• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le vélo électrique en question

Le vélo électrique en question

JPEG

J’en connais un rayon...

 

 

La dynamo n’était-elle donc pas suffisante ?

Notre société manque-t-elle tant d’énergie qu'il faille assister le cycliste ?

La pile permet-elle de sauver la face du randonneur sans entrain ?

Les rayons sont-ils irradiants ?

Le cycle tourne-t-il le dos à l’écologie ?

 

La batterie vous permet-elle d’avoir une grosse caisse ?

La prise au vent la recharge-t-elle ?

La selle peut-elle récupérer de la bio-masse ?

Les rayons ne pouvaient-ils pas capter l’énergie solaire ?

L'assistance électrique permet-elle d’en garder sous la pédale ?

 

Faut-il signer une décharge pour recharger ses batteries ?

Une baisse de tension vous met-elle à plat ?

Est-ce pour préparer la Loire à vélo qu’on a installé des centrales nucléaires sur la rivière ?

Peut-on avoir un atome crochu avec le vélo électrique ?

Les cadres d’EDF font-ils eux aussi de la bicyclette ?

 

Le coup de pompe vous garantit-il de la baisse de tension ?

Comment recharger un vélo qui n’a pas de porte-bagage ?

La roue libre existe-t-elle encore ?

Un vélo victime d’une sur-tension se déchaîne-t-il ?

Le tendeur est-il le complément indispensable à la ligne à haute tension ?

 

Faut-il encore pédaler pour sucer les roues ?

La pluie arrête-t-elle le cycliste qui va au Pèlerin ?

Peut-on rester en prise loin de chez soi ?

Est-ce que manquer d’énergie vous condamne encore à mettre pied à terre ?

Faut-il une bonne isolation pour rouler par temps de pluie ?

 

Le cyclotouriste est-il désormais radioactif ?

Faudra-t-il équiper un cycliste sous la canicule de tours de refroidissement ?

Les boissons énergisantes sont-elles destinées à recharger la batterie ?

Doit-on distinguer le boyau increvable et le noyau nucléaire ?

Faut-il désormais sortir de centrale pour faire du vélo électrique ?

 

Un cycliste sur son vélo peut-il encore avoir des ampoules aux pieds ?

Un cycliste électrique est-il forcément positif ?

Peut-on joindre les deux pôles sur un vélo électrique ?

Peut-on avoir une rupture de faisceau en fuseau ?

Que faudra-t-il garder sous la godasse ?

 

Un peloton est-il assimilable à une masse électrique ?

Prendre un raccourci est-ce risquer le court-circuit ?

Supporte-t-on une baisse de tension durant une ascension ?

Les toxines du cycliste et les déchets nucléaires sont-ils de même nature ?

A-t-on réussi à recycler les déchets nucléaires grâce à la bicyclette ?

 

Doit-on mettre de l’eau lourde dans le bidon ?

Sur un vélo électrique peut-on encore faire un soleil ?

Les courses en ligne seront-elles réservées aux vélos électriques ?

Pourra-t-on encore faire du vélo par temps d’orage ?

Une batterie à plat peut-elle se réparer avec une rustine ?

 

Vélocypédiquement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Julien S 13 février 09:39

    Faut-il pédaler pour sucer les roues ? 

    .

    Je n’attendais pas cela d’un esprit progressiste. 

    .

    Si l’évocation de l’eau lourde fait partie des nombreuses allusions au nucléaire, songez que ce modérateur (il n’y a pas qu’à gogovox) n’est pas utilisé dans la filière française. Les réacteurs à l’eau lourde sont de « gros » producteurs de tritium, dont tout lecteur assidu des nartics atomiques de ce site juge qu’il est le plus diabolique des radio-isotopes artificiels. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:18

      @Julien S

      Je suis navré

      Merci pour les précisions


    • Julien S 15 février 17:49

      @C’est Nabum
      .
      Ne soyez pas navré. La première pile atomique française Zoé, ainsi que le petit réacteur de Brennilis employaient l’eau lourde ; mais c’est trois fois rien dans notre parc. 
      C’est Wikipédia qui parle de « pile ». Autant je comprend le sens du mot dans le cas d’un réacteur fait d’un empilement de briques de graphite comme par exemple le premier réacteur de Chicago en 1942, autant je ne comprends guère qu’on l’utilise pour un bain d’eau lourde. Il est vrai qu’on avait dès le XIXe siècle pris la mauvaise habitude de faire de même avec des « piles » électriques liquides comme la pile Daniell, parce que le premier générateur de courant continu avait été la pile de Volta en 1800, qui était bien en effet un empilement réel de rondelles de métal. 
      Quel est votre sentiment sur cette question sémantique ? 


    • Decouz 13 février 09:46

      Je vais tirer à pile ou à perdre la face (depuis que j’ai vu un je ne sais combien génaire monter tranquillement en sifflotant la côte dans laquelle je galérais).


      • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:18

        @Decouz

        C’est désolant


      • JL JL 13 février 11:27

        La petite reine électrique fait-elle des étincelles ?



        • JL JL 17 février 11:41

          @C’est Nabum
           
           Bah ! C’est moins brillant que votre festival !
           
           smiley


        • fcpgismo fcpgismo 13 février 12:31

          Pour une sortie de 200 km trempé de sueur toute la journée c’est pas un souci le sans assistance, mais pour un rdv chez le médecin c’est pas trop respectueux, et les jours de fatigue c’est appréciable, pour tracter une remorque chargée de 50 kg de fumier de bovins c’est le vélo à assistance électrique la bonne solution. Le vélo électrique n’existe pas en France c’est de par la loi un VAE. 12 000 km / an á vélo sans aucune assistance, juste 1000 km avec assistance, je sais les fanatiques et les intégristes n’aiment pas !


          • Nicolas_M Nicolas_M 13 février 16:36

            Si les batteries de VAE sont comme celles des voitures, la production d’une batterie d’ 1 kWh produit entre 150 et 200kg de CO2. Ca tombe bien, la batterie d’un VAE tourne autour du kWh.

            La batterie a une longévité maximale d’environ 5 ans. Pour faire vos 1 000 km annuels, vous ajoutez 40 kg de CO2 dans l’atmosphère, juste en amortissant la création de la batterie. A cela il faut ajouter la création de vélo hors batterie (240kg sur 5 ans ça fait 48 kg supplémentaires) et la recharge (environ 1kg annuel de CO2).

            Au total, vous émettez 89 kg de CO2 par an avec un VAE.

            Pour faire la même distance, une moto (par exemple CB125F qui consomme du 1,9L aux 100) va produire 46kg de CO2 en brûlant son essence. Sa production est plus polluante (environ 1,5 tonnes de CO2 à la production, de ce que j’ai pu lire un kW de moteur thermique équivaut en terme de CO2 à 1kWh de batterie), sauf que l’amortissement se fait sur 100 ans (il n’est pas rare que ce type de moto atteigne les 100 000 km. Et encore j’aurais pu prendre une CB500 qui atteint facilement les 300 000...).

            Soit au final tout compris 61 kg de CO2 par an avec une moto pour le même kilométrage. Moto qui monte à 110km/h. Qui se recharge à la pompe en 30 secondes. Qui a une autonomie de plus de 500 km. Qui coûte 4 fois moins cher à l’achat (bah oui, 1 x 2600€ ou 20 x 500€ pour les premiers prix des VAE ....).

            Bon j’ai triché, j’ai amorti ma Honda sur 100 ans alors qu’en vrai dans 10-15 ans j’aurai fait le tour du compteur et j’en changerai. Parce que ma moto ne remplace pas seulement le VAE, elle remplace également la voiture les 200 jours par an où la route n’est pas verglacée. Économisant au passage environ 2 tonnes de CO2 par an que ma voiture n’émet pas. Sur un trajet de 60km journalier que le VAE ne me permet pas d’effectuer en moins de 2h30, là où la moto met moins d’une heure.

            Le calcul reste intéressant, parce qu’il montre que le jetable (VAE) n’est pas une solution si écologique. Qu’il faut travailler sur la longévité de nos moyens de transport plutôt que sur leurs émissions si l’on souhaite diminuer notre emprunte carbone. Et qu’une batterie qui dure 5 ans (certains sites disent plutôt 3 ans pour les VAE bas de gamme) est largement pire qu’un moteur thermique qui consomme de l’essence.


          • Matlemat Matlemat 13 février 22:50

            @Nicolas_M
             Oui pomper du pétrole directement dans le sol et l’utiliser dans les moteurs à explosion est finalement ce qu’il y a de plus écologique pour se déplacer.

             C’est vrai qu’il faut faire durer ses biens de consommation au maximum, comme par exemple son ordinateur car c’est la fabrication pollue le plus et tous les matériaux ne sont pas recyclés.

             Les primes à la casse pour acheter un véhicule plus propre c’est donc une aberration ?

             

             


          • Julien S 13 février 23:08

            @Nicolas_M
            .
            Une CB 125 F qui consomme du 1,9 litre aux 100.
            .
            Oui, c’est ce qui est imprimé sur le prospectus. 


          • Julien S 13 février 23:25

            @Nicolas_M
            .
            Notez qu’en tenant compte de sa production et du coût énergétique de sa mise en orbite, la production de CO² d’un kg de panneaux solaires de satellite est proprement diabolique. 
            Je veux dire par là que chaque sorte de machine à son rôle, si bien qu’en comparer les contraintes avec celles d’autres sortes de machines vaut ce que ça vaut. 


          • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:19

            @fcpgismo

            Chacun justifie comme il l’entend notre enchaînement au nucléaire mortel


          • Julien S 14 février 08:59

            @C’est Nabum
            .
            On nous raconte que les centrales thermiques allemandes au charbon raccourcissent en Allemagne et autour une vingtaine de milliers de vies par an, mais on n’a que bien peu de choses sur les vies raccourcies par le nucléaire allemand. Or ces dernières sont sans doute bien plus nombreuses puisque c’est le nucléaire que les Allemands ferment en priorité. Le lobby nuc est vraiment fort. 
            .
            Rappel de radioprotection : la moelle osseuse, les génitoires, le sein... sont cités comme des organes beaucoup plus sensibles au rayonnement que les autres. En fait l’organe le plus atteint par les radiations est bien le cerveau, qui s’égare durablement même sans irradiation effective, sur la simple évocation de celle-ci. 


          • Et hop ! Et hop ! 14 février 14:18

            @Nicolas_M

            Franchement, on s’en fout de la production de CO2, il n’est en rien responsable du réchauffement climatique, et tous les processus vitaux créent et utilsent du gaz carbonique : les animaux, la respiration du cycliste, les plantes, les fermentations, les forêts, les océans, sans parler des productions minérales : sources thermales, des geysers, des failles, des volcans, et des productions chimiques : l’oxydo-réduction.

            Par contre la fabrication, l’utilisation et le recyclage des batteries pollue énormément, la production d’électricité aussi.


          • files_walQer files_walQer 17 février 11:34

            @Et hop !

            Le CO2 est la plus grande arnaque du siècle.
            Voici deux scientifiques qui démontrent que le CO2 n’a rien à voir avec le réchauffement et que le seul gaz à effet de serre qui peut influer sur celui-ci est la vapeur d’eau elle-même « pilotée » par les rayons cosmiques (le soleil). Donc le réchauffement n’est pas du à l’Homme.

            On me dit dans l’oreillette que deux scientifiques c’est un peu léger comparé à la multitude travaillant sous la bannière du GIEC.

            Mais celui-ci n’est pas digne de confiance, il travaille à soutenir des choix politiques.

            François Gervais
            https://reseauinternational.net/lurgence-climatique-est-un-leurre-pour-le-controle-du-monde/

            Henrik Svensmark, scientifique danois vu sur Arté voici quelques années. Aujourd’hui, ce ne serait plus possible.
            Youtube ; « Henrik Svensmark le secret des nuages »

            Scientifique vs politique
            http://www.reopen911.info/media/image/humour-methodes.jpg


          • JL JL 17 février 11:41

            @files_walQer
             
            ’’Scientifique vs politique’’
             
            Ce petit dessin génial est la parfaite illustration de ce que disait René Barjavel ce grand poète de la SF : « C’est la forme la plus exquise du comportement politicien, qui consiste à utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge. »


          • C'est Nabum C’est Nabum 17 février 12:08

            @files_walQer

            Comment savoir dans ce vaste théâtre de faux semblants


          • Croa Croa 17 février 17:31

            À fcpgismo,
            T’as aussi des triporteurs électriques si tu dois porter un chargement. Mais attention là ce n’est plus un VAE, il te faut une assurance et tout pour pouvoir rouler avec.


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 17 février 17:56

            @Croa

            C’ est bien connu c’ est toujours le vélo qui détruit le 4x4 ...
            on pourrait m’ objecter , que l’ assurance sert aussi a « réparer » le velocycliste , 
            mais alors pourquoi tolérer une assurance au tiers ? 

            Vive le racket , a quand l’ assurance piéton obligatoire ?
            réponse : prochain budget ...


          • L'enfoiré L’enfoiré 13 février 12:35

            Que de questions sans réponses...

            Tellement de réponses pourtant dans « Le futur du vélo »


            • L'enfoiré L’enfoiré 13 février 12:45

              Mais, il n’y en a jamais de bêtes questions...
              Il ne peut y avoir que de bêtes réponses  smiley


            • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:19

              @L’enfoiré

              C’est très gentil

              Mais vous savez que je suis un âne bâté


            • juluch juluch 13 février 12:45

              lol !! 


              • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:20

                @juluch

                Vous semblez me dire que ceci vous a fait rire ?

                N’écrivez pas en roue libre


              • L'enfoiré L’enfoiré 13 février 12:46

                Par chez nous, ce sont les trottinettes électriques qui font fureur...


                • Nicolas_M Nicolas_M 13 février 15:02

                  @L’enfoiré
                  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308

                  Les trottinettes électriques sont illégales.


                • Matlemat Matlemat 13 février 22:52

                  @L’enfoiré
                  Ouai y a pas mieux pour casser les vitrines ... 


                • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:21

                  @Nicolas_M

                  Rien n’est illégal quand l e commerce fonctionne à plein régime

                  C’est curieux mais c’est ainsi


                • Croa Croa 17 février 17:39

                  À Nicolas_M,
                  Elles ne sont pas illégales mais à considérer comme des jouets utilisables seulement sur circuits, allées ou aménagements dédiés ou voies privées.


                • Julien S 13 février 18:33

                  Salut Nabum, je rentre du garage Renault où j’ai pris livraison d’un utilitaire diesel neuf qui remplacera ma petite essence qui ne pouvait rien transporter de tous mes bricolages de retraité. Et faites-moi confiance : si je paie un diesel, c’est pour qu’il roule ! 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:22

                    @Julien S

                    Je vous fais confiance


                  • Sergio Sergio 13 février 18:38

                    En ce qui me concerne, je n’en ferai pas un ’ver’ car je manque ’d’enjambement’, ne soyez pas, Nabum en ’contre-rejet’ de la bicyclette assistée, car elle est le ’petit prolongement des muscles fatigués. Au final, combien de ’cyclables’ possèdent vos vers ?

                    Après tout, faire du vélo à pied, à cheval, en voiture, qu’est-ce que cela peut bien faire !


                    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 08:21

                      @Sergio

                      Je ne rejette que les centrales qui fournissent presque toute notre électricité


                    • Paul Leleu 14 février 01:08

                      c’est vrai que c’est bizarre ces vélos électriques... il y a un côté légèrement angoissant... mais ça doit être culturel... le vélo restant associé dans mon affect à quelque chose de sain, et aux virées à la campagne, ou encore les trajets de l’école étant enfant...

                      il parait que le « dopge électique » a gagné les pelotons professionnels (ils dopent le vélo et non plus seulement le cycliste)... mais il parait que même chez eux ça a un aspect de profanation très mal vue... c’est dire !!! (parce-que c’est pas des enfants de coeur).

                      Maintenant, pour un usage utilitaire, pourquoi pas... après tout, le solex c’était un peu la même idée... moitié vélo, moitié moteur...

                      maintenant, c’est vrai que ça pose la question des batteries (métaux rares du Kivu et du Katanga) et de l’électricité (uranium du Mali et du Niger, ou pétrole de Syrie et de Lybie)... bref, la question de la guerre...

                      Mais cette question n’est pas spécifique au vélo électrique. Tout internet fonctionne sur les mêmes principes, et est alimenté sur une montagne de cadavres qu’on ne veut pas voir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès