• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Brexit : le nouveau deal, enfin, in extremis !

Brexit : le nouveau deal, enfin, in extremis !

« Aujourd’hui, nous avons trouvé un accord avec le gouvernement britannique sur le retrait ordonné du Royaume-Uni et le cadre de notre future relation. C’est le résultat d’un travail intensif des deux équipes de négociateurs, l’équipe britannique et notre propre équipe, que je veux personnellement remercier pour leur ténacité et leur professionnalisme, mais aussi, du côté européen, d’un dialogue permanent avec les vingt-sept États membres et le Parlement Européen, avec qui nous avons réellement co-construit ce nouvel accord. (…) Ce texte (…) permet d‘apporter de la sécurité juridique et de la certitude là où le Brexit crée de l’incertitude (…). » (Michel Barnier, à Bruxelles le 17 octobre 2019).

Boris Johnson

Quelques heures seulement avant le début du Conseil Européen de Bruxelles de ce jeudi 17 octobre 2019 et après trois journées d’incertitude, il a été annoncé un nouvel accord entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni pour le Brexit. Annoncé parallèlement par Michel Barnier, le négociateur en chef des Européens, et par Boris Johnson, le Premier Ministre britannique, il redonne espoir à tous que le sujet ne sera bientôt plus qu’une vieille histoire à partir du 31 octobre 2019. C’est surtout la perspective d’un Brexit sans accord qui s’éloigne, ce qui, pour les économies européennes (entre autres) a de quoi rassurer et soulager.

Une période de transition de quatorze mois a été instaurée, jusqu’au 31 décembre 2020, éventuellement prolongée de deux ans.

Michel Barnier a explicité plusieurs points du nouvel accord, notamment celui-ci : « Le gouvernement de Boris Johnson a fait le choix clair d’un accord de libre-échange. Toute référence à d’autres options, notamment l’option de créer entre nous un territoire douanier unique, a donc été éliminée. Ce qui ne change pas, en revanche, est notre proximité géographique et notre interdépendance avec l’économie du Royaume-Uni. ».

Ainsi, il est convenu de définir « un socle commun sur les standards applicables à la fin de la transition, en matière de droits sociaux, de protection de l’environnement, d’aides d’État et les questions de fiscalité. ».

Pour Michel Barnier, « nous avons obtenu ensemble un résultat juste et raisonnable, qui correspond à nos principes ». Et de conclure en insistant : « Nous avons aujourd’hui une base juste et raisonnable, fair and reasonable, pour un retrait ordonné du Royaume-Uni et surtout, pour commencer, nous le souhaitons le plus tôt possible, dès le 1er novembre, à travailler à un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni. ». La séparation devrait donc avoir lieu le jour d’Halloween !

Arrivant à Bruxelles pour le sommet européen, le Président français Emmanuel Macron a salué ce nouvel accord qui est à la fois technique et politique. À la question sur l’incertitude d’une ratification du Parlement britannique, Emmanuel Macron a seulement lâché, avec un grand sourire : « It’s not my job ! ».

Les vingt-sept chefs d’État et de gouvernement de l’Union Européenne devront évidemment approuvé cet accord ces 17 ou 18 octobre 2019 à Bruxelles, mais tout semble indiquer que le soulagement l’emportera et que l’approbation aura lieu du côté européen (il faudra aussi l’accord du Parlement Européen). L’incertitude de ce côté-ci de la ratification est faible car tous les États ainsi que le Parlement Européen ont été impliqués et consultés durant les négociations.

_yartiBrexit2019D04

En revanche, Boris Johnson n’est pas encore sûr que cet accord sera ratifié par la Chambre des Communes et pourrait se retrouver comme sa prédécétrice (prédécesseure ? -sseuse ?) Theresa May, devant un mur des oppositions des députés britanniques. Le leader travailliste a d’ailleurs appelé ses députés à s’opposer à ce nouvel accord, tandis que le petit parti irlandais unioniste s’est déclaré également opposé. Les libdems, pro-européens, pourraient alors rejoindre les députés conservateurs pour donner à Boris Johnson, contre toute attente, la majorité qui lui fait défaut.

Pour l’instant, le document juridique de l’accord est disponible aux membres du Conseil Européen et à leur staff mais n’a pas encore été rendu public. Il sera intéressant notamment de regarder la solution technique retenue pour l’Irlande du Nord.

Boris Johnson revient de loin. C’est clair que les historiens mettront du temps pour savoir la part de bluff, la part de colère, la part d’inconséquence et la part de grande habileté politique dans l’action de Boris Johnson depuis le milieu de l’été 2019, depuis sa nomination, il y a moins de trois mois, à la tête du gouvernement britannique.

Si Boris Johnson réussit à faire ratifier ce nouvel accord à Londres, il pourra alors entrer dans l’histoire par la grande porte. Et refaire des élections législatives qu’il gagnera probablement parce qu’il aura mis en acte ses paroles fermes. Dans le cas contraire, rien n’empêcherait Boris Johnson de demander un ou deux mois de répit à l’Union Européenne et d’organiser de nouvelles élections législatives pour le 21 ou 28 novembre 2019 (il faut cinq semaines pour faire la campagne). Mais ce serait déjà un peu plus confus.

Quant à Michel Barnier, qui a brillé dans ses fonctions de négociateur depuis trois ans, on peut commencer à comprendre pourquoi Emmanuel Macron voulait attendre le Conseil Européen avant de désigner le remplaçant de Sylvie Goulard à la Commission Européenne

Rappelons enfin quelques éléments depuis un mois…


16 septembre 2019.
Rencontre entre Boris Johnson et Jean-Claude Juncker.

24 septembre 2019.
La Cour suprême du Royaume-Uni a jugé illégale, nulle et non avenue, la suspension du Parlement britannique par Boris Johnson. Non seulement c’est un camouflet politique pour Boris Johnson, mais cette décision fera date dans l’histoire constitutionnelle du Royaume-Uni. Certains ont réclamé la démission de Boris Johnson parce que sans majorité parlementaire et désavoué par la plus haute cour de justice de son pays.

25 septembre 2019.
Reprise des travaux de la Chambre des Communes par le speaker John Bercow.

26 septembre 2019.
Boris Johnson a adressé ses condoléances aux Français à l’annonce de la mort de Jacques Chirac.

28 septembre 2019.
Une motion de censure a été déposée contre Boris Johnson pour la semaine suivante.

02 octobre 2019.
Devant la Chambre des Communes, Boris Johnson a annoncé qu’il venait de transmettre à Bruxelles la proposition britannique d’un nouvel accord avec l’Union Européenne pour le Brexit. Il a réaffirmé une nouvelle fois sa détermination à maintenir la date du 31 octobre 2019 pour l’application du Brexit, et cela malgré une loi qui l’obligerait à demander un report de la date si aucun accord n’était trouvé avant le 19 octobre 2019. Boris Johnson a voulu une nouvelle fois suspendre le Parlement britannique jusqu’au 14 octobre 2019 pour lui permettre de négocier avec les Européens. Boris Johnson a ainsi présenté cette proposition britannique de nouvel accord qui a été reçue avec scepticisme par l’Union Européenne.

14 octobre 2019.
Lors de la rentrée parlementaire britannique, la reine Élisabeth II (93 ans) a annoncé que le Brexit pour le 31 octobre 2019 était la priorité du gouvernement et que ce dernier « prévoit de travailler à l’élaboration d’une nouveau partenariat avec l’Union Européenne fondée sur le libre-échange et une coopération amicale ».

17 octobre 2019.
Juste avant le Conseil Européen réuni à Bruxelles, annonce d’un nouvel accord pour le Brexit, équilibré et bon selon les deux parties.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (17 octobre 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Brexit : le nouveau deal, enfin, in extremis !
8 contresens sur le Brexit.
Boris Johnson, apprenti dictateur ?
Boris Johnson, le jour de gloire.
Union Européenne : la victoire inespérée du Président Macron.
Européennes 2019 (6) : le paysage politique européen.
Theresa May : Game over.

_yartiJohnsonBorisC03


Moyenne des avis sur cet article :  1.19/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • Hallala Hallala 17 octobre 17:35

    J’aimerais assez, que l’on m’expliquât la situation prévue pour l’Irlande du nord, et les conséquences des échanges entre l’Angleterre sortie de l’Europe, et un passage libre de droit en Irlande du nord.

    Je ne suis pas qualifié pour comprendre seul, cette situation juridique. Pour moi, toutes les frontières Anglo-Européennes devront être soumises aux règles d’un pays hors du marché commun, et là il semblerait qu’on laissât une fuite volontaire.... quelles sont les conséquences ? Y a-t-il une entourloupe ?


    • Et hop ! Et hop ! 17 octobre 17:45

      @Hallala

      Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais l’UE c’est aucun obstacles à la libre circulation des marchandises, des capitaux et des esclaves, donc il n’y a plus de frontières entre les pays de l’UE et le reste des pays du monde.

      Pourquoi voulez-vous qu’il y en ait une entre l’Irlande et la Grande-Bretagne ?


    • Alcyon 17 octobre 20:07

      @Hallala
      sur papier dans le RU. En pratique dans l’UE. Alors les marchandises provenant du Royaume-Uni vers l’Ulster seront soumises aux droits d’entrée de l’UE à moins que le RU prouve que ces marchandises sont destinées exclusivement à l’Ulster. L’Ulster restera alignée avec l’UE, et même sur la TVA.

      Grosso modo, Johnson a vendu l’Ulster à l’UE. Naturellement, les marchandises partant d’Ulster pour le RU sont du ressort du RU. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 13:41

      @Hallala
      Attendons le contenu de l’accord. Et même s’il est satisfaisant, ce qui reste à démontrer, encore faudra-t-il qu’il convienne au Parlement britannique !?


    • Ouallonsnous ? 21 octobre 01:53

      @Rakoto

      Toujours aussi puant !


    • jocelyne 17 octobre 17:39

      Attendons le vote à l’assemblée.


      • titi 18 octobre 11:29

        @jocelyne
        Tout à fait pour l’instant et bien justement rien n’est fait


      • Et hop ! Et hop ! 17 octobre 17:47

        Une fois que les Britannique seront sortis de l’UE, ils pourront faire ce qu’ils veulent. 


        • rugueux 17 octobre 18:33

          Le lémurien logorhéïque est vraiment d’une stupide naÏveté....

          Depuis des lustres TOUS les « accords de la dernière chance » se sont faits « in extremis »...avec des « rounds » des « derniers rounds », à 12H57 on y était encore.....Connerie que tout ça !

          Rappelez-vous COP21...Mises en scène, pantalonnades, pitreries...

          Qui peut y croire à part un rescapé de Tromelin, vendu au PS et à Terra Nova et confit en religion ?


          • Samson Samson 17 octobre 20:11

            « Brexit : le nouveau deal, enfin, in extremis ! »

            Dépêchez-vous surtout de crier victoire, tant que c’est encore possible !

            En effet, « En revanche, Boris Johnson n’est pas encore sûr que cet accord sera ratifié par la Chambre des Communes et pourrait se retrouver comme sa prédécétrice (prédécesseure ? -sseuse ?) Theresa May, devant un mur des oppositions des députés britanniques. »

            Hé oui ! Contrairement au reste de l’€urope, la perfide Albion souffre encore de certains fort fâcheux archaïsmes, dont pratique démocratique et respect de la Vox Populi n’est pas le moindre ! Rien n’est donc encore gagné !

            « Quant à Michel Barnier, qui a brillé dans ses fonctions de négociateur depuis trois ans, on peut ... »

            L’idéal serait de le garder en réserve pour négocier les futurs Frexit, Italexit, Grexit, Portexit, Hispexit, ... ou - plus simple histoire de s’épargner d’interminables répétitions et mettre pour une fois tous les autres d’accord - l’expulsion de l’affameur teuton et l’abolition de ses diktats ! C’est pas lui qui avait perdu la guerre, la dernière fois ???!


            • Alcyon 17 octobre 20:17

              @Samson
              wow, tu viens de démontrer que ton QI est à un chiffre. Dis, tu te rappelles que pour ratifier le CETA, fallait l’accord de l’ensemble des parlements du l’UE ? Non tu ne savais pas ? Normal, quand on a un QI à un chiffre.

              Sinon, actuellement les « sorties de l’UE » ont disparu des programmes politiques. Etonnant, non ? Ca doit être dur de sentir la défaite :)

              Johnson a réussi l’exploit de réouvrir l’accord de sortie, en acceptant des conditions pires que celles accordées à May. C’est juste énorme :)


            • Samson Samson 17 octobre 20:30

              @Samson
              PS : prédécesseure, prédécesseuse, prédécesseresse (d’après Wikipédia)
              Concernant Theresa May, prédésuceuse aussi,peut-être, mais je ne suis pas sûr de l’acception !


            • Samson Samson 17 octobre 20:39

              @Alcyon
              Avec un QI à deux chiffres, vous seriez probablement informé que contrairement à celui de l’Union €uropéenne, un parlement réellement démocratique dispose non seulement du pouvoir de ratifier les propositions de loi qui lui sont soumises, mais aussi et surtout du pouvoir d’initiative de les proposer !


            • Alcyon 17 octobre 20:52

              @Samson
              Comme celui du RU de proposer un accord de sortie à l’UE ? Ah il n’a pas pu XD

              Hilarant de lire un gars avec un QI à 1 chiffre s’auto-casser XD


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 10:56

              @Alcyon

              Johnson a réussi l’exploit de réouvrir l’accord de sortie, en acceptant des conditions pires que celles accordées à May. C’est juste énorme :)


              Vous connaissez le contenu de l’accord ?

            • Traroth Traroth 18 octobre 11:07

              @Fifi Brind_acier
              On peut lire en ligne les commentaires ce qu’en dit Jeremy Corbyn.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 12:09

              @Traroth
              ça ne me suffit pas pour en juger.


            • Alcyon 18 octobre 17:13

              @Fifi Brind_acier
              https://int.nyt.com/data/documenthelper/1908-revised-withdrawal-agreement/fd2845356126ddf8294d/optimized/full.pdf#page=1

              Et ça, ça te suffit ? Demain ils votent sur l’accord de sortie modifiée par le pdf ci-dessus.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 19:00

              @Alcyon
              Désolée, je ne parle pas anglais.


            • Alcyon 17 octobre 20:22

              Johnson a réussi un exploit. Il a rouvert l’accord de sortie en acceptant des conditions pires que celles offertes à May. Il a grosso modo accepté les termes « de base » proposés par l’UE au début des négociations et a vendu l’Irlande du Nord.

              Il ne reste plus qu’à espérer, côté UE, que l’accord soit signé. Plus de Royaume-Uni dans les pattes mais avec en cadeau l’Irlande du Nord, une déclaration politique qui permet de mettre la pression sur le RU pour la signature d’un accord commercial. Franchement, la situation est « comme si » May était arrivée en 2017 en disant « bon rédigez moi une sortie complète et j’accepte ».

              Ah, oui Barnier vient sans doute de gagner du gallon.


              • doctorix doctorix 18 octobre 14:22

                @Alcyon
                A mon avis, BJ a accepté n’importe quoi avec la certitude que ce serait refusé par le parlement demain.
                Ce qui lui donnera toute latitude pour un Brexit dur en ayant fait « tout ce qu’il pouvait ».
                Et c’est ce qui va se passer.
                Faudrait pas le prendre pour un con, non plus.
                En plus, la condition de payer encore un an est inacceptable quand le RU n’aura plus aucune voix au parlement européen.
                Ce matin sur FI, Dominique Seux nous disait avec raison que l’UE avait tout à craindre du Brexit, après nous avoir seriné pendant trois ans que le RU avait tout à perdre.
                Tout à craindre, ça veut dire que ça va très bien se passer, et que ça va donner des idées aux autres.
                Nous, on n’attend que ça.


              • Alcyon 18 octobre 17:21

                @doctorix
                S’il perd le vote, la loi britannique est claire, il doit demander une extension. Que l’UE peut refuser, mais il semblerait que tu aies du mal avec la loi.

                Sachant que le vote de demain devrait se jouer à quelques voix près, faut oser venir expliquer qu’il a tout prévu, quand dans les faits il n’en est rien. Surtout que Letwin va probablement faire passer un amendement qui forcera la demande d’une extension pour faire passer la législation.

                Sinon, le « l’UE a plus à perdre » est toujours hilarant après plus de 3 ans. Ca fait 3 ans que vous expliquez que l’UE va se coucher, s’écrouler, etc. Alors que dans les faits elle en est ressortie plus forte. Faut vraiment avoir des connaissances nulles en économie pour expliquer que ça va être un succès et donner des idées aux autres.

                Si le parlement britannique valide l’accord, c’est une victoire sans précédent pour l’UE. S’il le rejette, l’UE aura en main le destin de la politique britannique. Johnson s’est surtout retrouvé face à ses promesses, sil ne ramenait pas d’accord, le RU se retrouvait à demander une troisième extension, une humiliation de plus et les Tories auraient perdu de nombreuses voix.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 octobre 09:45

                Qu’en pense l’UPR, qui hier, tressait des lauriers à Johnson ? smiley

                De toutes façons, l’accord ne sera vraisemblablement pas voté par le Parlement, et rebelote comme avec Theresa May.

                C’est con mais c’est comme ça. Devant un problème identique, les solutions sont grosso modo les mêmes.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 10:58

                  @Olivier Perriet
                  J’attends de voir le contenu du nouvel accord et son accueil par les anti démocrates travaillistes et conservateurs !


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 octobre 13:25

                  @Fifi Brind_acier

                  t’attends surtout de manger ton chapeau et de retourner ta veste encore une fois.

                  Pour Farage, ce n’est pas un Brexit.
                  Pour les travaillistes, ce n’est pas le sujet.
                  Pour les unionistes d’Ulster, c’est inacceptable.

                  Mais tout ça c’est pas grave :
                  l’UPR va nous dire que la question irlandaise est une invention de l’UE
                  Et que si les britanniques sont divisés, c’est à cause de l’UE.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 13:38

                  @Olivier Perriet
                  Je n’ai rien dit du tout, puisque je ne connais pas le contenu de l’accord.
                  Et vous faites les questions et les réponses.
                  Faut vous faire soigner, les TOC ça se soigne.
                  Votre haine de l’ UPR devient une obsession.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 octobre 17:48

                  @Fifi Brind_acier

                  En matière de TOC, vous vous y connaissez.

                  C’est pénible n’est-ce pas ?


                • Trelawney Trelawney 18 octobre 10:03

                  Johnson est tombé d’accord sur le montant à donner à l’UE pour quitter celle-ci. Car le RU devra payer sa sortie.

                  L’UE a accepté la libre circulation des personnes entre les deux Irlandes, mais un contrôle douanier pour les camions et le marchandises. Ca fait maintenant 20 ans que les irlandais ont pris l’habitude de circuler librement, de commercer, de travailler dans les 2 Irlandes. Rétablir une frontière est pour eux un terrible retour en arrière et un risque de ranimer les anciens conflits. Ils préféreront se réunir et pour l’Ulster quitter le RU que de revoir des postes douaniers. Ca m’étonnerait beaucoup que le parlement accepte cette clause qui risque une scission avec l’Ulster.

                  Johnson n’a plus de majorité au parlement.

                  Cet accord qui a de fortes chances d’être rejeté par le parlement anglais, est juste là pour gagner du temps et repousser de 3 mois les négociations.

                  Ce n’est pas pour cette année que le RU quittera l’UE


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 13:34

                    @Trelawney
                    Vous en savez des choses...


                  • Trelawney Trelawney 18 octobre 13:58

                    @Fifi Brind_acier
                    Vous en savez des choses...
                    Allez faire un tour en Ardèche, en Dordogne et plus généralement là où vivent les expatriés anglais. Les représentants de l’ambassade d’Angleterre font le tour des popotes avec réunion à l’appui pour répéter à qui veut l’entendre : « Pour l’instant pas la peine de s’inquiéter ». Pendant que des agents des préfectures les suivent avec des formulaires de nationalisation.
                    Pour plus de simplicité pour eux, la très grosse majorité des anglais vivant en France compte se naturaliser.

                    Pour ce qui est de l’Irlande (j’y reviens d’un tournoi de poker), c’est assez catastrophique. Les irlandais savent que s’il y a une frontière, les protestants d’Ulster ont faire des pieds et des mains pour y installer des militaires et ca va forcément mettre le feu aux poudres.
                    Depuis 20 ans les deux Irlandes se sont organisées pour vivre ensemble. Dans les régions limitrophes du comté de Monaghan, en République, et du comté de Tyrone en Irlande du Nord ils ont regroupés les élèves dans les écoles ce qui fait que les maman ont pris l’habitude de traverser la frontière qui n’existe plus pour emmener leurs enfants à l’école du pays voisin. Et ça marche pour pas mal de choses identiques (clubs de sports, culture, tourisme etc)
                    Je vous laisse imaginer la suite avec le brexit. Indépendance de l’Ulster et rattachement avec l’Irlande et franchement personne n’est contre là bas.

                    Les anglais ne sont pas prêts à quitter l’UE. Ils leurs faut plus de temps. Cet accord montre qu’ils sont prêts à faire un effort pour négocier mais ils demandent du temps. Probablement 3 mois voir plus.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 14:06

                    @Trelawney
                    Je ne voudrais pas être désagréable, mais le poids de votre point de vue sur le contenu de l’accord et déroulement des évènements tend vers le 0 et l’infini.
                    Tous les acteurs en jeu, et ils sont nombreux, se fichent bien de nos avis.


                  • leypanou 18 octobre 14:49

                    @Trelawney
                    Cet accord qui a de fortes chances d’être rejeté par le parlement anglais, est juste là pour gagner du temps et repousser de 3 mois les négociations 

                     : le DUP d’Irlande du Nord vient de décider qu’il rejettera l’accord, comme le Labour

                    La Cour d’Écosse vient de déclarer que cet accord est illégal.

                    John Bercow, le « House Speaker » -plutôt contre B Johnson- vient de dire que la justice n’a pas à se mêler de décision politique¹.

                    Bref, le Parlement anglais a une majorité pour torpiller le Brexit décidé par une majorité de Britanniques au référendum en 2016, et a même voté une loi pour interdire un Brexit sans accord, appelé Benn Act, que B Johnson a surnommé Surrender Act.

                    Prolonger les discussions pendant 3 mois encore est du foutage de g.eule ; en plus, ils -une majorité- ne veulent pas d’élections générales anticipées.

                    La suite des évènements samedi.
                    ¹Tout çà sur SkyNews


                  • Et hop ! Et hop ! 18 octobre 15:02

                    @Trelawney

                    Pourquoi voulez-vous qu’il y ait une frontière entre les deux Irlandes, il n’y a pas de frontières entre les pays dfe l’UE et le reste du monde.


                  • pemile pemile 18 octobre 15:08

                    @Et hop ! "Pourquoi voulez-vous qu’il y ait une frontière entre les deux Irlandes, il n’y a pas de frontières entre les pays dfe l’UE et le reste du monde."

                    Y’a quand même des histoires de normes, de taxes douanières et de TVA, non ?


                  • Alcyon 18 octobre 18:00

                    @leypanou
                    euh la cour d’Ecosse vient de terminer d’écouter les deux parties. Difficile de dire sans mentir qu’elle a rendu une décision alors qu’elle ne l’a pas fait.


                  • Et hop ! Et hop ! 19 octobre 21:01

                    @pemile

                    Il y a des normes imposées par l’UE pour les producteurs de l’UE, mais les produits chinois qui sont importés en masse n’y sont pas soumis, sauf si ce sont des sociétés occidentales qui ont délocalisé en Chine.


                  • Traroth Traroth 18 octobre 11:04

                    Ce « nouveau deal » est en fait un traité de libre-échange proche de ce que contient le CETA ou le TAFTA. Par exemple, il prévoit de contraindre le Royaume-Uni à privatiser son système de sécurité social NHS. Quel rapport avec avec le fait de quitter l’union européenne ? Kamoulox.

                    C’est la stratégie du choc, telle que théorisée par Naomi Klein.


                    • av88 av88 18 octobre 12:36

                      @Traroth
                      Le CETA ou le TAFTA sont des accords par exemple Canada / EU.
                      Si le Royaume Uni n’est plus dans l’UE, ces accords ne s’appliquent plus au RU.


                    • titi 18 octobre 11:35

                      Les Angliches sont moins c**s que nous ils quittent le navire à temps


                      • Et hop ! Et hop ! 18 octobre 15:03

                        @titi

                        Ils filent à l’anglaise.


                      • Coriosolite 18 octobre 13:04

                        Bonjour,

                        Nous avons la chance sur Agoravox d’avoir des commentateurs extra-lucides et possédant un talent rare :

                        celui d’avoir pu lire et comprendre au point d’en juger un accord de près de 600 pages (parait-il) et surement « in English » pas encore rendu public.

                        Bravo à vous.


                        • av88 av88 18 octobre 13:08

                          @Coriosolite
                          Tout à fait Thierry, wait and see ;


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 octobre 13:28

                          @av88

                          wait and see 

                          la prochaine pirouette rhétorique de l’UPR, qui tressait des lauriers à Johnson, lequel fait pareil (ou pas mieux) que « la sorcière » Theresa May.

                          J’attends aussi le prochain billet de Laurent Herblé smiley


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 13:29

                          @Coriosolite
                          Le précédent accord avec Thérésa May n’a été publié que partiellement.
                          Les 8 points de l’accord.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 13:33

                          @Olivier Perriet
                          Vous aussi vous êtes extralucide ? Vous ne ratez jamais une occasion de tacler l’ UPR, sans même savoir ce que contient le nouvel accord, félicitations.
                          Que vous vaut cette haine tenace ?

                          Vous êtes financé par un lobby, par Bruxelles ou par une banque ?
                          Quels intérêts défendez-vous exactement ?



                        • Alcyon 18 octobre 17:25

                          @Fifi Brind_acier
                          toi tu es financée par ta connerie. Faudra te recadrer combien de fois sur tes mensonges avant que tu la fermes ?


                        • av88 av88 18 octobre 18:09

                          @Alcyon
                          C’est vrais ça, par qui êtes-vous financé ?
                          Moi, c’est la caisse de retraite de la sécu et deux complémentaires (je suis à la retraite).
                          Je suis adhérent UPR, je ne suis pas rémunéré pour quoi que ce soit.
                          C’est moi qui paye le fonctionnement de l’UPR à travers ma cotisation.


                        • Alcyon 18 octobre 18:18

                          @av88
                          Par l’état belge. Enfin la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui me demande d’enseigner les maths et la physique dans mon établissement secondaire à des gosses de 15 à parfois plus de 20 ans.

                          Je tiens quand même à faire remarquer que l’histoire du financement vient d’un partisan UPR, et que ma remarque était ironique car « financé par ta connerie » ne sous-entend rien de plus.

                          Pas besoin d’être rémunéré pour faire la propagande d’un culte. Au contraire, les membres paient pour faire cette propagande.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 18:57

                          @Alcyon
                          Je ne pratique pas l’anglais, de quoi s’agit-il ?
                          Et sur quoi je mens, puisque je ne cesse d’écrire que je n’ai pas d’avis sur un accord dont je ne connais pas le contenu ?


                        • Samson Samson 18 octobre 19:21

                          @Alcyon
                          "Par l’état belge. Enfin la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui me demande d’enseigner les maths et la physique dans mon établissement secondaire à des gosses de 15 à parfois plus de 20 ans.« 

                          C’est à des »gosses« que vous enseignez ? On comprend mieux les scores PISA attribués à l’enseignement francophone belge, quand dans certaines contrées arriérées on parle encore d’ »élèves".
                          Et, eu égard au ton très respectueux de vos communications, j’imagine qu’ils vous tutoient aussi en salle de classe.

                          Édifiant ! smiley


                        • Alcyon 18 octobre 19:46

                          @Fifi Brind_acier
                          Tu dis que l’accord n’a pas été publié. C’est un mensonge. Et l’excuse « jcompran po » c’est énorme.


                        • Alcyon 18 octobre 19:47

                          @Samson
                          quand on n’a plus rien à dire sur le fond, on passe dans l’ad hominem. Merci d’affirmer avoir tort et n’avoir aucun argument.

                          Au revoir.


                        • Samson Samson 18 octobre 20:10

                          @Alcyon
                          Faudrait-il donc imaginer que les « gosses », vos élèves, se voient épargner le mépris, les insultes et la vulgarité que vous vous plaisez tant dans ces colonnes à afficher vis-à-vis de vos honorables contradicteurs, ... ou que par quelque prodige, votre « pédagogie » en soit miraculeusement exempte ???

                          L’ad-hominem, c’est vous qui le pratiquez depuis votre première réplique, au point dans votre insondable subtilité d’aller jusqu’à présenter vous même le bâton pour vous faire battre !

                          Pas ma faute si vous êtes lamentable !!!


                        • Alcyon 19 octobre 09:50

                          @Samson
                          Ad hominem. Toujours rien sur le fond ?


                        • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 14:15

                          A mon humble avis ce n’est pas encore fini .....


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 octobre 17:50

                            @zygzornifle

                            sans doute que non, puisque leur Parlement n’a plus aucune majorité sur ce sujet et a refusé tout (du moins jusqu’à dernièrement)

                            Les flèches de l’UPR nous expliquent que tout ça c’est à cause de l’UE


                          • Le421 Le421 18 octobre 17:38

                            La perfide Albion qui n’a jamais démérité son surnom va encore s’en sortir avec tous les avantages et pas d’inconvénients.

                            Les anglo-saxons sont tout ce qu’on voudra, mais leur esprit insulaire a toujours rejeté la notion de servitude, pour ne pas dire de servilité, telle que celle des gouvernements français. Que ce soit avec l’UE, l’Allemagne, l’OTAN ou les US.

                            Donc, on sera baisés encore une fois et on applaudira Macron pour sa volonté inflexible !!

                            Comme ce sera dit sur les télés aux ordres...

                            Donc, comme pour Dupont De Ligonnès, l’implacable vérité. Tant que ça dure...


                            • Alcyon 18 octobre 17:55

                              @Le421
                              encore un qui n’a pas lu l’accord de retrait. GG, on reconnait les propagandistes à leurs réponses toutes faites qui ne tiennent pas compte des faits.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 octobre 08:14

                              Voici l’analyse d’Asselineau sur l’accord qui vient d’être signé.

                              Chacun a fait des concessions.

                              La balle est maintenant dans le camp du Parlement britannique.


                              • Alcyon 19 octobre 09:50

                                @Fifi Brind_acier
                                vu que tu crois sur parole tout ce que tu trouves sur Internet (tant que ça ne contredit pas tes préjugés), je vais te dire qu’on s’en tape de l’avis d’un complotiste.

                                Ah, l’accord est la proposition originale de l’UE.

                                Premier mensonge : « c’est l’accord de Theresa May ou rien ». Ca commence fort. Dés le début c’était « on ne change que si vous offrez une alternative au backstop ». Il suffit d’aller lire et écouter les déclarations des intéressés il y a plusieurs mois.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 octobre 11:10

                                @Alcyon
                                Ah, l’accord est la proposition originale de l’UE.

                                Je vois que vous n’avez rien compris. Le back stop, de l’accord avec Thérésa May, soit disant indispensable pour Bruxelles, a été supprimé dans le nouvel accord.

                                Le back stop englobait toute la Grande Bretagne, qui de fait restait dans l’ UE, ce qui était le contraire d’un Brexit.

                                Nous n’avons pas besoin de vos bons conseils, ni de vos insultes.
                                Merci d’être venu et bonne journée.


                              • covadonga*722 covadonga*722 19 octobre 11:21

                                @Fifi Brind_acier
                                « Nous n’avons pas besoin de vos bons conseils, ni de vos insultes.
                                Merci d’être venu et bonne journée  »
                                l’upr est devenue proprietaire ici ?????
                                qui etes vous pour decider qui peu s’exprimer et sur quoi ?????

                                 votre patron a grenouillé dans les cabinets ministériels qui ont livrés toujours plus de pouvoir a bruxelles , vous voulez qu’on vous foutes le nez dedans les dates ou il pointait comme haut fonctionnaire préparant les dossiers pour lacher toujours plus de droit régalien de la France a l’ue .
                                votre boss est mouillé jusqu’au cou dans la collaboration avec Bruxelles.

                                Votre sois disant fonctionnaire apolitique c’est fait elire sur la liste de  j tiberi.
                                votre patron a bossé pour c Pasqua et vous prétendez qu’il n’aurait rien su des pratique de Charles Pasqua .
                                soit votre haut fonctionnaire est un menteur ou pire c’est un aveugle incompétent ........


                              • eau-pression eau-pression 19 octobre 11:27

                                @covadonga*722
                                Il me semble que vous avez déclaré récemment que vous aussi avez bossé pour Pasqua ...


                              • cettegrenouilleci 19 octobre 13:18

                                @Alcyon

                                Au revoir et passe la pire journée de ta vie.

                                Moi, je vous souhaite au contraire une excellente journée.

                                Un peu de bien être aide à se détendre et à bien réfléchir, ce qui ne semble pas vous arriver souvent.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 octobre 13:48

                                @Alcyo
                                Il a été supprimé, car remplacé par quelque chose de plus contraignant, l’Irlande du Nord est de facto dans l’UE

                                D’accord, l’Irlande reste dans l’ UE, avec un statut à part, et tout le reste en sort.

                                En quoi c’est plus contraignant que le back stop précédent qui englobait toutes les Iles britanniques ?

                                Pour moi, cela signifie que tout le reste de la GB sort de l’ UE, non ?
                                Mais c’est peut-être ça qui vous énerve tant ?


                              • Alcyon 19 octobre 15:22

                                @Fifi Brind_acier
                                C’ETAIT
                                UNE
                                DEMANDE
                                DU
                                ROYAUME-UNI

                                Tu saisis ou faut te faire un dessin ? 

                                A négocie avec B
                                B fait une proposition à A
                                A refuse.
                                A fait une contre-proposition à B
                                B accepte.
                                A change d’avis
                                B remet sa proposition initiale sur la table
                                A accepte

                                Tu vas me dire que c’est « bien négocié » de la part de A ?


                              • Samson Samson 19 octobre 16:42

                                @cettegrenouilleci
                                « Un peu de bien être aide à se détendre et à bien réfléchir, ce qui ne semble pas vous arriver souvent. »

                                Normal ! @Al-fion est s’il faut l’en croire, du moins ! enseignant et ses méthodes « pédagogiques » dégoulinent jusque sur Agoravox !
                                Qu’il soit déjà bien content que certain(-e)s condescendent encore à lui répondre !

                                Moi, ce genre de grossier personnage qui se permet de tutoyer et insulter ses interlocuteur(-rice)s en exigeant d’eux des réponses des aveux même (cf supra) -, je ne m’abaisse pas leur répondre !

                                Après tout, on n’a pas gardé les cochons, ou en l’occurrence les « gosses », ensemble ! Qu’il prenne donc ses gouttes et garde ses insultes et son mépris pour ses élèves, puisqu’eux-elles n’ont malheureusement pas le choix !

                                En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                              • Samson Samson 19 octobre 16:48

                                @cettegrenouilleci
                                PS : à ce stade, j’espère que çà se soigne encore, mais il parait urgent qu’il consulte ! smiley


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 octobre 17:37

                                @Alcyon
                                Les députés viennent de refuser de voter.


                              • covadonga*722 covadonga*722 19 octobre 23:12

                                @Alcyon
                                 compliments le patron de fifi en personne s’est déplacé ........


                              • Alcyon 20 octobre 02:06

                                @Fifi Brind_acier
                                Ce qui est encore un mensonge. Le gouvernement a retiré le vote car les députés ont voté un amendements qui demandait au gouvernement de demander une extension pour passer la législation nécessaire à la sortie. A deux semaines d’un « no-deal », c’est une assurance que le gouvernement ne joue pas la montre pour amener un n-dal, en passant outre le « Benn Act ».

                                « Refusé de voter ». Faut vraiment faire de la propagande pour sortir ça. Les députés n’ont pas ce choix.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 08:52

                                @Alcyon
                                Et ça change quoi ?
                                Ils ont trouvé un nouveau moyen pour ne pas se prononcer sur le nouveau projet et obtenir un report du vote à la St Glinglin.

                                Ce qu’ils veulent, c’est qu’il n’y ait pas de Brexit du tout.


                              • Alcyon 20 octobre 23:21

                                @Fifi Brind_acier
                                mensonge. Le gouvernement a retiré le vote, le parlement n’a pas la possibilité de le faire. C’est fou comme les propagandistes modifient la faits pour qu’ils collent à leur histoire complètement fausse.

                                Le parlement a voté (grâce au DUP, qui sont difficilement des remainers. Mais quand on trahit, faut pas jouer les surpris) que le consentement du parlement sera donné quand la législation nécessaire à l’implémentation du deal sera réalisée. Je sais pas moi, c’est juste une question de bon sens.

                                A moins qu’il y ait une volonté de passer outre les nombreux votes du parlement, chambre DIRECTEMENT ELUE ? Tiens, ça ne ne te pose aucun problème démocratique ça. Amusant comme la démocratie selon fifi est « si ça ne va pas dans mon sens, c’est anti-démocratique. Mais quand j’aime, c’est démocratique ».


                              • covadonga*722 covadonga*722 19 octobre 11:40

                                bonjour ,

                                comme haut fonctionnaire participants aux prises de décisions ?

                                je ne crois pas avoir dit ça ,

                                est ce que j’ai dis sais rien rien vu rien entendu comme le prétend le boss de fifi qui était au contact du pouvoir , je ne crois pas .

                                j’ai dit que j’ai été en Afrique a une époque ou charlie prenez des décisions « plutot bonne d’ailleurs souvent » 

                                en fait j’ai dit exactement ça :

                                « ecoutez fifi sur le sujet barbouze-rie elle en connait un rayon , vu que son gourou a eu pour boss Charles Pasqua une pointure dans ce domaine ......je sais j’ai bossé pour lui   »

                                cela répond t il a votre interrogation ?


                                • eau-pression eau-pression 20 octobre 12:20

                                  @covadonga*722
                                  Réponse à mon post d’hier 11h27 ?

                                  Pour compléter votre relation des épisodes précédents, vous aviez ajouté
                                  soit votre haut fonctionnaire est un menteur ou pire c’est un aveugle incompétent ........

                                  On peut envisager une autre hypothèse, c’est que Pasqua ait eu une capacité à jouer double jeu telle qu’il eut fallu à FA, dans sa position de haut fonctionnaire, une vision d’extra-lucide pour comprendre que la violence d’état était coordonnée par son patron. D’aveugle à extra-lucide, il y a de la marge.

                                  Le discours de FA est aux antipodes de la pratique des assassinats ciblés. Si je vous suis, les gens qui l’écoutent seraient de fameux naïfs de ne pas imaginer qu’il cache un Pasqua dans son jeu.

                                  Et puisque vous connaissez l’arrière-boutique, qu’est-ce qui peut décider un homme politique à valider ces « opérations Homo ». Pour De Gaule, je peux comprendre tellement il se voyait en incarnation de la France, mais pour Normal 1er ?


                                • Samson Samson 19 octobre 17:06

                                  Hi, hi ! Rebelotte !!!

                                  Une majorité de parlementaires ont voté le report, ... et la saga continue ! smiley smiley smiley


                                  • BA 20 octobre 07:26

                                    Nous, à l’UPR, nous venons de recevoir quatre bonnes leçons :


                                    1- Quand nous arriverons au pouvoir, nous ne devrons surtout pas respecter les règles de droit. Toutes ces conneries juridiques, l’article 50, bla bla bla, ce n’est qu’un moyen pour empêcher la sortie de l’Union Européenne.


                                    2- Quand nous arriverons au pouvoir, nous devrons sortir de l’Union Européenne sans négociation, sans discussion, sans compromission.


                                    3- Quand nous arriverons au pouvoir, nous devrons sortir de l’Union Européenne immédiatement, par un acte de souveraineté. Ce sera un Frexit dur, sans négociation, sans accord, unilatéral.


                                    4- Notre mission historique est maintenant claire, nette et précise : notre mission historique est de détruire l’Union Européenne et toutes ses institutions.


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 08:46

                                      @BA

                                      Il y a bien des leçons à tirer du feuilleton du Brexit, à commencer par la constatation que l’UE est une dictature qui ne dit pas son nom. Les électeurs n’ont le droit de donner leur avis que s’il est conforme aux attentes des Mamamouchis européistes.

                                      Sinon, sur l’article 50, l’ UPR a apporté des précisions utiles.


                                    • Alcyon 20 octobre 13:02

                                      @Fifi Brind_acier
                                      dictature. Sur le Brexit, faudra m’expliquer en quoi. Les mono-neuronaux (qui mentent) aiment bien utiliser des termes qu’ils ne comprennent pas.

                                      Sérieusement, va vire en Corée du Nord et reviens expliquer ce qu’est la dictature de l’UE. Qui prend les décisions dans l’UE ? Ses pays membres, dont les dirigeants sont élus. Qui les vote ? Le parlement, donc les membres sont élus. Qui introduit la législation ? Une commission, élue par les pays membres et le parlement.

                                      C’est fou comme vous gueulez que l’UE ne fonctionne pas comme un état tout en expliquant qu’il ne faut pas que l’UE fonctionne comme un état, et en bloquant tout changement allant dans cette direction.

                                      C’est comme se plaindre que la Champion’s League est pour « les gros » tout en ne regardant que les gros matchs.


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 20:06

                                      @Alcyon
                                      Et que font ses membres quand ils se réunissent ? Ils appliquent les Traités.
                                      Traités qui prévoient la fin des acquis sociaux et la dérégulation de tout ce qui empêchait le capitalisme de naviguer comme le renard dans le poulailler.
                                      Sans parler du dumping social et fiscal.

                                      Et qui seule est à l’origine des lois ? La Commission européenne, constituée des gens non élus, après des tractations de marchands de tapis, comme tout le monde vient de le voir, passe moi la rhubarbe, je te passe le séné.

                                      Qui est chargé de faire appliquer les lois et à veiller sur les respect des Traités ?
                                      Encore la Commission européenne.

                                      Vous avez déjà voté pour la Commission européenne ?
                                      Jamais. Vous votez pour un Parlement qui n’a qu’un pouvoir consultatif.

                                      Vous avez déjà voté pour la direction de la BCE et le la Cour de Justice européenne ? Jamais.

                                      Et chaque fois que les peuples « ont mal voté », soit on les fait revoter jusqu’à ce qu’ils votent bien (Irlande et Pays Bas), soit on s’assied sur leur vote, comme en 2005 pour la France et en 2016 pour le Brexit.

                                      Nous ne devons pas avoir la même idée de la démocratie.


                                    • Alcyon 20 octobre 23:25

                                      @Fifi Brind_acier
                                      La commission européenne est l’équivalent d’un ministère. Et dans les pays avec un vote « proportionnel », les tractactions entre partis de la coalition sont monnaie courante. Tu as élu tes ministres toi ?

                                      Sinon, tu élis aussi les juges et la direction de la banque centrale toi ? C’est fou, moi pas. Donc la France (bon je ne suis pas français mais c’est pareil) n’est pas démocratique !

                                      Ahh la démocratie selon fifi. Ah, et le parlement anglais a voté pour rejeter le no-deal. Mais tu t’en fous que BoJo souhaite passer outre. Ah le parlement a du rejeter le deal de May TROIS FOIS. Mais tu t’en fous qu’ils aient du revoter. Ah les suisses font sans doute revoter sur la même question que le référendum de 2014. Mais tu t’en fous, ça ne colle pas dans ton histoire.

                                      Ahh la démocratie selon fifi : « si ça me convient, c’est démocratique. Sinon ça ne l’est pas ».


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 octobre 07:12

                                      @Alcyon
                                      La commission européenne est l’équivalent d’un ministère.


                                      Une instance qui dispose à la fois du pouvoir législatif et exécutif, c’est un simple ministère ? C’est la définition d’un gouvernement + d’un parlement.

                                      Et quand la majorité des pays refuse une proposition, la Commission passe outre l’avis des états et du parlement européen. Exemple des OGM :

                                      "Les autorisations, valables pour une durée de dix ans, ont été adoptées alors que la majorité des États membres et le Parlement européen s’y étaient montrés hostiles.

                                      L’instance qui dispose du pouvoir en dernier recours, c’est la Commission.

                                      Pour le Brexit, il est clair que les anti Brexit, aussi bien sur le continent qu’en GB, utilisent tous les arguments, démocratiques ou pas, pour retarder la sortie, et si possible, qu’elle n’ait pas lieu du tout.

                                      Ségolène Royal est un bon exemple de la démocratie version européiste :
                                      " : Nous ne ferons pas l’erreur de David Cameron, rassurez-vous. Nous n’allons pas faire de référendum pour la sortie de la France de l’Union européenne, ça, je puis vous l’affirmer."


                                    • Alcyon 21 octobre 18:38

                                      @Fifi Brind_acier
                                      comme le gouvernement anglais, qui peut introduire des législations ? Comme le président français ? Je continue ?

                                      https://www.euractiv.fr/section/sciences-legislation/news/l-omc-declare-les-interdictions-d-ogm-en-europe-illegales-fr/

                                      C’est vrai que quand ton interdiction est illégale, la meilleure position est de maintenir cette interdiction. Dans le même temps

                                      https://www.infogm.org/5752-ogm-fin-du-debat-sur-les-interdictions-nationales

                                      Ce qui permet aux états de garder cette interdiction. Ah j’avais oublié, la démocratie selon fifi c’est de ne pas se soumettre aux décisions. Bravo.


                                    • damocles damocles 20 octobre 09:32

                                      Résumons :le peuple est pour le brexit , le parlement est contre et refuse ce brexit par des tas d’ amendements qui ne sont que des arguties tirées par les cheveux ! 

                                      La solution la plus logique serait de dissoudre le parlement et de proceder à de nouvelles elections legislatives ...et on verra si les electeurs soutiendrons ceux qui ont changé de camp en cours de legislature ..

                                      ....ou bien que l’ UE refuse la prolongation (hypothèse peu vraisemblable))

                                      pourquoi la legislation ne le permet pas ?

                                      La SITUATION DE BLOCAGE ne peut durer eternellement


                                      • av88 av88 21 octobre 07:37

                                        @damocles
                                        Borris Johnson a proposé la dissolution du parlement, mais les députés ont refusés.
                                        En France, le Président de la République a le pouvoir de dissoudre l’assemblée, au Royaume Uni, ni premier ministre, ni la Reine n’ont ce pouvoir.


                                      • damocles damocles 21 octobre 08:21

                                        @av88

                                        Donc le pouvoir représentatif est supérieur au pouvoir du peuple , c’est une anomalie 
                                        Un député qui se fait élire avec un programme ,change de groupe et bafoue ses électeurs impunément !

                                        On loue toujours le système anglais exemple parfait de la démocratie représentative ,et là on voit qu’il y a une grosse faille !


                                      • damocles damocles 21 octobre 08:27

                                        @damocles

                                        .....faille démocratique , mais aussi « systemique »puisqu’on peut arriver à une situation de blocage total  !


                                      • Alcyon 21 octobre 19:08

                                        @damocles
                                        pardon ? En France, un président élu au suffrage direct peut convoquer des élections. C’est un régime présidentiel.

                                        Au RU un premier ministre qui n’est même pas élu par le parlement, seulement son propre parti, n’a aucune raison de posséder le pouvoir de dissoudre une assemblée car il en a envie. C’est un régime parlement, le parlement décide.

                                        Et faut quand même oser expliquer que le parlement bloque les élections. Pendant 2 ans l’opposition a demandé des élections après les nombreuses défaites du gouvernement, en vain. Mais quand pour forcer un no-deal Johnson veut une élection, c’est un scandale que de ne pas tomber dans le panneau.

                                        Car oui, Johnson a demandé une élection juste pour pouvoir la placer en novembre. Pour ça il a besoin d’une majorité des 2/3, qu’il ne possède pas. Le but était clair, pas de parlement pour forcer une extension, pas de parlement pour signer un accord. Et hop, no-deal.

                                        C’est tellement gros qu’il faut vraiment être de mauvaise foi pour le nier. Le pire, c’est que c’est possible d’obtenir une élection avec une majorité simple, en notant dans la loi le jour de l’élection. Il lui suffisait de l’introduire, avec par exemple début septembre en précisant la date du « 15 octobre 2019 » et une majorité simple suffisait. Tiens il n’a même pas essayé, étrange non ?


                                      • damocles damocles 21 octobre 22:54

                                        @Alcyon
                                        vous racontez n’importe quoi , Johnson n’a plus de majorité simple à cause de la defection de plusieurs deputés ex-torries , donc on est dans situation de blocage !


                                      • Alcyon 22 octobre 20:14

                                        @damocles
                                        Il n’a jamais eu de majorité. Le DUP avait signé une motion de « confidence and supply » et a voté contre le gouvernement sur presque tout concernant le Brexit. A un moment, faudrait en rester aux faits et pas sur « jlé di donk say vré ».

                                        Ah et l’ERG qui vote contre May, ce sont des européistes aussi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès