• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Chamonix : la Mer de glace, témoin du réchauffement climatique

Chamonix : la Mer de glace, témoin du réchauffement climatique

Il n’y a pas que la calotte arctique, les glaces du Groenland et celles du Svalbard qui fondent, celles des glaciers alpins également, et de manière spectaculaire. La faute à un réchauffement climatique accéléré qui va, à coup sûr, fortement remodeler dans les prochaines années des paysages que l’on croyait pourtant immuables à l’échelle d’une vie humaine...

JPEG - 287.8 ko
Photo Marco Bortorello (AFP)

Tout le monde à Chamonix connaît le lien qui unit la famille Claret à la célèbre grotte de la Mer de glace. C’est Georges Claret qui, en 1946, a eu l’idée de créer cette attraction en creusant au cœur du glacier en contrebas de la station du chemin de fer de montagne du Montenvers. Tout naturellement, c’est à lui qu’ont été confiés l’entretien et l’exploitation de cette grotte par la municipalité. Une charge de « grottu » transmise ensuite à son fils Jean-Marie, puis à son petit-fils Benjamin Claret.

Cela fait 7 ans que ce dernier a rejoint son père dans cette entreprise originale avant d’en prendre les rênes. Mais il ne se fait pas d’illusions : il sera le dernier des Claret à recevoir dans cette antre singulière les milliers de visiteurs qui, chaque année, pénètrent dans le couloir de glace pour aller découvrir les sculptures et le mobilier aux reflets bleutés qui équipe les pièces de cette étonnante habitation. « Dans 10 à 15 ans, ce sera terminé », affirme Benjamin Claret avec une lucidité teintée de tristesse. Une prédiction confirmée par les glaciologues et les climatologues.

La disparition de la grotte est en effet devenue inéluctable. Desservie depuis la gare du train à crémaillère du Montenvers (1917 m d’altitude) par une télécabine d’une centaine de mètres de dénivelée inaugurée en 1961, la grotte s’éloigne toujours plus de cette remontée mécanique. En cause : le réchauffement climatique qui accélère la fonte naturelle de la Mer de glace et peut désormais lui faire perdre 4 mètres d’épaisseur en un an, parfois plus lors des années exposées à des épisodes de canicule !

Résultat : la grotte n’est accessible qu’au moyen d’une succession de passerelles et d’escaliers métalliques depuis la station inférieure de la télécabine. De 40 marches en 1990, l’on est passé à… 300 marches en 2009 et près de 550 en 2021 ! Un véritable problème pour les nombreuses personnes âgées et les très jeunes enfants qui visitent le site. Mais surtout un signal d’alarme que les repères de hauteur du glacier disposés tout au long de la descente vers la grotte rendent compréhensible par tous.

Victime de l’implacable recul de la langue glaciaire, la grotte devra une nouvelle fois être déplacée vers l’amont dans les prochaines années. Et cela au prix de très coûteux investissements en matière de desserte. Un choix que certaines voix désapprouvent dans la vallée bien que la grotte de glace constitue une attraction prisée du site, et par conséquent un argument de visite du Montenvers qui vient s’ajouter au spectacle du majestueux cirque alpin qui s’étend jusqu’aux vertigineuses parois des Grandes Jorasses.

Un spectacle malheureusement dégradé par la baisse constante du glacier sous le Montenvers. « Il n’y a plus rien (…). Cela ressemble plus à un désert qu’à une mer de glace », s’étonnait un touriste désappointé au micro de LCI au mois d’août. Et de fait, sur près de 200 mètres de dénivelée, les bords abrupts de la Mer de glace sous le Montenvers n’offrent plus à la vue que de la rocaille grise d’où dégringolent régulièrement des roches, des graviers et des poussières minérales qui s’accumulent sur la langue glaciaire jusqu’à la faire disparaître dans sa partie terminale.

Plus loin en amont, la situation est à peine meilleure : là où, il y a 20 ou 30 ans, l’on pouvait encore admirer de grands espaces immaculés, c’est désormais le gris qui l’emporte nettement. Si l’on ajoute à cela le recul rapide du glacier – il devrait encore perdre 1,2 km de longueur dans les 20 prochaines années d’après les experts –, les constats désolés des visiteurs déçus sont appelés à se multiplier. Quant à Benjamin Claret, cela fera belle lurette qu’il aura trouvé un autre emploi. Il est vrai que tout cela n'aura qu'une importance dérisoire en regard des catastrophes humaines qu'induira le changement climatique sur la planète.


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

483 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 25 septembre 17:33

    "

    Au sein des grandes fluctuations climatiques que la Terre a connues, il existe des variations plus brèves. Ainsi, l’époque historique a connu un « petit optimum » climatique à l’âge du bronze entre 1500 et 1000 avant notre ère. Les glaciers alpins, comme celui d’Aletsch en Suisse, ont alors beaucoup reculé. Puis un rafraîchissement est intervenu durant l’âge du fer entre 1000 et 400 avant notre ère. Pendant l’époque romaine, entre 200 avant J-C et 200 après J-C, est intervenu un deuxième petit optimum, avec un climat à peu près similaire à celui du XXe siècle – un demi-degré de plus que durant les périodes froides ? Cet optimum pourrait avoir stimulé l’agriculture romaine avec des hivers plus doux et des étés beaux et secs. À l’époque mérovingienne, un petit rafraîchissement, ou « re-glaciation » très modérée, est constaté vers 500.

    L’optimum climatique médiéval entre 900 et 1300 est pour sa part contemporain de défrichements importants, de rendements agricoles un peu plus élevés et de l’essor démographique notable du « beau Moyen Âge ». À l’époque, les Vikings colonisent une région qu’ils baptisent Groenland.

    "

    Emmanuel Le Roy Ladurie

    https://www.vie-publique.fr/parole-dexpert/277001-le-climat-une-profonde-rupture-par-emmanuel-le-roy-ladurie


    • mmbbb 25 septembre 19:05

      @Montdragon Le Roy Ladurie a apporte une connaissance du climat du passé .
      C est indéniable 
      Comme le fait Lavau , plongé dans ces courbes et autres démonstrations
      Mais le seul probléme aujourd hui qui mériterait d etre pose et et savamment étudié , comment gérerons par exemple les flux migratoires 
      Durant la derniere grande glaciations ,nos ancêtres notamment Sapiens pouvaient se retrancher dans le sud
      A contrario, si ce changement persiste , les populations nombreuses du sud migreront vers le nord Ce n est plus le même ordre de grandeur .
      Au moyen age , la population humaine mondiale ne depassait pas mes 500 millions vers 1400 . 
      500 millions c est la population des pays de la Mediterrannée ! 
      L Egypte compte desormais 97 millions d habitants ! 


    • Fergus Fergus 25 septembre 19:44

      Bonsoir, Montdragon

      Les écrits de Le Roy Ladurie sont toujours intéressants. Merci pour le lien.


    • Captain Marlo Captain Marlo 25 septembre 20:26

      @Fergus
      Il est vrai que tout cela n’aura qu’une importance dérisoire en regard des catastrophes humaines qu’induira le changement climatique sur la planète.

      En somme, vous préfèreriez qu’il fasse froid toute l’année !
      Il vaut mieux qu’il fasse plus chaud que plus froid !!
      Après le réchauffement du Moyen Âge, il y a eu le Petit âge Glaciaire.
      Quelques degrés de moins, et ce sont des famines généralisées.

      C’est ça que vous aimeriez, qu’on se caille toute l’année et qu’on meure de faim ?? Les historiens estiment que ces famines font partie des causes de la Révolution française.

      "(...) Le Petit Age Glaciaire, période climatique froide qui a touché l’ensemble du globe, se caractérise par des avancées successives des glaciers, auxquelles correspondent plusieurs minima de températures moyennes très nets (1 à 1,5°C de moins qu’aujourd’hui).

      Le PAG succède à l’optimum climatique médiéval et se caractérise par des séries d’hivers froids et d’étés frais. Ce refroidissement général est probablement la conséquence d’une période de faible activité solaire, appelée minimum de Maunder etc.


    • Fergus Fergus 25 septembre 20:44

      Bonsoir, Captain Marlo

      « C’est ça que vous aimeriez, qu’on se caille toute l’année et qu’on meure de faim ? »

      Vous racontez n’importe quoi ! Limiter le réchauffement climatique ne veut pas dire préférer vivre dans le froid !!! smiley

      Sans action significative pour en limiter les effets, le réchauffement climatique se traduira par des températures qui rendront invivables certaines régions de la planète qui seront exposées à des + 50° en période estivale.
      Et cela, ne vous en déplaise, jusque dans nos contrées réputées tempérées lors de périodes de forte canicule ou de formation de « dômes de chaleur ».


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 septembre 21:14

      @Fergus
      Dome de chaleur c’est sorti cette année ...


    • Captain Marlo Captain Marlo 25 septembre 21:14

      @Fergus
      qui rendront invivables certaines régions de la planète qui seront exposées à des + 50° en période estivale.
      Et cela, ne vous en déplaise, jusque dans nos contrées réputées tempérées lors de périodes de forte canicule ou de formation de « dômes de chaleur »

      Les changements climatiques du passé sont dus aux humains ?
      Le fort réchauffement du Moyen âge, ce sont les pets des moines, trop nombreux ? Le petit âge glaciaire qui a suivi est dû à quoi ?
      Pourquoi le GIEC refuse de répondre à ces questions ??
      Cf « Torturez les chiffres, ils finiront par avouer ! »

      Si les changements climatiques sont dus aux variations des cycles du soleil, aux variations de l’ellipse de la terre, et/ou de l’axe de la terre, ou de plusieurs de ces causes en même temps, quelles actions envisagez-vous, concrètement pour mettre fin à ces horribles variations ??


    • mmbbb 25 septembre 21:16

      @Captain Marlo C est l explosion violente en 1783 du volcan Laki d Islande qui a eu des conséquences pour toute l Europe .
      Si une telle eruption ce cette ampleur se reproduisait , nous aurions en Europe des morts puisque la densité de la population a évidemment augmenté Ce type d eruption est accompagné d emanation de gaz toxique d ou les morts inexpliquées a cette epoque 
      Quant à l augmentation de la temperature, elle est déjà constaté Le moût du Bordeaux est sucre et les vins titrent naturellement a 13 degre désormais 
      Les viticulteurs avec l appui de l INRA cherchent de nouveaux greffons 
      Quant à l agriculture du futur , il est difficile de prévoir un modele viable tant les écosystemes sont difficiles a comprendre et a modeliser . 
      je vous croyais un plus sense a l UPR 


    • itsy-bitsy ☠cyrus☠ 25 septembre 21:44

      @mmbbb

      tu te trompe c’ est pas le laki , mais les https://fr.wikipedia.org/wiki/Lakag%C3%ADgar qui sont entrée en eruption ...

      On as eu drois aussi a notre epoque a pal d’ eruption comme celle de l’ elafia , ou encore celle de viejas cumbres ... ca n’ as pas causer de changement climatique ...

      chrche plutot dans les cycle solaire et planetaire , sinon on serais deja tous mort avec des eruption comme celle de notre siecle smiley

      Quant à l augmentation de la temperature, elle est déjà constaté Le moût du Bordeaux est sucre et les vins titrent naturellement a 13 degre désormais 


      Les viticulteurs avec l appui de l INRA cherchent de nouveaux greffons 

      Encore une erreur c’ est depûis qu’ on paye le raisin a sont taux de sucre alcool que les paysant tire sur a corde et vendange tardivement , que le degree monte ...

      fait le contraire et y’ aura une piquette a 5 degree smiley


    • mmbbb 25 septembre 22:45

      @☠cyrus☠ Vous jouez sur le mot « Laki » 
      Quant aux vendanges elles se font au mois d août désormais auparavant c etait apres le 15 septembre .
      Les vignerons ne cherchent pas un titre en alcool a 13 degre ce n est pas le but premier Autant boire de la Vodka ! 


    • Fergus Fergus 25 septembre 22:57

      @ mmbbb

      « Les vignerons ne cherchent pas un titre en alcool a 13 degre ce n est pas le but »

      En effet. L’an dernier, je discutais avec des viticulteurs de Cahors : ils avaient beaucoup de peine à empêcher leur vin de dépasser les 14°, au point d’envisager des vendanges encore plus précoces, ou de pratiquer comme le font des collègues, à savoir vendanger en deux fois, la première à maturité partielle donnant 10° d’alcool, la seconde à pleine maturité à 15°, le vin final étant constitué d’un mix de deux ne dépassant pas 13°. Une solution évidemment pas satisfaisante. 


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 septembre 08:59

      @mmbbb
      je vous croyais un plus sense a l UPR 

      Pour le petit âge glaciaire, votre hypothèse de l’explosion d’un volcan en 1783 semble intéressante, mais il n’y a pas d’explication pour les 2 réchauffements, celui de la période romaine et du Moyen âge...

      Je ne remets pas en question la hausse des températures, mais leur cause, il faudrait suivre un peu avant de critiquer. La climatologie est une science récente, bien incapable de prédire ce qui se passera en 2050 !! Quelques rappels :
      — Le thermomètre n’a été inventé qu’au début du 17e siècle.
      Les relevés de températures terrestres aux USA & en Europe datent de la fin du 19e siècle.
      Les relevés de température par satellite ont commencé en 1979.
      La hausse du niveau de la mer n’est surveillée par satellite que depuis 1992
      Le déploiement complet des balises ARGOS (permettant une analyse de la température et de la salinité des eaux de 0 à 200 mètres) n’a été achevé qu’en 2007
      Les bilans de masse des glaciers du Groenland et de l’Antarctique n’ont commencé qu’au début du 21e siècle.



    • mmbbb 26 septembre 09:00

      @Fergus Je ne connaissais pas cette solution mais c est un double travail .
      Merci de cette précision 
      In fine ce qui prouve que ce changement climatique a ete tres rapide , gamin les vendanges se faisaient à la mi septembre 


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 septembre 09:06

      @mmbbb
      Quant aux vendanges elles se font au mois d août désormais auparavant c etait apres le 15 septembre .

      Et au Moyen âge, les raisins étaient parfois mûrs à la St Jean, c’est à dire fin Juin.
      Cf les grands étés en France par Météo France

      Année 1303—Année exceptionnellement chaude et peu pluvieuse.
      — La Seine, l’Oise et la Loire sont à sec.
      — En Alsace, on voyait des raisins mûrs à la Saint-Jean.
      — Les cours d’eau étaient tellement desséchés que ceux qui faisaient tourner deux roues de moulins pouvaient à peine en mouvoir une, ce qui fit que, malgré l’abondance du blé, le pain se vendait cher.
      — Par suite des chaleurs excessives, le Rhin était assez bas entre Strasbourg et Bâle pour qu’en beaucoup d’endroits on put le traverser à pied.
      — Dans cette région, la chaleur fut si intense que les charretiers conduisaient tout nus leurs voitures chargées par les campagne. 


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 septembre 09:59

      @Captain Marlo
      Mon fils part faire les vendanges demain à Libourne, et ce sera le 27 Septembre.
      Elles ont débuté le 13 Septembre en Alsace. Le 14 à Epernay (pour le tout début).

      L’art des réchauffistes est de prendre une conjoncture exceptionnelle comme 2020 et de généraliser le phénomène, ou de prendre des exemples ponctuels (que ce soit les vendanges, une série d’ouragans, d’inondations, ou tout autre événement particulier qui va dans leur sens) et de les monter en épingle.
      Mais ça n’a rien de scientifique, ni simplement d’honnête. C’est même carrément malhonnête, à l’image du GIEC, un organisme en mission commandée.
      Pour la mer de glace, je suppose que la pollution a noirci la surface et qu’elle capte davantage de chaleur, mais ça ne concerne que les rares surfaces blanches, et ça n’a rien à voir avec le CO2.
      Je rappelle mon exemple préféré : l’air, c’est un lampadaire tous les cent mètres de Dunkerque à Perpignan. En 1900, c’était trois lampadaires allumés. En 2021, c’est quatre. (3/10.000, 4/10.000). Ce n’est pas pour ça qu’on y voit mieux...
      C’est d’une totale absurdité, mais ça a été bien vendu.
      Le covid et le CO2 sont les deux armes du deep state pour soumettre les peuples et les pressurer, mais ce sont deux mythes fondateurs de deux religions, aussi absurdes que les autres. On peut adhérer tant qu’on n’a pas compris ça.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 septembre 10:58

      Concernant la soi-disant augmentation du nombre des cyclones annuels, le graphique suivant montre que ce n’est pas flagrant sur les 70 dernières années :
      http://la.climatologie.free.fr/cyclone/cyclone-pacifique-nord.png
      Il faut dire aussi qu’on sortait alors d’une période très calme, après des périodes très sévères depuis le XVIII ème siècle.
      "Nyberg et ses collègues ont pu reconstituer la fréquence des ouragans depuis 270 ans. Vers 1730 les ouragans violents étaient très fréquents et leur nombre a progressivement décru à partir des années 1760"
      On peut en déduire que, vu que la température était très basse en 1730, même la fréquence des ouragans n’a rien à voir avec le réchauffement.
      Tout est mensonge, je vous dis.
      https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/frequence-des-ouragans-quelle-est-la-norme_5955


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 septembre 11:14

      Pour rappeler les prétendus prévisionnistes à la modestie, rien ne vaut cette couverture du Times de 1973 :

      http://content.time.com/time/covers/0,16641,19731203,00.html

      Les modes changent, les cons restent.


    • charly10 26 septembre 17:44

      @mmbbb

      Le flux migratoire climatique est une invention des alarmistes. Le flux migratoire est essentiellement d’origine économique ou politique. Je n’ai jamais entendu un Africain dire qu’il venait en Europe parce qu’il faisait trop chaud chez lui. Il vient essentiellement pour gagner de l’argent qu’il renvoi en grande partie dans sa famille .Si on lui donne les moyens technologiques et économiques de vivre dans son pays même avec 50 degrés, c’est déjà le cas depuis très longtemps dans certaines régions, il restera dans son pays.


    • Eric F Eric F 26 septembre 18:03

      @Montdragon
      Des variations -considérées comme brèves à l’échelle de l’histoire- sur quelques centaines d’années sont une chose,
      des variations de même ampleur qui s’opèrent en quelques décennies sont d’une autre nature.

      Effet du CO2 ou pas ? En tout cas, une augmentation de 40% de la teneur de CO2 dans l’atmosphère en 150 ans ne s’était jamais produite, supposer qu’une telle ampleur n’aurait strictement aucun effet, alors qu’il y a concomitamment un réchauffement rapide ...disons que la probabilité d’une « coïncidence fortuite » semble improbable.
      Mais quelle est la gradation, entre le catastrophisme apocalyptique et la négation totale ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 septembre 18:33

      @Eric F
      En tout cas, une augmentation de 40% de la teneur de CO2 dans l’atmosphère en 150 ans ne s’était jamais produite,

      Variations du CO2 a l’échelle géologique depuis 600 millions d’années, graphique n°2 / Ecole Nationale Supérieure de Lyon.

      Il n’y a jamais eu si peu de CO2, sauf il y a 300 millions d’années, à l’époque Permo Carbonifère.


    • tonimarus45 26 septembre 19:43

      @Fergus je vis dans une region viticole et je peux vous dire que ces hauts d’alcool dans le vin viennent surtout du fait que l’on a introduit des cepages dits «  »ameliorateurs« qui font du vie=n a haut taux d’alcool
      et par exemple les »aramons« qui faisaient des vins a maturite a des degres bien plus faible ont totalement disparu de meme que par chez moi les »cinsauts« ,ainsi que d’autres cepages comme les » bourrets« , et les »terrets"


    • Fergus Fergus 26 septembre 19:47

      Bonjour, Eric F

      « des variations de même ampleur qui s’opèrent en quelques décennies sont d’une autre nature »

      Eh oui, très exactement ce que ceux qui sont dans le déni refusent de prendre en compte.


    • Fergus Fergus 26 septembre 20:00

      Bonjour, tonimarus45

      Je vous crois sur parole.

      Mais cela n’explique pas tout. Plus haut, j’ai évoqué des viticulteurs de Cahors. Leur vin est, depuis qu’ils gèrent leur exploitation, un assemblage de malbec et de merlot. Or, le fait est que l’alcoolisation ne cesse de monter. Naguère à 13°, ils ont désormais beaucoup de mal à maintenir 14°.

      Même chez mes cousins du Puy-de-Dôme, leur piquette qui culminait autrefois à 8° atteint désormais 10°. smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 26 septembre 20:41

      @Eric F. Très léger oubli de ta part : il te manque le mécanisme physique, produisant le prétendu « effet de serre ».
      Il n’existe pas.
      Pas du tout.
      Sauf dans la propagande serinée jour et nuit par tous les media aux ordres.

      Maître Panisse t’a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité...

      Tu t’imagines qu’il suffit de croire les escrocs, pour Pouf ! devenir omniscient, sans avoir jamais étudié.


    • alinea alinea 26 septembre 21:36

      @mmbbb
      Cinsault, Aramon !!


    • tonimarus45 26 septembre 23:16

      @Fergus_le merlot comme le malbec, comme le « sira » sont ce qu’on appelle «  »cepages ameliorateurs" connus pour leur haut degre en sucre.il y a quelques annees ces cepages etaient inconnus dans mon midi viticole, donc ne pas s’etonner de ces hauts degre d’alcool.dans ma jeunesse n’etaient connus par chez moi que ,l’aramon,les bourrets, les terrets , le carignan meme le cinsault etait rare., ces cepages ne faisaient pas de vin titrant de haut degre d’alcool.Alors on, a introduit ces nouveaux cepages et on en voit le resultat.on m’a dernierement emmene un faugere qui faisait 14 et demi d’alcool ?????


    • @mmbbb

      Non pas tellement , ce sont vraiment des volcan tres speciaux avec de nombreux orifice de sortie , des chaine qui comunique entre eux de manier complexe .

      l’ eyjafja as emit bien plus « d ocultant » que le laki , 
      et pourtant pas de refroidissement ..donc il est un peut rapide de penser que les minimum ou les maximum ne depende pas de facteur plus subtil indepenadant de l’ activité de l’ homme ...

      comme dit juste avant , le cepage joue beaucoup aussi , et c’ est domage ne ne plus trouver les vieux arome ... si ce n’ est chez des vigneron amateur ...

      Les grand terroir , n’ont pas cette contrainte de « sucre » c’ est vrai , leur renomé est bien plus importante pour eux ... Mais pour les petite exploitation ou pire les cave cooperative , c’ est la garantie d’ un revenu pourtant deja modeste .

      Autant boire de la Vodka ! 

      oui mais une bonne avec de l’ herbe a bison ;-p 
      ou certaine polonaise fort gouteuse ...

      sinon il nous restera le vieux marc ou le cognac ( la encore chez un bon caviste pas en supermaché ) smiley

      ___________________________________________

      mmbbb 25 septembre 22:45

      @☠cyrus☠ Vous jouez sur le mot « Laki » 
      Quant aux vendanges elles se font au mois d août désormais auparavant c etait apres le 15 septembre .
      Les vignerons ne cherchent pas un titre en alcool a 13 degre ce n est pas le but premier Autant boire de la Vodka ! 



    • velosolex velosolex 27 septembre 00:49

      @Fergus
      Les époques de crise, surtout quand s’agite la pandémie, sont irrationnelles. Voilà à quoi sont du la tonalité de certains commentaires, issus des éternels sectaires, bloqués dans leur déni du réchauffement. Pris dans leur glaciation intellectuelle, pour ce qu’il en reste, du moins. 
      Bien sûr les températures ont explosé. « Le monde » a fait un logiciel qu’il est toujours intéressant d’examiner si vous voulez savoir quelle température il faisait à La Rochelle, à Calvi ou a Dinan, ou n’importe lequel des départements français, selon l’année désirée, depuis 1900. Il en ressort que le passage aux années 90 est confondant en terme d’accélération de la catastrophe 

      Visualisez le réchauffement climatique en France et dans ... https://bit.ly/3CKW4Kn
      J’ai du faire les vendanges sept ou huit fois, dans ma jeunesse., à des époques bien plus tardives que maintenant... : Champagne, pays de Loire, Bourgogne, Alsace ( les plus tardives, mais les plus hautes vignes, faciles à cueillir ) . Je pourrais raconter un livre de mes aventures aux vendanges. J’ai même échappé de justesse à l’explosion d’un tonneau de chêne, de plusieurs tonnes, qu’un ouvrier du pressoir avait malencontreusement bouché, accélérant la fermentation....Mais je regrette beaucoup ces ambiances étonnantes, où à l’époque on était nourris et logés, le meilleur plan pour découvrir une région, et faire bien des rencontres. Dont beaucoup de touristes des pays de l’est, qui à l’époque avaient l’autorisation de leurs pays, afin de se faire des devises, et voyager ensuite à Paris ; . Ingénieurs, pilotes, chercheurs, les cueilleurs à l’époque avaient le niveau Bac +8....
      Le sud est et le Languedoc vendangeaient toujours avant les autres. Le vin monte maintenant à 15 degrés, et laisse les viticulteurs désarmés. La seule solution serait de planter d’autres variétés, mais les plans de vigne ne poussent pas si vite que ceux d’artichauds.  Faire baisser le degré d’un vin est un exercice périlleux, tirant sur la chimie, la dilution avec l’eau étant interdite. 

    • velosolex velosolex 27 septembre 01:10

      @velosolex
      Exemple pris dans la variété d’exemples offert par ce logiciel. https://bit.ly/3CKW4Kn

      Température moyenne à Paris en 1902 : 10,4
                               en 1979 : 11,1
                                en 1988 : 12,5
                                en 2000 : 12,9
                                en 2020 :  14,3
      Peut être que certains diront que cet exemple est mauvais, du à un réchauffement lié à la circulation urbaine, et à l’effet intra muros, jouant effectivement, mais à minima. . Prenons alors l’exemple de l’une des stations les plus hautes, celle du mont Egoual, dans le Gard, perchée à près de 1600 m., pour les même années de références prises au hasard, mais terriblement parlantes dans l’évolution. 
          Température moyenne au mont Egoual en 1902 : 4,1
                                          en 1979 : 4,2
                                          en 1988 : 5,2
                                           en 2000 : 5,5
                                          en 2020 : 6,9
      Chacun peut choisir sa région, son département, ses années, mesurer l’évolution, de plus en plus exponentielle quand on va vers le sud. Ces mesures ont été faites par chaque station météo départementale, et ne sont pas sujettes à caution. 


    • Fergus Fergus 27 septembre 09:12

      Bonjour, tonimarus45

      Une affaire de cépage, sans doute. Mais pas seulement. Ici et là, avec les mêmes cépages depuis des décennies, le taux d’alcoolisation augmente bel et bien


    • Fergus Fergus 27 septembre 09:19

      Bonjour, velosolex

      Merci pour ces deux commentaires avec lesquels je suis en complet accord. Le fait est que nombre d’intervenants sont, les chiffres sont là pour le démontrer, dans le déni, ne leur en déplaise.

      Concernant les Alpes  mais cela vaut également pour le cercle arctique , il faut savoir que les effets du réchauffement sont 2 à 3 fois plus rapides que dans les régions tempérées de plaine. La photo qui illustre mon article illustre parfaitement ces effets.


    • Eric F Eric F 27 septembre 09:54

      @JC_Lavau
      Je n’ai pas parlé d’effet de serre, mais simplement émis le postulat qu’une augmentation de 40% d’un composant de l’atmosphère a inévitablement des effets, quel que soit ce composant, et quelle que soit la nature de cet effet. Charge alors aux experts de faire des corrélations avec ce qui a changé concomitamment.
      Je ne suis pas expert dans ce domaine, mais je reste circonspect vis à vis de la tonitruance de ceux qui s’affirment très supérieurs à la grande majorité des experts du monde.
      Pour le moins, le principe de précaution incite à réduire les combustions et rejets de toute nature, dans l’air, l’eau et la terre. Pour autant je suis d’accord que le catastrophisme mêlé à l’affairisme conduit à des aberrations, tel le commerce des droits au carbone, facteur de délocalisations plus polluantes encore. idem les voitures hybrides dont la consommation réelle est 4 fois supérieure à la consommation théorique du fait de norme de mesure pipeautée.


    • samuel 27 septembre 10:17

      @tonimarus45

      L’augmentation du titre en alcool est un phénomène global.

      C’est d’autant plus fiable sur le vin que l’INAO veille au respect d’un cahier des charges précis depuis des décennies. On a donc un bon suivi pour tous les vins qui prétendent à une appellation. Par conséquent le cépage ou la technique de taille sont des paramètres constants qui ne peuvent pas expliquer le changement de titre en alcool...


    • JC_Lavau JC_Lavau 27 septembre 10:54

      @Eric F. Tu as encore oublié les fondamentaux, et de la physiologie végétale, et de toutes les géosciences, et de la physique de l’atmosphère, et la physique du rayonnement, et de la physico-chimie des solutions, applicable notamment en océanographie, et en hydrologie.
      En notre Plio-Quaternaire où il y a des glaciations, et même en notre fin d’interglaciaire, nous demeurons en tragique pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique. La végétation en souffre énormément. Jette un coup d’oeil sur les montagnes d’Afghanistan, ou d’Iran : partout l’érosion mécanique détruit rapidement les maigres débuts de colonisation végétale, trop lents et faibles par la pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique. En ce Plio-Quaternaire où il y a des glaciations, l’érosion mécanique des continents est intense, c’est une période rhexistasique.
      Au contraire du Jurassique et surtout du Crétacé, âges biostasiques : les rivières étaient claires alors, ne charriant que des ions, et ni sable ni argile, ni galets.

      Certes au plus fort des glaciations, la situation était largement pire qu’en notre fin d’interglaciaire : c’est descendu à 200 ppm de CO2 atmosphérique. Fort peu d’espèces ont survécu, tandis que d’autres ont développé deux autres filières photosynthétiques pour remédier à la pénurie : ainsi les cactées et les crassulacées ont développé la filière CAM, tandis que le maïs, la canne à sucre, le sorgho et certains millets ont développé la filière C4, adaptées à l’actuelle pénurie.
      Plus de 95% des espèces végétales, dont tous les arbres, sont restées à la filière en C3, et attendent 1200 ppm pour retrouver leur optimum végétatif. Elles l’attendront encore quelques millions d’années ; et notamment devront affronter à nouveau l’extrême pénurie au long de la prochaine glaciation.



    • JC_Lavau JC_Lavau 27 septembre 14:59

      @ChrisWiss. Qui est propriétaire du Huffington Post ?


    • Eric F Eric F 27 septembre 17:08

      @JC_Lavau
      La végétation s’était adaptée à la composition atmosphérique qui dure depuis des dizaines de milliers d’années, elle a davantage de mal à s’adapter à des changements rapides de pluviosité et température dans certaines régions (désertification, etc.). Certes, la végétation bénéficie parfois d’un réchauffement dans des régions précédemment plutôt froides, et il y a des rendements accrus de certaines productions avec l’accroissement de gaz carbonique.
      Il faut voir le bilan global, notamment si les région en explosion démographiques deviennent des fournaises arides....
      L’âge d’or végétal du jurassique et du crétacé était sans doute également favorable aux dinosaures, mais ne serait pas viable pour des milliards d’humains.


    • Eric F Eric F 27 septembre 17:28

      @Captain Marlo
      La variation de CO2 qui nous intéresse concerne la période avec présence de mammifères supérieurs sur la planète : plusieurs millions d’années (et non pas centaines de millions, qui ramène aux dinosaures).
      La courbe sur 3 millions d’années montre que la concentration de CO2 dont la tendance générale était une baisse (avec oscillations) passant de l’ordre de 350 ppm à 250 ppm, connait désormais un pic soudain à plus de 400 ppm, il n’y avait jamais eu autant de CO2 pendant ces milliers de millénaires, .


    • slave1802 slave1802 27 septembre 21:21

      @JC_Lavau
      Qui est propriétaire de l’Arizona ?


    • samuel 28 septembre 11:31

      @JC_Lavau

      Vous oubliez la tectonique des plaques...

      Les dynamiques climatiques sont également très liées à la disposition des continents et des océans.

      Correler le manque de végétation en Afghanistan aujourd’hui avec la « pénurie » en CO2 sur la base de ce qu’on observait il y a 100M d’années, c’est aussi pertinent que de dire qu’un marathonien est nul sur 100m parce qu’il n’a pas les bonnes chaussures...


    • SilentArrow 28 septembre 14:32

      @Eric F

      Effet du CO2 ou pas ? En tout cas, une augmentation de 40% de la teneur de CO2 dans l’atmosphère en 150 ans ne s’était jamais produite, supposer qu’une telle ampleur n’aurait strictement aucun effet, alors qu’il y a concomitamment un réchauffement rapide ...disons que la probabilité d’une « coïncidence fortuite » semble improbable.


      Pendant le carbonifère, la concentration du CO₂ atmosphérique était 30 fois celle du XIXe siècle et le climat de la planète était tempéré.

      Le CO₂ est un gaz à effet de serre, mais son effet est saturé : il absorbe déjà tout ce qu’il peut absorber de rayonnement thermique en provenance du sol et cela sur une épaisseur d’atmosphère de 10 mètres.
       
      Doublez la concentration de CO₂ réduirait cette épaisseur à 5 mètres, mais ne changerait en rien l’énergie totale absorbée et ne produirait pas le moindre réchauffement climatique.
       
      La végétation par contre bénéficierait largement d’une augmentation du taux de CO₂.

      Si les activités humaines sont responsables due changements climatiques observés depuis environ un siècle, il faut chercher un autre coupable que le CO₂. Un suspect : les fines particules de suie que les usines de l’hémisphère nord rejettent dans l’atmosphère retombent en partie sur les glaces polaires et en diminuent l’albédo. Le GIEC ferait bien d’étudier ce phénomène au lieu de nous gonfler avec le CO₂.


    • samuel 28 septembre 15:45

      @SilentArrow

      Température moyenne au Carbonifère : 25°C (source wikipédia).
      Température moyenne moderne : 15°C

      Le carbonifère n’était pas tempéré.


    • révolQé révolQé 29 septembre 14:06

      @mmbbb,

      Plusieurs cépages s’accommodent de la chaleur et de très peu d’eau, par exemple le Marsellan, créé par l’INRAe, vu qu’on en parle.

      Pour en revenir aux vins du Bordelais et leur taux d’alcool .
      Une augmentation vécue depuis plusieurs années est aussi due au travail sur la vigne comme par exemple

      les effeuillages ou au contraire l’augmentation des feuillages mais surtout la recherche d’une maturité phénolique.(maturités de plus en plus homogènes et meilleures. )
      Un phénomène qui peut donc être maitrisé.

      Plusieurs autres paramètres peuvent entrer en ligne de compte mais nous aborderions là du technique qu’il faudrait traduire en langage profane. smiley



    • révolQé révolQé 29 septembre 14:20

      @tonimarus45,
      récemment rentré en cave un assemblage Syrah/Grenache ( Pic St Lou , an 2019) tirant 15°.
      Ceci dit au goût rien de déplaisant, le petit Jésus en culotte de velours... smiley

      Il est vrai que cela change des piquettes de l’Hérault des 70’s, le pinard à troufions...


    • Doume65 29 septembre 14:31

      @Fergus
      « le réchauffement climatique se traduira par des températures qui rendront invivables certaines régions de la planète qui seront exposées à des + 50° »
      Ce réchauffement est accompagné d’un changement plus profond qui, de manière non intuitive mais parfaitement logique, induit des refroidissement locaux et temporaires. Des vagues de froid vont aussi sévir (et le font déjà).


    • Fergus Fergus 29 septembre 16:48

      Bonjour, Doume65

      Ce réchauffement global se traduira  et se traduit déjà en effet par l’émergence d’épisodes locaux sévères à extrêmes. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 septembre 20:42

      @Fergus. Wi, c’est parce qu’il fait plus chaud qu’il fait plus froid.
      D’ailleurs, plus fort je pédale moins vite, et moins fort j’avance plus doucement, et moins j’ai davantage de peine à monter la côte...


    • samuel 30 septembre 09:44

      @JC_Lavau

      La courbe de répartition des températures annuelles s’applatit un peu. La moyenne augmente ET les évènements extrèmes sont également plus nombreux.

      Donc oui, le réchauffement global peut amener à des épisodes plus frois localisés temporellement et spatiallement.

      Qui y a-t-il d’étonnant à ce que le climat ait un comportement complexe ?

      N’êtes vous pas le premier à faire appelle à toutes la géophysique pour contredire les tenants du réchauffement climatique ?


    • Fergus Fergus 30 septembre 09:58

      Bonjour, samuel

      Merci pour ce commentaire lucide !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 10:25

      @Fergus
       
       ’’commentaire lucide

      ’’
       traduction : « j’y comprends rien mais c’est toujours bon à prendre »

      Il ne s’agit pas de contestation d’un quelconque bouleversement climatique personne n’a dit ici que rien ne change , mais de ce qu’on appelle réchauffement climatique anthropique. Nuance.
       
      Ce fameux réchauffement climatique dont on nous rebat les oreilles fait partie avec la saga du covid, du plan Great Reset.
       
      Great Reset origine de ce NWO auquel personne nous disent ses suppôts (cf. Sarkozy alias Émile Coué) ne pourra échapper, est le nom du plan qui se définit ainsi :
       
      « Démontage du système économique actuel au profit des élites (et, par) la l’instauration d’un chaos maximal, et la mise en place d’un nouveau système sous le prétexte de vouloir apporter une aide humanitaire  »
       
       Ceux qui nous ont mis dans la merde, les élites merdiques, ont la ferme intention de nous y enfoncer encore plus pour continuer à en vivre joyeusement.


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 10:38

      @samuel. Tiens ? Tu as juste oublié le principal argument politique : « anthropique ! Anthropique ! Anthropique ! » !
      Où as tu donc la tête ? Et à quoi peut bien servir une banale fluctuation climatique, si elle ne peut servir à argumenter des guerres civiles, renforcer encore la dictature banco-centrale, et justifier le massacre de millions de pauvres, en France et ailleurs, je te le demande ?
      Fergus, lui au moins n’oublie pas son devoir de propagande pour maximiser les guerres civiles : « anthropique ! » qu’il répète, « anthropique ! ».


    • samuel 30 septembre 11:03

      @JC_Lavau

      On est au moins d’accord sur le fait que le climat change.

      Cette « fluctuation » n’est pas aussi banale dans le sens où aucun réchauffement ni aucun émision de CO2 n’a été aussi rapide pendant le dernier million d’année...

      On va pas parler du Crétacé. Hein Papi smiley Je sais que c’est de la d’où vous venez mais c’est juste comparer des carottes et des patates.


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 11:25

      @samuel. Ah ? Tu y étais ? Montre nous tes relevés heure par heure sur ton « dernier million d’années » !


    • Ben Schott 30 septembre 11:37

      @samuel
       
      « On est au moins d’accord sur le fait que le climat change. »
       
      Qui le conteste ? C’est dans la nature du climat de changer.
       
      « aucun réchauffement ni aucun émision de CO2 n’a été aussi rapide pendant le dernier million d’année »
       
      Rappelle-nous l’amplitude et la vitesse du changement du climat il y a environ 12 000 ans ? (Je parle pas du CO2, il n’y était pour rien déjà à l’époque...).

       
      Charlot.  smiley
       


    • samuel 30 septembre 12:00

      @Francis, agnotologue

      +5°C sur des centaines d’années.

      « C’est dans la nature du climat de changer. »
      Oui. pour la première fois, notre action rentre dans les paramètres cimatiques.
      Nous sommes plus rapides que les algues vertes pour balancer des choses dans l’atmosphère.

      A priori +2,7°C sur 150 ans. inédit


    • samuel 30 septembre 12:09

      C’est toi l’homme du Crétacé smiley tu dois bien avoir 2/3 souvenir de l’Holocène ancien...


    • chantecler chantecler 30 septembre 12:23

      @samuel
      Sauf que rien ne prouve que les augmentations de température naturelles cad non liées à l’activité humaine , sont linéaires dans le temps.
      Ca peut s’accélérer ou ralentir à partir d’un moment t .


    • samuel 30 septembre 12:37

      @chantecler

      Qu’entendez-vous par « linéaire dans le temps » ?


    • samuel 30 septembre 12:42

      @chantecler

      Ah si j’ai compris. Vous voulez dire que les entrées/sorties des différentes périodes glaciaires peuvent se faire à des rythmes différents.

      Oui, c’est vrai. Les relevés montrent des variations. Sur des périodes de l’ordre du millénaire... pas du siècle...

      Par ailleurs, si un paramètre non anthropique expliquait la variation actuelle, il y aurait eu une très forte probabilité qu’il fusse détecté. Bien qu’on ne puisse pas exclure une hypothèse autre qu’anthropique pour des raisons de philosophie scientifique (on ne pourra jamais prouver que les canards violets n’existent pas. On dira qu’on en a jamais observé...)


    • Ben Schott 30 septembre 13:03

      @samuel
       
      « si un paramètre non anthropique expliquait la variation actuelle, il y aurait eu une très forte probabilité qu’il fusse détecté. »
       
      C’est bien à ce genre d’assertions qu’on reconnaît le cuistre zététicien !...


    • Ben Schott 30 septembre 13:11

      @samuel
       
      « +5°C sur des centaines d’années. (...) »

       

      C’est à moi que tu répondais, je suppose, et dans le désordre.

       

      « Oui. pour la première fois, notre action rentre dans les paramètres climatiques. »

       

      Affirmation gratuite.

       

      « A priori +2,7°C sur 150 ans. inédit »

       

      Si tu parles du réchauffement prétendûment anthropique, c’est encore hautement fantaisiste. La température moyenne de la planète a augmenté d’environ 1 degré en un siècle.

       


    • joletaxi 30 septembre 13:42

      @samuel

      il y aurait eu une très forte probabilité qu’il fusse détecté.

      vraiment
      expliquez nous ce fameux paramètre qui expliquerait l’optimum romain, l’optimum médiéval
      cela est tellement dérangeant, pour la belle théorie, qu’ils ont tout fait, y compris les pires fraudes, pour effacer ces périodes,
      le plus édifiant, c’est que c’est la même clique qui nous sort des « études » des modèles, avec des prédictions qui vont de 1.5 ° de réchauffement, à 4.5, en 2100
      et ils ont le culot de ressortir cette daube de courbe de Man

      toutes leurs prédictions à la Philipulus se sont révélées fausses
      et cela continue
      il vient un moment où il faut revenir à la raison
      Greta va retourner à l’école, et nous allons bazarder tout ce capharnum éco crétin


    • samuel 30 septembre 15:35

      @Ben Schott

      « Affirmation gratuite »

      plait-il ? le quasi doublement du CO2 atmosphérique ? La modification en composition isotopique atmosphérique de cette espèce chimique ?

      non, ça ne vous parle pas...

      « Si tu parles du réchauffement prétendûment anthropique, c’est encore hautement fantaisiste. La température moyenne de la planète a augmenté d’environ 1 degré en un siècle. »

      1 siècle != 150 ans... même ça c’est trop difficile ?


    • samuel 30 septembre 15:46

      @joletaxi

      Les optimums romain et médiévaux c’est moins de 1 degré de moyenne sur des zones géographiques limitées... voili voilou.

      « daube de courbe de Man »
      C’est pas à vous ou à moi de juger si c’est de la daube. La seule hypothèse c’est que la communauté des spécialistess soit entièrement corrompues pour juger correct un travail qui relève de la fraude. 

      « toutes leurs prédictions à la Philipulus se sont révélées fausses »

      super. J’adore les listes. Qui commence ?


    • samuel 30 septembre 15:53

      Moi j’aime beaucoup ce genre de site. C’est tellement mignon.

      https://www.science-climat-energie.be/2019/11/29/loptimum-climatique-medieval-ce-grand-oublie/

      Il y a un truc rigolo à remarquer. Une partie de la réponse se trouve dans l’URL...


    • Ben Schott 30 septembre 16:00

      @samuel
       
      L’affirmation gratuite, ça concernait cette ânerie : « pour la première fois, notre action rentre dans les paramètres climatiques. »

       
      En un siècle, le CO2 résiduel dans l’atmosphère est passé de 0,03 à 0,04% et prenait 1°C.
       

      Il est possible que la hausse de la température entraîne la hausse du taux de CO2...  smiley

       
      En tout état de cause, tout va bien, surtout pour les récoltes. Les écolos devraient bénir le CO2 !
       

       
      Il n’y a pas plus de réchauffement climatique anthropique que de catastrophe sanitaire covid-19, sauf pour les éternels crétins crédules sur le dos desquels certains ont prévu de bouffer la laine.
       


    • Ben Schott 30 septembre 16:09

      @samuel
       
      « Moi j’aime beaucoup ce genre de site (...) Il y a un truc rigolo à remarquer. Une partie de la réponse se trouve dans l’URL... »
       
      Argument d’autorité éculé, un grand classique chez les zézétichiens.
       
      Tant que tu ne fais pas la démonstration de l’implication de l’activité de l’homme dans le léger réchauffement de l’atmosphère depuis un siècle, tu restes un charlot à grande gueule.
       


    • samuel 30 septembre 16:15

      Concernant le CO2 on ne s’exprime pas en pourcentage mais en ppm :

      275ppm pendant l’ère préindustrielle.

      400ppm désormais (et encore en augmentation constante).

      Enormément de preuves que le CO2 en surplus provient bien de nos émissions (isotopiques notemment).

      « Il est possible que la hausse de la température entraîne la hausse du taux de CO2...  ». En toute généralité oui. Mais les scientifiques savent très bien d’où proviennent ces 125ppm supplémentaires.


      « En tout état de cause, tout va bien, surtout pour les récoltes. Les écolos devraient bénir le CO2 !  »

      mouais. Au sahel les sécherresses s’accumulent. L’instabilité climatique même avec du CO2 en plus n’est pas vraiment propice à l’agriculture moderne (monocultures faiblement résiliente face aux aléas). Plus généralement les rendements stagnent.


      « Il n’y a pas plus de réchauffement climatique anthropique que de catastrophe sanitaire covid-19  »

      Est-ce que répondre par l’infirmative à l’un entraine forcément l’infirmative de l’autre ? Si c’est le cas, c’est une drôle de façon de penser. Je veux bien qu’il y ait un complot Covid, pourquoi pas... mais ça ne prouve pas un complot climatique. L’inverse est vrai d’ailleurs.


    • Ben Schott 30 septembre 16:16

      @Ti-beau PINE-Ô
       
      Shaw, il me semblait que tu n’avais jamais eu aucun doute sur le fait que Philippe et moi étions deux personnes différentes ! D’ailleurs, c’est une question de simple bon sens : quel serait l’intérêt ?
       
      Par contre, j’ai appris que le simplet était l’amant occasionnel du pénible...
       
       smiley
       


    • samuel 30 septembre 16:17

      « Argument d’autorité éculé, un grand classique chez les zézétichiens. »


      là c’est plutôt un joli cherry picking des « climato réalistes » smiley


      Allez un pti effort pour trouver ce qui cloche ...


    • Ben Schott 30 septembre 16:21

      @samuel

      « Concernant le CO2 on ne s’exprime pas en pourcentage mais en ppm  »
       
      Ça, c’est ce que dit l’ignare qui pète plus haut que son cul et qui veut faire le malin. On peut très bien l’exprimer en pourcentage.
       
      Allez, va te cacher, imposteur.


    • samuel 30 septembre 16:22

      @Ben Schott

      « Tant que tu ne fais pas la démonstration de l’implication de l’activité de l’homme dans le léger réchauffement de l’atmosphère depuis un siècle, tu restes un charlot à grande gueule. »

      ba tu prends ta petite connexion internet. Tu tapes « IPCC ».

      Si tu es courageux tu lis 1000 pages. 
      Si tu l’es un peu moins tu lis le résumé.
      Si tu es polticien, tu lis le résumé aux décideurs...

      Si tu le fais pas, pas la peine de venir me demander de t’expliquer. Je suis à peu près certains que le moindre argument sera classé comme provenant des études bidonnées de l’IPCC...


    • Ben Schott 30 septembre 16:23

      @samuel
       
      « un joli cherry picking »
       
      Wiwi®, PEMILE...
       
       smiley
       


    • samuel 30 septembre 16:27

      @Ben Schott

      « On peut très bien l’exprimer en pourcentage. »

      oui, tout à fait. ça dépend où on place la virgule après le zéro pour montrer une réalité plutôt qu’une autre. 

      ça fait juste des erreurs d’arrondies énormes mais peu importe. On est pas là pour parler de science. On est pas là pour être précis hein ?


    • Ben Schott 30 septembre 16:28

      @pemile
       
      Si, quand on te demande une démonstration, même dans les grandes lignes, tu renvoies à des documents dont tu n’as pas lu une seule ligne, ne t’étonne pas de passer pour un super corniaud.
       
       smiley
       


    • Ben Schott 30 septembre 16:31

      @pemile
       
      Et en pourcentage, ça nous fait dans les combien le taux de CO2 dans l’atmosphère ?
       
       
       smiley
       


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 16:31

      @Ben Schott

      Douible compte samuel/pemile signalé 


    • samuel 30 septembre 16:31

      @Ben Schott

      A vous avez eu à faire à Pemile. Je comprends maintenant votre sentiment d’infériorité...

      Je serai plus pédagogique.

      pétrole => brulé => CO2

      CO2 => forçage radiatif => augmentation température globale.

      augmentation température globale => modification dynamique climatique (+boucles de rétroaction positive : baisse albédo, relargage méthane, augmentation humidité relative)

      modification dynamique climatique => grosse merde pour civilisation globale, sédentaire dépendant de ressources fixes


    • samuel 30 septembre 16:34

      @Ben Schott

      « Et en pourcentage, ça nous fait dans les combien le taux de CO2 dans l’atmosphère ? »

      0,00275 %
      0,00400 %

      A part l’insulte, les données tronquées et l’ironie, vous avez d’autres ressources pour faire carrière au bar PMU du coin  ?


    • samuel 30 septembre 16:37

      @Ben Schott

      oups... le zéro en trop. sinon c’était l’ère glacière

      0,0275 %
      0,0400 %


    • Ben Schott 30 septembre 16:37

      @Ti-beau PINE-Ô
       
      Ouais, en même temps, j’ai beaucoup de recul par rapport à tout ça, comme du reste d’ailleurs. Ce sont ces tragiques qui ont plusieurs comptes, pour troller plus nocivement, mais ils m’indiffèrent, tout comme le sort du site d’ailleurs...
       
       smiley
       


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 16:38

      @samuel

      A vous avez eu à faire à Pemile. Je comprends maintenant votre sentiment d’infériorité...

      c’ est ca lance-toi des fleur smiley
      pemile/pacem/putenelaine/iris/.... et maintenant samuel tu crois pas que ca fait un peut beaucoup et que tu te fout de la gueule de la moderation ???

    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 16:40

      @samuel

      0,00275 %
      0,00400 %

      ca aussi c’ est du parfais P1000 , vouloir enseigner au autre ce qu’ il as manifestement pas compris ni maitrisé ...


    • Ben Schott 30 septembre 16:42

      @pemile
       

      « 0,0400 % »

       

      Et je disais quoi, moi ?

       

      On est pas là pour être précis hein ?

       

       VA TE CACHER, BOUFFON  smiley  smiley  smiley

       


    • samuel 30 septembre 16:44

      C’est mignon, je me suis corrigé avant vos interventions mais vous la ramenez qd même smiley

      Je serai plus magnanime avec vous smiley


    • samuel 30 septembre 16:47

      @les 2 zozos

      Du coup si vous me demandez combien font 1+1 et que je répond 2, vous allez m’appeler Pemile ?

      Parce qu’il y a de grandes chances qu’il réponde pareil.
      Même dans le comptes agoravox vous voyez du complot. Vous êtes impayables !


    • Ben Schott 30 septembre 16:47

      @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

      Signalé ou pas, ça ne change rien. À part pipiou, à qui il a été supprimé deux comptes sur cinq, rien ne bouge.

       
      Mais bon, RAB... Ce sublime abruti vient de se vautrer comme à ses moments les plus glorieux !!!  smiley
       


    • samuel 30 septembre 16:56

      @Ben Schott

      Toujours pas résolu l’énigme https://www.science-climat-energie.be/2019/11/29/loptimum-climatique-medieval-ce-grand-oublie/

      Z’êtes lent. La réponse est dans l’URL et les courbes abondemment commentées.
      Allez Allez. Il est 17h et je vais prendre mon gouter après.


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 16:57

      @samuel. Ton « forçage » est du pipeau, de l’escroquerie en bande organisée.

      On l’a déjà amplement prouvé.
      https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/maitre-panisse-t-a-vendu-le-229698
      ...


    • samuel 30 septembre 16:59

      « RAB »


      Ah oui. C’est pas la discussion scientifique qui vous intéresse en fait. C’est la simple défense « humiliation » publique smiley ba c’est raté mon coco. Je me suis corrigé avant que tu es eu le temps de téter ta mère !


      Et tout en croyant que je fusse pemile. Il doit vraiment vous obséder ce gars. Vous arrivez encore à dormir ? 


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 17:00

      @Ben Schott

      Si OMAR a finit par se faire virer ...

      la toute cette petite bande , use , abuser , et reabuse ...
      (zx, pemile , nonos , white rabbit , pipiou2,etc...) 

      Tot ou tard la corde va casser , d’ autant plus que je faisit remarquer a la moderation que pendant leur absence c’ etait calme , et que 80% de leur commentaire sont des attaque personel sans argument et ad hominem ... Que de plus chacun de ces taré use et abuse du multicompte ...


    • Ben Schott 30 septembre 17:05

      @JC_Lavau

      Il ne peut être question d’autre chose que du pipeau et de l’escroquerie quand on sait que samuel n’est autre que pemile !...
       
      Il a déjà beaucoup de mal à convertir les ppm en pourcentage, ou inversement, on ne peut pas trop lui en demander...
       
       smiley
       


    • samuel 30 septembre 17:10

      @JC_Lavau

      Traduction.

      « On » => Je
      « L’ai prouvé » => écrit un article agoravox non relu par des pairs avec une source unique (Georges Geuskens)


    • joletaxi 30 septembre 17:13

      @samuel

      plus la peine de discuter, on a un croyant

      vous allez encore tenter de minimiser l’optimum médiéval, car évidemment, cela vous « gratouille » car vous n’avez aucune explication
      le phénomène contrairement à vos mensonges est bien général, bien documenté, irréfutable
      et on voit mal comment des arbres ont pu pousser en altitude avec moins de 1 degré de plus, que vous sortez de votre chapeau
      concernant la courbe de Man, à moins que vous débarquiez de Mars, plus personne de sensé ne se risquerait à défendre cette daube
      et vous évoquez une corruption, le climategate c’est quoi selon vous ?
      pour la liste non exhaustive des « ratés » du GIEC et de la clique

      https://cei.org/blog/wrong-again-50-years-of-failed-eco-pocalyptic-predictions/


    • samuel 30 septembre 17:18

      @Ben Schott

      Toujours pas résolu l’énigme

       https://www.science-climat-energie.be/2019/11/29/loptimum-climatique-medieval-ce-grand-oublie/


      C’est pas un rapport de 1000 pages que je vous demande de lire. Juste de trouver le ptit truc qui cloche dans votre littérature quotidienne... un exercice d’autocorrection en somme (comme je l’ai fait de tête avec les % smiley ).


      Allez allez. réfléchir ne fait pas de mal.


    • Ben Schott 30 septembre 17:25

      @joletaxi
       
      Pour info, samuel, c’est le troll pemile.
       
      La courbe de Man, c’est mort. Mais surtout, qu’y a-t-il de plus indiscutable que le réel ? Tant qu’on nous fourguait des modélisations, toutes plus catastrophistes les unes que les autres, on pouvait avoir un doute... Allons-nous rôtir comme des cochons dans moins de vingt ans ? Ces gens ont l’air sérieux...
       
      Trente-cinq ans plus tard, les mesures (et les plus précises) démentent toutes ces modélisations, qui n’étaient là que pour nous vendre leur salade pas fraîche.
       
      Pour eux aussi, tribunal, prison.
       

       


    • samuel 30 septembre 17:25

      @joletaxi

      Dans le lot des prévisions apocalyptiques plus ou moins farfelues (on passera sur le procédé qui font passer des articles putaclick façopn 70’s pour l’quivalent d’un organisme tel que le GIEC), y a quand un truc où une action politique a mené à des résultats.

      L’exclusion des CFC responsasable de la destruction de la couche d’Ozone. 

      Et qu’on viennent pas me dire que c’est la faute du lobby des déos. Pour le coup c’est une réglementation qui devait les faire chier...
      Comme quoi des décisions politiques qui vont dans le sens des puissants ne peut pas être l’explication à toute choses qui se passe dans notre bas monde.


    • samuel 30 septembre 17:28

      « Pour info, samuel, c’est le troll pemile. »


       smiley smiley smiley Et donc tu veux me ban ?


      Réponds plutôt à ma petite énigme. Le prochain commentaire ce sera la réponse.

      C’est d’ailleurs en lien avec ton petit commentaire minable et non sourcé.

      « Trente-cinq ans plus tard, les mesures (et les plus précises) démentent toutes ces modélisations, qui n’étaient là que pour nous vendre leur salade pas fraîche.  »


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 17:29

      @samuel. Le cours de physiologie végétale que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,
      le cours de physique des gaz que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,

      le cours de physique du rayonnement que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,

      le cours de physique de l’atmosphère que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,

      le cours de thermodynamique de l’air humide que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,

      le cours de physico-chimie des solutions que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,

      les cours de géosciences que tu n’as jamais ouverts, ni jamais lus,

      le cours d’océanographie que tu n’as jamais ouvert, ni jamais lu,

      ...
      il ne suffit pas de t’asseoir dessus, et d’attendre que ça monte par osmose.


    • samuel 30 septembre 17:37

      @JC_Lavau

      En fait il n’y pas besoin de TOUTES ces notions en même pour expliquer le réchauffement global.

      La physique du rayonnement y suffit.

      Le reste est utile pour comprendre les dynamiques climatiques et les boucles de rétroaction.

      Les cours c’est bien. Les observations c’est pas mal aussi... parfois ça remet en question les cours...
      Au moins les modélisateurs ont cette modestie...


    • pemile pemile 30 septembre 17:41

      @Ben Schott « Pour info, samuel, c’est le troll pemile. »

      Mon pov’ philou, tu te noies toujours dans un délire paranoïaque ! smiley


    • Ben Schott 30 septembre 17:52

      @JC_Lavau
       
       smiley
       
      « il ne suffit pas de t’asseoir dessus, et d’attendre que ça monte par osmose. »
       
      Il a pourtant longtemps essayé de s’asseoir sur des trucs en attendant que ça monte !
       


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 17:59

      @Ben Schott

      Ya un petit bambous asiatique qui pousse de 50 cm par jours smiley
      faut lui en offfrir un smiley


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 18:01

      @pemile

      suffirait qu’ agoravox verifie si ton IP appartient bien a une plage VPN ...

      seule les dissident chinois on besoin d’ un VPN , les autre sont des troll plein de mauvaise intention ... le tri serais tres vite fait smiley


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 18:04

      @Ben Schott

      En tout cas tout le monde a pu constater que chaque troll qui prend des vacance rend l’ agora plus vivable smiley

      18 jous sans P1000 , deux semaine sans lapinou , 
      une semaine sans ZX 

      des semaine quasiment sans reine a signaler comme ABUS smiley
      au moins on sait clairement qui fout la merde par plaisir et en groupe avec des multicompte .


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 18:15

      @samuel. Merci d’avoir confirmé que ton ignorance, ta crédulité et ton outrecuidance sont au top.


    • ZXSpect ZXSpect 30 septembre 18:22

      @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
      .
      ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 18:04
      @Ben Schott
      .../... des semaine quasiment sans reine a signaler comme ABUS

      .
      .
      Si tu cherches des coms à signaler qui ne respectent pas la Charte... fait toi plaisir en signalant les suivants smiley
      .
      .
      ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:34
      @Ben Schott
      La maman du petit nonos est prié de le metre sous clef dans sa chambre ...
      On en as marre de l’ appeler matin midi et soir parcequ’ il a chier partout ...
      Cette fois il n’ y aura pas de somation avant le tir au pigeon ...
      .
      ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:19
      @Xeno-hemoroid le TDC
      Serre les fesse tu va encore lachez le meilleur de toi meme


    • samuel 30 septembre 18:24

      @JC_Lavau

      bisou papy. Oublie pas de confronter tes belles théories avec le réel ! Histoire de voir si tu n’aurais pas oublié un ou 2 mécanismes physiques important décrits dans tes cours.


    • Ben Schott 30 septembre 18:38

      @pemile
       
      « Oublie pas de confronter tes belles théories avec le réel ! »
       
      Décidément... En théorie, les Maldives auraient dû avoir disparu.

      Tu peux y aller faire un tour pour vérifier (t’es à jour de tes vaccins, pas de problème)...
       
      Oui, ça pique un peu de confronter les théories à la con au réel...  smiley
       


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 septembre 18:55

      @samuel. J’oubliais de te rappeler que selon la théorie spéciale-carbocentriste, aucune spectrométrie d’absorption ne pourrait fonctionner, colorimétries inclusivement. Or elles sont d’usage multi-quotidien dans nombre de labos pratiquant de l’analyse quantitative. En astrophysique et en exo-chimie itou.
      La théorie spéciale-carbocentriste a oublié de se confronter à des dizaines de milliers de faits expérimentaux qui sont de connaissance publique. Elle leur est tout à fait incompatible.


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 19:23

      @pemile

      Tu nous fait chier pemile , le simple fait que ZX vienne semer la zizanie pour faire diversion est assez eloquent ...

      c’ est sa tactique au DoDO la saumure du poitou ...
      resortir des phrase hors contexte pour semer le conflit et s ’en delecter smiley

      T’ est une bille pepe penible ... et en plus tu en redemande ...
      c’ est pas pour rien qu’ il te file des compte le toxic ...


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 19:28

      @Shawford

      On peut vraiment se fier a personne PFFFFF


    • Ben Schott 30 septembre 19:41

      @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
       
      pemile & nono, la cellule fact-checking d’Avox !
       


    • itsy-bitsy ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 19:45

      @Ben Schott

      les main attaché dans le dos , il serais pas foutu de trouver leur fesse ...
      Qu’ est ce que tu veut qu’ ils debunk quoi que ce soit ...


    • samuel 1er octobre 09:38

      @JC_Lavau

      « J’oubliais de te rappeler que selon la théorie spéciale-carbocentriste, aucune spectrométrie d’absorption ne pourrait fonctionner, colorimétries inclusivement. »

      non. C’est que vous avez mal compris le mécanisme du forçage radiatif. La quantité de CO2 actuel suppose effectivement que l’atmosphère est totalement opaque au IR sur une couche allant de 3Km à 8Km. 
      Rajouter du CO2 rend l’atmosphère opaque à une altitude plus basse et par conséquent à tendance à refroidir les couches atmosphériques plus hautes et à déséquilibrer le bilan radiatif.

      Pour revenir à l’équilibre c’est toute la colonne d’air qui se rechauffe jusqu’à ce que les couches externes de l’atmospère rayonnent selon la loi du corps noir à la température d’équilibre...

      Quant à la spectrométrie et colorimétrie, il suffit de savoir que :

      1/ On sélectionne les longueurs d’ondes spécifiques aux espèces chimiques qu’on essaie d’identifier.
      2/ Que ces espèces chimiques n’absorbent pas forcément dans le domaine du CO2.

      3/ domaine qui est restreint

      https://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/gaz-effet-serre/gaz-effet-serre-fig03.gif

      ça laisse de la place pour faire de l’absorption ailleurs.

      D’ailleurs, avant la période industrielle, les concentrations de CO2 troposphériques étaient déjà telle que les couches basses étaient opaques aux IRs.

      « Effet de serre » est effectivement un terme volontairement simplificateur et ne représente pas la réalité de la totalité des phénomènes physiques en jeu.


    • chantecler chantecler 1er octobre 09:42

      @samuel
      Merci d’avoir complété .
      Comme ça Avox rattrape un peu Arte .


    • Ben Schott 1er octobre 09:47

      @chantecler
       
      C’est un peu ça... cet abruti a passé une partie de la nuit sur Wikipédia pour venir faire la leçon la bouche en cul de poule à Lavau !
       
      C’est le puceau qui vient expliquer à Casanova comment choper des meufs !  smiley  smiley  smiley


    • samuel 1er octobre 09:51

      @Ben Schott

      De fait les Maldives ne sont pas promises à un avenir reluisant. Le rythme de montée depuis 2006 est de 4mm/an et pourrait s’accélérer.

      Mais si vous vous basez sur des sites comme celui-ci ( https://www.science-climat-energie.be/2019/11/29/loptimum-climatique-medieval-ce-grand-oublie/ ) qui publient des articles en 2019 mais dont toutes les courbes sans exception s’arrêtent en 2000/2005, vous avez effectivement un coup de retard...

      C’était la réponse à la petite énigme sur vos sources de merde. 

      La sphère climato-réaliste radote les mêmes sources depuis 15 ans... Exit El Nino cuvée 2009-2010 et 2015-2016.


    • joletaxi 1er octobre 09:58

      @samuel

      4 mm... vous la jouez minable, comment faire 7 m en 2050 ?

      il paraît que le profil côtier s’est agrandi, du moins c’est ce qui se voit sur les images satellites , de même on remarque une augmentation de surface des îles soi disant menacées ?
      Les mêmes satellites qui constatent une augmentation du couvert végétal
      les mêmes satellites qui montrent la pause dans l’augmentation des t°
      bref, la Nasa n’aurait jamais du envoyer des satellites....

      mais continuez votre croisade imbécile, un blackout généralisé nous épargnera vos « fake news »


    • Ben Schott 1er octobre 10:05

      @pemile
       
      « De fait les Maldives ne sont pas promises à un avenir reluisant. »
       
      Wiwi®, pemile, c’est ce qu’on disait il y a trente cinq ans, et ce qu’on dira encore dans trente cinq ans (sauf si bien sûr on commence à s’énerver et qu’on décide qu’il y en a plein le cul de ces conneries !)...
       
      Pignouf  smiley
       


    • samuel 1er octobre 10:10

      @Ben Schott

      Et à part invectiver et aduler Lavau (un peu seul contre tous le lec), c’est quoi vos compréhensions des phénomènes en jeu ?


    • samuel 1er octobre 10:24

      @joletaxi

      « Les mêmes satellites qui constatent une augmentation du couvert végétal »
      ça verdit 
      La réalité (toujours plus complexe) est que la quantité de biomasse diminue. 
      Expérience de pensée simple. La quantité de vert renvoyé par 1Ha de gazon et 1Ha de forêt est à peu de chose la même. La quantité de biomasse n’est en rien comparable...

      « les mêmes satellites qui montrent la pause dans l’augmentation des t° »
      Oui, les fameuses pauses qui reviennent entre chaque épisode « El Nino » et pour les plus nuls de votre groupe entre chaque été... y a eu la pause après 98. La pause après 2009, etc...
      Un alpiniste qui grimpe le mont blanc fait effectivement quelques pauses. En déduirez-vous qu’il ne monte pas ?

      « il paraît que le profil côtier s’est agrandi, du moins c’est ce qui se voit sur les images satellites , de même on remarque une augmentation de surface des îles soi disant menacées ? »

      voilà. Comme vous dite. Il PARAIT. vous ne sourcez pas vos affirmations et ne les mettez pas en perspectives par rapport aux mécanismes en cours. Une falaise qui s’effondre peut faire temporairement s’agrangir le trait de côte par exemple...

      « comment faire 7 m en 2050 »
      1/ Vous prenez pour référence la pire des prévisions.
      2/ Vous méestimez le caratère non linéaire du phénomène (taille des iceberg relargués, détachement de plaques entières ).


    • Ben Schott 1er octobre 10:32

      @pemile
       
      Je te mets juste le nez dans ton caca (et t’as l’air d’aimer ça).
       
      Le Maldives vont bien et c’est pas près de changer.
       

      Franchement, après la branlée que tu t’es pris hier, insister comme tu le fais est le signe évident d’une grande détresse pathologique. Mais bon, puisque tu aimes ça...
       
       smiley
       


    • samuel 1er octobre 10:47

      @Ben Schott

      « Franchement, après la branlée que tu t’es pris hier »
      Sérieux ?
      Faut arrêter de prendre vos rêves pour des réalités. Allez dormir et faites de vrais rêves...

      « Le Maldives vont bien et c’est pas près de changer. »

      Mais est-ce que ça infirme que la tendance est à la montée des eaux qui tend à prouver un réchauffement global ? 

      Contrairement à vous, je ne m’informe pas sur les médias mainstream qui ont un intérêt au buzz et au catastrophisme...

      JoeLeTai me parle des 7m de montée. i.e pire des scénario possible et à horizon de temps assez lointain. Que tous les médias ont bien sûr repris en coeur...


    • Ben Schott 1er octobre 10:52

      @samuel
       
      Oui, la branlée ! La magistrale branlée de toute beauté, que tout le monde monde peut admirer...
       
      Mais je suis magnanime, j’insiste pas trop, c’est mon vieux fond chrétien.

      Sauf si t’insistes !  smiley
       


    • chantecler chantecler 1er octobre 10:53

      @samuel
      L’avenir du logement collectif c’est la mer !
      Ca ressemblera à des soucoupes et tout autour , aux hublots , il y aura des poissons .
      Et en leur mettant un bol de petits vers à l’entrée il y faudra juste à se pencher pour les cueillir et les mettre direct à la casserole .


    • pemile pemile 1er octobre 10:55

      @Ben Schott « Mais bon, puisque tu aimes ça... »

      Oui, mon pov’ Philou, j’adore constater que tu vois des « pemile » partout et de constater que @samuel te répond quand même ! smiley


    • Ben Schott 1er octobre 11:00

      @samuel
       
      « samuel te répond quand même »
       
      Justement je parle à samuel, occupe-toi de ce qui te regarde.
       
       
       smiley  smiley  smiley


    • samuel 1er octobre 11:02

      @Ben Schott

      Mais bien sûr que tu insistes. Et je ne t’en blâme pas puisque tu sens que tu atteins très vite tes limites lorsqu’on gratte tes sources scientifique moisie et ton manque de rigueur méthodologique.

      Allez, ressort moi les arguments climato-sceptique de base qu’on rigole... je te les démonte un par un...


    • Ben Schott 1er octobre 11:05

      @pemile
       
      T’es mal ? Ta femme t’a quitté ? Enfin je veux dire ton aide à domicile ?...
       
       smiley
       


    • Ben Schott 1er octobre 11:09

      @pemile
       
      Eh pemile, 400 ppm = ... % ?
       
       smiley
       


    • Ben Schott 1er octobre 11:10

      @Shawford
       
      Moi je roule en rat rod !!!


    • samuel 1er octobre 11:27

      @Ben Schott

      J’espère que la moyenne d’âge des intervenants ici est élevé. Au moins ça leur donne l’espoir de crever avant de voir leurs certitudes envolées.

      Ils le devraient dejà en réalité, mais telles de petites grenouilles plongées dans l’eau tiède, il ne se rende pas compte qu’ils vont cuire. La dénégation du chateau de carte sur lequel notre confort est basé est confondant...

      « +4mm, petit bras »
      « un ouragan, il y en a toujours eu »
      « le climat... ba oui ça change, c’est naturel »


    • samuel 1er octobre 11:29

      Allez Ben,

      un pti arrondi pour la forme ? A la décimale inférieure ou supérieure ? Surtout, choisi bien selon ton idéologie comme toutes tes sources biaisées ou tronquées...


    • samuel 1er octobre 11:36

      @Ben Schott

      « T’es mal ? Ta femme t’a quitté ? Enfin je veux dire ton aide à domicile ?... »

      Autant l’insulte est l’arme des faibles d’esprit, incapable de revoir leur jugement et de le coriger.
      Autant se réjouir du malheur des autres fait de vous un être méprisable. 


    • Ben Schott 1er octobre 11:58

      @pemile

       

      400 ppm = ... % ?

       

       

      Hé hé hé... smiley

       


    • samuel 1er octobre 12:05

      @Ben Schott

      0,04%


    • JC_Lavau JC_Lavau 1er octobre 12:07

      @samuel. Nos grands-parents ont connu la science aryenne. Nos parents ont connu la science prolétarienne. On n’arrête pas le progrès : nous bénéficions à présent de la science féministe, de la science islamique, de la science inclusive, de la science LGBT, de la science citoyenne, et de la science carbocentriste... Telles Sganarelle quand il plaçait le coeur à droite et le foie à gauche, ces néo-sciences communautaristes refont la physique, la chimie et les géosciences « sur des bases toutes nouvelles ! ».


    • Ben Schott 1er octobre 12:12

      @samuel
       
      « 0,04% »
       
      Bien. Et je disais quoi, moi ?
       
       
       smiley
       
      Va te reposer.


    • samuel 1er octobre 12:21

      @Ben Schott

      « Va te reposer. »

      pourquoi ?


    • Ben Schott 1er octobre 12:25

      @pemile
       
      Non, tu as raison. Donc je disais quoi, moi ?

       


    • samuel 1er octobre 12:28

      @JC_Lavau

      Une belle recette de paté d’alouette cette liste...

      Et donc le réchauffement observé si il n’est pas du à nos émissions de GES, il est dû à quoi ?

      Parce que c’est mignon d’évoquer toutes les sciences physiques et naturelles sensée expliquer sans jamais les liées avec des phénomènes réellement observées.
      ex1 : Oui, le soleil varie et la puissance reçu varie. Mais les ordres de grandeur ne peuvent pas expliquer les observations...


    • samuel 1er octobre 12:32

      @Ben Schott

      « Donc je disais quoi, moi ? »

      ba rien.

      Je crois que vous avez rôté, pêté et vomi mais pas de paroles intelligibles, a fortiori intelligente...


    • Ben Schott 1er octobre 12:43

      @pemile

       
      « 400 ppm = 0,00400 % »
       
      C’est de toi, ça, pépère (on admirera les zéros après le 4, de toute beauté !)...
       

       
      Pour moi, 400 ppm ça a toujours fait 0,04 %.

       
      Je sais que tu creuses ton ulcère à chaque branlée, mais faut bien que tu apprennes, bouffon !  smiley
       

       

       


    • samuel 1er octobre 13:12

      Quand on en sera à 460ppm tu diras toujours 0,04% ? 

      Y a pire que la coquille (corrigée avant que tu ne l’ouvres par ailleurs).
      y a la mauvaise foi manifeste...Et tu es champion. 

      D’ailleurs on t’entends très peu sur la logghorée climato-réaliste. Des doutes peut être ?


    • Ben Schott 1er octobre 13:43

      @pemile
       
      « Quand on en sera à 460ppm tu diras toujours 0,04% ? »

      Oui. Je laisse toujours les centimes sur le comptoir. Mais ça ne change rien, on met jamais les zéros inutiles, cancre.

       
       
      « Y a pire que la coquille (corrigée avant que tu ne l’ouvres par ailleurs). »

      Petit rappel du cuistre qui veut péter plus haut que son cul :

      « On peut très bien l’exprimer en pourcentage. »

      oui, tout à fait. ça dépend où on place la virgule après le zéro pour montrer une réalité plutôt qu’une autre. 

      ça fait juste des erreurs d’arrondies énormes mais peu importe. On est pas là pour parler de science. On est pas là pour être précis hein ?

       
      Tout ça pour me sortir une « coquille » juste après, ça fait pas sérieux !  smiley
       
      Après une telle connerie, tu aurais dû t’éclipser et raser les murs, plutôt que continuer à te vautrer lamentablement... Aucune dignité, vraiment...
       

       
       
      On est pas là pour parler de science. On est pas là pour être précis hein ?
       
       smiley
       



    • samuel 1er octobre 14:23

      @Ben Schott

      « Oui. Je laisse toujours les centimes sur le comptoir. Mais ça ne change rien, on met jamais les zéros inutiles, cancre. »

      275ppm = 0,03%. Ben

      « Les concentrations atmosphériques, c’est comme la monnaie au comptoir. » Ben

      « Après une telle connerie, tu aurais dû t’éclipser et raser les murs, plutôt que continuer à te vautrer lamentablement... Aucune dignité, vraiment... »

      J’attends que vous trouviez/commentiez la petite manipulation scientifique du site de 2019 qui ne fourni que des courbes s’arrêtant en 2000 (site abondamment relayé par votre ami Lauvau). Toujours pas eu ni réponse ni commentaire... 


    • Ben Schott 1er octobre 14:33

      @pemile

      Oui je laisse les centimes, je suis pas un benêt.

      À partir de quel centième de degré tu mets une petite laine parce que tu as froid, mongol ?
       

       
      T’as mal ?
       

       smiley
       


    • samuel 1er octobre 14:36

      @Ben Schott

      je mets des bouchons d’oreille dès qu’un gus confond météo et climat smiley

      Mal ? pourquoi ? Vous n’avez même pas compris que l’analogie que vous faisiez précédemment était ridicule. D’où votre incompréhension de la critique que j’en ai faite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité