• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le scandaleux silence au sujet de Fukushima. Fukushima : It’s much (...)

Le scandaleux silence au sujet de Fukushima. Fukushima : It’s much worse than you think

Très mauvaise nouvelle. Pour le moment et compte tenu des technologies aujourd'hui disponibles, l'objectif d'empècher l'explosion nucléaire de l'ensemble du site de Fukushima paraît hors de portée alors que le processus cataclysmique ne cesse de prendre de l'ampleur.

par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin - 19/06/2011

Il y a quelques jours, des images virtuelles d'un éventuel sarcophage que Tepco pourrait installer au dessus des réacteurs en perdition de Fukushima circulaient sur les télévisions. Mais assez curieusement, il s'agissait apparemment de structures assez fragiles, quasiment en matière plastique, très éloignées des milliers de tonnes d'acier et de ciment envisagés pour remplacer l'actuel sarcophage en place à Tchernobyl. On ne voit pas comment de telles structures pourraient contenir une explosion majeure sur le site de Fukushima. Tout au plus pourraient-elles empêcher la diffusion de gaz radioactifs sous basse pression. De toutes façons, Tepco annonce que la mise en place de ces protections ne sera pas possible avant longtemps, compte tenu du niveau de contamination actuel du site.

En fait, les priorités devraient être toutes autres. Il devrait être indispensable d'empêcher dans les jours, semaines ou mois qui viennent la contamination d'une partie du Japon par les cœurs en fusion des réacteurs touchés par le tsunami. Or, très mauvaise nouvelle, pour le moment et compte tenu des technologies aujourd'hui disponibles, cet objectif paraît hors de portée alors que le processus cataclysmique ne cesse de prendre de l'ampleur. Une toute aussi mauvaise nouvelle est que, désormais, le monde entier fait silence sur le désastre mondial qui se prépare. Les conspirationnistes ne devraient pas être les seuls à s'interroger sur les raisons de ce silence.

Si l'on en croit l'industriel Tepco, le gouvernement japonais qui l'a toujours soutenu y compris dans ses décisions les plus hasardeuses et les industriels américains du nucléaire qui ont depuis les origines partie liée avec le Japon pour la gestion de son parc nucléaire, la situation à Fukushima serait potentiellement pire qu'elle ne le fut à Tchernobyl. Selon ces sources cependant, il n'y aurait pas de danger immédiat, tant du moins que l'on continuera à pomper de l'eau et qu'un nouveau fort tremblement de terre ne se produira pas. Pas de danger immédiat sans doute, mais pas de solutions fiables avant quelques années au mieux. En attendant, selon ces sources, il n'y aurait pas de raisons de s'inquiéter. Curieuse préconisation.

Pour d'autres experts au contraire, la situation n'a jamais cessé depuis le début de s'aggraver. Aujourd'hui il y aurait de forte probabilités (certains disent 50/50) pour que le pire se produise. Un article récent de Aljazeera.net cité ci-dessous vient de faire un bilan assez terrifiant de la situation. On pourrait suspecter la neutralité de Aljazeera mais la chaîne se borne à reprendre les diagnostics de deux experts confirmés du nucléaire, l'américain Arnorld Gundersen (photo) et le japonais Shoji Sawada. L'un et l'autre, à première vue semblent parfaitement objectifs et bien informés. Certes ils sont tous les deux devenus des whistle-blowers alertant sur les dangers du nucléaire. Le site Fairewinds auquel participe Arnorld Gundersen est un leurs représentants les plus influents aux Etats-Unis. Mais cela ne devrait pas être une raison pour disqualifier leurs analyses.

Pour Arnold Gundersen, notamment, la fusion des réacteurs touchés constitue désormais un processus sans doute impossible à empêcher, compte tenu encore une fois des connaissances scientifiques et technologiques du moment. Le refroidissement par eau ne pourra que le retarder de quelques temps, tout en noyant la région et la mer environnante sous des milliers de tonnes d'eau fortement contaminées. Une fois les nappes phréatiques ou les couches terrestres profondes atteintes, ce ne serait pas seulement une large périphérie autour de Fukushima qui deviendrait inhabitable, mais sans doute la ville de Tokyo elle-même. Dans l'hypothèse la plus grave, celui de l'explosion des centaines de tonnes de combustibles nucléaires présents sur le site, le Japon tout entier puis très vite des zones étendues de l'hémisphère nord pourraient être interdits à la vie humaine.

D'ores et déjà, deux experts de santé publique américains estiment avoir observé une augmentation anormale de la morbidité des nouveaux nés dans une dizaine de villes de la cote ouest des Etats-Unis situés approximativement sous le vent de Fukushima (voir ci dessous le rapport Sherman-Mangano). On s'étonne que, devant une observation aussi troublante, des inquiétudes beaucoup plus nombreuses ne se soient pas encore manifestées, notamment aux Etats-Unis, si soucieux en général de la santé publique.

La situation paraît en voie de devenir si grave que le silence des autorités nationales et internationales est véritablement inexplicable. Même si peu de remèdes ne paraissent pour le moment disponibles, il conviendrait néanmoins que les scientifiques du monde entier y réfléchissent et travaillent à la mise au point de solutions. L'inaction actuelle donne beaucoup d'arguments à ceux dénonçant une conspiration du silence de la part des gouvernements et des industriels impliqués, non seulement au Japon mais aux Etats-Unis. La complicité objective entre Barack Obama et l'Exelon Corporation, le plus gros fournisseur d'énergie nucléaire et un des plus importants contributeurs de sa campagne, est dénoncée.

Rien cependant n'y fait. L'attitude généralement affichée par l'ensemble des décideurs et des médias est particulièrement à courte vue, mais elle n'indigne encore personne. Le message général s'apparente au suivant : "le magma monte dans la cheminée du volcan. Une explosion destructrice se produira bientôt. Mais qu'importe, dormez tranquilles au bord du cratère...pour le moment".

Précisons à l'attention de ceux qui militent pour l'abandon de l'énergie nucléaire que ce dernier objectif de l'abandon, à supposer qu'il soit décidé, ne pourra pas être mis en oeuvre avant 25 ou 30 ans. Au Japon le monde se trouve confronté à une échéance beaucoup plus immédiate et à des risques beaucoup plus graves : un Tchernobyl de magnitude 10 pouvant se produire dans quelques mois. La réaction de prévention devrait être toute différente.

 

Sources
* Article d'Aljazeera : http://english.aljazeera.net/indepth/features/2011/06/201161664828302638.html
* Fairewinds : http://www.fairewinds.com/home
* Arnold Gundersen : http://en.wikipedia.org/wiki/Arnold_Gundersen
* Paul Jorion : http://www.pauljorion.com/blog/?p=24334
* Rapport Sherman Mangano : http://www.counterpunch.org/sherman06102011.html
" The recent CDC Morbidity and Mortality Weekly Report indicates that eight cities in the northwest U.S. (Boise ID, Seattle WA, Portland OR, plus the northern California cities of Santa Cruz, Sacramento, San Francisco, San Jose, and Berkeley) reported the following data on deaths among those younger than one year of age :
4 weeks ending March 19, 2011 - 37 deaths (avg. 9.25 per week)
10 weeks ending May 28, 2011 - 125 deaths (avg.12.50 per week)

* Exelon Corporation : http://www.exeloncorp.com/Pages/home.aspx


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (136 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • sto sto 20 juin 2011 10:23

    Il reste effecgtivement un risque non negligeable.
    Le corium a coule des les premieres heures, et la fusion des 3 coeurs est complete des les premiers jours (confirme apres 2 mois...)

    2 scenarios :
    - soit le corium s’etale assez pour perdre toute criticite, et se refroidir tres lentement
    - soit la criticite reste, et le truc range en silence le beton, sous lequel l’eau attend patiamment... Une explosion evec epandage massif de Plutonium signifierait effectivement la fin de Honshu et des dizaines de millions de morts.

    Tepco connait le statut approximatif de la criticite (de part la mesure de neutrons), mais ne revele que des infos mineures...

    Dans tous les cas, meme sans explosion, beaucoup de questions restent en suspens.
    Comment decharger la quantite astronomique de combustible partiellement endommage des piscines ?


    • Fergus Fergus 20 juin 2011 10:38

      Bonjour à tous.

      Article très inquiétant, mais probablement plus proche de la réalité que la communication officielle des gouvernements et le silence coupable des grands médias complices de ce silence.

      Pour ce qui est du bâchage des réacteurs, c’est évidemment un pur leurre dont le seul intérêt est de faire prendre aux opinions publiques les vessies pour des lanternes.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 juin 2011 14:58

      Fukushima et le nucléaire c’est comme la Grèce et le système financier. C’est seulement au moment où tout aura pété que nos merdias se sentiront obligés de faire leur boulot.


    • Aldous Aldous 20 juin 2011 15:07

      Mais non, mais non, le bâchage est une vielle technique bien connu de protection antinucléaire largement connue dans les années 1950 et injustement oubliée.

      Souvenez-vous du dessin animé « Duck & Cover » : http://www.youtube.com/watch?v=u1MQ4eyg6U4

      Allez chantez tous avec moi :

      He did what we all must learn to do...
      You... and you, and you and you !
      Duck ! (tshi boom) And côôôôver !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 juin 2011 17:22

      @ Fergus


       Je crois que nous n’avons pas de solutions. On cherche. Il y a ceux dont c’est le travail de manipuler l’opinion et ils le font à la limite de la crédibilité. Pour le reste, le grand défi pour chacun est de maintenir sa propre sérénité. Il n’est pas mauvais de se souvenir qu’on ne perd pas plus de vie qu’on n’en a dans l’instant présent et que nous dansons pour la plupart notre vie avec un peu de plaisir, sans tomber dans une constante angoisse, tout en sachant très bien que la musique va s’arrêter



      Pierre JC Allard

    • Fanature 20 juin 2011 17:44

      L’horreur de l’atome nous saute au visage. Nous, pauvres humains, avons voulu jouer avec le feu. Qui sème l’atome récolte l’hiver nucléaire !
      Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?


    • caramico 26 juin 2011 11:27

      Bonjour à tous,

      Je consulte régulièrement ce site :

      http://www.dwd.de/wundk/spezial/Sonderbericht_loop.gif

      Je ne sais pas ce qu’il vaut, c’est une informations journalière concernant la diffusion des éléments radioactifs au départ de la centrale en fonction des vents dominants.

      On focalise sur Tokyo, vu l’importance de l’agglomération, mais je constate que Sendaï, ville importante située au nord est arrosée presque quotidiennement. Il serait intéressant d’avoir des relevés dans cette ville.


    • kiouty 20 juin 2011 10:43

      La situation paraît en voie de devenir si grave que le silence des autorités nationales et internationales est véritablement inexplicable.

      Inexplicable, pas tout-a-fait.
      Incohérent avec la conception que le grand public se fait des postes de dirigeants de pays et de leurs responsabilités envers les populations par l’exercice de la transparence, oui, mais du point de vue du pouvoir, ce n’est guère étonnant. Pour le pouvoir, comme le disait très bien Guéant il y a deux ou trois ans, « la transparence, c’est le début de la dictature » (sous-entendu la dictature du peuple sur ses dirigeants).

      Les pouvoirs sont dépassés, totalement, le seul pouvoir qui reste, c’est celui de maitriser la communication pour ne pas affoler les populations mondiales en les endormant et en les distrayant, un peu comme des parents qui doivent faire semblant que tout va bien devant leurs enfants quand le bateau coule et qu’ils vont tous à une mort certaine.
      Donc, c’est ce qu’ils font : ils maitrisent la communication et on verra plus tard quand la merde sera là. Et ça marche, en grande partie.

      De toute façon, y a pas grand chose à faire, fondamentalement, il n’y a plus qu’à subir Fukushima, puis les USA, si les inondations continuent...


      • Razzara Razzara 20 juin 2011 10:54

        Oui kiouty, je partage pleinement votre point de vue. Comme disait Orwell  :

        "Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent."

        Pour des news sur Fukushima et autres : http://enenews.com/

        Razzara


      • filendrick 20 juin 2011 18:22

        merci pour le lien.

        pauvre hémisphère nord ...


      • pimpi 21 juin 2011 08:17

        Tout à fait d’accord. « Tôt ou tard, d’une façon ou d’une autre, l’humanité sera confrontée au problème global de sa survie » (Livre prémonitoire « les corps indécents ») On y vient.


      • Giordano Bruno 20 juin 2011 10:44

        Quelqu’un sait où se procurer de l’iode via internet ?


        • Akwa Akwa 20 juin 2011 14:45

          L’abus d’iode n’est pas spécialement bon pour la santé, surtout pour les reins.

          L’absorption de gélules d’iode stable n’est requise que dans le cas d’arrivée massive de particules d’iode radioactif (ce qui n’est pas le cas actuellement, la distance de Fukushima rendant ce risque très faible en France).


        • Giordano Bruno 20 juin 2011 16:08

          Certes, ce n’est pas le cas aujourd’hui, mais j’estime que le jour où c’est le cas, il bien tard pour s’en inquiéter.


        • Fanature 20 juin 2011 18:08

          A mesure que les jours passent, les mauvaises nouvelles s’accumulent. Nous courrons à la catastrophe. Vous avez raison d’essayer de vous procurer de l’iode mais attention ! il ne faut pas l’ingurgiter n’importe quand. Il y a une procédure à respecter. Renseignez auprès de votre pharmacien. Il saura mieux vous conseiller que moi. Une chose est certaine... Les catastrophes vont s’enchaîner.


        • Giordano Bruno 20 juin 2011 21:51

          Je sais qu’il ne faut pas faire n’importe quoi avec l’iode, comme avec de nombreux médicaments. Mais je n’apprécie pas pour autant d’être infantilisé et de remettre mon destin dans les mains d’un préfet (et non d’un médecin) censé décider du moment où les populations doivent en recevoir. De plus, ma confiance dans les décisions de ce genre de personne dans ce genre de contexte est très modérée.


        • Guillaume 20 juin 2011 22:54

          fanature

          La lecture de vos messages me fait mourrir de rire ( vraiment ) ,surtout après avoir connu fanatomik.


        • Fanature 20 juin 2011 23:10

          Mon pauvre Guillaume, l’heure n’est pourtant pas à la poilade. Etes-vous aveugle pour ne pas vous rendre compte de la gravité de la situation ? Faut-il que vous commenciez à perdre vos cheveux pour que vous songiez à investir dans une éolienne ? Votre insouciance m’attriste...

          Veillez donc car vous ne savez ni le jour ni l’heure (Evangile selon Matthieu 25:13)


        • Guillaume 21 juin 2011 15:18

          Fanature

          Ne trouvez vous pas que c’est une catastrophe ??


        • Fanature 21 juin 2011 18:54

          C’est abominable.


        • ELCHETORIX 20 juin 2011 10:51

          Bonjour , et merci pour cet article
          Mon avis à ce sujet comme d’autres dont la crise économique et financière instaurer par la haute finance internationale serait d’envoyer tous ces oligarques et financiers à CAYENNE ( vous savez les bagnes ..) .
          Puis d’abolir la couronne britannique , celle des Pays-bas puis remettre l’économie au service de la population et non à cette caste qui pollue le monde depuis toujours Enfin , changer cette économie de croissance par une économieplus saine sans gaspillage et donc d’élaborer des produits durables , bref aller vers une décroissance qui passe par la sortie du tout nucléaire civil et militaire !
          RA ..


          • panpan 20 juin 2011 10:55

            De toute façon, il est trop tard pour « sortir » du nucléaire. On est dedans jusqu’au cou... et ça monte...


            • Taverne Taverne 20 juin 2011 11:48

              Un titre en anglais pourquoi ? Pour faire rock ’n roll ?

              « Bebopelula. Fuchushima...
              Shima’s baby »


              • Aldous Aldous 20 juin 2011 15:09

                Bah on peu aussi chanter en anglais :

                Duck ! (tshi boom) And côôôôôôôver !

                http://www.youtube.com/watch?v=u1MQ4eyg6U4


              • Pyrathome Pyrathome 20 juin 2011 12:00
                Le scandaleux silence au sujet de Fukushima. Scandaleux et CRIMINEL ......

                • Grasyop 20 juin 2011 12:05

                  Bla bla bla explosion nucléaire bla bla bla processus cataclysmique bla bla bla désastre mondial bla bla bla le Japon tout entier puis très vite des zones étendues de l’hémisphère nord pourraient être interdits à la vie humaine bla bla bla conspiration du silence de la part des gouvernements et des industriels bla bla bla un Tchernobyl de magnitude 10 bla bla bla...
                   
                  Venons-en au fait : la fin du monde, c’est pour quand ?


                  • Aldous Aldous 20 juin 2011 15:13

                    Annulée grâce au bâchage des centrales...

                    Allez Grasyop chantez avec moi :

                    Duck ! (tchiboom) And côôôver !

                    http://www.youtube.com/watch?v=u1MQ4eyg6U4


                  • Nomade 20 juin 2011 16:00

                    Faisons l’amour avant de nous dire adieu
                    Adieuuuuuuuuuu !!!!!



                  • velosolex velosolex 20 juin 2011 12:20

                    Article essentiel. Les réacteurs de l’économie Grecque, même s’ils se mettent à fondre, ne sont rien à coté de ce qui se passe à Fukushima.
                    Tout cela est carrément angoissant. Nous sommes rentrés dans un livre de science fiction.
                     Le scénario du pire cette fois ci semble bien sûr.
                    La mobilisation internationale ne semble pas être à l’ordre du jour.
                    Well !
                    Bientôt il sera temps de se cacher sous la table.



                      • sto sto 20 juin 2011 21:27

                        Sudiste : C’est hors sujet, et c’est de la pollution. Pour le coup je naze ton fameux post sans meme le lire.


                      • Electric Electric Tof 20 juin 2011 12:58

                        Les enfants japonais, même loin de la zone d’exclusion, tombent malades : apathie, nausées, vomissements saignements, diarrhées.

                        Cela marque une contamination très importante.
                         

                        Panégérique des effets d’une faible contamination prolongée :

                        http://www.teleamerica.net/PDF/HoLLR.pdf

                        La mortalité liée à un accident radiologique n’est pas forcément le plus spectaculaire. Le nucléaire, ça ronge à petit feu, sans faire de bruit, mois après mois. L’exposition à de faibles doses sur longue période provoque mutations, cancers, stérilité, ravages dans le système immunitaire. Le nombre de morts n’est pas représentatif des dégats, il faut aussi prendre en compte l’état général de mauvaise santé avec incapacités de travail. On estime que suite à Tchernobyl, ce sont pas moins de 8 millions de personnes qui souffrent de troubles divers allant de l’apathie aux cancers, diabète, maladies auto-immunes, etc, ....

                        La carte de la contamination au Japon, mesures indépendantes, donc partielles, mais édifiantes, Tokyo en grand danger :
                         
                         
                         

                        • slipenL’air 20 juin 2011 13:48

                          MERCI Electric Tof
                           
                          Trés bien la carte du japon (zoomer) 1millisievert /HEURE commence avec le vert-jaune


                          Il n’y a pas de seuil d’innocuité à la radioactivité. Toute dose même faible conduit à
                          un risque pathologique.Plus la dose est importante, plus le risque de cancer et d’anomalie génétique est important. La relation entre risque et dose est considérée comme linéaire.
                           Ainsi, la Commission Internationale de Protection Nucléaire
                           (CIPR) a proposé en 1990 que l’équivalent de dose maximale soit, pour le public,
                          de 1 millisievert par AN, soit 11,4 μRem/h en moyenne. Cette norme concerne les doses reçues en plus de celles dues aux examens médicaux
                           et à la radioactivité naturelle. L’ancienne norme parfois encore en usage était de 5 millisievert par an mais elle comprenait l’ensemble des radiations.

                          Le CIPR estime que pour chaque millisievert on comptabilise 60 cancers (dont 50 mortels)
                          et 13 défauts génétiques de plus par million de personnes.

                          http://www.nano-sense.com/articles/radioactivite.htm

                          donc en 1heure dans la zone jaune à rouge ils ont un gros risque de cancers mortel smiley 


                        • slipenL’air 20 juin 2011 13:58

                          HOUPS erreur confondu milli et micro (écrit petit sur la carte)


                        • Grasyop 20 juin 2011 16:05

                          Avant-hier j’avais mal au ventre et je me sentais un peu fatigué. Vous pensez que c’est Tchernobyl ou que c’est Fukushima ?


                        • Grasyop 20 juin 2011 17:25

                          « La relation entre risque et dose est considérée comme linéaire. »

                          Les normes sont actuellement basées sur cette hypothèse, par précaution, mais cette hypothèse est fortement contestée. Voir par exemple cet exposé médical, les relations envisageables p.6 et les conclusions p.54.

                          « Le CIPR estime que pour chaque millisievert on comptabilise 60 cancers (dont 50 mortels) et 13 défauts génétiques de plus par million de personnes. »

                          J’aimerais bien savoir où la CIPR dit ça, d’autant plus que je peux lire, ici (page 2 ou écrans 9 et 10), une toute autre opinion de la CIPR :

                          « Because of this uncertainty on effects at low doses the Commission judges that it is not appropriate, for the formal purposes of public health, to calculate the hypothetical number of cases of cancer that might be associated with very small radiation doses received by large numbers of people over very long periods of time »

                          « La CIPR remarque que les données biologiques ne sont pas assez claires et concluantes au niveau des faibles dose et qu’il n’y a pas de raison d’en tenir compte aujourd’hui. »


                        • Aldous Aldous 20 juin 2011 17:53

                          Les normes c’est fait pour protéger les industriels.

                          La preuve, le Japon et les USA se sont tous deux empressés de remonter leurs normes de doses d’irradiation admissible après Fukushima.


                        • Grasyop 20 juin 2011 18:05

                          Pas après Fukushima, mais pendant Fukushima. Et rien à voir avec les USA.

                          Il est normal d’avoir des normes différentes en temps calme ou en situation d’urgence. Les pompiers sont aussi exposés à plus de risques (de toutes sortes) que le citoyen lambda. C’est le prix de l’action.


                        • Aldous Aldous 20 juin 2011 19:56

                          D’accord avec vous quand vous dites qu’il est trop tôt pour dire « après » Fukushima, mais pas sur le reste.

                          Je ne vois pas ce qu’il y a de normal à accepter d’exposer les enfants japonais à des doses qui en temps « normal » étaient réservées aux travailleurs du nucléaire.

                          Une norme est supposée est une référence scientifique pas un cache-sexe pour industriels merdeux et honteux.

                          Autre cas flagrant : les normes permettant de tolérer un petit % d’huile de moteur dans l’huile de tournesol que les industriels de l’agroalimentaire (Lesieur en tête) ont obtenu de l’UE après s’être retrouvé avec de l’huile frelatée achetée en Ukraine en 2008.

                          Les normes sont faites pour protéger l’industrie.

                          Point barre.


                        • Grasyop 20 juin 2011 21:14

                          Sans normes, les industriels font ce qu’ils veulent. Les normes ne sont donc pas faites pour protéger les industriels.

                          Avec des normes excessivement fortes, en revanche, les industries mettent la clé sous la porte, c’est sûr.

                          Le tout est donc de trouver un équilibre, et c’est le rôle du législateur, démocratiquement élu, d’arbitrer entre les besoins de l’industrie, des consommateurs, et du public.

                          En l’occurrence, il y a de la marge entre les normes en matière d’exposition à la radioactivité, même pour les travailleurs du nucléaire, et les doses qui posent un danger sanitaire. Notamment, comme je l’ai dit plus haut, parce que les normes sont basées sur l’hypothèse linéaire, la plus pessimiste et dont il est de plus en plus clair qu’elle ne correspond pas à la réalité.

                          Par exemple, les enfants du Kérala sont soumis en moyenne à une radioactivité naturelle (17 mSV/an) très proche de cette norme relevée au Japon (20 mSV/an), et une étude épidémiologique effectuée sur une cohorte de cent mille Kéralais n’a pas montré d’excès de cancers (source, p.23).

                          Ceci dit, personne ne dit qu’il est bon de répandre partout des matières radioactives, ni que la gestion par Tepco et les autorités japonaises de leurs centrales a été bonne, et j’espère bien qu’ils auront à rendre des comptes de ce qui s’est passé (même si les évènements naturels ont été d’une intensité exceptionnelle).


                        • Grasyop 20 juin 2011 21:17

                          Problème de lien ? Je retente : source p.23.


                        • LE CHAT LE CHAT 20 juin 2011 13:00

                          c’est l’omerta à la télé .....  smiley
                          2012 l’apocalypse ?????


                          • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 20 juin 2011 13:30

                            Ne vous laissez pas manipuler, voyons !

                            Il est clair que tout ça n’est qu’un complot écolo-bobo pour faire revenir l’humanité à l’âge de pierre. 

                            Gardez bien la tête dans le sable, faites confiance à vos dirigeants qui savent bien mieux que vous ce qui est bon, et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. smiley


                            • Aldous Aldous 20 juin 2011 17:54

                              Pas besoin de plonger la tête dans le sable un petit duck & cover suffit...


                            • snake 20 juin 2011 14:14

                              Bonjour, je n’aime pas beaucoup votre article.


                              Vous alarmez. Vous avez raison de le faire. Mais vous n’expliquez pas. 

                              Vous laisser planer le doute sur une éventuelle explosion sans expliquer sa nature. Sachant que le combustible ne peut engendrer de réaction en chaîne, de quelle explosion parlez vous ? 

                              Vous faites un paragraphe sur « Aujourd’hui il y aurait de forte probabilités (certains disent 50/50) pour que le pire se produise. » Mais vous ne dites pas de quel « pire » il s’agit.

                              Enfin, vous parlez un Tchernobyl magnitude 10... On fait difficilement mieux dans le flou et l’inexactitude scientifique. 

                              Vous ne donnez pas l’impression de savoir exactement de quoi vous parlez, scientifiquement parlant.

                              Je redis néanmoins que vous avez raison de vous inquiéter et de tenter d’alerter les gens. Je regrette simplement que vous n’ayez pas tenté d’être plus précis dans vos allégations.

                              Vous semblez être une personnes inquiète ayant écrit un article pour inquiéter. 
                              Bref, je reste sur ma faim. 

                              • Pyrathome Pyrathome 20 juin 2011 14:21

                                Pas besoin de s’inquièter, tout va très bien partout madame la marquise.....
                                sauf un petit rien qu’il faut que je vous dise :
                                http://hisz.rsoe.hu/alertmap/index2.php

                                et un autre de rien du tout :
                                http://www.kokopelli-blog.org/

                                un autre petit incident sans conséquence :
                                http://www.jovanovic.com/blog.htm

                                Mais à part ça, vous pouvez dormir tranquille, la situation est sous contrôle......


                              • snake 20 juin 2011 16:10

                                Merci pour le premier lien. C’est joli, ça clignote (sans blaguer, c’est vrai que c’est un bon lien ;) ) . Je ne savais pas que toute l’Europe était actuellement en alerte bactériologique maximale. Vous avez remarqué quelque chose vous ? 


                                Le second lien : Bah oui, le nucléaire est dangereux. J’ai pas dit le contraire. Et la situation à Fukushima est désastreuse. C’est vrai aussi. On nous ment. C’est vrai aussi. Mais ça ne change rien sur les défauts de l’article sus-cités.

                                Troisième lien. Heu... Je pense qu’on est d’accord sur la situation financière en fait. Nos avis ne doivent pas diverger globalement. Mais ça n’a rien à voir dans le contexte. Si ce n’est ce qu’on pourrait résumer par « Monde libéraliste de merde ». 

                                Merci tout de même pour votre réaction :)

                              • ali8 20 juin 2011 16:15

                                Pyra

                                ce qui me fait rigoler, c’est le marchand d’or qui échange ses lingots pour du papier !! smiley

                                lui au moins ne craind pas la crise


                              • velosolex velosolex 20 juin 2011 18:00

                                Vous demandez une tache impossible, en demandant des chiffres irréfutables, alors que ceux des officiels sont tronqués.
                                Force est de leur accorder eux aussi, l’excuse de ne pouvoir être fiables, car même si ces gens le voulaient, ils seraient bien en peine de dresser une expertise infaillible.
                                Personne n’est entré dans l’enceinte de ce chaudron du diable.
                                Jamais science et bricolage ne se sont jamais autant encanaillés ensemble.
                                Quand on pense à ces gens qui nous affirmaient qu’un accident avait une chance sur cent mille d’intervenir....
                                Le nouveau totalitarisme est technologique.
                                Aucun référendum pour donner droit de choix au peuple.
                                La présentation outrancière « les centrales nucléaires ou la bougie » a caricaturé outrageusement le débat, en l’escamotant, et en présentant les opposants, comme de doux rêveurs.
                                En fait de rêve, c’est un vrai cauchemar que nous avons et aurons à gérer, avec la déprogrammation inéluctable de ces centrales.
                                Nous n’avons sans doute pas touché le fond, si sensé il existe, pour ce genre de réacteurs...
                                Combien de centrales obsolètes continuent de tenir, on ne sait comment, sans doute avec pas mal de fuites occultées.
                                La raison évoquée par les pays de l’est, à l’économie sinistrée, pour ne pas les arrêter est pleine de bon sens,si l’on peut dire ainsi. Pas moyen pour eux de les remplacer !
                                Les mêmes explications que donnent ces propriétaires de bagnoles à bout de course, enchainant les tours au compteur, et fumant de plus en plus.
                                « Tant que ça tient, ça tient ! »


                              • jcm jcm 20 juin 2011 19:39

                                @ Snake

                                Il vous aurait fallu lire l’article de Al Jazeera donné en lien, vers «  »Unit four is the most dangerous, it could topple" à peu près (l’unité 4 est la plus dangereuse, elle pourrait tomber).

                                In fait les structures qui soutiennent une piscine de refroidissement qui contient du MOX (et donc du plutonium fourni par Areva) sont très endommagées.

                                Un tremblement de terre pourrait causer un effondrement aux conséquences catastrophiques (du combustible neuf prêt à déclencher des réactions aux conséquences... inqualifiables... en cas de non refroidissement et de mise en vrac...).


                              • clodius clodius 20 juin 2011 14:51

                                Il faut 50 ans pour refroidir une centrale qui fonctionne au mox.
                                Arroser avec de l’eau seulement n’est sûrement pas la seule solution.
                                Il faudrait fragmenter le plus possible ces tonnes de m...
                                Pourquoi il n’ont pas utilisé par exemple des barres de bore,
                                ce qui permet de modifier la réactivité du réacteur.


                                • Triodus Triodus 20 juin 2011 14:54

                                  Les barres de bore, il ne connaissent pas : Sont spécialisés en bobarres.


                                • Aldous Aldous 20 juin 2011 15:15

                                  « Il faudrait fragmenter le plus possible ces tonnes de m... »

                                  C’est pourquoi certains experts US avaient envisagé de faire exploser la centrale pour disperser le combustible dans la mer.


                                • Jr.Bupp Jr.Bupp 3 juillet 2011 08:46

                                  .....qsdfg  smiley


                                • Very bad boy Very bad boy 20 juin 2011 14:51

                                  Plusieurs évènements comme la catastrophe de Tchernobyl nous ont appris qu’il faut se méfier des informations qu’on reçoit, mais le peuple n’a rien appris...

                                  Il confond les informations et la réalité, prenant directement les nouvelles de la télévision et des autres médias comme des réalités. C’est grâce à cela que personne n’a conscience de la gravité de ce qui se passe à Fukushima, il suffit que les médias se taisent. Comme dit le fameux proverbe : pas de nouvelle, bonne nouvelle...


                                  • Electric Electric Tof 20 juin 2011 15:03

                                    Le risque d’explosion : si le corium touche de la flotte en grande quantité dans les sous sols de la centrale (et c’est pas la flotte qui manque), dégagement d’hydrogène et grosse explosion qui projétera directement le combustible dans l’atmosphère.

                                    Et là, Adieu Japon.

                                    Autre problème : le bâtiment tout entier du réacteur 4 penche et menace de s’effondrer.

                                    Dans ce cas là, les barres de combustible stockées dans la piscine se trouveront les tripes à l’air

                                    Et là, Adieu Japon

                                    Tic tac tic tac tic tac ......


                                    • Aldous Aldous 20 juin 2011 15:17

                                      Mais non, mais non, quelques bâches suffiront à résoudre le problème.

                                      C’est la bonne vielle méthode Duck and Cover inversée !

                                      Au lieu de couvrir les gens, il suffit de couvrir la centrale.


                                    • zvince 20 juin 2011 15:59

                                      Article intéressant. Intéressant aussi le blog de Paul Jorion, avec une traduction d’une interview de Gundersen.

                                      Par contre il y a un souci avec le lien vers le rapport Sherman-Mangano. L’article n’y est plus, mais on trouve à la place une critique de ce rapport, notamment sur les données utilisées, à savoir un nombre de décès et pas un taux de mortalité. Plus de morts ne signifie pas forcément augmentation du taux de mortalité (x% ou x pour mille).

                                      Mais c’est vrai que ça fait peur. Notamment quand Gundersen dit (le 12/06) que après avoir refait ses calculs Tepco estime que les radiations émises la 1ère semaine représentent environ le double de ce qui avait été estimé pour ... la totalité de l’accident, soit 3 mois !


                                      • ali8 20 juin 2011 16:19

                                        si les bébés zuniens pouvaient tous naître avec la vérole, çà serait une bonne chose pour le reste de l’humanité

                                        à qq chose mallheur est bon


                                        • Walid Haïdar 20 juin 2011 18:25

                                          je chie sur l’impérialisme américain. Pour autant, si vous n’étiez pas nés, l’horreur que vous venez de dire nous aurait été épargnée.


                                          La vérole pour tous les bébés américains, c’est une bonne chose ?

                                          Une droite dans ta sale gueule de débile mental, c’en serait une bien meilleure.

                                        • Fanature 20 juin 2011 18:31

                                          Allons mes amis. Sachons raison garder. Ne versons pas dans l’invective. Au contraire, prenons-nous la main et partons ensemble sur les chemins du renouveau pour bâtir un monde meilleur.
                                          Paix à vous.


                                        • ali8 20 juin 2011 23:27

                                          la petite vérole allons !! ce n’est pas si grave mais sa débusque les renards du site


                                        • flesh flesh 26 juin 2011 18:56
                                          Comme si le peuple américain déjà englué dans une crise qui le jette à la rue était responsable des malheurs du monde....n’importe quoi. 

                                          ali8 fait partie de ces gens qui confondent allemand et nazi, juif et sioniste, arabe et intégriste - et surtout : gouvernement et peuple. C’est une forme de déficience intellectuelle malheureusement fort répandue dans ce monde et source de malheur supplémentaire.

                                          Et souhaiter la vérole à des bébés, c’est franchement gerbant... Vous shlinguez ali, vous êtes bête et méchant.

                                        • ali8 20 juin 2011 16:28

                                          les US sont-ils sous le vent de Fukushima ?? pas plus que la Chine ou l’Australie car les vents tournent et ne visent pas obstinément la Californie lol

                                          pour connaître la réelle situation du Japon, le fils d’Ariane Walter pourrait nous rapporter la température des îles ; il fut rapporté qu’il se trouvait sur les lieux lors du tsunami

                                          à moins qu’il n’est pris la poudre d’escampette ce qui ne serait pas courageux


                                          • Ariane Walter Ariane Walter 20 juin 2011 16:57

                                            Mon fiston est parti s’installer dans les Rocheuses au canada.
                                            Il aurait voulu s’installer au japon mais y rester n’était pas possible financièrement.

                                            Sinon comme bcp de Japs il était persuadé que tt allait bien et que Tepco et le gouvernement ne mentaient pas......

                                            La folle , c’était moi... Même maontenant , c’est un sujet tabou. Mais pour les Japs et les expats qui aimaient ce pays et qui continuent à l’habiter que ce doit être dur , mon dieu, de dire « C’est fini. C’est mort. ce pays est mort. » Comment ferions-nous si cela arrivait chez nous ? N’accepterions-nous pas aussi le mensonge.
                                            Quelle effroyable tristesse.


                                          • anarcococo 20 juin 2011 16:50

                                            A l’automne un référendum sur le programme nucléaire, pourquoi pas ?

                                            Il suffit de le demander gentiment !


                                            • Gérard Luçon Gerard Lucon 20 juin 2011 17:33

                                              je viens de terminer ma terrasse et j’ai maintenant en trop un parasol Kronenbourg, si quelqu’un peut me dire comment l’envoyer a Fukushima pour aider a notre protection, j’en fais cadeau


                                              • Ariane Walter Ariane Walter 20 juin 2011 18:50

                                                Toi, gros vilain gégé !!!


                                              • Fanature 20 juin 2011 18:55

                                                Merci pour ce geste d’une grande élégance mais je crains fort qu’un parasol Kronenbourg ou même Cacolac ne soit pas suffisant pour protéger ces pauvres gens des radiations.


                                              • Aldous Aldous 20 juin 2011 20:01

                                                Haaa ! Enfin un qui a gardé en mémoire la méthode Duck & Cover !

                                                http://www.youtube.com/watch?v=IKqXu-5jw60

                                                Avec ce que cette campagne d’information a couté à l’époque c’est bien que ça serve.

                                                Merci de votre geste humanitaire Gérard.

                                                Heu il fait quel diamètre le parasol ?

                                                Si c’est le modèle terrasse de café, je crois que pour le réacteur n1 il fera parfaitement l’affaire.

                                                Faudra juste recouvrir la marque, chez Kro ils ne vont peut être pas apprécier la publicité jumelée.


                                              • Gérard Luçon Gerard Lucon 22 juin 2011 14:19

                                                on peut changer kronenbourg par    不会  

                                                 


                                              • Krokodilo Krokodilo 20 juin 2011 17:56

                                                L’intérêt de mettre la moitié du titre en anglais ?


                                                • slipenL’air 20 juin 2011 18:14

                                                  pas de panique


                                                  Compteur Geiger Radex RD 1503

                                                  14 avril 2011
                                                  Compte tenu de la forte demande de Radex, la CRIIRAD est en rupture de stock et enregistre des délais de plusieurs semaines voire plusieurs mois pour honorer les commandes en cours.


                                                  - Commandes passées avant le 14 avril 2011
                                                  Pour des raisons indépendantes de notre volonté (allongement des délais de fabrication), les appareils ne pourront être livrés dans les temps annoncés au moment de la commande. En fonction de la date d’arrivée de la commande, les livraisons devraient avoir lieu à partir de mi-juin pour les premiers appareils, mais se prolonger jusqu’à fin août voire au-delà pour les derniers.
                                                  Les chèques relatifs aux commandes n’ont toutefois pas été encaissés.

                                                  http://www.criirad.org/laboratoire/quartex/quartexpres2.html


                                                  • Crapaud Rouge 20 juin 2011 19:01

                                                    Depuis le début de cette histoire, tous les commentateurs expriment la gravité de cette catastrophe en évoquant le risque d’explosion. Mais y’aura pas d’explosion ! Parce que cela exige qu’une certaine quantité d’hydrogène soit concentrée en un certain lieu, ce qui ne se produira jamais, l’hydrogène pouvant toujours s’échapper dans l’atmosphère.

                                                    Mais, faute d’explosion, la catastrophe n’en sera pas moins grave : ce sera une pollution invisible et cumulative contre laquelle on ne peut rien faire, et qui sera, à la longue, infiniment plus importante que celle de Tchernobyl.


                                                    • pseudo 20 juin 2011 19:10

                                                      La situation est tellement critique, aucun scientifiques ne veulent proposer une solution aux risques d’être responsable de millions de mort. 

                                                      Alors les politiques se tournent vers les militaires US qui ne proposent que l’utilisation de bombe pour immerger les centrales dans la mer. 
                                                      Le gouvernement Japonais refuse et envoie à une mort certaine des kamikazes pour rien !
                                                      Puis on met une bâche plastique pour cacher aux monde la situation. 
                                                      La suite on la connaît la radioactivité va augmenter coupant le japon en deux , les états unis vont envoyer leur armé pour finir la destruction des centrales puis ? 
                                                      Après l’azote liquide, l’eau de mer quel solution pour diminuer le nuage radioactif éteindre le feu nucléaire avec du sable et du bore, pulvériser de l’eau au dessus des centrales pour faire retomber les particules lourdes ? 

                                                      • fredz 20 juin 2011 19:26

                                                        Un pére de famille temoigne, ses vidéos ont étaient censurées sur youtube, je crois que au-delà des termes technique , nous devrions nous employé a défendre le genre humain !
                                                        Voici la video (a partager au plus grd nombre) :

                                                        / www. dailymotion.com/video/xjceam_fukushima-message-d-un-expatrie-francais-15-06-2011_news

                                                         


                                                        • jinule 20 juin 2011 20:54

                                                          le nucléaire c’est la boite de pandore du monde moderne.

                                                          mais quant on y regarde de près, cette énergie « propre » réchauffe les cours d’eau et tue les poissons, rejette des particules radioactives EN PERMANENCE aux alentours et nous laisse des déchets radioactf pendants des millénaires.

                                                          mais le plus inquiétant c’est que la radioactivité, (qui aurrai été nommée main du démon ou autre il y a peu) qui est difficilement détectable, inodore et incolore, est un mal qui n’obéis pas aux mêmes règles temporelles que l’homme. pour la radioactivité, 1 seconde correspond à une vie humaine, et cette radoactivité se propage très loint et très vite s’il y a explosion.

                                                          nous jouons avec un feu que nous ne savons arrêter... cette énergie est sure ! tant qu’’il n’y a pas de problème, sinon ON NE SAIS ET ON NE PEUT pas l’arrêter... on la maitrise à qui mieux mieux tant que ça vas bien mais au moindre pépin on est impuissant, rappelons quand même que même les robots étaient neutralisés par les radiations à tchernobil...

                                                          quid de fukishima ? eh bien souvenez-vous il y a deux mois des unes des journaux qui en coeur répétaient l’alarmante fuite de radiations des centrales ! eh bien depuis ça, la situation N’A PAS EVOLUEE, ce qui faisait la une de tous les journaux de la planète hier continue aujourd’hui dans l’ombre d’accomplir les mêmes méfaits...

                                                          pour voir les choses simplements : dans ces centrales du combistible fond, on le refroidit avec d’énormes quantitées d’eau (ça se compte en milliers de metres cubes). ça entraine une réaction qui dégage des gaz et de la vapeur. l’eau qui se s’est pas sublimée (qui est restée liquide) est stockée sous les réacteurs puis rejettée en mer, et toutes les particules dégagées dans les airs voyagent jusque chez nous.

                                                          aux début elles étaient indétectables, mais depuis 2 mois chaque nouveau jours rajoute son lot de radiations qui s’accumulent au fil du temps. comme la siation ne vas pas s’arranger demain, dites-vous que chaque jours vous prenez un peut plus de radiation.

                                                          et comme le taux de radiation se mesure sur un an, immaginez que chaque jour apporte +1 unitée de radiation. aujourd’hui nous avons pris r radiations, demain r+1 après demain r+1+1, après après demain r+1+1+1 etc...
                                                          cette catastrophe parachèvera la funeste oeuvre de tchernoblil, ce midi au jt on pronostique qu’1 homme sur 2 et une femme sur 3 auront un cancer, grâce à fukushima, nos enfants atteindrons allègrements les 3-4 de population touchée par le cancer !

                                                          mais le pire c’est que ça c’est dans l’hypothèse où ça dure comme ça... si tout explose, il deviens inutile de quantifier les dégats humains tant ils seront importants !

                                                          et le pire du pire, c’est que tôt ou tard (peut être à nouveau dans 30 ans mais vue la durée de vie radioactive, qu’importe) on prendra une autre catastrophe du type sur le coin de la figure.

                                                          et malgré ce qu’on en pense, l’humanité est fragile, et le meilleur moyen (selon nos connaissances actuelles) de l’éliminer, après la guerre et la faim, c’est la radiation.

                                                          mais bon malgré tout, gardons espoir !


                                                          • Le tocard 20 juin 2011 21:15

                                                            tchernobyl c etait plus grave car souvenez vous que dans les jours suivant l explosion des ouvriers ukrainiens ( aucun n a survécu) ont creusé en catastrophe un tunnel sous la centrale car un magma menacait grandement de traverser le béton et produire une explosion atomique en réaction avec l eau .manifestement la réaction de fusion a Fukushima est plus lente.Dailleurs comme je m y connais guère en nucléaire, je comprends pas si la fusion a deja eu lieu et s il est complète car un précédent article l affirmait . Dailleurs je ne sais pas ce que veut dire fusion et ce qui en découle réellement , du magma , du corium ?Quelle quantité et chaleur faut il pour percer le Beton ? Ca serait chic qu il y ait un peu pédagogie dans vos articles par ailleurs catastrophistes car les profanes n y pigent rien et se retrouvent près a croire a la fin du monde


                                                            • Grasyop 20 juin 2011 21:51

                                                              L’article ci-dessus est très mauvais, catastrophiste comme vous l’avez remarqué, vous pouvez l’oublier.

                                                              Si vous voulez des infos sérieuses sur Fukushima, je ne saurais trop vous conseiller le blog de Sylvestre Huet.

                                                              Sans être moi-même spécialiste, je pense pouvoir répondre à une partie de vos questions :

                                                              - Le mot « fusion » est à comprendre ici dans son sens chimique classique, c’est-à-dire le passage de l’état solide à l’état liquide.
                                                              Les barres de combustible, alliages métalliques, fondent comme du fer fond ou comme un glaçon fond. Rien à voir, donc, avec ce qu’on appelle la « fusion nucléaire ».

                                                              - Les barres de combustible ont fondu en partie : plus de 70% dans le réacteur 1 ; 35 % dans le réacteur 2 ; 30 % dans le réacteur 3. C’est cette fusion qui est à l’origine des explosions d’hydrogène et des émissions de produit radioactifs dans l’atmosphère entre le 14 et le 17 mars. (Source)

                                                              - Il y a divers risques d’explosions, mais pas d’explosions atomiques (explosion qui a lieu dans une bombe atomique), même à Tchernobyl.


                                                            • Le tocard 21 juin 2011 00:24

                                                              merci de vous donner la peine de m expliquer quelques bases , si ca peut dailleurs rassurer quelques uns..Par ailleurs si le reacteur 1 a fondu a 70% il doit donc y avoir une importante quantité de lave incandescente qui menace potentiellement le fond de la cuve, mais peut etre que le refroidissement a permis d en limiter le pouvoir calorifique , idem pour les autres reacteurs entrés en fusion mais maglré tout assez refroidis piur eviter le point critique et tot ou tard sous controle .Je vais aller voir le site que vous m indiqué pour trouver quelques réponses sur la réalité du danger


                                                            • AniKoreh AniKoreh 21 juin 2011 00:45

                                                              Les pourcentages de fusion des réacteurs, donnés en son temps par TEPCO et reproduits ici par grasyop, sont fermement contestés.

                                                              Plusieurs ingénieurs ou experts du nucléaire - japonais, russes et US -, pensent que la totalité des combustibles des trois réacteurs est actuellement en fusion, et ce depuis fin mars !

                                                                 

                                                            • lloreen 20 juin 2011 21:22

                                                              Malheureusement, ce n’est pas encore tout...
                                                              http://www.youtube.com/watch?v=Yx00GwTVOrY
                                                              Cette vidéo est censurée sur les sites nord-américains !
                                                              Informez autour de vous et sauvegardez svp !!!Le jour où ces gens seront traduits devant un tribunal pour crime contre l’humanité il faudra des preuves !!!!


                                                              • Le tocard 20 juin 2011 21:31

                                                                ils en ont parlé dans le journal de canal plus , 30 cm de plus et ils sont obligés d arreter la centrale . une autre centrale qui elle a été partiellement noyée etait heureusement deja arretée


                                                              • A tous

                                                                Les auteurs de l’article vous remercient de tous ces commentaires. Rappelons cependant un point. Aussi informés que nous puissions être, nous n’avons que des connaissances théoriques. Aucun de nous deux (CJ et JPB) ni personne n’est descendu dans les cuves emplies de corium. Personne non plus au monde n’est aujourd’hui capable de modéliser la suite ou les suites possibles. Si l’on parle d’explosion, c’est seulement pour faire image.

                                                                Nous préférons donc être alarmistes que béatement optimistes. Si toutes les autorités concernées étaient un peu plus alarmistes, elles prendraient dès maintenant des mesures préventives ou curatives qui, sinon, en cas très probable d’accident, arriveront trop tard. Encore une précision : j’écris « très probable » mais ne me demandez pas à la suite de quel calcul à la Kolmogorov j’atteins ce résultat.

                                                                Dernier détail : le sous-titre en anglais est un coup de chapeau à l’article d’Aldjazeera qui le méritait bien 


                                                                • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 juin 2011 21:53

                                                                  Pour ma part je ne crois pas à une explosion... en revanche une émission active durable d’élements radioactifs me semble probable.


                                                                  On ne peut s’empêcher de penser aux dizaines ou centaines de volontaires (ou non) qui sont intervenus sur site, au péril de leur vie.

                                                                • Grasyop 20 juin 2011 22:24

                                                                  Oui, bien sûr, on a une dette envers les travailleurs intervenus sur le site au péril de leur vie.

                                                                  Mais gardons tout de même en tête un ordre de grandeur de ce risque : une trentaine de travailleurs ont été exposés à une irradiation comprise entre 100 et 250 mSv et ont, de ce fait, un risque de cancer augmenté de 1 à 2 %.

                                                                  Autrement dit, on a environ une chance sur deux qu’aucun de ces travailleurs ne développe de cancer supplémentaire ; si on n’a pas de chance, l’un de ces travailleurs aura un cancer supplémentaire ; et un risque faible qu’il y en ait plusieurs. On peut donc s’attendre à un mort, à mettre en perspective avec les 23 000 morts du séisme et du tsunami.


                                                                • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 juin 2011 21:49

                                                                  La situation paraît en voie de devenir si grave que le silence des autorités nationales et internationales est véritablement inexplicable.


                                                                  Justement ceci explique cela.

                                                                  • Fanature 20 juin 2011 21:51

                                                                    C’est une catastrophe.


                                                                    • joletaxi 20 juin 2011 22:10

                                                                      @l’auteur

                                                                       
                                                                      vous êtes un marrant finalement !
                                                                      Vous nous faites un article apocalyptique,basé sur des affirmations ,des déclarations de « scientifiques », pour finalement nous dire

                                                                      « Personne non plus au monde n’est aujourd’hui capable de modéliser la suite ou les suites possibles. Si l’on parle d’explosion, c’est seulement pour faire image. »

                                                                      Or, nous avons des informations tout à fait crédibles, sur l’évolution de la situation à la centrale, et ce au jour le jour,ainsi que ,au fure et à mesure des observations, et des découvertes, un historique plus ou moins crédible des événements.
                                                                      Nous disposons aussi de cartes des radiations autour de la centrale, et en mer dans différentes zones,dont les taux sont en baisse constante partout.
                                                                      De plus, les autorités mettent en fonction des stations de mesures un peu partout,et procèdent à des relevés de radiation de plus en plus précis.
                                                                      Les travailleurs sur site sont suivis médicalement,et les manquements observés ont été relevés.
                                                                      Et les autorités ne cachent nullement les difficultés et les éventuelles impasses techniques .

                                                                      Aujourdhui les parents d’une école à Fuku se sont mobilisés pour aider à la dépollution des écoles.A Ibaraki, les autorités ont commencé à inspecter les plages pour accueillir les vacanciers cet été.

                                                                      Et sur base de tout cela, je ne vois rien dans votre article qui aie le moindre début de crédibilité.

                                                                      Quant aux comparaisons avec Tchernobyl,je sais qu’une catastrophe « capitaliste » ne peut qu’être pire, mais entre un réacteur incontrôlé,en pleine « excursion » de puissance, qui explose,et brûle à l’air libre pendant 15 jours, et des réacteurs en arrêt, en défaut de refroidissement,dont une parties des combustibles découvertes d’eau fondent ,dans leurs enceintes,elles-mêmes submergées, je vois pas trop ce qui est comparable ?

                                                                      Rien n’est réglé pour autant,et ce feuilleton risque de durer encore longtemps.
                                                                      En temps normaux, un arrêt de centrale pour déchargement complet dure des mois.
                                                                      Ici il faudra compter en années.Comme à 3M.
                                                                      Alors ménager vos effets, à trop crier au loup...


                                                                      • AniKoreh AniKoreh 21 juin 2011 00:15


                                                                        Jo : à marrant, marrant et demi finalement !


                                                                        « Accueillir les vacanciers cet été ».. Magnifique leurre d’appel, comme l’écrirait Villach. Quel tableau idyllique.. 

                                                                        « Des informations tout à fait crédibles, au jour le jour » ? « Radiations en baisse partout » ?? 

                                                                        Et puis, sans vouloir être en reste, vous raillez encore les « scientifiques », visant Gundersen, sans aucun doute. 

                                                                        SVP, Joletaxi, à l’appui des vôtres, d’affirmations (ci-dessus), nous attendons des liens ! Moi, ça m’intéresse.

                                                                        Ha, un détail quand même, que vous ne devriez pas ignorer, mais sur lequel votre petite description finale s’est curieusement arrêtée : la totalité du combustible des réacteurs est en fusion, il s’agit à présent de coriums. Les cuves, elles, sont percées, en de multiples endroits. Les enceintes sont à leur tour attaquées, et elles sont déjà fissurées selon toute probabilité. Car elles doivent être arrosées 24 heures sur 24 pour être maintenues submergées (comme vous le précisez par ailleurs). Si tel est le cas, c’est tout simplement que l’eau fuit. Et cela, tout cela, Jo, même TEPCO, après vérification et revérification de ses calculs, a finit par l’admettre.

                                                                        Et cette eau qui fuit, extrêmement radioactive, elle passe où, d’après vous, Jo ? Elle s’infiltre dans le sol, et elle ressort encore dans l’océan. Elle déborde aussi, en grand quantité, cela aussi vous le savez, et suit donc le même chemin.

                                                                        Ou encore, variante : au contact des coeurs des réacteurs 1, 2 et 3, ou des barres de combustibles de la piscine du réacteur 4 à l’air, cette eau déversée en permanence est encore vaporisée dans l’atmosphère, en continu, sous l’effet de la température.

                                                                        Alors, combien de temps, combien de fois dormir, d’après vous, Jo, pour que les coriums finissent de dégrader complètement les enceintes en béton et entament consciencieusement le socle en dessous ? Croyez-vous, Jo, qu’ils vont arriver à rééditer l’exploit du tunnel de Tchernobyl, pour trois réacteurs cette fois, bâtis sur un socle rocheux ? Et cela, avant que les coriums ne trouvent leurs chemins dans les failles de la roche et ne viennent au contact de poches ou de nappes d’eau ? Croyez-vous encore, Jo, qu’ils vont arriver à consolider suffisamment le bâtiment du réacteur 4, avant qu’il ne s’effondre ?

                                                                        Sacrée course contre la montre, Jo..

                                                                        Bon, nous en reparlerons.

                                                                         

                                                                      • g.jacquin g.jacquin 21 juin 2011 18:45

                                                                         

                                                                        @AniKoreh

                                                                        Non, Jo à raison !!! Cet article est idiot, techniquement... Rien d’autre à ajouter !

                                                                        Sur vos remarques, je dirai simplement que si les épingles de combustible avaient fondu à 70%, on n’aurait pas :

                                                                        reacteur 1 : environ 95° en température de peau sur le bas de la cuve avec un débit d’apport d’eau douce de 6 M3/h !!!!

                                                                        reacteur 2 : environ 110°en température de peau sur le bas de la cuve avec un débit d’apport en eau douce de 7 m3/h !!!

                                                                        reacteur 3 : environ 128°en température de peau sur le bas de la cuve avec un débit d’apport en eau douce de 13.5 m3/h !!!
                                                                         
                                                                        Oui, je sais... c’est de la technique !!! de base... mais c’est de la technique !

                                                                        Est-ce que les reacteurs sont percés ? Oui, au moins deux puisqu’on ne peut faire monter la pression dans la cuve du reacteur 2 et 3 ! il semble que la suppression due à la reaction hydrogène à détériorée des tuyauteries et autre garniture de pompe ! On en saura plus quand l’eau radioactive aura été évacuée des sous-sols !

                                                                        Est-ce grave ? oui bien sur ! très grave... personne ne dit le contraire !

                                                                        Craint-on une explosion ? Oui, c’est la raison pour laquelle on injecte de l’azote dans le reacteur 1 pour éviter la reaction hydrogène (concentration et montée en pression) !

                                                                        Craint-on une reaction critique ? non par l’injection permanente d’acide borique et contrôle par mesure neutronique !!!

                                                                        Voilà... À part ça ? tout baigne puisque l’ensemble des 3 reacteurs représentant près de cinq fois la puissance de celui de Tchernobyl, ont eu un accident majeur !!!

                                                                        Rappel :

                                                                        un 9.5 Richter,

                                                                        un tsunami de 14m,

                                                                        une erreur de conception dans le mode commun des groupes secours,

                                                                        une erreur d’exploitation,...Tepco voulait absolument « sauver » les reacteurs en n’injectant pas immédiatement de l’eau de mer qui aurait évité les montées en température avec comme conséquences accumulation d’hydrogène et donc explosions... !

                                                                        Et avec quoi on a stabilisé tout ça ???? Avec une simple pompe à incendie !!!!

                                                                        Donc, ma conclusion est : le nucléaire est fiable à condition qu’on l’exploite normalement !

                                                                        C’est un avertissement très sévère pour tous les charlots des gouvernements qui préfèrent donner les bijoux de la France aux copains sans se préoccuper des compétences, du savoir, de l’experience que cela requiert pour un fonctionnement fiable et sans danger de ce type de process !

                                                                        N’oublions pas le vol Rio Paris et les connards qui n’ont pas voulu prendre en compte les remarques des pilotes concernant les pertes des mesures de vitesses dues au bouchage des pitots !!!!!

                                                                         

                                                                        En l’occurrence, les seuls pilotes compétents pour le nucléaire, ce sont les personnels d’EDF qui doivent se trouver depuis le plus petit boulon éloigné, jusqu’au pupitre de commande de la centrale ! Et non pas comme c’est le cas aujourd’hui, sous un parapluie doré et qui implique des sous traitants payés au « lance pierre » à qui on imposent des cadences de travail délirantes !

                                                                        Pour suivre intelligemment ce qui se passe à Fukushima et éviter de dire des idioties, merci d’aller ici :

                                                                        http://www.iaea.org/newscenter/news/tsunamiupdate01.html



                                                                      • g.jacquin g.jacquin 27 juin 2011 11:20

                                                                        @Selena...

                                                                        Tout à fait d’accord avec vous .... je vous confirme que je ne suis pas allé mettre le nez dans le fond de la cuve pour voir ce qui si passe !!!!

                                                                        Mais... vous non plus ! et les autres intervenants de cet article non plus !!!!

                                                                        Les seuls qui nous donnent les infos pour le moment sont les gens de l’AIEA !

                                                                        Selon les thèses conspirationnistes que vous défendez, tous les chiffres de l’AIEA seraient faux !!!!! Seuls ceux de Cabanel et consorts seraient justes !

                                                                        ET bien... NON !!!!

                                                                        Dans chacun des réacteurs, il y a environ 100 tonnes de combustibles... Comment peut-on affirmer que celui-ci aurait completement fondu et serait en bas de cuve (voir en dehors de la cuve) alors que les débit de refroidissement sont très faibles, De même, qu’aucun flux de neutrons significatifs n’a été mesuré laissant penser à une phase critique du réacteur !

                                                                        Et si le corium était dans la zone de confinement qui est actuellement noyée, les 2600°à 3000° du corium feraient de jolies volutes de vapeur au dessus des réacteurs !!!! Mais bon, je suis sur que vous allez dire qu’ils ont caché cette vapeur !!!!

                                                                        Alors faire le mariol ???? Non... moi, je ne crois pas !

                                                                        Mais vous ????

                                                                        Je vous conseille effectivement de vous informer mais comme tous ceux qui raconte des inepties sans arrêt sur un sujet si sensible !

                                                                        Commencez donc par aller sur le site de l’AIEA pour parfaire votre culture nucléaire et si vous n’êtes pas d’accord avec eux, c’est simple... Démontrez leurs que c’est vous qui avez raison !

                                                                        Je crois savoir qu’apres Fukushima, ils manquent de physiciens et d’ingés. Vous avez toutes vos chances !

                                                                        Et peut etre un Nobel à la clé !


                                                                      • slimo 21 juin 2011 00:01

                                                                        Putain ! j’ai fait une superbe réponse !
                                                                        J’ai tout perdu en voulant bien faire !
                                                                        j’ai voulu vérifier une orthographe sur gOOgle et patatrac pu de son pu d’imageC’étais poutant une bien belle réaction !
                                                                        Certains diront :Si ta rien à dire ferme ta —eule
                                                                        D’autres : Ce pauv garçon pour une foie qu’il la ramène y s’fait torpiller.
                                                                        D’autres encors : ça devais ^tre bien ce qu’il voulait nous dire !dommage,il l’a pas dit...
                                                                        Pouttant ce que je n’ai pas pu dire ce résume à : les politiques sont pourri ?ILs sont humains celons les critères actuels
                                                                        Ils sont inféodés aux banques et aux industriels ?
                                                                        Ils sont humains celons les critères actuels
                                                                        Pour tout changer il ne nous reste qu’a changer les criteres actuels !
                                                                        pas si simple que ça qu’en on sait que les critères actuels ne nous autorisent pas a changer les criteres actuels !


                                                                        • oj 21 juin 2011 01:31

                                                                          depuis quelques semaines il m’a semblé remarquer une legere evolution dans les programmes de TV francais :

                                                                          - beaucoup d’emissions nostalgies , de telerealité et de causeries infinies sur des problemes de sociétés et bien sur les rares faits divers qui deviennent affaires nationales.

                                                                          - il semble que l’activité médiatique s’oriente toujours vers les jeunes avec de la sous-culture et maintenant vers les seniors.

                                                                          il est vrai qu’a l’approche d’elections et face a de graves problematiques il vaut mieux endormir, effacer la realité.

                                                                          Je sens pourtant que celle-ci va nous ratraper brutalement dans le 2° semestre.


                                                                          • Laratapinhata 21 juin 2011 11:09

                                                                            Et concrètement, on fait quoi ?
                                                                            La catastrophe de Fukushima ne réveillent pas nos concitoyens, ils ne se révoltent pas contre la classe politique qui refuse de remettre en question le nucléaire en France, qui n’apporte aucune aide au Japon, et aux Japonais...
                                                                            On se sent bien seul et misérable.



                                                                            • sto sto 23 juin 2011 20:18

                                                                              Bah, vu du reste du monde, je ne serais pas aussi negatif
                                                                              La france est seule,et bien en retard pour faire demi tour dans l’impasse. A pleine vitesse contre un mur imminant, faudrait penser a freiner....



                                                                              • Gérard Luçon Gerard Lucon 21 juin 2011 12:46

                                                                                si je me souviens bien .... la fusion correpond a la liquefaction des barres de combustible, qui vont alors degager des chaleurs enormes et des radiations en consequence

                                                                                actuellement 3 des reacteurs seraient en processus irreversible de fusion, si cela est vrai alors tous les reacteurs de la zone vont y passer, soit 7 ou 8, et la zone va passer a une interdiction progressive de 100 puis 200 km (cf. exemple Tchernobyl), ce qui va imposer de deplacer des dizaines de millions de personnes (eh oui)

                                                                                actuellement egalement on refroidit les barres avec de l’eau, qui des lors qu’elle est entree en contact avec ces barres, devient hautement radioactive, c’est de l’ordre de 40 piscines olympiques par jour , depuis plus de 3 mois ... il n’y a plus d’espace de srtockage possible dont il faut destocker, l’ocean pacifique va en profiter, ses poissons aussi, et en cascade les mollusques, nos etals, etc....

                                                                                on peut toujours dire que 40x90 = 3.600 piscines c’est peanuts au vu de la taille du pacifique , mais pensez au pastis, on n’a pas besoin d’en mettre un paquet pour colorer l’eau, la radioactivite c’est cela ... en incolore et inodore ... 

                                                                                donc, et vulgairement parlant, nous sommes dans la merde mais, heureusement, le president francais nous garantit un nucleaire sur ....


                                                                                • anarcococo 21 juin 2011 17:27

                                                                                  Un historique complet (11/03 au 17/06/2011) et paraissant sérieux de la crise à Fukushima :

                                                                                  http://www.nirs.org/fukushima/crisis.htm



                                                                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 21 juin 2011 19:09

                                                                                    et pour l’enclume anonyme et courageuse qui fait reference a ITER, ce lien ... pour le futur hypothetique :

                                                                                    http://reacteur.iter.free.fr/


                                                                                    • joletaxi 21 juin 2011 19:23

                                                                                      Salut Jacquin


                                                                                      quand vont-ils commencer à faire des petits trous chez toi ?
                                                                                      L’hiver approche, et je crois que je vais passer au gaz...l’électricité nucléaire, c’est bien trop dangereux.

                                                                                      Juste par curiosité,je voudrais bien voir l’installation qui devrait permettre de filtrer 1.200 tonnes d’eau à l’heure,car j’ai un problème de filtration à la piscine.
                                                                                      Ils donnent vraiment des batons pour se faire battre, pour la com, ils repasseront.
                                                                                      A leur place, je t’aurais déjà chargé les 100.000 tonnes de flotte dans un tanker à la réforme, et je te l’aurais balancé au milieu du Pacifique.
                                                                                      Ca donnerait aux « inspirés » l’occasion de nous faire des articles vraiment catastrophiques.

                                                                                      • Augustule Augustule 21 juin 2011 22:47

                                                                                        La France est LE pays du nucléaire, pas étonnant qu’aucun média ne se risque à donner la véritable situation.


                                                                                        • jcm jcm 22 juin 2011 07:06

                                                                                          A propos de la surmortalité infantile : c’est probablement un mauvais calcul.

                                                                                          Are Babies Dying in the Pacific Northwest Due to Fukushima ? A Look at the Numbers

                                                                                          • sto sto 23 juin 2011 20:38

                                                                                            Tchernobyl est probablement une erreur de calcul aussi....


                                                                                          • Rousquille Rousquille 26 juin 2011 03:14

                                                                                            Je moinse cet article pour emploi abusif de l’anglais : « pire qu’on ne l’imagine » est plus clair et plus simple que it’s worse blablabla, qui n’est pas très expressif meme en anglais.

                                                                                            Contrairement à ce que pense l’auteur utiliser l’anglais ne rend pas son propos nécessairement plus intéressant.


                                                                                            • Fabien 09 Crazy Horse 26 juin 2011 13:01

                                                                                              Tout ça fait remonter dans ma mémoire cette dernière phrase de « L’Histoire Inconnue des Hommes depuis 100 000 ans » de Robert Charroux :

                                                                                              « Alors, les hommes du Quinternaire, avec un peu de chance, pourront trouver la preuve que dans leur jadis... dans la préhistoire des temps inconnus, des Ancêtres Supérieurs avaient bien avant eux connu le voyage dans le cosmos, les ondes qui portent le son et l’image... et cela va de soi : la fission atomique qui ferme les portes du Temps. »


                                                                                              • Asp Explorer Asp Explorer 26 juin 2011 13:19

                                                                                                Et trois mois plus tard, le bilan de cette épouvantable catastrophe est toujours de :

                                                                                                - zéro (0) mort

                                                                                                En effet, le ridicule ne tue pas.


                                                                                                • Zangao Zangao 26 juin 2011 19:55

                                                                                                  D’un autre coté, je regardais cet aptès midi un reportage sur l’abattage rituel des dauphins au Japon................ et ce soir je plains moins les japonais.


                                                                                                  • lloreen 26 juin 2011 21:12

                                                                                                    J’ai voulu vous remettre le lien de la vidéo « du message d’un français de Fuskushima ».
                                                                                                    Malheureusement, c’est CENSURE.
                                                                                                    Alors, comme c ’est censuré, je vais vous le résumer.
                                                                                                    LE NUCLEAIRE, C’EST LA MORT ASSUREE DE L’HUMANITE.
                                                                                                    L’hypocrisie monstrueuse de la propagande des nations qui se retirent du nucléaire (grand coup de trompe de l’Allemagne qui se retire du nucléaire avec d’autres pays voisins de la France, c’est du PIPEAU !
                                                                                                    Car c’est LA FRANCE, avec ses 55 réacteurs qui va leur fournir l’énergie nucléaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Voilà pourquoi c’est censuré.
                                                                                                    Les Italiens ont manifesté contre le nucléaire et ce français nous supplie de nous lever TOUS, français, pour EXIGER LARRËT DEFINITIF DU NUCLEAIRE EN FRANCE.
                                                                                                    Le 13 juin 2011, un fermier japonais s’est pendu dans son étable, parce que toutes ses terres et toute sa production (lait) était radioactives.
                                                                                                    Il a fait l’analogie avec le Bordelais.Si la même chose arrive en France-car cela arrive partout, dernièrement aux Etats-Unis où une centrale a été inondée, mais là aussi CENSURE !, c’est tout le circuit alimentaire qui est mort.
                                                                                                    Les enfants au Japon vont à l’école avec un dosimètre (pour mesurer l’intensité de l’irradiation).Ce français demande aux français de se lever pour l’humanité entière, la France étant LE pays au monde où il y a le plus de centrales nucléaires.
                                                                                                    Le Japon avait 50 ans d’avance sur tous les pays du monde.
                                                                                                    VOYEZ L’ETAT DU JAPON AUJOURD’HUI.
                                                                                                    Le nucléaire est UNE MAFIA !
                                                                                                    Il y a l’énergie LIBRE ET GRATUITE.DES AUJOURD’HUI.
                                                                                                    http://www.quanthomme.info/
                                                                                                    RELAYEZ svp autour de vous ! INFORMONS ET AGISSONS !


                                                                                                    • Asp Explorer Asp Explorer 27 juin 2011 08:20

                                                                                                      Oui, dommage que l’énergie libre, ce soit du pipeau.


                                                                                                    • lloreen 26 juin 2011 21:14

                                                                                                      LE PREMIER DES SCANDALES EST LA CENSURE DE CETTE VIDEO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès