• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La foire aux fées

La foire aux fées

Elles jouent toutes de la baguette.

PNG Merlin y perd ses formules magiques et sa légendaire bonhomie, les fées lui font la pige et mènent grand sabbat pour célébrer quelque chose de peu ordinaire dans le petit monde sans histoire des fées authentiques. Éric, le gentil lutin, celui qui précisément aimait tant lutiner ses copines, a décidé, subitement de franchir le pas, d’abandonner ce qui faisait de lui un farfadet pour devenir fée à son tour. Par une opération qui n’est pas du saint esprit, il abandonna son délicat bâton de pèlerin afin de le transformer en baguette magique. Premier personnage de légende à oser le changement de genre, le gentil elfe devient dans l’instant la charmante Fée Érike.

Nul dans les bois et les cavernes ne s’indigne de son choix. La liberté est grande dans le monde des féeries et des sornettes. C’est même l’occasion d’organiser grande fête pour célébrer toutes celles qui d’une manière ou d’une autre enchantent les enfants et ravissent les plus grands. Merlin reprend la main et se fait le grand maître de la cérémonie. On se presse dans le bois de Brocéliande pour désigner la reine des fées tout en honorant Érike. Mais soudainement la cérémonie prend de curieux travers. Le monde serait-il encore si merveilleux ?

La première à réclamer les suffrages de l’assistance est la Fée Nomène. Celle-ci est la plus curieuse de toutes. Pas une facétie ne lui échappe, elle s’autorise toutes les blagues possibles afin de semer aimablement le désordre parmi les humains. Pour l’occasion, elle s’est jurée de dérégler totalement le climat de la planète et est en passe de semer le plus grand désordre qui soit. Ses collègues applaudissent à la performance même si certaines trouvent qu’elle pousse le bouchon et la baguette un peu trop loin.

La Fée Sée s’approche à son tour. Elle souhaite user de la baguette comme d’un martinet, ustensile perdu de vue depuis quelque temps, estimant que désormais, les enfants d’ici, ne méritent plus que les fées se penchent gentiment sur leurs berceaux. Ils sont devenus diable et tyran tout à la fois, usant de tous les stratagèmes possibles pour faire de leurs désirs des injonctions. Leurs colères et leurs exigences méritent que le monde merveilleux les rappelle à l’ordre. L’assistance approuve le diagnostic mais émet quelques réserves sur la solution adoptée.

C’est au tour de la Fée Conde de s’avancer devant l’assemblée. Elle se pique d’être la reine des abeilles, de participer ainsi à la pollinisation de toutes les plantes par le truchement de ses amies. Elle désire user de son pouvoir afin que la piqûre de ses protégées soit désormais en mesure de tuer ceux qui répandent du glyphosate sur les sols. Tous d’applaudir à cette suggestion dont chacun dans ce petit monde fait son miel.

La fée Suée réclame la parole. Elle n’a jamais été aussi bien nommée elle qui se targue d’aimer la chaleur. Elle tient tout d’abord à affirmer que si elle est à l’origine du beau temps, elle n’est en rien responsable du réchauffement climatique. De sa baguette, elle entend mettre un peu de frais dans les cieux. Les autres fées ne sont pas très chaudes, il convient de ne pas aider les humains à régler leurs folies.

La fée Lure éprouve elle aussi le besoin de se justifier. Elle a remarqué que les opinions des humains divergent, ce dont elle n’est nullement responsable. Si beaucoup s’alarment de la catastrophe imminente, ceux qui ont le pouvoir n’en ont cure. La bonne fée suggère de transformer ceux-là en affreux gnomes. Tous de rire aux éclats en prétendant que c’était déjà le cas.

La Fée Lait fait son beurre de ce qui se trame actuellement. Elle s’amuse à penser que nombreux sont ceux qui montrent du doigt ses copines les vaches, les accusant d’être responsables du réchauffement climatique. Elle suggère de mettre ainsi un tuyau au cul de chaque animal pour remplacer ces maudites centrales nucléaires. Sa proposition provoque éclats de rire et applaudissements.

La Fée Néant est plus catégorique encore. Elle affirme qu’il n’est plus rien à attendre des humains, ingrats, vaniteux et furieux. Leur disparition totale de la surface de la Terre, permettrait véritablement de proposer un monde plus agréable à vivre. Les animaux retrouveraient le pouvoir de la parole et la Planète un peu de sa douce quiétude. D’une formule tragique, la fée se propose d’exterminer ceux qui sont responsables du désordre actuel. Les autres fées et Merlin se demandent si elle n’a pas raison.

La fée Tard prend la parole à son tour. Elle a la mine des mauvais jours, le regard noir et le dos voûté. Elle se désole de ce qui se trame en dehors de la forêt magique. Pour elle, les carottes sont cuites et tous les pouvoirs des fées, des mages, des sorciers et des anges n’y pourront rien changer. Les jeux sont faits, l’irréversible est en marche. Elle se propose cependant d’atténuer les derniers jours de la planète en répandant de la poudre aux yeux sur les humains. Tous de dire que nombreux sont les organismes qui s’en chargent déjà.

Devant la tournure de ce sabbat, Merlin décide d’interrompre la foire aux fées. Décidément l’heure est bien trop grave pour se permettre encore d’en rire. Il n’est nullement question de désigner la Fée Thé, la reine de la fête. Toutes ont parlé langage de vérité sans que leurs baguettes magiques puissent encore agir sur la catastrophe en cours. Il décide de clore l’assemblée et demande à tous de trouver une planète plus tranquille, débarrassée des humains, pour s’y réfugier.

Férulement leur


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Mandy 8 septembre 14:19
    [« .........le gentil elfe devient dans l’instant la charmante Fée Érike. »]
    .
    On se dit
    « Il n’a pas osé »...
    Bin si, il ose .
    .
    Que la Loire l’engloutisse.

    • arthes arthes 9 septembre 00:25

      @Mandy
      Vous avez quand même échappé à ça.. ...Imaginez : ..« Le gentil elfe devient dans l instant la charmante fée lation »


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 septembre 13:19

      @arthes
       La fée lation ne dit pas si en trayant le pis, la vache augmente la production de CO2.


    • arthes arthes 9 septembre 17:50

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      J en sais rien.
      Au pis Apis...A bu le lait de la terre 

    • Ben Schott 8 septembre 15:45
       
      De mon temps, les fées étaient nettement moins chiantes...
       


      • bob14 bob14 8 septembre 16:36

        Elles jouent toutes de la baguette....La Fée « Brigitte » en connait un rayon sur la baguette à Macron... smiley


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 22:10

          En celte Eric ce dit ERIG. Liger sans aile...elle ne peut plus déchaîner son ire, libérée de son ’elle« mais assurée de son »G« qui les a ciselées. 

           » L’oiseau saint d’Artémis". Hawk avec ailes étirée. Fermoir en Or (1er semestre de 6e) de BCE depuis les fondations du temple d’Artémis d’Ephèse, Turquie 2,6 cm hauteur poids de 45 g. Lieu : Musée Archéologique, Istanbul, Turquie. -

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 septembre 22:27

            L’homme est incapable d’accepter l’ambivalence féminine. Vierge pure ou sorcière. Chasseresse et protectrice des animaux. Si elle est genrée, c’est parce qu’elle n’est pas fixée dans la détermination génétique de son sexe. Ce qui vaut pour l’homme. Mais c’est justement parce qu’elle est assurée et accomplie dans son origine sexuelle qu’elle peut transcender sans nier sa réalité. 


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 septembre 13:25

              Mieux vaut jouer de la Fée lation, que d’avoir un lardon dans le tiroir. Le futur humain se rapprochant plus du ruminant, n’ayant même plus le plaisir de voir passer le train, la rapidité de son passage laissant peu de souvenir à ceux qui firent le voyage. Avec la FIV, c’est illico presto,...


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 septembre 13:46

                Jour de la Vierge, les femmes ont plutôt eu la PUCE à l’oreiLLE et la baguette de jouer du tambour sur la membrANE interne. 

                Toucher pour rééquilibrer l’oreille interne - Top Santé

                https://www.topsante.com › Médecine › Troubles ORL › Acouphènes

                 

                23 mars 2017 - Essayez cet exercice de médecine chinoise nommé « le tambour céleste ». Il s’agit de boucher son oreille avec la paume d’une main, ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès