• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’inlassable pèlerin européen Emmanuel Macron

L’inlassable pèlerin européen Emmanuel Macron

« Le choix souverain du peuple français me conduit devant vous aujourd’hui pour vous dire qu’il est une tâche historique face à laquelle la France ne se dérobera pas, qu’elle portera plus haut encore, car la France a une nouvelle fois clairement, résolument, fait le choix de l’Europe en me confiant un nouveau mandat pour œuvrer avec vous tous à construire une Europe plus forte et plus souveraine. » (Emmanuel Macron, le 9 mai 2022 à Strasbourg).

Inlassable pèlerin européen, le Président de la République réélu Emmanuel Macron a profité de la fête de l’Europe, le 9 mai 2022, qui commémore la fameuse déclaration de Robert Schuman le 9 mai 1950, pour faire de sa première initiative diplomatique une ode à la construction de l’Europe de demain à Strasbourg et son premier déplacement international une visite à Berlin pour rencontrer le Chancelier allemand Olaf Scholz, comme il est de tradition mutuelle à chaque début de mandat.

Les députés européens qui s’étonnent encore de ne pas avoir été tous conviés à assister au discours d’Emmanuel Macron du 9 mai 2022 à Strasbourg, devraient mieux s’informer puisque le Président du Conseil de l’Union Européenne ne s’exprimait pas au Parlement Européen, bien que dans ses lieux physiques, mais à l’occasion de la clôture de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, une large assemblée où des représentants du Parlement Européen (ils n’y sont donc pas absents) côtoyaient des représentants de parlements nationaux, des ministres et aussi un panel de citoyens, mise en place il y a un an pour réfléchir sur l’évolution des institutions européennes dans les années et décennies à venir.

Elle n’était pas une initiative française, mais portugaise (sous l’impulsion de l’Italien David Sassoli, alors Président du Parlement Européen), que la France bien évidemment avait appuyée à fond. Dans le passé, il s’agissait de conférences intergouvernementales, tandis que l’innovation a été ici de rajouter un panel de citoyens. Les députés européens n’ont cependant pas été boudés par Emmanuel Macron qui, dès sa prise de fonction de la Présidence française de l’Europe, était allé partager le 19 janvier 2022, devant le Parlement Européen, sa vision européenne et son agenda pour le semestre à venir.

Devant la Présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen et devant la Présidente du Parlement Européen Roberta Metsola (si on rajoute la présidente de la BCE, on se rend compte que les institutions européennes se sont beaucoup féminisées ces derniers termes et c’est une force), Emmanuel Macron a repris certaines conclusions des travaux de cette Convention ainsi qu’exprimé certaines nouvelles idées européennes en rappelant d’abord la très forte avancée européenne provoquée par la crise sanitaire qu’a été la mutualisation d’une dette européenne pour établir un plan de relance gigantesque de plusieurs centaines de milliards d’euros en été 2020 (« des financements mutualisés, une ambition nouvelle pour l’Europe inédite, en levant ensemble de l’argent sur les marchés pour investir en Européens pour nos priorités »), une mesure qui n’avait pas eu être prise à la suite de la crise financière de 2008 et même des crises ultérieures : « Surmontant la crise de sens qu’elle traversait depuis tant de décennies, notre Europe s’est ressaisie ces dernières années. (…) Le projet d’une Europe maîtresse de son destin, libre de ses choix, d’une Europe puissance ouverte au monde, mais où nous voulons choisir nos partenaires et ne pas dépendre d’eux, est au cœur de notre mission. ».

_yartiMacron2022050902

Ce qui est rassurant, justement, c’est une véritable relance de l’Europe par le moteur franco-allemand. C’est clair que l’ancienne Chancelière allemande Angela Merkel a finalement toujours réduit les ardeurs réformatrices des Présidents français, que ce soient de Nicolas Sarkozy (avec la crise de l’euro), François Hollande (qui disait : vous allez voir ce que vous allez voir, j’attends toujours) et même Emmanuel Macron (le discours de la Sorbonne est resté lettre morte). Olaf Scholz, au contraire, que le Président français a rencontré dans la soirée, semble très motivé pour impulser une nouvelle étape après plus d’une quinzaine d’années non seulement d’euroscepticisme (échec au référendum de 2005, Brexit, montée des populismes et des pouvoirs "illibéraux", etc.) mais aussi de perte de confiance et de sens de l’idéal européen.

À ce titre, Emmanuel Macron a fait référence dans son discours à trois Européens convaincus : Robert Schuman, François Mitterrand et Jacques Delors. Mais il ne pouvait pas ne pas commencer par l’Ukraine en se faisant le porteur de la paix : « Quel est notre objectif face à la décision unilatérale de la Russie d’envahir l’Ukraine et d’en agresser le peuple ? Faire cesser cette guerre au plus vite. Tout faire pour que l’Ukraine, à la fin, puisse tenir, et la Russie ne jamais l’emporter. Préserver la paix sur le reste du continent européen et éviter toute escalade. ».

Si on ne souhaite pas l’extension de la guerre, il faut absolument montrer à Vladimir Poutine (qui a fait profil bas le même jour à Moscou) la fermeté et l’unité de l’Europe. Et Emmanuel Macron a réaffirmé ce qu’il avait déjà assuré lors de son allocution télévisée du 2 mars 2022 : « Nous ne sommes pas pour autant en guerre contre la Russie. Nous œuvrons en Européen pour la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, pour le retour de la paix sur notre continent. ».

Le Président français a mis en lumière l’une des conclusions de cette Conférence : « Ce que nous sommes vraiment : une puissance citoyenne et démocratique. Et il n’y a pas d’équivalent au monde, il n’y en a pas. ». Et il a expliqué qu’elle ne pouvait pas se poursuivre sans préserver son efficacité, et pour cela, il faut conforter les institutions européennes. Proposer « la convocation d’une convention de révision des traités », en particulier, « en continuant de généraliser le vote à la majorité qualifiée dans nos décisions pour nos principales politiques publiques ». Il a suggéré que le départ de cette réforme institutionnelle ait lieu dès le Conseil Européen du mois de juin 2022.

_yartiMacron2022050904

L’autre principe qu’Emmanuel Macron a voulu promouvoir, c’est l’Europe à cercles concentriques, que certains diraient à plusieurs vitesses. Il est impossible de vouloir approfondir les politiques de solidarité s’il faut y aller systématiquement à vingt-sept. Emmanuel Macron a donc proposé que les approfondissements se fassent avec les seuls pays qui le souhaitent, sans exclure aucun autre, mais qui puissent ensuite entraîner les autres, comme c’était le cas avec la mise en place de la monnaie unique (l’euro) : « Il ne faut pas non plus craindre la différenciation, les avant-gardes, elles ont toujours été fécondes pour le projet européen. Elles n’ont d’ailleurs jamais exclu, elles entraînent, et elles existent déjà de l’euro à Schengen. (…) C’est permettre à ceux et à celles qui veulent avancer un peu plus loin d’entraîner les autres et de rendre l’ambition désirable, au lieu de rendre l’attentisme plus risqué. Je sais parfois les craintes qu’il y a d’une Europe à plusieurs vitesses, elle existe déjà, mais accélérer le rythme, relever nos ambitions, créer de la convergence en son cœur, sans format prédéfini, sans jamais exclure, mais aussi sans jamais laisser les plus sceptiques, ou plus hésitants, freiner est ce qui permettra à notre Europe de s’affirmer comme puissance. ».

Emmanuel Macron a même regretté qu’il n’y avait plus de réunion de l’Eurozone : « Nous sommes le seul syndic de copropriété qu s’interdit de se réunir. En syndic de copropriété, il faut toujours inviter toute la rue. ».

Enfin, le Président français, leader du monde européen, a aussi émis l’idée de créer une structure politique paneuropéenne qui puisse intégrer dès maintenant des pays comme l’Ukraine, la Moldavie, les Balkans, etc. : « Soyons clairs, l’Union Européenne, compte tenu de son niveau d’intégration et d’ambition, ne peut pas être à court terme le seul moyen de structurer le continent européen. ». Car leur demande d’adhésion à l’Union Européenne a été effectivement initiée, mais la procédure d’intégration européenne, d’adhésion, est très lourde et très longue, et elle ne pourra pas se conclure avant de nombreuses années pour ne pas « baisser les standards de cette adhésion ».

Pour avoir un espace où se parler, échanger, il a donc avancé l’idée très innovante d’une « communauté politique européenne » : « Cette organisation européenne nouvelle permettrait aux nations européennes démocratiques adhérant à notre socle de valeurs de trouver un nouvel espace de coopération politique, de sécurité, de coopération en matière énergétique, de transports, d’investissements, d’infrastructures, de circulation des personnes et en particulier de nos jeunesses. La rejoindre ne préjugerait pas d’adhésions futures à l’Union Européenne, forcément, comme elle ne serait pas non plus fermée à ceux qui ont quitté cette dernière. ».

_yartiMacron2022050903

Cette dernière proposition est d’ailleurs la seule vraiment neuve par rapport aux autres qui n’ont été que la reprise des réflexions de cette Conférence sur l’avenir de l’Europe. Maintenant que le Président français a été réélu et le Chancelier allemand élu l’an dernier, le couple franco-allemand dispose d’une forte stabilité d’environ trois ans et demi. Enfin, seulement si le Président Emmanuel Macron obtient une majorité de confirmation à l’Assemblée Nationale, bien sur, dans un mois. Faire des élections législatives un référendum sur l’Europe paraît pertinent, puisque la majorité présidentielle reste désormais la seule force politique à vocation majoritaire favorable à la construction européenne (LR n’ayant plus à ce jour les moyens de se dire à vocation majoritaire à court terme).


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (09 mai 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
L’inlassable pèlerin européen Emmanuel Macron.
Discours du Président Emmanuel Macron le 9 mai 2022 au Parlement Européen à Strasbourg (vidéo et texte intégral).
Élysée 2022 (51) : le serment d’Emmanuel Macron.
Discours du Président Emmanuel Macron le 7 mai 2022 au Palais de l’Élysée à Paris (vidéo et texte intégral).
Élysée 2022 (50) : Macron II succède à Macron I.
Élysée 2022 (49) : vers une quatrième cohabitation ?
Élysée 2022 (48) : qui sera le prochain Premier Ministre d’Emmanuel Macron ?
Élysée 2022 (47) : la victoire historique d’Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron réélu Président de la République le 24 avril 2022.
Discours du Président Macron le 24 avril 2022 au Champ-de-Mars à Paris (texte intégral et vidéo).
Interview d’Emmanuel Macron le 22 avril 2022 sur France Inter.
Résultats du second tour de l’élection présidentielle du 24 avril 2022 (Ministère de l’Intérieur).

_yartiMacron2022050905
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    



    • adeline 11 mai 18:53

      @Séraphin Lampion
      Mdr


    • Arnould Accya Arnould Accya 11 mai 19:06

      Soyez bien aimable SVP

      Arrêtez d’inonder Agoravox de vos ineptes articles de m..., propres à convaincre ou intéresser des gens par ailleurs déjà lobotomisés.

      Tant de temps consacré à ce néant, cela fait mal quand même, vous n’avez pas autre chose à faire de vos journées ?


      • rogal 12 mai 03:38

        @Arnould Accya
        À qui (ou à quoi) vous adressez-vous ?


      • mmbbb 12 mai 09:19

        @Arnould Accya c est le lèche fion de service ! Il excelle dans ce style . Il est imbattable ! 
        je lis avec un certain retrait ses articles . Celui ci me fait marrer . Macron est assez con pour se persuader lui-même qu avec le berve il peut infléchir le cours de l histoire .
        La France n est qu une colonie de l Allemagne , qui le dit ? George Friedman , politologue americain dans un article de l Express en 2017 lorsque Macron alla aux USA en 2017 .
        Economiquement , nous sommes à la ramasse.

        Quant à l Europe , les pays sont inféodés à l OTAN donc USA , L Allemagen achetera l avion F 35

        Macron , ses discours , c est du vent , ses arguments ne reposent sur rien 

        Rakio n a aucun discernement , c est une buzze

        Il faut être con pour adhérer aux discours de Marcon , les françcais ces veaux l ont elu 


      • Décroissant 11 mai 19:11

        Après le Grand débat national au final phagocyté par le gouvernement et les prestataires chargés d’en faire la synthèse, la Convention citoyenne pour le climat décantée par de multiples filtres au point de ne plus ressembler à rien, on voudrait nous vendre le succès d’une Conférence sur l’avenir de l’Europe à la consultation citoyenne bien corsetée dont les propositions après un labyrinthique cheminement à venir à travers les arcanes de la technocratie européenne devraient selon l’inversion orwellienne habituelle aboutir à renforcer l’orientation ultra-libérale et autoritaire de ces multiples instances décisionnelles non élues, et confirmer un transfert de souveraineté sans retour sous couvert d’un processus citoyen et démocratique forcément « historique » porté à bout de bras par « le Président français, leader du monde européen » récemment oint par « le choix souverain du peuple français  ».

        Non mais allo quoi Toto !


        • Octave Lebel Octave Lebel 11 mai 20:12

          On ne serait pas un peu dans la diversion 2.0 après la diversion 1.0 de la lepénie/zemmourie qui a mis une fois de plus votre champion (d’extrême justesse ) sur le pavois.

          Le kidnapping de l’UE par les libéraux en démocratie libre comme un peloton de cyclistes en roue libre continue.
          Ce que j’aime bien chez votre champion c’est le flou de ses belles paroles façon horoscope. Chacun y trouve ce qu’il a envie d’y trouver ou qu’il redoute ce qui alimente la machine à parler dans l’entre-soi.
          Et quoiqu’il arrive il pourra toujours dire que c’est ce qu’il voulait dire.
          Cela déplace de l’air. A quoi cela sert-il ? Qui sont les destinataires ?
          Parce dans ce type de partie nous n’avons jamais notre mot à dire même si on apprend que tout compte fait nous sommes d’accord.
          Vous espérez que cela va durer encore longtemps comme cela ? 


          • mmbbb 12 mai 20:17

            @Octave Lebel le liberalisme en France a été initié par deux politiques Mitterrand et Delors . C est ce que démontre Aquilino Morelle ( ce que tout le monde connait désormais ) un homme de gauche , honnête
            Livre paru récemment et lien fournit pas Chantecler
            Que pense Merluche , lui qui a connu les couloirs du pouvoir et Mittérrand ?
            Rako fait du Merluche , ce dernier cirait lui aussi les pompes à cet ancien président dont l histoire ecorne son image


          • voxa 12 mai 06:29

            "Le kidnapping de l’UE par les libéraux en dém....

            vous exagerez...

            On a bien rigolé avec la danse de l’Europe.


            • Pendant que tout le système médiatique focalise sur des contre-feux, la liste des investitures de Macron aux législatives ressemble à la salle d’attente du tribunal et ça passe sous les radars.

              • zygzornifle zygzornifle 12 mai 07:42

                Macron un pèlerin ? Hahaha

                Un pèle rein oui, il nous les pèle .... 


                • yolandeux 13 mai 05:59

                  @zygzornifle
                  BRAVO bien dit
                  avec ses grands gestes et ses sourires béats quel pitoyable individu 


                • zygzornifle zygzornifle 12 mai 07:45

                  « Ce que nous sommes vraiment : une puissance citoyenne et démocratique. Et il n’y a pas d’équivalent au monde, il n’y en a pas. »

                  Double rail d’héro pour le Macron, la démocratie comme le social sont des mots qu’il ne prononce pas mais qu’il vomit tellement il les détestes .... 



                    • buratino buratino 12 mai 09:01

                      C’est juste un banquier liquidateur de la France qui emmerde plusieurs millions de français et qui adepte de la nécrophilie.


                      • chantecler chantecler 12 mai 09:09

                        @buratino
                        Pourquoi nécrophilie ?
                        Vous voulez dire sans doute gérontophilie ?


                      • chantecler chantecler 12 mai 09:25

                        je me permets de vous redonner le lien de cette intervention de Aquilino Morelle ./N Polony (TV Marianne) qui décrit bien les étapes de la construction UE de plus en plus antidémocratique , antinationale , et tragique depuis les années 80 .

                        A l’occasion de la sortie de son livre il y a un an sur le thème : l’Europe est une religion ...

                        https://tv.marianne.net/rencontres/-l-europeisme-est-une-religion-entretien-a?autoplay=true&startTime=2698.228374

                        En contre de l’article de Rakoto qui nous présente tout avec des lunettes roses , y compris les actions de la macronie actuelles dans ce processus qui vise à nous retirer complétement des décisions , de la gestion , de la politique spécifique de notre pays , en plus de nous délocaliser , nous renvoyer à la construction d’une entité géopolitique qui ne peut exister , car nous ne sommes pas les USA pays fédéral avec une population homogène , et de nous faire renoncer à notre pays , à notre culture , à notre histoire, à nos traditions ,pour nous fondre dans un « machin » hors sol , invraisemblable , qui n’a pas de limites géographiques qui est aux mains d’une bureaucratie non élue , et échappe de plus en plus au contrôle du peuple .

                        Notre économie , notre industrie , notre défense sont menacés sans que nous ayons voix au chapitre .

                        Ce lien a été fourni par C. Marlo et je l’en remercie


                        • ZenZoe ZenZoe 12 mai 10:00

                          @chantecler
                          Ca ne durera pas. Toutes les tentatives d’européanisation à marche forcée par des mégalos (Jules César, Charlemagne, Napoléon, Bismarck, Hitler) ont fini par se casser la figure au bout d’un temps plus ou moins long. Le problème est que la fin d’un empire se passe en général assez mal.


                        • chantecler chantecler 12 mai 11:16

                          @ZenZoe
                          Ben je sais ,
                          En attendant nous vivons la désintégration d’un processus qui nous a été imposé par des hypocrites et des vendus à la mondialisation .
                          Et comme vous dites l’atterrissage peut être problématique .
                          Cdt.


                        • mmbbb 12 mai 19:18

                          @chantecler J avais vu ce livre en rayon , La gauche ( Mitterrand et Delors ) est clouee au pilori par cet auteur , Il a le mérite d etre honnête quoique désormais il est difficile de cacher le « champ de ruine » qu est devenue la France .
                          Mitterrand a une lourde responsabilité , ce type portée par la gauche aura trahi la nation en 1940 et 1992


                        • bestof32 bestof32 12 mai 10:23

                          Quelqu’un peux-t-il m’expliquer comment blacklister les articles du troll Élyséen ?

                          Merci.


                          • bernard29 bernard29 12 mai 10:42

                            @bestof32

                            En fait vous aimez bien lire les articles de Roko, ça vous permet d’exprimer votre rancoeur.
                            Sinon , il vous suffirait de ne pas lire l’article, voire même de ne pas cliquer sur l’article. 


                          • chantecler chantecler 12 mai 11:13

                            @bestof32
                            L’ intérêt c’est que vous pouvez écrire n’importe quel commentaire sous son fil .
                            il ne passe jamais .
                            C’est une sorte d’espace de liberté qui nous est offert par un fantôme graphomane.


                          • ticotico ticotico 12 mai 10:41

                            Pourquoi gaspiller tant de pixels ?

                            Déjà, avant d’avoir lu le titre en entier, on décroche.


                            • bernard29 bernard29 12 mai 10:47

                              les articles de Sylvain Rakotoarison font œuvre de salubrité publique sur Agoravox en donnant un éclairage objectif sur les démarches et convictions du président Macron.  C’est la vie et le débat démocratiques . 


                              • Lancelot 12 mai 16:53

                                @bernard29
                                Ces articles ne reflète que le vide de le pensée de son auteur pauvre débile mentale ! Quel salubrité vieux boomer sénile ? Je pense que toi aussi tu a un gros problème au cerveau pauvre niais ! 


                              • Lancelot 12 mai 16:55

                                @bernard29
                                Encore un pseudo écolo bidon qui soutiens une pourriture de président au service des oligarques ! 


                              • bernard29 bernard29 12 mai 18:52

                                @Lancelot
                                Quelle virulence pour un article que vous dites ne pas aimer. Allez un peu de courage, vous êtes jaloux ?


                              • Louis Louis 12 mai 22:30

                                @bernard29
                                vous n’avez pas encore pigé que ragoto est un agence de com
                                pfttttttt
                                 smiley


                              • ETTORE ETTORE 12 mai 11:08

                                Cela doit quand même laisser des traces sur les genoux de Rakotonanobis, d’être toujours à genoux, à attendre la p’tite goute, de son distillateur patenté !

                                Voilà qu’il le traite, maintenant de « pèlerin » un peu comme le FAUX CON !

                                Il vas de soi ( et pas que pour les bas) que tout cet équipage, fait pénitence, à genoux, se trainant en claudiquant, d’une relique de « démocraDtie » à un ossuaire de la « Raie publique », tout cela sous les trompettes victorieuses du suffrage Universel, ne connaissant, grâce à la fanfare MacKinsey $Co, que la seule partition « Victoire Eunuque, je te tiens par les couilles,  » !


                                • chantecler chantecler 12 mai 11:11

                                  @ETTORE
                                  En forme je vois !
                                  +++


                                • ETTORE ETTORE 12 mai 11:41

                                  @chantecler
                                  Merci !
                                  J’ai fait un stage « d’éloignement » un petit temps !
                                  Histoire d’éliminer des toxines trop « encombrantes » ;


                                • CATAPULTE CATAPULTE 12 mai 11:20

                                  Tout va mal !

                                  A peine les Présidentielles passées qu’on nous promet des lendemains de malheur...

                                  Comme d’habitude, tout y passe, les musulmans, les Arabes, les islamo-gauchistes, les Burkini... tout, quoi...

                                  Déjà, sous Sarkozy, l’inflation, la baisse du pouvoir d’achat, l’oligarchie allaient tout dévorer sur leur passage... Or, force est de constater aujourd’hui qu’il n’en est rien. Le pouvoir d’achat n’a pas reculé depuis Sarko, l’inflation a été si faible que même la BCE a cherché des années durant à la provoquer par les quantitative-easing... dont on n’a probablement jamais entendu parler...

                                  Bref... on préfère sous-entendre que les élections étaient truquées, son favori n’ayant pas été élu. Le favori s’étant même pris une jolie casquette. Et on, que l’âge n’excuse pas, croit encore pourvoir nous donner une leçon de démocratie, arguant pour ce faire que son favori aurait dû être élu et que toute démocratie qui se respecte devrait élire un candidat tel que son favori... 

                                  Furieux, grommelant, on se voit contraint de souhaiter aux Français un avenir sombre, fait de tous les maux de la terre. Des calamités déjà annoncées sous Sarko, voire même sous le Grand Jacques, et que l’on désespère de voir un jour survenir... « Demain, c’est sûr ! »

                                  Patientons, patientons encore un peu... Pour faire passer le temps, on a trouvé sa propre ruse : Prédire à l’envi le malheur en guirlande de torchons. On s’occupe comme on peut...


                                  • ETTORE ETTORE 12 mai 12:24

                                    En fait, cela paraît simple !

                                    Nous sommes passée en quelques années, à un programme électoral, ou, tout le monde y allait des « bonheurs mirifiques » qu’ils nous promettaient.......

                                    Et, on a pu voir, que ce qui en ressortait, sous couvert de « réal politique » ( autre nom de, magouilles, parti pris, corruption, détournement, népotisme....) était toujours au rendez vous, et même, même, affaire de cul aidant, cela devenait si peu crédible, que cela n’était plus jouable, électoralement parlant !

                                    Donc, « le renouveau », c’est maintenant,( même avec cinq ans de rodage ), ou la peur et les angoisses, s’avèrent être plus productifs....Et surtout bien plus facile à mettre en oeuvre .

                                    « des promesse d’emmerdement » en vois tu, en voilà, dits et assumés comme des condoléances à votre vie, mais à prendre avec le charisme d’un bulot, qui drague une huitre perlière.

                                    Une peur sanitaire par çi, une peur de manque de PQ, par là, une carence en moutarde par çi, de l’huile, en moins par là, une guerre nucléaire en promotion, etc etc, et toujours ce stock important en tubes de vaseline télévisée, que la zapette déverse, sans ordonnance, mais en bon ordre !

                                    Quid d’un gouverneMENT, qui paye pour un gouvernail MacInsey, dont la godille, tient plus du filet à pognon, que de la rame à faire avancer le radeau Démocratie ?

                                    Alors voilà, La PEUR, LA PETOCHE, LA TROUILLE, LES CH’TONS....

                                    Et vous attendez toujours que l’on vous communique les noms de l’aréopage gouverne-MENTAL ?

                                    M’enfin ? Vous voudriez qu’ils soient beaux....En plus ?


                                    • TSS (...tologue) 12 mai 12:59

                                      micron(young leader) nous promet une europe « nouvelle » ,europe qui fut

                                      créée par jean monnet (agent de la CIA) sur ordre des usa pour en faire

                                      une colonie ... qu’il crève... !!


                                      • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 12 mai 22:20

                                        Ça tombe en plein dans le mois de la masturbation.

                                        Hasard ?


                                        • zygzornifle zygzornifle 14 mai 08:23

                                          @Le bébé de Macon

                                          C’est le mois favoris de Griveaux ....


                                        • zygzornifle zygzornifle 13 mai 14:38

                                          Macron n’est qu’un accessoire de décoration mis en place par la mondialisation ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité