• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Rémi Fraisse, mort pour rien ?

Rémi Fraisse, mort pour rien ?

Un barrage voulu par un président de Conseil Général obstiné, démarré avant même que soit publié l’expertise indépendante… pratique habituelle qui a fait florès à de nombreuses occasions (« super »phénix, Lyon Turin, NDDL…) afin de bloquer toute forme de contestation

Colère populaire justifiée, et en terme de dialogue, des gendarmes armés jusqu’aux dents, avec comme résultat un mort chez les contestataires.

Il s’appelait Rémi Fraisse.

Bravo la France socialiste !

Face à l’entêtement de quelques élus, droits dans leurs bottes, qui voulaient se convaincre de la nécessité d’un Barrage à Sivens, dans le Tarn, malgré les approximations financières et techniques du projet, la contestation, depuis l’automne 2013 n’avait cessé de monter.

Du coté des élus, Thierry Carcenac, président du conseil général, et socialiste, défend le projet sans le moindre état d’âme… lien

Nombreux, à l’instar de José Bové, sont ceux qui lui reprochent son obstination. lien

Comme le disent aujourd’hui les opposants : « Carcenac, du sang sur ton barrage ». lien

Face à ce barrage contesté, et contestable, un collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet avait été crée en 2011, dénonçant un projet inadapté, au cout environnemental très élevé, au profit de pratiques agricoles dans l’impasse (lien) négligeant la technique du BRF qui permet de cultiver sans arroser. lien

Un rapport d’expert avait été commandé, mais avant même les résultats, les engins s’étaient mis au travail, les forêts dévastées, exaspérant une juste colère chez les contestataires, lesquels décidaient d’un grand rassemblement le 25 octobre 2014.

Ils seront plus de 5000 rassemblés ce jour là pour une journée qui se voulait festive et joyeuse. lien

Détail navrant, d’après les organisateurs, le préfet s’était engagé à ce qu’aucun gendarme ne soit présent sur la zone durant le weekend, ce qui avait fait écrire par les opposants « ce rassemblement sera sans risque de violence, ni répression ». lien

On connait la suite.

Le lundi 27 octobre 2014, ce rapport parvenait enfin, confirmant les dires des opposants : lien

« L’estimation des besoins a été établie sur des données anciennes et forfaitaires »… « La mission conclut à une surestimation des besoins de substitution de l’ordre de 35%  »… « Le contenu de l’étude d’impact est considéré comme très moyen »… 

Les 2 experts, Nicolas Forray et Pierre Rathouis, tous 2 ingénieurs généraux des eaux, des ponts et des forêts, ont relevé en détail les incohérences du projet.

Les promoteurs du projet avaient affirmé que le barrage bénéficierait à 81 exploitations… les opposants le limitant à 19… et les experts ont retenu finalement le chiffre de 30, demandant en conséquence de revoir l’importance de l’ouvrage.

Au sujet de l’étude d’impact, qu’ils jugent « très moyenne », ils affirment que «  le choix d’un barrage en travers de la vallée a été privilégié sans réelle analyse des solutions alternatives possible  ».

Ils ont ajouté que les mesures compensatoires étaient largement insuffisantes.

Il faut savoir que les 13 hectares menacés par l’ouvrage abritent 94 espèces animales protégées. lien

Mais ce rapport pourtant très critique conclut malgré tout qu’il faut poursuivre les travaux, quitte à affecter le barrage à d’autres usages et selon une autre gestion. lien

« Etonnant non », aurait dit Pierre Desproges !

Revenons aux évènements.

Il aura fallu la mort d’un manifestant de 21 ans, Rémi Fraisse, un étudiant toulousain en écologie, pour que l’état décide enfin de suspendre les travaux, mais n’est-ce pas un peu tard ?

La victime était un bénévole botaniste à Nature Midi-Pyrénées. lien

Pour l’instant les causes de sa mort ne sont pas établies, mais des témoignages se multiplient : selon un manifestant, «  entre 2 et 3 heures du matin, il y a eu des tirs tendus de grenades lacrymogènes et une personne à terre, manifestement touchée par une grenade, aurait été ramassée par les gardes mobiles, qui l’ont porté près de la route  ».

S’agissait-il de Rémi Fraisse  ?

Une opposante affirme qu’il a été frappé au sol par des gendarmes. lien

Selon Médiapart, et Reporterre, les gendarmes ont retiré le corps du jeune homme, touché, selon un témoin, par une grenade. lien

Reporterre laisse planer un doute sur l’origine de sa mort, soit une grenade, soit un flash-ball, et l’autopsie en cours devrait apporter toute la lumière. lien

Ajoutons qu’au-delà de cette mort, les affrontements ont fait une dizaine de blessés chez les manifestants, donc 5 évacués à l’hôpital, et un blessé au visage par un tir de flash-ball…

On apprend aussi que le SAMU, appelé par les organisateur à refusé de venir sur place.

Sur ce lien, le premier récit.

Et pourtant la gendarmerie pleine d’assurance assure que « ses militaires ne sauraient être mis en cause sur la seule base de témoignages, parfois anonymes » (lien) alors que sur le site « reporterre  », les témoins ont bel et bien un nom, et que leurs témoignages ne laissent que peu de doutes. lien

Le 27 octobre, le procureur d’Albi, Claude Derens, à déclaré : « la plaie importante située en haut du dos de Rémi Fraisse a été causée, selon toute vraisemblance par une explosion »…

Il a donc été attaqué dans le dos, pourrait-on logiquement en déduire, et ce qui déshonnore encore plus la gendarmerie mobile.

Il a ajouté : « des analyses doivent à présent établir si une grenade lancée depuis la zone où les gendarmes étaient retranchés a pu être à l’origine de cette explosion ». lien

En tout état de cause, si le Préfet avait tenu ses engagements de ne pas déplacer de gendarmes mobiles sur la zone, Rémi Fraisse serait toujours vivant, et si les pouvoirs publics avaient attendu les résultats de l’expertise avant de lancer les travaux, on n’en serait pas arrivé à ces extrémités tragiques.

Quoi qu’il en soit, le père de la victime assure que « son fils n’était pas un garçon violent, ni un garçon qui faisait partie des irréductibles sur ce genre de manifestation ». lien

Vital Michalon, un jeune physicien, tout comme Rémi Fraisse n’était pas un garçon violent.

Il avait 31 ans lorsqu’il est mort le 31 juillet 1977, lors de la manifestation contre « Superphénix », suite au tir tendu d’une grenade offensive qu’il a reçu en pleine poitrine, et il aura fallu cette mort pour que le pouvoir, à l’époque, se décide enfin d’en finir avec ce projet dangereux. lien

Aujourd’hui une situation identique aurait pu survenir au sujet du projet Lyon Turin.

Alors que la Cour des Comptes vient une fois de plus de dénoncer ce projet, estimant que les données sont faussées : exagération du nombre de voyageurs qui l’emprunteraient, sous estimation du prix du chantier, sous exploitation du fret ferroviaire sur le réseau existant, le tout amenant une évident non rentabilité du projet…un projet de 30 milliards tout de même. lien

Là aussi, bien avant que l’enquête d’utilité publique soit lancée, les travaux avaient commencé, mais ils étaient présentés comme des « études » (financées par la Région) argumentant qu’il s’agissait du percement de galeries de reconnaissance…

Le 3 décembre 2013, avec l’accord de la préfecture, les opposants organisèrent une journée d’information de la population lyonnaise, manifestement peu au courant des conséquences d’un tel projet. lien

Malgré l’autorisation tacite des autorités, dès que les opposants furent sur la place proposée, la place Brotteaux, et acceptée par ceux-ci…les forces de l’ordre, planquées dans des rues adjacentes, mirent en place un lourd dispositif de grilles en béton, piégeant ainsi les manifestants, et les privant d’avoir le moindre lien avec les populations qu’ils entendaient informer.

Etrange démocratie.

Il a fallu beaucoup de sang froid à ceux-ci pour qu’il n’y ait pas de dérapage, car manifestement les forces de l’ordre avaient envie d’en découdre, à l’abri derrières leurs carapaces, multipliant les provocations, sans obtenir l’effet escompté.

Là aussi, il y aurait pu y avoir un mort.

Quel est donc ce pouvoir qui, que ce soit à Notre Dame des Landes, au Testé, à Malville, à Lyon, ou ailleurs, répond aux propositions de dialogue et de débat, par la force des armes, reniant en même temps la parole donnée ?

Comme dit mon vieil ami africain, tout comme Paul Valery : « la politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde ».

L’image illustrant l’article vient de « croah.fr »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Au train ou vont les choses…

Un ministre qui déraille

Le caillou dans la chaussure

L’autisme au pouvoir

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Le blog des opposants au Lyon Turin est sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (97 votes)




Réagissez à l'article

334 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 28 octobre 2014 08:14

    Bonjour, Olivier.

    Les gens comme Carcenac n’ont décidément pas compris que le temps de l’agriculture productiviste destructrice des écosystèmes originaux a vécu. Il en est resté à une complaisance coupable à l’égard de lobbies dépassés mais encore très puissants. Tout cela était jusque là pathétique. Malheureusement, cet entêtement est désormais criminel, un jeune manifestant ayant payé de sa vie les ordres donnés aux policiers.

    Que le pouvoir en place ne s’y trompe pas. Il suffira sans doute d’un autre drame de ce genre pour mettre le feu aux poudres et faire de la France un lieu de révolution contre ces « élites » aveugles et sourdes aux légitimes attentes du peuple !


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 08:18

      bonjour Fergus

      tu as raison, 
      et puis ce carcenac on le retrouve partout...
      pour le lyon turin, il s’appelle jack queyranne, ou louis besson
      pour NDDL il s’appelait Ayrault...
      heureusement, ils ne sont pas indestructible, moralement parlant, bien sur...
      merci de ton commentaire

    • philippe913 28 octobre 2014 08:24

      vous préconisez une agriculture non productiviste ?

      Concernant les faits, je vous trouve bien péremptoire alors que pour l’instant on ne sait aps grand chose.

      Concernant les manifestants, avez vous vu le petit reportage d’un journaliste de C+ qui était sur place ? Selon ce qui en ressort, les forces de l’ordre étaient bien éloignées des lieux de rassemblement, il fallait plus de 10 mn à pied pour y aller, et tout a commencé à dégénérer quand une cinquantaine d’individus, cagoulés, armés et manifestements étrangers au rassemblement, et désavoués par les vrais militants pacifistes, sont aller chercher des noises aux gendarmes.

      Les affrontements violents se sont produits à quelle heure déjà ? en plein milieu de la nuit ? 2-3 heures du matin ? des modérés pacifistes debout à cette heure pour aller taper sur des gendarmes ? J’ai un peu de mal avec ça. Tout comme j’ai un peu de mal avec les dégradations commises en ville. Cette mort est, comme toutes les morts, une mort de trop, mais il est urgent d’attendre avant de blâmer qui que ce soit si violemment, indépendamment de l’utilité ou non de ce barrage.


    • Fergus Fergus 28 octobre 2014 08:52

      Bonjour, Philippe.

      Vous avez raison, les circonstances du drame ne sont pas encore clairement établis. Je maintiens néanmoins que le contexte était porteur de danger, eu égard à l’entêtement des autorités et au manque de discernement de la police dans la répression.

      Pour ce qui est l’agriculture, je n’ai pas d’a priori contre toute l’agriculture productiviste. Sauf lorsqu’elle est destructrice d’un environnement de qualité ou vectrice de pollutions chimiques.


    • Trelawney Trelawney 28 octobre 2014 09:51

      Concernant les faits, je vous trouve bien péremptoire alors que pour l’instant on ne sait aps grand chose.

      On en sait suffisamment pour se faire une opinion

      1 une personne est morte avec une blessure dans le dos

      2 le corps a été découvert la nuit vers 2 3 H du matin et on ne sait pas trop quand il est mort

      3 Il y avait beaucoup de manifestants dormant sur le site. On voit beaucoup de tente

      4 la personne en question n’était pas un marginal et faisait partie d’un mouvement écologiste. Elle n’était pas fichée comme activiste

      5 l’autopsie de signale aucune trace de bruleur ce qui tente à prouver que c’est n’est pas un engin explosif (pétard fumigène ou cocktail Molotov)

      6 une plainte a été déposée par le père de la victime. Comme son avocat a reçu le rapport d’autopsie on peut se satisfaire qu’une enquête judiciaire  fera la lumière sur ces événements.

       

       

      Concernant les manifestants, avez-vous vu le petit reportage d’un journaliste de C+ qui était sur place ? Selon ce qui en ressort, les forces de l’ordre étaient bien éloignées des lieux de rassemblement, il fallait plus de 10 mn à pied pour y aller, et tout a commencé à dégénérer quand une cinquantaine d’individus, cagoulés, armés et manifestement étrangers au rassemblement, et désavoués par les vrais militants pacifistes, sont allé chercher des noises aux gendarmes.

      Dans toutes ses manifestations il y a ce genre d’individus qu’on appeler de mon temps « les autonomes ». A mon époque ils étaient proches de bader, AD et des BR. Ce n’était qu’une bande de débiles qui croyaient au bien fait de la violence. La police savait les utiliser car ça leur donner une légitimité à leurs interventions violentes. Le but était de décourager les manifestants pacifistes. Il est évident que le préfet a sorti la cavalerie en étant au courant de la venue de ces individus. Son but était de mettre un terme à ses manifestations et à continuer les travaux  sur ce chantier. Le lendemain de la mort de ce manifestants on apprend que le projet coutera très cher (5 euro le m3 d’eau), est complétement inutile, détruit un environnement protégé. Je pense quand même que les grands coupables dans cette histoire sont Thierry Carcenac, président du conseil général, et le préfet.


    • Trelawney Trelawney 28 octobre 2014 10:18

      vous préconisez une agriculture non productiviste ?

      L’agriculture productivistes ne fait vivre que 3 catégories professionnelles : les fournisseur d’engrai, les fournisseur de semences (parfois OGM) et les fabricant de matériels agricoles.

      Comment en France pouvons nous préconiser une agriculture productiviste alors que le tiers des terres agricoles est en jachère ?

      Dans l’herault il y a des hectares de terre irriguées par le petit Rhone qui ne demande que des bras pour y installer des serres et y faire planter des légumes et des fruits. Et que dire de l’ouest et du Languedoc ?

      Franchement, ce n’est pas avec des projets comme ce barrage que l’on va améliorer l’agriculture en France. Ce barrage était conçu pour la production de mais. Hors dans cette région les agriculteurs se sont adaptés au réchauffement et ne cultivent plus de mais trop gourmant en eau.


    • philippe913 28 octobre 2014 10:41

      paarce que vous êtes en dehors des réalités. Personne ne veut faire agriculteur, personne ne veut payer sa nourriture plus cher.
      Supprimez le côté productiviste de l’agriculture, vous allez donc, si vous n’augmentez pas la main d’oeuvre dans de très fortes proportions, drastiquement diminuer la productivité, ce qui aura comme effet, dans un cas comme dans l’autre, d’augmenter les prix de manière importante.


    • philippe913 28 octobre 2014 10:47

      @Trelawney
      vous dites qu’on en sait suffisamment ?
      1- RAS
      2- vous dites vous même qu’on est dans le flou et qu’on ne sait pas...
      3- ?? ça apporte quoi de savoir que bcp de gens dormaient sur le site ? qui, par ailleurs, est très grand, j’imagine donc que ceux qui dormaient étaient assez éloignés des lieux de l’affrontement.
      4- il n’était pas fiché, certes, et après ? Vous pensez qu’ils le sont tous ?
      5- le top du top : "l’autopsie de signale aucune trace de bruleur ce qui tente à prouver que c’est n’est pas un engin explosif (pétard fumigène ou cocktail Molotov)" euh, on dit partout qu’il est mort à cause d’une explosion dans le dos...
      6- une plainte a été déposée. ce qui veut dire quoi ? rien du tout.

      C’’est bien ce que je disais, on ne sais pas grand chose. Et si c’est pour apporter ce genre de précision qui ne précise rien, ou pire, désinforme, vous feriez mieux de ne rien écrire.


    • Trelawney Trelawney 28 octobre 2014 12:12

       euh, on dit partout qu’il est mort à cause d’une explosion dans le dos...

      Rapport d’autopsie lu par le procureur : aucune trace de brulure sur le corps de la victime

      L’avocat des parents de la victime pense à un tir d’arme tendu, flash ball ou grenade tirée à tir tendu. Il faudra donc. attendre les expertises sur les vêtements de la victimes pour en savoir plus. Donc pas de trace de brulure sur les vêtements et pas de traces de brulure sur le corps. Ce que ne dit pas Libération. Mais ces journaux ne disent ce qu’on leur dit de dire.


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:11

      trewlaney

      tout d’abord, je n’ai, dans l’article, fait que proposer des témoignages, des données formelles, vérifiables.
      le premier rapport du médecin légiste fait état d’une explosion violente ayant causé la mort.
      pas de débris de métal, ni de verre, excluant donc le cocktail que vous suggérez
      il s’agit donc d’une grenade, et je doute que les contestataires en étaient armés.
      laissons la justice faire son travail, mais en tout état de cause, il y a quelques certitudes :
      le conseil général, et son président, auraient du ouvrir le dialogue, avant d’ouvrir le chantier
      ils auraient du attendre le résultat de l’expertise demandée par le ministère de l’environnement, avant de lancer le chantier
      le prefet aurait du respecter sa parole de ne pas envoyer de gendarmes.
      voila la réalité.
      si tout ça avait été fait, Rémi serait toujours vivant.

       

    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:17

      philippe

      les agriculteurs n’ont plus de choix.
      soit continuer à se couvrir de dettes en achetant des engins de plus en plus chers, en produisant des légumes, des fruits, de moins en moins sains
      en saupoudrant leurs hectares de pesticides, d’engrais chimiques, prenant le risque d’un cancer (ils mettent rarement une protection lorsqu’ils saupoudrent les terres de pesticides)
      mais on pourrait aller plus loin.
      ils ne respectent meme pas les cours qu’ils ont du suivre, en école d’agriculture, évoquant que le labourage ne devrait pas dépasser les 17 cm de profondeur.
      si l’un d’eux lit ces lignes, ça devrait le faire sourire.
      ils en sont à plus de 30 cm, retournant la terre, enfouissant la partie fertile, et tuant toute vie.
      pourquoi ne sont-ils pas plus curieux ?
      pourquoi ne pas s’intéresser à la permaculture, au BRF ?
      il y a tant de questions qu’ils devraient se poser.


       

    • oncle archibald 28 octobre 2014 15:17

      Olivier : « le conseil général, et son président, auraient du ouvrir le dialogue, avant d’ouvrir le chantier, ils auraient du attendre le résultat de l’expertise demandée par le ministère de l’environnement, avant de lancer le chantier »


      Non non et non ! Vous nappez toute les phases d’études et toutes les demandes d’autorisations administratives diverses et variées par lesquelles a du passer le chantier en cours, y compris sans aucun doute l’enquête par un expert désigné par le Tribunal Administratif pour valider « la déclaration d’utilité publique ».

      C’est bien assez compliqué comme ça, et un ancien de l’architecture devrait le savoir, pour qu’une fois au bout des démarches interminables et super inquisitoriales on puisse commencer son chantier. Le problème que vous soulevez n’est pas là : le barrage était-il on non « d’utilité publique ». C’est à ce niveau qu’il convenait de contester d’accepter ce qui avait été décidé, pas au moment ou les travaux sont commencés après validation du projet.

      Autre exemple : voulez vous faire raser le pont entre l’ile de Ré et La Rochelle ? Dieu sait qu’il y en a eu des contestataires de tout poil, ce qui ne les empêchaient pas d’avoir tort !

    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 16:36

      cher oncle

      je sais fort bien tout ça, mais vous savez aussi comment se passent les « enquêtes d’utilité publiques », avec des commissaires enquêteurs souvent pris dans des conflits d’intérêts, et des débats bouclés d’avance... il s’agit seulement dans ces cas de se donner bonne conscience, de donner une apparence démocratique à un débat qui est tout sauf ça..
      et je sais de quoi je parle...
      nous avons subis ça à maintes reprises... manipulation, intox, ce sont généralement des opérations de communication... et c"’est pour ça que le ministère de l’environnement a demandé une contre expertise...
      donc le barrage étant sur-dimensionné, en se basant sur des données obsolètes, sans alternatives étudiées comme le prévoit la loi...
      il fallait au moins attendre le résultat de l’expertise mandatée par le ministère de l’environnement avant de lancer le chantier.
      si ça avait été le cas, on n’en serait pas là aujourd’hui.

    • oncle archibald 28 octobre 2014 17:45

      Olivier : « ll fallait au moins attendre le résultat de l’expertise mandatée par le ministère de l’environnement avant de lancer le chantier. »


      Cette expertise n’a été demandée qu’en Septembre 2014 !!! Au moment ou les travaux sont lancés et pour essayer de désamorcer une deuxième bombe façon « Notre Dame des Landes ». 

      La réalité est cruelle. Vous avez lu l’historique des actions en justice menées par les opposants au projet et le sort qui leur a été réservé ?? Ils ont à chaque fois perdu devant les tribunaux compétents qu’ils avaient eux-même saisis. Madame Royal n’en a rien à cirer de ce modeste barrage, ce qui la gène ce sont les rassemblements politiques de grande ampleur qui s’organisent autour de ce problème local. C’est une grande partie de poker menteur avec comme enjeu une dissolution de l’assemblée nationale quand François normal n’aura plus de majorité du tout.

      Qui manipule qui dans cette affaire ? Et finalement à qui « profite » si j’ose employer ce mot dans ces circonstances, la mort de cet infortuné jeune homme ? Bien évidemment aux ayatollahs verts qui veulent contre tout le reste de la société nous imposer leurs points de vue. Ras le bol des « dictateurs verts ».

    • Trelawney Trelawney 28 octobre 2014 17:54

      tout d’abord, je n’ai, dans l’article, fait que proposer des témoignages, des données formelles, vérifiables.

      Et c’est pour cela que j’aime lire vos articles monsieur Cabanel. Avant de faire l’autopsie sur le mort on inspecte les vêtement qui en matière de blessure sont très parlant. On n’a trouvé aucune trace de brulure.

      J’ai entendu ce matin à la radio que la mort aurait été causé par l’explosion d’une bouteille dans le sac à dos de la victime. Vous pensez bien que le procureur aurait annoncé la découverte d’un sac à dos explosé. Il y a eu beaucoup d’information et de contre information sur cette affaire.

      Ce dont je suis certain (mais vous ne pouviez pas le savoir au moment où vous écriviez cet article) :

      Pas de trace de brulure sur le corps et les vêtement

      D’importantes plaies très profonde dans le dos de la victime. Plaies qui ont la mort quasi instantanée

      Des traces de TNT sur les vêtements de la victime. Il y a du TNT dans les grenades assourdissantes et tous les TNT (semtex et autres) on une trace chimique. Il sera facile dans les prochains jours de trouver l’origine de ce TNT. Un autonome avec du TNT sur lui est fortement improbable à moins qu’il est envi de se suicider avec ce produit totalement instable.

      Je ne blâmerai pas les forces de l’ordre, car je suis certain que si un policier a fait cela (ce n’est pas encore prouvé) il ne l’a pas fait exprès. Ca n’est pas simple de maintenir l’ordre avec des autonomes.

      le prefet aurait du respecter sa parole de ne pas envoyer de gendarmes

      Qu’importe l’origine du tir, la responsabilité est de ce coté là


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 18:07

      Trelawney

      je suis assez d’accord avec vous, 
      en tout cas pour la fin, puisque à l’évidence, si le préfet avait tenu parole, on n’en serait pas arrivé à ce drame.
      aux dernières nouvelles (que je viens d’entendre), la mort a bien été provoqué par une grenade offensive, et d’après le juge ferait porter la responsabilité aux gendarmes...et donc doublement au préfet...
      mais je pense aussi que l’acharnement du président du conseil général du Tarn est à dénoncer.
      quand aux réactions des verts, je la trouve logique et mesurée.
      mais maintenant qui va être déclaré coupable ? le gendarme ? celui qui a donné l’ordre, et pourquoi pas aussi le ministère de l’intérieur...
      car dans le fond, c’est au plus haut sommet de la hiérarchie qu’il faudrait faire porter la responsabilité de ce drame.

    • Alain 28 octobre 2014 18:52

      « personne ne veut payer sa nourriture plus cher. »

      Personne ne veut payer plus cher sa bouffe dis-tu, mais tout le monde rêve et s’achète des écrans plats et des téléphones portables dont le taux de renouvellement est de 6 mois dans les jeunes générations. Société débile et bien loin des réalités !!
      Il va bien falloir un jour revenir sur Terre.


    • Garance 29 octobre 2014 05:17

      Cabanel


      « Le préfet aurait du respecter sa parole de ne pas envoyer de gendarmes.
      voila la réalité » 

      Que je sache un préfet est le représentant du gouvernement sur un département ; il est aux ordres de ce même gouvernement

      Il ne vous est pas venu à l’idée qu’entre le moment ou il a promis de ne pas envoyer les gendarmes sur le site pour cette manif et le moment ou a eut lieu cette manif des ordres lui venant de haut lui aient été donnés ?

      Un indice : a-t-il été démis pour initiative personnelle ?



    • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 08:31

      Paix à son âme .




      • Hermes Hermes 28 octobre 2014 10:39

        Merci capitaine pour cette pensée apaisante. 


      • prong cyrus 28 octobre 2014 14:27

        le vote positif as déjà été tenter sur agoravoxtv , de même que la suppression de la « tendance oui/non » en tête d’ article , le plusage est un vote d’ adhésion , le moins-age un vote contre . Donc en fait le seul mauvais score c’ est zero , le com que personne ne lit car insipide ou percu comme tel voila la vrai punition , l’ autre système me semble plus clanique et ne regrouper que les« pour » sans véritable dialogue sur agoratv , mais c’ est juste un avis perso ... le moins-age est utile , il marque des tendance et des oppositions.


      • JL JL 28 octobre 2014 18:32

        S’énerver sur les moinssages, c’est aussi plus con que de moinsser mais en plus, ça prouve qu’on souhaite en vain d’être plussé !

        Z’avez qu’à chercher un forum où les gens pensent comme vous.


      • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 19:10

        Reste qu’ il faut être un moins que rien pour moinsser un 


        «  Paix à son âme  » 

        les connards se reconnaîtront .

      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 19:48

        J’en ai rien à cirer d’être « plussé », d’ailleurs je me fais tailler des shorts la plupart du temps mais tant que j’ai le droit de m’exprimer, ça me va. J’assume mes opinions et c’est intéressant de voir si on arrive à convaincre ou non.
         
        Mais le « moinssage » du Cap’, c’est surtout du délit de sale gueule parce qu’il n’y a rien qui soit criticable au point de descendre à -12. Donc oui, c’est stupide et navrant que les gens ne puissent être capables de faire la part des choses entre l’opinion et la personne. Ça montre le clanisme ambiant. Rocla a des prises de positions qui ne sont pas vraiment assimilées à la tendance contestataire présentée ici. Donc même s’il honore le défunt par sympathie, on lui colle un moins qui veut dire « Dégage, on est entre nous, on veut pas de ta sympathie, collabo ! ».
         
        Bref, du grand OdiumVox.fr.


      • Jean 28 octobre 2014 19:53

        voilà un - pour le principe


      • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 20:53

        Salut Constant , 


        merci pour cette démonstration .

        Agoravox n’ a rien à voir avec la vraie vie .

        En dehors du fait que ma réaction était sincère envers ce jeune homme 
        je voulais en même temps mesurer l’ honnêteté intellectuelle des contradicteurs
        divers et variés . 


        D ’ un côté j’ ai été dans le camp sur un autre fil tirant à vue sur 
        un capitaine d’ industrie insulté le jour de sa mort , en défendant 
        le point de vue qu’ il est indécent de se commettre ainsi .

        En même temps un autre mort  dans un autre contexte , mon 
        post «   Paix à son âme   » était un de ceux que j’ aurais attendu 
        de la part des gauchistes exaltés .

        De par ce post à l’ égard de ce jeune j’ ai voulu montrer qu’ il
        n’ y a pas de différence entre un humain et un autre .

        Je m’ aperçois que ces gens réagissent non pas avec le coeur 
        mais avec le peu de moyens à leur disposition .

        Merci  Constant et Citric .

        Le monde continue , et ma personne ici n’ a aucune importance .

        Bonne soirée à vous .



      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 22:13

        C’est toujours ceux qui dénoncent « la haine » qui la pratiquent le mieux.
         
        Ça n’est pas près de s’arranger : tout dans notre société nous pousse au jugement et à la haine de l’autre. Il suffit d’allumer la télé. Après il y a des haines autorisées et d’autres non.
         
        La haine contre les riches, c’est bien.
        La haine contre les noirs, c’est mal.
        La haine contre les flics, c’est bien.
        La haine contre les homos, c’est mal.
        (...)
         
        En fait, toute haine est détestable mais ça peu de gens le comprennent. Alors on se contente de haïr ce qu’il est politiquement correct de détester et plus personne ne débat. Mais en quoi est-ce pire d’haïr un noir que d’haïr un flic ? Les gens qui écrivent sur ce fil devraient se poser la question. Derrière une couleur ou un profession, il y a une personne. Pourquoi le voit-on dans un cas et pas dans l’autre. Quand je lis des propos qui parlent des flics qui agissent « en meute », je pense à « juif = escroc » ou « arabe = voleur ». C’est pareil, c’est du pur préjugé et je suis déçu de mes compatriotes qui s’indignent dans un sens mais jamais dans l’autre. On vaut quand même mieux que ça.
         
        Bref, c’était la pensée désabusée du soir. Bonne nuit Messieurs.


      • rocla+ rocla+ 29 octobre 2014 08:51

        J’ te dis pas la haine si le mec est riche , noir , flic et homo ..... smiley


      • eric 28 octobre 2014 09:01

        Une fois de plus l’aterécolobiopostnéoaftermarxisteantifa a tué !


        Ces gens sont vraiment dangereux. Pas 50 personnes, et les 5000 manifestants pacifiques ne parviennent pas à contrôler les débordements !? Ce n’est pourtant pas très compliqué. A la manif pour tous, de paisibles pères de famille savaient très bien s’interposer pacifiquement entre force de l’ordre et provocateurs violents. Vous me direz, après la dispersion des manifestations, il est arrivé que ceux-ci se livrent à des écarts. Certes, mais là, les pacifiques sont présent à demeure.
        Il semble bien qu’ils n’aient rien fait. Complicité ? On est en droit de se le demander. Dans une interview, un « Zadien » assume le fait que « si nous ne sommes pas violent, personne ne parle de nous ». C’est la rançon d’un civilisation de la com. Ces jeunes gens sont prêts à tout pour « passer à la télé ».

        Evidemment, le gouvernement pourrait en vitesse faire décider par le Conseil d’Etat que ces manifs présentent un risque de trouble à l’ordre public et les interdire. Mais là ou un Dieudonné n’en est pas à un passage média prêt, ces excités renonceront il à un possible passage au 20 heure ?
        Sans doute pas, et au contraire.

        Après Clément Meric, c’est maintenant Remi Fraisse qui meurt pour rien à la faveur d’un épisode d’agression de ces gens, contre les passants, contre les forces de l’ordre, aujourd’hui contre les commerçant, les arisants, et sans doute parce qu’on est en plein anniversaire, contre les monuments aux morts…. ! 
        Ce sont vraiment des fous ! Aller casser la vitrine d’un boulanger ou tager un monument au mort pour sauver une zone humide ?

        Il existe une solution moderne. Ces gens sont un peu désespérés que personne ne les écoute. Quand même ils daignent participer à des élections démocratique, au lieu de lancer des cocktails molotov sur des fonctionnaires, leurs résultats se perdent dans l’épaisseur des traits des divisions partisanes.
        Nous avons des médias publics. Au lieu de pub, vers le 20 heure, celles qui permettent d’aller se payer une ardoise ou se préparer un apéro. on leur laisserai des petites tranches d’expression.

        Oui, je sais, cela aurait un côté très antidémocratique. Pourquoi offrir du temps commun à des excités super marginaux ? Moi je pense que dans des buts thérapeutiques, on peut faire des exceptions à la représentativité démocratique. Et si cela peut sauver des vies. Quelques un s’écoutant parler en direct, les autres tout excités les regardant s’écouter. Si cela peut aussi sauver nos boulangeries et nos abris-bus, tous le monde sera gagnant.




        • gaijin gaijin 28 octobre 2014 09:33

          « Une fois de plus l’aterécolobiopostnéoaftermarxisteantifa a tué ! »
          ah bon ?
          moi je croyais que c’était les archers du roy ......

          j’avais hier une conversation très intéressante a propos des mécanismes mis en place par les pervers narcissiques qui rendent leurs victimes responsables des violences qu’elles subissent ......
          c’est l’argument de toute brute , de tout régime totalitaire , de tout mari violent : je te fous sur la gueule mais c’est toi qui est responsable ......
          le bourreau n’est jamais responsable c’est la victime qui est responsable de l’avoir provoqué , d’être plus faible , d’exister .....d’avoir ouvert sa gueule ....


        • eric 28 octobre 2014 09:49

          Mais enfin,ouvrez les yeux ! Des millions de français manifestent leur réprobation dans la rue, au sein du plus vaste « mouvement civil civique citoyen pacifique durable et divers dans la multiculturalité », et pas une victime. 


          Que trois anti fa ou 50 Zadistes s’agitent, et il y a des victimes. 

          Or, les forces de l’ordre impliquées sont les mêmes. 

          Cela situe clairement l’origine et la responsabilité de la violence et des victimes.

        • Trelawney Trelawney 28 octobre 2014 10:05

          Des millions de français manifestent leur réprobation dans la rue, au sein du plus vaste « mouvement civil civique citoyen pacifique durable et divers dans la multiculturalité », et pas une victime.

          Lors de cette manifestation avez vous vu les CRS armés et équipés prêt à intervenir ? Non. Ils étaient pourtant là, mais dans leurs camions prêt à intervenir aux cas où. Sur ce barrage les CRS était armés équipés et prêt à intervenir. Ils ont soigneusement séparé les manifestants sur la droite et les « autonomes » sur la gauche pour ensuite s’attaquer à eux et aussi raser le camps des écolos.

          Il était simple de gazer les autonomes depuis un helico (qui était sur pace) et surtout il était simple de laisser les CRS dans leurs camions prêt à intervenir au cas où. Ce n’était pas vraiment ce que voulaient les pouvoirs en place.

          Entre une manifestation de grande ampleur sur un débat d’idée « etes vous ou contre une idée de la famille » et une manifestation importante sur « etes vous pour ou contre un barrage totalement inutile » il y a une marge que les pouvoirs publics (qui ne se trompent jamais) ne veulent pas que l’électeur franchisse.



        • gaijin gaijin 28 octobre 2014 10:18

          éric
          rassurez vous ils sont grand ouverts ......
          il y a des différence entre la manif pour tous et la lutte contre un aéroport ou un barrage :
          1 c’est a paris
          2 ça ne menace pas l’ordre établi ( c’est plutôt le contraire )
          3 ça ne nuit pas aux intérêts financiers de quelques uns ( qui va le construire le fameux barrage au fait ? il a arrosé qui ? )
          4 la manif pour tous c’est « de droite » comme la police ......( alors que les juges sont « de gauche » )
          5 a la moindre bavure les médias ( « de droite » ) auraient hurlé au meurtre ......donc le pouvoir devait faire spécialement gaffe ( alors que taper sur des jeunes et des écolos c’est quasi une tradition dans la police )

          je vous retourne donc votre invitation mais avant prenez un miroir ......et prenez le temps de vous regarder bien en face .....


        • eric 28 octobre 2014 10:59

          C’est clair ! 


          50 gugus la nuit sur un chantier et Hollande tremble en bas des champs Elysées, bien au chaud au milieu de centaines de milliers de manifestant….
          En ce qui concerne les intérêts financiers, il faudra attendre la décision du juge. En principe, si il ne retient pas la force majeur, et encore, le contribuable payera des indemnités au constructeur. 
          Celui-ci aurait il stipendié des agitateurs pour toucher des indemnités ? C’est un peu ce que vous avez l’air d’évoquer.
          Qui a arrosé qui ? Compte tenu des liens électoraux entre verts de toutes obédiences et socialistes, je suppose que vous devez avoir accès à de meilleures sources que moi.
          A la moindre bavure, les médias ( de gauche) crient au meurtre, voir ici même. Avec le triste précédent du malheureux Meric, on peut même se demander si le malheureux Remi n’aurait pas reçu, pourquoi pas ? un cocktail molotov ou autre trucs explosifs dont se servent les nervis d’extrême on-ne-sait-plus-trop-quoi.
          Un indice ? Il l’a reçu dans le dos. Les flics tirent sur ceux qui avancent, pas sur ceux qui fuient.

          L’hypothèse de magouille, provocations, et flux financiers purement locaux a cependant du mérite ; Se pourrait il que le CG socialiste, à titre de rétorsion suites aux élections, ait squeesée les subventions de l’une ou l’autre assoc, verte ? Possible, Parce que tant d’énergie militante pour 17 hectares, et pas 10 millions d’euro, alors que fessenheim tarde tant à être fermée ( et là on parle de milliards) on ne peut s’empêcher de trouver cela louche... 



        • gaijin gaijin 28 octobre 2014 11:14

          " Qui a arrosé qui ? Compte tenu des liens électoraux entre verts de toutes obédiences et socialistes, je suppose que vous devez avoir accès à de meilleures sources que moi. "
          très drôle smiley
          mais question droite et gauche l’arrosage est le même il concerne souvent l’entrepreneur des travaux et le ou les décideurs politiques ......

          A la moindre bavure, les médias ( de gauche)
          vous en connaissez des médias de gauche ?


        • jaja jaja 28 octobre 2014 11:27

          « Les flics tirent sur ceux qui avancent, pas sur ceux qui fuient. »

          Merci de ce trait d’humour.... smiley


        • Julien30 Julien30 28 octobre 2014 12:28

          « Vous en connaissez des médias de gauche ? »


          Vous plaisantez ? 

        • gaijin gaijin 28 octobre 2014 12:39

          julien
          beuh non ....
          j’ai pas dit de pseudo gauche .....
          j’ai dit des médias qui ne soient pas détenus par des gens de droite ....


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:07

          jaja

          je peux témoigner que les flics n’hésitent pas à taper sur ceux qui fuient.
          du vécu...
          triste souvenir.

        • Julien30 Julien30 28 octobre 2014 13:16

          Ba euh si, tous les medias ou presque recrachent le même logiciel largement inspiré du marxisme culturel : fin des nations, sociétal à la mariage pour tous, métissage, immigrationnisme, tiers-mondisme, haine de la France traditionnelle et du catholicisme, la droite c’est des méchants exploiteurs entre autre. Tout ce package est partagé par au moins les 3/4 de la profession au bas mot et leurs patrons n’y voient rien à redire. 


        • gaijin gaijin 28 octobre 2014 13:25

          julien
          vous êtes un cousin de spartacus ?
          lui aussi estime que la france est dirigée par des cripto gauchistes ( si si même sarko ) d’ailleurs les states aussi ....
          question de point de vue sans doute .....dans un cercle droite et gauche n’ont pas de place définie et chacun décide en fonction de son point de vue

          pour moi tout les dirigeants sont de droite ( y compris staline ) la couleur du drapeau ne fait rien a l’affaire
          ( a part le pavillon noir bien entendu smiley )


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 16:38

          eric

          essayez d’être sérieux une seconde.
          le prefet s’était engagé a ne pas envoyer de gendarmes sur le site pour le week end en question,
          s’il avait tenu parole, Rémi serait toujours de ce monde.

        • eric 28 octobre 2014 18:24

          J’sais pas, a lire les témoigages, il a tenu parole, les gendarmes se trouvaient à 10 minute du rassemblement : de l’ordre d’une borne à pas de gendarme, et les agités seraient venus les chercher.

          Il n’est pas impossible que si il ne s’était pas ainsi engagé à la légère, si il avait fait un travail de surveillance et de maintient de l’ordre au plus prêt, et si ainsi, il avait pu, avec l’aide « des manifestant pacifiques mobilisés » empêcher l’approche des excités violents, Rémi serait peut être encore de ce monde. La grande question que pose tous cela, c’est de savoir si les « manifestant pacifiques » tiennent vraiment à ce que les violents restent hors manifs. Quand on veut, on y arrive ( voir LMPT). On soupçonne une complaisance vis à vis des violents. 

        • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 19:58

          @gaijin
          j’avais hier une conversation très intéressante a propos des mécanismes mis en place par les pervers narcissiques qui rendent leurs victimes responsables des violences qu’elles subissent ......
          c’est l’argument de toute brute , de tout régime totalitaire , de tout mari violent : je te fous sur la gueule mais c’est toi qui est responsable ......
          le bourreau n’est jamais responsable c’est la victime qui est responsable de l’avoir provoqué , d’être plus faible , d’exister .....d’avoir ouvert sa gueule ....

           
          Vous avez parfaitement résumé. Des ultras font 10 minutes de marche à l’écart des manifestants pour aller zigouiller des gendarmes derrière leurs barrières de sécurité avec des cocktails molotovs et des grosses caillasses (et peut être des grenades offensives ?) puis leurs font porter le chapeau de la mort du petit jeune qui s’est laissé embarqué par le mouvement. C’est ignoble. La responsabilité de ces cinglés devrait être étudiée de très près.


        • Yohan Yohan 28 octobre 2014 20:20

          C’est bien toi qui a voté Hollande ?, on vous avait pourtant prévenu que le vizir était plus méchant que le calife


        • gaijin gaijin 28 octobre 2014 21:21

          citrik
          bien tenté
          les méchants ultra ont tenu le pauvre jeune pour qu’il reçoive une grenade dans le dos
          ou peut être qu’ils lui ont délibérément tiré dans le dos pour en faire un martyr .....qui sait .....
          sont méchant les écolos ....


        • Yohan Yohan 28 octobre 2014 21:29

          Des écolos pacifistes certes mais aussides anarchistes désireux d’en découdre avec les CRS.... Les vrais responsables, ce sont les anarchistes ou antifa, c’est kif kif, Ils cherchent à faire dégénérer pour exploiter derrière. La preuve, cela a été exploité. Les casseurs, je n’y crois pas, les casseurs s’attaquent aux boutiques de fringues aux bijouteries, pas aux banques...


        • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 21:37

          @Yohan
          Votre com est tellement juste que vous allez vous prendre -30. Ne rougissez pas, sur un tel article, c’est un gage de bon sens. smiley


        • cevennevive cevennevive 28 octobre 2014 09:06

          Bonjour Olivier,


          De tout coeur avec les manifestants et empathie envers la famille de Rémi.

          A la fin des années 1970, « ils » ont construit un barrage en amont de mon village, « écrêteur de crue » disaient-ils...

          Cette engeance de malheur nous a pourri la Cèze. Plus d’eau claire. Plus de sable aux abords des « gourds » où l’on se baignait. Plus de truites furtives. L’eau est marronnasse en été. Et le lit de la rivière a développé des algues collées sur les pierres... Où est ma rivière aux reflets de diamants ?

          Et ce barrage, parlons-en ! Moche, pas entretenu, inquiétant !

          « Ecrêteur de crue ! Lors du dernier épisode cévenol, il leur a fallu ouvrir les vannes. Elles ont craché des eaux boueuses et maléfiques emportant tout sur leur passage !

          Tout cela pour vous dire combien je comprends les opposants à cette ignominie...

           »Ils" ont toujours une bonne raison pour faire accepter leur crotte. Pour les crues, pour l’agriculture, pour le tourisme (c’est un peu ce que l’on a expliqué chez nous au moment de la décision). Un complexe touristique se construisait très en aval (Méjanne le Clap) qui risquait de manquer d’eau en été !!!

          Tiens, je ne devrais pas, ma colère monte et j’en bafouille...

          Bien à vous, Olivier, Fergus, Capitaine.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 12:54

            bonjour Cevennevive

            et merci de ton témoignage,
            je n’avais pas entendu parler de ce barrage sur la Cèze...
            pourtant j’aime beaucoup cette rivière.
            c’est le pays de mes ancètres quelque part...
            je me souviens de ces conques de pierre, noyées par une eau claire, et l’on voyait passer des carpes ! 
            je suis sur qu’il y avait des écrevisses...
            ceci dit, je n’ai rien contre les barrages, mais je pense que les micro centrales sont préférables, car elles ne font que détourner une partie du cours du fleuve, sans géner les poissons...
            ça me parait bien plus intelligent que de noyer des dizaines d’hectares, en abimant la bio diversité, et en faisant planer un danger...
            les barrages restent fragiles, et les français n’ont pas oublié celui de Malpasset...
            bref, dans le Tarn, ça c’est mal, très mal passé...
            Hollande tente de noyer le poisson.
            de proteger le président du conseil général du tarn
            décidément, il continue de décevoir.
            qu’il s’en aille !

          • Le421 Le421 28 octobre 2014 20:38

            Ici, en Périgord, certains se sont lancé dans des grosses retenues d’eau collectives avec des travaux pharaoniques et des tuyaux partout.
            Hélas, ces installations n’ont pas été pérennes.
            Mon beau circuit d’autocross (Circuit de Bonnet) avait un système d’arrosage automatique intégré utilisant la réserve. On a participé au projet et bossé comme des fous dans les tranchées à la pelle !!
            Bilan.
            L’arrosage n’a bien fonctionné qu’au début. Au bout de quelque temps, l’eau puante craché par les pompes encore en état ne parvenait que de façon intermittente. Aucune fiabilité du système.
            Dix ans après, seuls quelques fermes à proximité profitent encore d’un peu de cette eau marécageuse. La plupart sont revenues à des méthodes anciennes plus fiables...
            De toute façon, dans cette région, les exploitations disparaissent les unes après les autres. Face aux fermes de 1000 vaches ou champs de 1000Ha, le Périgord n’a plus été rentable.
            Il (ne) nous reste (plus que) le tourisme...
            Jusqu’à quand ??
            Ah si !! L’eau de la fontaine d’Allas (Saint-André- Allas) n’est pas polluée par les nitrates. J’y puise depuis vingt ans toutes mes réserves d’eau potable. C’est déjà ça !!


          • Thomas 28 octobre 2014 23:11

            Un autre projet fou, à but touristique celui-ci : l’installation d’un Center Parc géant à Roybon, dans le parc naturel de Chambaran.

            Cf. par ex. la page Wikipedia.


          • gaijin gaijin 28 octobre 2014 09:27

            salut olivier
            « Quel est donc ce pouvoir qui, que ce soit à Notre Dame des Landes, au Testé, à Malville, à Lyon, ou ailleurs, répond aux propositions de dialogue et de débat, par la force des armes, reniant en même temps la parole donnée ? »

            la réponse est claire : un pouvoir illégitime qui depuis des décennies trahit les gens qu’il est censé représenter au profit des puissances de l’argent ....

            combien d’autres preuves faudra t’ il avant que cette idée se fasse jour dans la tête du plus grand nombre ?


            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 28 octobre 2014 09:35

              J’adhère complètement à ce qui est dit ! 


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 12:56

              merci Gaijin

              pas mieux !
              y en a vraiment raz le bol de tout ce bordel.... ces GM (gendarmes mobiles) bardés de protections, dégainant à tout va, couverts en haut lieu...
              marre.
              plus que marre.

            • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 20:40

              La gendarmerie se sont des militaires. Des gens vont asticoter des militaires. Question : qu’est-ce qu’il se passe ? Pas avec des gaz lacrymogènes, nan. Des cocktails molotovs et des caillasses. Et vous vous étonnez que la gendarmerie mobile équipe ses agents avec de quoi se protéger ? Il y a de quoi buter n’importe qui de non protégé avec cet arsenal artisanal. Mais ça ne semble pas vous choquer. Après tout, les bidasses n’ont pas de famille et sont partie prenante des décisions qui sont prises dans les salon de chez Monsieur le préfet.
               
              Le droit de manifester, oui. La lutte armée par des activistes anarchistes non. Si ces fêlés n’avaient pas pris d’assaut les gendarmes, personne ne serait mort. On parle d’un putain de barrage là. Ça valait le coup de faire crever un gosse ? Un jeune homme qui était venu s’encanailler. « Notre pote » qu’ils disent dans les témoignages. Ils ne l’appellent même pas par son prénom, ils ne devaient pas le connaître. Si c’était vraiment leur pote, ils ne l’auraient pas envoyé au casse-pipe.
               
              A ce niveau de l’enquête, on ne sait pas encore si c’est un flic qui a dérapé ou si c’est l’arme employée par un ultra qui l’a tué. Rappelons quand même que ça ne serait pas une nouveauté que des ultras emploient des armes sérieuses, le summum étant sûrement l’attaque du chantier de SuperPhénix au lance roquette. On ne sait rien mais ceux qui devraient raser les murs, ceux qui ont embarqué un gamin au combat face à des soldats, eux récupèrent, que dis-je... se jettent sur ce fait tragique pour le politiser.
               
              Vous devriez avoir honte Cabanel.


            • Yohan Yohan 28 octobre 2014 20:51

              Faut excuser Cabanel il a cru de Hollande allait remplacer les armes des CRS par des tire boulettes de papier smiley


            • gaijin gaijin 28 octobre 2014 21:26

              « On ne sait rien mais ceux qui devraient raser les murs, ceux qui ont embarqué un gamin au combat.... »
              une manifestation c’est un combat ?
              alors oui ils sont responsables ! de ne pas l’avoir assez armé ......

              p..... lire des conneries pareil ça me rendrait hargneux
               smiley


            • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 22:31

              Vous persistez :
              - soit dans l’escroquerie,
              - soit dans l’aveuglement.
               
              Une manifestation c’est avant tout un rassemblement de personnes pour témoigner le désaccord avec une politique. On descend dans la rue pour montrer le nombre et envoyer le signal qu’à la prochaine élection, ça va mal se passer pour les gens en poste s’ils s’entêtent.
               
              Une minorité qui s’arment pour aller attaquer les institutions de la République, c’est une émeute. C’est l’utilisation de la violence par une minorité pour imposer son point de vue à une majorité qui a élu des responsables démocratiquement. Ces minorités n’ont rien à voir avec la démocratie et votre avatar le prouve. Vos méthodes sont celles de terroristes qui conquièrent le pouvoir par les armes et la peur. Vous souhaitez susciter la répression pour indigner les gens, les pousser à se soulever. Voilà votre stratégie. Et vous l’avez prouvé en politisant la mort de ce gaçon. Vous manipulez les masses alors que vous dénoncez cyniquement les élites qui en font autant. Qui est le pervers narcissique dans cette histoire ? Interrogez-vous un peu.
               
              Pourquoi ne pas avoir manifesté votre indignation au démarrage des discussions ? Pourquoi avoir attendu que le chantier soit aussi avancé ?
               
              Vous allez nous faire la même entourloupe avec ASTRID. Alors que vous vous gargarisiez de la fermeture de SuperPhénix, on n’entend pas parler de vous au sujet de ce projet. Vous attendez peut-être encore que le chantier soit assez avancé pour avoir quelque chose à casser ? Bref, vous représentez une bande d’excités qui mène une lutte armée quasi-terroriste pour assouvir ses instincts primaires mais vous n’êtes jamais là quand il faut. Vous ne servez que vous-mêmes en fin de compte.


            • Fergus Fergus 29 octobre 2014 07:59

              Bonjour, Citrik

              A cette heure, il est confirmé, comme on pouvait le penser compte tenu de la nature du choc subi par le jeune Fraisse, qu’il a bien été victime d’une grenade offensive lancée sans discernement sur un manifestant alors que les policiers (comme tous les militaires) savent parfaitement que ce genre d’engin peut avoir entraîner de graves dégâts.

              Certes, il y a eu des provocations vis-à-vis des forces de l’ordre de la part de prétendus écolos qui sont en fait des casseurs se prévalant de l’anarchie, ce genre de manifestants agissant en toutes circonstances contre les pouvoirs établis, quelles qu’en soient les couleurs politiques. Mais cela ne devrait en aucun cas autoriser les policiers à agir de manière violente contre tous les manifestants sans distinguer les véritables opposants écologiques - ce qu’était Remi Fraisse - des casseurs itinérants.


            • sophie 29 octobre 2014 19:41

              citrik précisez quand vos posts répondent à yohan svp on pourrait se tromper.


            • izarn izarn 30 octobre 2014 10:17

              Oui en effet, qu’on réalise la pitrerie UMP contre PS. Sans etre du FN, ni meme du Front de Gauche, qualifiés de « populistes »....Privatisations et attaques sociales, nucléaire iterien ridicule, pseudo écologistes ministres, le PS fait aussi bien, voire pire que l’UMP. On sait depuis des lustres, et ceci a été révélé à mots couverts par le MEDEF lui meme, que les syndicats sont pourris, bien gentils et manifestent seulement les jours fériés selon le dictat des patrons, pour ne pas prendre les « français en otage ». !?! Bon à quoi sert de faire la fete le dimanche sur la place de la République ?
              Mais quand ça gène vraiment le patronat/UMPS envoie l’armée (La gendarmerie).
              Que les écolos comprennent enfin ce qu’est l’Europe : Uniquement « la libre circulation des biens » le libre commerce, la banque sans contrainte. Ultra libéralisme. En faillite finale.
              Totale faillite généréralisée des banques, renflouées à coup de « LTRO », la BCE renfloue 2 milliards par semaine pour faire croire à la bonne santé des banques européennes. Meme le bon Jacques Sapir croit que les banques n’ont pas besoin d’argent, n’empruntent pas à la BCE car la demande étant trop faible, les gens empruntent moins !
              Les chiffres avancés sont justes, mais il ne s’agit pas du rachat des milliers de milliards de titres pourris qui continuent à circuler. Si la BCE les rachete c’est qu’ils valent quelques chose non ? (En réalité ça ne vaut rien) Et si les banques continuaient à produire les meme titres pourris qu’en 2008 ? Pourquoi non, puisqu’elles n’ont subie aucune régulation réaliste ! Vous jouez à la roulette et quand vous perdez la banque du casino vous rembourse, génial, non ?
              Messieurs les économistes : Un banque ne prete pas quand elle passe son temps à d’abord se désendetter. Or les banque ne sont pas « sauvées », elle cachent le tonneau des nadaides par le shadow banking, et des échanges de titres pourris avec la BCE.
              Le problème généralisé, c’est la politique désormais est fondée entierement sur le mensonge, la négation de la réalité. Les dépenses imbéciles, comme ce barrage, qui ne sert à rien du tout. Simplement à dépenser l’argent du contribuable pour faire croire à une quelconque reprise économique. Comme aux USA ou la « reprise » est entierement financé par la dette américaine. Meme bien pire pour un dollar de PIB en plus il a fallu dépenser 2 dollars ! Ou bien plus ! (Cf Olivier Delamarche)
              Bien entendu, mister Hollande s’enerve, comme Valls, car le mensonge n’est pas loin d’éclater et d’etre découvert...Car sa politique n’aboutira nulle part comme les dépenses ahurissantes des élus locaux en direction de l’offre, mais pas de la demande. Offrir un barrage, oui et alors ? Les peuples vont-ils dépenser plus s’il sont taxés, voient leurs revenus diminuer ? Le chomage augmenter à l’infini ?
              Non ce barrage n’est que le symbole de la fondamentale bétise de l’Europe capitaliste. Peut importe qu’il soit ceci ou cela, c’est l’idiotie de la démarche.
              Oui, la catastrophe c’est de le construire, pas de l’arreter !


            • Robert Fressat zdf 2 novembre 2014 16:41

              @CItrik, Eric, Julien and co

              Si je me fie aux manifs auxquelles j’ai participé jusque là (j’en ai fait des 10aines), la violence que j’ai pu observée se situait nettement du côté des CRS et autres GM.
              Dans la cas du Testet, si vous vous donnez la peine de compulser les documents disponibles, je parle des vidéos tournées sur le terrain (en général, par les manifestants eux-mêmes, les locaux, mais il semble aussi que les CRS/GM filmaient), alors cela deviendra une évidence pour vous.
              Les CRS/GM ont eu l’initiative de la violence, et ce sont aussi eux qui ont été le plus loin. Indiscutablement.
              Il y a bien eu 1 acte de violence subi par les CRS, un jet de coctail molotof, mais jusque là, aucune enquête n’a démontré qu’il avait été tiré par un manifestant.
              J’ai pu voir en marge des manifestants, des flics en civil qui faisait de la provocation. Comme on dit, « pour se débarrasser de son chien, il faut l’accuser de la rage ». La police à les moyens de faire cela.
              Mais vous préférez leur laisser le bénéfice du doute ?
              Ok, alors comptabilisons un peu :
              coté flics : 1 coktail molotof reçu, pour résultat ? Pas d’information. Le CRS touché aura t’il des séquelles ? Non, sinon ça se saurait j’imagine.
              coté manifestants : 1 mort (tué par une grenade lancée par les forces de l’ordre, qui plus est, dans le dos. Ce sont des éléments de l’enquête rendus d’ores et déjà publics, reconnus de tous),
              + des centaines de manifestants tabassés, insultés, leur matériel brûlé, volé.

              Alors franchement, dire que cette mort est le fait des manifestants, c’est au minimum avoir de la merde dans les yeux. Certainement aussi, manquer cruellement d’empathie.
              Cette empathie dont certains disent qu’elle fait défaut aux pervers narcissiques.
              Au fait, vous travaillez pour qui ? le « ministère de l’intérieur » ?
              Si c’est le cas je comprends mieux. J’imagine qu’il est important que votre hiérarchie vous maintienne dans vos croyances. Et le jour ou vous ne goberez plus bêtement tout ce que l’on vous dit, alors vous prendrez fissa et de votre propre chef la porte et vous irez vous chercher un autre boulot.

              Dans tous les cas, je vous invite à vous instruire davantage sur le sujet. Ça ne coûte rien. Comme je disais, il y a beaucoup de témoignages de première main qui circulent sur le net. Lisez, écoutez. Et allez faire des manifs aussi (sans rien casser). Vous verrez, on y trouve des gens particulièrement civilisés (je ne parle pas de ceux qui portent des uniformes)


            • philippe913 2 novembre 2014 17:06

              vous êtes d’une mauvaise foi crasse. Ni plus, ni moins.
              Sur toutes les images, de quelque bord qu’elles proviennent, on voit la violence et la détermination des casseurs, et pas que ce cocktail molotov.
              Des flics qui font de la provocation, toujours la même rengaine, sans aucune preuve bien sûr, alors que les possibilités d’enregistrement videos sont partout.... La police ne fait pas ça, elle n’en a pas besoin, les casseur font déjà totu ce qu’il faut par eux mêmes...
              .
              Lors de la nuit de la mort de rémi Fraisse, les affrontements ont duré des heures. Si ces manifestants étaient réellement si pacifistes :
              ->pourquoi ne sont ils pas partis ?
              ->Pourquoi ces manifestants sont ils allés chercher les GM dans leur coin, alors que les vrais écolos, eux, s’en étaient bien gardés ?

              Au fait, une dernière chose, un témoignage non étayé NE VAUT RIEN, alors si vous n’avez que ça à fournir, passez votre chemin.


            • Robert Fressat zdf 2 novembre 2014 21:03


               
              « vous êtes d’une mauvaise foi crasse. Ni plus, ni moins. »

              Il ne suffit pas d’asséner des formules choc du genre « c’est celui qui l’a dit qui l’est ».
              Il faut argumenter un minimum.

              Voila les témoignages de proches / ou de participants :
              http://www.reporterre.net/spip.php?article6508
              http://www.reporterre.net/spip.php?article6494
              http://www.reporterre.net/spip.php?article6518

              Je n’invente rien. D’après les témoignages, Rémi n’était pas un casseur, et il n’est pas allé « à l’affrontement » ... armé de son t-shirt et de ses baskets ? On n’a pas retrouvé une quelconque trace d’arme sur lui. Sinon ça se serait su.
              Un mec qui part casser du CRS en basket à 2h du mat, ça ne tient pas la route comme théorie.

              "Sur toutes les images, de quelque bord qu’elles proviennent, on voit la violence et la détermination des casseurs, et pas que ce cocktail molotov.« 

              Je n’ai vu qu’une seule image de coktail molotov envers les forces de l’ordre. Mais peut-être peux-tu fournir des liens avec des images vérifiables ?

              http://www.macommune.info/article/temoignage-terrifiant-dune-bisontine-manifestant-au-zad-du-testet-tarn-109649
              etc. Il n’y a qu’a suivre les liens Youtube. Il y en a plétore. Qui parlait de mauvaise foi ? Ou sont les vidéo de CRS se faisant casser la gueule, voler ou détruire leur matériel, etc ?
              La mauvaise foi crasse c’est toi mon grand

              Idem pour les mutilations causées par des CRS, google est ton ami.
              http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/15/1582865-non-lieu-pour-le-manifestant-qui-a-perdu-un-il.html
              https://www.facebook.com/Val.K.photos/photos/a.10151965286405512.893971.1053 33450511/10154186707680512/?type=1
              etc.

              Bon, et puis dire que Rémi était un casseur ou même qu’il a été tué alors qu’il commettait quelque exaction, tu peux me donner tes sources ? Ou alors c’est juste un truc que tu as imaginé ?

               »Au fait, une dernière chose, un témoignage non étayé NE VAUT RIEN, alors si vous n’avez que ça à fournir, passez votre chemin."

              Parce que toi tu offres mieux ?
              C’est quoi ton témoignage ? Tu étais dans ton fauteuil devant le 20h de TF1 et t’as tout vu tu sais tout ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2014 07:18

              philippe

              votre commentaire pourrait faire sourire s’il n’était pas une insulte à la mort de Rémi Fraisse.
              vous avez avalé tous les bobards que les merdias ont bien voulu vous mettre sous le nez.
              sauf que ceux qui font un vrai travail de journaliste, reporterre, et d’autres, ont bien démontré d’ou venait la violence.
              vous vous obstinez à ignorer que le prefet s’était engagé à ne pas envoyer de gendarme ce triste week end... et si il avait tenu parole, Rémi serait encore vivant.
              alors, en hommage à la mémoire du défunt, passez votre chemin.
              et cessez vos commentaires mensongers et nauséabonds.

            • philippe913 3 novembre 2014 08:19

              @ cabanel
              une insulte à sa mort ? nauséabond ?
              vous ne savez faire que ça, insulter et dénigrer sur du vent. Où voyez vous de l’insulte dans mes propos ? où voyez vous du puant dans mes propos ?
              Vous dites, si le préfet etc, rémi fraisse serait toujours vivant.
              mais on peut également dire, si les activistes anar n’avaient pas décidé d’affronter les GM, rémi fraisse serait toujours vivant. Vrai ou pas ?
              Qui est responsable de l’ordre ? qui décide ? les anar ou le préfet ? qui a poussé, a voulu l’affrontement ? Encore une fois, les écolos pacifistes, eux, ont toujours exprimés leur opposition à ces violences. C’est une minorité qui est allée à l’affrontement, qui l’a cherché. Dire ça, c’est insulter ? être puant ?

              @ZDF
              tous vos témoignages de participants, encore une fois, ne valent rien. Je vous laisse chercher les différentes études sur le témoignage humain, vous verrez que c’est bien fragile, entre le mensonge, l’auto persuasion, la perception biaisée etc. impossible de se baser dessus sans rien à côté pour étayer.

              Son corps a t-il été retrouvé oui ou non sur le coup des 2-3h du matin ? je me trompe peut-être, mais il me semble bien que c’est ce qui se dit partout non ? si c’est le cas, il n’y était sûrement pas depuis 18h00 la veille... donc oui, il s’est engagé sur un champ de bataille en pleine nuit. Etait il un casseur confirmé ? je n’en sais rien, tout ce que je sais, c’est qu’il était là où on s’affrontait, et que personne n’y était par hasard, en passant par là. Peut être s’est il laissé embringuer bêtement, je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est qu’il était au milieu d’affrontements, qu’il le savait, et qu’il souhaitait vraisemblablement y prendre part, sans cela, il serait parti.

              Concernant les mutilations causées par les forces de l’ordre, comment dire, sur les dizaines de manifestations, débordements etc, avec les milliers de personnes engagés qui sont venues se battre depuis des années et des années, trouver qques tragiques accidents ne me paraît pas particulièrement étonnant. Quand on se bat, on ne sais jamais quelle va être la conséquence d’un coup donné.
              Moi ce qui m’étonne, c’est plutôt le peu de blessés graves recensés, montrant une vraie retenue globale et un vrai professionnalisme des forces de l’ordre.
              Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je déplore évidemment tous ces blessés graves / morts, celle de rémi fraisse évidemment comprise.=

              Et enfin, je n’offre aucun témoignage, juste une réflexion/analyse sur les qques données qu’on peut avoir ici et là, contrairement à vous, qui faites dans l’émotionnel et le sensationnel, afin d’appuyer votre réflexion politique eet idéologique. Sous prétexte d’indignation légitime, c’est vous qui êtes dans l’insulte et le nauséabond, en essayant de récupérer cette mort pour étayer vos thèses sur la violence aveugle et débridée des forces de l’ordre.


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2014 10:27

              philippe

              cette longue tartine pour tenter de faire oublier l’assassinat de Rémi.
              nauséabond une fois de plus.
              vous dites :
              « mais on peut également dire, si les activistes anar n’avaient pas décidé d’affronter les GM, rémi fraisse serait toujours vivant. Vrai ou pas » 
              faux une fois de plus... !!!
              pas besoin d’être sorti de st Cyr pour comprendre que si le préfet avait tenu parole, il n’y aurait pas eu de gendarmes, et donc pas « d’activistes anar » (ainsi que vous les décrivez, montrant clairement votre camp)...
              mais vous tentez d’enfumer tout le monde une fois de plus.
              pitoyable.

            • philippe913 3 novembre 2014 10:48

              je tente d’enfumer tout le monde ? nauséabond à quel niveau ? parce que je ne suis pas d’accord avec votre interprétation ?
              relisez vous alors....
              faux que rémi fraisse ne serait pas mort si ces activistes anar n’ne s’étaient pas décidé à affronter les GM ? ah bon ? pourtant, il n’y aurait pas eu d’affrontement, pas de blessés, pas de morts...
              vous inversez pas mal de choses il me semble.
              C’est à la République de s’écraser face à un groupe d’activistes limite terroristes ? ce sont les mêmes qui ont tout pété à Toulouse, à Nantes, à Dijon, gratuitement, pourtant, la préfecture n’avait rien promis non ?


            • Robert Fressat zdf 3 novembre 2014 14:54

              « tous vos témoignages de participants, encore une fois, ne valent rien. »

              Désolé, mais je crois qu’ils valent pour ce qu’ils sont. Le témoignage d’un individu parmi les autres. Même si c’est peu, ça n’est pas rien.Je ne force personne à me croire. Au contraire. Que chacun pense par lui-même c’est tout ce que je souhaite. Mais j’ai quand même le droit d’exprimer ce que j’ai vécu non ?

              "Son corps a t-il été retrouvé oui ou non sur le coup des 2-3h du matin ? je me trompe peut-être, mais il me semble bien que c’est ce qui se dit partout non ? si c’est le cas, il n’y était sûrement pas depuis 18h00 la veille... donc oui, il s’est engagé sur un champ de bataille en pleine nuit. Etait il un casseur confirmé ? je n’en sais rien, tout ce que je sais, c’est qu’il était là où on s’affrontait, et que personne n’y était par hasard, en passant par là. Peut être s’est il laissé embringuer bêtement, je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est qu’il était au milieu d’affrontements, qu’il le savait, et qu’il souhaitait vraisemblablement y prendre part, sans cela, il serait parti.
              "

              Tu ne lis pas les liens que l’on te donne, ou tu fais volontairement de l’intox. Lis le témoignage des gens qui étaient là, des proches.
              Entre leur témoignage et tes suppositions, il y a pas photo, je préfère croire en leur témoignage.

              Moi ce qui m’étonne, c’est plutôt le peu de blessés graves recensés, montrant une vraie retenue globale et un vrai professionnalisme des forces de l’ordre.

              Là tu te fous vraiment de nous, on te donne des 10aines de liens, et tu reviens encore et encore à la charge. Tu n’as rien comme argument ! Je ne sais pas, sors des documents, donne des sources !

              voila un bel exemple de professionnalisme : http://www.youtube.com/watch?v=e43FMURkcEg

              Et encore une fois, si je me réfère à ma propre expérience, les CRS injurieux et violent sont légions. Mais bon, ne me crois pas sur parole ^^ Par contre, un de ces jour, va faire un tour dans une manif, du côté des manifestants.


            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 28 octobre 2014 09:32

              D’autant plus merci Olivier, que ce triste billet honore aussi la mémoire de Vital Michalon. Il est intolérable que l’expression de la démocratie puisse déraper au point de causer des morts : encore un signe d’inadaptation de vieilles institutions qui ne profitent qu’aux pouvoirs en place... 


              • Passante Passante 28 octobre 2014 11:36

                attention, s’agit d’inadaptation de vieilles institutions...

                au contraire : c’est une adaptation, une nouveauté, une amélioration, un perfectionnement.
                & pas que le geste surtout, le message...
                en gros : d’abord le plan fric (c’est comme dans le pharmaceutique), 
                ensuite l’habillage-projet bdion foireux sursurestimé, un classique, 
                enfin le bâton sec pour quiconque fait obstacle sur la route des chèques, qui attendent.

                en fait, le jeune homme s’est auto-suicidé en se tirant une grenade dans le dos, 
                c’est clair comme de l’eau de barrage.
                la différence avec les manifs parisiennes, c’est en nombre de caméras surtout, 
                puis que justement sur le coup du mariage homo, y’a nettement moins de chèques sur la table.
                cqfd.

              • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 12:58

                passante

                de l’humour grinçant...
                mais pourquoi pas.
                je veux bien en remettre une couche en évoquant ce ministre qui s’etait tiré une balle dans la nuque... à deux reprises... puis qui s’est noyé dans 20 cm d’eau...
                merci

              • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:05

                merci Jean François

                je partage, bien évidemment,


              • foufouille foufouille 28 octobre 2014 10:21

                le CRS est un sous-flic de droite UMPS, il a pas besoin d’ordre pour tabasser de l’écolo, il en rêve toutes les nuits


                • philippe913 28 octobre 2014 10:37

                  Le CRS (ou le GM) est un homme comme les autres, père de famille, ou pas, avec ses idées et sa sensibilité, ni plus ni moins.
                  L’image que tu veux en donner n’a qu’une seule utilité : le déshumaniser pour que les violences commises contre lui soient acceptables.


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 10:44

                  phillippe
                  oui mais quand il devient « les » CRS il devient autre chose, pris par la masse, manipulé , endoctriné
                  il devient moins qu’un individu : la partie d’une meute .....
                  c’est vrai aussi de pas mal d’autres gens ....supporters ,casseurs , fanatiques religieux ........
                  .........


                • philippe913 28 octobre 2014 10:59

                  La différence entre un CRS/GM et ces autres groupes (dont les activistes écologiques), c’est que le CRS est fortement responsabilisé par rapport à ses actes devant la loi, a une hiérarchie, et, s’il est endoctriné, il l’est essentiellement par rapport à la légitime défense, qu’on rabache sans cesse à tous les flics de France et qui fait qu’ils se posent bcp de questions par rapport à l’usage de leurs armes.
                  Vous verrez tous ces groupes dont vous parler commettre de grave débordements, il n’en va pas de même des CRS/GM où, souvent, lorsqu’il leur est reproché qqchose, il s’agit d’un acte isolé, (fautif ou pas d’ailleurs) et non imputable au groupe.
                  ça n’a absolument rien à voir.


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 11:09

                  «  lorsqu’il leur est reproché qqchose, il s’agit d’un acte isolé, (fautif ou pas d’ailleurs) et non imputable au groupe. »
                  bien sur le groupe déresponsabilise l’individu ( du fait même de son existence ) et ensuite se retourne contre lui quand c’est nécessaire pour préserver son intégrité de groupe : ça s’appelle le mécanisme du bouc émissaire

                  c’est valable pour tout les groupes ! ( et oui les activistes écolo aussi ...bien sur ) et plus le groupe est soudé plus c’est valable .....et les crs ( ou autres ) sont particulièrement entrainés a être soudés
                  peu importe ce qui est marqué dans les manuels c’est bien plus profond que ça


                • philippe913 28 octobre 2014 11:21

                  non, vous n’avez pas compris.
                  Dans un groupe hétérogène, chacun fait ce qu’il veut, se sent déresponsabilisé du fait de cette dynamique de groupe, et est plus enclin à faire n’importe quoi, pensant échapper à toute sanction/conséquence du fait de la protection du banc/troupeau.
                  Ches les CRS/GM, il en va d’une manière complètement différente. L’initiative individuelle est réprimée. Les agents n’agissent que sur ordre, et leur responsabilité individuelle est mise en avant. On leur rabache en permanence qu’ils sont responsables de leurs fautes individuelles, et qu’ils seront lourdement sanctionnés, et ça n’a rien à voir avec le bouc-émissaire, juste avec l’état de droit.

                  Toutefois, étant donné que rien ni personne n’est parfait, ça limite les problèmes mais ne les empêchent pas pour autant à 100%.
                  La solidatité au sein des groupe sn’a d’importance que lorsqu’on sait que le groupe, l’institution, fera bloc pour nier/cacher les fautes, ce qui n’est absolument pas le cas ici. L’individu sait que l’institution fera tout pour le défendre (et encore), à la condition qu’il n’ait pas commis de faute.


                • foufouille foufouille 28 octobre 2014 12:24

                  « c’est que le CRS est fortement responsabilisé par rapport à ses actes devant la loi, »
                  mdr !
                  et gazer un bébé, c’est les ordres ?
                  la réalité est que le CRS réagit comme un chien en meute et tabasse un homme à terre


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 12:46

                  « non, vous n’avez pas compris.Dans un groupe hétérogène ........ »
                  c’est vous qui ne comprenez rien au dynamiques de groupe
                  un groupe hétérogène ça n’existe pas !
                  un groupe ça existe a partir du moment ou un plusieurs personnes sont liées par quelque chose de l’ordre de l’émotion ( ça peut être la peur dans le cas d’une foule en panique par exemple )
                  plusieurs individus ne sont pas un groupe ( pas dans ce sens du terme )
                  les crs sont comme les autres .....votre envie de les défendre ne devrait pas vous le masquer .......


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:00

                  phuilippe

                  sauf que ce militaire, qu’il soit gm, ou autre, à encore le droit de désobéir lorsqu’il juge que moralement ce qu’il fait n’est pas acceptable.
                  c’est un peu facile de se planquer sous la responsabilité de sa hierarchie.
                  je présume que le jour ou il aura en face de lui l’un de ses proches, il se posera quelques questions de morale.

                • philippe913 28 octobre 2014 13:45

                  @Olivier Cabanel
                  Le fonctionnaire, ou militaire, a le droit, et doit même désobéir à une acte MANIFESTEMENT illégal. C’est tout, après, il doit obéir. Ce qui fait une grosse différence avec un acte moralement (quelle morale ?) inacceptable.

                  @Foufouille
                  ton commentaire est tellement débile qu’il n’attend évidemment aucune vraie réponse.

                  @Gaijin
                  un groupe est fait d’individualités. Il est donc hétérogène, quand bien même toutes ces individualités sont reliées par un objectif commun.
                  Il est toutefois vrai que lorsque des exactions sont commises par des groupes, aucun des individus présents, pris individuellement, n’aurait pensé pouvoir les faire.
                  La différence entre un groupe de manifestants et un groupe de maintien de l’ordre, c’est que dans ce dernier, les individualités sont gommées et réprimées, l’initiative individuelle n’a pas sa place. L’ordre vient d’en haut, de la part d’un individu entraîné à garder son sang froid en ce qui concerne la tactique, et par des individus qui sont à l’arrière, avec du recul, pour la stratégie. Les CRS/GM ne se montent pas le bourrichon, n’obéissent pas à n’importe quel individu venu les haranguer ou qui balance une idée à la con un peu plus fort que les autres.
                  Votre envie de trivialiser les CRS/GM afin de les discréditer plus facilement ne devrait pas vous empêcher de reconnaître leur professionnalisme et les erreurs/fautes pour ce qu’elles sont, de regrettables, et parfois, tragiques erreurs/fautes.

                  Une dernière chose, les émeutes de Villiers le Bel, combien de morts par les forces de l’ordre, qui, pourtant, ont essuyé des coups de feu à plusieurs reprises ?


                • foufouille foufouille 28 octobre 2014 13:52


                  donc gazer un bébé, c’est les ordres ?
                  ou un vieux ?
                  même sans ordres, un gendarme l’a déjà fait juste par ce le « môsieux DE » était en retard pour le champagne


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 14:21

                  " un groupe est fait d’individualités. Il est donc hétérogène, quand bien même toutes ces individualités sont reliées par un objectif commun.« 
                  a un certain stade ,quand dans le groupe l’individu perd le sentiment de son individualité il devient homogène .....c’est ce que l’on appelle un groupe constitué
                  mais la notion d’égrégore vous passe par dessus la tête ......

                  je reconnais bien volontier le professionnalisme des crs sans lequel les choses pourraient souvent être bien pire ....
                  mais précisément ce corps d’élite parfaitement entrainé a la facheuse habitude de perdre son sang froid face a certain opposants : principalement les jeunes gauchisants ....étonnant non ?

                   » l’initiative individuelle n’a pas sa place. L’ordre vient d’en haut, de la part d’un individu entraîné à garder son sang froid en ce qui concerne la tactique, et par des individus qui sont à l’arrière, avec du recul, pour la stratégie. "

                  tout a fait c’est ce que je m’évertue a dire ......des leaders sociopathes ......
                  pas d’initiative individuelle ......

                  les motivations par contre c’est une autre question ......( a moins que bien sur le chef a toujours raison parce que c’est le chef ? )


                • philippe913 28 octobre 2014 14:55

                  Mais vous le faites exprès, de prendre des bouts de ce que je dis. Relisez bien ce que j’ai écrit, vous verrez que ce que je dis n’est pas bien différent. Si la foule peut être analysée, dans pas mal de cas, comme une entité distincte de la somme de ses composantes, agissant indépendamment des volontés individuelles, ça n’est pas pour autant que les individus n’existent plus en son sein et voient leur libre arbitre disparaître.
                  (Je ne connaissais pas ce terme, égrégore, mais en en voyant la définition, je vois que vous ne le maîtrisez pas non plus si bien que ça. Je vous suggère d’aller réviser un peu. la pensée de groupe est clairement une autre chose.)
                  .
                  En revanche, je ne vois pas LES CRS/GM dans leur globalité perdre leur sang froid face à certains opposants plus particulièrement. Citez moi de vrais bon exemples ? il n’y en a pas. Encore une fois, vous faites de certaines fautes / erreurs individuelles une généralité. Etonnamment, il y a effectivement plus de soucis face à certaines populations que d’autres. mais n’est ce pas dû aux différentes attitudes ?
                  Les manifs d’agriculteurs, ou de dockers, à une époque, étaient particulièrement violentes, tout comme leur répression. ce ne sont pourtant pas des jeunes d’extrême gauche.
                  Il ne vous interpelle pas que tant que ces jeunes gauchistes cagoulés et armés n’étaient pas arrivés, il n’y avait pas eu d’affrontement ?

                  Quand à votre affirmation sur les leaders sociopathes, c’est tellement débile comme remarque que ça montre que votre haine irrationnelle vous aveugle, quand bien même vous essayez de montrer le contraire


                • foufouille foufouille 28 octobre 2014 16:29


                  « ça n’est pas pour autant que les individus n’existent plus en son sein et voient leur libre arbitre disparaître. »
                  ben si. c’est d’ailleurs nécessaire à tout soldats pour pouvoir agir ensemble. les manifestants sont plus souvent de gauches, de nos jours.
                  un CRS est uniquement le bras armé du pouvoir et rien de plus.
                  donc oui, le crs est proche d’un animal en groupe et certains n’hésitent pas a cogner à 3 contre un.


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 17:29

                  la définition ?
                  il ne suffit pas de lire la définition d’un terme pour en comprendre la réalité et la portée

                  " à votre affirmation sur les leaders sociopathes, c’est tellement débile comme remarque que ça montre que votre haine irrationnelle vous aveugle « 

                  mais bien sur a partir du moment ou je dis des choses qui ne sont pas issues du rabachage de la pensée habituelle je suis irrationnel
                  réfléchissez y mieux ........

                   » Etonnamment, il y a effectivement plus de soucis face à certaines populations que d’autres. mais n’est ce pas dû aux différentes attitudes ? « 

                  oui ça semble étonnant
                  ça ne peut pas être du a une forme de préjugé » culturel «  ?

                   » Il ne vous interpelle pas que tant que ces jeunes gauchistes cagoulés et armés n’étaient pas arrivés, il n’y avait pas eu d’affrontement ? « 
                  bien sur il faut être deux pour un affrontement c’est évident 

                   » Citez moi de vrais bon exemples ? "
                  bien sur je n’ai pas de stats sur le sujet ( et vous ? ) mais olivier en a cité un , je me souvient aussi de malek oussekine , a la manif contre les retraites c’est pas un jeune qui a perdu un oeil a cause d’un tir trop proche ?


                • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 17:40

                  ça s’ appelle un groupe électrogène


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 17:53

                  rocla
                  là ou il y a de la gégène il n’ y a pas de plaisir


                • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 17:54

                  Exact  smiley  pour la gégène 


                • philippe913 28 octobre 2014 22:05

                  @gaijin


                  Les mots ont un sens, quoique vous en pensiez. Sociopathe a un sens. Et vu comme vous l’employez, vous ne le connaissez visiblement pas.
                  Ne pas être d’accord quand on dit que les cadres de la police sont des sociopathes, c’est être conditionné par le rabâchage de la pensée habituelle ? vous avez vraiment un problème...

                  De quel préjugé culturel parlez vous ? approfondissez, on y est presque.

                  Deux pour un affrontement, certes, mais encore une fois vous esquivez, je vais penser que du côté des gaucho/anarcho/écolo/naturo etc, on ne sais faire que ça,n esquiver le débat faute d’arguments valables.

                  Non, justement, je n’ai pas de bons exemples, car, comme je vous l’ai dit, il n’y en a pas. 
                  Concernant Malik Oussekine, c’est justement un très mauvais exemple pour vous, car les violences ne sont pas dues à des CRS / GM, mais à ce qu’on appelait les voltigeurs, qui dépendaient de laa préfecture de police, qui montaient des motos et étaient équipés de matraques, et dont la mission était, grosso modo, de charger et cogner. 
                  Des électrons libres livrés à eux-mêmes, ou pas loin, et qui pensaient bénéficier d’une totale impunité. Des gens qui ne sont par formés au maintien de l’ordre.
                  Sur le jeune qui a perdu un oeil, idem, un mauvais exemple pour vous, il s’agit d’un acte isolé, un seul acte, un tir trop près volontaire ou non, je ne connais pas les circonstances exactes, ce qui, vous en conviendrez si vous n’êtes pas d’une extrême mauvaise foi, n’a rien à voir avec un flot d’exactions commises par des CRS/GM avec la bave aux lèvres.


                • foufouille foufouille 29 octobre 2014 10:52

                  quand on est du bon coté, c’est normal de défendre SA police.
                  avec la manif pour tous, les cathos ont vu à quoi elle servait.
                  je souhaites que cela t’arrive, un jour


                • gaijin gaijin 28 octobre 2014 10:33

                  a tous
                  a la lecture de certains posts ( et l’audition de certains commentaires un peu partout ) je voudrais proposer une minute silence consacrée a l’audition attentive de ce qui suit :
                  https://www.youtube.com/watch?v=g3D9M5-4tWg

                  a ceux qui trouvent ça exagéré je répondrais par cette citation du yi king :
                  quand on marche sur du givre la glace n’est pas loin


                  • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 21:22

                    Ce n’est pas exagéré, c’est honteux. Vos copains ont envoyé un gosse à la mort et vous osez nous sortir le chant des partisans. Combien de personne parmi les opposants pacifistes au barrage (ceux qui sont restés au camp, peinards) se sont fait rafler chez eux en pleine nuit ? Vous et votre clique, vous êtes juste des faussaires voulant nous faire passer la France pour un pays totalitaire.


                  • gaijin gaijin 28 octobre 2014 21:35

                    envoyé un gosse a la mort ?
                    cette mort était donc normale ? prévisible ?

                    on est bien face a un nouveau totalitarisme même s’il ne marche pas au pas l’oie par contre comme le précédent personne ou presque ne veut le voir venir , grandir .......a petit pas et petit bruit .....
                    et ensuite une fois de plus on dira : on ne comprend pas ce qui s’est passé
                    mais il sera trop tard

                    les faussaires sont au pouvoir ! réveillez vous mon vieux !


                  • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 22:46

                    Les totalitaristes, ce sont ceux qui imposent leur point de vue par la force. Jusqu’ici, les seuls à vouloir imposer leur opinion à coups de cocktails molotov, ce sont vos « potes ». Allez faire un tour en Russie, en Chine ou en Afrique noire et on discutera ensuite de ce qu’est le totalitarisme.


                  • Yohan Yohan 28 octobre 2014 11:33

                    On ne sait rien, les manifestants tiraient aussi avec des mortiers qu’on peut acheter sur internet. Vu que le malheureux l’a pris dans le dos, il y a deux hypothèses. Tir ami raté. Tir de CRS alors qu’il se replie.

                    Quand on va castagner dans les manifs, il y a toujours des risques. Les tirs de flashball, de grenades à gaz, tirés d’un camp ou d’un autre peuvent vous arriver dans la figure. Un tir raté est toujours possible. Chercher des responsabilités n’a pas grand sens, c’est une bavure...

                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:02

                      yohan

                      toujours ce casque qui gène votre compréhension !
                      parler d’une bavure lorsqu’il y a un mort est déjà incompréhensible...
                      faire croire que les manifestants, à qui, rappelons le, le prefét avait promis que les forces de « l’or’dre » ne seraient pas présentes, s’étaient armés de mortiers... c’est purement délirant.
                      je vais mettre ça sur le compte de votre casque.
                       smiley

                    • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 21:27

                      Il y a encore une loi et des institutions dans ce pays. Je ne crois pas que celle-ci prévoient que des milices armées aient le droit d’investir un chantier décidé par les institutions élues démocratiquement. Les forces de l’ordre n’était pas localisées immédiatement près des manifestants. Ce sont les ultras que vous défendez qui sont venus les agresser. Si on tolère ça, il n’y a plus d’état, il n’y a plus de démocratie. Mais ça ne semble pas trop vous gêner Cabanel.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 13:04

                      hubert

                      en attende de vos excuses pour avoir changé mon nom, en m’insultant directement,
                      mais je vois que le courage n’est pas l’une de vos qualités essentielles...
                      pauvre garçon.
                       smiley

                    • lsga lsga 28 octobre 2014 13:12

                      L’objectif de ce genre de dérapage est d’éviter un printemps européens. C’est peine perdu, les mouvements de masse ne sont pas rationnels, ils ne calculent pas les risques. 


                      • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 21:29

                        Aux dernières nouvelles, c’est l’automne en Europe mon cher Isga. ^^


                      • lsga lsga 29 octobre 2014 01:26

                        pas dans l’Europe du Sud, qui ne va tarder à monter manifester au Nord.




                      • dixneuf 28 octobre 2014 13:20

                        Il est remarquable que le résultat de l’Enquête d’Utilité Publique était négatf mais qu’il a été passé outre, comme dans la majorité des cas c’est une fumisterie, tout est ’’ficelé’’ avant l’enquête, les avis ne sont pas pris en compte, même celui du Commissaire Enquêteur n’est que consultatif. C’est un des effets de la ’’démocratie’’ à la française : je suis élu, je fais ce qu’il me plait et allez vous faire f....je représente un parti et ce n’est pas ça qui m’emp^echera de me représenter et d’être réélu.

                         smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 16:40

                          hubert machin chouette

                          si vraiment « de la cormorandière » est votre vrai nom, et non un pseudo, je vous présente mes excuses, dans le cas contraire, c’est à vous de le faire.

                        • Citrik_Elektrik Citrik_Elektrik 28 octobre 2014 21:32

                          Je vous méprise, vous avez fait de moi un ennemi alors que je n’étais que votre adversaire.
                           
                          Hoooooooooou ! Note pour plus tard : ne pas énerver Cormorandière...
                           
                           smiley


                        • juluch juluch 28 octobre 2014 13:56

                          Bonjour Olivier


                          Ce projet , apparemment inutile de barrage , a permis à tous les marginaux que l’ont retrouve dans ce type de manifestation de saccager et de se mesurer avec les condés.

                          Ces émeutiers n’étaient pas des enfants de coeurs et ils étaient venu pour casser.

                          Quant à la mort de ce gars......attendons la suite.


                          • jocelyne 28 octobre 2014 14:47

                            pas "apparement inutile Juluch inutile totalement , d’autre part je trouve bien et même salutaire qu’il y ait des jeunes (évidement toujours les mêmes) pour se bouger le cul pendant que les vieux cliquent ou siestent en écoutant pierre pernod. Pardon Olivier et merci


                          • oncle archibald 28 octobre 2014 15:01

                            Jocelyne : qui êtes vous pour apprécier l’utilité publique d’un tel projet ? Plus compétente que la commission des sites et la commission de la loi sur l’eau qui l’ont autorisé ? Plus compétente que les experts agricoles qui le réclamaient ? Lisez in extenso le rapport demandé par Madame Royal et vous verrez que les experts dont le travail a pourtant été fait « sous pression » ne le jugent pas inutile mais juste un peu surdimensionné.


                          • juluch juluch 28 octobre 2014 19:20

                            @jocelyne


                            Vous m’avez lu en diagonal on dirait....

                          • oncle archibald 28 octobre 2014 14:56

                            Olivier, vous semblez oublier dans votre analyse l’essentiel de cette affaire. Extrait du fameux rapport demandé en urgence et très tardivement par Madame la Ministre de l’Ecologie : « Il convient toutefois de garder à l’esprit l’état d’avancement du projet lors de l’intervention de la mission de conciliation et d’expertise. Le dossier a été déclaré d’utilité publique et d’intérêt général, il bénéficie d’une autorisation loi sur l’eau, et les travaux ont commencé. »


                            Je ne sais rien de ce barrage et de son utilité réelle mais si le conseil général du Tarn est imbécile il faut que les électeurs du Tarn le virent. Pour l’instant beaucoup d’argent de contribuable lambda a été dépensé. Soit ce projet était justifié et « d’intérêt général » et dans ce cas il ne faut pas céder sous la pression des manifestants, soit il fallait au moment ou il a été étudié manifester et agir avant que les travaux commencent.

                            Le contribuable lambda a en a carrément marre de voir son pognon jeté par les fenêtres, que ce soit à Notre dame des landes, au sujet de l’écotaxe pour les camions qui risque de couter plus d’un milliard d’euros à l’état, et maintenant au sujet de ce barrage dans le Tarn. Ce qu’il faut obtenir c’est le renouvellement complet d’une classe politique incapable d’assumer les responsabilités qu’elle revendique pourtant devant les électeurs. La république est en grand danger pour une seule et simple raison : personne ne croit plus personne. 

                            Ils ont joué avec le feu pendant des décennies entières et maintenant ça va leur péter à la gueule. Je crains les dommages collatéraux, comme la mort de cet infortuné jeune homme dont le seul tort est de s’être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Quand au pacifisme de certains énergumènes participant à la manifestation, ne me dites pas que vous y croyez ! A chaque manif il y a des petits cons qui viennent tout casser parce que c’est cela qu’ils aiment. Ils s’en foutent que la manif soit écologiste ou anti mariage pour tous, ce sont des anars. Croyez vous inutile que les gendarmes aient été requis pour protéger le matériel des entreprises ? Il se peut que certains manifestants, même pacifistes, eussent été très satisfait que ce matériel soit détruit. Le sens de l’intérêt commun est totalement perdu. Je le répète la République est en danger.

                            • philippe913 28 octobre 2014 15:19

                              ô punaise, il me semblait que j’étais souvent en désaccord avec vous, mais là je ne peux que plusser à fond.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 16:43

                              cher oncle

                              bien sur, bien sur... sauf que la loi prévoit que des projets alternatifs soient proposés
                              elle prévoit aussi la possibilité d’une contre expertise, ce qu’à ordonné le ministère de l’environnement, 
                              il fallait donc patienter quelques semaines avant de lancer les travaux...
                              d’ailleurs chacun sait que pour tous ces grands chantiers, régulièrement, les chantiers démarrent avant même l’enquete d’utilité publique
                              c’était le cas pour superphénix, pour NDDL, et pour plein d’autres projets.
                              mais la justice laisse faire.
                              et les drames arrivent.

                            • oncle archibald 28 octobre 2014 20:11

                              Lisez les attendus du jugement et vous verrez tout ce qui a été fait avant qu’on ne dise aux opposants maintenant ça suffit, on construit le barrage.



                            • Trelawney Trelawney 29 octobre 2014 09:53

                              Oncle Archibald,

                              Le barrage de Sivens est un cas d’école dans la décision et la mise en place d’un projet.

                              On a d’un coté le conseil général du Tarn dont on ne peut pas mettre en doute sa sincérité sur cette affaire. Ils ont comme alliés quelques agriculteurs et quelques élus locaux.

                              De l’autre des agriculteurs et élus locaux qui pensent que ce projet est financièrement un gouffre

                              D’un autre coté des écologistes sincères aussi défendant la protection de la nature (une zone humide) et une certaine vision d’une agricultures plus proche de la nature et moins productiviste.

                              Le rapport des différentes réunions sur l’enquête d’utilité publique fait état de :

                              La zone humide défendu par les écologistes est trop peu épaisse et finira par disparaitre dans les prochaines année à cause du réchauffement climatique et du manque d’eau.

                              Depuis le début du projet et aujourd’hui la culture u mais a disparu dans cette région pour être remplacé par des cultures moins gourmandes en eau. Selon les paysans du coin la retenue d’eau ne servira qu’à peu d’exploitation.

                              Le coute de construction et surtout le cout d’achat des terrain additionné à la faible demande en eau (prix de vente d’eau trop cher) rend ce projet financièrement très hasardeux.

                              La nouvelle zone humide crée en remplacement de celle détruite (la loi stipule qu’on remplace à hauteur de 1.5 fois la taille de celle qu’on détruit) risque aussi d’être détruite par les captages si par miracle le barrage devenait rentable.

                              Il était facile si on veut une démocratie participative de mettre tous ces intervenants autour d’une table et de définir un projet réaliste et compatible. Pour des conseillé généraux ou des députés, ce n’est pas comme cela qu’ils voient la politique. C’est : vous nous élisez et on s’occupe du reste".

                              Vient s’ajouter un 3° problème : le gouvernement qui vient de capituler sur NDDL, sur l’écotaxe et qui voit dans la réalisation de ce barrage contre les opposants un façon d’assoir son autorité bien entamée. Il a mis les moyens en hommes pour défendre ce qui pouvait être défendu. Depuis Malik et le fou de Pasqua comme ministre de l’intérieur il n’y avait pas eu de mort par les forces de l’ordre, lors de manifestations. Et pourtant avec les émeutes en banlieue et la loi sur le smic jeune, c’était tendu. Il aura fallu attendre un président de gauche pour que ça arrive


                            • oncle archibald 29 octobre 2014 10:12

                              Trelawney : je partage totalement votre analyse du processus de décision qui pose la question « qui commande ici ». D’après ce que j’ai lu le processus administratif a été parfaitement respecté, la décision d’autorisation n’est plus légalement contestable, et donc il n’y a aucune raison pour arrêter la construction de ce barrage. D’un autre coté vous me dites que cette construction est déraisonnable, que c’est un investissement inutile ou au moins sans rapport avec l’enjeu. Soit. 


                              A t-on le droit de manifester sa désapprobation lorsqu’une décision prise vous parait inéquitable ou nuisible à l’intérêt général ? Oui bien sûr mais j’aurais comme vous préféré que les manifestations aient lieu devant le conseil général du Tarn lorsque le projet était en discussion qu’après qu’il ait obtenu toutes les autorisations, que l’appel d’offre soit lancé, que les marchés de travaux soient attribués, que les travaux soient en cours.

                              Quand on en est là et vu l’enjeu relativement faible de ce barrage dont chacun veut maintenant faire « un cas d’école » comme vous le dites, est-il normal que des manifestants s’en prennent aux installations et aux engins de chantier ? Faut-il mettre à bas une entreprise parce qu’elle a accepté ce marché ? Le rôle des forces de l’ordre n’est-il pas de faire respecter les lois ? Que faisaient sur place des gens munis de cocktails molotoff et de bouteilles d’acide ? Les gendarmes doivent-ils accepter de se faire bombarder sans réagir ? 

                              Cette affaire ne pose pas une question locale, mais la question générale : y a t-il encore un pilote dans l’avion ? Que devient notre société si force ne reste pas à la loi ? Aujourd’hui les écolos, hier les routiers, avant hier les agriculteurs bretons … 

                              Et demain ?? Chacun descend dans la rue avec son fusil de chasse (version milieu rural) ou avec des barres de fer et des engins incendiaires (version banlieue) ? Combien coutent à la collectivité déjà ruinée les exactions de tous ordres et les missions de protection confiées aux forces de l’ordre ? Qui paie tout ce gâchis ? Les responsables qui l’ont provoqué ?? Que nenni ! C’est le contribuable lambda, vous moi et bien d’autres.

                            • Trelawney Trelawney 29 octobre 2014 16:47

                              D’après ce que j’ai lu le processus administratif a été parfaitement respecté, la décision d’autorisation n’est plus légalement contestable, et donc il n’y a aucune raison pour arrêter la construction de ce barrage. D’un autre coté vous me dites que cette construction est déraisonnable, que c’est un investissement inutile ou au moins sans rapport avec l’enjeu. Soit. 

                              Je suis 100% d’accord avec cela, mais il faut respecter 3 conditions :

                              la majorité sur le projet ça c’est fait à l’assemblé de conseil général

                              les apurement de l’enquête d’utilité publique ça aussi c’est fait

                              le bouclage financier ça ce n’est pas fait à aujourd’hui

                              . Je me suis permis de lire tous les rapports sur cette affaires (c’est facile à trouver merci internet). Les différents rapports font bien apparaitre la légèreté dans l’étude budgétaire de ce projet qui est financé à 30 % par le conseil général, à 50% par l’état, les collectivité locale (SIVOM Gaillac etc) et l’Europe (oui mais l’Europe ne veut pas et l’état paiera que si l’Europe paie) et à 20% par la région.

                              Delphine Batho alors ministre de l’écologie avait déjà demandé un moratoire sur ce projet. Quand S Royal a diligenté une enquête par son ministère, le conseil général a lancé les travaux en espérant mettre tout le monde devant le fait accompli..

                              A Stuttgart il y a eu un projet pharaonique d’enterrement de la gare centrale (gare de TGV). Il y avait de pour et des contre et des manifestations de 100000 personnes minimum (pas 100 personnes autour d’un camping). Le nouveau président élu de la région fait parti des verts. Il a mis tout le monde autour d’une table avec début public retransmis à la TV et comme tout le monde campait sur ses positions a proposé un référendum. C’est les partisans de la gare qui ont gagné. La gare est en travaux et il n’y a plus de manifestation.

                              Lancer les travaux d’un chantier dont le financement n’est même pas bouclé et ignorer les opposants ce n’est pas très intelligent et tres adulte.


                            • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 28 octobre 2014 15:44

                              Histoire parallèle : ces histoires de jeunes écolos qui résistent aux projets pharaoniques et inutiles de nos caciques mégalos, nous rappellent d’autres événements qui se déroulèrent à la fin 43 et début 44.


                              Les préfets aux ordres d’un gouvernement fantoche mais autoritaire, lui même aux ordres de l’Allemagne nazie, expédièrent des gendarmes et des GMR dans les bois pour détruire les camps de réfractaires STO et de résistants pourchassés qui s’y planquaient. Il y eu des morts des 2 côtés, car les maquisards même faiblement armés, ripostèrent pour se dégager de l’encerclement des forces de l’Ordre...


                              • philippe913 28 octobre 2014 15:51

                                un petit point godwin dans un débat qui n’en avait nullement besoin....


                              • 1871-paris 1871-paris 28 octobre 2014 15:53

                                Vos revendication sont justes (enfin pour moi), ce barrage est inutile et inaproprié. faire pousser du mais de manière intensive dans cette région est une bétise, d’autres cultures sont mieux appropriés et plus compatible avec l’environnement local.


                                Il est certain que des entreprises ayant leur entrée dans les cercles du pouvoir de ce département font pression pour maintenir le projet et ainsi toucher les subventions decoulant de la fameuse depense publique de 57% du PIB donc certain nous bassine des qu’ils en ont l’occasion.

                                • morice morice 28 octobre 2014 16:34

                                  avant de vous emballer, vérifiez d’abord qui se baladait en cagoule noire là-bas..



                                  il n’y avait pas que des écolos

                                  il y a avait aussi de beaux crétins, ceux du MAS.


                                  allez donc vérifier qui est ce fameux « Mouvement d’Action Sociale. »

                                  vous tomberez de haut...

                                  « Prenant la suite de Pro Patria, le MAS s’est développé dans l’ombre des mouvements nationalistes en mettant en place des structures comme l’émission Méridien Zéro. Inspiré par les néo-fascistes italiens de Casapound, le MAS a réussi à s’implanter dans quelques villes comme Toulouse ou Lille. Autour du MAS gravitent également deux revues, Réfléchir & Agir et Rébellion, cette dernière jouant à fond la confusion avec l’extrême gauche et l’anticapitalisme. »

                                  il n’y avait pas que des écolos béats là-bas, Olivier...

                                  • joletaxi 28 octobre 2014 18:28

                                    pas accidentelle du tout ?

                                    vous voulez insinuer que la chasse à l’écolo est ouverte ?
                                    je vais vérifier ma pétoire, faut pas manquer ça

                                  • joletaxi 28 octobre 2014 16:48

                                    Bonjour oh Mahe, inspecteur Clouzo inimitable

                                    salut les enclumes

                                    on se sait rien, mais on condamne, normal

                                    Vos revendication sont justes (enfin pour moi), ce barrage est inutile et inaproprié. faire pousser du mais de manière intensive dans cette région est une bétise, d’autres cultures sont mieux appropriés et plus compatible avec l’environnement local.

                                    et tous les agriculteurs sont des imbéciles, qui se font un devoir de perdre du pognon, on se demande parfois de quoi on parle.

                                    Paraît que les gentils opposants de Notre Dame auraient fait le voyage ?
                                    Ce qui me gêne terriblement dans votre posture, c’est que vous semblez vous accommoder de la présence en vos rangs d’une faune, toujours la même,qui se fiche éperdument de vos zones humides(fou ce qu’il ya des zones humides, alors qu’avec la poele à frire, tout devrait être sec, oups ,j’allais dire comme un coup de trique, ce qui aurait été mal venu)
                                    Et quand on se mêle aux voyous pas s’étonner de prendre des coups.
                                    Attaquer les CRS, avec des coktails molotof, la nuit, ce n’est plus manifester, enfin c’est mon opinion.
                                    Ce projet a franchi tous les « obstacles » administratifs, mais pour la clique, le dernier mot doit rester aux admirateurs de Rabi.
                                    En son temps, aurait-on construit une retenue pour alimenter le canal du midi, merveille classée au patrimoine mondial, si on avait eu des « penseurs verts » ?
                                    la réponse est dans la question

                                    • gaijin gaijin 28 octobre 2014 17:46

                                      salut jo
                                      « on se sait rien, mais on condamne, normal »

                                      vous avez raison quand on commente « a chaud » on s’expose a dire pas mal de conneries , mais ainsi le veux le temps médiatique ....moderne ....demain notre président normal ira faire un tour de scooter et une nouvelle actu aura pris la place de celle ci .
                                      a quoi s’attendre d’autre dans un bocal de poissons rouges ?

                                      cela dit l’ enquête avance :

                                      http://www.europe1.fr/faits-divers/les-vetements-de-remi-fraisse-porte-des-traces-d-explosif-2273121


                                    • Zousch Zousch 28 octobre 2014 17:33

                                      @Mr Cabanel...je n’ai pas lu tous les messages précédents, cependant, si personne avant moi n’a rectifié vos propos, je vous dit que vous faites erreur sur le pouvoir en place en 1977 (et même le 31 juillet de cette année là).. Le pdt de la République était Giscard d’Estaing, le 1er ministre Raymond Barre et le ministre de l’Intérieur de l’époque s’appelait Bonnet, Christian Bonnet. Des gens qui, vous l’admettrezaisément, auraient eu du mal à se faire traiter de socialistes par vos soins, M. Cabanel !

                                      Ce qui s’est passé aujourd’hui sur le site du Testet est quasiment la réplique socialiste de ce qui s’est passé 37 ans auparavant à Creys-Malville.


                                      • Zousch Zousch 28 octobre 2014 17:33

                                        @Mr Cabanel...je n’ai pas lu tous les messages précédents, cependant, si personne avant moi n’a rectifié vos propos, je vous dit que vous faites erreur sur le pouvoir en place en 1977 (et même le 31 juillet de cette année là).. Le pdt de la République était Giscard d’Estaing, le 1er ministre Raymond Barre et le ministre de l’Intérieur de l’époque s’appelait Bonnet, Christian Bonnet. Des gens qui, vous l’admettrezaisément, auraient eu du mal à se faire traiter de socialistes par vos soins, M. Cabanel !

                                        Ce qui s’est passé aujourd’hui sur le site du Testet est quasiment la réplique socialiste de ce qui s’est passé 37 ans auparavant à Creys-Malville.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 18:11

                                          Zousch

                                          vous avez raison, et excusez cette bette erreur...d’autant que j’étais l’un des manifestants...
                                          je pense que la confusion est venue du fait que c’est quelques années après, le gouvernement socialiste a finalement fermé cette dangereuse installation...
                                          ce qui revient à dire que : que ce soit la gauche ou la droite au pouvoir, la violence policière est toujours au rendez vous.
                                          hélas...
                                          merci de votre commentaire.

                                        • Zousch Zousch 28 octobre 2014 18:20

                                          Rien n’a changé en près de 40 ans dans la réaction du pouvoir face à la juste colère ; Inadmissible. Disproportionnée, mortelle. Et on dit que le monde change ?


                                        • Le421 Le421 28 octobre 2014 19:29

                                          La République a pris l’habitude de mettre en place au Ministère de l’Intérieur des personnes qui seraient embastillés si le délit de sale gueule existait... Et je pèse mes mots !!
                                          De droite ou de droite* d’ailleurs !! Ce sont les mêmes théories et les mêmes pratiques...
                                          On défends l’ordre et la sécurité. Bon, si vous avez des gros lobbies genre camionneurs ou agriculteurs, faites quand même gaffe !! Mais si vous avez des traine-savate sans le sous genre écolo ou autre petits bonhommes, vous faites pas chier, tapez dans le tas !!
                                          Ben oui.
                                          La République a pris cette détestable habitude d’être forte avec les faibles et faible avec les forts !!
                                          *Non, je ne me suis pas trompé...  smiley


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2014 01:04

                                          euh... bête... et pas bette.


                                        • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 17:50

                                          On attend la réaction de Monsieur Gérard Filoche .


                                          • Jean 28 octobre 2014 18:53

                                            imbécileeeeeeeeeeeeeeeee


                                          • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 19:07

                                            Non Gérard Filoche  est plus crétin qu’ imbécile 


                                          • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 18:13

                                            En la personne de Monsieur Gérard Filoche nous avons un expert 

                                            en paroles mortuaires . 

                                            Il serait adéquat qu’ il s’ exprimasse dans le cadre du code du travail 
                                            .

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2014 18:24

                                              @ tous

                                              un article très complet de médiapart.
                                              à lire sur ce lien
                                              toujours est-il que maintenant le juge enquêteur a finalement conclu en confirmant le jet d’une grenade explosive ayant entraînée la mort instantanée de Rémi.
                                              c’est en tout cas ce que je viens d’entendre sur l’antenne de france inter...

                                              • Zousch Zousch 28 octobre 2014 18:50

                                                Je viens de lire la même chose. Une grenade dite offensive....exactement comme celle qui a fait exploser les poumons de Vital Michalon il y a 37, oui 37 ans...et tjs les mêmes méthodes. Et là devant combien 2000 à 5000 manifestants maximum ?, on ne saura jamais. ON a encore voulu « descendre » selon les ordres donnés.


                                              • Clojea Clojea 28 octobre 2014 19:07

                                                Bonjour Olivier. Merci pour ton article. D’une part il rend hommage à ce jeune homme et d’autre part il met en exergue que nous sommes depuis longtemps dans un état policier, ou il ne fait pas bon aller contre le pouvoir en place.


                                                • Le421 Le421 28 octobre 2014 19:19

                                                  Le réseau France Bleu vient de diffuser une information comme quoi le ministère suspens jusqu’à nouvel ordre l’usage de grenades offensives par la gendarmerie.
                                                  La certitude est maintenant que c’est un engin de ce type envoyé par les forces de l’ordre qui a causé la mort du jeune homme...
                                                  Bravo !!
                                                  Comme disent certains, encore quelques petits faits divers comme ça et ça va pas tarder à péter.
                                                  Va y’avoir du sang !!
                                                  Ce qui est marrant quand même, c’est que les bonnets rouges sont quand même moins emmerdés.
                                                  Comme quoi, il vaut mieux saloper la Terre entière avec de bonnes raisons(? ??) que de vouloir la garder en bon état...
                                                  Re-bravo !!


                                                  • canard54 canard54 28 octobre 2014 19:58

                                                    Bonjour Olivier ;

                                                    Je m aperçois au fur et à mesure du temps que l’on a affaire à une équipe de fous à l’image du président FH qui en tient décidément une bonne couche,le pouvoir leur monte à la tête ,ministres et ce président du conseil général,ils se prennent pour des rois,ils ont fini par pourrir la rose du PS,et je pense qu’une bonne réaction du peuple devrait leur claquer le bec.
                                                    Salutations à vous 

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 octobre 2014 01:03

                                                      canard

                                                      100% d’accord
                                                      merci

                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 28 octobre 2014 20:11

                                                       bon ça y est la racaille politicarde fout tout sur le dos des serviteurs de l’état comme d’hab !

                                                      bon moi je me demande quand ces fascistes de flics ne voudront plus servir de remparts aux lois 
                                                      qu’ils ne votent pas mais appliques ! quand ces fascistes ne feront plus le job de maintien de l’ordre ; nos amis contestataires ils auront quoi en face d’eux des nervis payés par les grands groupes ?des milices paysannes ou bourgeoises ? yep comme dis l’autre plus haut le sang couler marwaaffff rigolez le jour
                                                       ou les identitaires prendront la rue pour renverser cette démocrasouille ça ne sont pas des grenades offs qui vous feront cavaler !

                                                      asinus 

                                                      • rocla+ rocla+ 28 octobre 2014 20:13

                                                        Ce serait utile  aux parents qui ont des enfants turbulents de leur

                                                        apprendre que si on s’ approche trop près du feu on risque de se brûler . 
                                                        .

                                                        • Yohan Yohan 28 octobre 2014 20:16

                                                          Lepaon envoie ses troupes se faire casser la gueule par le CRS et pendant ce temps là il se fait aménager un local commak de 130m2 à Vincennes avec les sous de ses adhérents. Qui est le moins con, le jeune qui prend une grenade dans le buffet ou celui qui suit qui bichonne son local syndical ?


                                                          • philippe913 28 octobre 2014 20:53

                                                            son local ? sa résidence de fonction plutôt non ? et pour 120.000 €...


                                                          • Yohan Yohan 28 octobre 2014 20:55

                                                            Lepaon d’hypocrisie vient de tomber


                                                          • Yohan Yohan 28 octobre 2014 21:11

                                                            Quand Lepaon fait la roue, le dindon fait glou glou. 


                                                          • Yohan Yohan 28 octobre 2014 21:16

                                                            Sampi n’a pas bien compris. Lepaon n’a pas acheté un appartement à 120.000€ (on n’est pas en Corse quand même), il a fait 130.000€ de travaux pour rénover un appartement de 120 m2, nuance...Ceci dit tu as raison, Lepen ou Lepaon, c’est presque pareil smiley


                                                          • philippe913 28 octobre 2014 21:51
                                                            120.000 € de frais pour refaire l’appartement, pas pour l’acheter. Vous trouvez ça léger ?
                                                            Et qui c’est qui paye à votre avis ? les fonds de la CGT, ils viennent d’où ? pas des cotisations... mais de fonds publics pour la plus grande partie.
                                                            QU’un leader CGTiste, communiste, qui oeuvre pour les prolétaires fasses 120.000€ de travaux PERSONNELS aux frais de la princesse, ça ne vous choque pas ?
                                                            Non, c’est vrai, tout le monde ne peut pas s’indigner justement, surtout quand on est sclérosé dans une idéologie gauchiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès