• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Zéro Déchet : Comment le Japon est Devenu un Pays Modèle

Zéro Déchet : Comment le Japon est Devenu un Pays Modèle

En matière de collecte et de recyclage, le Japon fait figure d’exemple en parvenant à recycler 1/5 de ses déchets plastiques. Pourtant, avec ses 127 millions d’habitants et ses 43 millions de tonnes de déchets en 2016, le pari n’était pas gagné ! Comment le Japon est-il devenu un modèle à suivre en matière d’écologie ? Entre politiques locales et innovations, focus sur le Zéro Déchet au Pays du Soleil Levant.

JPEG - 895.1 ko
Zéro Déchet : Comment le Japon est Devenu un Pays Modèle
Piétons dans l’arrondissement de Shibuya, à Tokyo, Japon.

 

Des initiatives Zéro Déchet

En 2000, le Japon vote le Basic Act for Establishing Sound Material-Cycle. Un texte de loi pour une société plus respectueuse de l’environnement, qui vise à favoriser l’optimisation du cycle de vie des biens matériels. Depuis, les opérations de sensibilisation se sont multipliées, à l’échelle locale comme nationale : interventions dans les établissements scolaires, organisation de conférences, mise en place du tri sélectif… Le Mainichi Shimbun, l’un des plus importants quotidiens japonais, a ainsi opté pour une édition papier à replanter après lecture. Faite de papier recyclé, d’eau et de graines, elle fleurit après quelques semaines dans une terre humide. Autre exemple, la fabrication d’objets réutilisables au quotidien, comme les oriculis, qui remplacent les cotons-tiges jetables. Dépassant les frontières japonaises, les éponges Tawashi, faites de bandes de tissus entrecroisées, ou le Furoshiki, le tissu servant à emballer des cadeaux, font désormais des adeptes aux quatre coins du monde.

 

Une forte implication citoyenne

La dynamique de cette philosophie Zéro Déchet doit aussi beaucoup aux habitants eux-mêmes. À Kamikatsu, village de 1 600 habitants dans la province de Tokushima, 80 % des déchets produits en 2018 ont pu être recyclés. La mise en place d’un système de troc, ainsi que d’ateliers d’up-cycling, permet de limiter l’impact environnemental. Si le village est cité en exemple au Japon, les grandes villes ne sont pas en reste. À Tokyo, vous pourriez croiser Yusuke Otoko et Jidaigumi Basara, deux étranges samouraïs des temps modernes. S’inspirant de la gestuelle des arts martiaux, ils nettoient les rues de leur ville, armés de pinces à déchets. Une idée ludique et folklorique, qui permet d’attirer l’attention des Japonais et des touristes pour la bonne cause. Des idées qui sont loin d’être isolées et témoignent d’une vraie prise de conscience dans la société. Pour preuve, lors de la Coupe du Monde de Football 2018, les fans japonais avaient tenu à nettoyer eux-mêmes leur tribune. Une initiative saluée par bon nombre d’internautes !

 

Les JO 2020 en ligne de mire

En 2020, Tokyo accueillera les Jeux olympiques. Un événement sportif de grande ampleur, qui a récolté par le passé de sévères critiques en matière d’écologie. Aussi, les Japonais rivalisent d’idées pour limiter la production de déchets à cette occasion ; voire, pour innover en matière de recyclage. Dès 2015, la ville a annoncé la création d’un village olympique qui serait une « vitrine techno-écologique » fonctionnant à l’hydrogène. Une véritable prouesse technologique, qui ferait de l’eau chaude la seule substance rejetée. Quant aux médailles des athlètes, elles seront fabriquées à partir de matériaux recyclés, dans la lignée des JO 2016 de Rio. Cependant, cette fois, il s’agira de vieux objets électroniques, comme des smartphones ! Restent quelques points très sensibles, comme l’origine du bois utilisé pour la construction du futur stade, qui ne proviendrait pas d’exploitations durables…

En modifiant leurs habitudes de consommation, les Japonais ont occasionné des bénéfices certains d’un point de vue écologique, mais aussi économique et social, en permettant notamment aux générations de recréer des liens. Reste encore à diminuer le nombre de déchets produits chaque année…

 

Sources :

https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2018/04/26/valorisation-des-dechets-au-japon-le-concept-de-societe-respectueuse-du-cycle-des-materiaux

https://www.lci.fr/high-tech/jo-jeux-olympiques-2020-de-tokyo-les-medailles-seront-fabriquees-a-partir-de-smartphones-japon-iphone-samsung-apple-2112598.html

https://www.liberation.fr/planete/2019/01/01/kamikatsu-la-ville-japonaise-qui-se-veut-zero-dechet_1700351

https://creapills.com/japon-samourais-anti-dechets-20190219

https://www.linfodurable.fr/environnement/comment-le-japon-est-devenu-en-quelques-annees-une-vraie-source-dinspiration-zero


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Julien S 13 mars 09:59

    Comment le Japon est devenu un modèle à suivre en matière d’écologie ? 

    .

    En économisant les matériaux de construction pour ne pas les gaspiller à bâtir des digues trop hautes ? 


    • Gwennaëlle Massart Gwennaëlle Massart 13 mars 14:53

      @Julien S
      Bonjour. Vous semblez bien connaître ce sujet ; allez-vous en faire un article ? Je serai curieuse de le lire.


    • Le421 Le421 13 mars 18:13

      @Gwennaëlle Massart
      Zéro déchets ?? Génial.
      Même pas des traces de MOX du côté de Fukushima ??

      Et en plus, ils ont gardé Carlos Ghosn...  smiley


    • mmbbb 13 mars 19:01

      @Gwennaëlle Massart vous ne semblez pas comprendre , Julien S fait allusion a Fukushima dont les digues ont été mal calculées et dont la conséquence a été la fusion des reacteurs. Les Japonais ont repris la chasse a la baleine et se tapent des traites internationaux . Quoi qu il en soit ils deviendront ecolos par la force des choses puisqu ils subiront une forte denatalité 


    • Patrick Samba Patrick Samba 14 mars 02:07

      Je n’ai jamais vu une mise en page pareil d’un article sur Agoravox, avec longueur du texte formatée, titre de paragraphes en couleur, sous-titre de la photo réalisé avec quels moyens ? Très pro...
      Et Agoravox est également payé pour un tel article ?


    • nemuyoake nemuyoake 15 mars 10:50

      @Gwennaëlle Massart
      Je ne sais pas ou vous vivez, mais les Japonais qui balancent des dechets a droite et a gauche sont legion. Il y a ceux qui balancent, et ceux qui ramassent. 
      Certains ne se sont pas genes pour balancer leurs ordures pendant des annees sur ma propriete. Pas vu pas pris.


    • nemuyoake nemuyoake 15 mars 11:41

      @Gwennaëlle Massart
      rien n’est tout blanc ou tout noir, il y a de tout. https://twitter.com/alle_mame/status/1105962618777300992


    • V_Parlier V_Parlier 17 mars 22:22

      @nemuyoake
      Bien qu’ignorant ce qui se passe dans la vie du japonais moyen, j’étais déjà assez perplexe à la vue du titre évoquant le « zéro déchet » qu’il faut d’abord comprendre comme « déchet jeté là où il faut ». En effet, « zéro déchet » est déjà utopique et « moins de déchets » signifie décroissance (qu’on le veuille ou non, qu’on trouve ça bien ou pas. Le reste des discours sur les déchets est en général du blabla consensuel, le recyclage n’étant toujours que partiel, et bien plus qu’on ne le pense).

      Mais en plus vous m’apprenez que ce « zéro déchet par terre » n’est même pas la réalité et que là aussi il faut comprendre autrement : « zéro déchet pas ramassé par un clampin de service ». Maintenant tout est plus clair en effet, le mythe se casse d’un coup !



      • baldis30 13 mars 10:40

        @JC_Lavau

        bonjour,
         lorsqu’on analyse objectivement les causes de Fukushima on reste stupéfait sur les prétendues capacités du Japon ... Alors que l’exposition aux raz-de-marée et vagues était PROUVE et enregistré DANS LA PIERRE sur place.... on a pris la décision ... mais pas les précautions ....
        Quant aux prétendues capacités du Japon dans les constructions parasismiques j’ai des doutes ... des doutes .. des doutes et Cinna Lomnitz l’un des meilleurs sismologues mondiaux en rajouta par publication une couche bien avant Fukushima ....


      • nono le simplet nono le simplet 13 mars 11:45

        @baldis30
        Quant aux prétendues capacités du Japon dans les constructions parasismiques j’ai des doutes

        le tremblement de terre de Kobé en 95 de magnitude 7.1 va dans le sens de ton doute ... nombreux immeubles et une autoroute renversés ... 


      • Gwennaëlle Massart Gwennaëlle Massart 13 mars 14:52

        @JC_Lavau
        Bonjour et merci pour ce lien. J’ai lu l’article et, quoique très orienté, il apporte d’autres éléments, notamment sociaux.


      • mmbbb 13 mars 18:56

        @JC_Lavau Je ne mets pas en doute l ascension economique de la Chine . Mais ton lien de cet article dont le propos n est pas circonstancie Cet auteur ecrit un panégyrique a la gloires des reprensentant politiques chinois et est meprisant envers les Japonais . Les Japonais n ont jamais apprecié les Chinois, ils se sont comportes comme des nazis en 1940 mais c ’est une autre histoire . Quant au developpement econonique, les Chinois paient prix fort et sous la contrainte a marche forcée. Le sinologue francais Jean-Luc Domenach a ecrit un artcile dans la revue le Cahier de Science et vie sur ce pays . Outre qu il mentionne que ce pays est corrompu , les cadres etant pret a foutre le camp en cas de coup dur puisqu ils ont des passeports , il souligne que plus de 190 millions d habitants n ont pas encore acces a l eau potable et que les Chinois ont pollue souvent irrémédiablement les ecosytemes . En 2008 reportage du Monde feulllet annexe lorsque ce media tenait la route Les usines chimiques des alentours de Pekin furent arrêtées afin de limiter la pollution lors des jeux Enquête sur les travailleurs dont certains malades et atteints de cancers etaient mal soignes ou laisses gisants . Quant aux libertes , l IA tant promue par ce prof Alexandre Laurent. elle sert aux dirgeants Chinois a fliquer la population. Un contrepoint d un autre francais http://www.unfrancaisapekin.com/20-photos-scandaleuses-sur-la-pollution-en-chine/

        Vive le modele Chinois 


      • baldis30 14 mars 13:22

        @nono le simplet

        bonjour,
        « le tremblement de terre de Kobé en 95 de magnitude 7.1 »
        Il y a encore mieux que celui-là c’est celui de Niigata ( de mémoire M6 en juin 1962, facile à retrouver pour les photos très explicites en tapant « Niigata, earthquake » ).
         Que s’est-il passé ? il faut faire un peu d’histoire antérieure, en partant d’à côté !
        Le Japon a des problèmes d’alimentation en eau potable... alors on a foré, ... forages profonds .... et comme les Shadocks on a pompé, pompé, pompé ... Il en a résulté une subsidence de plusieurs mètres en surface ... bof ce n’est pas rare ... et si on s’arrête à ce détail ... un détail ..... un détail . ! 
        Alors qu’a-t-on fait parce que la subsidence pas trop loin de la mer de Chine ça peut craindre !
         le problème eau potable n’étant plus crucial on s’est dit ... il manque d’eau là-dessous prenons en dans la rivière à côté et réinjectons.... réinjectons ... Ô miracle (et même un racle complet pas seulement un mi-racle) les terrains remontent .... !
         Arrive le séisme .... sur des maisons bien parasismiques comme le montrent les photos.. hélas le sol gorgé d’eau ... est devenu liquéfiable ... les fondations se sont retrouvées aux japonais absents en osant cette très mauvaise plaisanterie .... !

        Vous voyez les résultats ... Je fus copieusement insulté par des japonais en anglais sur un forum US parce que j’avais fait la corrélation entre un document de la très sérieuse AISH et ce séisme aux conséquences spectaculaires mais mortelles ( une vingtaine de morts) ... l’ennui c’est que j’ai été soutenu dans mon analyse ....

        J’ai plus que des doutes sur les capacités japonaises ... Cinna Lomnitz qu’on ne cite pas au hasard manifesta aussi son scepticisme dans ce qui est la bible de la prédiction sismique « Fundamentals of earthquake prediction » publié chez J. Wiley and sons, qui n’édite pas n’importe quoi venant de n’importe qui ...
        Inversement Lomnitz, mexicain est consulté par l’USGS .... bigre .. un gringo ! 

         Pour Kobé vous avez raison et encore des sols liquéfiables mais pire des procédés de construction qu’on ne doit pas utiliser en sols « douteux » ( à exclure après analyse dans le cas du viaduc de Gènes, entretien et vieillissement sont seuls en cause pour l’instant et ça ne va pas plus loin sur le plan technique ) !


      • V_Parlier V_Parlier 18 mars 20:54

        @mmbbb
        Même si tout ce que vous décrivez est réel, les Chinois permettent néanmoins à leurs clients occidentaux de prétendre qu’eux consomment compulsivement sans polluer et avec « zéro déchet ». Tout est fabriqué en Chine, pollue en Chine, et est pseudo-recyclé en Chine. Elle est pas belle la vie ? Quel monde d’hypocrites...


      • V_Parlier V_Parlier 18 mars 20:56

        @V_Parlier
        Et j’ajouterais que quand je vois les acheteurs compulsifs de fringues, gadgets, de bouffe gaspillée, nous parler de « marches pour le climat », il y a de baffes qui se perdent.


      • Venceslas Venceslas 13 mars 11:06

        Ah oui ? Essayez de trouver des pièces pour réparer un appareil japonais. On vous dira qu’il vaut mieux en racheter un autre. Heureusement qu’il y a ebay !


        • Le421 Le421 13 mars 18:15

          @Venceslas
          Japonais ou Chinois ??
          Parce que japonais, c’est généralement réparable et de bonne qualité.
          Sans s’arrêter aux motos, bien sûr !!


        • Dom66 Dom66 13 mars 20:06

          @Venceslas
          Le jour où la France fabriquera une voiture aussi fiable qu’un Japonaise, elle aura fait un grand pas en avant.


        • V_Parlier V_Parlier 18 mars 21:00

          @Le421
          Les Japonais faisaient avant ce que font les Chinois aujourd’hui. A présent les Japonais font encore du haut de gamme spécialisé et font le reste... en Chine...

          Enfin, quand on dit « réparable » ça dépend ce qu’on entend par là. A titre d’exemple parmi tant d’autres : Les boîtiers d’appareils Sony ont toujours été quasiment inouvrables sans dégâts pour qui n’a pas la procdédure. Et pour changer les composants dans un appareil contemporain ce n’est pas à la maison que vous pourrez le faire. Les circuits intégrés BGA et les composants microscopiques 0402, même pas en rêve.


        • Matlemat Matlemat 13 mars 11:26

           Il y a probablement une question de culture, les Japonais sont hyper respectueux en général des gens et la nature. 

           

           


          • JL JL 13 mars 12:00

            @Matlemat
             
            ’’ les Japonais sont hyper respectueux en général des gens ’’ Je ne connais pas le Japon, mais il semble qu’en entreprise le petit personnel, ou les femmes, ou es deux, ne soit pas très respecté, si l’on en croit Amélie Nothomb qui en connait un bout.

             « Stupeur et tremblement » roman puis film, Sylvie Testud dans le rôle principal.


          • Matlemat Matlemat 13 mars 13:53

            @JL
            Le « petit personnel » n’est pas beaucoup respecté chez nous non plus, et pour les femmes, le Japon est un paradis en comparaison de certains pays musulmans.


          • Julien S 13 mars 15:49

            @Matlemat
            .
            Etrange comparaison. 


          • Matlemat Matlemat 13 mars 16:41

            @Julien S
            Vous essayez de sous entendre que c’est du racisme ? 


          • Julien S 13 mars 17:09

            @Matlemat
            .
            Du racisme ? Pas du tout, mais quelle drôle de comparaison. Je me demande où vous allez les chercher. 


          • Reiki Reiki 13 mars 13:40

            Bienvenue Gwen 

            Article intéressant, je pense qu effectivement sur se sujet écologique, il y a une véritable prise de conscience. 

            Le titre porte à donner un avis négatif, car il y a des soucis sociaux chez nos amis Japonais.

            De se fais il ne peuvent être un modèle pour un pays qui agis comme un continent...


            • Gwennaëlle Massart Gwennaëlle Massart 13 mars 14:47

              @Reiki
              Bonjour et merci pour votre retour. Les soucis sociaux au Japon sont, effectivement, bien présents, mais il s’agit d’un autre thème. Mon titre n’annonce que ce qui concerne le Zéro Déchet ! De ce fait, je ne pousserai pas mon analyse plus loin. smiley


            • phan 13 mars 19:28
              Carlos Ghosn, 100 jours de prison pour malversation financière, et pour les tonnes d’eau contaminée déversées dans l’Océan Pacifique ?
              Pour rappel, la centrale nucléaire de Fukushima contenait 1760 tonnes de matières nucléaires, Zéro déchet nucléaire, Hiroshima mon œil !

              • Le421 Le421 14 mars 08:33

                @phan
                Dont du MOX fournit par Areva...


              • alinea alinea 14 mars 11:33

                Ah bon, je pensais qu’ils avaient eu l’idée de tout verser dans la centrale de Fukushima, au point où ils en sont là bas, on n’est pas à trois plastiques près !

                Faut-il qu’on pleure sur la publicité qui redessine le monde pour le faire croire beau, et tous ses serviteurs bien payés pour ne pas regarder, ou bien vous êtes sérieuse ?


                • Julyo Julyo 14 mars 15:40

                  J’ai pensé qu’il y avait une erreur dans l’article/ un cinquième des plastiques recyclés.

                  Mais non le lien confirme bien le chiffre.

                  Zéro déchets ! Facile, ils brûlent. « Parmi ces déchets, les trois quarts sont incinérés, un cinquième recyclés et le reste enfoui. »

                  Ca doit donc être les cendres très toxiques des usines d’incinération qui sont enfouies.

                   La pollution de l’air ( inévitable) aux dioxines on en parle pas, on chauffe...

                  A Kamikatsu c’est pas des déchets toutes ces canettes ? Ils doivent y passer beaucoup de ressources à recycler tout ça. C’est qu’il faut être très riche pour ce permettre une telle fantaisie. 128 milions sur l’île, l’apoplexie est donc bien proche, surtout pour un pays manquant de tout en approvisionnement des ressources naturelles et dont une partie du territoire est amputé par la radioactivité. Plutôt que la pub dorée sur tranche qu’on a essayé ici de nous fourguer, ne serait-ce pas l’enfer du lieu qu’il nous faudrait plutôt considérer ? Le folklore des samourais / déchets, Pfff…Bon, la, faut décrocher vite fait.

                  • Dom66 Dom66 17 mars 23:32

                    Le Japon n’a plus de déchet ?? nous nous en avons....castagnette l’éborgneur et macron

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès