre le chemin du « gros bon sens »... Pour la survie de l’espèce, pour l’économie ou l’écologie... Puisse les gens suivre votre voix ! smiley


                                                                                • ilios (---.---.217.32) 30 mars 2006 04:36

                                                                                  J’allais vous répondre et puis je suis tombée sur un blogue et en dehors des inepties rencontrées ici comme là-bas, il y a une longue lettre de Diane qui écrit à Madame Céline Hervieux-Payette, cette lettre mérite d’être lue, elle explique beaucoup de choses. Elle est Canadienne, et elle m’a réconciliée un peu avec vous... C’est une personne dont les mots réchauffent l’âme et ce n’est pas courant ces temps-ci.

                                                                                  Je vais vous dire quand-même : Si les blanchons ne sont peut-être pas tués, en tout cas, les jeunes phoques de plus de 15 jours OUI ! ça fait une différence considérable n’est-ce pas ?


                                                                                  • ilios (---.---.217.32) 30 mars 2006 04:38

                                                                                    J’ai oublié de vous donner l’adresse de ce blogue, la voici :

                                                                                    http://blogue.branchez-vous.com/archives/2006/03/phoque.html


                                                                                  • Aedan Aedan 30 mars 2006 16:49

                                                                                    Pas mal comme blog et des arguments tout à fait justifiés.

                                                                                    En fait pour ma part je m’insurge du massacre de phoques au gourdin pour ne pas abimer leur peau et ainsi les revendres par la suite. Le massacre au crochet (ou plutôt à la pique) pour la peau, et la viande est tout à fait normal. De plus une pique en pleine tête, n’occasionne pas beaucoup de souffrances à l’animal.

                                                                                    Pour ce qui est de la personnalité de Bardot, cela ne m’intéresse pas et crachez lui à la figure pour son attitude si vous voulez mais pour moi c’est secondaire.


                                                                                    • Patricia_d66 (---.---.222.4) 31 mars 2006 19:47

                                                                                      C’est vrai, mais la vraie question n’est-elle pas : pourquoi défendre une cause dépassée ?

                                                                                      La chasse aux blanchons a été interdite en 1987, suite à la campagne orchestrée par Brigitte Bardot. C’était une cause juste, saluons-la ! Aujourd’hui, la cause des phoques est bel et bien gagnée. Quelque 6 millions d’individus dévorent les stocks de morue du Saint-Laurent. Ce qui reste a bien du mal à faire vivre les pêcheurs... Les Inuits du Grand-Nord canadien, qui vivent de la chasse aux phoques depuis des centaines d’années, en dépendent pour leur survie. Au nom de quoi irions-nous les empêcher de perpétuer leurs traditions ?

                                                                                      La chasse aux phoques a eu lieu cette semaine dans le golfe du Saint-Laurent, aux Îles-de-la-Madeleine. Contrairement aux craintes de BB, les phoques ne sont pas au rendez-vous. Le réchauffement planétaire fait son œuvre : la banquise fond, les phoques sont absents. La pêche a été catastrophique.

                                                                                      Ne faudrait-il pas se pencher plutôt sur la cause des animaux élevés en batterie ou abattus dans des conditions « barbares » ? Certains prétendent que le stress attendrit la viande, alors imaginez un peu le traitement qu’on leur fait subir à l’heure de leur mort ! Et les animaux de laboratoire qui subissent les pires « sévices » pour que l’être humain puisse en bénéficier ? Ils n’ont pas encore trouvé de voix pour les défendre...

                                                                                      Pour les personnalités en mal de cause noble à défendre, en voici deux : éradiquer la pauvreté dans le monde, aider les pays pauvres à mieux planifier leurs naissances. La célébrité devrait toujours être utilisée à bon escient. Pas à salir un peuple ou un pays...


                                                                                      • ilios (---.---.217.32) 1er avril 2006 07:31

                                                                                        Bonjour Patricia,

                                                                                        - « Quelque 6 millions d’individus dévorent les stocks de morue du Saint-Laurent. » II n’y a aucun témoignage officiel ou scientifique qui démontre que les phoques sont responsables de la pénurie de morue, par contre, plusieurs scientifiques reconnaissent qu’ils consomment peu de morue. Il serait plus équitable de reconnaître que la pêche intensive dans les eaux canadiennes est la vraie coupable de la disparition des morues.

                                                                                        - « Par le passé, le gouvernement canadien a souvent mal géré ses écosystèmes marins. Ce n’est pas la première fois qu’il privilégie les intérêts à court terme des industries de la pêche et de la chasse aux phoques, au détriment de la vie marine et du développement d’emplois durables. » Greenpeace

                                                                                        - « En 2005 les scientifiques de Greenpeace de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni ont préparé un rapport intitulé « The Canadian Seal Hunt : No management and no plan ». http://www.greenpeace.ca/e/feature/seals/seals_report_0305.pdf Le rapport blâme directement le ministère des Pêches et des Océans du Canada (le MPO) pour sa négligence en ce qui concerne tous les aspects de la gestion des régions arctiques où l’on abat les phoques du Groenland. Le rapport conclut que la chasse commerciale est tout à fait injustifiable d’un point de vue scientifique et qu’elle doit être interdite immédiatement. La chasse aux phoques n’est que le symptôme d’un problème plus important : la mauvaise gestion des écosystèmes marins par le gouvernement du Canada. » Greenpeace.

                                                                                        Pourquoi soulevez-vous dans ce débat le problème des Inuits ? Les Inuits du grand Nord canadien ne tuent pas 325 000 phoques par an et dans un délai d’un mois à peine comme il est autorisé de le faire lors de la chasse aux phoques... Ce n’est plus de la chasse, c’est un carnage, une monstruosité, de la barbarie.

                                                                                        Ah les traditions !! C’est ce qui fait de l’homme moderne un misérable !
                                                                                        - C’est au nom des traditions que l’on continue à donner des corridas,
                                                                                        - C’est au nom des traditions que des milliers d’ours sont prisonniers dans 247 « fermes » chinoises. Beaucoup sont blessés, malades ils sont enfermés dans des cages où ils peuvent à peine se retourner et jamais se tenir debout. Et vous savez pourquoi parce que leur bile est supposée avoir des qualités de guérison et d’être un aphrodisiaque, ce qui est contesté formellement par les scientifiques. Lorsqu’ils atteignent 3 ans, les chinois leur implantent un cathéter dans la vésicule biliaire pour drainer leur bile. Ils garderont ce tube leur vie durant, il occasionnera une plaie qui s’infectera et ne sera jamais soignée. Quatre ours sur cinq meurent pendant ou après l’opération d’implantation. Certains auront une ou deux pattes coupées sans anesthésie, pour les vendre à des restaurateurs qui les proposent, selon la tradition, à leurs clients...

                                                                                        - Les chiens St Bernards dont la vocation est de sauver l’homme sont vendus aux chinois. Ils voyagent dans des cages étroites. Ces cages sont jetées en bas des camions, elles roulent sur elles-mêmes avant d’être stoppées. Ensuite chien subira d’atroces souffrances infligées par l’être « humain » avant d’être mis à mort pour être mangés ; La tradition et les croyances asiatiques voulant que la viande d’un chien qui a souffert avant de mourir soit aphrodisiaque.

                                                                                        - Pour L’Aid el Kebir, la fête musulmane les moutons sont égorgés sans étourdissement. C’est la tradition..

                                                                                        - En 2000, en Belgique, on a jugé le bourgmestre et les échevins de Grammont qui buvaient des poissons vivants dans du vin, lors de la fête du Krakeling. C’était la tradition.

                                                                                        - Lors de la course de chevaux le « Palio de Sienne » les animaux affolés par leurs cavaliers, se piétinent, ils se blessent, tombent ou meurent et personne n’arrête la course. C’est la tradition.

                                                                                        - Les chiens de chasse qui deviennent des bouches à nourrir inutiles à la fin de la chasse, finissent pendus à des arbres dans des forets espagnoles, depuis toujours, c’est la tradition.

                                                                                        - Traditionnellement, aussi, lorsqu’une firme sort un nouveau produit de beauté, un nouveau parfum ou plus banalement un détergent, il est testé par un « laboratoire » l’enfer des animaux... Ces pauvres animaux de laboratoire qui subissent la vivisection. Pourtant pour la plupart des tests, il existe des méthodes de substitution ! Et j’en passe....

                                                                                        Si vous acceptiez d’ouvrir les yeux : Nous sommes au XXI ème siècle, il y a l’information et l’accès facile à la culture grâce à l’Internet ou à la télévision (parfois). Ce n’est plus comme dans l’antiquité, nous sommes supposés être « évolués » « civilisés ».

                                                                                        Vous dites que le réchauffement planétaire fait son œuvre : la banquise fond, les phoques sont absents. Si je pleure sur la faillite de notre terre, sur la fonte des glaces, en revanche je suis réconfortée de savoir qu’au moins cette catastrophe aura permis d’épargner quelques phoques. A quelque chose malheur est bon, dit le proverbe.

                                                                                        - « Ne faudrait-il pas se pencher plutôt sur la cause des animaux élevés en batterie » Je m’y penche, les associations des animaux aussi et BB en première ligne.

                                                                                        - « ou abattus dans des conditions « barbares » ? » c’est la même réponse

                                                                                        - « Et les animaux de laboratoire qui subissent les pires « sévices » pour que l’être humain puisse en bénéficier ? Ils n’ont pas encore trouvé de voix pour les défendre... » Vous dites n’importe quoi, nous sommes des milliers dans le monde à le faire et je suis moi-même activiste dans ce combat. BB n’est pas en reste là aussi !

                                                                                        - « Pour les personnalités en mal de cause noble à défendre, en voici deux : éradiquer la pauvreté dans le monde, aider les pays pauvres à mieux planifier leurs naissances. La célébrité devrait toujours être utilisée à bon escient. Pas à salir un peuple ou un pays... » Soyez rassurée, beaucoup s’en préoccupent. A chacun son combat. La cause animale n’est en rien inférieure à la cause humaine. L’animal ne sait pas qu’il pourrait nous tuer, nous nous savons que nous pouvons le faire et nous ne nous en privons pas. Mais qui sait... Un jour les choses changeront peut-être.... Personne ne salit votre peuple ou votre pays, nous nous insurgeons contre l’insupportable. Nous mettons en lumière ce qui est, nous n’insultons pas.

                                                                                        Mais dites-moi, VOUS, Patricia, dans quel combat êtes-vous impliquée et combien d’heures sacrifiez-vous à vos loisirs, à vos nuits, pour une cause qui ne vous rapportera rien d’autre que le sentiment d’avoir fait ce que vous deviez ? Il est en France 7h 25 et je n’ai pas dormi, pas eu le temps, des animaux sont torturés et meurent dans d’atroces souffrances. Je vais aller me reposer quelques heures après avoir éteint mon ordinateur, c’est samedi, j’ai la possibilité de le faire

                                                                                        Je vous souhaite un bon week-end.

                                                                                        Ilios.


                                                                                      • jako (---.---.25.41) 1er avril 2006 22:51

                                                                                        je suis entousiasmé et épouvanté par votre conclusion que malheureusement je connaissais déja, le mal infligé par l’homme aux animaux est effrayant. Quand je croise sur la route un transport de pauvres bétes transportées juste pour étre abattues ( dans quelles conditions....) et avoir le bon label sur le jambon et bien je baisse les yeux , mais je ne mange plus de viande. L’homme est bien le pire « truc » présent sur terre et voilà mais bon plus pour longtemps...


                                                                                      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 1er avril 2006 09:16

                                                                                        Article affligeant par la nullité des arguments qu’il avance, même si BB tape à côté elle aussi... Le chasseur de phoque tape bien dans le mille, lui. Un tel papier aurait-il pu venir de quelqu’un d’autre qu’un Canadien, outragé qu’on montre son pays du doigt ?


                                                                                        • HIBOU[Spotted Owl] VS Jewish Navy Seals (---.---.43.89) 1er avril 2006 19:39

                                                                                          - Le refus Canadien a l’implementation du plan des Etats Unis d’un bouclier defensif contre les missiles nucleaires
                                                                                          - Les 6000 milles chasseurs[Non-Inuit(= Eskimos)] de phoques
                                                                                          - La Demission de Gale Norton[>> gaining more access to federal lands << ] apres l’entree du Exxon dans les Parcs Reserves pour les Especes en danger
                                                                                          - Le Foret comme Marchandise("timber industry & Spotted Owl[HIBOU]")
                                                                                          - rdv a cause des phoques du Pamela Anderson[BB hereditaire] sur quatres yeux avec Stephen Harper
                                                                                          - theme& variations « Et il faut choisir ses batailles »(« Au Canada, Brigitte Bardot se prend pour un phoque » ,Jean-Philippe Wauthier, lundi 27eme mars 2006) Iraq, Iran et Afghanistan(Stephen Harper etait recemment a Kandahar)
                                                                                          - ... mais Stephen Harper est informe qu’ a Tel Aviv, Le/La Juif Desinfo, Jane Halevi, comme coordinatrice mondiale 050-2005411 ++970-50-2005411 est derriere ce mouvement ..oui...Oui.. .Mais. -En Mexique a Cancun George et Stephan et Vincent ont beaucoup parle sur ces themes.


                                                                                          • esperance (---.---.183.47) 6 avril 2006 20:26

                                                                                            Bon nombre d’associations se battent au quotidien pour le droit des animaux, contrairement à ce qui vient d’être dit dans cet article, seulement voilà, qui s’en préoccupe ? pas assez de monde en réalité. Il faut bien du courage à des gens comme BB pour oser combattre ces industries qui massacrent ces bébés phoques ainsi que d’autres animaux sur la planète ; la désinformation est vite faite entre les inuits qui survivent dans le froid avec les phoques et d’un autre côté l’industrie qui massacre la nature.....


                                                                                            • suomie (---.---.40.207) 11 avril 2006 21:32

                                                                                              Est-ce que cet animal est plus important que les autres ?

                                                                                              Est-ce que ça vie vaut plus que celle de la tortue, du lemur ou des milliers d’autres qui sont en danger ?

                                                                                              Est-ce que le Phoque du Northest Callorhinus ursinus est plus important à votre avis (avec au Canada un population de quelques millions individus) que le phoque Monachus monachus qui est disparue totalement de la France et qui aujourd’hui compte à peine moins d’un millier d’individus. Ou que celle du Monachus schauinslandi en danger lui aussi. Ou de toutes les autres espèces de phoques vulnérable.

                                                                                              Bien sûr c’est plus frappant un phoque saingnant sur la neige que sur le sable.

                                                                                              Est-ce plus horrible un phoque qui meurt par le gourdin que prit dans les filet des pêcheurs ou par une balle en plein front ?

                                                                                              L’animal qu’est l’Homme est un chasseur-cueilleur omnivore, tout comme d’autres espèces la chasse fait partie de son bagage historique. Ce n’est pas la chasse qui doit être dénoncée mais bien la surconsommation animalière, végétale et minérale le gaspillage entier que l’Humain fait. Sa désadaptation à vouloir adapter la terre à ses besoins au lieu de s’adapter à la terre.

                                                                                              Doit-on nous concentrer sur quelques espèces en abandonnant les autres ? Doit -on choisir les espèces qui nous plaisent le plus pour les défendre ? Doit-on prendre les causes les plus vendeuse ? Doit-on défendre les animaux les plus accrocheurs et oublier les reptiles, les insectes et les végétaux ?

                                                                                              Je ne crois pas

                                                                                              On détruit année après année les poumons de la terre,on pollue notre air et notre eau. On n’a que nous à blamer pour le Tunami et Katrina.

                                                                                              Homme est l’animal le plus meutrier de la terre c’est un fait il est aussi le plus désasdapté et il paira pour ça.

                                                                                              À mon avis Bardot n’est ni écologiste,ni animaliste mais simplement opportuniste.


                                                                                              • andreas.pfeiffer (---.---.235.222) 13 avril 2006 14:14

                                                                                                ilios bravo pour votre réponse à Patricia

                                                                                                Machinchose si les tortionnaires d’animaux se préoccupaient des humains cela se saurait, on a rarement vu des torreros et autres masssacreurs s’occuper des gens dans la misère et les associations humanitaires obtiennent certainement bien plus de soutient de la part des défenseurs des animaux que de la part des adeptes de la barbarie. Voyez vous Mr Machinchose notre indignation face à la cruanté n’est pas selective nous sommes revoltés par toutes formes d’horreurs à l’encontre des humains comme des animaux. Je vous ai lu à propos de la corridas c’est tout aussi consternant....de barbarie


                                                                                                • ilios (---.---.217.32) 19 avril 2006 13:41

                                                                                                  Merci Andreas,

                                                                                                  Non, les toreros ne sont jamais présents dans des causes animales et lorsqu’un taureau s’avise de se rebeller avant de mourir, lorsqu’il a assez de force pour terrasser l’homme à terre pour un petit moment, on le qualifie d’indigne combattant... Il déshonnore l’élevage dont il est issu... J’ai lu ce commentaire dans le journal « La Provence » d’hier...
                                                                                                  Au nom la « tradition », les arènes d’Arles ont ouvert la saison barbare pendant les fêtes de Pâques...
                                                                                                  Combien, ici, seraient honorés de recevoir le trophée réservé au toréador héroïque : les oreilles et la queue de l’animal, encore chaudes et sanguinolentes ?
                                                                                                  Ce n’est pourtant pas beau un taureau, pourtant nous sommes plusieurs à nous battre contre les corridas, n’en déplaise aux détracteurs présents sur cette page.


                                                                                                • dominique (---.---.60.123) 19 avril 2006 10:32

                                                                                                  Bonjour,

                                                                                                  Je refuse l’amalgame douteux de ce texte d’entrée, cette analyse canadienne me dégoute profondément quelquepart . Mme Bardot a bien raison de dire ce qu’elle a sur le coeur , j’aime cette femme sensible au sort des animaux sans défense devant la barbarie humaine « ordinaire » et « normale » . Je ne me permettrais jamais de juger une personne qui fait tout ce qu’elle peut pour éviter d’horribles souffrances à d’autres ètres vivants , et puis arrètons l’hypocrisie : le Canada n’est pas un pays du tiers monde .


                                                                                                  • Gary Gaignon Gary Gaignon 22 avril 2006 01:15

                                                                                                    Abattage des phoques

                                                                                                    Il est important de comprendre que les phoques sont de grands prédateurs des stocks de poissons en voie de disparition dans le golfe St-Laurent et à Terre-Neuve, entre autres la morue. La chasse aux phoques adultes est dont nécessaire et elle est réglementée comme il se doit.


                                                                                                    • (---.---.78.237) 16 septembre 2006 12:54

                                                                                                      bonjour je suis un tueur de bébé phoke et ji prend du plaisir !!!.....


                                                                                                      • Jean Vladimir 22 septembre 2007 17:48

                                                                                                        Déclaration Universelle des Devoirs de l’Etre Humain dans www.savoir-ce-qu-est-l-univers-et-ce-que-nous-avons-a-y-faire.net.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès