• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Hulot ministre : une bonne nouvelle ?

Hulot ministre : une bonne nouvelle ?

La nomination de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire : un coup de com ou une vraie prise en compte ?

Certains acclament cette nomination, d'autres sont d'ores et déjà plus sceptiques. Il y a de quoi : le premier ministre est un ancien d’Areva, Hulot a changé d’avis plusieurs fois sur le nucléaire, et, de façon générale, le parti politique En Marche n’est pas vraiment en faveur des animaux.

D’ailleurs, on pourra s’interroger sur le nom du ministère, qui n’est ni « Ministère de la nature », ni « Ministère de l’Environnement », ni même « Ministère de l’Ecologie », mais bien transformée en « Ministère de la transition écologique et solidaire ». Mais de quelle transition parle-t-on ? Et de quelle solidarité ? Va-t-on accélérer le principe du pollueur payeur qui donne droits à des permis de polluer et de détruire moyennement argent ? Cela va stopper quelques projets mais les gros projets, portés par des grosses sociétés, pourront sans problème payer les notes tout en valorisant leur image, au détriment de la nature, bien évidemment. Car dès le départ, il a été dit que ce principe pouvait largement être détournés si aucun contrôle indépendant n’était mis en place  : facile de creuser une mare artificielle en détruisant un milieu humide, la mare ne compensant en rien la perte de l’habitat naturel.

Alors, cette nomination, que vaut-elle ? L’action EDF a chuté à cette nomination, mais elle a repris depuis. Pour le reste, pour le moment, Hulot a dit que la centrale de Fessenheim (la plus vieille de France) sera fermée, et que des alternatives existent pour l’aéroport de Notre Dame Les Landes

Mais ces dossiers traînent depuis plusieurs années ! La centrale de Fessenheim devait être fermée avant la fin du mandat de Hollande, quant à l’aéroport, il est envisagé depuis 1963, avec une opposition dès 1972  ! Ce ne sont pas des paroles ni des discours qui vont changer ces situations.

Pour le reste, qu’espérer de Nicolas Hulot ? 3 visions sont possibles :

- un scénario à la Bricq. Vous ne savez pas qui c’est ? Mais si, souvenez-vous ! Nicole Bricq, c’était la ministre de l’Ecologie du gouvernement Ayrault, sous Hollande. Si si, tout du moins, du 16 mai 2012 au… 21 juin 2012. A peine plus d’un mois. Pourquoi si peu de temps ? Car le 13 juin, elle avait annoncé la suspension de tous les permis de forages exploratoires d'hydrocarbures au large de la Guyane : une semaine après, la voilà remplacée ; le ton était donné, pas d’écologie au Ministère de l’écologie ! Le Ministère de la transition écologique et solidaire sera-t-il du même ressort ?

- un scénario à la Royal, et aux nombreux autres ministres précédents : du brassage de vent, des beaux discours mais aucune action concrète en faveur de l’environnement, ou pire encore, en sa défaveur. Les 47 loups tués sur les 36 prévus pour l’année 2016-2017 vous le confirmeront

- un scénario tout à fait inédit, avec une réelle prise en compte de la nature.

Pour ce dernier scénario, 3 grosses lignes pourront voir le jour : soit un changement radical dans tout les domaines chauds de l’environnement : grands prédateurs, élevage, agriculture, nucléaire, énergies renouvelables, artificialisation des sols, chasse, nuisibles, etc.

Soit un changement intermédiaire avec quelques avancées dans quelques domaines.

Ou alors un changement restreint pour un ou deux domaine(s).

Dans tout les cas, ce dernier scénario ne pourra être que bénéfique pour l’environnement, mais peu importe nos attentes et nos espoirs : seul des actions concrètes auront le dernier mot.

Pour l’instant, Nicolas Hulot au gouvernement peut être une bonne chose, mais si et uniquement si il n’est pas mains et bras liés par les différents lobbys et autres ministres, mais aussi si et uniquement si il désire réellement œuvrer en faveur de l’environnement. Mais au vu de la composition du gouvernement, il serait peut-être temps d’arrêter d’être naïfs.


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 20 mai 16:44

    L’environnement, ça commence à bien faire ! 


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 20 mai 17:17

      Hulot, c’est du lourd !
      Oui, Monsieur !
      Ses conceptions s’appuient sue un DI-AG-NOS-TIC ! ! !

      Le « cap 1 », « Répartition des richesses » (http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/23/01016-20170323ARTFIG00143-nicolas-hulot-et-80-ong-lancent-un-appel-des-solidarites.php), se nomme « Solidarité de tous et toutes avec tous et toutes » (https://www.appel-des-solidarites.fr/caps/solidarite-de-tous-et-toutes-avec-tous-et-toutes/et s’appuie sur le « diagnostic » (?) suivant : « Luttons contre les inégalités sous toutes leurs formes, contre la fraude et l’évasion fiscale et contre l’impunité des banques, des politiques, des multinationales ».

      Ne faudrait-il pas instruire le dossier avant d’accuser de fraude, d’évasion fiscale et d’impunité les banques, les politiques et les multinationales ? ? ?...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mai 16:47

      Hulot est à l’écologie (environnement/nature, etc...) à peu près ce que BHL est à la philosophie.


      La seule question que je me pose est la suivante :

      - qu’est-ce que Macron a bien pu utiliser comme contre-partie pour convaincre ce donneur de leçons que les précédents présidents n’avaient pas réussi à capter pour leur servir de caution ?

      Si quelqu’un a la réponse, je suis preneur.

      (par la même occasion, si quelqu’un peut me dire pourquoi Dupont-Aignan a passé un accord avec le FN pour le second tour, je suis preneur aussi, car, comme dit l’auteur, il est temps d’arrêter d’être naïfs et ce que je lis ici ou là ne me convainc pas).

      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mai 17:26

        @Jeussey de Sourcesûre

        je n’ai toujours pas d’éclaircissements sur les raisons qui ont poussé Hulot à intégrer ce gouvernement, mais je viens de lire une conséquence de la chose :

        « Suite à la nomination de monsieur Nicolas Hulot au poste de Ministre d’État, Ministre de la transition écologique et solidaire, nous vous informons de l’annulation de la parution de son ouvrage initialement programmée pour septembre 2017, provisoirement intitulé ’Osons le big bang démocratique’. » 
        Communiqué de la maison d’édition « Les Liens Qui Libèrent »

        Un texte en PDF portant le même titre que le livre est accessible ici

        Sans doute n’est-il plus nécessaire d’indiquer la méthodologie pour opérer le « big bang démocratique », puisque celui-ci vient d’avoir lieu avec sa nomination à un poste ministériel !

      • Alren Alren 21 mai 13:22

        @Jeussey de Sourcesûre

        Hulot trouvait peut-être Hollande trop à gauche ?

        Le temps passe sur lui comme pour tout le monde, l’émission « Ushuaya » est finie depuis longtemps. Les revenus de l’ex-vedette médiatique étaient sûrement en baisse ... ceci explique peut-être cela ...
        Tiens, un qui est dans le même cas c’est Bové.

        Il est bien évident que les législatives passées, Macron sera aussi écolo que Hollande était l’ennemi de la finance. Hulot devra partir sauf à être déshonoré.


      • Remosra 21 mai 13:28

        @Alren

        Il partira de rien du tout, je vous fais le pari ici de faire vos louanges pendant une semaine, et vous de même pour moi si vous êtes d’accord.
        Hulot va se coucher et gardera son poste en faisant de grandes phrases mais aucune mesure concrète (pas de petite mesure de merde du genre stop au colin carré, on les veut rond) !


      • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 17:27

        Les présupposés de l’auteur sont merdeux au possible, sous télécommande par de grands fraudeurs à l’échelle planétaire.


        Quant à l’hulot superbe et généreux, saltimbanque de TV et de cosmétiques, jamais il n’a été honnête, jamais il ne le deviendra. Il demeurera nul dans tous les domaines où il prétendra régir.

        • biquet biquet 20 mai 21:17

          @JC_Lavau
          "Il demeurera nul dans tous les domaines où il prétendra régir. "
          Comment pouvez-vous encore rentrer dans vos pompes ? Toujours la même argumentation, jamais argumentée ni expliquée ; les autres sont des cons, je suis le dernier intelligent sur la planète. Pauvre type, c’est grave.


        • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 22:39

          @biquet. N’hésite pas à exhiber un cas où toi et ton nulot n’aient pas dit ou écrit de conneries.

          Statistiquement, ça doit sûrement exister.

        • mmbbb 21 mai 09:26

          @biquet si vous aviez une once de discernement voici le resume de la mentalie de M Hulot, N Hulot s’est saisi de l ’ecologie politique ( le plus mauvais volet, il y a beaucoup d ’ecolo des vrais, des scientifiques qui travaillent en dehors des projecteurs ). Comme Con Bendit , ce sont des ecolos bobos hedonistes c’est leur droit En revanche lorsque l on estime le bilan carbone de N Hulot c’est la que cela coince et que les lecons de cette neo morale ecolo n’est pas recevable Ce Monsieur vient nous constiper les boyaux de la tete avec son CO2, cela ne passe pas Il y des limites Un peu comme si DSK venait nous faire chier avec des lecons sur la chastete Comme les curetons faites ce que je vous dis mais pas ce je fais Quant a ses expeditions, elles demandaient une lourdes logistiques , elles etaient polluantes et invasives, les populations locales vous le diront N . Avant de traiter les autres de pauvre type il faudrait etre critique .
          PS ce gars a fait un tour d ’avion de combat Russe Sukhoi 27 quelques 4 tonnes de kerosene ont ete avalees pour faire des cabrioles dans l air Est ce raisonnable pour un ecolo ? Maron l a choisi mai sil suffit de lire les commenataires en off des francais qui n’acceptent guere ce choix Macron l’art de la com a l instar de N HULOT


        • amiaplacidus amiaplacidus 21 mai 15:45

          @JC_Lavau qui écrit : « Il demeurera nul dans tous les domaines où il prétendra régir. ».

          Je suis très loin de pouvoir juger tous les domaines où Hulot prétend être compétent. Mais il y a un domaine que je connais bien. À ce propos, je recycle un commentaire que j’ai fait il y a quelques jours :

          Parlons un peu de Hulot.

          Il y a, au fond du lac d’Annecy, la jolie épave d’un bateau assez grand pour un lac (une trentaire de m.) : le France.

          Il y a 25-30 ans (je ne souviens plus au juste), une équipe de télé était venue filmer l’épave, avec, en vedette, Hulot.

          À l’époque, j’étais membre d’un club de plongée d’Annecy et les moniteurs (dont j’étais) avaient été conviés à assister au tournage.
          Nous nous retrouvons à 42 de fond, avec un éclairage fantastique, que du rêve...

          C’est alors qu’apparaît Hulot, étroitement encadré par de bons plongeurs, totalement hébété, agitant stupidement ses palmes. Son encadrement le lâchait quelques secondes, le temps de tourner une séquence, et reprenait aussitôt un contrôle serré de la situation.
          Hulot, qui se présentait publiquement comme le champion de la plongée n’était simplement qu’un débutant, et encore, à le voir, je ne lui aurais même pas signé son N1 (premier niveau de plongée qui s’obtient après 6-8 plongées). Bref, que de l’esbroufe.
          .
          Alors, en fait, je pense qu’il est parfaitement adapté au macronisme : tout pour la façade, rien au fond.


        • Sergio Sergio 20 mai 17:30

          Une bonne nouvelle : C’est chouette


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 17:52

            @Sergio. Pas sûr que beaucoup de lecteurs soient suffisamment naturalistes pour saisir ton jeu.


            Houhouhouhou ! Hou ! Hou ! Hou ! 

          • Sergio Sergio 20 mai 18:18

            @JC_Lavau


            Merci JC, la barre était trop haute

          • Jeekes Jeekes 20 mai 17:40

            Bon, disons le tout net (au lieu de se tirlipoter le schmilblick) hulot est un mange-merde, point/barre !

            Alors, ça vous va comme réponse ?
            Sinon, j’explique....


            • Sergio Sergio 20 mai 17:46

              @Jeekes


              Mange-merde, vous ne croyez pas si bien dire. Jusqu’à présent on a essayé en vain de changer le plomb en or, en tout cas on a réussi à changer la nourriture en merde. Avec ou sans les verts !

            • Sergio Sergio 20 mai 17:41

              47 loups tués sur 37 prévus, ça veut dire qu’il y avait une ’caisse noire ’ des loups vivants


              • velosolex velosolex 20 mai 20:58

                Hulot n’est pas du genre à se satisfaire de promesses s’engageant à repeindre les centrales en vert. Chez es irréductibles de Notre dame des landes, dont je suis sympathisant il y a un frétillement d’espoir.

                Le pire n’est jamais sûr. Nous avons déjà échappé à Fillon et Le Pen, vieilles centrales vieillissantes, qui nous auraient explosé dans la gueule. 

                • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 21:11

                  @velosolex Ce qu’il y a de bien avec les raisonnements à l’émotion, voire à l’insulte, c’est qu’il n’y a même plus besoin d’appliquer la plus élémentaire discipline lexicale.


                • sarcastelle sarcastelle 20 mai 21:37

                  Tout ce qu’on demande à Hulot, c’est d’occuper le ministère qu’un écologiste aurait pu avoir à sa place, et de promettre vingt ans encore la fermeture de Fessenheim. 

                  ULM et gros cube, comme j’ai déjà dit, ce type me botte.

                  • Croa Croa 20 mai 23:50

                    MAUVAISE NOUVELLE assurément !
                    .
                    L’écologie n’y gagnera rien, faut pas se faire d’illusion ! Par contre il y aura des couillons pour y croire, notamment parmi l’électorat EELV-Les Verts. Ça permettra donc à En Marche de parfaire son coup d’état fasciste.

                    Et après ? Soit Hulot n’est pas celui qu’il a l’air d’être et il ne fera finalement rien pour cette pauvre planète soit il se prend au sérieux et il durera un petit mois au gouvernement, comme Alain Bombard avant lui !


                    • Le421 Le421 21 mai 17:32

                      J’ai autant confiance en Hulot pour faire de l’écologie au gouvernement Macron qu’en mon chat pour écrire des alexandrins...
                      La soupe, toujours la soupe et rien que la soupe.
                      Voilà un bon programme.


                      • armand 21 mai 18:37

                        Je commence déja à me demander à quoi va ressembler mai 2022...


                        • raymond 21 mai 19:55

                          Bonne nouvelle pour les vendeurs de « moumouttes ».


                          • Ciriaco Ciriaco 21 mai 21:53

                            Pour essayer de répondre un peu sur le fond, la participation à l’exercice du pouvoir est autre chose que la critique radicale (je crois qu’il n’y a que l’anarchisme qui aborde cette question de manière politique).


                            Je crois que ça pourrait être pédagogique. Mr Hulot a joué un rôle auprès du grand public. Ce n’est pas Mr Mamère qui a été choisi. Mr Macron engage sa politique nationale, avec tout ce que cela veut dire, et c’est normal. Le fait intéressant, à mes yeux, sera de savoir comment évolue la situation.

                            Personnellement je suivrai avec beaucoup d’attention Mr Hulot. Dans cette tâche difficile mais aussi pour après, je lui souhaite de garder sa probité, car ce qu’il représente au niveau national est important. Si plier pour entendre fait partie de la participation au pouvoir (c’est ce qu’endosse Mr Hulot), nous verrons ce que la discipline Macron au fond signifie.

                            • Trelawney Trelawney 22 mai 12:17

                              En mars 2017, Nicolas Hulot s’associe avec 80 ONG dont le secours populaire, le secours catholique, ATD Quart monde, Emmaus etc pour lancer un « appel des solidarités ». Il veut ainsi profiter des élections présidentielles pour pointer les grands sujets à ne pas oublier dans la campagne

                              En Avril 2017, Nicolas Hulot trouve que la reconversion de Mélenchon à l’écologie est suffisamment intéressante pour être notée et appelle les gens à s’y intéresser de près. Il se trouve aucun membre de FI pour critiquer le choix de Hulot.
                              Nicolas Hulot a depuis longtemps coupé les liens avec EELV, trouvant que ce parti ne représente pas l’écologie.
                              Après que Chirac, Sarkozy et Hollande (pour ce dernier, il va quand même s’occuper de la COP21) lui ont mis le tapis rouge pour le faire entrer au gouvernement, c’est Macron qui a décroché la timbale. On peut comprendre que ça en gène plus d’un
                              Question : Est-ce que Hulot a une tête à manger des chapeaux et qui a le plus à perdre d’une hypothétique démission de ce ministre ?

                              • zygzornifle zygzornifle 22 mai 17:56

                                Hahaha la bonne blague, bientôt le litre d’essence a 30€ , des portiques écotaxe même sur les chemins pédestre , les écolos une fois au pouvoir réclament encore plus de PUNITION pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter des produits hors de prix certifiés écolos et pendant ce temps l’Allemagne nous empoisonne avec ses fumées de charbon , les sans dents vont se faire encore plus racler car les bobos-écolos une fois au gouvernement sont sans pitié .....


                                • zygzornifle zygzornifle 25 mai 13:13

                                  Il a eut trop peur de demander a Bové , de se faire retourner son bureau sur la tete et de voir l’Élysée saccagée comme le Mac Do , un vrai écolo c’est un homme de terrain et pas un homme de terre- plein ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès