• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Ça va bien finir par péter !

Ça va bien finir par péter !

On connait la discrétion des exploitants des centrales nucléaires, qui minimisent systématiquement les accidents à répétition qui s’y produisent, allant même jusqu’à quasi les dissimuler…jusqu’au jour où des journalistes perspicaces finissent par découvrir le pot au roses.

On découvre aujourd’hui ce qui s’est passé au printemps 2014, dans la centrale de Fessenheim, dans la plus parfaite discrétion.

Pour bien comprendre la problématique nucléaire, il s’agit d’une banale histoire d’eau, banale et pourtant essentielle, car toutes ces « marmites nucléaires » doivent être refroidies en permanence, et si par malheur, les tuyaux qui véhiculent cette eau servant au refroidissement deviennent défaillants, on va vers des gros problèmes. lien

C’est l’emballement du réacteur, et si le circuit de refroidissement n’est pas restauré rapidement, il y a un point de non-retour, comme à Tchernobyl ou Fukushima : la fonte du réacteur, avec les conséquences que l’on sait : un corium qui se crée, s’enfonce dans le sol, et produit pendant des centaines d’années une monstrueuse pollution sans qu’il soit possible de la contenir.

À Tchernobyl, on sait que des milliers d’hommes ont laissé leur vie pour stopper l’enfoncement de ce corium, et qu’un sarcophage a été construit pour limiter en partie les rejets dans l’air.

À Fukushima, aucune solution à ce jour n’a pu réellement être mise en place…

Alors que s’est-il passé un vilain jour du printemps de 2014 ?

À 15h51, une « fuite d’eau » avait endommagé les circuits électriques, et un des deux réacteurs a du être arrêté en urgence, et pourtant Sophie Letournel, chef de la division de Strasbourg de l’ASN, a affirmé « la centrale n’a jamais été dans une situation qui aurait nécessité un arrêt d’urgence  ».

Toujours est-il qu’il a fallu utiliser du bore, lequel a été injecté dans le réacteur, afin de provoquer un arrêt d’urgence.

À ce stade, il faut se poser la question : « pourquoi utiliser du bore », alors qu’il suffisait de provoquer la chute des barres de commande, ce qui est la pratique règlementaire lorsque l’on veut arrêter un réacteur ?

L’ASN a donc fait parvenir toute une série de questions, auxquelles l’exploitant a répondu : « les barres servant au ralentissement de la réaction nucléaire (…) n’ont pu être manœuvrées », et selon des journalistes allemands, la fuite d’eau aurait mis « un système de sécurité hors de combat  ».

On comprend donc que si cette procédure a été utilisée, c’est que le dispositif d’arrêt d’urgence ne fonctionnait pas, et s’il ne fonctionnait pas, c’est que la fuite d’eau a du être très importante pour provoquer de tels dégâts.

Pourtant, malgré la gravité de « l’incident », ce dernier a été classé « 1 » sur une échelle qui en compte 7.

Bien sur, au plus haut niveau, on tente d’étouffer l’incendie médiatique, minimisant comme d’habitude « l’incident ». lien

Le plus intéressant est de découvrir comment « l’incident » avait été présenté à l’époque, puisque la communication faite par l’exploitant se limitait à évoquer une fuite… lien

En Allemagne, on évoque pourtant un « grave incident  ». lien

Espérons que nous en saurons un peu plus bientôt, mais ce qui est sur, c’est que cet « incident » s’ajoute à une liste déjà longue, commencée il y a longtemps.

Un autre point de fragilité de ces centrales est celui des générateurs de vapeur, consistant en un faisceau tubulaire composé de 3500 à 5600 tubes, lesquels sont destinés à utiliser l’énergie du circuit primaire afin de transformer l’eau en vapeur, laquelle va alimenter la turbine qui produira l’électricité.

Or, depuis 2006, des dégradations de ces tubes sont régulièrement constatées, provoquées par des « fissures de fatigue », ou leur nettoyage chimique…Il arrive aussi qu’un colmatage progressif, par dépôts d’oxydes, entraine des vibrations, lesquelles provoquent un développement rapide de fissures, et plus une centrale nucléaire à d’années d’existences, plus ces incidents se multiplient, provoquant dans un 1er temps, l’arrêt des réacteurs. lien

S’il faut en croire l’ASN (l’autorité de sûreté nucléaire), les phénomènes de corrosion se multiplient concernant en priorité 8 réacteurs nucléaires français : Bugey 2 et 3, Fessenheim 2, Gravelines 3, Chinon B2 et Blayais 2,3 et 4.

C’est ainsi que le 18 février 2008, la centrale nucléaire de Fessenheim a subi une fuite du circuit primaire, fuite dont l’origine est la fissuration d’un tube.

Lorsqu’un tube présente des défauts, l’exploitant décide de boucher celui-ci, mais il arrive que la procédure ait été mal réalisée, et le bouchon se déplace sous l’effet de la pression, se retrouvant finalement à l’autre extrémité du tube : c’est ce qui s’est passé dans la centrale de Saint-Alban en mai 2008, ou en février 2009 dans le réacteur n° 3 de la centrale de Paluel.

Ces problèmes de « bouchons qui se déplacent  » peuvent aller jusqu’à son éjection brutale, comme dans la centrale nucléaire de North Anna, aux USA, en 1989. lien

En octobre 2015, un problème de joints a été détecté sur les 2 réacteurs en fonctionnement de la centrale de Flamanville. lien

S’ajoutent à ces problèmes de bouchons, de corrosion, de vibrations intempestives, de joints, la vétusté des installations, la dégradation du béton, (lien) et les manœuvres accidentelles, dues à des « étourderies » :on sait que le facteur humain est l’une des principales causes des accidents nucléaire, si l’on veut bien en croire de nombreux rapports officiels évoquant la multiplication des erreurs humaines dans les centrales nucléaires françaises. lien

Pas étonnant dès lors que la Suisse, le Luxembourg, et l’Allemagne viennent récemment de demander la fermeture immédiate de Fessenheim, Bugey, et Cattenom.

La centrale nucléaire de Bugey, l’une des plus vieilles de notre pays, étant à 70 km de Genève, on comprend l’inquiétude helvétique et la plainte déposée le 2 mars dernier. lien

Quand à Fessenheim, elle se trouve à la frontière allemande, et on ne peut s’étonner de la demande germanique, par la voix de Barbara Hendricks, ministre de l’environnement du gouvernement Merckel, réclamant par courrier à Ségolène Royal, la fermeture dans les meilleurs délais de cette vieille centrale dangereuse. lien

Les centrales nucléaires belges, et celle de Cattenom en Moselle suscitent aussi les inquiétudes légitimes allemandes, dénonçant l’insécurité de cette centrale mosellane, le Luxembourg ayant à l’occasion saisi la Commission européenne.

En effet, sur la base d’un rapport, signé par le professeur Manfred Mertins, lequel a comparé les normes en vigueur internationales concernant la centrale de Cattenom aux normes de cette dernière.

C’est la douche froide : tremblements de terre auxquels la centrale n’est pas préparée, inondation, crash d’avion, défaut d’alimentation électrique, efficacité du refroidissement du réacteur, l’expert dresse une longue liste de ce qui n’est pas acceptable. lien

Ajoutons à ça la débâcle financière d’EDF, ponctuée par le départ de son directeur financier, Thomas Piquemal, lequel s’inquiète des dérives financières des EPR, en Finlande, en Angleterre (Hinkley Point) ou à Flamanville.

Il est en total désaccord sur la faisabilité du projet de la centrale EPR d’Hinkley Point, et son départ à provoqué une chute du titre d’EDF, perdant à l’ouverture de la Bourse de Paris plus de 8%. lien

Pourtant, malgré ses promesses de réduire la part du nucléaire en développant les énergies propres, Hollande s’obstine à faire la promotion du nucléaire, puisqu’il a maintenant lié l’éventuelle fermeture de Fessenheim au démarrage de l’EPR de Flamanville, prévu maintenant à fin 2018, mais qui devait l’être en 2012, qui ne devait coûter que 3,3 milliards d’euros, coût porté aujourd’hui à plus de 10 milliards, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les finances de l’état, ce dernier étant actionnaire à 80% d’EDF.

Ce qui n’a pas empêché l’ex verte Emmanuelle Cosse d’affirmer que Fessenheim sera fermée fin 2016lien

Les casseroles que traîne cette centrale « modèle » de Flamanville, présentée comme le fleuron de notre industrie nucléaire, se sont accumulées au fil des années : des fissures dans le béton de la plateforme ont suspendu les travaux pendant un mois, 2 ouvriers y ont perdu la vie en 2011, alors que sont évoqués des trous dans le béton, et des manques de ciment par endroits, le bétonnage est de nouveau suspendu en 2012, en avril 2015 une « anomalie » est découverte dans la composition du couvercle de la cuve, et au fond de celle-ci, en juin de la même années, des difficultés de fonctionnement des soupapes de sûreté sont constatées…lien

En attendant, à Fukushima, ce sont 20 millions de mètres cubes de déchets radioactifs qui sont entassés sur 70 000 lieux de stockage, en attendant d’être enfouis dans une zone rouge ou la vie humaine ne sera plus possible. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « les paroles sont comme l’œuf, à peine écloses, elles s’envolent ».

Le dessin illustrant l’article est de Hermann

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Vous entrez dans une zone d’exclusion

La vilaine farce nucléaire

Nucléaire, le syndrome du Titanic

Ça chauffe à Tchernobyl

EPR, la cocotte minute nucléaire

Nucléaire, la cible terroriste

La France a peur

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Le mensonge nucléaire de Sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Courage, fuyons

Les tricheurs de Fessenheim


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

288 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 8 mars 2016 10:48

    Avec des centrales de 40 ans, on est plus près de la catastrophe chaque jours..faudra simplement « pendre » les mafieux du nucléaire après l’explosion.. !


    • steklo steklo 8 mars 2016 13:14

      @Le p’tit Charles
      Il suffit pas de dire des conneries, il faut les expliquer. Pourquoi une cuve en inox qui aurait 40 ans serait moins étanche que neuve ????


    • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 13:51

      @steklo

      Vous n’avez jamais entendu parler du calcul à la fatigue en résistance des matériaux ?

      C’est pourtant l’une des premières notions que l’on apprend dans le domaine. Clé d’ailleurs du calcul du vieillissement programmé.


    • julius 1ER 8 mars 2016 16:27
      Il suffit pas de dire des conneries, il faut les expliquer. Pourquoi une cuve en inox qui aurait 40 ans serait moins étanche que neuve ????

      @steklo

      parcequ’avec le temps et la corrosion elles se fissurent ces cuves (même en inox )et c’est cela qui limite la durée dans le temps de ces centrales ......
      et le problème c’est que l’on ne peut pas changer les cuves !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

    • steklo steklo 8 mars 2016 20:59

      @julius 1ER
      Alors ayez confiance en nos milliers d’ingénieurs qui rentrent le soir chez eux très tard pour la fierté de notre technologie, la technologie française comme dirait De Gaulle et pas ces rigolos de socialos bobos, n’imposez pas à notre pays le charbon comme en Allemagne et bientôt ses milliers de morts prématurés de cancer et de pneumopathie, sachez que les poumons de vos petit enfants sont 10 fois plus fragiles que les votres, ne leur imposez pas en plus de l’alimentation une espèrance de vie moitié celle de la votre.


    • exocet exocet 8 mars 2016 23:12

      @steklo
      « Alors ayez confiance en nos milliers d’ingénieurs qui rentrent le soir chez eux très tard pour la fierté de notre technologie, »

      C’est des syndicalistes d’EdF que vous parlez, là ?
      Qui rentrent chez eux le soir très tard ?

      Arf....


    • Ruut Ruut 9 mars 2016 07:16

      @julius 1ER
      Pourquoi ne peut on pas mouler des nouvelles cuves sur des anciennes ?


    • armand 11 mars 2016 10:47

      @Ruut
      excellente proposition, moi je demande du chocolat aux noisettes pour ces nouvelles cuves. smiley


    • Julien30 Julien30 8 mars 2016 10:49

      Ah ça on sent bien que vous avez envie que ça pète et avec un maximum de morts, ce jour-là vous prendrez vraiment votre pied !


      • César Castique César Castique 8 mars 2016 10:56

        @Julien30


        J’allais écrire, « Ça y est, Pépère a pris son pied nucléaire du mois... »


        C’est vraiment un cas...

      • gaijin gaijin 8 mars 2016 11:19

        @Julien30
        pourquoi des morts ?
        si on en crois votre caste la radioactivité n’a jamais tué personne ........
        donc si ça pète on ne risque rien ( enfin surtout ceux qui seront prévenus a temps et qui auront les moyens de se barrer rapidement )
        rien a part le cancer bien sur mais comme de toute façon on va mourir faut pas s’en faire .....
        alors a quoi bon se priver des plaisirs d’un bon vieux feu d’artifice ( pardon d’un incident provoquant une explosion d’hydrogène )

        yepeee !
        http://bit.ly/1X9jSwh

        et puis qui sait avec suffisamment de radiations l’humanité finira peut être par muter en une espèce intelligente


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 11:30

        @Julien30
        c’est étonnant votre tournure d’esprit...

        j’habite à quelques kilomètres d’une des plus dangereuses centrales nucléaires française, et vous imaginez que ça me ferait plaisir que ça pète ?
        et bien non, je ne suis pas masochiste...et si je me bat pour essayer d’informer les populations du danger potentiel que représente cette énergie, c’est aussi parce que je suis en première ligne.

      • Julien30 Julien30 8 mars 2016 11:33

        @gaijin
        Ma caste ? Je n’appartiens à aucune caste sur le sujet, je n’ai pas d’opinion tranchée je n’en ai pas les compétences, contrairement apparemment à vous et à Cabanel qui passez votre temps à jouer les spécialistes de la question et à donner des leçons. Ce que je peux constater par contre au-delà de votre propagande c’est juste qu’il n’y a eu aucun incident majeur en Europe à part Tchernobyl depuis l’établissement du nucléaire civil et que les cassandres dans votre genre ne cessent malgré tout d’annoncer l’apocalypse tous les jours, vous êtes quand même un tout petit peu grotesques, et morbides.


      • César Castique César Castique 8 mars 2016 11:41

        @olivier cabanel


        « ......et si je me bat pour essayer d’informer les populations du danger potentiel que représente cette énergie... »


        Vous avez placé vos éconocroques dans une entreprise de déménagement ?

      • Croa Croa 8 mars 2016 11:52

        À Julien30,
        On ne peut pas avoir envie que ça pète... Sauf au loin !

        Car bien sûr que ça va finir par péter, sauf chance insolente. Mais le mieux serait que ça pète à l’autre bout du pays : Enfin le gouvernement devra bien mettre fin à ces conneries et nous pourrons bientôt finir par dormir tranquille !


      • gaijin gaijin 8 mars 2016 12:00

        @Julien30
        «  Je n’appartiens à aucune caste sur le sujet, je n’ai pas d’opinion tranchée »
        vous faites bien semblant ....

        «  c’est juste qu’il n’y a eu aucun incident majeur en Europe à part Tchernobyl »
        ça change quelque chose que ça soit en europe ? parce que si oui a l’époque tchernobyl c’était pas l’europe ....
        donc three miles island : amérique
        tchernobyl : urss
        fukushima : asie
        le prochain ça risque d’être où ?

        « les cassandres dans votre genre ne cessent malgré tout d’annoncer l’apocalypse tous les jours »

        et le comique de l’histoire c’est qu’on va forcément finir par avoir raison .....

        la question c’est quand ? 


      • pemile pemile 8 mars 2016 12:04

        @Julien30 « il n’y a eu aucun incident majeur en Europe »

        Même sans « péter » les centrales laissent la gestion de leurs déchets aux générations futures, non ?


      • Julien30 Julien30 8 mars 2016 12:59

        @pemile
        Et vous suggérez quoi pour remplacer, au-delà du coût économique a priori considérable de remplacement et de renouvellement des infrastructures ? Le charbon ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:03

        @Croa
        dormir tranquille ?

        disons un peu plus tranquille, parce qu’il restera ensuite la question du démantèlement...
        ces milliers de tonnes de déchets très radioactifs, que personne ne voudra, et pour lesquels aucune solution acceptable n’a été trouvée...
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:13

        @Julien30
        à part Tchernobyl....

        et alors, vous pensez que ce n’est pas suffisant pour décider d’arrêter les conneries ?

      • steklo steklo 8 mars 2016 13:19

        @olivier cabanel
        Et bien il se trouve que les populations qui vivent autour des centrales sont celles le plus favorable au nucléaire ! c’est comme le racisme, c’est ceux qui ne voient jamais d’immigrés qui le sont le plus


      • steklo steklo 8 mars 2016 13:23

        @gaijin
        Au lieu de perdre ton temps à t’occuper des pays lointains, tu devrais te soucier de tes enfants qui respirent les gaz d’échappement et bouffent du glucose afin de ne pas avoir à assister à leur enterrement !


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:30

        @steklo
        ah bon ?

        vous avez quelques preuves pour étayer vos dires ?
        en tout cas un sondage lancé ce jour par le Progrès montre le contraire.

      • steklo steklo 8 mars 2016 13:53

        @olivier cabanel
        Désolé je crois pas aux médias et aux journalistes, j’habitais près de Bagnols sur cèze près de la centrale de Marcoule et je sais de quoi je parle ! maintenant je suis sur Frontignan tout près de cuves de pétrole classé Seveso, et là personne ne s’en souci


      • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 14:14

        @pemile qui écrit : « Même sans « péter » les centrales laissent la gestion de leurs déchets aux générations futures, non ? ».

        C’est effectivement le problème essentiel. Qu’une centrale pète, c’est un accident, quelques dizaines de morts immédiates, voire moins, Quelques dizaines de milliers de morts différées, pas de quoi en faire un drame. C’est peut-être cynique, mais, peut-être, pas trop loin de la réalité.
        .
        En revanche, les déchets sont une immonde saloperie qui va polluer la terre durant des dizaines (si ce n’est des centaines) de milliers d’années.
        Avec, à la clé, peut-être, la disparition de l’humanité.
        .
        Ce n’est pas forcément, certainement pas, la fin de la vie sur terre. La vie en a vu bien d’autres. Par exemple, les scorpions résistent parfaitement bien à des doses de radioactivité qui tuent un homme en quelques heures. Verra-t-on, dans quelques millions d’années une civilisation de scorpions « intelligents ».
        .
        À propos d’intelligence, le genre homo existe depuis, environ, 2 millions d’années, l’espèce homo qui se prétend sapiens est apparue il y a moins de 200.000 ans. À titre de comparaison, les dinosaures, réputés stupides, ont dominé la terre durant plus de 160 millions d’années (et, avec les oiseaux, ils ont encore pas mal de représentants).
        .
        60 ans de production électrique contre 100.000 - 200.000 ans de déchets : BRAVO les nucléocrates.


      • julius 1ER 8 mars 2016 17:14

        Et bien il se trouve que les populations qui vivent autour des centrales sont celles le plus favorable au nucléaire !


        @steklo

        c’est très vrai mais c’est surtout parceque EDF leur a payé des tas d’infrastructures, ces gens ne sont pas dérangés par ces grosses verrues mais par contre ils iront protester si on leur installe une éolienne !!!!

      • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 18:25

        @steklo
        amusant....

        le seul fait d’habiter près d’une centrale nucléaire vous permet d’affirmer « je sais de quoi je parle »
        vous êtes trop !
         smiley

      • steklo steklo 8 mars 2016 21:08

        @olivier cabanel
        je sais de quoi je parle voulait dire je fréquente la population bagnolaise liée ou pas au nucléaire et qui y est majoritairement très favorable (vous êtes peut-etre parisien !!). Tout le monde anti_nucléaire sur cet article avait compris


      • steklo steklo 8 mars 2016 21:15

        @julius 1ER
        Et bien voilà ! on les a payés, alors si l’on paye la population française par une facture d’électricité 2 fois moins chère qu’en Allemagne, elle devrait y être également favorable ... s’il n’y avait pas les soi-disant écolos et ses médias favorables


      • exocet exocet 8 mars 2016 23:15

        @Croa
        « Mais le mieux serait que ça pète à l’autre bout du pays »

        Apparemment chacun espère que ça ne pètera pas près de chez lui....


      • Jean Pierre 8 mars 2016 23:26

        @steklo

        Donc les populations d’Ukraine et du Japon qui vivent près des centrales ayant sautés sont les plus favorables au nucléaire ? On en apprends tout les jours !

      • mimi45140 9 mars 2016 00:41

        @steklo
        Vous avez surement raison, ils préfèrent mourir de suite plutôt que souffrir pendant des mois.

        Je vous remercie de l’information moi qui habite à quarante kilomètres de st laurent des eaux ,je vais voir si je ne peux pas déménager dans cette commune.
        Pour corroborer vos dires, vous me rappelez même l’étonnement de la secrétaire de mairie lorsque je lui ai demandé si ils disposaient de pastilles d’iode au camping municipal elle m ’a répondu qu’ elle n’en voyait pas l’utilité , a sa décharge il est vrai que je ne me suis pas renseigné mais les nouvelles tentes décathlon nous protègent peut être des radiations .
        Pour info à cette époque 1995, j’ai demandé qui intervenait en cas d’ accident, on m’a répondu les pompiers de blois , après renseignements au casernement , il m’a été répondu que vu qu’il n’y avait pas accident le groupe n’était pas encore constitué , je part dormir « tranquille ». 

      • Ruut Ruut 9 mars 2016 07:19

        @Croa
        Vue comment notre gouvernement gère le chômage en augmentant les délocalisations et en facilitant la sous traitance et les emplois délocalisés hors de France, je doute de ses choix dans la gestion du dossier Nucléaire.


      • gaijin gaijin 9 mars 2016 16:59

        @steklo
        j’ai pas d’enfants parceque j’ai compris très tot qu’il fallait arrêter les conneries et je passe une partie de ma vie a expliquer a mes contemporains qu’il faut arrêter le glucose .... ( les produits laitiers, l’aspartam, les vaccins .....)

        quand aux pays lointains il ne sont plus si lointains en ces temps de mondialisation sauvage et les poissons péchés au japon se retrouvent sur nos marchés ......( arrivée par l’espagne réetiquetage et hop .....)
        y a du soucis a se faire pour les sushis !


      • steklo steklo 10 mars 2016 19:13

        @Jean Pierre
        Ca c’est votre logique pernicieuse


      • steklo steklo 10 mars 2016 19:17

        @mimi45140
        Oui tu te pose trop de questions ! tu va te rendre malade pour rien ! fais comme pour les gaz d’échappements, ne met pas de masque et respire profondémment


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2016 19:33

        @steklo
        il faut croire que la population bagnolaise ne consulte pas agoravox, puisque un sondage récent démontre que 7 français sur 10 demandent à ce que les vieilles casseroles nucléaires délabrées soient fermées immédiatement.

         smiley

      • steklo steklo 10 mars 2016 19:35

        @gaijin
        On a donc beaucoup de combats en commun ! de toute façon, on ne maîtrise pas tout, même l’alimentation idéale c’est hyper compliqué (les graisses saturées qui étaient mauvaises ne le sont plus, les fruits et légumes c’est le top mais le régime cétonique c’est encore mieux !!!). Quand aux radiations, elles sont de partout, naturelle dans notre corps, le radon que l’on respire, dans les avions, sur les zones montagneuses, intense pour les scanners et radiographies, parfois salvatrice pour le cobalt, les scintigraphies et surtout le soleil


      • Homme de Boutx Homme de Boutx 11 mars 2016 12:20

        @steklo
        Méfiez-vous que l’on ne vienne pas plutôt vous réclamer le double de chacune de vos dernière factures EDF sur 30 ans car c’est bien vous qui aurez profité de cette manne pendant tout ce temps d’ailleurs il y a eu un précédent cette année et vous savez ce qu’on fait en ces temps de la non rétroactivité de la loi....
        @ Cabanel : vous avez déclenché de sacrées réactions en chaine ! smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 mars 2016 13:17

        @Homme de Boutx
        oui, et c’est intéressant, car ça permet de dévoiler la vrai nature des lobbyistes pronuk, de comprendre leur manière de tenter de désinformer, et ainsi la réalité éclate aux yeux de tous.

        @+

      • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 11 mars 2016 13:42

        @olivier cabanel


        Un peu comme à la CRIIRAD ?....hmmm, en terme de désinformation, je pense que vous les surpasser largement. Il ne vous manque plus que la caution scientifique.
        A lobbyistes, lobbyiste et demi !

      • olivier cabanel olivier cabanel 11 mars 2016 22:56

        @Ni naïf Ni Crédule
        voila, je me demandais : « mais qui est ce »ni naïf, ni crédule« 

        je sentais une forme d’immaturité
        à la limite de me poser la question : »si ça se trouve, c’est un gamin qui veut se la jouer"
        et finalement, sur la base d’une lecture de ce dernier commentaire porteur d’une faute d’orthographe assez énorme, j’ai ma réponse.
         smiley

      • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 12 mars 2016 08:45

        @olivier cabanel

        Vous êtes bien à la « limite » de vous poser des questions, mais je crois que la « limite » de ne pas répondre aux miennes a été largement dépassée ! Un « doute » vous habite ou bien est-ce une retenue de votre part ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2016 08:46

        @sarcastelle
        ah bon ? j’ai quand même remarqué que vous étiez très attentive aux fautes qui vous échappent parfois...


      • Henry Canant Henry Canant 8 mars 2016 11:13

        Je ne sais pourquoi, plus je lis les articles de Cabanel sur le nucléaire, plus je deviens fana de cette’énergie.


        • tonimarus45 8 mars 2016 13:25

          @Henry Canant— ne me demandez pas trop pourquoi,, ??????? mais si vous insistez ?????


        • gaijin gaijin 8 mars 2016 11:23

          jusque là ça va
          jusque là ça va
          jusque là ça va 
          jusque là ça va
          jusque là ça va
          jusque là ça va
          jusque là ça va
          jusque là ça va
          jusque là ça va
          https://www.youtube.com/watch?v=FPMvKI6oIe0


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 11:27

            @gaijin
            un grand moment du cinéma français, avec l’un des plus talentueux dialoguiste.

            merci...et c’est en parfaite phase avec l’article.
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 11:40

            @ tous

            participez au sondage pour ou contre la fermeture des vieilles centrales nucléaires
            c’est aujourd’hui.

            • wawa wawa 9 mars 2016 16:54

              @olivier cabanel

              votre lien ne marche pas/plus, je n’ai pas pu voter pour la prolongation de durée de vie des centrale

               :-> 

              en tant qu’ancien lyonnais, je redécouvre « le progrès » version internet

            • olivier cabanel olivier cabanel 9 mars 2016 16:58

              @wawa
              désolé,

              comme je le pensais, la pétition était limitée à quelques jours...
              s’ils la remettent, je le signalerais

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 mars 2016 12:04

              Une réflexion comme ça :

              les écolos sont tellement (...) qu’ils seraient bien capable d’aller faire péter une centrale juste pour dire que c’est pas sécurisé.


              • pemile pemile 8 mars 2016 12:12

                @Olivier Perriet
                Quelle est la caractéristique principale d’un anti-nucléaire, la peur.
                Quelle est la caractéristique principale d’un pro-nucléaire, le mensonge.

                Humainement, quel est le comportement le plus sain et le plus condamnable ?

                N’oubliez pas non plus que le problème n’est pas tant le nucléaire, mais la croissance de la consommation d’énergie, plus l’humanité dispose d’énergie, plus elle détruit la planète.


              • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:06

                @Olivier Perriet
                pas besoin d’en faire péter une, greenpeace a démontré qu’on pouvait y pénétrer comme dans un moulin, et si ils avaient eu l’intention que vous dites, ils l’auraient fait.

                je trouve donc particulièrement malhonnête votre accusation.
                par contre, vous ne devez pas ignorer que de tristes crétins au nom d’un islamisme dévoyé songent à s’en prendre à nos si fragile centrales...
                et là, il ne sera plus question d’accuser les militants écolos, il s’agira juste de constater les dégâts.

              • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:11

                @pemile
                dans votre petit monde obscur, vous n’avez donc jamais entendu parler d’une gestion intelligente de l’énergie ?

                nous pouvons aujourd’hui être éclairés autant en gaspillant moins d’énergie...
                mais apparemment, votre culture est défaillante.
                 smiley

              • pemile pemile 8 mars 2016 15:28

                @olivier cabanel « vous n’avez donc jamais entendu parler d’une gestion intelligente de l’énergie ? »

                Je suis en 100% renouvelable, me sers de 2 nanopc pour piloter relais, électrovannes et capteurs, et suis sur que ma consommation annuelle est bien inférieure à la votre smiley


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 mars 2016 16:07

                @olivier cabanel

                pas besoin d’en faire péter une, greenpeace a démontré qu’on pouvait y pénétrer comme dans un moulin, et si ils avaient eu l’intention que vous dites, ils l’auraient fait.

                C’est un peu ce que je veux dire :
                Entre des fanatiques militarisés et les commandos de greenpeace, qui peuvent tous les deux passer en force, il semble n’y avoir qu’une différence de degré, et pas de fond.

                Quelle est la différence entre le lanceur d’alerte et le saboteur ?

                Sur d’autres sujet, je peux facilement, par exemple, rentrer dans un magasin et partir sans payer, pour démontrer les failles du système.
                Griller les feux rouges pour démontrer que le Code de la route n’est pas sûr.
                etc...


              • Croa Croa 8 mars 2016 16:37

                À olivier cabanel « nous pouvons aujourd’hui être éclairés autant en gaspillant moins d’énergie »
                *
                Est-ce seulement utile à quelque chose de s’éclairer autant ???
                - Quel intérêt y a-t-il à éclairer des rues hors centre-ville et où il ne passe quasiment personne voire personne ?
                - Quel intérêt à éclairer toute la nuit des vitrines de magasin fermés la nuit ? (Il faudrait taxer ça : Il s’agit toujours de magasins de luxe. Les commerçants modestes n’oublient pas d’éteindre en fermant boutique !)


              • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 18:26

                @pemile
                vous vous croyez encore dans une cour d’école ou lorsqu’un gamin déclare mon père, il est pompier, l’autre lui répond, le mien est gendarme ?

                 smiley

              • pemile pemile 8 mars 2016 18:31

                @olivier cabanel « vous vous croyez encore dans une cour d’école »

                Les gamins, comme vous, savent très bien mentir !

                Quel est votre fournisseur d’énergie, quelle est votre consommation annuelle et lesquelles de vos solutions miracles utilisez vous pour vous même ?


              • Henry Canant Henry Canant 8 mars 2016 18:45

                @olivier cabanel 


                « islamisme dévoyé »

                En existerait-il un autre ?


              • exocet exocet 8 mars 2016 23:21

                @Croa
                Quel intérêt y a-t-il à éclairer des rues hors centre-ville et où il ne passe quasiment personne voire personne ?
                - Quel intérêt à éclairer toute la nuit des vitrines de magasin fermés la nuit ? (Il faudrait taxer ça : Il s’agit toujours de magasins de luxe. Les commerçants modestes n’oublient pas d’éteindre en fermant boutique 
                 !)

                Quel intéret à faire payer seulement 10% de leur facture d’électricité à plusieurs centaines de milliers d’employés EdF, ErdF, GdF, avec les gabegies que celà entraine et la prise par eux de contrats gargantuesques ? (jusqu’a 36 kW)...


              • Jean Pierre 8 mars 2016 23:30

                @Olivier Perriet

                Etes-vous capable de vous rendre compte de la stupidité de votre commentaire ?

              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 2016 09:25

                @Jean Pierre

                Et donc ?
                La comparaison avec les feux rouges ne me semble pas stupide


              • Jean Pierre 9 mars 2016 13:09

                @Olivier Perriet
                Elle ne vous semble pas stupide et c’est bien le problème.

                Quand des militants de Greenpeace entre dans une centrale nucléaire, ils ne font courir de danger à personne. Au contraire, ils attirent l’attention sur un manque de sécurité qui peux conduire à des amélioration. Griller un feux rouge c’est mettre des vie en danger pour prouver quoi ? Que griller des feux est dangereux ? 

              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 2016 14:01

                @Jean Pierre

                Oui, moi aussi, si je prends un viseur laser et que je le braque sur François Hollande, je ne lui ferai courir aucun risque. Je doute qu’il apprécie ce geste « anodin ».

                Après il faudrait choisir :
                le militant de Greenpeace il est antinucléaire ou il veut améliorer le nucléaire ?


              • Jean Pierre 9 mars 2016 14:54

                @Olivier Perriet
                Il est antinucléaire principalement pour des raison liées à la sécurité et en entrant dans une centrale, il fait concrètement la preuve que la sécurité y est mal assurée contrairement aux affirmations des autorités. C’est aussi simple que cela. Tout le monde a compris, sauf vous.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 2016 17:07

                @Jean Pierre
                « il fait concrètement la preuve que la sécurité y est mal assurée contrairement aux affirmations des autorités »

                En somme, comme un type qui grillerait un feu rouge pour prouver que la route n’est pas sûre.


              • Jean Pierre 9 mars 2016 18:34

                @Olivier Perriet
                Un militant antinucléaire qui pénètre dans une centrale ne crée aucun danger contrairement à type qui grille un feux rouge. 

                Vous êtes parti depuis votre premier commentaire dans une démonstration stupide. Pourquoi vous enfoncer davantage ?

              • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2016 19:34

                @Henry Canant
                oui


              • straine straine 8 mars 2016 12:20

                Avec une dette de 248,435 milliards d’euros à long terme je suis confus d’appendre que les règles de sécurité aussi laxiste puissent exister ....   smiley

                .


                • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:09

                  @straine
                  nous sommes tous en effet « confus »

                   smiley

                • Pyrathome Pyrathome 8 mars 2016 14:12

                  @straine
                  Une dette gargantuesque et qui ne prend pas en compte le coût des démantèlements futurs et donc que l’on peut facilement multiplier pas deux, au moins !!


                • steklo steklo 8 mars 2016 12:59

                  2iem article en 3 jours ! les anti-nucléaires, vous commencez à nous emmerder. Si le progrès vous oripile tant, le seul moyen de faire fermer les centrales est d’arrêter d’utiliser l’électricité, d’allumer les bougies et mieux de vous casser vivre dans des grottes. 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:08

                    @steklo
                    quelle grossière caricature.

                    vous semblez ignorer qu’il existe aujourd’hui des énergies propres, capables de remplacer toutes les énergies fossiles, nucléaire compris.
                    vous vivez peut-être dans une grotte ?
                     smiley

                  • steklo steklo 8 mars 2016 13:34

                    @olivier cabanel
                    Ah oui super ! et bien voilà il faut toutes les remplacer ... les énergies fossiles, Et bien avant d’y arriver, vous en êtes pas sortie de votre grotte


                  • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 14:23

                    @steklo
                    Monsieur la caricature, actuellement les Italiens, suisses, espagnoles nous achètent de l’électricité nucléaire à 0.26 le KWh, alors qu’il coute à EDF 0.42 pour le produire. Vous allez me dire qu’il ne faut pas le vendre. Oui mais comme on ne peu pas stocker cette énergie, c’est soit le vendre et limiter la casse, soit allumer toutes les routes de France (et les immeubles) pour s’en débarrasser.

                    Donc au lieu de fantasmer sur une technologie sous disant du futur et de se palucher en se glorifiant d’être les champions du monde du nucléaire, ne pensez-vous pas que l’élaboration d’un simple business plan nous aurait éviter ce gachis ?

                    Parce que EDF c’est 37 milliards de dettes au quelle il faut ajouter 23 milliards pour Hinkley Point, 35 milliards pour Bures, 4 milliards pour Areva, 1 milliards pour la rénovation des centrales thermiques, xxx milliards pour Flamanville et le démantèlement. Ca commence à chiffrer


                  • joletaxi 8 mars 2016 14:56

                    @Trelawney

                    ha les chiffres, sur avox, on est fâché grave avec les chiffres

                    donc, le kw nuc, coûte....54 euros pour 1000 kws, et pour l’antinuc de base cela fait donc 0.42 euros le kw

                    je lis que les allemands inondent le réseau européen, avec des bons kws renouvelables... à prix négatif, les autrichiens, et les polacs ont même menacé de fermer leur réseau à ces bons kws... allez comprendre


                  • joletaxi 8 mars 2016 15:11

                    @olivier cabanel

                    bonjour oh Mage.. boréal, ou bourré, ou borassique

                    d’abord, une simple recherche vous aurait expliquer, mais à quoi bon, que la puissance d’un réacteur se module à la fois par les barres de contôle, mais aussi par injection de bore, c’est une procédure classique
                    ils avaient pensé à de l’argile en infusion, mais allez comprendre,ils ont choisi le bore, qui en plus est, selon la secte, hautement cancérigène, surtout en infusion, je me demande même si Monsanto n’a pas un brevet là-dessus ?

                    concernant les énergies propres, comme vous dites( rien de plus naturel qu’un petit piaf coupé en rondelles) vous devriez vous rapprocher de nos amis anglais, cela ne s’arrange pas vraiment

                    https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2016/03/07/wind-and-solar-have-destroyed-the-market/

                    la population irlandaise avait pu faire face aux grandes famines avec la patate, ce serait formidable que nos amis anglais eux aussi s’en servent non ?
                    Je comprends d’autre part parfaitement que vous refusiez de faire profiter de votre expertise, les « boches », après tout, ils méritent bien une bonne faillite, on parle de 1500, à 5000 milliards pour asurer que plus un oiseau ne survole leur territoire, ni ne vienne chier sur les plages

                    Vos articles sont toujours une révélation, et il y a toujours de l’inédit,vous au moins, vous radotez avec conviction, même quand vous vous risquez sur le problème du travail, dont j’aimerais connaître votre immense expérience ?( j’ai vu ça l’autre jour, mais j’évite le plus possible de me distraire de la construction de châteaux de sable

                    bon, je retourne à ma plage, radioactive, selon les zozos verts, à une prochaine,


                  • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 15:16

                    @sarcastelle

                    Heureusement que les allemands sont là pour nous montrer l’exemple.


                  • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 15:19

                    @Trelawney

                    Pour Flammanville, on est passé des 3,5 milliards d’€ prévus initialement à 10 milliards estimés actuellement, avec, à ce jour, 6 ans de retard.
                    Alors, si les nucléocrates font leurs calculs techniques pour les réacteurs comme ils font des prévisions financières ou leur planning, il y a vraiment de quoi s’inquiéter.
                    .
                    Au surplus, vous oubliez que la Cour des comptes estime qu’il faudra 100 milliards (100.000.000.000) d’euros d’ici 2030 pour, simplement mettre aux normes les centrales actuelles (EDF parle de 55 milliards d’ici 2025). Et on ne parle même pas des coût du démantèlement, les sommes provisionnées sont, toujours selon la Cour des comptes, pratiquement 10 fois plus faibles que ce qui sera nécessaire (remarque personnelle : pour autant que l’on sache démanteler).
                    .
                    Les Français peuvent s’attendre à un très gros renchérissement de l’électricité dans les années à venir.
                    .
                    Pour en venir à un cas précis :
                    Sur une année de facturation, j’arrive à un prix moyen (y.c. abonnement, h. pleines, h. creuses) de 0,17 € / kWh TTC. Avec un mix qui inclut, comme la moyenne française, environ 80 % de nucléaire (je n’ai pas le choix).

                    Nous avons comparé nos factures avec un ami qui habite en Suisse, il consomme un peu moins que moi, il paye l’équivalent de 0,22 € / kWh, TTC également, mais, attention, il paie plus cher que l’abonnement standard, parce qu’il paye pour de l’électricité garantie renouvelable (92,3 % hydraulique, 7,1 % solaire, 0,6 % éolien).
                    .
                    Alors le 100 % renouvelable n’est pas beaucoup plus cher que le nucléaire. Et, avec les augmentations qui attendent les Français...
                    En plus, les salaires suisses sont environ 3 fois plus élevés que les salaires français, alors, en terme de pouvoir d’achat, l’électricité nucléaire française est 2,5 fois plus chère que l’électricité renouvelable suisse.


                  • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 15:24

                    @joletaxi

                    On injecte du bore pour ralentir, c’est, selon vous, la procédure classique, fort bien.

                    Pouvez-vous m’expliquer comment l’on fait techniquement, pour, après avoir injecté du bore dans le réacteur, pour retirer ce bore lorsque l’on veut repartir, ce doit être enfantin puisqu’il s’agit d’une opération courante de régulation.


                  • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 15:59

                    @amiaplacidus

                    Par la chimie et les résines échangeuses d’ions via circuit dédié.


                  • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 16:20

                    @Ni naïf Ni Crédule

                    Ah, le combustible est sous forme liquide pour qu’il puisse passer à travers des échangeurs d’ions ?
                    Et on peut faire tout cela sans arrêter définitivement le réacteur ?

                    Décidément, on apprend des choses merveilleuses ici.


                  • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 16:31

                    @sarcastelle
                    Vous devriez développer votre calcul de prix de revient. Je sens qu’on va encore se gratter la tête. 

                    Pour produire de l’électricité EDF a des centrales nucléaires, des barrages, des centrales thermique un peu de marémotrice, de solaire et d’éolien. Tout cela mélangé fait qu’elle produit un courant qui lui coute 42 euro le MWh (j’ai été trop vite a écrire et me suis emberlificoté avec les unité). On va dire que c’est le prix du MWh nucléaire et que le solaire, l’éolien c’est beaucoup plus cher et que l’hydraulique c’est moins cher. Mais globalement un MWh coute à EDF42 euro.

                    Avec le pétrole et le gaz pas cher, beaucoup de pays européen ont rénové leurs ancienne centrale thermique. ca coute pas cher à rénové et l’électricité produit revient à environ 20euro du MWh.

                    Les logements sont plus isolés, les systèmes de chauffage (avant c’était des convecteurs grille pain ou pire des accumulateur et maintenant c’est des PAC) sont plus économiques. les appareils électro-ménagers sont moins énergivores. Ce qui fait que l’on consomme moins d’électricité qu’avant. On peut regarder sa facture, si elle ne baisse pas en euro elle baisse en KWh. De plus les nouveaux systèmes de compteurs nous aide à gérer précisément le trafic. Tout ça mis bout à bout fait que certains pays achètent moins d’électricité qu’avant et de toute façon si elle l’achète ce n’est pas au dessus de 26 euro.

                    Je ne sais pas pourquoi mais on a décidé d’amortir sur 5 ans le solaire et l’éolien, alors que le nucléaire c’est 25 ans. Ce qui fait qu’au début le solaire et l’éolien revient cher. Comme cette énergie a été subventionné ça a limité les dégâts. Maintenant que les premières centrales solaires et éoliennes sont amorties, les prix de revient chutent pour les pays comme l’Espagne qui s’y sont mis tôt à ce mode d’énergie. Donc on a l’Espagne qui achète son courant à 26 euro et ce même courant revient à 42 euro à EDF

                    Vous comprenez que pour être compétitif et rendre un bilan comptable potable EDF doit vraiment se gratter la tête. C’est pour cela que sont actions chute (30.58 le 11 mars 2011 et 9.98 aujourd’hui)


                  • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 16:47

                    @amiaplacidus

                    Ce qui est liquide, c’est le fluide caloporteur...l’eau dans la cuve.

                    Le combustible liquide, ça existe, mais c’est une tout autre technologie. Comme les réacteurs à sels fondus.

                  • joletaxi 8 mars 2016 16:51

                    @Trelawney

                    mmmm , on se régale

                    une des caractéristiques des intervenants habituels, c’est que quoi qu’il arrive, ils ont toujours raison, et jamais, mais alors jamais, ils ne font d’erreur ni ne disent des aneries

                    des enclumes


                  • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 16:55

                    @amiaplacidus
                    Pouvez-vous m’expliquer comment l’on fait techniquement, pour, après avoir injecté du bore dans le réacteur, pour retirer ce bore lorsque l’on veut repartir

                    Sans être un spécialiste, il me semble que le bore est mélangé sous forme d’acide borique à l’eau du circuit primaire. Il peut aussi être mélangé à l’eau de la piscine à combustible. Il disparait en détruisant les neutrons.

                    EDF a d’ailleurs donné une grosse partie de son stock au japonais pour abaisser la température du réacteur à Fukushima. C’est assez courant d’employer ce produit dans un réacteur nucléaire. C’est souvent utilisé quand l’uranium est jeune


                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 17:51

                    @joletaxi
                    je vais engueuler l’hiver qui semblait s’en aller, et qui revient, vous chassant manifestement du petit square ou vous nous faisiez de si jolis pâtés de sable...

                    ça nous aurait évité de découvrir toujours les mêmes débilités...
                    quand à la « procédure classique du bore », je vous envoie à la réponse faite au pseudo expert qui a pour nom berniolles.
                    quelle rigolade.
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 17:57

                    @steklo
                    vous débarquez dans ce forum... la fleur au fusil... bien, bien...

                    c’est vrai que vivant dans les grottes, c’est difficile de se connecter....
                    bref vous êtes là.
                    si vous aviez été là plus tot, vous auriez pu découvrir en chiffre, preuves à l’appui, en ne citant que des énergies propres connues, qu’il est possible dès demain, sans la moindre énergie sale, de fournir au pays toute l’énergie nécessaire.
                    mais je ne vous en veut pas... de votre grotte, c’était mission impossible.
                     smiley

                  • pemile pemile 8 mars 2016 18:28

                    @olivier cabanel "Vous auriez pu découvrir en chiffre, preuves à l’appui, en ne citant que des énergies propres connues, qu’il est possible dès demain, sans la moindre énergie sale, de fournir au pays toute l’énergie nécessaire."

                    C’est faux, vos articles essayant de le faire croire sont truffés d’erreurs.


                  • steklo steklo 8 mars 2016 21:25

                    @olivier cabanel
                    Et bien voilà le mot de la fin, je vis heureux dans ma grotte et je suis à la lettre mon régime paléolithique et je n’en sortirai que lorsque il y aura dans vos mégapoles 100% d’énergies propres.


                  • steklo steklo 8 mars 2016 21:35

                    @olivier cabanel
                    et je ne débarque pas sur ce site puisque cela fait bientot 2 ans que j’y écris, même si j’aime bien me faire irradier par notre réacteur à fusion solaire. j’ai passé beaucoup de temps à m’attaquer aux fachos homophobes sur Sputnik, je crois sans prétention les avoir calmer. Je sais que ce sera plus difficile concernant les anti-nucléaires d’Agora vu que l’on est dans la même recherche d’un monde meilleur.


                  • JMBerniolles 8 mars 2016 22:29
                    @amiaplacidus

                    Vous confondez l’acide borique et le B4C des barres de contrôle

                  • exocet exocet 8 mars 2016 23:30

                    @steklo
                    2iem article en 3 jours ! les anti-nucléaires, vous commencez à nous emmerder. Si le progrès vous oripile tant, le seul moyen de faire fermer les centrales est d’arrêter d’utiliser l’électricité, d’allumer les bougies et mieux de vous casser vivre dans des grottes.

                    Le probleme, c’est qu’en France, les seuls pro-nucléaires ou a peu près sont les salariés EdF comme steklo.
                    Pour prolonger leur dolce vita ils prennent tout le monde en otage.

                    Quant on voit, au Japon à Fukushima, le combustible qui a fondu très vite comme du beurre au soleil, c’est le fameux MOX mis au point par Areva et EdF....c’est en partie à cause de celà que Areva est depuis en quasi-faillite.

                    Alors faire confiance aux pistonnés syndicalistes d’EdF pour piloter ces cocottes minutes de plus en plus vieilles............Il faudrait qu’on attende que ça pète et les voir s’enfuir au loin pour avoir droit à la parole ?


                  • Jean Pierre 8 mars 2016 23:39

                    @amiaplacidus
                    Les Suisses ont 90 % d’hydraulique ce qui est très bien pour eux puis que c’est l’énergie la moins chère et qu’elle est renouvelable. Mais le pays est montagneux. En France c’est autour de 10%, et il sera difficile de faire beaucoup plus. Votre comparaison n’est pas fondée, malheureusement.


                  • wawa wawa 9 mars 2016 17:01

                    @olivier cabanel

                    « vous semblez ignorer qu’il existe aujourd’hui des énergies propres, »

                    lesquelles, en quelle quantité, et sont elles réellement propre ?

                    ha désolé j’avais oublié l’effet patatoelectrique 

                     smiley

                  • Trelawney Trelawney 9 mars 2016 17:23

                    @sarcastelle
                    Quand dans les années 70, il a été décidé de lancer une grand programme nucléaire en France, c’était plutôt bien vu. Et vous avez entièrement raison quand vous dites qu’une politique énergétique se définie sur le long terme. C’est pour cela qu’il aurait fallu se pencher sur la question à la fin des années 90 et revoir cette politique dans son ensemble.

                    Malheureusement ça n’a pas été fait et on en est réduit à prolonger la durée de vie des réacteurs, ce qui implique une augmentation de cout de cette énergie.

                    Pas mal de pays on mis en place des modes d’énergies non fossile. Ils ont investi et subventionné pas mal de projet, et maintenant ils récupèrent le retour sur investissement. Ce qui n’est pas la cas pour la France qui doit supporter les délires de gestion d’Areva et le besoin en investissement d’EDF

                    Et pourtant à une époque on avait le leadership en matière d’énergies marémotrice ou solaire thermique

                    la faute n’est pas sur EDF qui fait le job, mais sur les divers gouvernements qui n’ont jamais fait d’arbitrage en matière de politique énergétique


                  • Clocel Clocel 8 mars 2016 13:12

                    Ces putains de centrales auront quand même été un foutu révélateur, de la corruption de nos édiles nationales et locales, de la totale irresponsabilité de notre gratin scientiste, de la collusion intégrale avec ceux en charge de préserver notre bonne santé, (à condition que ce soit rentable) de l’Hybris des bétonneurs de planète et de notre goût morbide pour les belles histoires pour peu qu’elles soient emballées avec soin.
                    Sans parler de notre égoïsme, nul ne peut ignorer la souffrance que notre mode de vie engendre dans les pays aux sous-sols riches en matières premières de notre confort...
                    Sans parler non plus des militaires qui ne sont jamais bien loin lorsqu’on parle d’atome...
                    Qui pourrait craindre notre armée sans la menace de ces boules puantes ?

                    Pour que les affaires sérieuses puissent continuées à se discuter dans les salons feutrés du Rotary club ou entre les trous des greens huppés, ne changeons rien ! Continuons,,, VOTONS !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 17:52

                      @Clocel
                      pas mieux,

                      remerciements et partage.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 13:28

                      à tous

                      on s’inquiète de tous cotés

                      • Pyrathome Pyrathome 8 mars 2016 13:54

                        Bonjour Olivier,

                        Bravo pour cet article, on ne peut dire mieux sur la situation du nucléaire en France, c’est la grande débandade....
                        AREVA en faillite, EDF en quasi faillite (dont le directeur financier se fait la malle) et à qui on demande de payer les dettes de la première, un parc nucléaire atteint de sénilité et à bout de souffle dont la folle du Poitou voudrait prolonger ???
                        Mais quelle bande de débiles fou furieux !!!
                        Des plaintes émanant de nos voisins et toujours les mêmes ringards à venir vanter les mérites de cette industrie mortifère sur le déclin....
                        Malheureusement et je ne le souhaite sûrement pas, mais il va se produire inéluctablement un désastre nucléaire chez-nous, désastre environnemental et désastre économique comme au Japon...
                        Les EPR sont une gabegie sans nom, et comme si ça ne suffisait pas, ils en construisent un peu partout sans avoir les moyens de les terminer
                        Qui plus est, ils sont absolument incapables de démanteler les vieilles centrales, tant au point de vue financier qu’au point de vue technique....
                        Le nucléaire, c’est juste une CATASTROPHE qui risque de nous coûter très cher à tout point de vue, alors les petits coqs qui viennent chanter ici, ont les pieds dans la merde, mais ça ne les empêche nullement de venir jouer les fier à bras....Pathétique....


                        • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 14:12

                          @Pyrathome
                          Qui plus est, ils sont absolument incapables de démanteler les vieilles centrales, tant au point de vue financier qu’au point de vue technique

                          Si j’étais Areva, au lieu de perdre mon temps et mon argent a essayer de construire des réacteurs EPR, j’investirai à fond sur le démantèlement, car il y a 500 réacteurs dans le monde et le marché est énorme. Et franchement l’investissement ne couterai que moins de 1 milliards pour des chantiers d’environ 1 milliards d’euro le réacteur. Mais à ce qu’il parait il y a plein d’ingénieur qui savent à Areva, Aussi ils sont foutus


                        • Pyrathome Pyrathome 8 mars 2016 14:27

                          @Trelawney
                          j’investirai à fond sur le démantèlement
                          .
                          Encore faut-il savoir le faire et en avoir les moyens...
                          La seule petite centrale de Brennilis est en cours de démantèlement depuis plus de 30 ans.....


                        • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 14:39

                          @Pyrathome
                          Areva a le savoir faire, mais n’investi pas, car cela aboutirai à un chiffrage précis du cout du démantèlement, ce que ne veut absolument pas connaitre EDF.

                          Pourtant si Areva investissait la dedans elle deviendrait une société d’avenir. Encore un marché qui va nous passer sous le nez


                        • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 15:37

                          @Trelawney

                          Vous avez parfaitement raison, le marché de démantèlement est un énorme marché, source de beaucoup d’emplois.
                          Il ne faudra pas venir se plaindre dans un 10-20 ans que les Allemands auront pris une bonne partie de ce marché, parce que leurs ingénieurs auront de l’expérience.


                        • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 16:07

                          @amiaplacidus

                          Cela fait quelques années déjà qu’Areva est sur le marché du démantèlement. Ils opèrent même sur les installations allemandes.

                        • julius 1ER 8 mars 2016 16:47

                          @Pyrathome

                          je partage ton point de vue mais ce qui est effarant c’est le nombre de Trolls qui n’ont encore rien compris au coût démesuré de l’aventure nucléaire 

                          qui coûte en amont (mise au point, construction, entretien )
                          et en aval (renouvellement, démantellement, stockage des déchets etc ....
                          c’est un trou sans fond c’est à croire que les cons veulent finir plus pauvres que Job !!!!

                          si l’on installait des minis-centrales à méthane(fonctionnant avec les déjections et les déchets ) dans les maisons ou dans les quartiers il y a longtemps que l’on serait autonome énergétiquement 

                          cet acharnement à nous nucléariser est d’autant plus grave que le PDG d’EDF a annoncé le plan pour une vague d’EPR 30 ou 40 unités pour remplacer les centrales existantes sans qu’il n’y ait jamais eu un seul débat sur le nucléaire dans ce pays .... 

                          c’est non seulement aberrant, antidémocratique, mais plus grave relève d’une pathologie que j’appellerai... KimJongiliesque... vous savez le malade qui ne jure que par le nucléaire alors que son peuple crève de faim !!!!

                          on en est réduit au même stade sauf que le pays n’a pas encore l’appellation « Dictature » mais ce n’est qu’une question de temps !!!! 

                        • Croa Croa 8 mars 2016 16:47

                          À Pyrathome,
                          À supposer qu’ils ne sachent pas encore démanteler, au moins ont-ils les bases pour apprendre : Ils ont bien su construire !
                          *
                          Maintenant s’ils ne veulent pas le faire, qu’on laisse crever cette boîte ! smiley


                        • amiaplacidus amiaplacidus 8 mars 2016 17:32

                          @Ni naïf Ni Crédule
                          Alors, compte tenu de ses dettes colossales, Areva doit travailler à perte. À moins que les nucléocrates ne sache pas calculer.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 17:48

                          @Pyrathome
                          oui, je partage, c’est pathétique...d’autant plus que notre « président » avait tant promis sur le choix énergétique qu’il avait fait...alors qu’en fait, il est prêt à vider les caisses de l’état pour sauver un nucléaire sans avenir.

                          quelle misère.
                           smiley

                        • exocet exocet 8 mars 2016 23:43

                          @julius 1ER

                          Bonsoir, des déchets nucléaires il y en aura de plus en plus, qui s’accumulent.

                          C’est pyramidal comme système.

                          Et pour la plupart les générations futures devront continuer à payer pour les gérer pendant des centaines d’années, alors même qu’il n’y aura plus de production nucléaire depuis longtemps, puisque de toutes façons, l’uranium fossile s’épuise


                        • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 14:08

                          Fessenheim est une centrale ancienne génération : pas d’enceinte de confinement, pas de tour de refroidissement. De plus elle est construite à 7m en dessous du niveau du canal du Rhin, ce qui fait que s’il y a rupture du canal, c’est inondation et aucun système électrique pour arrêter le réacteurs. Elle est construite dans une zone dont son coefficient de sismicité a été revu à la hausse depuis. Donc elle n’est techniquement pas en phase avec le risque de tremblement de terre actuel.

                          Delphine Batho, ministre de l’écologie de l’époque a écrit un mémoire stipulant que « la décision de fermer Fessenheim est une décision de transition énergétique et aucunement une décision de sécurité, car seul l’ASN a le pouvoir de fermer un réacteur pour raison de sécurité ». EDF s’est servi de ce texte pour réclamer au Conseil d’état une prolongation de l’exploitation jusqu’à 2017. L’autorisation lui a été fourni, donc, si EDF souhaite arrêter cette centrale, car seul EDF peut décider de oui ou non, elle devra remplir un dossier dont le temps d’instruction par la commission énergie est de 2 ans. Ensuite on donnera à EDF un délai (normalement 5 ans) où elle pourra lorsqu’elle le décide arrêter la tranche Fessenheim. Techniquement, il faut entre 2 et 3 ans pour arrêter une tranche sans que ça gène à nos besoins en énergie

                          Donc si demain mercredi 9 mars 2016, EDF décide d’envoyer le dossier d’arrêt de tranche. Elle recevra le 9 mars 2018, l’autorisation ou pas de fermer la centrale. Si elle reçoit l’autorisation, elle aura jusqu’au 9 mars2023 pour décider d’arrêter la tranche. Fessenheim sera alors arrêté en 2026 au plus tôt.

                          Conclusion : Promesse non tenue et pas la peine de se perdre en conjecture.


                          • Pyrathome Pyrathome 8 mars 2016 14:21

                            @Trelawney
                            Fessenheim sera alors arrêté en 2026 au plus tôt.
                            .
                            Oui, mais malheureusement,le désastre risque d’arriver avant...
                            L’état d’urgence ne s’applique donc pas aux épaves nucléaires ??
                            Mais quelle inconséquence et quelle irresponsabilité de la part de ces politicards de merde  !!!...


                          • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 14:36

                            @Pyrathome
                            On parle de Bugey, car le canton de Genève (qui a inscrit dans sa constitution l’interdiction du nucléaire comme mode d’énergie) fait du ramdam.

                            Bugey c’est 5 réacteurs dont le 1 est arrêter car trop anciens. Le 5 est aussi arrêté par l’ASN et il ne redémarrera pas, car trop dangereux. Le 3 est sous expertise de l’ASN et va très certainement suivre le même chemin que le 5.

                            Reste le 2 et le 4 qui fonctionnent mais avec mois de 6000 heures de durées d’appel. C’est a moins de 40km de Lyon

                            Tricastin et Blayais connaissent aussi quelques soucis


                          • joletaxi 8 mars 2016 14:47

                            @Trelawney

                            ce qui est ch... sur avox, c’est que les même, répètent toujours les mêmes imbécilités, les mêmes mensonges, alors qu’avec Google, en 2 clics, on trouve la réfutation

                            exemple

                            Fessenheim est une centrale ancienne génération : pas d’enceinte de confinement,

                            et la vérité
                            http://www.sortirdunucleaire.org/France-Fessenheim-vanne

                            ben oui, ces gros machins en béton, ...

                            et pas de tours de refroidissement,
                            mine, à Fuku non plus, c’est très grave ça non ?

                            avox, à consommer à petites doses, et avec le nez bouché


                          • Pyrathome Pyrathome 8 mars 2016 14:54

                            @joletaxi
                            ce qui est ch... sur avox, c’est que les même, répètent toujours les mêmes imbécilités, les mêmes mensonges
                            .
                            Ah oui, t’es bien placé ( comme Jean Vincent, non, pas David !...) pour avouer ce que tu viens faire ici, le troll.....
                            Faute avouée à demi-pardonné ??..... smileysmiley


                          • Trelawney Trelawney 8 mars 2016 15:59

                            @sarcastelle
                            Fessenheim est une centrale ancienne génération qui n’a pas de double enceinte (une internet mais pas d’externe) de confinement comme l’ont les réacteurs nouvelle génération comme les 1300MW. Elle n’a pas de tour de refroidissement et se refroidi uniquement avec l’eau du canal. Ce sera très pratique si par malheur la digue du canal vient à céder (danger le plus probable), outre le fait qu’il y aura 1.5 m d’eau dans la centrale

                            Secundo le radier est de 1 mètre d’épaisseur avec une nappe phréatique assez importante en dessous. A Fukushima c’était 3 mètres d’épaisseur et ça n’a pas suffit. EDF se refuse à augmenter l’épaisseur du radier car trop couteux. S’ils sont mis en demeure de le faire par l’ASN, ils préféreront fermer la centrale


                          • joletaxi 8 mars 2016 17:02

                            @Trelawneye note qu’aucune centrale n’a de triple enceinte...inquiétant non ?
                            d’ailleurs pourquoi lésiner, pensons aux enfants, disons qu’il en faut 4

                            mais quelle bande, ces ingénieurs

                            sur que si ,comme à Fuku, la centrale est sous eau, les tours de refroidissement vont pouvoir tourner à toute berzingue, c’est évident


                          • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 17:30

                            @Trelawney

                            Il y a une peau métallique et une enceinte béton.

                            EDF a déjà réalisé l’épaississement de son radier sous réacteur.

                          • pemile pemile 8 mars 2016 17:36

                            @Ni naïf Ni Crédule « EDF a déjà réalisé l’épaississement de son radier sous réacteur »
                            Quelle augmentation d’épaisseur, SVP ?


                          • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 17:55

                            @pemile

                            0.5 m sur les 1.5 m existant.

                          • Ruut Ruut 9 mars 2016 07:29

                            @Pyrathome
                            Indirectement il risque quoi pénalement, notre président si ça pète ?
                            Rien......
                            Pareil pour tous les sois disant responsables actuels du parc Nucléaire.


                          • pemile pemile 9 mars 2016 10:34

                            @sarcastelle « Rien, parce que nous vivons dans un état de droit »

                            Un état de droit doit gérer la réparation d’un dommage.


                          • JMBerniolles 8 mars 2016 14:37
                            Dans cette campagne orchestrée contre notre électronucléaire, avec la participation de l’étranger, il était logique de revoir ici, sur le sujet, ce serviteur zélé, bien que très approximatif, de la cause anti nucléaire qu’est monsieur Cabanel.

                            Délaissant le sud-est asiatique, où il semble que du côté de l’atome, il faille plus craindre une escalade à coups de bombes atomiques que le « monstre » Fukushima (Fukushima Daiichi en fait), qu’il a décrit de multiples fois avec son l’imagination débordante, monsieur Cabanel, à sa manière habituelle, nous interprète les faits pour relancer la complainte de la fermeture de Fessenheim.

                            Pour une fois, il n’a pas besoin de dénaturer un incident, puisque cela vient de responsables d’Outre Rhin, qui devant la servilité de nos gouvernants vis à vis des intérêts extérieurs, se permettent de nous intimer l’ordre de fermer Fessenheim.
                            En fait ces responsables allemands veulent détourner l’attention du formidable échec qu’ est leur « energiewende ». Les centrales nucléaires qu’ils ne peuvent fermer chez eux, malgré l’usage du charbon et de la lignite, doivent être compensées par la fermeture de Fessenheim.

                            Pour cela, ces incompétents (c’est une généralité d’avoir des incompétents au pouvoir dans l’eurozone) dénaturent un incident survenu à Fessenheim en 2014. (Pourquoi maintenant ? parce qu’il faut absolument trouver des arguments contre Fessenheim que visiblement notre gouvernement ne peut fermer).

                            Une petite fuite d’eau a entrainé l’arrêt du réacteur. Dans le cadre d’une procédure normale, sans qu’il y ait le risque de voir dégénérer le problème. C’est pourquoi l’incident a été classé au niveau 1.

                            Pourquoi utiliser le circuit d’injection de bore ? Celui-ci est un circuit normal. L’arrêt de la réaction en chaine avec l’injection de bore, permet d’éviter l’arrêt d’urgence.

                            L’arrêt d’urgence est un transitoire dur pour les structures. Dans la vie du réacteur nucléaire, il y a un nombre maximum d’arrêts d’urgence autorisés.

                            Donc si l’on veut prolonger la vie du réacteur, comme l’examen de sûreté en laisse imaginer la possibilité pour les deux réacteurs de Fessenheim, il faut éviter les arrêts d’urgence si on le peut.

                            En ce qui concerne la fermeture de Fessenheim, il faut se référer à la LTE. Dans celle-ci le pouvoir politique s’est défaussé sur l’EDF pour la question de la fermeture des centrales nucléaires. La seule contrainte se trouve au niveau de la puissance électronucléaire installée qui est plafonnée à 63 Gigawatts électriques.

                            En conséquence Ségolène Royal vient de déclarer qu’il appartenait à l’EDF de proposer d’engager la procédure de fermeture de Fessenheim à son conseil d’administration.

                            Concrètement, elle évoque apparemment la date de juin 2016.

                            Etant donné le temps nécessaire à la réalisation de toute la procédure, cela veut dire que Fessenheim ne peut être fermée avant la fin du mandat de Hollande.











                            • Pyrathome Pyrathome 8 mars 2016 14:50

                              @JMBerniolles
                               M’enfin, m’sieur, la maison brûle et vous voudriez changer les papiers peints ??
                              Croyez le, la meilleure chose qui puisse arriver à Fessenheim, c’est qu’une faille de plusieurs centaines de mètres s’ouvrent en dessous et engloutisse définitivement cette épave nucléaire....comme à Fukushima et ailleurs.... smiley


                            • julius 1ER 8 mars 2016 17:09

                              @JMBerniolles


                              ton badinage sur le nucléaire sans argument vraiment nouveau ni cohérent me pousse à penser qu’il y a des maniaco-dépressifs à tendance suicidaire grave sur ce site !!!!

                              58 réacteurs en exploitation ... plus 30 à 40 prévus dans les prochaines années ce qui fera une centaine de réacteurs sur le sol français sans qu’il n’y ait jamais eu un seul débat de fond ????
                              fera de la France le pays le plus nucléarisé du monde ..... 
                              alors croire que tout cela se fera sans accident majeur, il faut vraiment être sérieusement demeuré pour penser cela ne serait-ce qu’une seule seconde !!!!

                              surtout lorsque l’on voit la qualité de gouvernance à tous niveaux dans ce pays, c’est du même tonneau que ceux qui viennent nous raconter qu’ils vont « abolir la prostitution » ou mettre fin aux accidents de la route par des mesures de répression tous azimuts .... et je n’ose même pas parler de la fin du chômage !!!!!!!!!!!!!!

                              faut il être vraiment le parfait BDB pour encore croire à toutes ces balivernes !!!!

                            • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 17:44

                              @JMBerniolles
                              vous voyez berniolles, j’ai cru longtemps que vous aviez quand même quelques compétences en la matière, sur la question nucléaire...

                              c’est vrai que parfois, j’avais quelques doutes, vu les affirmations péremptoires proférées régulièrement qui n’étaient pas en phase avec les analyses des vrais experts.
                              jusqu’à aujourd’hui.
                              cette fois, droit dans vos bottes, vous affirmez, la main sur la couture du pantalon, : « utiliser le bore fait partie du circuit normal »...
                              en êtes vous bien sur ?
                              n’êtes vous pas en train de bourrer le mou aux lecteurs ?
                              vous vous demandez peut-être pourquoi je me pose cette question, mettant quelque part des doutes sur vos compétences ?
                              je vais vous répondre....
                              j’ai lu attentivement les explications d’un grand expert, un professeur, le professeur Manferd Mertins, considéré par ses pairs comme une référence, et voilà ce qu’il écrit :
                              « je n’ai connaissance d’aucun réacteur en europe occidentale qui ait dû être arrêté avec un ajout de bore », et il ajoute (ce qui va vous faire probablement grincer les dents) « le résultat montre que l’arrêt n’était plus possible a tel point que d’autres moyens devaient être mis en oeuvre »..
                              alors voyez vous mon petit berniolles, entre l’avis d’un des plus grands experts nucléaire, et le votre, j’ai tranché.
                              désolé.
                              j’ajoute pour la bonne bouche qu’il évoque un courrier envoyé par l’asn à la direction de la centrale dans lequel on peut lire que « pendant environ 3 minutes la température du réacteur était hors de contrôle » estimant que l’équipe a alors piloté le réacteur quasiment à l’aveugle.
                              alors soit vous êtes un affabulateur, soit vous développez une forme de mythomanie, soit vous êtes totalement malhonnête.
                              moi, j’ai la réponse, et je laisse au lecteur le soin de choisir.
                              la source sur ce lien

                            • JMBerniolles 8 mars 2016 18:02
                              @julius 1ER

                              Le meilleur moyen d’esquiver la réponse à des arguments est de dire qu’il n’y en a pas.

                              Cela n’empêche pas de dire une bêtise par paragraphe :

                              * La France est depuis longtemps un des pays les plus nucléarisés au monde puisque déjà ce sont des savants français qui ont été à l’origine des découvertes dans le domaine.
                              58 réacteurs REP marchent depuis près de 40 ans avec un facteur de charge de 80% et sans incidents ayant dépassé le niveau 2

                              * Des débats il y en a eu à n’en plus finir. Les commentaires que je lis ici pour la plupart marquent de graves carences dans les connaissances nécessaires à la formation d’un jugement sérieux. Je ne parle pas des fanatisés sortant à longueur de commentaires les inepties du catalogue anti nucléaire formaté par SDN, la CRIIRAD et d’autres comme malheureusement l’ACRO que j’ai crue un moment plus sérieuse.

                              * Justement ce sont nos gouvernants qui depuis des dizaines d’années s’acharnent pour des raisons électoralistes, pas seulement puisqu’il y a aussi des gens payés par Greenpeace une organisation au fonctionnement et aux actions non démocratiques, contre notre électronucléaire.













                            • JMBerniolles 8 mars 2016 18:05
                              @Pyrathome

                              Qu’est ce qui brûle ? les réacteurs de Fessenheim fonctionnent normalement dans des conditions de sûreté sous surveillance de l’ASN.

                              Comment pouvez vous envisager d’être crédible en affirmant que les réacteurs nucléaires de Fessenheim sont des épaves.

                            • JMBerniolles 8 mars 2016 18:27
                              @olivier cabanel

                              Monsieur Cabanel, je croyais que vous aviez fait le vœu de ne plus me parler ?

                              Donc c’est trop d’honneur. Et je vais me permettre de vous répondre de manière modeste, parce que ce que je vais vous dire est élémentaire.

                              1) Le circuit d’injection de bore est un circuit auxiliaire permanent.

                              2) Les injections de bore se font dans le cadre de procédures normales et accidentelles.

                              3) L’arrêt de la réaction en chaine avec le bore évite le choc thermique que provoque un arrêt d’urgence. La cuve primaire est épaisse, on sait de plus qu’il y a des micro fissures
                              sur sa surface interne, donc il vaut mieux éviter au maximum un choc thermique violent sur elle.

                              Je n’ai pas l’honneur de connaître votre fameux professeur allemand. Manfred Mertins
                              C’est à dire que lui n’a l’air de connaître non plus le fonctionnement des REP ou des réacteurs à eau qui sont tous pressurisés et bénéficient tous des mêmes dispositifs de base. Dont un circuit d’injection sous pression.
                              A priori si l’on arrête la réaction en chaine, on réduit la source de chaleur et il n’y a pas une grande inertie thermique sur ces réacteurs (c’est pourquoi l’arrêt d’urgence provoque un grand choc thermique dans le circuit primaire). Donc les températures doivent rapidement diminuer. 

                              Peut-être pouvez vous m’éclairer sur ses compétences et sur son parcours professionnel, ses publications.... 

                            • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 18:31

                              @JMBerniolles
                              désolé si vous vous sentez humilié d’être pris en faute...

                              mais vous progressez, vous avouez votre ignorance
                              au sujet du grand professeur connu de tous, sauf de vous apparemment,
                              si cette ignorance s’arrêtait là, ce ne serait pas grave, mais hélas...


                            • pemile pemile 8 mars 2016 18:35

                              @JMBerniolles « Peut-être pouvez vous m’éclairer sur ses compétences et sur son parcours professionnel, ses publications »

                              Sur le fond, pouvez vous nous citer un autre cas d’utilisation d’injection de bore ?


                            • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 19:08

                              @JMBerniolles

                              Je doute fortement des connaissances de ce monsieur Manfred Mertins :

                              - Ne pas connaitre l’utilisation de l’acide borique dans un REP.
                              - Ne pas connaitre la redondance des circuits, importants pour la sûreté, dans le pilotage d’un îlot nucléaire.
                              C’est du ba-ba.
                              Tout cela est bien étrange !

                              La vérité est ailleurs.

                            • JMBerniolles 8 mars 2016 19:12
                              @olivier cabanel

                              Je n’ignore pas que vous croyez aux gourous,... éclaire moi, il y a un tel turnover dans les grands experts de référence sur le nucléaire....

                              J’en étais resté à Jean-Marie Brom, qui est plutôt un physicien du nucléaire qu’un spécialiste des réacteurs, il y eu Laponche que j’ai connu au CEA et qui est complètement passé de mode, j’ai eu l"immense honneur de faire un mémo sur les accidents de Fukushima Daiichi pour Attali qui lui est un expert universel. Peut-être est-il trop pris par la crise financière et bancaire pour donner son avis sur notre pauvre nucléaire.
                              J’ai été à quelques réunions de Roland Desborde, mais il a une telle peur du Becquerel que cela nuit à sa réflexion..... 

                              Ah, j’oubliais Stéphane Lhomme, sauvagement agressé par ses condisciples et qui veut absolument arrêter quelque chose qui selon lui ne produit rien...

                              Je connaissais aussi Charpak, j’ai eu quelques échanges avec Sébastien Balibar.... qui eux défendent le nucléaire... donc ça ne doit pas aller comme experts.

                            • JMBerniolles 8 mars 2016 19:25
                              @Ni naïf Ni Crédule

                              Oui, c’était juste pour m’amuser un peu.
                              Pourquoi choisir un allemand quand nous avons le choix chez nous...Je citais Laponche, au moins lui a été chef d’un service qui était le cerveau de la direction des piles atomiques au CEA.
                              Mais il est aux oubliettes... Jean-Marie Brom un physicien du nucléaire qui s’est engagé pour la fermeture de Fessenheim en faisant notamment un article dans DNA où il reprenait sans réflexions le catalogue des anti nucléaires ; inondations, séismes, .... toute ces catastrophes touchent d’ailleurs exclusivement la centrale nucléaire... 

                              A ce propos DNA a refusé un droit de réponse d’un ami.

                            • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 19:30

                              @JMBerniolles
                              oui, moi aussi, j’ai rencontre par exemple christophe colomb, il prétendait avoir découvert un continent... je me souviens aussi de cette rencontre avec vercingérorix, me disant sa volonté de faire une bd de sa vie...mais j’avoue que le parcours que vous nous proposez me laisse pantois.

                               smiley

                            • JMBerniolles 8 mars 2016 20:38
                              @olivier cabanel

                              Contentez vous de nous parler de votre gourou Manfred....Qu’a-t-il découvert, lui ?




                            • JMBerniolles 8 mars 2016 20:46
                              @pemile

                              Vous êtes un peu le roi ou reine de la question bête.

                              Quand on utilise le bore, c’est quasiment toujours dans des conditions de procédures normales.
                              Donc, l’exploitant n’a pas à déclarer cette action d’arrêt ou de compensation....

                              Dans le cas cité, il y a eu un incident, donc l’exploitant l’a déclaré à la Sûreté, avec le détail de ses actions. Si l’incident a été classé au niveau 1, c’est que la procédure utilisée par l’exploitant était conforme.

                              Evidemment, il faut purifier le circuit primaire. La réponse été donnée plus haut.





                            • exocet exocet 8 mars 2016 23:57

                              @julius 1ER
                              "ton badinage sur le nucléaire sans argument vraiment nouveau ni cohérent me pousse à penser qu’il y a des maniaco-dépressifs à tendance suicidaire grave sur ce site !!! !"

                              Peut-être JM Berniolles est il salarié EdF ou Areva ?
                              Ce sont à peu près les derniers pro-nucléaires en France, désireux qu’ils sont de continuer à profiter de leur sinécure surpayée....


                            • JMBerniolles 9 mars 2016 09:16
                              @exocet

                              Quel raisonnement puissant.
                              Il est évident que j’ai travaillé au CEA et à l’EDF en fait.
                              Je rappelle que ce sont des entreprises contrôlées par l’état français.
                              D’où la responsabilité de nos gouvernants dans les problèmes actuels de ces entreprises.
                              Ce sont aussi deux entreprises présentent sur le marché mondial. Il y en a combien en France ?

                              Vous pensez que la France va survivre dans la compétition mondiale uniquement avec des services, des commerçants, des fonctionnaires ? sans agriculture, pêche, industrie ?

                              Aujourd’hui nous en sommes à près de 100 milliards d’euros de déficit commercial par an. 
                              Si l’EDF et Areva disparaissent du paysage mondial, vous allez vendre quoi ? des armes à l’Arabie saoudite ?




                            • alain_àààé 8 mars 2016 15:50

                               je vais en vacance en alsace je demanderais a des amis experts francais allemands et bien d autres etrangers si je pourrais étre en sécurité pendant les vacances avec mes petites filles


                              • Passante Passante 8 mars 2016 16:09

                                c’est l’affaire d’une pute en fait, 

                                je l’ai pas encore située exactement la pute, 
                                parce que dès que ça parle atomes, Olivier,
                                moi j’ai tendance à rapetisser assez vite, 
                                donc ça devient flou, mais bon 
                                il reste cette phrase dans le désert, einstein et les copains autour, 
                                ils viennent de faire sauter la première, géant ! et l’exclamation :

                                maintenant on est vraiment des fils de pute...

                                ok,
                                c’était époque Hitler, fallait trouver, 
                                on se doutait pas trop qu’on pouvait lancer ça aussi dans le temps, 
                                pas seulement dans l’espace, d’un matin,
                                mais c’est comme si depuis, le cheval déterré devenait trop puissant 
                                du fait non pas de lui-même, mais de quelque chose dans la vision de l’homme :
                                si la sécurité est livrée à la spéculation,
                                alors les fils de pute trouvent leur position tournoyante, scintillante, clignotante,
                                et non plus surgelée comme en temps de guerre froide,
                                les guerres mondiales seraient bientôt un souvenir 
                                au regard des négligences, chirurgicales.

                                • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2016 17:26

                                  @Passante
                                  oui, je partage, ce sont bien des fils de pute.

                                  sans la moindre considération sur cette merde empoisonnée qu’ils vont laisser à ceux qui viendront...et qui tenterons de survivre dans un monde compliqué.
                                  des fils de pute.

                                • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 8 mars 2016 17:36

                                  @olivier cabanel

                                  Et moi qui croyait que les insultes n’avaient pas lieu sur AV. I am schoking !

                                • pemile pemile 8 mars 2016 18:38

                                  @sarcastelle « On note comment M. Cabanel parle des travailleuses du sexe »

                                  Le 8 mars, journée de la femme !


                                • steklo steklo 8 mars 2016 21:42

                                  @Ni naïf Ni Crédule
                                  Il a allumé la divergence et je crois qu’il est hors de contrôle !!


                                • exocet exocet 9 mars 2016 00:00

                                  @steklo
                                  C’est bien ce que je pensais : salarié EdF...


                                • steklo steklo 9 mars 2016 19:47

                                  @exocet
                                  T"étais pas loin ! salarié d’areva ! donc contrairement à toi, je connais mon métier et les risques nucléaires en France, qui sont très différents de ceux des zinzin en blouse blanche de Tchernobyl et des kamikases japonais. Sans oublier comme toi les milliers de morts dû au pétrole et aux centrales à charbon. Quand au vent et aux panneaux photovoltaiques continue à rêver, ça fait pas de mal. Mais tu vas devoir avaler le serpent avec les centrales en construction ou prévues en Chine, Inde, Russie, Egypte, Afrique du Sud, Corée, Vietnam, Brésil, Argentine, Iran, Algérie, Nigéria, GB, Tchéquie, Pologne, Turquie, ... Il te reste plus qu’à déménager sur la Lune


                                • Henry Canant Henry Canant 8 mars 2016 18:48

                                  Je préfère de loin une centrale nucléaire à une mosquée. Cela pollue moins et c’est bien moins dangereux

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès