• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Notre Dame des Landes : Tristesse à tous les étages

Notre Dame des Landes : Tristesse à tous les étages

Le choix par la population elle-même de donner la priorité à un projet d'aéroport sur la protection de la nature nous donne sans doute de vraies raisons d'être pessimistes sur la capacité de l'humanité à relever les défis écologiques.

Le « Oui » au référendum en faveur de la construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes est une des plus tristes nouvelles que nous puissions recevoir. Ainsi, la nature a perdu !

On peut bien entendu arguer que le périmètre de la consultation fut particulièrement bien choisi. Qu’un vote sur la seule commune de Notre Dame des Landes (où le « Non » a recueilli 73 % des suffrages) eut donné un autre résultat ; qu’un vote sur l’ensemble de la région ou même sur la France - après tout, cet aéroport revendique une vocation internationale - eut peut-être connu une autre issue. Il n’empêche que le score est franc, que cela ne s’est pas joué à deux voix près et que dans l’isoloir nul n’avait un pistolet sur la tempe.

On peut à l’infini condamner quelques boucs émissaires, les « Vinci » bétonneurs, les politiques peu soucieux du long terme, les arguments de mauvaise foi et les moyens financiers des partisans du oui mais cela serait trop facile, cela serait se rassurer à bon compte.

Il nous faut admettre que la cause écologique est loin de faire l’unanimité, que pour une part sensible de la population, les valeurs habituelles de notre société, la croissance et le progrès forcément salvateur, sont encore largement dominantes et que, dans la balance, la nature ne fait pas le poids.

Les lois de protection des plantes et des animaux sont tout simplement effaçables d’un trait de plume à l’approche de n’importe quel projet. Une règle qui peut être facilement détournée et qui l’est régulièrement, n’est tout simplement plus une règle, la conclusion est claire, il n’existe pas aujourd’hui de loi de protection de la nature. Les loups d’ailleurs en font la triste expérience.

Rappelons que la même dérive toucha la région lyonnaise lors de la construction du stade dit des lumières auquel on sacrifia sans état d’âme et avec la bénédiction des principaux partis, mais aussi des amateurs de sport, une des rares zones de l’agglomération non encore bétonnées. Il en sera de même très probablement pour la réalisation d’une autoroute supplémentaire entre Lyon et Saint Etienne.

Dans les trois cas, une infrastructure existe ou existait déjà. Dans les trois cas nous voulons toujours plus, dans les trois cas la défense de la nature se fracasse contre l’intérêt immédiat et les peuples ne sont pas innocents. Ils savent bien d’ailleurs que les aéroports sont nécessaires aux voyages comme le sont les routes et les compagnies pétrolières pourtant si décriées. Ils ne votent pas tout à fait sans raison et les politiques le savent aussi, le chantage à l’emploi fait le reste.

Globaliser les choses, rappeler que sur un monde dévasté, irrespirable, sans plus un arbre, même la question de l’emploi sera sans importance ne convainc pas. Nous nous heurtons là sur l’impossible conciliation du local et du global, du court et du long terme, de la nécessité d’une approche générale à longue échéance et de la pression d’un intérêt plus tangible, plus évident pour demain matin. Cette opposition concerne toutes les activités des hommes et depuis longtemps, toutefois, tant que l’humanité n’avait pas colonisé l’ensemble de la planète et construit une société globale nous pouvions, sur ce point, laisser la réflexion à demain et la cantonner à quelques philosophes ignorés.

Cette opposition fondamentale constitue la justification la plus profonde de ceux que tente le pessimisme, car elle touche non seulement les faits, mais elle incline à admettre la radicale inaccessibilité des solutions. La faute est trop profondément en nous.

La participation active des populations au désastre, la béatitude d’une grande partie des mouvements écologistes qui se complaisent dans l’oxymore d’une croissance verte résultent sans doute pour une part d’un égoïsme assez naturel (et nécessaire ?) à toute forme de vie et il n’y aurait pas lieu de s’en inquiéter si cette forme de vie n’avait désormais la possibilité d’influer sur toutes les autres et ne s’était ancrée dans l’illusion d’en être indépendante. Mais ce n’est plus le cas, nous avons changé de monde et nous pouvons tout détruire.

A terme, la nature engloutira les prétentions des hommes, mais il eut été entretemps tellement plus raisonnable pour l’humanité d’être son amie, affectueuse et intelligente.


Moyenne des avis sur cet article :  3.85/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • cathy cathy 1er juillet 2016 08:56

    Didier Barthès, dans quelle région habitez vous ?


    • colere48 colere48 1er juillet 2016 09:13
      Que peut-on espérer quand la « population » observe le personnel politique « les verts »  ?
      les « cosse, placé, bon pain, bandit etc. ... » et autres bouffons non crédibles ???

      • Trelawney Trelawney 1er juillet 2016 10:57

        Est ce qu’un référendum local oblige à un financement local ? C’est là qu’est le nœud gordien


        • Kelimp 1er juillet 2016 12:24

          @Trelawney
          En l’occurrence, ce sera un financement régional essentiellement par les impôts de ceux qui n’ont pas été consultés. Vive la démocratie vue par Valls


        • Trelawney Trelawney 1er juillet 2016 14:44

          @sarcastelle
          Pourquoi l’état doit financer un aéroport régional ? Si la région veut vivre au dessus de ses moyens, qu’elle assume


        • jambon31 1er juillet 2016 18:13

          @Trelawney
          Et ceux qui ne prennent jamais l’avion ?


        • Trelawney Trelawney 1er juillet 2016 18:18

          @jambon31
          Et ceux qui ne prennent jamais l’avion ?

          Je pense que cet aéroport va être construit pour eux. Ils pourront toujours aller pique niquer sur le tarmac, car les avions en partance se conteront sur les doigts d’une main. Mais comme disait Bouygues : « Ce qui compte c’est le béton »


        • DantonQ Jean nemare 1er juillet 2016 22:07

          @sarcastelle Comme c’est étrange, l’Etat ferait mieux d’organiser un référendum sur le FREXIT, mais celui-là, il le fera jamais car il sait très bien qu’il serait perdu d’avance pour le pouvoir et que les Français voteraient massivement pour notre sortie de l’U.E !


        • Trelawney Trelawney 2 juillet 2016 08:32

          @Trelawney
          car les avions en partance se conteront sur les doigts d’une main.

          L’orthographe n’est pas ma spécialité, mais des fois j’ai honte smiley


        • Auxi 2 juillet 2016 18:29

          @Jean nemare
          les Français voteraient massivement pour notre sortie de l’U.E !


          Sans doute, mais quand bien même : l’État ferait re-voter, puis re-re-voter, et ainsi de suite. Avec menaces apocalyptiques à la clé et, bien sûr, l’increvable, l’impérissable, l’éternel chantage à l’emploi, inusable ficelle qui ne casse jamais.

        • Patrick Samba Patrick Samba 1er juillet 2016 11:25

          Bonjour,

          en quoi obtenir un résultat de 45% d’opposants à un projet d’aéroport devrait-il nous plonger dans la tristesse ? Au contraire ! 45% c’est du « jamais-vu » en Loire-Atlantique comme le reconnait même F. de Rugy qui ne brille pas par sa radicalité...


          • Didier Barthès 1er juillet 2016 11:31

            @Patrick Samba

            Ah quand même, j’espérais bien que le non pourrait l’emporter, ça fait mal au cœur de voir disparaître ces animaux, ces zones encore un peu naturelles.


          • Kelimp 1er juillet 2016 12:29

            @Didier Barthès
            Tout n’est pas perdu.
            J’ai quand même un doute sur une évacuation tranquille de la ZAD et sur le début des travaux à l’automne.


          • Fergus Fergus 1er juillet 2016 13:53

            @ Kelimp

            Peut-on se réjouir de la possibilité, voire la probabilité d’incidents potentiellement graves ?

            Rappelons que dans cette affaire, il y a eu Déclaration d’Utilité Publique (au terme d’une procédure d’enquête ouverte à tous), recours administratifs, soutien de l’écrasante majorité des élus locaux de tous bords, et pour finir vote nettement majoritaire de la population locale par voie référendaire.

            Souhaiter dans ces conditions que la légalité soit bafouée, c’est de facto dénier toute procédure démocratique et justifier par avance tous les débordements possible dans l’avenir, quels qu’en soient les organisateurs et quels qu’en soient les motifs.


          • mariestan 1er juillet 2016 15:30

            @Fergus
            basta avec votre rationalité à 2 sous !


          • Fergus Fergus 1er juillet 2016 15:43

            Bonjour, mariestan

            J’avoue être impressionné par la qualité de votre argumentation ! smiley


          • Kelimp 1er juillet 2016 18:42

            @Fergus
            La DUP du barrage de Sivens vient d’être abrogée après des mois de lutte. Et, malheureusement, il a fallu la mort de Remi Fraisse pour en arriver là.
            Pas de quoi se réjouir, comme vous dites.
            Mais qui est responsable, sinon ces élus locaux qui ne veulent voir que leurs ambitions personnelles et celles d’industriels ou promoteurs prêts à tout ?
            Abrogeons donc la DUP de NDDL et refaisons les études de faisabilité sur des bases objectives et sérieuses.


          • Fergus Fergus 1er juillet 2016 18:56

            @ Kelimp

            Que la DUP de Sivens ait été annulé est une excellente chose : ce projet était surdimensionné par rapport aux besoins agricoles d’irrigation de la contrée.

            Rien à voir avec les objectifs économiques de NDDL qui sont soutenues par la quasi totalité des élus, y compris du PC et du PG de Loire-Atlantique.


          • mik (---.---.227.68) 1er juillet 2016 19:50

            @Fergus
            il resterait à démontrer que ces procédures tous azimuts ont un milligramme de démocratie !! et là ça se gâte !!! dans ce pays où on interdit les manifs et où on fait passer des lois scélérates par coups de 49-3 successifs !
            le zombi occidental on lui fait gober n’importe quoi qu’un coup d’état est légal ! car il cause novlangue depuis belle lurette !!
            que la lutte qui n’a jamais cessé reprenne !


          • Auxi 3 juillet 2016 02:30

            @Fergus
            soutien de l’écrasante majorité des élus locaux de tous bords


            Oui, enfin, ça, ça s’achète, et Vinci a les moyens… Et un p’tit coup de chantage à l’emploi par la-dessus, et l’affaire est pliée !

          • mariestan 4 juillet 2016 10:03

            @Fergus
            aucune envie d’argumenter je suis du camp des oiseaux...et certes ils ne comptent pas beaucoup pour certains..j’aime beaucoup ce que dit marana à propos des zadistes qui BIEN ENTENDU ne sont pas invités sur les plateaux et auxquels on a taillé une bien mauvaise réputation 


          • Kelimp 1er juillet 2016 12:21

            Cette « consultation » bidon était courue d’avance, avec un périmètre soigneusement choisi pour que le résultat soit oui. Sauf que le oui n’a pas été aussi enthousiaste que prévu par nos technocrates.
            Ce qui laisse de l’espoir jusqu’à ce que l’Europe tranche sur le respect de la loi sur l’eau.
            Et qui incite les opposants à se préparer à un combat dur mais légitime vis à vis de la défense de notre environnement.
            Parce que, malheureusement, l’avenir de notre planète va passer par des affrontements de plus en plus difficiles à cause, justement, de ce que vous écrivez clairement : "Il nous faut admettre que la cause écologique est loin de faire l’unanimité, que pour une part sensible de la population, les valeurs habituelles de notre société, la croissance et le progrès forcément salvateur ( surtout ce qui est superflu, inutile et destructeur -ndlr- ), sont encore largement dominantes et que, dans la balance, la nature ne fait pas le poids"


            • Fergus Fergus 1er juillet 2016 13:20

              Bonjour, Kelimp

              Ce référendum n’avait rien de « bidon ».

              Personnellement, j’aurais préféré que le « périmètre » soit étendu aux habitants des départements limitrophes de la Loire-Atlantique. Pour autant, je ne suis pas sûr que la très prévisible victoire du OUI à NDDL ne se serait pas étendue aux populations voisines. A Rennes par exemple, la majorité des personnes avec qui j’ai discuté du projet auraient voté OUI. Et il semble, si j’en crois certains échos, qu’il en serait allé de même à Vannes. Rien d’étonnant à cela, une très large majorité des élus du Grand Ouest était (et reste plus que jamais) favorable au projet NDDL, et cela avec un assez large soutien des populations administrées.

              En réalité, comme je l’ai écrit en commentant un récent article de Patrick Samba, les opposants au projet, persuadés contre toute logique d’un succès facile, ont commis une énorme bourde en acceptant le principe de ce référendum tel qu’il a été décidé par les autorités. Dès lors, ils se trouvent dans l’obligation d’en accepter le résultat sauf à se discréditer totalement. A contrario, s’ils avaient refusé de jouer cette partition en appelant au boycott du référendum, celui-ci aurait attiré infiniment moins de votants et son résultat n’aurait eu aucune valeur. Un peu trop sûrs d’eux-mêmes, les opposants n’en ont rien fait et ont, de facto, commis une grosse erreur stratégique.

              Conséquence : la démocratie s’est exprimée, et - qu’on l’approuve ou pas -, l’aéroport de NDDL doit être construit.


            • Kelimp 1er juillet 2016 19:06

              @Fergus
              A ma connaissance, personne n’a demandé leur avis aux opposants sur une consultation limitée au 44.
              Elle a été imposée par Hollande et Valls et mise en oeuvre par Retailleau avec des deniers publics de la région Pays de Loire sans que ses citoyens aient le droit à la parole.
              Si c’est cela la démocratie, alors celle-ci n’existe plus.
              D’ailleurs, les protestations qui ont suivi ce diktat le montrent bien. Si un referendum pouvait être envisagé, il devait être organisé dans tout le grand ouest.
              En ce sens, cette consultation reste sans valeur.


            • marana (---.---.152.42) 1er juillet 2016 22:01

              @Fergus
              Ben moi personnellement, j’aurais préféré qu’ils le limitent à la commune, le résultat aurait été sans équivoque ;).
              Non, sans plaisanter, les gens se forgent une opinion grâce aux médias dont ils disposent, c’est à dire la TV et quelques journaux, un chouilla de radio, autant dire que la plutocratie dicte encore la voie au peuple. Et je suppose que même les canards locaux sont détenus par ceux qui veulent servir leur propres interets économiques et/ou politiques.
              A Sivens, l’image médiatique des zadistes sur fr3 région étaient (souvent) des punks bières à la main, ce qui ne reflète pas la réalité, bien que je n’ai rien contre les punks (et si vous traitez les punks de fascites lisez la définition du mot avant, a l’heure où même des gens votant fn traitent les communistes ou anarchistes de fascites...),
              De quoi faire flipper le bon « citoyen », peur des zadistes face aux mecs « serieux » en costards cravates disant que les 4 agriculteurs concernés en avaient marre de pas pouvoir faire leur monoculture à cause de ces intégristes.
              Dans « c’est dans l’air » de ce soir, bizarrement pas de zadistes invités, faut dire que ce ne sont pas des « experts » médiatiquement et politiquement corrects. Ah si un gars à faillit provoquer l’emeute en disant que NDDL n’était pas en accord avec la cop21... Wahou bravo pour sa prise de risque...
              Sans rancune, promis s’ils font le projet d’un aeroport avec 50 avions par jours qui passent au dessus de ta tête je voterai non quand même.
              Quand à un boycotte les bulletin blancs, nuls ou les non votants n’étants pas comptabilisés, ça aurait juste fait une plus large victoire du oui dans l’opinion publique (on est habitué aux abstentions massives).


            • marana (---.---.152.42) 1er juillet 2016 22:44

              @Fergus
              Sans compter que avec déjà 50% d’abstention cela ne fait plus que 27,5% de la population qui a voté oui, et que les personnes qui votent statistiquement aux référendums sont majoritairement des hommes, plus agés, et plus diplomés que la moyenne donc non reprensentatifs de l’ensemble des « citoyens » (et peut-être plus intéressés par un aéroport). Donc même un réferendum, à l’heure actuelle, n’est pas un exemple de democratie directe telle qu’on aimerait la voir.
              Il reste encore le recours européen aux opposants, car le projet menace des espèces protégés ce qui est théoriquement interdit par l’Europe, maintenant ce que je pense de l’Europe, je oréfère le taire...


            • Fergus Fergus 2 juillet 2016 09:01

              Bonjour, marana

              Passons sur le propos concernant la limitation du périmètre à la commune de Notre-Dame-des-Landes, à peu près aussi réaliste qu’avoir limité dans le passé un référendum éventuel à la commune de Roissy pour la construction de l’aéroport Charles de Gaulle. Si, c’est sérieux c’est consternant, c’est pour quoi je prends cela comme un gag ! smiley

              Pour ce qui est du nombre des votants au référendum, vous êtes dans l’erreur : avec 51 % de participants, c’est sur ce plan-là une réussite que personne n’avait anticipé. On évoquait plutôt 15 à 20 % ! Or, plus le nombre est élevé, plus il légitime le résultat, et cela d’autant plus qu’il était estimé qu’une forte participation serait favorable au NON, ce qui a été invalidé par le résultat du scrutin.

              Quant à affirmer que les gens sur place se sont prononcés à la seule écoute des médias, c’est insulter l’intelligence des habitants de la région. Je vais régulièrement à Nantes et j’ai eu l’occasion de discuter de NDDL avec pas mal de personnes, favorables au projet ou opposées à celui-ci, et dans les deux camps j’ai vu et entendu des personnes capables de bien argumenter. 


            • marana (---.---.152.42) 2 juillet 2016 12:19

              @Fergus
              En effet, c’était plutot un gag mais pour les habitants de NDDL (plus communes alentours) et en particulier les agriculteurs expropriés cela l’est beaucoup moins.
              Je suis d’accord qu’un nombre plus élevé légitime le résultat et prévoir 15 à 20% et en obtenir 50% peut-être une technique pour faussement le légitimer... Parce-que 50% cela ne reste que la moitié des habitants (pardon des votants).
              Après, je ne traite pas les gens de la région d’imbéciles, il reste que je suis manipulable comme toute personne et que 9 milliardaires détiennent la quasi totalité des médias français. S’ils ont des intérêts économiques dans l’affaire, il ont le pouvoir de faire un peu pencher la balance... Sinon peut-être que les Nantais sont plus intelligents que les autres (ou peut-être tes amis plus cultivés que la moyenne), d’ailleurs ils ont voté à 50/50 (les Nantais pas tes amis).
              Mais plus les gens sont capable de se forger une opinion sans regarder la télé et en se documentant sur le net (sans aprioris), plus cela me ravie. Je ne pense cependant pas que cela soit une majorité, cela viendra peut-être, les gens se déclarant de plus en plus méfiants vis à vis des médias.
              Reste que les opposants à NDDL sont moins bien représentés que les partisans. Puis on nous rabâche depuis le biberon qu’il faut voter pour la croissance « donc » contre le chômage (ce qui ne fonctionne pas très bien d’ailleurs) de quoi donner un argument tout près pour les partisans.


            • marana (---.---.152.42) 2 juillet 2016 12:26

              @marana
              On va me traiter de complotiste mais prévoir 15% de votants et se retrouver avec 50% soit on arrête tout sondage car la technique est plus que pas fiable, soit c’est de la manipulation pure.
              Quand a dire « les gens vont voter non » bonne technique pour mobiliser les « oui » aussi...


            • Fergus Fergus 2 juillet 2016 15:42

              @ marana

              « c’était plutot un gag mais pour les habitants de NDDL (plus communes alentours) et en particulier les agriculteurs expropriés cela l’est beaucoup moins. »

              Savez-vous que la majorité des agriculteurs concernés par le projet à NDDL a accepté de cesser son exploitation et touché les indemnités depuis 2008 ? Cela n’est évidemment pas dit par les anti-aéroport. 


            • titi75013 1er juillet 2016 13:20

              le stade des lumières est collé à l’autoroute, à 20mn du centre-ville, au sud-est de Lyon, au milieu d’un champ de betterave, non loin du Mas du Toro de Vaulx-en-Velin, c’est dire que ce « site non urbanisé » attirait les convoitises. Il ne pouvait rien leur arriver de mieux !
              Le Rhone est un département très urbain, si tu veux vivre à la campagne tu fais 5 km de plus tu es en Isère ou dans l’Ain.

              L’autoroute St-Etienne-Lyon tu l’as déjà prise ????
              Avec sa 2X 2 voies qui serpente le long d’une rivière, elle est verglassée l’hiver, pleine de virages, avec des camions que tu vois au dernier moment pour freiner parcequ’ils ont décider de se doubler entre eux (ce qui dure un km), pour gagner 30s sur le trajet.
              Elle est utilisée par les classes populaires de St Etienne qui préfère être proprio à 1000€/m² plutôt que 4000€ à 40 bornes de là. Ils n’ont pas le droit d’avoir une belle autoroute ?????
              Chaque fois que je prenais cette nationale qui a le nom d’autoroute j’étais pas tranquille.

              Il faut arrêter avec les préjugés, les indignations irréfléchies et les fausses bonnes idées.


              • ovomaltine 1er juillet 2016 15:44

                @titi75013
                Vous oubliez les agriculteurs qui ont été expulsés, dont un qui s’est battu pendant de longues années. Il n’y a pas de champ de betteraves à Décines-Meyzieu mais des zones vertes et le mas du Taureau est à quelques bons kms !

                On connait la saturation de la voie rapide A47. Celle-ci a été construite en 1969 à un moment où la France comptait 51 millions d’habitants.Depuis, nous sommes passés à 66 millions. C’est bien la démographie dont nous nous enorgueillissons qui va provoquer toujours plus d’autoroutes, d’aéroports, de béton etc...
                Pour revenir à cette voie rapide, il y a la solution de l’aménager qui coûte même un peu moins cher mais qui est beaucoup plus longue. En politique, le temps long n’existe pas !
                Connaissez-vous les Monts du Lyonnais ? Non, sinon vous ne parleriez pas d’indignations irréfléchies. Et les classes populaires de Lyon, Villeurbanne, Vaulx en Velin, Bron...qui n’ont pas de maison de campagne n’ont elles pas le droit de pouvoir se ressourcer et respirer à moins de 40 km ?!
                Dans 20 ou 30 ans, elle sera à combien de kms des villes , la campagne ? qu’en restera-t-il ?
                Et enfin, quand se décidera-t-on à parler de l’impact de la surpopulation en écologie ?

              • babadjinew babadjinew 1er juillet 2016 13:45

                Z’ont toujours rien comprit nos politiques, quand à leur suiveur lobotomiser ils pleurerons lorsque les travailleurs détachés viendront pour fabriquer « leur » airport ! Mais, je crois que c’est pas demain la veille !!!!


                NDDL est devenu un symbole non pas régional, ni même national,mais Européens ! Pour une fois que cette Europe folle arrive à unir plutot qu’a séparer faut quand même le signaler.......

                Alors avant de donner le premier coup de pelle va falloir vider les lieux ! Le premier assaut sera certainement efficace vu la disproportion des forces, mais les réactions pour une réoccupation seront légions ! C’est une partie de la jeunesse européennes qui soutiendra lesZADISTES et je gage que la sécurisation du lieu par des force de l’ordre épuiser d’une coûtes bonbons aux vaches à lait contribuable et qu’en prime vue la superficie soit impossible.

                Le combat qui s’annonce sera long, malheureusement certainement sanglant voir mortelle, car la jeunesse rien ne lâchera. Son avenir dans un monde viable étant en jeu ! 

                Babylone veut la guerre, elle l’aura ! C’est bien triste !!!!

                Wake Up !!!

                     

                • Fergus Fergus 1er juillet 2016 13:57

                  Bonjour, babadjinew

                  Je vous renvoie à un commentaire adressé ci-dessus à kilimp.


                • babadjinew babadjinew 1er juillet 2016 14:11

                  @Fergus


                  Vous avez malheureusement mis le doigt sur l’un des graves problèmes de la jeunesse. Elle n’a toujours pas idée que dans cette triste Babylone le « Bon sens » n’existe plus !!!!

                  Elle aura su résister, occuper, militer, informer diffuser mais à aucun moment elle n’aura perçut la lobotomisation ambiante peut être du fait de leur lobotomisation propre. (Guéguerre de cloché entre les différentes mouvances des ZAD) 

                  Je suppose qu’elle à pris acte et que la même erreur elle ne fera plus. Par contre supposer qu’elle ne sait pas déjà qu’il n’est en rien gênant dans cette triste Babylone de dire blanc pour au final faire noir j’en doute.

                  Qui vaincra nul ne sait, mais guerre malheureusement il y aura !  

                • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 1er juillet 2016 14:15

                  Excellent article d’une grande lucidité. NDL et son simulacre de démocratie démontre que contrairement à ce qu’elle aurait du être la COP 21, elle se révèle des plus désastreuse pour l’avenir et si un texte des Nations Unies était nécessaire, il n’est certainement pas suffisant. L’objectif de la conférence de Paris était d’arriver à un accord qui nous mette sur la bonne trajectoire pour rester sous deux degrés de réchauffement d’ici la fin du siècle. Si l’objectif est réaffirmé et même renforcé en mentionnant 1,5 degré, le texte de l’accord ne donne absolument pas les moyens d’y parvenir. Le pire c’est qu’au delà du discours, les dirigeants politiques, au premier rang desquels le Président Français s’en torche le C... Pour le plus grand malheur des populations...


                  • Fergus Fergus 1er juillet 2016 15:47

                    Bonjour, Daniel MARTIN

                    En acceptant l’organisation de ce « simulacre de démocratie » et en appelant à voter NON, les opposants à NDDL ont de facto accepté par avance le résultat qui sortirait des urnes.

                    Pour le reste, d’accord avec vous sur la Cop21.


                  • Didier Barthès 1er juillet 2016 15:17

                    Oui, cet aéroport est proposé par ceux-là mêmes qui se sont félicités de la COP21, on ne peut pas imaginer de contradiction plus fragrante. C’est un autre aspect de ce que j’ai écrit dans l’article : dans les faits, nous pouvons considérer qu’il n’existe en France aucune loi de protection de la nature.

                    La COP 21 qui fit l’impasse sur la question démographique et s’était déjà en cela complètement décrédibilisée, se voit une nouvelle fois ridiculisée. Ce projet démontre qu’aujourd’hui on peut faire en toute impunité le contraire exact de ce qu’elle propose. Il n’existe dans ces conditions aucune raison de croire à une volonté quelconque de résoudre le problème écologique, d’où le ton pessimiste de ce texte. 


                    • tf1Groupie 1er juillet 2016 18:48

                      @Didier Barthès

                      « dans les faits, nous pouvons considérer qu’il n’existe en France aucune loi de protection de la nature »

                      ça me parait très excessif comme sentence.
                      Si vous regardez un peu ce qui se passe dans d’autres pays vous verrez que la France est en plutôt pointe en matière de protection de la nature.

                      L’intégrisme est nuisible à l’écologie ; la préoccupation écologique doit obligatoirement faire des compromis.
                      Si ce n’était pas le cas votre ordinateur serait déjà éteint car il nuit à la planète et d’ailleurs vous devriez arrêter de respirer, cela rejette du co2.
                      Et le combat des Zadistes lui-même a un coût écologique.


                    • Didier Barthès 1er juillet 2016 22:23

                      @tf1Groupie

                      Bonjour,

                      Oui, bien sûr, à la lettre près c’est excessif, mais vous avez bien compris ce que j’entendais par : « il n’existe plus de lois de protection de la nature  » je voulais dire que la trop grande facilité à les effacer (puisqu’on détruit, c’est à dire on tue, des espèces qu’on prétend protéger) les vide de leur contenu

                      C’est là une dérive que je trouve dangereuse. Je trouve que la société se grandirait à respecter ce qu’elle s’est engagé à faire, non pas qu’aucune exception ne soit possible, mais que cela reste très très rare.


                    • alinea alinea 1er juillet 2016 15:37

                      Ce n’est pas un hasard, la circonférence du « référendum ». On avait dit, à l’époque où Hollande en eut la bonne idée, qu’il était illégal. Plus de nouvelles depuis.
                      Ceux qui ont voté oui sont ceux qui sont gênés par l’aéroport actuel ; ils n’ont strictement rien à foutre des plantouilles, mais on peut comprendre leur gêne.
                      Ma position est que même si cet aéroport ne nuisait pas à l’environnement, il n’aurait aucune raison d’être ; il est sage d’agir, de construire en réponse à des besoins - déjà que ce genre de besoins se discute- mais anticiper est une erreur dramatique ; mon petit doigt me dit que le trafic aérien ne va pas croître dorénavant, pour mille raisons ; déjà qu’on se lasse des joujoux consuméristes, mais il y a de moins en moins de destinations possibles, vues les guerres partout ; les classes moyennes, qui font le nombre, s’appauvrissent à vue d’oeil ; les jeunes risquent bien d’être un peu plus rétifs au gaspillage, par choix de conscience ou contraints et forcés ; bref je fais le pari que cet aéroport ne servira à rien, sauf à enrichir Vinci, donner quelques payes à ses ouvriers pendant quelques mois.
                      C’est à pleurer.


                      • Fergus Fergus 1er juillet 2016 16:04

                        Bonjour, alinea

                        « Ceux qui ont voté oui sont ceux qui sont gênés par l’aéroport actuel »

                        Pas si simple ! Il y a eu des votants du OUI jusqu’à NDDL (près d’un quart des votants) et des votants du NON à Bouguenais, là où les nuisances actuelles sont les plus grandes, mais sans doute parmi ces derniers trouve-t-on des employés de Nantes-Atlantique qui devront aller bosser à 25 km de là. Mais surtout beaucoup de votants du OUI - sans doute la plupart - se comptent parmi ceux qui escomptent des retombées en matière de développement régional du fait des futures liaisons avec les grandes entités régionales européennes.

                        « mon petit doigt me dit que le trafic aérien ne va pas croître dorénavant »

                        Cela reste à démontrer, particulièrement à Nantes, compte tenu des nouvelles liaisons envisagées et du probable transfert du trafic voyageurs de Rennes (à 40’ en voiture seulement). Qui plus est, le trafic de Nantes-Atlantique augmente de 8 % par an depuis une décennie !

                        Au fait, parmi les opposants, il y a aussi des intégristes « antisystème » - j’en ai rencontrées à Nantes - qui n’ont « rien à foutre des plantouilles » et ne connaissent de surcroît rien au bocage et aux questions agricoles. Dommage car à leur côté, l’on rencontre des écolos véritables avec qui il est infiniment plus agréable et constructif de discuter.

                        Bref, encore une fois, pas si simple !


                      • knail knail 1er juillet 2016 16:33

                        @alinea

                        C’est drôle, ce que vous écrivez me rappelle très exactement ce que l’on disait à l’époque du projet de construction de l’autoroute A10, dans le Sud-Ouest. Elle ne servirait jamais à rien...
                        Ceci dit vous avez peut être raison. 
                        En tout cas pour toutes les raisons que vous avancez et d’autres plus sinistres encore que vous ne mentionnez pas mais qui se rappellent à nous aussi de plus en plus préçisément, mon père a installé toute sa famille à la campagne en Charente Maritime, quittant les régions industrieuses d’Europe.
                        C’était il y a près de quarante ans...
                        J’ai longtemps attendu. Ca arrive peut être enfin. smiley


                      • alinea alinea 1er juillet 2016 17:02


                        Bonjour Fergus,
                        Non, je sais que j’ai tendance toujours à caricaturer, mais le fait est que le référendum ne s’est pas fait n’importe où !
                        Toujours plus alors ??? Mon seul optimisme est que j’en doute ! smiley mais c’est vrai que je n’ai aucun contact avec ce monde là, alors il m’est aisé de l’ignorer ou le réduire.


                      • bakerstreet bakerstreet 1er juillet 2016 19:15

                        @Fergus
                        Vous en êtes encore à compter les votants, avec votre casquette « vinci » sur la tête, en prenant au mot les pauvres arguments qu’il vous distribuent sur leur chemin, comme des chapeaux de la caravane du tour de France. 

                        Ne voyez vous pas que des « notre dame des landes », projet ubuesque, verbalisé par la majorité des commissions indépendantes sur le sujet, n’est qu’au delà des intérêts mafieux qu’il défend, dans des postures aussi ridicules et soumises, qui ont permis à la société générale d’encaisser quelques milliards d’euros du gouvernement à la botte, est le ballon d’essai de ce qui se passera demain partout en France. 
                        Car après cette mer d’Aral qu’on va assécher, c’est demain la politique mise en veille des gaz des schistes qui va repartir dans les Cévennes, par exemple. 
                        Peut être qu’on fera un référendum, ou peut être pas. 
                        Il faudra faire des sondages, délimiter le périmètre de l’explosion, de la forfaiture. 
                        Mais on y viendra ; Il faudra plaire aux élus bien sûr. Pas trop difficile. Regardez à Fessenheim. Si l’on organisait là bas un référendum pour savoir si on le fermait ou non, la cause serait entendue avant le dépouillement. 

                      • Fergus Fergus 1er juillet 2016 22:06

                        Bonsoir, bakerstreet

                        « avec votre casquette « vinci » sur la tête »

                        Lamentable ! Vinci et la collusion de groupes comme celui-ci avec les pouvoirs publics, c’est tout ce que je déteste

                        Mais ce n’est pas parce que vous êtes totalement partisan dans cette affaire que d’autres doivent suivre la même voie. Encore une fois, je n’ai jamais pu évaluer qui a raison et qui a tort tant les arguments s’annulent entre avantages et inconvénients. D’où mon irritation de voir perdure cette affaire alors que le score du vote est sans appel.

                        Vieux proverbe français : « Qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son ! » Et manifestement vous n’entendez que la voix des opposants.


                      • gimo 2 juillet 2016 11:23

                        @bakerstreet
                         du meme bois a Paris SOUS GISCAAAAR LE MAUIVAIS DESTINNNTINTIN
                        (la vilette ) DES TRUANDS DES pilleurs de fond public vous dis je
                        ET LES VEAUX QUI LECHENT LEUR SODOMISEURS


                      • bakerstreet bakerstreet 2 juillet 2016 11:42

                        @Fergus
                        C’est tout de même très étonnant que vous repreniez point par point l’argumentaire faux et mensonger de ce groupe, et d’autres groupes d’influence, tel ’ des ailes pour l’ouest« , ( ex : la défense du lac de grandlieu) alors qu’il a été prouvé par A plus B par des spécialistes indépendants que tout cela ne tient pas débout. ...tout en disant que vous n’êtes d’aucun parti. Cette ambiguité le mot est faible, pour parler d’hypocrisie, n’échappe à personne. Je ne suis pas jusqu’au boutiste en rien, mais dans la vie, il y a des causes qui sentent tellement le souffre, la manipulation et le lobbying, qu’on ne peut avoir un avis partagé, surtout quand elle touche la nature et la vie des hommes dans ce qu’elle a d’essentiel, et l’héritage laissé à nos enfants...Tout est question de morale, de conscience, et d’enjeux, et de soumission..... Pour autant s’il fallait se soumettre à une cause essentielle, indiscutable, la plupart des opposants le feraient. Ce n’est pas le cas. Cette affaire transpire l’affairiste, à preuve tous les rapports accablants, raisonnant devant des élus qui ne veulent pas voir, entendre, ayant décidé avant coup. 

                        Ainsi, ce n’est pas le jugement faussement impartial, rendu sur l’affaire Tapie,  »sans appel« selon votre expression, lui octroyant des centaines de millions d’euros, qui m’a calmé, comme elle en a calmé d’autres.... On voit maintenant la suite, avec Lagarde et autres margoulins proches deu dossier......Vous êtes manifestement pour ce projet, pour une raison qui m’échappe.. Libre à vous, mais ne tentez pas de faire illusion en vous cachant derrière ce vote orienté, en vous remettant à une majorité bricolée et fausse, et dont on savait vers quoi il allait aboutir.....De plus, ce n’est pas la majorité qui doit décider pour des causes essentielles, telle la peine de mort, ou ce genre de cause, sinon vous débouchez vers le populisme, avec des résultats aussi comiques et effarants que ce Brixit, avec des anglais qui mordent maintenant leur chapeau....
                         Quand à votre martingale que vous répétez à l’envie, : »les écologistes n’avaient pas qu’à voter, ainsi ils entérinent le vote« , ça ne tient pas debout, car on les a mis devant le fait accompli. Le référendum, faudrait il dire d’ailleurs » la consultation", n’avait pas lieu d’être, pour une raison simple ; Les textes de préservation de la nature sont bafoués, et rendus à l’état de torchon, de traité qu’on faisait signer aux indiens. Ce gouvernement a fait une faute majeure, parmi tant d’autres, raides avec les militants, mou avec les puissants, se faisant valet des intérêts marchands, après avoir fait de beaux discours aussi tout oublié. L’histoire n’oubliera pas, contrairement à ses souhaits. Elle n’est d’ailleurs pas finie, quoi que vous en pensiez, et espérez


                      • Fergus Fergus 2 juillet 2016 15:38

                        @ bakerstreet

                        Désolé, mais je suis d’une parfaite neutralité : ni plus favorable qu’opposé au projet. Et cela contrairement à vous qui y êtes manifestement opposé à 100 % sans tenir compte du moindre argument favorable.

                        La seule raison qui motive mes commentaires, c’est l’exaspération de voir perdurer cette affaire alors que la population s’est prononcée de manière claire. Ras-le-bol de NDDL !!!

                        Personnellement, je n’ai rien à cirer du fait qu’il y ait ou non un transfert de l’aéroport de Nantes de Bouguenais à NDDL, n’étant pas utilisateur de liaisons aériennes au départ de Nantes. Et c’est pourquoi le jusqu’auboutisme des intégristes anti-aéroport de NDDL me gonfle au plus haut point.

                        A trop tirer sur la corde en rejetant une expression démocratique consentie par toutes les parties - ne vous en déplaise -, vous ouvrez la voie à des lendemains qui déchantent car ce ne seront pas toujours les défenseurs de quelques dizaines d’hectares de bocage qui seront en situation de dénier toute expression démocratiques, mais des fachos de la pire espèce pour les pires des raisons !


                      • bakerstreet bakerstreet 2 juillet 2016 20:25

                        @Fergus


                        quelques dizaines d’hectares de bocage.....Pourquoi pas quelques terrains de football, pendant que vous y êtes......Il s’agit de 1200 hectares, tout de même. excusez du peu...Et l’on parle en surface, pas en volume.....Evidemment en bons gros sous, la seule martingale de beaucoup, le chiffrage des millions l’emporte sur les hectares de vie..
                        .Ainsi, votre comptabilité est déficiente, et révélatrice de vos œillères.
                        « Vous n’en avez rien à cirer. » dites vous..Tout est dit....Pourtant, dés que NDdes landes est évoqué dans un article, vous sortez de votre terrier, avec les mêmes arguments benoîtement énoncés, sur un sujet qui soit disant « vous gonfle », mais où vous intervenez pour semer la parole des vinci, et ceci, dés avant le résultat de ce référendum, ce qui dévoile votre imposture et vos intérêts vrai, malgré vos ronds de jambes « je suis d’ailleurs. ». 
                        Beaucoup de bruit pour pas grand chose ( de cohérent) comme dirait Shakespeare.
                        Je respecte bien plus ce qui assume leur choix, que ceux qui se cachent, et empoissonnent l’atmosphère de leur ambivalence matoise et démagogique. La marque c’est vrai du Ps, en ces temps tristes, où les vieillards mettent en avant le bon et bel argent. 

                      • Auxi 3 juillet 2016 02:44

                        @alinea
                        les classes moyennes, qui font le nombre, s’appauvrissent à vue d’oeil


                        Et que dire alors des classes populaires ! Bon, il est vrai qu’il y a déjà longtemps qu’elles ne partent plus en vacances, vu les tarifs de mafia des locations saisonnières. Si on se préoccupe beaucoup des « classes moyennes », les classes populaires n’intéressent absolument plus personne. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles elles ne prennent même plus la peine de voter, et elles ont mille fois raison. Pourquoi faire, puisqu’en dehors des périodes électorales, plus personne ne s’intéresse à elles ? Il n’y en a plus que pour les « classes moyennes », les classes populaires, elles, peuvent bien crever la gueule ouverte.

                      • Fergus Fergus 3 juillet 2016 11:26

                        Bonjour, bakerstreet

                        Vous avez raison, j’ai écrit trop vite « dizaines » au lieu de « centaines ». Simple coquille involontaire.

                        Ce dont je n’ai « rien à cirer », c’est d’un aéroport à NDDL à titre personnel pour mes propres déplacements. Mais je suis naturellement préoccupé aussi bien par la disparition d’espaces naturel que par la question du développement régional, les deux causes étant incompatibles.

                        « Pourtant, dés que NDdes landes est évoqué dans un article, vous sortez de votre terrier »

                        Précisément parce que des tas de gens comme vous « sortent de leur terrier » pour s’opposer à un projet sur l’intérêt duquel je ne tranche pas mais qui a été enfin validé par voie référendaire pour sortir du blocage.

                        Avant ce référendum, je me suis rarement exprimé sur cette affaire malgré les nombreux articles qui ont été consacrés à NDDL. Mais là j’estime que cela suffit : il faut avancer et sortir de ce blocage.

                        Or, le référendum est on ne peut plus clair. Et si le résultat avait été contraire, je serais monté au créneau de la même manière pour défendre la cause gagnante : celle des zadistes en leur apportant ma voix pour contrer des partisans de l’aéroport en refus de démocratie.

                        On ne peut en effet à longueur d’articles - sur de nombreux sujets - dénoncer les dénis de démocratie et remettre celle-ci en cause lorsqu’elle s’exprime par la voix des citoyens.


                      • Auxi 3 juillet 2016 15:22

                        @Fergus
                        qui a été enfin validé par voie référendaire pour sortir du blocage.


                        Vous avez malheureusement raison. Mais la question qui se pose, à présent que Vinci à graissé suffisamment de pattes et bourré suffisamment de crânes à grands coups de chantage à l’emploi (ça fonctionne toujours !) et de BFM TV, c’est : qui va payer ?
                        Je l’ai déjà dit : il est regrettable que les suffrages ne soient pas nominatifs car, en ce cas, on saurait à qui envoyer les factures d’électricité et de chauffage quand les crétins auront mal au cul en recevant leurs avis d’impôts locaux… qui, vous pouvez en être certain, vont exploser !

                        L’aéroport vous le vouliez, vous l’avez. Eh bien, payez, maintenant ! Mais payez SEULS. C’est VOTRE aéroport !

                      • Auxi 3 juillet 2016 16:08

                        @bakerstreet
                        des élus qui ne veulent pas voir, entendre, ayant décidé avant coup. 


                        Les z’élus, qui hélas ne sont pas placés sous mandat impératif, entendent très bien le son du tiroir-caisse, et Vinci a les moyens. Le son du tiroir-caisse couvre le bruit des avions… Si j’en avais le pouvoir, je contraindrais les z’élus à habiter à cinquante mètres des pistes de leur cher – très cher – aéroport.
                        La vérité, je crois, c’est que le minable politicaillon Jean-Marc Zéro veut « laisser sa trace dans l’histoire »… Ce sera donc un énorme étron de béton, bien à son image, finalement. Un petit coup de « sakrédézemplois », et hop ! Par ici la bonne soupe !

                      • alinea alinea 4 juillet 2016 01:30

                        @Auxi
                        Les classes populaires ne prennent pas l’avion, c’est bien pourquoi ce genre de destruction du territoire, comme le TGV d’ailleurs, est complétement injuste et dégueulasse !


                      • bakerstreet bakerstreet 4 juillet 2016 08:56

                        @Fergus
                        Avoir une opinion sur un sujet en rapport au vent qui tourne ( et je dirais plutôt celui crée par le ventilateur) est une chose que je préférerais ne pas avoir à commenté, venant d’une girouette.

                         Une posture à géométrie variable qui pourrait être crée par un programme informatique. 
                        Ce référendum vilipendé par la plupart des gens honnêtes est clairement une imposture, à tous les niveaux.
                         Que vous y fassiez référence pour vous justifier en dit long sur vous davantage que ces longues justifications incohérentes et matoises, ne voulant même pas assumer leur choix.
                        Oser parler de démocratie pour entériner les bulldozers de Vinci et cette OPA sur le vivant est une plaisanterie du même niveau que prétendre que la justice à fait son travail, quand cette fameuse commission, a octroyé quelques centaines d’euros à Bernard Tapie. 
                        C’est vrai, il fallait comme vous dites si bien à l’époque « sortir d’une situation bloquée ».

                      • bakerstreet bakerstreet 4 juillet 2016 09:07

                        @Auxi

                        De plus, imposture supplémentaire, Fergus n’a pas arrêté de prétendre qu’il aurait préféré que le référendum ai eu lieu dans la région Bretagne et pays de Loire. 
                        Pour autant il le perçoit de façon ferme et légitime quand le champ des électeurs est rétréci par quatre. 
                        Tout le profil d’un homme politique regardant ailleurs quand on le fait cocu, pourvu qu’il soit toujours élu, même à l’envers des principes annoncés. Pas la première des contradictions flagrantes d’un type prêt à bétonner votre jardin, et à tuer vos animaux si les voisins lui accordent l’autorisation par référendum

                        De la même façon il l’aurait reconnu valable, s’il avait été limité à la ville de nantes, et pourquoi pas au quartier de l’aéroport actuel..
                        Fergus, je m’en fous, remarquez, mais si je m’attache à lui et à son ambivalence matoise et démagogique, c’est qu’elle est le stéréotype parfait de toutes les âneries et de toutes les contradictions qu’on a entendu sur le sujet, venant d’élus PS voulant sauver les apparences, et ne prendre trop d’œufs pourris sur la gueule, et faisant cette danse laborieuse, « comme un avion sans allies », chantait charlélie couture. 

                      • titi75013 1er juillet 2016 16:04

                        @ovomaltine
                        OK pour la surpopulation
                        ok pour le paysan exproprié (il en va ainsi pour chaque opération d’intérêt général)
                        du temps de la soupe au choux, çà posait déjà problème, mais les gens directement concernés ne réagissaient pas de manière « connectée » et ceux qui ne sont en rien concernés ne se mêlaient pas de problèmes qui ne les concernaient pas. Et les proches voyaient aussi les effets bénéfiques....
                        par contre il était difficile pour les banlieusards de se ressourcer dans cette propriété privée à usage de champ de betterave. J’espère du moins, pour le pauvre paysan.
                        Par contre, aujourd’hui, ils peuvent aller s’y balader quand il y a pas match. Il a pas fait un OL Land Aulas ?????


                        • Auxi 3 juillet 2016 15:34

                          @titi75013
                          (il en va ainsi pour chaque opération d’intérêt général)

                          En l’occurrence, il ne s’agit pas de l’intérêt général, mais de l’intérêt de Vinci et de ses actionnaires, intérêts défendus âprement par leur valetaille politicarde, très cher payée pour cela et le troupeau d’abrutis à qui on a promis, devinez quoi ? Hein ? Alors ? Dézemplois, bravo, vous avez gagné une sublime zone inondable, le béton n’absorbant pas les eaux de pluie ! Et youpiiii !

                        • knail knail 1er juillet 2016 16:14

                          La pensée globale échappe encore. C’est dramatique, je suis bien d’accord. Mais nous sommes tous prisonniers en bonne partie du réductionnisme de l’intérêt particulier : de l’achat du T-shirt, à celui de la lessiveuse, de la bagnole etc... Idem pour les destinations de vacances, et plus dramatiquement encore pour notre immobilisme face à la montée en puissance des volontés de confrontations mondiales, ou pour la misère et les souffrances de notre voisinage direct au désormais village planétaire.
                          Moi aussi je passe la plupart de mon temps et de mon énergie au jardin, au boulot, avec mes amis, dans mes petites distractions diverses etc... J’essaie de penser global, mais je dois bien constater que je vis principalement très réduit sur mes intérêts particuliers. Et j’avoue ne pas savoir comment faire pour sortir de cet engrenage pourtant collectivement fatal... Je fais ce que je peux, comme le colibri, mais cela semble si dérisoire.
                          Cette histoire d’aéroport n’est désespérante que dans cette commune logique là.... D’une situation globalement désespérante. Je ne suis pas même certain que nous parviendrons collectivement à nous bouger efficacement face à la volonté de confrontation globale finale... Cela semble bien mal parti en tout cas, avec nos cerveaux lavés aux média conventionnels.
                          Sur ce... profitons généreusement de l’instant présent et de ce qui s’offre à nous ! smiley

                          Les aéroports, l’avion, les autoroutes et la bagnole, c’est la poisse, une aberration globale à l’échelle de l’Europe et des possibilités théoriquement offertes par le train, le TGV, les transports collectifs, le vélo. Mais en attendant ça reste pratique, en attendant mieux, plus logique, plus responsable. En attendant que nous changions...

                          J’ai taquiné mon entourage à la suite de la COP 21 en criant bien fort que nous y étions, que le monde basculait, que le grand chantier du futur était lancé, que les problèmes d’emplois, d’avenir à rêver, de crises, à sa suite étaient rejetés définitivement derrière nous, une histoire définitivement ancienne. Et je disais voir se dessiner déjà le réseau européen de l’Hyperloop... entre autres merveilles...
                          Cet avenir là est aussi possible mais il dépendra de nous.



                            • HELIOS HELIOS 1er juillet 2016 16:36

                              Ce serait si simple s’il y avait UN coupable !


                              Le(s) gouvernants(s), les Vincis et autres Bouygues, les maires avides de pouvoir et les ecologistes qui n’ont d"écolos que le nom...... sont tous responsables et nous même, qui leur donnons le pouvoi sommes responsables.

                              alors, les petites manips de Valls sur le perimetre du référendum, ce sont des détails.

                              Lorsque l’écologie et les écologistes seront respectables, ils seront respectés par les populations, a l’instar de l’avis de la maire de Paris qui a choisi d’eliminer les anciennes voitures de Paris en son nom.

                              Une seule parole de politique m’avait rassuré en son temps, mais cette parole a été tellement critiquée qu’on en voit le résultat maintenant : L’ecologie ne doit pas être punitive !... et on en paye son manque de soutien.

                              Merci donc a tous les écologistes qui n’ont qu’un seul soucis qui est de s’attaquer a la voiture.

                              • Kelimp 1er juillet 2016 19:15

                                @HELIOS
                                L’ecologie ne doit pas être punitive !...
                                Bien d’accord, mais désormais elle doit être combative et résolue.
                                Face aux forces de destruction de la mondialisation, la défense de la planète est une priorité vitale. Avant toute autre considération.


                              • Signal (---.---.5.175) 1er juillet 2016 18:16

                                Bande de charlots , tas de guignols gauchistes , si à la place d un aéroport il y avait eu un projet de construction de mosquées , de campements de migrants cinq étoiles , on ne les aurait pas entendu nos gauchiasses fachos casseurs antifas ; pas de ZAD pas de squats , pas de casseurs ; au contraire ils favorisent la destruction de la France en encourageant cette invasion immigration , n est ce pas mrs mmes les fâchos rouges rôses verts escrolos et FDG ??

                                sales cons gauchiasses pléonasme !


                                • Trelawney Trelawney 1er juillet 2016 18:21

                                  @Signal
                                  Ne vous avancez pas trop, car c’est très facile d’installer un camp de migrant dans un aéroport sans avion. Et puis pour fidéliser la clientèle zadiste, vous pourrez toujours organiser une rave party sur le tarmac. c’est très tendance. smiley


                                • Signal (---.---.5.175) 1er juillet 2016 18:39

                                  @Trelawney

                                  Ouais et aussi des salles de shoot LGBT , c est encore plus « de gauche »


                                • Signal (---.---.5.175) 1er juillet 2016 18:19

                                  Ne vous inquiétez pas chers gauchiasses , la France est le dépotoir la dechetterie de toutes les racailles du monde, de gauche bien entendu , la gauche ce lisier ce dépotoir cette fange sociale , en outre nous sommes gouvernés par des mous , donc toute cette fange humaine tous ces détritus de l humanité peuvent venir en toute impunité casser bloquer menacer agresser détruire grâce à leurs complices juges rouges du SM mur des cons , une police muselée humiliée rabaissée .

                                  De simples casseurs peuvent diriger l ’ économie de la France , on l a vu à Sivens et autres projets économiques annulés par le GVT par simple peur de blesser et contrarier ces groupes violents haineux fascistes

                                  Donc les Zadistes de NDDL nt encore de beaux jours devant eux , Valls se chiera au froc , les droits de l homme ,la justice gauchiste, les merdias de gauche , leurs alliés , veilleront et dénonceront encore et encore les « violences policières »et le projet sera encore et encore reporté


                                  • babadjinew babadjinew 1er juillet 2016 18:59

                                    @Signal

                                    Plutôt comique votre propos car en changeant simplement les mots concernant les gauchiste par infidèles on retrouve les mêmes propos que ceux des ordonnateurs de jhiad..... 

                                    Barbarie quand tu nous tiens seul la paille est visible.......

                                    Wake Up !!! 

                                  • Auxi 2 juillet 2016 18:22

                                    @Tous


                                    QUI a ENCORE omis de tirer la chasse ?! Il y a un Signal qui flotte dans la cuvette, un peu de savoir-vivre, que diable ! « Campement cinq étoiles », il vaut mieux avoir à lire ça que d’être aveugle. Un abruti pareil, c’est une pièce de collection, à ranger précieusement entre Raclure+ et Thomas Abarnou… 

                                  • van lys 1er juillet 2016 18:59

                                    @Didier Barthès

                                    Pourquoi dites-vous qu’il s’agit d’un référendum ?
                                    Il s’agit d’une consultation !
                                    La population a soigneusement été ciblée par la bande de vendus, traitres et criminels du gouvernement.


                                    • Didier Barthès 1er juillet 2016 19:34

                                      @van lys

                                      Bonjour, va pour une consultation si vous préférez ce mot. Mon objectif n’était pas de dédouaner les responsable du choix d’un périmètre de vote qui, je vous l’accorde, n’a pas été tout à fait déterminé au hasard. Pour autant ce sont des « vrais gens » qui ont voté, des gens libres et le score a été net. Je voulais hélas justement mettre l’accent (pessimiste) sur le fait que les valeurs écologistes étaient loin d’être majoritaires de façon écrasante. Je voulais justement me départir d’une accusation (à mon avis trop fréquente) portant simplement sur quelques boucs-émissaires, je ne crois pas que là soit le problème, la responsabilité est plus collective et c’est ça qui m’inquiète.


                                    • bakerstreet bakerstreet 1er juillet 2016 19:04

                                      Eh bien non, moi je je baisse pas les bras tant qu’il m’en reste. Tout comme j’ai continué à me révolter après le jugement qui donnait 500 millions à Tapie. On voit où tout cela nous a mené....Reste d’ailleurs que je ne me sens pas seul, et qu’au niveau image, ça va faire mal, à quelques mois des présidentielles. Mais peut être qu’on va mettre en résidence surveillée les photographes, les journalistes qui font leur métier.....Ce beau monde sera j’espère demain sur le banc des accusés, tant cette décision aux forceps est ridicule, grotesque......Nous allons avoir deux aéroports pour la région nantaise. Le résultat de ce référendum taillé sur mesure pour Vinci et par Vinci était de toute façon couru d’avance. Il est inique dans le sens que des questions d’aménagement territoriales, quand elles touchent des zones normalement sanctuarisées, ( bassin à double bassin versant protégé normalement par la France et par l’Europe) ne peuvent être mis au marché au cadran. C’est une forfaiture, un crime. Et ce n’est pas un parodie de démocratie qui va me faire changer d’avis. Une politique de la démission et de la compromission, pour ne pas dire plus, qui se situe à mi chemin des intérêts mafieux, et de la politique soviétique, évoquant les grands désastres écologiques, comme la mer d’Arral, sacrifiée pour l’intérêt des margoulins. 

                                      Quand à la démesure des moyens et des arguments, n’en parlons pas. La question en suspend était celle ci : Voulez vous renoncer à 3000 emplois qu’on vous promet ?..... Les gens ne retiennent pas le dernier mot. Hollande étant le bon maitre, il sait bien que les promesses n’engagent à rien. 

                                      • Croa Croa 1er juillet 2016 20:55

                                        C’est toute la différence entre les beaufs et les citoyens. Le beauf est un gros con qui aime la chasse, la corrida, le foot-spectacle, les vedettes du cinéma, les grosses bagnoles qui font peur aux pittbulls sauf que ce sont tous des frustrés vu qu’ils n’ont pas généralement les moyens d’avoir leur Rolex. Lorsque on demande à un beauf s’il veut un aéroport il dit toujours oui sauf devant chez lui.
                                        Les beaufs sont bien plus nombreux que les citoyens.


                                        • cétacose2 1er juillet 2016 21:25

                                          Quelle maladresse ! Consulter uniquement des bretons sur un sujet aussi délicat quand on sait qu’ils sont aussi immatures que primaires.......


                                          • LOKERINO LOKERINO 1er juillet 2016 22:24

                                            Le « Oui » au référendum en faveur de la construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes est une des plus tristes nouvelles que nous puissions recevoir. Ainsi, la nature a perdu !

                                            Non la nature n’a pas perdu :

                                            La forêt couvre 30% du territoire national et représente une surface de 16,4 millions d’hectares environ. L’agriculture occupe la plus grande surface du territoire (57%) suivi de la forêt et des surfaces sans végétation (7% : bâtis, routes, roches et glaciers). La couverture forestière est en croissance, de 0,6% par an environ depuis trois décennies, et a doublé depuis 1830 où la surface forestière était estimée entre 8,9 et 9,5 millions d’hectares. Cette constante augmentation s’explique par l’abandon de l’élevage extensif dans de nombreuses régions, particulièrement en basse montagne, où les prairies laissent place aux forêts. La désindustrialisation pourrait elle aussi peser dans cette tendance. le niveau des forets en France est revenu au niveau du moyen age !!

                                            Non, la nature n’a pas perdu, les extensions de l’actuelle aéroport de Nantes ne se feront plus , le trafic va régresser , le sanctuaire de grand lieu sera enfin mieux préservé http://www.reserves-naturelles.org/lac-de-grand-lieu&nbsp ;

                                            En dehors des 500 000 habitants de Nantes qui n’auront plus l’épée de Damoclès du survol a basse altitude du trafic sur la ville , NDDL est une vraie victoire pour la nature et l’écologie et une défaite supplémentaire pour les activistes plus brigade rouge que vert de ces zadistes de NDDL et de la plupart de leurs inconditionnels supporters et sympathisants


                                            • Trelawney Trelawney 2 juillet 2016 09:37

                                              @LOKERINO
                                              En dehors des 500 000 habitants de Nantes qui n’auront plus l’épée de Damoclès du survol a basse altitude du trafic sur la ville 

                                              Est-ce que les aéroports de Rennes et Brest vont fermer avec l’ouverture de NDDL ?

                                              Est-ce que les industriels vendéens (ils sont plus nombreux que les nantais) vont apprécier de prolonger d’une heure leur trajet et se taper le pont de Nantes Cheviré pour aller prendre l’avion ?

                                              Nantes Bouguenais est à 4.3 millions de passagers par an. Je veux bien parier que NDDL sera à moins de 3 millions de passagers par an. Sauf à prendre des compagnies Low coast, ce qui n’est pas dans le cahier des charges. N’oubliez jamais que l’on construit des aéroports « parce qu’il » y a des avions qui atterrissent et pas « pour » qu’il y ait des avions qui y atterrissent

                                              Maintenant, les zones humides, les forêts et les terrains agricoles j’en n’est rien à battre. Tout ce que je vois c’est des milliards d’euro jetés dans l’eau


                                            • Croa Croa 2 juillet 2016 12:30

                                              À Trelawney,
                                              L’aéroport de Nantes ne fermera pas. Il sera peut-être réduit à certaines activités, notamment celles d’Airbus industrie, au mieux. Ceux qui croient à sa fermeture sont des naïfs car tout ça n’est que mensonges.


                                            • LOKERINO LOKERINO 2 juillet 2016 17:49

                                              @Trelawney
                                              Et les industriel Bretons ? les sièges sociaux d’entreprise nationale ou internationale en Bretagne ? et la population Bretonne ? Iils en ont pas assez de se taper le pont de Chevilré
                                              Le trafic aérien sera aussi réduit sur Rennes
                                              et à Rennes les pistes ne sont pas dans l’axe de agglomération mais en parallèle , A Nantes c’est pile poil dans l’axe . D’un coté la ville , de l’autre le site naturel de grand Lieu !!!

                                              Pour ce derneir sujet, vous vous en tapez des zones humides, alors l’argument n’est pas pour vous mais pour la plupart de autres détracteurs qui prennent l’écologie en prétexte pour un combat qui est au final tout autre et ne se soucient absolument pas de la faune et flore du site de grand lieu autrement plus remarquable qu’à NDDL !!!


                                            • Fergus Fergus 2 juillet 2016 18:07

                                              Bonjour, LOKERINO

                                              100 % d’accord avec votre commentaire qui peut également s’adresser à Bakerstreet et rejoint mes propres observations.

                                              J’ajoute à cela que les défenseurs des terres cultivées de Notre-Dame-des-Landes oublient de dire : 1) que la majorité des agriculteurs ont, depuis 2008, déjà accepté les indemnisations : 2) que chaque année, ce sont des milliers d’hectares de surfaces agricoles qui, pour différentes raisons, retournent à la friche sur le territoire national sans que les zadistes s’en émeuvent.


                                            • Auxi 2 juillet 2016 18:39

                                              @Trelawney
                                              Maintenant, les zones humides, les forêts et les terrains agricoles j’en n’est rien à battre.


                                              Ça s’appelle un écosystème et, que vous le vouliez ou non, vous en faites partie. Et, pour votre gouverne, vous n’êtes pas seul au monde. Vivez avec des monceaux d’ordures dans votre séjour, ça ne regarde que vous et n’intéresse personne, mais rien ne vous autorise à déverser vos immondices dans les parties communes. Tout, au contraire, vous l’interdit, à commencer par un minimum de savoir-vivre.

                                            • Dimistri (---.---.201.70) 2 juillet 2016 00:17

                                              Bonjour,

                                              C’est pour ca que c’est de la merde les référendum, c’est trop binaire.

                                              Pour qu’un projet satisfaisant sois trouvé, il fraudais purger a la fois le BTP et les pouvoir publics de toute corruption, affairisme, secrets des affaires, ensuite, avec toutes les vérités dites et tous les personnes concernées représentés, il serais possible de faire quelquechose de concerté.

                                              L’aéroport qui vas être construit sera nul a chier et s’ajoutera a la longue liste des trucs pharaoniques inutiles construit pour rien. Il n’a rien de comparable a un projet saint de transport intégré, et c’est entre autre parceque beaucoup se sont radicalisé direct au lieu de négocier.

                                              Les maires de communes concernés, vous avez chié vos négociation, vous avez chié la lute, vous allez vous cacher sous le referundum pour vous rendre honorablement, et les coco écolos bobos nanar et autres que vous avez chauffé vont tous se faire tabasser.

                                              Bravo, vraiment....

                                              — -- — -- — --- — -- — -- — - — - - — - - - - — - -

                                              PS : Modérateurs, admins, meubles.

                                              Je hurle a la censure et a la trahison. Je hurle a la publicité et a la propagande. Certains articles de la une du jour ont l’air d’être en libre commentaire comme les autres, mais en réalité seul les authentifiés peuvent y poster.

                                              Oser me faire croire qu’un article rock-n-roll ne soulève aucun des types d’énormité associés a ce genre de fait divers, c’est échouer a me manipuler. M’enpécher de le faire remarquer dans le sujet méme, c’est me censurer.

                                              Vous savez parfaitement que l’authentification entraine une auto-censure. Je vous méprise tellement que je vais violer la taille uniforme de ces derniers paragraphes.

                                              *Insulte a caractère sexuellement humiliante de votre choix*, *Insulte a caractère idéologique ou politique de votre choix*, malédiction de courtoisie.

                                              ++


                                              • alinea alinea 2 juillet 2016 00:28

                                                @Dimistri
                                                C’est pas mal l’autocensure ; ça s’appelle le surmoi, ça évite des mots qui dépassent la pensée, ou bien des insultes, des vulgarités qui n ’ont pas d’intérêt ; sinon, si on les profère, on les assume, c’est pas mal non plus de s’assumer.


                                              • Dimistri (---.---.201.70) 2 juillet 2016 14:03

                                                @alinea

                                                Ni négociations, ni compromis avec ceux qui mentent. Jamais. Laisser la confusion entre des articles libre de commentaire"et les white list, c’est faire croire que les commentaire qui aurais du se trouver la ne manquent pas, qu’il n’y a pas eu discrimination a la source.

                                                Censure et dissimulation de la censure. Il n’y a que dans un contexte militaire que cela pourrais être toléré et encore, sous couver d’une loi sur le secret qui le permet et organiser la déclassification . Avec des garantie de déclassification B, C, D en cas de faillite de l’institution.

                                                Si tu ne vois pas l’agression mec, c’est la mème que faire croire qu’un restaurant a 50€ le menu est un lieu public, c’est un mensonge éhonté, une manipulation de l’image un quartier et d’elle méme que se fait la population : Ces fausses information qui sourcent la mauvaise gestion.

                                                Il n’y a que le mensonge capital et rien d’autre. Si la vérité te fait mal, c’est que t’est une fiote, Si t’est une fiote ne fait pas de journalisme, pas d’histoire, pas de politique et vas faire de la technique froide dans une spécialité vivrière quelconque.

                                                Penser c’est douloureux, habitue toi ou change de hobby.

                                                ++

                                                Carthago delenda est.
                                                Agoravox falsifie délibérément les réaction a certains articles.


                                              • chantecler chantecler 2 juillet 2016 21:06

                                                L’écologie a été galvaudée par des opportunistes, des sectaires et/ou des politiciens.
                                                Alors à force de crier « au loup » !


                                                • Auxi 3 juillet 2016 02:52

                                                  @chantecler
                                                  Le plus beau spécimen des opportunistes, c’est Jean-Vincent « je-me-suis-enfin » Placé. Cette caricature vivante (hélas !) est une véritable machine à provoquer de l’abstention massive.


                                                • Gibgib (---.---.58.132) 3 juillet 2016 12:28

                                                  Bande de trou du cul d’ecolos anarchistes communistes de merde. Le referendum a ete voté, et vous petits bobos parisiens vous vous opposez a ce choix alors que vous etes les plus gros pollueurs de la France. Les zhadistes cassent tout a rennes, la boulangerie du pere de votre amis, le magasin de chaussures du voisins, et tabassent les flics qui ne font que leur metier et obeir aux ordres. Si vous avez peur de la police, demandez vous pourquoi et remettez vous en question. Leur role ? Proteger le peule, vous proteger. Bande de trou du cul de contestataires. Vous avez perdu, maintenant fermez vos gueules et retournez travailler au lieu de bruler la porsche de celui qui se leve tout les matins pour faire fonctionner ce pays.


                                                  • Xenozoid 3 juillet 2016 12:36

                                                    @Gibgib


                                                    dans la famille je vous emmerde ,je demande gibgib multi pseudo car il est plus multi que la culture....

                                                     smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->


                                                  • Auxi 3 juillet 2016 15:46

                                                    @Gibgib
                                                    …au lieu de bruler la porsche de celui qui se leve tout les matins pour faire fonctionner ce pays.


                                                    Celle-là, je vais l’imprimer et la faire encadrer, c’est une pièce de collection. Mais je me demande bien pourquoi tous ces gens qui se lèvent le matin prennent les transports en commun plutôt que d’utiliser leur Porsche… Ils craignent de la rayer ? Ou alors, ils n’ont plus assez d’argent pour l’essence ? Je me perds en conjectures…

                                                  • Wakizashi Wakizashi 3 juillet 2016 12:42

                                                    J’adhère sans réserve à votre article, qui illustre à merveille l’adage énonçant que les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent. Malgré tout le tort porté à l’intérêt général et à la nature par les puissants, ces puissants ne représentent même pas 1% de la population. L’humanité est un tout, et à ce titre, euphémisme : elle est collectivement responsable de ses actes.

                                                    L’attitude de victimisation rejetant invariablement toutes les responsabilités sur les puissants, en l’occurrence les Vinci et les élus, est irresponsable, enfantine. Il faut donc admettre que la conscience collective n’est pas encore sortie de l’enfance. Au mieux, on peut considérer qu’elle est à l’adolescence, l’âge où l’on fait toutes les conneries...


                                                    • Didier Barthès 4 juillet 2016 10:58

                                                      @Wakizashi

                                                      Merci pour votre soutien. Oui, je crois vraiment qu’il faut avoir la lucidité d’admettre que tout n’est pas la faute de quelques boucs émissaires bien pratiques sur qui nous rejetterions toutes les fautes. Le concept de conscience collective est difficile à appréhender. Peut-on espérer le moindre progrès dans cette voie ? Je n’en suis même pas sûr.


                                                    • Wakizashi Wakizashi 4 juillet 2016 14:03

                                                      @Didier Barthès

                                                      "Le concept de conscience collective est difficile à appréhender. Peut-on espérer le moindre progrès dans cette voie ? Je n’en suis même pas sûr."

                                                      Ce terme peut prendre différentes acceptations, de la plus courante à la plus mystique. Dans son acceptation courante, la conscience collective est la somme des consciences individuelles, leur résultante globale.

                                                      Peut-on espérer une évolution future de la conscience collective ? Si l’on regarde le passé, on peut dire que d’un point de vue moral, éthique, l’humanité a évoluée depuis qu’elle est sortie de l’âge de pierre. C’est une position qui peut se discuter, mais la position opposée me semble beaucoup plus difficilement tenable.

                                                      Bref, si l’on admet que l’humanité a moralement évolué dans le passé, il est tentant d’extrapoler en pensant que cette évolution est naturelle, et qu’elle continuera à suivre son cours.


                                                    • Didier Barthès 4 juillet 2016 17:34

                                                      @Wakizashi
                                                      Il est très probable que pendant l’essentiel de son histoire l’humanité n’avait guère en tête l’idée d’une collectivité mondiale ni non plus l’idée d’une responsabilité mondiale.

                                                      La mondialisation des économies, les transports et les médias ont fait évoluer cette donnée. De là à ce que cela se traduise par une volonté collective en un premier temps et en une action collective en un second temps, je crois qu’il se passera un temps (justement) très supérieur à celui qui serait nécessaire pour traiter les problème... a temps

                                                      Je crois d’ailleurs qu’il est très rare qu’un groupe important prépare l’avenir à long terme, et en plus ce groupe est constitué de multiples sous ensembles aux intérêts fortement contraires et ressentis comme tels.

                                                      Bref, je suis pessimiste à cause de la convergence de l’importance des problèmes et de notre inaptitude à résoudre ce genre de choses. Le temps s’écoulera et selon moi il n’est pas exclu que nous passions par une phase d’effondrement cataclysmique, pour la nature c’est déjà largement en cours.


                                                    • joletaxi 3 juillet 2016 13:08

                                                      Dur hein la démocratie, celle que vous réclamez dans tous vos commentaires

                                                      he oui, les gens, le peuple, ils sont betes non ?
                                                      d’ailleurs ils vont en masse au foot, ils font des centaines de kms pour voir passer des coureurs chargés à mort, ils dorment devant la stade où se produit Johnny , et pire encore, ils poussent en masse leur caddy dans ces temples des vendeurs de merde.
                                                      Et ici, on voit bien que ça a été manipulé non ? Les gens n’ont pas été informés, pensez, ça fait juste...50 ans que ça dure.
                                                      Et puis ils ont pas eu la bonne information, on aurait interdire les tenants du projet.
                                                      Et puis, on s’en fout, on a raison, point barre.
                                                      J’ai vu, par curiosité l’émission de C ds l’air.
                                                      Tout y est lumineusement démontré.
                                                      Le missionnaire de reporterre a tout expliqué.Il est contre la violence, mais finalement casser les vitres des banques, c’est citoyen non ?
                                                      Et puis le reportage sur zone, hallucinant... de vérité.
                                                      Car voyez-vous, ces gens, la nature, ben c’est pas le problème.Après tout avec toute la flotte qui est tombée, on a des zones humides partout, c’est pas le problème.Et il y a partout une renoncule à sauver(de quoi on se le demande, mais c’est comme ça)Donc , ces citoyens responsables, ben ils s’opposent à « notre société de merde », c’est bien ce qu’expliquait le reporterre.Et donc ils sont légitimes.
                                                      Et qu’a-t-on vu :une bande de tdc, de paumés, à l’élocution hésitante( trop de nuit debout sans doute) à la réflexion embrouillée , et au final, ce que l’on voit du projet, c’est un terrain vague, où nos joyeux tdc tentent de réutiliser les décharges locales, le tout sans but, sans projet,
                                                      Et ,comme c’est bizarre, ils ont trouvé une communauté dans laquelle ils ont « bien »,
                                                      vous avez dit une secte ?
                                                      Et notre reporterre d’encourager l’émergence de ce genre de « bordel » partout où il y aurait un projet qui déplait à cette nouvelle religion
                                                      La démocratie ? mais lisez leurs gourous, tous prônent une gouvernance des « sages »( eux en réalité) car la démocratie est incapable de répondre aux enjeux(quels enjeux ? mais songez aux enfants bon dieu, on va tous mourir....).
                                                      Il y a un manifeste, dont nos jpournaleux ont bien évidemment « oublié » de parler

                                                      http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2666

                                                      http://www.contrepoints.org/2016/07/03/259066-world-food-prize-2016-recompense-patate-douce-doree

                                                      http://www.contrepoints.org/2016/07/02/258928-nobels-denoncent-agissements-de-greenpeace

                                                      https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/07/02/des-arbres-transgeniques-pour-produire-des-biocarburants/

                                                      mais tout ça, nos zadistes, ils s’en foutent, ils sont les héros, ils sauvent le monde, et on est tout béat devant le modèle qu’ils proposent, et que l’on a vu dans le reportage.,on rêve de vivre cette expérience ,on pourrait en faire un parc d’attractions,:venez vivre en symbiose avec la nature, amenez vos poubelles

                                                      Discuter avec cette mouvance est sans objet, comme avec les témoins « machins » et autre raeliens

                                                      mais quelle bande


                                                      • Signal (---.---.5.175) 3 juillet 2016 14:29

                                                        @joletaxi

                                                        Je continue ta phrase : quelle bande ..... de cons d enculés de tarés de racailles de drogués de primates de fachos gauchos de losers d assistés antifas haineux violents sales répugnants puants infects etc etc 


                                                      • Auxi 3 juillet 2016 15:55

                                                        @joletaxi et Signal : prenez un Xanax, fumez un pétard, ça détend. Ensuite, vous pourrez vous acheter un Bescherelle et un dictionnaire, ce ne sera pas un luxe. Depuis que les bas-du-front n’ont plus de bougnoules à torturer, ils s’acharnent sur leur propre langue avec un zèle dans l’analphabétisme qui laisse pantois. smiley


                                                        • Signal (---.---.5.175) 3 juillet 2016 19:15

                                                          Sanseverino :

                                                          Encore une ordure gauchiste du showbiz donneur de leçons démagos chez les autres mais pas pour lui , bien entendu !

                                                          Le chanteur Sanseverino insulte les spectateurs qui ne veulent pas accueillir des migrants

                                                          Vendredi soir, le chanteur Sanseverino a interpellé les spectateurs sur les réfugiés et les a invité à leur ouvrir leur porte.

                                                          Les anathèmes politiques ont ponctué la fin du spectacle donné par Sanseverino. Notamment quand l’artiste a interpellé le public, l’appelant à « ouvrir sa porte aux réfugiés, aux migrants ».

                                                          Sifflements des uns, applaudissements des autres : « Je sens que tout le monde n’est pas d’accord ! Il y a beaucoup de gens de droite ici ? Tolérance putain ! », a lancé Sanseverino, accompagnant ces mots de doigts d’honneur.

                                                          « C’est déplorable et intolérable ! », commentait hier le maire de Vienne et président de Jazz à Vienne, Thierry Kovacs (LR). Avant d’ajouter : « Pour quelqu’un qui prône la tolérance, il a des progrès à faire ».

                                                          Sale connard de gauchiste !

                                                          Et s il invitait ses potes gauchistes zadistes casseurs antifa à accueillir ces migrants à NDDL ?

                                                           Connard gauchiste pléonasme


                                                          • fanchig (---.---.138.201) 3 juillet 2016 22:43

                                                            https://www.change.org/p/pour-le-d%C3%A9placement-de-l-a%C3%A9roport-de-nddl

                                                            SIGNEZ LA PETITION pour que l’aéroport se fasse chez les « OUI OUI »

                                                            • Tokani Tokani 4 juillet 2016 07:55

                                                              Enfin la Démocratie a tranché contre l’obscurantisme écologique ! Comme d’habitude quand on donne la parole aux habitants contre les organisations d’ultra gauche le bon sens l’emporte. Rappelons que l’expropriation concernais 40 exploitants peu viables dont 32 ont accepté l’indemnisation de l’état avec un certain soulagement . 4 étaient décédés et 4 seulement font de la résistance 

                                                              Tout ca pour ça....

                                                              • Didier Barthès 4 juillet 2016 11:16

                                                                @Tokani

                                                                Il faut savoir distinguer les thèses et ceux qui les soutiennent.

                                                                Qu’il existe parmi les opposants au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes quelques personnes peu recommandables et qui sont là pour de mauvaises raisons, sans doute, c’est le cas à l’occasion de chaque combat.

                                                                Pour autant, il s’agit d’un projet qui a une durée raisonnable de vie supérieure à ce que durera le pétrole ce qui est une contradiction pour l’aviation qui fonctionne....au pétrole.

                                                                Et surtout la Terre est en train de connaître un effondrement écologique comme elle n’en a peut-être jamais connu : 50 % d’animaux en moins en 45 ans (dans le même temps il y a eu une augmentation de 100 % du nombre d’humains en ), une diminution des effectifs des grands félins de 95 % en un siècle, on ne peut pas continuer comme ça, nous allons vers le drame le plus effroyable que nous pouvions concevoir.

                                                                Dire non à cet aéroport, c’était dire qu’on commençait à prendre conscience de l’enjeu. Je ne suis ni gauchiste et ai toujours en tête ce que l’extrême gauche a fait dans le monde quand elle a eu une once de pouvoir, je suis le premier à moquer les écologistes de façade qui ne connaissent pas la complexité des problèmes et des interactions, mais je suis persuadé que le monde de demain à infiniment plus besoin d’espaces naturels que d’aéroports.


                                                              • LOKERINO LOKERINO 4 juillet 2016 23:54

                                                                @Didier Barthès
                                                                je vous l’ai ecrit plus haut , vous vous trompez , la nature reprend du terrain depuis 150 ans

                                                                Non la nature n’a pas perdu :

                                                                La forêt couvre 30% du territoire national et représente une surface de 16,4 millions d’hectares environ. L’agriculture occupe la plus grande surface du territoire (57%) suivi de la forêt et des surfaces sans végétation (7% : bâtis, routes, roches et glaciers). La couverture forestière est en croissance, de 0,6% par an environ depuis trois décennies, et a doublé depuis 1830 où la surface forestière était estimée entre 8,9 et 9,5 millions d’hectares. Cette constante augmentation s’explique par l’abandon de l’élevage extensif dans de nombreuses régions, particulièrement en basse montagne, où les prairies laissent place aux forêts. La désindustrialisation pourrait elle aussi peser dans cette tendance. le niveau des forets en France est revenu au niveau du moyen age !!

                                                                Et si vous pretendez defendre la nature que faites vous pour la presevation du sanctuaire de grand lieu htpp ://www.reserves-naturelles.org/lac-de-grand-lieu&nbsp ;



                                                              • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 09:24

                                                                Décidément les statistiques ont la cote, le traffic aérien augmente de x,y % , il y a d’une part des estimations à qui on fait dire ce qu’il convient suivant ce que l’on en attend, et d’autre part un projet qui aura des répercutions énormes sur l’environnement.

                                                                Le projet se fera et profitera c’est évident aux promoteurs et à leurs clientèles, l’environnement sera lui irrémédiablement détruit, la richesse de la vie sera encore un peu plus compromise et à terme notre survie.
                                                                Le regard que nous portons sur le monde est faussé, il y a qq. part, près de chez moi, à l’intérieur d’une ville, une zone qui s’appelle les marais — rien à voir avec un quartier parisien, ce sont des hortillonnages, les gens adorent s’y promener par tous les temps, en ce moment les moustiques sont énervants et j’ai entendu dire qu’il serait bien qu’un projet immobilier assainisse cette zone et construise sur les jardins-îles des pavillons reliés par des petits ponts ce serait charmant, mais la beauté actuel du lieu n’a pas d’emprise sur eux.
                                                                Nous ne savons que détruire, le traffic aérien augmente, il faut le satisfaire, pour amener des poires de Nouvelle-Zélande, des gadgets de Chine, des cotonnades du Bangladesh, des affairistes de Singapour ..., l’aéroport ne sera en rien utile aux gens du coin, au contraire, il y aura des spéculations immobilières, et les autochtones devront aller s’installer plus loin car la vie devenue trop chère.
                                                                C’est désespérant de voir encore et toujours l’économie prédatrice l’emporter, la qualité de vie se dégrader et la stupidité moderne tout envahir, en recouvrant tout d’un clinquant mortel.
                                                                La bêtise serait-elle immortelle ?

                                                                • Didier Barthès 4 juillet 2016 11:03

                                                                  Vous habitez près d’Amiens ? En tout cas cette zone est à préserver aussi, nous semblons ne plus accepter le moindre contact avec la nature. Quand nous aurons tué tous les moustiques, on passera à quoi ? Jusqu’à ce qu’un jour la nature nous dise stop et nous envoie dans les poubelles de l’histoire de la vie, comme elle l’a fait pour tant d’autres espèces (moins vite que nous ne le faisons aujourd’hui pour les autres espèces toutefois). La différence sera que nous l’aurons mérité.


                                                                  • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 14:35

                                                                    @Didier Barthès
                                                                    Bourges.


                                                                  • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 14:40

                                                                    Environ 135 ha donc plus petit que ceux d’Amiens mais tout autant pittoresques.


                                                                  • Didier Barthès 4 juillet 2016 14:59

                                                                    @Jean Keim
                                                                    J’ignorais leur existence, c’est super, ces lieux sont vraiment à préserver.


                                                                  • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 18:12

                                                                    @Didier Barthès
                                                                    Oui, il s’il faut vraiment un argument je dirais simplement pour leur beauté.

                                                                    Quand je me ballade dans mon département ou ailleurs, je constate souvent un curieux paradoxe, d’une part des constructions neuves qui empiètent sur des terres agricoles et d’autre part des friches industrielles non exploitées.
                                                                    La ville grignote la campagne, de constructions en constructions des bourgs se rejoignent, des ensembles urbains monotones avec les mêmes enseignes commerciales se développent partout, les particularités architecturales régionales disparaissent, les centres-villes de moyenne importance se vident de leurs commerces car la voiture est reine dans les centres commerciaux où tout est à portée de caddy et personne ne s’inquiète de cette évolution. 
                                                                    C’est maintenant dans les grandes villes que la petite boutique à une utilité car faire ses courses en voiture est une gageüre. 

                                                                  • oncle archibald 4 juillet 2016 18:23

                                                                    @Jean Keim : je ressens aussi ce paradoxe des centre ville vides et des périphéries qui se construisent n’importe comment au détriment des terres agricoles mais, au moins dans les villes petites et moyennes les maires et eux seuls en sont responsables. Ce sont eux qui élaborent les PLU et ce sont encore eux qui construisent ou pas des parkings gratuits proches des commerces, ou lorsque c’est techniquement impossible des parkings gratuits en périphérie et des services de navettes gratuites avec le centre ville. Ce qui fait la force des centre commerciaux ce sont les parkings. C’est sur ce plan là qu’un maire peut les contrer.


                                                                  • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 19:36

                                                                    @oncle archibald
                                                                    Les maires aussi subissent des pressions énormes et il y a les dessous des affaires, certains sont tentés sinon comment expliquer l’inexplicable.


                                                                  • oncle archibald 4 juillet 2016 20:22

                                                                    @Jean Keim : c’est bien ce que je dis, ils ont le pouvoir de rendre les centre ville attractifs et vivants mais ils ne le font pas préférant se compromettre avec la grande distribution qui peut être finance leurs campagnes électorales « et même pire » comme disait le grand Georges à propos de tout autre chose ....


                                                                  • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 14:29

                                                                    Dans ces grands projets, la responsabilité de tous les intervenants doit être clairement définie notamment vis à vis des objectifs, voilà qui calmerait les ardeurs bétonneuses.

                                                                    Reconnaître un délit d’écocide serait vraisemblablement une bonne chose.

                                                                    • Jean Keim Jean Keim 4 juillet 2016 19:32

                                                                      NDDL SERA UN ÉCOCIDE PARMI TANT D’AUTRES, et des inondations probablement feront leur apparition car une zone marécageuse est une formidable éponge et la France devrait connaître des précipitations de plus en plus abondantes, enfin c’est ce que je crois savoir.


                                                                      Et il y a l’ultime argument, le projet est trop avancé, il y a trop d’enjeux, on ne peut plus faire machine arrière, mais bon allez encore cette fois et ensuite on arrête ! Mais la logique du profit engendre une addiction et l’économie devient de plus en plus prédatrice.

                                                                      Je ne comprends pas les dirigeants, ils habitent la même planète que ceux qu’ils exploitent, ils ont des enfants, où iront-ils quand le monde deviendra inhabitable — patience c’est en cours, est-il possible qu’ils soient fous, et comment réagiront-ils quand réduit au désespoir, les miséreux prendront d’assaut leurs palais-forteresses pour leur passer la corde au cou ?

                                                                      • LOKERINO LOKERINO 4 juillet 2016 23:57

                                                                        Non la nature n’a pas perdu :

                                                                        La forêt couvre 30% du territoire national et représente une surface de 16,4 millions d’hectares environ. L’agriculture occupe la plus grande surface du territoire (57%) suivi de la forêt et des surfaces sans végétation (7% : bâtis, routes, roches et glaciers). La couverture forestière est en croissance, de 0,6% par an environ depuis trois décennies, et a doublé depuis 1830 où la surface forestière était estimée entre 8,9 et 9,5 millions d’hectares. Cette constante augmentation s’explique par l’abandon de l’élevage extensif dans de nombreuses régions, particulièrement en basse montagne, où les prairies laissent place aux forêts. La désindustrialisation pourrait elle aussi peser dans cette tendance. le niveau des forets en France est revenu au niveau du moyen age !!

                                                                        Non, la nature n’a pas perdu, les extensions de l’actuelle aéroport de Nantes ne se feront plus , le trafic va régresser , le sanctuaire de grand lieu sera enfin mieux préservé http://www.reserves-naturelles.org/lac-de-grand-lieu&nbsp ;


                                                                        • Jean Keim Jean Keim 5 juillet 2016 09:17

                                                                          @LOKERINO
                                                                          Merci pour l’info, forêts naturelles ou essences replantées pour une exploitation forestière ? Les deux probablement.


                                                                        • Jean Keim Jean Keim 5 juillet 2016 09:19

                                                                          Par contre je crois que les zones marécageuses, les tourbières, les lits libres des fleuves et des rivières sont en diminution.


                                                                        • LOKERINO LOKERINO 5 juillet 2016 22:44

                                                                          La France est un pays exceptionnellement boisé, en partie par boisement artificiel comme la foret des landes , en partie par abandon et friches .

                                                                           Concernant les zones humides , la situation est moins favorable avec une régression plus importante ( notamment par la progression de la foret !! ) que les expansions la aussi plus par abandon qu’autre chose mème si il y a une sensibilisation et prise de conscience réelle et suivit d’effets.
                                                                           http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/LPS144.pdf

                                                                          concernant le débat sur NDDL , et en dehors de l’utilité ou pas pour les populations et l’économie du transfert de l’activité de Nantes au nouvel aéroport( sauf Airbus et aéroclubs locaux ) , je ne m’explique pas pourquoi on ne considère pas l’exceptionnel site de Grand lieu et son bilan de préservation autrement plus éloquent que ce qui existe à notre Dame des Landes !! le

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Didier Barthès


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès