• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La radioactivité pour les non savants

La radioactivité pour les non savants

 Comme Monsieur Jourdain découvrant qu’il faisait de la prose sans le savoir, j’ai découvert un jour que j’étais radioactif sans le savoir et même sacrément radioactif. Environ 8000 Becquerels par seconde ! Diable ! Mais c’est énorme ! Je propose de jeter un coup d’œil pour comprendre un peu mieux de ce qu’il en est exactement. Et que les savants me pardonnent si mes termes sont un peu approximatifs et mes explications un peu succinctes. 

 

 

Depuis les accidents de Tchernobyl ou de Fukushima on entend souvent parler de radioactivité, on parle de Becquerels, de Sieverts, qui sont des unités de mesure de la radioactivité, sans en connaître la valeur et la signification exactes.

 Il faut d’abord savoir qu’à la naissance la Terre la radioactivité était si intense que la vie y était totalement impossible. Les éléments radioactifs étaient présents en énorme quantité. Mais les atomes radioactifs se désintègrent plus ou moins rapidement en émettant du rayonnement et quelques milliards d’années plus tard ne restent que ceux qui se désintègrent lentement comme l’uranium U238 ou le potassium K40 qui mettent plusieurs milliards d’années pour perdre la moitié de leur masse. C’est la radioactivité naturelle.

 Depuis un siècle l’homme a conçu des techniques pour utiliser cette radioactivité et même en créer comme la radiothérapie, les bombes nucléaires et les centrales nucléaires. Les essais de bombe nucléaire atmosphérique, les rejets des centrales nucléaires et les accidents sont les principaux « fournisseurs » de la radioactivité artificielle.

 Le Becquerel

 Les matières radioactives émettent des rayonnements de plusieurs types : Alpha, bêta, gamma, rayons X et d'autres encore … de nature et de « puissance » différentes.

 Pour compter ces émissions de rayonnement on utilise le Becquerel ( Bq )

1 Bq = 1 émission de 1 rayonnement soit 1 désintégration par seconde.

On peut mesurer cette radioactivité avec des compteurs comme le compteur Geiger mais il faut savoir, par exemple qu’un compteur Geiger ne comptera pas les rayons α stoppés par le moindre obstacle comme une simple feuille de papier et une partie seulement des rayons β.

 Quelques exemples :

Un homme de 70 kg émet donc environ 8000 Bq (plus de la moitié venant du potassium radioactif K40 contenu dans notre organisme soit 0,02% des 150 mg/kg de tout le potassium).

Mais si on compare à 1 gramme de plutonium Pu 239 on obtient 2,3 GBq soit 2,3 TBq/kg soit 1610 TBq pour 70 kg soit 1 610 000 000 000 000 Bq … les 8000 Bq de l'homme sont tout de suite moins impressionnants …

Le combustible usé d'une centrale nucléaire c'est environ 1019 Bq soit un 1 suivi de dix-neuf 0 … 10 000 000 000 000 000 000 Bq … énorme par rapport à un homme. On tombe dans des chiffres qui dépassent l'imagination. Pour donner une idée ce serait approximativement comme comparer le poids d'un homme à celui de la totalité des glaces de l’Antarctique. Il faut donc être attentif à l'échelle de comparaison.

Lors de l’accident de Tchernobyl les estimations de rejets dans l’atmosphère sont de :

85 PBq pour le césium 137

1760 PBq pour l’iode 131

P étant l’abréviation de peta soit 1015 soit un billiard soit un million de millards. Encore une fois, le rapport entre les Bq et les PBq soit 1015 est monstrueux.

 Le Bq a aussi un défaut qui est qu’il ne fait que compter les désintégrations sans tenir compte de leur nature, α β γ ou autres rayonnements de nature différente. Il ne donne aucune approche de la dangerosité du rayonnement sauf dans les chiffres énormes.

  Le Sievert

 Deux autres unités le Grey (Gy) et le Sievert (Sv) tiennent compte de la nature des rayonnements α β γ et de leur énergie.

 Le Gy mesure la dose absorbée par un corps en contact avec une source radioactive.

1 Gy = 1 Joule/kg ou 1 Watt par seconde et par kg.

 Il ne permet cependant pas de connaître les conséquences sanitaires de ces impacts. Le rayonnement α est par exemple arrêté par une simple feuille de papier. De plus les modes de contamination peuvent être de plusieurs sortes : contact par sol, air ..., inhalation par poussières, gaz ..., ingestion par eau, aliments contaminés. Une exposition à 40 Gy soit 40 W /s et /kg ou 168 KW par minute pour un humain est mortelle en quelques minutes. C’est à peu près la moitié de cette dose que recevaient les liquidateurs de Tchernobyl pendant une trentaine de secondes ... Il n’est pas surprenant qu’un certain nombre d’entre eux soient morts (officiellement moins d’une vingtaine, officieusement entre 4000 et 25 000 sur les 500 000 qui ont travaillé au plus près du réacteur éventré).

 Le Sievert ( Sv) exprimé aussi en Joule/kg mesure la dose équivalente et la dose efficace absorbée en tenant, enfin, en essayant de tenir compte des différences de rayonnement et aussi de la sensibilité des organes à ces rayonnements en utilisant des facteurs de pondérations suivant le type de rayonnement et aussi un facteur de modération en fonction de la vulnérabilité des organes. Le Sievert est une unité subjective sujette à des variations dans le temps en fonction de nouvelles connaissances, expérimentation, étude de personnes contaminées et ne doit être utilisé que pour des doses faibles infèrieures à 1 Gy...

 0.1 Sv/an est actuellement considéré comme la dose ayant un effet cancérigène avéré. La dose de radioactivité d’origine naturelle est d’environ 3.2 mSv /an soit 0.003 Sv/an. En France la dose admissible pour la population, en plus de la dose naturelle, est de 4mSv/an.

Il faut aussi savoir qu'il est actuellement impossible de déterminer si l'origine d'un cancer est due à une exposition radioactive ou non. On fait appel aux statistiques pour déterminer cette possible origine avec toute l'approximation que cela peut comporter. Un écart de 0.1% pour une population de 10 millions d'habitants représente 10 000 personnes.

Par exemple, il n'existe aucun registre national ( maladies à déclaration obligatoire ) en France sur le cancer de la thyroïde et les études statistiques sont faites sur quelques registres parcellaires.

 Donc, contrairement au Bq le Sv est une très petite unité à l’échelle humaine, ce qui peut conduire à des confusions.

Quelques exemples :

Pour l’homme on considère qu’une dose de 0.1 Sv par an est dangereuse.

Dans les premiers jours à Fukushima ; la radioactivité était d'environ 0.5 Sv/h soit 4380 Sv/an soit 88 000 fois la dose dangereuse pour l'homme au dessus des réacteurs "endommagés".

Conclusion :

Quand quelqu’un vous dira que l’homme est radioactif, vous êtes autorisé à sourire !

Et comme dit le copain africain d’Olivier Cabanel « une piqûre de fourmi ne fait pas très mal mais il ne faut pas s'asseoir sur leur nid ! »

liens :

étude CRIIRAD Fukushima

Becquerel Gray Sievert

La radioactivité expliquée pour tous

préfixes du système international

Liste-des-maladies-a-declaration-obligatoire

poids de la lune, Fukushima, Tchernobyl ... Wikipedia

P.S : il est possible, malgré le soin apporté et les vérifications, que des erreurs aient été commises, je vous remercie de les signaler ... avec indulgence si possible ... au moins avec courtoisie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 17:25
    les personnes qui ne respecteront pas la charte seront immédiatement virées !

    non, je rigole, lâchez vous !

    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:32
      @nono le simplet

       bonne chance

    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 17:36

      @Xenozoid

      merci !
      je t’ai remercié dans un autre article pour ton vote, ayant vu ton com en modération !

    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:38

      @Xenozoid


      et on notera la reactivité de ceux ci....en milli Xen j’usqu’a godwin brune..sans oublier tes pseudos

    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:38
      @Xenozoid

      je blague

    • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 09:58

      @nono le simplet


       pas toucher la charte a la voisine ....

    • Alren Alren 11 juillet 12:36
      @nono le simplet

      Il ne faut pas s’inquiéter de la radioactivité ambiante, même celle qui est plus grande en présence de granite comme en Bretagne : nos organismes sont capables de « réparer » les modifications de liaisons électriques que les rayonnements ionisants causent parfois sur les molécules organiques fragiles qui nous constituent.

      Tout est une question de quantité de rayonnements. Nous survivons très bien aux rayons X des radiographies et même aux rayons gamma des traitements du cancer émis par le cobalt radioactif ainsi qu’à la désintégration de molécules rendues radioactives placées dans certaines tumeurs ou ingérées pour des scintigraphies, ces dernières expulsant aussi des neutrons des noyaux des atomes. Une autre technique consiste à bombarder la tumeur de protons accélérés dans des synchrotrons.
      En revanche si le flux est trop important, les cellules, même saines, meurent, le réparation ne se fait pas et la victime succombe.

      Nous sommes bien davantage menacés par les polluants chimiques, les perturbateurs endocriniens, que par la radioactivité ambiante.


    • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 14:41

      @Alren

      salut Alren,
      je suis d’accord avec toi sur les polluants chimiques et les perturbateurs endocriniens qui sont une menace de première importance !
      par contre pour ce qui est de la radioactivité artificielle je suis d’accord avec toi uniquement parce que je vis en France et à l’ouest en plus ... si je vivais dans l’est du Japon ou un peu au nord de Tchernobyl je me sentirais un peu plus menacé ...

    • mmbbb 15 juillet 16:19

      @nono le simplet lors de l explosion de Tchernobyl la France a ete atteinte notamment le Mercantour , des zones radiactives d ou l expression taches de leopard Quant a la Russie, il a y des cimetieres de dechets nucleaires dans la region de Murmansk Les scientifiques craignent a terme une pollution des ecosystemes Il en est de meme en Méditerranée ou la Mafia transforme en poubelle cette mer . Dans ces deux cas, il n y a pas evidemment de base de donnees mises a jour et en Italie les autorites ont une certaine clemence Quant a la France la gestion des dechets nucleaires sont neanmoins plus rigoureux mais les sites peuvent presentes des vunérabites Arte avait diffuse un reportage sur le transfert des dechets nycleaires par voies ferroviaire et routiers Il y a tout de meme des lacunes


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 juillet 17:37

      @ l’auteur


      Je vous signale, avec courtoisie, une imprécision.

      Vous dites « ...Les matières radioactives émettent des rayonnements de plusieurs types : Alpha, bêta, gamma, rayons X et d’autres encore... ».

      Les types de radioactivité alpha et bêta ne sont pas, à proprement parler des rayonnement. Il s’agit, pour le type alpha de noyaux d’hélium et pour le type bêta d’électrons. Ces particules sont éjectées, à haute énergie, par un noyau instable qui tend vers une forme nucléaire stable.

      En revanche, la radioactivité gamma est bien un rayonnement électromagnétique, tout comme les rayons X, l’ultra-violet, la lumière visible, l’infra-rouge, les ondes radar, micro-ondes, ondes gsm, télé, radio, etc.

      Mais la radioactivité gamma et les rayons X sont des rayonnement ionisants (pour faire simple, ils peuvent changer l’état électrique d’un atome ou d’une molécule (ils produisent des ions).
      Les autres ondes électromagnétique ne sont pas ionisantes. Enfin un peu tout de même, sinon il n’y aurait pas de photovoltaïque, mais cette ionisation est, en principe, inoffensive, encore que coups de soleil et cancer de la peau...

      • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:26

        @amiaplacidus

        merci pour la précision et pour l’amabilité
        j’avoue avoir escamoté cette partie pour faire très simple, trop simple ... mails l y a un lien qui explique bien ...

      • Doume65 11 juillet 00:01

        @nono le simplet

        Une autre correction s’impose :
        Notre corps n’émet pas « 8000 Becquerels par seconde », mais 8000 désintégrations par seconde, soit 8000 Beckerel. Vous écrivez en quelque sorte « 8000 désintégrations par seconde par seconde ». C’est redondant.

      • wawa wawa 9 juillet 17:37

        une autre conclusion est que lorsque un ecolo essaye de vous faire peur en annonçant une contamination radioactive de quelques becquerel /m² ou m3, vous êtes aussi autorisé a sourire.....


        • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:27

          @wawa
          moi non plus je ne t’aime pas tellement


        • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:28
          merci pour cette précision sans intérêt


          • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:29

            @nono le simplet

            merci pour cette précision sans intérêt
            c’était pour cassini, bien sûr !

          • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 18:32
            @nono le simplet

            le choix des maux

          • Jean Roque Jean Roque 9 juillet 18:45

             
            TSUNAMI 10000 MORTS
             
            FUKUSHIMA 0 MORT
             
            A QUOI SE MASTURBE LE NÉGRIER BÉTONNEUR BONOBOBO VERT ?
             
             
            Ce bobo a peur de son petit cancer atomiiiiiik .... le narcissique à vomir veut polluer longtemps, et faire venir beaucoup de colons pour beaucoup bétonner de colonies...
             
             


            • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:54

              @Jean Roque

              TSUNAMI 10000 MORTS...FUKUSHIMA 0 MORT

              ceux qui sont morts dans le tsunami ont échappé aux radiations ...
              quand ça veut pas ça veut pas ...

            • foufouille foufouille 9 juillet 20:47

              "

              Lors de l’accident de Tchernobyl les estimations de rejets dans l’atmosphère sont de :

              85 PBq pour le césium 137

              1760 PBq pour l’iode 131

              P étant l’abréviation de peta soit 1015 soit un billiard soit un million de millards. Encore une fois, le rapport entre les Bq et les PBq soit 1015 est monstrueux."

              la taille de l’atmosphère est simplement monstrueuse.

              en iran à ramsar, la population reçoit 260mSv par an = ils sont tous mort vivant.


              • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 10:53

                @foufouille

                la taille de l’atmosphère est simplement monstrueuse
                absolument ! 1PBq et 8000 Bq c’est presque pareil ...à 10^15 près ...

              • foufouille foufouille 12 juillet 19:49

                @nono le simplet

                les poussières sont dispersées dans l’atmosphère ce qui explique le bouclier de la frontière française.


              • nono le simplet nono le simplet 13 juillet 03:45

                @foufouille

                ce qui explique le bouclier de la frontière française.
                le bouclier arverne smiley


              • Bernie 2 Bernie 2 9 juillet 23:08
                Moi qui ne connait pas tellement le sujet, voir nono me dire que c’est le nucléaire pour les nuls me rassure.

                Je me bétonne contre les spécialistes du calcul au carré, cassini, joletaxi, berniolles et toute la clique. Mais voilà, sans aller bien loin, la brouette me parle de 60 milliards d’êtres humains sur terre. Next !

                Attendre si longtemps pour nous pondre si faible, mais bon vous êtes passé modérateur. 3 articles cahin caha, et roule ma poule.

                Vous avez l’arme absolu contre un troll, et vous quels sont vos écrits ?

                Franchement, je me suis abstenu, et je pense avoir bien fait. Ma mère disait toujours, il vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l’ouvrir et ne plus laisser aucun doute à ce sujet.

                • arthes arthes 10 juillet 09:09

                  @Bernie 2
                  Et bien moi ça ne me rassure pas, car je n’ai rien compris au billet, et pourtant je suis nulle sur le sujet !!!

                  C’est inquiétant, suis je plus que nulle ?

                  La , je comprends mieux : https://youtu.be/M0D7MBBI2Ik

                  Comme ma copine Mylène le disait souvent : « C’est dans l’air, c’est dans l’air, c’est nucléaire, on s’en fout, on est tout, on finira au fond du trou »


                • amiaplacidus amiaplacidus 10 juillet 10:55

                  @Bernie 2
                  Votre estimée mère est sans doute une admiratrice du regretté et estimé Pierre Dac pour le citer si souvent !


                • grangeoisi grangeoisi 10 juillet 09:50

                  Nom d’un troll ! J’ai rien compris à l’article !


                  Vous pouvez reprendre à partir de : « La rad... » ?



                  • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 10:36

                    @grangeoisi

                    comme il semblerait que je n’y comprenne moi même pas grand chose, il serait sûrement mieux de demander à cassini ... mais je peux résumer ma pensée en quelques mots ...
                    la radioactivité naturelle c’est pas dangereux
                    la radioactivité des centrales nucléaires, surtout quand elles pètent, c’est très dangereux
                    ( je ne peux pas faire plus simple )

                  • grangeoisi grangeoisi 10 juillet 10:57

                    @nono le simplet

                     :)...et des centrales nucléaires il en pète combien par jour ? 

                  • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 12:27

                    @grangeoisi

                    et des centrales nucléaires il en pète combien par jour ?
                    deux en 60 ans répond cassini, plein de mauvaise foi, considérant que la première centrale date de 60 ans ...
                    moi je dis 4 en tout, plein d’une autre mauvaise foi, considérant que Fukushima compte pour 3 ( je fais grâce de Three Mile Island qui a pété mais assez proprement ) et que la première a pété en 1986 et les autres en 2011 ... par contre je ne ferai pas le calcul par jour de la même manière ... je dirai : une par jour de 1986 à 2011 et 4 par jour de 2011 à nos jours puisqu’elles pètent toujours ...

                  • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 13:24

                    @cassini. je vous encourage à vous intéresser à l’état des centrales en Ukraïne. quand l’argent de la maintenance a été bouffé par la corruption.

                    Les amers loques s’en foutent : ça ne pètera pas chez eux.

                  • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 13:37

                    @JC_Lavau

                    tiens ! une visite inattendue .... la pudeur n’est pas une qualité que l’on peut te décerner les yeux fermés
                    ( j’explique pour d’éventuels lecteurs : JC m’a viré de son article sur le poids des nuages parce que je rigolais plutôt que de l’admirer )

                  • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 13:41

                    @cassini
                    concernant la dangerosité du Concorde, il y a deux catégories d’avis tranchés ... parmi ceux qui le jugent dangereux sans conteste il y a ceux qui étaient dans celui qui s’est crashé, ceux qui l’ont pris sur la tête et leurs familles ...


                  • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 13:45

                    @cassini

                    @nono le simplet

                    Le amers loques s’en foutent : ça ne pètera pas chez eux

                    que tu me confondes avec JC a quelque chose d’assez désagréable ... et que « tu regrettes » que JC m’ait viré a quelque chose d’assez trivial smiley


                  • nono le simplet nono le simplet 10 juillet 18:48

                    @cassini

                    Raisonnement Nono : le Concorde avec zéro planté gna gna gna
                    pour être sérieux, l’accident du Concorde de Roissy est un concours de circonstances hallucinant qu’on ne peut pas envisager se reproduire tellement il est improbable
                    mais il n’a rien à voir avec celui de Fukushima où le tsunami n’était pas improbable mais négligé et le concours de circonstances tient au manque de prévoyance et non au « fatum » ...
                    ta comparaison est donc sans objet !

                  • gaijin gaijin 10 juillet 19:19

                    @nono le simplet

                    « tient au manque de prévoyance »
                    s’cuse moi partner de te demander pardon mais pas du tout

                    ça tient a une maladie appelée « économie »
                    la digue était trop basse pour économiser du pognon
                    la centrale trop près de l’eau pour ne pas avoir a tirer des tuyaux ( économie )
                    les générateurs de secours dans le même batiment que le reste de l’ instalation électrique ( économie )
                    la vanne de secours en position fermée par défaut pour continuer a produire ( économie )

                    j’ai plus tout en tête mais de bout en bout tout a été fait dans le sens de l’économie de bout de chandelle la voilà la vérité
                    ce n’est pas un manque de prévoyance c’est de la connerie délibérée !

                  • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 07:01

                    @gaijin

                    s’cuse moi partner de te demander pardon mais pas du tout
                    c’est pas faux mais je vais pinailler un peu ...
                    même sur le plan économique on peut considérer que c’est un manque de prévoyance au vu des conséquences économiques catastrophiques pour le Japon ... 1300 M$ de 2011 à 2015 en perte de PIB plus le coût exorbitant de quelques autres centaines de M$ pour nettoyer le site ...
                    oué, bon, en fait c’est bien de la connerie délibérée smiley

                  • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 07:44

                    @cassini

                    Vous n’avez pas compris. J’ironisais sur votre théorie
                     smiley
                    bizarre, tu me soupçonnes ( à tort ) de ne pas comprendre ton humour alors que tu ne vois pas le mien ... le mien qui répondait à celui de @grangeoisi et à la lecture du tien ... faut suivre ...

                  • nono le simplet nono le simplet 11 juillet 07:51

                    @nono le simplet
                    PS : je prends le mot « péter » dans son sens trivial soit « émettre des gaz », ce qui donne un sens à mes « 4 par jour » ... smiley


                  • gaijin gaijin 11 juillet 12:51

                    @nono le simplet

                    vous oubliez le dogme : les accidents ne peuvent pas se produire 
                    faire preuve de prévoyance en matière de nucléaire signifie : ne pas y toucher

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès