• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’Union Européenne impose l’importation de 35 000 tonnes de (...)

L’Union Européenne impose l’importation de 35 000 tonnes de boeufs américains !

Ecologie, bio et santé sont incompatibles avec l’Union Européenne dont le but c’est le profit maximal des multinationales. On l’avait déjà remarqué avec la protection accordée au glyphosate. Un nouvel exemple le confirme avec un nouvel accord commercial ratifié début juin entre la commission européenne et Washington pour augmenter les importations de bœuf américain dans l’Union Européenne.

JPEG

Voilà donc pour ce qui est un des premiers résultats des dernières “élections” européennes. Les masques tombent d’autant plus vite que cette élection n’est qu’une farce, la commission européenne ayant toute autorité pour négocier et ratifier les accords commerciaux de libres échanges, le parlement n’étant qu’une chambre d’enregistrement pour donner une apparence démocratique à une institution supranationale l’Union Européenne qui ne l’est pas du tout.

Les agriculteurs premières victimes

Déjà victimes des importations massives de soja en direction du vieux continents, c’est les éleveurs et notamment les éleveurs de France qui témoignent régulièrement de leur désespoir devant l’effondrement de leurs revenus, qui sont les premières victimes de l’Union Européenne. La commission européenne vient en effet de ratifier un accord pour l’importation de 35 000 tonnes de bœufs américains sur le contingent de 45 000 tonnes d’importations autorisé, ce qui représente tout de même près de 6% des 6.5 millions de tonnes de viande de bœuf produite en Union Européenne. De quoi accroitre la pression sur les prix payés aux producteur.

Le but de la manœuvre de l’UE est de faire grimper la part des USA dans les importations de boeuf, au détriment notamment de l’amérique du sud ou encore de l’Australie. L’UE c’est l’indépendance des USA disent certain qui prétendent que c’est le seul moyen pour les pays européens de faire entendre leurs intérêts. La preuve que non.

Le marché passé par Bruxelles visent en réalité à sacrifier les éleveurs – et les principaux se trouvent en France et en Irlande pour ce qui concerne le bœuf – dans un accord commercial préservant notamment les exportations automobiles – essentiellement allemandes – menacées par Trump.

La porte ouverte vers le boeuf aux hormones, un non sens écologique

Cette décision de la commission européenne est un non sens écologique : mais pourquoi donc faire venir de la viande de boeuf d’outre atlantique alors que la production est suffisante en Europe ?

C’est également une porte ouverte dangereuse pour la santé des consommateurs : on ne connaît que trop les méthodes de production de l’agro industrie américaine. Antibiotiques, hormones… tout est bon pour maximiser le profit !

En matière d’agriculture aussi, le Frexit est une nécessité plus qu’urgente !

JBC pour www.initiative-communiste.Fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/lunion-europeenne-impose-limportation-de-35-000-tonnes-de-boeufs-americains/


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • tashrin 19 juin 17:15

    On se doutait bien que c’etait dans les ptites lignes du CETA et autres accords commerciaux du même accabit

    Après, la solution est assez simple : n’en achetez pas. C’est le seul bulletin de vote efficace. Si ces merdes existent, c’est parce que ca se vend.

    Lisez les étiquettes, n’achetez que du local, brut et aucun plat cuisiné.

    S’ils le vendent pas ils arreteront de nous en envoyer :)


    • Konyl Konyl 19 juin 17:44

      @tashrin
      Je suis parfaitement d’accord avec vous sur le fait qu’il suffit d’acheter.
      Mais il est plus simple de montrer du doigt Mc Donald que de changer ses habitudes débiles pour certains. Comme changer de téléphone chaque année...


    • leypanou 19 juin 19:05

      @Konyl
      Je suis parfaitement d’accord avec vous sur le fait qu’il suffit d’acheter 

       : il a dit exactement le contraire.


    • Doume65 19 juin 23:16

      @leypanou
      Là, tu lui cherches des poux.
      Konyl n’a pas été très rigoureux, mais on a, je pense, tous compris le sens de sa phrase incomplète. il est bien évidemment d’accord avec cette injonction formulée par tashrin « n’achetez que du local

       ».


    • L'Astronome L’Astronome 19 juin 23:44

       
      @tashrin
       
      Le boycott de telles bidoches est la seule solution. Maintenant, il va falloir décrypter le traçabilité du bœuf « merde in USA ».
       


    • Konyl Konyl 20 juin 16:34

      @leypanou

      il manquait le « pas » acheter effectivement, désolé :)


    • Le421 Le421 20 juin 17:36

      @L’Astronome
      Il sera aussi facile à trouver qu’un produit étiqueté « E » au Nutriscore...


    • foufouille foufouille 19 juin 17:16

      bio et santé est effectivement incompatible car les ricains sont tous morts.


      • JL JL 19 juin 17:59

        Concurrence libre et non faussée, qu’ils disaient, en sautant comme des cabris.


        • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 19 juin 18:11

          «  45 000 tonnes d’importations autorisé, ce qui représente tout de même près de 6% des 6.5 millions de tonnes de viande de bœuf produite en Union Européenne  »

          Z’êtes vraiment sûr de votre calcul  ? smiley smiley



          • Coriosolite 19 juin 18:39

            @Sharpshooter - Snoopy86

            Bonsoir,
            Hé oui !
            Encore un auteur qui a des problèmes avec les chiffres et les pourcentages.


          • Yaurrick Yaurrick 19 juin 19:42

            @Sharpshooter - Snoopy86
            Tout est bon pour attirer le chaland, y compris des erreurs aussi grossières.


          • Doume65 19 juin 23:22

            @Sharpshooter - Snoopy86
            Bien vu, on est plutôt à 0,7 %


          • Aristide Aristide 20 juin 08:35

            @Sharpshooter - Snoopy86

            Krasuki avait ouvert la voie du calcul approximatif .... Les chiffres c’est pas leur fort aux communistes ...


          • quid damned quid damned 19 juin 18:55

            Il doit y avoir une erreur, tout le monde sait que l’UE c’est paix, démocratie, protection (sociale et économique) et prospérité. D’ailleurs les US craignent le développement de l’UE qui par ailleurs nous protège du géant chinois (à part peut-être concernant les vignobles, les forêts, les aéroports, la concurrence btp, mais c’est tout, non ?).
            Je suis tout abasourdi.


            • Julot_Fr 19 juin 19:28

              Ils veulent pousser les petites exploitation a la banqueroute pour pouvoir racheter a bas prix.. tactique habituelle de Jon D rockerfehler pour tuer la concurrence.. les oligarque n’ont plus grand chose a nous piquer.. il reste donc les terre agricoles


              • Doume65 19 juin 23:23

                @Julot_Fr
                « il reste donc les terre agricoles »
                En France, ce sont les Chinois qui achètent les vignobles.


              • V_Parlier V_Parlier 20 juin 00:31

                @Doume65
                Mais pour les ricains il y a pour l’instant des terres agricoles moins chères et de très bonne qualité. En Ukraine par exemple...


              • baldis30 20 juin 07:15

                @Julot_Fr
                bonjour, 
                 le procédé ressemble effectivement un peu à ce qui se passa il y a une quarantaine d’années pour la noix mais partant d’une origine semi- privée/semi-publique .... et la visée sur des terres agricoles ...


              • Julot_Fr 20 juin 13:03

                Les chinois font de l’evasion fiscale, c’est restraint mais ce dont parle l’article est une declaration guerre contre les petites exploitation europeennes. Il s’agit pour le reseau globaliste (macon, multinationales, rostshit) de deposseder les gens de tout leur proprietes, y compris terre agricole pour un control total. Il me semble que le dereglement climatique (provoque par trainee blanche davion) est aussi utilise dans cette optique (meme si sa premiere fonction est de pousser taxe globale contre co2, voir accords de paris)


              • François Vesin François Vesin 19 juin 22:43

                Reconstituez les FTP

                Bloquez le Havre et coulez les bateaux s’il le faut !

                En attendant, ce sont les plus pauvres qui achètent

                cette barbaque frelatée avec la bénédiction de macron

                et des réseaux de la grande distribution...de merde !!!

                Cette pourriture avariée n’est pas distribuée à la cantine de l’Assemblée

                où siègent les représentants du peuple...bouffons de gauche

                et de droite qui ne représentent plus rien qu’eux mêmes...donc rien !


                • HELIOS HELIOS 19 juin 23:27

                  ... en marge de votre discours, je mange régulièrement de la viande américaine, celle exportée vers l’Amérique du sud qui pourtant est bien productrice et n’a pas besoin de boeuf etranger.

                  Cette viande est bien savoreuse, elle supporte la comparaison avec pas mal de viande qu’on achete ici, même chez des « petits » bouchers.

                  Je sais, il est de bon ton de critiquer la qualité, mais en l’occurrence, cette viande, si c’est la même que celle qui se vend en Argentine/Chili/Uruguay elle est parfaitement comestible et n’a pas plus d’antibiotique que celle que nous mangeons en France.

                  Bon, cela dit, evidement, nous n’avons pas besoin de l’importer, mais il faut bien savoir que si on veut commercer avec les américains, il faut bien leur acheter aussi quelque chose. Je prefererai clairement que nous achetions du maïs (pas trangenique naturellement) car en Europe on a un probleme car on ne trouve pas de maïs doux sur les marché, seulement quelques epis mal foutus sous blister et qui coute un bras. 

                  La-bas, par exemple, les epis (super épis avec de gros grains) se vendent en saison pour 1000 CLP... pesos chiliens = 6 ou 7 epis. soit 1,3 euros.... et tout cela se cultive tres bien, la preuve en France on le fait, mais uniquement pour les variété servant a alimenter vaches, cochons et volailles.

                  Et pour les maghrebophiles, au bout de la corniche de Casablanca en allant au sud, on peut manger des epis de maïs grillés qui ne sont importés de nulle part... ils poussent localement.

                  Bon, ciao....


                  • Old Dan Old Dan 20 juin 03:43

                    @HELIOS
                    (Rire !)
                    Détrompes-toi, la viande d’Amérique du Sud est aussi bourrée d’antibio, de vaccins et de glyphosate qu’au Nord...
                    .
                    [ J’y ai bossé 4 ans comme véto en élevage, héhé ! ]


                  • baldis30 20 juin 07:18

                    @Old Dan

                    bonjour,
                    « J’y ai bossé 4 ans comme véto en élevage »
                     Aux yeux d’helios et de la commission européenne vous êtes disqualifié ! 
                    Oulalalala, pas de compétences au nom de la CONcurrence libre et non faussée !  smiley
                    Seule l’ignorance doit être présente quel que soit le sujet ..... smiley


                  • HELIOS HELIOS 20 juin 09:56

                    @baldis30 et @Old Dan

                    Je dis bien qu’il y a autant de saloperies dans la viande sud américaine que dans la notre... mais pas plus.

                    Je ne défend personne, je veux simplement relativiser la colère et la partialité de ceux qui font un faux probés à ceux qui achetent(eront) de la viande de cette provenance.

                    Alors, oui, puisqu’on a la même viande et en quantité suffisante, il n’y aurait aucune raison d’en importer, mais la réalité économique n’est pas la réalité ni morale ni sentimentale.
                    Par exemple, mettez vous au bord de la route et dites moi pourquoi nous voyons autant de voitures qui ne sont pas des Renault ou des PSA ? Nous produisons suffisamment chez nous pourquoi acheter étranger ?

                    Vous voyez, personne ne vous oblige a quoi que ce soit, c’est le choix du citoyen.

                    Maintenant ne me faites pas dire ce que je ne dis pas :
                    Outre la liberté que je viens de vous exposer, je dis que la distorsion ne provient pas des traités ou des accords que nous passons, mais dans le traitement économique qui est absolument incompatible avec notre sécurité, nos interets économiques, sociaux mais aussi les interets de ceux qui produisent où qu’ils soient y compris en Amerique du sud, lisez :

                    §§§ nous n’avons pas le droit de ne pas équilibrer les conditions d’importation et de vente car cela nuit a nos producteurs et a nos consommateurs et a toute notre société et ses equilibres sociaux §§§

                    Cela veut dire clairement qu’il faut ..... .....
                    .....
                    Soit fixer des prix à la vente, identiques pour tous (encadrement) ce qui elimine la concurrence et de fait une certaine forme de loi du marché donc de lproduction etc, donc toujours des conséquences majeures sur notre type de société.

                    .....
                    Soit appliquer des droits, qualifions les pour l’instant de « fiscaux » qui permettent d’éviter les déséquilibres économiques et sociaux, c’est à dire mettre des droits de douanes pour que le cout de production dans notre système tenant compte de la solidarité, de la gestion collective de domaines économiques afin que ces importations et ses ventes chez nous, ne soient pas un moyen de contourner et/ou de ne pas se soumettre en toute légalité a ces règles d’organisation de notre société (économiquement et socialement parlant).

                    Je vous rappelle que cette dernière solution (douane) est un des chevaux de bataille de partis politiques injustement rejetés qui préfèrent garder la liberté de choix et de défendre notre société dans son système social et économique, et dont l’objectif est également de préserver l’emploi, le pouvoir d’achat etc...

                    Merci de m’avoir lu.


                  • Old Dan Old Dan 20 juin 03:37

                    Non seulement le marché colonise nos assiettes,

                    mais il crétinise aussi nos cerveaux, nos existences

                    et pollue notre environnement ! 

                    J’espère que la génération à venir sera moins stupide...


                    • Le421 Le421 20 juin 17:38

                      @Old Dan
                      L’espoir fait vivre...  smiley
                      J’ai quand même de gros doutes !!
                      Si il n’y a pas « d’appli » sur le doudou pour détecter les « merdes in USA », c’est mort !!


                    • Jean Keim Jean Keim 20 juin 08:34

                      Tant que l’étiquetage sur la provenance d’une denrée sera obligatoire, il sera toujours possible de n’acheter que ce qui nous conviens.


                      • zygzornifle zygzornifle 20 juin 09:42

                        @Jean Keim

                         Une étiquette ça se change , il n’y a qu’a regarder du coté de bio ....


                      • Habana Habana 20 juin 12:49

                        @Jean Keim
                        Vous avez déjà vu ça vous, l’obligation d’une étiquette avec la provenance ?
                        Lorsque c’est le cas c’est volontaire, sinon on voit à peine un « RPC » qu’on a cherché pendant 1 heure !
                        Et tout ceci est volontaire car le jour où il y a un drapeau du pays d’origine sur chaque produit, ça risque de bousculer le commerce !


                      • tashrin 20 juin 14:31

                        @Habana
                        euh... https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/etiquetage-et-tracabilite-des-viandes
                        C’est en principe obligatoire
                        Après c’est sur que si on supprime les postes de controleurs chargés de le verifier, c’est moins systematique
                        Le seul levier d’action c’est le consommateur. Meme si vous mettiez des macarons aux couleurs du pays, si les gens achetent sans regarder ou sans en tenir compte, ben ca change rien.


                      • Ruut Ruut 24 juin 07:38

                        @Jean Keim
                        Lorsque tu vois Pays bas ou Espagne c’est lequel qui est bon ?
                        Les étiquettes sont tout sauf claires.
                        Je ne parle même pas des étalage écris en gros origine France avec les produits dont la pastille collée indique origine Espagne....

                        Ou des produits sur l’emballage 100 % français avec presque tout à l’intérieur gravé made in china. (Surtout les jouets)

                        Alors les étiquettes….
                        Le nutri-score l’arnaque ultime pour enfumer le consommateur.
                        Défis : Trouve moi un jus de fruit pressé avec un score a A.


                      • Facochon Facochon 20 juin 08:49

                        Quelle est la contrepartie de cet accord ? Les véhicules Allemands ? Les céréales Françaises ? Si je suis d’accord avec le boycott de la viande Américaine aux hormones je m’interroge sur la nature complète de cet accord, ce que ne précise pas le billet, et je pense qu’il serait intéressant d’envisager l’autre face de la montagne ! L’informat C’est bien l’informat contradictoire c’est mieux !


                        • victormoyal victormoyal 20 juin 08:52

                          Merkel à genoux devant Trump...

                          P’tain foutons le camp de cette secte...ça URGE !


                          • HELIOS HELIOS 20 juin 09:59

                            @victormoyal

                            Ce que vous proposez c’est en fait, faire acte de souveraineté....

                            Il existe un parti politique (au moins) qui le propose, lisez les professions de foi des partis....


                          • zygzornifle zygzornifle 20 juin 09:41

                            Chic alors , plus besoin d’aller transpirer en salle pousser de la fonte il suffira de manger des bons steaks .....


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 juin 10:36

                              Bonjour,

                              .

                              Merci pour cet article !

                              .

                              Dommage que 98% des votants des 50% d’électeurs qui ont participé à la dernière élection européenne ont voté pour des partis politique PRO-UE et ainsi contre le FREXIT !

                              .

                              Que faire contre la bêtise humaine qui est allimenté par les médias propagandistes tous orienté PRO-UE ?

                              .

                              En ce qui me concerne je ne mange pas de viande rouge.

                              Aux 98% des électeurs je leur souhaite bon appétit avec le beef US !

                              .
                              Et bientôt ce sera le poulet clore, etc. etc. etc.

                              .

                              En attendent la politique agricole européenne tue les petites exploitations agricoles en France !

                              .

                              200 fermes disparaissent chaque semaine en France
                              https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/24/2803405-200-fermes-disparaissent-chaque-semaine-en-france.html

                              .

                              Encore « merci » aux 98% d’électeurs de nous plonger de plus en plus dans la merde.

                              Je me demande à quoi cela avait servie d’avoir enfile le gilet jaune ?


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juin 10:38

                                Ben, merle, on nous aurait menti, et ce n’est pas possible, on nous ment encore, alors le « machin qu’est l’Europe » avec ses 40.000 lobbyistes ben ce n’est pas l’Amérique tant promise,

                                Les aficionados de Jupiter le « selfieman », vous avez svp un avis , merci.


                                @+ P@py


                                • ZenZoe ZenZoe 20 juin 11:53

                                  Perso, de manière générale, je choisis des produits français à chaque fois que c’est possible. Si les consommateurs étaient un peu plus patriotes, on n’en serait peut-être pas là. Peut-être que les agriculteurs se porteraient mieux, que les usines tourneraient, qu’il y aurait moins de chômage. On peut râler tant qu’on veut contre la mondialisation, on peut râler tant qu’on veut contre les lobbies, mais dans ce cas, mieux vaut avoir son chariot plein de produits bien de chez nous, pendant qu’il en reste encore quelques-uns. Autant être cohérent.

                                  Et je n’achèterai jamais de boeuf américain, plutôt bouffer des croquettes de haricots à la place !


                                  • Jason Jason 20 juin 19:48

                                    @ZenZoe

                                    Le bonheur à peu de prix : aucun, aucun, fabricant n’indiquera la provenance de tous les ingrédients de ses produits sur une étiquette. Les composants (et encore souvent codés), oui, la provenance, jamais.

                                    Méfiez vous des haricots, ils produisent du méthane, réchauffeur climatique ...


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juin 11:58

                                    Depuis quelques décennies des pseudos intellos ( mauvais à tout ) avec leurs idées soit disant progressives qui pour moi ne sont que des  « idées à la con » ( large choix ) on mis le pays le lamentable état où il se trouve actuellement !


                                    @+ P@py

                                    Depuis quelques décennies des pseudos intellos ( mauvais à tout ) avec leurs idées soit disant progressives qui pour moi ne sont que des « idées à la con » ( large choix ) on mis le pays le lamentable état où il se trouve actuellement !

                                    @+ P@py


                                    • Jason Jason 20 juin 18:20
                                      Bonjour,

                                      Si je me fie à mon expérience récente (et je cuisine depuis 50 ans), les viandes françaises ou soi-disant telles proviennent de bêtes élevées aux hormones de croissance.

                                      Expérience de ces deux dernières semaines : deux achats en boucherie théoriquement « artisanale ». Une livre et demie de veau et de boeuf destinés à être détaillés et à faire sauter dans une cocotte pour un plat mijoté. La viande a rendu jusqu’à une louche et demie d’eau dans les deux cas.

                                      J’en ai parlé au boucher. Il m’a dit ne pas pouvoir contrôler si la viande a été produite aux hormones de croissance. Les carcasses achetées en abattoir et livrées dans son magasin ne portent qu’une indication de provenance. Le boeuf et le veau fermiers (théoriquement sans hormones) ne font pas l’objet d’un étiquetage particulier.

                                      Même chose au supermarché pour des lardons. Ils rendent systématiquement de l’eau avant de commencer à dorer.

                                      Conclusion : Puisqu’aucun étiquetage ne permet de repérer les viandes sans hormones ou d’origine fermière, autant aller acheter sa viande au supermarché, c’est aussi mauvais, mais c’est moins cher. Les bouchers, dans ce cas, par leur complicité et leur cupidité, poussent leurs clients vers les grandes surfaces ou les importations... c’est moins cher !

                                      Pour moi, boeuf français ou boeuf américain, c’est kif kif...

                                      • foufouille foufouille 20 juin 18:55

                                        @Jason
                                        ce ne sont pas forcément des hormones mais de l’eau injecté dans la viande.


                                      • Jason Jason 20 juin 19:40

                                        @foufouille

                                        Il est tout à fait légal d’injecter une certaine quantité d’eau (combien ?) dans le jambon.

                                        J’apporterai une nuance à ce que j’ai dit pour le boeuf américain. Dans ce pays on n’élève qu’une seule espèce de boeuf : l’Angus. Or, il a un goût assez peu prononcé comparé aux espèces européennes, aux saveurs plus marquées.

                                      • foufouille foufouille 21 juin 17:12

                                        @Jason
                                        non ce n’est pas légal mais ça l"était pour le poulet PAC par contre je pense que c’est légal pour les saucisses ou merguez pas cher.
                                        c’est juste du faux gras qui est ajouté.


                                      • julius 1ER 21 juin 18:14

                                        35 000 tonnes sur les 6,5 millions de tonnes produites en Europe ...c’est peanuts !!!

                                        juste de quoi faire quelques lasagnes 100% pur boeuf et augmenter la production de sauce bolognaise !!!

                                        quand à déclencher un frexit, lorsque l’ on voit le bordel qu’engendre le Brexit ...

                                        cela aurait dû de calmer un peu Taktak, ????? même pas !!! 

                                        la preuve vivante qu’il n’y a que les « cons » qui ne changent pas d’avis !!!

                                        mais c’est juste un avis !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès