• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La Berceuse des COP 21 > 22 > 23 > 24 > 25 > 26 > etc etc

La Berceuse des COP 21 > 22 > 23 > 24 > 25 > 26 > etc etc

Tous les intervenants aux différentes COP font du mieux qu'ils peuvent.

 

Chaque Conférence sur le Climat est un succès : on avance croira-t-on !

Mais en réalité, le retard se creuse par rapport au progrès du problème.

 

Depuis notre « glorieuse » COP 21, rien n'a structurellement changé.

 

Certains comptent sur l'intervention de la Providence pour nous tirer d'affaire.

Mais nombreux sont ceux qui nient simplement l'existence du problème.

L'atmosphère de la Terre, c'est comme une fine peau d'orange, toutes proportions gardées.

Image = Vue de l'atmosphère de la Terre - Crédit photo : NASA  ( source : http://www.tiens-lunivers.fr/atmosphere-terrestre.html )

 

 

Pour ceux qui pensent qu'il y a un vrai problème à traiter, même ce qui semblait positif dans les COP, voici quelques années, apparaît aujourd'hui dérisoire.

 

 

>>> LES ASPECTS POSITIFS de la COP 21 de Paris, tel qu'on nous les avait présentés, laissaient à penser que le monde allait dans la bonne direction.

Mais on a depuis fait du sur-place. Le monde ne fait pas le dixième de ce qu'il faudrait faire : c'est-à-dire une RÉVOLUTION qui change drastiquement nos modes de vie.

 

Jean TIROLE, notre Prix Nobel nous le disait avec ses mots : «  Limiter l'augmentation à 1,5 à 2° C représente donc un défi énorme, surtout dans un contexte mondial de croissance démographique forte et un désir légitime d'un nombre important de pays d'accéder à un niveau de vie occidental. (…) le contenu en CO2 par unité de PIB doit décroître dramatiquement pour atteindre nos objectifs environnementaux. (…) Pour réussir donc, nous devrions transformer radicalement notre mode (...)  » de vie. (1)

 

Mais ce n'est PAS ce que proposent nos Politiques de tous bords, dans tous les pays.

Ce n'est PAS ce que l'on demande de faire aux Politiques que nous élisons.

Ce n'est PAS non plus ce que nos Médias Grand Public nous laissent penser.

 

 

>>> Quels sont les ASPECTS POSITIFS des dernières COP ?

 

> Tout d'abord, la COP 21 de Paris avait été un succès diplomatique planétaire : l'accord a été signé à l'unanimité par près de 200 délégations.

 

> La COP 21 et les suivantes ont confirmé la présence d'une tendance inquiétante des émissions qui doit être combattue par des actions puissantes...

 

> … D'où un objectif initialement ambitieux de réduction de la hausse moyenne de température « bien en-dessous de 2° C » (au lieu de l'objectif précédent de 2° C)

 

> Un objectif d'émission négative de Carbone après 2050 avait initialement été annoncé, du fait de l'implantation de multiples et puissants «  puits de carbone  » qui devront absorber plus que ce que l'on n'émettra.

 

> Les denières COP soulignent toujours le principe d'aide aux pays moins développés.

 

 

>>> Mais ces ASPECTS POSITIFS sont en TROMPE-L'OEIL :

 

> Un accord unanime de 195 délégations pour la COP 21 de Paris, c'est très inquiétant  ! Car le moyen le plus efficace pour obtenir un accord unanime, c'est de niveler l'ambition par le bas en lui donnant une moindre substance. C'est exactement ce qui s'est passé :

 

> La tarification du Carbone. C'est le moyen d'action structurel que plébiscitent les économistes (y compris Jean Tirole, Prix Nobel 2014).

L'intérêt du système est double. Outre sa simplicité (taxe) c'est un excellent moyen d'inciter les acteurs économiques à privilégier des solutions plus écologiques.

Or, déjà durant la COP 21, le sujet de la « Tarification du Carbone » a été passé à la trappe dès que l'Arabie Saoudite a froncé les sourcils.

Rocard avait fait autrefois une évaluation du prix par tonne (taxe) à mettre sur le Carbone qui permettrait d'atteindre les objectifs du GIEC : € 45 en 2010, € 100 en 2030, (…), € 350 en 2050. (Aujourd'hui, ce prix est très variable, et en moyenne inférieur à € 10 par tonne).

 

> Les objectifs (INDC = Intended Nationally Determined Contributions) sont définis par chaque Nation, chacun avec sa propre méthodologie. Ce qui est extrêmement grave : on ne peut ni comparer les objectifs ni les additionner. Par conséquent, contenir l'augmentation « bien en-dessous de 2° C », c'est une simple déclaration d'intention. Et on sait bien que nos politiques ont d'autres priorités, ici et ailleurs dans le monde. Sinon, on l'aurait déjà senti passer !

 

Pourquoi ces objectifs sont-ils du pipeau ? Il y a plusieurs raisons :

Les bases de départ de « l'effort » sont différentes  : 1990 pour certains, 2005 pour d'autres, etc

Les dates prévues d'effet de « l'effort » ne sont pas les mêmes : 2035 ici, 2050 là, etc...

Les choses mesurées ne seront pas les mêmes : réduction par habitant, ou bien réduction en % du PNB, ou bien encore réduction de la fréquence des pics de pollution, etc...

L'atteinte des objectifs de « l'effort » peuvent être conditionnels  : aides internationales reçues, retour au nucléaire, etc...

 

> L'aide aux pays moins développés reste une idée en l'air : il n'a pas été défini qui versera quoi à qui et quand.

 

 

Pourtant, la menace climatique est une chose essentielle. Pour aller de l'avant, il faudrait que les Citoyens se bougent et s'organisent eux-mêmes. Ce n'est pas gagné...

 

Bien sûr, une grande extinction a commencé, alors que l'on n'a encore presque pas ressenti de réchauffement climatique. (2) Quand il sera installé, la variété des espèces sera drastiquement réduite, et leur nombre s'effondrera.

 

Mais l’Évolution continuera, car les Cafards, Fourmis, Rats et Méduses auront un boulevard évolutif devant eux.

 

JPCiron

 

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :

 

.. (1) - Économie du Bien Commun – Jean TIROLE – 2016

 

.. (2) – Rapport WWF 2016 - L'Indice Planète Vivante (IPV) mesure la biodiversité : évolution 1970-2012 sur 14152 populations de 3706 espèces = réduction 58%

https://www.wwf.fr/sites/default/files/doc-2017-07/161027_rapport_planete_vivante.pdf

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 17 décembre 2018 13:20

    Soyez cool ! Relax....Soyez pragmatique.

    Les COP sont des grand messes organisé par l’ONU pour leurs fonctionnaires dans leurs délires planificateurs.

    -Nous vivons chaque année un changement climatique de 35° entre l’hiver et l’été.

    Nous nous y adaptons.

    -Il fera entre 2 et 6° de plus. Soyez cool, en Californie Brésil ou il y a en permanence ces températures, personne ne meurt.

    -mieux, cela fera un bien bénéfique pour tout le monde.

    On cultivera 2 récoles par an dans les steppes glacées de l’Oural.

    On fera pousser des citronniers en montagne.

    Les fruits du Baobab seront généralisés dans tous les rayons fruits et légumes...

    -Les maladies du froid sont pire que celles du chaud. Rhume, pneumonies plus de chaud sauvera des milliers de gens.

    -Le CO2 étant un engrais naturel et la chlorophylle des plantes, nous vivrons dans un environnement encore plus vert et saint partout.

    Le problème de ces COP (et de ceux qui les admirent) c’est une vision planificatrice, socialiste de la société et des gens.

    Un concept d’intellos de gauche pour qui la cause est plus forte que tous les individus pris séparément. Pret a faire chier tout les gens pour leur idéal auto-proclamé « indispensable ».

    Des réticents aux changements. Ignorants la dynamique adaptatrice de l’homme.

    Ces cons au lieu de réfléchir a changer les sociétés et trouver des planifications collectivistes se concentraient sur accepter le changement.

    Mais là on leur accorderait pas autant d’importance....

    Les COP, trop cher pour rien. A supprimer avec l’idéologie qui va avec.


    • JPCiron JPCiron 17 décembre 2018 13:33

      @Spartacus
      .
      Bonjour,

      En fait, les 2 degrés, c’est une moyenne « total Terre ». Dans certaines régions, il fera plus froid, et plus chaud dans d’autres. Comme l’air se réchauffe plus vite que l’eau, ce différentiel implique plus d’irrégularités : plus de pics hauts suivis de plus de pics bas, et plus de vents violents.

      L’adaptation des plantes et des animaux, c’est l’Evolution. Il y a déjà eu plein de périodes chaudes et de périodes froides, pour un certain nombre de raisons. L’Evolution fonctionne avec des changements lents sur de très longues périodes. Sur des périodes courtes (siècles), c’est l’extinction.

      La fonte du pôle Nord change la salinité au Nord, et peut dévier des courants marins existants (Gulf Stream, Nino, ...) avec des conséquences... Pour l’Europe, ce serait un climat beaucoup plus froid, initialement...

      Et puis, il y aura nécessairement des populations qui vont bouger. Et ils n’iront pas vers les déserts de sable ... Mais on saura bien s’adapter... smiley


    • joletaxi 17 décembre 2018 14:53

      @JPCiron

      il y aura des oiseaux noirs, menaçant , aux ailes de feu, des épidémies, des invasions de cafards( là, ça se vérifie),d’insectes mutants,
      les gens mourront dans d’atroces souffrances, incapables de se déplacer du fait de la recrudescence d’ongles incarnés, etc...
      il fera plus chaud plus froid, plus sec, plus humide, plus de neige, moins de neige, bref comme d’hab quoi
      Pour le moment, les mêmes prédictions à la Philipulus faites... il y a 20 ans, ne se vérifient pas du tout, mais qu’importe

      une question :
      les mamouths congelés debout,que l’on retrouve parfois, ils devaient être d’une lenteur dingue pour ne pas avoir su fuir non ?
      ou bien il y a eu un brutal changement ?
      Les restes de forets que l’on retrouve dans le lit de glaciers en récession, c’étaient des arbres qui n’ont pas eu la présence d’esprit de descendre un peu plus bas ?

      mais le but, c’est de changer la société non ?
      d’ailleurs , chaque fois que cela a été tenté, cela a été un franc succès
      le mieux c’est endoctriner les jeunes, car les vieux croutons vont vouloir continuer à fumer leur clope au volant du 4X4 diesel, ou nous enm.. sur les routes avec leurs camping cars

      , https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/151218/assurons-nos-lyceens-une-solide-education-scientifique-au-climat-et-la-biodiversite

      voilà ce que cela donne

      https://www.youtube.com/watch?v=XDb5QxA3MAg&feature=youtu.be

      c’était quoi encore cette série avec des gosses mutants aux yeux lasers ?


    • JPCiron JPCiron 17 décembre 2018 15:14

      @joletaxi
      .
      <il y aura des oiseaux noirs, menaçant , aux ailes de feu, des épidémies, des invasions de cafards.... >

      Cela rappelle les plaies de l’Egypte... Je vois que nous lisons les mêmes ’polars’ !
       smiley  smiley

      Ma foi, au final, chacun a son opinion. Et ce n’est pas un seul article ou commentaire qui nous fera changer drastiquement et immédiatement de point de vue.
      Pour les vieux croûtons, le problème ne les concerne d’ailleurs pas.... Mais ils savent donner des avis avisés... dont les jeunes n’ont que faire... sauf que les nouveaux jeunes ont l’air d’être une sorte de version améliorée des anciens jeunes d’hier.

      L’humanité a toujours réagi en suite aux événements. Elle continuera à le faire. Le fait de ne pas croire à un changement fondamental par rapport à un possible risque futur n’empêche nullement d’en discuter.


    • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:29

      @Spartacus

       ça fera baisser notre note de chauffage et le gouvernement s’empressera d’augmenter le tarif histoire de se faire "un pognon de dingue) ....


    • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:32

      @JPCiron

       Comme plaie on a le Macron ....


    • baldis30 18 décembre 2018 10:26

      @joletaxi
      bonjour,
      « les mammouths congelés debout, que l’on retrouve parfois, ils devaient être d’une lenteur dingue pour ne pas avoir su fuir non ? »
       Et c’est la bonne question mais incomplète selon moi.... parce qu’on les retrouve aussi entier, ce qui veut dire que les prédateurs étaient absents ... .... même les charognards qui auraient pu arriver bien après ....

      Il est tout de même curieux que personne n’ait eu l’idée d’analyser le sang de ces animaux pour voir s’il n’y avait pas une composante suffocante, ainsi que l’état de leurs poumons ( je pense à une catastrophe connue en France sous le nom de "nappe du Perche et consécutive au Laki 1783, mais penser n’est pas conclure ...)


    • Balkanicus 18 décembre 2018 10:34

      @baldis30

      LE mystere des mammouths congelees.... c est un sacre mystere.... sachant que certain homme s en sont nourris et on trouver la viande parfaitement fraiche....

      Il y a du avoir une catastrophe soudaine et ca couvre une zone enorme.....

      Mais quoi ???? J avoue que c est un mystere qui me passionne depuis toujours


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2018 10:47

      @Balkanicus. Il nous a été signalé un astroblème suspect, sur la côte W du Grønland. Toute la question est de le dater.


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2018 10:50

      @baldis30. Pour la catastrophe de l’éruption limnique du lac Nyos, on sait à présent que le toxique le plus grave semble avoir été le sulfure d’hydrogène.


    • joletaxi 18 décembre 2018 14:05

      @Balkanicus

      ily a comme cela plein de « mystères »

      pourquoi les vikings ,qui avaient survécu aux rigueurs du groenland, ont rapidement abandonné ces territoires
      pourquoi certaines civilisations ont aussi périclité, disparu, comme ces peuplements en Californie,serait-ce qu’il y aurait eu une sécheresse dramatique ?
      Nous sommes à la merci des évolutions chaotiques du système complexe de notre climat.
      Il est indéniable, que l’optimum médiéval a été global, et qu’il a même fait plus chaud sans doute à l’optimum romain.
      Il y a donc une composante naturelle à la variation du climat, en dehors d’une éventuelle composante anthropique.
      Nous avons profondément changé l’environnement,cela a cartainement une influence non négligeable aussi, de même que ,même si c’est de manière marginale( ce n’est pas l’avis de certains climatologues) nous produisons beaucoup d’énergie.
      Le réchauffement actuel peut très bien être purement naturel, mais aussi, il se pourrait que l’éventuel réchauffement anthropique soit atténué par un refroidissement naturel ?
      Bref, il est urgent que nous prenions des mesures courageuses, que nous sacrifions notre bienêtre notre prospérité, comme cela ne sert sans aucun doute à rien, c’est indispensable


    • biquet biquet 18 décembre 2018 18:21

      @joletaxi
      Pour le moment, les mêmes prédictions à la Philipulus faites... il y a 20 ans, ne se vérifient pas du tout, mais qu’importe
      L’observatoire nivométéorologique du Col de Porte (1325 m, massif de la Chartreuse) a noté que l’épaisseur moyenne de neige en hiver pour la période 1990-2017 a été en moyenne 39 cm plus basse que sur la période 1960-1990 soit une baisse de 40%. Et la température en hiver a augmenté d’un degré sur la même période. Mais pour vous, le col de Porte cela doit être un micro-climat choisit spécialement par le Giec.


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2018 18:26

      @biquet. Le CERC a précipitamment cessé les enregistrements au Col de Porte, précisément parce que l’enneigement était remonté. Dame ! On est fraudeurs ou on ne l’est pas ! Des pros.


    • JPCiron JPCiron 22 décembre 2018 18:37

      @baldis30

      En fait, dans une zone humide on trouve a manger. Mais on trouve aussi des mares boueuses ou des sables mouvants dont on n’arrive pas à sortir. On finit par se noyer debout. Les carnivores n’auront pas eu accès.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 décembre 2018 14:02

      «  » Tout d’abord, la COP 21 de Paris avait été un succès diplomatique planétaire : l’accord a été signé à l’unanimité par près de 200 délégations.«  »"


      Voilà pourquoi j’avais dit en 2015 qu c’était une arnaque ! Une réussite diplomatique est toujours une arnaque ! J’avais précisé que la Nature ne comprenait pas et ne comprend toujours pas le langage hypocrite des humains.

      La France est fière de son Gôghosn qui se place au premier rang de la pollution automobile mondiale en même temps qu’elle chante l’air pur !!! Les chaines de télévision française sont toujours fières d’annoncer le chiffre d’affaire de Renaud-Peugeot-Nissan... Elles sont toujours fières d’annoncer les exportations des produits français les plus dangereux et les plus polluants en même temps qu’elle pointe du doigt les misérables pays qui n’ont même pas l’électricité domestique ni l’eau potable !


      Moi j’avais combattu la comédie des COP des cocus notamment depuis Copenhague et Paris... J’avais expliqué ce qu’est l’écologie et ce que doit faire l’humanité pour basculer vers un autre monde plus raisonnable :

      La France tient toujours à son arnaque de la COP21, les Afro-Asiatiques débiles ne veulent pas comprendre et répondent toujours aux invitations du couscous des Cocus... Alors je jure que LA BANQUISE FONDRA ET QUE LES GLACIERS DISPARAÎTRONT dans un chamboulement climatique qu’aucun thermomètre occidental ne pourra suivre...

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/adieu-la-banquise-vive-le-66430


      • JPCiron JPCiron 17 décembre 2018 14:35

        @Mohammed MADJOUR
        .
        Les glaciers des Alpes ont tous reculé. Pour celui de Tré-la-tête, c’est un spectacle désolant, par rapport aux peintures de nos aïeux le représentant.

        Au final, on ne pourra « prouver » la réalité du mortel réchauffement qu’après-coup, s’il se confirme.

        Dans tous les cas, il faut changer de mode de vie. Frugal. Local. Economique. On peut très bien vivre avec peu, s’il y a assez de proximité entre les conditions de vie des gens. 

        De conjuguer protection de l’environnement et mode de vie (pour une raison ou pour une autre) ne doit pas être une mauvaise chose.


      • joletaxi 17 décembre 2018 15:02

        @JPCiron

        cf plus haut
        les glaciers ont déjà disparu à d’autres époques

        le local, il y a que ça de vrai

        je propose de fermer airbus(embêtant pour les joyeux cloportes des COP pour aller se gaver de petits fours dans le monde entier ?)

        pour commencer
        une urgence, fermer rungis
        les citadins, écoconscientisés trouveront les légumes cultivés sur le toit des immeubles, ou leur balcon
        pour le reste, un petit coup de trottinette, et ils pourront pêcher dans la seine

        un truc qui me rend perplexe
        faut isoler les baraques( avec d’ailleurs de l’argent gratuit, comme pour tout ce qui est « durable »)alors que les climastrologues nous prédisent le climat d’Agadir ?
        faut faire du vélo, en ville, alors que les gens tombent comme des mouches des particules ?
        faut....

        mais quelle bande


      • JPCiron JPCiron 17 décembre 2018 15:21

        @joletaxi
        .
        Oui, les légumes sur les toits des tours, l’écolo-vélo-boulot, la colonisation de Mars, tout cela fait rêver les gens, qui s’endorment alors en rêvant...

        .


      • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:30

        @JPCiron

        Ouais de légumes on en cultive pas mal au sénat .... 


      • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:34

        @joletaxi

        A l’heure de la vidéo conférence ou on nous bassine avec le télé travail ces parasites se déplacent en meute et ils polluent plus qu’une grande ville nous coutant un « pognon de dingue » ....
        Quel gâchis ....


      • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2018 09:14

        @joletaxi. Je cultive des légumes et des baies. J’avoue que ça ne suffit pas.
        Aux prises avec la terrible Lucy, Snoopy s’était tourné vers la haie de groseilliers ou de ronces, mais sachant que Charlie Brown revenait le lendemain.


      • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:27

        Cette bande de couillons essaient par tous les moyens de nous faire croire que l’on peut encore agir sur le climat , ce sont des buses, des menteurs , on ne pourra rien y faire, on est trop industrialise et on est 7,5 milliards et ça augmente de jour en jour , ce n’est pas la planète qui est en danger elle en a vu de toute les couleurs mais nous , quand on est au RSA ou au SMIC et que le frigo est vide le 15 que peut t’il nous arriver de pire ? ....


        • charly10 17 décembre 2018 18:18

          @ jp citron

          Bonjour

          Vous voudrez bien m’excuser, je vais être un peu percutant, mais je commence à « étouffer » avec ces affaires de COP et de CO2.

          COP 24 comme les autres, manifestations de ce type sont inutiles, et les coûts de ce genre de rassemblements pourraient être engagés pour de réelles actions environnementales.

          Combien ont coûté les  COP 21 / de Paris et celles qui ont suivi ? Combien d’avions supplémentaires, Combien l’augmentation de tous ces véhicules VIP ont-ils pollué les capitales qui les reçoivent ? 10 à 3000 personnes présentes en une ou deux semaines.

          Qui Paye ? « C’t’une Bonne question » comme disait Georges Marchais a ELKABACH dans les années 70.

          Pour quels résultats ? Vous le dites vous-même c’est du pipeau.


          Le climat, le réchauffement, tout le monde en parle, depuis quelques années c’est devenu un dogme. Tous ceux qui émettent des doutes sont qualifiés d’hérétiques et interdits d’intervention sur les médias. Souvenons-nous de l’affaire Philippe Verdier viré de France 2 en 2015.

          https://www.lepoint.fr/societe/philippe-verdier-en-france-un-journaliste-peut-etre-vire-pour-un-livre-02-11-2016-2080028_23.php

          Le marché carbone mis en place après le protocole de KYOTO en 1998, aurait dû interpeller car lorsque la finance spéculative, se jette dans l’arène, on doit s’attendre au pire.

          Comment ne pas répéter encore une fois, que, la plupart des mesures prises depuis 15 ans et particulièrement les taxes, liées au CO2 soit disant anthropique, ne sont qu’une immense fumisterie qui a abouti à une financiarisation spéculative, qui ne profite même pas aux pays qui devraient en être affectataires. Car ce qui se cache derrière ce système complexe aux visées prétendument vertes, c’est ni plus ni moins que la marchandisation de l’atmosphère. Il s’agit d’un problème d’ordre moral qui nous concerne toutes et tous. C’est pourquoi il faut à tout prix éviter que les termes de ce débat soient monopolisés par les experts tous azimuts. Il faut refuser ce système qui, en se généralisant et s’étendant à la biodiversité, à l’eau et aux services écosystémiques, accentue de manière exponentielle la privatisation de la nature. Spéculer sur la nature pour la sauver est une fausse bonne idée.

          L’argument CO2 anthropique est une véritable imposture.

          Entre 1910 et 1940, et entre 1970 et 2000 (2 périodes de 30 ans donc statistiquement significatives sur le plan de l’évolution du climat), on a observé le même réchauffement de 0.5°C environ (respectivement 0.47 et 0.48°C selon les données HADCRUT3), alors que :

          ● De 1910 à 1940 :

          - L’homme n’a émis (en cumulé) que 30 GTC, les émissions annuelles passant de 0.8 à 1.2 GTC ( 50%)

          - La concentration de CO2 a augmenté de 295 à 308 ppmv soit 4%
          .
          ● De 1970 à 2000 :

          - L’homme a émis 170 GTC soit 5.7 fois plus que sur la période [1910 - 1940]

          - Les émissions ont augmenté de 70% passant de 4 à 6.8 GTC

          - La concentration de de CO2 a augmenté de 14% passant de 325 à 370 ppmv
          .
          Conclusion : Aucune corrélation entre réchauffement et émissions ou concentration de CO2. (1)


          L’augmentation de la concentration de gaz carbonique que l’on observe dans l’atmosphère est la conséquence, essentiellement, de l’élévation de la température de l’océan mondial, elle-même certainement due à l’augmentation de l’intensité du rayonnement solaire. 

          Par conséquent, l’idée, largement répandue, du rôle déterminant de l’activité industrielle de l’homme dans le réchauffement climatique global, est due au fait que l’on a pris la conséquence pour la cause”, C’est ce qu’expliquent beaucoup de chercheurs, qualifiés de sceptiques et réduits au silence médiatique. Voir Hypothèse Svensmark et expérience CLOUD au CERN, qui attribue un rôle important au rayonnement cosmique pour la constitution des nuages - un des éléments déterminants du climat.

          Je vais me répéter encore une fois, mais halte à l’alarmisme !!!!

          L’alarmisme climatique fait vivre des milliers de fonctionnaires, onusiens ou ministériels du monde entier, GIEC compris, des milliers de chercheurs, des labos.
          Les crédits de recherche sont directement proportionnels à l’alarmisme des chercheurs.
          Les crédits de recherche de la NASA pour les sciences du climat, ont ainsi été multipliés par 10 en 20 ans :
          200M$/an en 1990 => 2Md$/an en 2010.
          Pourquoi ces gens iraient tuer la poule aux œufs d’or, en avouant que l’homme n’a en réalité que peu d’influence sur l’évolution du climat, et que les changements climatiques sont essentiellement gouvernés par la variabilité naturelle (cycles solaires & océaniques notamment) ?
          Mais il n’y a pas que les chercheurs et les fonctionnaires qui vivent de cet alarmisme.
          Certains politiciens ont aussi bâti des fortunes grâce à lui. Le plus connu est Al Gore, qui a fait fortune avec sa société spécialisée dans le système de « cap & trade », c’est à dire d’échange de droits d’émission de CO2, profitant de mécanismes qu’il avait activement contribué à mettre en place lorsqu’il était vice-président des USA..
          D’autres politiciens, et on en a des exemples chez nous, sans en tirer de fortune personnelle, utilisent l’alarmisme climatique pour mettre en place de nouvelles taxes, comme la taxe carbone, tout en s’assurant l’adhésion populaire.et en jouant sur la culpabilité du citoyen.

          Il y a d’autres priorités environnementales, plus urgentes sur lesquelles nous pouvons agir réellement ; la pollution des océans et rivières, la déforestation des grandes forêts sud-américaines, le trafic, toujours plus dense des marchandises lié au principe du flux tendu, et à la financiarisation excessive de toute notre économie. Sans oublier l’obsolescence programmée des matériels manufacturés, qui pousse à la surconsommation. 

           (1)
          Données sur le CO2 :
          http://data.giss.nasa.gov/modelforce/ghgases/Fig1A.ext.txt
          .
          Données sur les émissions de CO2
          http://cdiac.ornl.gov/ftp/ndp030/global.1751_2011.ems
          .
          Températures :
          http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/compress:12/from:1880/plot/hadcrut3vgl/mean:120/from:1910/to:1940/plot/hadcrut3vgl/mean:120/from:1970/to:2000

           


          • JPCiron JPCiron 17 décembre 2018 18:58

            @charly10
            .
            Bonjour,

            < l’élévation de la température de l’océan mondial, certainement due à l’augmentation de l’intensité du rayonnement solaire >


            Si le soleil était à l’origine du réchauffement global, la température de la stratosphère ET celle de la troposphère devraient augmenter. Mais il semble bien que seule la température de la troposphère augmente ( la ’limite’ entre ces deux couches se déplace vers le haut )


            Néanmoins, oui, il y a plein d’urgences, à la tête desquelles je mettrais la situation des peuples premiers et la biodiversité, plutôt que ce qui dérange notre confort ou notre système économique.


          • baldis30 18 décembre 2018 10:32

            @JPCiron

             un petit peu de thermodynamique vous aurez permis de conclure que comme la stratosphère se refroidit, et que la température des océans ne varie guère alors le principe de Carnot ( celui qui n’existera plus lorsque le PSU sera au pouvoir .... ) vous indique que le rendement des échanges a augmenté ... ET CECI EST PARTICULIEREMENT VRAI POUR LA CYCLOGENESE .... à moins que Carnot dise le contraire ... 


          • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2018 10:55

            @baldis30. Utiliser imprudemment des gros mots comme ça, là, « thermodynamique » ou « principe de Carnot », mais c’est provoquer leur guerre sainte contre les instruits ! Pure provocation !


          • joletaxi 18 décembre 2018 20:49

            @baldis30

            la t° des océans ne varie guère ???

            c’est curieux non ?
            car le principe même de l’effet de serre, qui n’est pas un effets de serre, mais tout de même un peu quoi c’est que le CO2 réémet des IR vers le sol, ici la mer.
            Or, on n’est pas foutu de savoir si la mer(...qu’on voit danser....) absorbe les IR, ou pas.
            Quant à savoir ce qu’il en est de la T) des océans, le mélange de mesures avec des seaux, avec le système de refroidissement des navires, le tout sur une portion ridicule des océans, et enfin depuis 30 ans, avec des balises , qui ont la facheuse tendance à se concentrer à certains endroits,c’est le folklore complet.
            Et pour ce qui est de l’océan profond, ... ben on modélise

            bref on n’en sait rien,or si la terre accumule de l’énergie, c’est d’abord dans les océans, dont on nous dit qu’ils auraient des cycles de ...1000 ans

            il y a effectivement urgence à ce que l’on prenne des mesures courageuses, intrépides, que l’on balaie cette société,pour aller ,joyeux, légers, sereins, vers l’eden perdu


          • JC_Lavau JC_Lavau 19 décembre 2018 10:27

            @joletaxi. Pas difficile : pratiquement tous les corps condensés sont noirs aux infrarouges. Donc les océans tout autant.
            A l’exception des bons miroirs métalliques. Ceux avec les quels on fait les isolants minces multicouches pour nos combles. Ou des équipements de survie comme ceux-ci :
            http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2275.msg5033.html#msg5033


          • JPCiron JPCiron 22 décembre 2018 19:58

            @baldis30

            Ma foi, sans doute faudrait-il vérifier comment le principe de Carnot fonctionne entre strates non homogènes.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 décembre 2018 18:21

            On pourra commencer à lutter vraiment pour la sauvegarde des moyens de vivre sur la planète quand on aura cessé de cultiver ce nouveau négationnisme : L’économisme n’est pas devenu dangereux.

            Or, après avoir fait progresser utilement l’humanité en augmentant la qualité matérielle de vie d’une partie importante de la population, les valeurs de l’économisme sont devenues des contre-valeurs.

            C’est connu et mis en évidence par le Club de Rome dès 1972, l’économisme est responsable :

            — de la destruction des moyens de vivre sur la planète

            — des inégalités entre les peuples et entre les individus

            — des guerres qui en découlent.


            • JPCiron JPCiron 17 décembre 2018 20:43

              @Pierre Régnier
              .

              Si l’on considère qu’il est légitime que les peuples des pays non développés atteignent un niveau de vie voisin du nôtre, une Terre ne serait pas suffisante.

              Il semble donc qu’ils devraient accepter de dépérir sans se plaindre et sans migrer... ou bien non.


            • joletaxi 17 décembre 2018 21:26

              @JPCiron

              rien que l’ex rhodésie aurait pu nourrir toute l’Afrique
              rien que l’ex ,re Congo a assez de matières premières pour assurer la pérennité d’industries modernes
              du pétrole...
              du bois...
               un vrai coffre fort ce continent
              et de l’eau.. sont pas prêts de boire le dernier verre d’eau eux

              faut juste qu’ils entrent dans la modernité
              et pour cela, comme pour nous, il faut abondance d’energie, pas chère
              juste ce à quoi s’opposent les ecolo malthusaniens

              c’est qu’il en faudra des canots pneumatiques pour les accueillir dans les termes du traité(non contraignant... comme celui de la COP21 d’ailleurs) de Marrakech

              les gilets jaunes ne se sont pas trompés de couleur, ils vont bien être cocus, car la France a accepté dans l’enthousiasme de renforcer son implication dans la lutte machin, et sa transitude imbécile


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 décembre 2018 11:57

              @ JPCiron et @ joletaxi

              Vos remarques me conduisent à hâter un peu le complément que je voulais ajouter à mon commentaire ci-dessus. Elles font partie du large débat qui devrait exister depuis, au moins, les réflexions du Club de Rome publiées en 1972.

              Comme je l’avais dit ici il y a plus de 4 ans, la sauvegarde de l’humanité ne peut se faire, selon moi, que dans un projet de type socialiste (1). Il doit très clairement exprimer ce quadruple objectif global : décroissance mondiale de la production, de la consommation et de la population, en même temps que la priorité absolue est attribuée à l’amélioration du sort des individus et des peuples actuellement les plus défavorisés.

              La fierté patriotique contenue dans la formule républicaine Liberté Égalité Fraternité est une flagrante hypocrisie, car jamais les décideurs élus du pays n’ont réellement tenté d’approcher l’égalité dans les moyens matériels de vivre. Droite et « Gauche » ont toujours proposé leurs réformes dans l’acceptation de l’économisme, qui fait les scandaleuses différences de « niveau de vie ».

              Je pense qu’il faut viser une situation dans laquelle la courbe des moyens matériels de vivre, qui est actuellement très verticale, tendrait à approcher l’horizontale, le revenu des plus défavorisés, amélioré, étant le point fixe sur lequel s’articulerait la modification.

              Mais il faudrait projeter aussi l’abaissement de l’ensemble de la courbe, l’idéal étant que les deux progressions se fassent simultanément. Il y a, de toutes façons, urgence, même s’il est évident que ce double projet est extrêmement difficile à mettre en oeuvre, compte tenu de la mauvaise habitude de penser - de nier - le problème depuis qu’il est connu.

              (1) https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-le-socialisme-150555


            • joletaxi 18 décembre 2018 13:51

              @Pierre Régnier

              ah ben voilà, vous avez ôté votre faux nez

              ce socialisme existe, et en plus il chérit la pauvreté, c’est Cuba
              le billet a beaucoup diminué,on ne vous regrettera pas
              notez que le Venezuela, qui avait un niveau de vie absolument odieux, va maintenant dans la bonne direction
              allez, encore quelques milliers d’éoliennes, des champs pleins de coquelicots, et on va aussi y arriver


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 décembre 2018 14:24

              Début de l’article dont j’ai donné le lien, et que j’avais illustré d’une photo du « socialiste » François Hollande fier de porter le sabre avec lequel des musulmans ont massacré des dizaines de millions d’individus :

              "Avec un titre pareil je ne veux évidemment pas regretter le net rejet, par de nombreux électeurs, du parti de François Hollande qui se dit toujours socialiste.

              Je ne veux pas davantage mettre en valeur ses opposants de la gauche extrême, pour lesquels la révolution n’est toujours concevable que dans la violence, l’insulte et le mépris du peuple qui ne pense pas comme eux.

              Ni regretter le départ des écologistes de pouvoir, installés comme les précédents dans le durable développement de la consommation et des énergies qu’elle exige, de la durable destruction des ressources planétaires qu’entraîne inexorablement ce développement.

              Tous ont choisi de mépriser leur pays et de lui retirer toute possibilité de décision importante, comme l’exige le type de communauté européenne mis en place contre, en France, la volonté populaire .../..."


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 décembre 2018 14:33

              Pierre Régnier

              Suite de mon article d’avril 2014 Pour le socialisme, que joletaxi ne veut apparemment pas lire :

              ".../... Tous ont résolument choisi de présenter comme une insanité toute réflexion sur l’identité de leur nation.

              Tous ont choisi le « grand remplacement du peuple », comme le nomme et le dénonce fort justement Renaud Camus.

              Tous ont choisi d’accepter l’islamisation de la France quand le peuple de remplacement est largement constitué d’immigrants porteurs d’islam.

              Beaucoup ont même choisi d’accélerer cette islamisation en faisant attribuer, par leurs élus corrompus, des fonds publics à la construction de nouvelles mosquées.

              Il y a du pétainisme de gauche chez ces gens qui vendent la laïcité à l’islam décidé à la faire disparaître définitivement de la planète .../..."


            • biquet biquet 18 décembre 2018 18:31

              @joletaxi
              rien que l’ex ,re Congo a assez de matières premières pour assurer la pérennité d’industries modernes
              Surtout des terres rares, récoltées à la main par des enfants car les galeries sont trop petites pour des adultes, tout ça pour que nous ayons tous un smartphone. C’est encore pire que Zola, il n’y a aucun étayage, les galeries s’effondrent et les enfants meurent ensevelis.


            • JPCiron JPCiron 22 décembre 2018 20:07

              @Pierre Régnier @joletaxi

              A mon sens, l’aspect humain doit demeurer un sous-ensemble de l’aspect écologique.


            • math math 18 décembre 2018 08:06

              Les COP ..sont les nouvelles entités pour générer du fric sur le dos des peuples !


              • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2018 08:54

                Allo ! Allo ! Prophète Philippulus, je vous ordonne de redescendre sur Terre immédiatement. Et prenez garde de ne pas vous casser la figure.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès