• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Faut-il s’attendre à l’apparition d’une armée européenne (...)

Faut-il s’attendre à l’apparition d’une armée européenne ?

On ignore pour l'instant si Bruxelles agit en réponse au pacte militaire Aukus conclu entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie ou, au contraire, c'est les États-Unis qui intensifient leurs efforts pour créer des alliances régionales sur la vague des tendances centrifuges au sein de l'Otan. 

L'UE rêve depuis longtemps d'élargir son autonomie stratégique et de renforcer les liens de défense dans la région. Les actions des États-Unis pourraient provoquer Bruxelles à engager des actions plus actives en ce sens. Le Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a déploré que l'UE n'ait pas été consultée en prenant la décision concernant la création du pacte Aukus. 

Selon Josep Borrell, le pacte entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie souligne l'importance pour l'UE d'agir de manière autonome dans le secteur de la défense. En particulier, l'un des meilleurs moyens pour protéger les communications maritimes et la liberté de navigation, selon l'UE, est le renforcement des forces navales des États membres de l'UE, faisant allusion à la réduction des achats de corvettes et de frégates américaines obsolètes et en misant sur la coopération militaire européenne. 

La genèse de ce conflit d'intérêts réside dans les ambitions grandissantes de l'UE. Dès que l'UE, c'est-à-dire ses principaux bénéficiaires qui sont l'Allemagne et la France, commence à s'activer pour créer des forces armées européennes, l'Otan ne cache pas son inquiétude. 

Et maintenant, quand sur fond de fiasco total du contingent militaire américain en Afghanistan Berlin et Paris parlent de nouveau de la nécessité de changer la doctrine de la sécurité européenne en s'appuyant sur ses propres forces, l'Otan y voir un danger. 

Exprimant un point de vue général, Josep Borrell a déclaré : "Parfois se produisent des événements qui sont des catalyseurs de l'histoire, et je pense que l'Afghanistan en fait partie." L'Europe a besoin de créer ses propres forces de réaction rapide de 5.000 hommes pour réduire la dépendance des États-Unis. 

La création de sa propre armée de l'UE, selon le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, pourrait affaiblir l'Otan et diviser l'Europe. C'est ce qu'il a déclaré au Telegraph. Et d'ajouter qu'il saluait les efforts supplémentaires de l'Europe en matière de garantie de la défense, mais les a qualifiés d'un terme vexant pour les Européens - "quelque chose". En d'autres termes, les Européens ne pourront pas eux-mêmes assurer leur sécurité et qui plus est remplacer l'Otan. 

La coordination au niveau de l'Otan et non de l'UE était toujours obligatoire pour les armées européennes. Les militaires de l'UE ont participé à pratiquement toutes les opérations militaires et humanitaires, sachant qu'ils le faisaient sous les drapeaux des États-Unis, de l'Otan et de pays à part, et non de l'UE. 

Le moment est-il venu pour une armée européenne ? En cherchant à affaiblir la tutelle de Washington les Européens mentent en attribuant à la motivation évidente des menaces inexistantes, notamment russe. La président de la Commission européenne Ursula von der Leyen est convaincue que le transfert de la souveraineté nationale à Bruxelles dans le secteur militaire est tout à fait utile. Elle pense qu'à terme l'UE aura besoin de sa propre armée. 

Les États-Unis et le Royaume-Uni sont les opposants les plus systématiques à la création des forces européennes. Ainsi que, évidemment, les néophytes d'Europe de l'Est de l'Otan - la Pologne et les pays baltes. Alors que les Hongrois et les Tchèques ont même proposé de créer une alliance de défense. La France et l'Allemagne sont allées encore plus loin. Elles ont préparé un projet de propositions pour moderniser la défense européenne. Il y était notamment question de la création d'un centre unifié de gestion de la défense, de l'échange de ressources matérielles et techniques et du déploiement d'un système commun de surveillance satellite. 

Pendant les activités à l'occasion des 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale, le président français Emmanuel Macron a dérouté Washington par sa déclaration concernant la création d'une armée européenne indépendante des États-Unis et de l'Otan. Le 10 mai 2021, le Conseil de l'UE a confirmé sa détermination à avancer dans la création de son propre système de sécurité et de défense. Conformément à cette doctrine a été élaboré le Programme stratégique 2019-2024, qui reflétait la volonté des Européens de renforcer leur propre capacité d'agir de manière autonome pour faire face aux risques et aux défis pour la sécurité mondiale.

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3249


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • sophie 30 octobre 2021 18:41

    aucune chance, les blackrok sont là pour cela.


    • Parrhesia Parrhesia 30 octobre 2021 19:01

      La réponse est simple

      Si les « politiquement corrects », agents du mondialisme, estiment qu’une armée européenne les arrange, alors c’est comme si elle était déjà faite.

      S’ils estiment au contraire qu’ils n’y a pas urgence, alors, pas d’armée européenne pour le moment !

      Car c’est comme cela que la contre-europe fonctionne !!!

      Ceci étant, une armée européenne, c’est la signature de l’acte de décès de la France. Alors, je ne serais pas surpris que les « politiquement corrects » insistent pour accélérer le mouvement !


      • Clocel Clocel 30 octobre 2021 19:59

        Bien sûr ! Ils ont déjà leur défilé d’ailleurs !

        La Gay Pride que ça s’appelle...


        • Cyrus Reptile 30 octobre 2021 20:01

          @Clocel

          les beret rose , comando spécialisé pour attaquer l’ennemi par derriere smiley
          https://cdna.lystit.com/1200/630/tr/photos/asos/28f9d934/kangol-pink-Jax-Beret-en-laine-Rose.jpeg



        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 octobre 2021 20:47

          Protéger notre armée par des gars qu’ont des costards a la mode ridicules ... Franchement.


          • ZenZoe ZenZoe 30 octobre 2021 21:37

            Aucune chance, pas tant que l’OTAN existera.


            • zygzornifle zygzornifle 31 octobre 2021 08:43

              L’ennemi est le terrorisme qui est déjà depuis longtemps implanté dans les pays de l’UE et surtout en France (c’est tellement facile) alors une armée ne protègera personne, quand a l’extérieur ,la Russie ou la Chine armée UE ou pas on se ferait écraser comme une vulgaire insecte sans avoir vu d’où cela vient, on gaspille déjà suffisamment de fric inutilement ... 


              • wagos wagos 31 octobre 2021 10:12

                Le Porte-avions Ségolène Royal, le Croiseur Anne Hidalgo, le Sous-Marin Robert Hue......le 5eme Bataillon Cycloporté Ecocompatible Yannick Jadot...La Corvette Brigitte Macron......


                • Odin Odin 31 octobre 2021 17:34

                  Bonjour,

                  « L’UE rêve depuis longtemps d’élargir son autonomie stratégique et de renforcer les liens de défense dans la région ».

                  Avec la Pologne qui est le 51e état des Etats-Unis qui achète l’intégralité de son armement aux USA (F35 = 35 etc..), la Belgique qui achète, comme la Pologne, le fer à repasser volant aux USA (34), Idem pour la Norvège (40), Royaume-Uni (35), Italie (28), Pays-Bas (34), Danemark (10).

                  Une belle autonomie stratégique de l’Europe face au maître de l’OTAN smiley

                  Sans parler du seul pays de l’UE qui possède la dissuasion nucléaire, la France, qui faire appel à G.E. pour la maintenance du Charles de Gaulle ainsi que pour ses sous marins nucléaires en raison de la vente d’Alstom par un banquier de chez Rothschild.


                  • zygzornifle zygzornifle 1er novembre 2021 08:11

                    Macron étant le chef des armées on ne risque absolument rien ....

                    Il a 160 000 poulets endiablés sous ses ordres qui ont bouffés du gilet jaune alors les chinois ou les russe ont du soucis a se faire ....


                    • Mellipheme Mellipheme 1er novembre 2021 10:54

                      Une armée est formée de soldats qui acceptent de parfois se faire tuer pour défendre leur pays.

                      Allez se faire tuer pour défendre l’Europe ? Ça va pas la tête ?

                       smiley


                      • yakafokon 1er novembre 2021 13:28

                        Il n’y a jamais eu, il n’y a pas, et il n’y aura jamais d’armée européenne, tant qu’existera l’Union Européenne, et l’OTAN !

                        Ces deux faux-nez sont les instruments manipulés par les Etats-Unis depuis 1945, pour empêcher à tout prix l’Europe de se doter d’une défense qui remplacerait avantageusement l’OTAN, et pour beaucoup moins cher !

                        Et comme il y a suffisamment de crétins dans la communauté européenne, pour penser que les Etats-Unis sont nos alliés, ça ne risque pas de changer de sitôt !

                        Contrairement à ce que pensent beaucoup de nos concitoyens, les Etats-Unis ne sont pas ennemis de la Fédération de Russie, puisqu’ils lui achètent des quantités énormes de pétrole russe !

                        Ils sont farouchement opposés à la création d’un bloc économique allant de la Bretagne à la frontière russo-chinoise, surtout si ce bloc rejoint l’OTSC ( le pendant de l’OTAN en Russie ) !

                        C’est pourquoi les troubles en Ukraine ne sont pas destinés à affronter directement la Russie, mais à nous pousser à le faire à leur place, de façon à nous fâcher définitivement avec Moscou !

                        Il faut consulter des sites comme www.stratpol.com ou www.upr.fr pour de plus amples informations sur le sujet, mais pas BFM-TV !


                        • yakafokon 13 novembre 2021 10:26

                          Les nazis américains et les nazis européens ( pays baltes, Pologne, Ukraine ) emmerdent la Russie depuis 1945 ! Alors, laissez-donc celle-ci en faire autant, histoire de voir lequel pisse le plus loin. Si la Russie avait voulu envahir l’Europe, ce serait fait depuis longtemps et ça n’aurait pas trainé ! Mais pourquoi le ferait-elle ? Pour agrandir son territoire ? Pour s’emparer de nos ressources naturelles ? A moins que ce ne soit pour nous voler nos bérets basques, notre gros qui tache, et nos camemberts ! Mais elle a tout ce qui lui faut chez-elle !

                          Soyez un peu sérieux voyons ! Vous avez déjà vu un milliardaire monégasque détrousser un clochard ? Non bien sûr ! Eh bien, entre la Russie et ce qu’on appelle l’Union « Européenne » c’est exactement la même chose !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité