• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Quand en 2020 l’Education nationale véhicule des vieilles histoires (...)

Quand en 2020 l’Education nationale véhicule des vieilles histoires de loup

« … protéger les moutons du cruel animal qui rôde. » Cette portion de phrase tous[1] les enfants de CP de France l’ont entendu lors de l’évaluation qui a eu lieu fin septembre. Elle en dit long soit sur une ignorance crasse des concepteurs de l’évaluation, soit sur une volonté délibérer de ranger l’opinion du mauvais coté quant à la biodiversité.

Un cruel qui rôde !

A « cruel » dans le petit Robert on trouve : « Qui prend plaisir à faire, à voir souffrir ». Mot associé à : « barbare, dur, féroce, impitoyable, inhumain, méchant, sadique… » Pour rôder ce n’est pas beaucoup mieux : « Errer avec une intention suspecte ou hostile. » Voilà à quoi on associe le loup en France en 2020 ! On continue donc avec cette idée du grand méchant loup et à nier une réalité toute autre. Non les loups ne sont pas des prédateurs assoiffés de sang, ni des ennemis à abattre… il faut arrêter avec ça. On se croirait en plein dix-neuvième siècle. Depuis une science s’est développée, elle s’appelle l’écologie.

Le loup élément clé de l’équilibre

Oui la réalité est toute autre. Le loup quand il revient après une longue absence, soigne les écosystèmes. D’abord éradiqués du parc national de Yellowstone aux Etats-Unis, ils ont été réintroduits dans les années 90 pour faire face à une explosion, très dommageable pour le milieu, des populations d’herbivores. A la grande surprise des scientifiques, on a constaté un retour d’un grand nombre d’espèces, et pas seulement végétales, que la dent des cerfs et des wapitis avait éliminé. Arte diffuse un film remarquable sur le sujet. 

Où est la science ?

On peut lire sur le site du ministère « Les évaluations sont conçues par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) en collaboration étroite avec le Conseil scientifique de l'éducation nationale (Csen), l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (Igésr) et la direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco). L'implication du Csen permet de bénéficier des dernières avancées de la recherche en vue d'accroître l'efficacité de ces évaluations et ainsi de mieux répondre aux besoins des élèves. ». Voilà bien du monde, bien des sciences bien de la recherche… pour arriver à un tel résultat. Un conseil au passage à l’illustre administration : et si dans ce conseil scientifique nous y mettions un prof d’écologie… Cela éviterait des erreurs non ?

Anthropomorphisme

Prêter un caractère humain à un animal, c’est poursuivre dans l’erreur. Cela fait très longtemps maintenant que nous savons que nous devons regarder les animaux sauvages comme des réalités objectives et ne pas leur prêter des sentiments humains. Les loups ne sont pas « cruels », les lions ne se sont pas méchants, aucun animal n’est sournois... Il y a juste des humains qui en connaissent très peu sur leurs coéquipiers terrestres, les animaux et qui font le lit de tous les délits vis-à-vis d’eux.

Nous n’en sommes plus là

Aujourd’hui les vraies questions en ce qui concerne les animaux et nous, ce sont des auteurs comme Baptiste Morizot qui les pose. Il parle de « retrouver une confiance dans les dynamiques du vivant ». Il nous propose justement de voir autrement notre animalité humaine : « … l’animalité humaine n’a plus rien à voir avec la bestialité, la férocité, le grossier… »[2] Alain Damazio qui a rédigé la post face souligne que : « la crise écologique actuelle est d’abord une crise de nos relations au vivant … » C’est dommage de compromettre cette relation chez des enfants si jeunes, en plus quand on est une institution susceptible de les éduquer. Là on les conduit dans l’erreur c’est une évidence.

En fait c’est cohérent

Si l’on prend un peu de recul on se rend compte que ce nouveau marqueur nous révèle une nouvelle fois combien notre système éducatif est en retard pour tout ce qui concerne les sciences de la nature, tout ce qui concerne la pratique du dehors en classe, tout ce qui concerne l’éducation à l’environnement depuis cinquante ans et maintenant l’éducation à la transition. Non seulement l’Education nationale n’a pas fait son boulot dans ce domaine, mais elle empêche toutes les initiatives et … les plus courageuses et les plus courageux des enseignants … s’épuisent. Il faudra un jour nous fournir les explications à cet état de fait.

 

[1] Certains ayant la chance d’avoir des enseignant.e.s doté d’un certain sens critique y auraient toute fois échappé.

[2] Manières d’être vivant ed : Actes sud.


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 3 octobre 2020 11:27

    A chaque fois que l’on évoque la nuisance du loup je réponds ceci : 

     "Nous n’avions pour eux aucune haine. Ils faisaient métier de loups comme nous faisions métier d’hommes. Ils étaient créatures de Dieu. Comme nous. Ils étaient nés prédateurs. Comme l’homme. Mais ils étaient restés prédateurs, alors que l’homme était devenu destructeur." Paul Emile Victor 

    Et sans oublier Alfred de Vigny : La Mort du Loup.

    Et j’y ajoute mon propre argument : "que l’homme ait le même esprit de famille, la même fidélité, la même loyauté que le loup et l’humanité s’en portera mieux.

    Cela évite de longs développements.


    • cevennevive cevennevive 3 octobre 2020 11:44

      @Joseph DELUZAIN, bonjour,

      Magnifique commentaire !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 octobre 2020 11:36

      Sapristi !

      L’école ne serait donc pas neutre ?

      Même Wikipedia est au courant : .Appareil idéologique d’État — Wikipédia


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 octobre 2020 11:38

        @Séraphin Lampion

        lien


      • mmbbb 3 octobre 2020 12:06

        A l auteur Vous êtes un ecolo des villes , le loup, sa presence quoique vous en pensiez apporte des problemes Le gentil loup qui n est pas con est opportuniste comme beaucoup d ecologistes vivant de l impot ,il prefere s attaquer aux animaux domestiques , Ceux ci ont perdu leur instinct de survie et ils sont des proies faciles contrairement aux chamois et chevreuil dont l atavisme permet la fuite Un chamois se planque sur une paroi rocheuse et le loup se trouve con . Les cabris s amusent comme des fous sur une paroi ! Je fais de la montagne et j ai un avis modere . La montagne francaise n est desormais plus aussi sauvage , elle est fractionnee et doit etre partagée par les locaux, eleveurs et surtout les touristes avides de sport et de nature La montagne est saturee .Les infrastructures d accueil ont morcelle le territoire . Cet ete j ai fait le tour de l Oisans , puisque je ne pouvais pas alle  ailleurs cause COVID , Une femme fermière pourtant pas une extremiste , faisant de bons fromage de chevre , a eu 3 de ses  chevres bouffees par le loup Ceux ci descendent dans les villages Idem dans le Queyras .

        Ne me dites pas que c est de la regulation naturelle 

        Par ailleurs ces memes touristes ecolos des villes ne sont pas capables d avoir un comportement calme lors d une rencontre avec  un chien patou Celui fait son boulot ! Une femme a panique et elle s est fait taille un steack elle a porte plainte Le berger dut payer des indemnistes Il n est pas etonnant qu ils petent les plombs 

        Quant au gentil loup, ils attaquent en meute Dans le Mercantour , camera thermique , les loups s organisent et attaquent ils ne se contentent pas d un seul mouton mis en zigouillent plusieurs  Une scene filmee la nuit .

        Quant aux bergers ceux ci ont desormais le kangal , chien de berger turc imposant et n hesitant pas a s attaquer au loup Idem probleme avec les touristes .Le touriste porte plainte Le touriste veut une nature a la DIsney !

        Conclusion l ecolo des villes prônant un retour a la nature oublie combien celle ci fut hostile a l homme . Quant a la legende du loup, elle etait la pour eveiller la conscience de survie ; le loup ayant ete un animal redoute . Les attaques du loup ont ete gommees par les generations d ecolos des villes portes sur l angelisme 

        La problématique en France,pays exigu , territoire morcelle et flux de population importante pour les loisirs , agriculture de montagne peu rentable notamment l elevage ovin par rapport aux pays comme la Nouvelle Zélande , La cohabitation avec le loup amplifie ces problemes d autant que les bergers vivent  assez mal de leur metiers . 

        Certains avanceront que ces metiers subventionnes sont inutiles Commencons a dressez la liste subentions versees en France et surppimons le tout :

        L exemple du Yellowstone n est pas pertinent , il le serait si par exemple un parc national comme le Mercantour ,  soit completement sauvage Ce parc americian a une surface de 8 963 km carres soit un carre de pres de 90 km Impossible en France 

        Racontez pas n importe quoi 


        • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 3 octobre 2020 16:16

          @mmbbb
          Je ne vais pas tenter d’argumenter tant votre position est bien ancrée, et puis les batailles de commentaires m’ennuient et je les trouve stériles. Mais je vous propose d’avoir une vision inversée à votre anthropomorphisme. Mais avant cela sachez que je ne suis pas un écolo des villes ni un écolo des champs. Tout militantisme ou idéologie me fait ch..r. Et je ne suis pas un doux rêveur non plus.
          Bon, revenons au loup et optons pour cette vision inversée, faisons du zoomorphisme. Oubliez que vous êtes un humain, vous êtes un loup, vous chassez pour vous nourrir et nourrir votre famille depuis la nuit des temps ; la chasse est ardue et vous n’attrapez pas votre proie à tous les coups ; mais là, vous tombez sur des animaux à profusion, faciles à attraper, c’est en quelque sorte un libre service gratuit (ça, pour la vision humaine) ; que faites vous ? Vous continuez à chasser avec les incertitudes que cela comporte ou bien vous vous servez au buffet gratuit géant exposé à votre fringale ?
          Le problème de l’humain c’est qu’il a une vision unique : la sienne (c’est l’anthropomorphisme). Il ne se rend même pas compte qu’il fait partie d’un tout : la nature. 
          L’idiotie est de réintroduire des loups dans l’espace occupé par les hommes. Ce sont des territoires perdus pour les loups. Dommage mais c’est ainsi. Par contre laissons un peu d’espace libre pour eux.
          Bon je ne vais pas en faire tout une tartine, il y a tant à dire sur le sujet, mais sachez que je suis d’accord avec vous lorsque vous stigmatisez les écolos bobos citadins, ils n’y comprennent rien, c’est une posture qu’ils tiennent. Et ils font plus de torts aux causes qu’ils prétendent défendre.
          Ah ! un dernier point : je connais le Mercantour comme ma poche, j’y ai trainé ma carcasse bien souvent et j’ai dormi des nuits à la belle étoile ... avec des loups assez proches ... aucun ne m’a croqué 
           


        • mmbbb 3 octobre 2020 18:04

          @Joseph DELUZAIN Je suis le premier a deplorer la disparition des biotopes des animaux . Ces mêmes biotopes dégradés par le tourisme de masse , voir par exemple , ces tourismes arrivant sur les iles Galapagos et emmerdant les iguanes , D autres sous d autres latitudes font des selfies avec des animaux 
          Cet ete en dessus de Bourg d Oisans un panneau avertissait l interdiction de nourrir les marmottes , Ce panneau n existait pas il y a 4 ans .
          Quant au loup , il y a aussi un nouveau probleme , les troupeaux de moutons ont double en nombre sinon plus pour d evidente raison de rentabilte .
          Je vous retourne le même argument, projetez vous il y a a peine 150 ans ou 200 ans en France Pays de 20 millions d habitants , des biotopes intacts notamment en montagne , pas d infrastructure massive pas de cohorte de touriste , une agriculture vivrière notamment et encore en montagne ou les echanges avec le monde exterieur etaient rare , Une place pour les grands predateurs  . 

          Ce phenomene est d ailleurs general notamment en Afrique ou les territoires seront soumis au développement economique et a la pression demographique il en resultera un fractionneront et la destruction des biotopes Extensions des terres arables aussi Il y a deja une chute des populations animales sur ce continement le guepard en premier lieu En Asie le tigre disparaitra dans quelques annnées .

          Les ecolos citadins je les entends , ils sont souvent péremptoires et ont une approche peu mesuree de la vie rurale Ils ont d ailleurs pour certains un mepris non dissimulé . .
          Une loi a due etre promulguée afin de sauvegarder les bruits de la campagne 
          Un comble ! 

          Quoi qu il en soit la reproduction du loup etant assez rapide ,8 louveteaux maxi par meute , et les populations augmentant , le prefet ordonne l abattage d un quota d animaux afin que le nombre soit stable et que la coexistence dans les alpages se passe au mieux .

          Salutations 


        • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 3 octobre 2020 21:10

          @mmbbb
          Réponse rapide car je dois m’absenter.
          J’ai vu à l’instant votre commentaire et je veux que vous sachiez que je partage pas mal de vos points de vue. Mais il y a une chose sur laquelle j’achoppe : c’est la cruauté du loup. Le loup n’est pas cruel, en tout cas moins que l’homme. Cette vision de cruauté est propagée par l’homme, uniquement par l’homme. Un loup ne tue pas par cruauté, l’homme oui ! Un loup n’empiète pas sur le territoire d’autrui, l’homme oui ! et je pourrai développer à l’envi ses autres qualités.
          Je l’ai dit dans mon précèdent commentaire, le loup a perdu beaucoup de ses territoires par le développement humain et c’est sans doute le sens de l’évolution. Les loups disparaitront sans doute face à cette avancée humaine, mais c’est un faux procès que de le traiter de cruel et lui coller sur le dos tous les maux.
          Bon j’arrête là, ma copine klaxonne pour me bouger le cul. Si besoin je reviendrais demain matin. 


        • mmbbb 4 octobre 2020 09:29

          @Joseph DELUZAIN je ne prete aucunement un sentiment humain au comportement animal L éthologie se charge de nous demontrer que chaque espece a ses comportements propres façonnés par l evolution. Le comportement du loup vivant au sein de la meute est désormais connu comme tant d autres especes .

          C est ce qui se passe avec les chiens ou certains maitres ne se comportent pas comme un chef de meute , le chien peut devenir agressif malgre sa taille 
          Le chien doit etre reeduqué . Et cela malgre les centaines d années de domestication 

          Si vous avez un chat , le chat pensera toujours chat et sera toujours un petit fauve alors que l homme aura tendance a penser peluche . 

          Le loup ou la meute par nature attaqueront les moutons c est plus facile . et comme je l ai note certains bergers ont adopte le chien de berger turc le Kangal ; chien plus agressif que le patou . 
          Dans l Oisans massif tres escarpe , le tour de l Oisans presente un dénivelé positif de pres de 12 000 metres , il est evident qu il est plus facile de descendre que de monter d autant plus que la vegetation est tres dense .
          Les chasseurs qui pretendent perpétrer la tradition ont des fusils a lunette et des balles portant a 400 metres , c est de la chasse ! . J ai rencontre dans le Queyras un chasseur bourre mais sympa , il m a fait vise le chamois qui etait sur l autre flanc du chemin alpestre , On a bu un coup et apres quelques blagues le chamois a eu la vie sauve . Le chasseur emprunte au loup son comportement , il ne veut pas se forcer a crapahuter comme un legionnaire . C est le principe de moindre action, theorie scientifique connue et deja développée notamment par Maupertuis . J extrapole mais le comportement n echappe pas a cette regle .


        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 4 octobre 2020 09:35

          @mmbbb

          « Une femme s’est fait tailler un steak ». Quel langage sexiste et mensonger. On compte les attaques de patous par centaines sur des hommes comme des femmes et certains sentiers de randonnée sont fermés ou déconseillés à cause de la présence de patous. Les éleveurs reçoivent des aides pour les patous sous condition qu’ils les elevent ce qu’ils se gardent bien souvent de faire, d’où les accidents. Dans les Pyrénées, les attaques de patous sont très rares quand ceux-ci sont formés et travaillent avec un berger.


        • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 4 octobre 2020 11:31

          @mmbbb
          Vous allez me trouver pinailleur mais je sens que nous ne sommes pas loin de nous comprendre, il suffit juste d’approfondir certains points de détail.
          Quand vous dites « ... je ne prête aucunement un sentiment humain au comportement animal  » je vous crois, mais inconsciemment  même en restant sincère  vous restez un homme avec sa vision humaine. Ce que je vous proposais dans mon précédent commentaire c’est de vous placer en position d’égalité avec l’animal, penser comme lui. Je sais ... on peut me prendre pour un doux illuminé, mais mon histoire personnelle en ce domaine est étonnante (en toute immodestie).
          De toute façon il y a toujours des conséquences, quelle que soit l’option choisie :
          1  pour se protéger les bergers se dotent de chiens dressés (ils ont raison de se protéger) mais la conséquence est l’attaque de ces chiens sur des randonneurs 
          2 On veut éradiquer le loup parce qu’il est considéré comme nuisible à notre société moderne (c’est une évidence !) mais il y aura des conséquences écologiques, un déséquilibre de la nature.
          3  On veut protéger le loup et, pire, le réintroduire dans certaines régions (ce qui est la pire des erreurs) mais il y aura des conséquences car inadaptation à notre société actuelle et en devenir. Le loup n’a plus sa place en certains endroits de la planète.
          etc ... etc ... il y a toujours à une action donnée une réaction. Que ce soit bien ou mal. L’intelligence serait de trouver un point d’équilibre. 
          Tiens, l’excellent exemple que vous prenez du chat : « ...le chat pensera toujours chat et sera toujours un petit fauve alors que l homme aura tendance a penser peluche » est significatif de ce que j’expliquais plus avant : l’humain n’arrive pas à penser autrement qu’en humain.
          Je pourrais en parler des heures encore, et je m’aperçois que jamais je ne me suis autant étendu sur ce site. Mais à ma décharge c’est un sujet que je connais particulièrement bien compte tenu de mes aptitudes et de mes compétences concrètes en ce domaine contrairement à certains experts autoproclamés. 
          Tout comme vous je suis un arpenteur de montagne et donc observateur de la vie dans cet environnement.
          Bon dimanche. 
           


        • xana 4 octobre 2020 20:27

          @mmbbb
          Et vous, vous êtes sans doute un écolo des champs ?
          Avez-vous déjà VU de vos propres yeux un loup ailleurs que dans un zoo ?
          Alors, vous n’y connaissez rien. En tous cas, rien de plus que l’auteur. Vous vous gargarisez de mots mais votre expérience personnelle c’est RIEN, NADA !
          Vous « croyez savoir » que le loup mange les moutons. Un enfant qui lit les Contes de Perrault en sait EXACTEMENT AUTANT. Et vous la ramenez ?


        • xana 4 octobre 2020 20:35

          @Bernard Mitjavile
          Je ne sais pas si c’est exact, mais ca me paraît extrêmement vraisemblable.
          Il faut avouer aussi qu’en France des quantités de chiens potentiellement dangereux appartiennent à des crétins finis. Si les bombardiers nucléaires étaient en vente libre, je suis sûr qu’il y aurait des clients. Quand c’est la mode. Mais aussi parce que ça rapporte. Faut pas le dire, pour ne pas ruiner le commerce...


        • mmbbb 6 octobre 2020 10:03

          @Bernard Mitjavile La en l occurrence c etait une femme Reprenez les minutes des jugements des tribunaux , c est paru dans la presse , Je ne me souviens plus exactement

          Ils sont assez impressionnants lorsqu ils sont a 50 metres et que leurs pols du dos s hérissent .

          Une personne qui panique provoque l attaque du chien 

          Rigolo ! le bisounours de service 
          je me demande pourquoi dans les pyrénnées l ours est si mal acceptés 

          au hasard

          https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/09/25/une-randonneuse-attaquee-par-des-patous-en-vallee-d-ossau,2181882.php

          La randonneuse a finalement décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie de Laruns.

          un autre fait 

          https://www.ladepeche.fr/article/2011/07/18/1130342-deux-touristes-attaques-par-des-patous-dans-les-pyrenees-orientales.html

          sacre rigolo ! Sacre con 


        • mmbbb 6 octobre 2020 10:13

           J ai passe mon enfance a la campagne je connais tres bien la campagne Je connais fort bien ces paysans de l ancienne generation ayant vecu avant l industrialisation de l agriculture , Je connais les travaux des champs Je sais ce q est une bete d embouche , un velage etc Je pratique la montagne depuis de tres longues années Je connais tres bien les bergers et leur problematque Alors vos lecons de morale n vous pouvez vous pouvez les carrer dans le fion 


        • mmbbb 6 octobre 2020 10:32

          @Joseph DELUZAIN  Vous n avez pas des jugements a l emporte piece , vous ne toisez pas les autres et le dialogue est possible Salutations 


        • ZenZoe ZenZoe 3 octobre 2020 15:07

          Et le grand méchant loup du petit Chaperon rouge, où est-ce qu’on le met celui-là ? L’Education Nationale a-t-elle songé à la dimension symbolique du loup, présente dans de nombreux contes et censée avertir les petites filles ? Ou est-ce que c’est incompatible avec l’écologie de gauche ? Ou l’auteur est-il complètement ignorant de cet aspect-là ?


          • JP94 3 octobre 2020 17:22

            @ZenZoe
            effectivement, le texte évoque plus un conte qu’un récit stigmatisant le loup...d’autant que ce texte à des enfants pour lesquels le loup relève de l’imaginaire. Le loup n’apparaît même pas dans le texte : il est évoqué comme une menace invisible.


          • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 2020 21:40

            @ZenZoe. Les loups ne devraient pas se promener dans la forêt non accompagnés, et encore moins adresser la parole à des petits Chaperons rouges qu’ils ne connaissent pas. Sous peine de se retrouver avec plein de pierres dans le ventre.


          • Samson Samson 3 octobre 2020 22:50

            @JP94
            « effectivement, le texte évoque plus un conte qu’un récit stigmatisant le loup...d’autant que ce texte à des enfants pour lesquels le loup relève de l’imaginaire. »
            Ben, oui ! Si je n’ai rien de personnel contre le loup ni contre son retour dans nos contrées, je serais par contre fort ennuyé qu’après le sapin de Noël de Bordeaux, on nous supprime ou censure les contes de Perrault et les fables de La Fontaine au nom de la bien-pensance boboïsante.

            En fait, ce qui me dérange le plus dans ce texte, ce n’est pas le recours à l’archétype du cruel loup qui rode, mais qu’on ait rien mieux que des croquettes à donner pour nourrir le chien ! smiley smiley smiley


          • Samson Samson 3 octobre 2020 22:59

            @Samson
            Hi, hi, ...
            Et en bonus cadeau :
            Le loup et le chien (Jean de La Fontaine)
            J’adore ... smiley


          • Attila Attila 4 octobre 2020 10:13

            @Samson
            Promenons nous dans les bois
            Pendant que le loup n’y est pas
            Si le loup y était il nous mangerait
            Mais comme il y est pas
            Il nous mangera pas !
            https://www.youtube.com/watch?v=Os1iOTAC1PA

            .


          • Samson Samson 9 octobre 2020 12:05

            @Attila
            Hi, hi, ...
            Un des rares images qui m’est restée gravée de première maternelle est l’authentique panique ressentie à ce jeu quand « le loup y étant cette fois ! », l’institutrice nous a foncé dessus au milieu des hurlements ! smiley


          • sylvain sylvain 3 octobre 2020 17:10

            Cela fait très longtemps maintenant que nous savons que nous devons regarder les animaux sauvages comme des réalités objectives et ne pas leur prêter des sentiments humains. Les loups ne sont pas « cruels », les lions ne se sont pas méchants, aucun animal n’est sournois

            Il n’y a pas beaucoup plus de présupposés à penser que l’on comprend un animal qu’un autre être humain . Après avoir quasi autant fréquenté les animaux que les humains, j’ai parfois eu l’impression de bien mieux comprendre certains animaux que certains humains, et même de communiquer d’une manière plus satisfaisante .
            Est ce objectif ? aucune idée, mais ça l’est tout autant que de croire que je comprends les gens .
            D’autre part je suis persuadé que si les souris que mon chat me ramène tout les soirs pouvaient me parler, elles me demanderaient ce qui m’a pris de prendre un fils de pute sournois comme lui



            • sylvain sylvain 3 octobre 2020 17:25

              D’abord éradiqués du parc national de Yellowstone aux Etats-Unis, ils ont été réintroduits dans les années 90 pour faire face à une explosion, très dommageable pour le milieu, des populations d’herbivores


              c’est vrai, les arbres ne se renouvellaient plus, mais il y a une différence de taille entre yellowstone et la france : on a plus d’un millions de chasseurs . Or le loup et le chasseurs occupent quasi la même niche écologique, en tout cas pour ce qui des grands herbivores et des sangliers, et gèrent assez bien les populations .Bon c’est sur que les loups feraient surement moins de victimes humaines , mais ils n’ont pas de déséquilibre à compenser

              La présence tant discutée du loup n’a rien a voir avec des motivations écologiques . Environ 3 espèces disparaissent chaque jour, personne ne peut en citer une seule et il n’y a aucun budget pour les aider . Pourtant, contrairement au loup, beaucoup de ces espèces ont un role irremplaçable ( par l’homme) dans les écosystèmes, mais franchement tout le monde s’en fout, au mieux on se dit que ça craint sans pour autant que ça suffise à nous intéresser à ces pauvres bestioles .

              Si le loup est si défendu c’est qu’il est fantastique, il participe à beaucoup de nos histoires, il est central dans notre cosmogonie, il est sauvage, noble, pur, beau ... enfin il nous fait rêver quoi . Quelque part si le loup disparaissait c’est toute une partie de notre histoire, fantasmée ou non, qui disparaitrait . C’est une bonne raison, mais ça n’a rien a voir avec l’équilibre des écosystèmes


              • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 3 octobre 2020 19:56

                L’anthropomorphisme est un faux argument. Présent déjà chez l’enfant, il se dissipera. Le temps est amplement suffisant pour les explications ultérieures. L’étroitesse de vue est ici bien présentée par exemple dans le commentaire 3 oct. 15:07, merci à son auteur. Un imaginaire d’enfant ne doit pas être bisounoursé et la cruauté peut, pourquoi-pas, être symbolisé par le loup, en créant un lien, en même temps, entre générations, toujours symbolique. Loup qui, soit dit en passant peut aussi être ridiculisé, rendu comique dans d’autres histoires.

                Imaginaire qui simultanément et à l’inverse, est « cruélisé » par films gore, vidéos hyper chelous et relous de guerriers dans champs de ruine types syriens par exple.

                La sous-jacente boboïtude, probablement urbaine, de l’auteur transparait dans la façon de raisonner, l’écriture, et nous promet si elle devait advenir politiquement, une vague verte aussi néfaste que la remrditure. Je vous suggère de visiter Campagnol tv sur YouTube pour mieux cerner le problème réel.

                Quant à l’EN, ça n’est pas par un combat mineur et d’arrière garde qu’elle doit être attaquée  car elle le mérite, par nécessité salutaire : L’abcès que représente la boursouflure pathologique * remplis de cadres richement payés à brasser du vent sans d’ailleurs jamais être sur le terrain, à complexifier inutilement l’évidence, à pondre directives, décrets, programmes à outrance et autres textes abscons...

                ...doit être crevé.


                • TSS 3 octobre 2020 20:50

                  L’ecole est une entreprise de cretinisation surtout en Histoire où

                  celle enseignée ,réécrite par l’etat, n’a rien à voir avec la réelle... !!


                  • ETTORE ETTORE 3 octobre 2020 22:30

                    Si on s’arrête à ça !!!

                    Imaginez que notre Monarc 0.0 vient de rendre l’école OBLIGATOlRE  !

                    Soit : 50 000 élèves à caser !

                    Où ? Comment ? Avec quels moyens ? Avec quels profs ?.....

                    Une vision peut être ?

                    Mais bon, avec un Monarc 0.0 qui comptait reconstruire Notre Dame en cinq ans....

                    Rien d’impossible avec le dressage du....... mammouth !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 4 octobre 2020 07:27

                      Il était une fois Marlyse de la Grange, qui présentait des apologies des animaux, dans la boîte à images. Elle nous répétait que les coyotes, ils sont gentils, ils ne sont pas méchants.

                      Elle avait juste omis de visionner le film suivant : une meute de coyotes encerclait et harcelait une ourse et son ourson, jusqu’à ce qu’un des coyotes saisisse l’ourson et s’enfuie avec.

                      Choquée, Marlyse de la Grange perdit un instant le souffle puis reprit : « Ils devaient avoir très faim alors ! Car les coyotes sont gentils, ils ne sont pas méchants ! »...

                      Elle ne s’est pas demandé ce qu’en pensait l’ourse.


                      • JC_Lavau JC_Lavau 4 octobre 2020 07:28

                        Mais bon, elle avait de jolies jambes...


                      • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 4 octobre 2020 11:34

                        @JC_Lavau
                        Rââââhhh ...ses jambes !!


                      • xana 4 octobre 2020 20:04

                        @JC_Lavau
                        Le problème avec les Français, c’est qu’ils croient tout savoir après une émission à la télé.
                        Les Russes ont un peu hésité à vous fournir les épisodes de « Macha et l’Ours ». Ils craignaient que les Français prendraient cela trop au sérieux.


                      • mmbbb 6 octobre 2020 10:22

                        @xana

                        v c est cela prenez les francais pour des cons ! simple rappel , la Russie 8 habitans au km carre , en France 117 habitants au km carre . Le territoire francais est infiniment plus domestique que le territoire russe Une comparaison qui s impose devant l idiotie de votre propos . Avant de jugez les autres il faudrait apprendre a reflechir !


                      • mmbbb 6 octobre 2020 11:00

                        @JC_Lavau Les promeneurs du dimanche auront peu de chance de rencontrer le grand mechant loup dans les bois , mais plutot le gentil sanglier Si par hasard ce promeneur rencontre une laie avec ses marcassins , il pourra lui faire un signe de la main ! Le sanglier n est pas un fauve , la laie est tres tres gentille surtout elle est une mere indigne , elle ne defendra pas ses petits . 
                         
                        Le loup est gentil , le chien patou est gentil l ecolo est gentil , c est comme avec les temoins de Jehovah , le loup ne mangera pas l agneau mais il broutera l herbe a cote de lui .

                        Gentil monde ! 

                        je me souviens ce fait divers

                        https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-francais-tue-par-un-ours-au-canada-19-08-2019-8136024.php

                        l ours est aussi gentil mais pas lorsqu il s enerve 

                        D’après la revue Nature, l’accroissement du tourisme et de la population humaine augmente statistiquement les occasions de rencontres avec des ours.

                        Lapallisse n aurait pas dit mieux ,Ils sont tres forts les journalistes de Nature 

                      • zygzornifle zygzornifle 4 octobre 2020 09:24

                        Le loup élément clé de l’équilibre  et le loukoum clé du déséquilibre ...


                        • xana 4 octobre 2020 19:30

                          Vous me faites rire. Franchement.

                          Comme à chaque fois qu’il est question de loups, d’ours et d’autres animaux « féroces ».

                          Il y a en France combien ? Six, douze, peut-être vingt loups. Allons, soyons fous : Disons une centaine. Et tout le monde tremble, ou en tout cas joue la comédie. les « pauvres » éleveurs se prétendent ruinés. Les bobos des villes n’osent plus aller dans les bois. De toutes façons, ils ont peur du Sida, du Couillonavirus, de leur ombre sans doute.

                          Eh, pauvres Français morts de trouille. Ici où je vis (la Transylvanie roumaine. à 2500 km de Paris, pas le bout du monde, quoi) il y ad’immenses troupeaux de moutons. C’est nous, les Roumains, qui fournissons la Turquie, parce que chez nous on préfère le porc alors que les Turcs, comme la plupart des musulmans, préfèrent le mouton.

                          Mais la Transylvanie, c’est aussi une immense forêt, où vivent si mes souvenirs sont bons, près de 60.000 loups ! Pas six ni douze, mais soixante mille ! Et si ca ne suffisait pas, nous avons aussi une population d’ours bruns d’au moins 8.000 (huit MILLE !).

                          Et tenez vous bien. Ici les bergers ne se plaignent pas. Ils vivent plutôt bien, par rapport aux paysans. Et quand ils perdent de temps en temps un mouton, ils n’accusent ni loups ni ours, parce qu’ils savent qui est (dans la grande majorité des cas) le responsable : Les chiens ! Chiens du troupeau voisin, qui ne dédaignent pas d’attaquer Vos moutons. Vos propres chiens, qui attaquent le troupeau du voisin quand ils en ont l’occasion. Alors bien sûr, je n’irai pas jusqu’à dire que jamais les loups ni l’ours ne mangent du mouton, mais ce ne sont que des cas isolés. Les loups sont trop malins, et ils ont autre chose à se mettre sous la dent (sans risque de battue). Les ours sont trop méfiants, et préfèrent s’ils ont le choix un bon chevreuil.

                          Seulement, en France, vous avez les chasseurs. Peut-être trop de chasseurs pour que l’ours puisse manger du chevreuil. Pareil pour les loups. Et vous avez l’Etat, qui rembourse les brebis tuées par le loup , mais pas celles tuées par les chiens. Or, je défie le meilleur des vétérinaires de distinguer une morsure de loup d’une morsure de chien sur une brebis. Pour que l’éleveur touche l’assurance, le véto (s’il a eu du temps à perdre pour aller voir le cadavre dans la montagne) écrira systématiquement « morsure de loup » ou « morsure de canidé » et hop ! une victime de plus pour les loups. Comme un médecin d’EHPAD qui indique « covid19 » sur un certificat de décès...

                          J’ajouterai que je vais souvent dans les bois. Des ours, j’en ai vu. Rarement. Des loups, jamais. On voit parfois des traces dans la glaise.

                          Alors, les histoires que se racontent les petits Français morts de trouille, franchement ça me fait rire. Et j’ai un peu honte d’être né... Français.


                          • Iris Iris 4 octobre 2020 19:36

                            @xana

                            « Et j’ai un peu honte d’être né... Français. »

                            J’ai pas peur des loups mais des chiens. C’est la honte ?


                          • Xenozoid Xenozoid 4 octobre 2020 19:37

                            @xana

                             ...écrira systématiquement « morsure de loup » ou « morsure de canidé » et hop ! une victime de plus pour les loups ...

                            remplace loup par covid19

                            pour mémoire sur des chemin de chartreuse il y a des cadavre de moutons avec un ecriteau qui dit que celui ci a été tué par des chiens qui était en promenade avec leur maitre


                          • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») Cyrus 4 octobre 2020 19:39

                            @xana

                            excellent texte , mais tu as oublier dans la liste ce que l’ on apelle pudiquement en economie la « démarque inconnue » ...

                            -le berger qui triche et se fait 10 brebis au black =c’ est le loup
                            -le chasseur qui ramene sa proie ( un chevreuil a laine ) = c’ est le loup
                            -les mouton qui se jette d’ une falaise faute d’ instalatation d’ un filet = c’ est l’ ours qui les as poussé 
                            -les brebis morte de de faim a cause de l’ elevage intensif= c’ est l’ ours qui partage avec le loup autour d’ un feu de camp
                            -la brebis qui avale le tampax d’ une randoneuse = c’ est le loup 
                            -le braconnier qui as faim = c’ est l’ ours ( d’ ailleur le feu de camp est encore chaud )
                            l’ eleveur qui se venge de la predation des chien de berger ( patou) et se fait dix brebis pour manger = c’ est l’ ours sovietique ...

                            et j’ en oublie , vive la « demarque inconue » comptable 


                          • xana 4 octobre 2020 19:47

                            @Iris
                            Oui. L’animal de très loin le plus dangereux ce n’est pas le loup ni le chien. Même pas l’ours.
                            C’est un imbécile qui se balade avec un fusil.
                            Or des chasseurs qui ne soient pas des imbéciles, ca doit exister.
                            Mais je n’en ai encore jamais rencontré.


                          • xana 4 octobre 2020 20:00

                            @Cyrus
                            Oui, tu en oublies certainement. mais tu as parfaitement raison.

                            Ce qui me fait rire encore une fois. Tous les Français savent qu’il faut se méfier des Roumains, qui sont, c’est bien connu, des filous. D’ailleurs comment les distinguer des Tziganes
                            Pourtant en Roumanie cette « démarque inconnue » n’est pas pratiquée. Pourquoi ? Parce que les propriétaires du troupeau ont été bergers, eux aussi, et il ne faut pas leur en faire accroire. Parce qu’il n’y a pas de fonctionnaires spécialisés dans le remboursement des pauvres brebis « égorgées par les loups », qui ont bien besoin, les pauvres, de garder leur emploi. Bref, en France, il existe toute une organisation qui vit grâce aux « méfaits » du loup (voire de l’ours). En Roumanie, cette organisation n’existe pas, alors personne n’accuse les bêtes sauvages.

                            De plus, chez nous quand une pauvre idiote se fait défigurer pour avoir voulu « caresser » un ours (si mignon !), c’est toujours une touriste occidentale !


                          • Iris Iris 4 octobre 2020 20:12

                            @xana
                            L’ours, on dit quand même qu’il vaut mieux pas le croiser lorsqu’il a très faim.  smiley 


                          • xana 4 octobre 2020 20:48

                            @Iris
                            Même s’il n’a pas faim.
                            L’ours est un animal plutôt tranquille mais d’une puissance extraordinaire, et personne ne peut se vanter de savoir ce qui lui passe par la tête. Il évite les hommes autant qu’il peut, mais s’il est surpris sa réaction reste imprévisible.
                            Les loups ne se font jamais surprendre. Comme ils connaissent très bien les risques, ils évitent l’homme à tout prix.


                          • Iris Iris 4 octobre 2020 21:08

                            @xana

                            Et c’est vrai qu’il faut pas les regarder et s’éloigner tout en criant comme si on était dingue ?

                            Quand j’étais enfant et gringalet c’est ce que je faisais avec les kairas, et ça devait fonctionner car je me suis jamais fait péter le bocal. Mais bon je veux pas manquer de respect aux ours et aux loups.  smiley


                          • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 10:29

                            @Cyrus
                            « démarque inconnue » ... bravo pour la concision !!!
                            Je m’énerve parfois à ferrailler avec des opposants aux loups en argumentant longuement ... et vous, d’une seule remarque, vous assénez une vérité première.
                            Je vais m’en resservir la prochaine fois qu’un hypocrite éleveur me branchera sur le sujet.


                          • mmbbb 6 octobre 2020 11:32

                            @xana avant de donner des lecons , il faudrait poser les bases du probleme Je connais tres bien la montagne Celle ci en France n est plus guerre sauvage , elle est aussi partagee par le tourisme La montagne est saturee désormais Les bergers et les paysans ont souvent des problemes avec certains touristes ayant des comportements peu adaptes , Le chien en l occurrence qui peu provoquer des degats s il n est pas tenu en laisse . Le meme tourisme qui peut laisser sa merde aussi .. Le berger en France n est pas propietaire de son troupeau , c est un salarie le plus souvent Pour des raisons evidentes de rentabite economique ( je l ai deja dit ) le nombre de moutons par troupeau n a cesse de croire Il a double voir triple depuis 40 ans . Dans le Queyras se sont des chapelets de moutons qui vus de loin donnent cette image et ils s egayent sur les flancs de montagne . Premierement cessez de racontez n importe , ne toisez pas les autres et fermez la ; 

                            En Roumaine c est encore une agriculture vivrière quoique le modele change rapidement Cela fait belle lurette que le cheval n est plus utililise en France Les votres finissent dans nos lassagnes a notre insu ! 

                            Le chevreuil est en surnombre en France Des battues sont organisées et elles sont dûment reglementees . Dans le Mercantour et la vallee de la Vesubie , forets denses et terrains abruptes , les chevreuils abondent 
                            Animal par nature tres farouche , j en ai vu ! 

                            Le sanglier pullulent , un vrai fleau 

                            Quant a l attaque du loup et les éventuelles indemnisation , il y a des analyses genetiques apres prise d empreinte C est le bea ba de l identification ! 

                            Le genotype du loup est different du chien domestique !

                            Fermez la ! Fermez la ! Vous racontez n importe quoi !! 


                          • xana 4 octobre 2020 21:03

                            J’ai l’impression d’avoir un peu « saboté » ce forum.

                            Il y avait des « psychanalystes » pour expliquer tout sur n’importe quoi et les insultes commençaient à fleurir.

                            Le seul problème étant que, pour parler du loup, il aurait fallu quelqu’un qui ait lu un peu mieux que le conte de la chèvre et ses trois chevreaux. Or en France ou en Belgique, on n’a plus guère de gens capables de distinguer un loup d’un saint-Bernard.

                            J’ai la chance de vivre dans un pays où il est possible d’apprendre des choses intéressantes sur le loup ou l’ours, parce qu’ici il y en a beaucoup. Malheureusement ce n’est visiblement pas CELA qui vous intéresse. Alors tous les psy en robe de chambre se sont senti vexés qu’on puisse en savoir plus qu’eux, et ne veulent plus se ridiculiser.

                            Désolé d’avoir interrompu vos ébats si intéressants...


                            • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 10:22

                              @xana
                              Non vous n’avez pas saboté ce forum. Vous avez dit ce qu’il fallait dire. Je me sens moins seul  Il est difficile de parler d’une chose que l’on connait (pas trop mal en ce qui me concerne) avec des individus formatés, n’ayant jamais vécu l’expérience du réel, s’appuyant sur des « on-dits » ou bien sur de doctes paroles de soi-disant experts n’ayant jamais vu la queue d’un loup ou d’un ours.
                              Rare d’approcher les loups, ils se méfient des hommes (à juste raison), moi j’ai eu ce bonheur de les croiser plusieurs fois en divers lieux et j’en suis tombé amoureux (ce qui explique mon avatar).
                              P.S. : je connais un peu le pays où vous êtes pour y aller 2 à 3 fois par an, malheureusement je n’ai jamais le temps de le visiter en profondeur. 


                            • xana 5 octobre 2020 10:55

                              @Joseph DELUZAIN
                              Bonjour Joseph.
                              C’est vrai qu’il faut parfois rétablir la réalité, mais c’est plutôt épuisant.
                              Le niveau de crétinerie de nos compatriotes est abyssal, et la seule chose qui les intéresse sur un forum est de s’y montrer « spirituel » en faisant des jeux de mots ou en insultant d’autres ignorants.
                              On est en plein dans une situation d’« idiocratie », par référence à un film de fiction (d’ailleurs pas très malin) qui se passe dans un monde devenu progressivement abruti. On rencontre encore quelque fois des gens intelligents, mais ils se cachent ! Merci de vos commentaires.


                            • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 11:30

                              @xana
                              Epuisant oui d’essayer d’éveiller les esprits. J’essaie toujours et je me plante quasi à chaque fois ... mais je réessaye encore et encore. Bien sûr je le fais sur des sujets que je connais sinon je ferme ma gueule.
                              Avis partagé sur le niveau de crétinerie et d’infantilisation de mes contemporains. Mais mon avis est sans doute subjectif car je suis un sauvage.  


                            • Plum’ 4 octobre 2020 21:45

                              Le 17 juillet 1694, le curé de Fondettes enterrait « la tête d’un enfant de 7 ans », Françoise Marrioné et, à propos de ce décès, il notait : « Les dits loups ont dévoré beaucoup d’autres enfants dans cette paroisse et dans celle de Saint-Cyr depuis quinze jours ».

                              Quand on fait de la généalogie, on croise de tels récits, on trouve un ancêtre ou un cousin attaqué par des loups.

                              Les loups ont-ils muté pour devenir plus gentils que les chiens ?... Ou est-ce parce que nos ancêtres ne connaissaient pas le mot écologie ?

                              Heureusement, on dispose de téléphones portables, on sait guérir la rage et les parents ne laissent plus leurs marmots se balader dans les bois...


                              • xana 5 octobre 2020 10:48

                                @Plum’
                                Les loups n’ont pas « muté », mais ils ont appris. C’est une chose que les hommes ont du mal à avaler, les animaux ne sont pas inintelligents, mais ils ont un autre genre d’intelligence que la nôtre. Bon, ce n’est pas le sujet ici. Et je sais qu’il est presque impossible de convaincre un homme qu’il n’est pas la créature merveilleuse (fils de Dieu, s’il vous plaît) pour laquelle il se prend.
                                "Heureusement, on dispose de téléphones portables, on sait guérir la rage et les parents ne laissent plus leurs marmots se balader dans les bois...« Heureusement ? Pour qui ? pour les fournisseurs d’ipad et pour Big Pharma ? Quant à vos enfants, rester devant la télé ou un écran les transforme en crétins... C’est ça »heureusement" ?


                              • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 11:22

                                @Plum’
                                Le loup est l’animal le plus « fantasmé » (en mal) des humains excepté chez les indiens d’Amérique du Nord.
                                Relisez le commentaire de Xana, il est simple à comprendre même pour quelqu’un d’obtus. Je ne vais donc pas ré-argumenter ici. 


                              • Plum’ 5 octobre 2020 12:52

                                @Joseph DELUZAIN
                                Nos ancêtres étaient donc des ahuris et des obtus qui fantasmaient...


                              • jymb 5 octobre 2020 13:12

                                @Plum’

                                Bravo 
                                Effectivement ils ont tout fait pour écarter un danger patent, patiemment, pendant des générations, sans être payé pour cela ( sauf peut être brièvement avec des primes ) on se demande bien pourquoi
                                Ah oui, c’est vrai, le loup 2.0 a muté et réclame désormais son tofu arrosé de lait de soja 
                                Et le français de base n’a qu’a aller acheter de la viande dans une barquette en plastique ( ou plutôt grignoter une carotte crue) , quelle idée de chasser comme les centaines de générations qui l’ont précédé ! 


                              • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 13:13

                                @Plum’
                                Oui ! Sur ce sujet là oui !!!
                                Dois-je vous rappeler les croyances de ces derniers siècles ?
                                Relisez les fabulistes. (ceci dit sans acrimonie)


                              • Plum’ 5 octobre 2020 14:54

                                @Joseph DELUZAIN
                                Refuser les réalités historiques, c’est être négationniste.


                              • xana 5 octobre 2020 15:28

                                @jymb
                                Effectivement il y a un problème, mais sans doute êtes-vous trop obtus pour le voir.

                                le loup n’a pas muté, mais les hommes occupent presque la totalité des terres émergées. Et les hommes veulent TOUT, absolument tout. Donc, les espèces sauvages sont vouées à l’extinction.

                                Si l’humanité était (un tout petit peu) plus intelligente, elle comprendrait que l’intérêt des hommes comme celui des autres espèces serait d’être capables de se limiter. Mais non ! tant pis pour les autres, tant pis même pour nous, entassons-nous comme des cafards dans ce qui fut autrefois une planète merveilleuse. Evidemment on disparaîtra, après quelques générations de survie sordide au milieu de nos ordures.

                                Mais on s’en fout, parce qu’on ne veut pas réfléchir, et puis merde, sommes-nous ou non les maîtres du Monde ? Les Fils de Dieu ?


                              • Plum’ 5 octobre 2020 17:47

                                @xana
                                Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. J’ai seulement rappelé que le loup a longtemps été un danger pour l’homme et que cela est trop oublié et même parfois nié, on le voit ici.

                                Je précise que je suis contre l’extermination des loups et aussi contre leur totale liberté et leur retour dans tous les départements. Il y a un équilibre à trouver.


                              • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 18:37

                                @Plum’
                                Wahou !!! négationniste !!!! comme vous y allez dites donc ... Et de quelles réalités historiques faites vous allusion ?
                                Vous êtes dans la parfaite posture de l’humain dont nous parlions au début de ce forum : LUI et LUI SEUL. 
                                Mais je ne vais pas m’évertuer à vous argumenter une nouvelle fois, je sens bien que vous êtes calé sur vos positions.
                                Sans rancune, au moins j’aurais essayé. 


                              • Plum’ 5 octobre 2020 18:44

                                @Joseph DELUZAIN
                                « Et de quelles réalités historiques faites vous allusion ? »
                                Bis repetita : "Le 17 juillet 1694, le curé de Fondettes enterrait « la tête d’un enfant de 7 ans », Françoise Marrioné et, à propos de ce décès, il notait : « Les dits loups ont dévoré beaucoup d’autres enfants dans cette paroisse et dans celle de Saint-Cyr depuis quinze jours »".


                              • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 19:34

                                @Plum’
                                Désolé Plum, je vous assure que je ne fais pas d’ironie à votre encontre, mais qualifier de « réalités historiques » cette histoire relevée dans les chroniques d’une église ne prouve ni l’exactitude des faits ni le nombre d’attaques. Attention, je ne dis pas que ce n’est pas possible une attaque de loups, mais c’est extrêmement rare et il y a toujours une raison au dysfonctionnement animal, quel que soit l’animal. Mais il ne faut pas en faire une généralité.  


                              • Plum’ 5 octobre 2020 19:43

                                @Joseph DELUZAIN
                                Ce n’était pas rare, sans pour autant être une généralité (il y a un entre deux) je pourrais vous indiquer d’autres exemples, mais je pense que ça ne servirait à rien. Oui, je vous considère comme un négationniste et vous desservez votre cause.


                              • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 5 octobre 2020 20:04

                                @Plum’
                                Hé bien vous avez des jugements de valeurs sur autrui à l’emporte-pièce vous !!
                                Négationniste moi !?! ... Très drôle pour qui me connait.
                                Bonne soirée.


                              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 octobre 2020 18:48

                                L’auteur de cet article, est je suppose pour la réintroduction du loup en France. Mais est-il pour la réintroduction des morpions dans son pantalon ?

                                Po p’tites bêtes !

                                L’Est Républicain du jeudi 23 juin 2011 nous annonce qu’un loup attaque de nouveau dans le Haut-Doubs. A chaque apparition, il a tué ou blessé une dizaine d’ovins. Dans la nuit de lundi à mardi, un éleveur de Chapelle d’Huin compte 13 agneaux blessés, un tué et un disparu.

                                Un autre loup circule aussi dans les Vosges (La Bresse). Courant Avril en 15 jours il a fait six attaques nocturnes entraînant 26 victimes dans le petit village de Ventron.

                                 

                                Dieu n’a-t-il pas parlé du loup qui disperse les brebis et qu’il fallait lui résister ?

                                Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. (Mt 7 :15)

                                Partez ; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. (Luc 10 :3)

                                Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse. (Jn 10 :12)

                                Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau... (Ac 20 :29-31)

                                 Je mettrai la paix dans le pays, et personne ne troublera votre sommeil ; je ferai disparaître du pays les bêtes féroces, et l’épée ne passera point par votre pays. (Lev 26 :6)

                                 J’enverrai contre vous les animaux des champs, qui vous priveront de vos enfants, qui détruiront votre bétail, et qui vous réduiront à un petit nombre ; et vos chemins seront déserts. (Lev 26 :22)

                                J’enverrai contre vous la famine et les bêtes féroces, qui te priveront d’enfants ; la peste et le sang passeront au milieu de toi ; je ferai venir l’épée sur toi. C’est moi, l’Éternel, qui parle. (Ez 5 :17)

                                Si je faisais parcourir le pays par des bêtes féroces qui le dépeupleraient, s’il devenait un désert où personne ne passerait à cause de ces bêtes, (Ez 14 :15)

                                Oui, ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Quoique j’envoie contre Jérusalem mes quatre châtiments terribles, l’épée, la famine, les bêtes féroces et la peste, pour en exterminer les hommes et les bêtes, (Ez 14 :21)

                                 Quand il ouvrit le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième être vivant qui disait : Viens. Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. (Apo 6 :7-8)

                                 

                                Dieu ne veut pas des loups près des hommes, patous ou pas :

                                « Je mettrai la paix dans le pays, et personne ne troublera votre sommeil ; je ferai disparaître du pays LES BETES FEROCES, et l’épée ne passera point par votre pays. » (Lev 26 :6)

                                 

                                Pendant la guerre de 14, les hommes arrivaient à cohabiter avec les poux, mais plus après la guerre. J’espère que vous en élevez plein chez vous. Po p’tites bêtes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité