• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Enfin, une vision européenne !

Enfin, une vision européenne !

« Je veux ici vous dire que la Présidence française sera une Présidence de promotion des valeurs qui nous font et qui, à force d’être considérées comme des acquis, ont fini ces dernières années par se fragiliser. Nous sommes cette génération qui redécouvre la précarité de l’État de droit et des valeurs démocratiques. » (Emmanuel Macron, le 19 janvier 2022 au Parlement de Strasbourg).

Le Président de la République française Emmanuel Macron s’est rendu au Parlement Européen à Strasbourg ce mercredi 19 janvier 2022 pour y prononcer son discours de "lancement" des priorités françaises en tant que Président du Conseil de l’Union. C’était pour la France un moment fort pour commencer ce premier semestre de la Présidence française.

Avant d’évoquer le contenu du discours, finalement peu commenté en raison du double contexte, je m’attarde quelques lignes sur ces circonstances.


Roberta Metsola élue Présidente du Parlement Européen

Le contexte est institutionnel car il s’agit véritablement de la première séance formelle de la nouvelle Présidente du Parlement Européen Roberta Metsola. En effet, elle a été élue au perchoir européen la veille, le 18 janvier 2022, avec 458 voix sur 616 dès le premier tour, sans surprise en raison de l’accord des trois groupes qui constituent la majorité fonctionnelle (PPE, S&D et Renew). Ce n’était pas la première fois que Roberta Metsola présidait des séances à l’assemblée européenne puisqu’elle était première vice-présidente depuis le 12 octobre 2020 (elle remplaçait une députée européenne irlandaise nommée à la Commission Européenne) et qu’elle a assuré l’intérim de cette Présidence depuis la mort de son prédécesseur italien David Sassoli le 11 janvier 2022.

Après deux Françaises, Simone Veil et Nicole Fontaine, Roberta Metsola est la troisième femme à occuper ce poste important dans les institutions européennes et la première personne de nationalité maltaise (Malte a adhéré à l’Union Européenne le 1er mai 2004). Elle est une jeune femme de 43 ans (le 18 janvier, c’était justement son anniversaire), docteure en droit et diplômée du Collège d’Europe, mariée à un Finlandais et mère de quatre enfants, membre du PPE (démocrate-chrétienne) et députée européenne depuis avril 2013 où elle a travaillé dans deux commissions, celle des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures et celle sur la criminalité organisée, la corruption et le blanchiment de capitaux, et elle appartient en outre à la délégation parlementaire pour les relations avec les Balkans, candidats à l’adhésion à l’Union Européenne. Le 1er décembre 2019, elle a demandé la démission du Premier Ministre de son pays Joseph Muscat, soupçonné d’ingérence dans l’enquête sur l’assassinat le 16 octobre 2017 de la journaliste d’investigation Daphne Caruana Galizia qui faisait des recherches sur la corruption (Joseph Muscat a finalement démissionné le 13 janvier 2020).

En France, on lui reproche d’avoir une position contre l’avortement (qui est interdit à Malte), alors que parallèlement, elle a souvent soutenu des positions plutôt progressistes comme la défense des droits des personnes LGBT ou l’importance d’aborder le thème de l’immigration sous un regard humaniste et juridique.

_yartiMetsolaRoberta2022011906


Parlement Européen devenu une arène franco-française

Enfin, le contexte est surtout politique et certains élus européens français ont perdu l’occasion de se taire car ils ont montré à leurs collègues européennes une piètre image de la vie politique française. Effectivement, à la suite du discours du Président Emmanuel Macron qui n’a évoqué aucun sujet de politique intérieure française, plusieurs députés européens français, dont un candidat à l’élection présidentielle française, ont pris la parole, parmi d’autres députés européens. En particulier, les députés européens Jordan Bardella, président du RN et bras droit de Marine Le Pen, Manon Aubry, ancienne tête de liste FI et proche de Jean-Luc Mélenchon, et surtout Yannick Jadot, candidat écologiste, qui, tous les trois, n’ont fait qu’interpeller Emmanuel Macron, brutalement, sur des sujets de politique franco-française, court-circuitant le débat européen et faisant entrer dans l’enceinte européenne la campagne présidentielle française. Les élus non-français se retrouvaient comme des amis d'un couple en pleine scène de ménage.

Il y a eu, parmi les autres pays étrangers, une unanimité pour dénoncer les interventions plus qu’indécentes et inopportunes de ces députés européens français qui ont dénaturé le débat européen, et le groupe écologiste a même demandé une réunion d’urgence de son bureau pour évoquer l’attitude très politicienne de Yannick Jadot. Plusieurs députés européens ont fait des rappels au règlement pour éviter d’importer la campagne présidentielle française, et Roberta Matsola elle-même a condamné ces interventions qui privaient le débat européen. A contrario, les parlementaires européens ont ovationné Emmanuel Macron, et ont souligné sa très grande maîtrise des dossiers européens et la manière très "élégante" de répondre aux différents parlementaires européens, y compris ceux des Français qui voulaient polémiquer avec lui (il a répondu très sèchement à Jordan Bardella, et plus courtoisement à Yannick Jadot qui, pourtant, s’était adressé à lui avec une certaine vulgarité).

Il est vrai que la grande maîtrise des dossiers permet à Emmanuel Macron de briller dans les débats, cela s’était déjà passé lors des grands débats où il s’épanouissait à répondre aux citoyens. L’exploit ici d’Emmanuel Macron a été de ne rien lâcher sur le fond mais de rester toujours dans une attitude constructive de calme et sereine. Cette séance a duré presque de quatre heures au cours de laquelle l’ancienne tête de liste LR aux élections européennes de 2019, François-Xavier Bellamy, Nicolas Bay (RN) et Manuel Bompard (FI), à la tenue très négligée, sont également intervenus pour critiquer Emmanuel Macron. Ancien Premier Ministre belge, Guy Verhofstadt, député européen Renew, a vivement blâmé ces députés européens français qui faisaient campagne dans l’enceinte européenne : « Vous vous croyez sur Antenne 2 ou TF1 ? ». Cela dit, c’est un député européen allemand, ancienne tête de liste CDU/CSU aux élections européennes de 2019, Manfred Weber, président du groupe PPE au Parlement Européen, qui a commencé les hostilités en exprimant sa joie de voir Valérie Pécresse se présenter contre Emmanuel Macron.

J’évoque aussi la question sur : pourquoi Emmanuel Macron a-t-il voulu absolument conserver la Président française en pleine campagne présidentielle ? La question est assez stupide : cette Présidence revient à la France tous les treize ans, ce qui est long, et passer son tour aurait été d’autant plus irresponsable que la France est l’un des piliers de l’Union Européenne. Ce n’est pas Emmanuel Macron qui a initié les institutions européennes et cette règle de fonctionnement et il aurait été irresponsable de renoncer à cette fonction très importante pour la France (comme il n’a pas non plus initié le calendrier de la pandémie de covid-19 dont il se passerait volontiers pour sa future campagne électorale).

_yartiMacron2022011902

Cette introduction écrite, j’en viens au discours assez long (entre trente et quarante minutes) du nouveau Président du Conseil de l’Union Européenne chargé d’exposer les perspectives de la Président française.

Dans son préambule, Emmanuel Macron en est venu directement aux enjeux cruciaux : « Cette Europe (…), notre construction européenne, repose sur trois grandes promesses. Une promesse de démocratie qui est née sur notre continent (…). Une promesse de progrès partagé par tous et une promesse de paix. Elle a tenu ses promesses durant cette décennie. Mais le moment que nous vivons, par le retour du tragique de l’histoire et de quelques évidences géographiques, l’ébranlement actuel que nous vivons, vient bousculer ces trois promesses. Je pense que le défi qui est le nôtre est de tâcher d’y répondre. ».

Il a abordé de nombreux sujets, lucidement mais sans sombrer dans un certain "déclinisme". Au contraire, il a dit en toute franchise ce qui allait bien, ou mieux que les autres, et ce qu’il faudrait améliorer.


1. Promesse de démocratie

Ainsi pour les démocraties dont on disait le régime « fatigué, incapable de faire face aux grands défis ». Pour Emmanuel Macron, ce n’est pas du tout le cas et la preuve par la crise sanitaire : « La gestion de la pandémie par les démocraties, avec du débat parlementaire, avec une presse libre, avec des systèmes de recherche et des systèmes académiques libres et ouverts, a conduit à des décisions beaucoup plus protectrices des vies et des économies que celles des régimes autoritaires. Nous avons in concreto, tous ensemble, démontré l’inverse d’une idée reçue qui était en train de s’installer. ».

Mais le Président français veut aller au bout de cette logique démocratique dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe prévue en mai prochain : « La Présidence française portera avec l’Allemagne, l’accord de coalition a été très clair sur ces termes, le droit d’initiative législative pour votre Parlement. ».

C’est un engagement très fort pour fortifier la parlementarisation de l’Europe. Le Traité de Lisbonne a déjà apporté beaucoup de pouvoir aux députés européens, en particulier celui de révoquer les membres de la Commission Européenne. Avec l’initiative des "lois européennes", les parlementaires auront les prérogatives habituelles d’un parlement démocratique. On est parti de loin. Quand les souverainistes nationalistes ont critiqué le manque de démocratie de l’Europe, c’étaient les premiers à s’être opposés à l’élection au suffrage universel direct du Parlement Européen. Petit à petit, on a commencé à donner du pouvoir à ce parlement alors que rien ne le prédisposait à en avoir. Et le Parlement Européen n’est pas la seule source populaire puisque la Commission Européen et le Conseil Européen émanent des choix démocratiques nationaux. L’initiative des lois serait une grande avancée démocratique. Maîtriser l’ordre du jour d’une assemblée délibérative est toujours la réalité du pouvoir.

Plus surprenant, Emmanuel Macron a proposé aussi de compléter la Charte des droist fondamentaux par deux points nouveaux : « Je souhaite que l’on consolide nos valeurs d’Européens qui font notre unité, notre fierté et notre force. Vingt ans après la proclamation de notre Charte des droits fondamentaux, qui a consacré notamment l’abolition de la peine de mort partout dans l’Union, je souhaite que nous puissions actualiser cette charte, notamment pour être plus explicite sur la protection de l’environnement ou la reconnaissance du droit à l’avortement. ».

On ne pourra pas exclure une arrière-pensée électorale dans la mesure où le Président Emmanuel Macron cherche à consolider le socle électoral de son aile gauche sur deux sujets "à la mode" (écologie et avortement). Je reviendrai probablement sur l’avortement, disons seulement qu’il s’agit aussi d’un clin d’œil à ceux qui ne comprennent pas pourquoi le groupe centriste Renew a voté pour Roberta Metsola (et cette disposition mettrait en difficulté Malte).

Emmanuel Macron a souhaité également renforcer le principe de solidarité et la lutte contre les discriminations hommes/femmes. Il a également initié la démarche de « rassembler nos meilleurs historiens (…) pour précisément bâtir ensemble le legs de cette histoire commune », celle de l’Europe de « la colline de Laponie jusqu’aux bulbes dorés de Cracovie ».


2. Promesse de progrès

Plusieurs défis ont été abordés dans cette partie du discours.

Défi climatique. Emmanuel Macron a voulu conserver l’Europe comme « un modèle d’avenir » : « L’Europe est le lieu où, à Paris en 2015, s’est levée une conscience climatique universelle. Elle est le continent qui, avec l’objectif de neutralité carbone en 2050, s’est donné le premier les objectifs les plus ambitieux de la planète. ». Cela nécessite de nombreuses transformations industrielles, mais aussi d’inclure dans les négociations internationales des « mesures miroirs dans les accords commerciaux », un « mécanisme d’ajustement carbone aux frontières » et d’adopter « la première loi au monde contre la déforestation importée ».

_yartiMacron2022011905

Défi numérique qui est double : « bâtir un véritable marché unique du numérique permettant de créer des champions européens » et aussi réguler le secteur pour « préserver cet esprit des Lumières, c’est-à-dire protéger nos droits, nos libertés, le respect de nos vies privées, lutter contre les discours de haine ».

Défi de sécurité : « L’Europe doit s’armer non pas par défiance vis-à-vis des autres puissances, non, mais pour assurer son indépendance dans ce monde de violence, pour ne pas subir le choix des autres, pour être libre. ». Cela signifie réformer l’Espace de Schengen, organiser notre défense européenne pour anticiper et ne plus seulement réagir aux crises internationales.


3. Promesse de paix

Pour Emmanuel Macron, l’Europe a une vocation universelle et doit avoir la responsabilité « de repenser quelques-unes de ses politiques de voisinage ».

Il a voulu ainsi que l’Europe aille « proposer une nouvelle alliance au continent africain » : « C’est en Afrique que se joue une partie du bouleversement du monde, une partie de l’avenir de ce continent et de sa jeunesse, mais de notre avenir. ». Concrètement, il s’agit d’une aide à la fourniture de vaccins à court terme, mais surtout « un New Deal économique et financier avec l’Afrique ».

Il a voulu aussi que l’Europe porte attention aux Balkans occidentaux qui sont « au cœur du continent européen » dans « des perspectives sincères d’adhésion » : « Ils portent des cicatrices qui rappellent tout à la fois la précarité de la paix et la force de notre union. ». Mais pour ne pas paralyser une Europe à 31, 32 ou 33, il faut « repenser nos règles en profondeur pour les rendre plus claires, plus lisibles, pour pouvoir décider plus vite et plus fort ». En d’autres termes : « Il nous faut donc réinventer à la fois les règles de fonctionnement et la géographie de notre Europe. ».

Un bon voisinage aussi avec le Royaume-Uni pour « retrouver le chemin de la confiance » : « Rien ne remettra en cause le lien d’amitié qui nous lie au peuple britannique. Notre compagnonnage dans la défense de la démocratie libérale, de la liberté, du progrès économique et social est trop ancré, trop ancien. Mais suivre ce cheminement commun après le Brexit suppose du gouvernement britannique qu’il s’engage de bonne foi dans le respect des accords conclus avec notre union et que nous fassions respecter avec clarté les engagements pris. ».

Enfin, Emmanuel Macron conçoit l’Europe comme « une puissance de paix et d’équilibre » et voudrait donc construire un dialogue avec la Russie : « Ce dialogue, je le défends depuis plusieurs années. Il n’est pas une option (…). Nous devons, nous Européens, poser collectivement nos propres exigences et nous mettre en mesure de les faire respecter. Un dialogue franc, exigeant face aux déstabilisations, aux ingérences, aux manipulations. ». Il pensait en particulier à la situation de l’Ukraine, mais pas seulement.

_yartiMacron2022011903

Reprenant les trois "promesses", Emmanuel Macron a conclu ainsi : « Tous ensemble, face à la tyrannie de l’anecdote et des divisions entre Européens, nous avons à retrouver le sens de l’unité, le goût du temps long qui font la nécessité de l’audace, le sens de ce que Robert Schuman appelait les efforts créateurs. (…) Notre capacité à inventer un rêve possible, à le rende tangible, à le faire réalité, à le rendre utile à nos concitoyens, est la clefs de notre succès. ».

Je ne suis pas certain que ce grand discours restera dans l’histoire, tant les préoccupations politiciennes et électoralistes des oppositions françaises, au Parlement Européen, l’ont emporté sur la discussion de fond sur l’avenir de l’Europe. En tout cas, les élus devenus observateurs étrangers ont pu constater qu’Emmanuel Macron avait bien du courage à vouloir développer une vision à long terme devant des opposants aussi bornés et à courte vue. Ce discours a développé ainsi l’agenda des six mois de Présidence française, déjà présenté au cours d’une conférence de presse à l’Élysée le 9 décembre 2021, et a impressionné tous nos partenaires européens : enfin, une vision européenne !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (19 janvier 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Enfin, une vision européenne !
Discours du Président Emmanuel Macron au Parlement Européen le 19 janvier 2022 à Strasbourg (texte intégral et vidéo).
Emmanuel Macron assume sur les antivax.
Emmanuel Macron dans "Le Parisien" le 5 janvier 2022.
Vœux d’Emmanuel Macron : protéger les Français et renforcer la France par l’Europe.
Allocution télévisée du Président Emmanuel Macron, le 31 décembre 2021 à Paris (texte intégral et vidéo).
Introspectif et tourné vers l’avenir, Emmanuel Macron justifie (presque) tout.
Emmanuel Macron l’Européen, Président jusqu’au bout.
La France d’Emmanuel Macron.
Allocution télévisée du Président Emmanuel Macron, le 9 novembre 2021 à Paris (texte intégral et vidéo).
COP26 : face à l’alarmisme, le leadership mondial d’Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron, l’homme qui valait 30 milliards.

_yartiMacron2022011904


Moyenne des avis sur cet article :  1.12/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • sirocco sirocco 20 janvier 18:53

    L’idole à Rakoto s’en est quand même pris quelques unes dans les dents ! Quelle honte pour la France...

    https://fr.sputniknews.com/20220120/clash-sans-concession-entre-macron-et-bardella-en-pleine-seance-au-parlement-europeen---videos-1054510653.html


    • Joséphine Joséphine 20 janvier 22:59

      @sirocco

      Bardella a été majestueux face à l’assassin de la France. 


    • @Radio Paris
      L’auteur cet amourueux de l’europe, sa constitution, ses textes...
      Pourra t’il mexpliquer comment est il possible que son gourou adoré bafoue et pas qu’un peu, pas un texte mais DEUX textes sur la vaccinnation ?
       
      Je n’ai (etrangement lol) jamais vu passer un n’articl de sa part sur A Vox..
       
      Un lampe a t’elle malencontreusement sauté dans l’emmeteur de radio Paris,
      bref de l’elysée (ou matignon voir le bureau de LREM) on airt et sa petite propagande assez miteuse dont il nous sert et re-sert des plats au gouts de plus en plus nauséabonds et moisis ?


    • devphil30 devphil30 21 janvier 06:12

      @Joséphine

      Je plussoie largement
      https://twitter.com/BFMTV/status/1483770965284859910

      Et la réponse de macron a été encore plus minable que d’habitude car mis KO debout par Bardella
      https://twitter.com/fabienne_keller/status/1483784024376188935

      Discours de Manon Aubry qui a demonté macron sur le social
      https://twitter.com/realmarcel1/status/1483774077420589061

      Discours de Jadot qui a demonté macron sur l’écologie
      https://twitter.com/franceinfo/status/1483767752972193805

      "Macron hué à Bruxelles, journalistes quittant la salle de presse car Macron refuse les questions... En off, les journalistes européens l’appellent le dictateur ! le corrompu des lobbys !

      "
      https://twitter.com/dreslincourt/status/1483883839663783936


    • @devphil30
      Merci c’est extra et la reponse du poudré est affligeante,
      faut vraiment qu’il dégage cette catastrophe pour le pays.


    • Armelle Armelle 21 janvier 15:36

      @Joséphine 
      « Bardella a été majestueux face à l’assassin de la France »

      Oui, tout à fait, quant à la pauvre réponse de Macron, celle-ci a juste été à la hauteur de son...« je vous emmerde »
      J’ai tendance à vouloir me convaincre que les statistiques du moment en ce qui concerne les intentions de vote, sont un peu bidonnées par nos cadors de la presse et des sociétés de sondages, lesquels survivent par les subventions et autres dossiers (secrets) qui en font des conflits d’intérêts supports de pression...


    • SEPH SEPH 21 janvier 17:47

      @sirocco
      Rakoto

      est le roi de la propagande occidentale ultra-libérale.

      Il écrit sur ce site sans arrêt, jour et nuit,

      sa prose indigeste qui est une lessive toxique pour laver les cerveaux.

      Une véritable pollution.


    • Octave Lebel Octave Lebel 20 janvier 20:07

       La mauvaise blague.

      C’est surtout l’opportunisme d’un candidat tout en manœuvre qui craint l’expression démocratique et ses confrontations alors qu’il a bénéficié (en étant élu par défaut) pendant 5 ans d’un pouvoir exécutif comme nul autre pareil en Europe et aux Etats-Unis et qui dès 2017 avait confirmé sa présence à cette présidence de l’Union Européenne lorsque qu’il avait été interrogé par le président de la Commission Européenne d’alors à propos de la coïncidence des élections qui désigne celui ou celle qui siège au Conseil européen. Honte à ce type de personnages et à tous ses soutiens. Souvenons-nous en à chaque fois que ces personnes usent du vocabulaire, des références et des valeurs de la démocratie dans leurs déclarations. 

      Pour info : Présidence allemande du Conseil de l’Union européenne en 2020 du 1/07/au 1/12/2020 (source Wikipédia)

      "Au-delà de la maîtrise durable de la pandémie de Covid-19 et de la relance économique, la présidence allemande repose sur cinq principes :

      ▪ Une Europe plus forte et plus innovante

      ▪ Une Europe juste,

      ▪ Une Europe durable,

      ▪ Une Europe de la sécurité et des valeurs communes,

      ▪ Une Europe forte sur la scène internationale."

       

      Comme quoi en termes de beaux parleurs et de démocratie des apparences et de disparition des peuples et des nations, la continuité est garantie.

      A propos de démocratie, nous venons d’être démocratiquement éblouis par « l’élection » de la nouvelle présidente du « Parlement européen », la maltaise Roberta Metsola, femme politique de la très réputée île de Malte auprès des spécialistes de la finance et de l’imposition. Certains s’interrogent encore de la faiblesse historique de participation des européens aux élections européennes.

       

      https://www.malte-conseils.com/impots-fiscalite-a-malte

       


      • https://twitter.com/strategieduchoc/status/1484238627391799296

        Bravo ...

        Les européens en mettent plein la tronche à Macron .

        Quand en France les médias mainstreams pulvérisent des records de silence et de mauvaise foi .


        • devphil30 devphil30 21 janvier 06:18

          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

          Excellent , je n’avais pas vu cette intervention
          Encore 90 jours avant que le petit roitelet dégage ....
          C’est long mais on en voit le bout
          Pourvu que les Français ouvrent et voter tous sauf macro


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 08:39

          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
           
           merci pour le lien : je le transcris avant qu’il ne disparaisse :
           
          Quand un député européen croate @mislavkolakusic taille un costard à

           
          « ... limitation de l’État de droit et des droits de l’homme. Mr Macron, vous nous promettez pour l’Europe exactement l’inverse de ce que vous avez fait en France. Vous êtes fier qu’il n’y ait pas de peine de mort en Europe aujourd’hui mais il y a des dizaines de milliers de citoyens qui sont morts des conséquences de la vaccination. LE VAXXIN EST UNE PEINE DE MORT ! La vaccination doit être le choix dans la liberté de chacun des citoyens. Sinon c’est un meurtre. C’est un assassinat. Un meurtre est un meurtre. Et vous pouvez lire les comptes rendus de l’OMS. »

           

        • Gilbert Gilbert 21 janvier 11:30

          @Francis, agnotologue

          Bonjour

          La même chose sur : https://yetiblog.org/le-fond-de-lhumiliation-pour-mon-pauvre-pays/

          Au moins ici ça ne disparaîtra pas. :->

          Bonne journée


        • Lynwec 20 janvier 20:12

          Comment, même en étant un cabinet de propagande pure et dure, peut-on raisonnablement espérer réussir à défendre,même si c’est bec et ongles, un type qui énonce :

          « Nous sommes cette génération qui redécouvre la précarité de l’État de droit et des valeurs démocratiques. »

          en sachant pertinemment qu’il est le principal responsable de cette précarité.

          Illustration éclatante de la réplique célèbre d’Audiard...



            • Belpère 20 janvier 20:38

              Décidément les titres de Rakoto permettent de le détecter à coup sûr.

              Il est sur tous les fronts. Plusieurs fois par jour. 

              Mais comme il raconte toujours les mèmes conneries , on peut passer au post suivant sans manquer grand-chose.


              • Sergio Sergio 20 janvier 20:49

                A l’instar de ce que disait Charles De Gaulle en ce qui concerne la difficulté à gérer un pays avec autant de fromages, comment peut on gérer une telle communauté avec tant de différences culturelles, sociales, économiques. J’en arriverai à croire que les sois disant leaderships européens (France, Allemagne) aient un besoin de gouverner l’Europe de manière hégémonique, je plaisante mais à peine.


                • devphil30 devphil30 21 janvier 06:22

                  @Sergio
                  Et la cruche qui a indiqué 246 fromages en France ..autant que de jours dans l’année
                  https://fr.sputniknews.com/20220118/pecresse-semmele-les-pinceaux-en-comptant-les-jours-de-lannee-1054487123.html


                • Jonas Jonas 20 janvier 21:00

                  «  « La gestion de la pandémie par les démocraties, avec du débat parlementaire, avec une presse libre, avec des systèmes de recherche et des systèmes académiques libres et ouverts, a conduit à des décisions beaucoup plus protectrices des vies et des économies que celles des régimes autoritaires. Nous avons in concreto, tous ensemble, démontré l’inverse d’une idée reçue qui était en train de s’installer. ». »

                  Ce pouilleux ne se fout pas un peu de notre gueule, là ?

                  Macron a divisé les Français en créant des non citoyens, « Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen ».

                  Les non vaccinés seraient des irresponsables, des non citoyens qui n’ont plus le droit d’aller au cinéma, au restaurant, à la piscine ou dans un musée parce qu’ils refusent de se faire injecter un poison causant zona, attaques cardiaques, thromboses, AVC, myocardites, péricardites, déclenchements de cancers, paralysie faciale, paralysie des membres, tremblements..., vendu à coups de centaines de milliards de dollars par Pfizer, une firme multi-condamnée par la justice américaine pour escroquerie en bande organisée, extorsion, fraude, corruption, production de fausses données et de faux documents, intimidations et menaces.

                  Où est la la démocratie, la liberté, la justice, la vérité ?


                  • Legestr glaz Legestr glaz 20 janvier 21:06

                    @Jonas

                    Vous reprenez les paroles de Macron : « « Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen ».


                    Et quels étaient les termes utilisés par l’URSS pour mettre en place la »psychiatrie punitive«  ?


                     »Déclarés irresponsables, internés de force et abrutis par des traitements inutiles : tel fut le sort de milliers de protestataires en Union soviétique dans les années 1960 et 1970.« 


                    Voilà nous y sommes : les »irresponsables" comptez vous ! Macron refait l’Histoire !


                    https://www.lhistoire.fr/union-soviétique%C2%A0-psychiatrie-punitive



                  • devphil30 devphil30 21 janvier 06:24

                    @Legestr glaz

                    La liberté du roitelet vient menacer la notre également ....
                    C’est donc un irresponsable qui n’est plus citoyen Français ...


                  • Lynwec 21 janvier 07:47

                    @Jonas
                    Quand on analyse l’extrait que vous avez cité en gras, on se rend compte qu’on approche le ratio « un mensonge tous les cinq ou six mots » :
                    exemple : La gestion (ah bon, il y avait un pilote dans l’avion ?) de la pandémie ( hum hum, pandémie ? une pandémie qui n’a strictement touché personne, je dis bien personne-pour reprendre les mots de naboléon-dans mon entourage, un micro-climat protecteur peut-être ?) par les démocraties (démocraties ? où ça ?) avec du débat parlementaire (ah bon ? voter des lois à quatre heures du matin en mini comité, c’est ça, du débat ?).
                    Je m’arrête là, la démonstration me semble complète. Ce personnage est un menteur pathologique ou du moins une personne apte à réciter sur commande les mensonges qu’on lui donne à énoncer.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 08:12

                    @Lynwec
                    @Jonas

                     
                    la similitude entre l’UE et l’ex URSS est en effet frappante.
                     
                    Mais une idée m’est venue quand Vladimir Boukovski a dit que l’URSS avait besoin de nouveau territoires pour s’étendre : les empires ne peuvent prospérer qu’à cette condition.
                     
                    L’UE et les US ne peuvent plus s’étendre, mais ils ont trouvé une autre solution : réduire drastiquement leur population. C’est à cette seule condition désormais que les oligarques pourront préserver leurs trains de vie.
                     
                    N’oublions jamais que la cupidité est avec la peur de perdre son bien, l’un des plus formidables biais cognitifs qui soient.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 20 janvier 21:07

                    Une autre "vision européenne"


                    Selon la formule consacrée, parlons donc d’une autre vision européenne, celles des peuples dispensées de participations démocratiques mais non d’approbation par nos donneurs de leçons qui déjà en 2005 avaient profité du pouvoir accordé par des mandats (députés, sénateurs) qui ne leur conféraient en rien cette délégation en perpétrant le contournement du résultat d’un référendum (55% de non) portant sur une modification de notre constitution au profit d’un traité européen ainsi imposé comme un préliminaire à une belle histoire d’amour vache qui passe de moins en moins.

                    Il y a un programme en gestation depuis 10 ans, qui a besoin et aura besoin, l’élection faite ,du soutien, de l’implication d’un mouvement social puissant, de toutes ses composantes et contributions , afin d’installer et conforter une issue politique en mettant  fin au présidentialisme (le président nous représente au sein du Conseil européen avec la possibilité de nous ignorer complètement contrairement aux autres élus européens), d’instaurer une constituante populaire déployée sur 2 ans afin de protéger la démocratie par notamment des contre-pouvoirs citoyens incontournables. Il est temps.

                    Le programme pour l’Union Populaire, L’avenir en commun, Seuil, 3 euros.

                    Chapitre 12 : L’Europe, page 133 à 137.


                    Non pas pour approuver béatement ou critiquer systématiquement. Mais pour comprendre et réfléchir au-delà de ceux qui savent et prétendent penser à notre place.Et en débattre sérieusement pour qui le veut.

                    J’ai un regret, pourquoi ne pas avoir mis ce texte en PDF sur internet, avec une contribution modique comme celle du livre ou de soutien au choix.Un problème de droits avec l’éditeur je présume.


                    • sylvain sylvain 20 janvier 21:29

                      Nous sommes cette génération qui redécouvre la précarité de l’État de droit et des valeurs démocratiques.

                      dit l’éborgneur, monsieur 49/3 ou encore le roi de l’état d’urgence .Il en manque pas une pour se foutre notre gueule celui là .C’est un appel permanent a la violence ces petites provocations


                      • https://twitter.com/AZRAHELL78B/status/1484242945398161413


                        Quand un député européen précise à Macron ce qu’est un meurtre !

                        Sous entendu , il s’adresse au meurtrier ...


                        • Joséphine Joséphine 20 janvier 22:57

                          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                          Waouw ! Qui est ce héros qui s’adresse à notre poudré ? 


                        • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                          Quand je vous disais que Monarc à l’etranger on est vu pour des dingues ici
                          Ben en voila une belle preuve.
                           
                          Ca ne serai que lui, bah pas grave, le pb c’est que bcp d’etrangers pensent ceci de notre pays qui n’est plus une pleine démocratie mais un truc comme démocratie défaillante
                          (c’est sous le statut que nous sommes désormais classés dans le monde cf flawed démocraty)
                          le cran du dessous est regime autoritaire et dictature...


                        • Joséphine Joséphine 20 janvier 23:05

                          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

                          Ce pays c’est devenu Vol au dessus d’un nid de coucou ! 


                        • @Joséphine
                          C’est ca, un hosto psychiatrique geant d’apeurés hippocondriaques qui nient ce qu’est la vie et le droit de vivre librement pour ceux qui ne partagent pas leurs phobies de la terreur..

                          Vu que tu cause de V A D D N D Coucou
                          me siturai plutot du coté de l’Indien à la fin du film,
                          de toutes manieres à un moment ou un autre il faudra s’y resoudre sinon c’est simple on finira comme J Nicholson, ecrasé ou trépané par ce systeme oligarchique.
                           
                          Pfouii c’est actif a vox ce soir ^^ désolé pour les msg que je loupe ou ai loupé


                        • https://www.facebook.com/FranceSoir/videos/424988922641920

                          Les députés français cassent du Macron .....La Ruine En Marche

                          Une autre politique est possible .


                          • devphil30 devphil30 21 janvier 06:27

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                            Excellent sur Twetter aussi
                            https://twitter.com/fxbellamy/status/1483797724722085889


                          • Mondot Mondot 21 janvier 15:03

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                             
                            ’’Les députés français cassent du Macron’’
                             
                            Ouais mais ils sont où ces députés quand ils devraient faire leur boulot dans les réunions de l’assemblée ?
                             
                            Désolé, mais à part faire du cinéma, on ne les voit pas beaucoup se sortir les doigts, ni prendre leurs responsabilités.
                            Peut-être que la gamelle est trop bonne ?
                             
                            Quelle bande de misérables guignols !
                             


                          • phan 20 janvier 22:43
                            Enfin, une vision européenne : 37 927 décès et 3 392 632 blessés à la suite de vaccins COVID dans la base de données européenne alors que les jeunes continuent de mourir.

                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 janvier 22:47

                              @phan
                               
                               Ce bilan 37 927 décès et 3 392 632 blessés à la suite de vaccins COVID

                              est surement beaucoup plus lourd que celui que la pandémie aurait fait si on l’avait soignée correctement et si on avait fait honnêtement le décompte des victimes.


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 janvier 22:50

                              @phan
                              Oh putain ! C’est un génocide ! Merde bordel que faire ! Où donner du pognon ?


                            • Joséphine Joséphine 20 janvier 22:51

                              @Francis, agnotologue

                              Les docteurs qui ont je le rappelle le serment d’Hippocrate se sont déshonorés. Ils ont appliqué la règle des 4 D .

                              Domicile,

                              Dodo,

                              Doliprane,

                              Décès.

                              Ils n’ont pas soigné les malades et c’est un tournant historique dans l’histoire de la médecine. Le vrai scandale est là. 


                            • Joséphine Joséphine 20 janvier 22:53

                              @Aita Pea Pea

                               smiley


                            • Joséphine Joséphine 20 janvier 22:55

                              @phan

                              Les chiffres vont exploser dans un futur proche. 


                            • phan 20 janvier 23:21

                              @Aita Pea Pea
                              Au concours de l’Eurovision : Israël 10 points, France 9 points


                            • phan 20 janvier 23:28

                              @Francis, agnotologue

                              Le Dr Robert Malone publie des preuves du succès de l’Ivermectine en Inde – Silence médiatique

                            • Joséphine Joséphine 20 janvier 23:34

                              @phan
                              Israel qui commence à comprendre que les « boost » sont de moins en moins efficaces et que leur effet durent à peine un mois. Les complotistes en ont marre d’avoir toujours raison ! 


                            • sirocco sirocco 21 janvier 00:34

                              @Francis, agnotologue
                              « Ce bilan [...]  à la suite de vaccins COVID est surement beaucoup plus lourd que celui que la pandémie aurait fait si on l’avait soignée correctement... » 

                              Cela tend à prouver que le véritable but de ces « vaccins » n’est pas de soigner les gens...


                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 07:50

                              @sirocco
                              et autres
                               
                              j’ai écouté Castex hier soir : j’ai été effrayé par sa description de la situation.
                               
                              Comme pi pi ci-dessus, je pensais : Oh putain ! C’est une catastrophe !
                              Hum ... Mais pourquoi Castex ne parle-t-il pas de la base de données européenne qui fait état d’au moins 37 927 décès et 3 392 632 blessés liés aux vaccins COVID ? Et des nombreuses autres bases qui font le même constat ? Ne serait-ce que pour les dénoncer ?

                               
                              Et je dis que la porte parole LREM qui sait (*) que ces viols par aiguilles consentis ou forcés envoient les gens à l’hôpital ou à la morgue, est bien criminelle de ne pas réclamer au nom de son parti, celui du président et de ce gouvernement, de mettre fin à ces crimes d’État contre le peuple.
                               

                              (*) je cite in extenso : « Nous devons continuer à inciter inlassablement à la vaccination parce que, contrairement à ce que dit Marine Le Pen, c’est aujourd’hui le seul outil qui nous permet d’envoyer les gens en hospitalisation et en réanimation. »


                            • Albert123 22 janvier 10:36

                              @Francis, agnotologue

                              il est bien plus lourd puisqu’il est sous déclaré par un ratio à hauteur de 10 à 20

                              soit entre 380.000 et 760.000 morts et 34 à 68 millions de blessés en réalité.


                            • ETTORE ETTORE 21 janvier 00:37

                              Bel zé buthé, voyait soi trône européen, teinté de bleu, avec de petites étoiles jaunes, brodées sur le dessus.

                              Manque de bol, il se fait mettre KO, par tous les sparring partner, qui lui assènent coup sur coup. Et lui mettent la tête dans ses faux papiers !

                              Les étoiles ? C’est quand il est au tapis, qu’il les voit le mieux.

                              Je dirai que ce qui se passe au parlement Européen, est une bonne chose.

                              Petite anecdote...Il y a deux ans, je discutais avec des Italiens, qui à ma grande surprise, avaient une idée de la France, tellement idéalisé, que j’avais du mal à leur décrire la réalité vraie ( c’était avant l’aventure Covid, mais pendant les gilets jaune) tellement ils semblaient amoureux, d’une idée si idyllique de ce pays, que j’avais du mal à croire à un pareil décalage, entre convictions idéalisées, et réalité.

                              Là, ce que le Poudré Méphitique, est en train de faire, c’est de mentir à tous les pays européens, avec une langue de bois, lourde comme une table de monastère, à promettre ( comme il sait si bien le faire) le bonheur absolu, si on le suit dans ses vertiges....

                              Et toc, beaucoup lui rétorquent dans les dents, que, ce qu’il n’est pas capable de faire chez lui, il n’as pas à l’imposer chez les autres.

                              Bref ! On s’aperçoit une fois de plus, que le Bel zé Buthé, est en service commandé, comme quand il était aller placer les crédits au Liban, se faisant lécher le visage, par la populace, mais revenu, les poches vides de tout contrat.

                              6 Mois de présidence, 6 mois, où il vas se prendre toutes les rodomontades, que nous, Français, ne sommes incapables de lui adresser  !

                              Mais que les autres pays, le conchient, pour lui faire comprendre, que SA politique de perlinpinpin, moqueuse, et menteuse, n’auras pas cours chez eux.

                              ET C’EST TANT MIEUX !

                              Mais, faut il, qu’une fois de plus, la France soit sauvée par l’extérieur ?


                              • Macron le président bullshit du conseil européen .....

                                Après la distribution de baffes que les parlementaires européens lui ont adressé.

                                La Ruine En Marche a le moral dans les chaussettes .

                                Ils espèrent faire adopter une loi visant à mettre l’Europe sous un dispositif d’état
                                d’ Urgence .

                                Donnant ainsi des pouvoirs exceptionnels de police , militaire , de justice aux présidents Macron. 

                                Comme en France où la peur et la haine sont les deux moteurs de sa gouvernance .


                                « La peur est aussi tranchante qu’ une épée . Celui qui a peur de perdre a déjà perdu  »


                                • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                  A la présidence du conseil de l’Europe , Macron est nu et son vermicelle est au plus bas ....
                                  Macron est impuissant .

                                  Attention à la météo en France a destination du peuple français ,

                                  « Tempête et forte rafale d’ internement psychiatrique,

                                  ainsi que la neige et les inondations de haine sont à craindre ,

                                  distribution des LBD à ressentir lors des manif hebdomadaires . »


                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 janvier 08:47

                                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                   
                                   

                                  ’’La Ruine En Marche a le moral dans les chaussettes. ’’

                                   

                                   Jolie trouvaille. Qui va bien avec cette réflexion : L’UE et les US sont des empires qui ne peuvent plus s’étendre et sont en déclin, mais les oligarques ont trouvé une autre solution : réduction drastique des populations. C’est à cette seule condition désormais que les milliardaires qui dirigent en sous main pourront préserver leurs trains de vie.

                                   

                                   C’est le projeeeeet !


                                • Actuellement L’inflation galopante tue l’économie , les artisans , les industriels et la distribution s’enfoncent dangereusement avec la valse des étiquettes de prix .

                                  N’oubliez pas les années Giscard ....

                                  Castex t’es un CON gigantesque ...

                                  Macron détruit la France et surtout l’Euro ....

                                  Les intellectuels faussaires ( Attali et la bande d’imbéciles ) sont aux abonnés absent ...

                                  La solution Macron, convoquer Mc Kinsey avec à la clé une énorme facture puisque Macron est un incompétent , un pignouf .




                                    •  Greta Thunberg est une pauvre gamine que l’on expose à la plus grande connerie du monde . C’est un pur viol intellectuel .

                                      1958 :

                                      -Trois explosions furent relevés dans l’espace , dans le cadre du projet ARGUS mené par l’armée américaine .

                                      Des particules atomiques furent envoyées dans le champ magnétique de terre .

                                      Où elles furent piégées .
                                      Après chaque explosion une averse radiologique se propagea ..... !


                                      • Les députés européens ont dressé un portrait au vitriol de Macron : Menteur, cynique, méprisant, manipulateur, bref un dictateur. La presse européenne s’en en fait l’écho, et la presse Française ?


                                        • wagos wagos 21 janvier 10:25

                                          C’est à se poser la question de vraiment savoir comment en 2017 on a pu élire un guignol ! 

                                          Bon quand même merde alors, la France , c’est quand même un pays de gens réputés avoir du bon sens , une grande histoire, un grand destin...

                                          Un passé souvent douloureux qui a coûté cher en vies ...des gens courageux se sont sacrifiés pour la liberté ! 

                                          Et puis , suite à un purgatoire de 5 ans avec un paresseux ( Hollande) il a fallu en remettre un meilleur à la place.....alors là on a été bien servis !! 

                                          Un énarque de plus, nourri aux mamelles bancaires, arrogant comme personne, jeune blanc-bec aux moeurs discutables, qui s’est pris pour Bonaparte ou Néron ....

                                          je vous passe la suite, vous la vivez avec moi ...et là franchement, on en a plein le cul ! 

                                          Le pire, c’est que ce mec risque de se repointer pour cinq piges de plus à l’Elysée ...

                                          Il est en campagne depuis longtemps mine de rien ! 

                                          Les étrangers ont vite saisi le genre de mec que c’était ce barbiquet poudré, nous, on laisse faire ...à croire que l’on nous a lobotomisés ! 

                                          Et franchement, c’est pas avec ceux et celles qui se présentent aux présidentielles actuellement que ça risque de l’ébranler ...

                                          Je sais pas ce que ça va donner à la fin de l’histoire tout ça....croisez les doigts pour qu’on se retape pas 5 ans de merde de plus !! 


                                          • sirocco sirocco 21 janvier 13:07

                                            @wagos
                                            « Bon quand même merde alors, la France , c’est quand même un pays de gens réputés avoir du bon sens... »

                                            Détrompez-vous. Il y a 40 ans, oui, les Français avaient encore un peu de bon sens. Aujourd’hui ils sont abrutis par Hanouna. Ils font ce qu’ils entendent et voient à la télé. Et ça n’est pas près de s’arrêter...



                                            • ETTORE ETTORE 21 janvier 11:40

                                              Ce qui est le plus sidérant, est l’irresponsabilité de cette nation, classée actuellement troisième après l’Italie et la Grèce ! Incroyable !

                                              Et l’Agité Compulsif du Bulbe, veut faire la leçon à des pays, qui ne voudraient même pas de son postérieur, pour s’essuyer les pieds !

                                              Ce pignouf à tellement de morve dans les yeux, ou, se sent couvert par des

                                              « donateurs » que même si d’aventure il se fait traiter de gouine par un eurodéputé, il continueras à faire semblant de gribouiller, pour se donner bonne CONtenance.

                                              Et concernant la remise en place de la commissaire Européenne, à ne pas mélanger les aff(ai)res intérieures de la France, avec la tambouille Européenne...

                                              PAS D’ACCORD, !

                                              Parce que l’on voit bien où Pignouf 1èr, veut en venir.

                                              Dilapider encore plus les droits des nations, et leur souveraineté, pour les vendre à une supra nationalité, manipulée hors des yeux des peuples.

                                              Y compris les droits inaliénables de la France .

                                              VENDU, TRAITRE !

                                              Le voilà rendu au pinacle de son illégitimité, révélé aux yeux de tous.

                                              Et surtout nous montre, à quel point nous sommes sous Xanax, avec cet olibrius, qui prêche le tout et son contraire, selon des besoins qui sont loin d’être les nôtres.

                                              Oui, TSM, doit être le seul ralliement !


                                              • hello 21 janvier 11:51

                                                Le contributeur Rakotoarison donne plus l’impression d’être un collectif qu’un particulier sincère.


                                                • Samson Samson 21 janvier 19:58

                                                  @hello
                                                  A sa cadence industrielle de production, on subodore l’agence de com’ mandatée (au caractère, à la ligne, à la fréquence et/ou au nombre de réactions suscitées par chaque bafouille) pour promouvoir les saintes vertus de l’€urocratie et de ses plus infâmes suppôts !
                                                  Au moins, j’espère pour lui que ses incessants sophismes et basses flagorneries beurrent bien les épinards de l’auteur ! smiley


                                                • Zolko Zolko 21 janvier 13:03

                                                  Cet article est surréaliste, même pour du Rakoto.

                                                   

                                                  Il est vrai que la grande maîtrise des dossiers permet à Emmanuel Macron de briller dans les débats

                                                  Il doit certainement s’agir ici d’un autre Emmanuel Macron que l’actuel président Français. Il y a un homonyme ?

                                                   

                                                  La gestion de la pandémie par les démocraties, avec du débat parlementaire, avec une presse libre, avec des systèmes de recherche et des systèmes académiques libres et ouverts

                                                  Dites-moi que c’est un sketch, s’il vous plait. Personne ne peut oser dire une telle énormité en public. La preuve est faite, ce type est fou. Fou médicalement, je veux dire.


                                                  • Eric F Eric F 21 janvier 18:48

                                                    @Zolko
                                                    il n’est pas fou, c’est un bonimenteur de foire qui vend sa camelote...


                                                  • charclot charclot 21 janvier 14:21

                                                    manu , on avait dit pas de troll Retires ton masque on t’as reconnu !


                                                    • raymond 21 janvier 18:10

                                                      Amusant, si on regarde les photos on dirait vraiment un concours de teb


                                                      • Fanny 21 janvier 18:13

                                                        Une promesse de démocratie qui est née sur notre continent (…). Une promesse de progrès partagé par tous et une promesse de paix. Elle a tenu ses promesses durant cette décennie. 

                                                         

                                                        Il commence par deux mensonges.

                                                        La démocratie, le gouvernement du peuple par le peuple, ne cesse de régresser en France. En témoigne le recul du nombre des votants élection après élection. Les Français n’ont plus confiance dans leur démocratie, et cela va de mal en pis.

                                                        Les Européens ont, avec les USA, contribué au coup d’Etat de Maïdan, et après avoir élaboré un accord, se sont enfuis laissant les insurgés prendre le pouvoir. Résultat : la guerre ans l’Est de l’Ukraine, toujours en cours.

                                                        Après ces mensonges introductifs, on peut se dispenser de lire la suite.


                                                        • Eric F Eric F 21 janvier 18:45

                                                          @Fanny
                                                          Effectivement, l’UE n’a pas établi la paix en Europe, c’est l’inverse : la paix entre les pays d’Europe de l’Ouest leur a permis d’établir progressivement une union économique, puis plus générale.
                                                          Ce n’est pas non plus l’UE qui a résolu les tensions entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, c’est suite à la désagrégation du bloc soviétique que des pays d’Europe de l’Est ont demandé leur adhésion.
                                                          Donc la paix a été une condition préalable, non pas une conséquence.
                                                          Par contre, du fait de l’appartenance de l’UE au « bloc atlantiste », l’UE a contribué à accentuer des tensions, principalement dans la zone d’influence de la Russie.


                                                        • Eric F Eric F 21 janvier 18:35

                                                          La « présidence tournante » ne revient pas à présider l’Union Européenne, mais concerne le Conseil [des ministres] de l’Union Européenne, qui réunit non pas les chefs d’état et de gouvernement, mais des ministres, selon le thème (finances, santé, etc.). Ce sera donc un représentant de la France qui présidera chaque réunion, pas Macron.

                                                          Depuis le traité de Lisbonne (2009), le Conseil Européen réunissant les chefs d’état et de gouvernement a un président désigné pour 2 ans 1/2, c’est désormais lui qui préside les sommets européens. Auparavant ce rôle était assuré par le chef d’état assurant la présidence tournante, mais ce n’est plus le cas.

                                                          Macron n’est pas en charge de définir un programme, celui-ci est établi par groupe de trois pays assurant successivement la présidence semestrielle (c’est ubuesque !)


                                                          • Si vous ne comprenez pas alors vous , vos enfants et petits enfants êtes 

                                                            bon pour l’esclavage, POUR VIVRE UNE VIE DE MERDE .

                                                            https://twitter.com/MathieuSlama/status/1484463781992402945

                                                            Dans cette crise, Emmanuel Macron a inventé une nouvelle méthode de gouvernement : le chantage à la liberté.

                                                            C’est un bouleversement politique majeur, et la mort de la liberté telle que nous la connaissions.


                                                            • Samson Samson 21 janvier 19:23

                                                              « Nous sommes cette génération qui redécouvre la précarité de l’État de droit et des valeurs démocratiques. »

                                                              Et notre très immature et narcissique petit Monarc sait de quoi il parle qui réduisant à « gens qui ne sont rien » « la foule haineuse » des « Gaulois réfractaires » ayant eu l’outrecuidance de revendiquer leur dignité citoyenne - n ’a eu de cesse de les faire gazer, éborgner, mutiler, embastiller, ... jusqu’à susciter les réserves d’une presse main-stream anglo-saxonne quelque peu choquée par la publicité de telles méthodes.

                                                              Dans son louable effort de défense des « valeurs démocratiques », il a fort heureusement pu s’appuyer sur la pudeur effarouchée de nos éditocrates et le soutien sans faille des 10 milliardaires qui soucieux de liberté de la presse et d’indépendance journalistique avaient pris le contrôle de l’ensemble de nos médias et déjà très activement participé à le faire élire !

                                                              Pandémie oblige et pour mieux exprimer encore son attachement au débat parlementaire et citoyen, son souci de préservation de l’Etat de droit l’a ensuite emmené à nous déclarer en « guerre » et par là court-circuiter l’Assemblée nationale via l’entourloupe d’un « Conseil de défense » couvert par le secret du même nom, décrétant sans faillir arrêts de rigueur à domicile, port du bâillon dans l’espace public, couvre-feux, ausweiss sanitaires et « vaccinaux » numérisés, retrait du statut citoyen à tout « irresponsable » rétif à la soumission périodique à une injection génique encore totalement expérimentale, ...

                                                              Quand le giton préféré de Rothschild exprime avec ô combien d’élégance ! qu’il a « très envie d’emmerder les non-vaccinés » « jusqu’au bout », faut-il entendre licence poétique à son ardent désir de s’encanailler en invitant tout réfractaire à la doxa « vaccinale » à l’enc.ler, sec et profond ??? Apparemment déjà bien introduit, l’auteur serait-il assez aimable pour nous en éclairer ???

                                                              De quoi en tout cas éblouir par sa subtilité tout ce que l’€urocratie compte d’esprits raffinés ! smiley smiley smiley


                                                              • Samson Samson 21 janvier 20:41

                                                                @Samson
                                                                "... il a répondu très sèchement à Jordan Bardella, et plus courtoisement à Yannick Jadot qui, pourtant, s’était adressé à lui avec une certaine vulgarité ...« 

                                                                Ces »gens« n’ont donc plus aucune espèce de respect : mais dans quel monde de sauvages vivons-nous donc ???

                                                                En Marche vers Nulle Part et quand fleure par trop la merde, restera fort heureusement toujours aux âmes sensibles et délicates l’ultime recours de  »Penser Printemps !" smiley smiley smiley


                                                              • ETTORE ETTORE 21 janvier 19:58

                                                                Bah le gamin, s’est dit, «  Je vais me pointer là bas avec mon skate board, je fais quelques coups de roulettes, ils vont être épatés, et zou, le tour est joué »

                                                                Mais voilà ! La valise à mensonges, a été livrée, avant sa descente au pupitre.

                                                                Et surtout, elle a été ouverte et disséquée.

                                                                Alors, ses fadaises, se sont teintées, couleur hypocrisie.

                                                                Et même pire, car ce qu’il a fait à CE pays, a monté des murs de

                                                                «  vas te faire foutre » que beaucoup de représentants internationaux, lui transmettent, comme seule clé de lecture, à ses « volontés appuyées ».

                                                                Le pire du pire, est que cet individu carpette, est « notre » représentant, et qu’à travers lui, c’est le pays, qu’on diffame.

                                                                Mais, de plus en plus, l’âme damnée, semble s’échapper du corps représentatif de ce pays, pour ne concerner que la personnalité du Bel Zé Buthé.

                                                                A force de vouloir tout s’accaparer, il n’a réussi qu’à gagner, le rejet de la multitude, Même si sa cécité est chronique, il reste d’autres voies, où cela vas rentrer, pour lui faire comprendre, qu’il est désormais « persona non grata »

                                                                ET QU’IL AILLE,SE LES GRATTER, AILLEURS !


                                                                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 janvier 20:14

                                                                  Ces textes nous informent que ce ne sont ni le Conseil Constitutionnel ni le Conseil d’Etat qui doivent protéger les Français contre les excès du gouvernement mais c’est réservé à l’autorité judiciaire.

                                                                   

                                                                  La Constitution comprend les libertés garanties par les droits de l’homme de 1789 qui énoncent :

                                                                  ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

                                                                   

                                                                  « L’autorité judiciaire doit demeurer indépendante pour être à même d’assurer le respect des libertés essentielles telles qu’elles sont définies par le préambule de la Constitution de 1946 et par la Déclaration des droits de l’homme à laquelle il se réfère. » (loi constitutionnelle du 3 juin 1958 - 4°)

                                                                   

                                                                  « Afin que cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif…afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.... » (préamb Déclaration 1789)

                                                                   

                                                                  "Le peuple français réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République." (préambule de la Constitution de 1946 )

                                                                   

                                                                  « L’autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi. » (Art.66 Constitution de 1958)


                                                                  • ETTORE ETTORE 21 janvier 21:22

                                                                    @Daniel PIGNARD
                                                                    Ils s’assoient dessus !
                                                                    C’est comme l’ère Vichy.
                                                                    Si vous voulez avoir raison de vos actes, vous choisissez, par vos prérogatives autorisées, les membres corrompus, qui vous aideront, à dépasser les lois, en toute légalité.


                                                                  • Eric F Eric F 22 janvier 11:31

                                                                    @Daniel PIGNARD
                                                                    La Justice juge selon la loi, ce n’est pas elle qui établit la constitutionnalité d’une loi, mais le Conseil Constitutionnel.

                                                                    Lorsqu’il s’agit de mesures exceptionnelles (dérogatoires aux principes ordinaires), il y a une part de subjectivité pour établir si la mesure est adéquate et proportionnée. On a vu ces derniers temps que le Conseil Constitutionnel a avalisé la totalité des mesures (confinement, couvre feu, fermetures d’établissements recevant du public, pass...) hormis détails à la marge.
                                                                    C’est là qu’on a un serpent qui se mort la queue, les gouvernants craignent être attaqués en justice pour insuffisance des mesures prises, au titre du « principe de précaution » ajouté récemment à la constitution. Donc ils en font trop de crainte d’être accusés de ne pas en faire assez, et le CC entérine cette approche.

                                                                    Mais dans le cas du « pass vaccinal », il n’y a aucune justification, puisqu’il est établi que la vaccination n’enraye pas la transmission du variant omicron, la mesure est objectivement inadéquate et donc disproportionnée par rapport aux effets possibles. En avalisant la mise en oeuvre du pass sanitaire dans la situation présente, le Conseil Constitutionnel a donc forfait à son rôle


                                                                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 janvier 12:04

                                                                    @Eric F

                                                                    « La Justice juge selon la loi, ce n’est pas elle qui établit la constitutionnalité d’une loi, mais le Conseil Constitutionnel. »

                                                                     

                                                                    Tout ce qui est du ressort de la liberté individuelle ou des libertés essentielles doit être jugé par l’autorité judiciaire. C’est écrit en toutes lettres dans ces deux textes :

                                                                     

                                                                    « L’autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi. » (Art.66 Constitution de 1958)

                                                                     

                                                                    « L’autorité judiciaire doit demeurer indépendante pour être à même d’assurer le respect des libertés essentielles telles qu’elles sont définies par le préambule de la Constitution de 1946 et par la Déclaration des droits de l’homme à laquelle il se réfère. » (loi constitutionnelle du 3 juin 1958 - 4°)


                                                                  • Matozzy Matozzy 21 janvier 20:18

                                                                    Quand on veut du fumier, on va à la porcherie.


                                                                    • agent ananas agent ananas 21 janvier 21:23

                                                                      Sa Majesté Jupiter 1er est tellement prétentieuse et arrogante que sa conférence de presse qui devait avoir lieu après son discours a été transformée en déclaration, sans questions. En protestation, les journalistes européens ont quitté la salle avant qu’elle ne commence.

                                                                      Je ne les blâme pas de ne vouloir assister et se payer une autre tranche indigeste de blablabla ...

                                                                      Bref pour des nouvelles de Jean Michel faudra encore attendre ! smiley


                                                                      • ETTORE ETTORE 21 janvier 22:13

                                                                        Le Bel Zé Buthé, revendique le poste de 13ème étoile sur le drapeau Européen.

                                                                        Devrait quand même savoir qu’aux States, ce nombre porte malheur !

                                                                        Son « sponsor » ne lui a pas dit ?


                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 22:15

                                                                          @ l’auteur

                                                                          je suis surpris qu’on puisse encore s’intéresser aux déclarations de ce bouffon !


                                                                          • Samson Samson 22 janvier 11:23

                                                                            @olivier cabanel
                                                                            A juger des cadences industrielles de production de l’auteur, enfiler les sophismes comme autant de perles, faire assaut de basse flagornerie et consciencieusement cirer les pompes pour dieu sait quel think-tank probablement grassement subsidié par l’€urocratie semble apparemment bien payer !
                                                                            Je serais curieux de connaître la combine ! smiley



                                                                            • zygzornifle zygzornifle 22 janvier 08:16

                                                                              « En marche » vers la fosse a purin ....


                                                                              • @zygzornifle Exactement. L’Europe s’est décidée au Bilderberg en 1954 (mai) avec à leur tête d’ancien nazis.... Et nous sommes bien sous la botte germanique qui décide de tout.... Europe était le fruit d’un viol. Celui de Zeus qui se transforma en Taureau blanc pour violer Europe.... 


                                                                              • Ce RAKO est un vendu.... 


                                                                                • N’oublions que la dame est ant-IVG. Ce qui doit plaire à ce jésuite catho de Rako. On sait parfaitement que les catholique ont collaboré avec les nazis.... On construit de chambre à gaz (pas grave, ce sont des juifs) mais on interdit l’avortment.... C’est fou comme l’histoire se répète.....


                                                                                  • L’euro n’est pas l’EROS et vous l’avez dans le trouffion. Entre Simone WELL et WEIL. Ca commence déjà mal : 

                                                                                    Face au Parlement européen, Macron défend l’IVG et l’environnementLe président de la République souhaite que le droit à l’avortement et la défense de l’environnement soient inscrits la charte des droits fondamentaux.

                                                                                    • Encore du « en même temps ». Conservatrice et progressiste.... Metsola. Nationaliste et européenne... qu’est-ce qu’on s’amuse...


                                                                                      • Malte fut une grand symbole.... 


                                                                                        • ETTORE ETTORE 22 janvier 14:17

                                                                                           

                                                                                          Face au Parlement européen, Macron défend l’IVG et l’environnementLe président de la République souhaite que le droit à l’avortement et la défense de l’environnement soient inscrits la charte des droits fondamentaux.


                                                                                          A défendre ce qui ne peut s’acoquiner, on arrive ainsi à un bruit de fond, qui n’as comme mérite, que de couvrir les exactions décrites, et non solutionnés.
                                                                                          Pour un individu qui serait prêt à valider à tout prix, la grossesse des hommes, pourvu que ses accointances passionnelles soient assouvies....
                                                                                          Souhaite le droit à l’avortement-...
                                                                                          Pour un individu, qui souhaite inscrire la défense de l’environnement dans la charte des droits fondamentaux, prône la dissémination de mini réacteurs nucléaires, sur tout le territoire.....
                                                                                          A un moment, il faut faire un choix !
                                                                                          Soit on parle à mon cul, ma tête est malade....
                                                                                          Soit on pue de la gueule....
                                                                                          Mais tout ce verbiage ne tient que du camouflage sémantique, destiné à éviter toute noyade des projets, déjà jetés à l’eau, et sans bouées de repêchage.

                                                                                          Ce type est un «  naufrageur », ni plus ni moins !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès


Derniers commentaires


Publicité