• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Inondations dans le Sud-Est : le réchauffement climatique a bon (...)

Inondations dans le Sud-Est : le réchauffement climatique a bon dos...

Les fortes pluies qui se sont abattues dans le Sud-Est de la France dans la nuit du 3 au 4 octobre dernier, faisant des dégâts énormes et de nombreuses victimes, sont-elles potentiellement liées au changement climatique en cours ?

Les élus municipaux, départementaux, régionaux et les parlementaires qui cumulent souvent ces différentes fonctions se précipitent depuis dimanche matin sur tous les micros qui se tendent pour accuser le ciel de tous les maux.

Mais si ce type d’épisode cévenol fait autant de ravages, c’est aussi parce que d’autres facteurs importants se conjuguent à une météo exécrable...

La situation actuelle, explique Météo-France, est notamment due à un vaste système de basses pressions positionné sur l’Atlantique qui autorise la remontée de l’air chaud chargé d’humidité en provenance de la Méditerranée, dont la température de surface a été en septembre, « plus chaude que la moyenne sur toute sa partie nord-ouest ».

Mais « aucune preuve solide ne vient actuellement étayer l’hypothèse du réchauffement climatique »  dans les inondations qui ont frappé les Alpes-Maritimes, estime plusieurs spécialistes du climat. D’ailleurs, le nombre de jours ayant connu de très fortes précipitations n’a pas subi d’évolution au cours du demi-siècle écoulé.

Aidés par des journalistes sur le terrain ne retenant que le sensationnel, les médias reprennent en boucle les remarques des habitants qui ont souvent une mémoire sélective du temps qu’il a fait. Les chaînes de télévision privilégient les images des entassements de voitures, maisons dévastées et sous-sols inondés provoqués par la brusque montée des eaux...

La loi Defferre sur la décentralisation du 2 mars 1982 et la politique urbanistique des élus locaux sont largement responsables du drame actuel

La loi sur la décentralisation, initiée par Gaston Defferre en 1982, a partagé le pouvoir entre l'État et les collectivités territoriales ou locales. Par ce processus, l'État a délégué un certain nombre de ses compétences aux collectivités, qui se sont dotées de leurs propres organes de décision et de ressources propres. Les collectivités territoriales ont acquis depuis cette époque davantage d'autonomie notamment dans la délivrance des permis de construire, la délimitation des zones à urbaniser, etc.

La plupart des élus locaux ont ainsi mené des politiques foncières délirantes en faisant disparaître chaque année de nombreuses terres agricoles ou zones vertes. Entre 2006 et 2014, l’artificialisation des sols a supprimé 500 000 hectares dont 2/3 de terres vouées à l’agriculture, réduisant quasiment à néant leur capacité d’absorption des eaux de pluies. Toutes les statistiques du ministère de l’Ecologie et du ministère de l’Agriculture, montrent que ce phénomène prédomine dans le Sud-Est.

Les élus des Alpes maritimes notamment ont donc d’écrasantes responsabilités dans un département en proie à la folie immobilière et où la densité atteint 300 habitants (et parfois bien plus au kilomètre carré contre une moyenne de 100 pour le reste du territoire).

Ces élus ont facilité depuis longtemps l’artificialisation de territoires entiers au nom de leurs valeurs foncières et ont oublié aujourd'hui dans leurs commentaires éplorés aux médias, que le taux d’artificialisation est trois fois supérieur dans les zones littorales de la région Paca que dans le reste de la France.

Tracé de nouvelles routes, construction de parkings, dispersion des zones d’habitats, mise en place d’un urbanisme commercial ou canalisation excessive des petits fleuves côtiers ont ainsi décuplés la force destructrice des pluies violentes ou des orages exceptionnels. Cela a renforcé les dégâts dans les zones les plus basses où aucun permis de construire ne devrait avoir été accordé, pour les habitations individuelles comme pour les implantations industrielles ou pour les grandes surfaces.

La décentralisation et les pouvoirs absolus accordés aux maires a permis de faire des choix urbanistiques contestables trop souvent liés à la pression des milieux immobiliers qui règnent depuis des lustres sur la région Paca.

Face aux dérèglements climatiques que le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) ont depuis longtemps annoncé, et sans être entendus par un personnel politique dont l’horizon se réduit à leur prochaine élection, les populations risquent à nouveau d'être exposés à des situations dramatiques avec leur lot de dégâts et de victimes…

 

Photo Yahoo images

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 7 octobre 2015 08:16

    A s’implanter n’importe ou le résultat ne peut être que catastrophique comme d’habitude...Ce n’est pas la première fois ni la dernière...Paq la peine de tomber dans le misérabilisme habituel en devenant des « Charlots »...Les prochains morts sont déjà sur la liste...

    La bêtise humaine dans toute sa splendeur...

    • colere48 colere48 7 octobre 2015 08:47

      la corruption ; les passes-droits, le népotisme, le clientélisme, les « maffieux », les politiques véreux etc ....

      Oui le climat n’est pas seul responsable dans cette région


      • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:24

        Bonjour, colere48

        Excellente synthèse ! Un peu plus loin, j’évoque les « relations incestueuses » entre les élus du Sud-est et les promoteurs.


      • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:55

        A propos du drame qu’ont vécu les populations du sud-est, il est malheureusement d’actualité de rappeler la parole de Sarkozy qui, en 2009, affirmait de manière péremptoire : « Il faut rendre constructible les terrains inondables ! » (cf. article de 2010) Les familles des victimes de Xynthia ou des orages dévastateurs de Biot, Cannes et Mandelieu apprécieront l’irresponsabilité de l’ex-président !


      • hunter hunter 7 octobre 2015 12:34

        @Fergus

        Sarkozy est un dingue, on le sait depuis sa campagne de 2007 !
        Dingue il restera ! je ne sais même pas si la médecine peut quelque chose pour lui ! La camisole et la cellule capitonnée peut-être..... ?

        Il voulait aussi mettre en place le surendettement des citoyens, méthode « subprimes » US !

        C’est pour ça que le peuple va le remettre à l’Élysée en 2017 !

        Comme le dit Fifi, les fous dirigent l’asile !

        Adishatz

        H/


      • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 octobre 2015 09:10

        Tout ce que vous écrivez sur la turpitude des élus et leur empressement à favoriser les opérations juteuses pour leurs amis, leurs parents ou eux-mêmes en sous-main est vrai, et il est vrai aussi que la décentralisation a renforcé le clientélisme, on est d’accord là-dessus.


        Mais la réglementation de l’urbanisme et l’établissement de cartes communales impose le dépôt de dossiers à la préfecture, et le maire doit se plier aux décisions de l’administration qui est l’état déconcentré et non pas l’état décentralisé.

        Au mieux, les responsabilités sont partagées, au pire vous vous trompez de cible.

        Les élus locaux sont des mégalos narcissiques. Leurs gesticulations ne sont souvent que le résultat d’une manipulation par l’état ou par un lobby puissant et discret.

        • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:30

          Bonjour, M de Sourcessure

          « Les élus locaux sont des mégalos narcissiques. Leurs gesticulations ne sont souvent que le résultat d’une manipulation par l’état ou par un lobby puissant et discret »

          Non, les élus locaux sont pleinement responsables. De telles pressions existent également en Bretagne, et mis à, part quelques rares cas de bétonnage des côtes, les élus de cette région résistent bien alors que la demande est très forte.

          Je suis néanmoins d’accord avec vous un point : les préfets font trop rarement leur job car ils auraient la possibilité de bloquer les projets les plus délirants. En Charente, le préfet n’a clairement pas fait respecter la loi sur les constructions en zone submersibles, ce qui a considérablement aggravé le bilan de Xynthia.


        • hunter hunter 7 octobre 2015 12:24

          @Fergus
          M de sourcesurre a raison, des mégalos narcissiques, obsédés par le pognon et la gloriole (je rajoute, je suis de cette région, je sais comment ça se passe), mais je ne crois pas que ces pathologies empêchent les « patients » de recevoir une sévère sanction judiciaire (à savoir des années de prison FERME).
          Faudrait confirmer avec des spécialistes en droit, mais je ne pense pas me tromper, donc oui ils sont responsables, et doivent être jugés et payer leurs fautes nombreuses (corruption à tous les étages, népotisme, pas la peine d’en rajouter, c’est du réel, pas du fantasme).

          A noter hier, que le « motodidacte » a annoncé vouloir doubler la surface du centre commercial Cap 3000, avec une surface de parking doublée aussi.

          Je connais ce « temple » du consumérisme, et s’il double de surface, ça fera encore un peu plus de bitume, donc d’impossibilité pour l’eau d’être absorbée !
          Donc les prochaines inondations seront désastreuses !

          Ce type est une catastrophe ! 20 ans de prison minimum serait un « must » !

          Mais bon, nous les gens du Sud-Est, sommes tous responsables : il y a 60 ans, le Var était le plus grand département agricole de France ! On a vendu notre cul au tourisme, on a vendu notre âme !
          Maintenant on couine car les touristes nous traitent comme des merdes, mais on l’a bien cherché !

          Voilà pourquoi je vis dorénavant dans le Sud-Ouest, comme l’océan n’est pas tout prêt, on ne peut pas se la jouer bronze-cul de l’Europe !

          Adishatz

          H/


        • Fergus Fergus 7 octobre 2015 12:52

          Bonjour, hunter

          Je n’ai pas contesté l’appellation « mégalos narcissiques », malheureusement trop souvent vraie.

          Estrosi est un archétype de ces élus irresponsables.


        • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 14:50

          @Fergus


          Irresponsalbes, si vous voulez, mais pas cons !
          Ces gens là font construire sur les hauteurs, achètent de veilles demeures, au Maroc par exemple, là où la main d’oeuvre n’est pas chère, et où sa majesté le roi les a à la bonne. 
          En tout cas pas à la nouvelle Orléans, même si là bas, la musique est bonne. 
          Pourquoi ?...
          Ca, il faudrait leur demander. 

        • Rincevent Rincevent 7 octobre 2015 16:04

          @hunter

          Votre déménagement confirme bien une tendance constatée depuis plusieurs années, à savoir un glissement Sud-Est Sud-Ouest de la part de gens à la recherche d’une meilleure qualité de vie. Pour avoir connu les deux et opté pour le second je ne regrette vraiment pas mon choix. Même si je suis près de l’océan, les nuisances touristiques sont sans rapport (pour l’instant) avec le Sud-Est et ici (Pays Basque) on ne construit pas encore n’importe où…


        • hunter hunter 7 octobre 2015 16:49

          @Rincevent

          Oui, pour ma part je suis plus dans les terres, donc oui 1000 fois oui, meilleure qualité de vie, du calme, pas de surpopulation même en été !

          Mais bon, j’ai ma famille dans le SE, beaucoup de potes. Je suis content quand j’y retourne, mais au bout de quelques jours, cet affolement généralisé me fatigue, me fatigue.....

          Les locaux courent parce que la vie est dure (peu de taff, prix chers....), et les touristes courent car leurs séjours sont de plus en plus courts....insupportable, on se croirait à Paris !

          Quand je vois ce qu’est devenu le SE, sincèrement, ça me rend vraiment triste ! Surtout en ce qui concerne les paysages, bousillés par toutes ces zones commerciales, zones d’activités.......

          Oui, tout ça est bien triste....

          Adishatz

          H/


        • Séraphin Lampion M de Sourcessure 8 octobre 2015 08:06

          «  Estrosi est un archétype de ces élus irresponsables. »

          Faudrait savoir !
          Vous venez de dire qu’ils sont entièrement responasbles.

          C’est des irresponsables responsables alors ?

        • Fergus Fergus 11 octobre 2015 16:12

          Bonjour, M de Sourcessure

          Ah ! les gaietés de la langue française ! smiley 


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 09:12

          Bonjour,
          Cette photo ancienne du village de Biot montre comment les anciens construisaient leurs villages, en hauteur, sur les rochers, et depuis le Moyen âge, qui sont toujours là !.
          Ils laissaient les plaines à l’agriculture et aux pâturages. La quasi totalité des villages provençaux, mais aussi méditerranéens, étaient construits sur ce modèle.


          Au lieu de copier ce modèle, il est interdit de construire que les hauteurs (il faut protéger, soit disant les zones boisées...). Et les permis sont délivrés pour des construction en plaine, le plus près possible des cours d’eau, de la mer et de plus en plus souvent dans le lit secondaire des ruisseaux, quand ce n’est pas carrément dans le lit primaire...
          Les fous dirigent l’asile.

          • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:35

            Bonjour, Fifi Brind_acier

            Excellent commentaire.

            A noter que les villages anciens construits sur les hauteurs (fussent-elles limitées à quelques mètres) se retrouvent dans toutes les régions. C’est particulièrement vrai sur les côtes de Charente et de Vendée, ainsi que sur la baie du Mont Saint-Michel. Les cartes de l’IGN le montrent de manière éclatante.

            « Les fous dirigent l’asile » En effet !


          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 10:06

            @Fergus et @Fifi


            Vous accusez l’urbanisation récente sans trop connaitre le problème particulier de cette zone côtière.

            La cote d’azur est depuis longtemps saturées sur le bord de mer, et la bande côtière, si vous croyez qu’il existe des zones agricoles ... Les aménagements de voirie, zone industrielles et autres sont depuis longtemps figées. L’urbanisation a reculé sur les villages entourant Biot, Valbonne, Grasse et au dessus. Aucune infrastructure routière complémentaire, les riverains s’en plaignent suffisamment. Ni de zone industrielle.

            Il s’agissait d’un événement qui cette fois s’est concentré dans une vallée ou des cours d’eau vont vers Biot, Antibes et Cannes Mandelieu. Il ne s’agit pas de plaine ou l’eau peut s’étaler, il s’agit de petits cours d’eau qui récoltent les pluies des vallons.. La Brague, le Loup, la Siagne et autres rivières débordent à chaque orage, coupant ici ou là des routes pendant une heure ou deux. Le temps que l’eau arrive à la mer.

            La terre ne peut absorber les volumes d’eau qui sont tombées en si peu de temps dans ce genre de paysage. On a toujours la prétention de croire que l’homme peut influencer à ce point la nature, les débats sur le réchauffement et autres influence néfastes de la présence humaine font le lit des explications oiseuses et systématiques qui font de l’homme le principal responsable.






          • Fergus Fergus 7 octobre 2015 10:16

            Bonjour, Aristide

            La comparaison entre les zones urbanisées actuelles et 30 ans en arrière n’en est pas moins accablante pour les élus qui se sont succédés.


          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 10:49

            @Fergus


            Vous ne voulez pas tenir compte de la réalité des faits, les zones concernées auraient été laissées sans construction, cela n’aurait rien changé, d’ailleurs les flots ne se sont pas étalés tellement le volume était important. Ce qui explique la localisation assez restreinte des dégâts. Ce sont les cours d’eau qui ont débordés. La geographie du lieu est particulière, elle concentre l’ensemble des précipitations sur des cours d’eau multiples et de petites tailles. Les débordements sont « normaux » dans ces conditions. Deux heures après c’était fini. La seule exception est la « plaine » de Mandelieu« urbanisée autour des années 60.

            Tout le monde a vu à la TV, l’Avenue de la République à Cannes, c’est une très vieille artère de faible largeur qui est dans l’axe de la descente des eaux, pas de délestage possible dans les rues adjacentes, des maisons centenaires la bordent et faisaient rempart, ... c’est pas récent, comme dans le centre de Cannes, idem. De vieilles rues plus que centenaires.

            Pour comprendre, il vous faudrait regarder les images de Vaisons ou la rivière à fait tomber un pont millénaire, à Draguignan et Nimes, ...

            Si vous connaissiez un peu la région vous comprendriez que l’explication sur l’urbanisation n’est pas si prépondérante que l’on voudrait le faire croire, peut être pour en rajouter une couche sur l’influence de l’homme.. 

            Comme sur beaucoup de sujet, les explications globalisantes, urbanisation, réchauffement, bétonnage, élus irresponsables, ... sont fausses. La plupart du temps il s’agit d’un événement exceptionnel, le risque est impossible à déterminer, vouloir tout prévoir est une utopie. 

            PS : Les villages comme BIOT sont construit sur un »opidium« , rien à voir avec les eaux. C’était un village foritifié, difficile d’accés et défendable, comme de nombreux villages du coin, ChateauNeuf, Opio, Tourettes, ... Seul Valbonne construit dans un vallon, mais c’était des religieux qui étaient à l’abri des luttes. Si vous regardez les plans de ces villages, vous verrez la »circularité" des voies autour de remparts qui sont devenus des maisons. Valbonne se singularise par ses rues à angles droits.



          • Fergus Fergus 7 octobre 2015 11:26

            @ Aristide

            Je connais « un peu la région ». Suffisamment pour me rendre compte que l’urbanisation a joue un rôle évident dans l’ampleur de la catastrophe.

            Je vous invite à regarder les cartes actuelles et les cartes des années 60 à 80 (j’ai de vieilles cartes IGN ô combien parlantes !) : les différences sautent au yeux en matière de construction, et par conséquent d’accélération des eaux sur des sols bétonnés là où il y a avant des espaces naturels capables d’absorber une partie de l’eau et donc de ralentir la progression de celle-ci en diminuant de surcroît sa force dévastatrice.

            Vous parlez de l’avenue de la République à Cannes. Elle a clairement été victime de l’accroissement de l’agglomération en amont, et notamment de tout l’espace qui a été conquis à l’ouest du Cannet pour être bétonné là où, naguère, les eaux étaient en partie absorbées et ralenties.

            Pour ce qui est de Vaisons où l’on a également construit de manière irresponsable en zone inondable, aucun pont millénaire n’a été emporté : le pont romain est resté debout malgré la fureur des flots, et c’est le pont moderne qui a été détruit.

            Le bétonnage n’explique pas tout, mais il l’occurrence, il porte une responsabilité écrasante. Et il faudra bien qu’un jour l’on arrête enfin de construire en zone inondable ou submersible (qui plus est avec des matériaux incapables de résister aux eaux) et que l’on préserve des espaces naturels en amont des villes et villages exposés.


          • hunter hunter 7 octobre 2015 12:56

            @Aristide

            Dans la plaine de Fayence à Montauroux (route vers Grasse et Cannes), il y a 30 ans, il y avait encore des champs !
            Dorénavant, ça bétonne de plus en plus !
            Au niveau de Callian, la route a été élargie (c’est blindé de bagnoles en permanence), et pour ça, il a fallut bouffer sur les quelques champs qui restent !

            Sur la D4, de Fréjus à Fayence, ( direction nord)il faut voir comment des parcelles entières de forêt ont fait place à de la baraque secondaire !

            En descendant vers Fréjus, sur la même D4, il y avait encore il y a 3 ans, 17,5 hectares de vignes ! ( après le 21ème RIMA). Maintenant, c’est la zone industrielle Capitou 2 (eh oui, il y a déjà Capitou 1), donc béton et bitume.
            Puget sur Argens a vu pousser toutes les races de temples de conso qui existent dans ce pauvre pays : Carrefour gigantesque, vendeurs de bagnoles, Boulanger et autre Darty....et les beaux parking pour les sacro-saintes bagnoles qui vont avec ( ancienne route N7, direction Saint Maximin), donc oui vos observations sur la configuration géographique sont justes, mais vous ne pouvez pas nier que le massacre de notre région à grands coups de bétonnage est quand même un petit peu responsable, si l’eau ne parvient plus à s’écouler.

            Quant aux effectifs de population.........je ne prends que la route de Fayence à Montauroux, la succession de ronds-points de complaisance n’arrange rien au trafic, qui est blindé en permanence, et IMPRATICABLE l’été !

            Le rond-point, c’est bien en pays anglo-saxon, mais pas en France, c’est inadapté à la mentalité de « c’est moi qu’ai la plus grosse », qui régit la vie de l’automobiliste moyen !

            Mais bon ça a rapporté tellement de belles villas aux élus locaux, et à leurs familles......

            Adishatz

            H/

             


          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 13:50

            @Aristide

            J’ai tout de même l’impression que les précipitations sont « hors normes »...

            Un relevé de la pluviométrie des stations météo devrait mettre tout le monde d’accord. 

            Qu’en est t’il ?


          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 15:10

            Fifi


            On tout cas mine de rien vous mettez le doigt sur un autre big problem qui risque de devenir majeur, . C’est celui de la surpopulation. Oui je sais ça fait un peu daté. On a oublié un peu le problème, qu’a laissé maintenant la place aux autres....Un vrai jeu de quilles...La France des années d’après guerre, c’est 14 millions d’habitants en moins. Pas une paille quand même....
            Tous ces fils des 30 glorieuses, qu’ont voulu pour beaucoup avoir dans le sud leur villa avec piscine ? Les mettre sur les hauteurs ?...Il aurait fallu construire des pyramides comme à la grande motte....Tiens je regardais un vieux guide Michelin de la Provence avec carte incluse, datant de 1953. C’est attendrissant à regarder ;..Pas d’autoroute ni de périphériques. Une vrai Provence à la Pagnol, avec d’immenses territoires qu’on dirait maintenant « à urbaniser »....
            Et avec ça, faut se dire que notre pays joue petit bras au niveau démographique. Dans certains pays, la population a été multiplié par quatre. Timothy Snyder a plublié dans le monde du Lundi un article très intéressant sur les nouveaux enjeux. Un type très intéressant qui montre comme l’impérialisme soviétique et nazi étaient de même obédience : Derrière les massacres, la volonté d’agrandir l’espace vital, les ressources...
            .L’espace vital : UN enjeu primordial travaillant maintenant la chine, qui commence à se tailler des croupière en Afrique, avant quelque nouveau grand exode, car la chine prend l’eau de toute part, surpopulation, épuisement des terres, pollution majeure. Il n’y a pas que l’eau qui fasse chausse trappe, mais les populations ainsi. Tout ceci dépasse largement un problème d’hydraulique et de pression des fluides locaux. 
            Une paire de bottes, voir de cuissardes, sera t’elle suffisante pour s’en sortir !

          • joletaxi 7 octobre 2015 16:29

            @bakerstreet
            c’était le bon temps
            au moins les riches,qui ont bati les jolies résidences que nous admirons encore ,n’avaient pas à se coltiner avec des « manans » qui veulent aussi « profiter » les connards
            dans ce temps là madame, les enfants traînaient pas dans les rues au mois d’août, ils étaient au champs.

            et la surpopulation, résultat de la misère, car dans les pays développés, c’est plutôt la dépopulation, on est même heureux, enfin pas tout le monde, de recueillir les nageurs le long des côtes/
            logiquement, on devrait tout faire pour accélérer le développement, mais certaines mouvances s’acharnent à faire le contraire

            mais il y a de l’espoir, ces nouvelles chances vont donner un coup de sang neuf, eux ce qu’ils veulent ,c’est travailler plus pour gagner plus, allez comprendre ?


          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 16:34

            @bakerstreet et Fergus


            Autour de 180 mm en deux heures sur une surface très localisée dont le point central devait être aux alentour de Grasse Sud.

            Je fais plus que connaitre , j’y habite. Toute ma famille est dans le coin, et je peux vous confirmer que les pluies ont été surtout violentes et que cela a duré deux heures.

            Précipitations qui ont surtout stagné sur l’ensemble de la zone Grasse et Sud, Chateauneuf, le Rouret, Roquefort, Biot et toute la partie aval a reçu cette eau de Mandelieu à Antibes. Pour Mandelieu, ils ont reçu tout ce qui est tombé sur les montagnes à l’ouest, les forets de mimosas, non construit. Arrivant en ville, Cannes est dans un vallon, le flot a naturellement emprunté la voie la plus basse, la République aboutissant dans le quartier de la gare et des grands hôtels de la Croisette

            Je répète qu’il n’y a pas eu d’étalement de l’eau, elle est restée cantonnée à proximité des cours d’eau. Mais avec un volume tel que la moindre route ou chemin à proximité est devenu un lit d’écoulement. Routes et chemins qui existent depuis des dizaines d’années. Les pentes sont trop fortes pour conforter l’hypothèse de l’absorption des sols. Cela est valable en plaine et encore pour les spécialistes, la disparition des haies explique les phénomènes en plaine démontrant que la pente et le volume est le critère essentiel. L’absorption par les sols n’est pas l’explication dans notre région. 

            Pour ceux qui connaisse la cote au nord de Barcelone, Arenys et autres Canet de Mar, Calella ... ils savent que les villages anciens construits dans des vallons, ont renoncé à domestiquer les flots. La rue principale de ces villages est le lit du cours d’eau. A chaque orage ou pluie violents, la rue devient un écoulement naturel. Les trottoirs ont été rehaussé, les commerces sont protégés ...

            Il est impossible d’appliquer aux zones cotières les explications qui prévalent pour les zones de plaine, il s’agit de pluies très violentes et courtes sur des pentes raides et leur concentration sur des zones en point bas très limitées. Rien à voir avec les inondations de plaine, phénomènes de grande échelle ou effectivement la suppression des haies, le remembrement est une des explications.

            Pour ce qui est des constructions, il faut savoir que l’essentiel des constructions s’effectue sur des zones très pentues, que l’obligation de bassin de rétention est respectée, pour chaque villa il faut construire un bassin d’une contenance calculée en fonction de la zone couverte. Idem pour toute les constructions.

            Il est assez facile de simplifier et de désigner l’urbanisation, cela n’a rien à voir. Il suffit de se souvenir de la rupture du barrage qui avait provoqué des centaines de morts à Fréjus, à moindre échelle il s’agit du même phénomène, un flot dévastateur qui dévale tous les points bas des vallons. Comme à Dreaguignan, à Nimes ...



          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 18:35

            @Aristide
            La région niçoise a été longtemps la première région mondiale productrice de fleurs, en raison de la douceur du climat. Ce qui n’était pas cultivé, c’était les marigots. Maintenant, ces marigots ont été comblés, et on y autorise constructions et campings, comme à Villeneuve Loubet etc ...


            Sur ce document, une photo montre la cueillette des fleurs, (donc des champs) et derrière, vous pouvez voir sur les collines, que les maisons étaient perchées. Maintenant, toute cette zone, entre les montagnes et la mer, est bétonnée, construite et asphaltée.

          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 18:48

            @Aristide

            Je pense que vous avez bien exposé le problème. C’est pas que je veuille préserver les promoteurs, et cette urbanisation sauvage, qui font que je n’ai pas reconnu cette douce Provence, trente ans après y avoir passé un été du coté de la Durance. 
            Franchement, je voudrais avoir tort aussi sur le réchauffement, qu’à centrifugé un problème évident. Mais « le réchauffement climatique », sur agora, c’est un sujet de crispation.
            Bon la tendance actuelle pour certains est celle ci : OK d’accord la température monte mais l’activité de l’homme n’y est pour rien...Moi je veux bien, mais en dehors que je trouve cela encore plus angoissant, car si on s’exonère de toute responsabilité, ça veut dire aussi qu’on renonce à être acteur....Enfin même là pas tout à fait, car quand on n’a reconnu que le problème était répétitif, et se moquait de nos dénis, de nos escroqueries, type « la faute sur mer », il faut bien se demander : Qu’est ce qu’on fait maintenant, question pratique ?...
            Une question que se posent les pauvres victimes qui balaient, et épongent avant de reconstruire, en se demandant si ça sert à quelque chose.
            ON ne fera rien bien sûr....Pas avant qu’il ne se soit répété deux ou trois fois encore. 
            Car ce genre d’alerte ne peut être entendu par des addictifs. 
            C’est comme un alcoolo à qui on dit de ne plus boire.
            Difficile pourtant de ne pas penser aux victimes
             Eux ils sont en première ligne, les pieds dans la boue. Pas facile pour eux !....Mais tout le monde sert les fesses, les assureurs, les maires, les décideurs....Vivement le prochain scandale pour oublier temporairement celui la.....Tous ces millions de tonnes de béton...On a déménagé le lotissement de la faute sur mer, mais on déménagera pas cette faute majeure....Que faire ?
             A coté de ça, le scandale Volkswagen, c’est de la petite bière. 
            Car ça sera difficile de changer notre logiciel.

          • 65beve 65beve 7 octobre 2015 19:49

            @Fergus
            Bonsoir Fergus et fifi.

            Les anciens construisaient en hauteur d’abord pour se protéger des envahisseurs.
            Il y avait un château ou une église fortifiée et les gens s’installaient tout autour.
            Pour en revenir aux derniers événements (le fameux épisode cévenol), il faut noter que des orages violents se déroulent en méditerranée depuis des siècles. Par contre, il y a quelques centaines d’années, personne ne fréquentait ces endroits du moins aussi nombreux qu’aujourd’hui.
            Idem pour les stations de ski.

            cdlt.



          • Fergus Fergus 7 octobre 2015 20:05

            Bonsoir, 65beve

            « Les anciens construisaient en hauteur d’abord pour se protéger des envahisseurs. »

            Certes, mais pas partout : dans les villages de Charente-Maritime, de Vendée ou, plus haut, du fond de la baie du Mont-Saint-Michel, ils construisaient au dessus des rives, souvent à seulement... 3, 5 ou 10 m de hauteur, sur les reliefs protégés des submersions. Pareil dans la plupart des villages exposés à de fortes et soudaines crues de rivière.

            Bien à vous.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 20:33

            @Aristide
            La grande majorité de la population de la Côte d’azur et de la Provence en général, sont des prolos : ils travaillent dans les commerces, l’ hôtellerie, les maisons de retraites, les hôpitaux, les transports, les services à la personne, le bâtiment, artisans, la fonction publique, le tourisme, l’agriculture etc.
            Exemple le Var. Avec un fort taux de chômage.

            •  
            Ils font aussi partie des victimes, et quand ils louent ou achètent un bien, personne depuis les propriétaires aux notaires ne les informent des zones inondables, c’est l’ omerta.

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 10:35

            @bakerstreet
            Venez vous rendre compte sur place, en Provence, 80% de la population vit au bord de la mer.
            Il ne s’agit pas de surpopulation, mais de mauvaise répartition, car tout le monde veut être près de la plage et avoir « vue sur mer »....


          • paulo 9 octobre 2015 12:25

            @Aristide
            Vous avez majoritairement raison dans vos propos. Apparemment aucun des commentateurs ne connait la violence très localisée des orages de notre région. A près de 65 ans, je suis toujours surpris, et mes premiers souvenirs de ce type remontent à 55 ans en arrière avec le débordement d’un petit cours d’eau et l’inondation d’une partie du village que j’habitais, ce qui ne s’’est jamais plus reproduit. Ceci dit il est vrai aussi que débroussaillement, absence d’entretien des cours d’eau (à sec toute l’année), étanchéification des surfaces (maisons, bitumes etc) aggravent le problème, mais ils ne sont dans la plupart des cas qu’une conséquence.
            salutations méditerranéenne.


          • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:22

            Bonjour, Albert

            « Les élus des Alpes maritimes notamment ont donc d’écrasantes responsabilités dans un département en proie à la folie immobilière »

            Tout se résume en effet à cette phrase.

            Et encore n’aborde-t-on pas la nature des relations incestueuses qui unissent élus et promoteurs sur cette côte défigurée...

            Comme le maire de La Faute-sur-Mer en Charente lors de Xynthia, les élus du Sud-Est portent en effet une écrasante responsabilité dans l’ampleur des catastrophes qui s’abattent sur cette région.

            Le plus choquant étant que certains d’entre eux osent mettre en cause la loi ALUR comme s’ils s’étaient subitement lancés dans un bétonnage social alors qu’ils construisent de manière irresponsable depuis des décennies pour attirer principalement des résidents propriétaires. C’est grotesque et scandaleux !


            • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 octobre 2015 09:26

              @Fergus

              «  les élus du Sud-Est portent en effet une écrasante responsabilité dans l’ampleur des catastrophes  »

              l’administration de l’état déconcentré aussi !

            • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:36

              @ M de Sourcessure

              Je vous renvoie à mon commentaire ci-dessus : pourquoi de telles dérives n’ont-elles pas été constatées (ou de manière très marginale) en Bretagne ?


            • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 15:42

              @Fergus


              « Les juges relèvent au passage que l’ex-présidente de la commission d’urbanisme n’a pas « voulu compromettre la vente de lots dont elle était propriétaire ».
              La Faute sur Mer, porte tristement bien son nom ! Voilà une illustration que l’état à laissé filer son champ décisionnel pour le donner à quelques barons locaux, évidemment corruptibles. 
              Une façon de se laver les mains, comme Pilate, et de pouvoir laisser les corrupteurs agir ?...En tout cas, le BTP a fait grand profit de ces décisions aberrantes de décentralisation administrative, en donnant aux maires des pouvoir inédits. Nous voilà maintenant champions du monde des ronds points. Grace aux ronds points, notre pays a du bien accroître du double son kilométrage bitumé. A coté de chez moi, il y a un rond point qui ne mêne nul part.
               La cour des comptes en a parlé d’ailleurs. ON a fait faire le rond point à une entreprise de BTP avant d’avoir les autorisations pour construire les routes qui en partaient. Projet débile, qui consistait à faire passer une voix double circulation dans une forêt, dont l’aménagement avait reçu deux années avant une aide européenne pour sa sauvegarde. Mais il vrai que les locaux s’étaient battus pour ne pas faire rentrer la rivière dans » natura 2000" afin de continuer à faire du bétonnage.....

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 18:39

              @Fergus
              La pression des acheteurs n’est pas moindre...
              Ils veulent tous avoir vue sur mer, et les pieds dans l’eau. Dans l’eau de mer s’entend....


            • Fergus Fergus 7 octobre 2015 20:07

              @ Fifi Brind_acier

              Exact, mais ni les populations ni les élus bretons ne laissent faire ce bétonnage ! Rien à voir avec la Côte d’Azur !


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 20:37

              @Fergus
              Le prix du m2 n’est sans doute pas le même...
              J’ai connu la Turballe il y a longtemps, j’ai failli ne pas reconnaître les lieux tant les champs entre St Nazaire et la Turballe avaient été construits.


            • Fergus Fergus 8 octobre 2015 09:29

              Bonjour, Fifi Brind_acier

              Précisément, un prix du m² moins élevé aiguise les appétits des promoteurs, et cela d’autant plus que les demandes sont fortes. Mais les mentalités ne sont pas les mêmes : les Bretons sont fiers de leur patrimoine naturel et veulent le préserver alors que trop souvent en d’autres lieux côtiers, et notamment sur la Côte d’Azur, les appétits égoïstes des acheteurs (souvent influents), la soif de profit des promoteurs et l’irresponsabilité des élus aboutissent à des désastres.


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 10:42

              @Fergus
              En Provence, il n’y a quasiment plus de provençaux..., ils sont profs à Paris, chômeurs ou facteurs à St Denis.


              Les entreprises qui assuraient beaucoup d’emplois, comme les chantiers navals, ont succombé à la mondialisation. Il suffit de voir la carte des emplois industriels en France pour comprendre ce qui s’est passé dans le sud est de la France... .

              L’agriculture qui était prospère en raison du climat, est mourante, à cause des fleurs venant de Hollande qui détaxe le gaz oil, et de l’ Espagne pour les fruits et légumes, avec des bas salaires.

              Il en sera de même en Bretagne, bientôt. Vous avez beau dire que l’ UE n’est responsable de rien, dans chaque région, on en voit très bien les dégâts...


            • paulo 9 octobre 2015 13:01

              @Fergus
              bonjour,
              Commentaire facile. Dans les cas de Paris, Lyon, Toulouse, Nancy, Strasbourg, Rouen, Nantes, Pise, Budapest, Bucarest, Venise et je m’arrête, la liste est bien trop longue, qui portera la responsabilité des inondations ?
              cordialement


            • paulo 9 octobre 2015 14:00

              @Fergus
              rebonjour,
              Tudieu, j’oubliais les Pays Bas, dont la situation est « comparable » à celle de la Faute sur Mer, sauf qu’elle est beaucoup, beaucoup plus importante......
              re cordialement


            • Fergus Fergus 11 octobre 2015 16:25

              Bonjour, paulo

              En amont de la plupart des grandes villes ont été mis en place des bassins de rétention dont on espère qu’ils seront suffisants pour éviter des crues importantes. Mais il ne faut se leurrer, il n’y a rien à faire contre une crue centenale, si ce n’est limiter les dégâts.

              Pour ce qui est des Pays-Bas, de nombreux villages ont en effet été construits - faute de place - dans les polders sous le niveau de la mer. Mais les Néerlandais ont entrepris - notamment après la catastrophe de 1953 - de gigantesques travaux de renforcement des digues, et les dernières construites l’ont été sur des normes d’une extrême exigence. Quiconque à, comme moi, eu l’occasion de se balader sur les digues de Charente-Maritime ou de Vendée avant Xynthia ’na pu qu’être effrayé par leur état de semi-abandon. On était bien loin de la rigueur des Néerlandais et les imprudents qui se sont installés dans les lotissements côtiers en ont payé le prix fort.


            • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 octobre 2015 09:24

              Massalia, Lugdunum et Nemausus n’étaient pas construits en hauteur, et il en retse quelques vestiges...


              • Fergus Fergus 7 octobre 2015 09:47

                @ M de Sourcessure

                Dans les ports maritimes et fluviaux, lorsqu’il a été bâti durant les siècles passés des constructions en zone inondable, le plus souvent à des fins commerciales, on a utilisé de la pierre massive et résistante pouvant résister aux inondations, et bien évidemment pas du parpaing et du placoplatre

                Qui plus est, jamais on n’a installé d’habitation au RDC. A cet égard, je connais, notamment en Bretagne, des maisons construites en zone inondable et régulièrement inondées. Certaines datent du 17e siècle et n’ont jamais été affectées dans leurs structures par les crues !


              • alinea alinea 7 octobre 2015 13:04

                @Fergus
                En Camargue aussi !!


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 20:38

                @M de Sourcessure
                En général, les ports ne sont construits sur les montagnes...


              • flourens flourens 7 octobre 2015 10:37

                juste un petit mot, un costume et une chemise déchirée, se sont des voyous qu’il faut impitoyablement punir
                20 morts, des milliards de dégats, pas un mot de notre martial chef, pas un mot car se sont des notables res-pon-sa-bles (le grand mot à la mode) mais absolument pas des assassins
                conclusion, mieux vaut s’en mettre plein les fouilles en mettant des populations entières en danger que de défendre son emploi


                • keiser keiser 7 octobre 2015 12:59

                  Salut

                  Effectivement , le réchauffement climatique à bon dos .

                  J’habitais à Nimes ( 1988 ) , quand les inondations ont ravagés la ville avec à peu près 400 mm d’eau ( m²) en quelques heures .
                  Je crois que c’est un peu plus que sur la côte .

                  Cette montée subite de eaux , n’étais pas un fait inconnu dans la région .
                  Des cadereaux (où oued au Maghreb) , étaient prévus à cet effet pour canaliser ces brusques inondations .
                  Évidemment , l’urbanisme en avait décidé autrement , en oubliant que les vieux savaient ce qu’ils faisaient .
                  Résultat : 9 morts et une ville sinistrée avec des millions de dégâts .  

                  Alors quand je vois que la leçon n’a pas été assimilée , il y a des coups de pieds qui se perdent . 


                  • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 13:37

                    @keiser

                    Le réchauffement climatique a bon dos !?..
                    Plusieurs scandales se centrifugent, en fait, et les égouts ne sont plus assez grands pour les absorber. ..

                    Chacun se défausse sur l’autre au niveau des responsabilités...C’est très bien ainsi, comme ça personne ne prendra de mesure, attendant que son voisin agisse. 
                    Hollande en tout cas s’est décidé. Pour la couleur du tapis de son barouf sur le climat je veux dire ! Après beaucoup d’hésitations... Pas rouge ! Ca aurait fait royaliste, ou social.... Noir ? Armani et Daesh avaient déjà pris commandes chez le fabriquant et raflé les stocks. 
                    Bleu ? Vous n’y pensez pas !....Finalement le tapis sera vert,même si ça lui va pas très bien au teint !

                     Une métaphore de ce début de troisième millénaire, où l’on continue à fonctionner comme au moyen age, avec des seigneurs intouchables, des gueux qui écopent, et dieu qu’on évoque !

                  • keiser keiser 7 octobre 2015 21:42

                    @bakerstreet

                     << Une métaphore de ce début de troisième millénaire, où l’on continue à fonctionner comme au moyen age, avec des seigneurs intouchables, des gueux qui écopent, et dieu qu’on évoque ! >>

                    Là ... tu vas trop loin pour moi .

                     smiley


                  • soi même 7 octobre 2015 13:01

                    Le dos est tellement large que si j’étais un con, c’est la faute à Hollande , non au Bon Dieu .

                    En réalité, ce qui c’est passée n’est rien d’autre que le trop plein de cet égoïsme exacerbé qui irrigue notre monde actuel..


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 18:45

                      @soi même
                      Ils cèdent à la demande des clients, qui veulent être « sur la Côte d’azur, le plus près possible de la mer ». Aux acheteurs, les promoteurs ou les vendeurs de terrain se gardent bien de leur expliquer qu’ils leur vendent ou leur louent des lieux inondables...

                      Chaque commune devrait avoir un Plan d’exposition aux risques depuis... 1982.


                    • alinea alinea 7 octobre 2015 13:02

                      Ici c’est le béton, le goudron, ailleurs, c’est ça :

                      https://www.youtube.com/watch?v=vzMhB1fgWew


                      • soi même 8 octobre 2015 01:52

                        @alinea, votre document répond bien à la question fondamental dans quel monde nous vivons ?


                      • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 10:37

                        @soi même


                        Excellente vidéo ,à ajouter au dossier .

                      • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 13:13

                        Qui a tué Davy Moore ? Qui est responsable et pourquoi est il mort ?...

                        Quand à se demander quel est le responsable de inondation, de l’état de la canalisation, de la grosseur du bébé qu’on plonge dedans, et du débit du robinet. ....Attention tout de même de défausser la responsabilité de certains, trop contents de s’en sentir blanchi, pour régler ses comptes !....Vous parler tout de même du réchauffement climatique. IL est indéniable, vérifié et explosif sur ce secteur géographique. La montée de la température des eaux de la méditerranée n’est pas un épisode unique lié à cette année, quand on sait que les dix années les plus chaudes sont consécutives au début de ce millénaire. Le phénomène est bien connu : Des masses de vapeur d’eau considérables s’évaporent, et en s’élevant, rencontrent au niveau de la barrière cévenole ou des alpilles des masses d’air très froides, tout cela retombant en orages de plus en plus cataclysmiques : .On en n’a pas fini avec l’élévation du thermomètre ! Rien ne sert de le casser. Un élément dont il faut au contraire se servir pour illustrer et défendre la seconde cause que vous développez avec justesse, l’une centrifugeant l’autre....
                        Mais tout cela montre à l’évidence que personne n’a une vue générale de l’ensemble, perdu dans ses intérêts, et ses défenses. On en revient au moyen age. Les murailles ne sont plus les mêmes. En tout cas, l’eau, qui n’a pas de frontières, elle, déborde des douves, pendant que nos seigneurs font bombance !

                        • joletaxi 7 octobre 2015 14:14

                          @bakerstreet

                          l’inévitable VRP en poele à frire nous fait son baratin à tous les coups

                          http://www.histoire.presse.fr/recherche/episode-cevenol-1354-01-04-2015-132533

                          mais si on fait caca dans la sciure c’est garantit, le temps sera toujours bien « réglé »

                          ces zozos nous coûtent une fortune,


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 18:59

                          @bakerstreet
                          Je crois que vous confondez plusieurs choses :
                          Le climat méditerranéen, ce sont des pluies importantes au printemps, et particulièrement en automne, quand l’air chaud et humide de la mer se heurte aux montagnes. C’est ainsi depuis des millénaires. Il faut construire ailleurs qu’en zones inondables et autrement.


                          Le réchauffement climatique, c’est fini. La température moyenne de la terre ne monte plus depuis bientôt 20 ans. C’est ce qu’expliquent les climato-réalistes, qui viennent de fonder une association.

                          Il s’agit de « changements climatiques », qui ont toujours existé à l’échelle géologique, mais qui peuvent être accélérés par des phénomènes encore mal connus, comme l’influence d’El nino, ou par un début d’inversion des pôles. Ou par plusieurs causes cumulées.

                          La climatologie est une science récente, on ne collecte les températures terrestres que depuis la fin du 19e siècle, les températures des océans et dans l’atmosphère que depuis peu de temps.
                          Avoir des certitudes dans ce domaine est bien difficile.


                        • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 22:03

                          @Fifi Brind_acier
                          ..Le moment est parfaitement choisi avec cette catastrophe climatique, pour nier les causes !

                          . Ah tiens, on a change le terme de climato sceptiques en climato réalistes...
                          Pas mal l’OPA sur la réalité.....
                          Moi, benoîtement, j’avais cru comprendre que 99% des scientifiques ne niaient plus maintenant la réalité du réchauffement, ! C’est vrai que d’être obligé d’avoir en main un chiffon pour sortir les plats du four, pour simplement tenir la terre, fait réfléchir. 
                          Sauf Joe le taxi qui attend que ses pneus éclate. 
                          On se marre bien quand même avec ce type impayable !
                          Bon, fondons donc une association d’opposants au degré farenheit ! 
                          Mais du verbe fonder au verbe fondre, il n’y a qu’un pas, une lettre inversée ; Attention de ne pas tomber dedans au pays des sophismes ! 
                          Et des 1% se battant encore une fois contre les 99 autres.

                        • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 23:53

                          @bakerstreet
                          Hoax climatique #1 : « Le réchauffement s’est arrêté en 1998 »
                          http://bit.ly/1ZcBMkL



                        • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 01:15

                          @Fifi Brind_acier


                          Et alors , le paramètre Géo-ingénierie, ça n’existe toujours pas ?
                          Tant que vous ne le prendrez pas en compte, aucune chance de pouvoir expliquer correctement le dérèglement climatique. Désolé !

                        • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 02:08

                          @bakerstreet


                          99%, ça ne vous semble justement pas étrange un tel consensus, dans un monde où personne n’est d’accord avec personne  ?..non, vous êtes sûr Baker ?
                          Pas un peu trop sûr ?...

                          L’homme est peut-être ou peut-être pas, responsable du réchauffement mais il est bel et bien responsable du refroidissement, tout comme il est responsable de l’Obscurcissement planétaire.

                          Mais si le GIEC et Nicolas Hulot le disent, c’est que c’est sûrement vrai,tout comme Hubert Reeves, qui sont de gros menteurs ou de gros ignorants.

                          Tout comme le dit FiFi, ce n’est pas simple, raison de plus pour vous rendre compte par vous-même ici par ex.
                          Je précise,s’il faut le dire, que je ne bosse pour personne.


                        • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 02:19

                          @bakerstreet


                          Les hoax, et le fin du fin, les faux hoax,ce n’est pas envisageable, même un peu ?
                          (Au fait je n’ai pas répondu à vos deux derniers posts, mais je les ais bien lus et relus.Si vous pouviez à votre tour, accorder un peu de crédit à ces liens, je vous en serez reconnaissant, après je pose mon pantalon smiley)

                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 10:45

                          @bakerstreet
                          Tenez vous au courant... même officiellement, plus personne ne parle de réchauffement, mais de changement climatique.


                        • bakerstreet bakerstreet 8 octobre 2015 11:00

                          @Yanleroc
                          Chacun son avis ; le mien est fait, en rapport d’abord à des avis incontestables d’autorités de tous bords ( la notion importante excluant un lobby agissant). C’est bien beau de continuer à dire que la terre est plate, mais arrive un moment après Galilée où ce n’est plus tenable. Le scepticisme a tout une histoire, et elle est liée en partie à Descartes. C’est une attitude noble mais qui devient stupide quand elle se change en refus de voir les nouveaux paradigmes ; bref de refuser de décamper quand l’orage menace, pensant qu’une pensée magique peut triompher des éléments. Elle se conforme alors au courant religieux traditionaliste, qui s’opposait mordicus à chacune des découvertes scientifiques. En philosophie, il y a des écoles et des opinions. En sciences et en climatologie, il y a juste des thermomètres et des analyses de données, de plus en plus fines, de plus en plus convergentes ; voilà la différence entre ce qui révèle de la science exacte et de l’opinion individuelle. 

                          Quand la seconde prend le pas sur la première, nous sommes alors dans le déni et la falsification. Nous sortons alors de la science pour nous diriger soit vers la politique, l’art du mensonge, ou nous nous pouvons aussi nous orienter vers le déni, les névroses, la psychiatrie, la différence entre les deux orientations, tenant à votre place de manipulateur, ou de manipulé. 
                          Nous sommes dans un pays relativement peu touché par les effets, actuellement, malgré quelques frissons, celui ci en étant manifestement une manifestation ; par contre, je doute que les climatos sceptiques seraient bien reçus par les paysans du Bangladesh ou des Philippines qui ont perdu toutes leurs terres, en raison de la montée des eaux. 
                          Faut il que les gens soient coupés de la nature pour ne pas sentir cette catastrophe par rapport aux animaux. Sans verser dans la noirceur, je doute que cette pauvre humanité s’en sorte ; bien des espèces animales sont obligés de migrer vers le nord, quand elles le peuvent. Les autres disparaissent simplement. Il suffit de regarder pour voir, en dehors des spécialistes ; Quand le feu est dans l’étage d’un magasin, les clients n’ont pourtant pas besoin d’une sirène pour sentir le brûlé. Certains si, c’est vrai. Ils doutent. Ils sont sur le Titanic....
                          Quand la production artistique est si mortifère, et orientée vers le catastrophisme, comme on le voit dans la littérature, les arts et le cinéma, nous pouvons de plus en plus nous persuader que quelque chose ne tourne pas rond ; dernier indice, non scientifique celui ci, mais tout aussi éclairant.

                        • bakerstreet bakerstreet 8 octobre 2015 11:08

                          @Fifi Brind_acier
                          Inutile de chercher à faire des pas de danseuse au bord du vide, en disant que c’est juste un décor, en trouvant des euphémismes pour ne pas tomber, pour falsifier la réalité, je connais votre opinion, vous connaissez la mienne. 

                          Mais la catastrophe à venir, elle, n’a pas d’opinion.

                        • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 23:50

                          @bakerstreet


                          ’soir et merci pour votre réponse, mais vous savez, les avis c’est comme les opinions, ça ne vaut pas grand-chose !
                          En matière de climat, vous le disiez vous-même je crois, une chatte n’y retrouverait pas ses petits.Comment avez vous fait pour que la vôtre retrouve les siens ?

                          Je croyais que les climato-sceptiques, ne niaient pas le réchauffement, mais son origine anthropique.
                          Moi je ne nie pas le réchauffement mais son origine encore mal définie (pollution oui mais aussi activité solaire, magnétosphère changeante etc..et a quelle hauteur je ne sais pas pourtant les spécialistes à ce niveau là ne peuvent pas ne pas le savoir et ils le savent).

                          Je dis seulement que grâce aux interventions de géo-ingénierie, dont je ne sais toujours pas si vous les reconnaissez,la courbe du Réchauffement s’est infléchie,ce qui apparaît dans les liens que je vs ai proposé, notamment sur l’obscurcissement planétaire (dont je ne sais pas non plus si vous le reconnaissez), ce qui forcément fausse toutes les interprétations si on zappe ce paramètre ! ! 

                          Sinon je suis entièrement d’accord avec ce que vs me dîtes ici ,sans pour autant qu’on y voit plus clair.
                          Vous répondez de manière générale mais sur aucun point de détail , ce qui n’est pourtant pas faute de coller et recoller des liens sur lesquels je vous demandais votre avis, pour le coup.A+

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2015 08:28

                          @bakerstreet : « il y a juste des thermomètres » sans oublier les falsifications successives faites d’année en année par les grands-prêtres intergouvernementaux payés pour mentir aux peuples.

                          Ils ont truandé les relevés de températures néo-zélandaises, et les météorologues néo-zélandais ont protesté.

                          Ils ont truandé les relevés de températures russes, et les météorologues russes ont protesté.

                          Ils ont truandé les relevés de températures scandinaves, et les météorologues scandinaves ont protesté.

                          Ils ont truandé les relevés de températures rurales aux U.SA. pour leur faire recopier les bulles thermiques des villes, et des météorologues U.S. ont protesté.
                          ...

                          Une escroquerie à l’échelle planétaire, dirigée depuis au moins 1971 par une poignée de milliardaires, comploteurs professionnels à l’échelle planétaire.

                          Inutile de répéter les références ici, elles sont publiques depuis longtemps.


                        • Sozenz 7 octobre 2015 13:32

                          juste un exemple
                          Les bords du Rhône et l’île de la Barthelasse peuvent être sujets aux inondations durant l’automne et le mois de mars. Les inondations en France depuis le VIe siècle jusqu’à nos jours - recherches et documents7 de Maurice Champion relate un certain nombre d’entre elles (jusqu’en 1862, l’inondation de 1856 ayant été l’une des plus importantes, qui détruisit une partie des remparts), mais elles n’ont jamais vraiment cessé comme le montrent les inondations de 1943-19448 ou encore 23 janvier 19559, et sont encore importantes de nos jours à l’image des inondations du 2 décembre 200310


                          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 14:40

                            @Sozenz
                            Ce qui est évident, c’est qu’on peut trouver des inondations depuis la nuit des temps. Maintenant, au niveau statistiques, il faut tout de même se demander si les épisodes ne deviennent pas plus fréquents. C’est la question majeure. Dans certaines régions du monde, comme le Bangladesh remarquez ils ne posent plus la question depuis quelques années.


                          • joletaxi 7 octobre 2015 14:56

                            @bakerstreet

                            ha, donc il y en a toujours eu ? même sans 4X4 diesel ?
                            vous vous égarez ,ou quoi ?

                            ces événements climatiques seraient plus fréquents ?
                            vrai qu’en 1495, ça passait pas à la télé.
                            sinon pour la période contemporaine, rien à signaler, c’est même le GIEC qui le dit.

                            Concernant les inondations au Bangadesh, la plus catastrophique a eu lieu dans les années 70, certains « savants » accusaient même la mise en eau du barrage d’Assouan.

                            tiens pour vous montrer à quel point on est en pleine poele à frire, un index plutôt valable sur les t° estivales( vous savez, les canicules qui font des zillions de morts)

                            https://notalotofpeopleknowthat.files.wordpress.com/2015/10/summerjjacet1659 2015.png

                            ah ouais c’est local,comme les vikings au Groenland, comme les restes de forets dans le lit de glaciers, comme les grottes en Chine etc...

                            il neige dans les basses vallées d’Autriche et dans les Alpes

                            http://notrickszone.com/2015/10/04/september-2015-in-austria-comes-in-cooler-than-normal-snow-in-many-valleys/#sthash.FbAMYLO8.dpbs

                            normal, c’est que ça chauffe

                            plutôt que des poeles à frire, pourquoi ne pas nous vendre des aspirateurs ?


                          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 15:18

                            @joletaxi

                            CARTES. Neuf régions du monde menacées en cas de montée du ...
                            Francetv info-20 sept. 2015
                            Mon pauvre ami, votre taxi risque en dépit de votre déni pitoyable d’être submergé. 

                            Sortez Vanessa Paradis pendant qu’il est encore temps, au lieu de foncer dans la nuit.

                          • joletaxi 7 octobre 2015 16:22

                            @bakerstreet

                            en cas...
                            et je vous dis pas encas... un astéroïde ..
                            en cas... une invasion de Venusiens.. ;

                            c’est curieux mais cela monte depuis.... des milliers d’années,
                            moi, ce que je vois, c’est que ma petite plage... est toujours au même endroit que l’a connue ma grand mère
                            une particularité locale sans aucun doute


                          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 16:56

                            @joletax


                            iL’homme est responsable, il suffit de poser ce postulat indiscutable, et pourtant 
                             En 2014 à propos des intempéries dans le Sud de la France, Jean Jouzel expert au GIEC déclarait ; « C’est très difficile pour nous de dire s’il y a un lien directement avec le réchauffement climatique. Il est clair qu’y a un lien avec le réchauffement de la Méditerranée mais on ne franchit pas le pas d’attribuer ce réchauffement aux activités humaines », commente avec prudence le scientifique."


                          • hunter hunter 7 octobre 2015 17:02

                            @joletaxi

                            Vous êtes d’une telle mauvaise foi que si quelqu’un ici écrivait que le bleu du ciel est du au réchauffement climatique, vous n’hésiteriez pas à soutenir que non, le ciel a toujours été vert !

                            Et elle est où votre petite plage toujours intacte, sur la mer du nord, parce que vous habitez en Belgique, alors parlez de ce que vous connaissez !

                            A moins qu’en bon nanti, vous ayez émigré vers le SE, il y a pléthore de belges et d’allemands très riches qui adorent venir faire monter les prix de l’immobilier !

                            Beaucoup sont tout à fait corrects et charmants, mais il y a aussi des fieffés connards, qui se croient encore sous le troisième Reich, et nous traitent pire que de la merde !

                            Les anglais eux au moins ont toujours annoncé la couleur et leur mépris : « Africa starts in Calais », est une maxime bien connue en UK !

                            Notez que je préfère être comparé à un africain, qu’à un schpountz suffisant et arrogant !

                             smiley

                            Adishatz

                            H/


                          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 17:36

                            @hunter


                            A vous entendre la Cote d’Azur serait essentiellement peuplée de vieux et de riches étrangers. Et bien sur pour faire bon poids tous nantis. Vous n’avez pas peur ...



                          • joletaxi 7 octobre 2015 18:09

                            @Aristide

                            de mauvaise foi ?

                            je ne fais que donner des arguments qui vont à l’encontre d’une hystérie collective qui a gagné nos sociétés de nantis.

                            sur ce phénomène très particulier, un avis qui me semble fondé

                            http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/bilan-des-precipitations-dans-le-sud-est-de-la-france-202-103929.html

                            concernant ma petite plage , effectivement elle est en mer du Nord, paraît que c’est un endroit particulièrement stable du point de vue géologique, et que Bruge a été un grand port

                            et vous avez mille fois raison, dans le sud,il n’y a que des vieillards fortunés, saleté de longévité, heureusement avec les pesticides, les particules fines,les ondes wifi, Fuku, la mal bouffe, etc.... cela va vite changer.
                            Sinon, c’est vrai que c’était le bon temps, une population plutôt miséreuse, et de riches étrangers nantis,fichtre cela a bien changé.
                            Le pire, c’est tous ces vieillards moins fortunés, et en pleine forme ces « salauds » qui encombrent avec leurs camping cars, vivement qu’on mette le gasoil à euros.

                            Bande de « connards », je me permets d’employer ce terme, car c’est ainsi que Mme Cause toujours mauricette a qualifié les climatosceptiques.


                          • hunter hunter 7 octobre 2015 18:35

                            @Aristide

                            Vous interprétez mal mes écrits l’ami, je n’ai jamais dit ça !
                            Je l’ai d’ailleurs écrit dans un message plus haut que vous n’avez sans doute pas lu. Je sais qu’il y a des gens comme partout, qui galèrent et proportionnellement, ils sont bien entendu en majorité, je sais que la vie est pas facile, mais je m’adressai à M joeletaxi, qui comme il l’écrivait il y a quelques années ici, habite dans « un petit coin préservé de Belgique », qui réagit comme un bon nanti au fil de ses messages, donc je lui parlais de ce qu’il connaît et que je connais aussi, le voisin de chez mon père est un richissime avocat allemand, mais parfaitement francophone et charmant lui !
                            Un gentleman quoi !

                            En parlant de certains malotrus et de leurs comportements, il m’est arrivé plusieurs fois de « rectifier » grâce à mon anglais courant, (la chance d’être bilingue) quelques ressortissants allemands, belges néerlandophones, et aussi quelques bons français (pas besoin de changer de langue dans ce cas), parce qu’ils font des réflexions dans leur français approximatif ou parfois très bon, sur notre façon d’aborder les choses ; ils critiquent, ils critiquent mais ils sont bien content de venir se bronzer le fion !

                            Je pense connaître ma région aussi bien que vous (sauf pour les détails géographiques où vous êtes précis et pertinent), et si vous n’avez jamais subi de tels désagréments, eh bien tant mieux pour vous !
                            Ma nature est ainsi faite, quand quelqu’un m’énerve, je le dis, j’ouvre ma gueule, plus fort que moi ! Ça m’a même valu des bons bourre-pifs quand j’étais plus jeune, mais rassurez-vous je distribuais aussi avec générosité.
                            Surtout par exemple, quand la victime est une jeune employée d’un magasin par exemple, gagnant peu et n’ayant pas de responsabilités !
                            Qu’on attaque plus faible que soi m’a toujours énervé, alors je prends sa défense, je suis ainsi.

                            Pour en revenir à monsieur Joe, s’il venait à émigrer vers notre SE, soyez sur qu’il n’ira pas crécher à la Gabelle ou a l’Arianne !

                            En plus, vous ne le savez peut-être pas pourtant ce site vous est familier il me semble, mais ce monsieur Joe adore raconter n’importe quoi, mentir et débiter fadaises et cagades, toujours dans le sens du système, alors j’aime bien l’asticoter.

                            Mais pour ça, il faut lui parler de ce qu’il connaît, de son milieu, celui des bourgeois blindés, pas du populo, qu’il méprise profondément.

                            Adishatz

                            H/


                          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 18:49

                            @hunter


                            Je ne juge jamais les gens sur leur situation sociale, je ne sais rien de Joletaxi, s’il a gagné sa position par son boulot je ne vois aucune raison de lui reprocher sa situation. Nanti ? Tant mieux pour lui si son boulot le met à l’abri de la gène, nul besoin de dévaloriser une personne par sa situation sociale. Je ne suis pas non plus dans le besoin, et je ne ressens aucune culpabilité. 

                            Je n’ai pas constaté dans ses propos de mépris sur le peuple, enfin je ne lis pas tout.

                            Sur le fond, tout de même la défense du « système » n’est pas une tare, je connais ici certains révolutionnaires en chaussons qui vous dégoutterait de vouloir l’améliorer..


                          • joletaxi 7 octobre 2015 18:53

                            @hunter

                            mais ce monsieur Joe adore raconter n’importe quoi, mentir et débiter fadaises et cagades, toujours dans le sens du système, alors j’aime bien l’asticoter.

                            je l’ai déjà dit, et je vais encore le répéter, j’ouvre avox juste pour rigoler, car il y a ici une faune très particulière .
                            Maintenant, si par exemple mentir, c’est affirmer

                            Fuku, c’est zéro mort, zéro la tête à Toto, alors oui, je mens

                            et oui, je défends cette société car elle me convient, ne changez rien pour moi.
                            Concernant les « sans dents », qui s’épanchent ici , qui souffrent mille maux, je leur conseille un petit voyage dans le nord, ils verront ces montagnes locales, les terrils, constitués d’une petite partie de ce que des générations de vrais malheureux ont extrait au risque de leur vie de la terre, et dont le sacrifice a permis aux zozos actuels, iphone en poche, de cracher , bien calés derrière un ordinateur,sur ces acquis.
                            J’ai compris cela le jour où jeune "nanti’ étudiant, je suis descendu dans une mine en exploitation.

                            Tiens, vous croyez qu’avec nos zozos verts, on aurait exploiter le charbon ?


                          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 19:02

                            @joletaxi
                            Tant mieux pour vous et votre petite plage. C’est chouette de faire des pâtés de sable en forme de madeleine, même quand on s’appelle pas Proust. 

                            Vous pouvez si vous voulez mettre un bateau en bouteille, pour lui éviter d’être balancer contre les rochers. Moi j’habite le littoral breton. Ca décoiffe l’hiver, on a l’habitude, mais là je peux vous dire que depuis quelques années c’est inédit. . . Ouest France qu’est pas vraiment un journal révolutionnaire se pose des questions sur la viabilité de vouloir combattre la montée des eaux...Gavres tout en bout de la presqu’île est submergé plus qu’il n’en faut, et la route emportée de plus en plus souvent. A terme ca va devenir une île, comme Quiberon..En Normandie des pans entiers de falaise se détachent, avec leurs baraques, cédant sous les coups de béliers, et même les grands mères ont été obligé de prendre leurs jambes à leurs coups. Si vous attendez les martiens pour avoir peur, vous risquez bien de finir noyé.

                          • tf1Groupie 7 octobre 2015 19:04

                            @bakerstreet

                            Est-ce vous auriez également la carte des zones sinistrées au cas où une météorite percuterait la Terre ( et ceci en raison du changement climatique bien sûr) ?


                          • Aristide Aristide 7 octobre 2015 19:17

                            @tf1Groupie


                            Il y a un nid de climato-sceptiques !!!! Au secours, Nicolas, fait barrage à ce discours. Ah ben, il a pondu un bouquin qui va en rajouter dans « pour la planéte », « pour les générations futures », enfin tout ce qui embourbe cette réflexion qui mérite mieux que le simplisme d’une explication unique.

                            Une petite interrogation tout de même, s’il est effectif, le réchauffement n’aurait que des inconvénients,c’est assez bizarre, unique je dirais. Il va nous faire économiser en chauffage, il va y avoir du pinard en Bretagne, ... euhh, non, c’est trop humide.

                          • joletaxi 7 octobre 2015 19:19

                            @bakerstreet

                            cela porte un nom:l’érosion
                            et cela dure depuis des décennies,
                            et c’est encore pire sur la côte est anglaise qui s’enfonce inexorablement du fait d’une situation géologique .

                            Dites donc, je pense à tous ces millions dépensés au Mont St Michel pour tenter de lui garder sont statut îlien, et tout ça va être englouti,

                            cela monte, suivant les officines, entre 1 et 3 mm par an
                            donc en 50 ans, cela fait entre 5 et 15 cms, ,c’est surement cela qui submerge votre route.


                          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 19:38

                            @joletaxi



                            OK, restez dans votre petite boule de verre, avec votre taxi, et votre grand mère et vos pâtés....
                            Tout va bien, Joe, t’as dix ans, on est encore en 1950, les méchants sont loin......

                            Et puis tu peux même te construire un château de sable, pour te réfugier en cas de coup dur !

                          • hunter hunter 7 octobre 2015 19:40

                            @Aristide
                            Lisez la réponse qu’il vient de me faire juste en dessous, et vous voyez qu’il ne vient ici que pour brocarder !
                            Il le dit lui-même,ici il n’y a à ses yeux que des tarés, des abrutis, il ne vient pas pour discuter, il vient pour mépriser !

                            Il est sur lui de détenir la vérité, donc ceux qui ne pensent pas comme lui sont des merdes, et les merdes, on ne dialogue pas avec, on les méprise et le brocarde.C’est très XXIème siècle, très tendance....

                            Mais bon, en venir à glorifier l’exploitation du charbon et des terrils, les désastres environnementaux qu’il nie (nier est si facile), il n’est pas très crédible et il le sait.

                            Comme ses arguments sont pauvres ( genre sites propagandistes pro-nuke ou fossiles, « Fuku zéro morts, zéro plus zéro = la tête à toto »), il n’a pas trop de crédibilité.
                            Des intervenants ici, bien plus documentés que je ne le suis l’ont souvent recadré, ça doit l’énerver d’autant plus, et attiser sa haine....

                            Je me fous qu’il soit nanti, mais ce dont je ne me fous pas, c’est sa façon d’agir comme un nanti, c’est à dire avec cette morgue, cette espèce de petite ironie médiocre, destinée à faire comprendre aux autres qu’il n’en a rien à foutre d’eux !

                            Et croyez-moi, je sais de quoi je parle, puisque j’ai bossé pour ces gens-là, qui toutefois étaient obligés avec moi d’en rabattre un peu, car mes compétences qu’ils ne maîtrisaient pas leur permettaient de gagner du temps et de l’argent !

                            Adishatz

                            H/


                          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 20:53

                            @Aristide


                            Pinard au nord, pastis au sud ?

                            Plus la peine par contre d’amener la carafe d’eau pour le noyer le pernod, 
                            c’est fourni par le ruisseau !

                          • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 21:47

                            Hunter

                            Bon il y a des cons partout. En Bretagne on dit que la pluie ne mouille que les cons. J’ai l’impression que Joe serait trempé. Les anglais, c’est comme les belges et les allemands, il y en a de toutes sortes. Et les français ne valent pas mieux. Surtout quand ils viennent de paris. Les bretons avec bonnet rouge sont à éviter. Préférez le bleu marine, mais sans marine. La côte nord était autrefois un repaire à rosbifs. Les années 30 et la grande déperdition de la livre sterllng les a fait partir de Dinard, et de tout cette côte où ils étaient coloniaux, retrouvant en Bretagne les paysages d’une Angleterre disparue. Ils sont revenus depuis, mais beaucoup plus soft, beaucoup moins riches. C’es vrai, une tendance vérifiée, le fric rend con, surtout à l’étranger. Il y a eut la vague d’exilés politique qui pouvait pas supporter la mère Thatcher. Beaucoup sont maintenant dans les monts d’Arrée, une mini montagne à la Bretagne, une sorte de grosse motte de beurre salée mais bien verte d’où l’on voit la mer par beau temps. Bien sûr il faut supporter la pluie, mais pour un poisson rouge, no problem. Et puis, et pluie, c’est vrai le croiriez vous, il ne pleut pas tant que ça en Bretagne. Il suffit de se mettre la tête à l’envers ou de se baigner. Mais jamais vous ne trouverez ici la p’tite plage de Joe le taxi diesel. Même bourré comme un coing. Juste peut être Vanessa qu’est venu faire un filme à ouessant, la perle, un paradis.

                          • joletaxi 7 octobre 2015 22:00

                            @bakerstreet

                            voyez-vous, des gens comme vous , ce serait plutôt rigolo, comme le Philipulus des aventures de Tintin, sauf que l’on pourrait s’occuper de vrais problèmes, et arrêter de cramer des sommes colossales à toutes vos imbécilités

                            je lis ceci

                            http://www.levif.be/actualite/international/l-europe-prepare-l-expulsion-de-400-000-migrants/article-normal-426665.html

                            et je trouve cela révoltant

                            car maintenant nous avons les bons réfugiées,si Poutine continue, on va même aller les chercher en firstclass, et les mauvais réfugiés, qui ont juste pris des risques pour tenter de faire vivre leurs familles,et on en fait des tonnes sur le racisme.
                            Pendant ce temps là, la mouvance verte s’ingénie à leur interdire de construire des centrales au charbon qui leur permettrait d’espérer avoir du courant qui sort de la prise,qui boycotte leurs produits, il faut consommer local, et qui rêve de déconstruire notre société industrielle.
                            Ajoutons l’épisode DDT et ce sera complet


                          • joletaxi 7 octobre 2015 22:07

                            @bakerstreet

                            faites preuve d’imagination Bakermachin, le terme connard pour les climatosceptique, c’est du réchauffé

                            par contre, vous vérifiez bien mon analyse, les zozos verts sont des égocentriques, égoïstes, et dans votre cas racistes au ras des pâquerettes, alignant les clichés les plus lamentables comme un beauf.


                          • joletaxi 7 octobre 2015 22:18

                            @hunter

                            alors là, je ne sais pas où j’ai été recadré, mais vous vous êtes à encadrer.

                            faut vous reprendre , il n’est pas trop tard, je suis sur qu’avec vos précieuses compétences, vous êtes notre futur Zukerberg non ?
                            Beaucoup de rancoeur dans vos commentaires, de la jalousie, de l’envie,

                            heureusement qu’il y a avox comme exutoire

                            Et quelle attitude adopter quand, en face, on a rien à répondre aux arguments sinon vous inviter à aller faire un château de sable ?

                            et je vous répète, et personne n’a pu me « recadrer »sur ceci, et bien d’autres choses,

                            Fuku, c’est zéro mort, zéro la tête à Toto


                          • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 02:43

                            @Aristide

                            « Certains »  ? mais il n’y a que ça, des chaussons ! de révolutionnaires point ! et personne ne s’en réclame d’ailleurs.
                            Tant que le ciel ne nous tombe pas sur la tête, on est trop bien derrière nos écrans.


                          • astus astus 7 octobre 2015 15:56

                            Comme à La Faute sur Mer la responsabilité des élus du SE, qui sont surtout de droite, est évidente par narcissisme et clientélisme comme l’écrit bien Fergus et quelques autres personnes. Ces maires qui se croient tout puissants ont modifié à l’envie le Plan d’Occupation des Sols, attribué de façon criminelle des permis de construire sur des zones inondables et installés des campings au bord de l’eau pour faire plaisir aux touristes. On voit le résultat dramatique. Mais les images du désarroi des gens mises en boucle à la télé ne suffiront pas à régler les problèmes d’autant que d’autres responsabilités sont aussi engagées.

                             
                            On sait en effet depuis longtemps que cette région du SE connaît des risques importants : incendies et inondations, mais aussi sismiques. Or quelle sont l’information et la prévention pour ces différents niveaux ? Où sont les exercices de sécurité face à ces dangers potentiels ? Pourquoi les architectes ignorent-ils dans ces endroits les constructions sur pilotis et/ou antisismiques ? Face à ces risques quelle est l’implication des pouvoirs publics et des citoyens (lesquels ne seraient peut-être pas allés chercher leur voiture dans les sous-sols s’ils avaient été mieux informés) ? Quels sont les moyens d’alerte rapide en cas de danger mis en place et associés à des consignes claires à respecter ?
                             
                            Si le risque zéro n’existe pas on pourrait avec un peu d’intelligence et de clairvoyance limiter les dégâts et avoir une politique d’occupation des sols au niveau national, avec des incitations claires permettant d’éviter de fortes concentrations d’habitat le long des rivages à un moment où les prédictions scientifiques, et la simple observation, laissent penser que le niveau des mers s’élève.

                            Français, encore un effort : devenez moins cons et ne soyez pas des veaux ! 

                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 19:18

                              @astus
                              Ce sont des mensonges qui arrangent beaucoup de gens, vu le prix du m2 en bord de mer...
                              Si les architectes construisaient sur pilotis, cela voudrait dire que la zone est inondable...


                              Quant aux zones sismiques, la Provence et la Vallée du Rhône, sont la zone sismique la plus importante de France. C’est là que l’on trouve un nombre incroyable d’installations nucléaires...

                            • bakerstreet bakerstreet 7 octobre 2015 20:57

                              @Fifi Brind_acier

                              Tout comme au japon, à Fukushima 
                              Normalement les vagues n’auraient jamais du passer par dessus les enceintes
                              Elles n’avaient même pas demandé la permission en mairie.

                            • joletaxi 7 octobre 2015 22:20

                              @Fifi Brind_acier

                              oui, 4 c’est incroyable


                            • joletaxi 7 octobre 2015 22:25

                              @bakerstreet

                              fou hein, les vagues n’ont pas demandé la permission en mairie de submerger les digues érigées tout au long des côtes , prévues pour protéger la population, ni même d’envahir les refuges où les gens ont couru dès l’alerte, et où ils sont morts noyés, 20.000,

                              mais ce qui est grave ,ben c’est pas les 20.000 morts, c’est la centrale, objet des plus fantasques élucubrations.


                            • julius 1ER 7 octobre 2015 16:48

                              Entre 2006 et 2014, l’artificialisation des sols a supprimé 500 000 hectares dont 2/3 de terres vouées à l’agriculture, réduisant quasiment à néant leur capacité d’absorption des eaux de pluies. 

                              @l’auteur,

                              à cela il faut ajouter que les récupérations d’eau pluviales sont connectées aux égouts et n’ont pas de circuit propre ce qui fait que les débordements passent aussi par l’intérieur des maisons .... cherchez l’erreur !!!
                              ailleurs ce phénomène est de plus en plus rare alors que dans le midi c’est chose courante....
                              corruption, corruption quand tu nous tiens !!!

                              • paulo 9 octobre 2015 14:25

                                @julius 1ER
                                bonjour,
                                vous avez raison, mais la construction est un levier économique très important et c’est pour cela que l’état l’a soutient à travers les aides diverses à la construction. De plus depuis 1999 et la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) toutes les lois que ce soit en matière d’urbanisme qu’en fiscalité incitent à la vente des terrains à bâtir, et de façon assez coercitives : doublement des impôts sur les terrains à bâtir non construits. J’ajoute que compte tenu des tarifs des terrains à bâtir, les propriétaires seraient bien c... de ne pas en profiter.

                                Quant au raccordement des eaux pluviales sur le réseau d’assainissement c’est interdit. Aucune station d’épuration ne pouvant accueillir une telle quantité d’eau. mais il y a toujours des petits malins ..... et puis les services d’assainissement doivent aussi faire leur travail de recherche avec des fumigènes et je ne vois pas ce que la corruption a à voir là dedans.
                                cordialement 


                              • Aristide Aristide 7 octobre 2015 17:45

                                @fergus


                                J’avais pas vu cela : « ils construisent de manière irresponsable depuis des décennies pour attirer principalement des résidents propriétaires. C’est grotesque et scandaleux ! »

                                Vous préféreriez des locataires qui enrichissent les assurances, les fonds de pension, les professions libérales en défiscalisation, ... Serait que le locataire court moins de risque que le proprio occupant ... 

                                Allons, cette description caricaturale de la Cote d’Azur devient vraiment lourde, je sais que le temps est à la simplification de tout mais tout de même.

                                Ailleurs la région serait habitée par des seuls nantis, vraiment, mais il faut ignorer les 50.000 emplois de Sophia Antipolis, les dizaines de milliers dans les commerces, les restaurants, l’hôtellerie, ... Et tous ces artisans qui bossent autour de la construction, des aménagements, ... 

                                Cela fait peur de voir comment on peut se planter à ce point ...

                                • joletaxi 7 octobre 2015 18:16

                                  @Aristide

                                  et en plus, certains de ces propriétaires roulent en 4X4 au gasoil, des criminels
                                  et pas mal de ces « étrangers fortunés » qui viennent polluer la côte, et bien ils ne se gênent pas pour voler avec easyjet, ou Ryanair,

                                  mais la cerise sur le gâteau, c’est ces milliers de bateaux, fatalement luxueux,qui encombrent les ports,et qui quand ils se déplacent bouffent facilement 300 litres à l’heure, je te dis pas les particules...

                                  non, franchement, c’est un désastre.
                                   


                                • Yanleroc Yanleroc 8 octobre 2015 02:52

                                  @joletaxi


                                  Ces même yachts qui réservent toutes les places d’un resto à Port-Cros, même s’ils ne débarquent qu’à Minuit, même chose pour les bouées de mouillage qui sont réservées et inutilisées. C’est pas grave, ça rentre à l’aise dans le budget. 

                                • paulo 9 octobre 2015 14:32

                                  @Aristide
                                  Bonjour Aristide,
                                  Ils sont indécrottables et c’est insupportable . Les habitants du midi sont tous des fainéants, buveurs, mafieux, hâbleurs, sans parole, sans gêne, j’en oublie surement, et maintenant corruptibles. la totale.

                                  Pue Thym, mais pourquoi, veulent ils tous venir ici alors.......
                                  amitiés méridionales


                                • Gnagnagna 7 octobre 2015 23:22

                                  On a, avec cette tempête, une excellente carte des zones où il ne faut plus habiter.
                                  Au lieu de donner des milliards à l’UE qui les gaspille ailleurs et s’en sert pour nous pourrir la vie (normes, réglementations imbéciles, ...), il faudrait les utiliser à indemniser honnêtement les propriétaires des habitations dévastées qui ont reçu un permis de construire et empêcher leur utilisation future (détruire ou à tout le moins murer les RDC des immeubles et des parkings inondés) et détruire les pavillons. Sans oublier d’entretenir les rivières et fleuves et aménager des canaux d’écoulement, ...
                                  Gouverner, c’est prévoir.
                                  Les élus ont, seuls, la responsabilité des dégâts et plus encore des victimes. La nature n’en a aucune.
                                  Les élus ne l’ont pas été pour nous dire comment penser et vivre comme s’ils étaient nos directeurs de conscience mais pour se mettre au service de la population.
                                  S’ils n’ont pas cet état d’esprit, alors démettons-les et nommons d’autres gens honnêtes, compétents et pas corrompus, si c’est possible dans un système de 5ème république qui l’est jusqu’au trognon.


                                  • TSS 8 octobre 2015 00:40

                                     Il y a 15 jours je suis monté jusqu’au barrage de Malpasset et me suis promené le

                                    long du Reyran canalisé dans sa partie finale ,il est dans un etat deplorable !!

                                    Je suis pecheur et j’ai constaté que pratiquement plus aucun nettoyage ni

                                    faucardement n’est actuellement effectué ;Dans la plupart des rivières ce n’est

                                    qu’enchevetrement de nenuphars et d’algues qui ralentissent l’ecoulement et

                                    augmentent les depots de vase.favorisant les debordements... !!


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 8 octobre 2015 10:38

                                      Crédulité illimitée face aux escrocs : « Face aux dérèglements climatiques que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ».
                                      Le reste de l’article demeure correct et pertinent.


                                      • Ruut Ruut 9 octobre 2015 06:08

                                        En effet c’est une mauvaise urbanisation qui conduit a ces catastrophes.
                                        Manque de bassins de rétention des eaux.
                                        Sous dimensionnement des bassins existants.
                                        etc...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès