• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Aujourd’hui bien plus qu’hier, la nature a besoin de (...)

Aujourd’hui bien plus qu’hier, la nature a besoin de nous

4300 milliards, c’est le nombre de mégots de cigarettes jetés dans les rues chaque année dans le monde selon l’OMS soit 137000 mégots par seconde. Les statistiques mondiales sur l’environnement sont hallucinantes, chaque année des records de dégradation sont battus. La nature est piétinée.

JPEG

Doit-on au sens propre du terme, parler encore de la NATURE aujourd’hui ? Quand on observe la rapidité avec laquelle le monde évolue et l’insouciance ou encore l’optimisme déraisonné vis-à-vis de l’héritage naturel dans lequel baigne toute l’humanité, il ne serait pas malavisé de dire que la crise environnemental que veulent éviter les amoureux de la nature finira par arriver dans peu de temps.

La fumée d’une cigarette pollue autant que 10 voitures diesels tournant au ralenti pendant 30 minutes et le mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau. Pourtant tous les cours d’eau se jettent dans des masses d’eau plus importantes. Les déchets plastiques dont les pailles tant verbalement combattus aujourd’hui n’ont pas fini leur chemin de baignade dans nos océans, bouleversant ainsi tout un équilibre aquatique déjà en difficulté du fait du réchauffement climatique. Des espèces animales meurent dans des pièges de pollution, de déforestation, de gaz carbonique, enroulées avec des lianes en plastique, de déchets dont elles n’arrivent pas à se défaire. Des espèces végétales uniques de leur valeur thérapeutique inégalée disparaissent et d’autres malheureusement meurent avant même d’être étudiées.

Combien est grande notre ignorance ! On est loin d’avoir fait l’inventaire du vivant et déjà l’extinction avance à grands pas à cause de nos plaisirs puérils et gourmands. Il faut arrêter de produire pour gagner trop. Il faut arrêter de consommer sans réfléchir loin. Il faut arrêter d’agir sans penser à demain. Certains pourraient demander si on peut se développer sans détruire la planète. La réponse à cette préoccupation n’est pas OUI ou NON mais celle qui prendrait en compte l’évidence d’une crise environnementale intraitable si rien n’est fait d’ici quelques années. Si l’’Amazonie, cette vaste région forestière de l’Amérique du Sud n’a pas été épargnée par la déforestation, rien ne dit que le désert tant redouté par les hommes ne sera pas la demeure de nos progénitures.

Dans ce nouveau monde où l’infirmité des portions naturelles restantes est de plus en plus considérable, où la pauvreté peine à freiner sa course malgré tout, où des populations migrent pour être à l’abri des conditions climatiques extrêmes, où des dirigeants ferment les yeux sur des actes ignobles envers la nature, se fixer dans le futur avec des plages lumineuses et divertissantes, des paysages naturels aux couleurs extraordinaires et aux chants d’oiseaux devient un leurre des écolos convaincus, des spécialistes de l’environnement. Aujourd’hui bien plus qu’hier, la nature a besoin de nous. Faut-il peut-être rappeler à ce génie consommateur qu’est l’homme et aux géants du capitalisme que nous ne sommes que des usufruitiers sur cette terre. Nous avons le droit de profiter des ressources existantes pour subvenir à nos besoins les plus essentiels, mais notre devoir en retour est de léguer une part bien suffisante de ces prérogatives aux générations après nous.

 

Yves-Landry Kouamé

https://yveslandrykouame.wordpress.com/


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Attila Attila 12 octobre 13:19

    L’occidental est volontiers condescendant vis-à-vis des autres peuples du monde. Il considère souvent les autres cultures comme « primitives », n’hésitant pas à qualifier les moins développés à son goût de « peuples de l’âge de pierre ».
    Et sa culture à lui, l’occidental ?
    La Nature n’existe pas, ce n’est qu’une croyance primitive, une croyance religieuse surgie du fond des âges.
    Philippe Descola, par delà Nature et culture

    .


    • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 13:34

      @Attila D’où ma question.


    • Attila Attila 12 octobre 13:56

      @Yves-Landry Kouamé
      D’où ma réponse : il faut faire une distinction très nette entre, d’une part, les questions culturelle relatives à la conception du monde (hormis la bourgeoisie occidentale, les peuples du monde ignorent jusqu’à l’existence même de l’idée de Nature), et, d’autre part, les questions liées à l’environnement.

      .


    • nono le simplet nono le simplet 12 octobre 13:25
      ah si le problème de la pollution pouvait se réduire aux mégots de cigarettes ...

      La fumée d’une cigarette pollue autant que 10 voitures diesels tournant au ralenti pendant 30 minutes
      j’aimerais une source qui confirme cette affirmation surprenante ...

      • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 13:30

        @nono le simplet

        L’exemple de la cigarette c’est ce qu’on appelle un cliché pour traduire une réalité parmi tant d’autres. Pour les statistiques ⤵️https://www.planetoscope.com/recyclage-dechets/862-megots-de-cigarettes-jetes-dans-la-rue.html Si vous avez une étude qui exprime le contraire merci de la partager.


      • baldis30 12 octobre 19:10

        @Yves-Landry Kouamé
        bonsoir,

        contrairement à nono le simplet j’apprécie énormément la référence cigarette en me posant depuis longtemps une question relative à ce que contient le tabac en matière de pesticides..

        Car c’est fragile le tabac ! et si en France certains produits sont interdits je me pose la question de l’utilisation ... disons de composés arsénicaux ... dans les traitements de tabac cultivé à l’étranger ... et introduits en France soit par importation légale, soit par trafic ... Certes l’aspect arsénical ce n’est pas tout , d’autres éléments peuvent jouer mais je m’étonne que lors des saisies douanières on brûle les produits sans savoir ce qu’il y a dedans ... brûler d’accord mais en sachant ce qu’il y a dedans !


      • math math 12 octobre 15:12
        La nature a besoin de nous ?..ben non heureusement, elle nous engloutira nous et nos déchets en un rien de temps et puis elle ira mourir dans le soleil dans 4,5 milliards d’années !..un sacré nettoyage en perspective ?

        • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 16:39

          @math Triste avenir pour l’espèce humaine ! Dommage que l’homme ne soit préoccupé que par l’argent. Quand il n’y aura plus d’arbres et que le soleil nous frappera en plein visage de janvier à décembre, on prendra tous conscience et il sera déjà tard. Nos progénitures payeront pour notre cupidité !!


        • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 17:50

          @Yves-Landry Kouamé


          Heureusement que l’on n’a pas accès aux voyages spatiaux car on irait piller et polluer ailleurs ....

        • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 17:55

          @zygzornifle Mais oui vu que tous guidés par la cupidité et l’insouciance.


        • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 17:49

          7,5 milliards de pollueurs et nous dans notre petit coin on fait gaffe pendant que les autres s’en fichent royalement ....

          Comme la chasse au diesel alors que des pays en plein développement consomment n’importe comment , ha on se serre la ceinture inutilement pendant que les autres ricanent et s’il y a des réfugiés climatique qui partent de chez eux c’est chez nous qu’ils finiront .... 

          • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 17:53

            @zygzornifle C’est là le vrai soucis. Cependant que tous nos efforts ne sont pas inutiles. Ils contribuent à équilibrer les choses à un certain niveau. Si tout le monde devrait vivre au même niveau que les gros pollueurs, je crois qu’on serait tous morts d’ici une centaine d’année. Gardons notre conscience écologique, c’est une valeur.


          • zzz'z zzz’z 12 octobre 19:18

            @Yves-Landry Kouamé
            « Cependant que tous nos efforts ne sont pas inutiles. Ils contribuent à équilibrer les choses à un certain niveau. »


            Tout à fait les gros pollueurs deviennent plus riches, et les pauvres plus pauvres. Ce n’est pas cela qu’il faut faire : IL FAUT LES EXTERMINER !
             

          • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 19:27

            @zzz’z Pour exterminer il faut bien que ceux qui polluent prennent enfin conscience.


          • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 09:44

            @Yves-Landry Kouamé


            je crois qu’on serait tous morts d’ici une centaine d’année. 

            Meme sans pollution je serai mort , et de toute façon il va y avoir un grand écrémage car l’homme contre la nature déchaînée ne fait pas un plis et le réchauffement climatique quoi qu’on fasse ira en s’amplifiant , la planète se remet de toutes ses plaies car elle a du temps devant elle , l’humanité au moindre problème rampe comme un vulgaire asticot ....

          • Le421 Le421 12 octobre 19:29
            Là où je me marre, c’est quand je vois les favorisés friqués qui ont réussi, avec de l’entregent, à se faire construire de magnifiques villas « les pieds dans l’eau » qui voient leur bien massacré par la nature.
            Là où je pleure, c’est quand ces salopards invoquent la solidarité pour se faire indemniser et par la suite, l’augmentation des primes d’assurances...

            • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 20:45

              @Le421 C’est déplorable !!


            • mmbbb 12 octobre 19:30

              « Combien est grande notre ignorance ! » Non je ne suis pas d accord , ce sont toujours les politiques a courtes vues qui sont décidées ,Prenez le plastique , desormais ce polymère a envahi la terre entiere , lorsque les scientifiques font des carottages , ils retrouvent ces plastique ( le polyéthylène ) emprisonnés . Ces plastiques se sont désintegres et se mêlent desormais aux plancton c est une pollution systémique Voir les travaux de l IFREMER en médittérannée Entre autres , ces photos en profondeur, prises par des sousmarins genre Nautilus montrant les abysses jonchées aussi de plastques Que fait on ? rien on attend . C ’est la premiere fois dans l histoire de l humanite que le genre humain a reussit a polluer les ecosystemes en quatre generations.


              • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 19:36

                @mmbbb D’où notre ignorance très cher !! On n’a même pas encore fini de faire l’inventaire du vivant et déjà l’extinction avance à grands pas !! Ceux qui détruisent la forêt pour des raisons pécuniaires, se soucient-ils du fait que certaines plantent n’ont pas encore été étudiées et qu’elles pourraient être le remède à des maladies jusque là incurables ou inconnues ?? C’est de là que vient notre grande ignorance !!


              • Le421 Le421 12 octobre 20:25

                @mmbbb

                Demandez à Trump !!
                Il va vous accuser de « chinoiserie » !!
                 smiley


              • mmbbb 13 octobre 09:25

                @Yves-Landry Kouamé il y a un profond pardoxe dans l évolution , le cerveau humain est le plus développé, mais l homme est capable de comportements les plus primaires. Quant a l ignorance, je refute cette expression selon le Littre « État de celui qui ignore une chose, qui ne la connaît pas. » . Non il s agit plutot de négligence et de na pas vouloir voir . Exemple le mercure , element simple chimique et toxique. C ’est ce qu l on apprend en chimie . Qu ont ils fait les japonais après la guerre ? rien ils ont deverse les residus de mercure, et il y eut le scandale de la baie de Minamata. Les pesticides organo chlore et phospore sont des neurotoxiques , Produits mis au point par les Allemands en 1940 qui voulaient des armes neurotoxiques . On a deverse pendant des décennies ces insecticides sans aucune protection non seulement pour les agriculteurs et pour l environnement . Les etudes sont recentes et demontrent la toxite evidente de ces produits. Ces exemples pourraient etre decrits a l infini . Je refute votre argumentation puisque la science est un outil qui permettrait d avoir un jugement sur l evolution de l economie et de l environnement , mais c ’est l economie prime avant tout . Second paradoxe l éthymologie du mot economie vient du grec ancien , selon Oresme « maison et administration » Donc savoir gerer sa maison , hors ce n est pas le cas de l economie moderne qui ne gere pas mais tend a augmenter uniquement le chiffre d affaire . Et pour terminer selon les etudes de l universite de Stanford , etudes menees en l occurrence par le professeur Rodolfo Dirzo, il y aura un effondrement des populations animales et vegetales dans les cinquante ans si rien n est entrepris . Les USA sont capables de claquer pres de 400 milliards de dollars pour l etude d un avion F35 qui a des deboires, En revanche au niveau international aucun plan de preservation ( proctection des oceans avant qu ils ne deviennent des cloaques ) avec quelques millirads n est developpe , les generations futures ne pourront pas dire que nous savions pas. Il n y a que les libéraux qui affirment que tous cela ne sont que des affabulations d ecolo gauchistl a la derive Volia la pertinece du débat actuel


              • mmbbb 13 octobre 09:26

                @Le421 ce n est pas le seul, il suffit de lire les commentaires des liberaux de ce media et ceux de Contrepoints .


              • Yves-Landry Kouamé 13 octobre 10:17

                @mmbbb Ceux qui détruisent la forêt pour des raisons pécuniaires, se soucient-ils du fait que certaines plantent n’ont pas encore été étudiées et qu’elles pourraient être le remède à des maladies jusque là incurables ou inconnues ?? C’est de là que vient notre grande ignorance !! L’homme ne sait pas tout et ceux qui savent sont souvent étouffés pour éviter que certaines vérités ouvrent les yeux des plus ignorants. Vous avez l’air d’être très bien informé mais tout le monde est-il au même niveau d’information que vous ? Non je ne pense pas. Les organismes génétiquement modifiés ne font pas aujourd’hui l’objet d’études sérieuses, tant cela se révélerait ardu et remettrait en cause tout le système d’alimentation. Nombreux sont ceux dont le comportement a changé juste après avoir regardé un documentaire ou après avoir été témoin des méfaits d’une ignorance. Oui notre ignorance est grande !


              • Sergio Sergio 12 octobre 20:26

                « La nature a besoin de nous ! »



                NOUS, nous avons besoin de la nature, mais on ne le sait pas encore !

                • zzz'z zzz’z 12 octobre 20:35

                  @Sergio
                  Après 70.000 ans, il y en a qui sont lents à la détente !


                • Yves-Landry Kouamé 12 octobre 20:46

                  @Sergio En effet, quand on saura j’espère qu’il ne sera pas trop tard.


                • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 12:50

                  Belle aubaine pour ce gouvernement qui se déchaîne sur les taxes impôts et autres prélèvements , la planète a bon dos comme si l’augmentation des carburants allait sauver quoi que ce soit ....

                  La France c’est un atome dans ce monde , un atome qui serre la ceinture au citoyen et la pollution rapporte un « pognon de dingue » au gouvernement qui s’en sert comme un paravent .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès