• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Un ministre plein d’en-train

Un ministre plein d’en-train

Afin de faire allégeance au bon peuple de France, qui tente de croire que son président est subitement devenu écolo, le 1er ministre a décidé de frapper un grand coup... sur les camions.

JPEG

En effet, il vient de rétablir la ligne ferroviaire qui menait les marchandises outre Pyrénées à Rungis... et il promet d’enlever d’ici peu 20 000 camions de nos belles routes, ce qui correspondrait, d’après lui, à 425 000 tonnes de CO2 en moins. lien.

Ça parait une bonne initiative, et pourtant il faut creuser la question.

En effet, il semble que Castex ne soit pas très bien informé, car la situation a bien changé depuis des années, notamment sur la quantité de CO2 relâchée par un poids lourds, puisque que la technologie a beaucoup évolué.

En consultant les analyses les plus récentes, on découvre que les poids lourds d’aujourd’hui, polluent bien moins que ceux d’hier.

2,66 kg de CO2 par litre de diésel, alors que nos camions consomment en moyenne 7000 M3 de carburant par an. lien

Soit 33 litres aux 100 km, (lien) ce qui provoque un lâcher de CO2 de 100 gr par km en moyenne. lien

Et puis, il ne faudrait pas oublier les poids lourds dont les moteurs tournent au méthane fabriqué, GNL (gaz naturel liquéfié), qui polluent beaucoup moins.

Ils permettent de réduire de 97% les émissions de particules fines, et de 70% les oxydes d’azote. lien

Il y a encore mieux.

Nos voisins helvètes viennent d’annoncer une très bonne nouvelle : grâce à un procédé révolutionnaire, des chercheurs suisses de l’école polytechnique fédérale ont mis au point un nouveau procédé qui permet de capturer 90% des émissions de gaz carbonique émis par les camions. lien

Mais revenons à l’autoroute ferroviaire, chère, voire très chère, au 1er ministre.

Le train des primeurs va donc reprendre du service, et qui pourrait s’en plaindre, d’autant que dans la foulée, il annonce la création d’autres autoroutes ferroviaires entre Sète et Calais, et celle qui va de Bayonne à Cherbourg. lien

Et il va encore plus loin, promet de diviser par 2 le prix des péages des trains de marchandise...

Il affirme droit dans ses bottes que « le combiné rail-route, c’est l’avenir »... lien

Et ç’est là où la situation risque de se compliquer, car le serpent de mer du fret ferroviaire ressurgit au moins tous les 10 ans.

Au sein d’une coordination que j’animais avec d’autres, nous avions organisé, il y a quelques années « les états généraux du fret ferroviaire »... c’était dans un petit village de l’Ain, appelé Breigner-Cordon, et avions invité tous les acteurs du fret ferroviaire, transporteurs divers et variés, associations...

Le résultat de cette longue journée pourrait se résumer en quelques mots. lien

Les transporteurs routiers ont affirmé n’avoir rien contre la SNCF, mais se plaignent du tarif double, voire triple pratiqué, par rapport à la route, mais aussi de la lenteur du transport, en moyenne 7 km à l’heure, s’il faut en croire Patrick Devedjian, qui s’exprimait dans les colonnes de « Libé », un certain 4 octobre 2009. lien

D’autres affirmaient même qu’il arrivait que des wagons se perdent. lien

Faire baisser le prix du fret ferroviaire en taxant les poids lourds n’est pas une idée nouvelle, c’est d’ailleurs cette idée qui a mis dans la rue, d’abord les Bonnets Rouges, et puis les Gilets Jaunes.

Quant aux intéressés, ils étaient prêts à payer ces taxes, qui, de toute façon, auraient été répercutées sur les clients, et au final, les consommateurs auraient été les dindons de la farce.

La « nouvelle » proposition du gouvernement s’avance donc en terrain mouvant, d’autant que, qui dit fret ferroviaire, dit en même temps tunnels de base, ces fameux tunnels qui coutent les yeux de la tête, vu leur longueur, car pour permettre aux convois de fret ferroviaire de franchir les montagnes, il faut la pente la plus faible possible.

C’est l’occasion d’évoquer un certain tunnel ferroviaire creusé sous les Pyrénées, et qui a été un échec financier cuisant pour le pays, puisqu’il a été mis en faillite.

Long de plus de 8 km, le tunnel du Perthus, sous les Pyrénées, avait couté plus d’un milliard d’euro et l’état qui avait, avec l’Espagne, donné sa garantie, a dû indemniser les créanciers et les actionnaires.

Les raisons de cet échec sont simples : « les niveaux de trafic s’étant révélés très inférieurs à ceux qu’elle (l’entreprise TP Ferro) avait anticipés  ». lien

Dans la foulée c’est aussi l’occasion d’évoquer un autre serpent de mer de fret ferroviaire : la ligne Lyon-Turin, lancée il y a 30 ans, et dont on reparle de temps à autre.

Mais là, il n’est plus question d’un seul milliard d’euros, mais de 30 fois plus, même si les promoteurs du projet ont toujours assuré qu’il ne dépasserait pas les 10 milliards d’euros, ajoutant que l’Europe payerait.

Sauf que celle-çi n’est pas prête à payer plus de 50 ou 55% de la partie internationale, c'est à dire le tunnel de base, soit  4 milliards d’euros... et que pour l’instant, les 25 milliards restants n’ont pas trouvé de financement. lien

Sans rentrer dans le détail, le tunnel de base, à lui seul, couterait 8,3 milliards, et il fait 57,5 km... (il a 2 tubes, donc plus de 110 Km à creuser).

De plus, pour cette ligne de 240 km, on compte encore près de 80 km d’autres tunnels, ou de tranchées couvertes.

Ajoutons pour la bonne bouche que des quantités de rapports ont été produits sur la question, et de la Cour des Comptes, au rapport Reverdy, en passant par le rapport Duron, ainsi que le Grenelle de l’environnement, tous unanimement ont déclaré qu’il ne serait jamais rentable, et qu’il fallait mieux restaurer la voie historique.

Idem pour l’Italie, qui dans un rapport assassin, évoque un « gâchis d’argent public  », pronostiquant une faillite rapide, qui obligerait l’état à payer pour des années, la dette, et les intérêts de la dette. lien

Encore récemment la Cour des Comptes a taclé le projet, dénonçant une augmentation des couts de 85%, mais aussi des dégâts à l’environnement considérables : « la construction de la liaison (...) générerait 10 millions de tonnes d’émission de CO2 », lesquelles ne seraient compensées que 25 ans après l’entrée en service de l’infrastructure, et que, de plus, cela dépendant du volume de trafic ».

Au cas où il n’attendrait que la moitié des prévisions les émissions de CO2 ne seraient compensées que 50 ans plus tard. lien

De plus, les dégâts à l’environnement seraient considérables, sources taries, espèces végétales et animales menacées, avec la prédation de 1500 hectares de bonnes terres agricoles... sans oublier la quantité considérables de terres stériles dont on ne saurait rien faire... à part la stocker, mais où ?

Les déblais sortis du tunnel (28 millions de tonnes) correspondent à 5 fois la pyramide de Khéops. lien

Mais revenons à la voie dite historique, celle qui emprunte le tunnel ferroviaire de Fréjus, lequel a été mis au gabarit pour permettre le passage de fret. lien

Ce tunnel long de 13,6 km permet donc actuellement le passage de convois de fret, (et de TGV), et il est largement sous-exploité, même si les promoteurs du Lyon-Turin assurent, par des calculs alambiqués, qu’il serait bientôt à saturation.

Or d’après la SNCF, le nombre maximal de circulation possible s’établit autour des 94 par jour... sachant qu’aujourd’hui, n’en passent que 45. lien

A ce jour, Grenoble s’est désengagé du projet, suivi récemment par Lyon, suite aux municipales récentes. lien

En Italie, les NOTAV continuent inlassablement de se mobiliser contre ce GPII (Grand Projet Inutile Imposé). lien

Dommage que, pour l’instant, ce gouvernement, ni ceux qui l’ont précédé, n’ait pas saisi l’opportunité proposée par les opposants au Lyon-Turin, lesquels, grâce à une subvention d’état, ont pu proposer un projet alternatif, lequel emprunte la voie historique totalement rénovée, (lien) mais en adoptant en même temps la technologie r-shift-r qui permet de s’affranchir des pentes de plus de 3%, et de charger les marchandises en moins de 8 minutes. lien

Pourtant ce projet alternatif coûterait pourtant 3 fois moins que celui envisagé actuellement.

Etonnamment, Castex n’a pas évoqué le Lyon-Turin, dans son projet de développement du fret ferroviaire, et on est en droit de se demander pourquoi ?

Peut-être parce qu’il est au courant de l’aspect risqué de ce projet, vu que chacun sait que l’axe privilégié de transport est plus du Nord au Sud, que de l’Est vers l’Ouest...

Comme dit mon vieil ami africain : « si la malhonnêteté construit une maison, elle la détruit aussitôt ».

Le dessin illustrant l’article est de Selçuk

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Lyon-Turin, la fin d’un mythe

Lyon Turin, le grand bluff

Au train où vont les choses

Un ministre qui déraille

Le caillou dans la chaussure

L’autisme au pouvoir

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Le blog des opposants est sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

169 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 juillet 10:03

    Cultiver le paradoxe n’a jamais été très productif...


    • Clocel Clocel 30 juillet 10:03

      Quand on pense, qu’il suffirait de refaire pousser nos légumes en France...

      Nââân... Je déconne, on ne va pas rendre les français à nouveau autonomes après tout le mal qu’ils se sont donnés pour nous aliéner.

      Un type autonome, il a du temps pour lui, du coup il se remet à penser, et là, ça devient carrément dangereux pour les parasites qui nous gouvernent.


      • troletbuse troletbuse 30 juillet 10:10

        @Clocel
        efaire pousser nos légumes en France..


        Tout à fait. Je ne sais pas si les primes à l’exportation existent toujours. C’est une grande arnaque. On vend des légumes espagnols en France et inversement.


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 11:05

        @Clocel
        depuis quelques mois, une initiative, dont je parlerais bientôt, vient de naître. 
        il s’agit de regrouper, au sein d’un canton, tous ceux qui visent le circuit court, avec en ligne de mire, le partage et l’autonomie...il y a déjà pas mal de cantons qui fonctionnent...pour l’instant c’est sur FB...


      • Clocel Clocel 30 juillet 11:18

        @olivier cabanel

        Allez chercher l’autonomie sur Facebook, il y a des candeurs que j’admire ! smiley

        Les circuits courts, ça sert surtout à faire bouffer les bobos convenablement et ça renvoie les autres au LIDL pour ce que j’observe...

        C’est comme les cantines « Bio », faut pas y regarder de trop près...
        Ne parlons même pas du rata insane servi dans les hôpitaux et les EHPAD dans un pays qui parle beaucoup de santé... J’y pense ! Ça doit être de santé financière, ch’uis con ! smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 21:38

        @Clocel
        FB n’est pas la panacée, j’en conviens, mais pour créer des liens, construire des contacts, qui par la suite se feront au delà de FB, c’est déjà une possibilité.
        non ?


      • Clocel Clocel 31 juillet 08:36

        @olivier cabanel

        Non.
        Vous fournissez des données au Big data qui se retourneront contre vous.
        Facebook a été fait pour ça, ce n’est pas la boite pour boutonneux qui s’est développée comme le prétend la légende, y’a un méchant projet derrière.

        En utilisant ces réseaux vous fabriquez le piège qui nous niquera tous un jour. Facebook n’est pas une solution, c’est un problème.

        Youtube, filiale de Google commence à montrer son vrai visage totalitaire, Twitter censure un max, bienvenue dans le monde d’après !


      • babelouest babelouest 30 juillet 10:04

        le squatteur de l’Élysée, pour le chemin de fer ? on nous l’aurait changé au détour d’un couloir ? Ah oui, mais surtout pas pour les trajets « secondaires » (ceux que prennent les citoyens tous les jours).


        • devphil30 devphil30 31 juillet 07:28

          @babelouest
          Il s’est mis à faire le petit train .... Tchou tchou


        • Septime Sévère 30 juillet 10:42

          Bonjour Olivier Cabanel

          Vous êtes vraiment (je suis inscrit d’hier) le Olivier Cabanel ? 

          En ce cas, votre réputation d’écologiste qui s’étend bien au-delà d’Agoravox fait qu’on est étonné de vous voir défendre la route face au rail. 

          Je dois vous signaler une petite erreur d’un facteur mille dès le début : le parc de camions consomme 7 millions de mètres cubes de carburant par an et non sept mille. 

          Sur ce, je poursuis ma lecture. A très bientôt. 


          • pemile pemile 30 juillet 11:01

            @Septime Sévère « on est étonné de vous voir défendre la route face au rail. »

            En citant Devedjian ! smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 11:13

            @Septime Sévère
            bah, lorsque les notav, ou les mairies de Lyon et Grenoble critiquent le Lyon-Turin, ils n’en restent pas moins écolo... non ?
            il s’agit de dénoncer les projets inutiles, et non pas de s’en prendre à un mode de transport... mais je pense que vous l’aviez compris ?
            j’ajoute qu’il ne faut jamais oublier que nos jolis tgv sont électriques... donc nucléaires, même si des alternatives existent marginalement.
            au fait, si j’ai écris que " nos camions consomment en moyenne par an 7000 M3 de carburant, c’est que j’ai produit la source qui l’indique.


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 11:15

            @pemile
            bah, ça m’a amusé de citer Devedjian, mais ils sont nombreux à se plaindre de la lenteur du transport ferroviaire...d’autres avancent le chiffre de 30 km /h, ce qui n’est pas très rapide, non ?


          • Septime Sévère 30 juillet 11:28

            @Olivier Cabanel
            Oui, oui, j’ai bien vu votre source : c’est 7000 milliers de m3, ce qui fait 7 millions de m3 et non 7000 m3. Excusez-moi d’insister. 
            Non, non, ce n’est pas « en moyenne » ; c’est le total du parc. 
            Si c’était en moyenne, cela ferait 7000 m3 de gazole par an par camion, soit 7 millions de litres, soit à raison de 33 l/100, 21 millions de kilomètres par an par camion. Il me semble que c’est beaucoup ; qu’en pensez-vous ? 


          • oncle archibald 30 juillet 11:30

            @Septime Sévère :

            Rassurez vous, oui c’est vraiment THE « Olivier Cabanel » l’auteur de ces lignes étonnantes et s’il défend aujourd’hui la route face au rail c’est juste parce qu’il n’aime pas le premier ministre de Macron quel qu’il soit. Axiome fondamental : toute proposition émanant d’un ministre de Macron est mauvaise, berk-berk-berk, caca.

            Ah si seulement c’était Ségolène Royal, la reine des pôles et des banquises, l’impératrice des phoques et des ours blancs, qui par un claquement de doigts dont Mimie Mathy a le secret avait été promue premier ministre ... Mais de qui, grands dieux ? La même Mimie Mathy ne peut rien faire, elle n’a pas d’idées ...

            Quel article élogieux vantant les mérites écologiques de la SNCF aurait-il pu nous pondre si elle avait proposé la même chose ! Il aurait même proposé d’étendre la ligne Perpignan Rungis jusqu’au Svalbard pour lui faire allégeance.


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 11:38

            @oncle archibald
            cher oncle, vous devenez grincheux avec l’age !
            et surtout de mauvaise foi...
            cherchez un seul article de ma part qui fasse l’éloge de ségo... smiley
            alors rassurez vous, si le premier ministre avait proposé une autre solution pour relancer le fret, j’aurais été le premier à l’en féliciter... mais hélas, ce n’est pas le cas...
            enfin, je vous laisse à votre mauvaise humeur...buvez un peu d’eau froide...restez à l’ombre...enfin, faites quelque chose ! smiley


          • oncle archibald 30 juillet 11:42

            @olivier cabanel : "j’ajoute qu’il ne faut jamais oublier que nos jolis tgv sont électriques... donc nucléaires, même si des alternatives existent marginalement"

            Mais bien sur elles existent les solutions non polluantes ! Ça m’étonne que vous ne les ayez pas proposées ...

            http://www.attelage-patrimoine.com/2015/11/voitures-et-camions-de-livraison-rois-du-pave-parisien-2.html


          • oncle archibald 30 juillet 11:45

            @olivier cabanel : ce qui est chouette avec vos posts c’est qu’on n’est jamais pris au dépourvu, jamais déçu, ils sont tellement prévisibles et semblables ....


          • pemile pemile 30 juillet 12:11

            @olivier cabanel « mais ils sont nombreux à se plaindre de la lenteur du transport ferroviaire »

            Vous faites partie de ce « ils »  ? Vous commandez chez Amazon Prime ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 12:58

            @oncle archibald
            un peu primaire, mais amusant.
            merci
             smiley


          • vraidrapo 30 juillet 14:05

            @pemile
            En citant Devedjian

            Qu’estce qui te dérange ?
            Cet homme, regretté par ses administrés et ses collègues de la Municipalité d’Antony et des Hauts de Seine, est le seul politique à avoir perdu la vie du fait de la Covid. On peut penser qu’il n’avait pas pris assez de distance...
            Son adversaire politique Balkany danse dans les rues à peine sorti de prison.
            Je souhaiterais beaucoup de Dévédjian pour la France au lieu des Dati, Taubira, Belloubet... Talonnettes, µicron, Hollande, Mitte, Chi-chi etc, etc,...


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 15:25

            @oncle archibald
            n’est-ce pas !?
             smiley


          • ZenZoe ZenZoe 30 juillet 17:27

            @Septime Sévère
            Inscrit d’hier ?
            Bienvenue alors !


          • Septime Sévère 30 juillet 18:19

            @ZenZoe
            .
            Mille grâces ! 


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 19:01

            @Septime Sévère
            j’étais passé à coté d’une partie de votre premier commentaire.
            vous me signalez une erreur ?!
            si vous aviez ouvert le lien que je remet ici, vous auriez constaté que c’est bien ce qu’écrit le site « statista ».


          • Septime Sévère 30 juillet 21:03

            @olivier cabanel
            Vous me déconcertez...
            Le lien parle de millions de mètres cubes et non pas de milliers comme vous avez fait. 


          • Xenozoid Xenozoid 30 juillet 21:10

            @Septime Sévère

            millions de mètres cubes

            tu lui avais pas déjà dit ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 21:40

            @pemile
            non... je suis plutôt pour les circuits courts. et le moins d’intermédiaires possible.
            désolé


          • pemile pemile 30 juillet 21:56

            @olivier cabanel « non... je suis plutôt pour les circuits courts. et le moins d’intermédiaires possible. désolé »

            Désolé ? De quoi ? D’écrire un article faisant la promotion des camions et d’utiliser l’argument que le transport ferroviaire est trop lent pour les circuits courts ??!!


          • Septime Sévère 30 juillet 22:05

            Xenozoid a écrit : « tu lui avais pas déjà dit ? »
            ______

            Si, et marmor aussi. 


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 22:07

            @pemile

            Bahhj faut aller vers son refus Lyon -Turin pour comprendre sa connerie.


          • Septime Sévère 30 juillet 11:02

            Re-bonjour Olivier Cabanel

            Vous écrivez qu’un poids lourd consomme 33 litres au 100 km, que le litre donne en brûlant 2,66kg de CO², et que cela fait 100 grammes au km (justifié par un lien)

            Je suis d’accord pour les 2,66 kg / litre. Je trouve que cela fait aux 100 km : 33 litres x 2,66 = 87,78 kg de CO² aux 100 km, c’est-à-dire non pas 100 grammes au kilomètre mais 878. 

            Mais voyons votre lien : il y est en effet question d’une centaine de grammes de CO² par kilomètre, mais il s’agit du CO² produit non pas sur la route, mais dans l’usine qui fabrique les camions ; le CO² dégagé par la construction du camion divisé par le kilométrage attribué à la vie du camion donne ces 100 grammes par kilomètre.

            Ce n’est donc pas tout à fait la même chose, mais cela ne tire pas à conséquence. Je continue à lire. 


            • Decouz 30 juillet 11:28

              Même si, certaines routes ou autoroutes sont à la limite de la saturation du fait des camions, et il ne fait pas bon d’y être en voiture ou en moto.

              Et le dirigeable ?

              Toutes les marchandises ne sont pas tributaires de la vitesse, il y a aussi les voies navigables là où elles existent, ou pourraient exister.


              • Septime Sévère 30 juillet 11:38

                @Decouz
                Le dirigeable est un peu faible en force ascensionnelle pour le transport de lourd, mais pour l’article de Paris il est parfait. 


              • machin 30 juillet 13:04

                @Decouz

                Déjà pour commencer on pourrait tout simplement interdire aux poids lourds de se doubler sauf sur voies spécifiques...
                .
                Cela parait absurde au premier abord, mais les wagons des trains de marchandises, eux, se doublent-ils ?

                Mesure simple et peu couteuse, qui épargnerait probablement plus des 3/4 des morts de la route....

                Le temps perdu des uns, serait aussi largement compensé par le temps gagné par la suppression des énormes bouchons causé par une saloperie de camion assassin qui met plus de 10 km à doubler un voyou qui refuse de céder le passage ou de simplement ralentir...

                Les routiers ne sont plus du tout sympas à l’heure de la mondialisation...

                .


              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 19:02

                @Decouz
                oui, les voies navigables, c’est aussi une solution... sans oublier le cabotage...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 19:19

                @olivier cabanel

                Bahhh les écolos locaux sont contre le canal grand gabarit Seine - Nord , tout en couinant (a raison) sur le traffic PL A1.


              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 21:42

                @Aita Pea Pea
                ces écolos locaux sont pour l’utilisation du réseau navigable existant, pour la suite, on verra.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 21:48

                @olivier cabanel

                C’est sur verrons nous...plus de 30 ans que le projet est dans le tuyau...


              • Popov Popov 30 juillet 11:34

                Merci de lancer le débat sur le ferroviaire, « le coût est 3 fois moins cher par la route ? » étonnant ? est ce que ce coût intègre les investissements et l’entretien des routes et des ponts utilisés par les camions car il me semble que ce sont des investissements déguisés pour les camions : les voitures « détruisent moins ». Les lignes ferroviaire ont aussi besoin d’investissement, il faudrait pouvoir comparer les coûts totaux sur le long terme. Je pense que le coût est aussi d’ordre politique : si il y a plus de volonté politique et plus de fret ferroviaire les coûts peuvent baisser facilement. Si en effet on a très peu de fret alors le coût à la tonne et au km est très élevé. Question écologie-économie pour moi je pensais que le train était gagnant même si en effet c’est de l’électricité nucléaire... mais vous instillez le doute !


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 juillet 11:38

                  @Popov

                  quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage
                  ce qui est pire, c’est d’accuser son chien de la rage qu’il n’a pas et défendre les renards qui l’ont !


                • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 11:45

                  @Popov
                  oui, vous avez raison sur ce point...le train est en effet gagnant sur la route en terme énergétique...et oui, la sncf paye l’infrastructure... (enfin, c’est nous qui payons finalement)...mais tout bien réfléchi, nous payons aussi l’infrastructure des routes, au péages...et par nos impots...
                  la question est que nos dirigeants ne prennent pas les bonnes décisions : si vous lisez attentivement la fin de l’article, vous verrez qu’une vrai solution existe, consistant à transformer l’existant, afin de supprimer les nuisances liées à l’activité ferroviaire (ça s’est fait en Autriche, à la sortie du Brenner), et surtout de mettre en route le procédé r-shit-r, qui permet aux convois ferroviaires d’utiliser la voie historique, avec des pentes de plus de 3%... et aussi de charger et décharger le fret en moins de 8 minutes (une heure aujourd’hui)...et en roulant à plus de 100 km/h
                  je n’oublie pas non plus que nos trains sont pour 75% nucléaires... mais qu’ils pourraient aussi rouler au méthane, ainsi que ça se fait en Suède. lien


                • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 11:43

                  Sinon y’a des poids lourds électriques mais uniquement réservés au transport de patates smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 11:46

                    @The White Rabbit
                    j’aime bien la présence d’un petit troll de temps à autre, ça crée un espace de détente. smiley


                  • babelouest babelouest 30 juillet 12:24

                    @olivier cabanel
                    Bonjour Olivier.... surtout que certaines patates qui sévissent sur ce site doivent considérablement fatiguer les camions.... du moins c’est l’impression qu’ils donnent.
                    https://ti1ca.com/rzd0m3d3-troll1bbh0-troll1bbh0.jpg.html


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 12:32

                    @olivier cabanel

                    Merci et vous au moins vous ne me censurez pas contrairement à Nervis Nocteau qui vient encore de me bannir smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 12:59

                    @The White Rabbit
                    c’est pas gentil de sa part... moi, à part si l’insulte s’invite dans le débat, je laisse courir. smiley


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 13:29

                    @olivier cabanel

                    C’est un bon principe. Et non je ne l’ai point insulté, j’ai juste raconté une histoire
                    sous son nartic « je suis devenu d’extrême-droite et ça va ».

                    Par contre, c’est lui ensuite qui fut dans la calomnie ; en totale contradiction avec la charte, cette cathédrale inviolable sauf par certains auteurs.


                  • pemile pemile 30 juillet 13:45

                    @The White Rabbit « contrairement à Nervis Nocteau qui vient encore de me bannir »

                    idem ! smiley

                    Est-ce lié au fait qu’il est depuis hier « d’extrême droite » ? smiley


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 13:50

                    @pemile

                    Il a fait son coming-out hier, nuance.

                    Mince vous aussi Pemile ! Y’a pas plus respectueux que vous dans le choix des mots. Moi encore je reconnais que mon insolence et mes sarcasmes peuvent agacer (même si je n’insulte jamais).
                    C’est dommage d’avoir laisser les clefs de la censure aux auteurs eux-mêmes qui sont alors juges et parties


                  • nono le simplet nono le simplet 30 juillet 14:48

                    @pemile
                    idem !

                    j’ai tenu 3 coms avant de passer à la trappe smiley


                  • nono le simplet nono le simplet 30 juillet 14:50

                    @nono le simplet
                    moralité : le néo nazi est susceptible 


                  • nono le simplet nono le simplet 30 juillet 14:55

                    @nono le simplet
                    en plus, ce blaireau continue à me causer dans son article ... pour avoir le dernier mot ... c’était le seul moyen, c’est sûr smiley


                  • Xenozoid Xenozoid 30 juillet 14:59

                    @nono le simplet

                    c’est la methode watremetz


                  • Iris 30 juillet 15:15

                    @nono le simplet

                    Bonjour, Vous avez pu regarder ce que je vous ai dit à propos de votre graphique en écart à la moyenne, je pense vraiment qu’il y a un problème.


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 15:43

                    @nono le simplet

                    ah merde ! non aussi ?
                    Nervis Nocteau va finir comme Christelle Néant à virer tous ses contradicteurs.

                    Quand on observe sa méthode, sacrée pub pour l’extreme-droite en tout cas ! smiley


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 15:48

                    @nono le simplet

                    Je viens de lire vos posts et ses réponses :

                    Vu qu’il souhaite votre suicide, je me demande c’est quel article de la charte ça ? smiley


                  • Xenozoid Xenozoid 30 juillet 15:51

                    @The White Rabbit

                    moi je ne le suis pas (éjecté),mais je connais le larron, je le laisse a d’autre et a lui même,comme spartacus il est sont meilleur ennemi et une perte de temps,mais un gain de clicks pour avx


                  • Xenozoid Xenozoid 30 juillet 15:53

                    @Xenozoid

                    sont=son


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 15:55

                    @Xenozoid

                    L’intérêt ne serait donc que mercantile pour agoravox ?
                    Comme je suis déçu smiley


                  • Cyrus myrrhe-lit-on 30 juillet 16:10

                    @The White Rabbit

                    cabanel a manquer le meilleur morceau ...

                    Dialoguer avec l’extreme-droite est une de mes principales occupations sur ce site.
                    Vous pourrez en avoir confirmation en lisant mes commentaires sur d’autres pages.

                    J’aime bien aussi échanger avec les auteurs qui parlent d’être superieurs vivant dans la terre creuse, y’a aussi ceux qui font de l’electricité avec des patates.
                    Et plus vieux, celui qui disait ne rien manger, ni boire et ne pas avoir defequer depuis plusieurs années.


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 16:12

                    @myrrhe-lit-on

                    Non non il sait déjà tout ça.
                    Cabanel est juste tolérant.
                    Ça devient rare ici j’en conviens


                  • loganoid loganoid 30 juillet 16:13

                    @The White Rabbit
                    .
                    On pourrait se risquer à faire une supposition
                    .
                    Nombreux sont ceux qui adoptent l’idéologie nazie par conviction mais Amaury serait plutôt du genre qui utilise , instrumentalise , les apparences et le lexique du Nazisme...
                    .
                    C’est un gars qui voudrait avoir l’air
                    .
                    Pour lui c’est un genre de créneau marketting
                    Ce qu’il cherche surtout c’est la notoriété...
                    Il veut paraitre coute que coute , il utilise l’idéologie d’extrême droite comme un courant porteur.
                    .
                    En fait à tous les défauts d’une réelle conviction il ajoute celui, impardonnable sur un forum , de l’hypocrisie et de l’imposture marchande.....
                    Ceux qui l’encourageraient seraient les premiers trahis.


                  • loganoid loganoid 30 juillet 16:15

                    @loganoid
                    .
                    Amaury ou son clone


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 16:18

                    @loganoid

                    Vous vous trompez d’auteur, ce n’est pas lui pour moi.
                    Quant au reste, oui ils se font bien manipuler, mais à leur décharge l’égo est un moteur puissant..


                  • Cyrus myrrhe-lit-on 30 juillet 16:18

                    @nono le simplet

                    Je t’ aurais bien vanné labas , mais la tu as fait fort , en parlant d’ une déficience génétique des blanc de droite , tu t’ est jamais dit qu’ il pouvais être diabétique ou hémophile ? 

                    Il semblerais que ton comparse ais une très mauvaise influence sur toi .
                    Ou alors c’ est le regime et le manque de nicotine smiley


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 16:20

                    @loganoid

                    Par contre concernant un autre auteur , souverainiste orléanais, j’ai un doute..


                  • Cyrus myrrhe-lit-on 30 juillet 16:24

                    @The White Rabbit

                    Non non il sait déjà tout ça.Cabanel est juste tolérant.Ça devient rare ici j’en conviens.

                    >Oui c’ est une de ses grosse qualité .C’ est bien pour ca qu’ il est très malhonnête de le traiter d’ extrême droite smiley


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 16:26

                    @myrrhe-lit-on

                    Ce que je n’ai jamais écrit d’ailleurs si vous lisez bien.


                  • Cyrus myrrhe-lit-on 30 juillet 16:40

                    @The White Rabbit

                    On t’ accordera que c’ est de la propagande bien mené , 
                    un peut comme quand papy lepen place son point de détail pour pouvoir se de-diaboliser .

                    C’ est savoureux , de vous voir crier sans cesse que l’ extreme droite , le danger politique c’ est l’ autre , faisant fi de toute discussion politique pluraliste au profit de diverse ecole doctrinale souvent mal comprise .

                    En fait cette exclusion des idée de l’ autres , que ce soit par la censure ou par le spam et le noyage de poisson est justement le signe d’ une propagande d’ extrême droite ou d’ extrême gauche .

                    ou encore d’ extrême centre tapant sur les GJ en les traitant de fasciste .


                  • The White Rabbit The White Rabbit 30 juillet 16:54

                    @myrrhe-lit-on

                    Je n’ai aucun pouvoir et je ne peux donc censurer personne.
                    L’exclusion vient de celui qui use du bouton bannissement.
                    Et c’est pas facile de dialoguer avec quelqu’un qui vous met sur ’off’ dès que cela lui chante.
                    Mais en fait cela n’est pas très grave, on se tire tous des balles dans le pied comme vous dites.


                  • Cyrus myrrhe-lit-on 30 juillet 17:05

                    @The White Rabbit

                    Ça fait un moment que je milite pour la suppression du bouton censure meme quand c’ est toi .

                    Soit on contrevient a la charte et on est virer du site , 
                    soit on laisse les gens parler .

                    ce bouton est une demi mesure malsaine et arbitraire.
                    d’ ou mon passage pour t’ asticoter ainsi que nono ,ici puisque vous pouvez repondre , la bas ca perd tout son intérêt « voltairien » .


                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 19:03

                    @babelouest
                    tres jolie petite séquence dessinée. merci


                  • ETTORE ETTORE 31 juillet 15:47

                    @olivier cabanel

                    @The White Rabbit
                    c’est pas gentil de sa part... moi, à part si l’insulte s’invite dans le débat, je laisse courir


                    @Séraphin Lampion. C’est le premier commentaire intelligent que je lis, en dehors des miens,


                    Avec de tels propos, je crois qu’il se bannit tout seul de ce monde... réel ! LOL


                  • The White Rabbit The White Rabbit 31 juillet 16:04

                    @ETTORE

                    C’est un peu la même méthode que Doctorix qui n’a de cesse de nous parler de son gros Q. I  smiley


                  • Septime Sévère 30 juillet 13:05

                    Bref, Olivier Cabanel, je crains que vous n’ayez lu trop vite vos deux liens, en confondant milliers de mètres cubes et milliers de milliers de mètres cubes, d’une part, et d’autre part en confondant le nombre de grammes de CO² produit par le carburant au kilomètre-camion parcouru, avec la production de CO² à la fabrication du camion, ramené ensuite au kilométrage parcouru dans la vie du camion. 

                    Si je me trompe, je ne demande qu’à ce qu’on me le montre. 

                    ______

                    Sinon sur le fond, vous optimisez tous les paramètres dans le sens qui vous va, ce qui ne correspond généralement pas à la réalité mais permet de démontrer presque tout ce qu’on veut. 

                    Je suis bluffé par le camion qui non seulement récupère son CO² (et le trimbale liquéfié dans un réservoir qui n’a pas intérêt à éclater dans un accident : les présents seront à la fois asphyxiés et congelés ; voir la fin des 500 millions de la bégum, de Jules Verne) ; mais qui ensuite l’apporte à une usine qui le transforme en carburant (oui, Sabatier et tout ça), et attention : en utilisant uniquement de l’énergie renouvelable. Ouf, le climat est sauvé malgré les camions, sans le nucléaire d’EDF ! (c’est là ni plus ni moins que la motivation de votre article, avec selon oncle Archibald le désir d’accabler le ministre). 

                    ______

                    Mais les vies humaines, pensez-vous aux vies humaines ? smiley

                    Vous avez vu, le camionnage, rien qu’hier encore ? Le routier dit qu’il s’est pris la jambe dans un fil de son téléphone, et ce fut le drame... 

                    Vous n’avez pas d’automobile ; vous ne pouvez pas connaître le poids lourd qui à 80 vous colle à un mètre smiley

                    Mais optimisant tous les paramètres vous me direz qu’il suffit que certains routiers cessent de conduire mal ! J’ai failli ne pas y penser... 

                    Alors que le train ne tue qu’exceptionnellement... Une fois un convoi de plutonium a écrasé une écologiste, c’est vrai... 


                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 15:35

                      @Septime Sévère
                      non, non... je n’optimise pas.
                      d’ailleurs mon opinion dans cette affaire n’a pas d’intérêt.
                      si vous avez eu le temps d’ouvrir les liens, vous aurez constaté que tous les rapports cités sont unanimes et condamnent le projet...le rapport Duron, celui de la Cour des Comptes, etc
                      a titre perso, je préfère le train au camion, et j’ai constaté la conduite désastreuse de certains routiers...pour autant, je ne généralise pas.
                      les conducteurs de loco n’ont pas la possibilité de dépasser dans un virage sans visibilité... smiley
                      mais dans cet article il ne s’agit pas de comparer les deux modes de transport
                      il s’agit seulement de faire le constat que le fret ferroviaire est lent, cher, et peu attractif, pour les raisons que l’on sait.
                      il faut comprendre les entreprises qui ne sont pas là pour faire de la philanthropie, et qui choisissent le moyen le plus performant, et je n’y peux rien si, pour l’instant, c’est la route qui l’emporte.
                      j’en déduis que si l’état prenait les bonnes décisions, on transformant radicalement le réseau de fret ferroviaire, avec les modèles cités à la fin de l’article, le fret ferroviaire aurait la possibilité d’être compétitif avec la route, mais à ce jour, ce n’est pas le cas... et je n’y peut rien.
                      merci de vos commentaires. 


                    • marmor 30 juillet 16:35

                      @Septime Sévère
                      J’ai un cousin chauffeur poids lourd, il avoue sans vergogne regarder la télé, consulter son facebook, ou rouler ses clopes en conduisant à 100/110 kms !!! 


                    • Septime Sévère 30 juillet 18:22

                      @marmor
                      .
                      Tant que le camion connaît la route...


                    • zygzornifle zygzornifle 30 juillet 13:06

                      Oui les nouveaux camions polluent moins mais il y a toujours les particules des freins de l’embraye de l’usure des pneus et ça fait des camions en moins sur les routes donc du gasoil et des accidents en moins ….


                      • vraidrapo 30 juillet 14:14

                        @zygzornifle
                        Effectivement, ça dépend de ce qu’on veut démontrer.

                        Combien va coûter à la société cet accident provoqué par un camion au cours duquel 4 enfants sont morts et une maman hospitalisée...

                        Je me rends compte, jour après jour, qu’il est très difficile de voir clair.
                        Même avec la meilleure volonté du monde
                        Manquent les éléments d’analyse, le savoir faire pour la synthèse et la bonne information.
                        Le seul truc dont je sois sûr, c’est la fable du Boeing dans le Pentagone !
                        Sur ce coup, la CIA a vraiment chié... mais, les gens ont tellement envie de croire qu’une ligne rouge existe même pour les pires salopards...


                      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 19:11

                        @zygzornifle
                        c’est vrai, et on n’en parle pas assez...ces particules probablement cancérigènes ont fait l’objet d’un article passionnant sur sciences et avenir.


                      • zygzornifle zygzornifle 30 juillet 13:10

                        A nice dans les citées de non droit le cannabis pousse bien en circuit court , on y cultive aussi de la Kalachnikov et ses munitions ….


                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 19:12

                          @zygzornifle
                           smiley
                          je pense que la Kalach est plus dangereuse


                        • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 08:20

                          @olivier cabanel

                           Sur , elle perce le poumon …. smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 08:30

                          @zygzornifle
                          oui, il parait... des p’tits trous, des p’tits trous, toujours des p’tits trous
                           smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 11:43

                          @olivier cabanel

                           Chanson bien connue des curés ....


                        • binary 30 juillet 14:02

                          Le CO2 est l argument politique, mais le vrai but de ces lignes de chemin de fer est de tenter d assurer un minimum de chiffre d affaire à la SNCF qui est en perdition.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 15:37

                            @binary
                            probablement... et le virus n’a rien arrangé.
                            je crois surtout que castex tente de démontrer qu’il est devenu écolo du jour au lendemain... smiley


                          • Lonzine 31 juillet 17:36

                            @binary
                            et c’est mal ?


                          • vraidrapo 30 juillet 14:08

                            Comme disait mon ex-chef de Département à un collègue, lors d’une réunion pédagogique :

                            « Tu sais bien, S....., que je peux démontrer n’importe quoi et son contraire ! »


                            • marmor 30 juillet 16:27

                              Mr Cabanel

                              Domaine que je connais bien.

                              un poids lourd (+ de 21 tonnes, souvent 38, voire 40 t ) consomme en moyenne 33 litres aux 100 kms. Un poids lourd, très cher, n’est pas rentable en dessous de 100 000 kms par an, soit une moyenne de 200 000 kms ( rotation des chauffeurs sur le même ensemble ) 33 litres / 100 kms = 66000 litres de GO consommés, soit 66 M3

                              et on recense 293300 poids lourds en France en 2018 soit 19 357 800 M3 de GO !! On est loin de vos chiffres ! Gas oil détaxé de 16% et TVA récupérable pour ces 300000 pollueurs. Pendant ce temps, j’ai un ami qui a failli s’offrir un délire d’enfance , une Ford Mustang, l’envie lui est vite passée au vu de la taxe carbone de... 23000 € + 20% de TVA, + la carte grise !!!


                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 17:39

                                @marmor
                                merci de cette précision qui valait d’être relevée...


                              • Septime Sévère 30 juillet 18:14

                                olivier cabanel a écrit : « marmor merci de cette précision qui valait d’être relevée »
                                ________

                                Tiens, ce n’était pas votre avis quand j’argumentais dans le même sens. 


                              • marmor 30 juillet 16:29

                                Vivement le ferroutage des camions comme en Suisse !! 


                                • sophie 30 juillet 16:31

                                  Bonjour Olivier, n’oublions pas non plus une grande nuisance des camions : ils sont impliqués dans la plupart des accidents importants comme récemment dans l’Aisne 8 enfants tout de même plus la pollution par les pneus et l’huile.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 17:38

                                    @sophie
                                    oui, bien évidemment... smiley


                                  • charly10 30 juillet 16:49

                                    Le CO2 anthropique …. Depuis 25 ans cette thèse « foireuse » développée par Bert Bolin premier directeur du GIEC, fin des années 80, a entraîné la mise en place de toute une politique économique faisant suite au protocole de Kyoto en 1997. Effet de serre par levier CO2 anthropique…rien n’est démontré, et toute notre économie actuelle découle d’un postulat plus que douteux.(pléonasme)

                                    Effarant de s’apercevoir que des experts s’assoient sur le basique fondamental.

                                    Les 400 ppm de CO2 actuelles, c’est 0.04 % du volume total de l’atmosphère.

                                    Dans ces 0.04% de CO2, la part de l’anthropique ne dépasse pas 3 à 5%, l’essentiel étant rejeté par la nature  : océans, forets, faune et flore, volcanisme.

                                    Le CO2 représente 3.6 % des gaz à effet de serre, contre 95 % pour la vapeur d’eau, qui bien qu’étant le GES le plus important en volume, est volontairement oubliée. Il y a ensuite bien d’autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère, que l’on ne recense pas non plus comme GES prioritaire dont le méthane, qui vient en troisième position.

                                    De tous les constituants atmosphériques susceptibles d’absorber le rayonnement thermique de la Terre la vapeur d’eau est le plus important à la fois par sa concentration plus élevée et par son pouvoir d’absorption plus important. Sa contribution à cette absorption varie entre 65 et 95 % selon les conditions locales. Mais comment imposer des taxes sur la vapeur d’eau ?

                                    Bref l’action menée contre le CO2 anthropique n’aboutira pas à grand-chose en matière de limitation du réchauffement. Mais que ne va-t-on encore faire comme co…..ries au nom du dogme CO2 anthropique. !!!!


                                    • leypanou 30 juillet 17:02

                                      @charly10
                                      comme il n’y aura jamais de débat dans les msm aux heures de grande écoute entre cette position et celle de la « majorité », on continuera à subir les conséquences de leur politique stupide.
                                      En France, sur différents sujets dont le prétendu méfait des GES ou du CO2, on n’entend qu’une seule voix.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 17:37

                                      @charly10
                                      merci de cet éclairage lucide...
                                      il n’en reste pas moins que les vallées alpines ou les villes encaissées (Grenoble) payent un lourd tribu à cause de la pollution...et pas seulement du CO²


                                    • Septime Sévère 30 juillet 18:10

                                      @charly10
                                      ______
                                      Je m’étonne toujours de voir avancer des arguments aussi simples à contredire. 
                                      _____
                                      Le dégagement humain de CO² (combustibles, fabrication de la chaux pour le ciment, déforestation...) sont faciles à trouver, et représentent une quarantaine de gigatonnes par an. L’ordre de grandeur se vérifie tout de suite : environ 5 tonnes par humain, correct pour un OdG. 
                                      ______
                                      L’atmosphère représente une masse d’un kilo par centimètre carré tandis que la planète fait 500 millions de km², soit 5.10^8 km², soit 5.10^18 cm². La masse de l’atmosphère vaut donc autant de kg, ce qui fait 5.10^6 = 5 millions de gigatonnes. Nous injectons donc par an 40 parties de CO² pour 5 millions de parties d’air, ce qui fait 1 / 125 000 = 8 ppm de plus. 
                                      _______
                                      Si comme vous dites cette part humaine ne dépassait pas 5% du total de CO² injecté dans l’air, ce total se monterait à 8 x 20 = 160 ppm annuels, un quadruplement du CO² atmosphérique tous les 10 ans, ou juste un peu plus puisque l’océan absorbe environ 7 Gt de CO² par an. 
                                      _______
                                      Comme pareil accroissement en ppm annuels ne tient pas debout, c’est que le dégagement net de CO² naturel dans l’air est à l’inverse de vos dires très minoritaire en face du dégagement humain. En supposant le dégagement naturel aussi énorme, vous avez peut-être oublié de considérer le dégagement net pour ne voir que le brut, négligeant le fait que par exemple que le CO² rejeté par les plantes est réabsorbé par la photosynthèse.
                                      ______
                                      Toutes ces données sont sur Wikipedia à la portée du premier venu. Je ne détaille pas des calcul pour saouler le lecteur, mais pour montrer que la multiplication et la règle de trois permettent à n’importe qui de remarquer rapidement ce qui tient debout ou n’y tient pas, voire même de vérifier la plausibilité des valeurs qu’il trouve çà et là.
                                      _______
                                      I
                                      Rappelons pour finir que l’homme ne peut pas accumuler de vapeur d’eau dans l’atmosphère puisque à température donnée ce qu’on y mettrait en plus... pleuvrait, alors qu’il peut y mettre autant de CO² qu’il veut sans qu’un mécanisme particulier l’y régule comme l’eau. 
                                      _______

                                      Conclusion : bien qu’avec assurance, vous disez des bêtises. 


                                    • Septime Sévère 30 juillet 18:12

                                      olivier cabanel a écrit : « charly 10 merci de cet éclairage lucide »
                                      _______

                                      Justement non, pas lucide du tout. Voir mon commentaire à charly10


                                    • chantecler chantecler 30 juillet 19:06

                                      @Septime Sévère
                                      « Conclusion : bien qu’avec assurance, vous disez des bêtises. »
                                      Et comme vous calculâtes aisément !


                                    • charly10 30 juillet 19:23

                                      @Septime Sévère
                                      et bien mes données sont aussi sur wiki a la portée du premier venu, il y a un lien , mais comme beaucoup vous ne lisez pas.
                                      je vous en met un autre sur le CO2 essayer au moins d’aller jusqu’au bout et lisez la conclusion et les commentaires qui ne peuvent qu’apporter le doute.

                                      http://www.science-climat-energie.be/2018/08/06/le-co2-et-le-climat-avec-et-sans-effet-de-serre/

                                      Et au passage « vous disez des bêtises » .il y a mieux !!!!!!


                                    • HELIOS HELIOS 30 juillet 19:25

                                      @Septime Sévère
                                      ... je ne vais pas me meler, mais... permettez moi d’avancer qu’il y a un biais dans votre raisonnement et ce biais s’appelle « fongibilité »...

                                      exactement comme dans tous les mécanismes financiers où l’on parle de normes, de règles etc on fait de la syntaxe et, dans le cas du CO2 c’est la même chose. vouloir exhiber des calculs ou des approches comme vous le faite c’est faire l’hypothèse que les petites molécules de CO2 « naturelles » et celles « humaines » sont et restent différentes, or , ce n’est pas le cas. Quand je souffle une allumette, mon CO2 et celui issu de la flamme deviennent instantanément identiques et indifferentiables.

                                      Cela veut dire, que tout OdG (c’est votre abréviation) préservé, la quantité de CO2 humain et la quantité de CO2 naturel (re)absorbé, stocké, détruit etc ne compte pas, c’est seulement la proportion et sa variation dans l’atmosphère qui est interressante et peut etre sujet à discussion si on arrive a prouver que la premice de l’effet de serre est bien la proportion de CO2....

                                      Jusqu’a présent, mais si vous avez des infos citez-les, aucune experience en vraie grandeur (mais à l’echelle) autre que des calculs basés sur des estimations au doigt mouillé par le jus du dogme, ne montre un quelconque effet de serre dont en plus, la complexité appliquée a une planete est bien au dessus même de la compétence d’une centaine de « scientifiques » de tout et n’importe quoi rassemblés (cooptés pour leur croyances) par l’ONU dont nous connaissons la loyauté, la probité envers les peuples.

                                      Actuellement, la planete converti une plus grande quantité de CO2, soit par dilution dans les mers, soit par l’augmentation de la photosynthèse (il y a plus de végétation partout) et nous pourrions favoriser cette conversion, mais nos moyens sont aussi derisoires pour ce faire que ceux que nous employons pour produire ce même CO2 supplementaire. ... et pour finir, il est plus important pour nous de rendre les camions plus propres  c’est une question de pollution, pas de rechauffement que de contraindre tout le monde a changer de materiel... la plus grande economie que nous pourrions faire c’est d’augmenter la durée de vie de nos equipements par entretien/réparation/evolution plutot que par un renouvellement cosmetique ou faiblement amélioré.


                                    • charly10 30 juillet 19:43

                                      @olivier cabanel
                                      Bonjour 
                                      La pollution est une chose bien réelle, mais le CO2 n’est pas un polluant.C’est un des composants du monde du vivant. Personnellement je préférerai voir des actions écologiques sur la pollution par les plastiques jetés dans les océans, La il y a vraiment du grain a moudre et l’homme peut faire des actions concrètes .Le CO2 anthropique est une lubie principalement européenne qui masque les vrais problèmes environnementaux.
                                      Le tout chemin de fer a ses revers comme vous le démontrez très bien. Il y a beaucoup d’autre domaines dans lesquels on se fourvoie,uniquement pour de l’action « green washing » et dans les quels les ONG et associations militantes trouvent la pérennisation des emplois de leurs personnels ,grâce aux subventions alimentées par les taxes dites écologiques.
                                      C’est ce qui est désespérant dans cette affaire.
                                      Au passage la récente crise entre scientifiques médicaux exposée en public lors des mois derniers, a propos des actions a mener contre le COVID ne fait que confirmer mon avis sarcastique sur le milieu scientifique. 


                                    • Septime Sévère 30 juillet 20:40

                                      @charly10
                                      __________________
                                      Je ne crois pas avoir fait une faute d’orthographe dans les 35 messages que j’ai passés. Concluez... J’en ferai d’autres dans le genre ; cela m’amuse
                                      En revanche il y a trois fautes dans votre bref message, même sans les fautes de majuscules omises. 
                                      ______________

                                      Votre article peut être vrai ou faux sans que cela change la (non) valeur de vos deux arguments que j’ai critiqués ! Je ne comprends donc pas pourquoi vous n’en avez pas pris qui vous parussent meilleurs, dans l’article par exemple. 


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 30 juillet 22:57

                                      @charly10. Que des gaz polyatomiques existent n’implique pas que ce légendaire « effet de serre » existe. n tout cas pas pour les gaz.
                                      Pour les nuages si, sans parler de leur albedo. Mais ils ne peuvent pas taxer les nuages...


                                    • Septime Sévère 31 juillet 17:40

                                      @Septime Sévère
                                      Tiens, je me suis planté avec les ppm de CO² que j’ai mis en masse alors que pour un mélange de gaz il faut parler en volume.
                                      Le lecteur avait rectifié de lui-même. Dans le cas contraire il fera la correction par un facteur 1,53 (qui ne bouleversera pas le raisonnement).


                                    • caillou14 rita 30 juillet 17:18

                                      Un ministre plein d’en-train ?...C’est un chef de gare ?

                                       smiley


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 17:40

                                        @rita
                                        tant qu’il déraille pas trop ...
                                         smiley


                                      • ZenZoe ZenZoe 30 juillet 17:24

                                        Il n’y a pas que la pollution au CO².

                                        Il y a juste beaucoup trop de camions sur les routes. La France est sillonnée dans tous les sens par les routiers de partout en Europe. Sur l’autoroute, toute la file de droite est la plupart du temps squattée par une file ininterrompue de poids-lourds qui se suivent à la queue leu-leu et sont durs à doubler. Sur les routes secondaires, ils sont partout, bloquant là aussi le traffic sur des kilomètres.

                                        Il y a beaucoup trop d’accidents graves avec des poids-lourds impliqués, du sans-gêne de trop de routiers, de l’inconfort et de l’énervement pour les autres véhicules, de l’usure importante sur les routes, du maculage et autres saletés à certaines époques de l’année. Que des inconvénients.

                                        J’ai fait beaucoup de stop dans ma jeunesse, et j’adorais les poids-lourds, car c’était l’assurance d’aller loin avec eux. Il y avait même une émission le soir, ’’les routiers sont sympas’’, qui mettait en relation routiers et autostoppeurs. Ca c’était avant. Les routiers sont bien moins sympas de nos jours, et d’ailleurs le stop, c’est fini...Ne reste que la pollution et les morts.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 17:34

                                          @ZenZoe
                                          c’est un aspect de la question que je n’ai pas assez développé, merci de l’avoir fait à ma place. en effet, si tout le monde se mettait à l’heure des « circuits courts », consommer le plus possible ce qui est possible, cette armada de camion (ou de trains) n’aurait plus raison d’être...il semble qu’une prise de conscience soit en train de se faire... smiley
                                          ne désespérons donc pas.
                                          merci de ton commentaire.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 17:35

                                          @olivier cabanel
                                          oups... « consommer sur place tout ce qui est possible »...et non pas « consommer le plus possible ». smiley


                                        • HELIOS HELIOS 30 juillet 19:45

                                          @olivier cabanel

                                          Bonsoir Olivier...
                                          Je ne m’affronterai pas, mais je pense que vos arguments ne sont pas tout a fait recevables, lorsqu’il s’agit de l’interet du train.
                                          Evidement le train ne peut pas tout faire, mais en termes de logistique, les liaisons de point a point monotype (chargement au depart, dechargemnt a l’arrivée sans changement de moyen de transport) sont bien plus seduisants mais ce sont des luxes qu’on utilise soit lorsque le besoin est imperieux soit lorsqu’on peut se payer le luxe de cette solution.

                                          La logistique intelligente proposerait donc des moyens multimodaux, c’est dire des « hub » (des centres de tri) qui effectivement peuvent faire augmenter le temps de transport et la distance parcourue, mais en agrégeant la marchandise economisent la nuisance et surement le cout.

                                          Dans ce cadre, le train a un role a jouer car le rail (bien fait) est economique car on ne peut faire entrer dans le calcul plusieurs type de valeurs en les melangeant (les choux et les carottes)
                                          Le cout des infrastructures ne peut etre comparé car c’est un investissement alors que le cout a la Tonne/km de consommable (usure du camion, du train, entretien energie etc) doit etre envisagé dans ce calcul economico-ecologico-social. Je rajouterai que les dogmes sur l’energie sont a banir car on parle serieusement, pas de sentiment, mais de faits réels.

                                          C’est pour cela que je voulais vous dire que le train est interressant, mais surement pas partout et pour tout... et surtout doit etre plus industrialisé (regardez les conteneurs maritimes !) pour etre efficace. on doit pouvoir deposer un conteneur, un wagon le soir a la gare et le recuperer au matin n’importe ou en France !

                                          Un autre exemple ? le train de nuit est-il interressant pour remplacer l’avion sur des trajets de 1000 km ? les deux répondent a des critères qui determinent le choix, les deux sont necessaires, probablement comme la ligne Lyon Turin, a condition que ne se greffent pas dessus d’autres considerations (bancaires, politiques...)

                                          Bien a vous


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 21:36

                                          @HELIOS
                                          moi non plus.
                                          et si on prenait un peu de recul ?
                                          ne croyez vous pas que tout ce bordel, parce que c’est bien de ça qu’il s’agit, vient du fait que nous voulons manger des fraises en décembre, et acheter des iphones le moins cher possible, et tant pis s’ils viennent de l’autre bout de la planète ?
                                          parce que finalement, la question est là.
                                          il est évident que nous ne pourrons pas TOUT produire et consommer sur place, mais que ça reste possible pour la grande majorité des produits de consommation.
                                          non ?
                                          alors, si c’est le cas, le circuit court, la production sur place, pourraient changer la donne... fini les camions... et les trains...
                                          rien qu’au niveau énergétique, nous pouvons en France produire l’équivalent énergétique de carburant, au lieu de l’acheter à l’autre bout de la planète...avec le méthane, par exemple, dont j’ai déjà longuement parlé... mais pas seulement.
                                          relocaliser donc, mais, vous allez (peut etre ?) me dire : « a quel prix »
                                          pour une fois, je reprendrais la formule de notre petit roitelet : « à n’importe quel prix », car finalement, c’est la seule solution pour s’en sortir.... et ça coutera à terme bien moins cher que tout ce qui s’annonce.
                                          à vous lire.


                                        • Septime Sévère 30 juillet 22:20

                                          @olivier cabanel
                                          ______

                                          Vous avez virtuellement résolu l’émission de CO² par les camions, là où le train n’en émet pas, en faisant des camions des engins hautement sophistiqués qui récupèrent leur propre CO² (ce qui est une partie de ce que j’appelle votre optimisation de tous les paramètres, grâce à laquelle il devient au prix d’un optimisme technique poussé à l’extrême, possible de tout défendre sur le papier... même d’ailleurs un nucléaire parfait auquel vous n’auriez plus rien à redire). 
                                          Ensuite ce CO² est apporté à une usine entièrement alimentée à l’énergie renouvelable, qui le change en carburant pour camions, par méthanation je présume. 
                                          J’espère que vous n’avez pas oublié que le mouvement perpétuel n’existant pas, même en chimie, l’alimentation énergétique renouvelable de cette usine ne saurait être d’une puissance inférieure à celle fournie ensuite par tout le carburant qu’elle refabrique à chaque fois ? Bref un colosse, ou un réseau, avec son stockage pour intermittence, équivalant aux centrales nucléaires supplémentaires qu’on calcule nécessaires à alimenter un parc de véhicules électriques ? 


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 30 juillet 22:49

                                          @Septime Sévère : « l’émission de CO² » ? Et qu’est-ce que ça peut bien foutre ?
                                          Il est polyatomique ? Et alors ?


                                        • HELIOS HELIOS 31 juillet 00:12

                                          @olivier cabanel
                                          ... ce que je voulais dire, c’est qu’il existe des équilibres et qu’en les respectant on pourrait etre beaucoup plus... frugaux.
                                          S’il s’agit seulement de construire quelques IPhone, ok, on peut prendre une usine et produire, mais le pb ne vient pas de là, et je suis sûr que vous le savez !

                                          L’IPhone est justement un exemple utilisable.
                                          Il est composé d’elements electroniques assez complexes qui ne sont pas fabriques au même endroit et chacun d’eux necessitent un tissus industriel spécifique. Par exemple les processeurs necessite des wafer de silicium et les outils chimiques comme electroniques pour la gravure, la soudure, le nettoyage etc....
                                          Au final, de la coque (de magnesium), l’ecran, les composants, batterie etc... s’il falllait reproduire ne serait-ce que 5 sites (1 par continent) le cout du truc serait multiplié au bas mot par 50 (reproduction du tissus industriel)... pourquoi croyez vous que les ateliers, magasins etc se regroupent ?... et c’est valable dans tous les domaines, y compris l’agriculture.

                                          Je suis d’accord avec vous, les circuits courts sont souhaitables et cela va egalement avec la diversité, la souveraineté,... mais une societe technologique ne peut se satisfaire d’ilots de performances pour progresser... et si nous importons tant d’IPhone, ce n’est pas par gaspillage, c’est par marketing tout simplement parce qu’il n’y a pas de substitut hors de son point de production, financiarisme oblige.

                                          Personnellement je suis un souverainiste et cela me plairait de faire comme vous le souhaitez, mais la raison me montre que ce n’est probablement pas possible, donc ..... tentons d’etre raisonnables et d’equilibrer les choses, cela evitera les cargos geants plein de conteneurs... mais cela de coupera jamais completement les flux... et apres tout, tant mieux, si je pretends que chacun doit etre bien chez soi, il faut tout de suite envisager des echanges, fructueux et vivifiants entres ceux qui sont different....

                                          Encore une fois, pensez bien que si tout devient uniforme, cela sera normal d’optimiser et ne garder qu’un seul point de developpement, de production au detriment de tous le reste de la planete.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 07:32

                                          @HELIOS
                                          il y a une autre option que vous n’avez pas évoqué : quand on a un portable, pourquoi en changer régulièrement ?
                                          piégés par la mode du « dernier cri », nous contribuons à la gabegie nationale...voire mondiale.
                                          quand aux échanges que vous évoquez, lorsqu’ils sont uniquement commerciaux, je n’arrive pas à m’y passionner...comme disait l’autre, « le voyage par la pensée, c’est du fuel économisé ».
                                           smiley


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 08:35

                                          @Septime Sévère
                                          oui, mais une fois de plus vous oubliez que les trains électriques sont des trains nucléaires dans 3/4 des cas.


                                        • HELIOS HELIOS 31 juillet 10:14

                                          @olivier cabanel

                                          ... bonjour, journée prévue chaude... tenez, j’aimerai que les bulletins météo des TV, avant de montrer les « prévisions » vous montrent la réalité... c’est a dire mettent en regard la prévision précédente et la réalité mesurée... cela serait sympa et casserait peut etre certaines convictions.

                                          Bon, c’est hors sujet, juste pour vous dire que les échanges commerciaux sont nécessairement accompagnés d’échanges culturels, justement parce que et même a technologie équivalente, les produits ne sont associés a leur tissus de production. 
                                          Nous pourrions, nous, en France, produire des « IPhone » qui ne nécessitent pas d’être jetés aussi souvent (modularité, évolutivité, m-a-j du firmware...).

                                          Prenez McDo, par exemple, vous avez vu qu’en France il y a du fromage qui n’existe pas ailleurs...et pourtant c’est bien une boîte mondialisée.

                                          Tout cela procède évidement d’une volonté populaire (au sens d’un peuple) et qui ne fonctionnera pas que si une certaine homogénéité n’est pas suffisante. Si l’ensemble des français ne se « sentent » pas français, que leur importe d’acheter chinois, de se préoccuper de versions locales de leurs produits, ils achèteront les haricots verts du Kenya, parce qu’ils seront toujours moins chers ou disponibles hors saison.

                                          Alors, évidement, on peut toujours rêver qu’après 2000 ans d’histoire notre continent renforce son homogénéité, mais il me semble que c’est loin d’etre le cas, je n’en parlerai pas, mais le choix fait par la classe politique au nom d’une vision a tres long terme (dont je ne partage ni la réalité, ni la volonté) ne permettra jamais de limiter la délégation commerciale et industrielle vers les zones moins regardantes socialement, écologiquement et politiquement.


                                        • Septime Sévère 31 juillet 10:20

                                          Olivier Cabanel a écrit : « oui,mais une fois de plus vous oubliez que les trains électriques sont des trains nucléaires dans 3/4 des cas ».

                                          _______

                                          Faites comme cette maman (raciste !) qui ne voulait que trois enfants parce qu’un nouveau-né sur quatre est chinois : prenez le quatrième train. 

                                          Je ne suis pas obsédé par le nucléaire ; je préfère le pragmatisme, c’est-à-dire un bilan comparatif. 

                                          _______

                                          Olivier Cabanel a aussi écrit, le 7 septembre 2012 à 16 h 49 : 

                                          https://www.agoravox.fr/?page=commentaires_auteur&id_auteur=10069&debut_c=19720#pagination_c

                                          _

                                          Ainsi un Français sur trois meurt du cancer dont deux d’un cancer dû au nucléaire : 1/3 x 2/3 = 2/9 = 22% de 600 000 morts annuels = 132 000. 

                                          Selon cette théorie inouïe cent trente-deux mille Français meurent chaque année des effets de notre industrie nucléaire ! smiley  Je comprends mieux votre « tout sauf le nucléaire » quelles que soient les circonstances et les utilisations. 

                                          __________

                                          Dans l’énergie il y a les morts faciles à compter lorsqu’un barrage s’effondre ou qu’il y a une explosion de gaz. 

                                          Il y a les morts plus flous comme ces fameux 48 000 morts annuels rien qu’en France de la pollution de l’air, avec la collaboration du charbon électrogène de la transition énergétique allemande.

                                          Il y a les « morts de Schrödinger » à la fois morts ou vivants selon le modèle retenu, linéaire avec ou sans seuil. Le résultat va de 1 à 100 ou 1 000 000, quand un réacteur atomique mal refroidi éclate.

                                          _______

                                          Enfin il y a, et surtout il y aura, les morts de la pollution thermique planétaire, en nombre incomparablement plus grand que ceux de toutes les sources d’énergies connues à ce jour. C’est dommage, sans doute, mais c’est toujours mieux que le train électronucléaire. 


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 10:38

                                          @HELIOS
                                          perso je suis pour les mélanges culturels, et dans ma famille, je ne suis pas un cas isolé...tant de mariages entre des ethnies différentes,et je m’en réjouis...
                                          mais de là a accepter que des millions de camions (ou de trains) viennent perturber ma vie à cause d’iphone, ou de tomates...non.
                                           smiley


                                        • Septime Sévère 31 juillet 14:33

                                          @Septime Sévère
                                          ______________
                                          Erratum. Lire dans mon commentaire de ce jour à 10 h 20  :
                                          _
                                          Ainsi un Français sur trois meurt du cancer dont LES deux TIERS d’un cancer dû au nucléaire


                                        • Septime Sévère 31 juillet 17:47

                                          @JC_Lavau
                                          J’ai une idée pour sauver le climat.
                                          En réglant très pauvre en air tout ce qui brûle du carbone, on aurait à la place du gaz carbonique de l’oxyde de carbone diatomique qui ne présenterait donc aucun danger.


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 13:04

                                          Septime Sévère. Hein que c’est une riche idée ! C’est comme ça que fonctionnent tous les hauts fourneaux. Et les bas-fourneaux de nos ancêtres et de la métallurgie des poudres aussi, du reste.

                                          Pour un briquetier à Billom qui fournit des briques de la classe bords de piscine, un de ses secrets est de passer en réducteur en fin de cuisson : le fer passe en ferreux, qui vitrifie à température nettement plus basse, en noir tranchant sur le rouge général de la cuisson oxydante. Il cuit en discontinu, au gaz, sinon ce serait impossible.

                                          Blague dans le coin, étant asymétrique, le CO a une fréquence de résonance IR à 2170 cm^-1, ou 65,05 THz. On utilise cette absorption spectrale pour détecter et mesurer le monoxyde dans l’atmosphère, car la section de capture est énorme..


                                        • Clouzit 30 juillet 23:01

                                          Je ne sais ou vous habitez mais quand vous voyez des centaines de camions passer dans nos villages car routes plus direct que l autoroute je suis pour le train obligatoire à ces camions qui ne font que du transit à travers la France même s il.polu moins ils abîment nos routes nos villages..remettre le train obligatoire pour traverser évitera biens de problème


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 07:28

                                            @Clouzit
                                            une fois de plus, vous regardez par le petit bout de la lorgnette....
                                            quand vous achetez des jeans qui viennent de Thaïlande, des portables qui viennent de Chine, des fraises qui viennent d’Espagne, des tomates qui viennent de Hollande, vous êtes complice de ces centaines de camions.
                                            c’est par là qu’il faut commencer.
                                            quand à l’écologie punitive, elle ne sera jamais la solution.
                                            mais ce n’est que mon modeste avis.
                                             smiley


                                          • nono le simplet nono le simplet 31 juillet 07:39

                                            @olivier cabanel
                                            des tomates qui viennent de Hollande

                                            pour les tomates de Hollande ou de Belgique en serres chauffées et éclairées il faut ajouter le gaspillage d’énergie fait pour les produire ...
                                            ma récolte commence à donner à plein ... record provisoire pour une coeur de boeuf : 850 g


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 08:33

                                            @nono le simplet
                                            perso, je suis comme obélix, je préfère les petites, elles ont plus de parfum
                                            green zebra, poirette jaune, ou rouge, andine cornue, etc
                                            tu connais la rose de Berne ?


                                          • nono le simplet nono le simplet 31 juillet 10:35

                                            @olivier cabanel
                                            tu connais la rose de Berne ?

                                            oui, pas trouvé de graines pour cette année
                                            j’ai aussi des andines, green zebra, noires de crimée et surtout des ananas ... ma préférée ... petite, jaune orangée, sucrée mais souvent moins productive et sensible à la maladie ... cette année les pieds sont superbes
                                            pendant 3 mois, entrée midi et soir, tomates, pincée de fleur de sel, filet d’huile d’olive


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 10:40

                                            @nono le simplet
                                            essaye aussi avec l’huile de sésame, et de petits morceaux d’anchois/ail, mélangés... c’est pas mal...mais sur que tu connais.
                                            pour les graines, il y a au moins « les jardins de st marthe », et bien sur kokopelli


                                          • nono le simplet nono le simplet 31 juillet 11:14

                                            @olivier cabanel
                                            ah ! huile de sésame anchois ... faut que j’essaye ... j’adore les anchois ... par contre pour l’ail les vampires écoeurés évitent ma maison ... ma récolte est passable cette année (ail violet) smiley


                                          • nono le simplet nono le simplet 31 juillet 11:15

                                            @nono le simplet
                                            pour les graines j’ai copain maraîcher qui en a ...


                                          • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 30 juillet 23:08

                                            la déforestation et la consommation excessive des ressources combinées à l’augmentation de la population mondiale pourraient amener l’humanité à la catastrophe. Deux physiciens théoriciens spécialisés dans les systèmes complexes avancent que la déforestation mondiale due aux activités humaines est en passe de déclencher « l’effondrement irréversible » de la civilisation humaine au cours des deux à quatre prochaines décennies, le risque étant estimé à 90%. Si nous continuons à détruire et à dégrader les forêts du monde, la Terre ne pourra plus soutenir une importante population humaine, selon un article évalué par des pairs publié en mai dans la revue Nature Scientific Reports.


                                            https://trustmyscience.com/modele-prevoit-risque-effondrement-civilisation-dans-prochaines-decennies/


                                            • Cyrus myrrhe-lit-on 30 juillet 23:15

                                              @Slipenfer 1er

                                              il faut defricher 1hectare pour trouver un grame de coltran qui ne servira a faire que quelque iphone , jetable quelque mois apres .Le plus gros danger n’ est pas le nombre des humain , mais l’ accaparation d’ espace naturelle qui ne joue plus le role de tampon ecologique pour des visé futile.


                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juillet 23:09

                                              Article où l’on se rend compte que la plupart des vieux écolos ne sont même pas dignes des maisons de la culture où ils ont fait carrière.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 07:25

                                                @Aita Pea Pea
                                                gna gna gna
                                                 smiley


                                              • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 08:29

                                                @olivier cabanel

                                                 Tu as oublié ragnagna mangedecroutes 

                                                https://ragnagna-mangedecroutes.blogspot.com/


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 08:31

                                                @zygzornifle
                                                 smiley


                                              • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 08:27

                                                J’ai été écolo et de gauche dans les années 70-80 a l’époque ou on allait occuper pacifiquement le Larzac pour empêcher l’armée de s’y installer , ensuite je m’en suis éloigné de l’un comme de l’autre , trop déçu par ces combats de clocher , maintenait je fais gaffe a ne pas dégueulasser la planète a mon niveau , j’ai toujours certaines idées de gauche mais je ne suis plus leurs aliénations bien éloignées des soucis de la vie quotidienne …. 


                                                • assezdesbonim 1er août 15:39

                                                  @zygzornifle
                                                  Belle prise de conscience !


                                                • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 31 juillet 08:52

                                                  Les arguments de cet article reposent sur des données complètement erronées.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 10:03

                                                    @Frédéric BOYER
                                                    un peu facile comme déclaration ! smiley
                                                    si vous pouvez étayer, preuves à l’appui, ça pourrait devenir intéressant.


                                                  • assezdesbonim 1er août 15:35

                                                    @Frédéric BOYER
                                                    C’est exactement ce que j’ai constaté... Mais certains s’accrochent à ce genre de divagations sans chercher à comprendre...
                                                    Un peu comme les Gaulois qui avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête !


                                                  • ETTORE ETTORE 31 juillet 12:59

                                                    Pour ce que j’en constate, au niveau de mes déplacements....

                                                    Les camions, en Alsace, du nord au sud et vice versa....un trafic dément, avec déjà la saturation en périphérie de Strasbourg, le vendredi soir (et pas que ) c’est 2 voies de l’autoroute utilisée par ces mastodontes, Une fois l’autoroute engorgée, toute la file de droite occupée sur des kilomètres et des kilomètres , ( de plus en temps de pluie, neige...ils vous collent au pare choc tellement sûrs de leur invulnérabilité), mais cela doit être pareil partout ailleurs .

                                                    Autoroute côté Allemand, pareil ! (on se demande comment les propriétaires de grosses cylindrées teutonnes peuvent prendre leur pied à zigzaguer entre un PL Polonais, Roumain, Hongrois, Turc.....Peut être une façon de voir du pays en restant chez soi ?)

                                                    Arrivé à Bâle....pouf ! Plus rien, c’est à se demander où ils sont passés. Sérieux !

                                                    Soit, une bonne partie continue vers les sud de la France, mais c’est flagrant d’absence.

                                                    La suisse...de Bâle jusque à la frontière Italienne Chiasso....Le calme sidéral, route libre, de quoi admirer le paysage en toute tranquillité.

                                                    Chiasso, Italie....Re-pouf, en voilà légion amassés à la frontière, et sur les deux autoroutes qui parcourent l’Italie du nord au sud....un ENFER !

                                                    Un trafic intense, poids lourds à la queueleleu, aires de parking des stations services saturées par ces boites sur roues. Démoniaque.

                                                    Des accidents à répétitions, et spectaculaires, immenséments graves.

                                                    Pourtant :

                                                    En France, comme en Italie, du nord au sud, et du sud au nord, les voies de chemin de fer, jouxtent ces autoroutes à boites à roues. C’est encore plus criard quand l’autoroute amoncelée de toutes ces boites immobiles, voit passer des trains à toute allure, à quelques mètres de ce fatras immobile.

                                                    Où on voit avec effarement des gares de triage, remplis de wagons de transports, vides....immuables, qui rouillent sur place !

                                                    De plus on constate une augmentation exponentielle de « boites de stockages » près des grandes villes, proches d’un embranchement autoroutier.

                                                    Toutes ces zones fabriquées ont dévorés les terrains agricoles comme un cancer rampant. Des terrains exploitables, de bonne production, sacrifiés à l’échange de colis « rapido chez moi ».

                                                    Mais c’est certain, faire voyager des tomates depuis les sud de l’Italie, ou d’Espagne, jusque en Hollande, et les faire revenir sur le marché Français, ça laisse le temps de les faire mûrir.


                                                    • assezdesbonim 1er août 15:37

                                                      @ETTORE
                                                      Commentaire très réaliste , hélas !


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 1er août 21:46

                                                      @ETTORE
                                                      oui, en gros, c’est bien ça la réalité
                                                      j’ai eu l’honneur de participer au tournage d’un documentaire, sous la houlette de Bernard Mermod, réalisateur de la TVSR, 
                                                      en tant que journaliste...
                                                      le film s’appelle « à travers les Alpes », (passé sur arte) et nous avons fait des milliers de kilomètres, entre la Suisse, la France, l’Autriche et l’Italie, et nous avons pu constater ce que vous dites...mais aussi des voies de chemin de fer abandonnées, des maires désabusés, des techniciens découragés... le fret ferroviaire a bien sur un avenir, mais les solutions actuelles ne permettront JAMAIS de prendre des parts de marché à la route. c’est la triste réalité.


                                                    • molloy molloy 1er août 01:00

                                                      Bon, y’a écolo genre Cabanel qui défend les routiers (parce qu’ils sont sympas sans doute), qui est contre les centrales nucléaires (alors qu’il ne comprend pas grand chose aux problèmes énergétiques de notre pays), bref, genre d’individus qui nous casse les b... depuis quarante ans. 

                                                      Le crédo de messire Cabanel : non, non, non non, non... Triste sire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité