• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Notre dernière heure

Notre dernière heure

La vingt cinquième …

 

Le glas qui sonne annonce, me dit-on, notre dernière heure. Le temps est venu de ne plus plaisanter avec l’immuable chronologie, l’incontournable décompte de celui qui est courbe. Que certains aient pu imaginer une journée de vingt cinq heures dépasse l’entendement. Les Mésopotamiens auraient-ils cessé de compter sur leurs phalanges à moins que l’un deux se soit fait greffer un fragment de doigt surnuméraire.

On nous prédit la fin des temps, non pas celle que l’homme se concocte avec délectation, usant à plaisir des ressources de la Terre, non celle d’une période qui délimite l’été de l’hiver de manière purement administrative. L’heure au gré des saisons, le soleil en suspens dans le ciel, quelque part dans son périple lointain, pour se figer l’espace de soixante minutes, un défi que la nature célèbre juste avant la fête des morts.

Hasard ou nécessité, le changement d’heure précédait la ronde des citrouilles et de tous les monstres issus de nos phantasmes sur commande. On joue à se faire peur une fois que tombe la sentence des pendules : l’hiver est au rendez-vous ! Cette fois, il n'y a plus une minute à perdre, le temps se fige pour redevenir universel.

Quel sera le choix des maîtres du temps ? On peut être certain qu’il se fondera sur des impératifs économiques, la seule manière de penser de ceux qui nous gouvernent. Curieusement, ce sont avec les mêmes raisonnements que l’on court vers la catastrophe, sans que nul ne songe vraiment à leur remettre les pendules à l’heure à l’exception d’une jeune fille qui ne leur mâche pas ses mots.

L’heure est venue pourtant de tout changer et pas seulement cette heure de gagnée ou de perdue au gré de nos incontournables erreurs de cadran. Les rouages de l’époque sont grippés, c’est le moins que l’on puisse dire. L’humanité est en danger sans que fondamentalement rien ne bouge. Les aiguilles continuent d’aller de l’avant pour précipiter la population toute entière dans le chaos que le système capitalisme et le libéralisme sauvage ont patiemment constitué.

L’heure est endettée, la vie sur Terre plus encore. Celle de ces drôles de bipèdes qui ne savent d’ailleurs plus lire un cadran et ont besoin d’un téléphone pour leur indiquer le temps qu’il fait ou qu’il est, sans distinction aucune entre ces deux notions pourtant si différentes. La mort du temps est pour bientôt, celle des humains aura la courtoisie de la précéder. C’est du moins une satisfaction immense, les maîtres du monde se sont condamnés eux-mêmes à ne pas voir le bout de l’histoire.

Thermomètres et pendules s’affolent. La roue tourne, la planète également et dans sa folle ronde, elle va éjecter de son atmosphère ceux qui l’ont rendue invivable. Plus ne sera besoin d’horloge atomique et de précision à la seconde et encore moins de fuseaux horaires, le temps va tomber en quenouille.

La bobine va bientôt finir de se dévider. La vingt-cinquième heure donnera le mot de la fin. Après elle, il n’y aura plus à décompter ce qui reste, la vie de l’espèce humaine aura parachevé son œuvre magistrale, celle de l’extinction d’elle-même. Les rouages de ce mécanisme d’horlogerie sont redoutables, chaque mouvement nous conduit vers la chute. Les sirènes n’annonceront pas l’apocalypse, il y a bien longtemps que de vains prophètes vous ont mis en garde.

Pour votre confort, vous avez fermé les yeux, remonté plus encore la folle course vers l’abîme et le néant. Il est maintenant trop tard pour infléchir le cours de cette histoire qui s’achève. La dernière heure est pour bientôt. Très riches et très pauvres disposeront de la même peine capitale, sans distinction aucune de religion ni d’origine. Le temps fera très bien ce rien qui fera notre affaire pour toujours. Fermons le ban !

Chronofinalement vôtre

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • JL JL 28 octobre 10:03

    Bonjour C’est Nabum,

     

    Vous avez écrit là, si je ne m’abuse, le plus bel article que j’aie jamais lu sur ce sujet tant de fois galvaudé.

     

    ’’Quel sera le choix des maîtres du temps ? On peut être certain qu’il se fondera sur des impératifs économiques, la seule manière de penser de ceux qui nous gouvernent.’’

     

    Macron ne se dit-il pas lui-même « maître des horloges » ? 

     

    ’’ ces drôles de bipèdes qui ne savent d’ailleurs plus lire un cadran et ont besoin d’un téléphone pour leur indiquer le temps qu’il fait ou qu’il est’’

     

    Mais ça ne les empêche toujours pas de soutenir que ’’le temps tourne’’ ! Les mots sont confondants.

     

    ps. Il semble que l’on cessera ce cirque en 2021 ? VGE aura alors 95 ans : Puisse-t-il être encore là, pour assister à la mise à bas de cette ignominie !


    • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:10

      @JL

      Je vous remercie

      Réglons nos horloges sur la fin des temps


    • SamAgora95 SamAgora95 28 octobre 10:43

      L’homme est bien naïf de se croire au dessus de la nature et des lois qui gouvernent l’univers.

      Qui peut dire individuellement qu’il a à lui seul contribué à l’émergence d’internet ?, du système de satellite, etc... etc.. ? personne ! c’est bien la preuve qu’il existe une intelligence de groupe que même l’être humain ne contrôle pas, mais qui est un principe universel imposé par les lois de la nature.

      Nous ne détruisons pas la planète, au contraire, en réalité nous ne sommes que des cellules nerveuses de type neurone dont la planète s’est équipée pour se protéger des agressions extérieurs (chutes d’astéroïdes, éruption solaire, etc...), nous ne sommes qu’au début du développement de ce système nerveux, qui atteindra certainement les 100 milliards d’individus pour être pleinement opérationnel. (Oui la planète possède le ressources et la place nécessaire au maintien de 100 milliards d’humains, contrairement à ce que raconte la propagande réchauffiste et autres bobos écologistes).

      La planète sera alors vivante avec tous les sens nécessaires à sa survie ( l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher, la vue), avec des moyens de défense et d’action d’une grande agilité.




      • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:11

        @SamAgora95

        Heureux ceux qui pensent que l’avenir n’est pas bouché


      • kimonovert 28 octobre 11:29

        Il n’est nul besoin de conventions et de machines pour apprécier le temps qui passe ! Nabum vous faites votre dépression saisonnière qui est « une maladie « circadienne », c’est-à-dire qu’elle serait liée à un dysfonctionnement de notre horloge biologique interne ou plus précisément à une incapacité de celle-ci à se recadrer avec les changements de l’alternance jour/nuit à l’arrivée de l’automne. », renforcée par ce changement d’heure qui fait le noir plus tôt...Levez vous tôt, le monde vous appartiendra !


        • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:11

          @kimonovert

          Merci docteur


        • HELIOS HELIOS 28 octobre 13:55

          merci Nabum, ce texte me plait.

          Pas la peine de parler du reste nous sommes a 50/50... gardons donc le changement et dinons a 19h ou 20 heures selon la saison.


          • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:13

            @HELIOS

            Je viens à votre table et nous ferons ffifty fifty


          • Xenozoid Xenozoid 28 octobre 15:51

            fidele a l’almanach,t’es a l’heure nabum comme tout les ans,et rosemar aussi....zzzzzzzzzzzzz,tic tac tic tac tic tac...

            ps : mois aussi j’avais fait la même remarque en 2018


            • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:13

              @Xenozoid

              Lisez mieux


            • Xenozoid Xenozoid 30 octobre 16:50

              @C’est Nabum

              Lisez mieux


              tu vas mourir ?


            • Xenozoid Xenozoid 30 octobre 16:55

              @Xenozoid

              et j’aime bien donjons et dragons,j’ai des scénarios mais pas sur la loire


            • juluch juluch 28 octobre 19:55

              La terre continuera sans nous au pire des cas et se remettra de nos méfaits ..

              Tic-Tac....tic-Tac.....

              merci nabum !!


              • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:13

                @juluch

                Il faut le lui souhaiter


              • Old Dan Old Dan 29 octobre 01:27

                Beau texte... de circonstances planétaires !


                • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:13

                  @Old Dan

                  Merci


                • Jean Keim Jean Keim 29 octobre 07:48

                  À quelque chose malheur est bon, nous allons mal car nous sommes encore vivant.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 29 octobre 20:14

                    @Jean Keim

                    Forcément


                  • zzz999 30 octobre 10:54

                    Il est temps de se réconcilier avec Dieu, mais je sais que je vais m’attirer les foudres de ceux pour qui c’est un gros mot à cause des trahisons et exactions multiples des religions établies.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès