• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Un climato-sceptique

Un climato-sceptique

Après lui, le déluge.

J’ai assisté à une conférence d’un expert, spécialiste du climat sur un sujet nécessairement d’actualité. Ami de Claude Allègre, l’homme est un climato-sceptique, remettant en cause la doxa générale qui, selon lui, prêche un catéchisme écologique avec ferveur et tous les moyens médiatiques. Notre homme, schémas à l’appui, fort de 100 000 ans d’histoire du climat, démontre que le CO2 n’est pas plus responsable du réchauffement que le beurre en branche, qui comme chacun doit le croire, ne fond pas sous l’effet des rayons solaires.

Nous devons tenir pour acquis cette thèse, accepter d’être les sujets d’une formidable manipulation planétaire dont les visées semblent nous échapper. Interrogé sur les desseins de ceux qui prêchent la théorie du réchauffement, l’homme fait un signe mobilisant trois doigts. L’argent serait encore une fois le nerf de la guerre médiatique. Le GIEC est un rouleau compresseur et non penseur, visant à faire émerger une nouvelle économie : celle de la transition écologique.

C’est donc avec courage que notre expert pourfend les idées reçues, s’oppose à l’unanimité générale, ose la parole quand ceux qui comme lui, défendent une autre thèse sont vilipendés, montrés du doigt et persécutés. C’est le zorro du thermomètre, le Saint Bernard du baromètre, l’ange gardien de la croissance. D’après lui, nous sommes au cœur d’un vaste complot planétaire de l’oligarchie médiaco politique dont le but ultime serait de nous faire cracher au bassinet sans changer de système économique.

La Planète a toujours connu des alternances de périodes glaciaires et de fort réchauffement. Nous serions encore bien en-dessous des époques chaudes qui permirent l’épanouissement des grandes civilisations. L’espoir est donc permis si on en croit notre bonhomme, de voir surgir une nouvelle ère de prospérité et de culture. L’optimisme fait vivre…

Mais en bon spécialiste, notre conférencier se borne à rester sur son seul domaine de compétence. La surpopulation, l’épuisement des ressources naturelles, la pollution, l’océan de plastique, l’anthropocène, … tout cela ne le concerne pas. Seul le climat trouve grâce à ses yeux et devant ses courbes, il se donne le droit de tirer des plans sur la comète. Si la Terre vient à manquer d’eau, nous irons la chercher dans les couches profondes du sous-sol ! C’est évident, la science et les progrès techniques auront toujours réponse à tout.

Présenter les écologistes, les décroissants, les lanceurs de l’alerte naturelle comme de dangereux prophètes de malheur, des fidèles d’une nouvelle religion qui exclut sa chère science du paysage, ne peut être admis par notre virtuose de l’analyse des graphiques. Il suffit pourtant de regarder autour de soi pour comprendre que la nature a profondément changé, que l’homme a désormais posé sa patte sur le destin de la planète.

Lui n’en démord pas. Il ne faut pas s’alarmer. Tout cela n’est rien par rapport à la formidable capacité de la Terre à supporter le chaos, à dépasser les crises et les catastrophes, à se jouer de toutes les calamités (à l’exception des humains sans doute). Trump serait donc le seul visionnaire dans l'aréopage des têtes pensantes. Le réchauffement serait de la foutaise et la fournaise n’est pas pour demain. J’admire l’aplomb de celui qui affirme à contre-courant, je n’en reste pas moins perplexe devant sa capacité à nier l’évidence.

Il se peut que le CO2 ne soit pas en cause, qu’il ne fasse qu’accompagner un mouvement plus vaste, qu’il ne constitue qu’un bouc émissaire fort commode permettant de créer une nouvelle fiscalité verte. Mais pourquoi user de sa science pour anesthésier les consciences ? Si notre mode de vie n’est pas responsable des évolutions en cours, il nous conduit néanmoins vers l’abîme et de cette évidence, le savant ne veut pas en parler ! Lui c’est le climat et rien d’autre. Ponce Pilate se lavant les mains dans un Océan de béatitude !

Je sors de cet exposé avec une profonde colère. Tant d’énergie mise à détourner le problème pour, par le biais de quelques pirouettes dédouaner son cher ami le dioxyde de carbone et ne rien trouver de mieux que de prétendre que tout est normal. Les espèces menacées, les peuples en souffrance, les calamités en route, les maux innombrables provoqués par notre mode de vie peuvent remercier le climatologue serein. Après lui, le déluge mais pour l’heure, tout va bien !

Incompréhensivement sien.

PNG


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

208 réactions à cet article    


  • leypanou 24 novembre 2018 09:03

    Je sors de cet exposé avec une profonde colère

     : la colère est rarement compatible avec la réflexion.

    Si réfuter une hypothèse présentée comme fait scientifique prouvé vous met en colère, alors là comme disait l’autre, vous êtes mal barré.

    Une petite lecture sur le GIEC comme début de réflexions sur la question pour commencer les débats.

    Compréhensivement votre.


    • Désintox Désintox 24 novembre 2018 16:51

      @leypanou
      L’auteur a raison.
      Le climato-septicisme est irresponsable.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 17:16

      @100% intox. Pour un croyant intoxiqué, tous les incroyants sont « des irresponsables » à qui il faut immédiatement couper les crédits de recherche.
      Lyssenko avait fait mieux : envoyer directement au Goulag les plus compétents des biologistes incroyants.


    • Désintox Désintox 24 novembre 2018 18:27

      @JC_Lavau
      Vous confondez la science avec une croyance religieuse, ce qui démontre votre inculture.

      La science est réfutable, contrairement aux croyances religieuses qui ne le sont pas.

      En sciences, lorsque une idée reçoit une réfutation valable, elle est abandonnée. Si le rôle des gaz à effet de serre et la réalité de celui-ci avaient reçu une réfutation valable, les scientifiques ne parleraient pas de réchauffement.

      Seuls les esprits faibles peuvent croire à une théorie du complot.


    • HELIOS HELIOS 24 novembre 2018 19:07

      @Désintox

      ***** En sciences, lorsque une idée reçoit une réfutation valable, elle est abandonnée. ****

      Selon vous lorsqu’une idée ne reçoit pas d’acceptation valable elle doit être aveuglement valide, surtout lorsqu’elle entraine autant de contraintes pour tous ... et surtout, toute recherche tendant à prouver le contraire doit être occultée ???


    • Old Dan Old Dan 24 novembre 2018 22:31

      @leypanou
      Bof ! Pas besoin du GIEC pour voir la catastrophe en cours et rapidement :
      Suis en Australie depuis 40 ans, et obligé, cette année, de foutre le camp à 2000 km d’ici (sécheresse, incendie, épidémies,...)
      .
      Que les vieux doutent & radotent, les jeunes agissent déjà partout ds le monde.


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 22:43

      @Old Dan. Sûr ! S’il y a une fluctuation climatique comme il y en a toujours eu, alors c’est le CO2 le coupable, surtout si en plus il y a de l’anthropique dedans.
      Toi tu détiens le bouton de réglage du climat ! Génial quand on y songe...


    • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 22:47

      @100% intox. Justement, des pseudo-sciences ont des crédits. Soit parce que les politiques en ont besoin ainsi, frauduleuses, soit aussi que leurs promoteurs sont des escrocs habiles.


    • Croa Croa 24 novembre 2018 23:21

      À Désintox,
      « Le climato-septicisme est irresponsable. » Quoique si ça pouvais nous débarrasser de Macron tant mieux (via les GJ peut-être ?). D’autant que ce type, menteur comme un arracheur de dents, n’aurait jamais rien fait pour le climat, au contraire puisque sa priorité est que marche le commerce ! 
      *
      J’explique,
      Il y a trop de CO2 et la Terre fait une poussée de fièvre : Chouette on vends des diesels aux pigeons ! (Bon ça c’était
      avant Macron mais ça aurait pu être lui.)
      Il y a trop de particules de suies sur Paris : Chouette on reprends les diesels et on vends des bagnoles électriques aux pigeons. (Ce coup ci c’est bien Macron.)

      Ça ne viendrait à l’idée de personne que la bagnole c’est bientôt terminé ? Même pas aux GJ, mais je les aimes bien car ce sont des idiots utiles au fond.

      Et Macron de signer des traités commerciaux, pour toujours plus de bateaux à travers les océans... Il faudra lui couper la tête à celui-là ! Mais bon laissons ce travail aux climato-sceptiques rétifs aux taxes sur le gazole smiley


    • Ruut Ruut 25 novembre 2018 06:13

      @Désintox
      Vous confondez Théorie et Science.
      Théorie = Religion.
      Science = Preuves et faits.


    • chantecler chantecler 25 novembre 2018 07:18

      @Ruut
      Non les religions ne s’appuient pas sur des théories , qui sont des axes de recherches , mais sur des dogmes auxquels il faut croire .
      Ex : La trinité , la « vierge » Marie , le Jésus fils de dieu , etc etc ....pour le catholicisme .
      Pour le judaïsme , l’islamisme c’est pareil ....
      Dans tous les cas il faut s’appuyer sur des textes dits sacrés , des bulles ,etc...


    • baldis30 25 novembre 2018 17:50

      @chantecler

      bonsoir,
       exactement et de façon un peu plus précise :
      Dogme ===> Religion ===> interprétation des faits corme produit du seul dogme
      Théorie <===> confrontation des faits <=== > théorie
       


    • Pascal L 25 novembre 2018 22:52

      @chantecler
      Non, dans le Christianisme, les dogmes ne sont pas les sources auquel nous devons absolument croire, mais les conclusions auxquelles sont arrivés les Chrétiens après des millénaires d’observation des actes de Dieu. Les dogmes ne sont que la photographie instantanée de ce que nous savons sur Dieu et peuvent être assimilées à des théories. Personne ne vous demande de croire les dogmes et vous pouvez les contester comme toutes les théories si vous avez une meilleure interprétation des faits observés. En religion, les faits observés échappent à nos instruments de mesure, ce qui fait que la démonstration que Dieu existe ou n’existe pas est impossible. Raison de plus pour garder sa liberté de croire. Reste que les observations se comptent par centaines de milliers et rien ne vous interdit de faire vos propres observations. De ce fait, vous pouvez appliquer la méthode historique sur ces observations pour vous faire une opinion.
      La science du climat fonctionne à peu près de la même manière. Cette fois-ci, les instruments peuvent faire des mesures, mais c’est la complexité du phénomène observé qui interdit les démonstrations à partir des théories. Nous sommes encore loin d’avoir la maturité nécessaire pour transformer une théorie en loi. De ce fait, le climat peut être considéré comme une religion avec ses croyances. La climatologie tombe de plus dans un piège que le Christianisme évite soigneusement : porter l’anathème sur les non-croyants. Le bien ne résultera jamais de la destruction du mal. Cette destruction ne fera qu’augmenter le mal comme cela s’est toujours passé dans l’histoire. Laissons le temps faire son œuvre. Les théories mal ficelées finissent toujours par disparaître !


    • Gollum Gollum 26 novembre 2018 11:54

      @Pascal L

      mais les conclusions auxquelles sont arrivés les Chrétiens après des millénaires d’observation des actes de Dieu.

       smiley

      et peuvent être assimilées à des théories.

       smiley Et le gars de se prétendre scientifique. smiley

      le Christianisme évite soigneusement : porter l’anathème sur les non-croyants.

      Oui, oui on a vu ça tout au long de l’Histoire. smiley

      Ah Pascal vos posts me font toujours autant sourire.. Changez rien surtout.


    • Pascal L 26 novembre 2018 13:45

      @Gollum
      Heureux de vous faire sourire, mais en dehors l’argument d’autorité qui n’a pas de valeur, sauriez-vous démontrer que ce que je dit est faux ?


    • Gollum Gollum 26 novembre 2018 13:47

      @Pascal L

      Franchement ça n’intéresse personne mon pauvre Pascal...

      Continuez votre évangélisation dans le désert si cela vous chante j’ai autre chose à faire.. 


    • Pascal L 26 novembre 2018 19:00

      @Gollum
      Alors si vous n’en n’avez rien à faire, ne répondez pas à mes messages... Votre réaction prouve au contraire que vous n’êtes pas indifférent à ce sujet. J’ai rencontré beaucoup d’athées qui dépensent une énergie folle à prouver que Dieu n’existe pas, mais cette quête est réellement sans fin. Vous pouvez lire la totalité des philosophes, aucun n’a la démonstration. Il est beaucoup facile de rencontrer Dieu. Cela ne vous démontrera pas que Dieu existe, mais au moins, vous aurez une réponse dont vous ferez ce que vous voudrez.
      Si vous me suivez, vous savez que je n’aborde jamais spontanément la question religieuse. Je réponds lorsque je détecte des erreurs, des provocations ou des questions. Soyez indiscutable.


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:45

      @leypanou

      Vous savez bien que je ne réfléchis jamais


    • Gollum Gollum 27 novembre 2018 11:40

      @Pascal L

      Vous pouvez lire la totalité des philosophes, aucun n’a la démonstration.

      De quoi ? de l’inexistence de Dieu ? Pourquoi vous n’évoquez pas les philosophes qui proposent l’inverse, soit Spinoza ou Plotin par exemple ?

      Si vous me suivez, vous savez que je n’aborde jamais spontanément la question religieuse. 

      Non à peine. Vous n’êtes quasi là que pour ça... Quelques fois vous répondez sur d’autres sujets mais en espérant bien mettre votre petit couplet de prosélyte.

      Soyez indiscutable.

      Parce que vous l’êtes vous ? Vous connaissez l’histoire de la paille et de la poutre ?


    • Pascal L 27 novembre 2018 12:31

      @Gollum
      « Vous connaissez l’histoire de la paille et de la poutre » Encore une affirmation d’autorité. Démontrez...


    • Gollum Gollum 27 novembre 2018 12:47

      @Pascal L

      Donc vous êtes indiscutable. smiley


    • Pascal L 27 novembre 2018 17:32

      @Gollum
      Encore un détournement, je suis ouvert à la discussion lorsqu’il y a du contenu. je n’ai pas à me justifier si vous ne justifiez pas votre position. Cela n’a aucun sens de discuter des arguments d’autorité.


    • Gollum Gollum 27 novembre 2018 17:35

      @Pascal L

      Cela n’a aucun sens de discuter des arguments d’autorité.

      Je suis bien d’accord avec vous. C’est pour cela que je ne discute pas avec les esprits religieux car ils sont bourrés d’arguments d’autorité...

      Vous savez, vos fameux dogmes que vous avez le culot de présenter comme des « théories » issues de « recherches »... smiley


    • Pascal L 27 novembre 2018 22:37

      @Gollum
      « ils sont bourrés d’arguments d’autorité » Encore un argument d’autorité. Vous ne démontrez jamais rien.
      « vos fameux dogmes que vous avez le culot de présenter... » J’ai expliqué ma position, j’attends toujours vos arguments.


    • Gollum Gollum 28 novembre 2018 09:20

      @Pascal L

      Vous ne démontrez jamais rien.

      Vous non plus. Ce qui est amusant c’est que vous exigez des démonstrations d’autrui alors que vous n’êtes pas foutu de faire autre chose que du prosélytisme de bas étage...

      On va jouer au ping-pong longtemps comme ça ? smiley


    • Pascal L 28 novembre 2018 18:32

      @Gollum
      Peut-être que je ne démontre pas ce qui est indémontrable, mais j’explique ma position, ce que vus n’avez pas encore commencer à faire. Votre intelligence est-elle trop précieuse pour que vous ne puissiez nous en montrer les effets ? N’avez-vous donc rien lu sur le sujet qui puisse passer pour une réflexion profonde ? Depuis le début, vous nous montrez votre méconnaissance du sujet. Vous vous êtes contenté d’affirmer un certain nombre de choses qui ne me paraissent pas suffisamment évidentes pour que l’on puisse se contenter de l’écouter sans rien dire. Vous préférez sans doute que Dieu n’existe point, mais s’il existe, il se soucie fort peu de votre avis, pas plus que du mien d’ailleurs. Des centaines de milliers de personnes en ont observé les effets et peuvent témoigner. Vous pouvez ne pas croire ces témoignages, mais vous ne pouvez douter que ces personnes n’ont rien observé du simple fait de leur nombre et des recoupements que nous pouvons faire entre ces témoignages. Ces recoupements sont le principe même de la méthode historique. Vous ne pouvez affirmer que Jules César n’a pas existé bien que vous ne l’ayez jamais rencontré. Toute l’information sur lui provient des témoignages et bien peu sont des documents originaux de l’époque.


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 novembre 2018 18:51

      @Pascal L. Il y a aussi « des milliers de témoignages » sur la pousse des poireaux selon qu’on les plante en lune montante ou en lune descendante...
      Etc.


    • Gollum Gollum 28 novembre 2018 18:57

      @Pascal L

      Et bla, bla, bla... et bla, bla, bla... smiley

      Vous préférez sans doute que Dieu n’existe point

      Ah bon ? Ben pas de bol je ne suis pas athée. Mais je n’aime pas les bigots et les superstitieux... Et vous n’avez pas le monopole de la chose.

      mais vous ne pouvez douter que ces personnes n’ont rien observé du simple fait de leur nombre et des recoupements que nous pouvons faire entre ces témoignages.

      Ben si. Je doute. Surtout quand ce sont des bigots, charismatiques et autres... smiley

      On voit des tas d’excités aux US qui se dandinent dans tous les sens en prétendant que l’Esprit Saint vient leur rendre visite. Si vous appelez ça des témoignages convaincants moi j’ai surtout la sensation d’avoir affaire à des déglingués du bulbe..

      Sur ce, bonne soirée.


    • Pascal L 29 novembre 2018 13:18

      @Gollum et @JC_Lavau
      Si vous ne savez pas, c’est que vous ne voulez pas savoir ! Effectivement, la presse parle très peu de ce sujet, mais l’information ne manque pas pour celui qui cherche. La Bible elle-même est un ensemble de témoignages, pas toujours très accessibles du fait de l’ancienneté, mais ces témoignages se sont multipliés depuis le passage de Jésus. J’ai déjà rencontré des dizaines de personnes qui demandaient la baptême chrétien après avoir rencontré Jésus. Si je multiplie par le nombre d’endroits sur cette planète où un adulte peut recevoir le baptême Chrétien, je pense que mon chiffre est largement sous-dimensionné. Dans mon diocèse, il y a plus de 150 baptêmes d’adultes tous les ans. Dans des diocèses africains et asiatiques, ce chiffre dépasse le millier.

      @Gollum
      Vous avez peut-être une idée de Dieu, mais ce n’est sans doute pas la bonne puisque Dieu reste abstrait pour vous. 
      « des tas d’excités aux US qui se dandinent dans tous les sens » Ce que vous voyez n’a pas beaucoup de sens. Ce n’est pas ainsi que l’Esprit Saint se manifeste. Vous ne savez pas grand chose mais le peu que vous savez vous satisfait parce que cela va dans le sens que vous croyez être le bon. C’est ainsi que naissent les préjugés, avec des raisonnements en boucle. La rencontre avec Jésus est toujours personnelle et est spécifique à chacun pour que chacun soit touché au cœur. Si vous abritez derrière des formulations doctrinales ou moralistes, vous allez oublier le cœur ; ou si vous vous concentrez uniquement sur le faire, vous risquez devenir moraliste et vous allez réduire le message de Jésus au social en oubliant le salut. Si votre cœur est fermé, vous n’aurez aucune chance mais après tout, si vous ne demandez rien, Dieu ne force jamais la porte. Jésus est venu annoncer un salut auprès de Dieu et c’est peut-être la première chose à retenir. Ce salut n’est pas terrestre et personne n’en connaît le chemin. Vous ne pouvez donc compter que sur Jésus pour vous y conduire. Nous savons juste que Dieu est amour et son amour est inconditionnel. Le salut passe forcément par l’amour. Pourquoi refuser l’amour que Dieu nous donne gratuitement ?
      Cherchez et vous trouverez.


    • Gollum Gollum 29 novembre 2018 17:29

      @Pascal L

      Vous avez peut-être une idée de Dieu, mais ce n’est sans doute pas la bonne

      Ben non. La bonne c’est la vôtre. smiley

      C’est ainsi que naissent les préjugés, avec des raisonnements en boucle.

      S’il y en a un qui a des discours qui tournent en rond c’est bien vous. C’en est même fatigant..

      Vous ne savez pas grand chose

      Qu’en savez-vous ? Je vous trouve présomptueux.. Imprudent pour le moins..

      mais après tout, si vous ne demandez rien,

      En effet je ne demande rien. Et parce que je ne demande rien il me donne tout.
      Je plains ceux qui sont dans la demande.

      vous risquez devenir moraliste

      Certainement pas. Je déteste la moraline et les prêchi-prêcha... Et je pense à quelqu’un en particulier..

      personne n’en connaît le chemin.

      Donc vous non plus. Pourquoi faire du prosélytisme dans ce cas ?

      son amour est inconditionnel.

      Exact. Et cela me suffit amplement.

      Pourquoi refuser l’amour que Dieu nous donne gratuitement ?

      Pourquoi vous vous êtes mis cette idée idiote dans la tête me concernant ? smiley

      Cherchez et vous trouverez.

      Si ça se trouve je suis plus loin que vous.


    • Pascal L 30 novembre 2018 10:47

      @Gollum
      « La bonne c’est la vôtre »
      Non, la bonne c’est la sienne. Si vous n’observez aucune manifestation de sa part, vous ne pouvez pas savoir. Si Dieu existe, il ne peut avoir été inventé par les hommes. Si vous n’êtes pas déconcerté par ses manifestations, cela ne peut être Dieu.

      « Pourquoi faire du prosélytisme dans ce cas ? » Nous ne connaissons pas le moyen d’y aller nous même, mais nous savons que Jésus peut nous y emmener. C’est donc une invitation à se tourner vers Jésus.

      « Pourquoi vous vous êtes mis cette idée idiote dans la tête me concernant ? »
      Parce que l’amour de Dieu nous pousse à aimer même nos ennemis, or je n’ai pas senti de pensée positive dans votre discours. Vous ne semblez exister que par l’opposition à ce que j’exprime. Si le Christianisme disparaissait, est-ce que vous aurez encore quelque chose à dire ?

      « Et je pense à quelqu’un en particulier » Un exemple de pensée négative. Si vous connaissiez le Christianisme, vous sauriez qu’il n’existe pas de morale mais seulement de l’amour. Ce que vous faites par amour dépasse ce que vous pouvez faire sous la contrainte d’une morale. Je déteste autant la morale que vous.

      « Si ça se trouve je suis plus loin que vous. » Je l’espère, mais vous le cachez bien. Exprimez-vous de manière positive !


    • Gollum Gollum 30 novembre 2018 16:39

      @Pascal L

      Non, la bonne c’est la sienne.

      D’accord. Donc vous parlez en son nom. C’est du totalitarisme.

      Si vous n’êtes pas déconcerté par ses manifestations, cela ne peut être Dieu.

      Dixit le grand spécialiste.

      or je n’ai pas senti de pensée positive dans votre discours.

      C’est que vous êtes aveugle. Et je peux vous retourner l’argument. Moi non plus je n’ai rien senti. En clair vous ne faites pas envie. Et apparemment je ne suis pas tout seul si on en croit vos scores toujours au ras des pâquerettes. Bien sûr vous n’allez pas vous accuser vous, mais le diable. C’est pratique. 

      Si le Christianisme disparaissait, est-ce que vous aurez encore quelque chose à dire ?

      Lol largement.

      « Et je pense à quelqu’un en particulier » Un exemple de pensée négative.

      Négatif par rapport à vous. Uniquement. Beaucoup d’autres trouveront ma pensée positive.

      seulement de l’amour.

      C’est très limité. Moi l’amour ne me suffit pas.

      Je déteste autant la morale que vous.

      Je ne crois pas non. Vous avez un double discours. L’amour devant. La demande (inconsciente et non formulée) expresse de rejoindre une façon de voir les choses, un parti religieux. Avec tous les à priori qui vont avec. 

      Votre univers mental ne correspond pas au mien. Et je ne suis pas quelqu’un d’embrigadable..


    • Pascal L 30 novembre 2018 20:41

      @Gollum
      « Donc vous parlez en son nom. C’est du totalitarisme » Encore une pensée négative.Vous tenez absolument à me rabaisser et tous les arguments, même les plus vides de sens sont bons. Je vous laisse assumer vos propos.


    • ZXSpect ZXSpect 24 novembre 2018 09:07

      J’ai assisté à une conférence dont je ne préciserai ni la date ni le lieu.


      « C’est donc avec courage que notre expert /… dont je me garderai bien de citer le nom …/ pourfend les idées reçues…


      Signé de mon pseudo


      courageusement votre


      • Doume65 24 novembre 2018 17:27

        @ZXSpect

        Si tu as lu l’article jusqu’au bout, tu verras que cette phrase est ironique.


      • ZXSpect ZXSpect 24 novembre 2018 18:26

        @Doume65

        Tout à fait d’accord, d’autant que je conteste aussi le discours des climato sceptiques.

        Mais, comme à son habitude, C’est Nabum ne se mouille pas... il critique dans le sens du vent, mais prudemment 

        Pour que son propos soit crédible, pourquoi ne pas citer l’auteur de la conférence publique ?

        Mais peut être a-t’il « assisté » à une video diffusée sur internet ?

        https://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/analyse-du-discours-d-un-climato-76959


      • ZXSpect ZXSpect 24 novembre 2018 18:50

        @Doume65

        « J’ai assisté à une conférence »

        où, quand ????????????????????

        -

        « l’homme est un climato-sceptique »

        mais qui est « l’homme » ?????????????????????


      • leypanou 25 novembre 2018 09:09

        @ZXSpect

        « l’homme est un climato-sceptique »

        mais qui est « l’homme » ?????????????????????

         : le multi-pseudo.


      • ZXSpect ZXSpect 26 novembre 2018 15:03

        @ZXSpect

        C’est Nabum ne daigne pas nous informer de l’origine de son courroux et de l’identité du conférencier.

        Mélusine, porte parole habituellement dévouée, se répand sur d’autres sujets 

        Dommage, car le sujet est d’importance ; les commentaires nombreux en sont la preuve


      • joletaxi 26 novembre 2018 15:19

        @ZXSpect

        il s’agit bien de Courtillot

        https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2018/11/09/vincent-courtillot-a-la-matinee-climato-realiste/

        à un moment donné , on entend un bruit bizarre, mais comme on n’a pas l’odeur, impossible de savoir s’il s’agit d’un pet de l’auteur du billet ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:45

        @ZXSpect

        Silence on coule


      • kalagan75 24 novembre 2018 09:11

        Si c’est un pote à Claude Allègre, présenté à l’époque du gouvernement Jospin comme un « prix Nobel des sciences de la vie », ce n’est même pas la peine d’aller plus loin. Les mecs t’expliqueront que la terre en a vu d’autres et qu’elle s’en remettra comme d’habitude ; mais comme tu le précises dans ton article, les problèmes démographiques, la rapidité des changements, etc... là-dessus motus et bouche cousue. On se demande bien pour qui roulent ces types .


        • mimi45140 24 novembre 2018 16:49

          @kalagan75
          « Les mecs t’expliqueront que la terre en a vu d’autres et qu’elle s’en remettra »,pour cela je suis tout a fait d’accord, c’est pour l’homoerectus (qui avec la pollution est de moins en moins erectus) que l’avenir est plus sombre , la planète avec le temps nettoie toutes les pollutions, c’est l’être humain qui a peur pour ses fesses, si aujourd hui il n’y avait que le réchauffement climatique l’humanité pourrait ce concentrer sur un problème, malheureusement les problèmes sont multiples.


        • chantecler chantecler 25 novembre 2018 07:22

          @kalagan75
          Cl.Allègre n’a pas eu de prix Nobel de « Sciences de la vie » mais sur des travaux sur « la géophysique du globe » qui sont très concrets (dérives des continents , sismologie ) mais qui sont aussi issus des travaux de ses collaborateurs .


        • Doume65 26 novembre 2018 22:05

          @chantecler
          C’est tout à fait vrai. Pourquoi donc ces avis négatifs à ce post ?


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:46

          @kalagan75

          Je n’ai pas compétence à juger je m’interroge seulement


        • xgl ku 24 novembre 2018 09:19

          Bonjour, Se faire présenter un fait et se faire dire que c’est une vérité car scientifique, regarder autour de soi et ne trouver aucun élément de cohérence entre les faits et le discours, je comprend la colère même si elle est en soi improductive. Qui rémunère cette personne ? Trouvez à qui profite le crime...


          • Désintox Désintox 24 novembre 2018 18:29

            @xgl ku
            Vous n’avez vraiment vu aucun signe de réchauffement climatique ?

            Je me demande sur quelle planète vous vivez.


          • Balkanicus 24 novembre 2018 18:56

            @Désintox

            Alors la, j ai un peu froid

            J aimerais trouver une belle ame feminine, pouvant me procurer un peu de se fameux rechauffage climatique dont tout le monde parle ......

            Un peu d humour...... d espieglerie..... c est la vie de....... bibi......


          • Spartacus Spartacus 25 novembre 2018 09:34

            @Désintox
            C’est de horoscopisme.
            L’horoscope dit « vous allez faire une belle rencontre »...
            Si il n’y en a pas, le conditionné ne dit rien.
            S’il y en a une, le conditionné dit « vous avez vu que l’horoscope dit la vérité »

            L’écologie dit il va y avoir des inondations.
            S’il n’y en a pas, le conditionné écolo ne dit rien.
            S’il y en a une le conditionné dit « voyez vous le signe du changement climatique ».

            Il y a toujours eu des catastrophes naturelles. Aujourd’hui avec les médias, elles sont instantanément plus connues.
            Avec une population plus grande, les impact dans les zones inondables ou à risque sont plus visibles.

            Mais tout cela n’est pas scientifique, c’est comme l’horoscope. 


          • JC_Lavau JC_Lavau 25 novembre 2018 10:08

            @100% intox. Il y a quelque temps, avant que tu saches pisser, la presse U.S. alarmait ses lecteurs sur l’arrivée de la prochaine glaciation. Couverture du Time Magazine en 1979.

            Je suis jeune depuis plus longtemps que toi, alors des fluctuations climatiques, j’en ai vu davantage que toi.


          • Doume65 26 novembre 2018 22:09

            @Désintox
            « Je me demande sur quelle planète vous vivez. »
            Put-être Pluton empérature de surface : - 233° C, activités humaines : 0, influence du Soleil... Quel Soleil ? Ah ce petit point dans le noir !


          • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:46

            @xgl ku

            Il agit bénévolement
            c’est là que je deviens perplexe



          • Christian Labrune Christian Labrune 24 novembre 2018 09:27

            à l’auteur,

            Il n’y a pas trop à s’inquiéter : au début du deuxième millénaire, la température avait aussi commencé à monter dangereusement. Dès le XIIIe siècle, la culture de la vigne s’étendait déjà jusqu’au sud de l’Angleterre et pendant plusieurs siècles, les rendements agricoles ont beaucoup augmenté.

            Les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets, cela s’expliquait nécessairement par un trop grand nombre de centrales électriques au charbon, et le réseau ferroviaire européen, beaucoup plus dense qu’aujourd’hui à l’époque de Saint-Louis (il fallait bien cela pour faciliter les croisades), fonctionnait exclusivement à la vapeur. Jamais on n’avait produit autant de gaz carbonique.

            Les écologistes, après cette grande peste du milieu du XIVe siècle qui avait quand même eu l’effet très positif de réduire la population et donc d’augmenter, pour ceux qui restaient, les ressources disponibles, ont cru devoir prendre le taureau par les cornes : passage immédiat au nucléaire, suppression des trains à vapeur, du chauffage au charbon, des automobiles à essence, etc.. C’est ce qui fait que trois siècles plus tard, l’utilisation de la chaise à porteurs, dans les villes, est devenue très à la mode -pauvres porteurs ! Mais cela aura eu des effets assez désastreux. On était allé beaucoup trop loin, et le climat s’est brusquement refroidi. C’est ce qu’on appelle le « petit âge glaciaire ». Durant l’hiver de 1709, le pinard gelait dans les carafes sur la table de Louis XIV à Versailles, et les plus misérables, dans les rues, crevaient comme les mouches en automne. La même situation risque de se reproduire dans quelques dizaines d’années si on n’y prend garde et si on cesse de chauffer raisonnablement notre petite planète.

            Le mieux serait probablement d’installer un gros thermostat quelque part : entre les piliers de la tour Eiffel, par exemple, ou sous l’arc de triomphe.


            • velosolex velosolex 24 novembre 2018 11:23

              @Christian Labrune
              Eternel argument des négationniste climatiques qui ne tient pas debout. Vous vous référez à des changements locaux, anecdotiques, circonscrit à des régions géographiques limitées, tel celui du Groenland, exemple lambda.

              La catastrophe en cours est d’une autre ampleur, car pour la première fois elle touche toutes les régions du monde, et dans des proportions considérables, affectant à très court terme la possibilité de vivre sur terre….
              Le plus extraordinaire est qu’on assiste en direct à la catastrophe, observable sans même l’aide de la statistique.
              Un vie d’homme suffit pour constater l’inexorable recul des glaciers, voir leur disparition, que ce soit dans les alpes ou l’Himalaya .
              Des trous géants dégageant du carbone s’ouvrent maintenant dans le pôle. Il semble bien que la terre soit bien malade, et qu’elle veut se débarrasser de ses tiques
              Bien sûr on peut nier. On garde toute liberté à ce sujet tant qu’on est vivant. Reste que c’est déjà une forme de mépris insupportable pour déjà la moitié de la planète


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 14:29

              @velosolex. Une vie d’homme est suffisante pour assister à un seul cycle océanique.
              Une vie d’homme n’est pas suffisante pour assister à un minimum de Maunder au complet.
              Et il y a des gonzes à qui une vie d’homme est largement insuffisante pour qu’ils se désintoxiquent de la propagande localement hégémonique.
              Dans ma famille par exemple, il a fallu trois générations pour se désintoxiquer entièrement de la propagande catho, qui dominait fin 19e siècle, début 20e siècle.

              Pour se désintoxiquer de la « science aryenne » et de la « science prolétarienne », c’est allé plus vite. Même si Khrouchtiov a protégé Lyssenko tant qu’il a pu.

              Les intox présentement hégémoniques ont toutes en commun d’être dirigées en sous-main par des banksters, et leur but premier est d’attiser un maximum de guerres civiles, de guerres de religions contre les incroyants, contre tout ce qui pourrait résister à la dictature mondiale des banksters.


            • Balkanicus 24 novembre 2018 19:12

              @Christian Labrune

              Moi je propose le thermomètre sur la tour eiffel, mais j hesite entre un thermometre ecologique à alcool ou a mercure, et un thermomètre electronique

              Terrible dilemme !

              Concernant le changement climatique, ca me fait toujours autant marrer, on arrive pas a predire le temps sur plus de 15 jours et on se plante tout le temps

              Mais on sait qu il va y avoir un rechauffage climatique

              Je vis dans l est, il y a pas mal de demeure du XVI eme, ben vu la pente des toit....ca devait cailler la mort a cette epoque

              Je suis sur qu ils auraient aimer avoir du rechauffage climatique

              En bref, il y a une tendance de changement climatique, comme dans toutes les epoques, mais dire qu on va mourir.... suffit de balancer une dizaine de bombe atomique et hop on aura -12 partout pendant 3 ans avec l hiver nucleaire

              Ce qui est urgent a mon avis, et que l on confond avec le changement climatique, c est la pollution.

              Et si le bleme reel etait le co2..... pourquoi on investie pas des milliards pour planter des arbres dans le desert.... ca stockerait le co2 en reglant le probleme d eau de l afrique .....


            • Christian Labrune Christian Labrune 24 novembre 2018 20:56

              @Balkanicus

              L’hiver nucléaire, il me semble que ce serait plus proche de -40 que de -12, mais je n’ai pas le temps de vérifier.
              Il reste que quelques explosions nucléraires bien contrôlées en altitude, avec dispersion de poussière, ça permettrait de faire tomber immédiatement la température. Dans les années qui ont précédé 1789, un volcan s’est réveillé, je ne sais plus où. Les hivers sont devenus extrêmement rigoureux et, en Europe, très préjudiciables aux récoltes. Les historiens les plus récents prennent en compte ce phénomène tout à fait aléatoire lorsqu’ils essaient de comprendre les causes de la révolution, c’est-à-dire la spéculation sur les grains, et la disette qui mit en marche les femmes de Paris vers Versailles.


            • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 21:06

              @Christian Labrune. Le Laki, en Islande, juin 1783 —> février 1784.
              Enormes mortalités dues au fluor, surtout en Islande bien entendu, mais aussi une large partie de l’Europe de l’W.


            • baldis30 26 novembre 2018 11:15

              @JC_Lavau

              bonjour,
               Laki 1783 : il n’y a pas eu que le fluor ! Selon ce qui a été relevé dans « la Nappe du Perche » les problèmes respiratoires étaient dus au SO2 ! certes avec du fluor en plus cela n’arrangeait rien !
              La question qui doit être posée est celle de l’attitude mondiale en cas de renouvellement de ce type de catastrophe : Laki 1783, mais aussi Tambora 1815, Krakatoa 1883 ! trois catastrophes à répercussion mondiale en cent dix ans
              L’inquiétude c’est bien plus aussi bien la caldera de Long Valley que Yellowstone, pour les cas les plus connus. A côté de cela le séisme de Sumatra fait presque figure de cas local ! 


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:48

              @Christian Labrune

              Il fut des époques où un climat tropicale régnait dans nos contrées ...
              Mais est-ce de nature à nous rassurer ?


            • oncle archibald 24 novembre 2018 09:41

              Les espèces menacées, les peuples en souffrance, les calamités en route, les maux innombrables provoqués par notre mode de vie, n’étaient pas l’objet de la conférence de ce climatologue qui est resté sur son domaine de connaissances et a exposé son point de vue. Et il n’a jamais dit après moi le déluge, mais pour Nabum, tordre le bras à la vérité ça n’a aucune importance pourvu que ça permette d’aller dans le sens du vent !


              • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 10:12

                @oncle archibald
                Le sens du vent ou de celui de la tempête ?
                 smiley


              • oncle archibald 24 novembre 2018 10:47

                @L’enfoiré

                P’t’et bien que les vents sont tempétueux sur la Loire !


              • velosolex velosolex 24 novembre 2018 11:41

                @oncle archibald
                Etrange que vous ne considériez pas que tout est lié…..Même un conférencier peut comprendre que s’il a demain les pieds mouillés, son tabouret ne l’empêchera pas d’échapper à la catastrophe en disant « chat perché ».
                Le mode de vie influe évidemment sur le climat, comme le fait de mettre une cocote minute dans une pièce sans ventilation influe sur l’hydrométrie..Quand la population du globe s’est multipliée par 10 en un siècle on a juste extrapolé sur les problèmes de nourritures, oubliant que ces individus qui respirent, polluent, consomment, auront un impact sur une terre de plus en plus rétrécie. On s’est donc rassuré avec la révolution dite « verte », qui ne l’est en fait absolument pas, générant avec les pesticides d’autres bombes dont on a peine entrevu les conséquences….
                Pour faire court, à chaque fois que l’homme veut régler un problème, il en crée dix. On commence juste à payer, mais la ligne de crédit est sacré longue, les intérêts s’allongent.. Cela n’est plus tenable...Pour s’en sortir on peut faire comme Labrume rester dans le brouilard de la loufoquerie et du déni. Encore cinq minutes, monsieur le bourreau, disait la Du Barry sur l’échafaud.


              • rogal 24 novembre 2018 12:41

                @oncle archibald
                Qui était ce mystérieux conférencier ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:48

                @oncle archibald

                Puisque vous le dites


              • Christian Labrune Christian Labrune 24 novembre 2018 09:46

                On insiste beaucoup, et à très juste titre, sur la scientificité des prévisions du GIEC, et on a raison. Depuis une vingtaine d’années, on est en train d’assister à la naissance d’une science purement écologique infiniment plus rigoureuse que la science très académique du XXe siècle, laquelle n’avait pas su voir venir la catastrophe.

                Cette nouvelle science me rappelle les avancées remarquables de la génétique de Lyssenko dans l’Union soviétique à la veille des années 50. Très opposée à la science bourgeoise, cette nouvelle science idéologiquement pure allait connaître par la suite une formidable expansion et triompherait bientôt, les doigts dans le nez, de toute les vieilles idées réactionnaires assez comparables à celles de ces cons parfaits qu’on appelle aujourd’hui les « climato-sceptique ». Ces salauds sont en vérité de parfaits assassins coupables d’un gigantesque crime contre l’humanité.

                On gagnerait à lire cet article de Wikipedia qui retrace la belle épopée de la génétique de Lyssenko, des intuitions géniales de son inventeur à son triomphe définitif :

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Trofim_Lyssenko


                • oncle archibald 24 novembre 2018 10:45

                  @Christian Labrune

                  Ces cons parfaits, ces salauds, réfléchiraient sans doute autrement si l’on commençait par ne pas leur mentir à longueur de discours bien pensants sur la nécessité absolue de ne plus faire bruler trois feuilles dans son jardin pour « sauver la planète » tout en laissant circuler sans même taxer leur carburant des milliers de grands navires dont 10 seulement polluent autant que l’ensemble du parc automobile mondial !


                • ninportequoi 24 novembre 2018 14:06

                  @Christian Labrune

                  « Cette nouvelle science me rappelle  ».

                  On voit immédiatement la rigueur scientifique du rapprochement.
                  Parce qu’une branche scientifique (ce n’est pas toute la science) a été dévoyée dans un contexte totalitaire (cela se limitait à ce contexte particulier) dans les années 50 (il ne s’agit que d’une période étroite), cela prouve que toute science est définitivement dévoyée ? Non évidemment. Un cas très particulier vous amène à généraliser. Votre cheminement intellectuel se limite à cela : un amalgame et une généralisation.
                   Autant dire que pour ce qu’il en est de la validité (ou non) des thèses du Giec, vos tortillages à prétention littéraire n’apportent rien.


                • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:49

                  @Christian Labrune

                  Merci


                • Christian Labrune Christian Labrune 24 novembre 2018 09:54

                  Un petit extrait de l’article de Wikipedia que je citais, qui fait bien voir l’extraordinaire progrès des « sciences » induit par les travaux très scientifiques de Lyssenko en tous points comparables à ceux du GIEC.

                  ==============================

                  Après la chute de Khrouchtchev, les scientifiques condamnés pour crimes fictifs sont réhabilités, la biologie moléculaire, la génétique la biophysique et la biochimie remplacent la biologie mitchourinienne dans l’enseignement et les laboratoires. Pourtant, Lyssenko ne sera jamais officiellement condamné et ce, en dépit de l’acharnement de la presse à son égard : trop de responsables à différents niveaux sont compromis, de bonne ou de mauvaise foi, si bien que le pouvoir intervient pour faire cesser les critiques médiatiques. Ce désir d’étouffer l’affaire et d’éviter le scandale amène le pouvoir à s’opposer au travail et aux personnes de A. Medvedev et V. N. Soyfer qui, persécutés, durent fuir d’URSS. Le livre de Medvedev ne paraitra en Russie qu’en 199314.

                  En 1965, Vladimir Soukatchev accuse Lyssenko de pratique frauduleuse35.

                  Le bilan de sa carrière est accablant : « Apport scientifique nul, paralysie de la biologie et de l’agronomie soviétiques pendant près de trente ans, mise à l’écart et assassinats de savants mondialement réputés40. » Toutefois, les récentes découvertes en matière d’épigénétique ont conduit à une certaine ré-évaluation modérée de ce bilan. Ainsi, les travaux de Pyotr Sopikov, publiés au milieu des années 1960 et concernant l’hérédité via la transfusion sanguine sont-ils actuellement cités41. Pour cette raison et parce qu’il s’appuyait sur des postulats faussement scientifiques en génétique, le lyssenkisme est depuis lors utilisé métaphoriquement pour dénoncer la manipulation ou la déformation de la méthode scientifique pour étayer une conclusion pré-déterminée liée à un objectif idéologique ou politique42,43,


                  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 24 novembre 2018 11:16

                    @Christian Labrune
                    Quel rapport ?
                    Un groupement des scientifiques a alerté sur un risque planétaire, et a constitué un groupement d’étude de ce risque qui paraît de plus en plus avéré.
                    Les conséquences en sont dramatiques à long terme, et les politiques, au lieu d’agir réellement, créent un discours à partir de ces études.
                    Si idéologie il y a, elle est a postériori, non a priori. C’est une récupération des études du Giec qui sont idéologiques, non les études elles-mêmes.
                    On peut discuter les études, mettre des bémols sur les analyses, critiquer les hypothèses, etc. Mais nier les faits devient une attitude idéologique, et votre analogie en fait partie.
                    Le fait de dire Giec=Lyssenko, c’est de la manipulation idéologique.


                  • pissefroid pissefroid 24 novembre 2018 12:09

                    @Jean-Paul Foscarvel

                    Le GIEC est un groupe intergouvernemental,
                    ce n’est pas une organisation scientifique.

                    Il-y-a des scientifiques qui travaillent pour le GIEC,

                    mais le rapport de synthèse est élaboré par les représentants des états et pas par des représentants des académies des sciences.



                  • pissefroid pissefroid 24 novembre 2018 17:48

                    @L’enfoiré

                    Si vous pensez que le contenu de ce lien est pertinent, vous êtes perdu pour la science.


                    Le giec est une émanation de l’onu, et son objectif est de quantifier la responsabilité de l’espèce humaine sur l’évolution du climat.

                    L’objectif du giec n’est pas d’étudier les causes de l’évolution du climat, mais, de déterminer la responsabilité de l’espèce humaine.

                  • L'enfoiré L’enfoiré 25 novembre 2018 10:26

                    @pissefroid

                    Qu’est-ce qui d’après vous est pertinent ?
                    Que ce soit l’ONU ou de tout autres organisme pour quantifier la responsabilité de l’espèce humaine sur l’évolution du climat, où est le problème ?
                    La disparition des autres espèces d’être vivant sur terre, la déforestation et autres détérioration de l’environnement, me semble être une suffisance de points négatifs pour en faire état.  
                    Moi, je pourrais m’en foutre, je n’ai pas de descendants.


                  • pissefroid pissefroid 25 novembre 2018 12:34

                    @L’enfoiré
                    De votre commentaire je déduis que l’espèce humaine est responsable de l’évolution du climat.

                    C’est là qu’est le problème, les connaissances actuelles ne permettent pas de déclarer que l’espèce humaine est responsable de l’évolution du climat.

                    Le giec a été créé pour rendre crédible la responsabilité de l’espèce humaine.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 25 novembre 2018 16:16

                    Quel rapport ?

                    ============================
                    @Jean-Paul Foscarvel

                    Le rapport est clairement lisible dans la dernière phrase du paragraphe d’un article de Wikipedia que je citais :

                    « le lyssenkisme est depuis lors utilisé métaphoriquement pour dénoncer la manipulation ou la déformation de la méthode scientifique pour étayer une conclusion pré-déterminée liée à un objectif idéologique ou politique »

                    Dans vingt ans, on ajoutera les rapports du GIEC aux délires de Lyssenko.
                    Vous noterez que le GIEC avait prévu que les calottes polaires auraient complètement fondu en 2015. Je ne sais pas où les choses en sont de ce côté-là. Peut-être bien qu’elles ont complètement fondu, mais à Paris, on ne s’en rend pas encore vraiment compte.

                    La dernière grande période glaciaire du pleistocène, qui a duré plus de cent mille ans pour atteindre son maximum il y a à peu près vingt mille ans, à quoi était-elle due ? Le réchauffement qui a suivi, il y a dix mille ans, au début du néolithique, était-il dû au CO2 libéré par les feux de bois de nos lointains ancêtres ? Pendant la grande période glaciaire, la banquise descendait jusqu’au nord de l’Europe et on pouvait donc aller à pied en Amérique.Le réchauffement qui a suivi, certes, nous a séparés de ce qui deviendrait beaucoup plus tard le Nouveau Monde, mais homo sapiens n’en est pas mort pour autant. Bien au contraire !


                  • joletaxi 25 novembre 2018 16:53

                    @Christian Labrune

                    pour l’arctique, grace à l’action déterminante, courageuse et complètement désintéressée et altruiste de notre ambassadrice des pôles, la glace se reforme à toute vitesse, et s’approche de la moyenne de ces 20 dernières années

                    https://realclimatescience.com/2018/11/mosher-believes-that-arctic-sea-ice-is-melting/

                    et autre résultat de l’actionaction téméraire, courageuse de la reine du Chabichou, les autochtones demandent l’arrêt de l’interdiction de la chasse aux ours polaires, la surpopulation fait peser une menace de sécurité dans les villages.

                    L’antarctique lui se porte bien, gagne en volume de glace, et on peut espérer cette année pouvoir ravitailler plus facilement les stations rendues inaccessibles ces dernières années par l’étendue record des banquises, on se souvient de ce bateau plein de scientifiques bloqué dans le pack alors qu’ils venaient constater la fonte dramatique des la glace

                    Pour l’année prochaine, ça se présente bien, car Jupiter va créer un comité sur le climat,organisme qui en ne pas douter va provoquer une flambée sur le prix du gilet jaunes

                    bref business as usual


                  • Christian Labrune Christian Labrune 25 novembre 2018 23:41

                    @joletaxi

                    Un excellent bouquin, dont je n’ai lu que le début, mais comme ça correspond très exactement à ce que je pense, je pese que je me dispenserai de lire la suite :

                    https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=eOLeRfmUCjIC&oi=fnd&pg=PT4&dq=r%C3%A9chauffement+climatique+d%C3%A9lire+apocalyptique&ots=MYyZyhcOUC&sig=jhTSYCj_h0W8kMMWEEK1D_KiavY#v=onepage&q&f=false


                  • L'enfoiré L’enfoiré 26 novembre 2018 13:30

                    @pissefroid,
                     Vous connaissez probablement ce qu’est le principe de précaution.
                     Si un organisme (n’importe lequel) prévient des risques que font subir les hommes sur la nature, j’en serai.
                     Nous sommes tous responsables, mais comme on dit jamais coupables.
                     On ne fera jamais justice à la nature.
                     Trop d’intérêts économiques existent en arrière-plan.
                     La banquise dans l’Arctique disparait progressivement.
                     Les Russes et les pays nordiques y voient un avantage stratégique.
                     Les ours blancs et autres êtres vivants n’auront qu’à inventer des bateaux de fortune. smiley
                     


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 novembre 2018 13:39

                    @L’enfoiré. Même que le tonnerre, c’est le petit Jésus qui joue aux boules, à l’étage du dessus.
                    Il n’y a aucune limite à ta crédulité envers les menteurs professionnels.


                  • Julien Esquié Julien Esquié 26 novembre 2018 22:19

                    @Christian Labrune

                    Wikipedia :

                    "Bruno Tertrais a été délégué au secrétariat international du Parti socialiste (2006-2007) et membre du Conseil d’orientation de la Fondation Terra Nova (2006-2012), un groupe de réflexion classé à la droite du parti socialiste.

                    En 2017, lors de la campagne présidentielle, Bruno Tertrais fait partie du groupe d’experts qui conseillent Emmanuel Macron sur les questions diplomatiques et militaires, un rôle qu’il ne juge pas nécessaire de mentionner dans ses biographies officielles : "Il ne s’agissait pas d’un rôle officiel. Ce rôle d’expert était une activité parmi bien d’autres. Il s’ajoutait à mes activités habituelles et demandait peu de temps. Je ne vois donc aucune raison de le mentionne.

                    Il intervient depuis 2018, sur le blog de l’Institut Montaigne, un groupe de réflexion d’orientation libérale."

                    Ce serait mieux, pourtant, de lire les livres en entier et de se renseigner sur leurs auteurs.


                  • chantecler chantecler 27 novembre 2018 14:33

                    @pissefroid
                    Et donc taxer .
                    De plus chacun sait que les quotas carbone sont négociables en bourse et qu’il y a eu déjà des scandales, des escroqueries énormes .
                    Un pays exportateur de charbon par exemple n’est pas taxé .
                    Par contre le pays importateur l’est .
                    mais s’il importe du charbon c’est pour se chauffer ou faire tourner des centrales thermiques classiques .
                    Il n’y a que les nucléocrates qui gagnent là dedans en tentant de vendre des centrales nucléaires à des prix exorbitants dont l’entretien ; le traitement des déchets et les mises hors services pour cause de vétusté coûtent la peau des fesses .
                    En résumé en dehors de pays comme la Chine dont la croissance permet d’investir dans ces centrales , qui dans nos pays en crise , et qui plus est , dont les gestions de la production sont confiées au privé , peut encore sauter le pas ?


                  • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 10:07

                    Bonjour Nabum,

                     Et le gars n’a pas reçu de tomates en fin d’exposé ?

                     Peut-être qu’il n’y a plus rien à faire, mais pour moi, c’est comme un suicidé qui s’est jeté du 20ème étage d’un immeuble et qui en passant au 5ème dit « Jusqu’ici tout va bien ».

                     Il ne veut parler que du climat, comme si le climat agissait en vase clos sans environnement.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 10:10

                      Ce qui est vrai, c’est que l’homme est depuis tellement peu de temps sur la surface de la Terre vis-à-vis de l’âge de celle-ci, qu’il ne sera pas le dernier être vivant et qu’il pourrait disparaître sans aucun problème et même avant un avantage pour elle.


                    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 24 novembre 2018 11:02

                      @L’enfoiré
                      En termes globaux, la présence de l’humain a au moins un intérêt, à long terme : protéger la planète des astéroïdes, en développant des énergies et des techniques capables de les détourner. C’est la seule, mais elle est essentielle.
                      Sauf que, pour en arriver là, l’homme a du développer des énergies destructrices qui menacent directement la survie de la planète.
                      Soi l’homme retrouve la sagesse, et son rôle sera protecteur, soit il continue dans son hybris, et sa folie de destruction se retournera contre lui-même.
                      Mais jamais rien n’est joué d’avance.


                    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 novembre 2018 13:57

                      @L’enfoiré

                      Le climatologue a été inventé pour que les économistes puissent dire qu’il y a pire que leurs prédictions qui ne se réalisent jamais.

                      La plupart de ces mecs n’ont jamais approché d’une fac de science à moins de 500m, et le Giec est un panier de crabes comme on n’en a jamais vu... Toi qui est scientifique de formation, que penses-tu de gens qui se cooptent leurs articles au sein de comités de lectures (peer review) alors que c’est interdit et qui de même se liguent contre tout article qui serait ne serait-ce qu’un peu critique ?

                      C’est pourtant exactement ça, le GIEC, et c’est documenté suite à un piratage de leurs propres e-mails, il y a plus de 10 ans.

                      Ce sont aussi des fraudeurs : je te conseille de te renseigner un peu sur la célèbre « crosse de hockey ».

                      Pour terminer, Guy, tu sais de combien la température moyenne a monté en 100 ans ? UN degré celsius. Et rien ne prouve que ce soit le CO2 qui soit la cause, mais plus probablement la conséquence.

                      On a vécu dans le passé des épisodes nettement plus riches en carbone... et il ne faisait pas vraiment plus chaud : étonnant ?

                      Le CO2 n’est pas notre ennemi : sans CO2 pas de vie parce qu’il compose l’ossature de tous les êtres vivants. Quand il y a plus de CO2, les récoltes sont mécaniquement plus élevées.

                      Tu devrais un peu creuser l’aspect « population » de l’appel de Rio et les cornichonneries qui ont suivi, tu t’apercevrais qu’en fait de mouvement pour « préserver la planète », c’est surtout une politique de dépopulation sélective (pas chez toi, donc). C’est l’eugénisme tranquille sous couvert de scientisme bobo bon teint.

                      A+


                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 15:18

                      @Philippe Huysmans
                      J’ai une foule de questions à te poser.
                      Qui es-tu pour prendre une position inverse ?
                      Quels sont tes études qui prouvent qu’il n’y a rien à prouver ?
                      Moi, je vous ce que je vois et je vois les changements qui se produisent.
                      Cela n’a rien à voir avec le degré de différence.
                      Je ne parle jamais des chiffres de moyennes.
                      Parler des moyennes ne fait qu’entrevoir un voile sur des extrêmes qui sont devenus de plus en plus nombreux et dramatiques.
                      Si tu as une explication donne là au lieu de chercher à dénigrer.
                      C’est ça qui est important. Le reste ne m’intéresse pas.
                      Oui, j’ai des connaissances chimiques bien lointaines et pas en climatologie (je suppose comme toi).
                      Je m’en fous du GIEC à un point que tu ne peux imaginer.
                      Quand j’ai lu la fin qui parle de l’eugénisme tranquille, là, j’ai pouffé de rire.
                      J’espère que tu m’excuseras.
                       smiley


                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 15:40

                      @Jean-Paul Foscarvel
                       « l’humain a au moins un intérêt à long terme : protéger la planète des astéroïdes en développant des énergies et techniques pour le détourner ».
                      J’aimerais vous croire. Mais ce n’est que du cinéma science fiction
                      Dans la réalité, je me demande ce que les hommes pourraient faire.
                      Est-ce les Américains qui vont s’en charger ?
                      On vient de découvrir un trou béant au Groenland que l’on soupçonne être un impact

                      d’astéroïde.
                      « Rien n’est joué d’avance », ça c’est une parole de sage.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 22:55

                      @L’enfoiré. Ça t’est arrivé, d’ouvrir un manuel de géosciences ?
                      Manifestement jamais.


                    • Shaw-Shaw #Shawford 24 novembre 2018 23:05

                      @JC_Lavau

                      Et toi t’as déjà bu une bière avec quelqu’un dans ta vie sans que ça vire direct au combat avec des tessons de bouteille ?

                      Guy, je crois qu’il t’en apprendrait en tout cas veugra en informatique, de même que pour tenir un blog qui soit pas imbittable !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 25 novembre 2018 09:08

                      @#Shawford. Ça se chante dans la légion, ça :
                      Vivre sans souci, boire du purin, bouffer d’la bière,
                      C’est le seul moyen de ne jamais mourir de faim !
                      O bière ! Bière divine, toi seule a des appâts !
                      Car la rose a des épines, toi bière, tu n’en as pas !

                      Ah non, dans l’original légionnaire, c’était la merde.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 25 novembre 2018 10:31

                      @#Shawford salut,

                       J’en ai l’habitude de ces réflexions cherchées de derrière les fagots.
                       Mais comme on dit chez nous à Bxl « je sais la contre ».
                       Mon blog se nourrit de tellement de choses.
                       La semaine dernière il y avait une journée de l’artisan et un billet en est né.
                       Tu vois, ici, je prends seulement la température comme je le disais et celle-ci quand elle grimpe de 0,0001 degré, je suis content... smiley


                    • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:50

                      @L’enfoiré

                      Il a reçu l’adhésion de son auditoire à deux exceptions près


                    • Sergio Sergio 24 novembre 2018 11:01

                      « .... une nouvelle économie : celle de la transition écologique ... »

                      Dans 50 ans on invoquera en l’absence de ’CO2 mon amour’ la pollution électromagnétique due aux batteries, pîles, accu et consors.... Émergeront alors de nouvelles taxes .... bla bla bla 


                      • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:51

                        @Sergio

                        Je suis incapable de juger
                        je m’interroge seulement


                      • Sergio Sergio 24 novembre 2018 11:03

                        En attendant, je me sens plutôt dans une fosse ... !


                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 17:29

                          @Sergio

                          Moi aussi


                        • velosolex velosolex 24 novembre 2018 11:10

                          Que ce type aille faire un tour au Bengladesh. La bas les pauvres gens, par milliers voient leur maison s’effondrer, emportée par la montée des eaux qui va rendre le pays inhabitable, comme déjà certaines iles. Nous ne sommes plus dans des projections hypothétiques, mais dans le présent dur, existentiel….Des cratères abyssaux s’ouvrent maintenant dans le permafrost polaire. La catastrophe à venir est globale, bien plus importante en fait qu’on nous le dit.

                          Les trous géants se multiplient en Sibérie - 

                          https://bit.ly/2Ai3IgxOn sait comment ces types travaillent, Partant d’une conviction, ils rentrent les preuves supposées au forceps afin de parvenir à leur conclusion. Ils vous persuaderaient que votre fille est muette sous prétexte qu’elle n’a pas parlé pendant cinq minutes.  J’aurais été en colère comme vous. Chacun a le droit de s’exprimer, mais quand quelqu’un vous dit qu’il ne faut pas bouger, qu’il n’y a pas le feu, qu’on peut continuer à jouer avec des allumettes alors que le bâtiment brûle, cela s’apparente non seulement à de la bêtise crasse, mais à un crime, certainement sous influence d’un donneur d’ordre, autant dire un lobby. 

                          Les données scientifiques sont accablantes, reconnues par l’immense majorité de la communauté scientifique. L’explosion du thermomètre se faisant avec celle d’autres données, sont un phénomène de synergie de plus incontrôlables. Les lobbys continuent malgré tout à donner un micro à ce genre de postillonneur. Le capitalisme ne peut supporter les messages de mesure, et préfère nous amener en enfer plutôt que de remettre en compte un système mortifère. 


                          • Spartacus Spartacus 24 novembre 2018 12:29

                            @velosolex
                            Au Bengladesh, les inondations existent depuis toujours, le pays est sur une grande partie inondable. c’est de la météorologie

                            Le GIEC n’est pas un organisme scientifique mais un compilateur. Il ne produit pas d’études scientifiques mais des modélisations.
                            La science elle prouve par la démonstration, le GIEC ne prouve rien, il invente des températures passée, il crée des modèles théoriques, et invoque une corrélation, il est tout a fait logique d’être pragmatique avec des modélisations et avec des corrélations.

                            C’est bien là le problème, ce n’est pas scientifique, mais statistique.

                            Les données scientifiques ne sont pas reconnues par toute la communauté comme vous le croyez. https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

                            Il y en a des centaines, comme Lindzen qui a travaillé au GIEC, Moore le fondateur et scientifique qui a créé Greenpeace, Bjorn Lomborg statisticien d’évaluation de données.

                            Qu’il y aie un débat ne serait pas grave si les conséquences sont la destruction économique, la mise au chômage, la décroissance, les baisses de pouvoir d’achat engendrées n’étaient pas si néfaste aux habitants de la terre.

                            Il faut bien comprendre que les enjeux sont tels, que ceux qui ont mis en place cette idéologie aujourd’hui ne peuvent plus reculer et font tout pour qu’il n’y aie pas de débat et ostraciser ceux qui contestent. Ce sont des milliards et des politiciens


                          • velosolex velosolex 24 novembre 2018 12:57

                            @Spartacus
                            « Au Bengladesh, les inondations existent depuis toujours, »....
                            Enorme de dire cela. Allez donc là bas les convaincre que vous connaissez mieux le pays qu’eux mêmes.
                            https://bit.ly/2SbAxD5 video du monde : La montée des eaux menace plusieurs millions de personnes au Bengladesh
                            J’ai été aux indes plusieurs fois. Le phénomène de mousson est ancien, comme la pluie en bretagne, mais ce qui est nouveau, c’est le caractère inédit de la catastrophe. Le Brahmapoutre et le Gange font un delta de plus en plus considérable avec une montée des eaux de presque un cm par an...Les habitants du delta voient leur maison emporter par la montée des eaux et vont gorger la population de Dacca, dont l’existence est elle même menacée. 
                            Vous n’y connaissez rien vous dites n’importe quoi cramponnez à vos archaïsmes et à votre déni. Caricature est un mot faible pour vous baptiser. 


                          • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2018 13:06

                            @velosolex
                            Les Bangladais,qu’ils se démerdent, pas une once de pitié de ma part pour ces sauvages...

                            En 50 ans, les Bangladais ont multiplié leur population par 3

                            la culture masculine de son pays d’origine où « les femmes sont reléguées au statut d’objet sexuel ».

                            http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/23/01016-20181123ARTFIG00310-acquitte-d-un-viol-car-il-n-avait-pas-les-codes-culturels.php


                          • velosolex velosolex 24 novembre 2018 13:38

                            @Cadoudal
                            .L’eau qui monte se fout de vos états d’âmes et de votre racisme, nigaud. Qu’elle monte la bas et vous serez rattrapé par le dessus des bottes, que vous aillez pitié des bengalis ou non


                          • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2018 14:05

                            @velosolex
                            Moi j’ai pas envie qu’ils viennent me chier dans les bottes...

                            Quand ils viendront violer les filles des Monts d’Arrée, faudra bien leur trouver des excuses pour valider leur acquittement..

                            L’eau qui monte c’est pas mal, je vois que vous commencez déjà à préparer votre future plaidoirie...

                            Moi, rien à battre, ils font des gosses dans la flotte, ils les gèrent dans la flotte...


                          • joletaxi 24 novembre 2018 15:25

                            @velosolex

                            quelle enclume

                            j’ai souvenir de voisins qui avaient ,il y a bien longtemps, accueilli, des enfants Bengali,orphelins, suite à des inondations qui avaient fait des millions de morts.
                            A cette époque, des « savants », accusaient la mise en eau du barrage d’Assouan, qui aurait modifié la mousson,et exigeaient sa destruction

                            Puis ils sont passés à autre chose, comme d’hab.
                            Pour un cerveau dépourvu de neurones, cette hypothèse était aussi solide, que la théorie du CO2 satanique

                            Pour le cerveau obscurci par la salade verte, les prédictions des « experts » ont valeur d’évangile, c’est vrai pour le bangadesh, comme pour les incendies en Californie
                            sinon, les données, vous savez ces trucs que l’on peut observer sur le terrain disent ceci

                            http://www.skyfall.fr/2008/08/01/le-bangladesh-gagne-en-surface-au-lieu-den-perdre/

                            comme ma petite plage où je jouais enfant, comme la baie du Mont St. Michel les même causes ayant toujours les même effets
                            ces photos montrent également que la majorité des îles « menacées » suivant les « experts » Philipulus, ont gagné en surface

                            mais qu’importe les données, les observations, l’important c’est que ce soit catastrophique non ?

                            mais quelle bande


                          • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2018 15:55

                            @joletaxi
                            Velosolex va prendre son courage à deux mains et y aller...

                            Si il faut les pousser un peu pour qu’ils embarquent, c’est pas grave, c’est pour leur bien...lol...

                            Selon le président de SOS Méditerranée (Aquarius) des migrants auraient été « poussés de force » dans des canots pour l’Europe

                            http://www.fdesouche.com/1112033-selon-le-president-de-sos-mediterranee-aquarius-des-migrants-auraient-ete-pousses-de-force-dans-des-canots-pour-leurope


                          • nono le simplet nono le simplet 24 novembre 2018 16:10

                            @joletaxi

                            ah ! il faut te reconnaître une qualité : tu as un don pour trouver des liens vers d’obscurs blogueurs qui racontent n’importe quoi sans aucun lien ou des liens bidons smiley


                          • joletaxi 24 novembre 2018 17:48

                            @nono le simplet

                            il y en a qui mange kascher, d’autres hallal, vous vous êtes biberonné à reporterre, l’immonde et autres « gazettes » acquises à la cause

                            même un simplet peut trouver confirmation de ce qui est dans l’article

                            mais le simplet ne cherchera pas, il aime la bouillie prémâchée, ça le rassure
                            et en aucun cas, je ne cherche à convaincre
                            autant faire une transfusion à un témoin de Jehova


                          • nono le simplet nono le simplet 24 novembre 2018 18:11

                            @joletaxi
                            il y en a qui mange kascher, d’autres hallal, vous vous êtes biberonné à reporterre, l’immonde et autres « gazettes » acquises à la cause
                            pas du tout justement ...
                            quand je cherche une info sur le nucléaire je vais sur le site EDF, Orano, ASN ...
                            si je tape « EPR » sur google le premier lien donné est EDF ... pas « trucmachin »
                            on m’a appris quand j’étais tout petit « un son, une cloche » smiley


                          • Désintox Désintox 24 novembre 2018 18:33

                            @Spartacus
                            Encore vos arguments bidons.

                            En fait, ce que vous ne supportez pas, c’est que la puissance publique doive intervenir, puisque le marché ne traite pas le problème.

                            Au lieu de remettre en cause vos théories économiques, vous préférez nier les faits.


                          • joletaxi 24 novembre 2018 19:10

                            @nono le simplet

                            ah ?
                            L’ASN a publié sur le Bangadesh ?
                            ou EDF ?

                            un son de cloche... bon sang, mais c’est bien sur, c’est ce qui me vient à l’esprit quand je lis une de vos interventions


                          • nono le simplet nono le simplet 25 novembre 2018 04:17

                            @joletaxi
                            L’ASN a publié sur le Bangadesh ?
                            ou EDF ?

                            évidemment si en plus on a des difficultés à comprendre ce que les autres écrivent, c’est un désastre smiley


                          • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:51

                            @velosolex

                            Il prétend que c’est déjà arrivé


                          • Spartacus Spartacus 24 novembre 2018 12:00

                            « La surpopulation, l’épuisement des ressources naturelles, la pollution, l’océan de plastique, l’anthropocène »

                            -La surpopulation : L’histoire que toutes les prévisions Malthusienes ne se sont jamais réalisées.

                            Non seulement nous nourrissons la planète mais que nous avons mis fin la famine.

                            -L’épuisement de ressources naturelles. Les ressources naturelles n’existent pas, il n’y a que des matières premières.

                            Les ressources sont le fruit de l’homme. Elles sont interchangeables et donc inépuisables. Les ressources sont conucopiennes. On roule avec de l« essence ou de l »électricité ou du GPL voire même de l’alccol au Brésil. Les ressources sont interchangeables indifféremment des matières premières.

                            -la pollution, oui il faut lutter contre, bien évidemment. Mais le C02 n’est pas un polluant mais un engrais naturel et la nourriture des plantes et la nature.

                            -l’océan de plastique. C’est de la pollution, pas du « climat » 10 fleuves en asie en sont responsables. C’est là qu’il faut agir. 

                            -Le terme « Anthropocène » n’a pas été officiellement reconnu . 


                            Beaucoup d’intolérance aux gens qui expriment des idées qui ne correspondent pas à l’auteur.




                            • xana 24 novembre 2018 12:51

                              @Diplodocus
                              L’extinction de l’espèce humaine aura au moins l’avantage de faire disparaître les adorateurs du dieu Pognon (une branche pourrie de l’arbre de l’évolution). On ne te regrettera pas.

                              Jean Xana


                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 novembre 2018 14:07

                              @Spartacus

                              Je vous enferme dans une cave avec 1 pain, 1 morceau de fromage et une bouteille d’eau et je viens vous chercher dans 3 mois afin que nous puissions tranquillement parler du cornucopiage avec l’assurance tranquille du mec qui l’a expérimenté.

                              La terre n’est rien d’autre qu’un ensemble parfaitement fini de ressources naturelles, agrémenté de quelques animaux plus la flore.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 15:24

                              @Philippe Huysmans
                               Tiens c’est marrant...
                               Voilà, que tu contres tes propres paroles en fonction de l’interlocuteur.
                               "La terre n’est rien d’autre qu’un ensemble parfaitement fini de ressources naturelles, agrémenté de quelques animaux plus la flore.

                              "
                               Ca c’est exact...


                            • L'enfoiré L’enfoiré 24 novembre 2018 15:28

                              Voilà que le température monte rien qu’avec des interprétations différentes d’un même phénomène...
                               smiley smiley smiley


                            • Hubu Hubu 24 novembre 2018 15:43

                              @Spartacus

                              Ha bon l’épuisement des réserves de poissons donne tord à Malthus ?

                              Quand il n’y auras plus de poisson dans la mer on va le remplacer par quoi ?

                              Du soleil Vert peut être ?

                              Pour info ont peut nourrir sans problème 10 milliards d’hommes uniquement grâce aux énergies fossiles qu’on dilapide à une vitesse faramineuse mais une fois celle-ci épuisé le choc sera ultra violent et je ne parie pas un kopeck sur la capacité des états à résister à un tel choc !!

                              http://www.vegetik.org/pdf/nous%20mangeons%20du%20p%C3%A9trole.pdf

                              Je suis cependant d’accord avec vous sur cette hystérie anti-co² qui est fatigante.


                            • Spartacus Spartacus 24 novembre 2018 16:51

                              @Hubu
                              Oui. Maltus a tors.
                              Personne ne manquera de poisson pour manger. Absolument personne.
                              Les employés de Saupiquet ou Connétable ne seront pas au chômage demain.

                              Le poisson est un excellent exemple cornucopien dans une économie de marché.

                              Les poissons dans la mer sont sauvages, mais ce n’est que partiellement la nourriture de l’homme. Vos huîtres à noël viendront d’élevages, pas pêchées en mer.
                               
                              La technologie et l’aquaculture fait que le monde mange bien plus du poisson d’élevage que du poisson sauvage. La technologie, l’élevage et l’intelligence de l’homme remplacent sans soucis un poisson par un autre. C’est cornucopien. Non seulement la ressource ne diminue pas, mais elle augmente.

                              Il n’y a jamais eu autant de poisson à manger. En Chine il y a plus de poisson d’élevage que de poissons dans toute la mer de Chine.

                              Une énergie « fossile » est un non sens. Aucune énergie n’est fossile.
                              Il n’y a que des matières premières fossiles. 

                              Une énergie est technologique, les matières premières sont interchangeables à l’infini.
                              Gaz au charbon ou pétrole ou nucléaire ou solaire ou n’importe quoi. On peut manquer de pétrole et on aura toujours de l’énergie. L’énergie n’est pas attaché à une matière première définie. 

                              L’homme a vécu des millions d’année avec l’énergie du mammouth et est passé à une autre. C’est pas bien important.
                              Vous voulez vivre avec des mammouths dans le parc ou vos enfants jouent au nom de leur disparition ? 

                              J’ai écrit un texte sur le cornucopiasme.


                            • Spartacus Spartacus 24 novembre 2018 17:08

                              @Philippe Huysmans.

                              Sur terre il n’y a que des matières premières. 
                              Les ressources sont anti-naturelles....Elles sont le fruit de la technologie et de l’homme. 

                              Dans votre prison tyrannique intellectuelle, vous ne donnez pas du blé sauvage ou une vache, mais du pain et du fromage comme ressources à manger à vos prisonniers.

                              Ces ressources sont infinies, même si la vache qui vous fait le fromage meure, vous pouvez remplacer le fromage par un steak fritte fritte.

                              Les ressources sont illimitées car interchangeables, et elles ne sont pas naturelles.
                              Une bouteille de pétrole brut ne vous sert à rien, vous l’appelez ressource.
                              Une bouteille d’essence fera avancer votre scooter.
                              C’est bien la technologie et l’homme qui fait la ressource, pas la matière première.


                            • jjwaDal jjwaDal 24 novembre 2018 17:09

                              @Spartacus
                              Pour les ressources « cornucopiennes », la part de vérité ne doit pas occulter la part de mensonge. Oui, on ne manquera sans doute jamais de pétrole (très majoritairement utilisé dans les transports) en basculant à la voiture électrique par ex qui tire son énergie de sources multiples fossiles comme renouvelables. Et oui, en concentrant la pollution au niveau des centrales électriques au lieu de la diffuser avec des millions de pots d’échappement on peut mieux la maîtriser. Le problème demeure la chute de l’ERoEI (le retour sur l’investissement énergétique) qui chute constamment et les pollutions en amont pour accéder aux matières premières et aval pour gérer les déchets. Le problème n’est pas en soi le manque d’atome de cobalt, lithium ou cuivre sur la planète mais l’augmentation du coût énergétique et environnemental pour utiliser ces ressources (de la mine à la décharge)...
                              Il y a bien des ressources naturelles, le nombre d’ha cultivables en low tech, le volume de poissons qu’on peut pêcher annuellement sans effondrement de la ressource, le volume de nappe phréatique qu’on peut consommer, celui de pétrole qui ne demande qu’un « coup de pioche » pour jaillir...
                              La surpopulation, nous y sommes depuis un moment puisque nous savons que la boulimie d’intrants pour fabriquer notre nourriture n’est pas soutenable en amont comme en aval. On vit à crédit aux dépends de l’environnement et des générations à venir.


                            • Spartacus Spartacus 24 novembre 2018 23:16

                              @jjwaDal

                              Mais non, vous avez trop de lectures écolo. C’est le monde de l’exagération déraisonnable et la création de la peur ce monde là. Totalement décalé. Ignorant de l’économie.

                              C’est justement l’inverse qui se passe, même si c’est le paradoxal à comprendre. 
                              La demande économique empêche l’épuisement des matières premières au lieu de les engendrer. 

                              Il y a 10 ans tout le monde pensait que les réserves du moyen orient ou du Venézuéla étaient les plus grandes, et si vous écoutiez les écolos, le monde allait entrer en pénurie.
                              En 2019 si les USA vont devenir les 1er producteurs mondiaux, la Russie est devenu le 2eme, et les réserves estimées n’arrêtent pas d’augmenter.

                              Pour aller chercher du schiste, il y a des puits en pleine ville à Denvers, on passe à coté et personne ne le sait, c’est juste un tube qui va en profondeur. 
                              Il n’y a quasi plus de pollution, on envoie de l’eau dans un tuyau avec un produit lessiviel à 2kms sous terre ou il n’y a aucune nappe phréatique.
                              Les nappes phréatiques n’existent plus en dessous de 400m. 
                              Le Texas grand comme la France est beaucoup moins pollué que la France et si c’était un pays se serait le 3eme producteur mondial d’hydrocarbures.


                            • jjwaDal jjwaDal 25 novembre 2018 11:51

                              @Spartacus
                              C’est bien la technologie et l’homme qui fait le lait en brique UHT, pas la vache. Supprimons donc les vaches...


                            • Spartacus Spartacus 25 novembre 2018 16:11

                              @jjwaDal
                              Si tu veux. C’est dommage pour les vaches, mais c’est toi qui veut.  smiley

                              On prendra du lait de chèvre, de zébu ou dromadaire à la place..
                              Du lait végétal est possible comme le lait de coco ou d’amande.
                              Comme quoi la vache fait du lait, mais le produit consommé est toujours remplaçable... smiley
                              Nous ne manquerons pas de lait si tu supprimes toutes les vaches...


                            • JC_Lavau JC_Lavau 25 novembre 2018 16:35

                              @jjwaDal. Les tôles ondulées ;
                              mais les vaches aussi.


                            • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:52

                              @Spartacus

                              Fort justement vous rétablissez la vérité


                            • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 17:31

                              @Spartacus

                              Heureux celui qui a le culte du progrès et foi en l’homme bon par essence


                            • xana 24 novembre 2018 12:44

                              Bonjour C’est Nabum, et merci pour votre article.

                              Entre les soi-disants « écolos » promoteurs de taxes-carbone, d’une part, et les tenants du « continuons à nous faire du fric sans souci », d’autre part, on constate qu’ils ont un seul et même objectif : Nous faire les poches, sous un prétexte ou sous un autre.
                              Si les « écolos » avaient réellement le souci de l’avenir, c’est au surpeuplement et au gaspillage qu’ils s’attaqueraient. Les climato-sceptiques, eux, ont au moins la franchise de le reconnaître : L’avenir, ils s’en foutent, car pour eux la seule chose qui compte c’est de continuer à s’enrichir et à gaspiller maintenant. Demain est un autre jour.

                              L’avenir est bien sombre, d’un point de vue humain s’entend. La sixième grande extinction est déjà bien engagée quoique nous fassions désormais. Les mammifères, reptiles, oiseaux et poissons disparaîtront sans doute en quelques siècles. Notre propre extinction, elle, n’est plus qu’une question d’années grâce à notre propension à nous entretuer au moyen d’armes de plus en plus efficaces pour l’extermination.
                              Quant au réchauffement, eh bien il modifiera une fois de plus les critères de la sélection naturelle, et de nouvelles espèces en résulteront, car la Vie a tout son temps !

                              Jean Xana


                              • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:53

                                @xana

                                Un exercice en équilibre sur l’incompréhension


                              • rogal 24 novembre 2018 12:48

                                Une toute petite information scientifique à prendre en compte dans votre initiation à la scientificité, C’est Nabum, sans aucune prétention à épuiser par là le débat sur le réchauffement climatique : données de l’UAH (Université d’Alabama-Huntsville) qui procède à des mesures satellitaires depuis 1979 de la température de la basse atmosphère terrestre depuis 1979.

                                Les dernières mesures donnent des valeurs au niveau de celles de 1998 (ligne rouge), voire à celui de celles de 1988 (ligne bleue).


                                • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 08:54

                                  @rogal

                                  Je n’ai aucune prétention


                                • zygzornifle zygzornifle 24 novembre 2018 13:40

                                  Carbone = Taxe Carbone voila le coupable idéal pour faire accepter aux mougeons la tonsure intégrale de leur pouvoir d’achat , jamais la défense de la planète n’aura rendu autant de monde malheureux ....


                                  • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 17:31

                                    @zygzornifle

                                    C’est bien vrai

                                    et Freluquet se frotte les mains


                                  • charly10 24 novembre 2018 14:08

                                    A nabum

                                    Je pense savoir de qui vous parlez, et si c’est bien le même homme, à savoir l’ancien directeur de l’institut de physique du globe de Paris (IPGP), on ne peut mettre en doute son parcours scientifique et ses qualités et son expertise.

                                    De plus c’est un excellent pédagogue, et comme son raisonnement est logique, la seule solution pour les tenants de la doxa est de le faire passer pour un « climato sceptique », argument massue de ceux qui, ont un comportement intégriste sur la question.

                                    Les vrais climato sceptiques nient le réchauffement, Mais votre homme, s’il s’agit bien de celui a qui je pense, ne nie pas le réchauffement ; il émet ses doute sur l’origine exclusivement anthropique du réchauffement

                                    C’est simplement un vrai scientifique qui sait prendre le recul nécessaire à l’analyse.

                                    Lorsqu’on s’intéresse vraiment au problème, il matière à douter sur l’alarmisme développé essentiellement par les membres du GIEC et relayé par les médias, dont la grande majorité n’ont jamais investigué sur l’histoire de la création de cet organisme né en 1988.

                                    Votre conférencier, est bien loin d’être seul dans son raisonnement, d’autres scientifiques dans le monde ont des hypothèses divergentes de celles émises par le GIEC dont la mission essentielle, inscrite dans ses statuts, est de prouver l’origine anthropique du réchauffement.

                                    Donc par définition, ces gens rejettent toute autre études que celles qui ne vont pas dans le sens de leur mission. Et c’est là, le problème.

                                    La rigueur scientifique, n’a pas toujours été respectée dans les analyses du GIEC ; je cite Roger Pielke (1)« La rigueur scientifique des analyses diffusée par le GIEC, a été sacrifiée et il va inévitablement en découler des décisions politiques inadaptées. »

                                     Au sujet du climat une seule observation factuelle, le réchauffement est bien réel. Quant aux causes, je suis désolé de constater que, quoiqu’on veuille nous le faire croire, il n’y a ni unanimité, ni consensus de la communauté scientifique sur ce sujet. La simple lecture des blogs spécialisés contradictoires, sur lesquels la communauté scientifique s’exprime, en est la meilleure illustration.

                                    Il y a une part imprévisible dans le climat que la science ne pourra jamais appréhender.

                                    Constatant malheureusement que les médias et associations pseudo écologiques, ne rapportent que les informations en provenance d’un canal unique , le GIEC, la logique scientifique est d’aller fouiller ailleurs, en s’inscrivant dans la logique d’André Shiffrin, qui dans un essai traitant de la dérive de l’information, intitulé « Le contrôle de la parole »écrivait ; « C’est justement lorsqu’une majorité est d’accord sur quelque chose, qu’on doit commencer à douter. ».

                                    (1) Roger Pielke Sr est professeur de Climatologie et directeur d’un groupe de recherche du Cooperative Institute for Research in Environmental Sciences de l’Université du Colorado : (le « Pielke Research Group »). Son expertise, mondialement reconnue, couvre un spectre très large. Elle va de la modélisation des ouragans aux interactions terre-atmosphère en passant pas l’influence de l’utilisation des sols sur le climat. Sans aucun doute, R. Pielke Sr est, à côté d’autres grandes personnalités comme Richard Lindzen, une des sommités de la recherche en Climatologie. D’autre part, Roger Pielke Sr. gère, depuis 2005, un site internet tout à fait remarquable (et assez pointu) sur les questions climatiques

                                     


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 17:32

                                      @charly10

                                      Non ce n’est pas lui


                                    • machin 24 novembre 2018 14:15

                                      Pour Sauver la Planète (si tant est qu’elle nécessite un sauvetage : elle existe paraît-il depuis 4,54 milliards d’années et l’humanité depuis à peine 5 millions d’années en comptant large et elle (l’humanité) aurait réussi à tout pourrir en 300 ans en comptant large encore une fois !!!! Quelle arrogance...)

                                      Donc (j’y reviens) pour Sauver la Planète il faut nécessairement recourir à l’acte écologique ultime : l’éradication totale et définitive de la race humaine.

                                      Vous savez ce qu’il vous reste à faire...


                                      • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 17:33

                                        @machin

                                        Je m’en occupe

                                        Je suis proche de ma fin


                                      • JMBerniolles 24 novembre 2018 14:35

                                        L’auteur ne se donne pas la peine de donner le nom du conférencier, certainement Vincent Courtillot, un authentique grand scientifique qui n’est pas climatologue spécifiquement mais a travaillé sur le globe terrestre dont la complexité est absente du schéma infantil que nous présente l’auteur.

                                        Il le qualifie de climato sceptique une expression méprisante et réductrice.

                                        Est-ce que l’auteur fait preuve d’une quelconque connaissance scientifique du sujet ? Et de ce qu’est le Giec ? Non

                                        Il récite juste un catalogue en vrac sans vraiment le relier à la question centrale. Où l’on mélange toujours réchauffement et changement climatique (il y a toujours eu des changements climatiques et ce que l’on observe aujourd’hui est plutôt moindre que des grandes transformations du passé)

                                        D’un point vue scientifique l’hypothèse (c’était et cela reste une hypothèse) de l’effet anthropique pour expliquer le réchauffement réel entre les années 70 et la fin des 90 (depuis nous sommes sur un plateau de températures perturbé par des El Nino plus fréquent, dont un bientôt) est contredite par les faits.

                                        Si l’auteur peut nous démontrer qu’une concentration en CO2 équivalent supérieure de 150 ppm peut nous amener à la catastrophe climatique ?


                                        • ZXSpect ZXSpect 24 novembre 2018 15:50

                                          @JMBerniolles

                                          l’auteur a peut être « assisté » à une video diffusée sur internet ?

                                          https://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/analyse-du-discours-d-un-climato-76959


                                        • JMBerniolles 24 novembre 2018 16:35

                                          @ZXSpect

                                          Merci pour le lien’... Je pense que l’auteur est plutôt allé suivre une conférence.... J’ai vu que Vincent Courtillot faisait des exposés sur ses études à Nantes par exemple..

                                          Son ami Allègre a écrit un livre, au début des années 2000 exposant ses arguments sur la question climatique et notamment sa réfutation de la théorie anthropique.. Son livre à été attaqué de tous les côtés. Avec le journal Libération , grand manipulateur d’opinion sur la question climatique, en pointe avec l’aide d’une clique de scientifiques du climat qui font carrière et trustent les fonds de recherche, Bard, Masson-Delmotte....

                                          Des erreurs avaient été répertoriées pour l’accusation, plus de 200 disait-on, dont la grande majorité mineures ... Mais en fait sa mise en cause de la prédiction d’accélération du réchauffement au tournant des années 2000 symbolisée par la crosse de Hockey de Mann s’est révélé tout à fait juste. Et cela a été passé sous silence par toute cette maffia qui avait même lancé une pétition contre lui. La police climatique en quelque sorte... Je ne suis pas un inconditionnel d’Allegre, mais en l’occurrence il avait globalement raison. Son ami Vincent Courtillot est beaucoup plus rigoureux.


                                        • charly10 25 novembre 2018 13:56

                                          @JMBerniolles

                                          Bonjour

                                          Je pense comme vous qu’il s’agit de Vincent Courtillot, qui est effectivement tout, sauf un illuminé. Comme je le dis plus haut dans mon commentaire, c’est un vrai scientifique, avec une analyse saine.

                                          J’étais présent à sa première conférence à Nantes en 2009 et visible sur You tube, https://youtu.be/uXeRbbM2AjY. a visionner.

                                           Même face à la contradiction présente dans la salle,a la suite de son exposé, il a su s’imposer par sa logique et sa grande pédagogie. Son exposé était remarquable, de clarté, contrairement à son collègue et prédécesseur Claude Allègre, qui lui ne savait pas s’exprimer clairement.


                                        • JMBerniolles 25 novembre 2018 16:54

                                          @charly10

                                          Merci de ces précisions.... J’avais vu cette conférence de Vincent Courtillot sur le net.... Effectivement il y a un grand contraste avec son ami Allègre. Un personnage peu sympathique par ailleurs


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 novembre 2018 17:33

                                          @JMBerniolles

                                          L’auteur se doit de préserver certaines règles


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 14:46

                                          Intox doublepluscanelangue.

                                          Inévitablement, l’outrecuidant va me bannir à mon tour, comme il bannit tous les incroyants.

                                          Le Parti Intérieur de Gorgonavox ne saurait tolérer les citoyens compétents, car L’ignorance, c’est la force !


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 24 novembre 2018 17:23

                                            @le gogochon. Un minoritaire doit vérifier trente fois plus qu’un majoritaire : il doit présenter un zéro défaut, car les majoritaires ne lui pardonneront rien. Tu n’as aucune idée du travail que ça représente.


                                          • Croa Croa 24 novembre 2018 23:45

                                            Effectivement t’es très fort JC_Lavau  !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès