• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les personnages Disney et Looney Tunes en voie de disparition
#97 des Tendances

Les personnages Disney et Looney Tunes en voie de disparition

Le remake du roi lion vient de sortir, faisant grand bruit pour son côté nostalgique mais aussi parce qu’il s’agit d’un très beau film, et que la 3d est très réaliste et impressionnante. Mais qu’en est-il des modèles, les animaux de la vie réelle, de chair et d’os ?

JPEG

Les lions, roi des animaux ? Peut-être dans nos écrits, mais pas dans la réalité, en tout cas plus depuis longtemps. Déjà, dans le nord et le sud de l’Afrique, il n’y a plus de lions, les derniers ayant été tués début des années 1900. Les populations significatives de lions africains sont localisées dans les parcs nationaux du Kenya, de Tanzanie et d’Afrique du Sud et se font rares en dehors des zones protégées, au point où ils sont classés vulnérables par l’UICN. Retour ligne automatique
Il y a 100 ans, on dénombrait 200000 lions, en 1994, sortie du premier film en dessin animé le Roi lion, ils étaient 40000. 25 ans après, ils ne sont plus que 20000. Retour ligne automatique
Ces chiffres concernent uniquement les populations sauvages. A côté de cela, il existe des lions élevés... Pour être tués. Les fameuses fermes d’élevages seraient plus de 160 en Afrique du Sud, offrant à de nombreux chasseurs fortunés en quête de trophées la tête du roi des animaux... Un roi bien piteux quand on peut voir les conditions de vie de certains de ces élevages. Retour ligne automatique
Et n’oublions pas les braconniers qui peuvent tuer les lions pour leurs os, dents et griffes. Retour ligne automatique
Sale époque pour le dénommé roi des animaux, un roi qui nous fait office de clown dans les cirques, de cible pour certains et de gêne pour d’autres, alors que dans les salles les yeux brillent en voyant Simba et Nala...

Et par ailleurs, les autres animaux de la savane ne sont pas forcément mieux lotis. Je ne vais pas faire un listing détaillé mais il n’y a qu’à voir l’essor de la viande de brousse et en apprendre un peu plus sur elle pour réaliser qu’aucun animal n’est épargné, que ce soit Timon Pumbaa ou même Rafiki...

Mais tiens, et les autres ? Faisons un bilan des espèces animales apparaissant chez Disney et Looney Tunes :

Disney

Bambi, cerf : en France, 700 tonnes de viande de cerf sont élevés et tués chaque année. On notera l’utilisation de tonnage et même pas d’individus ou de population, ce qui en dit sur l’émotion suscité par Bambi pour certains...

Donald duck, Picsou, Riri, Fifi, Loulou, Zaza, Daffy Duck, canards : il y a environ 38 millions de canards colvert dans le monde. Rien qu’en France, 1,5 million de canards sont tués chaque année, sachant que cette espèce est largement chassée partout en Europe, on peut difficilement imaginer l’ampleur du massacre...

Meeko, raton laveur : considéré comme nuisible en Europe, en France, 2 à 4 millions d’individus sont tués chaque année. Ah, et on parle d’introduction, mais contrairement à d’autres espèces, les ratons laveurs n’ont pas été introduits intentionnellement... En fait, soit ils se sont échappés de ferme d’élevage à fourrure, soit ils ont été "libérés" de ces fermes après que le cours de la fourrure ait chuté et que d’autres animaux, notamment les visons, les ont remplacé...

Panpan, Bugs Bunny, lapins : le pauvre Panpan a subi des millions de pan pan, au point où même l’oncfs préconise plus de mesures de gestion. La population des lapins s’est surtout effondrée à cause de maladies, notamment la myxomatose, leur chasse étant toujours en vigueur, leur population ne s’est jamais remise.

Porcinet, Porky, cochons : 95% des cochons sont élevés de façon intensive, leur courte vie n’étant qu’une série d’horreurs et de tortures.

Mickey, Minnie, Speedy Gonzales, souris : oh les jolies souris dans les dessins animés ! Dans la vie réelle, c’est différent. De nombreuses personnes sont musophobes (peur des rongeurs), et même sans cela, la plupart des gens ne supportent pas d’avoir à proximité des rongeurs et vont tout faire pour les massacrer (notez que je ne prétends pas qu’il faut laisser un rongeur s’installer à l’intérieur de votre habitat, je parle bien de proximité). Et sinon, de grands élevages existent partout dans le monde pour nourrir des carnivores ou pour servir de cobaye pour des expérimentations "scientifiques".

Winnie, ours : on pourra bien sûr évoquer les horribles fermes à ours où les ours sont enfermés dans des cages minuscules, leur bile étant relié à des tuyaux pour en prélever la substance, mais inutile d’aller si loin, et rappelons-nous qu’en Europe, l’ours était considéré comme le roi des animaux, un roi déchu depuis bien longtemps... Et en France, son statut reste précaire : une quarantaine d’ours, une population qui peine à se renforcer, d’autant plus qu’il est très difficile de faire des lâchers au vu de l’opposition locale, encore très élevée pourtant réalisée par une minorité.

Tigrou, tigre : le tigre, le plus grand et puissant félin du monde (qui ne saute pas sur sa queue contrairement à Tigrou), est en danger d’extinction, uniquement par notre faute. Perte d’habitat et braconnage ont littéralement fait fondre les populations de tigres, au point où sa survie est en jeu.

Looney Tunes

Titi, canari : un animal domestiqué, oui, mais que l’on laisse vivre essentiellement en cage. Un comble pour un oiseau, qui évoque pourtant la liberté...

Bip bip, géocoucou : pour le coup, le géocoucou n’est pas vraiment menacé, mais il l’a été jusqu’au début du XXè siècle. Et ce n’est pas grâce à Bip bip qu’il a cessé d’être chassé mais bien grâce aux connaissances scientifiques.

Coyote : le coyote n’habitant que l’Amérique du Nord, peu d’article y sont consacrés en France. L’espèce n’est pas menacée et est très courante un peu partout, mais vu qu’il peut causer des dégâts aux bétails, sa destruction est autorisée, surtout au Canada où sa chasse est considérée comme un "sport".

Taz, diable de Tasmanie : le diable de Tasmanie est désormais protégé, mais après avoir subit des massacres du à des croyances erronées. Il n’est pas sauvé pour autant, puisque endémique à une île, et subissant près de 100000 individus écrasés sur les routes tous les ans. De plus, des maladies peuvent largement réduire leurs populations.

Pépé, le putois : pouvant encore être considéré comme nuisible (enfin, "susceptible d’occasionner des dégâts, la novlangue remplaçant le terme de nuisible), le putois peut toujours être chassé, ce qui est largement la cause de son déclin, avec sa réputation...

Un tableau bien sombre de personnages pourtant populaires... En dessin animés. A tel point que la magie Disney et Looney Tunes risque de ne plus être qu’un souvenir déformé, issu de personnages tirés d’animaux réels qu’on aura détesté puis massacré alors qu’on regardera leurs avatars animés le sourire aux lèvres.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 1er août 16:38

    So cute ! smiley


    • Djam Djam 1er août 22:34

      N’importe quelle personne qui a approché, en vrai et dans la savanne, un lion cesse immédiatement de bêtifier comme le font tous ceux qui se tartinent des films en 3D où les petits lions évoquent de mignons chatons.

      Même les bébés lions (que j’ai personnellement vus et approchés avec la trouille au ventre) sont impressionnants dans la réalité et l’on envie de tout sauf de dire « ohhhh qu’ils sont mignons !!! ».


      • mmbbb 3 août 08:36

        @Djam Disney n a pas pour but d enseigner des cours d éthologie . Le monde de disney est un monde de bisounours 

        Quant a l Afrique, dans une generation , ce continent sera un continent zoo .

        On ne peut pas jeter la pierre aux africains , Un dirigeant africain a repondu a un journaliste insistant ’ Vous les francais , vous n avez pas ete capable de proteger la souche de l ours pyrénéens " Il n a pas tort .

        Le monde de demain sera un monde uniforme ou la terra incognita aura entierement disparu 

        Il restera a l humanite a rever en regardant l espace et a esperer que les exoplanetes abritent des especes vegetales et animales 


      • sweach 2 août 10:41

        Humm ...

        Et ?

        Vous voulez dénoncer quoi ?

        L’homme est une espèce omnivore, on mange donc de la viande, afin de ne pas éradiquer toutes les espèces sauvages, on exploite des espèces domestiqués qu’on élève pour les manger et on régule les espèces sauvages.

        Quand vous déplorez les 700 tonnes de viande de cerf (produite pour la chasse), vous faite totalement abstraction qu’il s’agit d’une gestion et d’emplois, qui sans cela on verrait un abandon totale de la ressource.

        Ceux qui ont un minimum de culture savent que les forets primaire n’existent plus en Europe et aujourd’hui absolument tout doit être rentable pour pouvoir survivre.

        C’est le cas des espèces sauvages, si elles deviennent nuisible et surtout que plus personne ne les exploites, elles vont tout bonnement disparaître.

        La plupart de ceux qui n’y connaisse rien, mais qui critique quand même, pensent que si on les laissait en paix, tout irait bien dans le meilleur des mondes, sauf que ces animaux sauvages sont sur des territoires qui appartiennent à l’homme et sans l’action de l’homme qui les exploites, ils sont voués à disparaître où bien créer des problèmes.

        C’est bien beau de vouloir re-introduire des castors ou bien des loups, mais qui payent les brebis qu’ils mangent ou les forets de boulots qu’ils abattent ?

        Regardez récemment le sanglier avec la peste porcine en Belgique, qui menace les élevages de cochon. Ils ont offert une prime de 100€ aux chasseurs par sanglier pour régler le problème.

        Mais le chasseur est en voie de disparition, ils sont tous en train de mourir de vieillesse, car la société le juge sans comprendre son rôle et l’économie qu’il représente pour son portefeuille.

        Vous voulez payer les chasseurs pour qu’ils chassent ? car on va vers ça.

        En suisses certain ont interdit la chasse, résultat il y a toujours des chasseurs (heu des garde-faune) mais maintenant ils faut les payer.

        Donc avant de critiquer sans avoir la notion des conséquences pour ces animaux, essayez plutôt de trouver d’autres mode d’exploitation, comme le Safari photo.

        Car on en reviendra toujours à l’argent.


        • mmbbb 3 août 08:24

          @sweach Les chasseurs sont aussi forts dans propagande , Il y a quelques temps une affiche afin de rehabilier leur image , un joli rouge gorge et cette phrase « nous sommes les protecteurs de la nature » un truc dans ce genre C est caricatural et les chasseurs osent tout
          En France ou le droit est souverain c ’est le legislateur qui est le garant de la protection de la faune de la flore Si il n y avait pas eu de legislation stricte les montagnes seraient des deserts 
          Je me demande pourquoi la buse est protegee et je me demande pourquoi il y a des especes qui ont ete reintroduites apres leur disparition.. l Aigle par exemple 

          Quant a Bougrain Debourg , il s en prend la gueule alors que la France vient d etre mise en demeure par l europe afin d appliquer la reglementation concernant la protection de certains passereaux .
          Quant au brebis , les bergers ne parlent jamais de la mouche tueuse wohlfahrtia magnifica

          Cet espece de dyptere a ete introduite non pas comme le loup , indirectement . Elle envahit le territoire 
           les bergers n en parlent pas parce qu ils n ont aucune indemnité . Cet espece sera plus difficile a eradiquer que le loup Par ailleurs meme probleme avec l algue en Bretagne l ulve . 

          «  
          Ceux qui ont un minimum de culture savent que les forets primaire n’existent plus en Europe et aujourd’hui absolument tout doit être rentable pour pouvoir survivre  » 
          Non en Pologne il existe la derniere grande foret primaire qui subit desormais les assauts 
          Quant a la rentabilite, selon les dernieres etudes, il y a un chute spectaculaire des populations animales et vegetales dans les campagnes francaises insectes notamment . 
          Quant aux agriculteurs souvent chasseurs , ils sont devenus des chimiquiers , et sont les premiers malades Il faut aussi note le nombre de suicides importants dans cette profession . 
          il est vrai lors de fortes pluies desormais , cela fait des degats et il y a aussi des morts , Un probleme récurrent puisque les terres agricoles en particulier n absorbent plus l eau . Cela permet la palabre chez les journalistes cela les occupent 

          Les maux sont aussi presents chez nous . Le resultat est en ombre et lumiere .

          Vous ne semblez pas connaitre votre sujet 


        • sweach 5 août 15:34

          *Les chasseurs sont aussi forts dans propagande*

          LOL !

          C’est peine perdu, les médias ont trop donné la parole à des illuminés anti-chasse. 

          L’opinion public est clairement contre les chasseurs, mais cela vient surtout d’une méconnaissance totale du rôle qu’ils jouent pour leur porte feuille et aussi de protecteur pour la nature.

          Mais ce n’est pas grave, les gens finiront par comprendre d’eux même, quand ils seront obligés de payer pour tout ce que font gratuitement les chasseurs. L’opinion public a déjà commencer à changer en suisse depuis que leur porte money a été mit à contribution.

          A court terme c’est surtout les petit chasseur du dimanche qui sont touchés, car les chasseurs millionnaires se privatisent des forêts entière et empêchent par l’argent l’accès à la nature au bas peuple.

          *Si il n y avait pas eu de legislation stricte les montagnes seraient des deserts*

          Tu te goure totalement sur ce point et j’irai même plus loin en affirmant que sans l’actions des chasseurs les montagnes seraient aujourd’hui un désert (donc l’inverse).

          C’est surtout l’envie d’exploiter une ressource qui fait qu’on fourni des efforts pour la préserver, les premiers défenseurs de faune ce sont les chasseurs, sans eux la faune est voué à disparaître.

          *Non en Pologne il existe la derniere grande foret primaire*

          Moé ?? Je vois que la subtilité entre des massifs et une foret t’échappe un peu.

          *il y a un chute spectaculaire des populations animales et vegetales dans les campagnes francaises insectes notamment .
          Quant aux agriculteurs ... , ils sont devenus des chimiquiers , et sont les premiers malades*

          Voila une vrai constatation et l’une des conséquences des anti-chasses.

          Si les chasseurs ne protègent plus nature, elle est laissé en pâture à ceux qui veulent l’exploiter, car ce n’est pas les bobo écolos qui vont mettre un centime ou une goutte de sueur pour la nature.

          Mise à par les chasseurs qui ont comprit leur rôle nourricier pour leur gibier, les insectes et autres petit oiseaux n’intéressent personne, ils sont une gène pour l’exploitation agricole, vue que personne ne les protèges avec des zones de réserves cynégétiques (par exemple)


          Bien que je déteste les agriculteurs qui sont né en pleurant, c’est surtout les industries de la chimie style Bayer ou Monsanto qu’il faut accuser, ainsi que les législations gouvernemental qui impose l’usage de ces produits et technique polluante, conditionné aux subventions.

          Certain ont comprit que l’action des chasseurs est peu rentable pour leur business, demande toi qui finance toutes ces campagnes anti-chasse et surtout pourquoi.

          *Vous ne semblez pas connaitre votre sujet*

          Mieux que vous en tout cas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles







Palmarès