• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Jupiter : progressiste européen et nationaliste Français ?

Jupiter : progressiste européen et nationaliste Français ?

Jupiter, dans son discours " au Peuple de France, à la Nation et à leurs Élus" se veut toujours consensuel : un Napoléon européen progressiste et un De Gaulle grand chantre de la France et de la Nation Française ! Ce grand écart conceptuel devrait permettre la "mise en marche" des électeurs de France "tous derrière Napoléon, le phare illuminant note avenir radieux" ! La ficelle ou l'arnaque est déjà visible.

Dans son discours à la Sorbonne, notre Président proposait des mesures pour sortir l'UE de sa glaciation, -donc de son conservatisme- avec des objectifs s'opposant à l'obscurantisme des nationalismes en expansion au sein de l'UE, aussi bien pour le groupe de Visegrad que pour les anciennes démocraties de l'Europe occidentale.

Les mesures proposées ont reçu de la part de nos partenaires un accueil poli pour les renforcements de la sécurité (petite force commune d'intervention militaire ou de protection civile en cas de catastrophes climatiques ou naturelles, protection des frontières, renseignements, antiterrorismes, coordinations renforcées des Justices et des Polices,...) et plus réservé pour l'harmonisation des impôts sur les sociétés et sur diverses taxations (transactions financières, carbone...). Naturellement la grande défense européenne reste encore l'apanage de l'OTAN (et de la protection US) sans oublier les forces de frappes nucléaires (GB toujours dans l'Otan et la France). Les listes transnationales pour l'élection au PE n'ont récolté que des sourires amusés.

Si le discours de la Sorbonne s'adressait à l'Europe et à la France, celui au Congrès des parlementaires Français est dévolu au Peuple de France et à ses représentants élus. L'UE et l'Eurozone font l'objet de rappels (politique de défense, politique migratoire, budget zone euro, rebâtir des partenariats avec l'Afrique, accord franco-allemand (à moyen terme) renouvelé et enrichi,...). De grands thèmes sont claironnés :

- notre patrimoine, notre culture et notre langue à soutenir et promouvoir,

- produire un imaginaire français,

- porter le projet de la France pour l'Europe, pour une Europe des Peuples, plus unie, plus démocratique,

- "ma seule idéologie, c'est la Grandeur de la France",

- la France ne doit pas s'éroder en une puissance moyenne et doit retrouver sa "Puissance" et les devoirs y afférents (Membre permanent de l'ONU, Force de frappes nucléaires,...),

- "pour la Jeunesse (de France), pour qu'elle grandisse dans un pays où elle puisse choisir sa vie, ressentir pleinement cette appartenance qui fait la force d'un Peuple et contribuer librement à ce projet qu'on appelle une Nation" !

- pour une France plus multiculturelle (entre européens ou avec tous les immigrés de la planète ?), et plus de cohésion nationale,

 

Tous ces grands thèmes "Gaulliens" (sauf en partie pour un certain multiculturalisme) ne sauraient être condamnés et sont même portés par tous les mouvements et partis dits nationalistes et obscurantistes !!! Macron a tout du Nationaliste Français !

Enfin, une ode au progrès (synonyme de positivité) porté par notre Guide, au progressisme enfin animé par "les marcheurs" hier en France et demain en Europe, progressisme absent dans le repli des Nations depuis des décennies de crises et de morosité sous la conduite de politiciens faînéants et incompétents. La progressisme des marcheurs, leur vitalité sont les seuls capables de s'opposer victorieusement aux nationalistes peureux, rétrogrades, baignés dans l'obscurantisme ! Ce progressisme "en marche" doit donc regrouper toutes les forces (ou leurs électeurs) de la France Insoumise à la droite des Républicains en passant par les Socialistes et les Centristes. L'avenir de l'Europe, notre seul avenir réaliste, oblige à se regrouper derrière le vénéré (vénérable ?) Chef !!!


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Patrick Samba Patrick Samba 13 juillet 08:51
    Bonjour,

    cet article qui se veut, je pense, ironique rate totalement sa cible.

    Il veut moquer Macron, et au contraire il présente de lui ce qu’il est loin d’être.

    "Jupiter se veut toujours consensuel : un Napoléon européen progressiste et un De Gaulle grand chantre de la France et de la Nation Française !"

    Il faut arrêter, Macron n’est ni Napoléon, ni De Gaulle, et encore moins les deux. C’est du grand n’importe quoi ! Lui-même n’oserait jamais s’afficher comme tel. Et ce serait ses soi-disant adversaires qui le qualifient ainsi !
    L’auteur, vous seriez pas un macroniste masqué des fois ?

    • hugo BOTOPO 13 juillet 11:00

      @Patrick Samba
      L’auteur n’est pas macroniste : c’est mon affirmation à votre question qui se veut ironique ou pleine d’humour.

      Le titre de l’article pose une question, avec un humour non partagé.

      J’ai lu et relu, in extenso, les homélies de la Sorbonne et au Congrès : bel effort à saluer !
      J’en fais une synthèse qui est loin de la nature profonde du chantre ou du valet du capitalisme néolibéral mondialisé : il est entrain de nous enfumer et j’apprécie les saines réactions des lecteurs !


    • Jean Roque Jean Roque 13 juillet 09:39

       
       
      L’UE BOOBA N’EST PAS L’EUROPE, ELLE L’A TUÉE.
       
       
      GRIFFIN AU BORDEL POUR OLIGARCHIE DE LA COLONIE GOGOCHONNE : ÇA DÉPOTTE !
       
       
      « Fondamentalement, le multiculturalisme est contre la civilisation européenne. [déconstructionnisme à la 68ard…] il s’agit d’un mouvement qui s’oppose à l’hégémonie des monoculturaux de l’eurocentrisme, qui a généralement provoqué la marginalisation de valeurs culturelles issues d’autres ethnies. Il s’oppose à une conception étroitement européenne de l’identité américaine et des principes démocratiques et culturels américains. Il s’agit d’une idéologie foncièrement anti occidentale.[...] La mondialisation, le multiculturalisme, le multilinguisme, le cosmopolitisme, l’immigration, l’infra nationalisme et l’antinationalisme ont mis la conscience américaine à rude épreuve. Les identités ethniques, raciales et sexuelles occupent le devant de la scène. »  Samuel Huntington


      • Jean Roque Jean Roque 13 juillet 09:54

         
         
        TRUMP LE BARBARE : « LA CULTURE EUROPÉENNE EST MORTE ! »
         
        https://francais.rt.com/international/52374-vous-perdez-culture-immigration-changera-europe-jamais-donald-trump
         
         
        Le collabo négrier gocho a servi son maître, le Capital mondialiste :
         
        Le fétichisme crétinisant de la marchandise du rappeur booba et la civilisation du temps immobile pratique du barbu, dans le divide et impera de la mort du peuple.


        • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 10:44

          Dans l’Macron c’est comme dans l’cochon ..... tout est bon .....


          • troletbuse troletbuse 13 juillet 16:00

            Macron est un nullard qui a été désigné et qui fait ce que l’on lui dit de faire. Il n’a aucune idéologie sauf celle qu’on lui souffle au cul.Il dit tout et son contraire. Il est là pour frimer mais il n’a même pas de reparti, ni de culture à part celle des gars de banlieue. Il flatte tous les chefs d’état quand il est en leur présence (bise, attouchement, ce qui dénote sa véritable sexualité) et quand il est loin de ces chefs, il les critique. Ce mecton n’a pas de couilles sauf naturellement celles qu’on lui met au cul.


            • Dom66 Dom66 13 juillet 18:07

              Salut l’auteur,

              Vous avez voulu faire un beau topo sur Marcon...et bien c’est raté.

              Marcon est un nuisible..point final


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 juillet 18:37

                Macron est un leurre, il n’est pas là pour servir les intérêts de la France puisque ce n’est pas « la France » qui l’avait choisi mais l’Empire de l’argent. Son discours doit-être ce qu’il est, il s’efforce de satisfaire et les corrompus mondialistes et les crédules nationalistes. Les contradictions s’annulent donc d’elles-mêmes et le mandat de Missieu Macron sent déjà le néant...


                Vous voyez quelqu’un pour 2022, moi je n’en vois pas !

                • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 17:11

                  Macron, favoris de Tibère.

                  Il présida au supplice de Séjan, et obtint en récompense la charge de préfet du prétoire, ou il se rendit odieux.

                  Il fit étouffer Tibère mourant pour complaire a Caligula, dont il conserva quelque temps la faveur en lui prostituant sa femme Ennia Naevia , puis Caligula les obligeas tous deux à se tuer .

                  38 après JC

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

hugo BOTOPO


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès