• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le torche-cul à un tourment de l’histoire planétaire

Le torche-cul à un tourment de l’histoire planétaire

JPEG

Un billet inféodé au modernisme

Revenons à cette nécessaire introspection sur un geste qui quoique quotidien, nécessaire et universel n’en demeure pas moins totalement révélateur de nos pratiques sociétales et de notre niveau de vie. Comme le disait si bien ma grand-mère : « Qui va à la chasse, perd la face ! ». Cette affirmation prouve bien que nous n’avons jamais su intégrer que nous devions tous en passer par là, quels que soient nos rangs sociaux.

Or donc, si le papier se fraie un chemin vers l’anus lors de la Renaissance, l’élite, plus respectueuse sans doute de la chose écrite utilise des linges pour s’essuyer le derrière. Chez les bourgeois, si l’on chie dans la soie, on s’essuie dans le lin. Les nobles quant à eux, lui préfèrent le velours et même le satin pour conserver une peau de pêche. Une maîtresse de Louis XV avait même recours à de la dentelle, sans doute parce qu’elle n’était jamais sujette à la diarrhée.

 

Pour ne pas que le beau linge demeure merdeux, le papier, hélas moins agréable au toucher, fait sa percée comme objet de torchage. Ce n’est certes pas le papier toilette d’aujourd’hui. La récupération fonctionne déjà à plein ce qui conduira plus tard à l’incontournable papier journal de nos tinettes.

Le XIXème siècle sera marqué par un événement considérable qui transformera la face du Monde : l’invention du papier toilette. Les anglais, toujours prompts à tirer avant nous s’y mirent en 1850 tandis que c’est naturellement un américain qui lança la première fabrication industrielle. Le coût excessif de la chose réfreina les ardeurs des consommateurs, qui à l’époque se mirent à lire quotidiennement la presse d’une fesse distraite.

L’après seconde guerrière mondiale sera marquée par l’arrivée du chewing-gum et du papier toilette dans nos campagnes. Sans doute par analogie, c’était alors un « bulle corde », ce redoutable papier marron de si peu d’effet. Les trente glorieuses permettent le surgissement de la ouate de cellulose qui nous fera rentrer dans l’ère de la délicatesse sophistiquée et polluante.

Les Français, dans l’euphorie de la croissance de l’époque, multiplieront par 10 leur consommation annuelle jusqu’à tutoyer les 5 kilogrammes de PQ par an. Ce procédé n’est pas nécessairement dans les petits papiers de nos voisins. Dans les pays musulmans pour lesquels l’hygiène est aussi pratique rituelle, le nettoyage à l’eau exclusivement effectué de la main gauche est la règle.

 

Notons que le papier rangé à plat, invention française qui libérait un petit carton sur lequel on notait la liste des courses à venir cède du terrain au profit du rouleau qui fait son chemin. Cependant si en France, on reste fidèle au papier qu’il faut préférer blanc et sans parfum pour des raisons évidentes de respect de l’environnement, on observe dans les pays les plus évolués en ce qui concerne l’hygiène, sa disparition progressive.

 

Des toilettes automatiques informatisées venues du Japon vous lavent le fondement, le sèchent et peuvent aussi le parfumer. Elles détrônent ainsi l’usage du PQ tout en apportant une réponse beaucoup plus environnementale au débat. Rien pourtant ne vaut pour la Planète la toilette sèche, qui préfère le copeau sans pour autant ne rien envisager de concret pour la partie cul.

 

Pour ceux qui voudraient en savoir plus et qui souhaitent installer un ouvrage de référence dans le petit édicule qui sert de confinement lorsqu’ils sont sur la chaise percée, je les invite tout en poussant à lire l’ouvrage « Histoire et bizarreries sociales des excréments » de Martin Monestier. C’est une étude sérieuse, documentée et passionnante sur l’histoire de ce moment essentiel de notre existence qu’il convient de ne pas évacuer d’un trait de plume.

 

Allez, tous au fond du jardin pour sauver notre Planète.

Annalement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Arthur S Arthur S 6 mars 12:47

     

    « J’ai par longue et curieuse expérience inventé un moyen de me torcher le cul, le plus seigneurial, le plus excellent, le plus expédient que jamais fut vu …/… comme vous le raconterai présentement. Je me torchai une fois d’un cachelet de velours d’une demoiselle : et le trouvai bon : car la mollice de sa soie me causait au fondement une volupté bien grande.

    Une autre fois d’un chaperon d’icelles et fut de même.

    …/…

    Mais Toujours laisse aux couillons émorche

    Qui son ord cul de papier torche.

    Si tous

    Tes trous

    Éclous

    Tu ne torches avant ton départ. »

     

     

    FRANÇOIS RABELAIS, GARGANTUA (1542, VERSION MODERNISÉE)


    • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 12:57

      @Arthur S

      Je n’ai pas votre culture


    • juluch juluch 6 mars 13:08

      Sur le terrain par -18 c’est marrant de poser sa pèche !!

      Je recommande !

      merci Nabum pour ce billet !!


      • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 14:53

        @juluch

        Il faut avoir la courante et se dépêcher


      • pipiou 6 mars 13:13

        C’est Nabum expert de la chose excrementale.

        En attendant la prochaine diarrhée


        • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 14:54

          @pipiou

          Je compte sur vous pour me donner la colique


        • nono le simplet nono le simplet 6 mars 13:26

          accusé de diarrhée verbale, tu fais un nouveau papier sur une affaire qui remonte à l’âge de bronze ...


          • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 14:54

            @nono le simplet

            Touché, coulé


          • foufouille foufouille 6 mars 13:58

            "Les trente glorieuses permettent le surgissement de la ouate de cellulose qui nous fera rentrer dans l’ère de la délicatesse sophistiquée et polluante."

            polluant en quoi ? c’est biodégradable.

            la suite est du même niveau, se torcher le cul avec une main comme en inde apporte des tas de maladies. le wc japonais est hors de prix et pour le bidet oublié, il faut de la place en plus.

            c’est vachement bien par moins 20, le trône de henri IV. en ville on a pas de jardin .......


            • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 14:55

              @foufouille

              L’ironie coule


            • sls0 sls0 6 mars 16:57

              En Amérique latine les tuyaux d’évacuation c’est du 60mm, gare à l’excès de papier.

              En une journée un rouleau de PQ est bouffé avec les autochtones.

              Jeune les chiottes c’était encore la planche au dessus de la fosse.

              Une vieille dame pas trop agréable que l’on appelait la sorcière avait la trappe de visite à coté des chiottes.

              Les éclaboussures d’un gros pavé lui a coloré les fesses, j’espère pour elle qu’elle avait un réserve de papier journal importante.


              • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:40

                @sls0

                Question de diamètre

                Mais d’où ?


              • oncle archibald 6 mars 17:08

                Un ami revenant du Japon nous informa sobrement que se laisser laver le fondement par un jet d’eau tiédie puis le sécher dans un courant d’air chaud était beaucoup plus agréable et hygiénique que d’étaler les « restes » sur ses fesses à l’aide d’un papier. Il faudra demander l’avis de Carlos Ghosn dès qu’il sera autorisé à s’exprimer .


                • Dom66 Dom66 6 mars 20:28

                  @oncle archibald
                   smiley smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:41

                  @oncle archibald

                  Il a été élargi pour vanter ce système lui qui n’a jamais eu les fesses très propres


                • oncle archibald 6 mars 17:24

                  « Je dis et maintiens qu’il n’y a tel torchecul que d’un oison bien duveté, pourvu qu’on lui tienne la tête entre les jambes. Et m’en croyez sur mon honneur, car vous sentez au trou du cul une volupté mirifique, tant par la douceur de ce duvet que par la chaleur tempérée de l’oison, laquelle facilement est communiquée au boyau culier et autres intestins, jusqu’à venir à la région du coeur et du cerveau« .

                  Alors, on laisse le dernier mot à Rabelais ?


                  • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:41

                    @oncle archibald

                    Je m’incline toujours devant lui


                  • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 19:36

                    Comment se faire par-donner ... sans torcher la chose ...

                    Bon billet , mais l’ entropie journalistique nous dit ou il va finir .

                    C « cul » F D


                    • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:42

                      @Cyrus

                      La place est belle d’autant plus que tous mes textes sont écrits en cet endroit


                    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 7 mars 14:06

                      @C’est Nabum

                      Tant qu’ on ne voit pas l’ envers du décors lol
                      Continue a écrire , c’ est bien de pouvoir rire de tout et surtout de soimeme. 


                    • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 14:54

                      @Cyrus

                      Je suis d’abord un sujet de moquerie


                    • Dom66 Dom66 6 mars 21:22

                      Merci l’auteur pour cet article qui sent bon la cabane au fond du jardin. 

                      Pour Macron plus de papier, il n’y aurait pas de problème pour lui, vu le nombre de lèches cul.

                      Vous avez raison : "Dans les pays musulmans pour lesquels l’hygiène est aussi pratique rituelle, le nettoyage à l’eau exclusivement effectué de la main gauche est la règle"

                      voir la preuve >> Islam in Europe Marseille 2016


                      • baldis30 6 mars 21:44

                        @Dom66
                        bonsoir,
                        Allah est bafoué ... il se sert de la main droite !


                      • Dom66 Dom66 6 mars 21:59

                        @baldis30
                         smiley 

                        Ce que j’aime aussi c’est un petit coup de flotte derrière et un petit coup dans la bouche...sans doute pour le goût


                      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 22:02

                        @baldis30

                        c’ est la chiralité de la mole/et/coule , si tu bouffe le couscous chez lui veille a ce que tout le monde se serve de la gauche ....


                      • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:42

                        @Dom66

                        Je préfère lui botter le fondement
                        D’autres en font tout autre chose


                      • devphil30 devphil30 7 mars 06:32

                        Nabum nous fend de ses billets avec toujours beaucoup d’humour et ceci sur tous les sujets.

                        Merci pour cette plume pleine de finesse sur un sujet du quotidien qu’il n’est pas possible d’éviter à aucun d’entre nous et dont l’évocation écrite nécessite une grande finesse d’écriture

                        Outre la belle plume de Nabum , j’ai toujours plaisir à lire ses articles car il y a toujours sujet à apprendre


                        • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:43

                          @devphil30

                          Que c’est gentil


                        • L'Astronome L’Astronome 7 mars 07:39

                           

                          « Qui va à la chasse, perd la face ! »

                           

                          Vous vouliez écrire : qui va à la chiasse perd la face ? (désolé pour la grossiéreté du propos)

                           


                          • L'Astronome L’Astronome 7 mars 07:44

                             
                            Cela dit, quelle invention m*rdique que ce papier-toilette. La largeur insuffisante (10 cm à peine) fait qu’en cas de colique, vous en prenez plein la main. Revenons au bon vieux papier-journal, découpé en larges carrés ! (personnellement, je me sers de klinexe)
                             


                          • C'est Nabum C’est Nabum 7 mars 12:43

                            @L’Astronome

                            C’est aussi recevable


                          • baldis30 7 mars 15:25

                            @L’Astronome

                            bonsoir,
                             «  La largeur insuffisante (10 cm à peine) »

                             En fait trois pouces trois-quarts,..... encore un truc inventé par des anglo-saxons pour nous faire c..... 
                            Les fesses anglo-saxonnes sont elles si exiguës qu’elles ne rentrent pas dans les canons métriques ? 


                          • cétacose2 7 mars 10:31

                            Il y a quelques années , la fonction la plus noble du journal que chaque famille achetait était de « servir » aux cabinets. Maintenant ,la presse actuelle n’a même plus cette utilité du fait du papier glacé et des encres toxiques .Mais à chaque collecte des restos du cœur j’offre généreusement 1 rouleau de PQ pour les ...sans papiers.....
                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès