• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Une vérité qui dérange, le film ultime

Une vérité qui dérange, le film ultime

Si vous ne deviez voir qu’un seul film d’ici les fêtes de fin d’année, que ce soit Une vérité qui dérange...

Algorefilm_1Si vous ne deviez voir qu’un film durant toute la décennie, que ce soit Une vérité qui dérange.

Si vous ne deviez voir qu’un seul film d’ici à la fin de vos jours, courez voir Une vérité qui dérange.

Avec ce long métrage sur le changement climatique, Al Gore a participé à plus qu’un documentaire. Il marque l’histoire d’une empreinte ultime, il donne un signal d’alarme de la toute dernière chance : c’est le futur tout entier de cette planète qui est en jeu !

Algore Al Gore est un individu tenace, déterminé et prêt à tout pour faire passer le message. Il ne nous demande qu’une chose : regarder. Regarder en face une vérité pas du tout confortable. Regarder de nos yeux ces gigantesques blocs de glace qui s’effondrent aux pôles et donnent le tournis, tandis qu’ils aménagent de fougueuses rivières qui viennent grossir les océans. Regarder ces glaciers jadis majestueux dont la surface s’amenuise d’année en année. Ces territoires qui se dessèchent, réduisant la vie végétale à néant et anéantissant toute possibilité de survie d’une faune.

Une vérité qui dérange est un pamphlet, qui rappelle le J’accuse de Zola. Il n’a aucunement vocation à rassurer, car l’heure n’est plus aux politesses. Lorsqu’il était sénateur, Al Gore a lui-même affronté la tiédeur de ses confrères, ultra-pressés d’enterrer un dossier qui dérange, une cause impopulaire, pas vraiment de celles qui rameutent les électeurs. Et les politiques n’ont pas été les seuls à cultiver la politique de l’autruche. Les médias, dans leur superficialité, ont contribué à l’anesthésie générale des consciences.

Celui qui fut vice-président de Bill Clinton assène un fait. Sur les 698 études qui ont été rédigées au cours des années passées, celles qui contestaient la réalité du changement climatique et des bouleversements attendus se dénombraient très exactement à 0 !

Seulement voilà, un certain lobby pétrolier a eu intérêt à voiler la chose. Il s’en est donc suivi une campagne savamment orchestrée, visant à semer le doute. Un doute qui n’était émaillé par aucun fait, aucune étude. Le résultat des courses a été navrant : 52% des articles publiés sur le sujet se sont plu à relayer cette idée d’un éventuel doute sur la question. La chose en dit long sur le lavage de cerveau lancinant qu’effectuent à la longue certains médias sur la pensée collective.

Al Gore en a vu d’autres. Comme le montre discrètement le film, il a eu à pâtir personnellement d’un épisode demeuré abject, celui qui a vu la présidence américaine lui échapper, à quelques centaines de voix près dans un seul Etat, Miami, dans des circonstances de trucage des votes alarmantes. À la place de l’écologiste Al Gore, c’est un représentant du lobby pétrolier qui a été installé au pouvoir, un homme dont on ne sait toujours pas s’il est animé par une viscérale stupidité ou par un machiavélisme avéré qu’il travestit dans une sottise de surface. Le monde a rarement autant perdu au change.

Pourtant, Gore a repris son bâton de pèlerin et continué de donner conférence sur conférence afin d’alerter l’opinion publique sur l’infâme réalité du réchauffement climatique. Avec, à l’appui, des chiffres, des réalités scientifiques, des images.

Il y aura certes quelques fats pour tenter de minimiser la portée de tels arguments. Quelques bien pensants sûrs de leur fait qui voudront colorer ces faits de lait fraise. Au cours du film, nous en voyons quelques-uns à l’œuvre, comme ce conseiller à l’environnement de la Maison Blanche qui rature de sa main un rapport alarmiste et qui, une fois licencié en raison du scandale, est immédiatement embauché par le pétrolier Exxon ! Il y aura donc quelques irréductibles qui tenteront de noyer ces faits en prétendant qu’il n’y aurait, dans le film Une vérité qui dérange, que quelques délires d’écologistes enflammés. Une comparaison s’impose. Ces esprits atrophiés sont similaires à ceux qui auraient trouvé de mauvais goût d’évoquer les camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale. Navré, si la similitude fait grincer quelques dents, mais il existe un point où la dénégation frénétique de ce que les sens peuvent observer s’apparente à du révisionnisme.

Qu’importent, pourtant, les cris d’orfraie que pourraient pousser ceux qu’un tel film bouscule dans leur bien-être. Ce film n’a pas été réalisé pour eux. Il s’adresse aux millions de personnes demeurées suffisamment lucides pour avoir le cran d’agir. Car des solutions pour éviter la catastrophe, le film en propose dans son final. Et si un jour cette planète échappe de justesse au pire, ce sera en partie parce que vous aurez vu ce film, parce que vous aurez incité vos amis à le voir, parce que vous aurez incité vos représentants politiques à le voir et à agir en conséquence, parce que vous aurez vous-même pris des mesures dans votre vie quotidienne pour participer à enrayer le phénomène.

Deauville Aller voir Une vérité qui dérange, c’est un acte civique. Et comme l’a suggéré un membre du jury lors du Festival de Deauville, il mériterait d’être projeté dans toutes les écoles de France.

C’est le film le plus important que j’aie vu de toute mon existence. Et je vais m’empresser d’aller le voir et revoir dès sa sortie officielle en salle, le 11 octobre.

Daniel Ichbiah

Une vérité qui dérange / An inconvenient truth

Film de David Guggenheim avec Al Gore

Distribution UIP

Sortie en salle : le 11 octobre 2006.

Tous mes remerciements à Manuela Sourdin de la Fondation Nicolas Hulot pour m’avoir invité à cette projection en avant-première.

Quelques sites à consulter pour en savoir plus :

ADEME / Défis pour la Terre

Le blog de l’Association Terre de Noelle Saugout


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (594 votes)




Réagissez à l'article

227 réactions à cet article    


  • jamesdu75 jamesdu75 3 octobre 2006 12:59

    Petite question si vous avez vu le film. Parle-t-il uniquement de l’environnement américain ou des autres pays. Parce que quelques milliers de kilométres plus Bas l’amérique central (notamment le Mexique) ne fait quasi rien pour l’environnement. A part le Bresil avec l’ethanol dont on decouvre a peine - Pour infos un ingenieur français avait deja develloppé un moteur eau-alcool dans les années 70 et a mysterieusement disparus..... et l’a retrouvé au Brésil.) Bizzard non


    • Paldeolien (---.---.113.218) 3 octobre 2006 15:18

      Pour info, le Pasteur STIRLING, en 1800, il y a deux siècles... eu inventé le moteur à combustion externe, acceptant toutes sources de chaleur, soleil y compris, ainsi que geothermie. Ce moteur est neutre pour l’environnement, silencieux.

      Pour info, ce moteur est utilisé encore aujourd’hui dans les sattelites et les sous-marins.

      Le rendemenr du moteur STIRLING est supérieur à celui du moteur à explosion, le moteur STIRLING est moins compliqué, moins cher, plus performant, et pas poluant...

      Vous saviez que cette machine est née depuis 200 ans ? Non, moi je ne le savais pas non plus, mais je l’ai su sur internet. Depuis, j’ai compris ce qui dérange. Ce qui dérange, c’est que nous ne sommes pas libre et asservi par l’energie pour le profits des touts puissants pétroliers. Avec des groupes éléctrogène mu par des moteurs à technologie STIRLING, il y aurait bcp bcp moins de problème d’energie et de polution.


    • Jesrad (---.---.105.16) 3 octobre 2006 15:53

      Le moteur Stirling, ou moteur à air, est surtout beaucoup moins puissant et versatile que les moteurs à combustion interne. C’est pour ça qu’il est utilisé presque exclusivement dans des installations fixes, et pas pour des véhicules.


    • Sam (---.---.154.79) 3 octobre 2006 16:33

      Quand même intéressant et largement, ce Sterling, Jesrad.

      Moins polluant, plus fiable et acceptant toutes les sources d’énergies, y a pas mieux, ça aurait renvoyer au musée le moteur explosif qui nous tue les oreilles, l’atmosphère et le portefeuille !

      Ta remarque n’est pas pertinente ; le défaut n’est rien comparé aux avantages semble-t-il et en 200 ans on aurait largement trouver une parade au relatif manque de puissance, voir en F1 les écuries qui font un moteur plus performant en quelques mois.

      Mais bon, y en a quelques-uns pas intéressés du tout qu’on dû se dire qu’il fallait bien utiliser ce pétrole, qu’il fallait surtout, qu’il fallait uniquement. Et pas de discussion.


    • Paldeolien (---.---.113.218) 3 octobre 2006 17:32

      Aux alentours des années 1970 la firme philips dévelloppa un moteur Stirling de 200 CV, il faisait concurrence au meilleur V8 de chez FORD. Qui parle du manque de puissance ? Ce moteur est comme tout les moteurs à Cycle thermodynamique, on dit à tors un moteur à explosion, hors c’est un moteur à combustion rapide, la puissance sera de toutes façons limitée par le cycle de Carnot.

      Sauf que le moteur STIRLING à un meilleur rendement que le moteur à explosion, donc à quantité d’énergie fossile équivalente consommée celui-ci fournira plus de puissance qu’un moteur à combustion interne, puisqu’il a un meilleur rendement.

      Il a donc TOUT les avantages par rapport aux autres moteurs. Surtout pour produire de l’éléctricité, ou le régime doit être constant pour entrainer la génératrice.

      Un sous-marin n’est pas un véhicule ? Un satellite non plu ?


    • krokodilo (---.---.151.72) 3 octobre 2006 19:27

      Oui, et le grand scénariste d’aventures BD JM Charlier, et auteur de divers documentaires, s’était inspiré de cette histoire trouble pour un épisode de sa série La Patrouille des castors, les moins jeunes s’en rappelleront peut-être !


    • jlouis (---.---.206.161) 4 octobre 2006 11:32

      L’utilisation de ce moteur fait appel a une forte source de chaleur. Pour un vehicule, ce n’est pas impossible a produire, mais tres couteux. Pour un sous-marin ou satellite, ca peut etre valable vu le cout que l’on y investit. Pour une voiture a 10000 Euros, les chercheurs ont encore un peu de boulot...

      Question un peu plus generale...
      - comment on demarre ce type de moteur ?
      - quel sont les possibilites d’acceleration et plus generalement d’asservissement ?
      - peut il renvoyer de l’energie a la source en cas de freinage ?
      - quel est son cout ?
      - usure du moteur ?
      - taille minimum ?
      - risque en cas d’accident ?
      - panne ?
      - Comment faire pour avoir une source de chaleur ?

      Si je me souviens bien de mes cours de termo, le rendement de ce type de moteur est dependant du rapport de temperature de la source froide et de la source chaude. Donc lorsqu’on parle de 40%, c’est peut etre avec une source chaude ... tres tres chaude genre le four d’une machine a vapeur (le genre de truc qui te pete a la gueule facilement en cas d’accident...) ?

      Faut pas croire que les technologies existent forcement et que des organismes font pression pour qu’elles ne viennent pas. Sur 100 mega riches, je suis sur qu’on en trouverait un qui financerait un projet pour developper ce type de moteur s’il etait vraiment rentable ne serait ce que pour etre le premier sur le marche...


    • condor007 (---.---.45.11) 4 octobre 2006 20:41

      le mexique,mon cher,se bat actuellement pour« manger » et une fois qu’on a le ventre plein...on peut se mettre au salon,avec un digestif par exemple et discuter apres... a bon entendeur


    • assoterre (---.---.210.74) 17 octobre 2006 21:21

      Le Mexique est AUSSI en train de s’occuper de la pollution parce que sinon, ils n’auront bientôt plus d’eau potable ce qui sera bien plus grave que de trouver à manger... Le rechauffement climatique est la cause de beaucoup de problemes dans le monde, cher monsieur !


    • namic (---.---.212.62) 3 octobre 2006 13:15

      698 etudes a 0 ! Je ne sais pas d’ou vous tenez le 698, mais il se trouve que je connais 2 etudes qui refutent au moins partiellement les bouleversements predits. Donc deja, ce rapport de 698 à 0 me parait specieux (et pour paraphraser A. Einstein : si c’est vrai, une seule etude suffit !).

      Par ailleurs, ce Mr Al Gore est le meme qui pretendait, dans sa campagne presidentielle, etre a l’origine d’internet.

      Je ne sais pas ce qui se passe avec l’evolution du climat, je ne sais pas de quoi sera fait demain, mais ce que je sais, c’est que :
      - les positions serieuses sur l’evolution climatique sont beaucoup moins tranchées que celles de ce monsieur,
      - l’incertitude scientifique regne, meme si de grands principes semblent se degager,
      - le catastrophisme en matiere de climat se « vend » bien actuellement, en tout cas mieux que des positions courageuses sur des pb concrets,
      - ce monsieur Gore cherche a relancer sa carriere et a choisit ce theme, ou il est beaucoup plus facile de faire des effets de manche que dans la gestion des problemes concrets.


      • Gerardlionel (---.---.108.174) 3 octobre 2006 13:39

        S’il n’en fallait qu’un vous seriez celui-là,... !


      • Zenest (---.---.4.6) 3 octobre 2006 13:39

        blabla... il se trouve que je connais 2 etudes qui refutent au moins partiellement les bouleversements predits... blabla

        Vous tombez dans le même travers que celui que vous dénoncez en ne citant pas vos sources.
        Quelles études ? Quelles « positions sérieuses » ?
        Les propositions courageuses ne manquent pas, mais si elles ne viennent pas des lobbys pétroliers ou de leurs représentants, elles sont fantaisistes n’est-ce pas ? Si j’ai bien compris l’article, Al Gore en propose plétore, alors avant de nous asséner votre sagesse péremptoire, allez voir le film au lieu de réfuter ses arguments sans les connaître.

        Zenest


      • Gnole (---.---.242.11) 4 octobre 2006 00:03

        Deux études qui disent quoi ? Que la hausse du niveau des océans sera de X cm au lieu de Y ?

        En fin de compte on en revient à 698+2 à zéro ?


      • Fabounet (---.---.247.53) 4 octobre 2006 10:29

        Je suis d’accord avec vous, cet article est péremptoire, il ne suppose absolument aucun débat. Or débat il y a tout de même, il faut vraiment être un petit bourgeois pour oublier que 75% de la planète connaît bien d’autres horreurs qu’il faudrait combattre. J’ai vécu dans un pays où il y a des ouragans tous les ans depuis la nuit des temps et qui prend cela comme une donnée de base de sa vie, mais où la misère, la faim, le paludisme, le sida, la guerre, tuent autant que la cigarette et l’automobile dans le monde. Bien entendu que l’industrialisation et le pétrole sont des fléaux qu’il nous faut combattre, bien entendu qu’il y a urgence, mais par pitié, ne vous focalisez pas sur un seul problème. Le monde est bien plus complexe que ce que vous voudriez faire croire.


      • msajusfr (---.---.215.23) 4 octobre 2006 13:09

        Vous trouvez que la faim dans le monde est aussi importante que la fin de notre monde ?


      • Fabounet (---.---.247.53) 4 octobre 2006 22:18

        Quel raccourci ! Vous devriez faire de la propagande.

        La fin de notre monde n’est pas pour demain et ne vous concernera ni ne concernera vos enfants alors que 22 milliards d’habitants sont morts de faim depuis jésus Christ. 8 millions de personnes sont mortes du paludisme en 2005, 4 millions du SIDA, 75000 sur les routes du monde, 84000 en guerre, 16000 assassinées, 12000 suicides en France.

        Au fait, vous roulez en vélo, vous ne fumez pas, vous n’achetez rien provenant de pays qui ne respectent pas les normes antipollution ?

        Voilà, mais je comprends que cela ne vous concerne pas. Il vaut mieux défendre une belle cause virtuelle que de faire des efforts au quotidien pour respecter les autres. C’est un choix personnel, pas le mien.

        Je vous suggère d’autres os à ronger : le tabagisme, l’alcool, les fourrures d’animaux, l’interruption volontaire de grossesse...enfin, vous trouverez des tas d’idées en regardant TF1/LCI et M6.


      • Lefrançois (---.---.78.210) 6 octobre 2006 00:05

        Pour les sectaires, sachez qu’un physicien comme Allègre pense que rien n’est moins sûr et que d’autre part les scientifiques russes ont vertement contredit ces études si médiatiquement exposés (même si in fine la russie a signé le protocole de kyoto pour des raisons diplomatiques). La raison en est que nous rentrons dans une période glaciaire même si le réchauffement est sous nos yeux, ce qui peut d’ailleurs nous faire craindre le pire quand à la force des phénomènes climatiques (froid en bas chaud en haut...de sacrées tempêtes en perspective.) Le fait est qu’il ne faut pas confondre pollution, effet de serre et cycle climatologique. Enfin c’est la première fois que l’activité humaine génère des effets contrant un cycle naturel. La prédictivité des évènements en devient d’autant plus difficile et exclut le simplisme.


      • (---.---.242.51) 8 octobre 2006 12:04

        en réponse à : par msajusfr (IP:xxx.x36.215.23) le 4 octobre 2006 à 13H09 :

        Vous trouvez que la faim dans le monde est aussi importante que la fin de notre monde ?

        Chaque personne qui meurt de faim, vit la fin de son monde.

        Peut-on vraiment hiérarchiser la détresse ? Peut-on vraiment considérer que pour peu qu’on ne meure pas tout court, si l’agonie doit durer une vie alors elle est acceptable ?

        Et peut-on considérer qu’il est légitime de sacrifier la majorité des (mal) vivants au futur hypothétique d’une minorité ? (80/20)

        Nataly


      • Bertrand Damien Bertrand Damien 8 octobre 2006 12:29

        On se fout de savoir si on est dans un cyle « naturel » de l’histoire de la terre. Ou au contraire dans le processus né du fait que l’homme a plus modifié son environnement en 50 ans que depuis que l’homme est homme.

        Ce qui est tout simplement incontournable, comme réalité, c’est que ce qui est en train de passer (et c’est en train de se passer, c’est vraiment débile de chipoter sur 1 ou 2 soit-disant études qui diraient le contraire) se fait à un moment de l’histoire de la terre où il y a 6 milliards d’êtres humains répartis un peu partout, et particulièrement dans des endroits où l’impact du changement climatique sera terrible. Ce n’est pas comme si cela se passait à l’époque de Néanderthal et de la dernière glaciation, où la planète ne comptait selon les estimations qu’environ 500 000 hominidés.

        Ce qui est aussi aberrant, c’est de nier que cette menace soit plus importante que les autres terribles plaies humaines. Parce que le dérèglement de la planète, c’est un phénomène aux conséquences qui se mesureront sur des centaines ou milliers d’années, voire certains impacts irréversibles et aux conséquences autrement plus dramatiques en pertes humaines et en malheurs variés que le sida, par exemple. Aussi cru que cela puisse paraître à dire, le sida est un phénomène du siècle, qui finira par être contenu et résorbé avant la fin du siècle, malgré ses dizaines de millions de morts.

        Le bouleversement climatique, lui, aura des conséquences aux échelles incommensérablement plus grandes et plus longues. Vous ne voyez pas son urgence parce que l’impact de ce qui nous faisons aujourd’hui se répercute au-delà du temps de notre petite vie mesquine. Ce chipotage suspicieux sur un phénomène dorénavant incontestable et terrible est lamentable.


      • yang (---.---.11.142) 12 octobre 2006 15:55

        « La fin de notre monde n’est pas pour demain et ne vous concernera ni ne concernera vos enfants alors que 22 milliards d’habitants sont morts de faim depuis jésus Christ. 8 millions de personnes sont mortes du paludisme en 2005, 4 millions du SIDA, 75000 sur les routes du monde, 84000 en guerre, 16000 assassinées, 12000 suicides en France. »

        Si on utilise ton raisonnement à l’inverse, je n’est que faire des gens qui crèvent de faim si moi-même j’ai de quoi manger (ça ne me concerne pas) et de plus, si on continue à détruire notre source de nourriture qui est la terre, on ne pourra plus manger du tout... et qui te dit que notre mauvaise gestion de la planète n’a pas déjà tuée des milliers de personnes et surtout qui te dit que tes enfants n’en subiront pas les conséquences ? Pour conclure je pense qu’il faut mettre chaque problème à son échelle et tu as raison, la faim dans le monde est un problème qu’il faut résoudre (et qu’on pourrai résoudre) mais au lieu de laisser mourrir 22 milliards d’habitants de la pollution et de ses conséquences autant s’attaquer au problème tout de suite.


      • thhutin (---.---.204.182) 15 octobre 2006 15:47

        il est géologue et ancien ministre et apparemment près à tout pour qu’on parle de lui.


      • 2piedsurterre (---.---.94.250) 19 janvier 2007 16:50

        A ceux qui critiquent Al Gore ou le conteste.... Je ne connais pas Al Gore, je ne sais pas s’il a un intérêt sous tout cela, je ne comprends pas ce qui doutent encore d’une évidence, à moins qu’ils fassent eux même partie d’intérêts dissimulés qu’ils attribuent aux autres ? pesrsonellement, âgé de plus de 60 ans et ayant pas mal roulé ma bosse, je trouve que les observations d’Al Gore recoupent ce que j’ai moi même constaté : Le réchauffement de notre terre, et la connerie humaine de certains ! (pas la condition humaine de Malraux...) Alors mon pot’ si tu aimes tes enfants, ou les descendantes de demain, si tu aimes Vivre, ta planète bleue, les beautés (toutes...) de la nature, et bien revois ta copie ! Al Gore dis que nous avons 10 ans encore pour essayer de nous récupérer, moi moins optimiste je dis que nous sommes déjà foutus. Ce qu’il y a d’incroyable dans tout ça, c’est que l’instinct des hommes et des femmes s’est révélé.... inconsciemment, chacun essaie de vivre au mieux au plus vite les quelques jours qui dégringolent si vite. C’est pour ça qu’on voit des tas de divorces, des personnes qui cherchent à prendre du plaisir charnel ou autres, parce qu’ils sentent déjà qu’ils sont perdus...Si tu ne sais pas ce que c’est l’instint, l’inconscient et bien réveille toi et regarde ton dieu soleil, celui qui après nous avoir tant fait du bien, par sa chaleur, par son action, va voir l’humanité mourir probablement, avant de s’éteindre lui même. ça aussi c’est une évidence


      • alberto (---.---.162.128) 3 octobre 2006 13:37

        Merci pour l’info, d’accord : j’irai voir le film

        Pour GWB : stupide ou machiavelique ? : Voir la tronche de débile du pantin, dans un autre film, F9/11 (Michael Moore),quand on vient lui glisser dans l’oreille l’info sur le World Trade Centre : même super-machiavel ne saurait faire ça !

        Nota : les deux fois, lors de son élection et de sa reélection, le monde entier a été témoin des scandaleux tripatouillages électoraux de la clique (gang ?) actuellement au pouvoir auw U.S.

        Tout ça s’inscrit bien dans l’air (réchauffé) du temps...


        • Association Terre (---.---.227.2) 3 octobre 2006 13:43

          Al Gore a parfaitement raison de sensibiliser les gens au problème du réchauffement climatique et il est grand temps de trouver des solutions.


          • Monique (---.---.65.145) 3 octobre 2006 13:52

            Que faisaient en la matière la bande Clinton - Gore et consorts quand ils gouvernaient ? Que dalle.

            On leur « doit » même une guerre bien polluante en Yougoslavie, tout près d’ici. Une guerre qu’ont soutenue de nombreux « écologistes »...


          • machinchose (---.---.129.40) 3 octobre 2006 14:22

            Monique,

            Un vice président n’est pas comme un premier ministre. Le fonctionnement est un peu different. Sinon il y a aussi un truc qui s’appelle la politique ou le réalisme, ou bien ’la marge de manoeuvre" et qui implique parfois de s’asseoir sur ses principes (je ne dis pas cela pour l’excuser). Ensuite reprocher à quelqu’un de tirer la sonnette d ’alarme sous pretexte qu’il aurait du le faire avant n’a pas de sens.


          • Mars (---.---.57.184) 3 octobre 2006 17:39

            Monique, il y a 10 ou 15 ans, on en savait certainement beaucoup moins que maintenant sur les changements climatiques même si on les soupçonne depuis bien longtemps. En outre faut-il attendre d’en avoir une preuve irréfutable pour commencer à agir ?


          • Jeanne (---.---.209.197) 4 octobre 2006 11:21

            Il y a dix ans, voire même quinze, la sonnette d’alarme était déjà en marche auprès de tous les gouvernements. S’ils ont choisi de faire la sourde oreille, c’est une autre affaire.


          • jimmy carter (---.---.118.90) 25 novembre 2006 22:56

            monique c’est l’administration clinton qui a partiellement redigé le protocole de kyoto de plus clinton l’a signier mais le congres qui etait republicain ne la pas ratifié et plusieur loi ecologique faite quand Al Gore etait president du senat


          • Bloggy Bag (---.---.152.115) 3 octobre 2006 13:45

            Changer les choses nécessite d’avoir conservé à la fois son instinct de survie, d’allier la connaissance à la lucité, de voir au-delà de sa zapette, de croire en l’action collective.

            Je craints fort que la majorité de l’humanité repue n’ait limité son instint de survie à la porte du frio, d’être incapable de raisonner autrement que par son système limbique, de ne plus avoir de pile dans la zapette, et d’être foncièrement individualiste, libéral comme on dit de nos jours.

            Vous en doutez ? Alors pour quelles raisons voterez-vous l’année prochaine ? Choisirez-vous Al Gore ou Doublehiou ?

             smiley


            • Bloggy Bag (---.---.152.115) 3 octobre 2006 13:46

              à la porte du [frigo].

              Désolé, je suis en surchauffe...


            • (---.---.65.145) 3 octobre 2006 13:48

              Al Gore est un commis de ces mêmes multinationales qui, aux Etats-Unis, polluent à fond depuis des décennies.

              Cherchez la récup...


              • hallucinant (---.---.15.250) 3 octobre 2006 14:00

                Namic cessez d’être naif...à ce niveau c’est presque pathétique.

                J’aimerais bien voir ce qui se passe dans votre tête. Car pour croire que les bouleversements climatiques ne sont que des effets de mode servant quelques personnes politiques mais en revanche s’indigner que tous ne prennent pas des dispositions sur des problèmes bien plus sérieux selon vous (vous pensiez à quoi ? l’invasion de l’irak et prochainement de l’iran ?) ..... bref, c’est effrayant comme mode de raisonnement en plus d’être totalement stupide. Le monde à l’envers...


                • Fabounet (---.---.247.53) 4 octobre 2006 10:52

                  je vois que vous participez au débat sur le mode de l’irrespect, j’en suis triste.

                  Je me dis que lorsqu’un journaliste de peu de crédit au regard de ses spécialités (littérature people)écrit sur un sujet qui par le au coeur des simples il touche toujours.

                  D’ailleurs, avez-vous remarqué que les articles sont souvent lus par ceux qui ont envie de les lire ? On ne lit plus pour s’informer mais pour se conforter. Du coup, avec un thème comme celui-là il est difficile de ne pas remporter tous les suffrages.

                  C’est dommage pour la raison. Plus le monde sera virtuel, plus il est sera passionnel. Cela nous augure les joies de la passion mais aussi bien des déboires.

                  Concernant le climat, personne n’en conteste la dégradation, mais il y a personne non plus qui conteste l’urgence sanitaire mondiale, les méfaits de la guerre, la pauvreté et les inégalités. Alors, c’est facile de poser des priorités absolues quand on ne prend pas ses responsabilités.

                  On fait quoi là ? Vous roulez en voiture électrique ? En vélo ? Vous voyagez comment ? Vous achetez des produits au plus bas prix fabriqués dans des conditions inhumaines et dans des pays où la demande de pétrole explose ?

                  Soyez conséquent dans vos propos. Le virtuel permet de se défouler, pas de s’en sortir.


                • Prêtresse Prêtresse 3 octobre 2006 14:02

                  Le « j’accuse » de Prêtresse.

                  — -


                  • Gérard Miller (---.---.64.135) 3 octobre 2006 15:15

                    @DAH DI « _ . » en morse ou plustôt en phoque !

                    C’est nouveau cette paraphilie ? ,j’ai nommé :

                    L’antipsychiatrisme gothique transexuel fétichiste à tendance pedophilo-sadique ?

                    tss,tss ! Ne dit rien,Nier c’est encore affirmer !

                    San francisco,ses maisons bleues et ses sectes chiantes aux logis t’attendent !


                  • Prêtresse Prêtresse 3 octobre 2006 15:41

                    Je préfère les morales plus aristocratiques et moins radicales.

                    — -


                  • Prêtresse Prêtresse 3 octobre 2006 15:45

                    A new hope.

                    — -


                  • E.T.A Hoffman (---.---.64.135) 3 octobre 2006 16:05

                    La patience est la clé de la délivrance !


                  • Prêtresse Prêtresse 3 octobre 2006 16:07

                    Qui est Madonna Monsieur West ?

                    — -


                  • E_Baudin (---.---.64.135) 3 octobre 2006 16:31

                    Artemus Gordon grimé en Madonna c’est toi « _ - »

                    « DW » en James West,à moins que ce soit Miguelito Loveless !

                    Et Agoravox les Mysteres de l’Ouest.

                    http://www.hyjoo.com/sujet-16569.html


                  • Rantanplan (---.---.4.88) 3 octobre 2006 19:10

                    @Prêtresse:tu n’aurais pas du abuser de ton papa qui était trés affaibli.Maintenant tu le regrettes mais c’est trop tard.Même Avox ne peut rien pour toi.Alors ne squatte pas tous les sites pour nous présenter ta camelote.Tes airs mystérieux ne trompent personne.


                  • Prêtresse Prêtresse 4 octobre 2006 02:59

                    Rantamplan, tu as de bonnes dispositions pour faire toi-même à ton papa les abus en question. Et ainsi, arrondir ton oeil et parachever ton imagination.

                    — -


                  • Jojo (---.---.113.226) 3 octobre 2006 14:03

                    J’irai voir ce film comme si j’allais en voir un autre, il faut plus que des mots pour me convaincre


                    • doko (---.---.116.123) 3 octobre 2006 14:08

                      Pour peut que l’on ne raisonne pas a court terme, c’est a dire que l’on se soucie des generations futures, je crois que les problemes souleves par les changements climatiques font l’unanimite. Cependant, en raisonnant a tres long terme, il y a toujours une question que je me pose et pour laquelle je ne trouve aucun debat. Est-ce que notre planete n’a pas deja fait l’experience d’evolutions climatiques ? N’y a-t-il pas un facteur cyclique dans ces changements et au fond ne sont-ils pas tout simplement ineluctables (dans un sens comme dans un autre) qu’ils soient naturels au causes par des facteurs externes ?


                      • (---.---.107.65) 3 octobre 2006 14:57

                        « Cependant, en raisonnant a tres long terme, il y a toujours une question que je me pose et pour laquelle je ne trouve aucun debat. Est-ce que notre planete n’a pas deja fait l’experience d’evolutions climatiques ? »

                        Cherche un peu mieux alors, parce que dès qu’il y a une discussion sur le changement climatique, il y a invariablement quelqu’un qui se croit malin en disant que la Terre a de tous temps connu des variations climatiques et que donc l’homme n’est pas la cause de celui qui s’amorce, et il y a invariablement quelqu’un qui se croit encore plus malin (parfois moi ;) ) qui lui répond que les cycles naturels (alternance glaciation/réchauffement) se font sur des rythmes (plusieurs milliers d’années) qui n’ont rien à voir avec la vitesse du changement actuel (quelques décennies) imputé à l’homme.


                      • doko (---.---.116.123) 3 octobre 2006 15:42

                        1) je ne me crois pas malin ;

                        2) je n’ai pas pretendu que l’homme n’est pas a l’origine du phenomene actuel ;

                        3)sans etre un specialiste, je crois qu’il peut y avoir des changements naturels abrupts tels qu’irruption volcanique ou tremblement de terre avec raz de maree qui on pu ou pourrait changer le climat de la terre ou d’une partie de la terre sur une tres courte periode ;

                        4)je me place tres long terme et dans cette perspective, je me demande si « l’episode homme » n’est pas simplement anecdotique et qu’au fond notre soucis de prevenir le changements climatique n’est qu’un soucis de preserver quelques « secondes » de l’histoire de notre univers.

                        5) votre commentaire n’apporte rien au debat.


                      • (---.---.107.65) 3 octobre 2006 16:03

                        1) il n’y a pas de mal à se croire malin... à condition d’exercer son esprit critique sur soi-même entre autres choses ;

                        2) pourquoi dans ce cas s’interroger sur l’inéluctabilité des changements climatiques ? C’est ce qui m’a fait croire (sans doute à tort) que vous remettiez en cause le rôle de l’homme ;

                        3) c’est vrai pour les volcans, mais cela est sans rapport avec l’aspect cyclique qui faisait l’objet de votre message, à ce que j’avais compris ;

                        4) « l’épisode homme » est évidemment anecdotique si l’on se place à une échelle de temps suffisamment grande, et il me semble évident aussi que l’enjeu dans la lutte contre le changement climatique n’est pas la préservation de l’univers mais bien des quelques « secondes » de l’histoire de l’univers qui se trouvent constituer l’entièreté de nos vies et de la vie de notre descendance directe ;

                        5) c’est au contraire votre intervention qui me semble hors-sujet (mettre en avant la petitesse de l’histoire de l’humanité devant l’histoire de l’univers, comme si l’humanité était sans importance, alors que l’article vise à faire prendre conscience des actions nécessaires à la prolongation dans les meilleures conditions possibles de cette histoire de l’humanité)

                        6) désolé si je vous ai froissé, c’était loin d’être le but.


                      • iaury (---.---.193.123) 3 octobre 2006 14:17

                        j’ai vu ce film, il est vraiment moyen voire carrément bof Al Gore nous montre sa vie, ses gosses et mélange les genres, le patriotisme, l’économie libérale et les vagues concepts environnementaux LE SEUL interêt du film est de montrer certains effets du réchauffement comme la disparition de la banquise de l’antarctique, mais à part ça, c’est vide, vide de remise en cause, exemple Al Gore prend à peu près 50 fois l’avion (moyen de transport le plus polluant qui existe) sous prétexte d’aller faire le guignol aux 4 coins du monde... dans un mode de show à l’américaine, ovation, blagues et sourire ultra-brite...

                        c’est un film très peu dérangeant, et je suis en dessous de la réalité

                        pour finir, 2 - 3 conseils au générique de fin pour vous dire d’arrêter de voyager en voiture (pas un mot sur l’avion) et d’éteindre vos télés (pas un mot sur les centrales nucléaires), ni sur les usine qui rejettent du co2.


                        • Anthony Meilland Anthony Meilland 3 octobre 2006 14:19

                          Les centrales nucléaires provoquent le rechauffement climatique ???


                        • Marie Pierre (---.---.224.152) 3 octobre 2006 14:30

                          A Anthony,

                          Les centrales rejettent de l’eau chaude dans les fleuves. En cela, on peut dire qu’elles contribuent à un réchauffement climatique.


                        • Anthony Meilland Anthony Meilland 3 octobre 2006 15:19

                          @Marie-Pierre

                          Notre respiration rejette du CO2 dans l’atmosphère.
                          - Ne Respirons qu’une fois sur deux ou trois !! smiley

                          La contribution au réchauffement climatique des centrales nucléaires est quasiment nul ! Attaquons-nous aux vrais problèmes (moteur à explosion, centrales et chauffage à charbon, fioul, ou gaz...)


                        • Paldeolien (---.---.113.218) 3 octobre 2006 15:31

                          @ Anthony,

                          Oui, les centrales nucléaires rejettent énormément de chaleur. Une centrale nucléaire a comme toutes les machines, un rendement. Ce rendement est de 30% ; autrement dit, 30% de la réaction nucléaire est de l’energie utile (consommable). Les 70% de perte qui restent sont uniquement de la chaleur rejetée. Pour situer, et se donner un ordre d’idée, l’energie thermique perdue a l’année par un coeur nucléaire représente de quoi chauffer 1 million de foyer gratuitement. EDF polue, oui, et le nucléaire polue, cette chaleur peut être récupérée en cogénération, et EDF pourrait avoisiner des rendements allant jusqu’a 90% et plus si ils poussaient un peu plus les investissements et si ils voulaient aller dans le sens du respect de l’environnement...


                        • Anthony Meilland Anthony Meilland 3 octobre 2006 16:05

                          Il y a dejà une partie de cette chaleur qui est récupérée pour chauffer des serres d’horticulteurs, et aussi por la ferme au crocodiles dans la vallé du Rhone.

                          Mais c’est sur que l’on peut mieux faire. Beaucoup mieux.

                          On pourrait effectivement chauffer pas mal de foyers ou bureaux avec, cela éviterait le recours au Gaz ou pire.

                          Mais prétendre que le nucléaire contribue de manière significative au réchauffement est faux, et assez culoté.


                        • Paldeolien (---.---.113.218) 3 octobre 2006 17:39

                          Il n’y a rien de culotté dans cette prétention, grâce aux echanges thermohalins, la chaleur perdu par les centrales n’est pas perdu et jamais perdu, elle fini de toutes façons quelques part, elle doit se diluer, et comme on parle de beaucoup de chaleur car on parle d’energie nucléaire, alors oui, les rejets poluent et conbtribuent aussi, au réchauffement climatique.

                          C’est pas de la prétention, mais un simple raisonnement logique, en interconnectant les informations et chiffres scientifiques et en ayant le courage de reflechir, on parvient pas forcement a connaître la vérité, mais on peut tout au moins se rendre compte de la tendance ver laquelle on va si on ne change pas notre technologie.


                        • faxtronic (---.---.127.45) 3 octobre 2006 17:58

                          Laisse beton anthony. Tu n’arrivera pas a les convaincre que le nucleaire cést mieux que le petrole. pour eux le nucleaire c’est tabou.


                        • Serge (---.---.221.213) 3 octobre 2006 14:20

                          Même si le message du film est alarmiste, il me semble nécessaire de réveiller les gens avant que tout s’emballe, l’homme est incapable de résister à la chaleur. Vu l’effet de serre sur Vénus qui n’est pas très éloignée de la terre (cependant elle n’a pas de champ magnétique), on peut avoir peur car on tombera comme des mouches dès 50°.


                          • Celsius (---.---.64.135) 3 octobre 2006 14:26

                            il y aura moins de vieux pour voter Sarko !


                          • Baptiste (---.---.206.166) 3 octobre 2006 14:24

                            Ben oui c’est la triste vérité, Al Gore, il veut être président à la place du président, à une époque il s’en est pris au hard rock pour rallier les bonnes gens sous son étendard, aujourd’hui la mode est à la prise de conscience que nous avons détruit ce monde mais qu’il nous reste un espoir. Mais Al Gore n’en a cure, on peut penser ce que l’on veut, ce film est un tract electoral rien de plus, ce monde est déja mort.


                            • aurelien (---.---.228.70) 3 octobre 2006 14:24

                              Il est évident que notre planete a déjà subi de nombreuses variations climatiques, certaines ont été tres rapides et extremes. Cependant, c’est la première fois que l’homme va se trouver confronté à un tel changement climatique... de nouvelles maladies en perspective, une sixième extinction des especes... l’homme va devoir affronter ses erreurs !

                              (peut etre que ce passage aurait de toute facon eu lieu... mais un rechauffement « naturel » n’aurait pas détruit la couche d’ozone, pollué l’eau...) de toute facon, il va falloir survivre ... merci les vieux qui en ont bien profité !!!


                              • gem gem 3 octobre 2006 14:35

                                bouh, fait moi peur, et serre moi dans tes bras pour me rassurer...

                                Quelle gaminerie !


                                • schroen (---.---.175.112) 3 octobre 2006 14:38

                                  Pour une fois qu’un ricain se bouge la pastille pour l’environnement, il ne prend que des reflexions... C’est pathétique...


                                  • Sam (---.---.154.79) 3 octobre 2006 16:22

                                    Attends, c’est pas n’importe qui, c’est Gore...Il a fait qqch quand il était aux manettes ?..Niet.

                                    Et puis bon, z’on qu’a pas rebaptiser les french fries, et à qu’à être moins gendarmes, les ricains. Font chier toute la planète et y viennent s’étonner qu’on leur gueule dessus qd y ouvrent un oeil..Et puis quoi enocre.

                                    Belliqueux, avide de profits, darwinien, cureton que c’est pas permis, raciste et pour la torture, voilà le specimen actuel d’irresponsable gouvernemental US. Avoue que c’est à vomir.

                                    Alors une petite colère contre eux, moi je trouve qu’on est bien gentils.


                                  • Fred (---.---.155.75) 3 octobre 2006 17:27

                                    De toutes les facons, le Francais est toujours en colere donc la reaction au dessus n’est pas surprenante. Si un Francais ne gueule pas, c’est pas normal.


                                  • Fred (---.---.155.75) 3 octobre 2006 17:33

                                    Ce qui est marrant finalement est que tous les gens qui postent quelque chose contre Gore pour n’avoir rien fait ou qui se disent tres alarmistes finalement dans leur grande majorite ne font rien non plus. Qui ici a installe des panneaux solaires chez lui, roule en voiture hybride ou electrique (ou meme a vendu sa voiture pour rouler en velo), changer tous les appareils electomenagers pour en prendre des plus economiques, installer des detecteurs de mouvement pour eteindre dans les pieces ou il n’y a personne, fait un tri verre-papier-plastique de toutes ses ordures...

                                    A la fin de la journee, nous sommes de grands humanistes qui ne faisons rien (tout comme pour le don prive).


                                  • vinsou (---.---.35.9) 3 octobre 2006 20:26

                                    mais al gore etait seul contre tous sa fait tres longtemps qu’il est sensible a l’ecologie et en plus il a fait parti de ceux qui ont redigés le protocole de kyoto mais personne dans son partui n’en voulait voila la verité


                                  • parkway (---.---.18.161) 4 octobre 2006 14:01

                                    salut fred !

                                    pour’faire qqchose’ on peut, comme moi s’inscrire dans une AMAP( association pour le maintien d’une agriculture paysanne).

                                    Le principe : un jardinier paysan, monte une association loi 1901. il s’engage à cultiver bio et à fournir un panier de seslègumes pour les adhérents, qui le payent à l’année ou au nombre de paniers,etc (à convenir avec l’assoc.)

                                    Ca fait quoi ?

                                    eh, ben, tu vas moins chez la grande distribution, ça te ne coûte pas plus cher et tu as de bons légumes.

                                    IN fine, si ce système se développe bien, les grandes surfaces seront obligées de tenir compte de la qualité de leurs produits légumiers et revoir leurs prix à la baisse ;

                                    Un panier de 3-4 kgs de légumes frais me coûte 12€ ;

                                    En plus, je participe à une assoc et je cnnais mon producteur —> nouvelles amitiés ;

                                    C’est tout bénef !

                                    voilà, c’est pas très compliqué parfois d’être ’écolo’


                                  • la vérité nue (---.---.66.37) 3 octobre 2006 14:42

                                    Quand va-t’on en finir avec les oiseaux de malheur myopes, qui s’excitent la glande à angoisse sans le moindre recul, persuadés que l’occident est responsable de tous les malheurs de l’univers. Quel esprit libre peut un instant prendre au sérieux un film qui oublie un énorme détail : LA PLANETE TERRE N’A PAS ATTENDU LES HOMMES POUR CONNAITRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ! Je suis prêt à parier que si une nouvelle ère glacière pointait son nez, nos bien-pensants pousseraient tous en coeur des petits cris pour se lamenter du manque de conscience de notre société. J’ai suivi l’enseignement républicain, qui m’a appris dès tout petit que la planète s’est réchauffée, refroidie, réchauffée à nouveau, qu’il y eu des typhons, des volcans, des tremblements de terre, et il y en aura encore. Alors qu’Al gore veuille faire un retour médiatique, c’est une chose, mais je mise lourd qu’il est le dernier à se soucier de sa consomation d’essence, dans l’avion qui le trimballe pour faire la promo du film... J’ai d’ailleurs la faiblesse de penser que ça ne sera pas le premier à montrer l’exemple, une plume entre les fesses, à manger des fourmis écrasées avec ses amis les peuples réspectueux de l’environement. A bon entendeur,


                                    • (---.---.107.65) 3 octobre 2006 15:13

                                      « J’ai suivi l’enseignement républicain, qui m’a appris dès tout petit que la planète s’est réchauffée, refroidie, réchauffée à nouveau. »

                                      Tu as raison, et bien évidemment, tous les climatologues ignorent cela parce qu’ils ont pas bien suivi l’enseignement républicain, contrairement à toi.

                                      J’en ai assez de répondre à des prétentieux de ton espèce, incapable de la moindre remise en question et de la moindre humilité. C’est fatigant de se répéter pour des olibrius comme toi qui semblent exister en nombre infini (cf ici ou ) et qui se croient plus malins que l’ensemble de la communauté scientifique réunie.


                                    • Luciole (---.---.250.177) 4 octobre 2006 11:39

                                      Ben alors ne réponds pas, surtout sans utiliser de pseudo, tu perds simplement du temps pour ne rien dire.


                                    • (---.---.107.66) 4 octobre 2006 14:48

                                      « Ben alors ne réponds pas, surtout sans utiliser de pseudo, tu perds simplement du temps pour ne rien dire. »

                                       ???

                                      1. je ne dis pas rien. On peut être en désaccord avec ce que je dis mais je ne dis pas rien.

                                      2. c’est quoi le problème avec l’absence de pseudo ?

                                      Non, vraiment, désolé si c’est HS, mais ça m’intéresserait que tu développes...


                                    • Bali-Balo (---.---.80.67) 23 octobre 2006 05:32

                                      @la vérité nue ce n’est pas faux smiley à croire que pour faire de la politique aux usa ont se doit d’être un prophète apocalyptique. Franchement, si Gore sonne à ma porte pour me vendre son film je lui réserve le même sort spécial que je destinais jusqu’alors aux témoins de jehowah.


                                    • flipflap (---.---.241.16) 23 octobre 2006 10:05

                                      Bali-Balo Et lorsque les maladies liées au réchauffement climatique viendront sonner à ta porte, courrooner la crétinerie de celui qui refuse de regarder les choses en face, tu feras quoi ? Tu te mureras dans tes WC ?


                                    • momo (---.---.140.42) 8 décembre 2006 12:22

                                      SIDERANT !!!il y a vraiment des gens idiot pour croire que les activité humaines des 7 milliards d’individues présent sur cette planète n’a aucun role sur le climat !!! Que fait l’ecole républicaine MDRRRR ! vu l’nombre d’illétré qui ont leur bac ce genre de message m’étonne pas en faite !!!comme dit le proverbe 1 battement de papillon a tokyo crée un ouragan a miami !!! ou un truc dans l’genre !!! bref tout est lié l’homme fait parti de la nature et la modifie par ses actions contre nature !!! Se bander les yeux pour continué a détruire fait parti de l’esprit humain !!! Lire des discours de bon gaulois d’base qui s’prennent pour des scientifiques me casse les Cxxxxxxx si j’peux m’permettre !!! Le CO2 a augmenté c’est facile a mesuré et c’est pas l’activité du soleil qui le fait grimpé !!! Ya rien a répondre a des postes aussi stupide que ça et l’humanité ne mérite que ce qu elle sème Dans 10 ans on verra qu’elle sera l’issue finale !!! j’vais faire mon paco rabanne !!!2012 nostradamus, les crane de crystal des péruviens et même einstein ont prévu la plus grande extinction des espèces dont l’homme !!!! j’sais pas comment ils l’ont su mais cela se produira quoiqu on fasse !!! Fallait se réveiller avant !!!le mécanisme est enclenché et rien ne pourra l’interrompre !!!! Le méthane prisonnier dans les sols gelé de sibérie se libère et s’ajoute au CO2 !!! c’est foutu !!! J’espère que j’me trompe mais j’en doute !!! enfin bref j’suis ptdrrr quand j’lis certains messages d’une stupidité aussi navrante !!! Quand on voit des etres vivant doté de l’abstraction posté des messages aussi stupide on comprend pourquoi l’humanité en est arrivé a ce point la !!! La bétise a un nom !!! celle du crétin qui a posté ce message !!! L’antiaméricanisme a tous pris !!! ptdrrr !!! l’argument al gore y prend l’avion ptdrrr, y mange pas d’fourmi expldrrrr, l’ecole républicaine j’en peu plus d’rigolé !!! Enfin c’est pas drole !!! c’est désolant, navrant, et finalement quand j’vois le nombre de sombre BIP qui peuple cette planète et qui ont l’pouvoir de voter j’me dis que ce qui arrive n’est pas plus mal ... que l’homme disparaissent !!! Désolé pour les fote d’ortograf g la flemme de m’relire pour corrigé et j’ai été a l’école républicaine apprendre que c’est cyclique lol !!!LA PLANETE TERRE N’A PAS ATTENDU LES HOMMES POUR CONNAITRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES comme dis l’autre zouave !!! Vrai mais hors sujet !expldrrr !!! L’homme a attendu que la planète terre connaissent des changement climatique brutaux et RAPIDE pour prendre conscience qu il était trop tard !!! j’fini ce discour pessimiste par ce proverbe de j’sais pas qui "rien ne se perd, rien ne se crée, tous se transforme !!! inch allah !!!


                                    • Baptiste (---.---.206.166) 3 octobre 2006 14:44

                                      « Pour une fois qu’un ricain se bouge la pastille pour l’environnement, il ne prend que des reflexions... C’est pathétique... »

                                      Ben il se bouge comment ? En disant « MOI je suis pour l’écologie la paix dans le monde et l’amour entre les peuples !!, vote for me »

                                      ouaaah dur... De toute façon le seul vrai écolo (médiatique) de la planète c’est Nicolas Hulot.


                                      • Baptiste (---.---.206.166) 3 octobre 2006 14:49

                                        pour le coup des centrales nucléaires et de leur eaux chaudes dans les fleuves qui réchauffent la planète je suis mort de rire !

                                        Non mais sans blague vous y croyez une seconde à ce que vous raconter ?

                                        Et quand je pète un morceau de banquise se détache aussi ? Raaaah c’est pathétique, humain tu mérites ton sort !


                                      • (---.---.108.195) 3 octobre 2006 14:56

                                        Tant que les températures descendront en dessous des 18°C l’hiver je serais pour ce réchauffement climatique . Comme ça d’ici quelques années nous aurons enfin des hivers doux et la facture d’electricité sera elle aussi douce !


                                        • lss (---.---.154.133) 3 octobre 2006 15:04

                                          Et vous aurez aussi le bonheur de voir remonter certaines maladies véhiculées par les moustiques et dont on se passe volontier (quoique ça deviendra rentable pour l’industrie pharmacetique de s’en occuper, nous sommes donc sauvés)


                                        • (---.---.108.195) 3 octobre 2006 15:11

                                          J’ai des moustiquaires chez moi .Je risque rien .


                                        • Paldeolien (---.---.113.218) 3 octobre 2006 15:41

                                          Oui, et contre les invasions de crickets dans les cultures tu as quoi ?

                                          Tu as la mémoire courte et te crois invincible face à la nature. Cet été nous avons eu à cause d’une petite canicule des invasions de crickets qui ravagent les cultures qui nous nourrissent, mine de rien. A moins d’avoir envie de faire des gratins de criquets à manger... Des bouleversements de quelques 2 degrés suffisent à faire migrer des populations ou simplement à voir naître des espèces qui n’ont pas lieu d’y être. Le risque est de bouleverser a vitesse grand V l’ecosystème en châine. Nous en faisons partie, et nous sommes très sensibles aux maladies et autres champignons, virus etc...


                                        • (---.---.108.195) 3 octobre 2006 15:52

                                          « Oui, et contre les invasions de crickets dans les cultures tu as quoi ? »

                                          Nous ne risquons rien en France

                                          « Tu as la mémoire courte et te crois invincible face à la nature. Cet été nous avons eu à cause d’une petite canicule des invasions de crickets qui ravagent les cultures qui nous nourrissent, mine de rien. »

                                          Des crickets qui ravagent les cultures en France ! C’est du pipo .Vraiment n’importe quoi !

                                          « Le risque est de bouleverser a vitesse grand V l’ecosystème en châine. Nous en faisons partie, et nous sommes très sensibles aux maladies et autres champignons, virus etc... »

                                          et la Science elle compte pour du beurre ? Tous ces problèmes nous les résoudrons facilement .


                                        • JiPi (---.---.155.16) 3 octobre 2006 16:08

                                          Ouaip !

                                          L’année prochaine, vous aurez Paris-plage et son chikungounia de mars à novembre.

                                          Bon ! Un peu de sérieux. Ca se réchauffe, et ça se réchauffe de + en + vite. Et quand on ne pourra plus arrêter la chaudière, les olibrius, qui maintenant se marrent, seront les premiers à gueuler et à demander pourquoi on n’a rien fait pour empêcher ça.

                                           smiley


                                        • (---.---.108.195) 3 octobre 2006 16:16

                                          « L’année prochaine, vous aurez Paris-plage et son chikungounia de mars à novembre. »

                                           smiley

                                          « Bon ! Un peu de sérieux... Et quand on ne pourra plus arrêter la chaudière, les olibrius, qui maintenant se marrent, seront les premiers à gueuler et à demander pourquoi on n’a rien fait pour empêcher ça. »

                                          c’est pas faux smiley


                                        • (---.---.107.65) 3 octobre 2006 17:07

                                          « et la Science elle compte pour du beurre ? Tous ces problèmes nous les résoudrons facilement . »

                                          Ah ouais ? Demande donc aux scientifiques ce qu’ils en pensent... c’est peut-être eux les mieux placés pour savoir ce qu’on peut espérer de la science, non ?


                                        • Prêtresse Prêtresse 4 octobre 2006 12:15

                                          « et la Science elle compte pour du beurre ? »

                                          La science... Ou le culte du non-vrai.

                                          — -


                                        • parkway (---.---.18.161) 4 octobre 2006 14:09

                                          allez pretresse,

                                          parle à mon culte, ma tête est malade !

                                          à part ton obsession pédo-machin, tu apportes quoi ?

                                          la science n’est bien évidemment pas forcement une sinécure ; elle se trompe mais la majorité des scientifiques sont sincères et loyaux.

                                          je vais te sortir que les pedophiles ça n’existe pas et là tu vas sursauter !


                                        • Prêtresse Prêtresse 7 octobre 2006 17:55

                                          Parles-tu des femmes... ?

                                          — -


                                        • daniel16 (---.---.64.251) 24 mars 2007 16:26

                                          En France, oui, il y a déjà eut des invasions de sauterelles. Mon père en a déjà souffert dans les cultures et m’a raconté comment il essayait de les faire partir...entre les années 30 et 50 ... J’en profite pour m’exprimer un peu sur le film « La Vérité qui dérange... »comme certains, elle est tiédasse cette « Vérité ». Et bien avec des erreurs lourdes Al Gore a le même âge que moi, et quand il allait à l’école, il y avait 2 milliards d’habitants sur la terre, et c’est drôle, quand j’allais à l’école, il y en avait entre 4,5 milliards et 5 milliards, et on nous promettait qu’il y aurait 10 à 15 milliards d’habitants en l’an 2000...il y a derrière ça des intérêts morbides... J’ai aussi vu les courbes de montée de CO² pendant l’hiver sur l’hémisphère Nord plus vaste...et la courbe descend l’été...car la photosynthèse le bouffe plus vite qu’il est produit...voilà la piste à suivre. En caricature pour ne pas vous prendre votre précieux temps... Il faut planter des arbres sur 10% de la planète pour absorber tout le CO² résultant de la combustion de toutes les matières énergétiques fossiles (en Zone tempérée...), aussi entretenir les 30% de forêt déjà existantes. La forêt doit être cultivée et non plus sauvage (ça veut dire arroser, nourrir avec de l’engrais ou du fumier, désherber au désherbants ou à l’huile de coude, selon la philosophie de chacun, chauffer presque sous serre pour faire croître plus vite au moins en début de végétation, enfin ça veut dire que le hasard ne fera pas pousser la Forêt. ce que je fais moi : je viens d’acheter une voiture, j’éclaire ma maison...puisque je contribue à planter des arbres : j’en donne cette année environ 10000 à qui veut se retrousser les manches (sans effets de manches...)soit on serre les fesses et on subit l’effet de serre (les fesses ! ) soit on se les bouge, et on reconvertit tout le CO², par la force du soleil, en nouveau combustible... en ce cas, il n’y a plus à se lamenter car après le pétrole, il y a le bois à côté de chez toi si tu as planté...les Chinois l’ont bien compris qui plantent plus vite que la déforestation du monde entier...après leur charbon, ils auront le bois... Si on plantait la Belgique en forêt, elle se couvrirait d’autant de réserve énergétique que le Koweït, si on plantait toute la France, ce serait autant que l’Arabie Saoudite...on peu stocker 6000 tonnes de bois à l’hectare...je l’ai mesuré sur pieds en cubant des Châtaigniers à côté de Mons ...je peux vous les montrer !. Cela fait en gros 3000 tonnes de carbone et 3000 Tonnes de sève ou d’eau (autant de moins dans la mer...) le réchauffement n’est pas dû seulement au CO²...mais à la combustion qui relâche la chaleur accumulée dans les fossiles...dans une grande ville, l’hivers, jour sans vent, la température dépasse de 10°C celle de la campagne...chaleur qui fuit des apparts...mais chaleur de combustion aussi nucléaire...qui elle est rajoutée...le lobby nucléaire n’est pas en reste derrière le lobby pétrolier...ni le lobby antinataliste du planning familial alors que la simple comptabilité donne une annonce de déficit mondial de la natalité depuis 15 ans... Alors glaciation ou réchauffement...j’avoue que je ne trancherais pas...j’ai lu un seul livre qui met en doute le CO² comme cause, et par bonheur, il y a des démonstrations convaincantes pour faire comprendre que les simulations par ordinateurs chers sont fausses car mal programmés...mais ça coûte cher, et ça se vend bien quand le peuple a peur...avec les satellites... S’il y a réchauffement (j’ai déjà planté les arbres...le CO² a baissé...et ça continue à monter...) sous les arbres, c’est climatisé ! s’il y a refroidissement, je suis en train de creuser dans le sous sol d’une serre pour stocker la chaleur de l’été afin de la récupérer l’hivers... et stocker du froid l’hivers pour conserver la nourriture dans le sol à -1°C...j’ai visité une installation en énergie solaire qui stockait la chaleur d’un four solaire dans une réserve d’eau isolée de 200 m³ d’eau jusque 100°C en 20 jour d’été ...et cette réserve perdait seulement 10° en 6 mois pour chauffer la maison tout l’hivers (à Côté d’Angers)cet inventeur est mort suite à un accident (poussé par un camion dans un arbre !)le site pour planter des arbres

                                          www.unep.org/billiontreecampaign/french/index.asp

                                          dgel1@scarlet.be pour avoir des arbres

                                          À vos marques prêts, plantez !

                                          Daniel le FaDa arboriculteur, pépiniériste agriculteur...enfin celui qui a les pieds dans la merde...c’est bien la merde ça fait pousser les plantes...le CO² aussi CO² mon Amour !


                                        • doko (---.---.116.123) 3 octobre 2006 15:39

                                          1) je ne me crois pas malin ;

                                          2) je n’ai pas pretendu que l’homme n’est pas a l’origine du phenomene actuel ;

                                          3)sans etre un specialiste, je crois qu’il peut y avoir des changements naturels abrupts tels qu’irruption volcanique ou tremblement de terre avec raz de maree qui on pu ou pourrait changer le climat de la terre ou d’une partie de la terre sur une tres courte periode ;

                                          4)je me place tres long terme et dans cette perspective, je me demande si « l’episode homme » n’est pas simplement anecdotique et qu’au fond notre soucis de prevenir le changements climatique n’est qu’un soucis de preserver quelques « secondes » de l’histoire de notre univers.

                                          5) votre commentaire n’apporte rien au debat.


                                          • Paldeolien (---.---.113.218) 3 octobre 2006 15:48

                                            Le vôtre non plu, votre pensée unique ne vous autorise qu’a voir les éléments naturel qui vous font peur immédiatement. Vent, chaleur, tremblements, ère glaciaire, etc...

                                            Mais, la terre est grande et nous ne sommes pas la seule éspèce, ni même un règne. 2 degrés de plus ou de moins provoque des migrations/disparitions des populations, faune, flaure.

                                            Imaginez un monde sans insectes ? comment font les plantes pour se reproduire ? Comment font les champignons pour décomposer si il n’y a rien à décomposer ? Comment peuvent s’alimenter des plantes si il n’y a pas d’humus ?

                                            L’environnement est une chaîne sensible à quelques degrés de température. Comme nous.


                                          • steph (---.---.153.111) 3 octobre 2006 18:02

                                            « 4)je me place tres long terme et dans cette perspective, je me demande si »l’episode homme« n’est pas simplement anecdotique et qu’au fond notre soucis de prevenir le changements climatique n’est qu’un soucis de preserver quelques »secondes« de l’histoire de notre univers. »

                                            Oui et d’ailleurs votre vie représente moins d’un millionième de seconde de l’Histoire de notre univers... Puisque vous n’êtes pas plus important qu’un moustique, et si je suis votre raisonnement, j’imagine que vous vous laisserez faire sans broncher si quelqu’un vient vous écraser. ??

                                            Désolé pour cette réponse un peu barbare, mais elle est le reflet du niveau de votre commentaire.

                                             smiley


                                          • Faust (---.---.192.30) 3 octobre 2006 15:43

                                            Al gore ?....On parle bien du Al Gore qui a pondu ça devant l’onu ? -> http://www.drudgereport.com/flash6.htm


                                            • Prêtresse Prêtresse 3 octobre 2006 15:46

                                              A new hope.

                                              — -


                                              • Sam (---.---.154.79) 3 octobre 2006 16:15

                                                Un peu trop partial, le commentaire...Comment par exemple, Al Gore, qui a eu tant de pouvoir, il n’y a pas si longtemps, n’a t-il strictement rien fait pour l’environnement, Kyoto, ou contre le lobby pétrolier ?..

                                                Cependant, la bombe climatique est là.

                                                Faut espérer que notre amateur de cinéma national ira voir le film, que ça le fera bcp pleurer et qu’ensuite il pondra une vrai réforme, qui ne soit une régression, qui touche les vrais responsables et qui soit appliquée alors que 30% des lois votées ne sont JAMAIS appliquées.

                                                Puisqu’il y a juste les petits larmes de notre Président qui peuvent l’amener à bouger ses fesses de monarque, il a intérêt à être bon, le Gore.

                                                Mais j’ai bien peur que Supermenteur préfère « L’homme qui valait 30 milliards ».


                                                • La_guitare (---.---.85.231) 3 octobre 2006 16:24

                                                  Si le sort de la planète est en jeu, peu importe que ce soir Al Gore ou qui que soit d’autre qui en parle, ou qui n’en parle pas. Nous sommes tous concernés, et chacun d’entre nous en premier, puis nos enfants. Pendant que nous nous disputons à qui aura raison, la planète continue à agonir... Alors retroussons plutôt nos manches et agissons. Déjà en allant voir le film, puis en en tirant les conclusions qui s’imposent.


                                                  • Yasunari (---.---.129.150) 3 octobre 2006 16:26

                                                    Débats stériles. Allez sur www.realclimate.org/ pour des propos argumentés et vérifiables...


                                                    • Alpha du Centaure (---.---.1.1) 3 octobre 2006 16:40

                                                      Une chronologie temporelle se retrouve systématiquement pour chaque découverte ou thèse scientifique : il y a d’abord les premières annonces, la contestation d’autres spécialistes, la démonstration, la vulgarisation et la publication par voie médiatique. Mais les étapes majeures ne sont pas là. Les plus grands pas à franchir sont la prise de conscience collective et l’application de mesures.

                                                      Un exemple pour illustrer ce schéma est la découverte du virus du sida. Il n’a pas été long pour que les spécialistes analysent la cause des syndrômes rencontrés et isolent le virus. Les médias se sont emparés du sujet et rapidement le monde était au courant qu’une maladie touchaient « certaines personnes ». Il a d’abord fallu que chacun prenne conscience qu’il (ou elle) pouvait être lui-même (elle-même) porteur de la maladie. Heurter les habitudes et faire accepter le préservatif a été une étape encore plus difficile.

                                                      Le parallèle peut être tracé avec le changement climatique. Sauf que les liens de cause à effet sont encore plus distendus et la prise de conscience sera encore plus longue. Sans parler des mesures. En effet, quelles mesures ? Eteindre ma télé pour économiser 5 W ? Le temps de me lever de mon siège et d’atteindre le poste, deux avions ont décollé de Roissy.


                                                      • (---.---.65.30) 3 octobre 2006 16:45

                                                        L’homme a besoin de cette bonne fessée qui est en train de lui tomber dessus...

                                                        Ca lui apprendra à être humble et respectueux un p’tit peu =)


                                                        • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 17:07

                                                          Et voilà que l’on re-surfe sur la vague style 11 septembre.

                                                          La planéte en danger ? Mon cul ! Une raison de plus de nous faire peur ? De meubler notre vide mental et spirituel ?

                                                          A tous coup la réponse est oui.Ce n’est pas la planéte qui a à avoir peur, mais ceux qui l’habitent. Uniquement ceux-là lorsqu’il se livre à l’excès.

                                                          Il n’y a pas de réchauffement climatique, juste des variations normales et surtout imprévisibles malgré nos soi-disant puissantes techniques. On modélise, on modélise, et alors, ce ne sont que des prévisions , probables allais-je dire, non peut-être probables. Autant jouer à la loterie. Et encore ! Nos modernes alchimistes sont plus empiriques que les ancêtres qu’ils dénoncent.

                                                          Pure manipulation à la mode de Gramsci. Ecologie disions nous ?

                                                          1. Le lac Léman (qui fait frontière Suisse-Fance), il y’a 30 ans faisait crever les poissons à cause des déchets « toxiques ». On y’a remédié, c’est vrai. Y’a pas de raison de ne pas faire attention. ça été fait seulement voilà : maintenant l’eau est trop pure et les poissons crévent à cause de cela
                                                          2. Ile de Ouessant, des crétins écologiste ayant décider de ré-introduire le lapin de Garenne (jamais aucun sur l’île de mémoire d’homme) en ont balancé 3 couples. Au total la flore entièrement dévastée,et les espéces qui vont avec ...itou.

                                                          Parlez moi de soi-disant scientifiques. Des béta-testeurs (on essaie on verra bien), pis en attendant ça fait rentrer des crédits. Rien de plus, et je ne suis pas prêt à leur livrer la planète à ces charlatans.

                                                          Vous voulez vous faire peur, allez voir un film d’horreur. Cela restera du film. Tout le reste n’est que vétille et mode passagère.


                                                          • (---.---.193.16) 3 octobre 2006 17:21

                                                            +1 . C’est vraiment du n’importe quoi ce réchauffement climatique . Encore de la propagande pour nous faire peur et nous embeter avec des mesures smiley


                                                          • (---.---.124.213) 3 octobre 2006 17:26

                                                            Moi ce qui me fait vraiment peur, c’est que des gens aussi niais puissent éxister ! smiley


                                                          • (---.---.107.65) 3 octobre 2006 18:12

                                                            T’es payé par le Ministère de la Désinformation, Pierrot, ou quoi ?

                                                            1. au sujet du Lac Léman, tu apprendras ici que si les poissons continuent de mourir, même après la dépollution réussie, ce n’est pas parce que l’eau est trop pure mais parce que d’autres sources de pollution se sont ajoutées : l’urbanisation autour du lac s’accroit et les stations d’épuration qui pompent l’eau du lac pour la consommation domestique, aussi performantes soient-elles, rejettent des produits nocifs.

                                                            2. quelle est ta source ? N’ont-ils pas été (ré)introduits par des chasseurs plutôt que « les écologistes », comme à Groix ?

                                                            Ton point de vue de principe anti-écologie est ridicule. Qui plus est, il n’y a aucun rapport a priori entre les écologistes et les scientifiques qui parlent du changement climatique.

                                                            T’es-tu demandé un jour : « et si je me trompais ? et si les scientifiques disaient la vérité ? » ? Essaye, pour voir ce que ça fait. Ce n’est pas parce que tu envisages un scénario possible (« les scientifiques font monter la peur pour recevoir des crédits ») qu’il est le seul possible et qu’il est vrai. Il n’est que possible.


                                                          • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 22:38

                                                            Ton point de vue de principe anti-écologie

                                                            Anti-écologique : sûrement pas et bien au contraire

                                                            Anti-écologiste : même pas, mais vu leur nocivité, si on pouvait les pendre tant qu’il reste des arbres smiley

                                                            La véritale écologie commence par le balayage de sa propre porte, de son propre esprit et pas dans des théories fumeuses.

                                                            Il ne fait pas plus chaud aujourd’hui qu’hier, sauf ...peut-être...dans la tête de néo-romantique.


                                                          • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 22:43

                                                            les stations d’épuration qui pompent l’eau du lac pour la consommation domestique, aussi performantes soient-elles, rejettent des produits nocifs.

                                                            Et celle là c’est vraiment une perle. Mais plusieurs question demeure :

                                                            1) ce sont les station d’épuration qui pompent l’eau pour la consommation.Euhh je vais aller gueuler tout de suite.

                                                            2)Et faudrait savoir, une station d’épuration ça pompe...ou ça rejette ? Là, sur le coup, je n’ai pas vraiment saisi. Moi qui croyait que ça filtrait.

                                                            Y’a des fois ou l’on se sent dépassé. smiley


                                                          • Gnole (---.---.242.11) 4 octobre 2006 00:15

                                                            Pierrot = Troll donc oubliez de répondre à ses âneries...


                                                          • Gnole (---.---.242.11) 4 octobre 2006 00:28

                                                            Bon je pense qu’il faut repartir sur des bases logiques :

                                                            1) Le réchauffement climatique n’est pas une hypothèse, c’est un fait désormais avéré (sauf par quelques politicards ou pollueurs cherchant un max de bénéfices).

                                                            2) La production de gaz à effet de serre par l’humanité est le facteur majeur de ce réchauffement.

                                                            3) La seule inconnue reste l’ampleur des effets de ce réchauffement.

                                                            4) Il n’est pas certain qu’il soit possible de renversé la tendance sauf mesures radicales.

                                                            C’est à partir de des fait qu’il faut réfléchir et pas d’élucubrations de « dormez tout va bien » sortis des esprits panurgisants...


                                                          • (---.---.107.66) 4 octobre 2006 15:04

                                                            Pierrot,

                                                            Si tu avais lu l’article que j’avais mis en lien dans mon message, tu aurais pu rectifier de toi-même l’erreur que j’avais commise dans mon exlication en voulant aller trop vite. Ce sont les stations d’épuration (qui « nettoient » l’eau qui arrive dans le lac en provenance des zones sous influence urbaine) qui rejettent des produits toxiques, aussi efficaces soient-elles. Ce danger pour la faune du lac est de fait aussi un danger pour l’homme puisque des stations pompent l’eau du lac pour la consommation domestique.

                                                            Tes pirouettes ne te dispensent pas de reconnaître tes torts ou de citer tes sources.


                                                          • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 17:14

                                                            Aller voir Une vérité qui dérange, c’est un acte civique. Et comme l’a suggéré un membre du jury lors du Festival de Deauville, il mériterait d’être projeté dans toutes les écoles de France.

                                                            Bien sûr, bien sûr. On commence à la base afin d’en faire des moutons bien craintifs et dociles.

                                                            Comptez pas sur moi, il y’a des choses bien plus importantes à enseigner.


                                                            • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 17:32

                                                              @ ... ... ... 213 Moi ce qui me fait vraiment peur, c’est que des gens aussi niais puissent éxister !

                                                              Rassure toi, moi aussi.


                                                              • gogla (---.---.227.61) 3 octobre 2006 18:24

                                                                je vous plains ! sincèrement


                                                                • germaine (---.---.227.61) 3 octobre 2006 18:27

                                                                  En tout cas, cela me donne envie d’aller voir le film de Al Gore. Pour que chacun se fasse sa propre idée. germaine


                                                                • Danic Joan Jett 3 octobre 2006 19:31

                                                                  Tu veux une tisane ???


                                                                • mathieu (---.---.188.187) 3 octobre 2006 18:51

                                                                  QUAND JE DIT QUE 80% DES INSECTES ONT DISPARU DE LA PLANETE ET QU UNE GRANDE PARTI DES BACTERIES RENDANT LE SOUS SOL DE LA TERRE FERTILE EST GRAVEMENT MENACER. QUAND JE DIT DE TELLES CHOSES ILS SERAIENT BIEN QUE VOUS LE PRENNEZ SERIEUSEMENT. SA FAIT DES MOIS QUE J EN PARLE. AUJOURD HUI UNE AUTRE INFO. LE TROU DE LA COUCHE D OZONE AU DESSUS DE L ANTARTIQUE A DEPASSER TOUS LES RECORDS. CE N EST PLUS LE CFC QUI EST ENJEUX NON C EST PLUTOT QUE LES DIVERSES POLLUTIONS ET LE FROIS EXTREME INSTALLER EN HAUTE ATMOSPHERE DU AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DETRUIT IRREMEDIABLEMENT CE BOUCLIER PROTECTEUR DE LA VIE. QUAND JE DIT QUE LA 6 EME EXTINCTION MASSIVE D ESPECE EST CERTAINEMENT LA PIRE QUE N EST JAMAIS EU A AFFRONTER LA VIE ET QUE L ESPECE HUMAINE AINSI QUE 90% DE LA VIE ELLE MEME PEUT AVOIR DISPARU AVANT LA FIN DU SIECLE SA N EST PAS UNE BLAGUE. MESSIEURS VOUS QUI VOUS VOUS FOUTIEZ BIEN DE MOI EN ME TRAITANT DE TROLL OU DE DEBILE J ESPERE QUE VOUS COMMENCER A COMPRENDRE LA REALITER DE LA SITUATION. LE PLUS BEAU RESTE A VENIR PAROLE D AMI


                                                                  • Rantanplan (---.---.4.88) 3 octobre 2006 19:19

                                                                    Brou !La fin du monde est proche:St Mathieu protège-moi !


                                                                  • Baladirou (---.---.167.157) 8 octobre 2006 12:00

                                                                    Font chier, ces posts écrits dans un sabir approximatif !

                                                                    Déjà, l’orthographe en est une punition pour le lecteur, alors que la grammaire inexistante flirte constamment avec le non-sens, si ce n’est carrément avec le contresens !

                                                                    Carton ROUGE @ Mathieu et à tous les donneurs de leçon de son acabit !

                                                                    Si vous voulez être pris au sérieux, commencez par apprendre à écrire !


                                                                  • Prêtresse Prêtresse 3 octobre 2006 19:56

                                                                    « mais vous avez surement raison !!! » Dazibao

                                                                    Oui, pour le meilleur et pour le pire.

                                                                    — -


                                                                    • /dev/null (---.---.231.100) 3 octobre 2006 20:41

                                                                      Je trouve également beaucoup de commentaires vraiment désolants.

                                                                      Le changement climatique qui est en train de se produire /*menace l’avenir de l’humanité*/, rien que ça s’il vous plaît. En rire ou le nier relève de la stupidité. Que ceux qui n’ont pas encore pris la peine de se renseigner sur la réalité du problème aillent donc faire un tour sur le site de Jean-Marc Jancovici, bien connu pour ses ouvrages sur le sujet et son rôle de consultant dans le domaine : www.manicore.com. C’est un bon départ.

                                                                      Quelles que soient les qualités ou les défauts du film, il a le mérite énorme d’alerter l’opinion publique. Qu’un personnage comme Al Gore s’engage dans ce combat peut considérablement faire évoluer l’opinion américaine.

                                                                      Et je n’arrive malheureusement pas à imaginer en France un Lionel Jospin avoir ce courage, pour prendre une comparaison rapide ! Peur de froisser ses amis financiers, sans doute...


                                                                      • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 23:26

                                                                        Le changement climatique qui est en train de se produire

                                                                        Là je sui d’accord. Mais ce n’est pas d’aujourd’hui. Les espèce s’adapterons ou pas. Ce n’est pas une nouveauté.

                                                                        /*menace l’avenir de l’humanité*/, rien que ça s’il vous plaît. En rire ou le nier relève de la stupidité.

                                                                        Si bien sûr, l’on peut en rire, car ce n’est ni la première fois et encore moin nouveau, mais de là à en faire quelque chose de maîtrisable par la créature que nous sommes, laisser moi rire.

                                                                        A nouveau quel orgueil incommensurable de l’homme moderne qui se croit comme un nuage de grâce au dessus de la création contrairement aux pauvres bougres incultes qui nous ont précédés. Nous sommes véritablement en décadence.

                                                                        La nature fera ce qu’elle a à faire et ce sans aucun sentiment ce qui nous fera des vacances vu que cela sera clair (pour une fois). L’homme créve de ses propres excès, dans un sens et dans l’autre.


                                                                      • daniel16 (---.---.64.251) 24 mars 2007 16:45

                                                                        manicore point com et son manageur Jancovici...il y a de bonnes informations à côté de niaiseries du style que les forêts contiennent moins de carbone qu’une prairie au niveau de la séquestration ou puit de carbone...j’ai écrit plusieurs fois à ce monsieur sans jamais avoir de réponse....mais il est ingénieur et ne fricote pas avec les forestiers pépiniéristes...je ne prendrais pas à la lettre ce que contient ses sites...je ne sais pas s’il roule à vélo...il est peut être le conseiller d’Al Gore ! excusez le Cartoon, mais je tremble... Daniel le Fada qui a les pieds dans la merde...mais ça fait pousser les arbres...Comme le CO²


                                                                      • rock.marshall41 (---.---.47.157) 3 octobre 2006 20:42

                                                                        J’ai « hâte » de voir ce film ?


                                                                        • mathieu (---.---.188.187) 3 octobre 2006 21:30

                                                                          accepter ou non que l’humanité est en grave peril d’extinction, sa n’est pas mon probleme. La race humaine a detruite son environnement uniquement par ces propres moyens. La race humaine n’est pas une espece immortel ou eternel, nous ne sommes que des etres vivants. Ce n’est pas un simple changement climatique que nous subissons auquel cas les chercheurs et meme l’OTAN ne s’en serai meme pas preoccuper. La gravité de la situation est tout simplement alarmiste. Que se soit le facteur du nucleaire ou la degradation des sols ou des oceans, la situation a atteint la limite et sa commence a craquer dans tous les sens. Ont dira que je fait parti des negationnistes ou pessimistes, sa n’est pas le cas. Il est difficile d’admettre sa propre mortalité alors pour cela ont a inventer la religion et l’audela, alors concevoir l’extinction probable de sa propre espece revele du parcours du combattant, mais c’est encore bien plus difficile d’accepter que nous sommes seuls et uniques responsables de nos actes. Nous avons annihilé enormement d’especes sensitifs, qui sont les dauphins, baleines, requins, etc etc etc. Actuellement c’est le veritable chainon la base meme de l’existence de la vie sur terre qui est gravement menacé, c’est le phito plancton ainsi que les bacteries nutritifs permettant au sol d’etre fertile pour accueillir les especes superieurs. L’espece humaine sans les insecte est condamné a disparaitre, une apocalipse nucleaire l’espece humaine est condamné a disparaire, sans la couche d’ozone l’espece humaine est condamné a disparaitre, la degradation genetique rendant hommes et femmes steriles qui explosent aux 4 coins du globe l’espece humaine est condamné a disparaitre, sans l’oxygene qui est produit par les grandes forets, la terre, et le phitoplanctons, qui sont tous degrader a hauteur d’au moin 50% mais sa les depasses largement en realité, l’espece humaine est condamné a disparaitre. je n’est enuméré que quelques facteurs mortels pour l’espece humaine, je dit bien juste que quelques facteurs et non pas tous les facteurs. Si vous admettez cela, alors vous pourrez comprendre pourquoi l’ONU, l’OTAN, et divers politiques et scientiques s’en inquietent grandement, nié ce qui est la realité ne pourra en aucuns cas faire evoluer positivement la situation. La solution est simple, admettre, chercher les causes et agir, le reste n’est que du bla bla sterile. Le compte a rebours maintenant, il ne reste qu’a peine 50 ans, car d’ici la, l’acidification des oceans aura detruit toute forme d’existence dans nos chers eaux, sa n’est pas un canular, c’est extremement serieux. Le chrono est lancé que vous le vouliez ou non.


                                                                          • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 23:06

                                                                            ..accepter ou non que l’humanité est en grave peril d’extinction...  smiley

                                                                            Depuis ma naissance (et cela fait un bout de temps) je suis en grave péril d’extinction en tant qu’être humain. Franchement ce n’est pas une nouvelle fracassante. smiley


                                                                          • Internaute (---.---.129.220) 4 octobre 2006 10:57

                                                                            La vie est une maladie incurable. On finit toujours par en mourir.


                                                                          • Josep Garp (---.---.99.11) 6 octobre 2006 13:09

                                                                            Certes, mais pourra t-on un jour avoir de nouveaux malades ? telle est la question..


                                                                          • fede (---.---.24.109) 3 octobre 2006 22:21

                                                                            Tiens, je pensais que Al Gore était démocrate en non pas écolo !

                                                                            Je me souviens l’avoir entendu (etais-ce à Kioto ? ) parler le premier de permis de polluer. Je pense même que le système de quotas de gaz carbonique c’est lui qui l’a inventé. (A vérifier)

                                                                            Je me demande si M Gore n’est pas en train de surfer sur la vague du rechauffement climatique en vue des prochaines éléctions aux Etats Unis. Soit, si cela peut faire avancer le shmilblik,..


                                                                            • Surcouf (---.---.161.207) 4 octobre 2006 11:18

                                                                              non non, ce n’est pas lui qui l’a inventé ! Le principe du pollueur payeur a été inventé par un économiste britanique, Cécil Pigou, dans les années 1920, et le principe de la bourse des gaz à effets polluants (mécanisme de quotas d’émission) par un économiste canadien, John Dales, en 1968.


                                                                            • T.B. (---.---.21.162) 3 octobre 2006 22:42

                                                                              La vérité ne semble pas déranger l’auteur de cette article, vulgaire promo jouant sur la corde si sensible des moutons de Panurge. Oh oui la jonie planète est en danger, oh oui i fo la sauvé.

                                                                              Ou comment remplir une fois de plus les poches des plus grands pollueurs de la planète en allant voir se film qui ne fait qu’enfoncer une porte déjà bien ouverte.

                                                                              Nan je n’ai pas vu ne film .

                                                                              Mais je peux vous dire, juste pour déranger un peu la niaise conscience des 91 % des lecteurs qui trouvent l’article INTERESSANT que :
                                                                              - Nicolat Hulot pactise avec l’ex Rhône-Poulenc depuis belle lurette .
                                                                              - que l’ADEME est un nid de planqués corrompus payé grâce à nos impôts et que tout cela méritait bien un audit.
                                                                              - enfin, concernant toujours les « références » de cette m.... UIP est une joint-venture de DreamWorks SKG qui se cache derrière Paramount derrière lequel se cache, entre autre, notre ami Lagardère.

                                                                              Et que l’auteur de cette pub sait tout cela et joue les « émervéillés »/ i fo réagir ... grosse arnaque oui !


                                                                              • pierrot (---.---.141.25) 3 octobre 2006 23:01

                                                                                ...l’ADEME est un nid de planqués corrompus payé grâce à nos impôts et que tout cela méritait bien un audit...

                                                                                Hey mais t’es pas fou on audite pas des « bienfaiteurs ». M’enfin. C’est trop porteur.  smiley


                                                                              • T.B. (---.---.21.162) 14 octobre 2006 16:03

                                                                                OK je pense qu’on a tous compris que c’était un film à aller voir. Vous oubliez juste deux choses ?

                                                                                - Cela fait plus de quinze ans que des documentaires à glacer le sang sur la planète, rongée comme un psoriasis à cause de l’Homme, apparaissent régulièrement sur Arte, principalement. Alors vous étiez où ? Je pose la question car vous semblez brusquement découvrir quelque chose. Les allemands, les grüns pour ne citer qu’eux, ont pris une avance de 30 ans en matière d’écologie. Greenpeace France est le pays où les adhérents sont les moins nombreux, au regard de sa population et sa direction française est loin d’être au point. Pour ne citer que l’Allemagne.

                                                                                - Et maintenant je vous pose la question : maintenant que vous savez, que comptez-vous faire concrètement ? Eteindre les veilles de vos appareils TV Ifi comme je l’ai lu plus haut et vous endormir ensuite la conscience tranquille, le devoir accompli ? QUE COMPTEZ VOUS FAIRE CONCRETEMENT ? Putain, c’est pas dur comme question ... Qui va me répondre ? Allez-y j’attends, ne vous bousculez pas trop au portillon.


                                                                              • Armand (---.---.104.103) 4 octobre 2006 02:08

                                                                                Au secour !!! Vous faites comment pour voir le fameux film à voir ??? Je trouve pas le lien !!!!!!!!!!!

                                                                                Merci d’avance


                                                                                • legros (---.---.138.104) 4 octobre 2006 08:50

                                                                                  @Mathieu

                                                                                  désolé d’etre un peu brusque, mais votre biologie c’est n’importe quoi. les bactéries et les insectes ont survécu sans problème aux plus effroyables extinctions de l’histoire de la terre, celle du permien (fin de l’ère primaire) et celle du crétacé (dite extinction des dinosaures). Toutes les espèces visibles auront disparu que les insectes, phytoplancton et bactéries seront encore là et bien là.

                                                                                  D’une façon plus générale, le réchauffement climatique est ue réalité, et tout ce qui peut limiter la consommation d’énergie fossile est bon à prendre. C’est pas seulement éteindre la télé (j’en ai pas) éviter les voitures polluantes (j’ai pas de 4x4). C’est aussi moins se déplacer pour ses loisirs (adieu les caraïbes) ou pour les commissions (aller chez l’épicier du coin plutot que dans l’hyper de la banlieue lointaine), et c’est obtenir (pas évident) que les modes de productions actuels soit repensés. Ils sont basés sur un transport particulièrement bon marché et ça, ça va de toute façon finir bientot, quand le pétrole va devenir vraiment trop cher. Si on pouvait anticiper, POUR UNE FOIS, ça serait bien mieux


                                                                                  • Armand (---.---.207.141) 4 octobre 2006 08:58

                                                                                    Si, en France, le Parti Socialiste traîne avec lui le passé colonial de la sociale-démocratie et de la franc-maçonnerie, l’ « héritage » de Mitterrand et de ses liens avec l’extrême-droite et l’ex-collaboration, les guerres et répressions coloniales d’après-guerre, etc... le Parti Démocrate US est un autre spécimen pareil.

                                                                                    Il n’y a pas que fiston Kennedy et la guerre du Viet Nam. Déjà papa Kennedy avait été l’un des chefs de file du lobby pro-nazi aux USA. Et il suffit de lire un ouvrage comme « IBM et l’Holocauste » d’Edwin Black pour voir que Roosevelt et le régime hitlérien avaient un certain nombre d’amis communs.

                                                                                    Les baratins actuels du Parti Démocrate US sur l’écologie ont un but politicien manifeste : empêcher l’émergence de forces progressistes dans le panorama électoral US.


                                                                                    • José w (---.---.25.142) 4 octobre 2006 09:07

                                                                                      On ira le voir..


                                                                                      • MIP (---.---.131.102) 4 octobre 2006 09:40

                                                                                        Pour l’avoir vu également, je vous confirme qu’il ne faut pas hésiter et y aller !


                                                                                        • Ursa Major (---.---.194.136) 4 octobre 2006 10:01

                                                                                          Le plus marrant (si j’ose dire) dans tout ça, c’est que si le réchauffement climatique actuel ne fait guère de doute, ce qui fait réellement débat c’est la part *anthropique* qui contribue à ce réchauffement.

                                                                                          Et chacun de récupérer le sujet pour son intérêt personnel :

                                                                                          Les lobbys pétroliers : « mais non, rejeter tout ce CO2, ce méthane, ces poussières, ce n’est pas dangereux. Continuez donc à gaspiller nos produits. »

                                                                                          Les écologistes : « Le CO2 c’est l’armageddon. Arrêtons tout et venez nous rejoindre... »

                                                                                          Les hommes politiques : « Nous prenons le problème en considération. Votez pour moi. »

                                                                                          Toutes ces récupérations sont écoeurantes, je trouve, pour un problème qui devrait être traité sérieusement, à l’abri des polémiques.

                                                                                          Au fait, vous savez certainement que, d’un point de vue géologique, nous sommes encore en pleine aire glacière ? smiley


                                                                                          • Fabounet (---.---.247.53) 4 octobre 2006 10:59

                                                                                            Bravo pour ce commentaire, j’approuve, je me régale, c’est rare, d’habitude ces articles démagogiques attirent... les gens de bon coeur et irresponsables, le peuple quoi, c’est une tautologie.


                                                                                            • Tropeso34 (---.---.228.253) 4 octobre 2006 11:30

                                                                                              Il se trouve que j’ai vu le film hier soir en avant première à Montpellier.C’est un très bon documentaire. Il faut effectivement le voir. Il se base sur des faits accceptés par toutes la communauté scientifique, il les illustres par des images que l’on ne peut remettre en cause.

                                                                                              Remettre en cause l’honnêté du propos en chipotant sur les chiffres retenu pour les études scientifiques est un argument falacieux. C’est un exemple qui illustre des images du film sur la banquise du pôle sud : elle fond à vitesse grand V, il explique les mécanismes de cette fonte. Son propos sur la désinformation, volontaire ou non, par les médias est bon aussi : pour faire des économies sur la masse salariale, ils font appel de plus en plus souvent à des articles d’agence de communication... modèle de rigeur intellectuelle !

                                                                                              C’est un film très américain dans sa conception. Il m’a fait penser à un film que l’on projette dans les écoles, avec un côté moral très protestant, très WASP démocrate. C’est particulièrement illustré par le générique de fin où l’on dirait qu’il s’adresse à des écoliers. Pendant le film, il parle de son parcours personnel, comment il s’est interessé au sujet (de longue date car il parle de son professeur en université qui lui a fait prendre conscience du problème). Cela a dérengé quelques personnes à la sortie. Je le comprends car c’est pas une approche que l’on connait dans notre culture. Après réflexion, il ne faut pas s’arrêter à ça car cela s’intègre bien dans le film. Cela m’a fait penser à un de mes profs de droit qui est néo marxiste et qui nous expliquait qu’une idéologie, si elle dépend de la structure de le société dépend aussi de la construction de chaque individu et de leur capacité à voir ce qu’ils ont de commun avec les autres. Quand Al Gore explique son parcours personnel et comment son parcours l’a conduit à défendre son propos, j’ai trouvé de c’était une illustration de la démonstration de mon prof (Al Gore, néo marxiste ? Il va se prendre un axe du mal dans les gencives par Bush.. faut qu’il fasse son malin !) smiley.

                                                                                              Le seul repproche que je puisse faire au film, c’est qu’il fait l’impasse sur les rapports de production. Il parle bien des conséquences de la hausse des catasptrophes sur les assurances. Le capital qu’elles ont et qu’elles placent va devoir rapporter plus et plus vite, c’est à dire vers des technologies qui demandent peu d’investissements et de recherche, qui demandent une main d’oeuvre peu payée, qui utilisent des technologies pas forcément les plus propres (oui, c’est très schématique mais le principe demeure). Il n’a aucune réflexion sur comment orienté le capital vers l’investissement productif, les critères que l’on pourrait retenir pour que telle production soit propres, comment on peut diffuser ces produits (faudra bien que les hommes aient les moyens de les acquérir ces produits, si la pression salariale s’accélère...ça va être dur !). smiley Je veux bien écire aux députés, acheter des produits bio, des lampes base consommation, etc... comme il le préconise mais c’est limité comme solution. Il faut revoir le système de production. Là dessus, il n’a aucune réflexion. Il reste dans la responsabilité purement personnelle. C’est là aussi un côté très WASP du film.

                                                                                              Ceci dit, cela reste un passionant documentaire qui vulgarise très bien la problématique du réchauffement climatique. ( A ceux qui croit encore que nous sommes dans une aire glacière, il est prouvé que nous connaissons une élévation de la température et du CO2 comme l’histoire de la terre n’a jamais connue.)


                                                                                              • Ours polaire cannibale (---.---.246.216) 4 octobre 2006 12:00

                                                                                                Il y a péril en la demeure à cause de la RAPIDITE du réchauffement climatique !

                                                                                                Le ramassis d’inepties, de contre-vérités, d’arrogance, d’ignorance, d’insultes, de désinformation, de mauvaise foi et surtout de cynisme véhiculés par nombre de commentaires n’augure rien de bon face à ce qui nous attend smiley


                                                                                                • macadam (---.---.55.64) 4 octobre 2006 12:00

                                                                                                  Il est aussi interessant d’analyser le cote strategique du film : le consommateur occidental moyen qui ne s’est jamais pose de questions sur l’environnement va etre perturbe. Les violons a la fin, ca te fait meme couler une larme. Enfin bon, je suis quand meme content qu’un politique daigne mettre la main a la pate ; et esperons un doigt sur l’engrenage...

                                                                                                  Pour les chevronnes d’environnement, et les anglophones, je conseille THE PLANET. Un documentaire suedois. Difficile a trouver sur le web. Si quelqu’un le trouve, merci de diffuser le lien...


                                                                                                  • Agorafobe (---.---.110.6) 4 octobre 2006 12:34

                                                                                                    "Seulement voilà, un certain lobby pétrolier a eu intérêt à voiler la chose. Il s’en est donc suivi une campagne savamment orchestrée, visant à semer le doute. Un doute qui n’était émaillé par aucun fait, aucune étude. Le résultat des courses a été navrant : 52% des articles publiés sur le sujet se sont plu à relayer cette idée d’un éventuel doute sur la question. La chose en dit long sur le lavage de cerveau lancinant qu’effectuent à la longue certains médias sur la pensée collective.

                                                                                                    Al Gore en a vu d’autres. Comme le montre discrètement le film, il a eu à pâtir personnellement d’un épisode demeuré abject, celui qui a vu la présidence américaine lui échapper, à quelques centaines de voix près dans un seul Etat, Miami, dans des circonstances de trucage des votes alarmantes. À la place de l’écologiste Al Gore, c’est un représentant du lobby pétrolier qui a été installé au pouvoir, un homme dont on ne sait toujours pas s’il est animé par une viscérale stupidité ou par un machiavélisme avéré qu’il travestit dans une sottise de surface. Le monde a rarement autant perdu au change."

                                                                                                    Je me permets juste de reprendre cette partie de texte qui, à mon sens, est particulièrement révélatrice. On nous parle de lavage de cerveau lancinant, de manipulation de la pensée collective, et puis soudain, on passe à Monsieur Al Gore et son passé politique. Ce « bon » monsieur qui a perdu contre le « méchant ». « une viscérale stupidité ou par un machiavélisme avéré », comprendre bien sûr le diable, avec la queue et tout le toutim. Et pourtant, c’est exactement là que tout se joue. Le réchauffement planétaire est un phénomène très important, très inquiétant. Et voir Al Gore s’accaparer le problème, je trouve ça personnellement très inquiétant. Bush a énormément investi dans les recherches concernant les moteurs à hydrogène, par exemple. Pourquoi ne pas nous communiquer cette information ? Pourquoi se jeter tout de suite dans des insultes diverses et variées concernant Bush ? C’est une information très importante pour comprendre comment deux hommes, dont l’un n’est fort probablement pas l’abruti qu’on veut nous faire entendre, essaie de résoudre un problème. D’un côté, un homme qui a la Présidence, de l’autre, un homme qui ne l’a pas. L’un et l’autre utilise un phénomène, un pour conserver le pouvoir, l’autre pour le prendre.

                                                                                                    La suite de l’article, plus que révélatrice, devient édifiante. On se retrouve toujours avec le même problème. A force de nier un problème, un évènement, un traumatisme, on ne fait qu’accentuer la réaction, en tout cas la vigueur de la réaction. Et c’est souvent là que les dérives surviennent, quand la colère et le ressentiment aveuglent. On commence à balancer des informations aux sources non vérifiées ou non communiquées aux lecteurs, ce qui revient au même. On maquille, on amplifie, on ne monte (puisqu’il s’agit d’un documentaire) que dans un sens et pas dans l’autre. On compare des choses qui n’ont pas à être comparées (révisionnisme, négationnisme viennent se mêler à cet article avec une candeur qui m’a profondemment troublée).

                                                                                                    Le « fond » de cet article est politiquement douteux. Et l’humanité n’a pas besoin d’embrigadement pour comprendre le problème de la couche d’ozone et pour tenter de le résoudre. Car « tenter » est bien le mot. Mes sources vont sûrement sembler peu viables, (j’en suis désolé, je me livre moi-même à une approximation que je condamne smiley) mais j’écoutais, il y a quelques mois, une émission sur France Culture, dans laquelle les intervenants (scientifiques, écologistes, météorologistes) débattaient du problème du trou de la couche d’ozone. L’un d’eux stipulait que si nous arrêtions dès demain toute activité nocive pour la couche d’ozone (plus de voitures, plus d’usines, en bref, plus d’émanations toxiques), on ne constaterait une baisse de l’augmentation de l’effet de serre (pas une baisse, simplement un fléchissement de l’augmentation) dans plusieurs milliers d’années (je ne me souviens plus du nombre exact). Voilà les informations dont j’ai besoin pour comprendre. Et savoir comment et où intervenir. Désolé d’avoir été si long, mais à sujet d’importance, attention d’importance...


                                                                                                    • T.B. (---.---.21.162) 4 octobre 2006 13:36

                                                                                                      La couche d’ozone se reconstruit lentement d’après l’article de Luc du 26/09/06. A lire.


                                                                                                    • (---.---.107.66) 4 octobre 2006 14:35

                                                                                                      « L’un d’eux stipulait que si nous arrêtions dès demain toute activité nocive pour la couche d’ozone (plus de voitures, plus d’usines, en bref, plus d’émanations toxiques), on ne constaterait qu’une baisse de l’augmentation de l’effet de serre (...) dans plusieurs milliers d’années (...). Voilà les informations dont j’ai besoin pour comprendre. »

                                                                                                      Attention, cette confusion est fréquente, mais le problème de la couche d’ozone (qui nous protège des UV) et le problème de l’effet de serre (provoquant le changement climatique) sont 2 choses différentes ! Les particules qui détruisent la couche d’ozone (les CFC notamment) ne sont pas des gaz à effet de serre ! Les émissions dont vous parlez (voitures, usines) se rapportent à l’effet de serre et non à la diminution de la couche d’ozone.

                                                                                                      Consultez par exemple cette page et errez abondamment sur le site de Manicore pour toute question ayant trait au changement climatique et/ou à l’énergie. En ce qui concerne le futur du réchauffement climatique, en fonction de nos émissions présentes et futures de gaz à effet de serre, vous pouvez lire ceci.


                                                                                                    • Agorafobe (---.---.110.6) 4 octobre 2006 16:15

                                                                                                      Merci pour les rectificatifs et liens. Très intéressant. smiley


                                                                                                    • Gasty (---.---.169.137) 4 octobre 2006 13:05

                                                                                                      La planète n’est pas en danger. Elle a un gros rhume et lorsqu’elle aura éternué, nous ne seront plus là !

                                                                                                      La seul chose qui puisse la mettre en danger serait de recevoir une météorite en plein coeur.

                                                                                                      La vérité , c’est que nous sommes devenus des parasites.

                                                                                                      Il nous reste très peu de temps pour muter et s’adapter.


                                                                                                      • T.B. (---.---.21.162) 4 octobre 2006 13:25

                                                                                                        Pareil.

                                                                                                        Nous n’avons pas de prédateurs et nous sommes LES prédateurs. Nous sommes un psoriasis insupportable pour les autres espèces. La petite planète bleue continura de toutes manières sa course autour du soleil pour 4 milliards d’années encore.

                                                                                                        Aller voir ce film ne servira que les intérêts des grands goupes industriels (qui ont financés ce film qui poussent le cynisme en faisant payer l’info) si :
                                                                                                        - nous n’arrêtons pas immédiatement de verser du TOTAL dans nos machines
                                                                                                        - ne stoppons pas immédiatement la course au nucléaire civil et militaire (les deux sont liés par l’uranium et ses « déchets »)
                                                                                                        - nous ne réfléchissons pas immédiatement en terme d’environnement et non en terme d’emplois qui pousse à la croissance économique aveugle.


                                                                                                      • Gasty (---.---.169.137) 4 octobre 2006 14:13

                                                                                                        Réfléchissons donc sur notre prochain environnement en terme de survie.

                                                                                                        Et si nous devions échouer, qui nous remplacera, quelle espèce la plus apte.

                                                                                                        Au moins, cela aura servi à quelque chose .D’accord ou pas d’accord sur la finalité,de nous remettre à notre place.


                                                                                                        • David (---.---.194.175) 4 octobre 2006 15:43

                                                                                                          La preuve que faire peur au gens çà marche, surtout en termes de communication politique, car au plus les gens deviennent paranoïaques et au moins ils réfléchissent et au plus ils vont avaler la soupe gigantesque et indigeste des médias.

                                                                                                          Dans les commentaires sur cet article on peut remarquer des gens qui sont heureusement totalement imperméables à ce genre de manipulation. Heureusement ? ... En fait pas vraiment car ils sont dans leur scepticisme absolu ils sont tout aussi victimes de ce jeu de la communication.

                                                                                                          Pourtant lorsqu’on est confronté à un problème la façon dont on va en faire la communication ainsi que les personnes qui vont en faire la communication n’altèrent en rien la nature profonde du problème. C’est une chose mise de côté par beaucoup de gens à notre époque. La question ici du bouleversement climatique n’est pas une question d’opinion ni même de politique, c’est une question de fait... et uniquement de fait. Et c’est peut-être aux personnes étudiant le phénomène qu’il faut laisser la parole.


                                                                                                          • T.B. (---.---.21.162) 4 octobre 2006 16:57

                                                                                                            Banquise ou pas banquise là n’est pas la question. Laisser la parole à ceux qui étudient le problème ? Nul besoin de faire des hautes études pour s’apercevoir qu’il n’existe pratiquement plus aucun endroit sur Terre sans pollution. Nul besoin d’être très perspicace pour connaître les responsables de cette pollution ... L’industrie pétrolière, chimique, pharmaceutique ... Le nucléaire civil et militaire, inséparables ... la société de cons-sots-mateurs et la préservation d’emplois assassins au détriment de l’environnement, d’une qualité de l’eau et de l’air enfin retrouvée.


                                                                                                          • Tom Tom (---.---.117.34) 4 octobre 2006 18:30

                                                                                                            Un politique a deux alternatives :

                                                                                                            A - investir dans le developement durable (sensibilisation, exoneration d’impots, developement d’alternatives moins confortables etc ...) qui demande des efforts a tout le monde et dont les benefices se verront dans 10 ans minimums.

                                                                                                            B - Emprumpter quelques milliard d’euros et creer des « emplois jeunes », des « primes de noel », des « ticket pour l’essence » ou autre investissement catastrophique à long termes mais qui a court termes diminue le chomage ou augmente le pouvoir d’achat.

                                                                                                            Qu’est qu’il va bien pouvoir décider (sachant que la durée de son mandat est de 5 ans) ? vraiment je n’en ai aucune idée.


                                                                                                            • Tintin (---.---.71.55) 5 octobre 2006 02:15

                                                                                                              J’ai vu ce film hier,c’est une démonstration très convaincante et très solide. On arrive même presque à croire à la sincérité de Al Gore en matière d’écologie. Mais je n’arrive pas à me départir d’une certaine méfiance,car Mrs Gore est un politique d’une assez grande envergure, intelligent, habile,brillant (Bush nous a habitué à être un président tellement nul).J’ai quand même l’impression que ce film constitue une sorte de pré campagne avant les élections de 2008,Gore n’ayant jamais digéré sa « défaite » et se positionnant par ce biais en futur président pour l’avenir, incontournable, car futur sauveur de la planète (des singes furieux et destructeurs que nous sommes,surtout certains...) !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès