• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, 4 longues années

Fukushima, 4 longues années

Le 11 mars 2015, la centrale nucléaire dévastée soufflait ses 4 vilaines bougies, et alors que certains sont convaincus que tout danger est écarté, en creusant un peu, on découvre qu’il n’en est rien.

J’ai publié le premier article sur le sujet, le 12 mars 2011, à 8h29, évoquant le risque de fusion d’un ou de plusieurs réacteurs…le premier réacteur explosera à 8h53, un peu plus tard les 3 réacteurs étaient en fusion, et depuis, malgré tous les efforts de communication de l’exploitant et des lobbyistes nucléaires qui tentaient de faire croire que tout était réglé, la pollution radioactive continue inlassablement de se déverser dans l’eau, l’air, et la terre, sans qu’il soit possible d’inverser la situation.

À l’époque, quelques commentateurs, (dont un certain Kernkraft, me traitant par la même occasion de facho et d’autres joyeusetés), me reprochaient de « faire du catastrophisme », affirmant sans humour que le site le plus sûr à consulter pour avoir des infos fiables était celui de Tepco, et ajoutant que « le refroidissement ne semblait pas si désespéré  »…en déniant la possibilité d’explosion des cœurs des réacteurs.

On sait aujourd’hui l’étendue du mensonge que colportait l’exploitant, tentant de faire croire que tout était sous contrôle, alors que 3 réacteurs étaient déjà en fusion…et n’avouant la cruelle vérité que plusieurs mois après.

Fukushima ce sont aussi des chiffres : la tragédie nucléaire coutera au pays très cher : 36 milliards d’euros selon les autorités… 80 milliards selon deux professeurs d’économie environnementale (Masafumi Yokemoto et Kenichi Oshima) 80 milliardauxquels il faudra ajouter 36 milliards pour dédommager les victimes et plus de 15 milliards pour l’impact environnemental. lien

Au total, 131 milliards

Au passage, rappelons qu’il reste encore 53 familles vivant dans la zone évacuée, malgré une exposition externe qui peut dépasser les 50 mSv/an, soit parce que leurs conditions de vie comme évacués étaient trop difficiles, soit pour prendre soin du bétail qui est resté sur place, alors que la police leur demande régulièrement de partir. lien

Aujourd’hui, la situation continue de se dégrader, il n’est même plus question de s’inquiéter des fuites radioactives qui se multiplient, ni de l’eau polluée qui continue de s’accumuler dans les plus de 800 réservoirs, ni des milliers de sacs de terre souillée qui s’entassent sur des hectares, atteignant bientôt les 200 000 tonnes, ni des dizaines de milliers de japonais privés de leur habitation, installés dans des baraquements de fortune, dans des zones encore polluées pour longtemps, alors que l’état japonais les encourage à retourner dans leurs maisons…mais d’un fait récent : la base de la centrale nucléaire est sous l’eau.

En effet, on a appris le 13 mars dernier que, suite aux fortes pluies, le niveau des eaux souterraines est si élevé qu’il se trouve 4 mètres au dessus du niveau de la mer, ce qui signifie que la base du bâtiment nucléaire est noyée, et qu’il est donc impossible d’empêcher la pollution radioactive de se propager à toute la nappe phréatique, et de se déverser en continu dans la mer. lien

Le rapport de l’exploitant est à découvrir sur ce lien.

Vu le niveau élevé de la radioactivité qui continue de se dégager du site dévasté, il est impossible de s’approcher au plus près, et pour l’instant, alors que le discours officiel évoque « une phase de démantèlement », l’exploitant ne peut que tenter de gérer l’eau déversée sur le site, afin de maintenir une température la moins élevée possible. lien

La contamination de l’eau de pluie qui a rejoint la nappe phréatique atteint 11 000 Bq/L en béta total, et la terre contaminée atteint jusqu’à 35 millisieverts par heure au contact, et 120 microsieverts par heure à 1cm dans la zone située en dehors des murets supposés retenir l’eau. lien

Depuis le début de la crise, 41 170 travailleurs sont intervenus sur le site, et durant les 3 mois qui viennent de s’écouler, près de 90% sont des sous-traitants, dont beaucoup de sdf, et ce sont eux qui prennent les doses les plus fortes, jusqu’à 16,74 mSv en un mois. lien

Pourtant la désinformation continue de plus belle, comme on peut le constater dans les déclarations d’un certain Kelvin Kemm, PDG de Nucléar Africa.

Il vient de déclarer dans un article « nombre de tués par les radiations de Fukushima : zéro, nombre de propriétés privées endommagées par les radiations : zéro, effets à long terme attendus : zéro »…

Sauf que des statistiques officielles, relayées par l’AFP évoque 1656 personnes mortes dans la préfecture de Fukushima, de stress, de suicides, ou de complication de santé…mais si l’on se base sur les conséquences, 30 années après, de la catastrophe de Tchernobyl, on sait que le bilan final sera beaucoup plus lourd. lien

Kelvin Kemm n’en est pas à sa première provocation ayant publié en 2013 un article expliquant « qu’il n’y avait pas eu de catastrophe nucléaire à Fukushima  ». lien

Dans la foulée, il a assuré sans hésitation que « la principale leçon que l’on puisse tirer de Fukushima est que le nucléaire est sûr ». lien

Au-delà de ces propos hallucinants, il faut s’intéresser aux pratiques de décontamination discutables, puisqu’on apprend que les travailleurs chargés de ce dur labeur n’ont pas de protection individuelle, que des déchets ont été rejetés dans la rivière, et que, comme ces chantiers font régulièrement l’objet de sous-traitance, une partie des travailleurs est considérée comme « nomades de la décontamination » échappant à toute la législation en vigueur, et pour lesquels il est impossible de savoir quelle dose de radioactivité ils ont reçu. lien

Rappelons que la France a une part de responsabilité dans la catastrophe, car c’est elle, par le biais de l’entreprise Areva, dont la France est actionnaire à 80%, qui a fourni le Mox, ce « carburant » nucléaire dans lequel on trouve du plutonium, lequel plutonium a une période (demi-vie) de 24 000 ans, et qui a été relâché un peu partout à la suite de la catastrophe. lien

Ce Mox "providentiel", dont Areva prétendait qu’un seul assemblage pourrait alimenter en électricité 100 000 habitants pendant une année, ambition qu’il fallut revoir à la baisse selon le CEA qui parle de 15 736 habitants, est maintenant dispersé un peu partout dans la nature, et pour longtemps. lien

Areva est aussi impliquée dans l’échec patent de tentative de dépollution de l’eau, (lien) ce qui ne fera pas remonter les actions de l’entreprise nucléaire, au plus bas comme l’on sait, suite à ces EPR, réacteurs qui se voulaient « révolutionnaires », et qui, en Finlande, ou à Flamanville, ont vu leurs délais exploser, tout comme leur factures.

Flamanville devait être opérationnel en 2012…on envisage aujourd’hui 2017…et la facture est passé de 3 milliards d’euros à plus du triple. lien

Ce dépassement de facture est d’autant plus grave que le contrat signé avec la Finlande stipulait que tout dépassement des 3 milliards convenus serait à la charge d’Areva, donc de la France

Toujours au sujet d’Areva, l’entreprise vient d’être épinglée pour une vilaine histoire : Stéphane Lhomme, responsable de « l’observatoire du nucléaire  » avait dénoncé le cadeau, un avion valant 25 millions d’euros (lien) qu’avait fait l’entreprise au président nigérien, pourvoyeur de l’uranium indispensable à Areva, et à la France, puisque celle-ci dépend de ce minerai pour faire tourner ses centrales, ce qui a comme un parfum de corruption.

L’entreprise nucléaire porta donc plainte contre le pourfendeur anti-nucléaire, et elle vient d’être déboutée par la justice, donnant finalement raison à Stéphane Lhomme. lien

En France, au gré des élections qui s’approchent, ou qui passent, François Hollande, tentant manifestement de récupérer des voix écologistes, pour échapper au naufrage annoncé lors des élections départementales, a réaffirmé récemment qu’il entendait bien fermer Fessenheim avant la fin de son mandat, promesse qui ne pourra être tenue, car dès l’instant ou une décision ferme serait actée, il faudra, selon l’ASN, compter un délai d’environ 5 ans pour une fermeture effective. lien

Les politologues ne s’y sont pas trompés, et dans un article récent, ils constatent « la reculade qui illustre les atermoiements de l’exécutif face aux enjeux de la filière nucléaire  », d’autant que la fermeture de la centrale ne figure même pas dans la loi sur la transition énergétique. lien

Il est vrai qu’entre un Valls qui jure que le nucléaire est l’énergie de l’avenir, (lien) et une Royal qui veut remplacer une vieille centrale par une neuve, (lien) il y a de quoi s’interroger sur le désir de changement du gouvernement en matière énergétique.

D’ailleurs le Sénat pense de même.

Dans une communication récente, il regrette une occasion manquée, constatant l’échec : «  cette issue était attendue dès lors que le Président de la République avait annoncé son refus de tout compromis sur la seule question de l’échéance de la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique  ». . lien

Comme dit mon vieil ami africain : « à quoi sert la lumière du soleil si on a les yeux fermés ? ».

La peinture illustrant l’article est de Christian Seebauer

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Sites à consulter

L’info au jour le jour sur le site acro

L’observatoire du nucléaire

Greenpeace

Fukushima-blog

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Le mensonge nucléaire de sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contröle

Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le tonneau des Danaïdes

Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert

Fukushima, le mois de tous les dangers

Fukushima, la loi du silence

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Fukushima, un désastre illimité

courage, fuyons


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 17 mars 2015 09:18

    salut olivier
    joyeux anniversaire ( de foutushima )
    comme je ne sais pas si tu l’a vu je remet ici le lien :
    http://pluzz.francetv.fr/videos/aliments_irradies_mauvaises_ondes_dans_nos_ assiettes_,119394387.html
    sur l’irradiation ( pardon l’ ionisation en novlang ) de nos aliments
    a chacun d’en tirer les conclusions qu’il voudra
    pour ma part un proverbe a l’africaine
    a quoi bon s’inquiéter pour le renard si tu le fais rentrer toi même dans le poulailler ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 13:11

      @gaijin
      oui, tu me l’as déjà donné...mais merci de la piqûre de rappel

      j’ai déjà évoqué ce sujet assez mal connu...mais il est possible d’en reparler.
      pour ma part, tous les légumes irradiés (ils emploient le terme ionisés, pour faire moins peur) sont à bannir.
      enfin, chacun fait comme il le sent.
       smiley

    • anomail 17 mars 2015 19:01

      @gaijin

      Bonne nouvelle, le prix des compteurs Geiger baisse

      Celui-ci est le modèle qui a remplacé celui recommandé par la CRIIRAD :
      http://www.amazon.fr/RADEX-RD1503-Compteur-NOUVEAU-remplace/dp/B005ZQ47AS/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1426615147&sr=8-1&keywords=compteur+geiger


    • anomail 20 mars 2015 12:36

      @jarnicoton

      Pas effrayé, juste curieux.


    • anomail 20 mars 2015 12:36

      Et à ce prix, je peux assouvir ma curiosité.


    • anomail 17 mars 2015 09:19

      Encore un bon article documenté.
      Merci pour cette piqure de rappel M.Cabanel.


      • Nicolas_M bibou1324 17 mars 2015 09:52

        C’est évident que les médias cachent une partie de la vérité. Il est probable qu’une bonne partie des 40 000 travailleurs, ainsi que de la population évacuée, va mourir prématurément.


        Dans 20 ou 30 ans, nous aurons une nouvelle estimation, peut être 50 000 ou 100 000 morts causées par cet accident. Cet estimation restera probablement en dessous de la vérité, qui sera sûrement de l’ordre de 200 000 morts.

        Ben j’ai envie de dire, chaque année on compte 7 millions de morts dans le monde à cause de la pollution de l’air. Pollution de l’air essentiellement causée par les centrales à charbon des pays émergeant. 

        On vous avait reproché de « faire du catastrophisme »  ? Je vous le reproche toujours. 200 000 morts, c’est que dalle.

        Quand au prix, au fric, aux 131 milliards ... c’est même pas un cinquième du budget pour l’armée des USA. L’humanité n’est pas à ça près. On s’en fout complètement.

        Des terres contaminés pour quelques milliers d’années ? De la pollution radioactive dans les océans ? On observe à Tchernobyl qu’environ 10% des oiseaux ont des tumeurs. C’est bien plus qu’en milieu non pollué. Oui, la faune et la flore souffrent dans ces zones accidentées. Et même bien plus loin, vu que l’eau se déplace.

        Indépendamment des catastrophes nucléaires, on estime que nous sommes entrés dans la sixième période d’extinction massive. La pollution des rivières par l’homme, les pesticides, l’urbanisation et autres épandages font que les scientifiques pensent que 70% des espèces devraient s’éteindre d’ici 2100. Actuellement, 25% de la masse animale a disparue par rapport à il y a 500 ans. L’humain est en train de détruire la Terre, c’est un fait.

        Ces catastrophes nucléaires créent des zones où l’humain n’a plus la possibilité d’aller, et ce pour longtemps. Des zones où 10 à 20% des animaux meurent à cause des radiations. Un paradis comparé au reste du monde.

        • gaijin gaijin 17 mars 2015 10:10

          @bibou1324
          oui a l’échelle de la catastrophe globale 200 000 morts c’est que dalle mais ça c’est parce que vous n’êtes pas concerné personnellement. si on vous avait juste piqué votre place de parking vous trouveriez ça dramatique .......
          on ne fait pas de maths avec les morts !
          sinon pourquoi s’émouvoir quand 14 personnes sont tuées par des terroristes ? c’est rien comparé a ce qui chaque jour est massacré en afrique au nom de nos intérêts ....

          que sont les chambres a gaz au regard des grandes pestes de l’histoire ? rien .....un détail de l’histoire .....
          il vaut mieux ne pas faire de maths avec les morts sinon on finit par dire n’importe quoi ........ou par se retrouver acteur d’un banal carnage ordinaire


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 13:14

          @bibou1324
          200 000 morts c’est que dalle ?

          c’est vrai que tant qu’on ne fait pas partie du lot, on se sent moins concernés.
           smiley
          je voudrais vous reprendre sur votre expression : « l’humain est en train de détruire la terre »... qui ne me convient pas.
          la terre en a connu d’autres, et elle s’en sortira.
          il lui faudra quelques millions d’années...ou moins...mais elle s’en sortira.
          mais nous, allons nous nous en sortir ?
          je crois que c’est la question qu’il faut poser.
          merci de votre commentaire.

        • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 15:59

          @olivier cabanel
          1, 1000, 100000, 1 000 000, personne n’en a rien a cirer Olivier. Enfin trop peu de gens...
          Ce que l’immense majorité des humains ne semble pas comprendre, c’est que ce qui se passe chez le voisin, arrive toujours chez toi le lendemain.
          (j’ai, moi aussi, un vieil ami africain smiley...
          De toutes les manières, malgré la quantité effarante d’atrocités qui se produisent, la seule chose qui en ressort, c’est qu’il ne se passe jamais rien...
          L’humanité ne s’en sortira pas. Trop d’orgueil, de cupidité et de narcissisme.
          Pas de conscience du Grand Tout.
          Uniquement une intelligence au service du Grand Rien.
          Nous avons détruit l’harmonie de la vie.
          Dissonance, mauvaise fréquence, que du « Moi » je m’en balance.
          Attendons-nous à en payer le prix. smiley

          Bien amicalement.


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 17:37

          @Le Poilu
          bel envoi que je partage totalement.

          je continue de penser que beaucoup d’entre nous ne sonts pas faits pour vivre sur cette planète...
          les élohims qui nous ont créé à notre image nous ont peut etre programmés pour se mettre en conflit permanent avec ce qui nous entoure...plantes, hommes, animaux...avec la volonté d’asservir tout ce monde, et ces hommes domestiques que beaucoup d’entre nous sont, sont à mettre en opposition avec les hommes « sauvages », ceux là même qui ont toujours vécu en harmonie avec la vie qui les entoure.
          que faire ?
          reprogrammer ces cerveaux idiots ? oui, mais comment.
           smiley
          donc c’est foutu....peut-être.
          très amicalement aussi.

        • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 19:54

          @olivier cabanel
          Ce n’est justement pas de « reprogrammer » les cerveaux dont il s’agirait mais justement de les déprogrammer. L’homme est devenu une machine. C’est là le problème.

          Vivre sur cette planète, je pense être « compatible », mais quand je vois ce grand gâchis qu’est l’Humanité, je me surprend à sortir la nuit et à faire du stop sous les étoiles... smiley


        • Hermes Hermes 19 mars 2015 15:56

          @Le Poilu @Olivier

          Bonjour à vous... ce sont 30 mililions de personnes au Japon, affectées par les radiations à divers degrés, dont la situation médicale empirera graduellement. A Tokyo la sitiuation radiologique semble se dégrader suite aux pb récents sur le site de Fukushima.

          Vu tout ce qui est déversé dans l’océan, on peut s’attendre à un collapse biologique, avec des conséquences énormes, accentuées par les multiples crises écolgiques en cours. Les politiques sont de toute façon coincés : comment dire aux foules que potentiellement vous êtes l’avant-dernière génération sur Terre ? Donc on fait comme si de rien n’était, et on envoie des armes à des fous.... pour maintenir des conflits totalement imbéciles.

          C’est un ultime défi darwinesque : comment s’en sortir ? Si on voit la difficulté à changer la moindre habitude, la mondre mentalité ou la dépendance au moindre désir, on s’apercevra que la prison est à l’intérieur de chacun de nous. Le pouvoir de la foule est énorme : une petite habitude éliminée par de milliards d’individus a des conséquences collossales. Mais il ne faut surtout pas s’attendre à ce que les indications viennent d’un quelconque pouvoir ou guide extérieur : ce n’est pas son intérêt, car il profite du fonctionnement actuel.

          Si vous revenez chez vous, larguez les idéologies, regardez ce que vous faites réellement instant après instant, alors vous saurez et serez libres, car vous dépasserez la vie et la mort, en les intégrant complètement. La présence est la clé de tout.

          C’est à chacun d etrouver son chemin, mais ce sont les actes qui le pavent, pas les idées. les actes invisibles, intérieurs sont les plus importants : comment regardez vous vous-même et les autres, comment considérez-vous les situations. Ce comment détermine le résultat de l’action extérieure encore plus que l’action elle-même, car c’est lui qui en détermine la qualité.

          Bon chemin à tous.

           


        • Layly Victor Layly Victor 22 mars 2015 10:54

          @bibou1324

          blablabla et blablabla et blabla bla. C’est du 100% Cabanel. Il y a des chiffres précis de l’OMS, mais comme ils ne vous conviennent pas, on préfère imaginer :il est probable qu’une bonne partie des40 000 travailleurs, ainsi qu’une bonne partie de la population évacuée, va mourir prématurément. Dans 20 ou 30 ans, nous aurons une nouvelle estimation, peut-être 50 000 ou 10 000 morts, probablement en dessous de la vérité qui sera sûrement autour de 200 000 morts.
          Comme vous y allez !

          Admirez comme le peut-être se transforme en probablement puis en sûrement !
          Mais je vous trouve bien timide. Le mage Cabanel , lui, n’y va pas par quatre chemins : le nombre de morts consécutifs à Tchernobyl sera certainement entre 1 million et 50 millions.
          Il a même inventé un nouveau concept : beaucoup ne mourront pas à cause de l’irradiation directement, mais à cause du stress ! C’est un concept génial. Ainsi, on pourra dire que nombre de morts de la cordillère des Andes sont en réalité dues au stress généré par Fukushima.
          En tout cas, ce n’est pas le stress qui va contrarier Cabanel : comme les mauvaises herbes et les insectes nuisibles, il a la vie dure.
          Bien évidemment ; les 25 000 victimes réelles du tsunami, vous n’en avez rien à cirer.

          Je ne peux m’empêcher de citer une perle d’un de vos congénères, car elle vaut le coup : « dans 70 ans, une grande partie des personnes présentes lors de l’accident seront décédées ». Celle la, elle vaut le coup !

          Plus sérieusement, 30 ans après l’accident chimique de Bohpal, qui a fait 25 000 victimes, dont 5000 le jour de l’accident, il y a toujours des victimes et le sol, sur lequel vivent des malheureux, n’a toujours pas été décontaminé par lUnion Carbide, qui s’est d’ailleurs débarrassé du site. Mais ceci n’intéresse ni Greenpeace, ni Cabanel, ni l’idéologue Stéphanne Lhomme.

          Officiellement, les chiffres de toutes les agences sont concordants : le nombre de décès imputables à l’accident nucléaire de Fukushima est égal à zéro et, au grand désespoir de Stéphanne Lhomme et de Cabanel, on vient de passer une durée critique, celle au delà de laquelle la probabilité de décès s’effondre.

          En revanche, j’ai une prédiction personnelle, c’est que dans les 20 ou 30 ans qui viennent, la bêtise et l’ignorance de Cabanel ne faibliront pas.


        • soi même 17 mars 2015 13:12

          Merci pour l’article, sur un certain point de vue tous à été dit, nous sommes confrontés à une chose que l’on va devoir apprendre , c’est vivre avec cela et apprendre à compensé cette blessure terrestre.

           


          • Le p’tit Charles 17 mars 2015 13:45

            ++

            Vous avez raison mais (hélas) le nucléaire à encore de long siècles devant lui... !

            • Le p’tit Charles 17 mars 2015 14:47

              @Le p’tit Charles...Quand vous aurez une guerre nucléaire sur le coin de la gueule...le nucléaire durera des centaines de milliers d’années....bon appétit.. !


            • MagicBuster 17 mars 2015 14:21

              Pour bien se marrer, voir le site legorafi !!!
              http://www.legorafi.fr/tag/nucleaire/

              Fukushima : Le gouvernement japonais s’excuse de ne pas s’être excusé plus tôt
              La centrale nucléaire de Tricastin fête en grande pompe son 1000ème « incident négligeable »
              Nicolas Sarkozy refuse toujours de rendre la mallette nucléaire
              Pour prouver sa sécurité, la centrale nucléaire de Fessenheim ouvre un jardin d’enfantsBouclier antimissile : le Pape réaffirme le droit du Vatican à se défendre


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 17:38

                @MagicBuster
                le gorafi est toujours savoureux... merci de l’envoi.

                 smiley
                un peu de sourire dans ce monde de brutes.


                • Laulau Laulau 17 mars 2015 15:14

                  Le tsunami a fait 20000 morts et disparus. Pas un mot dans cet article, pourquoi ?
                  Ne serait-ce pas parce qu’il est difficile de faire peur aux français en leur parlant de tsunami ?
                  C’est pourtant le tsunami qui a provoqué l’accident nucléaire, alors mieux vaut ne pas en parler, pas vrai ?
                  Pitoyable !


                  • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 16:13

                    @Laulau
                    Parce qu’un tsunami est une catastrophe naturelle. L’accident de Fukushima relève de la connerie humaine. C’est pas tout a fait la même chose... Même si trop de gens en ont payé le prix.
                    Les cataclysmes, on y peut rien. La connerie humaine, si.
                    A condition, bien sûr, de commencer par la sienne.
                    Prêteriez-vous l’intention à Olivier de « faire peur aux français » ??? Ils n’ont pas besoin de lui pour ça. Ils le font assez bien eux-mêmes, avec bien évidemment l’aide des « pouvoirs » passés et présents. Gardez vos « pitoyables » pour les pouvoirs en place.


                  • Laulau Laulau 17 mars 2015 17:36

                    @Le Poilu

                    Donc la cause de l’accident de Fukushima relève de la connerie et n’a rien à voir avec le tsunami qui l’a provoqué. Je vous laisse la responsabilité de ce « jugement » pour le moins spécieux.

                    Et oui, je prétends que les articles de Cabanel ne sont que des chapelets (je souligne ce mot) de prévisions d’apocalypses. Mais attention toute disparition de l’humanité « non radioactive » ne serait que l’œuvre de faux prophètes, il n’est qu’un seul démon et il est nucléaire ! Les tsunami ne sont que des pets de lapins dont il n’est même pas utile de parler lorsqu’on écrit sur Fukushima.

                    Cabanel est un Donquichotte à rebours qui défend les moulins à vents contre les radiations. Je le vois bien, lance en main, attaquer les centrales nucléaires au galop de sa Rossinante.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 17:51

                    @Laulau
                    le thème de l’article, au cas où ça vous aurait échappé, c’est l’accident majeur nucléaire de Fukushima...et pas le tsunami.

                    contrairement à ce que vous écrivez, les vrais responsables de l’accident, ce sont d’une part les ingénieurs qui ont conçu cette centrale, et d’autre part, ceux qui ont mal géré la situation.
                    je l’ai relaté dans un article ancien, en prenant le témoignage de l’ex-directeur de la centrale, qui a clairement expliqué qu’il s’agissait d’erreurs humaines à répétition.

                  • Laulau Laulau 17 mars 2015 18:59

                    Les erreurs humaines bien sur, la première étant d’avoir construit une centrale à portée d’un TSUNAMI dans un pays ou le danger tectonique est permanent.
                    Et c’est là la difficulté pour un prédicateur de l’apocalypse nucléaire tel que vous. Les français n’ont jamais entendu parler d’un raz de marée dans leur pays, alors on « oublie » de parler du tsunami et insiste sur les erreurs humaines mais en omettant de parler de celle qui a tout déclenché.
                    Et oui, nous n’avons pas peur des tsunami qui font pourtant beaucoup plus de mort que le nucléaire civil ......au Japon.


                  • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 19:28

                    @Alex
                    Pfiouuuuuu... Et dire que j’étais passé à côté de ça !!! C’est vrai que des savants de cette envergure couronnés de galettes et illuminés de guirlandes, ça c’est de la science. Je « m’inclinate » à defaut que je m’y acclimate...
                     smiley smiley


                  • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 20:08

                    @Laulau
                    Bien que je préfère les noces au journal, je vous invite à consulter ce lien :

                    http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/04/06/01008-20110406ARTFIG00691-depuis-1700-34-tsunamis-sur-les-cotes-francaises.php

                    C’est pas parce que l’on entend pas parler que cela n’existe pas. smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 20:12

                    @Laulau
                    ignorez vous qu’une centrale nucléaire doit être refroidie en permanence...d’ou son installation au bord des fleuves...ou de la mer ?

                    et une fois de plus, c’est l’ex directeur lui meme de tepco qui avoue l’erreur humaine...

                  • Laulau Laulau 18 mars 2015 08:06

                    @olivier cabanel

                    ignorez vous qu’une centrale nucléaire doit être refroidie en permanence.

                    Sans blagues ? Et vous, saviez vous qu’il existe des objets très pratiques pour amener de l’eau à une hauteur et une distance suffisantes pour être à l’abri d’un tsunami ? Je crois qu’on appelle ça des pompes.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 08:34

                    @Laulau
                    seriez vous un petit shadok, champion de la pompe ? lien

                    vous devriez vous faire embaucher par edf, et leur prodiguer votre conseil...
                    je vous préviens quand même, il faut pomper énormément, et pas sur que les nappes phréatiques soient heureuses du sort que vous leur proposez. smiley
                    les sources officielles évoquent tout de même 100 000 m3 par an...que d’eau, que d’eau !!! lien

                  • Laulau Laulau 18 mars 2015 09:50

                    @olivier cabanel

                    Dites-moi vous avez fumé quoi ce matin ?
                    Qui vous a parlé de pomper dans des nappes phréatiques ? Je vous faisait simplement remarquer qu’il était possible de pomper dans la mer sans pour autant construire une centrale au fil de l’eau.
                    Au vu de la bêtise de vos réponse, j’en viens à me demander si vous avez tous vos esprits.
                    Ah et puis arrêtez de dire que les centrales nucléaires ont besoin d’être refroidies en permanence. C’est leur moteur thermique qui a toujours besoin d’une source froides et ceci que la source chaude soit nucléaire, au pétrole ou au charbon. Alors je ne sais pas si je suis un champion de la pompe mais pour débiter c...ies vous me semblez très performant.


                  • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 11:54

                    @Laulau

                    Je ne suis pas d’accord avec votre analyse.
                    Don Quichotte, c’est l’espoir de l’humanité, c’est sa gloire. C’est se dépasser pour atteindre l’inaccessible étoile. C’est l’embellissement du monde par la pensée (une pauvre fille de ferme qui devient Dulcinée du Toboso, et à force d’y croire, elle l’est réellement, car la réalité, c’est le rêve).

                    Cabanel, c’est l’avilissement total de l’être humain, c’est le mensonge, c’est la régression de l’esprit, et c’est la prédication du fascisme vert. Ils annoncent la couleur, avec leur merveilleux avion solar impulse. Ce sera tellement cher que ce sera réservé à une toute petite élite. Négawatt annonce et précise ce scénario : les déplacements seront strictement limités aux besoins de la production, seuls les riches auront le droit de manger de la viande (ce n’est pas dit clairement mais le résultat est derrière), etc...
                    L’objectif est de permettre à l’élite internationale de dominer encore plus le monde, en coupant définitivement toute chance de démocratie (tout en donnant aux ânes l’illusion qu’ils exercent leur dictature : « la démocratie participative »). Cabanel est l’infect prédicateur de ce fascisme vert.

                    Il y a une constante, depuis les origines de l’humanité : plus d’énergie, c’est plus de liberté.
                    Mais l’énergie n’est pas infinie, sous forme fossile.Et même les écolos sont maintenant arrivés à la conclusion que les énergies renouvelables, ça ne sera pas suffisant. Il n’y a donc que deux possibilités : soit on développe de nouvelles énergies, dont le nucléaire et la fusion, soit on adopte le scénario Négawatt, c’est à dire une régression massive de l’humanité.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 13:19

                    @Laulau
                    donc vous allez immerger une énorme canalisation sur plusieurs kilomètres (je pense que pour être à l’abri d’un éventuel tsunami, 50 km sont un minimum)...afin de pomper dans la mer de l’eau pour refroidir les centrales nucléaires ?

                    pas très sérieux tout ça...
                    vous n’ignorez pas qu’areva est en train de boire la tasse (sans besoin de pompes), et ne croyez vous pas que ce serait alourdir un déficit déjà intenable ?
                    sacré laulau
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 13:23

                    @Layly Victor
                    « l’avilissement de l’être humain...le mensonge...la régression de l’esprit...la prédication du fascisme vert » 

                    ouahhh !!! comme vous y allez !
                    quel tableau...
                    j’en étais sur, vu votre mine, vous êtes un dépressif !
                    car comment ne pas l’être quand on écrit tant d’énormités ?
                    solar impulse, c’est juste une preuve apportée pour confirmer que des alternatives existent.
                    rien de plus.
                    quand au scénario négawatt que vous assassinez sans réserve, vous ne l’avez manifestement pas compris, mais je met ça sur le compte de votre état dépressif.
                    allez en paix.
                     smiley

                  • Laulau Laulau 18 mars 2015 14:06

                    @olivier cabanel

                    ...allez immerger une énorme canalisation sur plusieurs kilomètres (je pense que pour être à l’abri d’un éventuel tsunami, 50 km....

                    Ce qui m’a l’air vraiment énorme c’est l’épaisseur de la couche que vous vous tenez. Ce que j’ignore c’est s’il s’agit d’une couche de c...ie ou de mauvaise foi. Une canalisation 50 km ? pourquoi pas 500 pour faire bonne mesure ? Et quand bien même, je vous signale tout de même que vos amis pétroliers (des gens aux très jolis billets verts) construisent des canalisation sur des milliers de kilomètres pour avoir de l’énergie là où on le souhaite.
                    Décidément la religion verte n’a rien à envier aux autres dans la popularisation de balivernes.


                  • Laulau Laulau 18 mars 2015 14:11

                    @Layly Victor

                    J’avais parlé de Don Quichotte ... à rebours. Lui attaquait les moulins à vent, Cabanel les vénère !
                    Don Quichotte c’est le rêve d’absolu, Cabanel c’est le cauchemar de la peur de l’avenir.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 22:25

                    @Laulau
                    vous donnez dans la contradiction ?

                    le cauchemar de la peur de l’avenir... 
                    pas sur que vous ayez bien compris de ce que vous avez écrit.
                    la peur de l’avenir, n’est-ce pas un cauchemar ? mais le cauchemar de la peur.... ça veut dire juste le contraire...
                    je vous laisse dix jours pour y réfléchir.
                    si ça suffit pas, faudra déclarer forfait, et vous tourner, comme jolemarteau, direction châteaux de sable et compagnie.
                    bonne chance.

                  • Le Poilu Le Poilu 19 mars 2015 09:18

                    @jarnicoton
                    Vous le faites exprès !! Aller au japon pour voir ou il est possible de construire patate...
                    Si mon raisonnement est moyen, vous, vous n’en avez pas. Et on « savait » quoi, andouille ???
                    Si les japonais avaient su, il n’y aurait pas eu tous ces morts.
                    C’est la nature qui bâtit les centrales ? NON
                    C’est la nature qui provoque les raz de marées ? OUI
                    De plus, dans votre commentaire, vous validez à 100% ce que je disais au départ, à savoir l’erreur humaine :

                    « Donc de toute évidence il n’est pas possible de dire ici qu’on n’y pouvait rien : on savait. »

                    Donc que doivent-ils faire les japonais ? Sepuku ou immigration ?


                  • Layly Victor Layly Victor 22 mars 2015 11:04

                    @Le Poilu

                    Je remarque une constante dans toutes vos interventions, c’est que vous vous considérez vous même comme très intelligent, et que vous considérez ceux qui ne sont pas cabanéliens comme des imbéciles.
                    Ceci dit, comme votre maître à penser, vous n’apportez jamais aucun argument technique.

                    Ce que voulait souligner Laulau, et vous l’avez en réalité très bien compris, c’est que l’on a fait dans la presse un amalgame honteux entre les ravages du tsunami et les conséquences de l’accident.
                    Que Cabanel n’éprouve aucune compassion pour les victimes du tsunami, c’est normal, connaissant l’égocentrisme de ce personnage.


                  • Le Poilu Le Poilu 23 mars 2015 10:36

                    @Layly Victor
                    Sortez un peu de votre technique... Y’a-t-il besoin d’être technicien pour comprendre les conséquences de cet accident ??? Ce qui est assez dégueulasse dans votre « méthode », c’est que vous faites des liens et des affirmations qui vous arrangent. Et je ne vous considère pas comme un imbécile. Pourquoi faire les questions et les réponses, ainsi que des liens que les auteurs ne font pas ? Cela vous permet de faire le procès des gens que vous attaquez.
                    Regardez juste où votre foutue technique emmène le monde !!!
                    J’imagine juste un irradié à mort, à qui on vient expliquer que la particule alpha, gamma, machin toussa... blablabla...
                    « Technique, technique sa mère » pour paraphraser un p’tit gars des banlieues, même si c’est vulgaire...
                    Et que démontrez-vous, au final, en citant des sources issues de la doxa, participant ainsi à la propagande des institutions de merde qui nous emmène droit dans le mur ?
                    Faites-vous partie de ceux qui résume la vie à des formules mathématiques ? il me semble bien.
                    Olivier n’est pas mon « maître à penser », les miens sont morts il y a bien longtemps (car je ne suis pas comme certains, j’en ai plusieurs)...
                    Son article fait référence à l’accident nucléaire et non pas au tsunami, même si le premier a déclenché le second. Et vous savez pertinemment que les morts de Fukushima sont en devenir. Mais l’accepter officiellement, reviendrait à ébranler le petit monde qui vous sert de refuge...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2015 13:17

                    @Le Poilu
                    layly victor n’est pas un scientifique...juste un technicien bourré de certitudes.

                    un scientifique doute par logique. mais lui ne doute pas. 
                     smiley
                    le problème c’est que des techniciens pro nuk tels que victor layly n’est pas capable de se remettre en question.
                    et les accidents à répétition dans ce domaine dangereux lui sont imputables...pas seulement à lui, mais à tous ses confrères...ils sont tous dans le même moulé.
                    et nous subissons (et en subirons) les conséquences, tant qu’ils seront aux manettes.


                  • Lonzine 23 mars 2015 18:43

                    @olivier cabanel
                    oui, en attendant je commence à faire pas mal de copie écran avec ces commentaires négationistes, cela pourra servir si jamais un jour il y a un nuremberg du nuk


                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2015 19:47

                    @Lonzine
                    oui, si un jour le pépin arrive, on saura leur rappeler ce qu’ils ont écrit...

                    merci

                  • Electric Electric 17 mars 2015 15:29

                    4 ans déjà que les réacteurs de Fukushima n’en finissent plus de pisser leur radioactivité, et pour quelques dizaines d’années encore. Problème, c’est l’impact direct sur l’océan Pacifique : toute la chaîne alimentaire du plancton aux grands poissons et mammifères marins est impactée.

                    Un marqueur redoutable : pas de survie dans les naissances d’orques ces 24 derniers mois. Tous les nouveaux nés sont morts avortés ou n’ont pas survécu. Votre saumon sauvage d’Alaska a disparu des rayons, et les sardines, les harengs, les lions de mer, les oiseaux de mer, les oursins, les étoiles de mer de l’océan.

                    Tout l’écosystème est impacté de façon dramatique.

                    La radioactivité ne se dissous pas dans les océans, elle se concentre dans les animaux marins, du plus petit jusqu’à l’homme.

                    http://enenews.com/tv-like-scene-horror-movie-along-west-coast-all-sorts-mysterious-goings-scientists-figure-mass-starvation-seabirds-really-serious-species-die-always-unsettling-video

                    Certains animaux sont les victimes directes des radiations tandis que d’autres, privés de leur nourriture (comme les lions de mer avec les sardines) crèvent de faim.

                    Pour le reste, le nuage de Fukushima a fait le tour du monde en quelques jours.

                    On a tous en nous quelque chose de Fukushima

                    Tic tac tic tac tic tac .................

                    Dans tous les cas, l’industrie nucléaire civile mondiale est au bord de la plus grosse faillite de l’histoire de l’énergie. Les réacteurs, tous mis en service dans les mêmes 30 années, vont arriver en bout de course en même temps. Personne n’a le début du premier centime pour payer les centaines de milliards d’euro du démantèlement des réacteurs (Areva est en faillite grâce à « Atomic Anne », la vendeuse de MOX aux japonais), et du recyclage des déchets hautement radioactifs de longue durée.

                    Et pendant ce temps, les missiles volent au dessus des centrales en Ukraine.

                    En novembre dernier, la centrale de Zaporozhie a connu un gros pépin, avec fuite 16 fois au dessus de normes acceptables. Black out total sur le sujet.

                    Il y a un énorme accident nucléaire en cours sur le site d’enfouissement de Carlsbad aux USA, le WIPP, où des fûts ont explosé il y a 1 an 700m sous terre, et où depuis, les 80 000 m3 de déchets sont livrés à eux mêmes, le site est impossible à approcher. Ils ont la plus grosse bombe sale potentielle sous les pieds. Breaking Bad au Nouveau Mexique !!

                    Par ailleurs, les exploitants privés des centrales US ont utilisé les piscines de stockage pour en faire des unités de stockage longue durée, non approprié. De fait, dans moins de 5 ans toutes les piscines seront pleines. On imagine ce qui se passerait en cas de séisme sur la faille ne New Madrid.

                    Il y a eu aussi un fort dégagement radioactif sur le site de Honeywell le 28 octobre dernier.

                    75% des centrales américaines fuient et sont de vraies passoires.

                    Sur le site de Hanford, lieu de fabrication du plutonium militaire aux USA en cours de décontamination, les bébés naissent sans cerveau et les travailleurs sont malades. 170 000 tonnes de mélasse hautement radioactive à sécuriser dans des cuves qui pissent.

                    Où qu’on regarde de près, il devient évident que Fukushima n’est que le prélude de ce qui attend la race humaine. On vient par ailleurs de découvrir qu’en Belgique les cuves des réacteurs sont fissurées de façon anormale. Si cette constatation devait s’élargir aux autres réacteurs, il faudrait fermer en urgence toutes les centrales PWR.

                    Malgré 3 accidents majeurs, nous ne sommes qu’au début des réjouissances du nucléaire civil et militaire.

                    Conséquence directe : on a partout relevé les normes « acceptables » des niveaux de radiation pour s’adapter à la nouvelle donne radioactive mondiale, et pour le reste, on ment, on désinforme, on menace, on emprisonne éventuellement au Japon les récalcitrants.

                    L’énergie nucléaire est l’industrie typique porteuse de totalitarisme, car elle ne fonctionne que sur la coercition et le mensonge d’Etat.

                    Bref, le nucléaire, c’est la mort des libertés publiques et privées, avant, pendant ou après l’irradiation. C’est une source d’énergie particulièrement adaptée aux dictatures. Un excellent marqueur démocratique en somme !!!


                    • soi même 17 mars 2015 15:51

                      @Electric, Triste constat lucide d’une réalité que l’on veut surtout pas rendre public, il est évident si tous avait la même conscience que votre réflexion, à l’heure actuel l’on ne serrait pas dans ce dénie de fin de régné où comme l’on perçois que tout se délite, la tentation de l’autoritarisme devient une tentation politique de plus en plus évidence car il est évident ceux qui sont parfaitement informés pour comprendre l’importance de ce drame savent qu’un jour où l’autre, il ne pourront plus cachés cette réalité .
                      ils craignent véritablement que cette conscience de cette réalité surgie à nouveaux sur la place publique, et c’est pour cela Fukuchima et ces conséquences sont devenues un sujet tabou de nos médias en Occident.


                    • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 16:30

                      @Electric
                      Merci pour cet ajout capital. Le nucléaire n’existe que par et pour le militaire. On a bien commencé par faire des bombes AVANT des centrales de production d’énergie. Et pour la petite histoire, la direction d’EDF s’appelle l’État Major...
                      Personnellement, si j’avais ce ramassis de crevures sous la main, je les « fume »...
                       smiley


                    • Electric Electric 17 mars 2015 17:46

                      @Le Poilu

                      Tout à fait Thierry, le nucléaire civil n’est là que pour justifier le nucléaire militaire, rien d’autre.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 17:47

                      @Electric
                      merci de cet ajout.

                      effectivement, le problème c’est que le plus gros mangeant le plus petit, et la radioactivité mettant très longtemps a se réduire, elle va se concentrer dans les prédateurs, et dans quelques années nous allons retrouver de bien vilaines choses dans nos assiettes...

                    • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 12:31

                      @soi même

                      C’est toujours étonnant, Agoravox. Dès qu’un dingue genre Electric avance ses théories fumeuses du complot et du « totalitarisme nucléaire », il est aussitôt plébiscité, du moment que c’est anti-nucléaire.
                      Agoravox, c’est un vaste confessionnal mutualiste où les gens s’avouent leurs peurs et se confortent entre eux. Il y a cependant des articles remarquables, bien pensés, bien documentés, fruits d’un gros travail, dans beaucoup de domaines. En général, ces articles, qui sont l’honneur d’Agoravox, n’attirent pas les foules des religieux et restent très peu de temps. En revanche, les articles mensongers et démagos à la Cabanel bénéficient d’une promotion maximale et restent en première page très longtemps. Vous allez voir que cette grosse merde démago va rester au moins une semaine.

                      Au sujet des médias, ils sont tous anti-nucléaires, étant sous le contrôle d’intérêts financiers anti-nucléaires (que ce soit l’UE où les investisseurs de l’éolien) et sous le contrôle des partis politiques qui sont tous anti-nucléaires, pour diverses raisons qui sont en partie liées à l’électoralisme.
                      En plus, les médias ont besoin de sensationnalisme. Le problème avec Fukushima, c’est qu’il ne se passe rien. Le nombre de morts que l’on puisse directement relier à l’irradiation est toujours égal à zéro même pour ceux qui étaient dans la centrale au moment de l’accident, au grand désespoir des cabanéliens. Les deux seuls morts dans un des réacteurs de la centrale ont été noyés par le tsunami. Vous imaginez bien que, s’il y avait un seul mort consécutif à l’accident, il y aurait des émissions spéciales non stop sur toutes les chaînes, le gros nul Stéphanne Lhomme venant se réjouir en direct, etc..Donc, en désespoir de cause, on accuse les médias de cacher un secret.
                      Le gangster Cabanel, lui, a tourné la difficulté, car il n’est pas avare d’idées en matière de voyoucratie : il annonce des dizaines de milliers de victimes « dues au stress ». C’est imparable.


                    • Electric Electric 18 mars 2015 17:13

                      @Layly Victor

                      Je me pose une question : que foutez vous ici sur ce site et à commenter ces articles que vous execrez ?

                      Il y a tellement de sites où vous pourriez sans peine chanter les louanges du nucléaire, à savoir tous les sites du mainstream ?

                      Vous avez l’insulte un peu trop facile, preuve de l’incurie de votre intellect. Ici on discutaille, ne vous en déplaise, hors des sentiers battus.

                      Le mieux pour ce qui vous concerne serait d’aller plusser les articles qui font la pub du nuke sur les sites ad-hoc en lieu et place de troller ici.

                      Il reste aussi les activités de plage comme les chateaux de sable.

                      Si on écrit sur un site alter, ce n’est pas pour se taper tous les trous duc du quotidien qui nous les brisent menu.

                      Après l’invasion des trolls FN sur tous les forums, voilà maintenant les anti-nuke à l’abordage, en attendant ceux de l’UE payés avec notre pognon.

                      Pourquoi ? La filière serait-elle en train de crever en nous laissant 100 000 ans de merde à gérer ?

                      Z’êtes payé par qui pour venir déverser votre fiel ici bas ? L’UE ? EDF ? AREVA ? le CEA ?

                      Il n’y a pas lourd de sites qui parlent encore de Fukushima, et encore moins de la mort programmée de tous les animaux du Pacifique.

                      Dans ce contexte, tous ceux qui attaquent ce genre d’articles, avec force mauvaise foi, ou du haut de leur « j’ai bossé 30 au CEA comme ingénieur », on s’en passe et on s’en tamponne le coquillard.

                      Pourquoi ne pas monter un trucmuche 1901 pour faire la promotion du nucléaire ? Vous pourriez parcourir les campagnes françaises en préchant la bonne parole ? Vous pourriez commencer par le site de Bure, et leur parler du GROS ACCIDENT SANS SOLUTION TECHNIQUE DU WIPP et ses 80 000 m3 de déchets longue durée hautement radioactifs livrés à eux mêmes ?

                      VOUS SAVEZ POURQUOI C’EST TOUT POURRI LE NUCLEAIRE ?

                      RAZOIR D’OCCAM OBLIGE :

                      1/ QUAND IL Y A UN ACCIDENT, ON NE PEUX PLUS HUMAINEMENT INTERVENIR, ET DONC ON DOIT SACRIFIER DES VIES HUMAINES POUR TENTER UN TRUC FORCEMENT IMPROVISE, CAR LES ACCIDENTS MAJEURS N’ONT PAS ETE PRIS EN COMPTE PAR LES OPERATEURS, CE QUI CONSTITUE UN CRIME PAR ANTICIPATION, AINSI QUE LE PIRE PECHE D’ORGUEIL (tout ce qui est humain étant faillible).

                      2/ SACRIFICES DES POPULATIONS CIVILES, DE LA FAUNE, DE LA FLORE, DE NOTRE BIOTOPE.

                      ET ARRETEZ DE M’INSULTER DERRIERE VOTRE BECANE.

                      Comme tous les retraités qui s’enmerdent, je vous reconseille le trucmuche 1901. Vous en prendriez la présidence, on vous donnerait du « Monsieur le Président », vous feriez des notes de synthèses sur les bienfaits du nucléaire devant un parterre d’anorexiques du bulbe en phase terminale.

                      Bref, vous rejoindriez toutes ces cohortes de retraités qui s’improvisent chevaliers Bayard des causes perdues en se drapant dans les honneurs associatifs pour faire chier le monde du haut de leur « expérience » qui se résume la plupart du temps à avoir pendant 40 ans sucé la bite de leurs employeurs sans se poser la moindre question sur la nature éthique de ce qui les a nourris.

                      En d’autres termes, barres toi de mon herbe et marches à l’ombre !

                      Dernière sommation avant ouverture de la batterie basse de 32 agrémentée d’une bonne rasade de mitraille à la caronade de pont, sans oublier l’envoi de boulets ramés dans le gréement et pour terminer quelques boutefeux pour être sûr de rien laisser derrière.

                      Faut pas faire chier le marin, on t’as jamais dit ?


                    • soi même 18 mars 2015 17:31

                      @Layly Victor, vous êtes un grand sensible et pour ce que vous avez témoignées sur les petits exploitants agricoles vous êtes attachant et touchant, en même temps il faut resté lucide et voir que l’aventure nucléaire est une impasse industrielle, cela ne veut pas dire qu’il ne va pas avoir des avancer significative dans un avenir proche ,mais il faut bien reconnaître suite aux 5 accidents majeurs dans le mondes ,l’on est dans une impasse .
                      Et le problème que l’on a aujourd’hui en France, c’est que l’on continue avec 19 Centrals donc certaines sont poussives et en fin de vie à continué au lieux de véritablement reconcidérer le problême de fond en comble.

                      Il est immanquable que si nous allons vers une dépression économique comme cela à l’air de s’amorcé, nous avons du souçis à ce faire sur le parc, car fautes d’argent qui vont pouvoir les entretenir ?


                    • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 18:35

                      @Electric

                      Elégance suprême de la pensée et de la forme.Vous devriez passer chez Ruquier, ça irait très bien.
                      Je ne m’emmerde pas, je travaille énormément, et j’ai beaucoup de choses intéressantes à faire, dans le domaine scientifique et en musique.
                      Venir discuter avec la racaille écolo-fasciste sur Agoravox est un fardeau, une besogne éreintante, un exil, une corvée abominable. Dès que j’ai fini, je retourne à mes calculs de maths ou à mon piano comme on retourne à la vie.
                      Je ne cherche pas les honneurs. Je viens d’aider un jeune qui était en doctorat et en grosse difficulté : neuf mois de travail acharné samedi, dimanche, jours fériés, souvent très tard la nuit. Je n’ai jamais voulu qu’il mette mon nom sur les publications. Vous pensez peut-être que tous les gens font des choses pour avoir du fric ou des honneurs ?
                      De toute façon, votre style montre qui vous êtes.
                      J’ajoute que nous sommes plusieurs sur ce site à avoir été lourdement sanctionnés dans notre travail parce que nous défendions la démarche scientifique, ce qui ne plaisait pas aux chefs qui sont des politiques et observent le vent. Donc je ne risque pas d’être rémunéré.
                      Si je me force à intervenir, c’est pour ne pas laisser seuls mes courageux amis qui essaient de réfuter les plus gros mensonges. Dites à Cabanel de cesser de proférer ses énormités démagogiques, et vous ne me verrez plus, à mon grand soulagement. Je pense qu’il doit être possible d’être opposé au nucléaire sans dire toujours des mensonges.
                      A ma connaissance, Agoravox n’a pas été créé pour être la chasse gardée d’une pensée unique.


                    • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 18:50

                      @soi même
                      Il y a eu trois accidents majeurs dans le monde TMI, Tchernobyl et Fukushima dont l’un, celui de Thhree Mile Island en 1978, sur un réacteur REP du même type que ceux que nous avons en France, n’a donné lieu à aucun rejet dans l’environnement.
                      Que le nucléaire soit dans une impasse, il est possible de le penser. Il faut espérer que nos arriverons à toujours améliorer la sûreté pour qu’il n’y ait plus d’accident, au moins jusqu’à l’avènement de nouvelles énergies.
                      Mais c’est toute la société qui est dans une impasse, et la « transition énergétique » est un bluff, on commence à s’en rendre compte.
                      Notre point de vue est : pourquoi abandonner dans la précipitation, pour des raisons idéologiques, ce que nous avons et qui marche ? Les Allemands s’en mordent les doigts.
                      La viabilité des centrales anciennes est uniquement liée à la tenue mécanique de leur cuve. Tout le reste peut être révisé à neuf.
                      Cordialement


                    • Electric Electric 19 mars 2015 12:24

                      @jarnicoton

                      http://enenews.com/79334

                      Hélas pour vous, je cite mes sources : sur le site de Hanford, les bébés naissent sans cerveau ou avec le cerveau atrophié, ce site est la plus grosse et la plus dangereuse poubelle nucléaire du monde, une catastrophe sans précédent.

                      Les déchets hautement radioactifs de la fabrication du plutonium militaire sont stockés dans 17 cuves géantes à double coque mais qui n’ont pas résisté au temps. ça pisse à qui mieux mieux. Le plutonium plus lourd se concentre au fond des cuves et la mélasse dégage de l’hydrogène qui risque de tout faire péter. Les travailleurs et les riverains sont tout simplement sacrifiés.

                      Certaines familles sont totalement décimées, les gens meurent de cancers généralisés, une horreur.


                    • Electric Electric 19 mars 2015 12:59

                      @Layly Victor

                      Vous oubliez :

                      1/ SIMI VALLEY en Californie en 1959 : explosion d’un réacteur expérimental au sodium liquide. Pas d’enceinte de confinement (la classe les ingénieurs), fusion partielle du cœur, lourde contamination alentour.

                      2/ KYCHTYM en URSS en 1957, explosion d’un stockage d’effluents liquides, plus grosse catastrophe après Fukushima (qu’on pourrait classer niveau 8) et Tchernobyl.

                      3/ On attend le futur Fukushima en France. Il suffira d’un séisme de 7 aux Açores pour balancer une vague de 10M sur les côtes françaises. En France aussi, comme les japonais, on a construit des réacteurs en façade océanique en oubliant les tsunamis monstrueux du passé fort bien documentés. La centrale du Blayais est la meilleurs candidate puisque en 1999, Juppé avait envisagé d’évacuer Bordeaux après le passage de la tempête. Le parc nucléaire ne survivra pas non plus à une CME solaire de type 1859 ou évènement Carrington, très bien documenté.

                      Forcément, devant tant d’incurie de la part des supers ingénieurs des Mines, la confiance est limitée. On a construit des centrales sans prendre en compte les principaux risques (mêmes rares) documentés liés à la géophysique et l’héliophysique.

                      LE NUCLEAIRE CIVIL NE MARCHE QU’EN L’ABSENCE DE CATASTROPHE MAJEURE. IL S’AGIT DONC D’UN PARI SUR LA CHANCE QU’IL NE SE PASSERA RIEN PENDANT L’EXPLOITATION DES CENTRALES.

                      Ah et dernier truc, en cas de conflit entre la France et un pays tiers, il suffira de nous balancer 2 ou 3 missiles sur des réacteurs judicieusement choisis pour nous liquider tous et rendre le pays inhabitable pour les 20 000 prochaines années.

                      AVOIR PRIS UN TEL PARI SUR L’AVENIR EST UN CRIME.

                      NB : je ne suis pas un écolo fasciste : je préfère bouffer du charbon, du pétrole, du gaz faute de mieux que cette merde de nucléaire. J’aime pas les éoliennes, ça me file des boutons, et le photovoltaïque la diarrhée.

                      En revanche, on pourrait à moindre coût :

                      Faire la paix dans toute l’Afrique et implanter des centrales solaires maousses, transporter le courant en continu à travers la Méditerranée et le repasser en alternatif sur le sol européen.

                      On pourrait assurer 100% de l’approvisionnement électrique de l’Afrique et de l’Europe. Cela permettrait un partenariat efficace avec l’Afrique et d’enfin assurer son décollage économique par une électrification massive.

                      De fait, le passage à la bagnole électrique se fera sans problème.

                      Mais on préfère faire la guerre pour l’uranium, dont chacun sait que cela sert d’abord aux bombes.

                      Ah oui, le nucléaire c’est aussi forcément la guerre aux pays miniers, une industrie de mort du début du cycle à la fin (pas de solution de stockage).

                      Bref, il n’y a aucun problème technique avec les technologies déjà opérationnelles pour balancer le nucléaire aux oubliettes en quelques années.


                    • soi même 19 mars 2015 23:27

                      @ Layly Victor , il y a aussi la catastrophe de Kychtym est une contamination radioactive qui s’est produite le 29 septembre 1957 au complexe nucléaire Maïak, une usine de retraitement de combustible nucléaire située près de la ville d’Oziorsk en Union soviétique, dans l’actuelle Russie. Mesurée comme niveau 6 sur l’échelle internationale des événements nucléaires

                      En septembre 1957, le système de refroidissement de l’un des réservoirs, qui contenait entre 70 et 80 tonnes de déchets nucléaires, tombe en panne. La température du réservoir s’élève, ce qui provoque une explosion chimique des déchets secs (principalement du nitrate d’ammonium et des acétates). L’explosion, dont la puissance estimée équivaut à celle de l’explosion de 70 à 100 tonnes de TNT, projette le couvercle en béton, d’une masse de 160 tonnes, dans les airs2. La radioactivité résultant de l’explosion est estimée entre 2 et 50 MCi (entre 74 et 1850 pétaBq).

                      Dans les 10 à 11 heures suivantes, un nuage radioactif se déplace vers le nord-est jusqu’à une distance de 300 à 350 kilomètres du lieu de l’explosion. Les retombées radioactives provoquent une contamination à long terme d’une région dont la superficie est de 800 km2. Les retombées radioactives étaient surtout constituées de césium 137 et de strontium 90. Cette région est souvent appelée « VOURS » (Vostochono-OuralskiRadioactivni Sled)

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_nucl%C3%A9aire_de_Kychtym


                    • Layly Victor Layly Victor 22 mars 2015 11:20

                      @Le Poilu

                      Comme les individus de votre espèce, vous êtes très courageux au niveau du blabla. Et ,l’antimilitarisme primaire, ça fait bien et ça donne une bonne image de soi, tant qu’on est bien au chaud dans un pays protégé par une armée, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de peuples malheureux.
                      Vos propos d’ivrogne de comptoir à tendance faussement anarchiste (de bar) ne déshonorent que vous même.
                      Comme vous dites, « ces crevures » grâce à qui vous prenez votre douche, chauffez votre appartement, chauffez vos aliments, prenez les transports en commun, pouvez être soigné et hospitalisé en cas de problème, pouvez lire ou travailler le soir, etc.

                      Je vous signale que la première pile atomique a été construite à Chicago par le grand physicien Enrico Fermi. Beaucoup de grands physiciens qui ont été à l’origine du nucléaire, dont les français Joliot-Curie et Langevin étaient des gens de grand idéal et de grande culture (des crevures donc), certainement pas des anars de comptoir.


                    • Le Poilu Le Poilu 23 mars 2015 11:04

                      @Layly Victor
                      Je ne vous classe dans aucune espèce... Et je ne suis pas anti-militariste ! C’est ballot, hein ?
                      Si je précise « crevures » c’est parce que les gens que vous défendez, ) ont fait passer le profit AVANT toutes choses, au mépris du devenir et de la vie. Quand aux scientifiques cités, tous dans la Doxa, pour ne pas mettre en péril leur carrière... Quid des savants maudits et volontairement oubliés car mettant en péril la pensée unique ???
                      Autre précision, je ne bois pas. Sauf une fois ou deux l’an, quelques très grands crus et autres très vieux armagnacs et scotchs....
                      Quand au projet Manhattan, mon inculture me le fait connaître sur le bout des doigts. Ballot 2, le retour...
                      Pour finir, je me permets de vous préciser ce qu’est l’anarchie, que vous imaginez, de façon crasse, un bordel sans nom :

                      « L’anarchie, c’est l’ordre sans le pouvoir. »
                      Pierre-Joseph Proudhon - 1809-1865

                      « L’anarchie désigne la situation d’une société où il n’existe pas de chef, pas d’autorité unique, autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l’autre. ... »

                      Mais il faut un certain degré de conscience pour comprendre cela... smiley

                      Vous travaillez trop et êtes surmené. Passez donc prendre un petit verre dans un bistrot, vous pourrez y entendre quelques brèves de comptoir succulentes... smiley smiley smiley


                    • Gaston Lanhard 17 mars 2015 16:03

                      Comme d’habitude Cabanel n’a qu’un seul objectif : Faire Peur. Même si :

                      - On ne constate aucun mort dû à la radioactivité.
                      - toute la radioactivité émise ne représente que 3% de la radio activité naturelle de la zone d’exclusion.
                      - que la population peut revenir déjà dans la zone d’exclusion.
                      - que les produits de la terre (légumes etc) peuvent être vendu comme sains depuis quelques temps.
                      CABANEL c’est le mensonge dans le but de faire peur. L’heuristique de la peur de Hans Jonas mis à son comble.
                      Mais nous avons plus peur de CABANEL que de ce qu’il raconte, le poète. Imaginez de tel kmers-vert au pouvoir ?
                      Allez CABANEL restez donc dans la poésie. Vous n’y avez rien gagné, dommage on vous préfère à la guitare que de vous voir lamentablement vous confronter au réalités de la physique.

                      • gaijin gaijin 17 mars 2015 16:21

                        @Gaston Lanhard

                        « On ne constate aucun mort dû à la radioactivité »
                        tout a fait exact les morts sont dus au cancer et s’ils n’en meurent pas il passent quand même un sale quart d’heure ......
                        d’ailleurs la durée de vie en bonne santé baisse mais ça n’a aucun rapport avec le nucléaire ( ni avec la chimie, ni les pesticides, ni les intoxications aux métaux .......)
                        d’ailleurs plus on fait joujou avec le nucléaire plus il y a de cancer ....c’est quand même bien la preuve qu’il n’y a pas de rapport .....

                        en fait la seule cause reconnue du cancer est le stress causé par les écoloterroristes qui font rien qu’a mugir dans nos campagnes ......


                      • Le Poilu Le Poilu 17 mars 2015 16:32

                        @Gaston Lanhard
                        Vous êtes la connerie qui n’a qu’un seul but, faire peine...
                         smiley smiley


                      • soi même 17 mars 2015 16:44

                        @Gaston Lanhard, comme d’habitude le dénie sans argument solide pour contredire ; et cette infos vous la connaissez ?

                        (In Schweizer Läden gibts Fukushima-Fisch

                        Ein Test zeigt : Zwei in Schweizer Geschäften gekaufte Gelbflossen-Thunfische sind radioaktiv belastet. Eine Gefährdung der Gesundheit bestehe aber nicht, sagt ein Experte. ) En Français cela donne cela :

                        ALERTE ROUGE ! Très inquiétant ! Le 23 octobre dernier, un journal Suisse, annonçait l’impensable, du poisson contaminé au césium 137 de Fukushima aurait été retrouvé en vente sur les étalages des grands magasins suisses avec ce titre alarmant “In Schweizer Läden gibts Fukushima-Fisch” ”Du poisson de Fukushima en magasin Suisse” lien

                        L’impensable se serait-il passé ? Du poisson contaminé par Fukushima serait-il déjà en vente dans les magasins suisses ? C’est ce que présuppose très nettement, l’article paru dans le très populaire journal le “20min” le 23 oct 2013 (on s’étonne déjà que le journal n’a pas jugé utile de traduire cette article allemand en français puisque le journal est bilingue et qu’il est édité dans les deux langues) mai on s’étonne encore plus que depuis cette date, le silence des média est absolument total !

                        Une expertise de radioactivité a décelé deux thons contaminés au césium 137 dans les magasins suisses. Il s’agit d’un test effectué par Radio 105.

                        Radio 105 a acheté dans un supermarché, une part de chaque produit de thon et les a confié, au laboratoire de l’État de Bâle. Les résultats montrent, que sur les échantillons achetés, deux échantillons mesurés par spectrométrie gamma, ont montré la présence très nette de césium 134 et césium 137… une substance présente que dans les centrales nucléaires.. et une analyse qui signe la catastrophe de Fukushima.

                         Les isotopes de ces analyses sont comme une signature, ce qui permet de dire que ces poissons on été, plus que très probablement en contact direct avec l’eau ultra radioactive de la centrale.

                        Bien que les poisson ont été pêchés aux Philippines, la présence césium 137 prouve en quelque sorte que ces poissons ont bien été contaminés par la catastrophe de Fukushima avant d’arriver au Philippines.

                        Voilà pourquoi selon Markus Zehringer, chef du laboratoire cantonal de Bâle, il est fort à parier, que cette contamination est liée directement à la catastrophe nucléaire de Fukushima. Comme les poissons sont capable de parcourir de très longues distances, explique-t-il, il est très probable qu’ils ont probablement été contaminés au large de de Fukushima, où ils auraient ingurgité pendant des mois, ces isotopes radioactifs, avant de migrer aux Philippines.

                        Pour l’instant il se veut rassurant en disant que “Avec 0,4 becquerels par kilogramme de césium 137, les valeurs sont encore en deçà de la limite de 1.250 becquerels par kilogramme,” a-t-il déclaré, il n’y a donc pas de danger pour la santé pour le moment. D’autres tests périodiques seront faits par le laboratoire du canton de Bâle a-t-il assuré”

                         Ce que l’article ne dit pas, c’est si on a trouvé cela sur 5 échantillons, analysés au hasard, nul ne nous dit qu’il n’y a pas des poissons beaucoup plus atteints en vente dans nos étalage, des poissons qui eux n’ont pas eux la chance d’être analysés !

                        De plus on sait que depuis l’accident de Fukushima, chaque jour, la centrale, rend les océans du monde entier de plus en plus radioactif et que la contamination durera au minimum 40 ans si tout va bien et si d’ici là on arrive à démanteler la centrale. D’ici là les mer du monde entier auront largement eu le temps d’être hautement contaminées !

                         J’ai appris aussi qu’il ne suffit pas de passer les poissons au compteur Geiger pour savoir si ils sont contaminés, mais que cela demande des analyses très complexes et très coûteuses en laboratoire… j’ai donc peur, qu’il devienne alors impossible de contrôler tous les poissons mis en vente… que nos supermarchés, ne sont ni équipés pour contrôler les poissons qui sont en vente, ni n’ont les moyens pour pouvoir le faire sérieusement. Et donc j’imagine que dans peu de temps, des scandale éclateront au grand jour un peu partout pour dénoncer, cette fois-ci la vente de poisson radioactif, mais d’ici là la population aura déjà été largement contaminée, et nous nous tomberons tous malade. J’ai peur aussi que les média soient dans l’interdiction d’en parler car si ils en parlaient et que du jour au lendemain les gens cesseraient de manger du poisson, le système économique mondial s’effondrerait complètement. J’ai peur qu’on nous cache ces choses pour ces raison aussi, et pour moi se pose alors la véritable question : quel risque y a-t-il de se faire complètement contaminer par les poissons. Je sais que ma question est douloureuse, mais franchement je me dois de vous la partager.

                        Oliver Starc (son blog) mercredi 6 novembre 2013

                        Voici l’article qui annonce cela :


                        Et cette expérience : http://fukushima-diary.com/2011/11/jp-gov-officially-admitted-that-japanese-food-is-harmful/

                      • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 17:44

                        @Gaston Lanhard
                        je découvre donc que vous ne savez pas lire !!!

                        extrait de l’article :
                        Sauf que des statistiques officielles, relayées par l’AFP évoque 1656 personnes mortes dans la préfecture de Fukushima, de stress, de suicides, ou de complication de santé…mais si l’on se base sur les conséquences, 30 années après, de la catastrophe de Tchernobyl, on sait que le bilan final sera beaucoup plus lourd. lien

                      • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 12:41

                        @gaijin

                        quand on est tellement nul sur un sujet, on a au moins la décence de fermer sa gueule
                        vous avez le drapeau anarchiste sur votre logo, ce qui les déshonore, car les anarchistes sont des gens intelligents et cultivés : lisez Orwell et Michéa


                      • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 13:01

                        @jarnicoton

                        Il faut préciser, pour donner une idée du danger mortel pour l’être humain que représentent ces 0.4 Bq/kg, que la radioactivité naturelle moyenne produite par un individu de 80 kg est 8000 becquerels, donc 100 Bq/kg.. C’est la radioactivité naturelle liée à la composition de notre organisme. ça remet quand même les choses en perspective, et ça montre tout le sérieux des cabanéliens.
                        S’il vous plaît, évitez de divulguer cette information à Cabanel, car il risque de se suicider, pour s’éviter « d’abominables souffrances »


                      • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 13:08

                        @Le Poilu
                        ça, c’est super bien argumenté

                        C’est bien du Agoravox : quelqu’un qui essaie de contrer la démagogie et le mensonge cabanéliens, et un gros con ignare et prétentieux qui le traite de con.


                      • Gaston Lanhard 18 mars 2015 14:46

                        @gaijin
                        Bien entendu c’est justement parce qu’il n’y a pas un seul mort qu’il y a mensonge. J’espère que tu ne te pense pas anar. D’(ailleurs tout ces gens des agences de sécurité sanitaires des menteurs aux ordres du capital...etc etc

                        La durée de vie en bonne santé baisse, ah bon, comment l’a t-on mesurée dans le temps précédent pour pouvoir l’écrire.
                        Les gens de Fuku en proie à de terribles souffrances, certainement celle induite par le principe de précaution.
                        Quant au cancer vivement le retour à la phtisie, et la syphilis au moins les gens n’avaient pas le temps de porter une maladie du vieillissement.
                        Continu à vire sur ton exoplanète, ici c’est le vrai monde.

                      • Gaston Lanhard 18 mars 2015 17:12


                        Au lieu de lire les divagations de Cabanel, lisez plutôt les rapports scientifiques qui vous donnent, la documentation, les rapports, les méthodes de mesures etc etc. Ceci pour vous dire qu’il vaut toujours mieux se confronter à l’origine d’une donnée que lire les hommes qui ont vu l’ours. Je vous donne le lien (5 pages internet) plus une multitude de liens sur les rapports particuliers.

                        Mais peut-être que ces gens, des ingénieurs vous mentent à dessein. Que ceux qui le pensent restent dans leur crasse intellectuelle. C’est le meilleurs service à rendre aux oligarchies ennemies du Peuple que de rester ignorant. 
                        Se vautrer dans l’ignorance plutôt que chercher la vérité du doute n’est certainement ni de gauche ni libertaire.

                      • gaijin gaijin 18 mars 2015 18:03

                        @Gaston Lanhard
                        un peu d’info ici :
                        http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-pourquoi-l%E2%80%99esperance-de-vie-en-bonne-sante-diminue-t-elle-2013-05-31
                        il y a même eut un article dans science et vie c’est dire ........
                        le cancer n’est pas une maladie du vieillissement c’est ce qu’on a essayé de nous faire croire il y a 40 ans mais les cancers surviennent chez des gens de plus en plus jeunes étonnant non ?

                        une exoplanète ? j’aimerais bien ......surtout si vous vous magnez de vous y barrer avec vos centrales et votre égo démesuré pour vous le foutre ou je pense .......


                      • Le Poilu Le Poilu 19 mars 2015 09:43

                        @Layly Victor
                        Vous êtes de plus en plus drôle.
                        Vous me reprochez l’insulte que vous pratiquez à tour de bras.
                         smiley
                        Vous êtes le supporter d’un lobby qui risque de rendre la terre inhabitable et cela ne vous choque pas... Mais vous ne contrez rien dans vos pseudos argumentaires... Olivier informe simplement sur la plus grande catastrophe de l’histoire humaine et vous ne faîtes que baver un « mais non c’est pas grave, c’est bien le nucléaire... » Les premiers atomisés de la planète en portent encore les séquelles 70 ans après, le taux de cancers a explosé depuis les milliers d’essais nucléaire, des milliers de bébés naissent difformes après l’utilisation de l’UA dans les guerres de l’occident, les victimes de Tchernobyl se comptent par centaine de milliers, des milliers de lieu sont pollués pour des milliers d’années partout sur la planète, les arsenaux nucléaires dans les mains des psychopathes qui nous gouvernent nous rapprochent d’un conflit qui risque de nous vaporiser, on est incapable de gérer le démantèlement des installations mais vous vous continuez de nier.

                        Allez donc nettoyer à Fukushima, ils embauchent et vous nous ferez des vacances. smiley

                        PS : être traiter de con par vous me fait grand honneur... smiley


                      • Gaston Lanhard 19 mars 2015 13:45

                        Parmi les 448 948 résidents de la préfecture de Fukushima (hors travailleurs de la centrale) pour lesquels une dose externe a été estimée, 279 118 personnes (soit 62,2% des personnes évaluées) auraient reçu au cours des 4 premiers mois après l’accident des doses externes inférieures à 1 mSv et 12 personnes (soit moins de 0,003% des personnes évaluées) auraient reçu des doses supérieures à 15 mSv. La dose externe maximale reçue est estimée à 25 mSv.

                        Aucune évolution significative dans le temps de ces statistiques n’est observée.

                        Dans le cadre de la deuxième campagne de dépistage (avril 2014 - avril 2016), 106 068 enfants se sont présentés pour bénéficier d’un bilan thyroïdien. Au 31 décembre 2014, le bilan thyroïdien a été interprété pour 75 311 enfants et 611 enfants ont été identifiés comme devant bénéficier d’examens complémentaires. Il est à ce stade beaucoup trop prématuré pour se prononcer sur la significativité des chiffres mentionnés pour la deuxième campagne de dépistage. Aucun élément ne permet d’affirmer à ce jour s’il y aura ou non une augmentation des cancers thyroïdiens chez les enfants de la préfecture de Fukushima.


                      • christophe nicolas christophe nicolas 17 mars 2015 16:04

                        J’ai décidé de rendre publique le principe de fonctionnement d’un E-cat, machine à fusion froide qui demande tout de même quelques moyens de laboratoire mais à la portée de toute école d’ingénieur. 

                         

                        La commercialisation est bien sure sujette à caution puisque l’inventeur a déposé des brevets et que j’ai protégé les explications mais il n’y a pas de souci pour faire des prototypes à but scientifique. De toute façon, ne rêvez pas, ce sera nationalisable, c’est stratégique. Pensez simplement à me citer ainsi que l’inventeur.

                              

                        Le principe consiste a insérer des atomes d’Hydrogène (proton) dans un puissant champ magnétique créé par des électrons.
                                  
                        Pour faire cela, il faut faire diffuser les protons dans un matériau ferromagnétique exposé au champ magnétique d’un solénoïde protégé par une céramique. Andréa Rossi, l’inventeur, utilise une résistance en Inconel, c’est à dire à base de Nickel pour que son rayonnement soit absorbé par la poudre de Nickel, son combustible 

                        Son combustible est en poudre car sous forme de solide, les zones de Weiss (domaines ferromagnétiques) sont contraints aux joints de grain (parois de Bloch), ces derniers ne pouvant pivoter. Si on prend de la poudre de Nickel nanométrique ou un peu plus grosse, les grains pourront pivoter et le ferromagnétisme sera d’autant renforcé, de plus, la température de transition qui détruit le ferromagnétisme sera augmentée. 

                        Notons que le nickel doit subir une désorption qui se fait « sous semi vide en atmosphère dihydrogène » à chaud pour éliminer l’azote et l’oxygène qui sont des polluants chimiques et magnétiques et le charger en hydrogène (proton), la molécule H² se dissociant sur un catalyseur, du platine ou du palladium en nanoparticules dans le nickel. Ceci est décrit dans la littérature du Pr Focardi. 

                        Il faut une forte puissance électrique au départ pendant un certain temps pour amorcer la réaction. le processus se faisant en atmosphère de dihydrogène sous pression à 20 bars. Le signal électrique doit être adapté au potentiel de dissociation du dihydrogène, il doit donc être dissymétrique mais il faut demander à un chimiste et cela demande des essais. 

                        Voilà, les conditions sont réunies, les moments magnétiques s’alignent et si le phénomène est suffisamment puissant, il se passe ce qu’on appelle une réfrigération magnétique qui expulse de l’énergie cinétique sous forme de rayonnement. Ce phénomène est important car c’est ce qui a bloqué presque tous les gens de la fusion froide, comment évacuer la chaleur qui va casser le dispositif ? La matière est alors dans un état ordonné. 

                        Comment marche le réacteur ? 

                        Il y a plusieurs possibilités, la première est d’obtenir des fusions lorsque deux particules se rencontrent avec les moments magnétiques alignés en postulant qu’il n’y a pas d’interaction dans cette direction mais il faut que ce soit extrêmement bien aligné donc un milieu parfaitement ordonné donc un puissant champ ; la deuxième est de dire que les protons, soumis a un champ créé par des électrons, subissent une décélération de rotation qui les transforme en neutron quasi immobiles lesquels seront captés en fusion isotopique. L’analyse de plusieurs travaux montre que ces deux mécanismes existent. En fait, le champ déstabilise les atomes ce qui les fait évoluer faire un état plus stable libérant de l’énergie quelque soit le type de réaction. Si la température monte excessivement, l’alignement magnétique cède et la réaction cesse, c’est donc sécuritaire. Ce type de processus peut décontaminer mais pour une approche industrielle, il y aura d’autres méthodes.
                         
                        A noter que dans l’hot cat, il n’y a pas de dihydrognène sous pression, le catalyseur est du Tétrahydruroaluminate de lithium (Li-Al-H4). Le Lithium améliore les bombes thermonucléaires.

                        Voilà, il n’y a rien de magique mais que des choses logiques sauf que certaines idées dérangent les lobbys industriels et scientifiques alors qu’un bon gros surgénérateur à 10 milliards avec des réactivités non contrôlées, c’est tellement plus fun...

                        • christophe nicolas christophe nicolas 18 mars 2015 00:08

                          @Alex


                          J’ai peur que ton congélateur ait des soucis, la « fusion froide » est froide au dessus de 500°C mais par rapport à ITER qui culmine à 150 Millions de degrés, c’est l’age de glace.

                        • Electric Electric 17 mars 2015 16:29

                          Merci soi même.

                          On peut faire ce constat : hors catastrophe mondiale qui rendrait caduque l’avenir de la race humaine, en partant du principe que nous avons un avenir, il est certain que la génération future va nous maudire.

                          Ils vont devoir payer des sommes astronomiques pour gérer les poubelles atomiques en fin de vie qui parsèment notre beau pays radioactif. En 2030, donc demain, le MIX énergétique de la France sera à l’ouest.

                          Royal l’a laissé entendre : il va falloir mettre en chantier plus de 20 nouveaux réacteurs nucléaires. Mais nous ne savons pas comment faire. Et l’opinion n’en voudra pas, quand on voit le bordel pour un petit barrage comme Sivens. La filière française est un fantasme, tous les PWR français sont les PWR Westinghouse US. Quant aux EPR, c’est le pire fiasco industriel de ces 60 dernières années.

                          Les allemands qui ont bien pigé le truc préfèrent bouffer du charbon que de faire perdurer ce futur cauchemar technique et financier. Ils ont anticipé et accumulent de l’expertise sur le démantèlement. Au moins limitent-ils la casse. Leur sortie est raisonnée et raisonnable.

                          En France, au contraire, on accélère vers l’abîme, il n’y a plus d’autres projets énergétiques de long terme dans ce pays que la fuite en avant.

                          Un beau jour, un clown sinistre viendra nous annoncer que le parc nucléaire français a été exfiltré dans une bad banque de délestage, pour sauver EDF, à l’image de la sécu, et qu’une nouvelle taxe (déjà payée sur nos factures, donc une de plus) sera prélevée sur tous les ménages français.

                          Vu l’incompétence crasse de nos politiques, la dinguerie des ingénieurs des Mines qui gèrent la filière en France depuis 40 ans, l’état de nos finances publiques, on voit mal comment tout cela pourrait finir autrement que mal.

                          Et tout ça sans parler d’un Fukushima en France................ou en Angleterre, chez eux c’est encore pire !



                          • christophe nicolas christophe nicolas 17 mars 2015 17:16

                            @Electric


                            Tu peux utiliser les déchets en combustible même en fusion froide, il n’y a aucun souci, même de façon industrielle parce qu’Andréa Rossi n’a pas utilisé le mouvement alors il y a plein de marge pour inventer des trucs.

                            La technique ne pose pas de soucis même si ce n’est pas évident. Les soucis proviennent des scientifiques officiels qui bloquent sur des principes anciens et sont emmanchés avec la big industrie, j’ai prévenu les deux. Réactions laconiques.

                            Je pense qu’il ont créé une sorte de système collectif d’idée, une communauté comme au Cern mais ce genre de truc ne bouge plus. Si les gars sont dans l’erreur collective, ils ne sont plus capables de faire marche arrière, le collectif est trop puissant or le collectif n’a pas d’état d’âme, il suicide la collectivité sans remord. Autrefois, ce n’était pas comme ça, le mandarin faisait ce qu’il voulait, l’Industriel capitaliste aussi, les Rois également évidemment.

                            C’est pareil pour les entreprises qui sont des collectifs qui suivent l’argent, pas la vie. Il reste les politiques où il y a encore quelques gars qui sont indépendants mais ils sont conseillés par des polytechniciens brillants à qui on a bien lavé le cerveau, ce n’est pas facile pour eux de s’en sortir.

                            Et oui, c’est inhumain le collectif, c’est un animal... Il reste les jeunes mais ça n’arrange pas mes affaires, ça prend du temps. Après les politiques, je serais obligé de tout écrire à l’étranger mais la France perdra sa « propriété intellectuelle » encore une fois. Vive le social à la Isga... c’est de l’humour.

                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 mars 2015 17:43

                            Bonjour olivier cabanel,

                            Jamais l’humanité ne pourra se libérer du nucléaire, c’est le danger permanent  ! Comme aucun système ne dure indéfiniment, il est vraiment inutile d’endormir les gens avec « le risque zéro ».
                            Il faut juste se poser la question : Quel le prochain réacteur qui explosera et dans quel pays  ?


                            • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 17:53

                              @Mohammed MADJOUR
                              vous avez en effet posé la bonne question...

                              merci de votre commentaire lucide.

                            • Electric Electric 17 mars 2015 17:44

                              @Christophe Nicolas : oui bien sûr. Je vois que comme moi, tu es un partisan de l’univers électrique, et je suis assidûment l’équipe Thunderbolts Projects (D Scott, W Thornhill, M Acheson, D Talbott, S Smith, ... dans le prolongement de Descartes, Faraday, Maxwell, T Nesla, K Birkeland, I Langmuir, R Juergens, C Bruce, R Sansbury, H Arp, H Alfven et l’excellent Antony Perrat du Los Alamos Laboratory). On se comprend parfaitement. On sait donc que l’électricité est gratuite, il n’y a qu’à se servir entre la croute terrestre et la ionosphère, que la matière est de nature électrique (gravité = dipôle électrostatique électron-proton), que nous sommes des piles électriques, que le soleil est un genre de transformateur alimenté par les courants de Birkeland qui animent les galaxies, que l’histoire de notre système solaire est à revoir totalement.

                              Mon constat par du réel, et du fait que les concepts réels, physiquement vérifiés sont tous jetés aux oubliettes car faiblement rémunérateurs et non coercitifs (contrôle des masses par l’énergie) pour la world company.

                              Dans l’idéal, on pourrait fermer le parc nucléaire français en 5 ans, en sortant des placards tous les brevets liés à une production ou plutôt captation de l’énergie électrique gratuite.

                              Merci de parler de l’E-CAT, ça c’est du concret.


                              • joletaxi 17 mars 2015 18:37

                                bonsoir oh Mage, quel bonheur de vous voire revenir à vos lubies favorites

                                salu les enclumes, on a du calibre ce soir

                                Fuku, c’est toujours zéro mort, zéro la tête à Toto, fort heureusement.

                                et toutes vos billevesées sont un peu rances non, le problème du jour, du siècle, c’est de sauver l’humanité du « chaos climatique »
                                Notre glorieux président s’y emploie ainsi que toute sa fine équipe, on peut s’attendre à un epic fail

                                Paraît que l’on va construire un barrage, au mépris des renoncules.
                                Pauvre garçon, qui a cru aux prophètes verts, et qui l’a malheureusement payé de sa vie.
                                Mais ce n’est qu’un de ces innombrables morts du fait des théories suicidaires et mortifères de la secte, les africains en paient le plus lourd tribu

                                Poutine raconte qu’il avait le doigt sur le bouton nucléaire lors de son « anschlush » sur la crimée.
                                Autre chose que le pétard mouillé de Fuku.

                                Bon, comme la mer monte, je vais renforcer mon château de sable


                                • gaijin gaijin 17 mars 2015 18:54

                                  @joletaxi
                                  « Pauvre garçon, qui a cru aux prophètes verts, et qui l’a malheureusement payé de sa vie. »
                                  a bon je croyais que c’était un tir illégal de fumigène qui l’avait atteint ?
                                  d’ailleurs pourquoi l’ appelez vous « pauvre garçon » ?
                                  un écoterroristeboboécolofachisted’extrèmegauche de moins ça devrait vous faire plaisir ......


                                • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 19:03

                                  @joletaxi
                                  grâce a votre commentaire, on connait maintenant votre vrai nom !

                                  vous êtes Kelvin Kemm, l’affreux jojo cité dans l’article...
                                   smiley

                                • joletaxi 17 mars 2015 20:04

                                  @olivier cabanel

                                  ça, c’est un truc pour me tenter de lire l’article. c’est de bonne guerre,


                                • joletaxi 17 mars 2015 20:05

                                  @gaijin

                                  je suis profondément déçu, depuis le temps, comment pouvez-vous imaginer un seul instant que je puisse me réjouir de la mort de quelqu’un inutilement ou non ?
                                  je ne vous adresserai plus la parole


                                • olivier cabanel olivier cabanel 17 mars 2015 20:09

                                  @joletaxi
                                  comment aurais pu penser ça une seule seconde... tout le monde sait que vous ne savez pas lire.

                                  ça viendra plus tard...les châteaux de sable, c’est déjà bien.
                                   smiley

                                • joletaxi 17 mars 2015 20:18

                                  @olivier cabanel

                                  on m’a conseillé des lunettes « atomiques », paraît que cela pourrait aider ?

                                  Pour les châteaux de sable, connaissez-vous ce procédé

                                  http://www.google.com/patents/EP1682698A2?cl=fr

                                  on n’arrête pas le progrès, et c’est tant mieux.

                                  ,


                                • gaijin gaijin 18 mars 2015 08:48

                                  @joletaxi
                                  comment je peux ?
                                  sans doute en vous regardant enfiler les zéro plus zéro la tête a toto comme des perles.....
                                  votre copain zorglub qui écrase les indignés avec sa masérati au moins n’est pas hypocrite.


                                • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 13:19

                                  @gaijin

                                  L’affaire de Sivens se termine comme prévu : expulsion des zadistes, le projet sera finalement réalisé, José Bové s’est encore fait de la pub, les hommes politiques s’en tirent bien, on a tapé sur la police et on a insulté les policiers, on a tapé sur les agriculteurs et on les a insultés, Rémi Fraisse est mort. Vous êtes contents ?


                                • gaijin gaijin 18 mars 2015 14:06

                                  @Layly Victor
                                  en aucun cas !
                                  et je suis bien d’accord cette issue était prévisible
                                  est ce une raison pour ne rien faire ? les zadistes semblent penser que non ......
                                  pour ma part j’ai choisit d’autres axes de combats ( pas franchement moins risqués pour autant )
                                  le temps est venu de la résistance individuelle, sans ordre, sans chef .....
                                  ( de l’anarchie quoi .....voir logo )
                                  chacun reprenant ce qui lui revient de droit : sa responsabilité individuelle ......

                                   


                                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 mars 2015 21:08

                                  Jouratous,
                                  " Chez certains insectes, chez les scorpions (Arachnides) surtout, on constate une résistance étonnante aux radiations ionisantes, bien supérieure à celle de l’homme et des mammifères. D’où l’idée, exploitée par des romans d’anticipation, que des Arthropodes nous remplaceront sur Terre après une catastrophe nucléaire. Pour ce qui est des fourmis, on en a retrouvé, vivantes, là où tout le monde était mort de l’explosion de la bombe atomique. C’est vrai. Et c’est resté dans les mémoires. Il y a plusieurs raisons à leur survie : leur radiorésistance, leur mode de vie souterrain, leur petite taille et leur nombre. Sans doute la plupart des fourmis ont-elles été tuées, mais les individus, en tout petit nombre, qui ont pu échapper aux radiations, au souffle et à la chaleur se sont évidemment fait remarquer des observateurs. "
                                  D’où l’intérêt de se fabriquer à l’avance son château de sable...


                                  • smilodon smilodon 17 mars 2015 22:47

                                    Allez c’est bon !.. 4 ans déjà !... On en parle plus !... Faut plus de 400.000 ans pour évacuer les rejets radioactifs de l’air que nous respirons !... Fukushima c’est déjà terminé ???.. Après 4 ans ???.. Ben tant mieux !... Tout le monde est content ???.. C’est le principal !.... Evacuer de la radioactivité dans l’air ou le sol c’est au minimum 400.000 ans !...Au minimum !... Sauf à Fukushima, forcément !... Allez, dormez bien !... Nos cancers pour cette « fuite », n’interviendra au mieux que dans 30 à 40 ans !.... Tchernobyl ne commence à nous tuer que maintenant.... Rassurons-nous comme nous le voulons !.... De toutes façons.. Un jour ou l’autre, ce sera terminé !.?.... Allez, bonne nuit....Adishatz.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 06:42

                                      @smilodon
                                      ne soyez pas si pessimiste... c’est vrai que depuis tchernobyl, d’importants rejets radioactifs se sont accumulés sur la planète, et un peu partout... c’est vrai qu’il y a eu aussi Hiroshima...les essais atomiques...les déchets nucléaires envoyés au fond des mers, et ceux qui stagnent un peu partout en attente de solution...

                                      mais la science nous a surpris plusieurs fois, et récemment j’ai lu que des solutions étaient en passe d’être trouvées pour détruire cette radioactivité, soigner les cancers, autrement que par les méthodes actuelles...
                                      sinon, effectivement, un jour ou l’autre ce sera terminé.
                                      mais je ne suis pas inquiet pour la terre : une fois que nous serons partis, elle mettra peut etre des millions d’années à se refaire une santé...mais elle ne craint rien...tout au contraire de nous.
                                       smiley

                                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 17 mars 2015 23:54

                                      Ah ! Ah ! Ah !

                                      Bientôt arrive le règne des damnés !

                                      - These are the Damned !

                                      - n’importe quoi.

                                      - si, si, le film « Les damnés ».

                                      - « Les damnés », le film de Visconti sorti en 1969, qui se passe en Allemagne, dans les années ’1930 ? Quel rapport avec les dangers du nucléaire ? N’importe quoi.

                                      - « Les damnés », de Joseph Losey, sorti en 1963 !

                                      - « Les damnés », de Losey ? Sa fiche Wikipedia indique :

                                      Synopsis

                                      Un touriste américain, propriétaire d’un bateau, faisant escale dans une station balnéaire du Sud de l’Angleterre, se fait tabasser par un groupe de blousons noirs pour avoir abordé (et/ou été abordé par) la sœur (Joan) du chef de la bande. Recueilli par des passants, il est emmené dans le palace local le plus proche où il rencontre un couple dont la femme, sculpteur, rend visite à l’homme auquel elle reproche d’être trop accaparé par ses activités professionnelles dont il s’obstine depuis des années à ne rien révéler. L’Américain et la jeune femme s’enfuient en bateau, et sont pourchassés par les blousons noirs pétaradant sur leurs motos, mais la belle, en proie à ses contradictions et ses velléités, décide de rentrer auprès de son frère. Leur retour à terre leur réserve d’autres dangers et surprises que celles promises par la petite bande de motards, auquel ils échappent en franchissant une clôture, celle d’un terrain militaire.

                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Damn%C3%A9s_%28film,_1963%29

                                      Quel rapport avec le nucléaire, encore ? N’importe quoi !

                                      - la fiche Wikipedia est tronquée, incomplète. Peut-être pas par hasard... Voilà la suite du synopsis :

                                      Les protagonistes découvrent une base militaire secrète où sont éduqués de manière totalitaire un groupe de jeunes enfants irradiés destinés à régner dans un futur proche sur notre monde dévasté par la contamination radio-active.

                                      Toujours inédit en DVD français, peut-être pas par hasard...

                                      Le film semble avoir fait grincer de très nombreuses dents à l’époque...

                                      http://livresque-sentinelle.blogspot.fr/2014/07/les-damnes-de-joseph-losey-film.html

                                      http://wild-wild-western.over-blog.com/article-les-damnes-1963-45819696.html

                                      http://www.cineclubdecaen.com/realisat/losey/damnes.htm

                                      Et attention, plusieurs versions du film existent ; l’américaine, mutilée, ne dure que 86 minutes, c’est celle qui a été sous-titrée pour les projections en France ; la version intégrale anglaise dure 100 minutes.

                                      - bon, j’ai compris...

                                      - cerise sur le gâteau : le film est adapté d’un roman, « The children of light » de H. L. Lawrence (1960) ; roman qui n’a jamais été traduit en français à ce jour...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 06:47

                                        @ben_voyons_ !
                                        joli rappel...

                                        merci.

                                      • Le Poilu Le Poilu 23 mars 2015 11:20

                                        @ben_voyons_ !
                                        Merci de ce rappel.

                                        A lire aussi :
                                        La Ruche d’Hellstrom de Frank Herbert et le fabuleux Le lendemain de la Machine de F.G. Rayer

                                        Amicalement.


                                      • Ruut Ruut 18 mars 2015 06:18

                                        Les Belges commencent a sérieusement a voir peur avec leur cuves ultra fissurées dans 2 de leurs centrales.
                                        D’après les JT Belges il y aurait des centrales Françaises qui souffrent du même vice de conception au niveau de la qualité de l’acier de la cuve. (le fournisseur a fait faillite aucun retournement possible, c’est beau le privé quand même).


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 06:46

                                          @Ruut
                                          bien sur, il y a aussi des cuves fissurées en France... je l’ai évoqué dans un article déjà ancien, en donnant le nom des centrales...l’article est dans la liste en fin d’article je crois qu’il s’intitule "des fissions aux fissures ?


                                        • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 13:50

                                          @olivier cabanel

                                          Espèce de gros ignare
                                          Tout matériau fait d’acier ou d’alliage quelconque est fissuré dès sa mise en service. Il y a des fissures dans tous les matériaux, et le vieillissement est lié au développement de ces fissures.
                                          Le problème de savoir si un matériau est capable de soutenir les contraintes mécaniques auxquelles il est soumis, est lié au nombre des fissures, à leur taille et à leur vitesse de croissance (je croyais que vous aviez été architecte ?).
                                          La cuve des réacteurs nucléaires est inspectée régulièrement, vous pensez bien.
                                          Si les opérateurs envisagent de prolonger la durée de vie des centrales de dix à 20 ans, c’est en raison de l’état satisfaisant de la cuve. La cuve est l’élément le plus cher d’un réacteur, qu’on ne peut pas changer. Tout le reste peut se remplacer, éventuellement.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 18:39

                                          @Layly Victor
                                          merci de l’injure...

                                          vous devriez faire attention, elle n’a pas cours sur ce site.
                                          si vous voulez bien la retirer...on verra pour la suite.

                                        • lsga lsga 23 mars 2015 20:43

                                          Alex poste un long commentaire : on pourrait croire qu’il contient un argument. Mais non, il écrit des longs commentaire pour ne pas argumenter smiley


                                        • lsga lsga 23 mars 2015 21:22

                                          j’ai déjà longuement débattu avec Olivier, sur des questions où on était franchement en total désaccord. Et j’ai une grande nouvelle pour vous : Olivier est quelqu’un qui ARGUMENTE. 

                                           
                                          Faites en autant, ça changera. 

                                        • raymond 26 mars 2015 18:15

                                          @Layly Victor
                                          "Tout matériau fait d’acier ou d’alliage quelconque est fissuré dès sa mise en service. Il y a des fissures dans tous les matériaux, et le vieillissement est lié au développement de ces fissures."
                                          sortir une telle anerie relève de la maladie de creutzfeldt jakob qui sont tes fissures à toi camarade Layly.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 11:47

                                          @ tous

                                          branle bas de combat au Japon... sur ce lien

                                          • joletaxi 18 mars 2015 12:53

                                            @olivier cabanel

                                            oh Mage, vous avez lu le lien ?

                                            car il n’y a rien là de vraiement utile à votre cause ?
                                            d’autre part, comme partout dans le monde( c’est de la faute des turbocapit......., rien à voire avec les lois rigides de la physique hein), l’arrêt des centrales nuc a pour conséquence la mise en ligne de centrales... charbon

                                            https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2015/03/17/japan-to-open-seven-new-coal-power-stations/

                                            tous ces imbéciles ne savent pas encore qu’avec quelques crottes de biques....


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 12:59

                                            @Alex
                                            je suis surpris... !

                                            j’avais imaginé que votre culture basique était suffisante pour faire la différence entre le « branle », danse pratiquée encore par endroits, et celui auquel vous avez manifestement pensé.
                                            mes amitiés à vos japonaises.
                                            ne bridez pas vos instincts primaires, elles pourraient en pâtir.

                                          • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 13:12

                                            @joletaxi
                                            encore une idée largement dépassée... les centrales, qu’elles soient à charbon, au pétrole, au nucléaire, n’ont pas d’avenir.

                                            c’est justement en décentralisant l’énergie qu’un avenir est possible.
                                            mais les délais sont peut-être dépassés...
                                            attention au dates de péremption.
                                             smiley

                                          • olivier cabanel olivier cabanel 18 mars 2015 13:12

                                            @olivier cabanel
                                            aux dates...



                                          • Gaston Lanhard 18 mars 2015 17:23

                                            Vous suggéreriez que Cabanel fait le promotion du charbon et autres lignites ?

                                            C’est exact, justement l’Allemagne avec une puissance installée d’ENR supérieure à celle du nucléaire en France ne fait que 23% du mix électrique. Mais le charbon &Co 40.2%
                                            Cherchez l’erreur.

                                            PS émission de CO2 en Allemagne : retour à celle de 1995 ; fallait le faire.

                                          • Bertrand Cassoret Bertrand Cassoret 18 mars 2015 16:00

                                            Il est plus facile de critiquer le nucléaire que de chercher des solutions alternatives :

                                            - le potentiel de production des énergies renouvelables représente environ 40% de la consommation .Ou trouver les 60% restants ?
                                            - les énergies fossiles font des centaines de milliers (voire des millions sans doute) de morts par an (particules fines, réchauffement, polluants divers..) .
                                            - la baisse de la consommation d’énergie ne pourra venir de l’efficacité énergétique seule. La sobriété énergétique implique un changement considérable et un appauvrissement de la société.

                                            Qui fera le moins de morts : le nucléaire, les fossiles ou le manque d’énergie ?



                                            • Gaston Lanhard 18 mars 2015 17:19

                                              Juste pour info :

                                              Consommation moyenne d’un logement français : 3500 kWh ou si vous préférez 3.5MWh
                                              En méga Watt ça fait plus dangereux.
                                              ça représente :
                                              - 7 g d’Uranium
                                              - 890 kg de pétrole
                                              - 1000 kg de gaz (CH4)
                                              - 1000 kg de charbon.

                                              Qui est le plus vert en terme de transport ?
                                              Qui est le plus vert en terme de CO2 ?



                                              • Gaston Lanhard 18 mars 2015 18:24
                                                Densité énergétique.
                                                Méthane CH4 : 55 MJ/kg
                                                Charbon 29.3<33.5 MJ/kg
                                                Gaz naturel 38<50 MJ/kg


                                                ça ceux sont les vrais chiffres

                                              • gaijin gaijin 18 mars 2015 19:39

                                                @ layly victor
                                                je reprends là votre post de 12 h et quelques que j’avais pas vu c’est plus simple a lire
                                                « quand on est tellement nul sur un sujet, »
                                                euh lequel au juste vous pourriez préciser ?

                                                " vous avez le drapeau anarchiste sur votre logo, ce qui les déshonore car les anarchistes sont des gens intelligents et cultivés : lisez Orwell et Michéa « 

                                                la encore je serais curieux que vous m’expliquiez vous donnez des diplômes de » bon anarchiste " ?

                                                dites moi ou vous faites vos formations ça m’intéresse .......

                                                sinon désolé mais ça s’apprend pas en lisant des bouquins ( m’ enfin je dit ça je suis même pas diplomé alors ......)

                                                sinon ça va la machine a insulte ?

                                                vous avez sorti la gatling ?

                                                ( putain de faille dans l’espace temps il y a des évadés du 19ème siècle partout ....)


                                                • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 20:24

                                                  Cet article n’apporte strictement aucune information. La présentation racoleuse, comme d’habitude, qui est censée illustrer une planète en fusion. C’est l’abc de la méthode Cabanel. Comme Agoravox le place toujours en très bonne position et le plus longtemps possible, même quand il fait des scores médiocres, avec cet affichage tape à l’oeil, ça attire le chaland. Un genre de plan marketing. Une fois, il montrait un obus en train d’exploser au proche Orient, la végétation en faisait foi, et avait placé avec cette photo un titre en gros caractères sur l’explosion d’un transformateur en Belgique. C’est vous dire s’il est malin ! Mais n’attendez jamais aucune information, sauf des liens sur des affirmations de « personnes lucides » ou « d’experts de haut niveau », dont j’ai pu vérifier qu’au moins quelques uns sont complètement bidons.

                                                  Pour commencer son article, une perle d’entrée : « le premier réacteur explosera à 8h 53 ». ceci, Monsieur Cabanel, ça vous disqualifie totalement.
                                                  Vous avez déjà vu un réacteur exploser ? Le seul cas d’explosion d’un coeur, c’est un accident de réactivité. C’est ce qui s’est passé à Tchernobyl. Et encore, c’est parce qu’il n’y avait pas de confinement que le coeur s’est retrouvé à l’air libre et que le graphite incandescent a explosé. C’est cette deuxième explosion qui a dispersé la radioactivité. Dans le cas de Superphénix, un accident de réactivité était envisagé, c’était l’accident majeur, et le confinement était conçu pour le contenir.

                                                  Dans le cas de Fukushima, c’était un accident de perte de refroidissement, du au black out consécutif au séisme, suivi de la défection des générateurs de secours noyés par le tsunami. Tout le monde a indiqué les causes de la défaillance des réacteurs, liées au positionnement trop bas des générateurs de secours et à l’absence d’une réserve d’eau surélevée suffisante. A cela s’ajoutent quelques erreurs des opérateurs, non décisives, et le fait que ce sont des réacteurs à eau bouillante, qui ne bénéficient pas de la protection supplémentaire des réacteurs à eau pressurisée. Quand les barreaux de combustible sont dénoyés et au dessus d’un certain niveau de température., il se produit une réaction d’oxydation du zyrcaloy des gaines de combustible par la vapeur d’eau. Cette réaction produit de l’hydrogène. Comme elle est exothermique, elle a tendance à s’emballer. Cette production massive d’hydrogène représente un danger, car l’hydrogène est explosif au dessus d’un certain seuil. C’est ce qui s’est passé. L’explosion d’hydrogène a fait voler le toit du réacteur n°3 et a mis le réacteur à l’air libre. Dans les réacteurs à eau pressurisée, il y a le circuit primaire et l’enceinte de confinement, qui représentent des protections supplémentaires.
                                                  En même temps, l’absence de refroidissement a entraîné les problèmes sur les piscines de stockage du combustible usagé

                                                  Ce qui est étonnant, c’est que l’accident s’est produit il y a quatre ans, et que Cabanel n’a toujours fait aucun effort pour essayer de comprendre quelques éléments du déroulement de l’accident (au moins une decription sommaire d’un réacteur). C’est une paresse invraissmblable !


                                                  • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 21:05

                                                    @Layly Victor

                                                    Donc, je le répète, un accident de réactivité se déroule en quelques millisecondes, et ce n’était pas le cas. Que Cabanel et son staff aient imaginé « une explosion du réacteur », c’est parce qu’ils ont des trous sérieux dans leurs connaissances trous qu’ils pourraient combler facilement s’ils étaient moins paresseux. Dans un accident de perte de réfrigérant, le dénoyage peut prendre une ou deux heures, et la fusion quelques jours ou moins.

                                                    Je me souviens exactement du jour et de l’instant où le toit du réacteur n° 3 a volé en éclats, j’étais devant mon poste. Je me suis dit : c’est une explosion d’hydrogène, donc ça veut dire que l’oxydation des gaines a commencé, donc ça veut dire que le coeur est dénoyé et que la fusion du combustible va commencer. Il faut qu’ils tiennent dix jours ! Pourquoi dix jours ? Parce qu’au bout de dix jours, la puissance résiduelle décroît rapidement. Il fallait donc refroidir suffisamment pendant au moins dix jours pour empêcher le percement de la cuve par le corium en fusion et sa chute sur le radier en béton. Par la suite, si le radier en béton est percé par le corium, celui ci va contaminer le sol. C’est l’accident majeur.
                                                    Michel Chevallet, qui était présent sur le plateau télé a dit : « il faut qu’ils acheminent de l’eau par tous les moyens ».
                                                    Ce qui prouve que les opérateurs étaient conscients de la gravité de la situation et communiquaient correctement, contrairement aux délires et aux moqueries de Cabanel. Ils ont pris les bonnes décisions.
                                                    Dans les jours qui ont suivi, les opérateurs ont lutté pied à pied. Ils ont réussi, dans des conditions difficiles et avec beaucoup de déboires, à acheminer des camions de pompier, puis finalement à organiser un pompage dans la mer, et à stopper l’accident, aussi bien au niveau des réacteurs accidentés qu’au niveau des piscines de stockage. Tout ceci au milieu d’une région ravagée par un séisme de grande ampleur et un des plus graves tsunamis de l’histoire. Il n’y a eu aucune panique de la population. Le Japon est un grand peuple.

                                                    A ce jour, aucun décès imputable à l’accident nucléaire n’a été relevé

                                                    Je préfère rester sur un hommage au peuple Japonais et aux opérateurs de Tepco plutôt que de continuer à répertorier les mensonges qui suivent dans cet article.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 2015 07:18

                                                    @Layly Victor
                                                    bien évidemment, il n’y a eu ni explosion ni fusion des réacteurs...

                                                    la fumée que l’on a pu voir était fatalement due a quelques ouvriers qui faisaient des grillades sur le site... et les explosions, peut-etre un anniversaire que l’on fetait bruyamment...
                                                    par contre, je m’interroge sur la panique qui s’est installée, provoquant l’exode définitif de dizaines de milliers de personnes... sur la terre que l’on stocke dans des sacs...sur les cancers de la thyroïde...un affolement injustifié ?
                                                    ensuite, une fois de plus, il va falloir retourner chez votre opticien, car un passage de l’article vous a échappé : il s’agit du nombre de morts dus à la catastrophe nucléaire.
                                                    profitez en pour passer chez le pharmacien...quelques euphorisants ?
                                                     smiley

                                                  • Jeff84 19 mars 2015 08:06

                                                    @Layly Victor
                                                    Bravo pour votre effort, mais ne les dirigez pas vers Cabanel, c’est peine perdue. Il n’est pas intéressé par les faits. Il est intéressé par les informations (faits, ou inexactitudes) qui vont dans son sens.

                                                    Adressez-vous plutôt aux personnes qui pourraient être trompées par lui.

                                                  • gaijin gaijin 19 mars 2015 08:10

                                                    @olivier cabanel
                                                    tu t’ étonne de la panique ?
                                                    mais elle est due a tes articles smiley smiley
                                                    voilà le vrai danger du nucléaire : l’explosion d’articles alarmistes qui détournent le bon peuple du Dogme
                                                    blague a part je crois que là on en tient un gratiné ça rappelle les grandes heures de jo : il réecrit l’histoire et nous fait la visite de la plomberie en oubliant les détails qui fâchent
                                                    et comme dit le proverbe : « le diable est dans les détails »


                                                  • Layly Victor Layly Victor 19 mars 2015 09:49

                                                    @Jeff84

                                                    Merci pour vos encouragements. Vous pensez bien que je ne m’adresse pas à Cabanel, car je sais que c’est un tricheur de l’esprit et qu’il est d’une mallhonnèteté foncière.
                                                    Je m’adresse aux quelques courageux qui s’opposent ici aux talibans.
                                                    Mon propos n’est pas ici de convaincre les opposants au nucléaire car c’est un champ plus vaste qui couvre bien d’autres aspects que la sûreté.
                                                    J’essaie seulement d’apporter des données précises par rapport aux délires cabanéliens, mais je sais que ça ne les intéresse pas, ni lui ni ses ouailles. Par exemple, quand je dis que la radioactivité naturelle d’un individu moyen est de 8000 becquerels (dont 4000 rien que pour le carbonne 14, ce qui explique son utilisation en archéologie et paléontologie) ils mettent des moins. Comme si on pouvait mettre des moins à la gravitation ou à la vitesse de la lumière.


                                                  • Layly Victor Layly Victor 19 mars 2015 10:28

                                                    @olivier cabanel

                                                    Je maintiens : il n’y a pas eu d’explosion des réacteurs. Maintenir mordicus cette affirmation, c’est montrer votre nullité en neutronique. Vous êtes mal conseillé.
                                                    Bien sûr qu’il y a eu fusion du combustible d’une partie du coeur de certains réacteurs, puisque c’était un accident grave : c’est même la définition d’un accident grave. Vous mélangez explosion et fusion, soit par pure bêtise, soit par intention malhonnête.
                                                    Et, comme je l’ai dit, pour gérer un accident grave au milieu de la catastrophe du séisme et du tsunami, au milieu de milliers de sinistrés et de morts , avec des communications défaillantes et des routes coupées, il a fallu une extraordinaire maîtrise. La fumée que l’on a vue provenait d’une des piscines.
                                                    Il n’y a jamais eu aucune panique, malgré l’effroyable destruction créée par le tsunami, et le monde entier a salué la grande force d’âme du peuple japonais.

                                                    Pour ce qui concerne les morts, il y a bien sûr eu les 25000 victimes du tsunami, qui ne vous intéressent pas. Stéhanne Lhomme et vous attendez avec impatience la première victime de l’accident nucléaire, mais ça ne vient pas. Pour les organisations sanitaires mondiales, pour l’instant, c’est zéro.
                                                    Je ne lis pas vos liens bidons depuis que j’ai fait l’effort d’en lire quelques uns, préférant m’en tenir aux sources officielles.


                                                  • Mac Naab 19 mars 2015 17:07

                                                    «  »Au passage, rappelons qu’il reste encore 53 familles vivant dans la zone évacuée, malgré une exposition externe qui peut dépasser les 50 mSv/an,« 

                                                    Contre logique de physique nucléaire, la radioactivité dans les zones d’exclusion à vraiment augmenté depuis vos derniers articles.

                                                     »ce qui explique la volonté des autorités japonaises d’encourager les populations à retourner dans les zones polluées alors que la radioactivité de celles-ci y est 4 fois supérieure à celle autorisée pour les travailleurs du nucléaire, soit 20 mSv/an« Fukushima, un désastre illimité.

                                                     »Au Japon, Fukushima continue depuis 3 ans à cracher sa radioactivité, et le gouvernement vient d’inviter les villageois à retourner dans leurs maisons, alors que la radioactivité de 20 mSv/an y est 4 fois supérieure à celle autorisée pour les travailleurs du nucléaire.« Tchernobyl, Fukushima à qui le tour ?

                                                    Mais bon ça reste du niveau d’un PET scan qui lui fait ça sur une plus courte durée.

                                                    Ah je savais bien que les cours de physique sur agoravox finiraient par porter leurs fruits. Olivier cabanel à compris que l’énergie du rayonnement est fonction de la distance à laquelle on se trouve.

                                                     »terre contaminée atteint jusqu’à 35 millisieverts par heure au contact, et 120 microsieverts par heure à 1cm« 

                                                    Je suis si fier de vous. Maintenant petit quiz à combien va t on mesurer à 1m ?

                                                     »Sauf que des statistiques officielles, relayées par l’AFP évoque 1656 personnes mortes dans la préfecture de Fukushima, de stress, de suicides, ou de complication de santé…"

                                                    on peut avoir les chiffres de la population témoin, non ?


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 mars 2015 13:27

                                                      @jarnidieu

                                                      ça a l’air de vous surprendre, mais régulièrement je donne des liens venant de l’exploitant, même si chacun sait maintenant quelle crédibilité on peut leur apporter.
                                                       smiley

                                                    • hans-de-lunéville 20 mars 2015 12:22

                                                      Merci Olivier, toujours « amusant » ces fils ou les lobbiistes affluent, le problème c’est qu’ils ne pourront jamais affirmer, bien sur, que les radiations sont inoffensives, partant de cela, no débat possible, le nuk c’est non.


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 mars 2015 13:26

                                                        @hans-de-lunéville
                                                        je partage.

                                                         smiley
                                                        et remercie...

                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 mars 2015 13:25

                                                        @ tous

                                                        ils cherchent toujours le corium
                                                         smiley

                                                        • raymond 2 20 mars 2015 13:44

                                                          Heureusement les ingénieurs nucléaire son plus compétent en physique nucléaire que Cabanel ou moi. Ce moquer du manque de compétence de Cabanel c’est nul.
                                                          Mais je sais sans être ingénieur que Fukushima est en train de pourrir pour longtemps l’océan Pacifique, le Japon et le reste du monde. Car il ne son pas près de récupérer le combustible fondu ou qu’il soit les fuites vont continuer pendant encore longtemps et la radioactivité s’accumule.
                                                          Je ne suis pas ingénieur nucléaire.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 20 mars 2015 20:09

                                                            @ tous

                                                            intéressant de voir comment edf cache la réalité des problèmes qui ont surgit il y a peu à fessentheim.

                                                            • rocla+ rocla+ 20 mars 2015 20:12

                                                              Cabanel , vous devriez nous parler un peu des centrales nucléaires ... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès