• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > EPR de Flamanville et acier de Creusot Forge : l’abcès ne va pas (...)

EPR de Flamanville et acier de Creusot Forge : l’abcès ne va pas tarder à crever

L'abcès Creusot Forge était en phase de collection depuis quelques mois, plus précisément depuis la publication de l'article de France Inter du 31 mars 2017 de Sylvain Tronchet annonçant l'émission « Secrets d'Info » diffusée le lendemain. Depuis cette date l'abcès s'est progressivement collecté, et est finalement devenu très tendu, douloureux à l'excès pour l'actionnaire quasi-exclusif d'Areva : l’État français. Un abcès bien chaud prêt à s'évacuer, et vrillant de douleur les neurones des dirigeants de l'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), le soi-disant gendarme du nucléaire, dont l'impéritie la condamne désormais à la honte, et taraudant probablement aussi les nerfs de l'IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) chargé de fournir des expertises techniques à cette même ASN. Mais l'abcès tardait à percer, une dernière pirouette de l'ASN l'ayant refroidi le 28 juin dernier. Et c'est finalement l'ancien PDG de l'UIGM, devenu Creusot Mécanique en 2003, Jean-François Victor, qui, tel un chirurgien compatissant et prenant à la lettre l'invitation de l'ASN aux citoyens français de donner leur avis sur l'homologation de la cuve de l'EPR de Flamanville, vient le 14 août dernier de porter le coup de bistouri qui devrait accélérer le processus. Le pus devrait très bientôt s'écouler, et la France pouvoir enfin trouver un soulagement.

Sylvain Tronchet, dont vous lirez et écouterez avec un grand intérêt les hallucinants article et interview, a révélé le pot aux roses grâce à une enquête fouillée et particulièrement bien documentée. En réalité l'ASN connaissait depuis 2005 les graves dysfonctionnement de la forge du Creusot, et non pas seulement à partir de 2014 comme elle a bien voulu le dire, soi-disant informée seulement à cette date par Areva des graves anomalies de l'acier constituant le fond et le couvercle de la cuve de l'EPR de Flamanville. Elle en avait en fait informé EDF dès cette année 2005, et donc Areva, mais s'était tout simplement couchée, comme le gendarme du même nom qu'elle est en réalité, devant le coup de force des deux industriels. Habitués désormais de longue date du fait de leur toute-puissance oligarchique à la politique du fait accompli et ne tenant donc aucun compte de l'avis de l'ASN, EDF et AREVA avaient débuté la fabrication de ces pièces sensibles de la cuve de l'EPR dès 2006. Que s'était-il donc passé entre temps, dans ce court laps de temps séparant la mise en garde de l'ASN du début de la fabrication des volumineuses pièces ?

 

Un événement d'une "banalité" incroyable dont nous fait part Sylvain Tronchet et que vient confirmer, luxe de détails et graves accusations à l'appui, l'article tout récemment publié dans le Club de Médiapart par Jean-François Victor : en octobre 2006 Areva rachetait pour 170 millions d'€ à Michel Yves Bolloré, le frère de Vincent, les deux ateliers Creusot Mécanique et Creusot Forge dont il était propriétaire. Il avait acheté Creusot Mécanique 3 ans plus tôt pour... 800 000 € ! « Un goodwill de près de 100 millions d'€ » selon JF Victor. Une sacrée belle culbute de plus de 100 fois le prix d'achat de Creusot Mécanique en l'espace de 3 ans !

 

Le scandale de la cuve de l'EPR de Flamanville et de l'acier de Creusot Forge serait donc en fait au départ, en sus de l'incroyable incompétence technique en jeu et de l'ignoble exploitation d'ouvriers étrangers, tout autant un énorme scandale financier. Peut-être tout à fait légal comme l'était l'emploi de Pénélope par son amoureux de mari, mais apparemment pas très moral... Un scandale dont l'ASN a voulu se laver les mains au détriment total de la sécurité des habitants du Cotentin, de la France, de l'Europe et finalement du monde entier, qu'elle est pourtant censée garantir.

 

Et là est un autre scandale. Celui d'un véritable comportement de maffieux endossé par l'ASN, EDF, AREVA et finalement l’État français. On ne s'étonne plus que Sarkozy, Valls et Macron ait tenu à visiter l'usine Creusot Forge de Saône-et-Loire...

 

Reste à interroger l'attitude de nos médias hexagonaux. Aviez-vous entendu parlé de l'enquête de Sylvain Tronchet pourtant bien inouïe ? Et pourquoi Médiapart met-il autant de temps à publier en « une » un article aussi explosif que celui de Jean-François Victor qu'il détient depuis quelques jours dans un blog de son Club ?

 

Quelles que soient les réponses qui seront données à ces questions, il apparaît néanmoins avec force indignation un temps déjà bien dépassé à l'exigence selon laquelle la folie nucléaire française devrait trouver un terme impatient à son incroyable potentialité de contamination corruptrice et déshumanisante.

 

 

Crédit photo : Greenpeace France


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • alinea alinea 18 août 09:22

    L’abcès percé, qu’est-ce que ça va donner ?
    J’ai l’impression qu’ils n’en ont rien à fiche, du haut de leur impunité ; et à voir les commentaires sur les précédents articles, on voit bien que « l’opinion publique » n’en a pas grand chose à foutre non plus ? Enfin pas de manière à faire pression.
    Peut-être encore quelques résiliations d’abonnements chez Médiapart, mais ça ne va pas changer la face du monde !
    En revanche, la mise en route de l’ EPR, si. Probablement.
    J’espère me tromper, naturellement.
    Merci pour cet article


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 09:25

      Les fortunes pétrolières qui dirigent tes maîtres-à-ne-surtout-pas -penser-mais-juste-trembler seront content du pognon qu’ils ont investi à diriger les media aux ordres, et les idiots utiles.


      • rugueux 18 août 09:35

        Tant que ce n’est que l’abcès qui est percé et pas la cuve tout va bien !

        Merci de ne plus polluer AV avec ce genre d’article alors que ce domaine est EXCLUSIVEMENT réservé au vieillard sénile, grand incontinent verbal et maître ès galéjades, le grand cabanon !

        Vous risquez pour le moins l’exclusion !


        • sarcastelle sarcastelle 18 août 09:41

          Pauvre ASN prise entre notre physicien nucléaire qui y voit un repaire de gauchistes antinucléaires et l’auteur qui la juge couchée devant les puissants de l’atome.

          .
          Rien ne va crever du tout pour la bonne raison que la cuve sera acceptée ou non en fonction de critères techniques objectifs : est-elle en état de tenir les efforts qu’elle peut subir ? et pas du tout parce qu’elle serait née dans d’affreuses magouilles. Aucune considération morale, aucune punition à infliger à quiconque ne remplacera l’analyse objective. Si la cuve est acceptée, le passé sera oublié. 


          • chantecler chantecler 18 août 09:49

            @sarcastelle
            Sauf si le couvercle se fissure et laisse des actinides très dangereux se déverser...
            Ce n’est ni une question d’optimisme , ni de pessimisme , ni de connaissances approximatives ,mais de statistiques et de responsabilités à moyen terme ..
            On ne parle pas ici de silos de maïs .


          • gaijin gaijin 18 août 10:44

            @sarcastelle
            " la cuve sera acceptée ou non en fonction de critères techniques objectifs : est-elle en état de tenir les efforts qu’elle peut subir ? "
            sans dec vous y croyez ?
            la cuve sera acceptée en fonction de logiques financières et politiques
            l’objectivité est un mythe


          • JMBerniolles 18 août 10:57

            @sarcastelle

            Mais L’ASN vient de conclure que la cuve de l’EPR tenait. Ce n’est pas une surprise.

            Peut-être s’agit il d’occuper les mouvements anti nucléaire. Plus vraisemblablement c’est un travail de sape destiné à dequalifier notre pays pour le soumettre plus facilement.

            Le pouvoir a bien noté que la soi-disant opposition était farouchement anti nucléaire. L’ occuper à cette campagne, où son avis ne sera de toute manière pas considéré, la désarme sur d’autres fronts.


          • baldis30 18 août 12:46

            @JMBerniolles
            bonjour,

            ils ont totalement démoli Superphénix, sans aucune raison, mais parce qu’en même temps un physicien déposait à peu près un brevet par mois sur des procédés ..... n’en disons pas plus sauf qu’ils n’étaient pas techniquement acceptables donc refusés .....

            Parmi les grosses âneries entendues et bien diffusées à cette occasion : « ces salauds d’EDF ils ont supprimé le modérateur parce que cela coutait trop cher » ....

            Et personne pour les reprendre tellement c’est con ..... 

            Et le surgénérateur russe tourne comme une horloge ...

            Aujourd’hui ils continuent ... et ne savent même pas que bien de unités relatives à la radioactivité portent des noms bien français ... Il y a certainement une raison

             Il faut que je ressorte une liste de toutes les sources thermales qui se sont largement flattées d’être radioactives .... dans leurs publicités .... ce ne sera pas triste ....


          • Le421 Le421 18 août 18:23

            @chantecler
            Dire qu’à 96Km/H au lieu de 90, sur une belle route dégagée avec une berline de 450CV et un pilote de rallye au volant, on condamne le malheureux pour mise en danger de la vie d’autrui à payer une amende et perdre des points de permis...
            Une ampoule de veilleuse grillée, c’est une contre-visite !!


          • Lonzine 18 août 10:32

            Merci, il vient de publier sur Avox ( Mr Victor)


            • JMBerniolles 18 août 10:46

              Un article de Patrick Samba dans le cadre d’une campagne anti nucléaire soutenue de manière active à différents niveaux par Greenpeace, c’est comme une mesure de son efficacité. Et révélateur. Ainsi l’intervention sollicitée et manipulée par Greenpeace de cet ancien PDG, assez nul par ailleurs pour prétendre dans son commentaire que la virole de cuve de L’EPR de Flamanville a été réalisée par les japonais, que l’on retrouve comme par hasard sur tous les sites anti nucléaire.

              Cette nouvelle attaque contre L’EPR qui mobilise surtout des militants anti nucléaire caricaturaux ne semble pas marcher très fort.

              Est ce que l’on peut rappeler qu’après deux longues années de réflexion L’ASN a conclu, sur la base de calculs et d’essais, qu’il n’y avait pas de problème de tenue des couvercle et fond de cuve primaire de L’EPR de Flamanville. Ce que les chinois avaient rapidement compris.

              Plus profondément il faut comprendre que ces campagnes qui visent la destruction de notre industrie nucléaire, relayées ici par des irresponsables inconscients, s’inscrivent dans un projet plus large de soumission de notre pays.


              • Lonzine 18 août 11:20

                @JMBerniolles
                allez donc écrire cela sous son article d’aujourd’hui....


              • baldis30 18 août 12:48

                @JMBerniolles
                re-bonjour,

                ils n’ont pas encore fait appel au physicien dont je parle dans une autre réponse .. ; mais ça va venir ... Quant au PDG il devait être tellement compétent qu’il n’est plus là ....


              • JMBerniolles 18 août 12:56

                @baldis30

                Apparemment c’est un ex PDG d’une petite boîte sous traitante qui règle des comptes personnels.

                Un responsable du Creusot qui passe par John Large l’expert bidon anglais utilisé par Greenpeace pour avoir des informations qu’il est censé pouvoir se procurer au Creusot cela fait tout de même sourire.


              • pemile pemile 18 août 13:10

                @JMBerniolles

                Y’a une explication au fait d’éviter d’aller commenter sur son article ?

                http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/epr-le-risque-d-un-scandale-d-etat-195953


              • JMBerniolles 18 août 22:23

                @pemile

                Non...


              • zygzornifle zygzornifle 18 août 14:01

                Macron va déverser sa poudre a perlin pin pin dessus et tout le monde se dira allez les mecs tous en marche.....


                • Matlemat 18 août 19:38

                  Bien sûr qu elle sera acceptée, ils ne vont pas mettre un projet à 10 milliards d’euros à la poubelle...


                  • Homme de Boutx Homme de Boutx 22 août 16:40

                    @Matlemat


                    autant en faire une mosquée plutôt que de balancer à la mer 4 Mds€ de chaleur par an au prix du fioul !

                    surtout lorsqu’on a enfin compris que si le pétrole réchauffe le climat, la photosynthèse le refroidit et que 60% du carbone déterré ayant ainsi été recyclé, le différentiel de chauffage dû au nucléaire ne sera jamais compensé simplement car la fission de l’U235 est irréversible !

                  • sls0 sls0 18 août 20:16

                    Article doublon et encore plus partisan.

                    Le premier règle ses comptes mais nous rappelle les turpitudes habituelles de la finance et du copinage.
                    Samba comme d’habitude nous démontre qu’il est très sensible aux biais cognitifs et que les arguments moisis il maitrise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès