• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Brexit : après les vaccins, Londres gagne la bataille économique face à (...)

Brexit : après les vaccins, Londres gagne la bataille économique face à l’UE

Les opposants au Brexit avaient promis une véritable calamité à la Grande-Bretagne, dès le non au référendum de 2016. Pourtant, jusqu’à sa sortie officielle fin 2020, le pays n’a pas souffert. Pire, après la remarquable réussite de sa stratégie vaccinale par rapport à L’Ue, se profile pour les années à venir une plus grande réussite économique de la Grande-Bretagne par rapport aux 27…

 

Progrès commercial et reprise plus forte

Il y a un mois, la baisse de 41% des exportations britanniques vers l’UE en janvier, pour un recul de 30% seulement des importations, avait été présentée comme une nouvelle conséquence négative du Brexit. Pourtant, il faut relativiser ces statistiques : la vérité d’un mois n’est pas forcément celle d’une année, surtout juste après le Brexit et en pleine crise sanitaire. La réalité commerciale de l’après-Brexit ne pourra être pleinement étudiée qu’à la fin de l’année 2021 au mieux. Et encore, même sur ce mois de janvier, la réalité n’était pas mauvaise pour la Grande-Bretagne. En effet, parce que le pays importe beaucoup plus de l’UE qu’il ne lui vend, le déficit commercial bilatéral avait baissé d’un milliard. En clair, en janvier, le commerce avec l’UE a contribué de manière positive au PIB britannique !

Et les statistiques du mois de février sont encore meilleures, puisque si les importations venues de l’UE ont augmenté de 7%, avec notamment des produits pharamceutiques, les exportations vers l’UE ont explosé de plus de 46%. Résultat, le déficit bilatéral recule à nouveau, de 2,5 milliards de livres. La contribution au PIB britannique du commerce avec l’UE atteint déjà 3,5 milliards sur deux mois, un surplus de PIB que l’on peut estimer à environ 1% ! Et globalement, les échanges avec l’UE sur les deux premiers mois de l’année sont comparables avec les échanges réalisés en avril-mai 2020, dans le même contexte de restrictions sanitaires. Bien sûr, ce n’est pas un jugement définitif, mais la tendance semble claire : la perturbation du commerce devrait être assez limitée et Londres y gagne sur 2 mois.

Mais il y a un autre domaine où la Grande-Bretagne devrait largement l’emporter sur l’UE : celui de la reprise économique en 2021-2022. Bien sûr, la récession du pays a été plus forte en 2020, mais d’ors et déjà, le FMI prévoit un rattrapage sur les deux prochaines années avec 5,3% de croissance en Grande-Bretagne en 2021 et 5,1% en 2022 contre 4,4 et 3,8% pour l’UE. Ce rattrapage s’appuie sur plusieurs facteurs. Le premier, c’est la sortie plus précoce de la crise sanitaire : dès le 12 avril, les terrasses de pub et de restaurants, ainsi que tous les commerces ont réouvert outre-Manche, alors que le reste du continent est en confinement strict et a un retard considérable sur la vaccination. Les statistiques du PIB du second trimestre feront sans doute le grand écart des deux côtés de la Manche.

Mais ce n’est pas tout, car la Grande-Bretagne, en dehors des contraintes de Bruxelles, en a profité pour soutenir son économie bien plus que ses anciens partenaires, injectant plus de 15% du PIB en mesures budgétaires, contre 4 à 11% dans les grands pays de l’UE. Si la balance commerciale ne se déteriore pas, alors, Londres profitera grandement de cette relance plus ambitieuse. A contrario, le plan de relance de l’UE, déjà chétif et tardif n’est toujours pas validé, ce qui augure mal de son impact sur le continent. En outre, la hausse de 6,2% du SMIC britannique, au-dessus du SMIC français, et l’effondrement de l’immigration outre-Manche vont soutenir la demande de l’économie. Pour couronner le tout, la livre reste à un niveau assez bon marché depuis 2016, protégeant l’économie du pays.

Et si le triomphe de la stratégie vaccinale britannique n’était que le prélude à un même succès économique dans les deux années à venir ? Loin de l’effondrement post-Brexit que certains prévoyaient, tout semble se mettre en place pour que la performance économique britannique surpasse largement celle de ses anciens partenaires, avec une politique à l’opposé de celle d’un parasite fiscal, entre investissements publics massifs et revalorisation de la condition des classes populaires.


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 17 avril 10:49

    Il ne faut pas croire tout ce qu’écrit le Financial Times. Pour CNN Business, 2020 a été la pire année depuis 300 ans pour l’économie britannique !


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 17 avril 10:59

      @Séraphin Lampion

      les liens sont foireux. nouvel essai :

      Lien FinancialTimes

      Lien CNN


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 11:39

      @Séraphin Lampion
      Il vaut mieux se fier à l’UPR mon cher Séraphin !
      Entretien : John Laughland dénonce les mensonges sur l’après-Brexit

      NB : John Laughland, universitaire britannique, est l’auteur, notamment, d’un essai remarqué sur les origines troubles de la “construction européenne” (“The tainted sources of Europe”, traduit en français par “La liberté des nations”). Il a déjà participé comme intervenant à une université de l’UPR (à Tours).


    • Durand Durand 18 avril 13:14

      @Captain Marlo

      Un bon article sur Mundell et l’Euro...

      « Avec l’euro, Mundell espérait donc qu’en cas de crise, les gouvernements de la zone euro ne seraient pas en mesure de stimuler l’économie en créant de la monnaie, comme le prescrit l’économie keynésienne. Ces gouvernements seraient donc contraints de recourir à d’autres moyens pour réduire le chômage, tels que la déréglementation des entreprises, la privatisation des industries publiques, la réduction des impôts et l’affaiblissement du filet de sécurité sociale. On retrouve ici les principales mesures des réformes dites « Harz-III » mises en œuvre par Gerhard Schroeder en Allemagne au début des années 2000. Dans les explications avancées par le Mundell des années 1980, on peut distinguer clairement une vision « disciplinaire » des taux de change fixe et de l’euro. Cela l’entraîna à faire des prévisions hasardeuses… »

      ..

       » [RussEurope-en-Exil] La mort de Robert Mundell, le « père » de l’Euro, par Jacques Sapir

      ..

      Finalement, Mundell a fait tout faux, puisque nous avons eu à la fois :

      « la déréglementation des entreprises, la privatisation des industries publiques, la réduction des impôts et l’affaiblissement du filet de sécurité sociale » ...

      — ... ET la fuite en avant de l’inflation monétaire, échappatoire providentielle dans laquelle se sont précipités la BCE et des autres instances européennes pour camoufler artificiellement l’échec absolu de l’Union Européenne et de l’Euro, que ce soit en matière de sécurité des peuples, d’économie, de social ou d’écologie...



    • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 18:50

      @Durand
      Finalement, Mundell a fait tout faux, puisque nous avons eu à la fois

      La zone euro a été créée à Washington en 1965, entre des hauts fonctionnaires américains et Robert Marjolin. Mundell n’avait pas prévu le Grand Reset !

      Sinon, tout ce qu’il avait expliqué est valide :
      « Les ravages sociaux de l’euro, une stratégie délibérée. »

      L’euro a été mis en place pour empêcher les gouvernements de dévaluer la monnaie, afin de l’ajuster à la compétitivité de l’ économie. Quand on ne peut pas dévaluer, il ne reste qu’une solution : faire baisser le prix du travail en détruisant les acquis sociaux. C’est ce qui est fait depuis Maastricht.


    • Durand Durand 18 avril 22:42

      @Captain

      « Sinon, tout ce qu’il avait expliqué est valide : »

      Oui, surtout qu’il a dit tout et son contraire !

      Vous devriez lire l’article de Sapir...

      ..


    • Captain Marlo Captain Marlo 19 avril 08:36

      @Durand
      Oui, surtout qu’il a dit tout et son contraire !

      Et alors ? Que voulez vous que ça me fasse que Mundell ait changé plusieurs fois d’avis ? Je ne vois que le résultat :
       la zone euro a détruit l’économie des pays du sud de l’Europe.
       elle a détruit les acquis sociaux.
      et elle été imposée alors qu’elle ne répond pas « à une zone monétaire optimale ».

      C’est ce qu’écrit Jacques Sapir :

      " Il convient cependant de spécifier que cette perte de l’autonomie de la politique monétaire n’est valide que sous les hypothèses, précises et contraignantes, d’une zone monétaire qui serait « optimale ». Que ces hypothèses ne soient pas réunies et le raisonnement s’effondre. Or, certaines de ces hypothèses posent problème, comme la parfaite mobilité du travail, la parfaite mobilité des capitaux ou la parfaite flexibilité des salaires. Si ces conditions ne sont pas réunies, alors la zone monétaire créée plus de difficultés qu’elle n’en résout. Dans ces conditions, en cas de chocs affectant un pays, voire affectant plus certains pays que d’autres, la possibilité de déprécier le taux de change devient une absolue nécessité. "


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 17 avril 11:02

      Ils ont remporter la « bataille des vaccins »... Sans que ça ait un effet visible sur la mortalité. Des « victoires » comme ça, je leur laisse autant qu’ils veulent. 

      -> https://youtu.be/SJ33qD8kLQU?t=238

      D’autre part, le reste de l’article est un pure syllogisme : le R-U quitte l’UE, l’économie du R-U « remonte », donc quitter l’UE fait remonter l’économie.

      L’exemple de la « revalorisation de la condition populaire » est purement fallacieux également. La dégradation de l’hôpital public en France est le résultat direct de la volonté du gouvernement français. Quand l’UE dénonce les lois liberticides en France, que l’état français est condamné par la CEDH, et bien l’état français s’assoie dessus. Et quand ça les arrange, ils viennent vous dire, « on n’a pas le choix ma bonne dame, c’est l’UE qui nous l’impose ». C’est bien commode de permettre pour les escrocs qui nous « dirigent », et in-fine vous ne faite que leur servir la soupe. 


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 17 avril 11:04

        @Opposition contrôlée

        C’est bien commode pour les escrocs qui nous « dirigent »


      • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 11:22

        @Opposition contrôlée
        La dégradation de l’hôpital public en France est le résultat direct de la volonté du gouvernement français.

        Pas du tout. « UPR Comment et pourquoi l’hôpital français est détruit ? »
        Partie 1/ Comment le gouvernement français détruit l’hôpital public.
        Parte 2/ Le rôle de l’ Union européenne.

        "(...) Il faut savoir que, du fait de son appartenance à l’Union européenne, le gouvernement français est tenu chaque année de présenter à la Commission européenne, par le biais du RESF, la politique budgétaire qu’il compte mettre en œuvre pour appliquer les « recommandations » dictées par la Commission.

        En voici un exemple, tiré d’une annexe du RESF 2018 pour le suivi des recommandations en 2017 : comme on le voit, il n’y est question que d’injonctions de réduire encore et toujours les dépenses publiques pour la santé.etc

        Voir les tableaux avec les oukases de Bruxelles.

        PS : « les recommandations » de Bruxelles sont des ordres, sinon il y a des sanctions financières prévues.


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 18 avril 12:45

        @Captain Barjo
        Je ne disculpe pas l’UE, je dis que quand le gouvernement français veux passer par dessus, il le fait sans vergogne, malgré les traités et les accords, en particulier lorsqu’il s’agit de libertés individuelles. D’autre part, en Allemagne, il n’y a pas de catastrophe de l’hôpital, ni de l’école d’ailleurs. Tout n’est malheureusement pas soluble dans cette formule magique « quitter l’UE » comme beaucoup de souverainistes d’opérette le laissent entendre. La pourriture est avant tout en France.


      • Durand Durand 18 avril 14:50

        @Opposition contrôlée

        « Tout n’est malheureusement pas soluble dans cette formule magique « quitter l’UE » comme beaucoup de souverainistes d’opérette le laissent entendre. La pourriture est avant tout en France. »

        Un argument, peut-être ?... Ou bien n’est-ce qu’une de VOS formules magiques pour ne pas quitter l’UE et sa démocratie « d’opérette » ?

        Si la France était un pays indépendant et les Français un peuple souverain, il n’y aurait aucune transgression des traités par le gouvernement (en réalité, ce sont les instances européennes qui autorisent ces transgressions, sinon, elles seraient sanctionnées par ces mêmes instances...) puisque nous n’en serions pas/plus signataires et que quelles que soient les décisions prises par notre gouvernement, il n’aurait à en répondre QUE devant le peuple français libre et souverain.

        Mais à vous lire, on peut croire que vous êtes de ceux à qui cette liberté fait peur !

        ..


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 18 avril 16:34

        @Durand

        Un argument, peut-être ?

        Avec joie.

        L’obligation d’emprunter aux banques privées date de Pompidou en 1973, avec en tête Giscard ministre des finances.

        L’endettement systémique de l’état date de Mitterrand en 1981.

        La dérégulation des marchés financiers est l’oeuvre de Fabius en 1983.

        Tout a été concocté bien avant l’UE, dans une France « souveraine » et par l’entremise de ses représentants élus...

        Si la France était un pays indépendant et les Français un peuple souverain

        Et si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle. 


      • Durand Durand 18 avril 18:28

        @Opposition contrôlée

        Pas mal !... Mais là vous abordez le chapitre de ”l’ennemi de l’intérieur” qui préparait Maastricht dans le dos des Français, façon Sarko avec le Traité de Lisbonne qu’il a cru bon de présenter aux Français comme un mini traité... Même Merkel l’a vigoureusement contesté !

        Et comme le Traité de Lisbonne rend désormais légales toutes les politiques antinationales que ces ennemis de l’intérieur mettaient subrepticement en place, vos arguments sont anachroniques et donc, n’en sont pas...

        Les politiques antinationales menées par nos gouvernement sont parfaitement légales dans le cadre des traités européens (qui sont inclus depuis Lisbonne dans notre constitution) . Et changer de président et de gouvernement ne mettra pas un terme à cette soumission, sauf s’il était possible qu’un frexiteur soit élu,... mais là...

        ..

         


      • Durand Durand 18 avril 18:39

        @Opposition contrôlée

        Quand j’écris « Si la France était un pays indépendant et les Français un peuple souverain », vous répondez :

        « Et si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle. »

        Que voulez-vous dire exactement ?

        ..


      • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 18:54

        @Opposition contrôlée
        D’autre part, en Allemagne, il n’y a pas de catastrophe de l’hôpital,

        L’Allemagne a utilisé massivement la chloroquine.


      • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 19:20

        @Opposition contrôlée
        Tout a été concocté bien avant l’UE, dans une France « souveraine » et par l’entremise de ses représentants élus...

        Oui et non, la France a signé le Traité de Rome en 1957, qui contenait déjà toutes les pertes de souverainetés actuelles, sauf dans la période gaulliste.

        Mitterrand est une fripouille euro atlantiste. Il a participé dès la fin de la guerre au Congrès de la Haye qui a lancé les bases de la construction européenne.

        Tout ce que vous expliquez est exact, y compris la dette à 3% du PIB qui est une invention 100% française. (Lisez le texte en entier, c’est un régal)

        Toutes les réformes nées en France, (qu’elles viennent du PS ou des pseudo Gaullistes), la finance trouva que c’était vachement bien, et elles ont été inscrites dans le marbre des Traités européens. En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des z’élites bien soumises aux intérêts de l’oligarchie.


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 18 avril 20:09

        @Durand

        Les politiques antinationales menées par nos gouvernement sont parfaitement légales dans le cadre des traités européens

        C’est la moindre des choses, si les politiques antinationales peuvent être légales dans la nation... D’où ce que je répète une énième fois : l’Europe, on peut en sortir, le RU l’a prouvé. Les parasites « français » qui nous dominent, c’est une autre paire de manche de s’en débarrasser, et c’est là l’enjeu majeur. La « reductio ad Europa » est un cadeau qu’on leur fait, ça détourne l’attention de leur responsabilités. Ils ne sont jamais contraints par l’UE, ils choisissent sélectivement, voir même sur-interprètent les contraintes quand ça les arrange.

      • Durand Durand 18 avril 21:04

        @Durand

        Ok..., et pour votre tante ?

        ..



      • Durand Durand 18 avril 22:49

        @Opposition contrôlée

        « Expression populaire »..., mon Q !

        Vous bottez en touche !

        ..


      • Captain Marlo Captain Marlo 19 avril 08:45

        @Opposition contrôlée
        quand le gouvernement français veux passer par dessus, il le fait sans vergogne, malgré les traités et les accords, en particulier lorsqu’il s’agit de libertés individuelles.

        Les Traités portent sur les questions économiques & sociales. Certains secteurs ne sont pas concernés, la santé, le tourisme, le sport et l’éducation.

        Macron n’a pas de mal à maltraiter les libertés individuelles, vu que l’UE est une dictature : refus des referendum qui ne conviennent pas, médias tous puissants, et décideurs qui ne sont élus par personne, mais nommés par les gouvernements.
        Commissaires européens, Dirigeants de la BCE, responsables de la Cour européenne de Justice, vous avez déjà voté pour eux ? Jamais.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 avril 12:10

        @Opposition contrôlée

        « l’Europe, on peut en sortir, le RU l’a prouvé »

         

        D’autant plus que pour le cas de la France, le peuple français a refusé la constitution européenne par référendum en 2005. Le peuple français n’est donc pas entré dans l’UE et il suffit d’un chef volontaire pour le rappeler et revenir aux désirs du peuple français avec l’aide de l’armée si l’UE nous cherche noise.


      • Jeekes Jeekes 17 avril 11:06

        Encore les vaccins, et gna-gna-gna ?

         

        Décidément ça tourne à l’idée fixe !

         


        • Albert123 17 avril 15:50

          @Jeekes

          alors qu’une épidémie de thrombose pointe son nez 

          a peu près 2.5 millions de couillons rien qu’en France sont potentiellement touché.


        • @Albert123

          Les trous de balle qui ont accepté de jouer les cobayes, il va falloir à un moment qu’ils acceptent l’idée d’en assumer les conséquences, aussi.

          Et dans tous les cas, on n’y peut plus rien changer. On peut refuser le vaxxin, mais le retirer après coup, non.


        • reptile CYRUS 17 avril 15:57

          @Philippe Huysmans, Complotologue

          ils iront demander aux labo de bigpharma de les soigner ....

          c’ est les meme qui recement ne voulais pas soigner les grogué , les fumeur et les obese .... Et il vont chouinner pour qu’ on leur paye des soins ...

          qu’ il aillent demander des compte au fabricant de vaccin ...


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 avril 20:15

          @Jeekes

          non, vous êtes trop sévère :

          on dirait qu’il commence, au bout du 10e article, à s’en détacher (un peu) ; il est sur la bonne voie, mais toujours dans la mauvaise foi la plus comique.

          Encouragements !


        • Captain Marlo Captain Marlo 19 avril 08:51

          @CYRUS
          Pas besoin de vaccins !
          D’abord il y a des traitements, et selon le CDC seul 6% des décès sont imputables au Covid !!

          Le CDC, aux USA, c’est the Centers for disease control & prévention.


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 19 avril 15:25

          @Captain Marlo
          Sauf qu’aucun des liens ne mène vers la source du CDC, même en les parcourant tous, mais vers les affirmations d’OANN, chaine poubelle US... Captain Barjo strikes again... 


        • reptile CYRUS 19 avril 16:08

          @Opposition contrôlée

          Tu n’ as ni regarder la video , ni chercher ...

          France info a meme recu l’ ordre d’ eteindre l’ incendie on trouve donc les source y compris chez donald trump.

          On peut pas prendre ces pseudo debunkage de propagande comme argent comptant ... Les mensonge des chaine d’ info et du gourvernement sont tout aussi facilement demontrable ( pas de masque ca sert a rien au debut de l’ epidemie ) 

          ou encore le plus gros , les vaccin vous permetrons de vivre normalement ...

          ______________________________________________________________
          Après étude des certificats de décès qui lui sont transmis depuis le début de l’épidémie, le CDC dresse le constat suivant : « Pour 6% des décès, le Covid-19 était la seule cause mentionnée. » 
          https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/le-covid-19-n-est-il-responsable-que-de-6-des-morts-qui-lui-sont-attribuees-aux-etats-unis-comme-le-dit-donald-trump_4094605.html


        • reptile CYRUS 19 avril 16:11

          @Captain Marlo

          les vaccin sont un échec , même les résident des EHPAD super protégé tombent malade malgres deux vaccination .... 


        • @CYRUS

          C’est donc que ça marche... puisque c’était le but. C’est pas un vaxxin, c’est un outil de dépopulation.


        • reptile CYRUS 19 avril 16:27

          @Philippe Huysmans, Complotologue

          @CYRUS

          C’est donc que ça marche... puisque c’était le but. C’est pas un vaxxin, c’est un outil de dépopulation.


          indirectement oui , c’ est comme ca qu’ on fabrique de maniere « NATURELLE » des variant de plus en plus mechant et ciblé ...le vaccin ARNm est la telecomande qui oriente les mutation  smiley

        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 19 avril 17:10

          @CYRUS
          Si, j’ai regardé la vidéo, qui montre le tableau des comorbidités associés au covid. Rien de nouveau sous le soleil, dans les chiffres. Sauf qu’ils interprètent la comorbidité comme la cause de décès, et surtout font dire au CDC ce qu’il ne dit pas, ça c’est de la merde : à déformer les faits comme ça, c’est rendre service à l’adversaire. NON, même si le CDC le pense très fort, ils ne disent pas ça.

          J’ai suivi la communication du CDC et de l’OMS depuis le départ, et j’ai bien vu la mécanique à l’oeuvre. Au départ, ils disaient : « rien ne se passe ». Et puis ils ont été rattrapés par la vague médiatique, et ont été forcés de « s’adapter » à l’hystérie ambiante. Ils ont virer tous les diagrammes « rassurants » et vont dans le sens du vent maintenant. Ben oui, ce sont des fonctionnaires, ils obéissent à leur hiérarchie... 

          Çà n’empêche pas d’être factuel. Que le CDC balance réellement un truc comme ça, ça aurait été une vraie information, celle d’une rébellion concrète, d’une fissure dans la pyramide hiérarchique, de l’autonomie et de la probité d’une institution. Or, il n’en est rien.

          C’est de la pure merde qui tend la hache au bourreau pour se faire cataloguer crétin-complotiste. Le covid est un putsch, la belle affaire, ça crève les yeux. Que le CDC flanche, ça aurait été une bonne nouvelle, politiquement signifiante. Mais que dalle. Encore une fois, propager ce genre de révélation bidon ne sert que l’ennemi.


        • Captain Marlo Captain Marlo 19 avril 21:49

          @Opposition contrôlée 


          1/ "(...) J’estime que 80 % des diagnostics de Covid sont faux, surtout sur les causes de décès. J’ai moi-même rempli des certificats de décès en 2009, à l’époque du H1N1 “mort du H1N1” alors que c’étaient des cancéreux en phase terminale. J’ai honte.

          J’ai eu des preuves que ce phénomène non seulement est toujours présent, mais qu’il s’est amplifié.etc


          2/ Autre témoignage : « Les rhinopharyngites, je les étiquette COVID. »

          D’ailleurs, moi dans mon cabinet, toutes les personnes que je vois qui présentent des rhinopharyngites que j’aurais étiquetées rhinopharyngites les années précédentes, je les étiquette et on les étiquette COVID parce qu’il y a cette phobie autour de la COVID.  »



        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 17 avril 11:30

          Les projections de croissance ont été établie par des personnes déconnectés du monde réel.

          Comment l’économie mondiale va croitre de 6% en 2021 et de 4.4% en 2022 alors que nous avons passer le pic pétrolier et que la croissance annuelle dans la décennie 2010 n’a jamais dépassé la fourchette de 3 à 3.5%.

          Les pays développés ou il est prévu une plus forte croissance sont ceux qui ont injectés le plus d’argent ex-nihilo ( Etats-Unis, Royaume-Uni ), signe que la croissance du PIB c’est essentiellement de la masse monétaire et très peu à voir avec une augmentation de l’activité réelle.


          • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 17 avril 12:03

            @Florian LeBaroudeur

            La « croissance » est un indicateur tronqué et erroné qui ne mesure que les performances globales sur des critères auto décrétés. C’est un indice destiné à rassurer ou inquiéter les investisseurs et portuers d’actions, mais ça n’a rien à voir avec la « richesse » d’une population, et encore moins avec le pouvoir d’achat de telle ou telle catégorie.
            On peut trèsb bien afficher une « croissance » en hausse dans un pays alor que la majeure partie de la population se paupérise.
            On confond souvent « croissance » et « développemen », un autre indicateur aussi trompeur, mais pas sur les mêmes bases.


          • amiaplacidus amiaplacidus 17 avril 13:43

            @Séraphin Lampion

            Je rajoute que la croissance, mesurée par le PIB, n’est qu’une farce.

            Imaginons que je construise un mur pour 1000 € et que, six mois plus tard, je le détruise et que cela me coûte 1000 €.
            La logique voudrait que l’on parle d’une opération blanche, sans aucun effet sur la richesse totale.
            Mais la logique PIB veut qu’au contraire, il s’agit de deux opérations de développement accroissant le PIB de 1000 €.


          • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 11:26

            @Florian LeBaroudeur
            Comment l’économie mondiale va croitre de 6% en 2021 et de 4.4% en 2022

             ?

            Sans doute grâce à la Chine : + 18% du PIB au 1er trimestre 2021 ?



            • L’histoire de l’Europe commence mal. Un viol par Zeus.... Selon une version du mythe, Europe, fille d’Agénor, roi de Tyr, une ville de Phénicie (actuel Liban) fit un rêve9. Le jour même, Zeus la rencontra sur une plage de Sidon, se métamorphosa en taureau blanc, afin de l’approcher sans l’apeurer et échapper à la jalousie de son épouse Héra. Imprudente, Europe s’approche de lui. Chevauchant l’animal, elle est enlevée sur l’île de Crète à Gortyne (ou au nord du Bosphore selon certaines versions). À Gortyne10, sous un platane qui depuis lors est toujours vert, Europe s’accouple avec Zeus, sous forme humaine cette fois. De leur union naissent MinosRhadamanthe et Sarpédon11 qui s’exila en Anatolie, à Milet. Plus tard, Europe est donnée par Zeus comme épouse au roi de Crète Astérion. Ennore une histoire de Taureau. Comme Mérovée et le Quinotaure....Traite de Rome : 1er janvier 1958. 



              • Quand, sur le grand taureau, tu fendais les flots bleus,
                Vierge phénicienne, Europe toujours belle,
                La mer, soumise au Dieu, baisait ton pied rebelle,
                Le vent n’osait qu’à peine effleurer tes cheveux !
                 — (Louis BouilhetDernières chansons, Michel Lévy Frères, 1872, pages 119-120). Pour rappel :Les Phéniciens sont un peuple antique originaire des cités de Phénicie, région qui correspond approximativement au Liban actuel. Cette dénomination provient des auteurs grecs qui ont écrit à leur sujet.  Si son père s’appelait Agénor. C’est qu’Europe est libanaise.


                • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 17 avril 12:18

                  MAIS à QUOI ON JOUE  ???

                  Des traitements existent mais ils sont interdits ???

                  Des tests à moins d’un euro existent mais on les blacklist ????

                  Voila du vaxxin voila du vaxxin c’est pour les moutons nom de dieu

                  https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/Scoop-scandale-tests-PCR---La-Minute-de-Ricardo:3

                   smiley



                  • titi 17 avril 15:46

                    @L’auteur

                    Je ne sais pas ce que les britanniques ont gagné comme bataille, mais il y’en a une qu’ils ont perdue, c’est celle de la paix civile.

                    C’est reparti en Irlande du Nord.

                    Les britanniques essaient de louvoyer. Mais il faudra bien qu’ils se décident où mettre la frontière.


                    • julius 1ER 18 avril 08:47

                      @titi

                      et là tu oublies l’Ecosse ..... les écossais ont voté « remain » majoritairement et se retrouvent dehors ????
                      et çà n’interpelle même pas Herblay qui ne voit que ce qui l’arrange !!!!!
                      le RU est sur un processus de désintégration et Herblay ne voit que du bon dans le Brexit .... ce doit être le « syndrome » du Titanic !!!


                    • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 11:48

                      @julius 1ER
                      Un autre qui se désintègre, c’est le Parti Travailliste !

                      et çà n’interpelle même pas Julius qui ne voit que ce qui l’arrange !!!!!
                      le Parti travailliste est sur un processus de désintégration et Julius ne voit que du mauvais dans le Brexit .... ce doit être le « syndrome » du Titanic !!!


                      La Gauche en France n’est pas en meilleur état. Ce pauvre Jadot avait préparé une sauterie en vue d’une union, mais Mélenchon et le PC avaient piscine !


                    • pipiou2 17 avril 20:44

                      Herblay est tombé en pâmoison devant le royaume-uni depuis que ce dernier a quitté l’UE.

                      C’est d’un ridicule !


                      • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 11:35

                        @pipiou2
                        Herblay est tombé en pâmoison devant le royaume-uni depuis que ce dernier a quitté l’UE.

                        Pourvoir mener des politiques qui conviennent aux citoyens, en voilà une horrible chose, n’est-il pas ?

                        Par exemple, l’Icoulougie, le bio & l’environnement, dont se gargarisent nos Partis politiques en quête d’électeurs mougeons, est en route en GB depuis le Brexit, étonnant, non ? "UPR La libération des agriculteurs, en route vers le « green Brexit ».


                        Mais, comprenez-vous, s’il faut quitter notre belle Europe des banksters pour manger bio, donner la PAC aux agriculteurs bio et protéger l’environnement, alors, il vaut mieux rester dans la panade et pleurnicher.... 


                      • titi 18 avril 17:34

                        @Captain Marlo

                        Les anglais ont choisi : c’est très bien.

                        Par contre annoncer des prévisions économiques à 2 ans pour dire que c’était le bon choix, alors que personne ne sait réellement en faire à 2 mois, c’est un peu gonflé ? non ?

                        Surtout que sur certains des graphiques proposés, je pense que l’auteur n’a pas compris ce qui était exposé : ils montrent que les importations depuis l’UE baissent, mais que les exportations vers l’UE baissent encore plus.
                        C’est d’ailleurs, je pense, le pari qu’ont fait les britanniques : étant donné qu’ils sont « clients » de l’Europe, ils pensaient sans doute que le client était roi, et pourrait dicter sa loi, comme dans une négociation client/fournisseur.
                        C’est raté.

                        Quoi qu’il en soit, le Brexit ne sera consommé que quand la frontière irlandaise sera fixée.
                        Autant je ne crois pas à une sécession de l’Ecosse, autant je suis persuadé de l’explosivité de la situation en Irlande du Nord.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 19:02

                        @titi
                        Autant je ne crois pas à une sécession de l’Ecosse, autant je suis persuadé de l’explosivité de la situation en Irlande du Nord.

                        C’est leur affaire.
                        La nôtre, c’est que l’économie française était 5e dans les années 90, qu’elle va passer 10e, et qu’en 20 ans, la France a perdu 40% de ses usines, et les emplois qui allaient avec.

                        L’UPR a été crée pour s’occuper de la France et des Français. Les Britanniques s’occupent désormais de leurs affaires, tandis que nous subissons.


                      • titi 18 avril 19:55

                        @Captain Marlo
                        >C’est leur affaire.

                        Dans l’immédiat c’est un peu la nôtre puisque les frontières de l’UE ce sont nos frontières.
                        Et le règlement de cette affaire, et ses conséquences, ça fait partie intégrante du Brexit. Parler d’une réussite du Brexit, alors que ce point n’est pas réglé c’est aller vite en besogne.

                        >La nôtre, c’est que l’économie française était 5e dans les années 90

                        Regardez quels pays nous sont passés devant.
                        Ce sont des pays qui ont 10 fois notre population : le PIB nous dépasse, mais ils sont encore bien loin au niveau du PIB par habitant.
                        Or c’est bien cela qui compte pour le « bien être » de nos citoyens.
                        Et ce n’est pas en relocalisant des productions de gagnent misère qu’on va augmenter notre PIB.

                        On peut d’ailleurs analyser ce PIB par habitant... Pour l’Allemagne : ils sont devant nous au niveau PIB total, mais le PIB par habitant est assez proche.
                        Normal, ils suivent une politique pas si éloignée de la notre.

                        Mais si on regarde les Etats Unis : comment font ils pour avoir un PIB par habitant aussi enlevé ?
                        C’est simple : ils font tout l’inverse de ce qu’on fait depuis 60 ans.




                      • Captain Marlo Captain Marlo 19 avril 09:02

                        @titi
                        Bah pas vraiment plus que nous.

                        Et alors ? Un accord commercial de libre échange a supprimé la souveraineté du Canada, des USA, et du Mexique ?

                        La souveraineté, c’est l’ensemble des droits régaliens dont dispose un pays :
                        Gérer librement sa monnaie, ses frontières, sa Justice, son budget et ses lois.
                        Décider de la guerre et de la paix et gérer sa diplomatie et ses armées.

                        Les USA, le Canada et le Mexique n’ont rien modifié.
                        Alors que pour la France, tout cela est terminé.


                      • Le problème, ils continuent de mentir.

                        Cependant nous continuons à les croire !

                        C’est quasiment du suicide .

                        Il faut absolument stopper ce cycle pervers


                        • Captain Marlo Captain Marlo 18 avril 19:06

                          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                          Le problème, ils continuent de mentir.

                          Il y a un site qui va vous plaire :
                          COVIDEMENCE-Votre antidote contre la Covidémence

                          .

                          Exemple : « Les jeunes sont plus touchés, encore un mensonge ! »


                        • On peut rire de tout mais pas avec tout le monde .

                          Modifier la protéine Spike permet au virus d’échapper à nos anticorps.


                          https://www.facebook.com/VoieNature/videos/échappée-immunitaire/107838151339627

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité