• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Élisabeth Borne, ou bornée ?

Élisabeth Borne, ou bornée ?

La nouvelle ministre du transport, cumulant le poste de ministre de la transition écologique et solidaire, part en guerre contre les éoliennes... alors que celles-ci sont l’une des portes d’entrée logique permettant la transition attendue depuis si longtemps.

On essaye de comprendre ?

 

Pourtant, tout semblait bien engagé, et la France donnait des signes encourageants propres à rattraper son retard considérable sur les autres pays européens en matière d’éolien.

En effet, depuis 2005, nous assistons à une lente progression du développement de l’éolien sur le sol national, passant de 2000 MW en 2007 à près de 16000 aujourd’hui... c’est bien, mais largement insuffisant par rapport à l’Allemagne... près de 60 000 MW... derrière l’Espagne près de 24 000 MW... et même dépassée par le Royaume-Uni.

On pourrait aussi évoquer la Suède, en progression de 350%, le Danemark, + 168%, l’Espagne, + 258%... lien

Pourtant l’effort le plus important que la France pourrait faire concerne le développement de l’éolien Offshore, d’autant que notre pays à un potentiel remarquable de côtes, et qu’il accumule beaucoup de retards, alors que les 6 parcs éoliens envisagés depuis 2011 sont à toujours en attente. lien

Or, avec nos 5 853 kilomètres de côtes répartis sur 5 façades maritimes, il y a en effet de quoi faire....sans parler des territoires hors métropole, soit 1380 km. lien

Sauf que la ministre de la transition a décidé que ça suffisait, jugeant le développement de l’éolien « anarchique »...

Elle suivait aussi l’avis de Macron, qui tout en tentant désespérément de se verdir, estimait que « la capacité à développer massivement l’éolien était réduite »...

Ce qui est totalement faux comme on l'a vu.

Il est aussi question d’aller dans le sens du vent des opposants à l’éolien, lesquels évoquent plus qu’à leur tour « la saturation visuelle ».... lien

N’est-ce pas étonnant que ces anti-éoliens partent en guerre contre ces moulins à vent des temps modernes, avec, entre autres, l’argument de la dévastation du paysage, mais ils n’ont jamais levé le moindre petit doigt contre les milliers de pylônes à très haute tension qui défigurent depuis longtemps la campagne française ?

Quelle est la réalité ?

On compte 8000 éoliennes en France, de 100 mètres de haut en moyenne... contre 100 000 pylônes THT hauts parfois de 90 mètres de haut.

L’occasion de faire un sort à une légende urbaine qui voudrait que les éoliennes tuent des milliers d’oiseaux...

La réalité est tout autre.

C’est la ligue de protection des oiseaux qui a mené l’étude, laquelle a démontré qu’en 1 an, une éolienne tue entre 0,3 et 18,3 oiseaux, alors que les lignes à très haute tension tuent par an, aux USA, entre 130 et 174 millions d’oiseaux. lien

Au-delà de ça, les pires rumeurs circulent sur les réseaux sociaux : « il serait impossible d’organiser le recyclage des vieilles éoliennes... les éoliennes produisent de la radioactivité... le bruit qu’elles dégagent provoquent le cancer »...

C’est à Donald Trump qu’on doit cette dernière affirmation, lui qui est un farouche défenseur du charbon, du nucléaire, et bien sûr des gaz de schiste. lien

Quant au soi-disant impossible recyclage, il y a de quoi sourire... tous les matériaux qui la composent sont tous recyclables, quelle que soit la taille ou le modèle d’éolienne.

Béton, cuivre, plastique, pvc, polystyrène, métal, tissu, tous ces matériaux sont évidemment recyclables...lien

Ce qui n’est pas le cas des centrales nucléaires... puisque depuis des lustres on tente de trouver une solution acceptable pour se débarrasser des déchets hautement radioactifs, puisqu’ils restent dangereux pendant des milliers d’années.

La dernière trouvaille de nos énarques serait de les enterrer.

Ajoutons quand même que l’éolien géant n’est pas forcément la meilleure des solutions, car il oblige à transporter l’énergie, générant des problèmes de santé, puisque l’on sait que la pollution électromagnétique dégagée par la très haute tension peut provoquer des cancers...

De nombreuses études convergentes prouvent qu’il y a bien corrélation entre la pollution électro magnétique produite par les lignes THT, et le cancer.

Une étude réalisée récemment par le CRIIREM (Centre de Recherche et d’Information Indépendant sur les Rayonnements Electro Magnétiques) évoque des « problèmes de santé, trouble du sommeil, de la mémoire, de l’audition, maux de tête, irritabilité, états dépressifs  »... voire des maladies graves... des cancers.

L’étude précise avoir relevé des risques de leucémie qui augmenterait de 69% pour les enfants habitants à moins de 200 mètres d’une ligne THT. lien

Alors que l’électricité produite par les petites unités de production a vocation à être consommée sur place.

En effet, tout comme le photovoltaïque, l’éolien peut être destiné aux maisons, aux immeubles.

Il existe différents types d’éoliennes, à axe horizontal, ou vertical, produisant de l’énergie en quantité, sans pour autant avoir besoin de la transporter, ce qui génère habituellement un gros gaspillage énergétique.

C’est entendu, les plus courantes des éoliennes « ménagères » sont à axe horizontal, mais celles qui ont un axe vertical ne sont pas à dédaigner.

D’abord parce qu’elles s’intègrent plus facilement au paysage, ensuite parce qu’elles sont d’un encombrement plus faible.

N’oublions pas aussi les éoliennes à voilure tournante, qui s’orientent suivant la direction du vent.

Mais voilà, ce gouvernement veut freiner cette énergie propre et renouvelable.

Car c’est bien là toute la contradiction de Macron, et de son gouvernement, porté par le concept du « en même temps  ».

Il affirme vouloir faire la transition, mais alors qu’il va enfin fermer la vieille centrale de Fessenheim, fermeture actée il y a 8 ans, il freine l’éolien, et surtout il envisage 6 nouvelles centrales nucléaires, des EPR en l’occurrence, (lien) alors que celui de Flamanville affiche un budget qui a dépassé toutes les prévisions, passant de 3,3 milliards d’euros, à plus de 12..., pour l’instant, avec en prime des retards considérables, et des failles de conception. lien

Ajoutons pour la bonne bouche que le prix du KW nucléaire EPR atteint des sommets.

Comme son prix est de 7000 € le kW installé, (lien) le consommateur français devra bientôt débourser 120 € le MWh pour l’électricité nucléaire, façon EPR, contre 50/79 € le MWh éolien. lien

Cela est certainement dû au faible coût de construction d’une grande éolienne...500 000 €...bien loin des milliards gaspillés pour le nucléaire.

Finalement, ce gouvernement qui, à l’approche des municipales, avec les présidentielles en ligne de mire, tente de se faire passer pour le champion de la transition, reste toujours dans le domaine de la déclaration d’intention, juste histoire de séduire l’électeur.

Mais qui sera dupe ?

Hervé Kempf, dans les colonnes de « reporterre » n’hésite pas à qualifier Macron de bouffon de l’écologie. Lien

Pas étonnant dès lors que 1000 scientifiques viennent de lancer un appel dénonçant l’inaction climatique du gouvernement, et appellent à la rébellion, à la désobéissance civile.

Comme ils l’écrivent : « pour ne parler que du climat, nous avons déjà dépassé le 1° C de température supplémentaire par rapport à l’ère industrielle, et la concentration de CO² dans l’atmosphère n’a jamais été aussi élevée depuis plusieurs millions d’années (...) cette inertie ne peut plus être tolérée (...) les observations scientifiques sont incontestables, et les catastrophes se déroulent sous nos yeux. Nous sommes en train de vivre la 6ième extinction de masse, plusieurs dizaines d’espèces disparaissent chaque jour,  ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui désire la pluie doit accepter la boue  ».

Le dessin illustrant l’article est de Gustave Doré

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Ecologie, préférez l’original

De la fin d’un monde

La voiture électrique une arnaque

La pilule amère du nucléaire

Quand l’abeille guérit

Amazonia, notre maison brûle

Ces lobbys qui tuent la planète

Du round up aux OGM

Arretez la Terre, je veux descendre

La Terre folle ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

245 réactions à cet article    


  • Maître Yoda le bulot 24 février 11:32

    Une guéguerre entre lobbies régulée par leur capacité à dilater l’enveloppe des pots-de-vin dont les limites sont celles des factures payées par les consommateurs finaux.


    • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 12:46

      Moi je persiste et signe et je dis que du Nucléaire écologique , uranium 100% naturel c’est l’avenir .
      Les éoliennes c’est des millions de tonnes de ferrailles , d’aimants et ça consomme beaucoup d’énergie pour la fonderie et les fabriquer .
      Faisons des centrales nucléaires modulaires facile à déployer , réparer et fabriquer .
       smiley


    • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 12:53

      @Jean Guillot
      Les centrales doivent être conçues sur roues à la manière des mobile home , comme ça pas de problème de démantèlement , on les déplace vers des cimetières à centrales en fin de vie 


    • Surya Surya 24 février 14:03

      @Jean Guillot

      Moi je serais plutôt d’avis qu’on expédie (avec des fusées nucléaires bien entendu) ces mobile home nucléaires sur la planète Mars.
      J’ai cogité le problème durant de longues heures, et ma conclusion est qu’il me semble en effet que la Lune reste encore trop proche de la Terre pour faire office de débarras. 
      Puis quand Mars sera saturée, on les déplacera un peu plus loin, puis encore plus loin...
      Vous voyez, quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème !  smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 14:13

      @Surya

      Vouais mais pas avec la fusée du gars qui voulait prouver que la terre est plate ...mérite un Darwin Awards le type...


    • L' Hermite (IX) prong 24 février 14:21

      @Aita Pea Pea

      Ben en fait .... Le plus étonnant est qu’ il ais survécu a la première tentative avec un simple tassement de vertèbre après une chute de 600m.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 14:27

      @prong

      Comme quoi le retour sur expérience c’était pas son truc...


    • tashrin 24 février 14:29

      @Aita Pea Pea
      Trop tard il s’est déjà reproduit il me semble
      Mais il aurait fait un bon candidat :)


    • L' Hermite (IX) prong 24 février 14:34

      @Aita Pea Pea

      Visiblement le grand barbu ne veut pas qu’ on jette des détritus dans son jardin ...
      il ramasse une fois s’ il a le temps .... pas deux ...

      PS : Pour les ongles VS médiator tu as parfaitement raison 
      unijambiste des doigt c’ était bien sur une plaisanterie smiley.


    • L' Hermite (IX) prong 24 février 14:39

      @tashrin

      Du moment qu’ il etait pas donneur a la banque mondiale du sperme ... on devrais s’ en sortir .

      Bon quand meme y a un truc que je pige pas ...

      Puisque la terre est plate , le meilleur moyen c’ est de creuser pour passer dessous ... Vraiment pas doué les gars :)


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 14:45

      @prong

      Le blême du grand barbu est que ses thuriféraires me rasent .


    • tashrin 24 février 14:49

      @prong
      Les darwin awards recompensent les gens qui ont eu l’amabilité de mourir betement AVANT d’avoir contribué au brassage génétique de l’humanité


    • L' Hermite (IX) prong 24 février 14:53

      @tashrin

      Yep , c’ est l’ inverse du péché originelle ...

      Comment tu croit qu’ on fabrique des archange ....
      Faut remplacer quelque pièce a l’ atterrissage...

      Mais depuis qu’ ils garde le jardin d’ eden , on est pas trop embeter par les touriste smiley 


    • L' Hermite (IX) prong 24 février 15:02

      @Aita Pea Pea

      Hanibal lecter aussi etait un homme de foie ... mais le culte n’ as pas pris :)


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 15:21

      @prong

      D’autant qu’il part de sa sois disante oreille ultime pour juger d’un violoniste qui joue en compensée ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 15:22

      @Aita Pea Pea

      Tempérée...


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:39

      @Jean Guillot
      vous devriez aller défendre cette « thèse » à ceux qui vivaient à Tchernobyl, ou à Fukushima... tenez nous au courant.
       smiley


    • L' Hermite (IX) prong 24 février 18:32

      @olivier cabanel

      Voyons ... les écolo en zoé vegan on prouvé depuis très longtemps que c’ est parce qu’ on mange trop de viande et qu’ on pète trop fort

      (d’ ou l’ intérêt des éolienne)

      PS : les fautes c’ est pour economiser l’ encre d’ imprimerie smiley
      un accent par ci , un autre par la , voire meme une ou deux lettre en trops...

      A ce rhytme je suis sur qu’ as moi tout seul qu’ as tout compris je sauve la planete ...

      ps : tentative d’ humours a prendre au Xeme degré ...


    • Gasty Gasty 24 février 19:18

      @Aita Pea Pea
      avec la fusée du gars qui voulait prouver que la terre est plate ...mérite un Darwin Awards le type...

      Sur son épitaphe on marquera « Il est tombé sur la tête une dernière fois »


    • pemile pemile 24 février 19:21

      @Gasty « Sur son épitaphe on marquera « Il est tombé sur la tête une dernière fois » »

      Ou, la terre est toujours ronde, Mike Hughes lui est bien plat. RIP.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 19:53

      @pemile

      Ou ...il s’est fait incinérer car six pieds sous terre il avait peur de tomber dans le vide .


    • Xenozoid Xenozoid 24 février 19:54

      @pemile

      se mettre dans une fusée a vapeur, apres etre presque mort a sa premiere tentative,et cela a + de 80 ans,même si c’est un clown, il a plus de couille que tout les rotshilds de la terre,,,mais on a pas vu si il était dans la fusée....cela fait on ne le reverra plus


    • sicome 24 février 20:48

      @olivier cabanel article stupide !!!j etais fournisseur de composants pour eoliennes les 2/3du temps elles ne tournaient pas faute de vent ( sans compter les pannes liees a l usure ou aux tempetes ) et il fallait donc doubler la production avec de l electricite de centrales  classiques ou nucleaires 


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 21:14

      @sicome
      merci de vos encouragements.
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 21:16

      @prong
      va pour l’humour


    • generation désenchantée 25 février 01:34

      @Aita Pea Pea
      un seul , t’est gentil
      un tour d’avion a réaction lui aurait suffit pour voir la terre d’assez haut pour voir qu’elle était ronde


    • velosolex velosolex 25 février 15:53

      @Aita Pea Pea
      La terre était plate
      C’était une pièce de monnaie
      Quelque fois dans la taverne un gars
      Jouait à pile ou face
      Pour la voir tourner*


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 21:43

      @Surya
      hélas, j’ai fais de mon coté le calcul, et les milliards qu’il faudrait débourser sont hors de toute possibilité.
      désolé, il n’y a aucune solution raisonnable, ou réalisable.


    • HELIOS HELIOS 1er mars 23:21

      @Jean Guillot

      ... évidement que les « petits » générateurs électriques nucleaires font parti des hypotheses d’avenir...
      ... leur seul défaut, c’est leur fragilité « sociale », n’importe quel fadas est capable de les détruire au nom de l’écologie, d’Allah ou des extraterrestres.

      Il existe déjà des unités de petites tailles installées sur des bateau, mais elles ne font pas l’objet de recherches avancées.
      Il existe, au moins sur le papier, des intentions, mais je ne sais pas ou cela en est (voir SMR, de 1 a 4 modules de 200 Mw, hélas , ce n’est pas chez nous)

      l’idée de base etant de fabriquer des assemblages standardisés, démontables rapidement, transportables à inserer dans des petits edifices hautement sécurisés, prenant en compte la sécurité nucleaire passive, par exemple des bunkers de beton logeant le coeur echangeable à la demande, notament pour le chargement de son combustible, donc son entretien...
      ... cela permet de « sortir » de cette unité, tout ce qui n’est pas strictement nucleaire et le reporter dans des installations peu complexe, semi-fixes elles mêmes standardisées, capable de générer l’electricité a injecter dans le reseau éléctrique local.

      L’unité nucleaire devenant seulement « le moteur » du systeme et la multiplicité, comme les couts devraient etre bas surtout s’ils s’inserent dans une chaine industrielle.


    • Gasty Gasty 24 février 11:49

      Le Rayonnements Electro Magnétiques et la vitesse de déplacement d’une voiture électrique en font un moyen de transport dangereux.

      Mais ! Le CO2, le NOx et la vitesse de déplacement d’une voiture thermique en font un moyen de transport dangereux.

      Par contre une voiture à pédale c’est bien.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 février 11:55

        @Gasty

        y a déjà plein de pédales qu’ont des voitures sans que les constructeurs aient eu besoin de créer un modèle spécialement adapté : ils peuvent conduire comme tout le monde.


      • Gasty Gasty 24 février 12:03

        @Séraphin Lampion

        Raisonnons !

        Dans une voiture à boîte de vitesse manuelle, il peut y avoir quatre pédales et seulement trois avec boîte automatique... tout ça sans modification des modèles.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 février 12:06

        @Gasty

        dans les deux cas, y a une pédale de trop


      • JL JL 24 février 12:10

        @Gasty
         
         ’’Dans une voiture à boîte de vitesse manuelle, il peut y avoir quatre pédales et seulement trois avec boîte automatique.’’
         
        Je le crois pas !


      • Gasty Gasty 24 février 12:13

        @Séraphin Lampion

        Dans le meilleur des cas, car il peut y avoir une pédale par place.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 12:23

        @Gasty

        Perso je propose que toutes les routes soient en descente,ce qui permettrait de se déplacer en caisses a savon .


      • Raymond75 24 février 11:54

        Les petits propriétaires sont terrorisés à l’idée qu’une éolienne en vue fasse baisser le prix de leur pavillons Sam’Suffit, et une association fait un lobbying considérable.

        En outre, ce gouvernement comporte de nombreux anciens lobbyistes, à commencer par le premier ministre, ancien lobbyiste du nucléaire.

        Mais il est vrai aussi que l’on ne peut pas mettre des éoliennes n’importe où (des règles, très contraignantes, existent).

        Des techniques commencent à se développer pour produire de l’hydrogène à partir d’une éolienne, ce qui permet une production d’énergie même par vent calme :

        https://www.latribune.fr/entreprises-finance/transitions-ecologiques/lhyfe-va-produire-de-l-hydrogene-vert-avec-des-eoliennes-837145.html

        https://www.sydev-vendee.fr/transition-energetique/mobilite-durable/hydrogene

        A suivre, en espérant que les lobbyistes ne mettent pas un frein à ces développements (en cours à l’étranger aussi).


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 11:59

          @Raymond75
          merci d’avoir rappelé ce lien entre l’hydrogène et les éoliennes, véritable opportunité pour stocker cette énergie !


        • Maître Yoda le bulot 24 février 12:02

          @Raymond75

          De quels « lobbyistes » parlez-vous ?

          Ceux de Veolia (éoliennes), ceux de ENGIE (panneaux solaires), ou ceux des 2500 entreprises de la filière nucléaire française ?



        • San Jose 24 février 12:52

          @olivier cabanel
          .
          Mais l’hydrogène est extrêmement dangereux. On ne sait pas l’empêcher de fuir et il est explosif dès qu’il atteint 4% dans l’air. Et feriez-vous inhaler de l’hydrogène à vos petits-enfants ? Vous devriez savoir aussi qu’il y a du deutérium dans l’hydrogène naturel, et que le deutérium sert à fabriquer des bombes atomiques. Je pense qu’il vaudrait mieux oublier l’hydrogène. 


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 13:18

          @San Jose
          désolé, mais ce genre de danger est aujourd’hui écarté
          la preuve ici

          ou


        • vesjem vesjem 24 février 16:16

          @Raymond75
          n’oublions pas que le rendement global d’une chaîne de production est obtenu par multiplication des rendements individuels de l’ensemble de l’installation
          ce principe est applicable à la production d’hydrogène dont le rendement est le facteur des rendements de :
          extraction/production du charbon, gaz, pétrole, vent, eau terres rares, ou uranium etc...
          — transformation en électricité (ou non) de ces ènergies
          transformation en forces motrices ou autres de cette électricité
          éventuellement RAZ du système de production en fin de vie


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:44

          @le bulot
          savez vous qui a lancé le premier mouvement anti-éolien ?
          un ancien président de la république, qui s’était acheté une particule pour faire noble...le même qui était à l’origine du développement du nucléaire...et qui a épousé une « fille schneider »...du groupe empain-schneider, lequel fabrique du matériel pour les centrales nucléaires. 
          amusant non ?


        • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 19:01

          Olivier regardez les conférences de Jean Marc Jancovici , pour lui l’hydrogene n’est pas la solution , cela peut être démontré par la mathématique , physique et chimie .

          D’après lui après de longues études sur le sujet dans des revues à comité de lecture , la patate ne peut-être un substitut à l’hydrogène gazeux non plus .
           smiley


        • L' Hermite (IX) prong 24 février 19:05

          @Jean Guillot

          Ton personnage de marabout était a chier ...
          Tu vois que la discrimination positive
          ca marche pas pour tout le monde lol


        • L' Hermite (IX) prong 24 février 19:08

          @prong

          il est tres dur a copier ton personage ...

          Je te remet cependant ton certificat ANPE des incompetent du spectacle assocHié et desunis .


        • generation désenchantée 25 février 01:46

          @olivier cabanel
          Hydrogène et électricité , bon si tu veut une éolienne flambée c’est le bon cocktail
          le gaz le plus inflammable avec une éolienne qui doit être chargé d’électricité statique , on va avoir droit a un super feu d’artifice

          Sinon le dirigeable « hindenburg » , ça te dit quelque chose comme catastrophe ou les explosions de la centrales de fukushima , non ?

          Dans les deux cas , c’était de l’hydrogène qui a provoquer les explosion ou l’incendie


        • pemile pemile 25 février 01:51

          @generation désenchantée « Hydrogène et électricité »

          En Guyane Hydrogène de France installe un projet photovoltaique qui veut faire plus fort que Tesla smiley

          https://www.usinenouvelle.com/article/en-guyane-le-francais-hdf-energy-plus-fort-que-tesla-en-australie.N699219


        • San Jose 29 février 19:20

          @olivier cabanel
          .
          Citation  : ce genre de danger est aujourd’hui écarté
          la preuve ici ou

          .
          Vous n’avez pas lu vos liens. Ils ne parlent pas du tout des risques de l’hydrogène. Si je vous comprends bien, puisqu’ils n’en parlent pas il n’y en a pas ? Pas de problème : je vous trouve autant d’articles que vous voudrez qui parlent du nucléaire sans rien dire des dangers que vous lui trouvez. 


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er mars 21:41

          @generation désenchantée
          oui, bien sur, mais il semble bien qu’aujourd’hui, l’hydrogène soit « sous contrôle »
          la preuve ici.


        • San Jose 2 mars 08:28

          @olivier cabanel
          .
          Des écologistes qualifient le nucléaire d’énergie intermittente tellement l’ASN passe son temps à arrêter pour travaux des réacteurs fourbus aux limites de l’éclatement (selon leurs dires). Il semble donc que l’hydrogène soit un bon moyen de stocker de l’énergie nucléaire pendant les rares moments où les réacteurs débitent. Qu’en pensez-vous ? 


        • nono le simplet nono le simplet 2 mars 08:36

          @olivier cabanel
          un ancien président de la république

          bonchoir madame, bonchoir mad’moiselle, bonchoir môssieur ... clap !
          ouais, pas d’éoliennes à Chamalières !


        • San Jose 2 mars 11:38

          @San Jose
          .
          Autocitation  :  selon leurs dires 
          .
          à dires d’écologistes, pas de l’ASN



          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 février 12:27

            @JC_Lavau

            le pétrole aussi : il suffit de pomper


          • JC_Lavau JC_Lavau 24 février 12:29

            @Séraphin Lampion. Tu ne regardes pas le lien ?


          • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 12:37

            @JC_Lavau

            Oui à condition d’avoir des patates mais des bintjes
             smiley


          • JC_Lavau JC_Lavau 24 février 12:51

            @Séraphin Lampion. Et du zinc...


          • San Jose 24 février 12:56

            @JC_Lavau
            .
            Citation  : et du zinc
            .
            Et des spirales dans le fil de cuivre entre pommes de terre afin de régler l’impédance en courant continu. 


          • Ouam Ouam 24 février 16:24

            @JC_Lavau
            "Voyons ! 

            L’électricité, c’est gratuit !"
             
            Oui 600 watts (grace au transfo hein .. !)
             
            C’est M A G N I F I Q U E sisisisi... M A G N I F I Q U E !
             
            Enjoy !


          • jef88 jef88 24 février 12:50

            Dans mes Vosges paumées Avant les années 60 il y avait des dizaines, voire des centaines de scieries qui fonctionnaient à l’eau .....

            Si à la place de chaque scierie on installait une petite turbine pour produire de l’électricité, on serait autosuffisants et on n’aurait pas besoin de nucléaire ni d’éolien ......

            Mais ! Ce n’est pas moderne ! ! ! ! 


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 février 12:54

              @jef88. C’est vrai que moi, homme moderne, je n’ai pas de rivière sur ma terrasse. Juste des plantes.


            • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 13:14

              @jef88
              oui, c’est aussi une possibilité.
              si on ajoute les unes aux autres, il est mathématiquement clair que nous pouvons écarter le nucléaire comme solution.
              merci de votre commentaire.


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 février 13:19

              @jef88. Grâce à tes patates. L’électricité, c’est gratuit !
              Cabanel dans ses oeuvres écrites.


            • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 15:04

              @JC_Lavau

              Vous pouvez installer ça sur votre terrasse en vente sur amazon

              https://www.amazon.fr/K%C3%B6hko-ruisseau-Cascade-Extension-140012/dp/B06W2L95RC/ref=sr_1_8 ?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=ruisseau+fontaine&qid=1582552935&sr=8-8


            • Et hop ! Et hop ! 25 février 09:09

              @olivier cabanel

              Le nucléaire ne produit pas de CO2, donc votre argumentation pour supprimer le nucléaire dans le cadre de la transition écologique est fausse.

              En Allemagne ils ont remplacé le nucléaire par des ccentrales au charbon pour relayer les éoliennes, donc double gaspillage et pollution.


            • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 09:22

              @Et hop ! Le coup de « produire du CO2 » ou pas, c’est juste le canular pour duper les imbéciles.
              Nous resterons encore en pénurie de CO2 atmosphérique jusqu’à la fin de cet interglaciaire, et la pénurie redeviendra atroce pour la végétation avec la prochaine glaciation.


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er mars 19:52

              @Et hop !
              erreur, !
              bien sur que le nucléaire produit du CO²
              lors de l’extraction...lors du transport...lors de la transformation...et lors de la construction des centrales.
               smiley


            • San Jose 1er mars 21:30

              @olivier cabanel
              .
              Oui en effet le nucléaire dégage du CO² de cette façon, et on appelle cela les externalités. Il est de ce point de vue placé entre l’hydroélectrique et l’éolien. Selon l’UNSCEAR cela tourne à moins de 10 grammes par kWh électrique produit.


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er mars 21:38

              @San Jose
              appelez ça comme vous voulez, externalité, ou... mais une chose est certaine, on ne peut pas dire que le nucléaire ne produit pas de co².
               smiley


            • San Jose 1er mars 22:56

              @olivier cabanel
              .
              Eh oui, et vous ne trouverez pas une énergie qui selon le même principe n’en produise pas.
              En sorte qu’il n’y aura pas de transition énergétique sans perpétuation de la production accessoire de CO².
              Il faut donc choisir les moins productrices, et le nucléaire est bien placé de ce point de vue. 
              .
              Vous auriez tort de ne pas vous intéresser à la façon dont on distingue la production de CO² par le procédé lui-même (combustion de fossiles carbonés) et par ses externalités.
              Car mettez-vous à la place du quidam qui a entendu dire que le nucléaire ne produit pas de CO². Il pense avoir compris  : l’uranium ne contient pas de carbone. Et puis voilà qu’on vient lui dire ensuite que le nucléaire produit du CO². Le voilà perdu... Or je sais les écologistes très soucieux de ne laisser dans le flou scientifique aucun citoyen. C’est pourquoi il convient de bien distinguer pour chaque énergie la grosse part de CO² qui selon la source, fossile ou non, existe ou n’existe pas ; et la petite part de CO² due aux externalités. 


            • JC_Lavau JC_Lavau 1er mars 23:36

              @olivier cabanel. Qu’est-ce que ça peut bien foutre, ton CO2 divinisé ?
              Tu as fait quelles études en physiologie végétale ? Quelles études en océanographie ? Quelles études en physique de l’atmosphère ? Quelles études en paléoclimatologie ?
              Tout ce qu’il reste, ce sont tes études si géniales en patates électriques... 


            • Et hop ! Et hop ! 6 mars 09:25

              @olivier cabanel : « Bien sur que le nucléaire produit du CO²
              lors de l’extraction...lors du transport...lors de la transformation...et lors de la construction des centrales. »


              Dans ce cas c’est aussi vrai des éoliennes.


            • Pcastor Pcastor 24 février 13:59

              Elle est contre les éoliennes, étonnant parce que pour brasser du vent elle sait faire...


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 15:49

                @Pcastor
                c’est l’école macron !
                 smiley


              • titi 24 février 14:01

                @L’auteur

                On a aujourd’hui un retour d’expérience sur les éoliennes grâce aux Allemands.

                Si l’objectif est idéologique et consiste à se débarrasser du nucléaire alors l’éolien est la solution.

                Si l’objectif c’est la sécurité d’approvisionnement, et la décarbonation alors ce n’est pas la solution.

                Moralité : cette dame fait de l’écologie. C’est plutôt pas mal.


                • tashrin 24 février 14:32

                  @titi
                  en quoi le nucleaire securise-t-il l’approvisionnemment energetique ? (vraie question, pas provoc)
                  Echanger une dependance contre une autre, en quoi est ce securisant ?


                • titi 24 février 15:03

                  @tashrin

                  Quand je parle de sécurisation, je parle d’avoir l’énergie au moment où on en a besoin : énergie pilotée versus énergie intermittente

                  Si vous vous parliez plutôt des approvisionnements alors les producteurs d’Uranium sont éparpillés dans le monde entiers : ils ne sont pas concentrés dans une région explosive. 
                  Il y a l’Australie, le Canada, le Brésil, et même la Russie. Des gens fréquentables.
                  Sachez que la France aussi a de l’uranium qu’elle n’exploite pas pour des raisons de couts. Mais elle en a....
                  Enfin Areva est n°2 dans le monde.


                • tashrin 24 février 15:45

                  @titi
                  énergie pilotée versus énergie intermittente
                  Capté ! merci

                  Il y a l’Australie, le Canada, le Brésil, et même la Russie. Des gens fréquentables.
                  Oui enfin en periode de tension liéee à la diminution de la disponibilité de la matière premiere et de concurrence pour accéder aux ressources, je suis pas sûr que l’argument du bon voisinage suffise. Et même si c’etait le cas, ca produira automatiquement une remontée des prix qui rendra l’equation moins securisante du coup


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 15:51

                  @titi
                  bien sur, parce que vous n’impliquez que l’éolien, mais dans le « renouvelable propre », il y a aussi l’hydraulique, le méthane fabriqué...lesquels ne sont plus du tout des énergies intermittentes. 
                  moralité : cette dame n’a rien compris à la transition écologique.
                   smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:02

                  @titi
                  « ils ne sont pas concentrés dans une région explosive »
                  ah bon ?
                  alors que font nos petits pioupious que macron a envoyé protéger ses mines d’uranium, au Niger ?
                  il y en a quand même plus de 5000, et ils ne se baladent pas avec des pistolets à bouchon.
                   smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:47

                  @olivier cabanel
                  le lien


                • titi 24 février 20:49

                  @olivier cabanel

                  Le problème c’est que pour avoir de l’hydraulique il faut des barrages.

                  Et plus personne n’accepte de voir sa maison noyée sous 30 m d’eau pour la grandeur du pays.

                  De fait ce n’est pas d’ici que viendra la solution, sauf à investir massivement dans les LBD et les matraques.


                • titi 24 février 20:52

                  @olivier cabanel

                  Relisez mon message.
                  J’ai parlé d’Australie, du Canada, du Brésil. Pas du Mali.
                  Il se trouve que ce sont les pays qui ont les plus grandes réserves… et que ce sont également des gens fréquentables.

                  Si des tensions surviennent, si les prix montent, alors l’exploitation en France redeviendra rentable.

                  A noter également que l’approvisionnement d’Uranium est un problème dont on connait la solution : la surrégénération.

                  Donc là encore, si on veut, on peut.


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 07:45

                  @titi
                  la surrégénération ?!!!
                  merci, on a déjà donné !
                  a malville, le surrégénérateur a multiplié les défaillances
                  et des évènements qui étaient prévus pour arriver une fois tous les 100 000 ans se sont produits en quelques mois...
                  zêtes marrant titi
                   smiley


                • Et hop ! Et hop ! 25 février 09:12

                  @olivier cabanel

                  Combien de morts ? Combien de blessés ? 0


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 10:56

                  @Et hop !
                  pas très malin de votre part.
                  dois-je vous rappeler la mort de Vital Michalon ? ce professeur de 31 ans qui manifestait en 1977... ? j’y étais.
                   smiley


                • titi 25 février 15:14

                  @olivier cabanel

                  « dois-je vous rappeler la mort de Vital Michalon ?  »
                  Ca c’est donc une victime de l’écologie politique.
                  Nous devrions donc l’interdire car elle est plus dangereuse que le surregenération.


                • titi 25 février 15:16

                  @olivier cabanel

                  « a malville, le surrégénérateur a multiplié les défaillances »

                  Bah comme tout système complexe.
                  C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a des prototypes, des préséries, avec les éléments de séries.
                  Ce qui est vrai pour une chaise Ikéa, l’est encore plus pour un surrégénérateur.


                • titi 25 février 15:53

                  @olivier cabanel

                  « a malville, le surrégénérateur a multiplié les défaillances »

                  D’ailleurs malgré ces défaillances, Superphénix avait un facteur de charge de 30% en 1997...
                  C’est plus que les éoliennes… :D


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 16:39

                  @titi
                  ne me faites pas rigoler, 
                  ce machin qualifié de « super » a passé plus de temps en panne qu’a produire de l’énergie. smiley


                • nono le simplet nono le simplet 25 février 16:46

                  @titi
                  C’est plus que les éoliennes

                  en 97 peut être mais en 2019 l’éolien off-shore allemand avait un FdC de 31% smiley


                • nono le simplet nono le simplet 25 février 16:51

                  @titi
                  et les anglais ont fait encore plus fort en 2018 en off-shore FdC de 38.6 % smiley


                • CLOJAC CLOJAC 26 février 02:56

                  @titi

                  « Ca c’est donc une victime de l’écologie politique.
                  Nous devrions donc l’interdire car elle est plus dangereuse que le surregenération. »
                   

                  Interdire serait contraire aux grands principes démocratiques.
                  Par contre, au nom de la solidarité nationale, on pourrait offrir aux zékolos un aller simple pour les Kerguelen. Le pays de leurs rêves. Pas de pollution, pas d’usines, pas de radioactivité, pas d’OGM et pas d’antenne du RN.

                  Les choux des Kerguelen aux propriétés antiscorbutiques poussent tout seuls de même que les azorelles sortes de céleris et les pimprenelles (authentique !) plante médicinale qui se consomme en tisanes. Ou se fume mais je n’ai pas essayé.

                  J’espère qu’ils sont pas végétariens en plus d’être zékolos, car là-bas on trouve à profusion des moutons, des mouflons, des rennes, des lapins, des chats, des phoques et des otaries parmi les animaux comestibles...
                  N’étant pas chassés depuis des lustres, ils se laissent attraper facilement.


                • nono le simplet nono le simplet 26 février 08:35

                  @CLOJAC
                  on trouve à profusion des moutons, des mouflons, des rennes, des lapins

                  pratiquement tous éradiqués depuis une dizaine d’années puisque détruisant le peu de flore existante ... ils ne sont plus chassés puisqu’on les a tous tués smiley


                • San Jose 29 février 19:27

                  @olivier cabanel
                  .
                  D’ailleurs la surgénération ne peut pas marcher puisqu’elle violerait le principe de Lavoisier. Fabriquer plus de combustible qu’on en consomme ! Nous prennent pour des idiots. 


                • Et hop ! Et hop ! 1er mars 18:52

                  @olivier cabanel

                  Il n’est pas mort victime du nucléaire, il avait reçu une grenade des CRS qui lui avait coupé le souffle.


                • olivier cabanel olivier cabanel 1er mars 19:47

                  @Et hop !
                  ayez un peu de respect pour la famille et les amis de la victime. smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 1er mars 19:49

                  @titi
                  ayez donc un peu de respect pour la famille de la victime et de ses amis. smiley


                • zygzornifle zygzornifle 24 février 14:04

                  C’est le jeu des 1000 bornes ...


                  • Surya Surya 24 février 14:26

                    Bonjour Olivier,

                    .

                    Le côté positif de cette hésitation et cette lenteur françaises à la transition énergétique, au moins, c’est que le pays ne se précipite visiblement plus dans une solution énergétique sans essayer de prendre le temps de réfléchir au pour, au contre, et aux conséquences de tels choix sur le long terme.

                    Dans les années 60 la France s’est jetée tête baissée dans le tout nucléaire, considérée comme la solution idéale, évidemment à l’époque on n’avait pas évalué les risques de cette source d’énergie, mais on ne peut pas le leur reprocher, car on était dans l’euphorie des trente glorieuses... de nos jours, il semble que les leçons soient tirées de la précipitation, et la prudence et la lenteur sont désormais préférées. 

                    Du moins j’espère que c’est ainsi qu’il faut prendre la chose.

                    .

                    Il est probablement préférable de combiner les différentes sources d’énergies renouvelables, plutôt que de faire du tout éolien, ou du tout ceci, tout cela. Je ne sais pas si l’Allemagne ne va pas, tôt ou tard, payer les pots cassés de son énorme pourcentage d’éolien, parce que plus de 50%, c’est incroyable tout de même ! C’est bien, c’est pas bien, j’en sais rien, mais peut-être auront-ils des problèmes dans quelques décennies à cause de ça, et puis en règle générale, il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier, comme on dit.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 15:55

                      @Surya
                      bien sur, il ne faut pas tout miser sur l’éolien... il y a bien d’autres sources énergétiques propres et renouvelables : l’hydraulique, le méthane fabriqué, et l’hydrogène...
                      et puis la gestion de l’énergie, à consommer sur place chaque fois que possible...sans la gaspiller en la transportant.
                      l’isolation des immeubles, des maisons,
                      l’arrêt du gaspillage électrique : ces immeubles de bureau éclairés toute la nuit, etc


                    • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 16:12

                      @Surya
                      "car on était dans l’euphorie des trente glorieuses...

                      "

                      Arrêtez avec ce mythe , pendant ces années chez mes parents on était pauvres , on avait un pantalon , une chemise , une paire de chaussures mais pas deux , tout était cher , on avait pas la télé trop cher , on avait rien .
                      Maintenant on a tout et pas cher qui vient de Chine .
                      Le progrès est venu mais très lentement , les trente glorieuses c’est un mythe que je n’ai pas connu
                       smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:49

                      @Jean Guillot
                      « on a tout et pas cher qui vient de Chine »...et maintenant, avec le virus chinois, vous allez vous habiller comment ?
                       smiley


                    • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 17:06

                      @olivier cabanel

                      Après que la pandémie aura ravagé la planète , on pourra produire local en petite série car on ne sera plus nombreux sur terre .
                      Vous savez c’est pas des mammifères bipèdes qui vont emmerder la planète , elle a déjà fait disparaitre les dinosaures , faut pas l’emmerder la Terre sinon elle se fâche et ça fait très mal 
                       smiley


                    • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 17:12

                      Vous savez Olivier quand on a été habitué à vivre chichement , on se contente de peu , actuellement je n’ai pas plus de deux pantalons et toujours une seule paire de chaussure , je n’ai pas besoin des Chinois pour m’habiller
                       smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 17:48

                      @Jean Guillot
                      une seule paire de chaussure ? j’espère que c’est pas des espadrilles, parce qu’en hiver, ça doit pas être drôle tous les jours.
                       smiley
                      en ces temps de coronavirus, c’est pas le moment d’attraper un rhume.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 17:51

                      @Jean Guillot
                      c’est sur que la planète a les moyens de se défendre, et les dinosaures l’ont cher payé...mais les mammifères bipèdes sont aussi assez efficaces... non ?


                    • Surya Surya 24 février 18:56

                      @Jean Guillot

                      Je ne nie pas qu’il y ait eu beaucoup de pauvreté à l’époque, il y avait par exemple pas mal de bidonvilles en région parisienne (« La Folie » à Nanterre, par exemple, où la vie était très dure, mais où les gens, parait-il se serraient les coudes), pas mal de gens n’avaient même pas l’eau courante chez eux, mais malgré tout, que vous le vouliez ou non, ce n’est pas un mythe et ça a été une période d’euphorie au niveau économique et industriel. La construction de La Défense, en partuculier, mais aussi de villes nouvelles, la rénovation (ou construction, je sais pas) d’autoroutes, d’axes urbains, en sont des exemple très emblématiques.
                      .
                      Personnellement, ce côté « développement économique », « grand projets » de l’époque me fascine et me passionne, mais bien sûr je n’en oublie pas le côté sombre aussi.
                      .
                      Je suis désolée pour vous que vous ayez vécu dans la pauvreté à cette époque, mais dites vous bien que finalement, ça a été positif car, comme vous le faites remarquer plus bas, vous savez désormais vous contenter de peu, ce qui est de nos jours une grande force. Peu de gens savent se contenter de peu, et trop de gens sont perpétuellement insatisfaits, donc malheureux.
                      .
                      Aujourd’hui, on a peut-être tout, et pas cher, car ça vient de Chine, mais regardez la qualité lamentable des biens de consommation que nous envoie ce pays ! On est inondés de produits bon marchés et de qualité épouvantable !
                      Ca fait longtemps que nous, on n’achète plus rien si ça vient de là bas. Je vois « Made in China », ou « Made in PRC » (ou « RPC », c’est selon), je repose direct sur l’étagère. 
                      De toute façon, je passe mon temps à dire et répéter ici que j’achète tout vintage, même les fringues. Je n’achète quasiment plus rien de neuf dans les magasins, vu que tout ou presque, maintenant, vient de Chine. M’en fiche si ça coûte plus cher, le vintage, vu que ça dure longtemps et que c’est de la super qualité. 
                      .
                      Autrefois, les gens achetaient, une fois qu’ils le pouvaient, un frigo, une machine à laver, un poste de radio, une télévision... et ils les gardaient toute leur vie, vu qu’ils étaient fabriqués pour durer.
                      .
                      Faire pareil, et vivre simplement en refusant la société de surconsommation, c’est un mode de vie, une philosophie de vie, je dirais même.
                      Tout ça pour dire que vous avez peut-être mal vécu votre expérience à l’époque, mais dites vous bien qu’en fait, ça vous a mis sur le bon chemin.


                    • Jean Guillot Jean Guillot 24 février 20:15

                      Entièrement d’accord avec vous Surya
                       smiley


                    • San Jose 25 février 07:37

                      @olivier cabanel
                      .
                      Citation  :  la nature a les moyens de se défendre, et les dinosaures l’ont cher payé...
                      .
                      Si les dinosaures avaient eu la bombe atomique pour pulvériser l’astéroïde qui les a liquidés, la face du monde eût été changée. L’homme ne serait pas apparu et il n’y aurait jamais eu d’armes nucléaires ; 


                    • popov 26 février 08:48

                      @olivier cabanel
                       

                      l’hydraulique, le méthane fabriqué, et l’hydrogène...

                      Et comment vous procurez-vous l’hydrogène ?

                    • ETTORE ETTORE 24 février 14:36

                      Et les voitures « z’élèc-triques » tirées par des cerfs volants ?

                      Ca pourrait le faire, non ?

                      En plus les vieux retraités du sud, iraient plus vite que les d’jeuns du schnord, graçe au mistral.

                      M’enfin..... Vous avez tous compris l’autosuffisance énergétique de la France.

                      Euhhh....pardon, DE SON GOUVERNEMENT ! 

                      Désolé !


                      • Djam Djam 24 février 15:32

                        Et on repart avec le délire climatique !

                        Olivier Cabanel veut s’accrocher, comme beaucoup d’autres inquiets de la météo, aux éoliennes. Pourquoi pas, c’est son droit. Sauf qu’il faut sérieusement creuser un sujet avant de la défendre jusqu’à la compulsion.

                        Les écolos de la « transition » ne semblent pas avoir creuser et on leur rappellera quelques caractéristiques ici et là :

                        1/ quand un ensemble gouvernemental (le gouvernement mondial en cours, essentiellement privé et hors sol obnubilé avant tout par la finance) soutient un projet qu’il ose appeler « transition écologique », ce n’est jamais pour sauver quoi que ce soit d’autres que ses propres intérêts pécuniaires. Le climat, ces gens-là s’en tapent. Ils ont juste trouver un nouveau prétexte suffisamment anxiogène pour augmenter les taxes en leur faveur.

                        2/ les écolos ne semblent non plus comprendre qu’éolienne ou carburant dit « vert » ou tout autre pseudo alternatif « inoffensif » viennent toujours s’ajouter à ce qui fonctionne très bien, c.à.d. le nucléaire, le charbon, l’hydraulique... Ça ne peut pas et ne pourra jamais remplacer, même à terme, les trois techniques sus mentionnées ou bien il faudra éliminer plus de la moitié du peuplement mondial.

                        3/ les éoliennes sont elles-mêmes des sources de pollutions assez graves dont les écolos ne semblent pas avoir pris connaissance, en vrac :

                        soubassement en béton (plusieurs tonnes coulées dans le sol) reste sur place et à la charge (pour son extraction) du propriétaire du terrain... donc, souvent des privés et certainement le producteur éolien.

                        la composition des pales de l’éolienne contient des dérivés de carbone (même famille que les carbones du fameux Teflon, avéré très toxique... voir en ce moment le film « Dark Water » sur les écrans ou en flux internet). Les recycleurs ne savent pas quoi en faire après désinstallation des éoliennes en fin de vie.

                        le moteur d’une éolienne contient lui-même pas mal de produits dont le recyclage n’a pas été pensé. Le bruit généré par un champ d’éolienne oblige à ne pas faire construite d’habitation trop près au risque du bourdonnement insupportable.

                        la production des parcs éoliens est dans l’incapacité de produire ce qu’exige en kilowatt et puissance les techniques actuelles classiques. Même en couvrant un pays entier d’éoliennes, la consommation est elle que cela renvoie ni plus ni moins à la diminution de la population pour que ce soit viable.

                        Et dernière gourmandise, sur le plan esthétique, fussent-elles au milieu de nos campagnes ou de l’océan, les éoliennes sont d’une laideur visuelle achevée et je vois mal des gens accepter d’avoir ces horreurs à l’horizon de leur jardin ou fenêtres.

                        Moralité : pour une fois, la ministre en charge du dossier à raison d’arrêter ce délire qui détourne un « fric dingue » (!) et on espère qu’elle va encourager une recherche d’alternative un peu plus sérieuse... mais pour ça, faudrait-il encore que la France accorde des aides à la recherche un peu plus sérieuses aussi. Vraisemblablement, la macronie, comme les « éliteslands » précédents, n’est pas prête à faire une « France first again »...


                        • nono le simplet nono le simplet 24 février 15:51

                          @Djam
                          le bruit généré par un champ d’éolienne oblige à ne pas faire construite d’habitation trop près au risque du bourdonnement insupportable.
                          mdr !
                          t’as pas du en voir de près ... lol
                          NB : j’en ai 15 dans mon environnement très proche ... et quand je dis très proche c’est très proche et sous le vent dominant en plus pour les plus proches ... pas l’ombre d’un bruit à plus de 200 m ...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 15:59

                          @Djam
                          juste amusant de voir que quelqu’un peut encore considérer le nucléaire comme « fonctionnant très bien »...
                          pour le reste, on est dans le domaine de la subjectivité.
                          quelle est votre norme de la beauté ?
                          l’éolienne une horreur ?... et les pylônes THT, c’est quoi ? la beauté ?
                          pour le reste, c’est à l’avenant, c’est à dire, pas grand chose.
                           smiley


                        • JC_Lavau JC_Lavau 24 février 16:01

                          @olivier cabanel. Mieux ou moins bien que tes patates électriques ?
                          https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-electricite-c-est-gratuit-165887


                        • Alain 24 février 16:04

                          @Djam
                          Je ne vais pas défendre les éoliennes parce que perso, je serai plutôt pour des éoliennes personnelles en auto-consommation que les grosses qu’on voit partout et qui sont plus de la spéculation financière et de la course à la subvention que de la production énergétique.
                          Les éoliennes ont des soubassements en béton. OK. Les autoroutes ont des routes en pailles et les centrales nucléaires sont en lévitation dans l’air ?
                          Les pales, c’est pas très recyclable. OK. Les déchets nucléaires ont en fait quoi ? Et puis le pétrole ne pollue pas ?
                          Le moteur d’une éolienne fait du bruit. OK. Les voitures n’en font pas du tout. Vivre près d’une autoroute, c’est comme vivre au milieu des bois avec le bruits des oiseaux ? Les compresseurs, générateurs et autres moteurs du monde moderne sont sans bruit ?
                          Les parcs éoliens ne peuvent pas produire assez. OK. Les centrales nucléaires couvrent à 100% les besoins ? A quoi sert donc les centrales à gaz et à pétrole dans notre pays ? C’est juste de la déco ?
                          sur le plan esthétique, notre monde moderne est merveilleux et les éoliennes c’est moche ? La France est couverte de béton, de routes et d’autoroutes, de rond point, de pylones et de zones commerciales toutes plus moches les unes que les autres. Mais ouf, dans les zones commerciales, pas d’éoliennes alors c’est joli ?

                          Pour le prix d’un smartphone de luxe qui se vendent comme des petits pains (Iphone et Galaxy...), on se paye un panneau solaire, l’onduleur et tout ce qui faut pour se raccorder à son tableau. Et on couvre 15% de ces besoins d’hiver et 50% de ses besoins d’été avec un panneau de 330W. Bien sûr, il faut déjà bien travaillé sa consommation en amont pour avoir des appareils économes et ne pas tout laisser brancher. Enfin bref, je vois venir le gag : ton panneau, il est asiatique. Ben oui. Ton smartphone, il est français ?


                        • San Jose 24 février 16:08

                          @nono le simplet
                          .
                          Voilà pourquoi vous avez déménagé. Votre rêve est réalisé, avec quinze éoliennes qui vous entourent. 


                        • Fergus Fergus 24 février 16:10

                          Bonjour, nono le simplet

                          On ne doit pas fréquenter les mêmes éoliennes. Celles que je connais en Auvergne  implantées chez des cousins  et en Bretagne sont de fait relativement bruyantes lorsqu’on est sous le vent jusqu’à 50 m environ. Certes, le bruit n’est pas très élevé et ne pose par conséquent pas de problème en hiver avec les fenêtres fermées, mais il est gênant la nuit en été avec les fenêtres ouvertes. 


                        • San Jose 24 février 16:14

                          @olivier cabanel
                          .
                          Citation  : et les pylônes THT ?La beauté ? 
                          .
                          Je ne comprends pas pourquoi on n’y monte pas des hélices d’éoliennes puisque le mât est déjà là. 


                        • nono le simplet nono le simplet 24 février 16:15

                          @San Jose
                          j’ai déménagé de 800 m environ à vol d’oiseau smiley


                        • nono le simplet nono le simplet 24 février 16:24

                          @Fergus
                          relativement bruyantes lorsqu’on est sous le vent jusqu’à 50 m environ.

                          pour ça que j’ai écrit 200m ... pas d’habitations à moins de 500m ... et j’ai dormi fenêtre ouverte pendant 13 ans avec une éolienne à 700-800 m sans que personne ne soit dérangé à la maison ... là je suis plus loin 900 m environ de 5 éoliennes vestas et sous le vent d’Ouest, dominant... aucun bruit entendu le jour comme la nuit ... comme les 100 habitants de ma rue, aussi proches moi voire plus proches ...
                          elles servent à tout le monde de girouettes et ne sont jamais le sujet de discussion dans le quartier ... sauf la vitesse à laquelle elles ont assemblées et mises en activité ... moins d’une semaine ... sacré spectacle !


                        • nono le simplet nono le simplet 24 février 16:26

                          @Alain
                          superbe !


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:51

                          @Alain
                          au sujet du soi disant bruit, la réaction d’un commentateur (nono)
                          «  j’en ai 15 dans mon environnement très proche ... et quand je dis très proche c’est très proche et sous le vent dominant en plus pour les plus proches ... pas l’ombre d’un bruit à plus de 200 m ... »


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 17:05

                          @olivier cabanel

                          C’est bien . Que Nono les prenne toutes. Chez moi overdose.


                        • Jeanlou 24 février 18:59

                          @olivier cabanel : Sachez que la Loi interdit l’installation d’éoliennes à moins de 500 mètres des habitations... Donc, si une personne affirme qu’elle ne les entend pas à 200 m de chez elle, c’est tout simplement qu’elle mitonne ....


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 19:12

                          @Jeanlou
                          tout le monde sait çà... même si ils sont nombreux à vouloir porter cette distance à 1500 mètres.
                          ceci dit, il y a quand même de quoi sourire...
                          d’abord parce qu’un commentateur a affirmé qu’il n’entend aucun bruit à la distance de 200 mètres...dont acte.
                          mais admettons qu’on augmente cette distance et qu’on la porte à 1500 mètres...
                          que pensez vous de ces tgv qui passent à quelques dizaines de mètres des habitations, avec des impacts sonores allant jusqu’à 130 Db ?
                          invité par le gouvernement a aller mesure l’impact sonore de l’un de ces trains, l’état nous a payé le voyage en avion, du côté d’Angers, et nous avons pu mesurer avec 2 appareils bien réglés l’impact de 130 Db, devant témoins, à 30 mêtres de l’axe de la voie..
                          deux poids deux mesures ?


                        • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 24 février 19:23

                          @nono le simplet
                          peut-être que t’est sourd-dingue ,faut faire une coloscopie de tes oreilles,sinon tapa un décibel/m ou tu en vol un.fait une photo pour voire ;sinon je te croit thé pas un menteur.
                          merci pour ce précieux témoignage qui éclairci les données. smiley

                          je n’ai jamais vu une éolienne,que sur des photos (les grosses).
                          quand elles sont au repos ,on pourrai ty accrocher un vuvuzela
                          pour faire chier les voisins.. ?


                        • Gasty Gasty 24 février 19:28

                          @Fergus

                          Le bruit du vent dans le feuillage d’un chêne fait autant de bruit qu’une éolienne.

                          C’est un ami du maire de ma commune qui habite sous un arbre qui me l’a dit.


                        • Djam Djam 25 février 10:00

                          @nono le simplet
                          Nous n’avons pas gardé les cochons ensemble me semble-t-il... alors faites l’effort d’être poli et ne me tutoyez pas. Merci.
                          Quant à vos éoliennes de votre très proche environnement, je vous les laisse volontiers, même en mode silencieux. D’autant que c’est en effet d’une esthétique indiscutable.


                        • Djam Djam 25 février 10:03

                          @olivier cabanel
                          Olivier, vos arguments de réponse sont aussi subjectives que les miennes.
                          Ce qui s’avère le plus difficile pour un esprit humain moderne c’est de lâcher ses croyances. Baigné au bla bla éolien, il est probable que vous ne puissiez pas remettre en cause cette invention dont on nous abreuve depuis suffisamment longtemps. Tant pis.


                        • Djam Djam 25 février 10:08

                          @Alain
                          D’où vient cette manie, d’une rare discourtoisie, de tutoyer les gens que vous ne connaissez pas mais qui ont l’outrecuidance de ne pas penser comme vous ? Vous n’êtes pas le seul à écrire comme si vous étiez au café du coin...

                          Quant à votre réponse à mon premier commentaire, je vous laisse donc vos éoliennes et tout le reste puisque votre constat, tout à fait juste au demeurant, est l’impuissance.


                        • nono le simplet nono le simplet 25 février 10:09

                          @Djam
                          Nous n’avons pas gardé les cochons ensemble

                          non c’est certain mais je te conseille de mettre une casquette quand tu les gardes afin qu’on te reconnaisse de loin smiley
                          et nous n’avons pas visité d’éoliennes ensemble non plus sinon tu raconterais moins de conneries smiley


                        • pemile pemile 25 février 10:20

                          @nono le simplet

                          Heureusement que les éoliennes t’ont rendu sourd, sinon tes oreilles auraient sifflées hier soir sur le forum smiley


                        • nono le simplet nono le simplet 25 février 10:22

                          @pemile
                          ha bon ? des gens qui ne m’aiment pas ? quelle tristesse ! smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 10:39

                          @Djam
                          ben non, justement...
                          tout d’abord parce que perso, je ne suis pas favorable au gigantisme que ce soit dans l’éolien, ou dans le solaire...comme j’ai tenté de l’expliquer, il vaut mieux produire et consommer sur place...(tout comme pour notre alimentation)...ça évite le gaspillage occasionné par le transport de l’énergie...et ça évite les problèmes de santé, provoqué par les THT (ondes électromagnétiques=cancer)
                          donc mes arguments ne sont pas subjectifs, ils sont portés par les faits, et non pas, comme vous le faites, par une croyance aveugle et subjective.
                          désolé


                        • San Jose 24 février 16:01

                           à Olivier Cabanel

                          .

                          Nous n’avons pas besoin d’éolien puisque nous produisons l’électricité avec peu de CO². Une éolienne sert à faire baisser les feux des centrales à fossiles quand il y a du vent. C’est bien en Allemagne, déjà pourrie de centrales fossiles avant d’avoir mis des éoliennes.. C’est rigolo en Espagne, où à l’inverse il faut construire des centrales fossiles parce qu’on a monté des éoliennes. Mais en France on est en dehors de ces problèmes. Est-ce pour imiter les autres sans réflexion qu’il faudrait nous hérisser d’éoliennes ? 


                          • Alain 24 février 16:13

                            @San Jose
                            Ne t’affole pas comme çà. Le grand jeu énergétique du monde depuis 150 ans, ce n’est ni le nucléaire, ni le solaire, c’est le pétrole. C’est la grande énergie mondiale, le reste c’est des cacahouètes. Mais voilà, les champs traditionnels ont commencé à décliner depuis 2006, les champs des gas de schiste américains montrent des signes de faiblesse depuis quelques mois, on consomme 3 barils pour 1 de découvert. Continuons de faire mumuse avec nos cacahouètes, et ne regardons pas le vrai pb.
                            https://aspofrance.org/2020/02/07/pics-en-tous-genres/#prettyPhoto


                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 16:57

                            @San Jose
                            parce que vous jugez tout au « prisme éolien »
                            mais la transition énergétique est plus complexe...
                            entre l’arret du gaspillage électrique, l’isolation des batiments, l’hydraulique , le méthane fabrique, le solaire, etc... il y a largement de quoi fermer TOUTES les centrales nucléaires du pays, sans pour autant se priver d’énergie, comme je l’ai prouvé dans un article déjà ancien...


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 17:11

                            @olivier cabanel

                            Sur l’Olivier qui ne réfléchit que de son petit nombril alpin ...


                          • titi 24 février 21:00

                            @olivier Cabanel

                            Chez moi j’ai la totale, ce qui me vaut d’être visité à par les Verts à chaque approche d’élection.
                            Solaire thermique pour l’ECS, solaire voltaïque + petite éolienne.
                             
                            On peut s’adapter à l’intermittence : par exemple les machines faites avant en « heures creuses », sont désormais faites à 12h pour profiter la production solaire.

                            Mais c’est marginal.
                            Quand l’hiver arrive qu’il faut chauffer la maison, maintenir la piscine, faire tourner les ordinateurs, on dit merci le fuel, merci le nucléaire.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 21:33

                            @titi
                            non, vous n’avez pas la totale.
                            quid du méthane fabriqué ?
                            au hasard...
                             smiley


                          • titi 25 février 11:33

                            @olivier cabanel

                            « quid du méthane fabriqué ? »
                            En France ce n’est pas possible.
                            Les normes sur les installations sont délirantes.


                          • Gaston Lanhard 24 février 16:33

                             Avec un taux de production de 23% de la puissance installée, les éoliennes sont le premier fournisseur d’électricité à GES. Comme cette énergie est à la fois intermittente, imprévisible et fatale, il faut impérativement la couplée à une source de production immédiate comme le charbon ou le fuel. de plus les sites les plus venteux sont déjà équipés ce qui fera baisser inévitablement le tauxc de disponibilité et de production. Quand au prix du kWh compensé par une production de 23% il devient 3 fois plus cher que le nucléaire et même 5 fois pour le off shore.. Borne n’est pas bornée elle a su réfléchir et comprendre la gabegie économique que nous propose le lobby des moulins à vent du jour. La seule solution d’avenir respectueuse des sites et du paysage en produisant une électricité économique sûre et disponible reste dans l’électronucléaire. Peut-être que des petits réacteurs modulaires remplaceront les géants EPR....Et dans les périodes de moindre utilisation, la production d’eau chaude comme le chauffage urbain est envisageable.

                            Aux chiottes le lobby éolien !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 17:00

                              @Gaston Lanhard
                              quelle lucidité... smiley
                              je plaisante bien sur...
                              votre vieil acharnement à défendre une énergie désuète et mortifère a de quoi faire sourire... si ce n’était pas si pitoyable...
                              allez donc vendre vos salades à ceux de Tchernobyl et Fukushima.
                               smiley


                            • Gaston Lanhard 24 février 17:30

                              @olivier cabanel
                              Energie désuète qui représente encore, et malgré votre acharnement obscurantiste 70% de la production électrique en France. Dailleurs, juste une comparaison avec l’Allemagne qui en ayant arrêté le nucléaire est juste deux fois plus émettrice de CO2 par tête d’habitant que Nous. Mais c’est votre fond e commerce mercantile de subventions. Vous nous vantez (j’aurais pu écrire ventez) l’éolien comme énergie gratuite alors que sans subventions notamment par les fameuses taxes sur Notre consommation électrique, ce serait une gabegie financière. Elle ne perdure que par subventions qui coûtent ,par an, la bagatelle de 1 EPR (oui chaque année les taxes de subventions représentent 1 EPR) et vous nous vantez une énergie gratuite, mais l’uranium est gratuit lui aussi.


                            • pemile pemile 24 février 17:36

                              @Gaston Lanhard "Dailleurs, juste une comparaison avec l’Allemagne qui en ayant arrêté le nucléaire est juste deux fois plus émettrice de CO2 par tête d’habitant que Nous"
                              Il l’était déjà avant arrêt du nucléaire smiley


                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 février 17:58

                              @Gaston Lanhard
                              dites moi, qui est-ce qui paye la facture (en évolution constante) de l’EPR de flamanville ?
                               smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès