• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Interdire les chauffe-terrasse...

Interdire les chauffe-terrasse...

Les cafetiers et restaurateurs croyaient avoir trouvé une parade à la loi antitabac. La proposition de loi des députés verts pourrait bien annuler les bienfaits économiques des chauffages extérieurs.

Les députés verts de l’Assemblée ont proposé une loi qui interdirait ce qu’on appelle les chauffe-terrasse. Déjà, les cafetiers et restaurateurs, qui avaient trouvé là une parade à la loi interdisant de fumer dans les lieux publics, montrent les crocs. S’il est compréhensible que ces commerçants voient en cette proposition une atteinte nouvelle à leur activité, il serait bon aussi qu’ils comprennent que l’environnement dépasse toute donnée économique. Il en va de la survie des êtres vivants sur la planète et chaque petit effort allant dans ce sens sera bénéfique à l’Humanité, chaque gaspillage augmentera les dangers.
Par ailleurs, on entend certains pseudo-intellectuels crier sur la remise en cause des libertés mais cela me fait penser à ma tendre enfance, quand mon instituteur ou ma mère me réprimandaient quand j’oubliais de fermer une porte. Qui n’a pas entendu "C’est toi qui paies le chauffage ?" ? On avait, à cette époque, horreur des gaspillages. Aujourd’hui, nous n’agissons que dans le caprice et s’il ne convient pas de renoncer à tout confort, il serait fort intelligent de ne pas privilégier sa petite personne face aux intérêts de la communauté. Ainsi, dit-on, la liberté des uns commence là où celle des autres s’arrête. Et si notre liberté était de protéger les générations futures. Vous me direz alors que ce n’est pas une liberté mais un devoir. Le devoir s’impose, la liberté est un choix. Choisissons donc ! Choisissons la voie de la raison et du bon sens.
Cette loi a peu de chance d’être promulguée, car venant de l’opposition et étant barrée par les lobbies, mais elle a cependant le mérite de soulever un débat, celui qui oppose les libertés à l’écologie. Jusqu’à quel point devons-nous limiter nos libertés au nom de la préservation de la planète ? Comment concilier économie et écologie ? Ces questions, apparemment, le Grenelle de l’environnement n’y a pas entièrement répondu. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 novembre 2008 14:32

    Décidémment, les Verts sont contre le progrès, ils n’ont rien compris à notre époque

    Vive les terrasses chauffées en plein hivers, comme ça on peut se griller une clope et puis l’été, partir à Dubaï, il paraît qu’il y a une piste de ski en plein désert


    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 13 novembre 2008 14:45

      Quel dommage de ne pas profiter de nos si belles plages (Amoco Cadiz, Torre Canyon, Prestige...) en hiver ! Il devient vraiment urgent de développer les plages chauffantes. Agissez en participant à notre pétition, écrivez vite à Monsieur Borloo !!!


      • pdeoliveira 13 novembre 2008 14:50

        Les écologistes se décrédibilisent en menant ce genre de combat. Oui, il faut lutter contre le réchauffement, mais il faut aussi savoir prioritiser les mesures à prendre. Que l’on s’attaque aux rejets industriels et au transports routiers avant de supprimer l’autorisation des chauffe-terrasses qui est un phénomène tout à faut marginal.


        • Trashon Trashon 13 novembre 2008 15:01

          Je vais vous donner un exemple de priorité en marière d’écologie : ne pas rajouter de sources de pollutions sous pretexte qu’il en existe déjà des plus polluantes !!!




        • Frédo45 Frédo45 13 novembre 2008 18:25

          Ce n’est plus un phénomène marginal et des chauffages extérieurs allumés tout l’hiver, c’est quand même particulièrement ridicule.


        • Pie 3,14 15 novembre 2008 19:03

          Facile à dire quand on ne fume pas.

          Pensez aux dépenses que provoqueraient la suppression des terrasses chauffées . Tous les sirops, les cachets utilisés pour soigner les fumeurs enrhumés ou plus gravement atteints...

          Ces quelques bouteilles de gaz qui viennent au secours de notre pauvre sécurité sociale sont le prix à payer pour assurer la santé des fumeurs et des non fumeurs.


        • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 13 novembre 2008 14:52

          "Jusqu’à quel point devons-nous limiter nos libertés au nom de la préservation de la planète ?"

          Poser la question c’est déja y répondre.

          Et un monde sans humain ?

          Ah non, ils ne pourraient pas voter pour les Verts !!!


          • Yohan Yohan 13 novembre 2008 15:10

            Et pourquoi ne pas interdire les terrasses aussi


            • Frédo45 Frédo45 13 novembre 2008 18:26

              Constructif comme commentaire...


            • Liberty 13 novembre 2008 15:13

              Rectificatif, ce sont deux élus UMP qui ont avancé l’idée de supprimer les braséro ....

              Sauf que, si nous interdison les braséros il faudra aussi les interdire dans les gares et sur les chantiers de construction (ben oui, on ne bosse pas tous "bien au chaud")

              Pour aller à fond de cette logique stupide, il faudrait interdire le chauffage et la clim dans les voitures, l’énergie servant à alimenter ces éléments de confort étant le carburant par le biais de l’alternateur .
              (+ de résistance mécanique de l’alternateur = + de consommation)

              Tant que nous y sommes, calculons les conséquences pour l’assurance maladie des événtuels "coups de froid" des toxicomanes fumeurs dépourvus de chauffage ...

              Demain matin ce sera la prohibition, le tabac restera en vente (ça rapporte du fric) mais la maréchaussée aura l’ordre de tirer à vue sur les fumeurs ...

              Un petit rappel de la réalité des trous dans nos finances nationales  :

              7,8 milliards des taxes sur le tabac ne sont pas reversées.

              3,5 milliards des taxes sur l’alcool non reversées à la SECu.
              1,6 milliards des assurances automobile ...
              1,2 milliards des industries polluantes ...
              2,0 milliards sur la TVA...
              2,1 milliards sur les contrats aidés...
              1,9 milliards de retards de payement des entreprises...

              = 20,1 milliards d’euro !!!

              En réalité la SECu est excédentaire de 9 milliards d’euro .

              Essayez donc de ne pas payer vos impôts et vous verrez rapidement l’huissier à votre porte .(frais d’huissier à votre charge)


              • Frédo45 Frédo45 13 novembre 2008 18:29

                Si vous aviez lu mon article, j’ai bien expliqué que loin de moi était l’idée de vivre sans confort mais il y a uen différence entre la personne qui bosse dans le froid et le type qui se grille une clope en terrasse. Le second, il a le choix !!! Et son choix, il n’a qu’à l’assumer !!!


              • Serpico Serpico 14 novembre 2008 15:37

                Fredo45 "Si vous aviez lu mon article, j’ai bien expliqué que loin de moi était l’idée de vivre sans confort mais il y a uen différence entre la personne qui bosse dans le froid et le type qui se grille une clope en terrasse. Le second, il a le choix !!! Et son choix, il n’a qu’à l’assumer !!!"

                *************

                C’est le choix du propriétaire de l’établissement.

                Si vous parlez du fumeur, eh bien le travailleur aussi a fait un choix. Il n’a qu’à l’assumer.

                Il faut vraiment être un champion de la masturbation intellectuelle pour vouloir dénicher à tout prix un sujet d’indignation !

                Le jour où les verts me garantiront la vie éternelle, j’arrêterais de fumer.


              • roOl roOl 13 novembre 2008 15:16

                Il est clair que ca tourne au ridicule.

                Tant de chose a interdire ou a revoir sur le plan ecologique que les chauffe terrasses.


                • Fergus fergus 13 novembre 2008 16:11

                  Personnellement, je suis moins pour l’interdiction des braseros sur les terrasses de cafés que pour celle de ces immondes bâches de plastique qui prolifèrent et constituent une pollution visuelle jusqu’au coeur des quartiers historiques. Beurk !!! 


                  • si_près_si_loin 13 novembre 2008 16:14

                    Je cite "Il en va de la survie des êtres vivants sur la planète et chaque petit effort allant dans ce sens sera bénéfique à l’Humanité, chaque gaspillage augmentera les dangers."

                    Dans ce cas, il n’y a cas autoriser le tabac a nouveau : plus de morts d’un cancer = moins d’emission polluantes liées a l’activité humaine ...

                    La boucle est bouclée : qu’on nous fiche donc la paix au lieu de tenter de légiférer en permanence smiley


                    • K K 13 novembre 2008 16:40

                      Bonjour cer capitaine, excellente sugestion. Et puis après tout, interdisons aussi le chauffage : ça peut tuer. Et l’électricité aussi ! Les khmers verts sont parmi nous !


                    • Kalki Kalki 13 novembre 2008 16:46

                      Oui et la cupidité et la connerie et l’hypocrie et la facilité et l’envie ...
                      peuvent tuer.

                      Il y a des règles qui devraient être inné pour tous, tellement cela va de soit, par exemple respecter les autres.

                      Pouvoir regarder nos enfants droits dans les yeux :
                      Vivre de facon a ne pas donner la mort à nos ENFANTS.

                      C’est sur, si la folie l’emporte on pourrait cramer la planète en un claquement de doigts ? Ca serait festif c’est sur !


                    • K K 13 novembre 2008 19:45

                      Ne vous enervez pas... Si les gens ne sont pas obliges d’etre dehors, il n’y a aucune raison de maintenir ces terrasses chauffees. C’est la stupidite de l’integrisme de la loi anti tabac qui a cree ce besoin. Il y avait d’autres solutions : salle fumeur par exemple


                    • fhefhe fhefhe 13 novembre 2008 16:24

                      Scandaleux !!!!!
                      Proprement Scandaleux... !!!!
                      Si la cigarette est si toxique , pourquoi ne pas mettre le "logo" inhérent aux Poisons... ?.!!!
                      Ma "clope" pollue plus que le gaz d"échappement des voitures ?





                      • Kalki Kalki 13 novembre 2008 16:50

                        Il n’y a pas de petit maux, il n’y a pas de petite culpabilité.

                        La culpabilité n’est pas une chose qui se divise.
                        C’est une chose qui se partage.

                        Si tout le monde roule en voiture, si tous les gens fument,
                        leur culpabilité n’est pas divisible, ils sont tout autant coupable des effets et de tout les concéquence directement liés.
                        Des concéquences qui s’accumulent, et qui ne sont pas du niveau d’un seul cas, d’une seule personne.

                        Arrêtons là l’hypocrisie.


                      • K K 13 novembre 2008 19:40

                        OK... Bon dans ce cas, on laisse les gens fumer dans une piece à l’intérieur et on oublie les chauffages extérieurs. C’est plus simple comme ca. C’est une loi stupide qui a cree ce besoin que vous reprouvez.


                      • lanoux 14 novembre 2008 09:37

                        l’hypocrisie c’est de taper sur le citoyen lambda plutot que de taper sur l’industriel ! Mais c’est tellement plus facil de dire, bouuuuuuu le vilain pollueur avec sa clope et sa chauferette, bouuuuu le vilain pollueur avec sa voiture.....mais bon, quid des salles fumeurs ? quid du droit du cafetier à décider si son établissement sera fumeur ou non (cf l’espagne, eux ont le droit de choisir !!!!), ou encore quid de la voiture à moteur à air comprimé inventé par MDI ???


                      • Kalki Kalki 14 novembre 2008 13:42

                        IL n’y a pas de petit maux , pas de petit culpabilité.

                        La diffèrence c’est que vous croyez qu’en libérant ou en vous libérant vous atteindre un systeme supremement juste.

                        Ce n’est pas le cas.

                        http://www.agoravox.fr/forum.php3?id_article=45745&id_forum=1868952

                        Dans le cris de désespoir du ’faible’, il y a tout l’intransigeance du fort.

                        La victime voudrait bien prendre la place des persécuteurs ? c’est ca la solution ?

                        Il faut commencer à être à la hauteur de ses convictions pour pouvoir être crédible ( avec les autres et avec soi).

                        http://editions-hache.com/essais/kaczynski/kaczynski1.html#section6

                        Mais pour beaucoup de gens, c’est par le biais du processus de pouvoir — avoir un but, faire un effort AUTONOME et atteindre ce but — que l’estime de soi, la confiance en soi, et un sentiment de pouvoir sont acquis. Quand quelqu’un n’a pas l’occasion de se colleter avec le processus de pouvoir, les conséquences sont (en fonction de l’individu et de la façon dont se disloque le processus de pouvoir) l’ennui, la démoralisation, une faible estime de soi, des sentiments d’infériorité, du défaitisme, de la dépression, de l’anxiété, de la culpabilité, de la frustration, de l’hostilité, des mauvais traitements à la femme ou aux enfants, un hédonisme exagéré, un comportement sexuel anormal, des troubles du sommeil ou de l’appétit, etc.

                        Et ainsi attaché à des activités compensatrices, comment pourrait on être objectif, ne serait ce qu’un peu.

                        Attaché que l’on serait à notre morphine psychoactive. Comment pourrait on ne pas être hypocrithe ?

                        Peut etre en disant qu’il y a des choses plus grâve ?

                        Non, c’est de l’humain que le système doit être constitué, il devrait en être la base.
                        Un système qui refuserait l’humain serait une machine infernale et absurde.
                        Car elle n’aurait pas pour objectif l’humain.

                        Et l’humain aurait le droit à la place de rouage mecanique, ou l’activité même la plus négative, la plus destructive serait justifié dans le systeme pour interet économique. Et pour l’humain lui meme , il se justifierait car cela va de soit, c’est nécessaire , normal, et ca ne fait pas de tant de dégas.


                      • K K 13 novembre 2008 16:36

                        Decidement, de la goujaterie et sans gene des fumeurs, on vire vers le diktat et l’intolerance des non fumeurs.

                        On pouvait penser qu’apres avoir bouté les fumeurs hors des batiments, les vainqueurs, satisfaits et au chaud, les auraient regardé tranquilement se geler avec leur dérisoire megot sur les terrasses sommairement chauffées et qu’une paix tacite s’imposerait...
                        Mais non, cela ne suffit pas ! Il y en a qui risquent d’échapper au cancer, réduisons ce risque en les faisant crever de pneumonies. Et pour cela, rien de plus simple : supprimons toute source de chaleur là où les derniers fans de l’herbe de Nicot se réunissent (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Nicot)

                        En plus, certains estimaient que les bars et pubs seraient les grands gagnants, des foules de non-fumeurs viendraient de nouveau consommer dans les etablissements ... C’est très loin d’être le cas. Non fumeur, je me réjouissais de l ’existance des salles fumeurs et salles non fumeurs. La lise dehors a été pour moi une étape stupide, mais là.. interdire le chauffage... C’est de la haine ou quoi ?


                        • Rayves 13 novembre 2008 17:03

                          Quelle liberté essentielle que de disposer de terrasses chauffées !
                          La planète que nous habitons a eu le mauvais goût de nous infliger des saisons : chaud l’été, froid l’hiver ! Quel scandale ! Ainsi, le fait d’avoir chaud en hiver et froid en été est-il devenu, via climatiseurs et autres parasols chauffants, le comble du bonheur artificiel  !

                          Bientôt, le problème ne se posera plus : chaud pour tout le monde et tout le temps... si nous en réchappons.

                          Une nouvelle à méditer : les astronomes chercheurs de planètes extra-solaires réalisent, au fil de leurs découvertes, que notre système solaire semble de plus en plus comme un cas unique dans tout l’univers, le seul certainement à avoir engendré la vie !

                          Que tous les cons qui pensent que se les geler dehors en plein hiver est une atteint à leur liberté s’embarquent vite pour une autre planète.


                          • K K 13 novembre 2008 19:36

                            Bon, alors laissez les rentrer dans les batiments. Ce qui est ubuesque, c’est d’obliger des gens à être dehors dans le froid. Et je ne fume pas, mais je trouve qu’une salle fumeur faisait bien l’affaire et dans ce cas il n y avait nul besoin de chauffage exterieur.


                          • jolala jolala 13 novembre 2008 19:04

                             Chauffer les terrasses, c’est ubuesque. Je propose également le creusement de trappes à nobles, et de mettre à disposition des passants des petitsbouts de batons pour enfoncer dans les oneilles des consommateurs. Un peu d’ordre, SVP, et qu’on rigole un peu. C’est rare.


                            • Internaute Internaute 13 novembre 2008 19:43

                              Il faudrait aussi supprimer les chaussures. On marche trés bien pieds nus et la frabication des souliers consomme l’énergie de la sacro-sainte Humanité avec un grand H.


                              • Pierre 13 novembre 2008 20:06

                                Et si on interdisait la connerie ?


                                • K K 13 novembre 2008 20:32

                                  vous etes dur avec moi smiley


                                • maxim maxim 13 novembre 2008 20:12

                                  bonjour ....

                                  je m’appelle Maxim ,je vis en Seine et Marne ,limitrophe du Loiret ,et je n’ai encore jamais vu d’article aussi nul que ce machin ,digne d’un gamin de 10 ans " c’est pas beau des trucs qui chauffe les terrasses parce que ça détruit la planète ".....

                                  et bien moi,Monsieur l’auteur ,je ne suis pas fumeur ,mais j’aime bien être en terrasse en hiver ,parce que dans les troquets ,je me sens confiné ,mon épouse également ,on prend ,elle son thé et moi un chocolat chaud ,on est bien ,on n’entend pas les braillements de la musique à la con ,ou les résultats du foot et du tiercé sur l’écran mis à l’intérieur .....

                                  et les écologistes qui veulent nous dire comment il faut vivre ,respirer ,se vêtir ,et tout un tas d’autres conneries ,alors qu’ils viennent avec leur Renaut 4 l ,ou leur Deudeuche encore plus polluante qu’une Mercos v 12 !....

                                  ces écolos nous emmerdent royalement ,qu’ils se tirent dans une ile ,ils auront l’air pur,les petits oiseaux ,et pourront se balader le cul nu !


                                  • Marc Bruxman 13 novembre 2008 20:43

                                    C’est clair moi les écolos qui me font le plus marrer c’est ceux qui mettent pas la clim’ dans leur bagnole et ouvrent les fenêtres. Comme ils n’ont pas voulu d’ordinateur de bord parce que l’électronique pollue ils ne voient pas le bilan énergétique de leur bétise.

                                    Y’a aussi ceux qui partent en vacances avec les vélo sur le toit de la caisse sans s’appercevoir que rien qu’en carburant ils auraient mieux fait de racheter un vélo au carrouf’ du coin tellement la prise d’air est importante. 

                                    L’écologie a cessé d’être scientifique pour devenir politique. En conséquence, ce qui était à la base un outil pour préserver la planête ne sert plus à rien, son discours étant noyé dans une tonne de merde gauchisante ou non scientifique. 



                                  • marin marin 17 novembre 2008 14:19

                                     
                                    cher Maxim, j’ai rarement vu de réaction aussi puérile. "et bien moi mossieur, j’aime bien être en terrasse l’hivers", digne d’un môme pourri gâté de 10 ans effectivement ! 

                                    Pas étonnant qu’on aille dans le mur avec ce type de réaction égoïste, à la vision aussi limitée 

                                    je suis fumeuse et je me pèle les miches mais je préfère ça que de chauffer la rue. chauffer dehors ! c’est vraiment de l’argent jeté par les fenêtres ! c’est une abberation que même un enfant de 10 ans doit pouvoir comprendre ! 

                                    SOYONS JUSTE UN PEU COHÉRENTS DANS NOS ACTES ET NOS DISCOURS !


                                  • marin marin 17 novembre 2008 14:24

                                     
                                    cher Maxim, j’ai rarement vu de réaction aussi puérile. "et bien moi mossieur, j’aime bien être en terrasse l’hivers", digne d’un môme pourri gâté de 10 ans effectivement ! 

                                    Pas étonnant qu’on aille dans le mur avec ce type de réaction égoïste, à la vision aussi limitée 

                                    je suis fumeuse et je me pèle les miches mais je préfère ça que de chauffer la rue. chauffer dehors ! c’est vraiment de l’argent jeté par les fenêtres ! c’est une abberation que même un enfant de 10 ans doit pouvoir comprendre ! 

                                    SOYONS JUSTE UN PEU COHÉRENTS DANS NOS ACTES ET NOS DISCOURS !


                                  • Marc Bruxman 13 novembre 2008 20:39

                                    Eh oui, on paie plein de cons qu’on affuble du titre de député pour qu’ils pondent de la merde dans ce genre. 

                                    A quand l’interdiction de péter vu que ca dégage du méthane ? Ah oui peut être qu’il va falloir se rentrer un bruleur dans le trou du cul pour dégrader ce méthane ! ! ! Parce que vous voulez savoir la plus grosse source de gaz à effets de serre ? Le pet de vache !

                                    Ah oui pis plus simple on est con de ne pas y avoir pensé plus tot ! Interdisons de respirer ! Quand vous respirez vous consommez de l’oxygéne et produisez du dioxyde de carbonne producteur d’effet de serre. Diantre, à chaque fois que ch’tit n’écolo va respirer l’air pur, il contribue à tuer des ours polaires ! ! !

                                    Et par ailleurs, il aurait suffit d’autoriser les espaces fumeurs dans les bars à condition qu’ils soient séparés de l’espace non fumeur par une cloison étanche. D’autres pays européens l’ont fait comme cela. Comme ca le non fumeur et le fumeur ont tous les deux la paix ! Mais comme d’hab il faut que le politique fasse chier pour montrer qu’il existe. 

                                    De plus en plus les écologistes intégristes se comportent de façon digne des totalitaires. Heureusement qu’ils n’ont pas le pouvoir ! Le vers est dans le fruit !




                                    • JL JL 14 novembre 2008 11:07

                                      Bruxman écrit : ""De plus en plus les écologistes intégristes se comportent de façon digne des totalitaires""

                                      L’interdiction de fumer dans les restaurants est une excellente chose. Pour ma part je n’allais jamais dans les resataurants qui n’offraient pas une salle vraiment séparée. Par ailleurs, j’ai remarqué que depuis l’interdiction, on y voit beaucoup plus de familles qu’avant.

                                      Pour ce qui concerne les bars : perso, je regrette qu’il soit interdit d’y fumer, pour deux raisons : probablement que la clientèle y est en majorité composée de fumeurs. Deuxièmement, parce que depuis, les trottoirs sont encombrés de tous ces gens assis là qui seraient mieux à l’intérieur.

                                      Enfin et surtout, Je ne crois pas que ce soient les écolos qui ont réclamé l’interdiction de fumer dans les bars, mais que ce sont les restaurateurs qui ont exigé que l’interdiction soit généralisée aux bars pour la bonne raison que si cela n’avait pas été, il y aurait eu des pb de conlits, à savoir : qui est bistrot, qui est restaurant. Voilà ce qui doit être dit.


                                    • sacado 14 novembre 2008 13:30

                                      "Parce que vous voulez savoir la plus grosse source de gaz à effets de serre ? Le pet de vache !"

                                      Justement, et très sérieusement, pas mal d’écolos (au sens large, pas seulement les encartés ou les déclarés tels) remettent en cause la consommation excessive de viande dans nos pays, entre autres pour ces raisons. Moralité : vous voulez réduire vos émissions de gaz à effet de serre ? Gardez la bagnole et mangez moins de steacks, c’est mieux que l’inverse.


                                    • Marc Bruxman 14 novembre 2008 14:07


                                      							

                                       
                                      								Il est possible que « l’ecolo politique » au sens de Bruxman se trompe d’un point de vue scientifique et du bilan énergétique en laissant sa fenêtre ouverte au lieu de mettre la clim, (encore faudrait-il le prouver... )

                                      Tu peux le vérifier. La prochaine fois que tu prends ta voiture, une fois la vitesse de croiséire atteinte sur l’autoroute, regarde sur ton ordinateur de bord la conso instantanée avec la clim. Puis tu coupes la clim et tu ouvre les fenêtres. Et la au surprise, tu dépasse allégrement les 15 litres au 100 avec les fenêtres ouvertes dans une berline. Il aurait presque était plus écolo de rouler en 4x4 avec la clim ;) Ah oui parce que cette même Berline même à 200 sur l’autoroute en Allemagne (ou c’est légal) elle dépassait guère les 11 litres au 100. (Le test de la fenêtre a été fait à une vitesse bien plus basse parce que vu la prise d’air c’est un coup à se planter). 

                                      Mais même en admettant qu’il commette une erreur, au moins, en le faisant il montre que, contrairement aux crapules libérales de votre espèce, il est attentif et concerné par le problème.


                                      Il suffit pas d’être attentif et concerné, il s’agit de ne pas faire n’importe quoi. C’est la différence entre la science et la politique. 

                                      Et excusez moi mais jusqu’à présent heureusement qu’il y a des gens pour financer de la R&D dans les énergies nouvelles, les panneaux solaires et les voitures moins consommatrices d’énergie. La réponse au problèmes écologiques c’est de l’investissement et des sciences, pas de la branlette. 

                                      Lorsque grâce aux libéraux et à leur irresponsabilité l’humanité aura accompli son suicide écologique, il sera trop tard pour s’apercevoir qu’il aurait fallu les pendre à des crocs de boucher…

                                      Délicatesse habituelle de Léon. Ce qui est bien c’est que le piaf me reproche d’être grossier, mais vous n’êtes pas seulement grossier, vos métaphores d’appel à la violence sont très explicites. 

                                      Il semblerait que l’histoire ne vous ait pas servi de leçon. Pourtant il me semble que vous avez été directement concerné par la révolution de 1917 non ? Vous espérez quoi ? La refaire à l’envers pour venger votre famille ? 


                                    • ombrageux ombrageux 13 novembre 2008 22:07

                                      Je trouve particulièrement stupide de chauffer l’extérieur, c’est ce que l’on apelle du gaspillage pour rien.

                                      Je ne suis pas fumeur mais il m’arrive de prendre un café en terrasse en hiver, comme je suis correctement couvert ça ne me gêne absolument pas qu’il n’y ai pas de brasero à ces terrasses.

                                      Je crois en effet qu’il faudrait une loi pur interdire ces braseros sur les terrasses, rester dehors 3mn (c’est à peu prés le temps qu’ils faut pour fumer une cigarette) ne va pas tuer les fumeurs et si ça en dissuade quelques uns d’en griller une, c’est autant de gagné pour leur santée.


                                      • Sébastien Sébastien 14 novembre 2008 09:07

                                        Bientot les verts nous interdiront de peter...


                                        • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 09:54

                                          Voilà où la bétise mène, je suis foncièrement écolo, pourtant je suis effaré par la stupidité que peuvent trimballer les intégristes qui ne font que disqualifier le combat nécessaire au bien être de la planète.

                                          Un brasero c’est quoi en rapport à un avion qui fait Paris New York, c’est quoi face à un grand prix de F1, et de tous ces intégristes je voudrai savoir quel est celui qui s’engage dans la pédagogie des économies.

                                          Quand il y a possibilité de faire économiser, sinon gagner de l’argent à tout un chacun par quelques adaptations simples du milieu de vie, il n’y a plus personne, les intégristes du haut de leur estrades sont incapables de proposer une synthèse à quiconque leur demande.

                                          Pas un seul ne collecte les données rentables, les luttes utiles à mener, les preuves des dérives, mais un petit fait, une anecdote et les voilà au créneau à nous refaire le coup de Trafalgar, à croire qu’ils sont payés à saborder la cause qu’ils prétendent défendre.

                                          Il y en a marre des écolos de salon, la seule véritable manière de se faire respecter ils la négligent, les seuls ridicules combats qu’ils déclenchent les font passer pour des connards.


                                          • Bois-Guisbert 14 novembre 2008 10:02


                                            S’il est compréhensible que ces commerçants voient en cette proposition une atteinte nouvelle à leur activité, il serait bon aussi qu’ils comprennent que l’environnement dépasse toute donnée économique. Il en va de la survie des êtres vivants sur la planète et chaque petit effort allant dans ce sens sera bénéfique à l’Humanité, chaque gaspillage augmentera les dangers.

                                            Les écologistes seront pris au sérieux, le jour où ils se lanceront dans un combat sans trêve ni merci contre l’immigration en provenance du tiers monde.

                                            Non seulement, cette immigration accroît la charge démographique que doit supporter le territoire européen en général et français en particulier, mais encore elle transforme, 
                                            ipso facto, de petits pollueurs de pays sous-développés en moyens pollueurs de pays développés.

                                            Le bilan environnemental de l’immigration est donc totalement négatif. En s’associant aux différents processus de l’invasion, les écoluchistes apparaissent pour ce qu’ils sont, des fouteurs de merde en lutte contre notre civilisation et notre société.


                                            • beubeuh 14 novembre 2008 10:56

                                              L’immigration étant en bonne part due au changement climatique (et oui, la désertification qui provoque l’exode rural dans le sahel, vous connaissez ?), lui-même causé par les émissions de gaz à effet de serre des pays industriels, il faudrait que les pays riches deviennent pauvres pour arrêter l’immigration. Un bon moyen d’y arriver est de persvérer à gaspiller nos ressources pour nourrir une bureaucratie plétorique et dépassée dans le but de chercher des noises aux immigrés. La lutte contre l’immigration, qui consiste essentiellement à transformer les immigrés légaux en immigrés illégaux, deviendrait alors l’emblême de la Civilisation à laquelle vous prétendez, dont l’absurde serait le principe moteur.

                                              Bref, votre xénophobie obsessionnelle vous amène à des raisonnements bien tortueux, je trouve.


                                            • beubeuh 14 novembre 2008 11:01

                                              Bon et sinon chez moi je met pas le chauffage, donc est-ce que j’ai le droit de me griller ma clope en buvant ma bière avec mes amis dans un endroit chauffé sans qu’on me traite de génocidaire d’ours polaires ?

                                              On ferait mieux d’interdire les cafés, tout simplement, puisque c’est la direction vers laquelle on se dirige inexorablement. Cela ferait des économies d’énergie considérables en plus.


                                            • Zawgyi 14 novembre 2008 11:03

                                              C’est vrai, non seulement ils sont pauvres, mais en plus ils ne nous laissent plus polluer tranquillement ! Combien aurait coûté le clavier sur lequel vous avez tapé ce commentaire M. Le Pen, si le petit Wong, 15 ans, n’avait pas travaillé 16 heures hier pour qu’il puisse vous être livré par contenaire (après un bon dégazage en mer), puis par camion jusqu’à votre domicile ? Ils n’ont qu’à rester chez eux cette bande d’arriérés, n’est-ce pas ? Surtout, n’oubliez pas de leur transmettre le message la prochaine fois que vous prendrez une bétaillère Air France pour un long week-end RTT (eh oui, tout le monde ne travaille pas 20 h par jour) que vous irez passer chez eux en vacances au Club Med. Au programme du séjour : chambre climatisée, piscine eu milieu du désert, langoustes pêchées à 500 km de là et livrée par camion réfrigérant et achat de tee-shirt à 1 euros pièce, après un âpre marchandage auprès du petit vendeur qui ne vit qu’avec 30 euros par mois. N’oubliez surtout pas de leur dire à tous qu’ils n’ont pas le droit de rêver à une vie meilleure, car après tout, ils ne l’auront pas avec les boulots et le logements de merde qu’on leur réserve chez nous. Alors, demandez-leur surtout de ne pas émigrer chez nous. Après tout ça pollue, c’est pas bien. Tout le monde, eux et nous, est bien plus heureux quand ils restent chez eux, dans la pauvreté, pour fabriquer nos produits de consommation. Ben oui, il ne faudrait pas que le sprix augmentent surtout : on y tient à notre pouvoir d’achat nous. Sinon, on ne pourra pas repartir l’an prochain pour leur acheter leur tee-shirts à 1 euros pièce. C’est logique non ?


                                               


                                            • Zawgyi 14 novembre 2008 11:06

                                              Tout à fait d’accord avec votre propos : la meilleure solution reste encore de réduire de manière volontariste notre population. Mais, je me suis fait traité de nazi quand j’ai écrit un article sur le sujet. Je pense qu’il y a des résistances culturelles, religieuses, qui font que les humains ne sont pas prêts à accepter qu’ils sont une espèce animale comme les autres, qui n’a rien de sacré, ou plutôt sacrément conne, puisque c’est la seule a saccagé, déséquilibrer de manière volontaire son milieu de vie, son écosystème, entrainant ainsi sa propre perte, alors qu’elle a les moyens technologiques et intellectuels de corriger ses erreurs. Il s’agit de lourdeurs culturelles qui ne sont pas prêtes de disparaître.

                                              En tous cas, je suis content de voir que je ne suis pas le seul à penser que la démographie doit être l’une des priorités.


                                            • Bois-Guisbert 14 novembre 2008 11:46

                                              "Prouvez moi que la vie humaine est "sacrée"."

                                              Je viens de le faire, mais puisque vous ne m’avez pas compris, demandez donc à un abolitionniste...

                                              "Avec une notion aussi arbitraire que le "sacré" il suffira juste déclarer comme "non-sacrés" certaines catégories humaines ..."

                                              Mais c’est très exactement ce qu’il s’est passé. C’est bizarre, dans un sens, vous ne comprenez pas, et dans l’autre, vous comprenez très bien...


                                            • Zawgyi 14 novembre 2008 11:59

                                              Vous confirmez donc ce que je dis : il s’agit bien de résistances culturelles et religieuses tenaces... En Afrique, comme vous le sous-entendez, ou ailleurs, quand on lit vos propos. Je rejoints mon collègue : vos propos ne prouvent en rien que l’homme est un être sacré, vous partez simplement de ce postulat. Et vos raccourcis sont assez peu convainquants : a-t-on besoin de sacraliser qqch pour le protéger ? Tue-t-on tout ce qui n’est pas sacré ? Ne tue-t-on pas au nom du sacré, ou justement ce qui est sacré ? Quoiqu’il en soit, vous prouvez mes dire : il s’agit bien encore d’un tabou, même dans nos sociétés dites "modernes". Mais il n’en reste pas moins que d’un point de vue raisonné, raisonnable et dépassionné, la démographie reste l’un des enjeux et défis majeurs de notre époque.


                                            • Bois-Guisbert 14 novembre 2008 13:33

                                              Trés bien, la vie humaine est "sacrée" selon vous

                                              Non, non, pas selon moi ! Pas du tout ! Moi, je suis favorable à la peine de mort.

                                              La vie humaine est sacrée selon la religion des droits de l’homme, le politiquement correct et la Pensée unique, trois bidules qui me sont aussi étrangers l’un que l’autre, mais dont je me faisais en quelque sorte le porte-parole...

                                              C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je vous avais conseillé de voir cela avec un abolitionniste, plus compétent que moi en la matière.


                                            • Serpico Serpico 14 novembre 2008 10:25

                                              Ils n’ont vraiment rien à foutre. C’est du harcèlement.

                                              Ces verts, en plus d’être parfaitement inutiles 99% du temps, ne font que lâcher la proie pour l’ombre.

                                              Bientôt ils vont venir nous emmerder à domicile. C’est quoi ce prosélytisme de merde ?


                                              • morice morice 14 novembre 2008 10:36

                                                 l’écologie vue par le petit bout de la lunette


                                                • JL JL 14 novembre 2008 11:25

                                                  Exigeons l’ouverture de bars fumeurs.

                                                  Autant l’interdiction de fumer dans les restaurants est une excellente chose, autant pour ce qui concerne les bars c’est une ineptie qui ne fait que déplacer les conflits, ce fil en apporte la preuve.

                                                  Je ne crois pas que ce sont les écolos qui aient réclamé l’interdiction de fumer dans les bars, mais que ce sont les restaurateurs qui l’ont exigé parce qu’ils craignaient que leur clientèle ne se déplace vers les bars mixtes. C’était un problèmes de frontières. Les députés ont botté en touche ce problème.

                                                  Il faut revenir sur cette interdiction dans les bars qui ne font pas restaurant et la maintenir dans les restaurants qui ne font pas bar. Pour ceux qui sont mixtes, il faut élaborer une solution originale.


                                                  • JL JL 14 novembre 2008 21:01

                                                    Il suffit d’assimiler les bars qui font restauration à des restaurants et y maintenir l’interdiction. On pourrait fumer seulement dans les bars purs. Nul doute que le bistrot resto d’à coté se hâterait de dénoncer des mauvaises pratiques, si d’aventure un voisin déclaré bar ne jouait pas le jeu.


                                                  • Jimd Jimd 14 novembre 2008 11:38

                                                    Tres interessant tout ces commentaires.
                                                    dommage que cela soit pollue par la discussion sur la cigarette car ces engins existaient bien avant et sont disponibles pour les habitations privees egalement.
                                                    je dirais que :

                                                    - bruler du gaz pour chauffer relache du co2 et donc contribue a un effet de serre.

                                                    - il semble que certains preferent leur liberte individuelle

                                                    Pour moi cela confirme que nous n’arriverons a rien sur le plan ecologique en comptant sur le bon sens et sur la bonne volontee des individus.

                                                    la seulle solution c’est le porte monnaie...vivement le jour ou le gaz coutera tellement cher que ces engins disparaitrons. idem pour l’essence, il faut qu’elle coute cher pour modifier les comportements.




                                                    • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 12:45

                                                      " la seulle solution c’est le porte monnaie...vivement le jour ou le gaz coutera tellement cher que ces engins disparaitrons. idem pour l’essence, il faut qu’elle coute cher pour modifier les comportements. "

                                                      Encore une réflexion de la même veine intégriste.
                                                      Oui il faut jouer du porte monnaie, mais plutôt que de se soucier d’augmenter les prix sans discernement, au risque de rendre encore plus pauvres les pauvres et riches les riches, ne croyez vous pas qu’il serait plus judicieux de rendre plus accessible ce qui peut remplacer le pétrole et le gaz ?

                                                      Avez vous vu le prix d’une chaudière gaz et comparez ensuite avec une pompe à chaleur + l’installation de ce qui va avant géothermique ou aérothermique.
                                                       Voilà dans quel sens il faut aller, baisser les prix aider le plus possible et non augmenter ce dont beaucoup ne peuvent se passer.

                                                      C’est ça l’intégrisme vert, répression, interdiction, stigmatisation, alors que la bonne voie est pédagogie, promotion et accompagnement.


                                                    • Jimd Jimd 14 novembre 2008 13:42

                                                      c’est sympa de se faire traiter d’integriste.

                                                      vous dites la meme chose que moi !
                                                      probablement me suis je mal exprime alors.

                                                      c’est une question de prix relatif et pas absolu.
                                                      le prix relatif doit aller en faveur des energies renouvelables.
                                                      ce qui veut dire du gaz et du petrole cher...relativement aux alternatives.

                                                      permettez moi de pensez tout de meme que ces petit chauffage individuel au gaz c’est du luxe pour riches...
                                                      relativement riches bien sur, d’habitants de pays riches.



                                                    • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 15:02

                                                      Vous souhaitez l’augmentation des prix de l’essence et du gaz pour rendre l’alternatif compétitif, moi je souhaite la baisse de l’alternatif, en laissant le prix de l’essence au prix actuel, si vous trouvez que c’est la même chose, pardonnez moi mais nous ne vivons pas dans le même monde.


                                                    • Jimd Jimd 14 novembre 2008 12:12

                                                      ce n’est pas un bon argument.
                                                      par exemple

                                                      - ce n’est pas parce que certains ne recycle pas que je ne recycle pas. je recycle car c’est deja ca.

                                                      - ce n’est pas parce que on respire plein de saloperies en villes qu’il ne vaudrait pas mieux ne pas fumer..(note, je suis fumeur mais je sais qu’en fumant je me bousille les poumons).

                                                      chauffer l’exterieur je suis desole, mais c’est un LUXE d’occidentaux nantis...vous defendez un luxe d’habitant de pays riche... c’est totalement suprficiel.
                                                      ensuite c’est vouloir manger des tomates en hiver, des fruits exotiques etc...

                                                      bien sur que c’est marginal, mais par contre les commentaires prouvent que beaucoup n’ont rien compris, car ce qui compte surtout, c’est le changement de mentalite et les actions incrementales !
                                                      Arretons de regarder les autres et de pointer le doigt. Agissons, meme si c’est de facon infinitesimale.



                                                    • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 12:56

                                                      Merci Ludo

                                                      Mais Jimd ne comprend pas que pour réussir il faut être aimé, les verts aujourd’hui sont ridicules parcequ’ils agissent exactement comme ceux qu’ils critiquent, sans montrer l’exemple et en jouant dans la répression.

                                                      Ce n’est pas parceque je vais recycler, et je le fait avec plaisir, que mon voisin va me suivre.
                                                      Par contre si en recyclant, je vois ma feuille d’impot diminuer avec force publicité, mon voisin recyclera allègrement. Comme pour l’essence et autre gaz que vous mentionnez plus haut, la preuve est que depuis qu’il y a une aide aux véhicules moins polluant les gens achètent plutôt ceux là, en serait-il de même dans le cas contraire ?
                                                      Le baton ne fait jamais changer les gens, la carotte, si.


                                                    • Jimd Jimd 14 novembre 2008 13:48

                                                      en fait je pense que nos positiosn ne sont pas si eloignees que cela.
                                                      je me fou des ecologistes, j’ai deja ecris la dessus.

                                                      je suis pour que les prix refletent le cout ecologique ce qui n’est pas le cas maintenant.
                                                      il faut bien sur des alternatives et le danger est un etranglement, hausse des couts et pas d’alternatives.

                                                      alors oui dans un sens ca serait un peu bete une loie sur ces engins de chuffage...mais ce que je trouve encore plus bete c’est que ces machin la existes !! ca demontre que nous avons beaucoup de chemin a faire car beaucoup de gens voient a peu pres que la planete va dans le mur, le changement de comportement necessaire a eviter le mur est encore bien loin....


                                                    • Philippe D Philippe D 14 novembre 2008 12:18

                                                      Il y a un côté dérisoire et pathétique dans cette proposition de loi.
                                                      On comprend l’idéee : Faire progresser une prise de conscience des gaspillages énergétiques auxquels nous nous sommes habitués.
                                                      Certes une telle interdiction permettrait d’épargner quelques centaines de tonnes de gaz, mais elle ruinerait à coup sûr certains bistrots ou restaurants, elle entrainerait des licenciements, elle priverait les villes d’une animation souvent sympatique autour des terrasses.

                                                      Il doit y avoir plus important et plus urgent qu’une telle mesurette impopulaire pour agir immédiatement :
                                                      Par exemple le chauffage des énormes hall d’expositions, des allées de centres commerciaux, des aérogares... et plus généralement de tous ces lieux immenses, conçus à des époques où l’économie n’était pas de mise. Quelques degrés de moins ainsi que des travaux d’abaissements de plafonds économiseraient bien davantage que quelques braséros en moins.
                                                      J’étais hier au salon de la Photo, Porte de Versailles, Hall 6 (qui n’est pas le plus grand) : A partir de 15 heures la température était telle qu’il devenait impossible de garder une veste sur soi. Vu la hauteur du batiment, la température sous toiture doit atteindre facilement plus de 35° et le volume de ces lieux est proprement gigantesque. Idem en pire à Villepinte et dans tous ces lieux d’expositions temporaires qui ont des hauteurs sous plafond de 10 à 25 mètres.



                                                      • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 13:03

                                                        D’accord avec vous.

                                                        Pathétiques, est le mot, ils s’inquiètent des braseros pendant que certains d’entre eux applaudissent la guerre en Afg ou en Irak, sans souci des armes à l’uranium, des millions de tonnes de kérosène gaspillées, des déchets chimiques ou autres laissés aux indigènes pour des décennies.

                                                        Pathétiques vous avez dit ? Pire encore...


                                                      • foufouille foufouille 14 novembre 2008 12:34

                                                        les ecolos sont devenus tres con des qu’ils ont accedes au pouvoir
                                                        en plus leur dirigeant sont des gros bobos qui pensent taxes ou "le bio est pas plus cher, il suffit de manger moins"


                                                        • jevois 14 novembre 2008 12:51

                                                          Ben, les verts ...y a du boulot pour plus d’un siècle à voir les tribulations des clopeurs qui aiment le confort douillé de la fumée du tabac à l’air libre en étant chauffé !


                                                          • La Taverne des Poètes 14 novembre 2008 13:03

                                                            Le programme en quelques siècles

                                                            On supprimera les chauffe-terrasse au nom de l’écologie,
                                                            Puis on supprimera la terrasse.

                                                            On supprimera le tabac au nom du cancer,
                                                            Puis on supprimera le fumeur.

                                                            On supprimera le chauffage
                                                            Au nom de la nature
                                                            Puis on supprimera la nature.

                                                            On supprimera le chauffe-eau
                                                            Au nom de l’eau,
                                                            Puis on supprimera l’eau.

                                                            On supprimera le chauffage aux SDF dans le métro
                                                            Au nom du sens de la cohérence,
                                                            Puis on supprimera la cohérence.

                                                            On supprimera la chaleur
                                                            Au nom de l’Esprit critique,
                                                            Puis on supprimera la chaleur humaine.

                                                            Ici, on supprimera les Écrits
                                                            Au nom des Commentaires,
                                                            Puis on supprimera les commentaires.

                                                            "On supprimera le Saint ?
                                                            Au nom du Génie,
                                                            Puis on supprimera le génie.

                                                            On supprimera le Prophète
                                                            Au nom du Poète,
                                                            Puis on supprimera le poète.

                                                            On supprimera l’Esprit, ?
                                                            Au nom de la Matière, ?
                                                            Puis on supprimera la matière.

                                                            Au nom de rien on supprimera l’homme ;
                                                            On supprimera le nom de l’homme ;
                                                            Il n’y aura plus de nom ;
                                                            Nous y sommes."

                                                            Armand Robin - Les Poèmes indésirables, 1945 (à partir des guillemets, le reste je l’ai modifié)


                                                            • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 13:08

                                                              La cohérence il y a longtemps qu’elle n’est plus que souvenir.

                                                              Pour le poète, attendons encore un peu, il finira bien par regagner ses pénates et laisser la taverne dormir.


                                                            • La Taverne des Poètes 14 novembre 2008 16:05

                                                              "Puis on supprimera le poète" : le passage préféré d’Emile Red. smiley


                                                            • Liberty 14 novembre 2008 13:30

                                                              On peut tout dire au sujet de l’écologie, cependant, il ne faut pas négliger que l’écologie est inexistante par rapport au système économique actuel.

                                                              L’économie libérale consiste à consommer toujours plus pour assurer une croissance incessante.
                                                              L’écologie n’y a pas sa place.

                                                              Si nous voulons parler d’écologie nous sommes obligés de parler de système économique .
                                                              L’engouement écologique dans un système capitaliste ultra libéral ne fais que de créer des taxes qui n’arrangent en rien l’écologie réelle.

                                                              Il y a un tournant de civilisation à prendre, ou à ne pas prendre, tout dépend de quelle façon nos "et litres" ont décidé de gérer les enjeux de demain face à la surpopulation .

                                                              Plus de population vivant de la même façon et dans le même système économique sera impossible à assumer, tant sur le plan politique (emploi social), que sur le plan écologique.

                                                              Il ne faut pas voir des signes partout, soit.
                                                              Mais il est indéniable que l’inaction en matière de réformes écologiques et économiques tend à prouver que la volonté n’est pas de sauver la planète, les population, l’avenir .

                                                              Comme dans toutes les crises et les guerres il y a "ceux du haut et ceux du bas".
                                                              Une bonne catastrophe écologique mondiale arrangerai bien nos élites qui se débarasseraient "naturellement", de millions de citoyens indésirables mendiant santé, emploi, niveau de vie correct...


                                                              • Gilles Gilles 14 novembre 2008 13:57

                                                                Le mieux

                                                                INTERDIRE LA CIGARETTE

                                                                et là écolos, cafétiers, tous seront contents. Ainsi que la sécu... mais pas le fisc


                                                                • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 15:10

                                                                  Il y a depuis 60 ans une facheuse habitude à tout interdire, pourtant nous vivons dans un monde qui se targue de libéralisme, cherchez l’erreur...
                                                                  Comme quoi malgré ce qu’en disent les libéraux, libéraliser ce n’est pas libérer, mais tout le contraire.

                                                                  On devrait demander à M. Larousse de supprimer le mot "autoriser" qui n’a plus aucun sens.


                                                                • Georges Yang 14 novembre 2008 16:55

                                                                  Encore une proposition ubuesque des khmers verts !
                                                                  La solution serait d’autoriser des bars fumeurs (et aussi d’autres non fumeurs) au lieu de pénaliser les bistrots


                                                                  • yvesduc 14 novembre 2008 21:10

                                                                    Entièrement d’accord avec l’auteur. Ces équipements le choquent.


                                                                    • yvesduc 14 novembre 2008 21:14

                                                                      ME choquent, pardon.


                                                                    • marin marin 17 novembre 2008 14:12

                                                                       
                                                                      cher Maxim, j’ai rarement vu de réaction aussi puérile. "et bien moi mossieur, j’aime bien être en terrasse l’hivers", digne d’un môme pourri gâté de 10 ans effectivement !

                                                                      Pas étonnant qu’on aille dans le mur avec ce type de réaction égoïste, à la vision aussi limitée

                                                                      je suis fumeuse et je me pèle les miches mais je préfère ça que de chauffer la rue. chauffer dehors ! c’est vraiment de l’argent jeté par les fenêtres ! c’est une abberation que même un enfant de 10 ans doit pouvoir comprendre !  

                                                                      SOYONS JUSTE UN PEU COHÉRENTS DANS NOS ACTES ET NOS DISCOURS ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès