• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les écobobologistes

Les écobobologistes

Le Monde des bisounours verts …

Ils sont à l’écologie ce que le SMS est à la littérature, une forme condensée de la chose, un raccourci qui prend toutes les falicités, accepte tous les truismes tout en martyrisant allégrement le concept de départ. Ils se moquent de penser en profondeur, ils se satisfont de la surface des choses, tombant dans tous les panneaux, tous les slogans, toutes les solutions simplistes pourvu qu’elles soient à la mode et se repaissent de l’air du temps.

Ils sont les premiers à se monter le bourrichon à propos de tous les subterfuges foireux qu’on leur présente pour préserver notre Planète à commencer tout naturellement par le redoutable vélo électrique, nucléaire de son vrai nom, qui leur permet de s’afficher comme résolument à la page. Ils nous narguent, en roue libre, chevauchant des destriers rutilants, fabriqués aux quatre cents diables et venus à bicyclette comme il se doit jusqu’à chez eux.

Ils s'extasient de voir des renoncules et de la jussie couvrir notre Loire, affirmant péremptoires, que c’est là un signe éclatant de l’amélioration de la qualité de l’eau. Ils sont si proches de la nature que la moindre fleurette les fait bourdonner de contentement, qu’importe si elle est la marque d’une présence alarmante de produits phytosanitaires. Ils sont naïfs puisque bucoliques, pour eux tout est bon dans la nature, pourvu que l’homme ne vienne pas y jouer sa partition.

Si on les pousse un peu, ils oublient leurs ancêtres : chasseurs, cueilleurs, pêcheurs. Ils se font végétariens pour la sauvegarde de la Planète et bientôt Végan pour pousser plus loin encore une théorie qui relève de l’idéologie. Ils sont disposés à tout, y compris leur mise en danger pour démontrer au monde ébahi, qu’ils ne reculent devant aucun sacrifice.

Puis, ils s’accordent un peu de bon temps tout en prétextant une mission planétaire. Ils prennent l’avion, en dépit de quelques restrictions d’usage, pour se rendre auprès de l’humanité en souffrance. Représentants des citoyens du Monde, ils vont apporter le bien-être ou simplement leur témoignage là où, la loterie des chances a été la moins généreuse.

Ils s’accordent même le droit de modifier le cours des choses en finançant des projets, des réalisations, des entreprises qui permettront aux démunis de la géographie, l’occasion de suivre leur exemple. Ils s’y rendront souvent durant des voyages qui deviennent des missions humanitaires pour traîner leur ennui de privilégiés gavés.

Ils organiseront des manifestations caritatives pour financer leurs bons sauvages lointains. Tout sera bon pour faire de l’argent qu’ils porteront dans un nouveau voyage en avion. Sans eux, le tiers monde ne peut subvenir. Ils ont besoin d’être les témoins attentifs de cette générosité qui dégouline de leur immense altérité. Ils imitent en cela nos chers élus, éternels voyageurs aériens à l’heure des conférences vidéo, toujours prompts à évoquer le développement durable sans jamais y contribuer.

Les écobobologistes sont des êtres merveilleux. Ils ne sont pas là pour remettre en cause une doctrine libérale qui leur profite si bien. Ils se contentent d’intervenir à la marge, d’apporter un peu de réconfort, de montrer leur bonne volonté sans rien remettre en cause. Ils ne sont pas fous, ils ne vont pas détruire ce système dont ils profitent honteusement. La merveilleuse légende du Colibri leur va à ravir, agir modestement sans rien changer fondamentalement. Ils ont simplement besoin de s’offrir un peu de bonne conscience à peu de frais sans remettre en cause une société dans laquelle ils évoluent comme des poissons dans l’eau souillée.

Ils sont le pire de cette société qui va à sa perte. Ils n’ont pas l’excuse de n’avoir rien vu venir, de ne pas savoir ou bien de n’avoir rien compris. Ils se plaisent à agiter le chiffon vert pour se donner bonne conscience tout en jouissant de tout ce qui nous pousse vers la grande catastrophe. Ils se satisfont d’un discours de façade, d’une posture qui les dédouane de toute responsabilité. Ils auront fait leur part tout en fermant les yeux sur les véritables raisons de la catastrophe à venir.

Monstres d’égoïsme, de suffisance et de vacuité, ils sont capables de toutes les monstruosités pour passer aux yeux des autres pour les chevaliers verts de la sauvegarde de la planète et de l’humanité en souffrance à la seule condition d’agir loin de ce petit peuple qu’ils exècrent, qu’ils méprisent et qui se vautrent, à leurs yeux, dans la facilité. Eux, sont naturellement au dessus de tout ça, ils ont tout compris et le font savoir avec grand bruit.

Pitoyablement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • juluch juluch 22 juin 18:47

    Rien de plus à ajouter !!

    merci nabum !


    • ZXSpect ZXSpect 22 juin 19:20

      @juluch
      a quel article de C’est Nabum ajoutez vous autre chose que « merci nabum » ?


    • Xenozoid Xenozoid 22 juin 19:46

      @ZXSpect

      c’est le char de nabum,c’est ben vrais ça !!!!!!!!!!!!


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:11

      @juluch

      Le Vert est dans le fruit de la croissance


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:11

      @ZXSpect

      Bonjour l’ami


    • doctorix doctorix 24 juin 12:19

      Claire Nouvian est la caricature de cette engeance écologiste.
      https://www.youtube.com/watch?v=rQzWHuf4Hmk

      Prétention à tout savoir, intolérance majeure et inquisitoriale, cette femme est la caricature qui m’a amené à détester tout ce qui est écolo.
      Depuis qu’ils ont la cote, les écolo ne se sentent plus pisser, et nous imposent les solutions énergétiques les plus stupides et les plus coûteuses, sans intérêt à court comme à long terme (photovoltaïque et éolien, solutions intermittentes et ultra-coûteuses qui ne font que donner bonne conscience aux bobos mais ne résoudront aucun problème).
      Merci Nabum, c’était très éloquent et très clair.


    • juluch juluch 24 juin 16:43

      @ZXSpect

      Ma marque de fabrique….pas imiter svp !!  smiley


    • merthin 25 juin 16:21

      @doctorix

      Les solutions sont certes stupides.

      Mais le constat est indéniable.
      Ce ne sont pas les écolo qui le disent. Ce sont des milliers d’études scientifiques dans des dizaines de spécialités sur plusieurs décennies.

      La haine des ecolobobo (politique) ne doit pas entamer le crédit à accorder aux publications scientifiques.


    • doctorix doctorix 29 juin 10:17

      @merthin
      Les solutions sont certes stupides.
      Mais ils n’en ont pas d’autres.
      Et pourtant il y en a. Ces 89 000 milliards programmés auraient pu l’être pour financer la recherche sur les centrales au Thorium, une vraie solution écologique même si elle est nucléaire (car sans aucun danger environnemental).`Quel écolo en a parlé ?


    • Désintox Désintox 22 juin 19:00

      « Le Monde des bisounours verts … »

      Bon voyons ... Des ours bruns seraient bien mieux !

      "à commencer tout naturellement par le redoutable vélo électrique« 
      Z’ont qu’à rouler en bagnole..

       »Ils se font végétariens pour la sauvegarde de la Planète« 
      ... et bouffer de la viande.

       »Ils prennent l’avion, en dépit de quelques restrictions d’usage, pour se rendre auprès de l’humanité en souffrance« 
      Qui ça »ils«  ?

       »Ils s’accordent même le droit de modifier le cours des choses en finançant des projets, des réalisations« 

      Quel toupet !

       »Les écobobologistes sont des êtres merveilleux. Ils ne sont pas là pour remettre en cause une doctrine libérale qui leur profite si bien. "

      Tandis que vous ...

      « Ils sont le pire de cette société qui va à sa perte. »

      Ah bon. Expliquez nous donc pourquoi

      "tout en fermant les yeux sur les véritables raisons de la catastrophe à venir."

      On veut savoir !

      « Monstres d’égoïsme, de suffisance et de vacuité »

      Heureusement qu’il y a des gens vertueux !

      "loin de ce petit peuple qu’ils exècrent, qu’ils méprisent"

      ... dont on imagine que vous faites partie, bien sûr ! Zéro référence, zéro réflexion dans cet article.


      • ZXSpect ZXSpect 22 juin 19:04

        @Désintox

        Le Colibri est une tromperie absolue

        Il suffit de faire sa part et tout ira mieux

        Il faut surtout convaincre ou imposer, ce que jamais le Colibri ne veut faire



      • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:12

        @Désintox

        Ne me demandez pas l’impossible
        Je ne suis qu’un âne bâté


      • doctorix doctorix 24 juin 13:51

        @Désintox
        Votre pseudo me rappelle les adjectifs qualifiant l’ancienne Allemagne de l’Est (République démocratique allemande) ou la Chine (République populaire de Chine), et bien d’autres appellations du même type, qui sont si peu évidentes à l’usage qu’on doit préciser pour faire passer la pilule, tant c’est peu flagrant à l’usage.
        Vous êtes dans la ligne de la lutte contre les fake news qui n’a d’autre but que disqualifier les lanceurs d’alerte et de valider les messages gouvernementaux.
        Nabum, lui, pratique la vraie désintoxication, en montrant que le roi est nu.
        Les écolos, comme les religieux, sont souvent des fanatiques, mais pas souvent des flèches (cf. Claire Nouvian, citée plus haut).
        Le monde finira bien par s’en apercevoir.


      • Xenozoid Xenozoid 22 juin 19:07

        le comble du populisme c’est d’inventé des mots..lol

         et de les faire passer comme des operation de maitien de la paix


        • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:12

          @Xenozoid

          Et celà vaut pour moi aussi

          Merci


        • baldis30 22 juin 19:43

          bonsoir,

           Je ne commenterai pas le reste de l’article mais rien que pour le premier paragraphe et les six dernières lignes l’article mérite largement ses cinq étoiles. 

           Dans un temps ( jadis, jadis, ...) pas un seul élève du secondaire n’échappait à la dissertation sur l’aphorisme pascalien « l’homme n’est ni ange, ni bête et qui veut faire l’ange fait la bête  »

          Bof... Pascal, Descartes, Montesquieu, Fontenelle, Diderot et d’Alembert ont disparu ... pas assez porteurs de droits d’auteurs.... et qui plus est des emmerdeurs avec leur rationalisme.

          Mieux vaut exulter à la pensée de BHL ...  


          • Daniel0 23 juin 08:53

            @baldis30 Cet article Ki Ravi vaut ses 5 étoiles, Cep Merveille de le lire, il est dans le lot et dépareillé pas. C’est quand la bête est blessée qu’elle mord le plus. En pourtant l’écologie peut être une aide salutaire. Ainsi comme vous le savez une espèce dont la population diminue à un niveau de 6% voit son avenir menacé. Les signes de dépérissement sont la : le pelage rouge devient jaune et brun pour certain. Un habitat européen qui devient une niche ou l’ethologie de l’espèce avec une organisation de type mâle alpha dominant n’assure plus le renouvellement. Aussi, une réintroduction des derniers spécimens en Corée du Nord ou au Vénézuela peut la sauver. C’est pas gagner car les individus de cette espèce se montre rétif à tous changement, mettez en 2 ensemble ils se battent, c’est à désespérer


          • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:13

            @baldis30

            Je découvre avec stupeur que BHL pense
            Quelle surprise !


          • baldis30 24 juin 13:14

            bonjour
             « BHL pense »
             Mais bien sûr il pense ! il pense tellement que la profondeur de sa pensée a réussi à créer le chaos en Lybie ! N’est-ce pas un signe majeur d’intelligence que de créer le chaos en espérant que les particules essaimées qui résultent du chaos vont reconstituer un bel ordre philosophique .... un certain adolf pensait de même !


          • Old Dan Old Dan 23 juin 00:20

            Oui, d’accord, mais tout ça est du blabla d’il y a 40 ans !

            Le temps urge pour agir EN VRAI et EN GRAND !

            Pour nous, les vieux, c’est foutu. Fallait s’bouger avant,

            Nous reste qu’à payer quelques taxes pour s’faire pardonner, héhé !...

            .

            [... J’espère que les gosses sont moins stupides et plus informés ! ]


            • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:14

              @Old Dan

              L’urgence est réelle
               Le blabla ne vient pas de moi


            • Old Dan Old Dan 23 juin 14:10

              @C’est Nabum
              (Je faisais allusion aux divers commentaires de votre article...)


            • Old Dan Old Dan 23 juin 07:30

              (suite)

              En quoi notre ancien vécu peut-il être utile pour un avenir vivable ?

              Pour échapper à Mad Max, les jeunes ont besoin des connaissances anciennes et d’une histoire motivante, d’une mythologie nouvelle autre que :  « s’enrichir, devenir premier de cordée, être le premier, le meilleur, blabla... »

              ... pass’que la vie sur terre ne le supportera pas !

              .

              [... et C’est Nabum ne serait-il pas un modèle pour cette « pédagogie du futur » ? ]

              .


              • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:14

                @Old Dan

                Je ne suis ni modèle ni repoussoir
                J’observe simplement notre époque à distance


              • doctorix doctorix 24 juin 12:29

                @Old Dan

                « En quoi notre ancien vécu peut-il être utile pour un avenir vivable ? »
                Mais c’est tout l’intérêt d’étudier l’Histoire !
                Ainsi on apprend qu’à partir de l’an 1000 on cultivait la vigne en Belgique, et que sous Louis XIV la Tamise gelait sur 4 mètres de profondeur.
                Ce qui ramène nos épisodes actuels à de bien petits phénomènes, qui font pourtant les choux gras de écobobologues, qui menacent de détruire notre économie sans pour autant ménager notre avenir le moins du monde.
                Bien au contraire, par leurs excès, ils nous mènent à la ruine.
                La Fontaine les aurait appelés les mouches du coche...
                Dans ce cas, ce sont plutôt des taons.


              • baldis30 24 juin 13:41

                @doctorix
                bonjour,
                 « Mais c’est tout l’intérêt d’étudier l’Histoire ! »
                 Comment ne pas être d’accord avec cette proposition ? impossible car elle comprend bien des choses humaines !
                D’expérience personnelle dans le domaine technique et scientifique l’étude de l’Histoire, au sens braudélien, en d’autres termes au sens de l’école des archives, lève bien des indéterminations que d’autres sciences ne lèvent pas .... il en est ainsi dans le domaine de la climatologie, et de bien des sciences connexes à cette branche :
                en particulier vous évoquez la vigne ! je pense ( ça m’arrive) AVEC JUSTE RAISON et on peut SANS AUCUN DANGER généraliser à la botanique (dont olivier, certains fruitiers... ..).
                Mais lorsque on se met à évoquer des domaines devenus aussi précis que possible comme ; paléobotanique, glaciologie, sédimentologie, etc. ... toutes sciences connexes à la climatologie c’est le tollé .... et bien des personnes sacrifieraient volontiers les crédits consacrés à ces sciences avec ce qu’elles apportent !
                Là dessus un exemple apparu à la télévision ( pas sur BFM rassurez-vous, greta machinchose n’étant pas non plus le porte parole..) relativement à la chute de l’empire égyptien environ 1200 ans avant JC ..... suite à des famines ..... les archéologues, aidés par les hiéroglyphes, par l’étude du DNA des crocodiles africains, par la glaciologie du Kilimandjaro ( à 3000 km de là) , par la glaciologie andine ( c’est encore plus loin...) arrivent à conclure qu’un incident climatique à frappé toute la zone intertropicale MONDIALE à cette époque ( au demeurant la date ne colle pas avec Santorin ...) !
                Comment ? Ne saviez vous pas que ce sont ces c...... ards d’égyptiens, de bantous de Masai, d’amérindiens et autres indonésiens il y a 3.200 ans qui par leur envoi de CO2 dans l’atmosphère ont provoqué un dérèglement climatique mondial ! Ah les salauds !  smiley  smiley 
                 Maintenant essayez de faire lire par tous les bobos l’excellent « Histoire du climat depuis l’an mil » de Le Roy Ladurie .... ils n’ont pas le temps .... ils n’ont pas le temps, et puis ce n’est pas un type élu démocraCHIquement dans les colloques de l’université vert-de-gris de Berchtesgaden. 


              • doctorix doctorix 24 juin 14:12

                @baldis30
                Non, ils n’ont pas le temps de s’instruire, et surtout pas envie.
                Quand on leur montre par a+b que la petite bande de fréquence du spectre EM solaire active sur le CO2 est déjà saturée, et qu’un triplement du taux de CO2 serait donc sans effet, ils passent à autre chose.
                En attendant, cela évite de se demander la cause réelle de l’épisode actuel (un réchauffement bien plus modeste que ce qu’ils espèrent car ils l’espèrent, n’en doutons pas, c’est leur fonds de commerce).
                Par exemple, une piste prometteuse est l’influence de l’activité solaire, non pas sur ce qui nous en parvient, qui varie peu, mais sur l’activité terrestre des rayons cosmiques sur la formation des nuages, selon un cycle de 60 ans lié à la position des planètes.
                Mais on ne peut pas taxer les rayons cosmiques, ni culpabiliser les humains pour ça, c’est tout le problème.
                Car l’homme est coupable, quoiqu’il arrive, n’en doutons pas, sous peine de blasphème...
                C’est le fondement des religions, et celle du GIEC ne fait pas exception.


              • charly10 24 juin 18:36

                @doctorix

                Bonjour

                « Quand on leur montre par a+b que la petite bande de fréquence du spectre EM solaire active sur le CO2 est déjà saturée, et qu’un triplement du taux de CO2 serait donc sans effet, ils passent à autre chose. »

                 Avez-vous un lien ou une explication « accessible » sur ce phénomène, ça m’intéresse…

                Merci d’avance


              • baldis30 25 juin 10:26

                @doctorix
                «  ils n’ont pas le temps de s’instruire, et surtout pas envie. »
                bonjour,
                La paresse intellectuelle est un vice infiniment plus répandu et dangereux que la fainéantise supposée de ceux qui n’ont que la rue à traverser .....oh la la pour aller chez leur banquier  smiley  smiley
                Au sujet de la chute politique de l’ancienne Egypte aux environs de 1200 avant JC l’émission sur FR5 a été d’une qualité qu’on souhaiterait présente tous les jours, à toutes les heures ( mais comme vous l’avez écrit « ils n’ont pas le temps de s’instruire, et surtout pas envie. » ) . Emission qui est un cumul exceptionnel de savoirs ! Est elle disponible sur le web , je l’ignore ... !

                De même les travaux de paléo palynologie notamment en France sur les lacs du Jura et du Bouchet ( ce dernier près du Puy-en-Velay) pour une vision plus locale ( travaux notamment de Michel MAGNY) .


              • Raymond75 23 juin 07:41

                Je suis citadin dans la plus grande métropole de France, peuplée pour l’essentiel de populations issues de la province ou de l’étranger, et je constate chaque jour une perte de sens :

                ** Il faut 4 500 t d’approvisionnement quotidien pour la seule ville de Paris, probablement quatre ou cinq fois plus pour l’Ile de France, et on s’émerveille parce que des bobos cultivent des pots de fleurs sur les toits, ’sans pesticides’ bien sûr !

                ** On plante quelques arbres dans un rond point, et la maire parle de ’forêt urbaine’ ! Incroyable.

                ** On est envahi par les trottinettes nucléaires qui roulent et sont abandonnée partot, au milieu et en travers des trottoirs ; les Vélibs ou leurs successeurs sont vandalisés à 30 % chaque année, et on nous parle de alternatives de transports douces.

                ** Des jeunes qui gagnent correctement leur vie mais n’ont pas d’enfants achètent des produits ’bio’ très chers, et venus de loin ... Mais c’est ’bio’ !

                ** Les bobos sont sensibles aux grandes causes, mais ils vivent entre eux, et la société explose en ’communautés’ qui se jalousent et se méprisent ; au mieux elles s’ignorent !

                La liste de ces pertes de sens serait interminable.

                Pendant ce temps la société réelle est entièrement soumise aux lobbys de la finance internationale, pour laquelle les bobos instruits et dans le coup sont d’efficaces collaborateurs ; les bobos sont scotchés à leur smartphone pour être en relation avec leurs ’amis’ grâce aux très amicaux GAFAs, et chaque soir ils ont un nouveau plan cul grâce à leur gadget électronique. Plan cul, mais incapacité de construire une famille : 50 % de divorces, de plus en plus tôt, avec des enfants de plus en plus jeunes ...

                L’Union Européenne a méthodiquement détruit les fondamentaux de la société, l’informatique nous plonge dans un monde virtuel qui peut prendre possession de notre vie, la famille n’est plus la valeur supérieure de la société car ce qui compte c’est l’individualisme total ...

                Puisque chacun doit mourir un jour, je suis heureux d’avoir vécu ma jeunesse dans des années qui étaient positives et pleines d’espoirs, espoirs qui ont été trahis systématiquement par nos ’représentants’ incapables, lâches, et dont le seuls objectif est d’être réélu à la prochaine élection.


                • Raymond75 23 juin 09:03

                  @Raymond75

                  Dans la continuité de la ’forêt urbaine’ je peux citer un autre exemple de délire municipal : dans le 17ème, il y a un très beau et grand square du 19ème siècle, et au milieu il y a une zone en friche de 10 m x 10 m baptisée ’prairie urbaine’ !!!

                  La question que je me pose c’est est-ce que la maire nous prend vraiment pour des cons ou est-ce qu’elle croit à ce qu’elle dit ?


                • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 09:16

                  @Raymond75

                  La déraison est en marche

                  Sans révolution rien en peut changer
                  Tout le système libéral doit être abattu pour sauver l’humanité


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 juin 10:27

                  @C’est Nabum

                  Oui, avec, tout de même, cette précision : « système libéral » fait partie des nombreuses tricheries langagières de notre époque qui détruit la vie.
                  C’est la seule liberté de la compétition économique qui existe dans le « libéralisme », c’est-à-dire un secteur de la liberté, et pas le plus précieux.
                  (je ne prétends pas, Nabum, vous instruire avec cette précision, je sais que vous êtes d’accord avec moi).
                  Cordialement.


                • UnLorrain 24 juin 09:47

                  @Raymond75

                  Amusant de revoir ce double septennat déclamant sentencieux a ce mono septennat « vous n’avez pas le monopole de la secu...euh non je me trompe c’est le monopole de la. »..( et là, trou de mémoire, je sais plus,ça date )

                  Autre émission tv,c’est un documentaire une enquête même, le journaliste démontrera par preuves accablantes que ce président multirecidiviste ( un trait d’humour là, comme ça, naturel smiley ) avait cette obsession de « marquer son passage dans l’histoire de France »

                  Un vieil instinct mène a la turpitude ( je crois que c’est interrogatif ) c’est dans une nouvelle de Mirbeau Octave dont je ne sais plus le titre, il cite -plutôt rare chez Mirbeau de citer une personnalité - Hugo.


                • baldis30 24 juin 13:47

                  @Raymond75
                  « des bobos cultivent des pots de fleurs sur les toits, ’sans pesticides’ bien sûr ! »
                  bonjour,
                   mais bien sûr.... pas nécessaires les pesticides ! ILS ONT RAISON ..... euh .... smiley 
                  ils sont directement fournis par l’atmosphère de la fumée de tabac qui met dans l’atmosphère tout l’arsenic possible, et d’autant plus que le tabac est importé de pays où les composées arsénicaux sont en usage libre .... 


                • baldis30 24 juin 13:50

                  @C’est Nabum
                  bonjour ( ou re..)
                  « Tout le système libéral doit être abattu »
                   allez donc leur faire comprendre ce que veut dire le terme « libéral » ! bon courage !


                • charly10 24 juin 16:45

                  @Raymond75

                   bonjour

                  « je suis heureux d’avoir vécu ma jeunesse dans des années qui étaient positives et pleines d’espoirs, espoirs qui ont été trahis systématiquement par nos ’représentants’ incapables, lâches, et dont le seuls objectif est d’être réélu à la prochaine élection. »

                  Je suis dans la même ligne de pensée. Autre temps, autre mœurs, Mais nous sommes les « vieux cons », les « targets » de la garde macronienne ; il faut s’y faire ! 


                • C'est Nabum C’est Nabum 25 juin 15:36

                  @Pierre Régnier

                  Le libéralisme tue


                • Julot_Fr 24 juin 09:40

                  Les collabobos n’ont pas de cerveau, ils telechargent leur programme de l’education et de la propagande etatique faisant ce que leurs employeurs (etat, multinationales) leur dit de faire et dire.. ce faisant, ils recoivent les miettes consenties par les oligarques, effectivement, la France va droit dans le mur avec ces cretins


                  • TSS 24 juin 09:56

                    Etre en admiration devant la jussie qui etouffe la flotte et tout ce qui

                    vit dedans ,il faut vraiment etre une andouille !.

                    Le cdt Watson,un des fondateur de« greenpeace » a estimé que le blabla

                    ça suffisait qu’il fallait passer à l’action ,il a créé « sea sheperd » c’est autre

                    chose.... !!


                    • generation désenchantée 24 juin 22:22

                      @TSS
                      rappelle moi , c’est quoi leur méthode a « sea sheperd » ?

                      Sabotage , action dangereuse , mise en danger , action violente , éperonnage de navire et autres ?


                    • HELIOS HELIOS 24 juin 10:49

                      ... a part la pollution par nos déchets, je ne vois pas bien où se trouve le problème, si ce n’est des gens, tous, et sûrement moi avec, qui ne se respectent pas eux-même et donc qui ne respectent rien !

                      j’inclus dedans toute notre classe politique, de plus en plus nulle évidement.

                      Vous avez entendu le propos de M Schiappa (c’est un exemple).. il faut que les femmes de ménage fassent la chambre des hôtels lorsque le client l’occupe encore. Je propose de rendre obligatoire une chaise pour monter sur une table pendant que les « petites mains » feront le lit !

                      Rien à voir me direz vous ? si, si, juste une question de bon sens qui manque pour s’occuper de la planète aussi...


                      • C'est Nabum C’est Nabum 25 juin 15:35

                        @HELIOS

                        Sauvons la planète et détruisons la politique


                      • Ecométa Ecométa 24 juin 11:45

                        Je partage totalement le fait que les écologistes n’ont pas conscience de la portée de la pensée « écologique » : de sa portée cognitive de logique d’ensemble !

                        Mais visiblement vous non plus, car à part faire des bons mots, de belle phrases, et satisfaire à tous les « truismes » en matière de dénigrement de l’ « écologie » : fondamentalement, en « profondeur », vous proposez quoi ?

                        Vous n’avez pas compris grand-chose à la légende amérindienne du colibri qui invite tout un chacun à prendre sa part dans la défense de la planète ; hélas le problème est tellement immense qu’il faut également des « politiques » en pleine conscience !

                        Moi-même je suis très critique des « écologiste » tenant de « l’écologisme » (paroxysme d’écologie) et je voudrais les voir dépasser cet « écologisme » et prendre conscience de la portée cognitive de la « pensée écologique », de la logique d’ensemble ! Tout est « ensemble », tout relève à la fois des parties et de l‘ensemble, d’un « TOUT » qui n’est réductible à aucune de ses parties ! Il en va ainsi de la « NATURE » comme les « états de nature », qui, selon Rousseau : « n’existe plus, et qui peut être n’a jamais existé, ou n’existera jamais, et pourtant, il est nécessaire d’avoir sur lui des idées justes ( idées conceptuelles) afin de pouvoir bien juger notre état présent ».

                        Une sérieuse « remise en cause épistémologue » s’impose et elle passe par l’ « écosystémie » : une pensée complexe que les écologistes semblent totalement ignorer ! Tout est « système » et même « écosystème » afin d’éviter de tomber dans l’écueil du système pour le système et le système imbécile ! Le système à ceci de particulier, il est à la fois l’unité de l’élément composé et l’unité de l’élément composant : l’unité du savoir ! Une unité du savoir, un entendement, qui nous fait cruellement défaut !

                        Je suis un tenant de l’écologie, de la logique d’ensemble, de la pensée complexe contre celle de la réduction au simplisme ; pour autant, je ne suis pas un « écologiste », mais un « écologue », un tenant de la pensée complexe de Pascal (son principe cognitif : Toute chose étant …). Je vois la portée complexe du concept d’écologie, mais je trouve que vous poussez un peu trop loin bouchon !

                        Un type de pensée profonde : pourquoi opposer « économie » et « écologie » ? Sauf à être totalement inculte, ou totalement « dogmatique » en ce qui concerne l’économie et la réduire au seul moyen qu’est le capital ou à la seule finance ; il n’y a pas deux termes qui soient aussi proche étymologiquement ! Si l’écologie c’est la « logique d’ensemble », l’économie c’est la « règle d’ensemble » : l’un est l’ « ontologie » et l’autre la « déontologie » ! Visiblement tout ce qui manque à notre conception économique des choses forcément sociétale et non purement technoscientifique !

                        « Ils sont le pire de cette société qui va à sa perte  ».

                        Il me semble qu’il y a bien pire comme ceux qui font fonctionner ce système économique prévaricateur !

                        « Ils sont naïfs puisque bucoliques, pour eux tout est bon dans la nature, pourvu que l’homme ne vienne pas y jouer sa partition ».

                        De quelle partition humaine parlez-vous ? Celle « rationalo économico positivo technoscientiste » ?

                        Il y a beaucoup de contradiction chez l’humain, être paradoxal par nature, une nature métaphysique (nous ne sommes pas dans la « physique pure » à laquelle certains scientistes tenants du transhumanisme, voudraient réduire l’humain pour mieux le dominer ; il y a beaucoup de contradiction chez l’humain et visiblement, chez vous pareillement !

                        L’écologie c’est aussi l’intelligence collective…. mais cette époque vouée à l’individualisme méthodologique, lui préfère cette aberration intellectuelle qu’est l’ « intelligence artificielle », qui résoudra tous les problèmes humains !

                        L’artificiel n’est pas intelligence : il peut être de conception intelligente, tenir de l’intelligence humaine qui doit d’ailleurs être « qualifiée » pour ne pas tomber dans l’écueil de la « malignité », de la manipulation, qui n’est pas de l’intelligence au sens de l’entendement ; l’artificiel n’est pas intelligence d’un point de vue de l’ontologie, de la déontologie, de l’éthique ou de l’altérité !

                        Quelle grande misère intellectuelle de cette époque moderne au modernisme paroxysme de modernité, véritable fuite en avant rationalo positivo économico technoscientiste , et plus simple modernité !


                        • C'est Nabum C’est Nabum 25 juin 15:35

                          @Ecométa

                          Je suis indigne du compost

                          J’ai bien compris la laçon

                          Merci maître


                        • Eric F Eric F 24 juin 12:40

                          La version 5 étoiles du vélo électrique, c’est la voiture électrique haut de gamme telle la Tesla, qui bénéficie de l’hyperbonus et de primes cumulées, financé par un malus sur l’acheteur d’une voiture d’entrée de gamme.


                          • generation désenchantée 24 juin 14:08

                            @Eric F
                            Il y a un problème avec la Tesla , c’est que chaque fois que les batteries sont touchées lors d’un accident ou des fois même en stationnement , les batteries ont un emballement thermique , et prennent feu spontanément



                          • C'est Nabum C’est Nabum 25 juin 15:33

                            @generation désenchantée

                            L’enchantement reviendra dans la lutte


                          • C'est Nabum C’est Nabum 25 juin 15:34

                            @Eric F

                            l’arnaque absolue en effet


                          • ETTORE ETTORE 24 juin 12:58

                            Et si on compostait les.... écolos , ?

                            Quel terreau fertile pour cette nouvelle « terre » tant espérée.

                            Les vers de terre n’en seraient que plus sympatiques.


                            • Eric F Eric F 24 juin 14:03

                              @ETTORE
                              c’est ce qu’on appelle un engrais vert


                            • C'est Nabum C’est Nabum 25 juin 15:33

                              @ETTORE

                              Si c’est pour ne rien changer
                              Pas la peine


                            • Yann Esteveny 25 juin 21:24

                              Message à avatar « C’est Nabum »,

                              Merci pour votre article bien écrit sur cette nouvelle escroquerie.

                              L’écologie est au système libéral ce que le communisme est au capitalisme. Le premier est un produit du second tout en prétendant être l’opposition et le remède au second.
                              Ecologie et communisme empoisonnent la santé des hommes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès