• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Brexit : l’effarant après référendum

Brexit : l’effarant après référendum

L’onde de choc déclenchée par le vote du 23 juin des britanniques pour sortir de l’UE a provoqué un séisme révélateur dans notre débat public. Comme si tous les travers des dernières décennies s’étaient concentrés en quelques jours qui ont vu un déferlement de mensonges et choix effarants.

 
En France, des média façon Pravda
 
Bien sûr, il y a des exceptions, mais le traitement du référendum par la majorité des média est honteux de biais partisan. Ne doit-on pas au minimum envisager la thèse et l’antithèse ? Là, nous avons eu droit à une présentation totalement caricaturale du débat et du vote. N’ont eu droit de citer que les habitants de Londres (à 75% contre la sortie), les financiers (la bulle dans la bulle), les expatriés Français vivant au Royaume-Uni, ou les expatriés britanniques vivant en France. Les 17 millions de britanniques ayant choisi de quitter l’UE n’ont été représentés que par une poignée d’individus affirmant regretter leur vote, sur la foi d’une pétition aux scores trafiqués. Quelle intolérance et manque de respect démocratique à l’égard de cette majorité qui s’est exprimée clairement, avec 72% de participation !
 
Nous avons même eu droit au plus ridicule des arguments, magistralement démonté par Olivier Berruyer sur son blog, à savoir le procès des personnes âgées, qui auraient imposé le Brexit aux jeunes, comme a titré le Times. Déjà, il faut noter que les médias se sont référés à la seule tranche des 18-24 ans, feignant d’ignorer que les 35-44 ans étaient déjà presque à parité. Ensuite, ils ont aussi feint d’ignorer que 64% des 18-24 ans n’ont pas voté. Bref, le premier choix des jeunes a été l’indifférence. Et seulement un quart d’entre eux a voté contre le Brexit. Il est tout de même effarant que les ayatollahs eurobéats aient utilisé un tel argument quelques jours à peine après le vote de la présidentielle Autrichienne, où pas moins de 51% de ces mêmes jeunes avaient voté pour l’extrême-droite au premier tour  !
 
Et dans ce grand n’importe quoi, les marchés, jamais en reste, se sont effondrés, avant d’effacer les pertes consécutives au référendum en quelques jours, démontrant sans doute que la sortie de l’UE n’aura pas un si mauvais effet. Nous avons également eu droit aux despotes en herbes, qui envisagent très sérieusement de passer outre ce vote. David Cameron a eu l’indécence de demander le départ du chef du Labour, alors qu’il n’a toujours pas quitté son poste ! Bien sûr, le camp du Brexit n’est pas exempt de toute critique, même s’il faut nuancer les attaques violentes venues de média peu objectifs sur la question, le refus de Boris Johnson de se présenter pour prendre la tête du parti conservateur apparaissant pour le moins suprenante, même s’il faut nuancer par le fait que d’autres partisans du Brexit y vont.
 
 
Et la commission européenne, en mode arrogance extrême, ou suicide inconscient, a multiplié les décisions contraires à la volonté des peuples européens, entre la prolongation de l’autorisation de commercialisation du glyphosate, l’ingrédient actif du Roundup de Monsanto, et l’ouverture d’un autre chapitre de négociation pour l’adhésion de la Turquie à l’UE. Et en matière commerciale, le président de la commission, après s’être interposé très démocratiquement devant des journalistes voulant prendre en photo Nigel Farage, a annoncé vouloir avancer sur le traité transatlantique. Il a aussi utilisé une astuce technique pour faire adopter l’accord commercial avec le Canada, qualifié de traité « non mixte », sans vote des parlements, et pire, ne pouvant être repoussé qu’à l’unanimité des Etats-membres !
 
 
Le climat post référendum est si délétère qu’on en vient à craindre que les dirigeants britanniques finissent par ne pas respecter le vote du 23 juin. Ceci sera un test intéressant pour la solidité de la démocratie de nos voisins : est-elle aussi mal en point que la nôtre, qui avait trahi le vote de mai 2005  ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 4 juillet 2016 09:49

    Il est vrai que dans nos médias, je n’ai pas entendu un seul partisan de la sortie de l’UE. Seulement des personnes « catastrophées » de ce vote. Mais où sont passés ces 52% de votants ?
    Encore pire que partisan, mensonger.
    Comme d’habitude, nos médias s’efforcent de nous manipuler. Ils ne semblent pas encore avoir admis que quasiment plus personne ne leur fait confiance et que leurs techniques sont éventées. Peuvent ils changer ? Non, leurs actionnaires imposent leur crédo.

    Quand à la mise en oeuvre du vote ... on verra. Il est effectivement difficile dans la mesure où le gouvernement actuel et la majorité des élus en place sont contre. Et la volonté du peuple n’a jamais été réellement leur crédo.

    Cameron osera t-il ou attend il un moyen de contourner le vote comme certains le supposent ?


    • Alren Alren 4 juillet 2016 12:24

      @Alpo47

      Peuvent ils changer ? Non, leurs actionnaires imposent leur credo.

      Vrai pour les chaînes et radios privées car pour les publiques, c’est nous, les actionnaires, payeurs de la redevance et qui ne pouvons pas imposer un minimum de neutralité politique à nos médias !!!


    • toloro (---.---.190.48) 4 juillet 2016 12:24

      @Alpo47
      Je ne partage pas. J’ai vu plusieurs d’interviews de personnes qui avaient voté leave. Les média ne nous manipulent pas vraiment. Mais ils nous vendent du « papier » donc ils cherchent l’info choc. Tout simplement.

      Beaucoup, dans les média français sont ceux qui étaient contre la présence de l’Angleterre dans l’Union pour la zizanie qu’elle a créée depuis des dizaines d’années au sein de l’Union.
      Le problème est que la campagne Brexit / Leave a été largement basée sur des arguments plus ou moins mensongers et chocs.
      L’Angleterre ne fonctionne pas comme chez nous, il est difficile de poser une comparaison basique entre le vote anglais, et l’euroscepticisme qu’il y a en France.
      L’Angleterre est un pays beaucoup plus libéral que l’Europe continental, avec les inégalités que cela implique. Seulement, les politiques se sont largement dédouanés de leurs responsabilités en reportant la faute sur l’Europe, alors que finalement, l’Angleterre ne suivait pas les règles européennes :
       - Pas d’Euro (C’est le point qui a posé problème à la Grèce)
       - Pas de Schengen
       - Dérogations à outrance : Le Royaume-Uni était qualifié comme champion des passes-droits en Europe.
      A mon avis, si il y a manipulation, c’est de la part des politiques anglais qui ont joué un double jeu. Rien qu’à voir le retournement de veste de Johnson et de Farage au lendemain du Brexit. Au final, les gens ont voté contre les « Roumains qui violent nos femmes » contre les « polonais qui prennent nos emplois », et pour récupérer « nos eaux territoriales » ... j’en passe ... C’est bien le gouvernement anglais qui avait dit en 2012 « offrir un tapis rouge » aux entreprises françaises qui s’installeraient en territoire britannique. Drôle de façon de voir l’amitié franco-britannique.

       Cependant, le choc et les larmes font vendre du papier.

      Bon je ne m’étale pas.


    • Fergus Fergus 4 juillet 2016 13:36

      Bonjour, toloro

      Globalement d’accord avec vous.

      On a effectivement vu et entendu dans les médias des partisans du Brexit, et s’ils ont été peut-être moins nombreux à bénéficier d’un micro, on est très loin de l’absence dénoncée par certains. Partisan du Brexit à titre personnel, j’aurais d’ailleurs été de ceux qui se seraient indignés haut et fort s’il y avait eu un traitement par trop déséquilibré.

      Quant à la duplicité des politiciens britanniques, elle a en effet été totale, et cela dans les deux camps !


    • tonimarus45 4 juillet 2016 18:00

      @Fergus-bonjour— on surement pas regarde les memes chaines-Et toutes celles que j’ai regardees etaient a l’image de «  »c dans l« air »« qui a ete surement »«  »«  » objective«  »«  » comme a son habitude ??????


    • tonimarus45 4 juillet 2016 18:23

      @Fergus—bonjour— oui, oui le rapport a ete le meme que celui du pate de cheval et d’alouette a 50/50, un cheval une alouette


    • Pierre Pierre 5 juillet 2016 06:16

      @Alpo47
      Il y a eu des interviews de pro-Brexit et même de trèsintéressantes.


    • Fergus Fergus 5 juillet 2016 09:01

      Bonjour, Pierre

      Bien sûr qu’il y a des interviews de pro-Brexit, même si elles n’ont en effet pas été majoritaires. Il est effarant que ce fait puisse être à ce point dénié.


    • Le p’tit Charles 4 juillet 2016 10:14

      +++++++++++

      Surtout l’onde de choc de leur incompétence..Pas un pour relever l’autre..Sont TOUS dans leur fosse septique à tenter de sauver leurs salaires de la HONTE.. !
      Pitoyable classe politique Française...

      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 4 juillet 2016 13:00
        «  Ceci sera un test intéressant pour la solidité de la démocratie de nos voisins : est-elle aussi mal en point que la nôtre, qui avait trahi le vote de mai 2005 ? »

        Le Royaume-Uni est une monarchie parlementaire. 
        Peut-on vraiment parler de « démocratie » pour un pays dans lequel une des deux chambres (la chambre des lords) se compose de membres nommés à vie par la reine sur proposition du Premier ministre, de 92 lords héréditaires élus parmi les membres des différentes pairies du Royaume-Uni et de 26 lords clercs de l’Église d’Angleterre, membres de droit.(Le nombre de membres n’est pas fixe et dépend des nominations : il y en a aujourd’hui près de 780).

        L’aristocratie anglais a été plus intelligente que les nobles français de l’ancien régime en mettant en place un système parlementaire, puis la bourgeoisie anglaise a été plus avisée et plus cynique que la bourgeoisie française en ne s’enfermant pas dans une constitution, mais en faisant référence à des conventions à géométrie variable. Cela ne veut pas dire que ce pays soit une « démocratie » ! Les ouvriers anglais en savent quelque chose : leur sort n’a pas pesé lourd dans les choix de Madame Thatcher ni dans ceux de M. Blair, les larbins stylés des Britanniques puissants.

        • Fergus Fergus 4 juillet 2016 13:41

          Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

          La Chambre des Lords est grosso modo l’équivalent britannique de notre Sénat, et ses pouvoirs ne sont pas plus étendus, les décisions législatives finales revenant aux députés du Parlement.


        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 4 juillet 2016 14:30

          @Fergus

          bonjour Fergus.

          j’ai bien compris que dans un système bicamériste comme le modèle qu’on nous a servi à l’école primaire en tant qu’archétype de l’équité sociale reposait sur la « sagesse » de la « chambre haute » qui est censée calmer les ardeurs de la « chambre basse »... tout ça, tout ça...

          donc ça voudrait dire pour vous que dans ce genre de système, le fait que les parlementaires soient nommés, ou qu’ils reçoivent leur mandat par hérédité, ou « de droit » ou qu’ils soient élus, en fin de compte, ça revient au même ?

          Pourquoi pas un suffrage censitaire ou même des états généraux où les représentants du medef côtoieraient ceux du clergé et des syndicats mais à titre consultatif seulement, le président désigné par les banques ayant un droit de veto ?

        • Fergus Fergus 4 juillet 2016 14:41

          @ Jeussey de Sourcesûre

          Houla, vous me prêtez des pensées qui ne sont pas les miennes, loin de là : je me suis prononcé sur l’utilité relative de ces chambres, pas sur leur légitimité !

          La chambre des Lords est une survivance de la monarchie qui n’a en effet pas sa place dans un système démocratique basé sur la représentativité du peuple.

          Quant au Sénat français, je ne suis pas pour sa disparition, mais pour sa transformation en chambre des régions sur le modèle du Bundesrat allemand.


        • tonimarus45 4 juillet 2016 18:02

          @Fergus—bonjour— ah voyez qu’il y en a d’autres qui ne comprennent pas parfois vos cheminements de pensees


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 juillet 2016 18:25

          @Jeussey de Sourcesûre

          Dans la mesure ou la chambre des Lords n’a qu’ une influence minime face à la chambre des Communes qui elles sont élues au suffrage universel direct, oui, on peut dire que le RU est une démocratie.

          Elle a certes un souverain a sa tête mais ce dernier n’a pratiquement aucun pouvoir. La Reine règne mais ne gouverne pas.

        • Fergus Fergus 4 juillet 2016 19:37

          Bonjour, tonimarus45

          Ce que j’ai écrit à 13 h 45 était pourtant on ne peut plus clair et ne faisait nullement référence à la légitimité de la Chambre des Lords, simplement à son pouvoir.


        • Atakruz 4 juillet 2016 13:51

          Ce que montre ce graphique c’est que plus les gens sont âgés, plus ils ont connu autre chose que la situation actuelle et moins ils ont envie que ça continue.




          • Fergus Fergus 4 juillet 2016 14:46

            Bonjour, Atakruz

            « plus ils ont connu autre chose que la situation actuelle et moins ils ont envie que ça continue »

            Certes ! mais pour beaucoup sans se rendre compte que le monde a changé et qu’il va être de plus en plus difficile de survivre politiquement et économiquement hors d’une entité politique supranationale - de type fédérale ou confédérale - de taille critique.

            Encore faudrait-il que celle-ci ne soit pas au seul service des marchés, mais prenne en compte la nécessaire harmonisation sociale. Et pas par le bas ! Or, c’est là que le bât blesse actuellement avec une UE de modèle anglo-saxon.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:08

            @Fergus
            C’est vraie que la GB est isolée, la pauvre...  ! Elle a juste dans ses relations le Commonwealth... Soit 53 pays et plus de 2,3 milliards d’habitants...Mais comment les Anglais vont ils survivre sans Junker ? Sans BHL ? Les pauvres, quelle triste fin ....


          • Habana Habana 5 juillet 2016 08:24

            @Atakruz
            Je crois que c’est surtout la preuve qu’on manipule plus facilement un jeune qu’un type avec de l’expérience !

            Mais il suffit de voir ce que les jeunes sont justement capables d’absorber à la télé !
            Patrick Le Lay, PDG de TF1 disait à juste titre : il est nécessaire que nos émissions ramollissent suffisamment le cerveau des téléspectateurs afin qu’ils puissent être réceptifs au programme phare de notre chaîne : « la publicité ».
            On a le PAF qu’on mérite !

          • Fergus Fergus 5 juillet 2016 09:07

            Bonjour, Fifi Brind_acier

            Rassurez-vous, je ne m’inquiète pas pour les Britanniques dont je souhaitais d’ailleurs la sortie.

            Pour ce qui est de l’Union Européenne, des sondages ont été faits en Europe du Nord après le Brexit pour tester les euro-sceptiques. Et là, surprise : Les pro-UE remontent de 10 points au Danemark, et de 12 points en Suède et en Finlande !

            Mais on va sans doute me dire que ses sondages ont été truqués, organisés par la CIA en sous-main et directement financés par Goldmann-Sachs ! smiley


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 juillet 2016 19:06

            @Fergus
            Attendez qu’ils voient les sanctions contre l’ Espagne et le Portugal ...


            Ainsi que le bombe à retardement des banques italiennes....
            Nous en reparlerons...

          • Auxi 4 juillet 2016 14:27

            Le vote étant à bulletins secret, en principe, il faudra qu’un jour quelqu’un m’explique doucement et gentiment COMMENT on peut savoir ce que votent les différentes tranches d’âges, ou les catégories socio-professionnelles… Les sondages ? Ne me faites pas rire, j’ai mal aux dents…


            • jakem jakem 4 juillet 2016 17:41

              @Auxi
               Vous me devancez ! j’y crois pas non plus à ces analyses fines.

              Qu’on puisse dresser des cartes de fréquences et de préférences, et aussi une pyramide des âges des votants, ça je comprends.

              Le reste c’est du pee-pot comme le blabla de la cartomancienne.


            • tonimarus45 4 juillet 2016 18:20

              @Auxi— bonjour — Et meme !!! Ce que je retiens de ce vote si ces baremes sont vrais, c’est que ceux qui ont l’experience de cette europe et cela depuis des dizaines d’ annees ont vote contre avec une tres petite abstention et ceux qui en ont l’experience depuis seulement un petit nombre d’annees ont vote pour et encore avec une tres forte abstention

              Curieux que nos experts et neanmoins« tartufes » n’aient pas releve cela

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:15

              @Auxi
              Il faut faire des études par niveau de revenus, taux de chômage etc, par quartiers, par villes..., et on finit par savoir quelles sont les variables qui pèsent.
              Les cartes qui expliquent le vote du Brexit.


              " Les explications « multicritères » du vote, selon le « Guardian »
              Les remarquables cartes interactives du site du journal britannique le Guardian confirment que ce sont les parties de l’Angleterre qui se sont le mieux adaptées à la mondialisation qui ont voté contre le Brexit.

              Les données compilées dans ces cartes montrent que ce sont les électeurs disposant des plus hauts revenus, des plus hautes formations et des qualifications les plus élevées qui ont le plus voté contre le Brexit. En revanche, il apparaît que les donnés sur l’âge ou les origines étrangères ou non des électeurs pèsent peu sur le résultat du vote (voire la carte interactive)."

              Ce sont les bénéficiaires de la mondialisation qui ont voté pour rester dans l’ UE.
              Et les laissés pour compte de la mondialisation qui ont voté la sortie.

            • izarn izarn 4 juillet 2016 14:55

              Je vous signale qu’une large bande de cons de français avaient voté Sarkozy contre Royal, jugée par les ricains de « gaulliste »....
              Ceci dit, on se rappelle que Cameron a été obligé de renoncer au bombardement de la Lybie.
              De fait il est douteux d’aller contre le referendum britanique...
              En France, le peuple de moutons:meeee ! beeeee ! meeeee ! Crot !(Finkel) bouse !! 
              Ne dit rien, et saute de joie comme un cabri sur sa chaise en criant « europe, europe » et vote Sarko qui fait passer le TCE dans le trou du cul dilaté pour l’occasion, des français....
              Français préparez un stock de vaseline pour 2017, ou faites vous greffer un anus d’éléphant...
              Le LGBTQ+ est la pour ça, vous serez remboursé par la sécu : Tout va bien !


              • izarn izarn 4 juillet 2016 15:00

                Zut, pas Libye mais Syrie....Mais c’est pareil !
                Vous avez compris le topo de ces barbares qui ne respectent aucune loi internationale, ni l’ONU, et viennent nous faire chier avec leur Paix, leur droit de homme trouduculté...
                Ces menteurs mafiosos qui ne méritent que la corde :
                -Ils nous vendront la corde pour les pendre !
                Lénine.
                J’achète !


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:18

                  @izarn
                  Cameron a renoncé à la Syrie, pour les mêmes raisons qu’ Obama : les armes de défenses russes.


                • Mader M 4 juillet 2016 15:37

                  Quelle arrogance et quelle mauvaise foi dans cet article contre le projet européen ! J’ai vraiment du mal à comprendre ce que defendent ces soi-disant indépendants nationalistes de chaque pays européens ?

                  Pparce que vous pensez vraiment que le Royaume-Uni va devenir un grand pays loin de l’UE ? ou potentiellement que la France peut devenir un grand pays hors de l’Europe... quelle pédance, quelle prétention et surtout quelle naiveté smiley
                  Vous critiquez les banquiers, les 1% et la bulle de la bulle de vouloir maintenir une UE .. mais vous n’avez pas compris que les vrais 1% ou plutot 0.1% (qui vivent pas à Londres mais plutot outre atlantique) revent de l’eclatement de l’UE pour encore plus de déregulation, plus d’uberisation, plus d’amazonisation, .. plus de petits soldats à vélo avec des appli et sans securité sociale.. haha on vous pointe la lune, vous regardez le doigt.
                  les 0.1% vont dépecer les économies européennes une fois que l’UE sera morte... 
                  Critiquons l’UE, changeons là (parce qu’ il a mille defauts) mais n’abandonons pas l’unité européenne parce que d’experiences les autres pays du monde sont comme des hyenes autour de l’Europe malade et les pays europeens n’ont plus le luxe de l’egoisme et du nationalisme bigot (par opposition au patriotisme solidaire)

                  • sokom25 (---.---.177.251) 4 juillet 2016 16:14

                    @Mader M
                    C’est là que vous avez tout faux ! Si je suis souverain chez moi, je fais ce qu’il me plait. Si l’uberisation ne me va pas, elle passe pas, et ainsi de suite... Aujourd’hui qu’est ce qu’on a ? La commission européenne (non élu) ordonne, et nos 28 gouvernements exécutent !

                    Est ce que ça vous convient ? Avez vous vu seulement les têtes de ces consanguins de la commission européenne ? De quelle droit ces manges merdes nous imposent leur vision du monde ?
                    Ou elle est cette magnifique Europe ? Cette prospérité et ces avancés social ?
                    Regardez nos PIB, jamais nos pays n’ont été aussi riche soit disant, et il est où le pognon ?

                    Bref, c’est un échec cette Europe, plus vite on en sortira, et moins dure sera la chute. 

                  • Fergus Fergus 4 juillet 2016 16:31

                    Bonjour, sokom25

                    « Si je suis souverain chez moi, je fais ce qu’il me plait. »

                    Le belle illusion que voilà !

                    Autrement dit, le fantasme consistant à croire qu’une nation de moyenne puissance - c’est de plus en plus le cas de la France - pourra dans le contexte mondialisé de plus en plus prégnant où nous vivons s’opposer aux volontés politiques et économiques des grands blocs émergeants.

                    Sans alliance intégrée et mutualisation de nos forces avec plusieurs de nos voisins, nous n’avons pas l’ombre d’une chance de retrouver le lustre d’antan. Croire le contraire, c’est à mon avis croire aux chimères !


                  • Fergus Fergus 4 juillet 2016 16:34

                    Cela dit, vous avez raison sur un point : « c’est un échec cette Europe ».

                    D’où la nécessité urgente de la refonder, faute de quoi elle disparaitra et les pays du sud de l’Europe - dont la France - seront parmi les premiers à en payer le prix fort.


                  • PakMat PakMat 4 juillet 2016 16:40

                    @Fergus

                    Croire qu’avec l’Europe ont retrouvera le lustre d’antan, c’est à mon avis une chimère.

                    Pour retrouver notre lustre, il nous faudrait le retour de notre empire, non ?

                    vous avez quel poids face aux chinois ? que ce soit seul ? ou en nombre avec l’europe même si on est 4x plus petit que la chine ou l’inde, même si nous ne parlons jamais d’une seul voix ?

                    On ne retrouvera jamais la place qu ’étais la notre durant la colonisation, le but n’est pas de dominé les autres mais de seulement développé notre pays. Je pense que cela serait plus simple avec des frontieres et une monnaie que l’on peut faire varié.

                    Par contre une sortie de l’europe et l’euro, ne changera pas la donne, mais une premiere etape pour les autres changements (repirse de la création monétaire, nationalisation des infrastructures)


                  • jakem jakem 4 juillet 2016 17:35

                    @Mader M
                     Ainsi parla l’€-tousse-trop ! Comme vous avez raison !

                    C’est ça, changeons-la ! Je vous suggère de rallier Merkel, Juncker, Barroso, Ashley, Roumpuy, Mosco, le Cohn, et d’autres excellences pourries jusqu’à la moelle, et vous souhaite de passer un agréable moment. N’oubliez pas le Harlem ! ni Gouda 1er !


                  • tonimarus45 4 juillet 2016 18:06

                    @Fergus—«  »d’ou le necessite urgente de la refonder«  » dites vous et precisez «  »et menacer de la quitter suite a un referendum« comme le preconise »melenchon" ?????


                  • tonimarus45 4 juillet 2016 18:12

                    @sokom25— Sans l’europe point de salut disent certains ;; mais comment font ceux qui ont un pied dehors un pied dedans ceux qui ont deux pieds dehors ,un orteil dedans et ceux qui n’y sont pas du tout ???????


                  • Fergus Fergus 4 juillet 2016 19:42

                    @ tonimarus45

                    Où est l’incompatibilité ? Dès lors que l’on estime que l’Union Européenne va dans le mur, n’est-il pas nécessaire de mettre tout son poids dans la balance pour changer le cours des choses ?

                    Or, ce poids ne pèsera que s’il est assorti d’une condition de sortie qui équivaudrait à précipiter la chute de l’UE.

                    Moyennant quoi, je suis persuadé que Merkel et ses alliés libéraux seraient contraints de s’engager dans la voie de la renégociation.


                  • Auxi 4 juillet 2016 19:48

                    @Mader M
                    Magnifique numéro de cirque avec contorsions variées et double saut périlleux arrière : faire porter au contradicteur ses propres turpitudes. Le pédantisme, la prétention et, surtout en ce qui vous concerne, la naïveté sont dans le camp des euro-fascistes. QUI s’est torché avec le suffrage universel en 2005 ? Être contre le monstre bureaucratique et totalitaire qu’est l’UE n’implique certainement pas mécaniquement d’être nationaliste, et encore moins fasciste ! Il y a une opposition de gauche à l’UE, Murène n’en a pas l’exclusivité, elle exploite fort habilement le déni de cette opposition de gauche par les socio-collabos.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:20

                    @Fergus
                    Les 3 pays les plus riches d’ Europe/habitants sont petits et hors de l’ UE :
                    la Norvège, l’ Islande et la Suisse...


                  • Legestr glaz Ar zen 4 juillet 2016 23:11

                    @Fergus

                    A un moment donné il va falloir que vous arrêtiez de faire tourner en boucle cette ritournelle de « rénégociation » des traités dans votre tête. Cela vous fait paraître totalement borné ce que vous n’êtes pas d’évidence.

                    Malgré le processus interminable et inatteignable, pour des raisons d’unanimité, voulu par l’article 48 du TUE, vous continuez à penser « rénégociation » des traités. Avez vous pris en compte les délais terribles que nécessite le projet de révision d’un traité ?

                    Avez vous noté le nombre de personnes concernées lors du processus d’un projet tendant à la rénégociation d’un traité ? Le conseil de l’Union Européenne + la Conseil Européen + le parlement européen + les parlements nationaux + la Commission européenne.

                    Je constate que vous évacuez la question que je vous ai posée Fergus. Ce n’est pas « autour » d’une table qu’un projet de révision de traité se réalise contrairement à ce que vous pensez. Un chef d’Etat d’un pays donné, Mélenchon par exemple, n’est qu’une personne parmi des centaines concernées.

                    L’article 48 qui pose les conditions de changement de dispositions des traités. Nous serons dans le cadre d’une révision « ordinaire » des traités. Il y a différentes étapes.

                    1°) Soumettre la proposition au conseil de l’Union Européenne (c’est à dire la réunion des 27-28 ministres concernés par le sujet, économique, agricole, juridique,...). Unanimité requise.

                    2°) Transmettre cette proposition au conseil européen. Unanimité requise.

                    3°) Les transmettre aux 27-28 parlements nationaux.

                    4°) Recueillir l’approbation du parlement européen à la majorité simple pour « débuter » l’examen de la, ou des modifications souhaitées.

                    5°) Convoquer une convention composée de représentants de parlements nationaux (des 27-28), des chefs d’Etats ou de gouvernements, du parlement européen et de la commission.

                    6°) La commission doit adopter par « consensus » une "recommandation.

                    7°) Cette recommandation est soumise à une conférence des représentants des gouvernements des Etats membres (27-28). Unanimité requise.

                    8°) Si un accord est trouvé, il doit être ratifié par tous les Etats membres. C’est seulement à ce moment que la nouvelle disposition entre en vigueur. Unanimité requise

                    9°) Si après un délai de 2 ans après la signature du traité modifiant le ou les traités, les 4/5 ont ratifié ce traité (mais pas tous), le conseil européen se saisit de la question. Par conséquent rien n’est encore fait et rien n’est encore accepté.

                    10°) Je vous signale que toutes les décisions concernant les modifications sont prises à « l’unanimité ». C’est donc une course d’obstacles que personne ne pourra jamais finir. « Renégocier » les traités est une vue de l’esprit. Mélenchon le sait. Pourquoi ne se positionne t-il pas pour sortir de l’UE ? Toute la question est là !

                    Procédure de révision ordinaire

                    2. Le gouvernement de tout État membre, le Parlement européen ou la Commission peut soumettre au Conseil des projets tendant à la révision des traités. Ces projets peuvent, entre autres, tendre à accroître ou à réduire les compétences attribuées à l’Union dans les traités. Ces projets sont transmis par le Conseil au Conseil européen et notifiés aux parlements nationaux.

                    3. Si le Conseil européen, après consultation du Parlement européen et de la Commission, adopte à la majorité simple une décision favorable à l’examen des modifications proposées, le président du Conseil européen convoque une Convention composée de représentants des parlements nationaux, des chefs d’État ou de gouvernement des États membres, du Parlement européen et de la Commission. La Banque centrale européenne est également consultée dans le cas de modifications institutionnelles dans le domaine monétaire. La Convention examine les projets de révision et adopte par consensus une recommandation à une Conférence des représentants des gouvernements des États membres telle que prévue au paragraphe 4. Le Conseil européen peut décider à la majorité simple, après approbation du Parlement européen, de ne pas convoquer de Convention lorsque l’ampleur des modifications ne le justifie pas. Dans ce dernier cas, le Conseil européen établit le mandat pour une Conférence des représentants des gouvernements des États membres.

                    4. Une Conférence des représentants des gouvernements des États membres est convoquée par le président du Conseil en vue d’arrêter d’un commun accord les modifications à apporter aux traités. Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives.

                    5. Si à l’issue d’un délai de deux ans à compter de la signature d’un traité modifiant les traités, les quatre cinquièmes des États membres ont ratifié ledit traité et qu’un ou plusieurs États membres ont rencontré des difficultés pour procéder à ladite ratification, le Conseil européen se saisit de la question.

                    http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:12008M048:fr:HTML


                  • Legestr glaz Ar zen 5 juillet 2016 07:33

                    @Fergus

                    Encore une fois Fergus vous devez apporter une petite preuve que l’Union économique qu’est l’UE favorise ses membres. De quelle façon l’UE favorise t’elle ses membres ? Avez vous une réponse ?

                    L’UE c’est l’association économique des cartels, des multinationales, des groupes internationaux. Les dispositions des traités favorisent exclusivement ceux ci au détriment d’une harmonisation fiscale, sociale, salariale ou encore environnementale.

                    L’article 63 du TFUE permet toutes les délocalisations

                    L’article 106 du TFUE signe la mort des services publics à la française

                    L’article 121 soumet la France aux recommandations économiques de Bruxelles.

                    L’appartenance à la zone euro et à la BCE nous prive d’une politique monétaire

                    L’appartenance au TSCG nous prive d’une politique Budgétaire.

                    L’appartenance à l’UE et à l’ OTAN nous prive d’une politique étrangère.

                    Mais rien ne fonctionne, la France s’écroule mais pour Fergus il faut plus « d’Europe ». Il n’a pas compris que le projet de l’UE est un projet de l’élite financière qui a ainsi trouvé le moyen imparable d’écarter définitivement ces imbéciles de peuples des décisons qui les concernent. On leur permet de voter pour des instances auxquelles on a retiré le pouvoir et les peuples sont contents. Ils n’y voient que du feu. C’est une belle prouesse de la part de l’élite de faire croire à la démocratie alors que c’est une dictature qui s’est installée.

                    Elle vous plaît cette dictature Fergus ? Vous êtes satisfait ? La répartition des richesses vous plaît ? L’Etat de la France et de tous les pays du sud vous rend heureux ? Un peu plus d’Europe ? Des règles économiques à respecter ? Pas plus de 65% d’endettement ? Nous en sommes loin. Il faut donc confier le budget des Nations à Bruxelles parce que les dirigeants des différents pays ne savent pas faire. Vite plus d’Europe. Il faut que le travail coûte moins cher pour pouvoir concurrencer les Bangladeshis, les Marocain ou les indiens. Il faut supprimer la sécurité sociale, ce puits sans fond qui plombe le budget de la France et passer à des assurances privées qui servent beaucoup mieux l’intérêt des peuples. Il faut cesser immédiatement la retraite par répartition beaucoup trop coûteuse. Il faut installer une retraite par capitalisation. Les sociétés privés seront très exactement quoi faire de votre argent contrairement à l’Etat tellement dépensier. La France est mauvaise, nos gouvernants sont mauvais. Il n’y a qu’un espoir : plus d’Europe ! Il nous faut des gens compétents : des Junckers, des Moscovici, des Malmström. Des gens triés sur le volet qui savent mieux que nous.

                    Merci Fergus de nous avoir montré la voie. Une autre Europe est possible. Renégocions les traités. Ils ont été un peu mal pensés mais en renégociant nous y arriverons, c’est certain. Nous pourrons faire entendre la voix du peuple face aux multinationales et à l’élite financière. Ensemble nous sommes puissants, nous ferons changer les choses.

                    Que faites vous des « collaborations internationales » Fergus ? Savez vous que ça existe et que cela marche ?


                  • tonimarus45 5 juillet 2016 08:54

                    @Fergus@Fergus—bonjour—’’’’Moyennant quoi, je suis persuadé que Merkel et ses alliés libéraux seraient contraints de s’engager dans la voie de la renégociation’’’dites vous

                     voici ci apres la reponse de « juncker », — vu sur « yahoo info

                     »« »« Jean-Claude Juncker s’est déclaré favorable à l’adoption du traité de libre-échange UE-Canada (Ceta) sans l’avis des parlements nationaux. »« ((BIEN PRECISE »SANS L’AVIS DES PARLEMENTS NATIONAUX« »))


                    Et ce n’est meme pas« faire croire que tout change pour que tout soit comme avant »"---

                    Ils ne veulent meme pas faire semblant.. ???????



                  • Fergus Fergus 5 juillet 2016 09:16

                    @ Fifi Brind_acier

                    Toujours la propagande à deux balles de l’UPR avec ces exemples sans la moindre valeur !

                    Vous savez très bien que ces pays ne sont en aucune manière représentatifs, eu égard aux formidables richesses naturelles de la Norvège et de l’Islande en proportion de leurs maigres populations.

                    Quant à la Suisse, son statut de neutralité et de coffre-fort de l’Europe lui a donné un statut particulier et les moyens de développer des industrie de précision non délocalisables vers les pays émergents. Sans compter le tourisme friqué dans les stations chics. N’oublions pas qu’à l’aube du 20e siècle la Suisse, malgré ses fromages et ses chocolats, était l’un des pays les plus pauvres du continent.


                  • Fergus Fergus 5 juillet 2016 09:20

                    Bonjour, Ar Zen

                    C’est pourquoi je persiste à dire qu’il faut faire évoluer l’Union Européenne, réformer les traités notamment sur la répartition des compétences et sur le mode de fonctionnement. Mais il n’y aura pas de salut hors d’une entité politique et économique continentale.

                    Et cela, la majorité des citoyens de l’Europe le savent. D’où sans doute les sondages réalisés en Scandinavie, qui montrent une remontée très nette de pro-UE.


                  • raymond 5 juillet 2016 19:01

                    @Mader M
                    et le geste de junker sur la photo, vous le qualifiez comment ? arrogant ?


                  • Auxi 5 juillet 2016 20:49

                    @Fergus
                    Une chose que vous ne pourrez pas contester, car tout le monde l’a constaté : l’avènement de l’euro s’est instantanément traduit par une explosion des prix sans précédent ! Quand on a connu le franc et qu’on fait la comparaison, c’est juste hallucinant !


                    À la louche, un double express au comptoir coûtait deux francs cinquante, en moyenne ; il en coûte aujourd’hui treize !

                  • Legestr glaz Ar zen 5 juillet 2016 23:28

                    @Fergus

                    Une rénégociation des traités Fergus se ne sont pas les chefs d’Etats et de gouvernements qui se réunissent autour d’une table et qui décident d’un nouveau projet. Il y a de très nombreuses personnes qui sont concernées.

                    Le conseil de l’Union européenne + Le parlement européen + Les parlements nationaux + Le conseil européen + La commission européenne + Une convention nommée pour la circonstance.

                    Tout ceci avec une unanimité requise la plupart du temps. Rénégocions Fergus, rénégocions !

                    l’article 48 pose les conditions de changement de dispositions des traités. Nous serons dans le cadre d’une révision « ordinaire » des traités. Il y a différentes étapes.

                    1°) Soumettre la proposition au conseil de l’Union Européenne (c’est à dire la réunion des 27-28 ministres concernés par le sujet, économique, agricole, juridique,...). Unanimité requise.

                    2°) Transmettre cette proposition au conseil européen. Unanimité requise.

                    3°) Les transmettre aux 27-28 parlements nationaux.

                    4°) Recueillir l’approbation du parlement européen à la majorité simple pour « débuter » l’examen de la, ou des modifications souhaitées.

                    5°) Convoquer une convention composée de représentants de parlements nationaux (des 27-28), des chefs d’Etats ou de gouvernements, du parlement européen et de la commission.

                    6°) La commission doit adopter par « consensus » une "recommandation.

                    7°) Cette recommandation est soumise à une conférence des représentants des gouvernements des Etats membres (27-28). Unanimité requise.

                    8°) Si un accord est trouvé, il doit être ratifié par tous les Etats membres. C’est seulement à ce moment que la nouvelle disposition entre en vigueur. Unanimité requise

                    9°) Si après un délai de 2 ans après la signature du traité modifiant le ou les traités, les 4/5 ont ratifié ce traité (mais pas tous), le conseil européen se saisit de la question. Par conséquent rien n’est encore fait et rien n’est encore accepté.

                    10°) Je vous signale que toutes les décisions concernant les modifications sont prises à « l’unanimité ». C’est donc une course d’obstacles que personne ne pourra jamais finir. « Renégocier » les traités est une vue de l’esprit.

                    Procédure de révision ordinaire

                    2. Le gouvernement de tout État membre, le Parlement européen ou la Commission peut soumettre au Conseil des projets tendant à la révision des traités. Ces projets peuvent, entre autres, tendre à accroître ou à réduire les compétences attribuées à l’Union dans les traités. Ces projets sont transmis par le Conseil au Conseil européen et notifiés aux parlements nationaux.

                    3. Si le Conseil européen, après consultation du Parlement européen et de la Commission, adopte à la majorité simple une décision favorable à l’examen des modifications proposées, le président du Conseil européen convoque une Convention composée de représentants des parlements nationaux, des chefs d’État ou de gouvernement des États membres, du Parlement européen et de la Commission. La Banque centrale européenne est également consultée dans le cas de modifications institutionnelles dans le domaine monétaire. La Convention examine les projets de révision et adopte par consensus une recommandation à une Conférence des représentants des gouvernements des États membres telle que prévue au paragraphe 4.

                    Le Conseil européen peut décider à la majorité simple, après approbation du Parlement européen, de ne pas convoquer de Convention lorsque l’ampleur des modifications ne le justifie pas. Dans ce dernier cas, le Conseil européen établit le mandat pour une Conférence des représentants des gouvernements des États membres.

                    4. Une Conférence des représentants des gouvernements des États membres est convoquée par le président du Conseil en vue d’arrêter d’un commun accord les modifications à apporter aux traités. Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. 5. Si à l’issue d’un délai de deux ans à compter de la signature d’un traité modifiant les traités, les quatre cinquièmes des États membres ont ratifié ledit traité et qu’un ou plusieurs États membres ont rencontré des difficultés pour procéder à ladite ratification, le Conseil européen se saisit de la question.

                    http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:12008M048:fr:HTML


                  • Legestr glaz Ar zen 6 juillet 2016 11:01

                    @Charly83

                    Vous savez, Fergus n’est plus dans le rationnel.

                    Fergus assure la propagande de l’UE. Jamais il n’apporte d’arguments en faveur de cette « rénégociation ». Il sait que celle ci n’est pas une simple formalité, il sait que ce ne sont pas les chefs d’Etats et de gouvernements qui décident, il sait qu’il existe un processus pour modifier un seul aspect des traités, il sait que ce processus engagent de très très nombreuses personnes (conseil de l’union européenne + conseil européen + parlement européen + commission européenne + parlements nationaux + convention spécialement convoquée à cet effet). Hormis le parlement européen, qui se prononce à la majorité qualifiée, toutes les autres instances décident à « l’unanimité ».

                    Il est par conséquent impossible de « renégocier » les traités.

                    Le processus décrit par l’article 48 du TUE le prouve mais permet de faire exister l’idée qu’il est possible de le faire. Mais, lorsque l’on imagine le déroulement de la procédure pour changer une seule disposition et de l’unanimité requise par ce faire, alors apparaît la supercherie : les traités sont « auto-bloquants ». Fergus le sait. Il intervient toujours de la même façon sur Agoravox. Il parle de rénégociation, comme n’importe quel personnage politique en France, pour faire semblant. Il sait que la rénégociation est impossible. Il ne répond jamais aux arguments qui lui sont opposés. Fergus agit très exactement comme un « troll » de l’UE pour assurer la propagande de celle-ci. Il n’est pas dans l’échange mais dans l’idéologie publicitaire.


                  • Auxi 6 juillet 2016 17:44

                    @Ar zen
                    Je regrette de ne pas pouvoir vous décerner cinq étoiles.


                  • franc 7 juillet 2016 15:41

                    @Fergus
                    Le tourisme est une vraie richesse , et c’est la beauté et l’originalité de la culture nationale spécifique qui en est le promoteur,or le mondialisme capitaliste financier détruit les cultures nationales et répand la laideur ,l’uniformité quand ce n’est pas la violence et le terrorisme avec un immigrationisme tiermondiste incontrôlé en particuler africano-arabo-musulman qui fait fuir les touristes .

                    -.

                    De plus quand les Etats étrangers achètent les monuments nationaux qui génèrent le tourisme comme le Qatar (grands hôtels de luxe,le Printemps,Sciétés du luxe comme les grandes marques de luxe,Haute couture) ce n’est plus les habitant s du pays touristique qui profite de la manne du tourisme mais les Etats étrangers ou les grandes multinationales étrangères. 

                    -

                    Imaginez si le Qatar achète la Tour Eiffel et l’aéroport de Roissy- Charle de Gaule.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 juillet 2016 19:13

                    @Fergus
                    Vous pouvez remballer vos « renégociations », Merkel ne veut plus toucher à rien.
                    Et comme 1 seul pays suffit à bloquer tout changement dans les Traités....

                    « Pourquoi l’ Allemagne de veut plus de Juncker ? »
                    (....) Berlin contre l’approfondissement de la zone euro

                    A cela s’est ajouté un dernier élément propre à l’après-Brexit. En effet, Jean-Claude Juncker est l’héritier de la construction européenne à l’ancienne. Il pense que la solution aux crises de l’Europe est toujours « plus d’Europe ».

                    Longtemps, cette position a été celle de Berlin. Mais depuis que les Eurosceptiques ont débarqué dans la politique allemande, ce n’est plus le cas. Angela Merkel ne veut pas aller plus loin, notamment dans la solidarité interne à la zone euro.

                    Jean-Claude Juncker, dans les débats actuels se retrouve donc du côté des Sociaux-démocrates, de la France et de l’Italie, pour un « approfondissement » de la zone euro.

                    En cela, il devient un danger pour la chancelière qui penche clairement du côté de Wolfgang Schäuble qui, lui, comme le révélait jeudi 30 juin le Handelsblatt, ne demande qu’un respect plus accru des traités actuels et le remplacement de la Commission par une structure « indépendante et gardienne des traités » pour appliquer les règles sans considérations politiques.

                    Cette vision juridique pure des traités est le rêve du professeur de droit qu’est Wolfgang Schäuble. Elle s’oppose fortement à celle d’un Jean-Claude Juncker qui se rêve l’héritier des pères fondateurs." (...)


                  • beo111 beo111 4 juillet 2016 17:22

                    Eh mais j’y pense, concrètement, le Royaume Uni a intérêt à dire à la Commission Européenne d’arrêter les négociations sur le TAFTA. En effet, si il n’y a pas de TAFTA ni de CETA le Royaume Uni est mieux positionné pour négocier sa sortie avec l’Union Européenne, puisque incontournable entre l’océan et la mer.

                    Eh puis si le Junker dit que le Royaume Uni n’a plus droit à la parole alors que ce dernier n’a pas encore activé l’article 50, eh bien ce n’est pas ce que disent les traités, et une petite ICE (initiative citoyenne européenne) pourra lui rappeler.


                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 juillet 2016 19:02

                      « La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres. »


                      Cette boutade de Churchill illustre plus les manquements du système et les façons de le détourner à son profit, ce qui a été illustré par le référendum britannique.

                      La campagne a été d’une indigence rare, et les arguments des uns et des autres ne reposaient pas sur la réflexion mais sur l’affect. Les deux camps ont joué à faire peur, ce qui a poussé les électeurs à choisir avec leurs sentiments plutôt que leur intelligence.


                      Le ver était dans le fruit dès le départ. Ce référendum n’était pas raisonnable, car il venait non pas de la volonté de « donner la parole au peuple » ( comme s’il ne le faisait pas au moment des élections...), mais pour réaliser une opération politicienne de torpillage du parti UKIP qui menaçait les fiefs électoraux des Tories.

                      Le plan de Cameron était de pousser les électeurs tentés par le vote UKIP à revoter pour les Conservateurs. Mais malgré tout, UKIP a continué à progresser.

                      Cameron s’est retrouvé donc piégé par son demi-échec et par l’encouragement donné aux anti-européens de son parti. Pour garder sa place à Downing street, il n’avait plus d’autre choix que d’organiser le référendum.

                      La campagne s’ est donc faite sur un air délétère, ou tous les coups, surtout les plus bas étaient permis, à coups d’arguments mensongers.

                      « On récupèrera le contrôle de nos frontières ! » Alors que le RU les a déjà, n’ étant pas signataire des accords de Schengen.

                      « On investira notre cotisation actuelle dans le système de santé ! » Promesse publiquement rejetée par Farage et ses sbires au LENDEMAIN du résultat...

                      Autre handicap : le refus du Labour de participer à la campagne du « oui » après la déculottée reçue aux dernières législatives ou Cameron avait été en partie leur bourreau.

                      Dès lors, le « out » était inévitable.

                      Et maintenant ?

                      Eh bien le compte à rebours est lancé. Dans 2 ans à peu près, les britanniques seront libres.

                      Ils ne seront plus tenus d’appliquer les lois et les règles européennes qui leur font tant horreur. mais en contrepartie, ils n’auront plus accès aux emplois en Europe. Ils n’auront plus d’élus à Bruxelles et ils ne pourront plus s’opposer aux nouvelles lois qu’ils devront de toute façon respecter s’ils veulent que leurs produits et leurs services soient disponibles sur le continent.

                      Ce qui est ma foi logique. Quand tu résilies ton abonnement Internet, tu ne peux plus surfer...


                      Les banques de la City n’auront plus le droit d’exercer sur le continent, faute du passeport financier européen indispensable. Sans doute certains se reconvertiront dans la cotation de la laine de moutons de l’Oxfordshire. Mais pour contrer la puissance du DAX, ce sera un peu juste.

                      Le grand problème des anglais est qu’ils ont voté en pensant pourvoir s’appuyer, faute d’Europe, sur leur Empire.

                      Sauf que leur Empire n’existe plus. SI ce n’est Gibraltar et les quelques îles de l’ atlantique sud. Napoléon en aurait souri d’ironie.

                      Ce que les anglais pouvaient négocier avec l’ UE derrière, elle ne pourra plus le faire seule. Qui peut sincèrement penser qu’un pays de 55 millions d’ habitants peut peser autant qu’un groupe de 500 millions dans des négociations commerciales ou politiques ?

                      Mais le plus probable désormais, c’est la fin pure et simple du RU. Si l’Angleterre et le Pays de Galles ont voté « out », l’ Ecosse et l’ Irlande du Nord ont voté « in ». De même que Gibraltar.

                      Il est donc fort probable que dans les mois qui viennent, l’ Ecosse proclame son indépendance et lance immédiatement le processus d’ adhésion à l’UE. Il y aurait le véto espagnol à contrer ( Madrid n’a pas envie de voir la Catalogne jouer au même jeu ! ) mais on peut imaginer que l’ Irlande et l’ Ecosse unissent leurs territoires au sein d’une Fédération Gaelique, jointe par l’ Irlande du Nord, ce qui ferait de ces deux Etats les membres de plein droit de l’ UE. Et Madrid n’aurait rien à dire.

                      Gibraltar avait voté pour affiner sa volonté de continuer à être territoire britannique. Le « out » pourrait remettre ce choix en question. Madrid propose déjà une souveraineté partagée sur le Rocher afin qu’elle reste dans l’ UE, ce que souhaite Gibraltar.


                      Est-ce donc mieux d’être le meilleur dans son village que le second à Rome ?

                      Pour l’instant, les augures ne sont pas du coté des anglais, parole d’islandais ! :) 

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:29

                        @Mmarvinbear
                        L’Empire n’existe plus, sauf que le Commonwealth existe bel et bien, 53 pays et 2,3 milliards d’habitants. Comme existent les 80 pays de la francophonie...


                        Les Anglais sont des financiers et des commerçants, en attendant peut-être de ré-industrialiser ? Que voulez-vous qu’ils fassent d’une Europe plombée par le chômage et l’austérité ?? La croissance de la zone euro est la plus plombée de la planète...

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 juillet 2016 23:16

                        @Fifi Brind_acier

                        Les pays francophones ne sont liés que linguistiquement à la France. En ce qui concerne l’économie, à part quelques contrats pétroliers et gaziers, ils se fournissent ou ils veulent et de plus en plus en Chine. C’est pareil pour le Commonwealth. L’ Egypte en a rien à foutre du RU. Pareil pour la Jamaïque qui fait son beurre avec les USA, de même que l’ Australie.

                        Les anglais sont des financiers et des commerçants, certes, mais ils viennent de s’exclure de leurs plus gros marchés. Qu’est-ce qu’ils imaginent ? Qu’ils prendront la place des USA, de la Chine ou de Singapour auprès des autres pays ?

                        Quand à la réindustrialisation, c’est une aimable plaisanterie. La encore, le RU va se heurter au fait qu’il n’aura plus d’accès privilégié au reste de l’Union. Quand aux autres pays...

                        Sa sidérurgie est morte, et la Chine un trop gros concurrent pour lui faire face.

                        L’informatique ? L’ Inde regorge déjà de programmeurs certifiés et capables. Et dix fois moins chers.

                        L’automobile ? Pour les anglais, un marché de niche avec Rolls Royle et Bentley. Wauxhall n’est rien d’autre qu’ Opel sous un nom anglais.

                        Le RU a voulu revenir en arrière à un moment ou il n’y a plus de place pour les petites entités et les solitaires.

                        Ils vont morfler, et personne ne va les pleurer...

                      • Fergus Fergus 5 juillet 2016 09:30

                        Bonjour, Mmarvinbear

                        Je partage assez largement votre point de vue. Et les Britanniques également, d’où la gueule de bois de la majorité d’entre eux, confrontés aux réalités de ce Brexit.

                        Certes, il y a la tentation de faire de Londres, sinon un paradis fiscal, du moins un lieu de fiscalité réduite pour les entreprises*, afin de compenser les effets de la sortie de l’UE (une hypothèse qui ne fait pas rire du tout les îles anglo-normandes, soit dit en passant). Mais outre le fait que le Royaume-Uni risquerait d’être mis à l’index de tout échange avec l’UE, l’abaissement du taux d’imposition des sociétés entraînerait ipso facto une hausse significative de l’impôt des Britanniques pour compenser la perte de ressources.

                        A suivre... 

                        * Le Chancelier de l’Echiquier a annoncé hier que le taux d’imposition pourrait baisser de 20 à 15 %.


                      • Zolko Zolko 5 juillet 2016 14:03

                        @Mmarvinbear
                         
                        « La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres » ... qui ont été essayés
                         
                        C’est la citation exacte. Cette fin de phrase change complètement le sens de ce que Churchill avait dit : tout n’a pas été essayé.


                      • Fergus Fergus 5 juillet 2016 15:25

                        Bonjour, Zolko

                        Certes ! Mais qu’est-ce qui n’a pas été essayé ? Même la démocratie directe à des niveaux tels que les cantons suisses a été abandonnée tant elle était inadaptée à la complexité des sociétés modernes.


                      • Legestr glaz Ar zen 5 juillet 2016 16:00

                        @Fergus

                        Et bien, nous n’avons pas essayé la démocratie semi-directe, à la Suisse justement dans laquelle seul le peuple peut défaire ce qu’il a fait dans sa constitution, d’une part, et, d’autre part, contrôler l’action de ses représentants, ce qui est la moindre des choses mais que l’on trouve incensé en France.

                        Nous n’avons pas essayé la démocratie semi directe, l’UPR propose l’accès à celle -ci.


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 juillet 2016 22:31

                        @Ar zen

                        Je ne vois pas l’intérêt de défaire le mardi ce qui a été fait le dimanche.

                        Les votations suisses sont attrayantes mais leur gros défaut est de « valider » une décision faite parfois par 10 % du corps électoral. 

                        Plus dangereux, certaines décisions mettent en péril l’économie du pays.

                        Ainsi en 2014, une votation a contraint le gouvernement suisse à renégocier l’accord de libre-circulation qui existait entre la Suisse et l’ UE, suite à une campagne pleinement xénophobe de l’UDC.

                        Or, cet accord conditionne une série d’autres accords bilatéraux avec l’ UE et Bruxelles a été très clair : la Suisse est libre de renoncer à la libre-circulation mais en contre partie elle perdra ses avantages liés aux autres accords.

                        Pour Bruxelles, c’est fromage OU dessert.

                        Depuis, les gouvernements suisses cherchent le moyen de torpiller le résultat de la votation, sachant qu’ils ont un délai de 3 ans selon la constitution helvétique pour appliquer le résultat.

                        2017 va être passionnante. Va y avoir le feu au lac !

                      • Legestr glaz Ar zen 5 juillet 2016 23:19

                        @Mmarvinbear

                        Le peuple ne se trompe jamais, il est « le » souverain. S’il n’est pas satisfait il peut changer la donne sans problème.

                        Les campagnes de l’UDC sont très rarement gagnantes. La dernière n’a justement pas eu de succès et à été rejetée. Si les Suisses ont voté contre l’immigration de masse c’est que ceci leur posait un problème. Et ce n’est pas parce que des accords de libre circulation s’opposent à cette initiative qu’elle en devient stupide.

                        Je suis ce dossier de très près. Si la Suisse doit renoncer à Schengen, elle le fera, le peuple assumera. L’UE a été « fâchée » par le résultat de cette initiative et a remis en cause les possibilités Erasmus offertes aux étudiants Suisses. Ceci montre toute l’étendue de la duplicité de l’UE et son positionnement dictatorial. Je vous signale que la GB était dans l’UE mais était hors Schengen. Est-ce que cela posait un problème avec les autres accords ? Non. Ceci ne démontre que la mauvaise volonté de l’UE vexée par le vote des Suisses.

                        Vous dîtes que ça pose un problème. Oui ça pose un problème au gouvernement qui est « pro » européen et qui ne veut pas déplaire à l’UE. C’est à peu près la seule contrainte.

                        Quant aux autres accords signés, ils restent effectifs. La Suisse est la championne des accords bi-latéraux et multi-latéraux.

                        Le gouvernement suisse ne cherche pas à « torpiller » le résultat de la votation mais à l’adapter ce qui est différent. Mais il y a une tradition démocratique en Suisse, le résultat de l’initiative doit être respecté à moins que l’Etat fédéral ne présente un contre projet qui serait accepté par le peuple.

                        Pour une fois que ce ne sont pas les représentants des peuples qui décident il n’y a aucune raison de s’en faire. Le peuple « est » le souverain en Suisse. Il n’y a aucun problème avec ça. Ce sont les élus qui s’adaptent aux décisions et non le peuple qui s’adapte aux décisons des élus. Une démocratie c’est ça.


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 juillet 2016 00:09

                        @Ar zen

                        Je pense qu’il faut en finir avec cette idée idiote que le Peuple a forcément raison. Ce n’est pas le cas, tout le monde peut le voir.

                        Nul n’a forcément toujours raison. Ni une personne seule, ni un groupe. 

                        Quand les allemands ont voté massivement Hitler en 33, avaient-ils raison ?

                        Ils le pensaient, mais la suite a montré que non !

                        Une personne seule peut faire une connerie. Parfois c’est rattrapable, parfois non. 

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 juillet 2016 00:18

                        @Ar zen
                        Ceci montre toute l’étendue de la duplicité de l’UE et son positionnement dictatorial.


                        La remise en cause des autres accord n’est en rien une mesure de rétorsion, mais une suite logique. En adhérant aux accords de l’ UE, la Suisse savait que remettre de son coté un accord autorisait l’autre partie à faire de même. 

                        Quand vous décidez de divorcer, vous ne pouvez pas forcer votre conjoint à vous garder. Mais en contrepartie, vous ne pouvez plus aller chez lui ou elle pour coucher avec de temps en temps !

                        Quant aux autres accords signés, ils restent effectifs. La Suisse est la championne des accords bi-latéraux et multi-latéraux.

                        Sauf que Bruxelles les remettra en cause si la Suisse n’enterre pas d’une façon ou d’une autre ce vote idiot.

                        Oui, vote idiot. La Suisse est un petit pays dont les besoins de main d’oeuvre ne vont que grandissant. S’il y a autant d’immigration en Suisse, c’est pour les emplois que le pays propose, et pas seulement aux miséreux africains comme l’ UDC aime à le faire croire. Si le pays attire autant d’allemands et de français, c’est bien parce qu’il y a une kyrielle de postes à pourvoir et que la démographie helvétique n’y suffit pas.

                        En votant pour restreindre l’immigration, les suisses n’ont fait que se tirer une balle dans le pied, comme viennent de le faire les anglais. Le gouvernement fédéral le sait et cherche à enterrer le dossier le plus efficacement possible.

                        Je leur souhaite un bon courage.

                        Après tout, la démocratie ne marche vraiment que si son peuple est intelligent et éclairé.

                        Ce qui n’est clairement pas le cas ici.

                      • Legestr glaz Ar zen 6 juillet 2016 20:55

                        @Mmarvinbear

                        Détrompez vous. Le peuple allemand n’a pas voté « massivement » pour Hitler. Il n’avait pas la majorité à l’assemblée (allemande). Les communistes étaient à un très haut niveau et s’opposaient à Hitler. Alors ? Alors, ils ont fait l’objet de rafles et les repésentants communistes ont été fourrés en prison et ensuite ils ont été déportés dans les camps. Facile, dans ces conditions, d’avoir la majorité. Les opposants ont été emprisonnés et déportés. 

                        Ceci c’est pour la « petite » histoire. Lorsque je dis que le peuple a toujours raison c’est parce qu’il pilote pour lui même. Il peut évidemment faire des erreurs et même de lourdes erreurs. Mais, puisque c’est la majorité qui décide, d’une manière éclairée par les débats, il a toujours raison, même s’il a tort. Les représentants du peuple ne font « que » représenter le peuple. Ils n’ont pas à prendre des décisions qui vont à l’encontre de l’intérêt général. En Suisse, le peuple peut défaire ce que ses représentants ont fait. Ceci est impossible en France. Il n’y aurait strictement aucune manifestation pour la loi El Khomri en Suisse. Il y aurait un référendum dit « facultatif » et la loi serait rejetée. C’est quand même simple une démocratie semi directe. 

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 juillet 2016 12:00

                        @Ar zen
                        Détrompez vous. Le peuple allemand n’a pas voté « massivement » pour Hitler. 


                        En mars 1933, le NSDAP ( les nazis, quoi) a réuni 43,9 % des voix et fini en tête, en hausse de 10 points. Le KPD ( les communistes) 12,3 %, en baisse de 4 points.

                        Si ce n’est pas un vote massif, qu’est-ce que c’est ?

                        Ce furent les dernières élections libres, celles de novembre 33 donnant 92 % des voix aux nazis, les autres partis ayant été interdits.





                      • franc 7 juillet 2016 16:14

                        @Mmarvinbear

                        « Est-ce donc mieux d’être le meilleur dans son village que le second à Rome  »

                        -

                        bah ,cela dépend ,mais assurément il vaut mieux être libre et heureux dans son village qu’être esclave et malheureux dans Rome.


                      • Legestr glaz Ar zen 7 juillet 2016 16:15

                        @Mmarvinbear

                        Etes-vous certain de vos sources ? Et bien non, le peuple allemand n’a pas voté « massivement » pour Hitler. Ce sont les magouilles du moustachu qui l’ont amené au pouvoir.

                        "13 mars 1932, lors des élections présidentielles en Allemagne, il y avait 4 candidats : Paul von Hindenburg, Hitler, et deux autres candidats de moindre importance, Ernst Thaelmann et Théodore Duesterberg. Les résultats électoraux furent les suivants :

                        Hindenburg : 49,6 % Hitler : 30,1 % Thaelmann : 13,2 % Duesterberg : 6,8 %

                        Ainsi donc, presque 70 % des allemands avaient voté contre Hitler, et Joseph Goebbels, qui deviendra plus tard le ministre de la propagande nazie, se lamentait dans son journal « Nous sommes battus ; terrible perspective. Les comités du parti sont terriblement déprimés et découragés ».

                        http://www.planetenonviolence.org/Comment-Hitler-est-devenu-dictateur_a959.html


                      • Legestr glaz Ar zen 7 juillet 2016 16:33

                        @Mmarvinbear

                        Vous confondez allègrement « immigration » et « immigration de masse ». Le sujet de l’initiative était l’immigration de masse.

                        Si la Suisse doit quitter Schengen et signer un autre accord elle le fera. Ce sont les « élites » suisses qui sont pro-européennes, pas le peuple, comme partout aurais-je envie d’écrire.

                        Vous parlez de démocratie mais vous devriez être prudent. En France, nous ne sommes pas en démocratie mais en démocratie « représentative ». Il y a autant de différence entre un chat et un chat huant qu’entre la démocratie et la démocratie représentative. Le même mot est utilisé mais il a une signification différente accompagné de son qualificatif. Il perd son sens pour en prendre un autre. Précisez bien de quoi vous parlez lorsque vous utilisez le substantif « démocratie ». Seul, ce terme est beaucoup trop vague et il crée « l’illusion ». C’est un attrape-nigaud.

                        Il me semble bien que le peuple suisse, parce qu’il possède une démocratie semi-directe, est plus éveillé aux choses politiques que le peuple de France. Celui ci ne peut jamais proposer d’initiative populaire ou faire appel au référendum facultatif. Les Suisses sont donc bien plus éclairés en matière de déroulement démocratique que les Français.


                      • franc 7 juillet 2016 17:45

                        @Mmarvinbear

                         Vous faites une monumentale erreur ,vous oubliez le capital de la matière grise ,or celle-ci vaut plus que toutes les autres matières réunies y compris l’or et le pétrole .Et les anglais de pure souche ,n’en sont pas dépourvus ,au contraire ,comme l’histoire le montre..

                        -

                         il y avait une publicité au début des années (19)70 ,« en France on n’a pas de pétrole mais on a des idées » ;Et la France en ce temps là où elle avait plein d’idées ,plein d e matière grise et sans pétrole ,et même tout seule sans l’Union Européenne ,était plus riche et plus puissante que tout le continent indien et le continent africain réunis ,et surtout les français étaient bien plus heureux qu’aujourd’huis avec l’Union Européenne.

                        -

                        L’Angleterre a commis une faute monumentale ,un péché capital ,c’est d’avoir laissé partir toutes ses industries au profit du mirage de l’argent facile et factice de la finance ;Elle en paie le prix aujourd’huis avec la perte de sa souveraineté et de sa puissance ; Et l’Union Européenne dirigée par le capitalisme financier ne fait que la pousser dans la consommation d ela drogue financière ;et quand elle a voulu quitter sa dépendance envers l’UE celle-ci la menace de ne plus la fournir de cette drogue ,et sans cette morphine financière ,l’Angleterre a douloureusement mal dans ses os et sa chair, quoi d e plus naturel. 

                        -

                        Mais pour retrouver sa santé et sa vigueur , sa puissance et son bonheur ,l’Angleterre n’ a pas d’autre choix que d’abandonner définitivement la consommation de ctte drogue financière mortifère de produits toxiques et retrouver une consommation saine de vrais produits naturels riches en vitamines tels que le travail manuel et intellectuel producteur de vraies richesses et de réels progrès ,débouchant sur un industrie performante et puissante ;l’Angleterre a les moyens intellectuels et humains pour reconstruire son industrie m^me en repartant à zéro ;,la matière grise comme la science fait des miracles.

                        -

                        Ainsi récupérer sa sidérurgie et sa métallurgie pour non pas concurrencer les chinois ou les indiens mais pour reconstruire toute seule ,m^me en étant isolé, son industrie lourde e t de pointe pour les besoins de sa propre population d’abord avant de vouloir les vendre à l’étranger pour être autonome ,et de m^me pour pour l’agriculture ;Et une fois qu’on a retrouvé son autonomie e t sa croissance interne ,on aura tout le loisir après pour échanger ,coopérer e t commercer avec les autres nations en toute équité et aux avantages des uns et des autres ;

                        -

                        Aussi instaurer les grandes écoles d’excellence et les universités de prestige pour former les savants ,les chercheurs ,les ingénieurs avec les cerveaux des étudiants pleins de matières grises , qui pourront construire une industrie technologique et informatique de pointe pour en faire de son pays une puissance spatiale et militaire défiant toute menace et danger extérieur et intérieur ,sans oublier de développer les écoles de la pensée philosophique et comme fin la culture et les arts pour former les esprits à la sagesse , à la liberté et au bonheur

                         Une population de 20 millions d’âmes sublimes et de corps sains ,plein de beauté et d’intelligence , de vigueur et de courage , travaillant en toute honnêteté et en solidarité , peut construire une nation plus forte ,plus harmonieuse et plus heureuse qu’une population de 10 milliards d’êtres dégénérés et imbéciles ,drogués à la consommation débiles , corrompus par les spéculations de la finance fausse et criminelle , divisés par les bas instincts de prédation et de domination, et opposés les uns aux autres par la malhonnêteté e t la méchanceté ; Il n’ ya pas de doute là dessus

                        -

                        Donc les anglais peuvent bien morfler et personne pour les pleurer , n’empêche ,pour être heureux il faut savoir morfler e t pour rire il faut savoir pleurer. 


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 juillet 2016 20:34

                        @franc

                        On peut aussi être esclave en son village et libre et heureux à Rome...

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 juillet 2016 20:36

                        @Ar zen

                        Les dernières législatives libres ( il y en aura en novembre 33 et en 42 mais l’électeur ne peut pas choisir de candidat, il peut juste accepter ou pas le choix du parti ) ont lieu en mars 33.

                        Soit après la présidentielle de 32.

                        On a donc bel et bien une progression des voix en faveur du NSDAP.

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 juillet 2016 20:39

                        @Ar zen

                        Le sujet de l’initiative était l’immigration de masse.

                        L’ UDC s’est bien gardée de faire la distinction et dans sa campagne, elle fustigeait aussi bien le Noir fourbe et voleur que le Français qui vient manger le pain des suisses tous les jours en lui prenant une place à son travail.


                        Vous devriez relire les articles à ce sujet. En ce qui concerne les Français, certains suisses sont aussi amicaux qu’un nazi avec un juif...

                      • franc 7 juillet 2016 20:44

                        @Mmarvinbear

                        je n’ai jamais dit le contraire.

                        -

                         il faut donc examiner en toute vérité et honnêteté si les conditions réelles font qu’on est plus libre et heureux au village ou à Rome pour la génération présente mais aussi pour la génération future pour choisir.

                        -

                        mais je pense qu’une Rome entièrement financiarisée et mafiosifiée ne peut donner la liberté et le bonheur à la grande majorité du peuple et ne peut que faire décliner sa puissance avec le temps


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 7 juillet 2016 21:07

                        @franc


                        Et les anglais de pure souche ,n’en sont pas dépourvus ,au contraire ,comme l’histoire le montre.

                        C’est quoi un anglais de pure souche ? 

                        Plus précisément, à partir de quand un anglais peut-il être considéré de pure souche ? Par exemple, s’il a une grand mère pakistanaise, est-il de pure souche ? 

                        Et la France en ce temps là où elle avait plein d’idées ,plein d e matière grise et sans pétrole ,et même tout seule sans l’Union Européenne ,était plus riche et plus puissante que tout le continent indien et le continent africain réunis


                        Bah aujourd’hui, on n’a pas plus de pétrole vous savez... Et puis vu que dans les années 70 l’ Asie et l’ Afrique étaient, pour schématiser, constitués de champs de riz et de sorgho pour la plupart ( c’est un peu exagéré mais pas tellement ), c’était pas compliqué, hein. Même la Bulgarie était plus riche.

                        Le truc, c’est que voyant que personne n’allait intervenir pour changer cet état de fait, ces nouveaux pays de crève-la-faim se sont pris en main. Parfois bien, parfois mal.

                        Et au lieu de faire comme pas mal de pays occidentaux qui se sont contentés de rester sur leurs culs bouffis à profiter, ils se sont mis au boulot.

                        Et maintenant, ils commencent pour certains à recueillir les fruits de leurs efforts. Ce n’est pas que la France s’est appauvrie, non, mais ce sont les autres qui se sont enrichis.

                        Alors forcément, l’écart s’est réduit.

                        Bien entendu, il y a encore des endroits ou c’est pas vraiment le Paradis mais ces peuples s’enrichissent, leur démographie se stabilise et baisse même parfois, signe d’un plus grand développement économique et social.

                        Ainsi récupérer sa sidérurgie et sa métallurgie pour non pas concurrencer les chinois ou les indiens (...) on aura tout le loisir après pour échanger ,coopérer e t commercer avec les autres nations en toute équité et aux avantages des uns et des autres.

                        Vous ignorez complètement les règles élémentaires du commerce et de l’industrie. Déjà, je vois mal en quoi la fonte peut aider en informatique... Mais bon. Toujours est-il que nous ne sommes plus au XIXè siècle et que les besoins anglais en fer et en charbon excèdent leurs capacités de production et de réserves. Leur importation, au moins partielle, est inévitable. Ce qui implique du commerce et donc l’impossibilité pour les anglais d’avoir une politique protectionniste car on ne peut pas à la fois se dire pour l’échange et pratiquer une guerre douanière.


                        Aussi instaurer les grandes écoles d’excellence et les universités de prestige pour former les savants ,les chercheurs ,les ingénieurs avec les cerveaux des étudiants pleins de matières grises

                        Vous ne savez même pas que le Royaume Uni est déjà pourvu d’universités et de grandes écoles ?

                        Et vous ne savez pas non plus que les frais de scolarité de ces établissements sont démentiels et accessibles uniquement aux plus fortunés ?


                        Une population de 20 millions d’âmes sublimes et de corps sains

                        La population anglaise est de 55 millions de personnes...

                        Et ils n’ont pas été foutus d’en trouver 11 pour battre les islandais...

                      • franc 8 juillet 2016 12:43

                        @Mmarvinbear

                        De pure souche est une manière de parler ,il n’ ya personne qui soit absolument pure ,disons qu’il est issus de parents uniquement anglo-saxon sur plusieurs générations ,au minimum disons quatre ou cinq générations ,alors

                        un anglais de pure souche  se voit à peu près à vue d’œil ,il a des yeux bleus et une peau très blanche .

                        Euh non ,un métis anglo -pakistanais sur une ou deux générations n’est pas de pure souche .

                        -

                        les africains se sont développés grosso-modo pour schématiser uniquement grâce à l’aide des occidentaux et des asiatiques (chinois) toute la connaissance ,,toute la science et la technologie , viennent de l’occident ,ils n’ont rien inventé ,« et au lieu de faire comme pas mal de pays occidentaux qui se sont contentés de rester sur leurs culs bouffis à profiter, ils se sont mis au boulot »,je vous l’accorde.

                        -

                        Comment l ’Angleterre a fait au 19 siècle sans l’Union Européenne pour être la 1ère puissance du monde ;Aujourd’huis elle peut s’appuyer sur le Commun Wealth et surtout s’approcher du BRICS ; Comment fait la Corée du Nord pourtant complètement isolée pour avoir une telle puissance .L’ Angleterre reste une puissance nucléaire. m^me si elle est nettement en déclin sur le plan industriel ;J’ ai déjà dit que l’ Angleterre a commis la faute monumentale ou péché capital d’avoir délaissé toute son industrie pour se droguer à la finance ;En abandonnant cette drogue financière et en se retroussant les manches comme les asiatique s elle peut reconstruire son industrie car elle a les moyens intellectuels et humains ainsi que les ressources pour le faire..Au début ce sera dur mais après je ne doute pas de la réussite si le sérieux domine .
                        -

                        non je n’ignore pas que l’Angleterre a déjà des grandes écoles et universités prestigieuse ,raison d e plus ,elle a des atouts pour reconstruire sa puissance industrielle. Il suffit qu’elle baisse les frais de scolarité ou donnent des bourses pour ses concitoyens et garde ses cerveaux chez elle

                        -

                        quant à l’anecdotique football ,je constate que quand elle avait une équipe complètement composé de pure souche comme les islandais elle était bien meilleure. Aujourd’huis c’est un e équipe mélangée batardisée avec un esprit pollué comme les hollandais ne pensant qu’au fric d’autant plus que le football est corrompu.Il faut que les équipes de football retrouvent leur esprit sain comme celle si sympatique des islandais qui ne sont composés que de s blonds aux yeux bleus ,islandais pure souche . et sans argent .

                        -

                        de toute façon l’économie n’est pas une science exacte .


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 juillet 2016 14:27

                        @franc

                        De pure souche est une manière de parler ,il n’ ya personne qui soit absolument pure 

                        En fait, si. A la Réunion, il y a un village dont les habitants descendent tous d’un fils de bonne famille venu au XVIIè siècle je crois y chercher fortune. Il y a eu des enfants, a fondé un village et ses descendants ont continué à vivre en refusant de se mêler aux autres habitants, colons ou natifs. Ils se sont reproduits la plupart du temps entre eux et ils forment une communauté ou la très forte consanguinité a permis à des maladies génétiques rares de se développer de façon massive.

                        Pour dire qu’il est très important de ne pas garder une sang « pur ». Seul le brassage génétique du métissage permet de renfoncer la population. Les adeptes de la « pureté raciale » ne font que creuser leur propre tombe génétique.

                        Comment l ’Angleterre a fait au 19 siècle sans l’Union Européenne pour être la 1ère puissance du monde

                        Elle a envoyé ses armées conquérir de vastes territoires afin d’en prélever ses ressources et y renvoyer ses produits manufacturés. Remarquez, tous les pays européens faisaient la même chose à l’époque, y compris la France sous l’excuse de « mission civilisatrice ».

                        Ce serait plus dur aujourd’hui...

                        Aujourd’huis elle peut s’appuyer sur le Commun Wealth et surtout s’approcher du BRICS

                        Sauf que les nations du Commonwealth font plus commerce avec la Chine et l’ Inde, voulant ne pas continuer à être sous tutelle de l’économie anglaise.
                        Quand aux BRICS, ils sont plus obsédés par l’idée de faire du commerce entre eux plutôt qu’avec les pays européens.

                         Comment fait la Corée du Nord pourtant complètement isolée pour avoir une telle puissance

                        Facile, c’est une dictature ou le Peuple n’a pas son mot à dire.
                        Sa puissance est d’ailleurs à relativiser. Tous ses revenus passent dans le développement d’armes nucléaires alors que sa population souffre souvent de la faim. En cas de conflit classique, malgré sa propagande, PyongYang ne résisterait pas une semaine avant de s’effondrer.


                        En abandonnant cette drogue financière et en se retroussant les manches comme les asiatique s elle peut reconstruire son industrie car elle a les moyens intellectuels et humains ainsi que les ressources pour le faire.

                        Possible, mais à condition de passer des accords et donc de devoir renoncer à l’isolationnisme. Elle n’a pas les ressources minérales pour relancer son industrie. A quoi sert une usine sidérurgique quand son sol ne produit pas assez de fer et de charbon ? L’Angleterre ne produit rien, elle ne fait qu’assembler. Elle dépends des importations et la chute amorcée de la Livre ( - 15 % à ce jour ) ne va pas la favoriser.


                        Il suffit qu’elle baisse les frais de scolarité ou donnent des bourses pour ses concitoyens et garde ses cerveaux chez elle

                        Mais il faudra donc financer les universités par l’ Impot. Et les conservateurs se sont toujours refusés à le faire...

                        Il faut que les équipes de football retrouvent leur esprit sain comme celle si sympatique des islandais qui ne sont composés que de s blonds aux yeux bleus ,islandais pure souche . et sans argent .

                        Aussi sympathiques qu’ils soient, les blonds et blancs islandais sans argent se sont fait torcher par une équipe métissée aux joueurs d’origines diverses quoique tous de même nationalité et qui déborde de fric ( souvent trop, d’ailleurs...). 

                        Entre la pureté et le mélange, on voit ou réside la force ! :)

                      • franc 9 juillet 2016 03:06

                        @Mmarvinbear

                        -

                        je ne suis pas opposé au métissage mais seulement à dose homéopathique pour respecter l’intégrité et la spécificité d ’un peuple et son génie propre avec sa culture spécifique en gardant et préservant les qualités de ses caractère propres .

                        -

                         Mais il ne faut pas confondre métissage avec mélange ;le métissage est une bonne chose tandis que le mélange est une mauvaise chose

                        Le métissage unit dans une synthèse des éléments hétérogènes en gardant les qualités des éléments composants et m^me créer une qualité synthétique supérieure pour en former un élément homogène supérieur aux éléments composants et en faisant disparaître ou annihilant  les défauts des éléments composants 

                        le mélange regroupe des éléments hétérogènes en se juxtaposant sans les fusionner ce qui fait que les défauts des éléments composants restent identiques et s’ajoutent tandis que les qualités sont neutralisés en devenant inopérant et disparaissent ,de sorte que le magma résultant est un produit inférieur à la somme des éléments composants séparés d’origine

                        -

                        pour que le métissage des peuples soit réussi tout en respectant la spécificité et l’intégrité des peuples ,il faut que les éléments exogènes ne dépassent pas le taux de 1/1000 au dessus duquel l’union synthétique ne s’opère pas parfaitement en créant automatiquement et naturellement par effet surnuméraire des poche de communautarisme ennemi du métissage résultant d e l’hétérogénéité associée à la force ethnocentrique ,et afin de préserver les qualités spécifique et le génie propre du peuple fondamental de base 

                        -

                        le métissage doit se faire sur plusieurs générations successives ave c le m^me peuple de base pour retrouver les caractères spécifiques et les qualités propres (par exemple peau blanche et yeux bleus et m^me cheveux blonds pour un peuple européen de base germanique , anglo-saxonne ou scandinave)

                        -

                        De plus pour préserver le patrimoine génétique des caractères spécifiques de s peuples fondamentaux de base et leur génie propre ,à l’intérieur de la communauté de chaque peuple spécifique les élément métissés ne doivent pas dépasser le taux de 1/10 en permanence , et impérativement réserver un territoire spécifique pour chaque peuple spécifique afin qu’il puisse croitre et cultiver sa propre culture spécifique ,déployer et opérer chacun sans encombre son génie propre 

                        -

                        Enfin pour préserver l’équilibre général de l’éco-système humain et le patrimoine génétique humain dans toute sa variété avec toutes les possibilités de métissage il faut qu’il y ait sur l’ensemble du monde en permanence autant de blonds que de bruns pour dire brièvement en simplifiant l’expression.


                      • franc 9 juillet 2016 04:36

                        @Mmarvinbear

                        je maintiens que l’Angleterre peut se tourner et s’appuyer vers le Commun Wealth et le BRICS pour le commerce ,et la coopération ;Les australiens ,les canadiens ,les néozélandais sont des anglo-saxons comme les anglais ; les russes et surtout les chinois commerçants dans l’âme ,ne demandent que commercer avec tous les pays ,et leur immense pays en regorge de minerais de toute sorte et en grande quantité. 

                        -

                        Déjà que l’Angleterre possède des ressources minérales assez pour construire une industrie comme elle a prouvé au 19 è siècle ,elle a du fer et beaucoup d e charbon dans son sous-sol pour la sidérurgie, ce n’est pas la colonisation qui a apporté la puissance à l’Angleterre mais c’est parce que l’Angleterre est déjà assez puissante qu’ alla a pu mener la colonisation ;En tout cas elle peut compter en plus sur les minerais des pays du Commun Wealth et du BRICS ,les russes et surtout les chinois feront un plaisir à leur vendre les minerais ou m^me les gros produits manufacturés de la métallurgie. De plus la science chimique et physique au niveau actuel et futur peut faire des miracles en créant de nouveaux produits encore plus résistants et performants que l’acier ,et il ne faut pas oublier aussi les minerais sous la mer .

                        Et je le rappelle la matière grise est plus importante que toute autre matière ,et l’Angleterre en a une grande quantité en réserve.

                        -

                        concernant la Corée du Nord vous ne faites que proférer un mensonge éhonté et répéter une propagande mensongère abjecte avec la soi-disant famine qui accablerait la Corée du Nord ;Il ya eu une délégation de parlementaires européens qui sont allés en Corée du Nord pour voir ce qu’il en est ,et au retour ils ont affirmé qu’il n’ y avait aucune famine mais la Commision européenne les ont intimé l’ordre de se taire et decacher leur révélation ;

                        En tout cas la Corée du Nord est assez puissante pour que les Etats-Unis n’osent pas l’attaquer

                        -

                        Pour les frais de scolarité je vois pas pourquoi le gouvernement anglais m^me conservateur dans l’esprit général patriotique de reconstruction du pays ne pourrait pas donner une aide aux étudiants surtout s’ils sont acculés et obligés par la force des choses pour former en toute indépendance ses savants et ses ingénieurs pour l’intérêt de la nation et la sauvegarde de son indépendance et de sa puissance ; la médecine sociale anglaise est bien gratuite .

                        -

                        Pour ce qui est de l’anecdotique football ,on peut aussi dire que la petite équipe sympathique homogène de blonds aux yeux bleus sans argent m^me s’ils ont perdu contre l’équipe hétérogène pleine de fric de l’équipe de France ,ils ont quand m^me battu l’ équipe hétérogène anglaise ou hollandaise pleine de fric qui n’est m^me pas sélectionnée pour le championnat d’Europe ,quand je pense à la grande nation de football qu’est la Hollande avec l’Ajax d’Amsterdam de Kovacs et ce qu’elle est devenue si minable .

                        -

                        Remarque si l’Islande a perdu largement en 1ère mi-temps ,elle a gagné en 2è mi-temps en marquant 2 buts contre l’équipe de France 

                        -

                        et puis il faut reconnaître que c’est le génie du petit blond gaulois pure souche aux yeux bleus d’acier Griezmann qui porte toute l’équipe de France à la victoire ,sans lui on ne donne pas cher à l’équipe de France ,comme Ronaldo pour l’équipe portugaise ;

                        Les allemands étaient supérieurs et dominaient tout le match ,mais c’est le génie de Griezmann qui a fait basculer en faveur d ela France

                        L’équipe de France aurait été meilleure si le j eu collectif est meilleur ,or les noirs africains ,plus faits pour le jeu individuel ,c’est connu, sont moins doué s en jeu collectif que les blancs européens ;je pense pour une meilleure efficacité de l’équipe de France qu’il est nécessaire et judicieux d’avoir plus de blancs européens pour le jeu collectif central à la place du trop grand nombre de noirs africains qui la plombe ,m^me si ceux -ci sont bons en défense. 

                        -

                        L’équipe allemande aurait pu gagner tout comme l’équipe islandaise contre l’équipe France, c’est comme on dit « la glorieuse incertitude du football  ».


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 9 juillet 2016 13:35

                        @franc

                        je ne suis pas opposé au métissage mais seulement à dose homéopathique pour respecter l’intégrité et la spécificité d ’un peuple et son génie propre avec sa culture spécifique en gardant et préservant les qualités de ses caractère propres .

                        Le problème est qu’avec une telle position, aucune évolution n’est possible. Une culture se caractérise par une évolution constante au fil du temps, suivant les modes, les progrès techniques, les aléas des guerres et des catastrophes naturelles.

                        Regardez les grecs de l’ Antiquité. Peu de métissage avec les peuples alentours malgré le commerce( Egypte, Hittites ), mais la culture du IXè siècle avant notre ère n’a rien à voir avec celle du IIè. L’art des cyclades et l’art athénien n’ont rien à voir et pourtant ils procèdent d’une même souche.

                        Aucun peuple n’a de culture spécifique, car elle évolue avec le temps. Prenez les japonais, qui n’ont pratiquement eu aucun contact avec l’étranger pendant 4 siècles. Et pourtant, un japonais actuel ne saura pas lire un « pur » texte japonais du XVè siècle car sa langue a évolué avec le temps. En 1945, les japonais ont entendu pour la première fois la voix de leur empereur qui annonçait la capitulation. Ils n’ont rien compris ( même s’ils savaient de quoi il parlait ) car son allocution était dans un japonais du XIè siècle que la famille impériale parlait par tradition entre elle.

                        Quand à l’intégrité... Je ne vois pas en quoi le métissage est un problème. C’est même un avantage énorme pour les cultures qui peuvent se compléter l’une l’autre au niveau du savoir et des compétences.

                        Prenez le français. Ce n’est pas une langue autochtone ! Elle procède du latin, une langue d’ Italie centrale et qui a donné aussi le castillan, le catalan, le portugais, l’italien, le napolitain, le roumain même. L’alphabet avec lequel il est écrit n’est pas d’ici, c’est un alphabet venu du Proche Orient et qui a donné l’écriture grecque également. Les chiffres eux viennent d’ Inde via l’arabe. Et si nos mathématiques connaissent le zéro, c’est aussi à l’hindi qu’on le doit !

                        La culture spécifique française n’existe pas par elle même. Elle s’est formée par de multiples apports qui ont avantageusement remplacé les langues gauloises et celtes qui n’avaient ni alphabet ni zéro.


                        le métissage doit se faire sur plusieurs générations successives ave c le m^me peuple de base pour retrouver les caractères spécifiques et les qualités propres (par exemple peau blanche et yeux bleus et m^me cheveux blonds pour un peuple européen de base germanique , anglo-saxonne ou scandinave)

                        La génétique et la médecine ont récemment prouvé que les caractéristiques « nordiques » n’étaient en fait qu’ une mutation qui a privé une peuplade isolée de sa mélanine. Il s’agit donc de la propagation d’une tare génétique qui a pu se faire car l’ensoleillement de l’ Europe est moyen et que le manque de mélanine n’est pas létal ni important pour la survie du groupe. 

                        Mais les premiers européens étaient sinon noirs, mais au moins cuivrés comme le sont les peuples du Proche Orient. Regardez les populations véritablement nordiques : inuits et sames de Finlande : leurs peaux sont cuivrées. Ce sont eux qui ont les vraies caractéristiques humaines et européennes.

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 9 juillet 2016 14:01

                        @franc
                        je maintiens que l’Angleterre peut se tourner et s’appuyer vers le Commun Wealth et le BRICS pour le commerce ,et la coopération


                        Cela ne leur est pas interdit mais force est de constater que les nations du Commonwealth préfèrent commercer aujourd’hui avec la Chine et l’ Inde. Tout simplement parce que ces pays leur offrent des marchés avec 2 milliards de clients potentiels, à comparer avec les 55 millions d’anglais. :)

                        Déjà que l’Angleterre possède des ressources minérales assez pour construire une industrie comme elle a prouvé au 19 è siècle ,elle a du fer et beaucoup d e charbon dans son sous-sol pour la sidérurgie

                        Il ne faut pas comparer les besoins de l’industrie du XIXè siècle avec ceux actuels. Le pays a des réserves, mais insuffisantes en terme de capacité de production et de durée pour alimenter les besoins actuels. 

                        et il ne faut pas oublier aussi les minerais sous la mer .

                        Sauf que nous ne possédons pas les techniques nécessaires pour ouvrir des mines sous-marines...


                        Il ya eu une délégation de parlementaires européens qui sont allés en Corée du Nord pour voir ce qu’il en est

                        Toutes les ONG et les associations caritatives qui sont sur place sont d’accord sur ce point : le pays n’a pas une agriculture suffisante pour nourrir sa population. Le pays survit grâce à l’aide alimentaire internationale et le gouvernement nord-coréen la distribue selon des critères d’ utilité et de fidélité des personnes : seuls les coréens ayant une profession utile et qui montrent une fidélité absolue au régime disposent d’une nourriture suffisante. Les autres n’ont que des demi ou des quart de rations.

                        En tout cas la Corée du Nord est assez puissante pour que les Etats-Unis n’osent pas l’attaquer

                        Si les USA n’attaquent pas le pays, c’est d’une part parce qu’ils n’ en ont pas l’intention, et aussi parce que le pays est sous protection chinoise. Mais le Kim est si pénible que même Pékin se demande comment faire pour s’en débarrasser sans risquer une frappe nucléaire.


                        Pour les frais de scolarité je vois pas pourquoi le gouvernement anglais m^me conservateur dans l’esprit général patriotique de reconstruction du pays ne pourrait pas donner une aide aux étudiants

                        Tout simplement parce que ce n’est ni leur programme, ni leur mentalité. Regardez les USA, qui ont une culture économique identique : les études supérieures sont à la charge des étudiants. Ils peuvent bénéficier de prêts et de bourses mais ils doivent les rembourser ensuite ! Il n’est pas rare de voir les diplômés commencer leur vie active avec 25 à 50 000 dollars de dettes ! Cameron a d’ailleurs augmenté il y a un an de façon drastique les frais d’inscriptions à l’université, les triplant presque pour atteindre pratiquement 9 000 livres par an ! Et tu crois qu’il va leur faire un prix ?


                        la médecine sociale anglaise est bien gratuite

                        Certes, mais dans le public il n’est pas rare de devoir attendre 10 mois à un an une consultation de spécialiste dans ce cas...


                        et puis il faut reconnaître que c’est le génie du petit blond gaulois pure souche aux yeux bleus d’acier Griezmann qui porte toute l’équipe de France à la victoire

                        Griezmann est certes né en France mais sa mère est portugaise et ses grands parents paternels allemand. On est loin du « gaulois pur souche »...

                      • franc 9 juillet 2016 20:56

                        @Mmarvinbear

                        - Même sans métissage l’être humain peut évoluer par lui-m^me grâce à son intelligence ,et de plus une certaine dose homéopathique de métissage bien réussi aide aussi à l’évolution ,donc tout ce que vous dites ne réfute en rien à tout ce que je dis qui reste valable et que je maintiens totalement

                        -

                        je n’ai jamais dit que le métissage en soi est un problème pour l’intégrité mais seulement un métissage disproportionné ou excessif ou pire encore mélange destructeur des qualité d’origines un métissage réussi est un métissage qui garde les qualités d’origine et annihile les défauts des éléments composants ,relisez mes commentaires précédents car vous m’avez mal lu ou alors vous avez délibérément déformé ce que je dis ;

                        -

                         la culture spécifique française existe et elle n’est pas la m^me que la culture chinoise ,la culture africaine ou la culture arabo-musulmane ;Par exemple la gastronomie française n’est pas la m^me que la gastronomie chinoise ou la gastronomie arabo musulmane ;La charcuterie et le vin et le french-cancan me semble être à l’opposé de la culture musulmane qui interdit le cochon ,le vin ,la danse dénudée et endiablée et la musique flamboyante .Le christianisme n’est pas pareil que l’islam et l ’esprit cartésien est opposé à l’obéissance des croyances dogmatiques et irrationnelles comme la soumission aux écrits du coran déifié . 

                        la culture spécifique ne s’oppose pas à l’évolution ,on peut évoluer et progresser tout en restant spécifique dans ses caractères et l’intégrité de son génie 
                         Ainsi la langue française a évolué et progressé tout en restant spécifique .

                        -

                        la thèse que les premiers européens sont des noirs par mutation àcause du climat nordique est de la foutaise inventée par les noirs et leurs acolytes par complexe d’infériorité transformée en complexe de supériorité par la force ethnocentrique et calcul idéologique .Les scientifiques idéologisés ne débitent que des théories fallacieuses idéologisées et non pas vraiment scientifiques

                         Un noir africain reste un noir africain m^me s’il vit des millions d’années au pôle nord et ses yeux noirs restent toujours noirs, et m^me si sa peau est moins noire elle n’est reste pas moins brune ses cheveux crépus restent crépus et ses grosses lèvres d e bananes restent des grosses lèvres de bananes ,le soleil n’ y fait rien et la forme négroïde su visage reste négroïde m^me si la peau est blanche comme pour les albinos ,un albinos africain se reconnait comme unafricain avec son visage négroïde . Les chinois qui ont des yeux bridés ont toujours les yeux bridés m^me s’ils vivent au pole nord ou aux tropiques et mêm s’ils mangent n’importe quel aliment, ou ne mangent pas du riz ,le soleil ou l’alimentation n’y fait rien ,c’est génétique c’est tout.

                        Inversement un blond aux yeux bleus m^me s’il vit des millions d’années en Afrique reste un blond aux yeux bleus si les parents sur toutes le s générations sont blonds aux yeux bleus ,cela découle des lois de Mendel de la génétique ;deux parents blonds aux yeux ayant des parents aux yeux bleus sur plusieurs générations et m^me s’ils sont archi bronzé au soleil ont des enfants aux yeux bleus et la peau tout à fait blanche à la naissance.


                      • franc 9 juillet 2016 21:12

                        @Mmarvinbear

                        -
                         Pour ce qui est de la possibilité pour l’Angleterre d e rebâtir son industrie et le commerce avec le Commun Wealth et le BRICS ,vous ne faites que vous répéter en des affirmations gratuites qui ne réfutent en rien mes propos ;, de toute façon l’économie n’est pas une science exacte , je maintiens tous mes dires comme vous maintenez vos dire s , c’est l’expérience et le réel du futur qui tranchera

                        -

                        Concernant Griezmann m^me si sa mère est portugaise et se s grands parents allemands il n’en est pas moins un gaulois pure souche car les francs comme les galliciens sont des peuplades germanique du Centre de l’Europe qui se sont répandus sur toute l’Europe ,au Nord ,au Sud , à l’est et à l’Ouest .On retrouve les galliciens (origine du mot gaulois) bien sûr en France mais aussi en Grande Bretagne , au nord de l’Italie ,en Espagne et aussi au PORTUGAL. Un portugais pure souche est de m^me souche qu’un français pure souche ,c’est donc aussi un gaulois comme un gallois est aussi un gaulois même s’il n’habite pas en France . Et un gallicien est aussi un germain donc de m^me souche qu’un allemand.

                        -

                        par conséquent ,Griezmann ayant un père français ,une mère portugaise ,et des grands parents allemands est un gaulois pure souche.

                        cqfd


                      • franc 9 juillet 2016 21:32

                        @franc

                        Ah j’ai oublié pour la Corée du Nord ,les ONG sont les chevaux de Trois du grand capital et de la CIA


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 juillet 2016 02:16

                        @franc

                        Inversement un blond aux yeux bleus m^me s’il vit des millions d’années en Afrique reste un blond aux yeux bleus si les parents sur toutes le s générations sont blonds aux yeux bleus ,cela découle des lois de Mendel de la génétique ;deux parents blonds aux yeux ayant des parents aux yeux bleus sur plusieurs générations et m^me s’ils sont archi bronzé au soleil ont des enfants aux yeux bleus et la peau tout à fait blanche à la naissance.

                        En fait, non. La science de la génétique a beaucoup évolué depuis Mendel qui en aura jeté les bases.

                        Dire par exemple qu’ un enfant aura forcément les yeux bleus parce que c’est le cas de ses parents est faux. Le gène récessif bleu s’exprime de façon majoritaire mais dans 10 % des cas environ, ce ne sera pas le cas et l’enfant aura tout de même les yeux bruns. Cela s’explique par le fait que la coloration de l ’Iris ne dépends pas uniquement d’un seul gène, récessif ou pas. C’est pareil pour la peau. La génétique influe énormément mais il faut aussi tenir compte des variations inhérentes à chacun, les mutations, l’influence de certaines maladies qui peuvent jouer sur la pigmentation.

                        En ce qui concerne le cas plus général d’une population donnée restant sur un espace donné, on peut donc dire que non, sur un laps de temps suffisamment long, la coloration de la peau, des yeux et des cheveux ne restera pas identique à celle de départ.

                        Etant né en Afrique, l’ Homme est donc noir par nature. Cette coloration s’explique par la perte de la fourrure au cours de l’évolution et la production massive de mélanine fut la meilleure réponse donnée au problème de l’ensoleillement excessif.

                        Mais ce serait une erreur que de penser que la Nature n’apporte qu’une seule solution à un problème donné. En fait, elle essaye avec chaque individu, à chaque génération, quelque chose de nouveau.

                        Très souvent en vain, parfois de façon létale pour l’individu qui se retrouve incapable de survivre et donc de se reproduire. Mais les rares résultats positifs apportent à l’individu un atout majeur, ce qui facilite sa survie et donc sa reproduction, ou il transmet cet avantage à sa descendance. 

                        La peau noire est parfaite pour la protection contre le soleil, mais elle apporte le désavantage de rendre plus compliquée pour le corps la production de Vitamine D, qui nous est indispensable et que nous produisons grâce aux rayons du soleil.

                        Soumis au soleil d’ Afrique, la peau noire semble apporter le bon équilibre protection-production au sein du groupe, et peut donc se maintenir durant des générations, les individus naissant avec une peau plus claire étant désavantagés et moins capables de diffuser leur génome au fil du temps.

                        C’ est quand l’ Homme a quitté l’ Afrique que les choses ont changé. En gagnant des latitudes plus hautes, le besoin du corps n’a pas changé mais en gagnant de plus hautes latitudes, la quantité d’ensoleillement a diminué. Les individus à peau plus claire ont eu plus de facilité dans ce cadre à prospérer sur le long terme, et la peau des populations s’est éclaircie.

                        Sans pour autant aller au blanc. Sauf dans le cas de l’albinisme.

                        C’est d’ailleurs simple à voir : prenez une feuille de papier blanc et mettez votre main dessus. Vous voyez que la différence de teinte saute aux yeux. Nous ne sommes pas Blancs. Notre peau tends vers un rosé clair. Cette couleur nous venant des capillaires sanguins, facilement visibles avec notre déficience en mélanine.

                        Parler de la suprématie du Blanc n’a donc aucun sens.

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 juillet 2016 02:17

                        @franc

                        C’est même pas des chevaux de Quatre ?

                        Pfff...

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 juillet 2016 03:01

                        @franc

                        Concernant Griezmann m^me si sa mère est portugaise et se s grands parents allemands il n’en est pas moins un gaulois pure souche

                        Sauf que Francs et Gaulois n’ont rien à voir les uns avec les autres...


                        Les peuples gaulois descendent des peuples celtes, qui avaient pour origine en gros l’ Autriche et la Hongrie actuelles. Suivant un schéma complexe de migrations, ils se sont répandus dans tout le continent ou ils ont croisé parfois les descendants de migrations précédentes qui avaient fait souche ( les basques par exemple, ou les estoniens ).

                        La carte du continent s’est simplifiée quand Rome a conquis l’ensemble, restant à l’écart de la Germanie à cause de son incapacité à la conquérir.

                        Mais au moment de la conquête, il ne faut pas voir les gaulois comme un ensemble uni. Les peuples ont certes une même origine, mais ils cultivent vite leurs particularités et veulent demeurer indépendants les uns des autres, même si des alliances peuvent être conclues.

                        Ce fragile ensemble est bousculé quand les Helvètes décident de migrer vers l’ Ouest, ayant pour ambition de conquérir ce qui est aujourd’hui la région nantaise. Mais comme la région est déjà occupée, les peuples concernés appellent Rome à l’aide. César profite de l’occasion pour non seulement renvoyer les Helvètes en Suisse actuelle, mais aussi pour faire basculer les alliances à son profit et accroitre l’influence de Rome au delà de la Provence qui était terre romaine depuis longtemps.

                        La dernière tentative pour sauvegarder les anciennes alliances prendra fin à Alesia. Une fois Vercingétorix mort, Rome impose naturellement une tutelle économique et politique. Les peuples se soumettent et l’usage des lois romaines et du latin s’impose, balayant les dernières structures celtiques comme le druidisme.

                        Cela durera 400 ans à peu près. Rome a toujours été incapable de conquérir la Germanie dont les tribus vont constituer une société différente du monde romain.

                        Constatant l’affaiblissement de l’empire romain, les tribus germaniques, elles même poussées par d’autres venues plus à l’ Est (comme les Avars et les Huns ), migrent vers l’ouest. L’empire y voit une occasion de renforcer sa propre autorité à moindre frais en intégrant ces nouveaux venus dans ses armées mais vite elles cessent d’obéir à Rome et au lieu de rester aux frontières Nord, elles passent à l’ouest et au sud ou elles fondent des royaumes indépendants en Espagne par exemple.

                        La tribu des Francs saliens profite du passage mais choisit de se fixer dans ce qui est aujourd’hui le Nord et la Belgique, ou elle supplante les lois romaines par les siennes.

                        Le pourquoi d’une telle migration est climatique : les francs saliens vivaient autour du lac Flavio, en Hollande. Mais le niveau de la mer a commencé à monter et le lac fut noyé par la mer du Nord pour devenir le Zuiderzee néerlandais. Ayant perdu leurs terres, ils furent forcés à migrer vers le sud.

                        Les nouveaux venus vont se mêler, partir du latin vulgaire pour en faire un bas-francisque qui va éliminer pratiquement les restes de langues gauloises qui subsistaient. Le français actuel ne compte qu’ une centaine de mots gaulois désormais, autant dire rien.

                        Pour résumer : les gaulois étaient un ensemble de peuples qui ont été colonisés par Rome et assimilés alors que les francs étaient un ensemble de tribus germaniques aux langues, lois, coutumes et moeurs différentes qui se sont imposés lors de l’effondrement de l ’Empire.

                        Il faudra attendre pratiquement 4 siècles pour que le modèle romain de législation ne redevienne la norme sur le territoire.

                      • franc 10 juillet 2016 04:10

                        @Mmarvinbear

                        tout cela n’est que de la pure spéculation parascientifique et pseudo scientifique ,et l’origine de l’homme n’est pas né en Afrique ,cette thèse est démentie par les dernières découvertes le plus ancien homme se trouve en Eurasie ; pour ce qui est changement de l’homme noir en homme blanc vous faites du lamarkisme .,et ça ne colle pas avec les formes dont le soleil n’a aucune influence ,car la différence entre l’homme europeen et l’homme africain n’est pas seulement sur la couleur mais aussi et plus encore sur la forme 

                        -

                        je maintiens que si les parents sur plusieurs générations sont blonds et yeux bleus ,les enfants sont blonds aux yeux blonds sauf cas de maladie imprévue ;c’est la loi de Mendel et tout le monde peut le vérifier tandis que votre thèse personne ne peut la vérifer , c’est de la pure spéculation avec une phraséologie pseudo scientifique

                        -

                        Vous semblez assimiler l’homme blanc à un albinos ,c’est totalement faux ,un homme blanc albinos est un malade qui a une décolation totale y compris des cheveux et des poils ,ce qui n’est pas de l’homme blanc blond non albinos,le blond normal n’est la couleur blanchâtre d’un albinos .

                        -

                        je regrette je ne crois absolument pas à votre thèse qui n’est que pure idéologie


                      • franc 10 juillet 2016 04:43

                        @Mmarvinbear

                        tout votre laïus sur les gaulois est sûrement vrai mais ça change rien au fond du problème ;

                        -

                        Les habitants de la Gaule ,celte ,francs ,gallicien ,viking ,anglo-saxon slaves , sont tous issus des peuplades germaniques primitifs du centre et de l’est de l’Europe et sont donc de m^me race ,la race européenne ,il n’ ya pas beaucoup de différence s de caractéristiques physiques si ce n’est de différence tribale c’est tout.Un franc est un gaulois comme un gallicien est un gaulois comme un celte est un gaulois comme un anglo-saxon est un gaulois à partir du moment où il vit en Gaule et comme habitant de la Gaule il s’appelle Gaulois..le Français de souche résulte d’un métissage de tous le s peuples européens issus primitivevement de peuplades germaniques du centre et de l’est de l’Europe . 

                        -

                        Vous perdez votre temps à entrer dans les détails qui ne changent rien au problème.

                        On voit à vue d’œil la différence entre un noir africain ,un asiatique chinois et un blanc européen.Et cette diffrence est analogue à la différence entre un caniche et un bouledogue pour la race canine ou un chat et un tigre pour la race féline ,et ce qui se voit à vue d’œil ,ni plus ni moins. même un enfant peut leconstater et le reconnaître ,pas besoin d’être Prix nobel en biologie pour cela. .

                        Parler de la transformation d’un homme noir en homme blanc ou en homme chinois par le climat c’est comme parler d e la transformation d’un bouldogue et une caniche ou d’un tigre en un chat ,ce qui est tout à fait fallacieux et ridicule ,l’une comme l’autre.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 juillet 2016 19:21

                        @Mmarvinbear
                        Si ce que vous dites était vrai, la zone euro devrait être la plus prospère du monde. Or, c’est la plus plombée de la planète. Pour faire du commerce il faut des consommateurs solvables, savez-vous ? .
                        Même l’ Allemagne montre des signes de faiblesse...


                        L’Union européenne n’est pas un choix économique, mais politique.
                        Pour mener des politiques réactionnaires.

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 juillet 2016 20:04

                        @Fifi Brind_acier

                        Il y a trop de paramètres à prendre en compte pour pouvoir affirmer qu’une politique économique ou monétaire aura tel ou tel résultat.

                        L’économie est une science inexacte pour longtemps encore.

                        On peut toutefois noter que la zone Euro fait partie des îlots de stabilité financière et économique de la planète.

                        La dette de l’ UE est inférieure à celle des USA qui, en plus dépends désormais énormément du bon vouloir de la Chine qui finance en grande partie ce crédit.

                        Ses perspectives de croissance sont toujours présentes, et même la sortie programmée du RU a à peine entamé ces prévisions.

                        La mise en place de l ’Euro a mis fin aux attaques financières régulières sur les monnaies anciennement nationales, ce qui a permis de consolider les banques nationales et d’ Etat qui n’ont plus à craindre à une attaque massive comme par le passé.

                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 juillet 2016 20:08

                        @franc

                        tout cela n’est que de la pure spéculation parascientifique et pseudo scientifique ,et l’origine de l’homme n’est pas né en Afrique ,cette thèse est démentie par les dernières découvertes le plus ancien homme se trouve en Eurasie

                        Source ?

                        c’est la loi de Mendel et tout le monde peut le vérifier tandis que votre thèse personne ne peut la vérifer , c’est de la pure spéculation avec une phraséologie pseudo scientifique

                        Non, c’est la génétique actuelle. Mendel est dépassé, vous savez. Il a été un pionnier mais il n’est plus à la pointe de la science. C’est comme si vous ne vous basiez en électricité que sur les travaux d’ Edison et que vous n’utilisiez que des ampoules à filament en bambou carbonisé...

                        On en est à la LED, hein !



                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 juillet 2016 20:10

                        @franc

                        Parler de la transformation d’un homme noir en homme blanc ou en homme chinois par le climat c’est comme parler d e la transformation d’un bouldogue et une caniche ou d’un tigre en un chat ,ce qui est tout à fait fallacieux et ridicule ,l’une comme l’autre.

                        Pour le tigre et le chat je ne dirai rien mais on a bien changé le loup en chihuahua...

                      • franc 10 juillet 2016 20:20

                        @Mmarvinbear

                         Vous dites n’ importe quoi

                        -

                        les lois de Mendels sont toujours valables et les seules qui soient vérifiées par l’expérimention ,toutes vos thèses ne sont vérifiées par aucune expérience

                        cqfd


                      • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 4 juillet 2016 19:24

                        J’ai été sous le choc à l’annonce du résultat de ce forum pendant plusieurs semaines avant de me reprendre.
                        Oui, je suis contre l’UE, et ses dirigeants actuels, oui l’Europe est pourrie et va dans le mauvais sens, mais une sortie de l’UE ? Je soutien Asselinau afin qu’il fasse pression avec l’article 50 d’une éventuelle sortie de l’UE, pour que l’Europe change la politique actuelle et son orientation, mais la sortie de l’Europe, je suis contre.
                        Le système russo-américain veut détruire l’Europe et les pays qui la composent , c’est une autre Europe qu’il nous faut.
                        Une Europe économique, spatiale, défensive, qui va dans le sens des nations et de leurs peuples.
                        L’Angleterre est mort.
                        La sortie de l’Angleterre est une opportunité géniale pour la France.
                         La dévaluation de la livre va faire perdre de la valeur en devise, les banques anglaises vont devoir bouger leur fric, alors faut les attirer, donc il faut qu’elles ouvrent des filiales dans d’autres pays pour se protéger de la dévaluation de la livre, donc pour assurer leurs activités « Europe » il faut qu’elles bougent de Londres donc si on crée un impôt à 8% pour les entreprises étrangères, elles vont bouger de Londres et venir à paris et donc cette arrivée de liquidité en France permettrait de financer un plan de relance de l’économie française
                        HSBC a déjà annoncé qu’elle allait construire un gratte ciel à la défense et délocalisé 1500 emplois de Londres vers Paris.
                        L’Angleterre sera morte et nous européens, nous en tirerions tous les avantages.
                        Les anglais se sont suicidé économiquement et internationalement, l’Europe malgré ses désavantages reste crédible.


                        • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 4 juillet 2016 19:28

                          @Vercassivellaunos
                          De toute façon, sous peu il y’aura une révolution en Angleterre de la jeunesse pour retourner au sein de l’UE, les prétendus patriotes comme Farrange ont lâché la barre, les pro-Brexit sont mort.
                          Il est plus facile de renter dans l’UE que de la quitter car l’UE pèse énormément dans le monde.


                        • Auxi 4 juillet 2016 19:55

                          @Vercassivellaunos
                          Chantage, menaces, diffamation et cartomancie… Le vrai visage de l’UE de Jean-Claude Junkie !


                        • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 4 juillet 2016 20:19

                          @Auxi
                          Oui l’UE de Juncker , ce qui est loin d’être le cas de l’UE des peuples auquel j’aspire.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:34

                          @Vercassivellaunos
                          Réveillez-vous, c’est la zone du monde la plus plombée ... Remplacer des accords de soumission, par des accords de coopération dans le monde entier, les Anglais y gagneront ...
                          Tous les pays des BRICS y gagnent, et s’organisent.


                        • sylvie 7 juillet 2016 12:23

                          @Vercassivellaunos
                          « J’ai été sous le choc à l’annonce du résultat de ce forum pendant plusieurs semaines avant de me reprendre. » vous confondez semaines et jours non ?


                        • franc 7 juillet 2016 16:03

                          @Vercassivellaunos

                          -

                          Vous enterrez un peu vite l’Angleterre ,les anglais ont survécu sous les bombes des V2 d’Hitler ;

                          bien sûr au début ce sera douloureux ,repartir à zéro c’est difficile ,mais une fois qu’on a réussi à se reconstruire. ,c’est le bonheur. ;

                          regardez les islandais ,ils ont envoyé ballader les banques ,et maintenant ils sont heureux ;

                          Que préférez vous ,un peu plus de banques ou un peu de plus de bonheur ,il faut choisir.


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 juillet 2016 19:51

                          @franc

                          En fait, non. Malgré les référendums, l ’Islande a commencé à rembourser les ayants droits. Pour cela, ils ont instauré une taxe spécifiques les opérations bancaires.

                          Il ne faut pas rêver. On ne se débarrasse pas de ses créanciers comme cela...

                        • franc 9 juillet 2016 11:30

                          @Mmarvinbear

                           Oui et alors ils ont bien réussi en laissant les banques faire faillite.


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 4 juillet 2016 19:46

                          RAPPEL ;

                          Le 29 mai 2005, les Français rejetaient largement par référendum le projet de traité constitutionnel européen. Avec 54.67 % des votes, le « non » entraînait l’Union européenne dans une crise majeure. En 2007, Nicolas Sarkozy faisait ratifier le traité de Lisbonne, peu ou prou identique, par voie parlementaire. …...

                          Ainsi, Sarkozy avait tout simplement nié le choix démocratique du peuple français.

                          Cette ordure a bafoué la démocratie, le plus étonnant, ce sont les parlementaires « démocratiquement élus » qui ont, par leur vote, validés l’escroquerie.

                          Aujourd’hui, Sarkozy se représente aux élections avec un aplomb incroyable, de ce fait il est prêt à tout, notamment, enfumer les français une fois de plus.

                          Les français sont des veaux, des simplets. ....des pauvres gens minables !


                            



                          • JMichel (---.---.191.1) 4 juillet 2016 21:26

                            @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                            Encore mieux. J’ai entendu et vu des Francais en vacances ici ou je vie aujourd’hui, bouffer la merde du Quick au lieu de profiter et decouvrir les saveurs locale.
                            A une epoque on m’avait dit, si t’aime pas la France tu l’a quitte, ce que j’ai fait.
                            Bien aujourd’hui je vous dit a vous les Francais, RESTEZ CHEZ VOUS, BANDE DE VEAUX.
                            Vous etes une honte aux yeux des pays de l’Est, des minables, des simplets.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:35

                            @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                            Et vous qui êtes Français, ni veau, ni simplet, vous avez fait quoi ?


                          • tonimarus45 5 juillet 2016 09:03

                            @SPQR Sono Pazzi Questi Romani----bonjour--- Pour cette forfaiture « sarko »« a bien ete aide par nos soit disants socialos en place lors du congres de versailles—alors comme vous dites »sarko" ordure peut etre mais pas le seul .Mais chutt surtout ne pas rappeller que nos soit disant socialos sont ausssi responsable du fait que le referendum sur la constitution europeenne a ete largement bafouee ????????


                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 5 juillet 2016 10:14

                            @Fifi Brind_acier

                            Je n’ai jamais voté Sarkozy ( le Rambo des bacs à sable ).
                            Une tâche de ce niveau ne mérite pas que l’on s’intéresse à lui.
                            En 2007 , j’ai prévenu mon entourage certains ne m’ont pas cru.... !

                            Ce type a chié sur la République avec les Kouchner, Lang, et autres collabos de l’époque....

                            Mais les élus de l’A.N et du sénat ont suivi le mouvement. TOUS POURRIS.
                                


                          • Fergus Fergus 5 juillet 2016 10:22

                            Bonjour, tonimarus45

                            Vous avez raison sur la coresponsabilité du PS dans le vote du Congrès de Versailles en 2008.

                            Mais vous oubliez un autre responsable de cette « forfaiture » : le peuple de France qui ne s’est pas du tout mobilisé pour empêcher la tenue du Congrès.

                            Encore une fois - et cet épisode a été exemplaire à cet égard -, nous avons les dirigeants que nous méritons !


                          • ENZOLIGARK 7 juillet 2016 12:20

                            @SPQR Sono Pazzi Questi Romani ... , Bonghjornu , ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per CORSICA * ... , ... A ФRANCIA БASTA & ФORA  !!! . ... E CORSICA * LIBERTA SERA ... . ...


                          • Paul Leleu 4 juillet 2016 21:02

                            moi je continue de me demander ce que ça va changer concrètement... mais bon... je crois que ça n’intéresse encore personne. 

                            Après, ben tant mieux si les anglais ont fiché une claque à tous ces euro-crates... la suite... il faudra peut-être fiche une claque à leurs propres dirigeants. 

                            ceci-dit, sur la mauvaise foi des médias, c’est sûrement vrai (dans la mesure où je ne me pollue pas avec les médias je ne le sais pas... mais c’est justement pour ça que je les fréquente pas ! )



                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2016 22:40

                              @Paul Leleu
                              Voilà un début de réponse :

                              "On les cherche vainement dans les manifestations contre la loi El Khomri, aussi bien à Paris que dans les villes de province : pas la moindre banderole, pas la plus petite pancarte évoquant l’Union européenne pour dénoncer son rôle moteur dans l’offensive tout azimut visant les droits sociaux des peuples et imposant à ceux-ci l’austérité la plus noire.

                              L’exemple qui nous vient d’outre-manche devrait faire réfléchir.
                              Le 23 juin en Grande-Bretagne, les couches les plus pauvres de l’Angleterre et du Pays de Galles se sont rebellés et, leur vote massif, ont permis le Brexit, la sortie de leur pays de la prison européenne.

                              Ce n’est pas en semant l’illusion qu’une discussion avec les maîtres de cette prison - la renégociation des traités - pourrait conduire les gardiens à en ouvrir les portes, comme pourrait le laisser penser une pétition signée par Jacques Sapir, Jean-Pierre Chevènement et Michel Onfray dans les colonnes du Figaro. L’accueil haineux des chiens de garde du capital européen démontre la volonté de celui-ci de poursuivre et d’accentuer au contraire leur besogne antinationale et antisociale.

                              Certes, la porte ouverte ne résout pas tous les problèmes, la City et la finance mondiale, bien qu’ayant subi une humiliante défaite, demeurent aux leviers de commande...Cependant, le sort de la classe ouvrière et du peuple britanniques ne dépendront plus de l’étranger, de la dictature de Bruxelles, mais du rapport de forces à l’intérieur du Royaume Uni." (...)


                            • BA 4 juillet 2016 21:58

                              Avant tout le monde, Charles de Gaulle avait compris que l’impérialisme et la construction de gigantesques usines à gaz supranationales étaient vouées à l’effondrement et à la mort.


                              Charles de Gaulle avait compris que le gigantesque Troisième Reich allait se désintégrer et que l’Allemagne, elle, allait survivre.


                              Charles de Gaulle avait compris que la gigantesque URSS allait se désintégrer et que la Russie, elle, allait survivre.


                              Charles de Gaulle savait, lui, ce qu’était LE SENTIMENT NATIONAL.


                              Les nations ne sont certes pas immuables, mais il en naît de nouvelles de plus en plus.


                              Quand vous regardez le nombre de nations existant à la surface de la planète, il y en a de plus en plus.


                              Par exemple : vous pouvez regarder le nombre de nations qui ont un siège à l’Organisation des Nations Unies.


                              A sa naissance, l’ONU regroupait 51 nations. Aujourd’hui, l’ONU regroupe 193 nations. Leur nombre continue à augmenter. Dans les années qui viennent, l’ONU va accueillir de nouvelles nations qui vont naître : la Palestine, le Kosovo, les îles Cook, Niue, le Sahara occidental, le Somaliland, etc.


                              La grande tendance pluri-millénaire, c’est la fragmentation des regroupements déjà existant, partout dans le monde.


                              Problème : la construction européenne est à contre-courant de cette tendance pluri-millénaire.

                              C’est ça, la folie suicidaire de la construction européenne !


                              Les êtres humains veulent de plus en plus accéder à l’indépendance nationale, les êtres humains veulent de plus en plus DISLOQUER les regroupements déjà existant …

                              … et pourtant la construction européenne s’acharne à aller contre ces forces nationales toute-puissantes ! Erreur historique majeure !


                              Ces forces nationales (et même : ces forces nationalistes) sont des forces toute-puissantes : au XXIe siècle, elles vont désintégrer l’Union européenne.


                              La dislocation de l’Union européenne est inéluctable.


                              • Alainet Alainet 4 juillet 2016 22:49

                                @BA Il faut voir comme les gens sont conditionnés par la Mondialisation au point d’être persuadés que hors de l’UE qui doit être notre point d’ancrage  ; il n’existe point de salut .
                                Alors comment s’en sortent les 4 pays ( Suisse, Islande, Norvège & Liechtenstein ) de l’AELE/EFTA qui n’en font pas partie ? Vous allez être étonnés ; ils s’en sortent économiquement mieux que nous sur tous les plans... alors que les pays de la zone €uro déclinent lentement ou sont au bord de la faillite. Ils passent des accords de libre-échange aussi avec l’UE, tout en gardant leur monnaie, leurs frontières.. en ne faisant aucun transfer de souveraineté ou de compétence à 1 pouvoir central non-élu.. et qui + est , n’appartiennent pas à l’OTAN et n’obéissent pas aux injonctions du fédérateur US.
                                - Si l’UE en arrive à être bazardée ; il vaut regarder dans leur direction & mieux, les rejoindre..


                              • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 2016 20:56

                                @Alainet. Hola ! Tu prétends que la Norvège ne serait pas dans l’OTAN ? Redescend sur Terre !
                                NATO depuis 1949, membre fondateur. Tous ses avions sont achetés aux Etats. En 1969, c’étaient des F104 qui décollaient tous les quarts d’heure de Bodø...


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 juillet 2016 22:51

                                Même sur Agoravox vous faites les mêmes erreurs que les médias et les paperasses des journaux !


                                Vous vous étalez sur ce qui a été fait au lieu de vous donner à ce qui doit être fait dans l’immédiat. Le référendum a eu lieu et le vote a été en faveur du Brexit : UN POINT FINAL !

                                Bruxelles des 28 est devenu Bruxelles de 27, c’est-à-dire qu’il y a une brèche pour les responsables qui veulent sauver leur pays en quittant ce cirque !

                                Si au contraire les responsables politiques veulent colmater l’ouverture provoquée par les Anglais et ainsi éviter la libération des peuples embrigadés, alors il revient à ces peuples dé faire ce qui leur semble être conforme à leurs aspirations : RÉCUPÉRER LEURS ETATS ET RESPONSABILISER LEURS DIRIGEANTS OU CONTINUER VIVRE DANS LES NUAGES JUSQU’À LA TORNADE !

                                • bakerstreet bakerstreet 4 juillet 2016 23:58

                                  Le brexit, c’est l’enfant qui joue, ou qui jongle avec un bâton de dynamité, et les autres qui lui disent pas cap ! J’envie ceux qui font des projections et des analyses rigoureuses sur cette aberration. Tant de corollaires et de manipulations sont en jeu....Refaites le vote ce jour, et il sera à mon avis totalement différent de celui d’hier, sans pour autant d’ailleurs être plus pertinent. 

                                  L’essentiel est ailleurs que dans le« in » ou le « out ». 
                                  L’histoire de l’Angleterre, son isolationnisme, sa nostalgie de l’empire, son ambivalence par rapport au continent, son refus d’accepter sa responsabilité dans la glissade libérale, préférant montrer l’Europe du doigt à ces citoyens qui ne sont même pas au parfum de ce qu’est l’UE, la démagogie de Cameron, ce faux cul, voilà les ingrédients du poison !
                                  Quitter l’UE ? ...Quelle merde non prévue. Renoncer à la city. Pas question. 
                                  Donc l’avenir sera un torpillage du cuirassé Europe, à travers moults menaces de passage à l’acte, la dernière étant de monter le pavillon noir à tête de mort sur le royaume uni : 
                                  Je veux parler de cette menace de transformer le pays en paradis fiscal. Le dumping comme canonnière dirigé vers Bruxelles. 
                                  C’est la guerre. 

                                  • LOULOU 5 juillet 2016 01:20

                                    Nigel Farage a annoncé lundi sa démission de la tête du parti europhobe UKIP (UK Independence Party) et a affirmé que son ambition politique avait été remplie après la victoire du « Leave » lors du référendum sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne (UE).

                                    Il a fait le boulot pour les financiers et il en a rien foutre du peuple .

                                    Mdr


                                    • franc 8 juillet 2016 12:56

                                      @LOULOU

                                      je pense a contraire qu’il a fait le boulot pour le peuple et s’est foutu des financiers à ses dépens .Maintenant il se repose .


                                    • LOULOU 5 juillet 2016 01:23

                                      "Je veux parler de cette menace de transformer le pays en paradis fiscal. Le dumping comme canonnière dirigé vers Bruxelles. C’est la guerre. "

                                      Le nazisme et la dictature est notre avenir .


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 juillet 2016 08:03

                                        @LOULOU
                                        Et que faites-vous pour en sortir, à part pleurnicher ?


                                      • LOULOU 5 juillet 2016 12:28

                                        « C’est d’une lâcheté absolue. Le choix des britanniques n’est même pas respecté, par ceux là même qui ont menti, tout promis, et tout fait pour leurs intérêts personnels. Farage qui revient sur ses promesses et qui se tire en toute impunité. Ca c’est le vrai scandale. »

                                        Exactement !

                                        Pauvre peuple débile qui croit qu’un vote et un homme d’affaires vont sauver le petit peuple.

                                        Mdr


                                        • LOULOU 5 juillet 2016 12:31

                                          « Il est bien beau de taper encore une fois sur nos médias mais que dire de Farage, de Cameron et de Johnson, démissionnaires »

                                          David Cameron a expliqué à un journal israélien qui ne voulait pas s’occuper du merdier à venir.

                                          Mdr


                                          • LOULOU 5 juillet 2016 12:33

                                            David Cameron a expliqué à un journal israélien qu"il ne voulait pas s’occuper du merdier à venir.


                                            • Ruut Ruut 5 juillet 2016 15:03

                                              Envoyons leur Hollande, l ;’histoire qu’il finisse d’achever ce pays.


                                              • Fergus Fergus 5 juillet 2016 15:27

                                                Bonjour, Ruut

                                                Ou Sarkozy, la politique de l’un étant dans la continuité de la politique de l’autre !


                                              • Werner Laferier Werner Laferier 5 juillet 2016 15:26

                                                ous les pro-brexit démissionnent en masse de leurs responsabilités, ce qui prouve que les théories de ces fascistes et ces communistes ne mènent qu’au néant le plus absolu. Que croyez-vous qu’il arriverait en France si l’UPR, le FN les cocos accèdent au pouvoir ? Une fuite de leurs responsabilités, une dictature et le chaos. Hollande et Obama ont au moins le mérite de ne pas fuir à leurs responsabilités et de céder aux populistes.
                                                Quand on est patriote comme le dites, on reste aux commandes et on ne s’enfuie au moindre petit coup de Trafalgar. Le peuple n’a jamais raison s’il n’a pas toutes les cartes en main, il lui faut des représentants dignes qui aient une bonne expérience politique soit consciente des enjeux et de l’avenir afin de trancher sur les différents projets de loi.
                                                La logique et l’honnêteté voudraient que Farage démissionne du parlement Européen puisque la seule chose à surveiller est de s’assurer que les futurs responsables politiques anglais valident le Brexit, je me demande ce que font les représentants du FN, de l’UPR et des communistes au parlement européen . Il faut prendre des mesures pour interdire ces partis dans le processus et le fonctionnement européen.
                                                Aussi longtemps que ceux qui participent à la ruine des états ( partis démagos et populistes) restent impunis et ne sont pas emprisonnés pour une durée proportionnelle à leur méfait, cela ne risque pas de changer.


                                                • Auxi 5 juillet 2016 20:54

                                                  @Werner Laferier
                                                  On ne t’a pas sifflé, l’Amerloque, alors, couché ! OCCUPE-TOI DE TON CUL !!! GO HOME !!!


                                                • JDCONSEIL 5 juillet 2016 19:08

                                                  Je suis prêt à parier que le Royaume Uni ne sortira pas de l’Europe ....Personne chez eux n’osera envoyer la foutue lettre faisant appel directement à l’article 50. Nos politiques n’ont aucun moyen légal pour forcer les politiques du Royaume de le faire. Mais il se trouvera sûrement des oreilles attentives du coté de Bruxelles pour leur accorder encore quelques dérogations aux règles communes. L’Europe fonctionne uniquement sur des traités techniques et tant qu’il n’y aura pas d’Europe « politique » il en sera ainsi. 


                                                  • LOULOU 5 juillet 2016 19:43

                                                    Les Souverainistes, des traîtres à leurs pays respectifs

                                                    Nigel Farage est le libertarien de service britannique, étant entendu que la ligne Thatcher elle-même, s’alignait sur les écoles économiques américaines, Farage prend ses idées à la source de la Boston Tea Party, ce qui est pathétiquement admirable, God n’y retrouverait pas sa queen.

                                                    Les libertariens pensent que l’UE n’est encore pas assez libérale, ils l’appellent l’Union Soviétique Européenne.

                                                    Les règles et les règlements, ce n’est leur « liberté ».

                                                    Ils rajoutent naturellement à leur libéralisme, l’islamophobie qui va bien et qui vient également directement des think tanks états-uniens.

                                                    Et évidemment, comme les « souverainistes »français, sont alignés sur les souverainistes anglo saxons, parce qu’ils ne comprennent rien à la France, ils suivent et répètent la propagande d’Albion.

                                                    On peut être contre l’UE, mais pour de mauvaises ou pour de bonnes raisons.

                                                    C’est comme pour la Loi Travail, Marion Maréchal Le Pen est des suiveurs anglo-saxons, elle va être contre parce que cette loi n’est pas assez libérale encore à son goût, alors qu’elle remet en cause les principes fondateurs français de hiérarchie des normes, ce dont la Maréchal n’a cure, car elle ne connaît pas plus la France, la propagande libérale patronale la plus extrémiste est son alpha et son oméga.

                                                    MMLP est « souverainiste » étrangère à la France, qu’elle ne connaît pas plus que le monde du travail.

                                                    Le souverainisme est d’ailleurs une idéologie anglo saxonne qui n’a rien à voir avec notre souveraineté qui se caractérise par les attributs de souveraineté de notre Etat et ses principes fondateurs d’unité que MMLP veut faire imploser avec ses camarades Identitaires et de l’AF.


                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 juillet 2016 19:27

                                                      @LOULOU
                                                      UKIP n’est pas au gouvernement. Aux dernières élections législatives, il est arrivé 4 et 0 élu.
                                                      Ce sont les médias qui font croire que l’immigration a été le facteur déterminant.
                                                      C’est la souveraineté qui a été déterminante. Les Anglais veulent décider chez eux.


                                                    • Ouam Ouam 11 juillet 2016 02:26

                                                      Extraordinaire celle ci, faut absolument l’écouter !

                                                      http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/podcast/500-millions-d-europeens/

                                                      Lien Direct :

                                                      http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/audio/bfm-0907-500-millions-d-europeens-344224.html

                                                      Extraordinaire je vous le dis, surtout l’histoire avec la cantine et les enfants.

                                                      Si la vous n’avez pas compris la manipulation.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès