• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > EPR : aux arbres citoyen.ne.s !

EPR : aux arbres citoyen.ne.s !

Le 30 septembre 2018 à l'occasion d'un week-end de mobilisation intitulé "Terres communes", un appel à s'opposer au démarrage de l'EPR de Flamanville a été lancé depuis la zad de Notre-Dame-des-Landes. Un appel revigorant auquel on ne peut que souhaiter le succès le plus éclatant :

 

    Ceci est un message adressé à tous les comités de soutien NDDL

Nous avons arrêté ensemble la construction d'un aéroport. A présent nous vous proposons d'empêcher d'urgence le démarrage de l'EPR. Merci de diffuser largement l'appel suivant :

 

Appel depuis la ZAD de Notre-Dame-des-Landes à une mobilisation urgente pour empêcher le démarrage de l'EPR de Flamanville

 

Parce que le démarrage de l'EPR gravement défectueux de Flamanville mettrait en danger une très large population et contaminerait l'environnement pour des millions d'années.

Parce qu’il donnerait le signal du redémarrage de la filière nucléaire française en faillite, et dans son sillage celui de l’industrie nucléaire mondiale.

Parce que bientôt il sera trop tard pour empêcher le désastre. Déjà, sauf retournement de situation, l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), devrait signer très prochainement l’autorisation de mise en service de la cuve de l'EPR, malgré toutes les malfaçons qui ont retardé son démarrage de 7 ans.

Parce que cet EPR, et ceux qui devraient suivre, concentrent toutes les tares du nucléaire civil auxquelles s'ajoutent celles, invraisemblables, de cet EPR lui-même : un acier de cuve défectueux, forgé hors de tout respect des normes (en rapport avec un scandale d’Etat technico-financier, suivi d’une falsification par AREVA, avec le silence complice d’EDF et de l’ASN, de très nombreux dossiers qualité concernant cet acier) ; une transmission incomplète des compétences techniques (du fait de la multiplicité de la sous-traitance, du travail au noir par Bouygues sur le chantier), un béton du socle du réacteur fissuré, des soudures défectueuses, un cerveau électronique de contrôle-commande tout récemment piraté, etc...

Parce que son combustible prévu, le MOX, contenant du plutonium, celui-là même qui fut utilisé à Fukushima Daïchi, est extrêmement dangereux. Parce que les déchets de cette nouvelle filière exigeraient une multiplication des lieux de stockage démentiels comme celui que l´Etat veut imposer à Bure, ou la construction d’immenses piscines centralisées du type de celle prévue à Belleville-sur-Loire,

Pour toutes ces raisons il nous faut impérativement et rapidement empêcher le démarrage de l’EPR de Flamanville, qui dès le départ contaminerait la cuve et son environnement, rendant déjà son démantèlement impossible.

Inspirons-nous de la résistance exemplaire de la population de Jaitapur en Inde s’opposant à la construction de 6 EPR imposés par EDF- ORANO (ex-AREVA), et à qui notre mobilisation bénéficierait en retour.

C’est pourquoi, de Notre-Dame-des-Landes, nous lançons un appel à tous les comités NDDL à s'emparer de cette affaire intolérable, à constituer des comités EPR en association quand cela est possible aux comités Bure, en prévision d’un grand week-end de mobilisation antinucléaire à venir.

 

Des habitant-e-s de la ZAD et le Réseau « l'EPR ça suffit »

 

 

[A l'occasion de chaque Marche pour le Climat, dans tous les manifestations écologistes, nous appelons les comités de soutien NDDL à exiger que le programme criminel de l'EPR soit définitivement stoppé.
Nous vous proposons de faire des pancartes ou banderoles pour rappeler que l'énergie nucléaire n'est pas une alternative crédible aux autres énergies fossiles. Nous faisons confiance à votre créativité en la matière. Voici quelques pistes de slogans :

"EPR, arrêtons la fuite en avant"

"Energie nucléaire, climat de mort"

"Ni effet de serre, ni EPR"

"EPR, MOX, BURE, arrêt complet de la filière criminelle"

"Respecte ta mer, nique ton EPR"

"EPR : les calottes sont cuites"

"EPR c'est le bouquet énergétique final"

" EPR, ça suffit ! Mobilisation ! " ]

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 23 octobre 19:09
    "Parce que le démarrage de l’EPR gravement défectueux de Flamanville mettrait en danger une très large population et contaminerait l’environnement pour des millions d’années."
    on dirait qu’il a mangé un space cake trop fort.


    • Albert123 24 octobre 12:20

      l’écriture inclusive est un marqueur, et pas un de ceux qui met en valeur ceux qui en font l’usage.


      • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 15:07
        @Albert123

        cf ma réponse à Germain plus bas

      • bart153 bart153 24 octobre 12:28

        Où sont les sources de toutes ces affirmations ?


        • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 14:43
          @bart153

          pas nouveau ou nouvelle sur AV pourtant....

          Il suffit de cliquer sur le nom de l’auteur pour avoir accès à ses articles.

        • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 15:52
          Mais qu’à cela ne tienne :

          EPR : l’esprit munichois des dirigeants de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN).

          . Les enquêtes de début d’année 2017 du Nouvel Obs et de France Inter : 

          Nucléaire : enquête sur le scandale de la forge du Creusot – 27 juin 2017 – L’Obs ou NouvelObs 24.11.16.pdf

          Cuve de l’EPR de Flamanville : l’incroyable légèreté d’Areva et EDF –France Inter

          . EPR : qui fera cesser le scandale ? Juillet 2017


          . Les révélations de l’ancien PDG de l’UIGM (devenue Creusot Mécanique) – août 2017 :

          - EPR : Le risque d’un scandale d’Etat est-il une raison suffisante pour prendre le risque d’en lancer l’exploitation ?
          - EPR : où est passé l’argent du contribuable ?

          - EPR : mensonges et manipulations

          . EPR de Flamanville et acier de Creusot Forge : l’abcès ne va pas tarder à crever Août 2017

          . Le dossier de Reporterre d’octobre 2017 sur le scandale technico-politico-financier des aciers d’AREVA :

          1 – La très étrange transaction de 170 millions d’euros entre Areva et M. Bolloré
          2- Derrière le fiasco de l’EPR, les errements du Creusot sous la responsabilité de M. Bolloré et d’Areva
          3 – Dans l’usine du Creusot, trois décennies de gestion défaillante

          - EPR : plus fort que le survol des drones, le super-vol de cadenas !

          - Les cadenas de l’EPR de Flamanville : la piste du sabotage de plus en plus sérieuse

          - Nucléaire : EDF face au risque de l’EPR

          - En France, le nucléaire est une religion d’État

          Vivre dans le jardin nucléaire avec Ethos, un crime contre l’humanité - Fukushima 福島第一



          Quelques documentaires et docu-fiction :

        • Germain de Colandon 24 octobre 12:40
          « aux arbres citoyen.ne.s »
          NOUS LES BRISEZ MENU AVEC VOTRE ECRITURE INCLUSIVE, VERITABLE ARME DE DESTRUCTION MASSIVE DE LA LANGUE FRANCAISE !

          Maître.sse Corbe.au.lle sur un arbre perché
          Tenait en son bec un fromage.
          Maître.sse Renard.e par l’odeur alléché.e
          Lui.la tint à peu près ce langage :
          Eh bonjour, Monsieur/Madame du.de la Corbe.au.lle !
          Que vous êtes joli.e ! Que vous me semblez be.au.Ile !
          Sans mentir, si votre ramage
          Se rapporte à votre plumage,
          Vous êtes le.la Phénix.e des hôte.sse.s de ces bois !
          A ces mots le.la Corbe.au.lle ne se sent pas de joie :
          Et pour montrer sa belle voix,
          Il.elle ouvre un large bec, et laisse tomber sa proie.
          Le.la Renard.e s’en saisit, et dit : Ma.on bon.ne Monsieur/Madame,
          Apprenez que tout.e flatteu.r.se
          Vit aux dépens de cel.ui.le qui l’écoute.
          Cette leçon vaut bien un fromage sans doute !
          Le.la Corbe.au.lle honteu.x.se et confus.e
          Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

          • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 14:50

            @Germain de Colandon


            Oooh, du calme Germain ! Au lieu de vous enflammer, allez jeter un œil sur mes articles et essayez d’y trouver un seul autre exemple d’écriture inclusive....

            Je n’aime pas non plus. Mais il faut reconnaitre que le français est très macho en comparaison de nombreuses autres langues. Il va bien falloir trouver dans l’avenir un moyen d’inclure un peu mieux la gente féminine dans notre langue. Mais autrement qu’avec ces rallonges à points, tirets et parenthèses illisibles évidemment.

          • Seudoo 24 octobre 15:23

            @Germain de Colandon


            Tout à fait d’accord. Peut être que l’article est bien mais cette écriture dans le titre, me donne des boutons, je n’ai donc pas lu la suite.
            Les textes en morse, c’est pas pour moi.

          • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 16:33
            @Seudoo

            Bon, puisqu’il faut tout expliquer... (mais c’est embêtant quand on a essayé de faire un peu d’humour... ) (Je pourrais choisir le dédain, mais puisqu’on ne se connait pas je vais choisir la pédagogie, néanmoins extrêmement risquée dans la circonstance.... )

            Donc :
            - « aux arbres citoyens ! » n’offrait pas forcément le son. Alors je me suis dit qu’en utilisant l’écriture incluse, que je moque d’habitude, j’allais donner l’impression que le titre était chanté.
            - de plus il s’agit de l’hymne national (revu et corrigé selon les marqueurs NDDL) qui est comme vous le savez... révolutionnaire . Autrement dit avec un peu de révolution je pensais pouvoir m’autoriser à sortir de mes référentiels habituels, tout en moquant ce type d’écriture, et tout en signalant que je pense qu’il va falloir se mettre à la tâche pour inclure nos charmantes con-citoyennes. Certes je l’avoue ce n’était peut-être perceptible que par ceux et celles qui me connaissent un peu...

          • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 16:53

            - et puis accessoirement il y avait un clin d’œil en direction de la photo un brin surréaliste (les « parapluies de Tchernobourg » ne sont certes pas des arbres mais ressemblent à des arbres-fougères caraibéen(ne)s


          • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 17:04

            - et enfin il y a un salut d’alliance adressé aux valeureux résistants de NDDL qui n’ont pas d’autre moyen aujourd’hui de signer autrement qu’avec l’écriture inclusive


          • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 17:17
            Et puisque certain(e)s ici ont besoin de preuve pour accorder du crédit à mes dires,

            vous trouverez ici la présence de moqueries de ma part à l’égard de l’écriture inclusive :


          • xana 25 octobre 10:33
            @Patrick Samba

            Le titre en « écriture inclusi(f,ve,wxy etc) » ne m’incite pas à lire l’article. Je ne le lis donc pas.
            Ce n’est pas une question de calme mais je n’ai pas envie de lire un texte écrit dans un baragouin à la mode. Je ne lis pas davantage les textes des rappeurs. Ca me fatigue.

            A propos de langue, en bon français on n’écrit pas « la gente féminine » mais « la gent féminine ».
            Pourquoi ? Dans cette expression (archaïque) « gent » est un substantif (un nom) féminin, bien que dépourvu de « e » final. Ce mot désigne un ensemble d’individus, un groupe. Par contre « groupe » est masculin, bien que pourvu d’un « e » final. C’est compliqué, hein ? Ceci prouve que le « e » final n’est pas nécessairement lié au genre féminin. Alors, l’écriture inclusive...
            Le mot « gente » est un adjectif (archaïque également). C’est le féminin de « gentil ». Vous auriez pu l’utiliser dans une expression comme « gente dame, gentil seigneur ». Mais ce n’est pas dans ce sens que vous l’employez ici.

            Vous utilisez un terme archaïque à contre-sens. Vous prétendez ainsi étaler votre culture, mais vous ne démontrez que votre ignorance. Du snobisme, quoi. Vous êtes ridicule.
            Pourquoi n’écrivez-vous pas plutôt en franglais ? Cela correspondrait mieux à votre registre...

            Jean Xana

          • Patrick Samba Patrick Samba 28 octobre 21:06
            @xana
            communiquer aux lecteurs d’un article sur le nucléaire vos aversions musicales, incontestablement ne peut que susciter leur plus grand intérêt. Radoter avec grandiloquence sur des thématiques déjà exploitées dans des commentaires précédents dans le seul but de déconsidérer par la marge le contenu de l’article offre un supplément admirable.
            Bref votre intervention a l’avantage de nous indiquer ce que n’est pas un commentaire ridicule.
            Soyez-en remercié.

          • Tall Tall 24 octobre 13:31

            Oui c’est ça ... à bas le vilain méchant nuke ... hooouuu !


            Et quand on ferme les réacteurs, on doit alors importer l’électricité d’ailleurs, et celle-là provient de centrales à gaz et au charbon. Car l’éolien et le solaire ne suffisent pas pour l’instant.
             
            Les écolos devraient plutôt combattre les centrales à gaz et charbon qui sont catastrophiques pour le climat.

            Hélas, ce n’est pas la raison qui les dirige, c’est leur phobie.

            • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 15:01
              Tall, il y a quelques années quand tu étais très actif sur AV tu ne me semblais pas être con. Depuis ton retour en revanche...
              Il t’est arrivé un grand malheur ?

              Peut-être qu’avec Blanche Gardin retrouveras-tu un petit peu d’humour et d’esprit ?....


            • Tall Tall 24 octobre 15:50

              @Patrick Samba

               
              Ce que j’affirme vient de se produire en Belgique, il ne reste plus qu’une centrale nucléaire, et il faut importer de l’électricité provenant de centrales à gaz allemandes pour passer l’hiver.
              Il y a pourtant des éoliennes au large des côtes et dans les campagnes, et aussi des panneaux solaires sur pas mal de toits, mais c’est insuffisant.
               
              Quant à votre réponse qui n’est juste qu’une insulte, c’est votre intelligence qu’elle reflète

            • Tall Tall 24 octobre 16:06

              @Patrick Samba
               

              Précision : je n’ai jamais été anti-nuke, bombes atomiques incluses.
              Donc si vous m’aviez trouvé « intelligent », c’est sur base d’autres idées qui vous agréaient, celles-là.
              Votre catégorisation intelligent/con est donc basée sur l’accord/désaccord avec vos opinions.
              C’est d’une banalitude ...

            • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 16:07
              @Tall
              « Quant à votre réponse qui n’est juste qu’une insulte, c’est votre intelligence qu’elle reflète »

              Et voilà, tu réponds avant d’avoir visionné la vidéo ou avant d’avoir attendu qu’elle ait fait son effet...

              Contrairement à Brassens je pense que lorsque la transition est récente, les espoirs de guérison ne sont pas nulles. Et l’humour, je crois, est un bon remède.

            • #Daneel42 #Nono LP/R 24 octobre 16:28
              @Tall

              C’est bien dit, c’est d’ailleurs ce que je vais m’empresser d’aller balancer à quelques torquemadas sous l’article de Faurisson. ^^

            • zygzornifle zygzornifle 24 octobre 16:21

              L’EPR serait bien a Notre Dame des Landes .....


              • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 16:43
                @zygzornifle
                c’est ce que je pense également. La mobilisation y serait plus aisée à réaliser...

              • Patrick Samba Patrick Samba 24 octobre 20:53
                Courage à tous ceux et toutes celles qui ont conscience que le nucléaire est une folie, car ils devront affronter le mépris, la condescendance, les insultes, les perversités, les mensonges des tenants du nucléaire, parfois éloquents et retors. Courage, cette lutte ne sera pas aisée, mais lorsque l’on a le souci des générations à venir, il faut garder clairement à l’esprit qu’il nous faudra maintenir le cap et ne pas baisser les bras.

                Dans d’autres pays d’autres citoyens parmi lesquels des physiciens et des ingénieurs de haut niveau ont fait un autre choix que celui de nos supposées élites françaises.

                • JC_Lavau JC_Lavau 24 octobre 21:10

                  @Patrick Samba. Tu as oublié deux syllabes : l’antinucléaire est une folie.


                • Matlemat Matlemat 25 octobre 12:25

                  Il faut être réaliste et plutôt concentrer selon moi ses efforts pour lutter contre l’enfouissement de déchets nucléaires à Bure qui peut encore être empêché. La crainte du lobby nucléaire est l’instauration d’une nouvelle zad à Bure, qui sait si la peur d’une migration des zadistes vers d’autres zad n’a pas joué dans la décision d’abandonner l’aéroport à Nddl ?


                  • Patrick Samba Patrick Samba 25 octobre 12:54
                    @Matlemat
                    Ce débat est très important.
                    La mobilisation à Bure ayant profité de la victoire à NDDL, nombreux sont ceux qui ont tourné leur regard vers Bure. La combativité attire la mobilisation. Et c’est tant mieux pour Bure.
                    Néanmoins plus la production de déchets croit, plus le besoin de stockage des déchets croit également. Et la pression à faire aboutir Bure s’amplifie, et les chances de vaincre des opposants faiblit.

                    Par conséquent pour augmenter les chances de succès des anti-Bure, il faut tarir la source des déchets.
                    La priorité est donc bien d’empêcher la filière EPR de démarrer, et de stopper le fonctionnement des réacteurs actuellement en service.


                  • Matlemat Matlemat 26 octobre 12:26

                    @Patrick Samba

                    Bien sûr que l’EPR n’aurait pas dû être construit, je pense simplement qu’il faut être réaliste, la France doit sortir du nucléaire mais cette sortie ne peut se faire que progressivement, il faut lutter contre tout nouveau projet, malheureusement les autorités ont bien compris et construisent des installations nucléaires sur les sites déjà existant. L’occupation du bois Lejuc à Bure est absolument essentiel pour faire capoter le projet d’enfouissement, malheureusement encore le site est bien choisi, il n’y a pas assez de population pour s’opposer. Le combat anti-nucléaire est difficile car l’ennemi est malin et puissant.


                  • foufouille foufouille 26 octobre 12:29

                    @Matlemat

                    « il n’y a pas assez de population pour s’opposer »
                    certainement car ce serait 2 ou 3 fois plus cher sans nuke ............


                  • Matlemat Matlemat 27 octobre 07:24

                    @foufouille

                    Le démantèlement et la surveillance des déchets sur des milliers d’années ça a un coût, reporté sur les générations futures. Toi comprendre ?


                  • foufouille foufouille 27 octobre 11:02

                    @Matlemat

                    propagande escrolo. en lle magne l’électricité est 2 x plus cher.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès