• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le commerce : l’angle mort des gaz à effet de serre

Le commerce : l’angle mort des gaz à effet de serre

Bien, ce n’est pas le seul, mais des papiers récents de Nicolas Meilhan, des éconoclastes, ont eu le grand mérite de pointer un des angles morts majeurs de la question des émissions des gaz à effet de serre. Les bonnes statistiques de la France ne sont qu’une vision parcellaire et superficielle de ce qui se passe car cela exclut les effets exportés par nos importations.

 

Exporter cette pollution que l’on ne veut pas voir
 
En fait, une partie des chiffres clés du climat publié par le ministère du développement durable il y a près de 2 ans sont passés un peu trop inaperçus, avant que Nicolas Meilhan les exhume sur son blog. Les chiffres sont assez stupéfiants. En effet, notre pays se présente souvent comme un modèle de vertu, avec une baisse de 20% des émissions de CO2 de 1995 à 2015. Mais cela est bien superficiel. D’abord, il faut la modérer par le fait que cette baisse ne repose que sur l’effondrement des émissions de CO2 par l’industrie manufacturière, en chute de 40% de 1990 à 2013. Et comme notre consommation n’a pas baissé, c’est parce que nous importons des produits que nous produisons avant.
 
 
 
En effet, une autre analyse, présente dans le rapport du ministère, affirme que notre consommation de CO2, en réalité, a progressé de 11% de 1995 à 2015, du fait de l’envolée des émissions associées aux importations, qui représentent aujourd’hui 55% de notre consommation, contre 33% en 1995  ! Bref, nous avons exporté une partie de nos émissions de CO2 en important une part grandissante des produits industriels que nous consommons. On note aussi que les chiffres des transports ne prennent pas en compte les transports internationaux, illusoirement, alors même que les émissions des poids lourds et véhicules utilitaires pèsent presque aussi lourd que le transport des particuliers.
 
 
Nicolas Meilhan pointe que la production électrique ne représente que 5% de notre bilan carbone, alors que tant d’initiatives se focalisent dessus. Que penser également de cette focalisation sur le transport routier particulier alors que le transport de marchandises représente probablement une part bien plus lourde de ce bilan, notamment avec l’explosion des chaines de production mondiales ? Le contraste entre le traitement fiscal du diesel pour les particuliers et le kérosène ou le fuel pour les transports de marchandises est aussi injuste qu’effarant. Bien sûr, il y a la course au moins-disant fiscal pour être « compétitif » mais cela revient aussi au moins-disant environnemental à l’échelle planétaire.
 
Dans la même veine, un essai de Guillaume Pitron, préfacé par Hubert Védrine, révèle « la face cachée de la transition énergétique et numérique », qui ne fait que « déplacer l’impact de l’activité humaine sur les écosystèmes ». En effet, cette transition repose sur l’extraction de métaux rares dont l’exploitation a « des impacts environnementaux plus importants que ceux de l’extraction pétrolière », avec des conséquences sanitaires parfois dramatiques, l’auteur évoquant des « villages du cancer  » en Chine… Autre arnaque dénoncée par Nicolas Meilhan, la présentation de la transition énergétique en Allemagne, qui se fait avec plus de ce charbon dont les fines particules ignorent les frontières.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • oncle archibald 27 janvier 11:06

    Sans oublier tout le commerce international qui passe par les voies maritimes et est carrément catastrophique en raison de la « qualité » du carburant utilisé par les grands navires, non seulement a niveau des GES mais aussi des suies et autres particules qui viennent se déposer sur les calottes glaciaires, les rendant moins blanches donc moins réfléchissantes ce qui accélère leur fonte.

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-monsieur-nicolas-194439

    J’ai bien reçu une lettre en réponse du ministère indiquant fort courtoisement que mes réflexions étaient très intéressantes et qu’un sous fifre allait s’en occuper ...... En bref, on s’en fout ! mais gare à toi si tu fais bruler trois feuilles mortes dans ton jardin, gare à toi si tu fais un feu de cheminée pour griller un morceau de saucisse, gare à toi pauvre bougre obligé d’utiliser ta vielle pijeot à mazout parce que tu peux pas te payer une bagnole plus récente .... « Ils » nous prennent vraiment pour des cons !


    • Paul Leleu 27 janvier 18:34

      @oncle archibald


      le litre de diesel a augmenté de 40% en 2 ans... on est passé de moins d’1 euro à presque 1euro40... c’est ouf quand on y pense. 

    • joletaxi 27 janvier 18:42

      @Paul Leleu

      on ne remerciera jamais assez oncle Donald, grâce à lui, nous nous sommes un peu libérés de l’étreinte affectueuse des gentils cheiks et autres mollahs, ainsi que de ce sympathique Poutine

      Paraît que la France a un important domaine maritime, où il serait pas idiot de voire ,des fois que, il y aurait pas un peu de ce liquide nauséabond ?
      Il avait aussi été évoqué nos possible réserves de gaz de schiste( par contre en gaz de shit on n’est pas dépourvu)
      Mais nous on est drolement plus futé ?

      sur que ça va bien se passer


    • JC_Lavau JC_Lavau 27 janvier 11:09

      Une personne sensée n’a pas à embouquer la chanson aux ordres : « Wouh ! Gaz à effets de serre ! Wouh ! Méchant réchauffement climatique ! Wouh ! la Hollande et l’Himalaya seront submergés ! Wouh ! Les océans seront acidifiés ! ».

      Laisser cela aux seuls idiots, et aux escrocs qui les télécommandent.

      • Alcyon 30 janvier 08:56

        @JC_Lavau : au revoir, tu es toujours aussi inutile que d’habitude. Bon vent.


      • Tom France Tom France 27 janvier 12:32

        C’est bien ce que je pensais, les cop 21 et je ne sais quelle autre conneries de ce genre, c’est de l’arnaque pour petits bourgeois cosmopolites mal dans leur peau, du cinéma mis en scène afin de faire croire aux gueux que la globalisation se préoccupe de la planète, du bien être etc... Alors qu’il suffit pourtant de juger l’arbre à ses fruits au lieu de s’inventer un monde avec ces mirages !


        • zygzornifle zygzornifle 27 janvier 13:21

          Le réchauffement climatique est une aubaine pour nos politiques toujours a l’affût de la moindre justification pour créer des nouvelles taxes et augmenter celles déjà en vigueur , les écolos bobos-parigos-iphonos-Macronos réclament toujours plus de contraintes et ce sont toujours les memes , les travailleurs les plus pauvres qui triment pour nourrir tous ces glandeurs ....


          • contrevenant 27 janvier 16:04

            Il y a longtemps, je travaillais comme conducteur de fours dans la sidérurgie et m’occupais de 10 fours de réchauffage des lingots d’acier . Deux des fours avaient une capacité de 100 tonnes de réchauffage, le débit de fuel lourd pouvait aller jusqu’à 650 litres / h .J’ai déversé des dizaines de milliers de tonnes de CO2 dans l’atmosphère pendant mon travail . Maintenant, l’usine est fermée .
            Voit-on les choses comme il faut ?


            • JC_Lavau JC_Lavau 27 janvier 22:55

              @contrevenant. Ce qu’ils te demandent n’est pas de voir mais de croire.


            • contrevenant 29 janvier 19:15

              @JC_Lavau Une réponse crue, vu la météo, bjrs JC_Lavau


            • popov 28 janvier 10:49

              @Laurent Herblay

              Le CO2 produirait donc vraiment un réchauffement climatique ?

              Alors il faudrait en produire plus et aussi s’assurer que toutes les suies des centrales thermiques se dépose sur les glaces arctiques pour diminuer leur albédo et les empêcher de s’étendre, car le soleil se prépare à un minimum d’activité qui pourrait nous plonger dans une mini ère glaciaire.


              • zygzornifle zygzornifle 29 janvier 14:07

                Je connais un rapace qui a des effets de serres .... il est au gouvernement .....


                • contrevenant 29 janvier 20:46

                  @zygzornifle
                  D


                • baldis30 29 janvier 22:42

                  bonsoir,

                  article remarquable ...

                  On ne pollue plus on va polluer chez les autres ... deux pays s’arrachent la première place en Europe sur ce thème l’un en dehors de l’UE, l’autre en plein dedans ...

                  Aller installer des usines polluantes dans des pays peu regardants ou moyennant pots-de-vin ( y compris dans les pays où l’alcool est interdit) ... ben c’est l’avenir de l’humanité ...

                   Zut  ! le nuage du Krakatoa et celui du Pinatubo sont venus polluer jusqu’en Europe ... mais les islandais leur avaient bien transmis le message avec le Laki dont l’éruption fit des morts ( par maladies pulmonaires ) du Canada aux Balkans ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès