• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’abstention citoyenne ce n’est pas faire le jeu du FN. Bien au (...)

L’abstention citoyenne ce n’est pas faire le jeu du FN. Bien au contraire c’est le combattre !

S’abtenir, faire le jeu du FN ? certes non !

Des gens de toute bonne foi et d’autres, animés d’arrières pensées politicardes s’inquiètent qu’ appeler à l’abstention citoyenne, au boycott de l’élection européenne comme le fait le PRCF ce serait « faire le jeu du FN ! ».

Il nous faut répondre fraternellement aux uns et fermement aux autres.

Le vote, le suffrage universel est une conquête du mouvement ouvrier et démocratique. Contre la droite, contre la bourgeoisie qui, même en 1789 (sauf la brève période robespierriste où le suffrage universel est appliqué) et jusqu’en 1848, vont prôner le suffrage censitaire (seuls les riches votent).

Le suffrage universel masculin est donc conquis en 1848 et le suffrage universel n’est obtenu par les femmes qu’en 1944, à la Libération du joug nazi et de l’extrême-droite pétainiste et collabo.

Nous sommes donc très attachés au droit de vote dont nos aïeuls furent les combattants. Le PRCF a d’ailleurs appelé à participer aux dernières municipales.

S’abstenir à l’élection européenne, faire son devoir civique et citoyen en refusant de cautionner l’UE qui piétine la souveraineté du peuple

Quel est l’enjeu d’un vote ? Faire un choix démocratique. Le peuple vote pour faire un choix politique. Il choisit telle ou telle option politique qu’il estime conforme à ce qui est bon pour lui, pour la nation dont il est le souverain.Dans ce cas ne pas voter, c’est ne pas choisir, laisser à d’autres ce choix, c’est une attitude incivique.Mais tel n’est pas toujours le cas et il est des situations où boycotter, s’abstenir est au contraire civique et citoyen.

Prenons un exemple : une dictature militaire organise un vote pour légitimer son coup d’État. La seule option pour un démocrate c’est de s’abstenir car s’il vote 1) il sait que ça ne sert à rien 2) il légitimerait par son vote la dictature militaire qui dirait « vous voyer les gens ont confiance en nous, ils viennent voter ».

Maintenant revenons aux élections européennes : y a-t-il un enjeu sur lequel le peuple peut peser, un enjeu démocratique ? Non ! Non car l’Union Européenne n’est pas l’espace politique démocratique d’un « peuple européen » qui n’existe pas.

  • Non car ses choix sont déterminés par des instances non-démocratiques comme la Commission ou la Banque Centrale Européenne (BCE).
  • Non car l’UE est la négation de la souveraineté des peuples d’Europe.
  • Non car l’UE a été fondée et construite comme « assurance contre le socialisme » comme l’avait avoué l’ultra-libéral Alain Madelin (Le Monde 23/06/1992). Non car l’UE et ses vassaux locaux, les Sarkozy et Hollande, violent la souveraineté du peuple français en jetant à la poubelle le NON du référendum de 2005. Ils nient la volonté du peuple, nous devons nier l’instrument de cette dictature oligarchique.

Si nous votons, même blanc, nous participons à une forfaiture qui vise à nous faire participer à la fabrication de nos chaînes, alors que nous devons délégitimer cette farce, cette mascarade pseudo-éléctorale puisque le seul enjeu c’est pour les maîtres de l’UE de pouvoir dire que nous cautionnons ce qui se passe.

En effet dans toutes les listes déjà connues aucune n’est contre la prison des peuples qu’est l’UE. Y compris le FN qui se prétend mensongèrement contre. Car sinon pourquoi y vont-ils : pour que nous payons grassement des « députés » qui ne servent à rien ? Pour « orienter » l’UE dans un sens ou un autre ? C’est absurde. C’est une mystification. D’autres nous racontent cette sornette depuis des années : « vous allez voir, nous allons faire l’EU sociale. » Mais on ne transforme pas un scorpion en coccinelle : sa nature c’est de piquer et tuer. Pour l’UE il en va de même, elle a été construite par le grand, le très grand capital pour démolir nos conquêtes sociales et notre indépendance nationale qui sont, à leurs yeux, des entraves à leurs profits titanesques, à leur domination sans limites. Sans limites autre que le NON des peuples.

Le dernier argument de ceux qui adorent le Veau d’or de l’euro et de l’UE c’est de nous accuser de « faire le jeu du FN ». Alors que ce qui fait le jeu du FN et des extrêmes-droites c’est justement la régression sociale, la démolition des services publics, de la santé, de l’éducation, des retraites, le chômage de masse, la précarité, la mort programmée de la République et de l’indépendance du pays par l’UE et ses petits télégraphistes.

Le boycott militant, une arme pour faire tomber les masques de la PME Le Pen ce Faux Nez au service de la classe capitaliste

Les incendiaires c’est vous Messieurs de l’UMP, de l’UDI, du Modem, d’EELV, du PGE, les anti-fascistes c’est nous, la gauche anti-euro, anti-UE ! Et vous Messieurs les eurolâtres vous êtes assez malhonnêtes et lâches pour faire semblant de croire aux discours anti-UE de l’extrême-droite qui n’occupe cet espace que parce que vous, vous l’avez déserté.

Le boycott, l’abstention démocratique et citoyenne est donc bien la seule vraie position contre l’UE et l’euro, la seule vraie position sociale, populaire et patriotique. C’est bien le seul vote anti-FN. Toute participation, sous quelque forme que ce soit, est une légitimation de ceux qui violent la démocratie, la souveraineté du peule, l’indépendance de la France.

Nous forgerons des relations fraternelles et pacifiques quand, débarrassés unilatéralement de l’euro et de l’UE, nous pourrons, par des coopérations mutuellement profitables établies avec tous les pays du monde, construire une politique de progrès social et de paix que nous interdisent l’euro et l’UE.

Boycotter, faire monter un tsunami d’abstention militante pour un sursaut citoyen contre l’Union Européenne du capital

C’est pourquoi c’est un devoir citoyen, une exigence démocratique que de boycotter l’élection européenne. De rejoindre, à l’appel du CNR-RUE, la campagne pour l’abstention citoyenne.

Le PRCF appelle chaque citoyen à prendre part à la résistance républicaine contre l’UE du capital en rejoignant les Comité Départementaux de Résistance Républicaine à l’Union Européenne.


Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • Wells 11 avril 2014 10:36

    Article totalement idiot :

    l’UPR présente une liste dans les 8 zones francaises.

    l’UPR présente des listes précisément pour sortir de l’UE.

    Ce n’est pas sérieux de rédiger un article qui repose sur une affirmation fausse (toutes les listes présentent sont pour rester dans l’UE).....


    • taktak 11 avril 2014 10:55

      Non si on lit l’argumentaire de l’UPR, vous présentez des listes pour se faire connaitre et pour préparer la prochaine présidentielle. C’est exactement ce qu’écrit FA.
      Mais ce faisant, votre mouvement en participant accrédite l’idée que voter aux européennes peut changer quelques chose, que c’est une élection démocratique, et que le parlement européen est légitime. Alors que boycotter les européennes et faire campagne pour cela, c’est pouvoir expliquer à nos concitoyens que le parlement ne sert à rien d’autre que payer très cher des députés sans pouvoir, que cette élection n’est absolument pas démocratique, et que l’UE est illégitime puisqu’elle piétinne la souveraineté du peuple

      Qui plus est l’UPR, avant d’entrer dans une logique ultra partisane, sectaire et au service d’une démarche toute personnelle, avait en 2009 appellé au boycott des européennes. Là, vous visez un fauteuil confortable et bien rémunéré, et un coup de projecteur sur votre seul parti  : vous avez décidez de partir seul, isolé. De la même manière que vous avez refusé de signer l’appel collectif et unitaire pour la sortie de l’UE et de l’Euro et un nouveau CNR. C’est regrettable.

      Le PRCF a lui fait le choix d’une démarche collective, non partisane et désintéressée, uniquement dans l’interet de la France et des travailleurs français. Le choix du Boycott, le choix que ses militants répondre à l’appel du CNR-RUE Comité National de Résistance Républicaine à l’Union Européenne initié par des personnalités de tout horizon, rassemblant des citoyens de tous milieux.

      Dernière chose, l’UE est en train de dépenser des sommes considérables pour faire campagne contre l’abstention. Par exemple, nombreuses sont ses publicités sur les réseaux sociaux. C’est bien la preuve que leur crainte n°1 c’est une énorme vague d’abstention.

      Chaque citoyen peut se mobiliser pour la résistance républicaine à l’Union Européenne à l’appel du CNR-RUE en venant aider à la campagne pour le Boycott au sein des comités départementaux.


    • c’est pas grave 11 avril 2014 12:20

      « vous présentez des listes pour se faire connaitre et pour préparer la prochaine présidentielle. »

      non

      les raisons :

      http://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/le_positionnement_politique_de_l_upr/pourquoi-lupr-va-t-elle-presenter-des-listes-aux-elections-europeennes-de-mai-2014-2


    • taktak 11 avril 2014 15:14

      @ C’est pas grave : Je cite votre document :

      "Nous ne pourrions donc pas compter sur le (maigre) appui du CSA à l’élection présidentielle de 2017 si l’UPR ne se présentait à aucune élection nationale auparavant."
      C’est la raison numéro 1. On ne peut faire plus clair.


    • taktak 11 avril 2014 16:16

      visiblement, la vérité fache à l’UPR.
      C’est tout à fait respectable de se faire un coup de pub. Je trouve que c’est pas responsable. Mais c’est respectable.

      Alors plutot que de moinser en bande, assumer. Car là vous moinser vos propres positions....


    • c’est pas grave 11 avril 2014 23:19

      vous devenez pénible , Taktak ...

      raison n°1, je cite :

      " parce que les règles du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel imposent à un mouvement politique de participer à des élections s’il veut pouvoir avoir un accès facilité aux médias."

      quel rapport avec ce que vos yeux ont cru voir ?


    • c’est pas grave 11 avril 2014 23:20

      et je précise que je ne moinsse pas vos commentaires !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:33

      Taktak,
      le but est bien de faire connaître l’ UPR en France et au Parlement européen.
      Et si l’UPR a des députés élus, aller y organiser la résistance et y foutre le bordel.
      C’est plus clair résumé ainsi ?


    • Robert GIL ROBERT GIL 11 avril 2014 10:38

      voici une vidéo qui en trois minutes vous explique tout :

      voir : VOTER C’EST ABDIQUER


      • Aldous Aldous 11 avril 2014 10:47

        Abstention piège à con !


        L’abstention des électeurs est le rêve des eurocrates depuis 2005. Moins le peuple vote plus ils sont contents. S’ils pouvaient carrément se passer d’elections ils seraient heu-reux ! 

        Les Européennes sont donc les seules élections ou il ne faut JAMAIS s’abstenir.

        1) par ce que l’europarlement est un machin castré, donc on peut y envoyer n’importe quel couillon de toutes façon il ne font que toucher des jetons de présence.

        2) par ce que le taux de participation est déjà minable et donc on a des chances de se faire entendre.

        3) parce que ne pas voter c’est acter le viol des résultats référendum de 2005 qui a fait des électeurs français, hollandais et irlandais quantité négligeable. (les autres pays n’ont même pas eu le droit de vote, ce sont les parlements qui ont adopté le traité.)

        4) Parce qu’en envoyant des grains de sable dans les rouages de Bruxelles on a pour une fois l’occasion de faire effectivement un vote utile politiquement et on fait une piqûre de rappel de 2005. Coucou Barosso, on et là ! Et on a dit NON !


        Il faut absolument voter aux européennes et voter pour les candidats les plus voir hystériquement anti-UE .

        Le PCRF a un mot d’ordre capitulard qui sert a soupe à Von Rompuy et Barroso.

        Pourquoi ? Ca c’est une autre question. On s’en fout d’ailleurs, ils tiennent leurs AG dans leur cabine téléphonique ! smiley



        • Bubble Bubble 11 avril 2014 10:54

          Haha, c’était exactement mon calcul ! Vite, Fifi_brindacier au parlement européen smiley


        • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2014 11:24

          salut Aldous ,

          seulement les jours pairs , les jours impairs sont réservés à l’UPR pour la cabine téléphonique ! smiley smiley smiley

        • Robert GIL ROBERT GIL 11 avril 2014 11:47

          d’accord, mais alors quitte a voter, ne votons pas n’importe quoi...un minimun de bon sens ne fait pas de mal !

          voir : CONTRE LE SYSTEME, VOTONS UTILE !


        • Bubble Bubble 11 avril 2014 12:05

          Robert Gil, vous noterez pour votre prochain article que le BDB ne vote pas utile, il vote hystérique.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:38

          Robert Gil,
          Comme si le NPA ou LO proposaient de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, légalement et définitivement par l’article 50 !

          Voici la profession de foi du NPA aux européennes de 2009 :
          « Pour une Europe sociale », et pas du tout pour en sortir. La même salade que le FDG.
          Citoyens, prenez le temps de lire les professions de foi des Partis politiques !
          Ce sont les seuls documents politiques officiels qui sont conservés aux Archives Nationales.



        • Bubble Bubble 11 avril 2014 10:50

          Convaincu que vous êtes de bonne foi et non pas animés d’arrières pensées politicardes en écrivant cet article, je me demande quel en est l’intérêt.

          Celui de pouvoir vous dire, quand vous constaterez les 70% d’abstention aux européennes, que vous êtes le parti majoritaire parce qu’ayant appelé à l’abstention ?

          Vous n’aurez aucun moyen de vous compter et de savoir ce que pensent les abstentionnistes, sinon qu’ils se tapent des élections. Bonjour le tsunami, quoi.


          • taktak 11 avril 2014 13:58

            Nous aurons prouvé que l’Union Européenne et illégitime, qu’une majorité de citoyen de reconnait pas son autorité.
            Nous aurons prouvé que les citoyens de bonne volonté peuvent se rassembler en un front du peuple très largement majoritaire, pour changer le système en commençant par redonner le pouvoir au peuple.Qu’une majorité est d’accord pour constater que l’on ne peut pas changer l’UE en votant à cette farce électorale
            Nous aurons démarré, par la constitution du CNR-RUE le début d’une résistance à l’UE, pour la souveraineté populaire en rassemblant des citoyens de tous horizons.
            Qui plus est nous aurons été le porte voix de tout ceux - très nombreux - qui refusent de cautionner cette élection, qui sont contre l’UE (70% considère que l’UE aggrave la crise...), là où d’autre font sembler de pouvoir changer quelque chose alors que l’UE est verouillée, juste pour receuillir les subsides de la commission européenne. Nous aurons démontrer que la PME Le PEN utilise de façon hypocrite une rhétorique anti UE alors qu’elle se goberge au parlement européen depuis des decennies....

            Bref, nous aurons fait progresser de façon immédiate et efficace le mot d’ordre de sortie de l’UE et de l’Euro, la revendication d’une totale souveraineté populaire, de façon d’autant plus claire et efficace qu’elle est désintéressée.

            Par ailleurs, je vous invite à vous poser la question, si vous votez le 25 mai, qu’est ce que cela changera :
            au niveau de l’UE, RIEN. car le parlement est un parlement croupion sans pouvoir
            En revanche, vous aurez accordé votre assentiment à l’Union Européenne, votre soutien à ses directives. Alors qu’en 2005 nous avons voté NON. Et que l’UE fonctionne avec une « constitution » rejetté par 3 des 4 peuples qui ont été consultés.....
            Vous aurez votre caution à cette UE totalitaire de plus en plus dictatoriale.


          • Bubble Bubble 11 avril 2014 14:59

            En 2005 nous n’avons pas voté NON... nous avions 15 ans.
            Forts de notre riche expérience de la vie (moi et Bubble, et ça en fait du monde !), nous vous prédisons une abstention de 65%, et nous vous prédisons que vous aurez prouvé tout ce que vous dites, sans doute, mais aux yeux du PRCF seulement, ce qui fait moitié moins de monde que nous-même. Nous imaginons la déferlante, le tsunami.
            Nous savons que les millions dépensés pour encourager les gens à voter ne signifient pas du tout qu’il y a une peur de l’abstention en haut lieu, mais le besoin de prouver que s’il y a abstention c’est que le peuple est trop con.

            Nous déplorons fortement la caution apportée à la dictature européenne et totalitaire, mais nous rappelons que nous cautionnons la même chose en allant acheter nos pommes et nos yaourts blancs de la semaine au supermarché du coin.

            Nous n’en avons rien à fiche de la PME le Pen et nous votons UPR qui a pu nous montrer ces derniers mois qu’ils étaient les plus hystériques anti-UE et, reconnaissant l’inutilité du parlement européen, nous espérons secrètement qu’ils y placent des élus pour visionner un jour une vidéo Youtube avec une holà « Article 50 » dans l’hémicycle.
            Nous sommes encore, comme beaucoup de jeunes, plutôt européens et pas pressés d’en sortir, mais nous estimons qu’un UPR un peu mieux placé pourra avoir l’occasion de donner un coup de gueule salutaire, ou, du moins, fun. Nous pensons que l’Europe est encore réformable mais qu’il faudra des menaces d’en sortir pour initier du changement.
            Nous pensons qu’une goutte d’eau PRCF dans un océan d’abstentions ne représente ni une menace, ni un changement.


          • taktak 11 avril 2014 16:39

            En 2005 nous n’avons pas voté NON... nous avions 15 ans.

            Alors soyons clair, en 2005, l’UPR n’existait pas, et Asselineau émargeait encore chez les eurolatre les plus austéritaires à l’UMPR. Le PRCF lui faisait campagne pour le NON à toute constitution européenne, et déjà la sortie de l’UE et de l’Euro.
            Perso, je suis très fier que mon premier vote exprimé a été de dire NON au TCE en 2005.

            Forts de notre riche expérience de la vie (moi et Bubble, et ça en fait du monde !), nous vous prédisons une abstention de 65%, et nous vous prédisons que vous aurez prouvé tout ce que vous dites, sans doute, mais aux yeux du PRCF seulement, ce qui fait moitié moins de monde que nous-même. Nous imaginons la déferlante, le tsunami.

            Alors déjà ce sera pas aux yeux du PRCF seulement, mais aux yeux de tous ceux qui sont pour la sortie de l’UE - sauf peut être vous et quelques un de votre mouvement : car c’est ensemble que le PRCF, le M’PEP et les Clubs Penser la France ont appelé ensemble. Plus largement, un large, bien au delà de ces organisation, un très large rassemblement de personnalité appelle au boycott en signant l’appel du CNR-RUE.
            Sur le plan médiatique, cet appel a été relayé dans la presse nationale - notamment Marianne - comme quoi un appel au Boycott peut être bien plus audible que de faire des listes qui seront soigneusement censurées par le système !
            Au delà, c’est également le POI qui appelle au Boycott.... Bref, s’il y a des gens seuls, c’est bien ceux de votre mouvement, par le choix de l’isolement. Pas le PRCF qui ne cesse de recruter et d’être dans l’action unitaire.

            Nous savons que les millions dépensés pour encourager les gens à voter ne signifient pas du tout qu’il y a une peur de l’abstention en haut lieu, mais le besoin de prouver que s’il y a abstention c’est que le peuple est trop con.

            Ah bon ? je vois pas le lien de cause à effet. Non la trouille qu’ils ont c’est de voir leur mascarade démasqué et que avec une abstention record leur parlement fantoche ne soit plus en mesure de servir de cache misère à leur dictature. Que l’on ne puisse plus faire croire que les directives, ces « vos » députés qui les ont acceptés....

            C’est pas vous qui expliquiez que le système profite de l’abstention ? là on comprend plus bien pourquoi

            Nous déplorons fortement la caution apportée à la dictature européenne et totalitaire, mais nous rappelons que nous cautionnons la même chose en allant acheter nos pommes et nos yaourts blancs de la semaine au supermarché du coin.

            Sauf que si je ne peux pas m’empécher de manger, je peux parfaitement faire l’acte de résistance, l’acte citoyen, l’acte démocratique de refuser de voter et de cautionner l’UE en participant à cette farce électorale.

            Nous n’en avons rien à fiche de la PME le Pen et nous votons UPR qui a pu nous montrer ces derniers mois qu’ils étaient les plus hystériques anti-UE et, reconnaissant l’inutilité du parlement européen, nous espérons secrètement qu’ils y placent des élus pour visionner un jour une vidéo Youtube avec une holà « Article 50 » dans l’hémicycle.
            Ah bon ? qu’a fait l’UPR ces derniers mois ? RIEN. Je vis dans une très grande agglomération. Pas vu l’UPR, pas entendu l’UPR.... à part quelques cybermilitant copiant comme vous des argumentaires de FA (à croire qu’il y a que lui qui réfléchi et décide dans votre mouvement"). En revanche, le PRCF et le M’PEP ont été visible. Le PRCF s’est fait entendre dans la campagne des municipales pour porter la voix de la résistance à l’Union Européenne.
            Si vous croyez que c’est une vidéo de plus sur l’article 50 sur les réseaux sociaux qui va changer les chose, je crois qu’on est là dans le rêve le plus complet. Et cela me confirme que votre mouvement n’a pour but que de donner un peu de reconnaissance et de notoriété à un ancien membre de cabinet qui espère trouver là les succès qu’il n’a pas eu au sein de l’UMP.... c’est assez désolant
            Pour ma part, je préfére la démarche de rassemblement, de création d’une vraie force en faisant émerger un nouveau CNR, un front du peuple auquel travail le PRCF, sans défendre d’intérêt personnel ou partisan.

            Nous sommes encore, comme beaucoup de jeunes, plutôt européens et pas pressés d’en sortir, mais nous estimons qu’un UPR un peu mieux placé pourra avoir l’occasion de donner un coup de gueule salutaire, ou, du moins, fun. Nous pensons que l’Europe est encore réformable mais qu’il faudra des menaces d’en sortir pour initier du changement.

            Et voila le pot au rose démasqué : l’UPR séduit ceux qui ne veulent pas vraiment sortir de l’UE, qui croit à une autre europe.... Car au fond quand l’UPR se présente, le message envoyer c’est bien « voter pour nous et avec notre travail au parlement l’UE changera »....

            Nous pensons qu’une goutte d’eau PRCF dans un océan d’abstentions ne représente ni une menace, ni un changement.
            Encore une fois, le PRCF n’est pas seul. Ensuite, qui vous dit que c’est une goutte d’eau ? le PRCF c’est une organisation nationale, des militants partout en France, et des milliers de sympathisants. Sans compter la force du rassemblement avec les CPF et le M’PEP et au delà le CNR-RUE
            Enfin, c’est bien 1 non + 1 non +.... qui ont fait 55% de non en 2005.


          • Bubble Bubble 11 avril 2014 17:57

            Taktak, vous m’amusez. Je fais un paragraphe en écrivant « nous » à la place de « je » et me voilà propulsé représentant de l’UPR ; je suis sur qu’ils en seront ravis, surtout que j’ai déjà dit ouvertement que je ne suis pas fondamentalement contre l’idée d’une structure européenne.

            A vous lire, j’ai bien l’impression que vous souhaitez effectivement revendiquer l’éventualité presque certaine d’une abstention large, en donnant un cri de ralliement. Bon courage.

            Notez que je vis dans une ville plutôt grande, que je suis jeune comme je l’ai fait remarquer, et que irl, PRCF, M’PEP ou UPR (et même FN) ne me disent rien. Les seuls acteurs visibles encartés qu’on peut croiser en ville sont PS ou UMP. Désolé de vous apprendre que je ne vous connais vous aussi qu’en tant que cyber-parti.
            Enfin, faites comme vous voulez et admirez vos démarches de grands rassemblement (tout en trouvant illégitime que l’UPR puisse rassembler un pro-européen, étonnant), m’enfin pour le moment, l’image que j’ai du grand rassemblement de la gauche de la gauche, c’est 3 mouvements de pensée pour 2 personnes et 5 scissions et trahisons en perspective.
            Le FDG présente des listes aux européennes : où il est votre grand rassemblement ?

            Sinon, à propos de la peur de l’abstention. Je serais un membre du parlement européen -de bonne foi lol-, je financerais une campagne d’appel au vote en me disant : « Ah franchement ces citoyens qui ne votent pas, s’ils s’intéressent si peu à la politique, c’est qu’ils ne ressentent pas le besoin de donner leur avis. Bon, je fais de la pub pour le vote, si ça ne donne rien, je ne les embête pas plus longtemps » Adios les référendums.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:45

            taktak,

            Les citoyens se mobilisent POUR un projet, pas pour s’abstenir.
            Le projet rassembleur du PRCF pourrait être une alliance avec l’ UPR, pas une fusion, une alliance puisque nous avons le même objectif.

            C’est ce qui va vers l’unité de la résistance à l’ UE qui vous apportera des adhérents, pas l’abstention, ni le suivisme du FDG. Plus fédéraliste que le FDG, tu meurs !


          • Jelena XCII 11 avril 2014 10:54

            PS >> Légalisation de la pédophilie.
            UMP >> Arbeit macht frei (le travail rend libre).
            FN >> Ein Volk, ein Reich, ein Fuhrer.

            Quel choix !! ^^


            • non667 11 avril 2014 15:30

              a jélena
              FN >> Ein Volk, ein Reich, ein Fuhrer.

              dans un autre article vous avez écrit :
              le FN s’en prend aux muslims plutôt que de dénoncer « le lobby juif »

              faudra mettre de l’ordre dans votre tête !


            • Jelena XCII 11 avril 2014 21:24

              Etant donné que sur ce site de merde la liberté d’expression est très limité, je vous répondrais >> ..... ... ! .... ..., ... .. .... ... .... ... ... ..... ? .. ... ... .....


            • Jelena XCII 12 avril 2014 11:14

              Bon...

              @non667 >> faudra mettre de l’ordre dans votre tête !

              C’est plutôt aux politiciens de « mettre de l’ordre » dans leurs idéologies. Tout est si faux en France, qu’il est parfois difficile d’y voir clair.

              @Bleu >> une ancienne gauchiste

              Disons que ma vision de ce qu’est la gauche et aux antipodes de ce qu’est ce « gouvernement de gauche » et comme il s’avère que le PCF/FDG garde des liens avec ce PS, ben voila quoi...

              Après libre à vous de me qualifier de nazie (ça me changera de stalinienne).


            • claude-michel claude-michel 11 avril 2014 11:01

              Obsession plus jalousie amène le PRCF a pété les plombs.. ?


              • César Castique César Castique 11 avril 2014 11:01

                « ...ce qui fait le jeu du FN... »

                 Alors que les uns et les autres s’accusent de faire le jeu du FN, sa vocation naturelle est de croître - avec les hauts et les bas de toute action politique* - indépendamment de leurs simagrées, puisque ce parti est le seul à répondre à la dimension clanique et territoriale des individus.. 

                La proportion des gens ayant l’impression de ne plus être chez eux, d’être envahis, ne cesse d’augmenter, et dans le même temps, cet élément acquiert, et acquerra, de plus en plus une place déterminante dans le choix électoral des Françaises et des Français. La question immigrée est appelée à se rapprocher de la tête de la liste de leurs préoccupations.

                A ceux qui seraient tentés de nier la dimension clanique et territoriale de l’homme, je leur dis d’ores et déjà que ce n’est pas ainsi qu’ils se hisseront à la hauteur dans leurs ambitions dans les sondages et, surtout, dans les urnes. 

                A ce propos, je me demande combien de dizaines de milliers de voix a fait perdre à sa mouvance hors d’âge, le sectaire cégétiste qui a cru judicieux de venir épandre sa fraternité internationaliste - smiley - en face de Marine Le Pen, sur France 2

                * Pour mémoire, les 5% du tandem socialiste Defferre-Mendès lors de la présidentielle de 1969.

                 


                • jaja jaja 11 avril 2014 11:37

                  Bon chacun son camp...moi j’ai bien aimé quand l’ouvrier JP Mercier dit à cette fasciste millionnaire « vous la bourgeoise de Saint-cloud... »... smiley

                  https://www.youtube.com/watch?v=15ox_ljVo48


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 11:57

                  « moi j’ai bien aimé quand l’ouvrier JP Mercier dit à cette fasciste millionnaire « vous la bourgeoise de Saint-cloud... » »


                  Moi aussi smiley 

                  C’est pas que j’apprécie l’odeur fétide de la médiocrité concupiscente, mais ce que cela révèle de la mentalité « prolétarienne », explique sans doute pourquoi un Fabien Engelmann et quelques autres ont déjà préféré l’arduité du combat frontiste au pantouflage syndical.

                • jaja jaja 11 avril 2014 12:07

                  Il y eut aussi à la CGT des gens qui la quittèrent puis qui travaillèrent pour le grand Reich... Engelmman cette petite ordure finira-t-elle comme Adolphe Ambrogelly ?


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 12:28

                  « Il y eut aussi à la CGT des gens qui la quittèrent puis qui travaillèrent pour le grand Reich... »


                  C’était pas pire que faire le trajet inverse. Comme Marchais, pour prendre un exemple au hasard...

                • jaja jaja 11 avril 2014 12:36

                  Si c’était bien pire que ce que fit Marchais en partant au STO... Là, pour notre Adolphe national c’était tout simplement collaborer et il n’a pas volé les 12 balles dans la peau offertes par la Résistance... Quand à Marchais il ne méritait pas le même sort même s’il n’aurait jamais dû être nommé Secrétaire général du PCF au vu de son parcours. Mais les intentions de Moscou étaient impénétrables...
                  Et Marchais a bien servi ensuite avec son « Produisons Français » et sa dénonciation de l’immigration au mépris des valeurs de l’Internationalisme...
                  Le déclin du PCF date de ses mandats...


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 14:58

                  « Si c’était bien pire que ce que fit Marchais en partant au STO...  »


                  Ah bon, si vous le dites. C’est vous l’expert en haines recuites. Pour ma part, j’ai essayé de me rencarder sur votre Adolphe, et je suis tombé là-dessus, j’ai laissé tomber.

                  Ce n’est de toute manière pas là que je trouverai l’explication de la transformation des résistants de 44 en collabos dès 74, si l’on considère qu’une invasion, c’est une invasion, et qu’une occupation, c’est une occupation. 

                • non667 11 avril 2014 15:38

                  à jaja
                  Mais les intentions de Moscou étaient impénétrables...

                  un aveu ? jaja qui reconnait qu’il ne comprenait rien a la politique  !
                  l’idiot utile dans toute sa splendeur !


                • jaja jaja 11 avril 2014 16:05

                  A César... savoir pourquoi Moscou choisissait tel ou tel parmi les dirigeants du PCF est effectivement un sport au-dessus de mes forces et cela dès l’origine...La soumission à telle ou telle clique moscovite n’étant pas un critère suffisant pour être choisi... Demandez à Rosmer, Monatte, Loriot et autres exclus du PCF regroupés dans « la Révolution prolétarienne » ou allés ailleurs ils vous expliqueront smiley


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 16:56

                  « Demandez à Rosmer, Monatte, Loriot et autres exclus du PCF regroupés dans « la Révolution prolétarienne » ou allés ailleurs ils vous expliqueron. »


                  Pas forcément - je ne cherche pas à savoir qui est mort ou encore vivant -, parce que si ce sont des affaires de moeurs, personne ne va s’en vanter. 

                  On ne voit aucune raison pour laquelle le clergé communiste serait davantage épargné par la pédophilie, que son équivalent catholique. 

                • non667 11 avril 2014 20:13

                  à jaja mais surtout à tous car jaja est tombé dans la propagande communiste quant il était petit donc irrécupérable !

                  1°- le pc poussé a l’endettement a milliards (d’anciens francs) au delà de ses moyens , luxueux siège place du colonel Fabien , ne survivait que grâce aux valises de billets données par la banque russe bcen au secrétaire général qu’ainsi elle nommait  !
                  2°- pourquoi marchais ? comme dans les maffias pour monter il faut donner des gages qu’on ne trahira pas ( pour la maffia italienne ,il fallait être mouillé dans une dizaine d’ assassinats dont elle avait les preuves pour les révéler au cas ou ! )
                  -pour jojo c’était son travail chez messerchmit .
                   on l’a vu quand jojo a eu des velléité d’indépendance (comme le pc italien a l’époque !) le canard enchaîné à reçut et diffusé la fiche d’emploi de jojo toutefois avec une erreur de date (le mois ) ce qui a permis à jojo de démentir ! mais de comprendre l’avertissement et de rentrer dans le rang ! smiley  smiley  smiley  smiley

                  cc :tous pourris ! pour arriver au dessus de maire de 10.000 h il faut au moins avoir un compte en suisse et un tas de pots de vin ! les affaires qui sortent sont dues a des rivalités intra-parti et non inter parti !
                  un seul parti a qui on ne laisse pas passer le moindre centime sans le sanctionner immédiatement ! (« détail »= 120 .000.000. A.F. juste après les procès staliniens ) )donc honnête par obligation .c’est les le pen et le fn  ! la preuve par badinter ,dumas ,charasse ,joxe .......valls .


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:51

                  César,

                  Le Grand Remplacement, c’est la culture merdique des USA qui envahit toute l’ Europe depuis le plan Marshall.
                  C’est elle qui menace de disparition les Nations européennes, leurs cultures et leur langues.

                  L’immigration n’est pas un problème secondaire, simplement ce n’est pas le problème du moment. L’UPR et l’immigration.

                  le problème du moment, c’est de se rassembler pour sortir du Titanic.
                  La politique, c’est de savoir hiérarchiser les priorités et de se pas se perdre dans des sujets qui divisent.


                • jmdest62 jmdest62 11 avril 2014 11:19

                  @ l’auteur

                  ".....Le peuple vote pour faire un choix politique. Il choisit telle ou telle option politique qu’il estime conforme à ce qui est bon pour lui, pour la nation dont il est le souverain.....« 

                  et si aucune des options proposées ne lui convient il vote »BLANC« ce qui , je pense, bloquera le système.
                  N’avez vous pas constaté que l’abstention fait maintenant partie du décor politique qui n’amène que de vagues commentaires faussement désolés dans les soirées électorales , près de 60% d’abstention en 2009 est-ce-que cela a modifié quoique ce soit ?

                  Par contre , un vote »BLANC" massif ça ! ça serait vraiment inhabituel et propice à interpeler sur la pratique de la (non)démocratie en Europe.

                  Perso , Je sais pour quelle liste je voterai.....et   pourquoi je voterai

                  @+


                  • taktak 11 avril 2014 14:07

                    voter c’est reconnaitre que l’élection est démocratique, que l’institution est légitime.
                    l’élection est elle démocratique ? certes non. Il suffit de voir le découpage abscons. Il suffit de voir la propagande qui ferme toute possibilité d’expression aux rares partis qui sont pour la sortie de l’UE (PRCF créé en 2004, M’PEP depuis 2008, CPF, et UPR depuis 2007 ainsi que le POI depuis peu).
                    l’institution est elle légitime ? là aussi c’est clair et net, NON ; car nous avons rejetté le TCE, qui sous le nom de traité de Lisbonne régit aujourd’hui l’UE. Avec une large majorité et une forte majorité

                    Dernière chose sur l’abstention  : l’abstention est un acte politique. La preuve par les chiffres

                    Abstention à la présidentielle : autour de 20% bouge très peu
                    Abstention aux référendum sur l’UE (Maastricht 1992 et TCE 2005) : 30% n’a pas bougé. D’autres référendum avait bien moins mobilisé
                    Abstention aux européennes : En constante augmentation à près de 60%

                    Il y a donc au moins 30% à 40% des électeurs inscrits qui refusent de voter, de façon tout à fait volontaire car il ne reconnaissent pas la légitimité de cette élection. Il s’agit d’abstention citoyenne. L’enjeu c’est d’en faire un tsunami revendiquant de rendre la souveraineté au peuple.


                  • joelim joelim 11 avril 2014 15:22

                    N’avez vous pas constaté que l’abstention fait maintenant partie du décor politique qui n’amène que de vagues commentaires faussement désolés dans les soirées électorales


                    Pire que ça. Pour les municipales la réaction du pouvoir en place a été de dire : réagissons à l’inquiétude que traduit l’abstention par une avancée plus rapide et plus forte de notre politique. Aucune remise en question, rien. 

                    Pour l’UE ce sera pareil, sauf qu’en plus ils diront : « les abstentionnistes sont inquiets mais ne veulent pas quitter l’UE, sinon ils auraient voté pour un parti prônant la sortie de l’UE ».

                    Ils vont vous u-t-i-l-i-s-e-r.

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:55

                    jmdest,
                    Le FDG fait partie de la Gauche européenne, dont l’objectif est de mener une politique « d’accompagnement » du capitalisme européen, si vous pensez que ça va changer quelque chose...


                  • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2014 11:19

                    ça va juste prouvez que vous n’existez pas , faudrait que vous soyez gonflés de revendiquer les 50 % d’abstention 


                    • zygzornifle zygzornifle 11 avril 2014 11:28

                      il n’y a que 2 moyens de changer les choses le vote ou la rue ......


                      • Chaz Chaz 11 avril 2014 19:39

                        Vous oubliez la prise de conscience. Et personnelement je la placerai top 1, loin devant le vote ou la rue. Mais ce n’est pas un changement immédiat, nous serons certainement mort avant, ça ne plait pas.


                      • Mangez des pommes 11 avril 2014 12:25

                        L’abstention ayant déjà atteint 60% en 2009, le seul but de l’appel à l’abstention des mécontents étant de conforter les pro-européen/pro-austérité et que surtout aucun élue critique envers cette état de fait ne puisse ouvrir de brèche dans le système par les débats qu’il ne manquera pas de créer (à l’image d’un Nigel Farage).

                        Je ne conseillerai, que très chaudement, aux militants du prcf, d’effectuer une autocritique de leur mouvement et des motivations (ou capacités) de leurs ’grand stratèges’.

                        L’abstention du mécontentement sera toujours amalgamé au désintérêt de la politique, laissant carte blanche et légitimité à tout ceux qui seront élue (et on sait qui le sera si les mécontents ne vont pas voter)


                        • taktak 11 avril 2014 14:14

                          J’ai répondu plus haut
                          Qu’a changé N Farage dans un pays très majoritaire et depuis quasi toujours eurocritique ?

                          RIEN. Et pour cause le parlement européen, sans pouvoir, ne bénéficie même pas de la plus petite et modeste couverture médiatique.
                          Citez moi de mémoire les noms des députés européens élus dans votre circonscription, des chefs de groupes ? voila. Qui sait quelles textes ils ont voté dernièrement ? personne.

                          Alors il faut arreter de se mentir.
                          Certains, sectaire et donneur de leçon, font le choix de se présenter pour faire de la pub à leur mouvement en vu de la présidentielle (c’est sur leur site internet, qu’ils assument), oubliant qu’en 2009 ils ont fait campagne avec le PRCF pour l’abstention. Avec des arguments très convaincants.
                           D’autres pour continuer à occuper le fauteuil nourricier qu’ils occupent depuis bien longtemps (PME Le PEN)....

                          Le PRCF, lui fait le choix de servir l’intéret de la Nation. Et non le sien.
                          Ses militants sont donc engager dans un très large collectif citoyen, non partisan, démocratique et désintéressé sur la base d’un appel national d’un très large rassemblement de personnalité , l’Appel au Boycott du CNR-RUE.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 08:08

                          taktak,
                          Un Parti politique, pour peser sur la vie politique, a besoin d’être connu et médiatisé. Si cela vous convient de rester groupusculaire, c’est votre affaire.

                          L’UPR utilise tous les terrains pour se faire connaître. Son objectif central étant la sortie de l’ UE, les élections européennes sont un des terrains favorables pour faire connaître nos analyses et nos objectifs.

                          Et cela fonctionne plutôt bien si on regarde l’augmentation spectaculaire des adhésions.
                          Les électeurs auront la possibilité pour la première fois de voter CONTRE l’ Europe et de faire une piqure de rappel du referendum confisqué de 2005...


                        • vesjem vesjem 12 avril 2014 17:27

                          @fifi
                          1) upr n’a d’existence que pour affaiblir le fn
                          2) le fond de commerce de cgt , parti de gauche , prcf , pc , c’est l’immigration ; avoir toujours des opprimés à défendre


                        • DanielD2 DanielD2 11 avril 2014 13:44

                          Faut arrêter le délire, ils en ont rien à foutre de l’abstention, y’a qu’à voir aux USA, avec le choix entre le parti de l’âne et celui de l’éléphant ( on dirait des trucs pour enfant de 3 ans ), où on a souvent tourné autour des 50% d’abstention pour les élections présidentielles. Et alors ? Ca les dérange ?


                          • taktak 11 avril 2014 14:15

                            S’ils en ont rien à foutre de l’abstention, pourquoi la commission dépense des sommes folles pour faire campagne contre l’abstention ? pourquoi les médiacrate et tous le système se mobilisent là dessus ?

                            CQFD


                          • Mangez des pommes 11 avril 2014 17:11

                            Je pense qu’il faut que vous revoyez votre analyse.
                            Si ils luttent contre l’abstention, c’est contre celle des électeurs godillot qui mettent le bulletin que la télé ou leur journal leur a dit de mettre dans l’urne.
                            Ce qui laisserait le champ libre aux citoyens réellement politisé, et pas forcément en leur faveur.
                            C’est une façon pour eux de garder le pouvoir.
                            Mais vous, vous appelez les électeurs politisé à s’abstenir, ça n’a ni queue ni tête. D’ou les interrogations sur vos réels motivations.


                          • taktak 11 avril 2014 14:20

                            Le PRCF n’a jamais appelé à l’abstention aux élections pour des institutions légitimes.
                            Appel à la participation, aussi bien aux municipales qu’aux législatives.

                            Le PRCF ne dit absolument pas élections pièges à con. Il faut distinguer les élections, du cas particulier de cette farce, de cette mascarade, de ce trompe l’oeil que sont les européennes.

                            Donc votre comparaison avec la Grèce ou le Chili n’est pas pertinente en l’espèce.

                            Pour renverser les oligarques, il faut justement commencer par sortir de l’UE cette arme de d’exploitaiton massive construite par et pour l’oligarchie capitaliste. Et sortir de l’UE, cela commence par montrer que le peuple réclame son du : la souveraineté !


                          • c’est pas grave 11 avril 2014 14:45

                            « Et sortir de l’UE, cela commence par montrer que le peuple réclame son du : la souveraineté ! »

                            ceci est fort bien , Taktak , mais comment faites-vous pour vous faire connaître auprès des électeurs ?

                            vous entendez ne jamais recueillir de suffrages ?


                          • taktak 11 avril 2014 17:16

                            @ pas grave
                            Le PRCF se présente régulièrement aux élections et prend place dans le débat électorale. En tout cas, bien plus que l’UPR ne le fait : présence à toute les législatives dans plusieurs circonscription, présence aux municipales, appel à la participation..... L’UPR ne s’est jamais présenté que dans une législative partielle, appelant à l’abstention le reste du temps... Par exemple, le PRCF dispose de plusieurs conseillers municipaux.
                            Le but n’étant pas pour le PRCF de se faire connaitre mais de faire progresser ses idées.

                            Qui plus est, appeler à l’abstention, ce n’est pas se taire et ne rien faire (je sais que c’est la pratique de l’UPR, mais ce n’est pas celle du PRCF). Nous serons visibles auprès des citoyens en menant campagne : sur internet, distribution de tract, affichages, et en essayant de passer dans les médias ce qui va être compliqué - mais pas plus que pour vous. D’ailleurs, l’appel national au boycott du CNR-RUE est déjà passé dans la presse, notamment chez marianne et plusieurs communiqués ont été diffusé par la presse régionale.
                            La seule différence avec vous de ce point de vu, c’est que nous n’aurons pas droit à diffuser un spot à 4h du matin, et à envoyer de très ruineuse professions de foi (puisque malgré tout les efforts que vous déploierez, vu que les médias vont vous boycotter et que ceux qui sont contre l’UE refusent déjà de voter depuis plusieurs élections) vous ne réussirez sans doute pas à dépasser le seuil de remboursement. Si encore vous étiez un parti de masse, je comprendrai la démarche, mais vu votre taille, vous ne servirez que la soupe aux éditocrates qui le soir des élections seront content de dire que le 3% de l’UPR (en étant optimiste) montre que très démocratiquement les français ont voté et se sont prononcé à 97% pour rester dans l’UE. SIC.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 08:19

                            taktak,
                            Pour faire progresser ses idées, il faut se faire connaître.
                            Surtout quand on veut sortir de l’ UE et qu’on est censurés par les médias dominants comme le PRCF et l’ UPR.
                            Il n’y a aucun terrain d’intervention plus légitime qu’un autre.

                            Ce n’est pas le PRCF qui va dicter à l’ UPR ses terrains d’interventions !

                            C’est bien parce que les élus sont des marionnettes interchangeables que les électeurs font une allergie aux Partis Politiques.

                            Les Maires qui vont appliquer l’austérité sur le terrain ne sont pas complices de l’ UE ? Les députés, qui ne servent plus à rien, sont légitimes ?

                            Ce n’est pas la légitimité des Instances qui importe, elles sont toutes illégitimes, mais ce qu’on va y faire et les analyses qu’on va y défendre pour se faire connaître.
                            Oui l’UPR a vocation à se présenter aux élections Présidentielles de 2017.
                            Comment appliquer l’article 50 sinon ?


                          • taktak 11 avril 2014 14:25

                            Tiens, Bleu est encore venu faire ses copier collés totalement mensongers, dans la plus pure tradition de Vichy et Goebbels.

                            Le pauvre arrive plus à se retenir, et là où il passe il fait sous lui.

                            Bon, pour ceux qui veulent prendre connaissance du programme candidat 2012 du PRCF, le voila

                            xécutant politique des milliardaires, de l’OTAN et de l’Union européenne, le fascisant régime de Sarkozy détruit méthodiquement la France issue de 1789 et des conquêtes de la Libération. Pour gonfler les profits du CAC-40, l’Union Maastrichtienne Patronale (U.M.P.) n’hésite devant aucune agression :

                            • en violation du Non populaire à la constitution européenne (référendum du 29 mai 2005), indépendance nationale est bradée au Traité de Lisbonne, à l’ « eurogouvernance » et aux diktats d’Angela Merkel.
                            • pour « sauver l’euro », cette arme des financiers contre les salaires, les services publics et les acquis populaires, le budget de la France sera désormais soumis à Bruxelles avant d’être présenté aux députés français !
                            • l’armée et la diplomatie françaises sont mises au service de la politique belliqueuse des USA (Libye, Afghanistan…), de l’OTAN et des sociétés capitalistes « françaises » qui écument l’Afrique ;
                            • base matérielle de la classe ouvrière, de l’ingénieurie et de l’agriculture nationale, le produire en France est démantelé et délocalisé au nom de la « concurrence libre et non faussée » stipulée par Maastricht.
                            • le maillage territorial issu de 1789 (Communes, départements, Etat-nation) cède

                            la place aux « métropoles », aux « euro-régions » et à la «  gouvernance européenne ». La Sécurité sociale, les retraites par répartition, la nationalisation de l’énergie (EdF-GdF), oeuvres des ministres communistes de 1945, la Fonction publique, l’hôpital public et l’Education nationale laïque sont saignés à blanc…

                            • Jusqu’à la langue française qui cède au tout-anglais patronal avec l’aide des Pécresse, Chatel et Cie !

                            Et pendant qu’une oligarchie de milliardaires et de parasites pipeul se gave sans limites, la classe ouvrière s’appauvrit, les services publics agonisent, les paysans, les marins-pêcheurs et nombre d’artisans désespèrent, des millions de chômeurs, de retraités pauvres et de jeunes précaires renoncent à se soigner, nos jeunes diplômés doivent s’expatrier et la France devient une jungle livrée au « chacun pour soi » made in USA !

                            Pourtant le PS ne propose aucune alternative à cette politique ravageuse. Et pour cause, comme DSK (ex-patron du FMI) et P. Lamy (patron de l’O.M.C., l’institution qui orchestre la mondialisation capitaliste), le PS est à genoux devant la « construction européenne ». Lui aussi a violé le Non à la constitution européenne en soutenant le traité de Lisbonne. En Grèce, en Espagne, les « socialistes » Papandréou et Zapatero soumettent leur peuple à des plans de misère. Et qui a oublié le gouvernement Jospin-Aubry-Buffet (97/2002) qui, en privatisant plus que la droite et en mettant en place l’euro, a démoralisé la gauche populaire en pavant la voie de l’UMP et de la famille Le Pen ?

                            Quant à J.-L. Mélenchon, soutenu par un PCF de plus en plus «  décaféiné », il continue de… défendre l’euro ! Mais que vaudra son discours social et républicain si le Front de gauche, comme le NPA, continuent de propager le mensonge de « l’Europe sociale » dans le but de montrer patte blanche au PS ?

                            Bien entendu, les militants franchement communistes veulent ardemment balayer Sarko et Marine Le Pen, l’héritière faussement assagie d’un père admirateur patenté de Vichy et de l’OAS. Mais pour battre Sarko et sa politique, cessons de nous mettre à la remorque de tel ou tel homme (ou femme !) providentiel qui, une fois élu(e), s’empressera de ramper devant les « marchés financiers » au nom d’un faux « réalisme ». L’issue véritable, c’est au contraire d’associer à nouveau le drapeau rouge des ouvriers au drapeau tricolore de la nation en faisant renaître avec tous les vrais communistes de ce pays, membres ou pas du PCF, un vrai parti communiste, un fort mouvement syndical de classe renouant avec les traditions CGT, un large Front de Résistance Antifasciste, Patriotique et Progressiste (FRAPP). Celui-ci n’hésitera pas à :

                            • annuler l’ensemble des contre-réformes sarkozystes,
                            • sortir la France de l’UE et du maudit euro, nouer de nouveaux traités internationaux progressistes,
                            • reconstruire notre pays sur les bases d’avenir du C.N.R. : indépendance nationale et coopération internationale, démocratie, rôle central des travailleurs, laïcité, égalité des sexes, antifascisme et antiracisme, progrès social, appropriation populaire des grandes entreprises et des banques, renaissance des services publics… Pour cela il faut affronter le grand capital et mettre à l’ordre du jour la lutte pour une société socialiste débarrassée de l’exploitation capitaliste.

                            C’est pour aider le camp du travail et du progrès à reprendre l’offensive que le PRCF met en débat son programme-candidat qui résume les propositions de notre Conférence nationale. Débattons-en à l’atelier, au bureau, en salle des profs, à la fac, dans les quartiers et les communes rurales… et surtout, préparons-nous à l’action « tous ensemble et en même temps » !

                            Notre peuple n’est jamais si grand que quand, confronté à une menace mortelle, il retrouve son légendaire esprit frondeur. Face aux nouveaux esclavagistes du Capital, retrouvons-nous sur un programme de rupture révolutionnaire et réaffirmons que « jamais, non jamais, le peuple de France ne sera un peuple d’esclaves » (appel de Jacques Duclos et de Maurice Thorez, dirigeants clandestins du PCF, le 10 juillet 1940). Le PRCF propose 75 mesures progressistes pour reconstruire la France en rompant franchement avec la politique UMP et avec l’Europe du capital.


                          • taktak 11 avril 2014 14:26
                            1. FAIRE RENAITRE une FRANCE LIBRE, INDEPENDANTE et SOUVERAINE

                            1.1. Proclamer la suprématie du droit, de la Constitution et des lois françaises sur les « directives » européennes ; récuser par avance toutes les prétendues sanctions et admonestations de Bruxelles et de Francfort ;

                            1.2. Planifier le retrait de la France de l’U.E. et du désastreux euro, reconstituer la souveraineté politique, monétaire, budgétaire, économique et sociale du peuple français ; Dénoncer la « dette » de la France à l’égard des banques et des marchés financiers, notamment en dévaluant le franc qui succèdera à l’euro sur la base 1 F=1 €. Reconnaître les créances des petits porteurs. Instituer un financement sain de l’Etat en taxant les riches, les transactions financières et l’héritage des milliardaires. Rapatrier les réserves d’or de la France et en obligeant la Banque de France à financer l’Etat à un taux décent.

                            1.3. Retirer la France de l’OTAN, reconstituer une armée citoyenne exclusivement occupée à défendre le territoire national ; retirer les troupes françaises de Libye, de Yougoslavie, d’Afghanistan…

                            1.4. Promouvoir la langue française contre le tout-anglais patronal (enseignement, recherche, commerce, pub…) ; promouvoir les langues dites régionales en tant que patrimoine culturel de la nation ; renforcer l’enseignement des langues étrangères dans leur diversité en exigeant la réciprocité à l’étranger pour notre langue ; exiger que tous les produits importés soient étiquetés et présentés en français ;

                            1.5. Donner aux collectivités territoriales les moyens d’empêcher les riches étrangers, qui détruisent les services publics dans leur propre pays, d’accaparer de vastes portions du territoire français alors même que les travailleurs du lieu ne peuvent plus se loger en raison de la cherté des loyers ;


                          • taktak 11 avril 2014 14:26
                            2. CONSTITUER une NOUVELLE REPUBLIQUE SOCIALE, DEMOCRATIQUE et INDIVISIBLE, METTRE LE MONDE DU TRAVAIL AU CENTRE de la VIE NATIONALE.

                            2.1. Abolir la monarchie élective que constitue l’actuel régime présidentiel ; convoquer une Assemblée constituante pour instituer une République indépendante, sociale, démocratique, laïque et populaire ; la doter d’institutions telles que rien ne puisse être fait contre les travailleurs, qui constituent l’écrasante majorité de la population française ;

                            2.2. Instaurer la proportionnelle à toutes les élections ;

                            2.3. Abolir les lois liberticides de Sarkozy, en finir avec la chasse aux travailleurs immigrés et avec la xénophobie d’Etat ; interdire les partis fascistes et racistes, combattre les entreprises communautaristes, séparatistes ou mafieuses visant à diviser les citoyens sur des bases « ethniques » ou religieuses ;

                            2.4. Développer la démocratie participative et populaire dans les grandes entreprises, les services publics, les com-munes, etc. ; instituer le principe du mandat révocable pour placer les élus sous le contrôle permanent des électeurs ;

                            2.5. Revenir au principe d’une république laïque, où l’Etat est totalement séparé des Eglises ; reconstituer la république une et indivisible, en finir avec l’euro-régionalisation et avec la « métropolisation » du pays, mettre un terme aux pratiques de type féodal qu’a permises la « décentralisation » mise en place par l’UMPS ;

                            2.6. Démocratiser les médias, couper leurs liens avec le capital, étendre le pluralisme démocratique, l’information libre et objective, le débat citoyen ; revitaliser et actualiser les ordonnances de 1945 démocratisant la presse écrite ; mobiliser et démocratiser l’outil informatique pour systématiser la consultation directe des citoyens ;


                            • taktak 11 avril 2014 14:26
                              3. NATIONALISER DEMOCRATIQUEMENT le SECTEUR FINANCIER et le CAC-40 pour REINDUSTRIALISER notre pays, PRODUIRE, CHERCHER, créer EN FRANCE.

                              3.1. Interdire les délocalisations et confisquer toute entreprise procédant à des licenciements collectifs après avoir perçu des fonds publics ; suspendre tout projet tendant à privatiser ou à libéraliser un secteur économique ; remettre en cause radicalement « l’économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » imposée par l’OMC, le FMI, les traités européens supranationaux et néolibéraux ;

                              3.2. (Re-)Nationaliser, sans indemniser les gros actionnaires, l’ensemble du secteur financier, bancaire et assurantiel ; orienter ce secteur vers la création d’emplois, l’aide aux PME et la réindustrialisation du pays ; nationaliser tout le CAC-40 ainsi que toute très grande entreprise d’intérêt stratégique : grande industrie, armement, commerce de gros et grande distribution, ports et aéroports, téléphonie, ferroviaire… ; constituer un pôle énergétique 100% public fédérant EdF, GdF, Suez, AREVA et privilégiant la sûreté des installations, le contrôle citoyen, la recherche, des tarifs bas pour les particuliers et les PME créatrices d’emplois ; re-nationaliser Renault et mettre en place une filière automobile franco-française avec un statut protecteur pour les salariés de la filière, équipementiers compris ; mise en place d’une gestion démocratique tripartite des grandes entreprises nationalisées : Etat, salariés, usagers.

                              3.3. Instaurer une planification démocratique nationale ancrée sur le secteur public bancaire et industriel de manière à valoriser harmonieusement tout le territoire national ; mettre en place une stratégie industrielle et agricole nationale ; cette planification devra largement solliciter l’intervention des travailleurs et des citoyens.

                              3.4 ; Taxer le fret routier international, développer le ferroutage, reconstituer une SNCF opérationnelle et bon marché, re-nationaliser Air-France et « Régional » ;

                              3.5. Abolir la contre-réforme Pécresse de la Recherche, refonder et libérer la recherche publique ;

                              3.6. Mettre en place des mécanismes économiques permettant de payer le prix du travail des paysans et des marins-pêcheurs, de favoriser l’agriculture paysanne de qualité et non les gros agrariens ou les actionnaires des grandes surfaces, de soumettre la grande distribution aux consommateurs, aux paysans et à l’intérêt de la nation ;

                              3.7. Régulariser les travailleurs sans papiers actuellement présents et parallèlement, instaurer une planification démocratique de la main-d’oeuvre : former et employer prioritairement les travailleurs, français et immigrés, déjà présents en France, refuser toute nouvelle immigration de main-d’oeuvre, mettre en place avec les pays ex-colonisés des politiques de co-développement concrétisant le droit pour chacun, candidat à l’émigration ou à l’immigration, de vivre et de travailler au pays ;

                              3.8. Mobiliser les collectivités locales, les services publics, les banques nationalisées pour promouvoir les entreprises coopératives se passant des capitalistes, et notamment les SCOP ; raviver l’esprit mutualiste en l’affranchissant des fonctionnements euro-capitalistes ; revitaliser le commerce de proximité dans les quartiers et les zones rurales ;


                              • taktak 11 avril 2014 14:26
                                4. REDUIRE LES INEGALITES, ABROGER les CONTREREFORMES de l’UMP et de Bruxelles, renouer avec le PROGRES SOCIAL, AUGMENTER les SALAIRES, reconstituer les ACQUIS SOCIAUX et les SERVICES PUBLICS

                                4.1. Sanctionner lourdement toute discrimination (emploi, promotions, logement…) fondée sur le sexe, l’ethnie, la religion, l’orientation sexuelle, les choix politiques ou syndicaux, l’âge, etc. ;

                                4.2. Augmenter sensiblement le SMIC, les bas et les moyens salaires en mutualisant les efforts à consentir par chaque filière de production de manière que les grandes entreprises contribuent à l’augmentation du pouvoir d’achat des salariés de la sous-traitance ; augmenter les minima sociaux et les indemnités chômage ;

                                4.3. Reconstituer de vrais services publics d’Etat et/ou territoriaux en favorisant l’égalité des citoyens ; retour au monopole public pour l’énergie, le rail, la poste, les Télécoms, etc.

                                4.4. Reconstituer le niveau de remboursement des soins médicaux, supprimer les droits d’inscription scolaires et universitaires ; annuler les contre-réformes Balladur-Fillon-Woerth sur les retraites et revenir au droit pour tous de partir à 60 ans (55 ou 50 pour les métiers éprouvants pour la santé), à 37 ½ avec au minimum 75% du meilleur salaire ;

                                4.5. Taxer la spéculation immobilière, réquisitionner les logements vides à caractère spéculatif, aller vers l’extinction du mal-logement ; valoriser l’épargne populaire qui, par l’intermédiaire des caisses d’épargne et de la C.D.C., doit financer à nouveau le logement social ;

                                4.6. Révolutionner l’urbanisme de manière à briser les ghettos, à mixer la population, à préserver et à développer les zones rurales, à mutualiser les impôts locaux perçus par les villes (départements, régions) riches et les villes pauvres (départements, régions) de manière à rétablir l’égalité des citoyens devant le lieu de résidence ; faire obligation aux services publics et aux grandes surfaces à mailler tous les territoires à égalité (en partenariat avec le commerçants et les producteurs locaux) ;

                                4.7. Révolutionner la fiscalité en revenant sur les cadeaux accordés aux plus riches ;confisquer la fortune des « expatriés fiscaux » ; rétablir le contrôle des change ; pour commencer, restaurer le niveau de répartition des revenus entre capital et travail qui prévalait au début des années 70 ; faire en sorte que le CAC-40 paie en proportion beaucoup plus d’impôt que les PME ; Diminuer la TVA et aller vers la suppression de la CSG et du RDS ; augmenter l’impôt sur le capital, la fortune (à l’exception des successions sur la résidence principale et les biens courants du testateur), les dividendes, les plus-values boursières, les très hauts « salaires » ; interdire les stocks-options, les parachutes dorés, les retraites-chapeaux ;

                                4.9. Consolider les statuts publics, le droit du travail, les libertés syndicales et les conventions collectives ;

                                4.10. Diminuer sensiblement les rémunérations et les avantages liés aux fonctions électives ;

                                4.11. Abroger les lois Balladur/Fillon 1 et 2 sur les retraites, faire en priorité qu’aucune pension issue d’un revenu du travail ne soit inférieure au SMIC pour 37ans ½ de cotisation.

                                4.12. Faire en sorte qu’avant cinq ans, la précarité soit résorbée dans la fonction publique au profit de l’emploi statutaire, que le CDI couvre l’écrasante majorité des emplois dans le secteur privé, que les heures supplémentaires et l’emploi intérimaire soient interdits dans les entreprises ayant procédé à des licenciements collectifs.

                                4.13. Instituer une taxe à la frontière pour tout camion transportant du fret international et affecter le produit de cette taxe, a) au ferroutage, b) à la ré-industrialisation de la France, c) aux efforts de dé-pollution atmosphérique ;

                                4.14 Annuler le sur-endettement des ménages consécutif à un licenciement économique ou à un éclassement salarial. Liquider les entreprises pratiquant une des multiples variantes aujourd’hui légale d’usure.

                                4.15. Revenir à la loi Quillot dans le domaine des rapports entre bailleurs et locataires ;


                                • taktak 11 avril 2014 14:27
                                  5. LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, LAICITE, SECURITE REPUBLICAINE POUR TOUS et pour TOUTES !

                                  5.1. Elargir les libertés syndicales, les moyens concrets de s’organiser politiquement, y compris dans les grandes entreprises et les services publics ; supprimer le financement public des partis, qui aboutit à leur monopole politique, mais mettre partout à la disposition des partis et des citoyens, des salles de réunion, des moyens de diffuser leurs idées, de les afficher, d’accéder aux médias ;

                                  5.2. Démocratiser la presse et les médias en les soustrayant à la domination du capital et de la réaction ;

                                  5.3. Refonder démocratiquement le droit du travail ; punir tout harcèlement patronal contre les salariés ;

                                  5.4. Pénaliser les entreprises qui bafouent la parité salariale et l’égalité du déroulement de carrière des hommes et des femmes ;

                                  5.5. Rénover en profondeur la justice et le monde carcéral en combattant leur dimension de classe au service des privilégiés ; parallèlement, mettre le paquet contre la délinquance organisée et contre le commerce de drogue ;

                                  5.7. Démocratiser l’armée ; tout en éduquant l’encadrement militaire professionnel dans un esprit patriotique, anticolonial, antiraciste et républicain, rétablir un service militaire de 6 mois à 1 an pour les volontaires, tout(e) jeune Français(e) devant être en capacité de défendre par lui-même la République. De larges droits citoyens seront dévolus aux appelé(e)s.

                                  5.8. Démocratiser en profondeur la police, en proscrire les éléments fascisants, démocratiser la magistrature. Mettre fin aux milices privées et rétablir le monopole de la police nationale en matière de sûreté publique. Dissoudre les corps spécialisés dans la répression du mouvement populaire. En finir avec les excès de la vidéo-surveillance.

                                  5.9. Interdire les partis racistes et fascistes.

                                  5.10. Protéger les droits des jeunes filles contre l’oppression sexuelle, fût-ce sous des prétextes religieux ;

                                  5.11. Respecter rigoureusement la loi laïque de 1905. Concevoir dynamiquement la laïcité comme promotion de l’esprit critique, de la rationalité, du mode de pensée scientifique, de la démocratie et des « Lumières ».

                                  5.12. Dans les familles, à l’école, dans les médias, à l’entreprise, à l’armée, dans les quartiers, sur la route, promouvoir l’esprit civique, la solidarité internationale, le patriotisme républicain, la fraternité humaine, le respect des différences, faire reculer l’individualisme borné, l’irrespect pour autrui, l’incivilité, le culte du chacun pour soi, la loi du plus fort et du plus riche, combattre le culte brutal de l’argent.

                                  5.13. Promouvoir l’EPS, le sport amateur, la musique et les pratiques culturelles de masse ; combattre la «  société du tout-spectacle », le consumérisme absurde, la « pipolisation » de la vie politique, sportive et artistique, l’américanisation du langage et des moeurs (qu’il ne faut pas confondre avec l’apport culturel des progressistes américains) ;

                                  5.14. Nationaliser, soustraire au profit privé et gérer de manière démocratique et décentralisée l’ensemble des moyens destinés au 4ème âge qui sont actuellement subventionnés par l’argent public ; tout citoyen doit pouvoir compter pour sa fin de vie soit sur un accueil en maison de retraite médicalisée, soit sur une aide à domicile suffisante, et cela sans que soit demandé au bénéficiaire ou à ses héritiers davantage que l’apport de ses propres ressources mensuelles, éventuellement défalquées d’une ½ part destinée au conjoint plus jeune ou en bonne santé.


                                  • taktak 11 avril 2014 14:27
                                    6. REFONDER L’ECOLE REPUBLICAINE, promouvoir une NOUVELLE AVANCEE des LUMIERES pour tous !

                                    6.1. Reconstruire une Education nationale démocratisée et de qualité pour tous ; généraliser le second degré long (général et technologique) ; revenir à la carte scolaire et briser les ghettos scolaires ; fixer pour objectif à l’école, non pas l’ «  employabilité » à la sauce capitaliste, mais la formation du citoyen, du travailleur, de l’être humain ;

                                    6.2. Revaloriser financièrement, statutairement, professionnellement et moralement le corps enseignant ; lui rendre les moyens de se faire respecter et de faire respecter la culture et les règles du vivre ensemble ; soutenir les enseignants face aux comportements méprisants et violents ; parallèlement développer le droit des lycéens à s’organiser syndicalement dans les établissements ; renforcer le statut des fonctionnaires et des enseignants, garantie juridique de la laïcité scolaire, de l’indépendance des maîtres et de leur total engagement républicain au service de la nation.

                                    6.3. Engager la nationalisation laïque de l’enseignement privé sous le principe : à fonds publics, école publique ; interdire aux établissements privés de se défaire de leurs élèves faibles ou de les « déclasser »

                                    6.4. Développer puissamment le réseau public de crèches et d’écoles maternelles en revenant aux fondamentaux de cet enseignement ; développer et encadrer les activités collectives des enfants et de la jeunesse (loisir, sport, culture) ;

                                    6.5. Abroger les contre-réformes scolaires (Jospin 89, Allègre, Fillon, Darcos, Chatel) qui ont déstabilisé le collège et le lycée ; Abolir la loi Pécresse (université et recherche) ; revenir au financement d’Etat des facs ; retirer leurs privilèges aux grandes écoles privées payantes et aux « universités » confessionnelles ; instaurer une gestion démocratique des facs ; restaurer l’unité et les principes fondamentaux du CNRS, en finir avec la marchandisation de la recherche ; démocratiser le système« classes prépas/Grandes écoles » en préservant son souci républicain d’excellence ;

                                    6.6. Tout en approfondissant le lien entre école et monde du travail, en finir avec la mainmise du patronat sur les formations et sur l’ « alternance » ;

                                    6.7. Démocratiser l’accès aux diplômes, au bac (qui doit rester un examen national, final et anonyme) au Supérieur sans transiger sur la qualité des formations ; en finir avec le désastreux enseignement d’inspiration anglo-saxonne basé sur d’insaisissables « compétences » sans réel contenu rationnel développer le lien « diplôme national / convention collective de branche ».

                                    6.8. Développer fortement l’enseignement du français, du raisonnement logique et mathématique, de l’Education physique et sportive, de l’histoire-géo et des sciences écos, de la démarche expérimentale, de la culture musicale et artistique, de la philosophie, favoriser l’intérêt précoce de tous pour l’activité et les savoirs techniques.

                                    6.9. Prévoir à tous niveaux de multiples filières et passerelles permettant aux élèves de s’orienter ou de se réorienter de manière motivée et positive.

                                    6.10. Défendre le patrimoine culturel national, promouvoir la création culturelle de haut niveau et démocratiser l’accès à la haute culture pour tous ; soutenir la création en français et dans les langues régionales de France ;

                                    6.11. Exiger que les manuels scolaires officiels cessent de criminaliser de manière totalitaire le communisme et les révolutions populaires, qu’un véritable débat pluraliste soit ouvert à ce sujet, que les jeunes Français se réapproprient l’histoire de leur pays, que les horreurs de la colonisation ne soient plus occultées, que l’héritage du mouvement ouvrier, de la Résistance antifasciste, que le programme du CNR soient connus de tous, que l’euro-formatage totalitaire des jeunes cerveaux cesse dans les lycées, que chaque élève soit clairement conscient de l’origine révolutionnaire du drapeau tricolore, de la Marseillaise et de la devise républicaine.


                                    • taktak 11 avril 2014 14:27
                                      7. COMBATTRE L’IMPERIALISME, DEFENDRE la PAIX MONDIALE et la SOUVERAINETE DES PEUPLES, COOPERER avec tous les continents !

                                      7.1. « Un peuple qui en opprime d’autres ne saurait être libre » (Marx) : planifier le retrait des troupes françaises d’Afrique, de Yougoslavie, d’Afghanistan, de Libye ;

                                      7.2. Tenir des référendums d’autodétermination dans les DOM-TOM qui en feront la demande ; proposer cependant que les DOM restent dans la République (l’affirmation par un DOM-TOM qu’il veut rester dans la République sera reçue comme un devoir d’honneur pour la France de rompre totalement avec les rapports néo-coloniaux hérités du passé). Respecter leur volonté d’indépendance si telle est leur décision et redéfinir les relations de pays à pays sur des bases égalitaires.

                                      7.3. Affirmer le droit des Palestiniens à leur Etat uni et souverain. Exiger le respect des résolutions de l’ONU par Israël. Exiger le départ des troupes US d’Irak qui doit s’autodéterminer sans ingérence. Soutenir les efforts démocratiques du peuple tunisien frère. Sanctionner lourdement toute forme d’antisémitisme et d’islamophobie. Refuser les projets de guerre US contre l’Iran.

                                      7.4. Dénoncer l’embargo US contre Cuba, développer les échanges avec l’ensemble des pays de l’ALBA : Venezuela, Bolivie, Cuba, etc. ; demander officiellement aux USA la libération de leurs prisonniers politiques, notamment Mumia Abu-Jamal, Léonard Peltier et les 5 patriotes cubains emprisonnés à Miami pour leur action antiterroriste.

                                      7.5. Dynamiser les relations de la France avec la Chine, l’Afrique et le monde arabe, l’Amérique latine, la Russie, affranchir la France de sa subordination à l’Empire euro-atlantique ; tisser de nouveaux traités internationaux progressistes respectueux de la souveraineté des peuples et des acquis populaires ;

                                      7.6. Refuser la domination mondiale du dollar, engager des discussions avec la Chine, l’Inde, le Brésil, la Russie, etc. sur la rénovation totale des rapports monétaires mondiaux ; contester radicalement le libre-échange mondial, prête-nom de la domination planétaire des monopoles capitalistes, promouvoir les relations égalitaires d’Etat à Etat.

                                      7.7. Engager une campagne mondiale pour la liquidation de la « dette » des pays pauvres, pour l’extirpation de la famine et de la malnutrition, contre les pratiques de ceux qui spéculent sur les céréales ; proposer que les 10 000 plus grosses fortunes mondiales paient chaque année à la F.A.O. les sommes nécessaires pour liquider la malnutrition dans le monde (les 300 plus grossses fortunes mondiales additionnées possèdent autant que le milliard d’hommes le plus pauvre !).

                                      7.8. Re-dynamiser la francophonie, qui doit devenir un point d’appui pour le droit de tous les peuples à développer leur langue et leur culture sans céder au totalitarisme du contre-modèle américain.

                                      7.9. Sans être dupe du caractère actuel de l’ONU, exiger le respect de sa charte, notamment la noningérence des grandes puissances dans les affaires d’un pays souverain, opposer le veto français à toute guerre impérialiste.


                                      • taktak 11 avril 2014 14:29
                                        8. DEFENDRE L’ENVIRONNEMENT CONTRE le TOUT-PROFIT !

                                        8.1. Imposer la re-nationalisation franche d’EDF-GDF et construire un dispositif public uni, transparent et démocratisé (EDF/Suez-Areva) de production et de distribution d’énergie ; dynamiser la recherche sur le traitement des déchets nucléaires, sur la fission, sur la sécurisation maximale des centrales ; mettre en place une filière française de sécurisation et de démantèlement des centrales ; diversifier les sources d’énergie ; explorer la possible exploitation du charbon français par gazéification en profondeur. Relancer l’électricité d’origine hydraulique. Faire échec à la prétention de Berlin de consommer l’électricité issue des centrales françaises tout en menant campagne pour culpabiliser notre pays sur ce terrain. Demander que la RFA réduise ses émissions de CO2 d’origine thermique.

                                        8.2. Réduire le C.O.2 en s’attaquant au fret autoroutier international, en re-localisant les productions en France, en développant le transport ferroviaire et fluvial, en favorisant les transports en commun ;

                                        8.3. Reconstituer le ministère de l’Equipement, l’ONF, l’aménagement du territoire ; les doter des moyens nécessaires pour aider au développement éco-compatible de tout le territoire ; reconstituer la forêt et la filière bois ;

                                        8.4. Nationaliser le traitement et la distribution d’eau, réduire sensiblement son coût pour le consommateur ;

                                        8.5. Faire respecter avec rigueur la loi littorale, en finir avec la privatisation du littoral ;

                                        8.6. Relancer au maximum, par l’aide aux comités d’entreprise, aux villages de vacances à caractère social et aux colonies de vacances, un véritable tourisme populaire ; généraliser le chèque-vacances ;

                                        8.7. Mettre en place de manière concertée une gestion nationale et démocratique des ressources cynégétiques et halieutiques, refuser tout diktat de Bruxelles sur ce terrain ; défendre les productions agricoles et la gastronomie françaises sous toutes leurs formes (bien entendu en s’ouvrant à toute autre forme de gastronomie !) ;

                                        8.8. Réglementer la publicité à l’entrée des villes ; interdire les pubs en anglais destinées au public francophone. Mettre partout en place des espaces gratuits à la disposition des jeunes artistes, poètes,musiciens, peintres, architectes, etc.


                                        • taktak 11 avril 2014 18:18

                                          Je me disais bien que ça sentais pas bon. Il a encore fait sous lui. Et oui, il est dans la merde le bleu....beurk

                                          Bref, j’ai copié collé le programme comme cela n’importe qui peut comparer et voir le menteur patenté que tu es, et que la nature profondément délirante de ton argumentation.
                                          Au passage, j’espère que FA n’a pas que des admirateurs comme toi....


                                        • Garance 11 avril 2014 21:26

                                          Merci Taktak

                                          Après avoir lu ( en diagonale : faut pas pousser quand même ) votre copié-collé je sais pourquoi je vais voter FN

                                          Pour vous faire plaisir  smiley


                                        • lahalle 11 avril 2014 14:39

                                          On peut raconter ce qu’on voudra, mais madame le pen a bien raison de dénoncer le laxisme de la justice française.... En voici encore un exemple scandaleux


                                          • taktak 11 avril 2014 18:19

                                            Désolé lahalle. Le Bleu a pas pu se retenir, il est aussi venu poser sa crotte sous votre commentaire.

                                            Qui pour le coup est très intéressant !


                                          • lahalle 11 avril 2014 18:47

                                            Ah... ça, il en a mis partout et ça pue...


                                          • fredleborgne fredleborgne 11 avril 2014 16:37

                                            Démocratie Réelle présente une liste dans chaque région.
                                            Cette liste est composée d’internautes volontaires qui ont été désignés par tirage au sort.
                                            Le but est de prouver
                                            - que n’importe qui peut y aller
                                            - qu’on peut se réapproprier l’Europe en y envoyant des citoyens non rééligibles qui appliqueront le résultat des consultations sur le site internet de Démocratie Réelle avant de voter eux-même dans ce sens.
                                            http://www.democratiereelle.eu/

                                            Au lieu de vous abstenir, votez une liste citoyenne.


                                            • taktak 11 avril 2014 17:04

                                              vous oubliez de dire que le parlement européen n’a strictement aucun pouvoir.

                                              Je partage votre revendication d’une vraie souveraineté populaire - même si je ne partage pas votre idée sur le tirage au sort - mais pour cela, il faut sortir de l’UE.


                                            • Attilax Attilax 11 avril 2014 18:26

                                              Ils s’en foutent des abstentionnistes, comme des votants, d’ailleurs... Regardez, ils ne prennent jamais en compte l’abstention dans les résultats ! Sans cela, les chiffres aux dernières municipales auraient été illégitimes, par exemple. Seul compte la préservation du vernis de démocratie qui enrobe le tout. De toute façon le parlement européen ne sert à peu près à rien.
                                              Taktak a raison, il n’existe que 2 moyens de changer les choses : voter nationalement pour un parti non-européïste (il n’y en a pas pour l’instant) ou faire une révolution. En attendant, on va plonger grave...


                                              • Scual 11 avril 2014 18:41

                                                Et une fois de plus le PRCF demande de laisser le FN, le PS et l’UMP nous diriger et nous contrôler.

                                                Après les révolutionnaires, après les réformistes, après les collaborationnistes, voici les redditionnistes.

                                                Je ne me souvenais plus pourquoi je me méfiais tellement du PRCF l’ayant casé dans les « pas dignes de confiance »... cet article me rappleant qu’à la base ils nous demandent de laisser faire nos adversaires, y compris les pires me rappelle dramatiquement pourquoi.


                                                • PRCF PRCF 12 avril 2014 00:43

                                                  Eh oui, le FdG qui est membre du PGE, parti subventionné par la commission européenne, va encore essayer de vendre son dangereux mensonge de l’europe sociale. Laissant ainsi le champ libre à une union européenne de plus en plus totalitaire, fascisante et belliciste (on le voit en Ukraine)
                                                  Mais laisser également le champs libre au FN

                                                  Scual, je vous invite à méditer le fait que les sondages vous donne vous le FdG en net recul à 7% alors que le FN progresse encore.
                                                  A méditer surtout le fait que les masses populaires refuse de se déplacer pour vous soutenir, et vont une nouvelle fois faire le choix de boycotter l’élection européenne

                                                  Sans doute est ce parcequ’elles ont fait l’expérience que votre europe sociale, c’est la purge néolibérale sans fin. C’est les délocalisation, la casse de la sécu et des retraite. La destruction de l’Ecole et de la Santé, la liquidation de leurs services publics de leurs entreprises publiques etc.... Pendant ce temps vous leurs demandé d’aller envoyer quelques députés impuissant à Strasbourg... Payé cher à ne rien faire par l’UE ! juste pour faire croire que tout cela est démocratique

                                                  mais en 2005, nous avons voté NON ! et vous vous avez dit qu’il y aurait un plan B.
                                                  Merde, désolé, je m’énerve mais nous étions majoritaire, et le plan B, il y a rien eu, parceque de plan B - et VGE l’avait avoué - il ne pouvait pas y en avoir !
                                                  Il va bien falloir vous rendre compte que l’UE c’est une dictature

                                                  Arretez de jouer au con ! là on ramasse sévère, on se fait tailler en pièce, et vous vous préférez que l’on se face écraser plutot que sortir de l’UE ?

                                                  Pour vous donner une image, l’oligarchie est bien à l’abri dans son tank, l’UE, tank équipé d’un solide lance missile l’Euro, tout bien équipé pour vous massacrer. Et vous vous nous dites, on va tranquillement se mettre devant le tank demander à l’oligarchie capitaliste de descendre en ce mettant devant et en refusant de bouger (ça c’est la désobéissance aux traités), de donner les clés, puis on va transformer le tank en un gentil autobus hyppies ! Et bien en face, il continue à avancer et au besoin il tire. Comme en grèce, ou à chypre, comme en espagne ou en italie, et comme en france maintenant avec le "pacte de responsabilité. Moi je crois qu’il faut faire exploser le tank avec l’oligarchie capitaliste dedans. Là on est libre et on peut faire ce qu’on veut !


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 avril 2014 08:33

                                                  Scual,
                                                  Taktak a parfaitement raison, il serait temps que le FDG réalise qu’il n’y aura jamais de renégociations des Traités, et qu’une Europe sociale n’arrivera jamais.

                                                  Il faudrait pour cela que les 28 pays soient tous d’accord avec le programme du FDG, ce qui n’arrivera jamais au même moment.

                                                  C’est Etienne Chouard qui l’explique :
                                                  « Asselineau a raison, tant qu’on ne sort pas de l’ UE, on est dans un piège à rats, condamnés à gesticuler et on ne changera rien.

                                                  L’UE est indémerdable, il faut la triple unanimité de la Convention pour décider du texte, + des gouvernements pour le présenter = les peuples ou les Parlements pour le ratifier. La triple unanimité à 28, ça n’arrivera jamais ! »

                                                  « Chouard, l’ UPR et l’article 50 »


                                                • Scual 12 avril 2014 15:40

                                                  @Fifi.

                                                  Toutes les affirmations parlant de l’impossibilité de changer l’UE sont basée uniquement sur le fait que la France ne pourrait pas violer les traités et imposer une désobéissance de fait à l’UE... ceci est factuellement faux et donc ceux qui disent que c’est impossible pour cette raison là sont des menteurs ou des incompétents. Si l’UE n’est pas réformable c’est juste une question de rapport de force, bref c’est une question politique très complexe, qui suivrait qui ne suivrait pas, qui va gagner les élections dans quel pays, quelle seront ses réelles intentions, sont pouvoir réel etc. C’est beaucoup plus compliqué que de simplement dire que c’est impossible parce qu’il y a un traité et l’Histoire monte que tout les traités ont fini par être violés, démontrant que cet argument n’est pas recevable.

                                                  Depuis la présidentielle et la stratégie réformiste assumée du FdG, il s’est passé tant de choses au niveau européens que vos commentaire sur la position du FdG sont en plus caduques... En effet, depuis le traité Merkozy la position de J-L Mélenchon est claire : cette Europe est désormais irréformable et il faut en sortir. D’autres pensent que c’est encore jouable, d’autres pensaient déjà que ce n’était pas le cas. En tout cas le FdG n’a actuellement plus de position commune sur le sujet et nombreux sont ceux qui pensent qu’une réforme est désormais impossible...

                                                  Votre commentaire n’est donc plus d’actualité. De plus j’ai toujours beaucoup de mal avec les apôtres de Chouard leur prophète. J’ai écouté Chouard et s’il est intéressant, il dit aussi pas mal de bonnes grosses conneries et d’opinions tout à fait discutables. Il a le droit mais on a le droit de ne pas être d’accord du tout et le citer n’est pas synonyme de vérité, loin, très très loin de là.

                                                  L’UE a lentement mais surement évoluée vers quelque chose dont il faut sortir. Asselineau l’a toujours dit... ce qui ne veut pas dire qu’il a toujours eu raison et que les raisons qu’il avançait étaient vraies et recevables. Des fois c’était vrai mais d’autres fois pas du tout. Certains ont concrètement décidé d’agir pour empêcher le monstre qu’est l’UE de se mettre en place. C’est ce qu’ont fait la plupart des opposants à l’UE libérale du FdG qui s’est constitué au gré des réformes de l’UE allant dans le mauvais sens. Le FdG est contre cette UE libérale. Il l’a toujours été. La question du réformisme est une question qui ne peux pas donner raison ou tort à l’un ou à l’autre car il est impossible d’affirmer qu’à une étape passée de la construction européenne, si l’on avait appliqué la stratégie des réformistes, elle n’aurait pas pu aboutir. Les partisans de la sortie ne peuvent donc pas se pavaner en disant on vous l’avait bien dit alors que les réformistes n’ont JAMAIS eu l’occasion de mettre en pratique leur programme.

                                                  La meilleure preuve de leur bonne volonté est d’ailleurs justement qu’au fur et à mesure des changements apportés à l’UE dans le mauvais sens : ils changent d’avis ! Cela montre bien que leur objectif n’est pas comme les partisans de la sortie l’affirment honteusement de manipuler ou de mentir. Quand un changement des règles de l’UE est jugé incompatible avec la réforme, ils deviennent partisans de la sortie. Bref ils ont bel et bien un objectif précis et ne sont pas des menteurs ou des européistes fanatiques tentant d’empêcher les mécontents de chercher à sortir de l’UE.

                                                  Il est en revanche très difficile de ne pas voir dans la plupart des partisans de la sortie de la première heure des anti-européistes fanatiques tant ils n’ont jamais voulu d’UE, qu’elle soit libérale OU PAS. (pour la plupart d’entre eux, pas tous). 

                                                  @PRCF :

                                                  Les sondages mentent systématiquement depuis dix ans... les dernières élections l’ont d’ailleurs bien démontré. Après tout le reste n’est que le même ramassis de conneries que le FN veut nous faire faire et croire. Décidément, ils doivent bien vous aimer.

                                                  Bref le PRCF est autant dans la réalité que le FN quand il ramène comme argument le traité de 2005 en rangeant le FdG dans le camps du oui... lui qui est le principal artisan du NON dont la victoire est même considérée comme l’acte fondateur. Bref on est en plein délire... et après on me demande d’arrêter de jouer aux cons ? Franchement je voudrais bien, mais il faudrait d’abord que j’ai affaire à quelqu’un de sérieux et pas quelqu’un qui sort des arguments fantasmés issus d’un délire de persécution à la hauteur de ceux du FN. Tous pourris, tous ennemis, tous contre moi, donc ils ont tous voté OUI en 2005 ? Voila le raisonnement qui vous a amené à votre argument factuellement FAUX. Alors c’est MOI qui vous demande d’arrêter de jouer aux cons... si vous voulez que le FdG vous prenne au sérieux, il va falloir commencer à l’être concrètement.

                                                  En d’autres termes, désolé mais perso je veux bien discuter des tenants et aboutissants concrets, mais si j’ai affaire à des gens qui me disent à ma place ce que je pense alors que je ne le pense pas, et qui disent des trucs absurdes issus de la propagande libérale concernant l’Europe. Franchement les histoires pour faire peur aux petits enfants du genre l’UE qui serait un tank et la petite et faible France pacifique, c’est ridicule. On a la bombe nucléaire, la bombe de la dette, la bombe de la sortie de l’Euro et c’est l’UE qui n’a que ce les autres États veulent bien lui donner qui serait un tank ? Vous êtes ridicule. L’UE n’est un tank que parce que la France va dans ce sens, et elle ne le serait plus à la seconde ou la France en déciderait autrement car personne ne peut nous imposer quoi que ce soit, concrètement. C’est une question de rapport de force et notre statut de puissance nucléaire globale et de puissance financière globale, ainsi que de puissance militaire tout court nous met à égalité avec n’importe qui sur terre. On ne peut rien nous imposer c’est UN FAIT.

                                                  Cette propagande je veux bien dans la bouche d’un duo Pujadas/Lenglet, mais étant donné qui vous prétendez être et ce que vous m’avez dit, je vous le retourne : Arrêtez de jouer aux cons. Bref arrêtez de vouloir nous contaminer avec le défaitisme et le déclinisme libéral, avec la sous-estimation absurde concrètement de la puissance de la France et la surestimation tout aussi absurde de l’UE, et arrêtez de vouloir nous contaminer avec l’exact mot d’ordre que nous donnerait le FN s’il le pouvait...


                                                • Scual 13 avril 2014 21:01

                                                  Mais vous croyez vraiment à tout ça ?

                                                  Je veux dire, est ce qu’on vous a pris pour un idiot et vous avez tout gobé tel quel sans rien vérifier, ou est-ce que vous mentez délibérément ?


                                                • Scual 14 avril 2014 11:15

                                                  Mais j’ai déjà argumenté.

                                                  Par contre ce que vous dites est faux... et j’ai vérifié depuis belle lurette.

                                                  Bref je vous le redemande, vous êtes incompétents ou menteur volontaire ?

                                                  Parce qu’un arguments, c’est quelque chose de concret et de vrai, pas une invention.

                                                  Allez vérifier rien que cette histoire de rente de sénateur, j’ai même pas eu besoin de lire plus loin... et revenez me voir en disant pardon, c’est vrai que je raconte n’importe quoi, j’arrête de fréquenter des sites et des partis qui me mentent et donc me manipulent, ils ne sont pas digne de confiance à se foutre de ma gueule comme ça et me faire passer pour un con quand je répète ce qu’ils disent.

                                                  Bleu je sais pas si vous êtes nouveau ou un ancien qui a changé de pseudo, mais des débats avec des commentateurs FN utilisant toutes ces conneries comme argument j’en ai fait des caisses et des caisses et j’ai systématiquement vérifié et démontré que leur arguments étaient faux. Leur points de vue, c’est le débat et ça se discute, mais les arguments concret, les faits sur lesquels ils se basent étaient systématiquement faux après vérification. Que ce soit sur Mélenchon, mais aussi sur le cout des assistés ou de l’immigration et j’en passe. Tout est inventé pour justifier l’idéologie plutôt que l’inverse.

                                                  Alors quand quelqu’un comme vous démontre non pas son argumentation mais son embrigadement en écrivant de gigantesques textes où tout ou presque est faux et vient me parler d’arguments, ça me fait doucement marrer. Vérifiez d’abord ce que vous dites histoire de vous rendre compte que ce n’est pas des arguments mais les laisses avec lesquelles l’extrême-droite tient ses chiens.

                                                  Ne soyez plus leur chien, vous pourrez continuer d’être un facho ou peut-être que ça évoluera va savoir comment mais faite le de votre propre gré et avec vos propres analyses plutôt que parce que vous vous êtes fait avoir par des mensonges vérifiable en trois clics.


                                                • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 20:51

                                                  je crois demain je vais aller m’ inscrire FN rien que pour emmerder 

                                                  certains .

                                                  • France Républicaine et Souverainiste Fulbert de Chartres 11 avril 2014 21:05

                                                    @rocla : je vous comprends je suis moi-aussi passé par là ; marre des leçons des curés du grand orient !


                                                  • France Républicaine et Souverainiste Fulbert de Chartres 11 avril 2014 21:03

                                                    Les élections européennes n’ont aucun intérêt puisque la mafia libérale a le pouvoir effectif. Le FN au parlement européen ? Tant mieux ça fera ch... les collabos de l’hémicycle. A suivre : le britannique Nigel Farage qui veut sortir la GB de l’union européenne et rendre aux nations leur souveraineté (crédité de 30% d’intentions de vote !). Il sera en meeting à Paris dimanche avec Dupont-Aignan (14h à l’alhambra, rue Yves Toudic dans le 10ème).


                                                    • Emmanuel Glais 11 avril 2014 22:52

                                                      Je suis perplexe. Je ne vote jamais mais là Démocratie Réelle me plait bien, puisque l’initiative remet en cause cette démocratie représentative ni représentative ni démocratique... 


                                                      L’UE est une antithèse de la démocratie. Donc quand on est anti-UE soit on vote pour la droite souverainiste, soit pour la gauche anticapitaliste, soit on s’abstient, soit on vote blanc. Avec 4 options, c’est perdu d’avance face aux quelques millions de gauchistes libéraux pro-euro invétérés.

                                                      • vesjem vesjem 12 avril 2014 10:49

                                                        mais pourquoi voulez-vous combattre le front national qui veut faire une politique sociale comme la vôtre ? , qui défend les travailleurs français en voulant réduire drastiquement l’immigration , qui veut sortir de l’europe et de l’euro comme vous , qui ne veut plus de l’umps comme vous !
                                                        faîtes l’union avec eux et tous ira bien


                                                        • Xenozoid 13 avril 2014 16:27

                                                          bleu est donc, pas gauchiste, patriotiste et nationaliste né aprés 1970, un connard plein de vérité,plein de bleus et de dieu,ca vas ?


                                                        • Xenozoid 13 avril 2014 17:16

                                                          bref il sáppelait saladeen, et autre au moment de la quenelle,ca va, on connait,il a été maltraité par ces parents gauchistes,et puis il a besoin de se refaire un pseudo tout les 2 mois,aussi il avait vécu au liban et la france compte 16 millions de plus qu’en 1970, car elle est envahi, il ne m’a toujours pas répondu pour me dire quand il était né, c’est surement qu’il a honte de dire qu’il est né apres le « grand remplacement »....voila, il reviendra sous un autre pseudo, il a besoin d’une vie,pauvre de lui


                                                        • Xenozoid 13 avril 2014 17:43

                                                          toi pas argumenté toi dire beacoup de merde,toi oublier de me dire ta date de nésanse,moi trés bonne maismoire,aussi moi ,je te souhaite bonne haine dans ta vie,audiard avait raison,il avait juste oublié que sans leur connerie ils ne peuvent pas vivre,a bon entendeur


                                                        • Xenozoid 13 avril 2014 17:52

                                                          toi avoir plein de bleus aprés aujour d’aujourd’hui,moi trés élégant,je survole,moi suppose que toi aime un pugilat bien verbeux et baveux,moi pas morice,pas police politique,toi piger ?


                                                        • foufouille foufouille 13 avril 2014 20:16

                                                          xeno vit en hollande. tu as de la beuh surpuissante là-bas. et le manque de B12 lui a démoli le cerveau avant.
                                                           smiley
                                                           smiley


                                                        • Xenozoid 14 avril 2014 21:40

                                                          bien sure pays bas = beuh, je suis né en france et a mon avis on fume de la moquette plus qu’a la haye,ce qui veux dire que ton niveau binaire ne s’améliore pas,retourne dans ta caverne, regarde l’ombre et surtout continue

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès