• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Herman Van Rompuy élu du conclave européen de Bruxelles

Herman Van Rompuy élu du conclave européen de Bruxelles

Avec son allure modeste et « rond de cuir », le Belge Herman Van Rompuy devient le premier pape des nouvelles institutions européennes : une étape historique dans la construction européenne.

À la suite de sa laborieuse période de ratifications nationales (presque deux années), le Traité de Lisbonne va être mis en application à partir du 1er décembre 2009.
 
Étape historique car avec lui, c’est la conclusion d’une décennie de discussions sur les problèmes institutionnels inextricables qui visaient à transformer une structure initialement prévue pour six pays (avec règle de l’unanimité) en une structure plus souple et plus efficace pour gérer vingt-sept pays membres (avec des majorités qualifiées).
 
 
De nouvelles institutions pour l’Europe
 
Parmi les principaux changements, la désignation de deux nouveaux personnages qui devraient clarifier les rapports entre l’Union européenne et le reste du monde : un Président du Conseil européen pour un mandat de deux ans et demi reconductible, chargé de préparer les Conseils européens tout en maintenant les présidences tournantes tous les six mois, et un Haut représentant pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, équivalent d’un super-ministre des Affaires étrangères.
 
Après de difficiles négociations et une précédente réunion du Conseil européen des 29 et 30 octobre 2009, les vingt-sept chefs d’États et de gouvernement de l’Union européenne ont réussi finalement à sauver la face lors du sommet européen de Bruxelles du jeudi 19 novembre 2009.
 
Tout laissait entendre que la nuit serait longue et que le sommet pourrait être prolongé jusqu’au week-end. Le pire n’étant jamais sûr, la fumée blanche est donc sortie dès le début de la soirée.
 
Fumée blanche pour un conclave européen. Car opacité dans le processus de décision puisque certaines personnalités s’étaient présentées comme candidates, mais d’autres noms furent aussi en jeu sans être candidats.
 
 
Présidence du Conseil européen
 
Le premier Président du Conseil européen sera la personnalité clef des nouvelles institutions européennes. Son rôle est avant tout de personnifier l’Union européenne tant vis-à-vis des interlocuteurs étrangers que des citoyens européens. Donner un visage et une voix à l’Union européenne.
 
On se rappelle à quel point la personnalité peut créer la fonction. Celle par exemple de Jacques Delors, Président de la Commission européenne de 1985 à 1995, qui avait su impulser deux réformes essentielles, l’Acte unique et le Traité de Maastricht visant à acquérir une monnaie unique.
 
Mais on sait aussi que des personnalités plus fades, ou des volontés politiques moins affirmées peuvent également "ramollir" l’âme européenne.
 
À cet égard, les chefs d’État et de gouvernement ont souvent été les "impulseurs" de la construction européenne, et en particulier le couple franco-allemand : que ce soit Charles De Gaulle et Konrad Adenauer, Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt, François Mitterrand et Helmut Kohl, Jacques Chirac et Gehrard Schröder… ou maintenant Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. L’idée de Giscard d’Estaing de faire des sommets européens aurait pu faire croire qu’elle allait favoriser les États au détriment de l’Europe alors qu’en fait, ce fut toujours par cette instance que l’intégration de l’Europe a fait des avancées notables.
 
 
Les anciens favoris
 
Il y a un an et demi, le favori à ce poste était le Premier Ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker. Président de l’Eurogroupe (l’ensemble des Ministres des Finances de la zone euro), il s’était montré comme le plus compétent et le plus expérimenté pour un poste qui requiert à la fois une grande habileté politique et une bonne reconnaissance internationale. Son inertie face à la crise financière a toutefois déçu beaucoup d’acteurs européens.
 
Ensuite, ce fut le tour de Tony Blair, ancien Premier Ministre britannique, de devenir le favori. Son avantage est sa notoriété internationale et sa forte personnalité qui lui aurait permis d’être un interlocuteur de poids face à Barack Obama, Vladimir Poutine ou Hu Jintao. Son handicap, c’est ce qu’il représente politiquement : travailliste alors que la majorité européenne est plutôt démocrate-chrétienne, plus atlantiste qu’européen au point d’avoir été un allié trop actif de George W. Bush dans la guerre en Irak, et relativement mou concernant un référendum qu’il avait lui-même envisagé pour doter la Grande-Bretagne de l’euro.
 
Le suspens en 2009 concernant les processus de ratification du Traité de Lisbonne (notamment en Irlande, Pologne et République tchèque) et certaines polémiques sur le Traité ont rendu les supputations encore plus confuses.
 
Un courant assez large a vu le jour en faveur de l’ancienne Présidente de Lettonie, Vaira Vike-Freiberga (soutenue entre autres par Simone Veil et par Daniel Cohn-Bendit) afin de mettre en avant des femmes à des postes de responsables suprêmes en Europe. Cependant, âgée déjà de 71 ans, Vaira Vike-Freiberga ne semblait pas la mieux placée des candidats pour jouer un rôle moteur dans les institutions.
 
On évoquait aussi périodiquement l’hypothèse du Premier Ministre français François Fillon (proposé aussi par Jacques Delors pour succéder à José Manuel Barroso) et de nombreux autres personnalités politiques, souvent pour des raisons de politique intérieure des pays membres (comme Guy Verhofstadt, Mary Robinson etc.).
 
Finalement, c’est le favori du jour qui a été désigné à l’unanimité : l’actuel Premier Ministre belge Herman Van Rompuy, un flamand démocrate-chrétien de 62 ans qui a réussi à maintenir la fragile unité de la Belgique depuis onze mois (nommé le 30 décembre 2008) malgré de profondes divisions politiques et linguistiques.
 
 
Qui est Herman Van Rompuy ?
 
Intellectuel, francophile, très réservé (le contraire de Tony Blair : « Tout être humain doit choisir entre l’absurde et le mystère. Moi, j’ai choisi le mystère… »), une silhouette de professeur Nimbus d’un temps révolu, l’œil vif, plein d’humour et d’autodérision, et amateur de haïkus (il en a rédigé beaucoup lorsqu’il était ministre dont un sur sa propre calvitie : « Cheveux dans le vent, le vent rattrape les années, partis les cheveux… »), Herman Van Rompuy est souvent appelé "l’horloger des compromis impossible" pour sa capacité à mettre d’accord des camps très opposés.
 
À l’issue du sommet de Bruxelles, Herman Van Rompuy a déclaré le 19 novembre 2009 : « J’y vois d’ailleurs une marque de reconnaissance à l’égard de la Belgique qui, en tant qu’État fondateur, s’est investie sans relâche dans la construction européenne. » ajoutant avec modestie mais détermination : « Je n’ai pas sollicité cette haute fonction. Je n’ai entrepris aucune démarche. Mais à partir de ce soir, je l’assume avec conviction. ».
 
En dégât collatéral, la Belgique perd un Premier Ministre inespéré et aura bien du mal à préserver les espoirs de réconciliation entre Wallons et Flamands. Ce sera la dure tâche du roi des Belges dans les jours prochains (la nomination du futur Premier Ministre belge).
 
 
Conciliateur plutôt que leader
 
Le sommet européen a donc préféré miser sur une personnalité peu connue sur le plan européen, d’un leadership moyen mais ayant une forte culture du dialogue et de la négociation. Histoire peut-être de ne pas faire trop de l’ombre aux leaderships nationaux.
 
C’est aussi un succès personnel de Nicolas Sarkozy et d’Angela Merkel qui ont su raviver la coopération franco-allemande (notamment à l’occasion des commémorations communes du 9 novembre 1989 à Berlin et du 11 novembre 1918 à Paris) et présenter une candidature commune pour cette nomination cruciale.
 
 
Super-ministre des Affaires étrangères
 
La désignation du super-ministre des Affaires étrangères a été couplée avec celle de Herman Van Rompuy obtenue avant tout grâce au désistement de Tony Blair (initialement soutenu par la Grande-Bretagne et par l’Italie). En lot de consolation, la Grande-Bretagne obtient donc ce poste également très convoité par la nomination de Catherine Ashton, 53 ans, commissaire européenne sortante (succédant le 6 octobre 2008 à Peter Mandelson au Commerce). D’origine française (née Courtenay), Catherine Ashton parle couramment le français comme Herman Van Rompuy. Elle est aussi baronne depuis 1999 afin de siéger à la Chambre des Lords (dont elle a été la Présidente).
 
Parmi les "recalés" à ce poste, la candidature italienne de Massimo D’Alema, ancien Président du Conseil italien et surtout ancien président du parti communiste italien dont ne voulait en aucun cas Angela Merkel ni les pays d’Europe centrale et orientale qui ont trop connu la répression communiste. Par ailleurs, D’Alema a été considéré aussi comme "trop" pro-palestinien pour avoir une réelle impartialité dans des négociations internationales.
 
Les autres noms français qui avaient été cités, entre autres, à ce poste, furent Michel Barnier, deux fois commissaire européen et ancien Ministre français des Affaires étrangères (du gouvernement Raffarin), et Hubert Védrine, ancien secrétaire général de l’État (sous François Mitterrand) et ancien Ministre des Affaires étrangères (sous Jacques Chirac) et déjà soumis aux tentations de l’ouverture au printemps 2007.
 
 
Un équilibre subtil
 
Les quatre principaux postes des institutions de la nouvelle Union européenne sont ainsi occupés avec une diversité de sexe, de tendance politique et de lieu géographique et historique : le Président du Conseil européen Herman Van Rompuy (démocrate-chrétien) représentant les membres fondateurs, le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso (démocrate-chrétien mais soutenu par beaucoup de responsables social-démocrates) représentant l’Europe du Sud, la Haute représentante pour les Affaires étrangères Catherine Ashton (social-démocrate), représentant la Grande-Bretagne et unique femme, et enfin, le Président du Parlement européen Jerzy Buzek (démocrate-chrétien), représentant les nouveaux venus de l’Europe centrale et orientale.
 
 
Le futur
 
Tout va dépendre de la manière dont Herman Van Rompuy va s’approprier de ses nouvelles fonctions. Il disait récemment : « L’avenir de l’Europe ne dépend pas d’une seule personne, mais de quelqu’un qui l’aidera à mieux fonctionner. ».
 
Dans tous les cas, son mode de désignation n’est pas absolument pas satisfaisant puisque c’est l’opacité des coulisses qui a prévalu à un choix clair, politique et démocratique.
 
L’étape suivante pourrait donc être de mettre en place une véritable procédure de désignation avec l’obligation de se porter candidat et d’être auditionné sur un projet à présenter à l’ensemble des représentants des États. L’heure n’est plus au consensus mou nécessaire à l’époque de l’unanimité mais au choix politique clair et clairement assumé dans cette nouvelle époque où prévaut pour la plupart des sujets une majorité qualifiée.
 
En attendant l’étape ultime, celle qui ferait de l’Union européenne une véritable entité démocratique : l’élection au suffrage universel (direct ou indirect) du Président du Conseil européen par le demi milliard de citoyens européens. Une élection qui serait donc supranationale et favoriserait l’émergence d’une opinion publique européenne et surtout, d’un véritable paysage politique européen.
 
Avec peut-être, dans un premier temps, un système qui pourrait être proche du processus électoral (complexe) des États-Unis afin de ne pas défavoriser les États européens.
 
Mais une telle élection, quel que soit son mode de scrutin, signifierait un réel changement de régime pour… les vingt-sept pays de l’Union européenne.
 
Autrement dit, ce n’est donc certainement pas pour demain.
 
 
 
Sylvain Rakotoarison (20 novembre 2009)
 
 
Pour aller plus loin :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Documents joints à cet article

Herman Van Rompuy élu du conclave européen de Bruxelles Herman Van Rompuy élu du conclave européen de Bruxelles

Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • Paul Muad Dib 20 novembre 2009 11:36

    le divorce définitif d’avec la pseudo démocratie parlementaire....un traite de Lisbonne non soumis au vote populaire, un pseudo président non élu populairement aux ordres du complexe atlantiste pour ne pas dire plus, on ne peut pas,interdit.., bref la continuation d’une société qui va devenir de + en + totalitaire ,société marchande de profit, injuste, élitiste, favorisant les rentiers, et toutes les professions parasites, ceux qui ne produisent rien , et piquent le maximum de ce qui est produit en collectivité, politiques, banquiers, etc...
    l’auteur nous parle d’une opinion publique européenne dans le futur , celle des puissants ,les autres fermez votre gueule...évidemment
    rompuy et barroso sont des démocrates chrétiens....si si je vous le jure..savez vous ce que ferait jésus christ , s’il a existe, en revenant voir ces gens qui se réclament de lui....il virerait a nouveau ces imposteurs et ces marchands du temple a coup de pieds dans le cul, mais l’infamie n’a pus de limite, elle n’a même plus la décence de se cacher......


    • jako jako 20 novembre 2009 11:45

      Tout à fait Paul, la « démocratie » est belle et bien morte et enterrée tant soit qu’elle ait existé


    • Paul Muad Dib 20 novembre 2009 11:49

      @ jako...merci..on est déjà deux..c’est un début..amicalement


    • guibbs 20 novembre 2009 13:54

      Je rejoins également ce que vous dites : cet homme, aussi consensuel soit-il, n’a pas de légitimité pour nous « gouverner », depuis que Sarko et sa bande de libéraux ont contourné allègrement le vote populaire formulé en 2005, en France et aux Pays-Bas.

      En 2005, j’avais déjà des raisons de croire que l’UE n’était pas une organisation démocratique, mais un club au service des grandes entreprises et lobbies, aujourd’hui j’en suis d’autant plus convaincu.

      ...Quelque fois, j’envie les Norvégiens, qui ont l’air d’être hors du monde et qui n’en meurent pas !


    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 20 novembre 2009 20:17

      Le Royaume de Norvege fait partie de l’EFTA http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_europ%C3%A9enne_de_libre-%C3%A9change et est donc associé au libre echange made in EU.

      Ils ne sont pas hors du monde.


    • kalon kalon 20 novembre 2009 22:14

      quitte ton fauteuil !


    • kalon kalon 20 novembre 2009 22:17

      Vouloir, à la fois, étre démocrate et engueuler sa femme me semble difficile comme concept de masse !


    • kalon kalon 20 novembre 2009 22:20

      Historiquement, il a existé, et on l’a cruxifié !, c’est bon comme réponse ?


    • Ouallonsnous ? 20 novembre 2009 23:28

      Pour que ca commence à changer, boycottons les lois d’origine bruxelloise ou dîtes européenne, ne respectons et n’observons que nos lois nationales d’avant Maastrich.

      Pratiquons la désobéissance civile comme une résistance à l’occupation des « européistes » anglo-américains, remettons en vigueur les éléments de notre souverainetée !


    • kalon kalon 20 novembre 2009 23:47

      d’accord avec toi, tu commences quant ?


    • Sandro Ferretti SANDRO 20 novembre 2009 12:35

      @ l’auteur,
      Bizzarement, vous passez à coté de la principale novation/ précédent de la nomination de Van Rompuy.
      C’est un belge, appellé à présider une institution internationale dont le siège est pourtant en Belgique ( et dont la capitale et sa banlieue vit à 60% des recettes induites des 60 000 fonctionnairesde l’UE et de l’OTAN -hotels et restaurants de luxe, concessionnaires automobiles, marché locatif, etc). Et dont les fonctionnaires belges sont déjà hyper-représentés au prorata du poids démographique de la Belgique.

      Or une régle non-écrite mais partout respectée veut que le pays qui a le siège n’a pas le « Boss ».
      Pas de français à la téte de l’UNESCO à Paris, pas de Suisse à celle de l’ONU à Genève, pas de Directeur italien à la FAO, etc...
      Avec la Présidence belge de l’UE qui s’annonce en juillet, le risque est que, dans une opinion publique (française, mais pas seulement) déjà réfractaire à l’Europe, on assiste à un rejet , genre « trop c’est trop ». L’UE devient « a Belgian thing », une « belgerie », diront les français.
      Je pense que cela n’aurait pas été imaginable ailleurs , sans déclencher un tollé chez les 27.


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 20 novembre 2009 20:27

        http://www.oneseat.eu/

        la transhumance Bruxelles - Luxembourg coute des millions.

        Sinon, Sandro, sur votre remarque : bien vu sauf que

        1. regle deja non respectee avec la Banque Mondiale a Washington
        2. President de l’UE c’est mieux si on est multilingue. Les Francais et les Anglais le sont rarements, et la Suisse n’eest pas dans l’UE. Restent la Belgique, le Luxembourg et les Pays Bas.


      • kalon kalon 20 novembre 2009 22:23

        ok, on le garde comme président et on supprime la Belgique, tu es content ?


      • kalon kalon 20 novembre 2009 22:27

        Bourre pif, t’as pas encore compris que c’est grace aux frontiéres qau’on nous prend pour des cons ?
        tu as envie de te faire mobiliser pour tuer des boulangers Belges, Hollandais, Russes ou Esquimaux, réfléchis, bourre pif, t’as pas le droit de tuer un mec qui t’a fait du mal mais on t’oblige à tuer des mecs que tu connais pas !, c’est ça, le nationalisme !


      • Antoine Diederick 20 novembre 2009 22:33

        coucou me revoilou, c’est Maertens qui est nommé par le Roi pour une mission d’exploration....

        ce sont les vieux de la vieille qui montent en première ligne car les plus jeunes ne valent rien, manifestement smiley


      • kalon kalon 20 novembre 2009 23:50

        mais méme les vieux, on les surveille ! smiley


      • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 21 novembre 2009 10:33

        A Sandro 20 novembre 12:35 ,

        Oui, bonne remarque. Le siège de Francfort a aussi été choisi pour la BCE avec cette condition implicite.

        D’un autre côté, je trouve cela plutôt bon signe : on n’a pas choisi un pays mais un individu, et on a cherché l’individu le plus apte à (au choix -multiple-) : rassembler le Conseil européen, occuper ce poste, faire redémarrer l’Europe, rendre concret le sentiment européen, etc. La Belgique a, il est vrai, une longue tradition diplomatique (comme l’Italie) à ne pas négliger.

        A priori, le Conseil européen n’a aucun siège puisqu’il se réunit dans le « pays-président » (la présidence tournante tous les six mois est maintenue, ce qui n’est pas très logique d’ailleurs) sauf dans le cas de réunions exceptionnelles (comme fin oct et celle du 19 nov).

        Faire explicitement de Bruxelles la capitale de l’Union européenne ne me paraît d’ailleurs pas une énormité (ce serait même des grosses économies), même si j’imagine la réaction de mes amis strasbourgeois. L’Afrique du Sud vit avec plusieurs capitales et ce n’est pas très aisé.

        Cordialement.


      • Sandro Ferretti SANDRO 22 novembre 2009 10:25

        @Sylvain R : non, depuis 2002, par souci d’économie, tous les Conseil Européens, extraordinaires ou non, ont lieu à Bruxelles, au sein du Justus Lipsus ( SGC). Il n’y a plus de C.E « itinérants » au gré de la Présidence tournante.
        Seul subsiste un accord « Benelux » de 1995 (toujours le partage du gateau des retombées économiques induites...) qui veut que un Conseil thématique Ministériel sur 3 ( Justice et Affaires Intérieures, Affaires Générales, etc) ait lieu au Luxembourg.

        @ Eucalis : Merci de me rappeller que la Suisse ne fait pas partie de l’UE.
        Si vous m’aviez lu, je ciatis la Suisse pour dire qu’il n’y a jamais eu de Suisse Secrétaire Général de l’ONU à Genève, pas plus que d’Américain à la téte de l’organisation à NewYork. Pas de Directeur Néerlandais d’Europol ou Eurojust (sièges à La Haye, toujours le méme « fromage » Benelux...), pas de Directeur d’Eurostat Luxembourgeois (siège au Luxembourg...)

        A l’heure où la fermeture d’une usine de 2000 ouvriers (la plupart payés au SMIC) dans une région française ou allemande fait un tollé chez les autorités locales en terme de perte de pouvoir d’achat pour les communes et commercants, que dire de 60 000 hauts fonctionnaires, payés en moyenne 8 à 9 000 euros par mois, gros co,nsommateurs , donc payeurs de TVA ( les fonctionnaires OTAN/UE ne paient pas l’impot sur le revenu en Belgique, mais ne sont pas éxonérés de TVA, n’ayant pas le statut diplomatique.

        Que dire des milliers de vigiles surveillant les batiments, des sociétés de nettoyage pour les millions de mètres carrés de bureau, des employés de restauration collective, tous belges, et qui profitent de la manne« ....
        La Belgique est européenne essentiellement parce que c’est un »jack pot « pour un pays financcièrement exsangue. Si l’église de scientologie comptait 60 000 cadres supérieurs et installait sont QG à Bruxelles, dans des millions de m2 de bureau, avec 60 000 cadres cherchant à louer une maison, acheter une voiture, prendre l’avion à Zavantem et aller au restaurant... eh bien, tous les belges seraient pour la scientologie, pardi !

        Il n’y a que les fonctionnaires, les chomeurs et les artistes qui ne profitent pas des retombées indirectes.
        Bref, dans une UE à 500 millions d’habitants, ca commence à faire beaucoup pour un pays de 10,5 millions. Qui ne contribue qu’à hauteur de 4,5% dans la clef de répartition du budget (Allemagne 31%, FR 26%, UK 25%, etc)

        4,5% des couts et 100 (ou presque) des recettes...
        Non, vraiment, M. Van Rompuy est un homme sage et cultivé, mais trop, c’est trop. Demandez à la Pologne , et ses 40 millions d’habitants, qui n’a aucun »siège« europeen (hormis FRONTEX) et qui commence à dire haut et fort que le »hold up" du Benelux, ca commence à bien faire.

        Et c’est vrai que ce qui se concevait dans une UE à 8 ou 12 devient indéfendable dans une UE à 27...


      • Sandro Ferretti SANDRO 22 novembre 2009 10:30

        Et je précise d’emblée, pour ceux qui confondent Union Européenne (et Conseil Européen) que ce n’est pas pla peine de me parler de Strasbourg, qui est le siège du Conseil de l’Europe. Rien à voir (52 états membres, y compris non européens).


      • kalon kalon 20 novembre 2009 22:29

        Toi, t’as tout compris !
        et tu fais quoi ?


      • kalon kalon 20 novembre 2009 23:53

        Bourre pif, imagine qu’il y a 300.000.000 d’hommes qui racontent, chacun, leur version de la connerie, tu vois le boulot ?


      • kalon kalon 20 novembre 2009 23:54

        pourquoi il a pas mis son gamin, Jeanjean, là, on risquait pas grand’chose !



        • kalon kalon 20 novembre 2009 21:19

          Qui es tu pour dire que Bildenberg te veut du mal ?


        • kalon kalon 20 novembre 2009 21:20

          as tu conscience de ce que c’est de gérer 6 milliards d’idées différentes ?


        • ZEN ZEN 20 novembre 2009 14:18

          Un brave homme, bien comme il faut...

          "... pour Eva Joly, c’est justement parce que « personne ne le connaît » que le Premier ministre chrétien-démocrate belge a été préféré : « On a choisi le plus petit dénominateur commun. Celui qui ne fera pas d’ombre, ni à Nicolas Sarkozy, ni à Gordon Brown. » En somme Eva Joly reprend à son compte les propos tenus par la plupart des commentateurs et notamment ceux de son camarade Daniel Cohn-Bendit dans un entretien à Libération donné avant la désignation de Van Rompuy : «  On a le sentiment que les Vingt-sept, et surtout Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, cherchent des personnalités qui ne leur feront pas d’ombre. Ils y sont déjà parvenus avec la nomination de José Manuel Durao Barroso à la présidence de la Commission et ils cherchent à refaire le même coup pour le président du Conseil européen : celui-ci devra seulement savoir organiser les petits-déjeuners et les déjeuners afin que tout le pouvoir reste aux mains des États membres. »

          • kalon kalon 20 novembre 2009 22:33

            Deuxiéme lecture : Le p’tit Nicolas peut garder ses jouets mais il ne s’occupe pas des choses des grands !


          • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:09

            A Zen,

            attention tout de même, les cathos flamands sont des « durs à cuire », nous en savons quelque chose en Belgique.

            les cathos francophones, sont des « sociétaux » par indigence et pour survivre ! smiley


          • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:10

            Sarko , en effet peut garder ses jouets....


          • kalon kalon 21 novembre 2009 00:06

            Antoine, si quelqu’un connait bien les flamands, ce ne peut étre qu’un homme dons ses enfants le sont !,
            Vrai que c’est une drole de bande mais ils ont des qualités, ils sont venus de la mer, un peu comme les portugais ont crées le Portugal.
            N’as tu jamais regardé la carte de Belgique, la frontiére linguistique est, exactement, à l’endroit ou la forét continentale commençait.
            Ils étaient fort en terrain vide mais dans les foréts, les peuples de l’époque avaient une tactique du combat qu’ils ne maitrisaient pas.
            C’est l’origine de notre frontiére linguistique !
            Les flamands sont des bas-germains qui ont envahit une terre en venant de la scandinavie, mais bon, cela fait si longtemps !
            Ils sont devenus mes fréres, et pour trois d’entrez eux, mes enfants !


          • hunter hunter 20 novembre 2009 15:31

            Projet X :

            Je viens de lire votre lien ; il s’est présenté devant le groupe Bilderberg, mais êtes-vous sur qu’il soit lui-même de cet obédience ?
            L’article de la presse belge ne le dit pas.

            en tout cas, votre lien très utile démontre bien qui choisit ce genre de fonction...de là à en déduire qui dirige la machine européenne, il n’y a qu’un pas mais je ne me risquerai pas sur ce terrain glissant, je laisse chacun seul juge.

            Par contre ne trouvez-vous pas étonnant que le groupe Bilderberg se contente d’un « pion » dans cette fonction en fin de compte bien honorifique ?

            Remarquez, c’est un début, puisque à moyen/long terme, les fonctions présidentielles de chaque membre de l’UE sont appelées à disparaître...il sera temps alors de placer un pion avec plus de « charisme »....et de pouvoirs !

            cordialement

            H /


            • projetX projetX 20 novembre 2009 16:44

              Je ne sais pas ,tant ce monsieur est discret.
              D’ailleurs il est exactement dans le profil du groupe bilderberg (« restons cachés pour mieux reigner »).

              Le terme de sous fifre me semblait adapté car je doute qu’il soit consulté pour les prises de décisions.
              Cependant, s’il n’avait pas de lien avec ceux ci, pourquoi aller « presenter son programme » (recevoir ces ordres) là bas ?
              Je doute qu’on puisse rencontrer ces personnes sans raison et sans invitation (convocation).
              Le fait qu’il ait été élu me conforte dans ma sensation que l’europe n’est qu’un décor de theatre pour cacher une mondialisation rampante et la disparition progressive de nos democraties.

              bien a vous.


            • projetX projetX 20 novembre 2009 16:47

              j’avais fait une reponse argumentée, mais suite à un bug, elle vient de disparaitre.
              je ferai donc court, je m’en excuse.

              je doute que n’importe qui puisse aller voir le groupe bilderberg.
              je dirais meme que ce sont eux qui convoquent.

              Et comme par hasard, il a été élu après avoir présenté son programme (recu ses ordres et rassuré les chefs).

              bref l’avenir sera : plus de molesse, moins de décision efficace, plus de décorum, plus de mondialisation, moins de democratie....

              bien a vous


            • kalon kalon 20 novembre 2009 21:27

              c’est certainement vrai, Herman Vanrompuy l’a dit dans son discours « mes idées s’éffacent devant les idées de ceux qu’il m’est demandé de mettre en concordanse »
              Etre un homme humble devant la tâche me semble trés sage !


            • kalon kalon 20 novembre 2009 21:29

              Qui es tu pour détruire ce que tu n’as jamais pu construire ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 15:39

              @L’auteur,

              Van Rompuy est l’anti bling-bling comme on l’écrivait chez nous.

              On l’a appelait comme un « notaire » de la CE ? Dans le passé il fut appelé « l’explorateur » alors que tout allait mal pour avec le gouvernement « Orange-bleue ». Il ne voulait pas être 1er ministre. Il l’a accepté à certaines conditions.

              Je l’ai déjà dit, un belge a un don de conciliation qu’on nous envie.

              C’est obligatoire quand on a un gouvernement démocratique à l’extrême qui veut faire participer tous les acteurs en fonction des élections. La proportionnelle, c’est ça qu’en France vous n’avez pas compris.

              Il en a l’habitude depuis très longtemps de trouver des compromis, car il a eu plusieurs épisodes de vie.

              Le problème se pose maintenant pour la Belgique, elle-même.

              Yves Leterme III ? Monsieur 800.000 voix, oui, mais dans le Nord.En plus, si les élections se représentaient combien de voix resteraient ?


              • faxtronic faxtronic 20 novembre 2009 16:02

                N empeche qu il fuadra bien qu elle se fasse un jour ou l autre cette scission en trois de la Belgique, Il n y aurapas eternellement des marchands de sable comme Rompuy a la tete de l« etat » belge, et hors Rompuy, qui a imprime la marque de l oreiller sur la politique belge, il n y a que des tensions improductives.

                Evidemment Rompuy va aussi endormir tout le monde en Europe, pour le plus grand bonheur des gens du statu quo.

                Quid de la democratie, tant que le business marche..


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 16:42

                Faxtronic,
                 « N empeche qu il fuadra bien qu elle se fasse un jour ou l autre cette scission en trois de la Belgique »

                Je suppose que vous êtes français.
                Je crois que vous n’avez rien compris à la Belgique.
                Le problème date de la première guerre mondiale.
                La Belgique n’a intrigué (pas intéressé) les Français que depuis 2007. Lors de la période de l’orange bleue.
                Qu’est-ce qui empêche de le faire cette scission et qu’est-ce qui fait la Belgique en potentiel : les entreprises et elles, je peux vous l’assurer ne sont pas intéressées d’avoir une frontière à passer entre leurs différentes succursales à cheval sur les différents territoires belges.
                De plus, la dette belge, cela ne se divise pas aussi facilement.
                Qu’est-ce qui pousse un flamand à la scission de BHV d’abord et les séparatistes ?
                Je vous laisse réfléchir.
                On en reparlera plus tard.
                 



              • faxtronic faxtronic 20 novembre 2009 17:56

                Je suis de Bxl man, francais mais a Bxl depuis 4 ans. Voila mon gars.


              • faxtronic faxtronic 20 novembre 2009 18:04

                Je ne sais pas si vous etes wallon ou autre, mais bon perso je travaille en Flandre et je peux vous dire qu en Flandre la scission est mentalement faite. A part certain belgican « a la papa » comme on dit que l on rencontre de temps en temps a Bxl, le reste est plie.
                Pour BHV, l affaire est deja plie aussi, surtout si Leterme revient. Bruxelle vas se faire enculer par la Flandre, mais bon les francophones sont tellement mous et socialos dans leur facon de penser qu ils sont deja mort avant d avoir commence a negocier.

                Je n ai rien contre les flamands ou les wallons ou les bruxellois, mais je compte les points voila tout. Et la scission est deja dans la tetes de la plupart des flamands.

                Quand a la dette, les flamands sont deja d accord depuis longtemps pour la scinder cela le quota de population, de toute facon c est la Flandre qui finance la Wallonnie.

                Enfin finalement pour les frontieres nouvelles, nous sommes en Europe, donc il n y a pas de frontiere. Quand au frontiere administratives elles existent deja, et elles sont pasaablement etanches.


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 20:05

                Faxtronic,

                Je suis bruxellois depuis 62 ans. C’est écrit en toutes lettres dans mon A propos sur cette antenne et sur la mienne. Je ne prends jamais quelqu’un au dépourvu.

                En Flandre, il faudra compter les tenants et les aboutissants.

                En 4 ans, vous devez connaître un peu mieux que c’est plus vite dit que fait. Tout est imbriqué.

                Le problème de Bxl, je le connais depuis le début.

                Je l’ai écrit de nombreuses fois.

                Si vous vous souvenez des drapeaux à Bxl, vous devez avoir compris que les vieux de la vieille sont bien plus nombreux. Ils sont accompagnés par les étrangers qui ne sont plus une petite entité qui n’a rien à dire.

                Bxl sera élargi où on éclatera physiquement comme fait accompli. Le fameux couloir vers la Wallonnie sera autre chose qu’un pont.

                Nous sommes dans l’Europe. Voilà, tout est dit.


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:07

                Et les Belges auront une longueur d’avance sur l’Europe des régions.
                Il est évident que ce qui nous pourrit l’air depuis un siécle, c’est ce probléme linguistique.
                Les économies Flandriennes et Wallonnes sont trés complémentaires.
                Nous n’attendons que la fin de ce fédéralisme de cons pour recommencer à travailler en bonne synergie !


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 20:11

                Bourre pif ou Tonton,
                 Mon sacre restera à mon appréciation, si tu veux bien.
                 Combien de temps, qu’on a ce scénario dans les tablettes ?
                 Je l’ai même écrit dans un article qui se voulait futuriste.
                 Donc, on ne me prend pas au dépourvu.
                 
                 


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:12

                Bruxelles, comme Gand, Brugge, Tournai, Anvers et autres sera toujours une ville rebelle,
                Dans ces villes, le vrai libéralisme existait bien avant la lettre.
                Face aux églises, nous élevions des beffrois, face aux bétises, nous éleverons notre foi !


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:19

                tu sais, Bourré-pif, Bruxelles est une ville généreuse mais elle n’appartient qu’a ceux qui la construisent et l’entretiennent.
                C’est agréable d’y voir déambuler des gens venus du monde entier et leur expliquer grace à notre petit bonhomme que, finalement, c’est pas si difficile de se soulager !


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 20:20

                Kalon,
                 Savez-vous que nous fêtons aujourd’hui les 175 ans de notre université l’ULB ?
                 Créé par les franc-maçons de l’époque, l’ULB (Université Libre de Bruxelles), elle est devenu une université qui a généré des Prix Nobel.
                 


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:24

                Faxtronic, pourquoi scinder la dette, supprimons la, c’est, tellement, plus simple !
                Notre pays doit de l’argent aux banques ?, j’ai, plutot l’impression que ce sont les banquiers qui ont, largement, profité de notre labeur.
                Alors, quitte pour bons comptes !


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:44

                L’enfoiré, par rapport aux 875 ans d’age de l’université de Louvain, c’est appréciable ! smiley
                Mais c’est vrai votre université a, de tout temps, eu ses heures de gloire, notamment sous cette triste occupation,
                Nous avons le bénéfice de naitre sur un endroit de la terre ou certains attracteurs étrange ont bonne office ( un des vôtre, Alexandre Prigogine ! )
                Mais Louvain a eu Lemaître !


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:46

                Et puis, l’enfoiré, d’ou vous est venu l’idée de « franc maçonnerie » si ce n’est de ceux qui ont construit des cathédrales pour acheter leurs libertés !


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:48

                Ils sont restés compagnons, mais vous, qu’avez vous fait de cet idéal ?


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:54

                Tu vois, l’enfoiré, votre simulacre leur a permis de construire sans étre trop inquiété.
                Vu de cette façon, ils vous doivent vos martyrs !
                J’ai rencontré certains d’entre eux sur mes chantiers et méme si ils se taisent, leur présence est merveilleuse.
                Un compagnon sur un chantier et c’est un plaisir de construire !


              • kalon kalon 20 novembre 2009 20:58

                Lao tseu n’a t’ il pas dit : « méme si tu es certain de mourir demain, plante un arbre aujourd’hui ! »


              • Antoine Diederick 20 novembre 2009 22:38

                francs maçons et cathos de surcroit, même si on crie « à bas la calotte »

                c’est la saint V et la farine.


              • kalon kalon 20 novembre 2009 22:46

                Faxtronic, la belgique n’existe plus depuis que la société générale de banque a cessé d’existé, tu ne connais pas l’histoire de ce morceau de terre  !
                Fortis était le dernier lambeau, nous l’avons vendu à vil prix aux voisins,
                Les Belges n’ont jamais été nationalistes, Belge, oui mais nationaliste, non !
                Ce peuple est le seul de l’histoire a avoir trouvé un roi en mettant une petite annonce dans le journal.
                On a accepté un Autrichien qui vivait à Londres, mais c’est son pére qui a insisté, lui, les Belges, il en voulait pas vraiment !
                Comme Jules César, du reste, les Belges, c’était pas sa tasse de thé !
                Charles quint et Clovis, là, c’étaient des Belges ! un pays qui sans exiter, réussi à fabriquer des empereurs, ben, oui, c’est du Belge !


              • kalon kalon 20 novembre 2009 22:51

                T’as raison, Antoine, la calotte m’a viré du collége lorsqu’elle a compris que j’était inéduquable mais je lui suis gré de m’avoir, ne serais qu’un instant, fait comprendre que pour étre un homme, il faut, d’abord, s’instruire !
                Si ils avaient eu la patience de m’éduquer, je serais leur pape, aujourd’hui !


              • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:14

                Bourre Pif, ressemble à Tal.

                Si Maertens, remonte en ligne a son âge, c’est que les milieux politiques flamands ne sont pas encore convaincus de traiter le fond.


              • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:36

                pas toujours nécessaire d’être super éduqué pour faire son chemin dans la vie ....

                parfois les rencontres sont l’éducation du destin personnel !


              • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:59

                oui Kalon, francs maçons pour acheter la liberté de construire des Cathédrales.


              • kalon kalon 21 novembre 2009 00:31

                Non, Antoine, Ils revenaient des croisades et n’avaient que des serfs à l’époque, hors il leur fallait apprendre aux plus intélligents d’entre eux, la connaissance du trait.
                Il était évident qu’instruire un cerf était lui donner sa liberté !
                Mais l’église y a réfléchit et s’est dite qu’entre deux maux, il fallait choisir le moindre.
                Ainsi, l’homme instruit recevait sa liberté de quitter sa communauté dés que la cathédrle était construite, cela permettait à l’église d’évacuer un personnage qui, devenu érudit, devenait, à la fois, encombrant.
                Lui donner sa liberté était l’éloigné de son environement social ! et, de ce fait, garder la main mise sur ces gens.
                C’est cela, l’origine de la libre pensée, de la franc maçonnerie, celle qui a construit toutes nos cathédrales mais qui était, fonciérement, anti cléricale, il suffit de voir les gargouilles pour s’en convaincre, ce ne sont que femmes qui pissent et démons en tout genre.
                A cette alttitude, aucun homme de Dieu n’osait aller !
                Ce sont devenus les compagnons, des hommes merveilleux !


              • kalon kalon 21 novembre 2009 00:46

                Il ne reste plus qu’eux pour restaurer ce que le temp et les hommes ont abimés, tu ne peux les connaitre que si ton ame est pure mais ils vivent prés de toi !
                Maintenant, tu sais ce que veux dire étre franc (libre en vieux français ) et maçon.( ce qui veut dire : construire)
                étre « franc » était trés dangereux à l’époque et de ce fait, il fallait se couvrir.
                Votre franc maçonnerie n’a rien à voir avec ceux qui ont construit les cathédrales, mais ils ont compris que , grace à votre affairisme, ils ont pu garder leur idéal.
                Rien ne sait perdurer si toutes ses composantes ne souhaitent que sa mort !
                Antoine, faut pas étre trés intélligent pour comprendre cela !
                Regarde les, ces cathédrales, les plus anciennes ont 800 ans !, c’est pas du bon boulot ?


              • kalon kalon 21 novembre 2009 01:43

                Eh ben, toi, au moins, t’as tout compris !
                Reste à savoir ce que tu va nous raconter en 2010 !


              • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 2009 07:39

                Kalon,
                 Je vais vous étonné. A la lecture de ce qui précède, je suis globalement d’accord avec vous.
                 Ça, c’est du belge. Pas de doute.


              • Antoine Diederick 21 novembre 2009 12:11

                exact, Kalon, c’est une des origines de la franc maçonnerie

                maintenant que Dan Brown écrit des succès de librairie en réinventant l’histoire et avec en surplus quelques mystères improbables à l’usage des masses en quête d’émotions de station férroviaire, nous allons apprendre le Christ était un extraterrestre.


              • hunter hunter 20 novembre 2009 15:41

                @ l’enfoiré :

                Pensez-vous que cet homme soit affilié au Bilderberg ?

                Cordialement

                H /


                • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 16:00

                  hunter,
                   A mon avis, non, même si j’ai vu un article sur le sujet récemment.
                   Mais de toutes manières, si c’était le cas, soyez sûr qu’il.... ne vous le dirait pas.
                   Les médias ont compris qu’avant qu’une info est officielle, elle ne mérite aucune pré-info.
                   Ça, c’est du Van Rompuy.
                   Aujourd’hui, Madame Onkelinks disait de manière amusante, il faudra maintenant pour la Belgique du Van Rompuy sans Van Rompuy.


                • kalon kalon 20 novembre 2009 20:31

                  Affilié ?, non, Bidldenberg n’est pas un club de colombophiles, quoi que les pigeons voyageurs restent les meilleurs véhicules de la confidentialité des idées.
                  Bildenberg est’il du coté du Bien ou du coté du Mal ?
                  Et puis, qui sommes nous pour critiquer ceux que nous avons accepté comme maîtres ?


                • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:16

                  Au plus nous ferons la pub du Bidelberg, au plus nous saurons choisir !

                  c’est une formule pour dire que la crise qui est là, va remettre les pendules à l’heure.


                • kalon kalon 21 novembre 2009 00:51

                  Ce n’est pas celui qui regarde le film qui le fait !



                  • hunter hunter 20 novembre 2009 15:59

                    Merci Maldoror

                    Bonne soirée

                    H /


                    • hunter hunter 20 novembre 2009 16:17

                      @ Enfoiré,

                      Merci pour votre réponse ; je suis en train de lire l’article avoxien dont le lien fut donné par Maldoror, et additionné à votre commentaire, je serai plus à même de croire que cet homme est bien une marionnette du Bilderberg, mais pas membre de cette très « select » officine.
                      Dans ce cas, c’est vraiment inquiétant, car en ayant passé son oral devant le Groupe et suite à la décision de le nommer, il n’aura d’autre choix que d’appliquer les décisions du dit groupe.
                      Intéressant de voir que dans l’article mentionné en URL par Maldoror, l’auteur écrit que cet homme ne sera pas nommé à ce poste !

                      Cependant, sa fonction étant somme toute plus honorifique qu’autre chose, quel intérêt pour le groupe B. ? En fin de compte, il est préférable pour eux de contrôler un Barroso (qui lui d’ailleurs, est un membre du groupe (http://www.syti.net/index.php), car le président de la Commission a bien plus de pouvoir que ce président récemment nommé...j’ai failli écrire « élu », mais j’oubliai que Démocratie et machinerie européenne, ce n’est pas dirons-nous, très compatible !

                      Bonne soirée

                      H /


                      • projetX projetX 20 novembre 2009 16:58

                        Mais voyez comme de plus en plus de personnes à la tete de l’europe ne sont pas élues par le peuple, mais bien par un collegue de votants bien choisis.

                        d’ailleurs certains articles disaient qu’il avait présenté l’idée d’une taxe verte au groupe B, chose qui fut rapidement (très !) démentis par son entourage.

                        Cette idée ne devait pas cadrer avec les idees du groupe.
                        L’homme, en bon vassal, a rectifié le tir : un gage de confiance !


                      • Antoine Diederick 20 novembre 2009 22:44

                        je vois pas trop ce qu’il est possible de faire en 2 ans 1/2 à ce poste.....c’est juste pour dire.

                        Van Rompuy est le candidat de la France et de l’Allemagne.....

                        c’est l’homme neutre par excellence, rien a attendre, d’ailleurs faut-il attendre quelque chose.

                        Moi , ce que j’attends ce sont des hommes dans chaque pays européens qui savent ressembler, il n’y en a pas. Toutes ces fonctions ressemblent à la bureaucratie....

                        Il nous faut des hommes d’Etat.

                        Quelle différence entre un ministre et un fonctionnaire ?


                      • kalon kalon 20 novembre 2009 22:59

                        Antoine, je ne suis pas certain qu’il ai présenté sa candidature, il a accepté !


                      • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:22

                        je pense que tout ceci a été mené de « longue main » et ce n’est pas plus mal.

                        C’est un bon consensus général qui va permettre momentanément de voir venir....

                        Nous sentons tous bien qu’il y a bien des inconnues pour l’avenir, pourquoi le monde politique échapperait à cette indicision et au possible désordre des idées fatiguées ?


                      • kalon kalon 21 novembre 2009 00:57

                        le monde « politique » n’a rien à voir avec cela.
                        Ce n’est qu’un ré équilibrage entre deux choses que l’on ne comprend pas bien.
                        Etre ou ne plus étre !


                      • kalon kalon 21 novembre 2009 00:59

                        nous devons étre le seul virus qui ai des états d’âme !


                      • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 16:50

                        Hunter,
                         La question de savoir, si cela s’est fait devant les membres (?) de Bilderberg. Croyez-vous vraiment que les SDF auraient été invités ?
                         Là, je rigole. Les entreprises font marché la machine du monde. Les multinationales, je connais. Mais elles n’étaient pas dans le vote. Sinon, une voix consultative.
                         De toutes manières, il fallait quelqu’un qui puisse grouper 27 décisions et plus tard bien plus.
                         Pas de charisme Obama, pas noir, mais gris, si pas blanc de cheveux.
                         Il m’a surpris, je dois l’avouer.
                         Si vous voulez quelques Kroll sur lui, j’en ai en réserve.


                        • kalon kalon 20 novembre 2009 23:05

                          Je suis comme toi, ce groupe me fais peur, tout comme les arabes, les juifs, les amériquains et tout ce que je n’appréhende pas mais j’ai des amis arabes, juifs, américains et esquimaux car, eux, je les connais.
                          Ne confond pas racisme et xénophobie, le premier terme est inexcusable car c’est de la haine, le second est naturel car il est vital pour un homme de se méfier de ce qu’il ne connait pas !


                        • kalon kalon 20 novembre 2009 23:09

                          Et, c’est en associant ces deux termes que le pouvoir arrive à te faire tuer des gens que tu ne connais pas !
                          Méme Ecolo n’a pas compris cela !!!!!


                        • Institutions européennes : le scandale d’une des dernières nominations.

                          ___________

                          Catherine Ashton, une britannique au poste de « Haut Représentant pour les affaires étrangères » ?!


                          Ce poste de Haut Représentant aurait dû revenir, de droit, - tout comme celui de Président de l’UE -, à deux des six pays fondateurs de l’UE, ou tout au moins, à un pays qui a couru le risque et payé le prix de la monnaie UNIQUE.

                          Cette nomination aux affaires étrangères d’un pays qui a tué dans l’oeuf, depuis son adhésion, tout espoir d’une Europe Puissance est une disgrâce tout comme l’absence de démocratie dans ces deux dernières nominations.

                          Jamais on ne conspuera assez cette Europe pour si peu, cette Europe pour personne... sinon pour des ronds de cuir de la politique qui, bientôt, ne représenteront plus qu’eux-mêmes. 

                          Le soutien des partis dits de « gauche » à cette europe-là (les socialistes et les écolos ; écolos qui, sans cette Europe, n’existeraient pas - pas de postes de députés, pas de carrière et pas de salaires pour ces derniers) ne change rien à l’affaire.

                          Aussi...

                          A quand une campagne en faveur du boycott des prochaines élections européennes ?

                           


                          • kalon kalon 20 novembre 2009 23:23

                            Tu sais, je ne connais aucun homme au monde qui s’amuse de voir un enfant de 4 ou 5 ans térrorisé de voir sa maman mourir dans une folie guerriére, cela s’est passé à Gaza, au Viet nam, au Congo, au Rwanda, en Arménie et en d’autres endroits bien avant.
                            Alors, sommes nous des monstres ou, simplement, des incompétents ?
                            L’homme serait’ il le seul virus qui s’autodétruise, le début d’une conscience ?
                            Ou la fin d’une folie ?


                          • kalon kalon 21 novembre 2009 01:08

                            Avoir des idées est une chose, mais as tu déjà tué un poulet ?
                            Et tes chaussures, as tu déjà eu l’idée de les fabriquer, toi méme ?
                            N’avoir que des idées, cela ne méne à rien, nos abbés s’interdisaient la chose, c’est comme cela qu’ils ont brassé la « Chimay »
                            Deviens autonome au niveau de tes besoins physiologiques et alors, si il te reste du temps, tu pouras réfléchir au reste !


                          • hunter hunter 20 novembre 2009 16:57

                            @ Projet X

                            Merci pour votre réponse (votre premier message est passé finalement).
                            Ce que vous écrivez corrobore mes échanges avec l’Enfoiré : vous avez raison, le monsieur a bien été « convoqué » par le groupe B ; il a passé son oral en fait, et le jury lui a décerné la récompense :le poste en question !
                            Certes la propension à l’ombre, pour les officines telles que groupe B, trilatérale, CFR et autres Betelsmann, est logiquement compréhensible : un tel niveau de pouvoir et de contrôle de la sphère économico-politique mondiale ne s’agrémente pas de la lumière !

                            Je trouve pourtant qu’ils se dévoilent de plus en plus tout de même ! Ils sont à un tel niveau de confiance dorénavant, qu’ils n’ont plus peur de rien ; ils sont certains de réussir : un seul exemple, les élucubrations d’Attali (j’ai déjà posé la question sans réponse sur un autre post, mais vous croyez qu’il fume quoi Attali ?) ; s’il continue comme ça, il va se faire virer de chez B. non ?

                            Pourquoi cette mélodie et ces paroles trainent-elles de plus en plus souvent dans ma tête ?

                            http://www.fndirp.asso.fr/chantpartisans.htm

                            Bien à vous

                            H /


                            • projetX projetX 20 novembre 2009 17:22

                              en effet, on parle un peu d’eux.

                              Mais vous savez, c’est comme les martiens, on en parle, mais ca reste irreel car c’est trop gros !
                              (et plus c’est gros , plus ca passe).

                              Je suis convaincu que l’europe et la democratie ne nous appartienne plus depuis le NON francais au referendum europeen, devenu un oui par un tour de passe passe.
                              De meme que le 2eme vote des irlandais.

                              ceux qui ont le pouvoir le garde et ne veulent pas le rendre, au pire, ils arrosent quelques politiques, quelques syndicats et tout rentre dans l’ordre.
                              Voila aussi pourquoi les journaux n’en parlent pas, et qu’internet derange autant.( « source de polemiques »)

                              Nul doute que nos grands dirigeants secrets doivent bien rigoler quand on parle d’eux dans des films grands publics comme tomb raider...


                            • kalon kalon 20 novembre 2009 23:27

                              En fait, c’est parcequ’ils ne controlent plus rien qu’apparaitre leur suffit, mais ils ont peur, c’est le prix à payer !


                            • hunter hunter 20 novembre 2009 17:05

                              @ Projet X : oui, c’est ce que j’écrivais :la machine européenne et le concept de démocratie sont de moins en moins compatibles.

                              @ Serge,

                              Votre analyse est correcte ; je rêve aussi parfois d’un vrai taux d’abstention de 70 voire 80 % aux élections (et pas seulement européennes), on pourrait alors parler de boycott, surtout si au préalable, le buzz a été lancé sur différents points du web.

                              Peut-être alors seulement, les médias officiels, seraient forcés de poser la question : quid de la légimitité démocratique d’un tel résultat ?

                              @Enfoiré : pardonnez ma grande ignorance, mais qu’entendez-vous par « krolls » ?

                              Merci à vous trois et bonne soirée.

                              H /


                              • projetX projetX 20 novembre 2009 17:26

                                Je me demande si dans ce cas là, les resultats ne seraient pas bidonnés.


                              • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 18:04

                                hunter,
                                 Je vois qu’encore une fois, vous n’êtes pas un habitué de mes articles.
                                 Vous avez tort, vous auriez un peu plus de connaissances de ce qu’est la Belgique.
                                 Kroll c’est ça. Un par jour, mais tenez vous assis, car on peut mourir de rire, même si on perd un peu quand on n’est pas belge.
                                 Comme on dit chez nous, « le tort tue ».
                                 Alors faites gaffe, sinon j’appelle Lagaffe.


                              • kalon kalon 20 novembre 2009 23:32

                                avec un taux d’abstention de 100 %, cela ne fera pas une révolution mais un révélateur de la parano de ceux qui croient étre au dessus de leurs lois !
                                Ils ont peur, c’est ma seule crainte !


                              • Mohammed MADJOUR Mohammed 20 novembre 2009 17:12

                                « L’Europe » peut se donner « pacifiquement » un empereur ou un Führer après avoir livré d’innombrables guerres à domicile et à travers le Monde pour le même objectif : le pouvoir hégémonique ; ce ne sera qu’une intrigue de plus qui aura d’amers fruits !

                                Mohammed.


                                • projetX projetX 20 novembre 2009 17:25

                                  Pas plus de guerre et de massacres que d’autres pays (notamment du moyen orient).
                                  Je rappele que l’esclavage est encore pratiqué et que certains se cachent dans les ecoles et les hopitaux pour tirer des roquettes.

                                  Votre reflexion est hors sujet !


                                • kalon kalon 20 novembre 2009 21:53

                                  Tu sais, Mohammed, l’homme s’est inventé des Dieux pour se faire pardonner ses crimes !
                                  Alors, quelque soit le Dieu, pourvu que l’on se soulage de sa conscience ?
                                  La malhonnéteté est répartie de façon trés équitable entre tout les hommes,
                                   laisse moi te rassurer,
                                  qu’ils croient en Dieu ou qu’ils n’y croient pas !


                                • kalon kalon 20 novembre 2009 21:55

                                  Les moines de Tiberi, tu t’en rappele ?
                                  Si le maitre n’es pas bon, le chien est dangereux !


                                • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:24

                                  Mohammed,

                                  Ce que vous venez d’écrire est une bétise intégrale.


                                • hunter hunter 20 novembre 2009 17:30

                                  @ Projet X,

                                  Oui effectivement, vous avez raison, il sera aussi facile de bidonner des résultats d’élections, que de faire passer un traité refusé par le peuple par referendum  !

                                  Une question, et les hollandais, on leur a fait le même coup qu’à nous (voie parlementaire), car je n’ai pas entendu qu’ils aient eu besoin de revoter eux (comme les irlandais).

                                  D’ailleurs, je me demande comment les irlandais ont fait si rapidement volte-face ?
                                  Bidonnage électoral comme vous l’évoquiez ?

                                  Bonne soirée

                                  H /


                                  • hunter hunter 20 novembre 2009 17:57

                                    Mohammed,

                                    Tout le monde a le droit de s’exprimer ici, et je suis ravi que vous puissiez utiliser votre droit d’expression (je vous en remercie aussi d’ailleurs), toutefois, vous me semblez quand même un peu hors sujet.
                                    Le pouvoir hégémonique que vous mentionnez, n’est pas que d’origine européenne me semble-t-il, et je crois que vous faîtes erreur en voulant trop simplifier la problématique : il n’est plus question d’opposer deux camps (à savoir l’occident à un autre pôle) ! Dans cette problématique, toute la planète est concernée, car sachez que les populations de ce fameux occident, souffriront autant que celles de votre autre pôle supposé !
                                    Il y a bien une dichotomie qui s’annonce, mais elle est plutôt du genre « puissants » contre « plèbe » !

                                    Les « puissants », n’ont pas de frontières, leur objectif est la domination de la planète, et ce quelque soit leur couleur de peau, leur religion, et l’endroit géographique où ils officient,et par analogie vous l’aurez compris bien sûr, le terme « plèbe » désigne tout le reste de la population mondiale, quelque soit sa localisation géographique, sa religion, sa couleur de peau, etc.....

                                    Pour simplifier, par rapport à l’effectif de population humaine mondiale, dans la catégorie « puissants » (qu’il m’arrive parfois d’appeler « nos bons maîtres », mais vous l’aurez compris, c’est ironique), nous pouvons estimer les effectifs à disons entre 9 et 10% de l’effectif total.

                                    Mathématiquement, les 90 autres pourcent, seront regroupés dans une classe unique (là, la terminologie est large, faîtes votre choix : plèbe, dominés, peuple....), au service de la première.

                                    Ah certes j’oublie une caste intermédiaire : celle que j’appelle les « armés » : ce sont ceux qui au service des « puissants » seront chargés de faire régner leurs ordres et leurs décisions prises, sur les « dominés » ; Nous les appellerons « flics », « militaires », « milices privées », à votre guise ; d’où nécessité d’un gouvernement mondial, banque mondiale,forces armées mondiales, monnaie mondiale et tutti quanti !

                                    Je simplifie à l’extrême, mais c’est volontaire ; il y a bien sûr d’autres castes dont auront besoin « nos bons maîtres » (des informaticiens, des médecins, des chimistes..) mais disons que tous ces individus seront la courrie de transmission et la force exécutante des puissants : ils ne peuvent pas tout faire :ils imaginent, ils tirent les ficelles, mais n’allez pas leur demander d’implanter un RFID sur un membre de la plèbe, il ne savent pas faire, il leur faut un employé ou une machine pour faire ça.

                                    Donc je crois que nous, futurs dominés, actuelle plèbe, (je m’inclus tout à fait dans cette catégorie, mais peut-être n’est-ce pas votre cas ?) quelque soit notre couleur de peau, notre situation géographique, notre conviction religieuse, aurions tout intérêt à sortir d’une dichotomie primaire que « nos bons maîtres » nous inculquent depuis des lustres, dans la grande tradition du grand principe de l’ami Machiavel : Diviser pour mieux régner !
                                    Plus on se fout sur la gueule entre nous, plus il sera facile de nous blouser !

                                    Pour conclure, nous ferions mieux de nous parler, de nous entraider, de nous soutenir,de nous préparer, nous la plèbe de tous les coins de la planète, car c’est un petit peu nos vies et nos libertés qui sont en jeu là !
                                    Ne sombrons pas dans la caricature, nous faisons ainsi le jeux des puissants.

                                    Fraternellement votre.

                                    H /


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 18:06

                                      Hunter,
                                       Rien à ajouté, c’est bien dit, merci.


                                    • UnGeko 20 novembre 2009 21:13

                                      Ca fait du bien de vous lire Hunter


                                    • kalon kalon 20 novembre 2009 22:04

                                      « nos bons maîtres » , c’est ce qu’un viel ami chantait, Le grand Jacques !
                                      Relit le lorsqu’il parle de cet ennemi qui viendra et qui le rendra maître ou bien un héros, ou lorsqu’il dit : « atteindre l’inaccessible étoile »
                                      Et puis, ne le lis pas, écoute le chanter !


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 2009 07:45

                                      Kalon,
                                       Ah, oui, écoutons le chanter. Brel est mon maître à penser depuis belle lurette.
                                       


                                    • hunter hunter 20 novembre 2009 18:22

                                      @ Enfoiré : Merci pour l’explication pour les « Krolls » !
                                      Effectivement ça a l’air pas mal du tout !

                                      Promis à l’avenir, je lis toutes vos publications sur Avox !

                                      Et au plaisir de discuter encore avec vous...tant que que nos accès internet ici le permettent....parce qu’en Belgique, vous avez un Roi, mais nous on a un p’tit empereur teigneux, (que je désignerai dorénavant par l’acronyme « PET », ça lui va bien non ?) et j’ai eu ouï dire que le machin « internet » là, ça lui plait pas trop !
                                      Paraitrait qu’il y a des zozos qui ne sont pas d’accord avec lui sur c’machin et qui le disent en plus......
                                      Ah attendez, j’entends les chiens aboyer, et comme des bruits sourds de bottes dans l’escalier...désolé faut que j’y aille là !
                                      Merde, ça marche bien hadopi finalement.....

                                      Pénitentiairement votre ...et peut-être à bientôt ?

                                      H /

                                      PS : l’acronyme P.E.T est libre de tous droits, il peut donc être utilisé par tous les internautes auxquels il plaira, ce sera avec grand plaisir si ma petite création linguistique se répand sur la toile.......


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 19:36

                                        Vilistia,
                                         Je n’ai jamais tourné autour du pot. Je mets plutôt les pieds dans le plat en général, avec mon pseudo. Van Rompuy est un peu du dominance « jésuite ».
                                         On ne nait pas libéral, on le devient. Cela dépend de pas mal d’événements.
                                          
                                         Bayrou, je ne peux en parler, je ne peux pas dire que je le connais.
                                         Le Modem, je croyais que cela avait changé de nom. Je me trompe ?
                                         Être clone n’est pas grave, être clown, l’est bien plus. 
                                         Mais je ne vise personne, évidemment.


                                      • kalon kalon 20 novembre 2009 22:09

                                        ben, comme vrai socialiste, on avait Di Rupo en stock !
                                        On te fais un bon prix, méme gratuit, on te le laisse !


                                      • Antoine Diederick 20 novembre 2009 22:47

                                        Van Rompuy est un catholique , pas forcement libéral ( études de théologies), c’est un peu une sorte de protestant romanisant smiley


                                      • kalon kalon 20 novembre 2009 23:35

                                        Waouuuuw, Antoine, je t’adore, il existe une certaine finesse dans ton analyse,
                                        Je vais roquer !


                                      • kalon kalon 20 novembre 2009 23:44

                                        Je te quitte, demain , ceux qui me font confiance me demandent d’aller planter un arbre, ils n’ont jamais été à l’école, et lorsque tu les aide, tu ne sais plus les quitter.
                                        C’est trés agréable mais, quelque fois, fatiguant.
                                        Joue tu aux échecs ?


                                      • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:47

                                        je jouais assez souvent aux échecs avec mon géniteur, mais comme il était plus fort que moi, je lui garde rancune ! smiley

                                        je ne joue plus aux échecs....

                                        je préfère les nuages dans le ciel smiley

                                        euh , bonne soirée et merci pour les compliments.


                                      • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:49

                                        oui les arbres sont importants, mon père a aussi planté le sien.....

                                        chacun de nous devrait planter son arbre.


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 2009 07:49

                                        Antoine,
                                         Pour rester dans la tradition, allons planter le Meyboom, une fois... ou deux... ou plus...


                                      • lord_volde lord_volde 22 novembre 2009 15:33

                                        @ Vilistia.
                                        Continue sur ta lancée, j’aime bien quand tu te fâches et distribues des gnions tout autour de toé pour y voir la lumière du jour pénétrer les lanternes éteintes de tes adversaires terrassés et sanguinolents de douleurs.


                                      • Ali 20 novembre 2009 19:27

                                        Blair reste au placard en attendant le TPI

                                        il rerait honteux qu’un criminel de guerre participe aux destinées de l’Europe


                                        • kalon kalon 20 novembre 2009 19:57

                                          Sarkosy et Merkel viennent de s’offrir le plus beau « diner de cons » de leur carriére politique.
                                          Nommer un Jésuite à la téte de l’Europe, c’est génial !


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 20:26

                                            Kalon,
                                             En effet. Van Rompuy (ex Wiki) a le même âge que moi.
                                             Rappelez-vous comment le diner de cons se termine. 


                                          • kalon kalon 20 novembre 2009 21:05

                                            Hummm, l’enfoiré, tu me plais !
                                            Que pense tu de négocier cela autour de quelques bons «  Pommerol » qu’un défunt notaire m’a légué !
                                            Un vrai notaire qui savait garder le bon grain sans le mélanger à l’ivrai !
                                            J’aimait l’entredre me dire : Abandonner cette cave à ces mécréants qui ne se sont jamais souciés de mon brave client, Jamais, buvons le, ensemble, au souvenir de ce cher défunt "
                                            Hé oui, méme les notaires peuvent étre honnétes !


                                          • kalon kalon 20 novembre 2009 21:11

                                            Ce choix me surprend mais, reflexion faite, il ne peut que ramener un peu de sagesse là ou elle n’existait plus !


                                          • kalon kalon 20 novembre 2009 21:16

                                            et si tu veux mon avis, l’enfoiré, ils l’ont, réellement, pris pour un con !
                                            Ou certains autres leurs ont imposé ce choix.
                                            un coup pareil, cela porte un nom aux échecs !


                                          • Antoine Diederick 20 novembre 2009 22:48

                                            A Kalon

                                             yep.....c’est drôle en effet


                                          • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:39

                                            « Sint-Jan-Berchmans », dur , dur de chez dur comme enseignement.

                                            collège de la fraction des durs flamands catholiques opposés traditionnellement et historiquement sous la domination autrichienne à la francité.


                                          • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:41

                                            perso, je serait plutôt ’petits frères ’ des écoles chrétiennes (en voie de disparition) et du côté des frères franciscains....


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 2009 07:58

                                            Kalon et Antoine, Bonjour,
                                             J’ai dû quitter hier soir. Désolé. La soirée, c’est apparemment bien déroulée entre vous deux.
                                             J’apprécie vraiment de vous lire.
                                             On sent un esprit typiquement belge et peut-être même bruxellois.
                                             Sur radio capitale, avec Coco, je me mare tous les matin quand il rappelle les mots du bruxellois qu’un français ne pourra jamais apprécier à sa juste mesure.
                                             La proposition du Pomerol, je ne pourrai pas pour des raisons de santé, et puis j’en ai fait ma tête de pique  donc on ne peut renier sa parole.
                                             Une bière avec modération peut-être. Mais l’eau reste ma préférée.
                                             Toffe discussion. J’adore en apprendre de chacun. 
                                             
                                             


                                          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 20 novembre 2009 20:21

                                            A tous les detracteurs de Van Rompuy,
                                            Ce type n’est peut etre pas genial mais laissons lui au moins le benefice du doute.
                                            qui auriez vous prefere a la tete de l’UE ?


                                            • kalon kalon 20 novembre 2009 21:17

                                              Amit Karsaî !


                                            • kalon kalon 20 novembre 2009 21:31

                                              J’ai l’impression que ce monsieur a été choisi par des hommes qui sont loin d’étre étrangés à nos problémes !


                                            • kalon kalon 20 novembre 2009 21:46

                                              ce n’est qu’une impression mais je pense que l’Europe est repartie pour expliquer à l’humanité que l’homme est au centre, l’argent n’étant qu’un jouet pour les fous de Dieux !


                                            • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:30

                                              Je vais vous choquer : « A la tête de l’Europe, Hitler et le Millenium ! »

                                              Sans la folie nazie, pas d’Europe !

                                              Comme le nazisme est mort, il n’y a plus d’Europe smiley

                                              L’Europe c’est un quatre-quarts politico-economique qui va s’effondrer avec une certaine forme du capitalisme.


                                            • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:41

                                              le Shah d’Iran !


                                            • Antoine Diederick 20 novembre 2009 23:53

                                              A Kalon, c’est bien possible....mais le mandat est fort court.


                                            • Ropi 21 novembre 2009 03:04

                                              J’aurais préféré que se présentent à nous des candidats, avec chacun un programme, et que nous choisissions par vote l’un d’entre eux.
                                              Mais c’est trop demander à la dictature européenne, visiblement.


                                            • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 novembre 2009 06:58

                                              vilista, van Rompuy est un democrate chretien et non pas un liberal . Le CDV est en Flandres ce que l’UMP est en France. Ou etes vous allé chercher que van Rompuy etait liberal ?


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 2009 08:16

                                              Aux belges,
                                               Cette fois, redescendons au niveau Belgique.
                                               Aux dernières nouvelles, voilà un vieux de la vieille qui rempile Wilfried Maertens pour un mois
                                              pour chercher un nouveau 1er ministre. Yves Leterne (au choix, « n » ou « m ») fait tellement de voix qu’on ne sait plus quoi en faire.
                                               Alors, une nouvelle Brabançonne ?
                                               Allons Belgique chérie, Allez enfants de la Patrie, à toi, nos coeurs, à toi nos bras....
                                               


                                            • ZEN ZEN 21 novembre 2009 08:26

                                              @ L’enfoiré
                                              Et le Roi, dans tout ça !!!??


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 21 novembre 2009 09:34

                                              Zen,
                                               Il devrait faire partie des couplets suivant. Je cherche où...


                                            • Shaytan666 Shaytan666 22 novembre 2009 15:26

                                              Faux ! le CD&V est à la Flandres ce que le MODEM est à la France, le CDh est également l’équivalent du MODEM. Bien sûr en Belgique nous avons la question linguistique/communautaire qui ne se présente pas en France.
                                              En Belgique, l’équivalent de l’UMP est le MR (francophone) et le VLD (flamand).


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 20:32

                                              Mais qu’en dit Sylvain, l’auteur de l’article, de tout cela ?
                                              Je vois qu’il a « .eu » dans son adresse.
                                              Est-il à bord dans la CE ? 
                                              Il devrait dans ce cas, avoir une vision de l’intérieur.


                                              • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 21 novembre 2009 09:39

                                                Bonjour Guy,

                                                Je préfère observer qu’en penser quelque chose a priori, c’est un peu trop tôt.

                                                Herman Van Rompuy semble avoir une personnalité inverse de ceux qui (comme Tony Blair entre autres) veulent briller de leur ego. Il semble avoir des idées réfléchies et des valeurs solides qui le guident. Je pense qu’il peut étonner et se concentrer sur le fondamental. Il y a quelques siècles, il y eu un pape pareillement qui devait être de transition, n’avoir aucune personnalité, et ce fut un très grand pape...

                                                Dans deux ans et demi, Nicolas Sarkozy sera à la fin de son (premier) mandat, Gordon Brown et Silvio Berlusconi ne seront sans doute plus au pouvoir, Angela Merkel si, Poutine et Obama certainement.

                                                Le mieux est de voir ce qu’il fera (ou pas). Il a déjà pas mal étonné en Belgique, pourquoi pas dans les institutions européennes ? En ce qui me concerne, je le jugerai sur sa capacité à faire évoluer le mode de désignation de son poste pour y intégrer l’avis des citoyens européens (ou de leurs représentants directs comme les parlementaires européens) et de passer d’une « eurocratie » à une « eurodémocratie ». Je rêve sans doute.

                                                Cordialement.


                                              • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 21 novembre 2009 09:42

                                                Erratum : je voulais dire, de passer d’une « eurotechnocratie » à une « eurodémocratie ».


                                              • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 21 novembre 2009 10:40

                                                A « bourre-pif » 21 novembre 10:28

                                                On verra bien, que ce soit pour la Belgique que pour l’Europe.
                                                Il semble en tout cas regretté en Belgique.

                                                Je pense qu’en cas de partition de la Belgique, ça aura forcément des conséquences sur l’Union européenne, ne serait-ce que pour rajouter un (ou deux) Etat(s) en plus, tout élargissement nécessitant un Traité supplémentaire (ce qui, juridiquement, risque d’être assez compliqué surtout si d’autres pays comme la GB, Pologne ou Tchéquie en profitent pour revenir sur certains acquis). Ce sera à Herman Van Rompuy de gérer cette crise également, donc je ne pense pas qu’en accédant à ses nouvelles fonctions, il fuie ses responsabilités belges.

                                                Cordialement.


                                              • L'enfoiré L’enfoiré 22 novembre 2009 20:33

                                                Bonsoir Sylvain,
                                                 Vous rêvez. Laissons nous rêver ensemble.
                                                 J’espère simplement que c’est le même.
                                                 Nous n’avons pas besoin de moins d’Europe mais plus d’Europe.
                                                 Le problème, on ne le sait pas.
                                                 Pour la Belgique, notre futur se dessine avec l’expérience du passé.
                                                 Espérons qu’elle ne souffre pas d’Alzheimer.


                                              • Christoff_M Christoff_M 21 novembre 2009 00:58

                                                Vu les derniers élus, le polonais et ce monsieur inconnu au bataillon, on voit ce qu’est devenu l’Europe une antichambre de petits fonctionnaires bien paperassiers au service des lobbys des différents acteurs mondiaux de l’économie...

                                                Monsieur Barroso est toujours la derrière la façade pour orchestrer les orientations des mondialistes et des marketiseurs de l’Europe. les délocalisations à l’est continuent afin d’alourdir les poches des tenants des ficelles, sans aucune réaction des politiques qui ne sont la que pour faire avaler les couleuvres aux masses beates et heureuses de la consommation...

                                                Le mur de Berlin a été une cérémonie mémorable dans le genre bêta scolaire, mieux vaut chercher des motifs de grandes fetes organisées dans le passé et dans le football...

                                                Si on avait à éplucher les résultats de l’économie des libéraux européens, sur les comptes des états et l’industrie de l’Europe de l’ouest, cela nous passerait vite l’envie de jouer aux dominos géants devant un mur qui n’était qu’un obstacle aux commerciaux mondiaux, les ouvriers de l’est représentant une nouvelle mane facile, peu chère, corvéable et malléable à l’envi, permettant de produire et de vendre dix fois plus cher à l’ouest... en évitant taxes et charges, donc en vidant les caisses en France et mettant en danger tout le modèle français que des gens élus sérieux avaient mis des dizaines d’années à construire...

                                                Au moment ou Obama veut instaurer un régime social plus équitable, et développer le train, nos charmantes « élites » françaises font une politique à la Thatcher catastrophique pour notre pays... mr Fillon cherche des modèles, mr Estrosi aussi... le problème c’est qu’ils ont un train de retard, et ils regardent du mauvais coté, les bons élèves du coté endettement et social sont plutot au Nord est de l’Europe avec des comptes affichés, une vrai transparence, pas des plans com à la Sarkozy, Lagarde ou Borloo, des mesures efficaces et moins de blabla, enfin surtout pas de bouclier fiscal, encore une aberration française, au service d’une certaine classe de parvenus, qui n’a plus aucun scrupule, et qui ne pensent qu’en courbes et rendement, surtout pour leur compte personnel, et pas pour l’entreprise, encore moins pour l’état français....


                                                • karquen karquen 21 novembre 2009 02:44

                                                  je vous salue Terriens...

                                                  Encore un Extra-terrestre nommé et non élu, et il dirige nos impôts sur le revenu !


                                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed 21 novembre 2009 16:49

                                                    @kalon (xxx.xxx.xxx.16) 20 novembre 21:53
                                                    @ kalon (xxx.xxx.xxx.16) 20 novembre 21:55

                                                    Je vois que l’orgueil déborde largement de tes fesses, aussi je te réponds sagement que pour les questions qui regardent Dieu : Je ne sais pas ; mais pour faire la lumière sur l’assassinat des moines de Thibhirine ce sont plutôt les crapules qui gouvernent ton pays qui ont peur de la Vérité  !

                                                    Moi je sais que la France est le plus grand État terroriste du Monde, les historiens hypocrites, les Experts lugubres et les scientifiques illettrés n’ont jamais répondu à mon, accusation !

                                                    @projetX (xxx.xxx.xxx.178) 20 novembre 17:25
                                                    @Antoine Diederick (xxx.xxx.xxx.87) 20 novembre 23:24

                                                    Ne soyez pas jaloux, vous êtes aussi concernés par ce que j’ai dit à toto ci-dessus !

                                                    Mohammed.


                                                    • Christoff_M Christoff_M 23 novembre 2009 21:43

                                                      Encore une marionnette fadasse et sans personnalité, comme Barroso, qui permettra l’édification d’une Europe libérale au profit des mondialistes et au détriment des peuples et des cultures locales....

                                                      Encore un bon cursus d’économiste, de banquier et d’écoles classiques, un monsieur très « Fortis » !!!! récompensé pour avoir permis à certaines banques européennes de se gaver...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès