• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Italie à sa botte

L’Italie à sa botte

L’Italie vit une période difficile,
Elle a élu à sa tête, et par trois fois Sylvio Berlusconi
Et depuis, les scandales pleuvent de tous les cotés,
Pourtant, Berlusconi contre vents et marée, s’accroche au pouvoir.
 
En Europe, il est devenu banal d’évoquer les frasques du Cavalière cavaleur, légitimant en quelque sorte les dérapages sexuels du leader italien, mais des intellectuels italiens nous appellent à la vigilance, tentant de nous faire comprendre que la situation est bien plus grave que celle que nous envisageons.
 
Dernier scandale en date, Berlusconi vient de faire libérer une jeune marocaine mineure, Ruby, (Karima Keyek) mise en prison pour vol. lien
 
Elle assure avoir été payée pour assister à l’une de ses fêtes torrides, dans la villa même du premier ministre. lien
 
Ruby dit avoir passé plusieurs soirées, avec d’autres filles, Berlusconi étant le seul homme présent. lien
 
Une autre, Nadia Macri évoque le 3 novembre ces aventures avec l’infatigable coureur. lien
 
Le tarif des prestations sexuelles et ludiques des partenaires de Berlusconi se situe entre 5 000 et 10 000 €.
 
« 20 minutes » nous propose dans un article récent, un diaporama des partenaires du président du conseil italien.
 
Aux Etats-Unis, une fellation avait suffit à ruiner la carrière du président américain. lien
 
En France, Cecilia affirmait dans son livre « portrait » que Nicolas « saute des nanas dont il ne se rappelle même plus le nom  » lien
 
En Italie, Les parlementaires demandent des explications, et la presse évoque « un pays en otage  ».
 
En réponse, Berlusconi à déclaré « je suis un homme de cœur, et j’aide ceux qui en ont besoin (…) le reste, ce sont des calomnies  ».
C’est ce que l’on peut lire sur le site « arrêt sur images ».
Pour bien enfoncer le clou, il déclare « il vaut mieux aimer les belles femmes qu’être gay ».
 
Cette déclaration a mis la communauté gay dans tous ces états, et elle est allée manifester sous les fenêtres de l’intéressé. lien
 
Déjà en juin 2009, la presse avait évoqué « al Cavalière » avec ses escort-girls. lien
Maintes fois questionné par la justice pour des casseroles diverses, il a échappé depuis 30 ans à toutes les sanctions.
 
Berlusconi, dans le dernier film de Sabina Guzzanti, (Draquila) présenté hors compétition à Cannes cette année, déclare qu’il a eu la chance de pouvoir disposer de 200 millions d’euros pour se défendre sur le terrain juridique. vidéo
 
C’est Adriano Celentano qui le chante : «  La situazione non é buona  » 
 
"Sa cohorte de nain de cour, de bouffons et de piliers de comptoirs, de ces incultes fiers de l’être, de bellâtres footballeurs et putes au grand cœur, sans parler de la xénophobie qui ronge le cœur du pays".
 
C’est la description que font de leur chère patrie 4 artistes que l’on pouvait entendre, le 1er novembre, sur l’antenne de France culture, dans l’émission «  la grande table » de Caroline Broué et Hervé Gardette.
 
3 écrivains et une cinéaste y dressaient un tableau noir et lucide de la situation italienne.
 
On rencontrait ainsi Rosetta Loy (cœur brisé-Mercure de France) Simonetta Greggio, (dolce vita 1959 1979- stock) Jean Noel Schifano (Le vent noir ne voit pas ou il va-Fayard) et une cinéaste, Sabina Guzzanti réalisatrice du film « Draquila, l’Italie qui tremble ». lien
 
Les trois écrivains présentent un visage terrifiant de l’Italie d’aujourd’hui.
Comment a-t-elle pu basculer si profondément dans le berlusconisme,
« Dans ces trois livres il n’est question que de violence, que de racisme, de crimes non élucidés, de mensonges, de complots politiques, et on a l’impression d’être dans un pays qui est sous les décombres » déclare Caroline Broué.
 
Rosetta Loy évoque une situation qui va de pire en pire, comme une descente dont on ne voit pas la fin, un fascisme larvé, et elle est véritablement épouvantée de cette situation.
 
Simonetta Greggio parle d’un fascisme mou, avec un Berlusconi omni présent, par les médias qu’il contrôle, et affirme qu’il s’agit bien d’une dictature sous couvert de démocratie.
 
Ces « 20 ans italiens » (de 1959 à 1979) racontent par le menu la mafia sicilienne, mais aussi les étranges affaires financières du Vatican, annonçant les trente années qui vont suivre.
 
Récit inquiétant d’une Italie à la dérive.
 
Le film de Sabina Gussanti avait été présenté à Cannes, provoquant l’absentéisme du ministre de la culture Italien lors du Festival, et une popularité grandissante de la cinéaste.
 
Dans son documentaire à la Michael Moore, elle dénonce bien sur les frasques sexuelles, les casseroles judiciaires du leader italien, mais aussi comment en quelques années, l’Italie a été mise en coupe réglée par une privatisation de l’Etat au profit d’une organisation qui s’appelle «  la protection civile  ».
 
En France on connait aussi cette dérive qui permet la privatisation du service public.
 
Cette organisation est composée de véritables bandes, agissant avec violence, avec un chef, Guido Bertolaso, lié au Vatican, et au pouvoir bien sur.
 
On y trouve des proches de Berlusconi, et elle s’affranchit de toutes les procédures habituelles sous prétexte de l’état d’urgence. lien
 
Elle est sous l’autorité des membres de la « ligue du Nord », ce groupe politique xénophobe qui a fait son apparition depuis peu en Italie.
Son chef est soupçonné de truquage d’appels d’offres pour des travaux publics. lien
 
Cette organisation, mise en place pour régir la situation dans le village d’Aquila, dénoncée dans le film, montrant dans quel pouvoir de dépendance sont tenus les habitants, et quelles règles ignobles leur sont appliquées.
Le film est sur les écrans depuis le 3 novembre.
 
Jean Noel Schifano, quant à lui, évoque un pouvoir fasciste, une théo-vidéocratie (comme il dit) un pouvoir noir qui s’étend en Europe à partir de l’Italie.
Il rappelle qu’il existe une loi dans la constitution du Vatican qui considère l’exilé ou celui qui demande un toit, comme un criminel.
 
Il raconte aussi le scandale de l’Aquila, quand les populations sont véritablement enfermées dans des appartements de fortune, avec l’interdiction de planter le moindre clou, pour ceux qui ont la chance de pouvoir être logés. Les autres sont à la rue, avec des froids de -20 qui s’annoncent.
 
Il dénonce l’intervention perpétuelle de l’état du Vatican sur l’état italien, évoquant les accords de Latran, signés le 11 février 1929, entre Mussolini et Pie II, permettant l’opacité de la banque du Vatican. lien
 
Ce sont 150 ans de l’Italie qui défilent sous nos yeux, de Garibaldi à Berlusconi
Comme l’écrit Alexandre Lacroix dans « courrier International » : « en 187 pages, il a enfoncé le premier clou du cercueil d’une Italie unifiée ». lien
 
Dans ces trois livres et ce film, la maffia est bien sur largement évoquée, bien qu’elle ne soit pas limitée à l’Italie.
 
Elle s’est étendue aujourd’hui dans le monde entier, et se nourrit du blanchiment de l’argent sale, du trafic de drogue, de celui des armes, de la prostitution…etc.
En rendant illégale la consommation de la drogue, on en fait artificiellement monter les prix, comme c’était le cas pour l’alcool aux temps de la prohibition.
 
Le kilo d’héroïne se vend 30 000 €, alors que sa valeur marchande est bien plus modeste. lien
 
C’est donc l’interdiction qui permet ces prix prohibitifs, et qui donne sa puissance à la mafia.
 
On estime en Europe à 1 million le nombre de consommateurs réguliers, et on imagine sans peine l’intérêt que la mafia trouve dans ce trafic.
La mafia n’est hélas pas une lubie pour auteur de polar en mal de sensationnel, elle est une réalité.
 
Dans un documentaire de 47 minutes, « Les confessions d’un tueur de la mafia  » on découvre les rouages de cette organisation, impliquée aujourd’hui dans le monde politique.
 
C’est l’histoire d’un tueur professionnel, Richard Kuklinski, recruté par la mafia italo-américaine, mort en 2006 après 33 ans de « carrière », et plus de 200 meurtres à son actif.
 
Le Journal Italien « Repubblica  » affiche à sa Une « Abus de pouvoir ». Et le journaliste italien d’expliquer : « en feuilletant les pages Europe des journaux étrangers on trouve d’un coté le scandale sexuel dans lequel est empêtré Berlusconi, et juste à côté Nicolas Sarközi qui est accusé d’espionner des journalistes grâce au service de sécurité de l’état ».
 
La Stampa affirme « Berlusconi est cuit ». « Il Fatto quotidiano » enfonce le clou « le jour de la honte ».
 
Hannah Arendt disait « le pouvoir n’a pas besoin de justification du moment qu’il est légitime, d’où l’indispensable vigilance des contre-pouvoirs…les journalistes par exemple ».
 
On peut lire ici l’éditorial de Cécile de Kervasdoué, de France Culture, du 4 novembre 2010 qui fait une revue de presse complète de la question.
Mais Berlusconi rit, il est toujours là, et la mafia aussi.
 
L’avenir serait donc sombre pour la liberté d’informer, et pas seulement en Italie.
 
Car comme dit mon vieil ami africain :
« Le lion dort avec ses dents ».
L’image illustrant l’article provient de « asslema.com »

Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • jako jako 5 novembre 2010 09:54

    Bonjour Olivier
    Affligeant état de délabrement de nos démocrassies qui mettent à leur têtes (France et Italie) des imcapables notoires.
    Comme le dit notre conducator, cela fait grimper le chiffre de paris mache...


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 10:31

      jako,
      oui, il s’agit bien de délabrement, le mot est parfaitement choisi.
      j’aurais pu pousser les ressemblances entres ces deux pays, mais j’ai préféré me concentrer à la situation italienne,
      les lecteurs chercheront les ressemblances avec notre situation.
       smiley
      merci de votre commentaire.


    • spartacus1 spartacus1 5 novembre 2010 17:45

      Effectivement, vue de l’étranger où je suis souvent, France et Italie sont confondus dans la même intense rigolade et le même mépris pour leurs dirigeants respectifs.

      Et quand Sarko croit qu’il va remonter sa popularité avec le G20, il se goure totalement. Parce que les dirigeants étrangers ne lui accorde strictement aucune importance, pire, ne tiennent absolument pas à lui faire une quelconque concession.
      Par exemple, Merkel en a plus qu’assez des familiarités déplacées, des petites claques dans le dos ou sur les bras. Si elle peut se payer le Sarko, elle ne va pas le rater.

      J’ai vu, au JT hier soir, que Sarko s’était permis de faire de petites claques sur les bras du président Hu Jin Tao. Dans la civilisation chinoise, les contacts physiques ne peuvent se faire qu’entre personnes très très proches, alors Sarko et Hu Jin Tao .... Encore quelqu’un qui ne va pas trop apprécier Sarko. Et déjà que la France pèse peu pour la Chine, cela ne va rien arranger, encore une occasion de gâchée. Bon, les chinois sont polis, il ne diront rien, ne montreront aucun agacement, mais ils n’en penseront pas moins et agiront en conséquence.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:01

      Spartacus,
      je crois aussi que les contrats qui viennent d’être signés vont faire des dégats chez nous à moyen et long terme, car en vendant notre technologie, nous perdons une de nos dernières chances de ressembler à quelque chose, face à la toute puissance chinoise,
      à voir aussi la courbette qu’il a fait devant le chef d’état Chinois, on voit lequel des deux est contraint d’avaler des couleuvres.
      http://schoenel.unblog.fr/files/2010/04/sarkozyenchine2010.png
      merci de votre commentaire


    • spartacus1 spartacus1 5 novembre 2010 18:17

      J’aime bien la photo de votre lien.

      Encore une Sarkonade. Il confond chinois et japonais.

      Les chinois ne font aucune courbettes lorsqu’ils se rencontrent, ils inclinent simplement la tête. Ce sont les japonais qui font des courbettes, parfois à n’en plus finir.

      Et de toute façon, ni les chinois, ni les japonais ne se serrent la main.


    • Gollum Gollum 5 novembre 2010 10:21

      J’ai jamais pu comprendre comment un état moderne avait pu propulser à sa tête un type aussi médiocre. Ca me dépasse..


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 10:33

        Gollum,
        vous parlez de qui ?
        Berlusconi ? ou Sarkozy ?
        les deux peut-être, sauf que pour le cavalière, c’est la troisième fois qu’il est élu !
        çà ne présage rien de bon pour nous.
         smiley


      • Gollum Gollum 5 novembre 2010 11:26

        Euh.. Berlusconi bien sûr. Réélu 3 fois, un arriviste total à l’humour gras qui ne fait rire que lui..

        dont on trouve des vidéos en ligne la queue en l’air... dans sa belle villa entouré de belles créatures..

        Non Sarko, il a les dents longues, ne s’en est jamais caché, persuadé qu’il est le meilleur, mais bon c’est un ange et un mec classe à côté de Berlusconi. M’enfin c’est sûr que sa manie de faire « comme tout le monde », répondre aux insultes (casse toi pov’ c..), s’est à juste titre retourné contre lui..

        De toute façon je n’ai aucune sympathie pour les hommes politiques pour la grande majorité d’entre eux et je pratique l’abstention électorale..




      • verdan 5 novembre 2010 14:25

        Bonjour Tutti

        j’ai la Berlue ou Quoi ?! 2 fois lavé des soupçons en tous genres : (malveillants bien sûrs ) 

        1994 1 ère , conflit d’intérêt.

        Viré en 2006 , après avoir « mis le pétard » sur la tempe de la Justice Italienne , et fait voter les lois d’amnistie et de protection contre les enquêtes etc....en 2006 !!!

        Même pas 2 ans après( ces démonstrations de facisme, y’a pas d’autre nom), une majorité d’Italiens lui renouvelle le mandat....c’est à pleurer.

        C’est pour ces raisons que j’aie peur de voir le même cauchemar se profiler en France.

        Mais il y a pire , depuis 30 ans j’entends dire : « bla bla...on va redresser la France bla bla ... » la majorité ( ultra majorité même ) des Français se déchirent encore sur ces termes sans aucun sens : je suis de droite , moi de gauche ...pauvres de vous ....

        Ne jamais oublier, quant-à trop redresser sans cesse , on finit par plier dans le sens opposé :) ...Zut , va falloir re re dresser .... ben pour ça un geste ! Votez !

        Ne pas compter sur moi. Pas pour ceux qui sont en place en tous cas. 

        Cordialement


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:51

        verdan,
        je partage tout à fait votre sentiment et votre colère,
        il faudra le montrer demain en manifestant massivement,
        il ne s’agit plus aujourd’hui de se mobiliser contre cette loi inique sur la retraite, mais il s’agit de dire au gouvernement que nous n’en voulons plus,
        que nous n’en pouvons plus,
        que nous sommes au bord de l’écoeurement.
        merci de votre commentaire.


      • spartacus1 spartacus1 5 novembre 2010 17:52

        Gollum, vous pratiquez l’abstention électorale, c’est à dire que vous avez objectivement apporté votre soutien à n’importe quoi, en l’occurence Sarko.


      • kemilein 5 novembre 2010 18:11

        Droite Gauche ça aura toujours un sens en France.
        Droite > aristocrate noblesse royaliste et clergé
        Gauche > Tiers Etat (peuple)
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Assembl%C3%A9e_constituante_de_1789

        je vous la refais en cour (aujourd’hui) UMP Modem PS sont de droite, puisque pour eux la loi du marché est supérieur a l’état, les intérêt privé supérieur à l’intérêt général. Il reste très peu de vrai personnages de Gauche, celle du peuple.

        retenez juste ça : droite = les puissants // gauche = le Peuple.


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:27

        kemilein
        oui, çà tient debout,
        et pourtant on trouve à gauche des gens riches, donc puissants,
        et à droite, beaucoup de pauvres types,
        serait-ce l’exception qui confirme la règle ?
         smiley


      • Gollum Gollum 6 novembre 2010 08:16

        A spartacus : vous ne pratiquez pas l’abstention électorale, vous allez donc apporter votre soutien (peut-être) au prochain président qui sera sans doute pire que le précédent et vous vous sentirez floué...


        Élections, piège à c...

        D’autre part une abstention massive et c’est l’explosion du système. Le système se fout de celui qui sera élu, ça l’a jamais empêché de fonctionner... C’est la finance qui mène le monde, pas les hommes politiques.

      • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 08:28

        Gollum,
        l’abstention ne résout rien.
        au pire battez vous pour que les votes blancs soient comptabilisés, mais ne pas se déplacer est une solution illusoire.
        enfin, ce n’est que mon avis.


      • morice morice 5 novembre 2010 10:21

        « banga banga », est le nouveau mot à la mode en Italie olivier.


        j’avais déjà tout DECRIT AVANT même l’élection du nôtre, de Berlusconi..


        j’ai relevé une très étrange petite phrase dans le Canard de ce mercredi à ce propos :

        celle de Christophe Rufin, ex ambassadeur de France à Dakar qui a démissionné en juin dernier : en parlant de Claude Guéant, il a dit « en voilà un qui à dû faire plaisir à maman quand il était petit. Tout est bien rangé chez lui, mais il n’en peut pluis dès qu’il voit arriver un semi-truand en Maserati qui lui raconte ses folles nuits avec des filles à 5000 euros »...

        il parlait de qui, là, Rufin ???

        enfin on sait pourquoi TF1 ressemble autant à feu la 5 de Berlusconi, celle que Pflimlin est en train de nous pondre avec ses soirées Annie Cordy ou Joe Dassin..

        abrutissons, abrutissons....

        • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 10:35

          morice,
          oui, je le savais, mais je pensais qu’une petite piqure de rappel s’imposait.
          merci d’avoir proposé le lien,
          il permet de comparer l’évolution de la situation, et les rapprochements de plus en plus nombreux que l’on peut faire entre la France et l’Italie.
          merci de ton commentaire.
           smiley


        • morice morice 5 novembre 2010 13:45

          achetez le Canard de mercredi dernier, c’est en première page, ignorant. 



          en « bunga bunga »...

        • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:22

          c’est vrai que Séguéla ne manque pas de bonnes idées, comme quant il affirme que celui qui n’a pas une rolleix a raté sa vie...
           smiley


        • morice morice 5 novembre 2010 13:49

          J’ai un pote, très introduit en milieu journalistique parisien (non non il ne couche pas...ça femme serait bien trop furax) qui me confirme que le grand cirque Carla-Sarko est bien un ACCORD passé de « conquête de notoriété temporelle » : les deux pouvant tirer parti l’un de l’autre pendant 5 ans, après ; c’est tout autre chose. Séguéla n’est qu’un arrangeur de carrières médiatiques, pas une officine de rencontres.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:23

          Morice,
          d’ailleurs on avait déjà un début de réponse avec l’attitude de carla, ou de sarko :
          elle déclarant qu’elle s’ennuie « follement dans la monogamie » et qu’elle n’est « monogame que de temps en temps »,
          et de l’autre coté, Cecilia évoquant au sujet de nicolas « un mec qui saute des nanas dont il ne se rappelle même plus le prénom »,
          la messe semble dite, non ?


        • glopy1 5 novembre 2010 10:59

          je pense qu’on peut se feliciter de l’existance d’un Berlusconerie, sans quoi sarkozy serait le président le plus bling bling calamiteux du monde


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:25

            glopy1
            êtes vous bien sur que Berlusconi soit le plus calamiteux des deux ?
            à voir les courbettes que notre nainpérial président fait devant le président chinois, on peut commencer à en douter,
            pour moi, il n’y a en pas un pour sauver l’autre.
            ils sont bien de la même famille politique
            la preuve ?
            http://mag.livenet.fr/post/sarkozy-berlusconi-et-leur-truc-en-plume-orange-4021.html
             smiley


          • glopy1 5 novembre 2010 12:22

            vous me sappez le moral... c’etait mon seul dernier espoir de ne pas penser que nous sommes la voiture balais.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 13:28

            glopy
            désolé, mais je n’y suis pour rien
            c’est hélas malheureusement une triste réalité.
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:20

            marc gélone,
            dites, vous n’auriez pas un peu trop forcé sur le jaja ?
            je vous signale que les affirmations contenues dans l’article sont portées par des liens : des photos, des vidéos, des témoignages, trois livres, un film...
            et vous avez l’audace de dire que tout est faux !
            allez, pour vous je ne vois qu’une solution :
            prenez un seau et une pelle, et allez faire de jolis chateaux dans le sable,
             smiley


          • morice morice 5 novembre 2010 13:50

            C’est une invention des médias qui haïssent Berlusconi, une bufala comme on dit en Italie. Elle a été démentie par les juqes qui sont en charge du dossier.


            euh pas par les juges.... mais par le groupe parlementaire de Berlu ...

          • bakounine 5 novembre 2010 11:11

            En france comme en Italie voir meme les 3/4 des pays européen si vous avez les medias vous avez le pouvoir, les gens ont pris l’habitude que l’on pense et decide pour eux.

            les medias sont la propriété de grands Groupes qui n’ont qu’une seule volonté faire en sorte que la société de consommation perdure, que le systeme economique tel qu’il est continue d’exister.
            Un seul objectif gagner plus en manipulant toujours plus.........


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:29

              bakounine,
              je suis bien sur d’accord,
              c’est encore une des convergences que Berlusconi a avec Sarközi : les médias,
              en France c’est peut être un peu moins visible, mais on n’a pas oublié que c’est le chef de l’état qui s’est arrogé le droit de nommer le patron des chaines publiques, ni qu’il a des amis bien placé dans la presse...
              c’est moins visible, mais tout autant efficace.
              merci de votre commentaire.


            • Ronald Thatcher rienafoutiste 5 novembre 2010 11:16

              Comment Berlu peut se faire réélir 3 fois avec les scandales qui entachent sa « blancheur immaculée de saint-sauveur » ?

              Peut-être parce que comme les parrains de mafia, il aide et protège les plus démunies femmes et enfants, aide les hommes en leur filant du boulot grâce à ses entreprises de BTP et autres, ratisse large le cercle de ses serviles soutiens au Vatican, un vrai PARRAIN quoi !

              La comparaison entre la France et l’Italie et entre Berlu et Sarkozy est risible... le nôtre est un élève copieur et un cancre dans tout les domaines, tandis que le Berlu est un maître dans le sien, même si ce n’est pas moral de dire cela... 

              Notre « p’tit con » peut bien aller se former en Italie avec son puissant héritage de contrôle par les mafias, il n’en sera que plus ridicule, comme un enfant qui met les chaussures de son père pour paraître plus grand ! 


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:36

                rienafoutiste,
                j’admire votre optimisme en ce qui concerne le peu de convergences à faire entre berlu et sarko,
                je ne suis pas tout à fait d’accord.
                berlusconi, avec sa « protection civile » se permet d’outrepasser les règles du marché (c’est très bien expliqué dans le film « Darquila » et cette structure permet de privatiser des services qui étaient publics auparavant.
                en France, j’ai le souvenir de quelques ministres qui construisent sans permis...
                en France, on assiste à la destruction lente et progressive de tout le service public : hopitaux, écoles, postes, télécom, retraite, etc
                Berlusconi détient le plus gros des médias, en France Sarközi nomme les patrons des chaines, et a des amis haut placés dans les médias « privés » TF1, Paris Match...
                par contre, avec le projet de suppression des juges d’instructions, Sarkozy a une longueur d’avance sur Berlusconi, qui ne s’en sort que grâce à ses moyens financiers, comme il le dit lui même.
                pour moi, c’est bonnet blanc, blanc bonnet.
                mais ce n’est que mon avis.


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:39

                Gelone,
                vous affirmez, vous affirmez,
                mais vous ne proposez aucun lien, aucune vidéo,
                ce n’est pas sérieux,
                vous devriez écouter mon conseil, et aller vous amuser dans le bac à sable, avec vos amis...
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 13:13

                gelone
                ne nous dites pas pour qui vous avez voté, je crois que chacun a deviné,
                je vais vous dire, çà fait plaisir d’en rencontrer au moins un.
                parce que par les temps qui courent, on n’en trouve plus beaucoup,
                c’est courageux de votre part, mais je voudrais vous dire :
                vous êtes tombé dans le coté obscur de la force, et c’est bien triste.

                au sujet des liens, on a bien compris que vous n’en avez pas à proposer.
                quand au sérieux des miens, je vous laisse la responsabilité de les juger :
                de courrier international, à la Stampa,
                de Repubblica à france culture,
                même la pravda s’inquiète,
                je comprends que vous n’ayez pas trouvé de liens pour vous défendre puisque manifestement, il y a unanimité de la gauche à la droite.

                vous auriez du m’écouter, et rejoindre le bac à sable.

                votre mépris pour les maisons de retraites ne vont pas vous en faciliter l’accès, et comme disait mon vieil ami africain, « l’age c’est surtout dans la tête »
                dites, gélone, je vous trouve très vieux.
                 smiley


              • morice morice 5 novembre 2010 13:51

                Vous devriez aussi penser que les entreprises de démolition systématique, qui ont commencé dès après la victoire de 1994, se sont depuis longtemps retournées contre ceux qui les lancent. 



                ah ouais ?

                 on a embastillé des journalistes qui ont été condamnés ?

                NON.

              • morice morice 5 novembre 2010 14:11

                Gelone, grand admirateur de dictateurs. 


                On s’en passerait volontiers, tiens.


                il fait tout comme Berlu


                « Moi, je suis en train de faire le régime Atkins - 13 kilos perdus depuis le 9 novembre -, si je supprime encore la viande et les produits »animaux« , qu’est-ce qui va me rester à bouffer ? 


                De quoi maigrir de 40 kilos en un mois ! smiley)

                Avant de calboter...

                Écrit par : Marc Gelone | 15 décembre 2005 »


                bref, quelqu’un qui vient enrichir tous les sites où il se pointe...


                la preuve :

                http://michelvolle.blogspot.com/2010/09/revolution-et-reaction.html

                Marc Gelone a dit…

                Le problème de l’« idéal républicain », c’est qu’il repose sur quelque chose qui n’existe pas, qui n’a jamais existé et qui n’existera jamais, à savoir la capacité de l’homme à se gouverner selon sa raison. 

                Et c’est cette chimère qui rend la réaction insubmersible et l’élitisme de masse fantasmagorique. Mais, pour autant, la nature humaine n’est pas vulgaire. Elle est fondamentalement « affective » et il n’y a pas de « petite partie de la population » qui puisse « accéder aux valeurs que l’élitisme de masse prétend promouvoir ».

                Trotski a buté sur ce problème et il lui a trouvé une « solution », aussi monstrueuse que peut l’être la génération d’un monstre : 

                « L’homme s’efforcera de commander à ses propres sentiments, d’élever ses instincts à la hauteur du conscient et de les rendre transparents, de diriger sa volonté dans les ténèbres de l’inconscient. Par là, il se haussera à un niveau plus élevé et créera un type biologique et social supérieur, un surhomme, si vous voulez. »

                D’autres ont tenté le passage à la pratique. Communistes d’abord, Nazis ensuite, chacun au nom des valeurs de « son » élitisme de masse. Leur bilan cumulé se situe entre cent cinquante et deux cent millions de morts

                il est vraiment paumé, historiquement, le Gelone.

                et particulièrement raciste :

                http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/25/97001-20101025FILWWW00691-elections-obama-met-en-garde-les-latinos.php

                Marc GeloneMarc Splach parle d’une « gauche que ne défend que les immigrés au détriment de sa propre communauté », mais on doit se demander si la vraie communauté d’Obama n’est pas précisément celle des immigrés. Parce qu’une appartenance communautaire ne se définit pas au moyen d’un passeport et de documents officiels, c’est un sentiment, un seutiment intime.


                soutien indéfectible de Gelone a Berlu :

                http://www.lematin.ch/actu/monde/berlusconi-frappe-coup-poing-arrestation-203568

                « Je pense qu’il s’agit d’un coup monté par Berlu pour rétablir sa popularité... » Il en était à 60 % d’avis favorables dans les sondages de la semaine dernière. La connaissance de l’actualité italienne, c’est un métier et vous confirmez qu’il n’y a pas de place pour les amateurs. Bye !

                gelone, alias Scipion 


                mardi 16 février 2010 20:48 de ---.adslplus.ch

                En complément à l’éditorial de Bruno Larebière, voici la conclusion d’une intervention que j’ai faite hier sur AgoraVox - sous le pseudonyme Marc Gelone - en réponse à un texte condamnant le débat sur l’identité, pour « droitisme », voire pour « extrême droitisme » :

                « ...vous n’avez pas compris ce que voulait le duo Sarkozy-Besson en lançant un débat sur l’identité nationale. Pendant la campagne de 2007, le futur président avait dit en au moins une circonstance, que pour lui c’était « Liberté-Egalité-Fraternité ». Le but de la manœuvre était donc de dégager une identité sans aucun lien avec ce qui distingue les Français de ceux qui ne le sont pas – le « fond de permanence »**, dont parle Siegfried par exemple.

                 »Cette identité devait être le produit d’une réflexion, une démarche intellectuelle, une construction complètement artificielle, qui était censée réunir en une même entité nationale le chirurgien cardiaque de Bichat et l’éboueur burkinabé, le physicien nucléaire de La Hague et le plongeur sénégalais, l’historien de l’Antiquité et le terrassier maghrébin, le programmeur informatique et l’épicier chinois…

                 « C’est cette mission impossible qui a foiré. N’est pas Jim Phelps qui veut ! »

                 * « Il y a dans la psychologie des peuples, un fond de permanence qui se retrouve toujours. Nous sommes encore, par combien de traits, semblables aux Gaulois nos ancêtres, et les caractéristiques que Tacite notait chez les Barbares ou les Juifs de son temps, sont encore reconnaissables dans les Allemands, les Israéliens d’aujourd’hui. » André Siegfried, « L’Ame des peuples ».

                scipion ici :

                Ecrit par : Scipion | 25.05.2010

                « N’oubliez jamais que votre »liberté« entrave la mienne : celle de vouloir vivre dans un mode moderne, sans transports individuels, dans des villes accueillantes, piétonnes à dimension humaine, où l’air y est respirable. »

                T’as oublié « et pleine de basanés de toutes les nuances de la pigmentation naturelle* », c’est volontaire ou c’est un manque de concentration ?

                * La précision, c’est pour stigmatiser ceux qui gaspillent de l’énergie dans des séances d’UV, avant que leurs mélanomes ne coûtent des saladiers aux caisses maladie !


                http://infrarouge.tsr.ch/ir/thread-158607


                très actif le scipion suisse :

                http://infrarouge.tsr.ch/ir/thread-158607


                http://infrarouge.tsr.ch/ir/member-2049-scipion

                2701 interventions là-bas...


                plus intéressant :

                http://causetoujours.blog.tdg.ch/archive/2009/02/28/a-vue-de-nez-ils-sont-4.html

                « L’initiative contre les minarets est absurde... » 

                Si au moins vous aviez raison. Hélas, la réalité est tout autre. Cette initiative est capitale et elle vient à son heure ! Deux chiffres pour se mettre en bouche : en 1965, la France comptait quatre lieux de culte musulmans, en 2006, chiffres du ministère de l’Intérieur, il y en avait 2147, soit 537 fois plus. 

                Nous sommes donc bel et bien en présence d’une invasion qui se double d’une islamisation non seulement de la France, mais de tout l’ouest européen où les signaux d’alarme se multiplient.

                Face à cela, qui est loin d’être exhaustif, le vote anti-minarets est une occasion unique, j’insiste, de donner un coup de frein à toute revendication communautaire musulmane pour les dix ans à venir, au moins.

                Un OUI à l’initiative revient à adresser un message très clair aux musulmans qui sont déjà dans la place : - Nous vous tolérons, comme par le passé, mais à la condition que, comme par le passé, vous adoptiez le profil bas qui sied à une foi d’importation, totalement étrangère à nos mœurs et à nos traditions.

                en plus il MENT :

                « Accessoirement, des soldats français, mais musulmans, viennent de refuser de servir en Afghanistan pour n’avoir pas à combattre contre d’autres fidèles, ce qui en dit long sur la loyauté qu’un pays d’adoption peut attendre de ces gens. »


                à part ça 

                Il n’y a rien, mais alors rien de chez rien, dans tout ce que vous me racontez, qui soit de nature à me convaincre des bienfaits de l’invasion musulmane et de l’islamisation de l’Europe.

                Par ailleurs, je suis au regret de vous avouer que vos histoires de Sionistes, de Palestiniens, d’Irakiens, d’Américains et autres, ne me captivent pas du tout – et c’est un euphémisme.

                Vous ne pouviez pas le savoir, mais il y a deux sujets majeurs pour lesquels je n’ai jamais réussi à éprouver le moindre intérêt, c’est Napoléon pour ce qui touche à l’histoire et le Proche-Orient, pour ce qui concerne l’actualité. 

                Donc, c’est toujours oui à l’interdiction des minarets et pour les motifs éxposés dans ma précédente intervention. Désolé... Enfin, façon de parler...

                Ecrit par : Scipion | samedi, 28 février 2009

                Ecrit par : Scipion | samedi, 28 février 2009


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:33

                gelone,
                l’argument qui « tue »
                « que je ne sache pas l’italien » !
                et si même c’était le cas, il existe grace au net de très bon traducteurs,
                alors on attend avec impatiences vos liens pour découvrir ces articles,

                mais dans le fond, je devine que vous êtes plus à l’aise dans le bac à sable ?
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:56

                morice,
                merci de nous avoir éclairé sur la glauque personnalité de gélone,
                belle documentation.
                mais je ne m’attendais pas à autre chose,
                un type qui , comme lui, a si souvent l’insulte à la bouche prouve qu’il est en manque d’arguments.
                à+


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 17:51

                Gélone,
                c’est pas beau de se défiler,
                mais depuis que j’ai lu votre documentation, celle proposée par morice, je ne suis pas surpris, alors permettez moi de tourner la page,
                je vous laisse avec votre seau et votre pelle.
                 smiley


              • djanel Le viking- djanel Le viking- 6 novembre 2010 04:41

                Par Marc Gelone (xxx.xxx.xxx.164) 5 novembre 12:45

                « …. si ma place est dans le bac à sable, la vôtre est à l’hospice avec les autres gâteux... »

                >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

                Marc Gelone a été vexé, il en devient méchant.


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 06:32

                djanel,
                il n’est pas foncièrement méchant,
                il n’est seulement pas bien construit,
                c’est pour çà que la construction de chateaux devrait lui rendre service
                mais hélas, il ne le comprend pas.
                 smiley


              • verdan 6 novembre 2010 07:37

                «  comme un enfant qui met les chaussures de son père pour paraître plus grand !  »

                PTDR !!! smiley smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 07:39

                verdan,
                oui très drôle,
                c’est exactement çà,
                enfin, tant qu’il met pas les soutiens gorges de sa mère...
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 08:32

                gelone
                ajoutez a votre florilège de proverbe celui-ci :
                « le chameau ne voit pas la bosse qu’il a sur le dos »
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 08:46

                gelone,
                très juste,
                bon, en voici donc un autre
                « l’âne ne se mesure pas à la longueur de ses oreilles »
                çà va comme çà ?
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 08:59

                mais gélone,
                nous sommes tous, à un degré plus ou moins lointain, des enfants d’immigrés.
                c’est un peu facile de les appeler à notre secours, lorsque nous avons besoin d’eux, comme cela a été le cas en France à plusieurs reprises, et de les chasser lorsque çà va mieux,
                d’autant qu’ils ont souvent laissé leur peaux sur les champs de batailles de leur patrie d’adoption,
                vous êtes décidemment toujours dans la caricature.
                les fils d’immigrés ne vous gènent pas quand ils s’appellent Benzema, ou Zidane, quand ils rapportent des médailles (myriam soumaré médaille d’or à Barcelone)
                elle porte le foulard islamiste, mais çà ne dérange personne.
                les 18 médailles donnés à la France aux championnats 2010 ont pour noms :
                Christine Arron, Mahjedine Mekhessi-Benabbab, Martial Mbandjock, Bouabdellah Tahri, Hind Dehiba, Kafétien Gomis, Salim Sdiri...
                je continue ?
                les blacks blancs beurs sont portés en triomphe quand ils font la France, leur pays, Championne du Monde.
                vous voulez d’autre noms de fils d’immigrés ?
                Besson (né au Maroc), Devedjan (Arménien), Morano (Italienne), et Sarközi (hongrois)
                expliquez moi pourquoi le taux de chomage des jeunes est de 30% lorsqu’ils sont fils d’immigrés, alors que le taux moyen des jeunes est de 14%
                il faut sortir, mon vieux gélone.
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 11:29

                Gélone,
                n’inversez pas les roles,
                les immigrés qui sont arrivés en France dans la vague d’immigration de 1850 avaient été appelés au secours !
                la France avait un impérieux besoin de main d’oeuvre pour travailler au fond des mines:il y a un très bon documentaire passé sur France 3 « d’ou viennent les Français »
                voici le lien, il semble que vous allez découvrir quelques « détails » qui vous ont échappé.
                http://web.mac.com/l.duret/SousSiteCV/Do%C3%B9_viennent_les_Fran%C3%A7ais.html
                ces étrangers que nous avons appelé à notre secours venaient de Belgique, d’Italie, de Pologne, et d’Espagnes,
                puis de 192 à 1931, la France décimée par la 1ère guerre mondiale a fait de nouveau appel aux mêmes, en y ajoutant l’Afrique du Nord, l’Indochine et l’Afrique noire,
                la France était à l’époque une terre d’accueil mais sa fraternité, on le voit n’était pas tout a fait désintéressée.
                puis lorsque les choses sont allées mieux, on a essayé de les renvoyer chez eux.
                étrange mentalité,
                le phénomène s’est reproduit dans les années 50 (la deuxième guerre mondiale était passé par la), et nous avions un énorme besoin de main d’oeuvre.
                a défaut d’ouvrir un livre d’histoire, ce qui manifestement ne vous arrive pas souvent, vous devriez regarder cette émission qui raconte çà dans le détail,
                http://video.google.com/videoplay?docid=-2481667503314674865#
                et puis ouvrez un livre, celui de bertrand Jordan, chercheur au CNRS qui rentre dans le détail,
                titre du bouquin
                « l’humanité au pluriel, éditions seuil »
                vous verrez combien nous nous comportons d’une façon scandaleuse, pour ne pas dire dégueulasse aujourd’hui.
                les racistes sont seulement des personnes qui manquent d’instruction, de culture,
                rien de plus,
                et c’est bien dommage.


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 11:30

                rectification
                de 1920 à 1931


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 13:11

                gélone
                votre mauvaise foi évidente vous pousse à lire la partie de mon commentaire qui vous arrange,
                vous auriez du le lire en totalité,
                face a cette mauvaise foi, je vous engage à retrouver votre « château de sable », votre pelle et votre seau, vos amis du fn vous attendent
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 15:25

                gélone
                bien sur, bien sur
                c’est donc tout ce que vous avez trouvé ?
                en panne d’imagination ?
                au fait, il est comment le château ?
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 20:05

                gélone,
                c’est bien ce que je pensais,
                d’ailleurs je l’avais écrit des mon premier commentaire,
                l’abus d’alcool est dangereux.
                 smiley


              • François51 François51 5 novembre 2010 11:45

                on a l’impression que Berlu ne se prend pas au serieux. certes c’est, un fascho notoire qui d’ailleurs a intronisé dans son gouvernement des gens de l’alliance du nord. des nostalgiques du duce. pourtant, ce type a toujours un éclatant sourire aux lèvres. il est plus sympatique que le notre en tout cas, qui lui se prend vraiment au sérieux, qui se prend pour un grand homme d’état et qui tire une gueule surtout face aux Français (le peuple) en permanence.
                les Italiens n’ont que ce qu’ils méritent. (nous aussi d’ailleurs). au moins le « duce » ooh ! pardon Berlu a le courage de ses opinions.
                le « notre » lui ne fait que draguer en permanence l’électorat FN, mais il n’a pas encore osé en prendre quelques uns au gouvernement. remarquez, il y’a bientôt un remaniement sait-on jamais.


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 11:58

                  François51,
                  c’est justement là ou il est malin, le berlusconi, il tourne tout en dérision, il ne se défend jamais, il est d’accord, et va même au dela,
                  c’est justement ce que dénoncent les trois auteurs des livres proposés dans l’article, et la cinéaste :
                  c’est du fascime mou, mais c’est du fascime,
                  et nous n’avons rien à envier à la situation des italiens
                  j’ai d’ailleurs une image à vous proposer pour montrer la conivence qu’il y a entre les deux :
                  http://img.over-blog.com/499x364/0/58/62/29/Mes-imges-4/diapo_sarko-AFP-Berlusconi-pr-f-re-Sarkozy.jpg
                  merci de votre commentaire.


                • vergobret 5 novembre 2010 11:56

                  On comprendra mieux où on va après avoir vu ceci, http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php#NAVIGATION, débat organisé il y a 15 jrs par le syndicat de la magistrature.
                  « Bouleversement de l’ordre de droit permanent en Europe », « Droit administratif de non-droit », « le non-droit américain s’applique automatiquement en Europe », jc Paye.
                  Il serait dommage de ne pas en prendre connaissance...

                  Via le syndic, les vidéos sont fragmentées par orateur, plus que très intéressant, http://fragmentsduvisible.org/site/accueil

                  La nouvelle orde mondiale...
                  La grand merci à vous.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 13:15

                    vergobret ;
                    à mon tour pour vous remercier de ces deux liens tout à fait passionnants,
                    un prévenu en vaut deux,
                    c’est ce que j’aime sur internet, la vivacité des réactions, la richesses des infos proposées,
                    grand merci, et à +
                     smiley


                  • vergobret 5 novembre 2010 13:43

                    Merci à vous,
                    c’est aussi une réponse sur l’Europe dont vous me demandiez précédemment si nous ne la chargions pas trop de nos péchés.
                    Sentez-vous à présent le souffle de washigton derrière cette façade ?

                    Il faut remarquer que Paye décortique le glissement du droit pénal EU/UE à partir des textes juridiques ainsi que des activités du parlement européen...

                    On notera aussi que la force de frappe nucléaire européenne se trouve à présent en italie en dépit des traités en vigueur. Une frappe peut dès lors être organisée de là, en toute illégalité...

                    Petit ajout, X Bertrand vient de rencontrer son homologue espagnole du PP, relativement à un accord entre Rajoy et (je n’écris pas son nom) concernant les mesures contre les roms.
                    Quand on connait l’engouement des falangistes pour Rajoy, on se dit qu’on est mal barrés.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:25

                    vergobret,
                    oui, çà se tient aussi, bien que j’ai l’impression qu’Obama s’éloigne très discrètement de la France de Sarkozy ces derniers temps,
                    enfin c’est l’image qu’on veut bien nous donner à ronger.
                     smiley


                  • vergobret 5 novembre 2010 17:56

                    JC Paye décrit un premier tripotage du droit pénal belge en 88, piloté par les américains...

                    Obama se tape de la France. Il est mieux placé que quiconque au monde pour savoir quel projet a washington pourcette France ;faire promulguer l’état de siège (A36 Const de 1958), cad le transfert de l’autorité de la police à l’autorité militaire. N’en doutez pas un instant, la droite (d’équation) exprimant la progression des décrets est assez linéaire pour en attester !

                    C’est l’Etat Limite mis en évidence tout récement par Serge Portelli, magistrat très connu des plumavoxiens ; état limite psychiatrique / état limite politique, psychose des dirigeants français, ici, http://fragmentsduvisible.org/site/inc/PAGES/contributions/afficher_video.p hp?video_id=117

                    Signification du glissement pénal en France, exprimée par Will Bourdon, avocat célèbre, piloté par l’amérique (le glissement, pas l’avocat...), là, http://fragmentsduvisible.org/site/inc/PAGES/contributions/afficher_video.p hp?video_id=119.

                    Olivier, merci de votre très courtoise assiduité...


                  • vergobret 5 novembre 2010 18:11

                    écrivez vergo, c’est qu’un avatar...é sa fé gagner du temps.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:29

                    vergo,
                    à mon tour de vous remercier d’avoir cité Serge Portelli,
                    je l’ai évoqué à plusieurs reprises dans quelques articles,
                    un type vraiment intéressant,
                    à+


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:40

                    vergo,
                    je vous propose ce texte de Portelli, tout a fait lucide
                    http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/serge-portelli-paroles-de-resistance.html
                    à+


                  • vergobret 5 novembre 2010 19:18

                    Là vous m’avez scié. Merci partager cette découverte.
                    Oui, et les hommes providentiels sont notre seul recours.
                    J’insiste, prenez le temps de voir la vidéo de Paye, de Portelli et Bourdon, 20’ chacune, elles sont liées par le 2ème http du com.
                    Gentil lecteur et belle lectrice, la bonne nuit


                  • vergobret 5 novembre 2010 20:27

                    Ah, l’intitulé du lien m’a trompé.
                    C’est le discours le plus violent qu’il m’ait été donné d’entendre, c’est à dire le plus factuel.
                    Le lieu transcende et légitime ses mots.
                    Sa m’a coupé net le sens de l’humour...

                    Merci, Olivier, je ne connaissait pas ce discours, ,il gagnerait à être diffusé, tout ou partie.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 22:36

                    vergo,
                    oui, c’est un site (chanson rebelle) qui m’a fait l’honneur de m’accueillir pour quelques chansons, et qui permet aussi de s’exprimer,
                    heureux de vous l’avoir fait découvrir
                     smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 13:17

                    Soulmanfred,
                    n’en jetez plus, la cour est pleine,
                    vos liens sont excellents, et j’ai peur qu’ils ne fassent pas l’affaire de gélone,
                    à+
                     smiley


                  • morice morice 5 novembre 2010 13:53

                    soulman fred, j’attends toujours que vous alliez voir ailleurs si j’y suis.


                    J’y suis, d’ailleurs...


                  • glopy1 5 novembre 2010 12:25

                    le monbre d’italien qui regrettent mussolini sans honte, suffisent a expliquer pourquoi berlu connerie est réélu... l’italie est le pays atypique et de la comédia del arte


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 13:19

                      glopy,
                      ne soyez pas réducteur,
                      je connais bien l’italie, et je m’y rend souvent,
                      j’aime les italiens et croyez bien qu’ils souffrent autant que nous en France de la situation qu’ils vivent,
                      pour avoir participé a plusieurs manifestations à leurs cotés, je peux vous dire qu’ils n’ont pas à rougir de leur courage et de leur engagement,
                      quant à la comédia del arte, c’est pour moi l’essence même du théatre.
                      à+
                       smiley


                    • glopy1 5 novembre 2010 14:49

                      j’allais tres souvent dans l’italie profonde (du sud) il y a quelques années, et j’etait surpris du nombre de personnes qui pouvaient regretter Mussolini.

                      C’est le pays de l’excès qui est parfois comique, parfois cynique et souvent excessif. La preuve c’est que politiquement ils ont eu le droit a tout ce qui était immaginable.

                      on parle de la cinq, mais regardez la RAI c’est hallucinant de poujadisme, une télé ou michel drucker passerait pour un novateur


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:59

                      il est certain que la télé, l’abrutisseur, comme il convient de dire, fait beaucoup de mal, et porte sa part de responsabilité de ces dérives populistes,
                      berlusconi a su aussi profiter de la profonde division qui règne en Italie dans l’opposition,
                      çà ne vous rappelle rien ?
                       smiley


                    • Tiberius Tiberius 5 novembre 2010 12:38

                      A ce Berlusconi, quel chaud lapin et quel jouisseur ! smiley 

                      Il sodomise des petites donzelles tout juste sorties de l’adolescence et nous lance crânement à la gueule : « Moi au moins je baise de jeunes et jolies femmes, pas comme vous bande de pédés ». 

                      Ah ce Sylvio, il lui est facile d’avoir la passion des belles plantes, lui qui compte ses sous par milliards. Et puis il est évident qu’on ne souffre pas facilement de problèmes d’érection quand on peut offrir à ses yeux gourmands autant variété... smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 13:22

                        tiberius,
                        ne soyez pas si optimiste, (au sujet du baiseur= je vous cite)
                        et si , au contraire, c’était justement un problème mental dont souffrait ce cavaleur ?
                        ne réduisons pas le problème italien à une affaire de partouze,
                        il s’agit de mafia,
                        il s’agit de prostitution,
                        il s’agit de corruption,
                        c’est autrement plus sérieux que celui d’un mec qui a des problèmes avec le sexe.
                        non ?


                      • JL JL 5 novembre 2010 13:52

                        @ Olivier Bonnet, « Cavaleur » est effectivement la traduction de « cavaliere » qui lui convient parfaitement !

                         smiley


                      • JL JL 5 novembre 2010 13:53

                        Et ce doigt d’honneur pourrait être la réponse au celèbre « casse toi pauvre con ». Les nations européennes sont tombées bien bas.


                      • Tiberius Tiberius 5 novembre 2010 15:22

                        @ Olivier

                        Entre nous, je suis moins contrarié de voir Berlusconi jouer des coudes pour sortir d’affaire une pauvre gosse marocaine à la dérive, que de voir Fillon intervenir pour empêcher son nanti de fils de subir la sanction qu’il mérite pour avoir sciemment tenté de renverser un motocyclette.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:30

                        JL,
                        a propos de doigts, il y a aussi cette image qui est intéressante,
                        ce signe satanique, pratiqué par un certain bush entre autres,
                        mais si l’on regarde attentivement, le bout des doigt est rouge,
                        aurait-il du sang sur les mains ?
                        http://www.coupfranc.fr/images/berlusconi_rock.jpg
                         ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 08:38

                        Tiberius,
                        franchement, je ne sais pas ce qui est le plus grave : que le fils de Fillion est tenté de renverser un mobylettiste,
                        ou que berlusconi baise des mineures, lors de fêtes ou le haschich et l’alcool abondent.
                        dans l’article qui suit, c’est ce que dit l’une des participantes qui évoquent des mineures
                        http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2010/11/20101104-102157.html
                        que chaque fille reçoive 5000 ou 10 000 euros n’y change rien.
                        lisez attentivement l’article.
                        à+


                      • Tiberius Tiberius 6 novembre 2010 23:21

                        Oh mais le plus grave ce n’est pas que Berlusconi ait eu des relations avec une mineure ou que le fils filon ait tenté de renverser quelqu’un sur la route. Car au fond, juger de ces questions-là ne devrait être que le souci des tribunaux. Non le plus grave c’est la question de la morale publique ou quand des hommes à qui le peuple a donné mandat, usent de leurs prérogatives pour soustraire des amis, relations ou parents à la justice. Voilà le plus grave : Cette trahison envers le peuple ! Or de la trahison de Berlusconi ou celle de Filon je ne sais pas laquelle m’est la plus détestable ! smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 7 novembre 2010 06:23

                        Tibérius,
                        mettons les dans le même sac, à défaut de les mettre en prison,
                        puisqu’il semble bien que ceux qui nous gouvernent sont exemptés de punition
                        de l’affaire du financement de l’ump (woerth-bettencourt) aux frasques d’estrosi, en passant par le détournement de mineures, jusqu’à présent, tous ces élus échappent à la justice,
                        jusqu’à quand ?
                        merci de votre commentaire


                      • morice morice 5 novembre 2010 13:54

                        chez nous on a « sauteur » alors ????


                        • Massaliote 5 novembre 2010 14:02

                          Berlusconi n’arrivera JAMAIS à battre notre Minus.

                          A tout prendre je préfèrerais avoir Berlusconi comme président que Sarko. Il est moins faux-cul.

                          Aussi piètre qu’il soit il n’a jamais poussé l’abjection jusqu’à ricaner devant le cercueil de ses soldats.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:36

                            Massaliote
                            pour ma part, c’est bonnet blanc, blanc bonnet
                            je ne préfère ni l’un ni l’autre
                            d’ailleurs, sur cette photo, on comprend bien qu’il s’agit d’un même personnage
                            http://i.telegraph.co.uk/telegraph/multimedia/archive/01356/NicolasSarkozy_ 1356907c.jpg
                            à quelques kilos près.
                             smiley


                          • Taverne Taverne 5 novembre 2010 14:40

                            Hey ! Olivier, c’est Silvio et non Sylvio. Comment Carlo a-t-il pu laisser passer çà ?

                            Du coup, t’as droit à une chanson (c’est pour mémoriser).
                            La voici ! (je mets ma cape)

                            Al cavaliere, qui surgit hors de la nuit
                            Court vers ses aventures au galop
                            Son nom, il le signe à la pointe du pénis
                            D’un S qui veut dire Silvio

                            Silvio, Silvio
                            Renard rusé qui fait sa loi
                            Silvio, Silvio
                            Vainqueur, tu l’es à chaque fois
                            Silvio, Silvio
                            Tu mets à ta botte l’Italie
                            Silvio, Silvio
                            Tu aimes les filles de ton pays


                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:38

                              Taverne,
                              oui, c’est exact,
                              merci de l’avoir remarqué,
                              et merci pour la chanson,
                              l’actualité primant, j’ai remis à demain l’article sur le chou !
                               smiley


                            • slipenfer 5 novembre 2010 15:02

                              Bon article et sérieux
                              sans commentaires
                               Avec en plus les liens des intervenants on à une bonne vision de ce
                               qui se passe là bas.

                              C’est pas agréable,mais il faut regarder les choses en face.

                              la vidéo de l’assassin est édifiante, le cynisme de toutes
                              ces personnes est réel et immonde (lui c’est malade mental).
                              a++


                              • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:40

                                slipenfer,

                                oui, j’ai trouvé ce témoignage terrible,
                                dommage que l’on en apprenne pas plus :
                                j’aurais aimé savoir pour quelles raison ces crimes avaient été commandités,
                                mais ce sont des informations que l’on a pas facilement !
                                merci de ton commentaire.


                              • Rough 5 novembre 2010 15:04

                                cabanel vous êtes un jaloux aigri !....Il Condotiere il s’amuse et vous êtes triste !....


                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:41

                                  rough,
                                  jaloux ?
                                  comme vous y allez,
                                  l’amour m’intéresse plus que le sexe,
                                  et je crois perso que ce type est un malade.
                                  et que personne (à part vous, manifestement) ne l’envie.
                                   smiley


                                • HumanVictoryX HumanVictoryX 5 novembre 2010 15:15

                                  Réagissez et rejoignez le collectif citoyen StopBanque : J-33 http://stopbanque.blogspot.com/ ////


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:42

                                    human
                                    merci de cette très bonne proposition
                                     smiley


                                  • brieli67 5 novembre 2010 15:31

                                     ?? symbolik ??

                                    Notre e-talonné
                                    nous le fait tous les jours ... la Nation entière.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:46

                                      brieli
                                      belle vidéo édifiante,
                                      on est bien dans le monde de la vulgarité,
                                      en France, comme en Italie
                                      la preuve : http://www.youtube.com/watch?v=oU42FnpVQNM
                                      ou :
                                      http://www.i-actu.com/gresport/wp-content/uploads/2010/03/sarkozy-maud-fontenoy.jpg
                                       smiley


                                    • marie 5 novembre 2010 15:31

                                      ok ok ce type est affreux ; pourquoi dans ce cas :
                                      mega procès en cours contre eternit depuis dec 2009 (délégation française présente) 2000 parties civiles !!! TURIN
                                      Class action ouverte aux conso italiens depuis decembre 2009 (ici parisot ne veut pas !)
                                      Agriculture biologique de qualité en EUROPE (autriche) cantines bio fort répandues, Rome ville unique en Europe pour ces cantines
                                      interdiction des pesticides neocotinoides depuis 2008 !et maille à partir avec les colosses de la chimie ! syngenta et bayer ; les abeilles sont revenues depuis ! merci au ministre Zaia qui est aussi apiculteur ! çà change des énarques ! Ici les apiculteurs pleurent encore aprsè ce satané barnier et non moins inénarrable et si sage lemaire
                                      Mouvement planétaire du slow food et de terra madre qui va pouvoir renforcer la lutte des petits agri, et pecheurs ! salon du gout : 130 000 visiteurs !
                                      Refus des OGM depuis le début .
                                      quand à ses gouts pour les jeunettes..je crois qu’ici c’est idem non ? Besson n’a pas épousé une jeunette de 25 ans ? non ?
                                      je ne défends pas berlusconi, mais j’en ai marre d’entendre toujours les memes chansons !
                                      Par contre je ne sais pas qui à la RAI a décidé de ne pas programmer cette merveilleuse « chanson des partisans »
                                       http://www.youtube.com/watch?v=yFbljH_igGo

                                      pour les 150 ans de l’unité italienne ;


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 16:48

                                        marie,
                                        mais bien sur,
                                        l’Italie n’est heureusement pas Berlusconi,
                                        pour avoir à plusieurs reprise manifesté à Turin contre le projet lyon turin (60 000 personnes), et rencontré de nombreux militants là bas, comme vous j’ai constaté le fort engagement des Italiens,
                                        cet article a d’ailleurs été envoyé à leur demande en Italie.
                                        merci du lien proposé, et de votre commentaire.
                                         smiley


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 08:41

                                        Marie,
                                        c’est bien plus grave que ce que vous dites :
                                        ce type, berlusconi baise des mineures et même si elles reçoivent des compensations financières, çà ne change rien au délit,
                                        d’autant que les soirées, comme il est dit dans cet article, sont pimentées de marijuana et d’alcool.
                                        http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2010/11/20101104-102157.html
                                        lisez bien jusqu’au bout.


                                      • brieli67 5 novembre 2010 17:34

                                        Et si Dracula
                                        dit vrai à propos de sua donna

                                        Beppo GRILLO ? Begnini ??
                                        on ne voit rien venir............... MORNE PLAINE !


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 17:49

                                          Brieli,
                                          c’est peut-etre le coup qu’il a pris qui lui a provoqué cette frénésie sexuelle ?
                                           smiley
                                          je déconne...
                                          Beppo Grillo, j’adore,
                                          j’ai eu la chance de le voir de très près il y a deux ou trois ans,
                                          nous étions allés manifester à Turin, grosse manif (60 000 personnes environ) contre le projet TGV Lyon Turin, et à la fin, il y avait des prises de parole,
                                          et c’est là que je l’ai entendu pour la première fois,
                                          génialissime.
                                          et merci de ce sketch proposé avec Celentano et Bégnini...
                                           smiley


                                        • brieli67 5 novembre 2010 18:17

                                          de RB

                                          scène culte  : i scream you scream we all scream .....


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:24

                                          stp,
                                          c’est dans quel film ?


                                        • Melpomène Melpomène 5 novembre 2010 18:00

                                          Connaissant un peu l’Italie, j’y suis née et la France, j’y vis, je crois qu’il n’est pas possible de comparer politiquement ces deux pays. En effet, les Français ont une vieille tradition politique, c’est même leur sujet de conversation de prédilection. En Italie, par contre, tout ce que le peuple demande aux politiques, c’est de leur f..... la paix. Il ne sont pas ultra-libéraux pour autant. Non, l’Italie reste un amalgame de petites communautés. Ce pays en tant que tel n’existe que depuis la fin du XIXème siècle, ce qui est relativement peu pour implanter un esprit « patriotique » tel qu’en France. Par ailleurs, les Italiens de l’étranger ont voté passivement contre Berlusconi, contrairement aux Italiens de l’intérieur. L’explication est simple : à l’étranger nous disposons d’informations plus variées qu’en Italie, et pour cause.
                                          Les frasques de Berlu, franchement, je m’en balance. Par contre, ce qui me semble grave, c’est que ses compromissions avec le fachisme, le changement des lois qu’il a imposer (dépénalisation de l’appel à la haine) a permis à cette abomination de refaire son apparition. Il a flatté le pire et favorisé la montée du racisme en Italie, pays pourtant tolérant. Berlusconi est un monstre fossoyeur de l’humanité au profit du pognon, de son pognon. S’il existait bien un tribunal international chargé de juger des crimes contre l’humanité, je verrais bien le Pape et ce triste sir en première ligne.
                                          Bien à vous.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:04

                                            Melpomène,
                                            bien sur les frasques sexuelles de berlu ne sont que la partie visible de l’iceberg,
                                            c’est bien ce que disent les 4 intellectuels cités dans l’article,
                                            ils parlent de la corruption, du fascisme mou, de l’implication du Vatican dans tout çà, et c’est bien sur çà qui est le plus grave.
                                            merci de votre commentaire.


                                          • brieli67 5 novembre 2010 18:03

                                            Réponse du BBBBBBBBBBBBBBB

                                            au bbbbbbbbbbbbbbbb

                                            bunga :: ::bunga !!!


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:11

                                              brieli,
                                              quel artiste ! quel talent !
                                              au fait j’ai trouvé deux images qui devraient faire réfléchir
                                              http://www.arcana-scientis.fr/wp-content/uploads/2010/09/cornes-sarkozy.jpg
                                              et cà
                                              http://www.coupfranc.fr/images/berlusconi_rock.jpg
                                              amusant, non ?


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:15

                                              brieli,
                                              pour la chanson de berlusconi, j’ai trouvé intéressant les barbouzes inquiètes,
                                              et comme on les comprend,
                                               smiley


                                            • Melpomène Melpomène 5 novembre 2010 18:04

                                              oups Massivement contre et non pas Passivement...


                                              • Pyrathome pyralene 5 novembre 2010 18:07

                                                Ce vieux pervers est un incommensurable débris ,vulgaire, grossier, corrompu et cynique.....
                                                la totale, en espérant que nos amis Italiens puissent enfin tirer la chasse le plus tôt possible.....
                                                 Faut dire aussi, qu’on a guère mieux chez-nous.....ou même ailleurs !...
                                                Mais ce type est une véritable caricature des égouts ......


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:12

                                                  Pyralène,
                                                  pas mieux !
                                                  merci !
                                                  s’il existe des wc doubles, et non pas seulement des wc
                                                  on pourrait faire d’une pierre deux coups ?
                                                   smiley


                                                • brieli67 5 novembre 2010 18:30

                                                  une pension alimentaire

                                                  aux frais vous/nous : tu : mézigue ??


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 18:46

                                                    brieli,
                                                    le chapitre 14 est tout à fait passionnant.
                                                    merci
                                                     smiley


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 19:34

                                                    soul,
                                                    comme çà on est prévenus !
                                                    non seulement les musiques sont inspirées de thèmes fascistes, mais les images qui apparaissent sont très claires,
                                                    merci d’avoir rappelé ce très bon film suédois, vidéocracy
                                                    à+


                                                  • brieli67 5 novembre 2010 19:25

                                                    Le film avec RB ..... SOUS LE COUP DE LA LOI
                                                    de Jimmy Jarmush
                                                    qui nous a « piqué » notre matheux béninois

                                                    Caméra d’Or à Cannes 84  : avec le trailer Stranger than Paradise
                                                    avec un peu de doigté vous recomposez tout le film


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 novembre 2010 19:40

                                                      brieli
                                                      merci, c’est super, même en morceau çà peut le faire,
                                                      j’ai beaucoup apprécié aussi le lien avec screamin jay
                                                      je devais avoir 18 ans, j’avais acheté le vinyl avec justement cette chanson dont il est créateur
                                                      c’était un disque 25cm
                                                      et je l’ai toujours, une vrai pièce de musée,
                                                      par contre je n’ai pas compris le rapport avec berlu ?
                                                      à+


                                                    • brieli67 5 novembre 2010 20:09

                                                      la scène ICE CREAM avec Benigni est dans le film de « Down by law » de Jimmy Jarmush.... 

                                                      en grande partie les deux tournés ici
                                                      « wir waren alle Berliner »


                                                    • marie 5 novembre 2010 21:06

                                                      MCabanel, merci de votre merci mais vous répondez à peine au comment ce chef d’état si mauvais pour le pays peut-il permettre toutes ces avancées (procés, etc..) lutte contre mac donald aussi et halloween !

                                                      j’ai bien une idée qui tient au régime politique..l’italie est presque un état de type fédéral..les régions ayant des pouvoirs, centralisation pas aussi avancée qu’en France, pays de royauté et de petits marquis, territoire hexagonal bien sous le joug de lobbies de toute sorte et anonymes eux, à la tête desquels se trouvent de grands clercs méprisants pour la piétaille cachant soigneusement leurs vices éventuels sous un bonne couche d’hypocrisie ! ! ! (béton, chimie, agroalimentaire, grandes surfaces !) et j’aimerais autant entendre crier au loup contre ces saloprix d’entités ici ! plutot que tout le temps sur Berlusconi qui malgré sa malveillance n’est pas le roi comme ici ! un Monsieur Sarkozy !


                                                      • marie 5 novembre 2010 21:55

                                                        merci de votre merci mais je reste sur ma faim, comment ce si mauvais homme d’état a t il pu laisser passer ces avancées ? surtout l’amiante : 2 milliardaires d’eternit sont au banc des accusés !
                                                        le régime politique ? état plus fédéral ou les régions ont du pouvoir, contrairement à l’hexagone encore centralisé et sous le joug des lobbies de toute sorte (bétons, routes tgv agro alimentaires, chimie, grandes surfaces..)à la tête desquells se trouvent d’anonymes dirigeants méprisants pour la piétaille et dissimulant eux leurs éventuels vices sous une apparence respectable mais oh combien dégueulasse ! avec leur réseau fermé aux petites gens, ici la maffia elle reste entresoi !

                                                        Berlusconi duce ? mais donnez des noms de journalistes ou de responsables télé viré par ce type ? comme il a été procédé ici ? pour de sordides raisons !
                                                        ce sont les transnationales syngenta et bayer qui ont intenté actions contre état italien pour interdiction des pesticides neocotinoides depuis 2008 ! et ce sont les dirigeants politiques qui ont signé et pris la décision sur la demande des apiculteurs ! contrairement à ici ! ou monsieur Barnier sec et froid technocrate les a envoyé bouler !
                                                        c’est mac donald qui este contre des citoyens ayant ouvert un « mac bun ce qui veut dire »c’est bon" en piémontais
                                                        Ces maffias transnationales et anonymes qui nous mettent le grappin dessus doivent ne pas apprécier d’avoir aussi à faire à cette maffia locale et enracinée

                                                        bon je ne défends pas la mafia, hein, mais je cherche à comprendre et aimerais bien la meme hargne à dénoncer ces entités qui nous bouffent tout ! plutôt que ce type hableur dont j’aimerais connaitre exactement les réformes, loin de toute polémique.

                                                        au salon du gout 13000 visiteurs il était question de défendre les petits pêcheurs contre les multinationales..

                                                        La seule question qui m’inquiète est celle des centrales nucléaires : eux qui s’étaient gardés comme de la peste de ce type d’énergie !


                                                        • moebius 5 novembre 2010 22:44

                                                          le véritable égout c’est le peuple italien qui la élu


                                                          • moebius 5 novembre 2010 23:03

                                                             Berlusconi ne m’apprend qu’une chose, a me méfier du peuple. Pourquoi ce clown n’incarnerait pas toute les valeurs « du peuple » italien ici, là bas francais ou autre ? Pourquoi lui dénier cette représentation ? Berlusconi c’est le peuple italien. Le peuple italien est un vieux beau qui a des cheveux en plastique et qui fait des blagues. Le peuple italien a un clown comme chef d’état parce que l’éta pout le peuple italien qui a eu Césa


                                                            • moebius 5 novembre 2010 23:20

                                                              le peuple français, par contre est un beauf et moi ça m’étonnerait qu’il devienne un etre social en 2012 comme un cadre moyen ou un ouvrier...mais clown non... voir Coluche, Patrick Sébastien ect.. non trouver un représentant qui allie les performance du comique et du politique fait partie du génie italien pas du notre. Le Duce était un comique par rapport a ses amis. Nous restons nous en tant que latins trop mitigés sur ce point. Sans doute l’ombre de Degaulle et de Miterrand plane t’elle encore sur nous mais cette ombre s’estompe progressivement a tel point que nous pouvons nous permettre de rire de tant en tant. Ce qui est bon pour le moral


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 06:49

                                                                moebius,
                                                                je ne le crois pas,
                                                                le fait que berlu ait été élu provient plus d’un savant dosage de séduction, d’opporturnité,de faiblesse du camp adverse,
                                                                pour moi, le peuple italien est plus proche de Begnini que de berlusconi
                                                                ouvrez le lien vidéo proposé par brieli
                                                                en France, c’est la puissance de conviction de sarko, qui ne s’est pas géné de promettre ce qu’il savait ne pas pouvoir tenir, juste pour avoir la place,
                                                                et c’est la faiblesse de la candidate qu’il avait en face de lui qui l’ont amené au pouvoir,
                                                                et il continue dans cette logique,
                                                                ce sont des escrocs manipulateurs, forts d’importants soutiens, qui profitent l’un et l’autre de la crédulité d’un peuple,
                                                                mais rien de plus.


                                                              • Christoff_M Christoff_M 6 novembre 2010 02:59

                                                                Nous sommes un peu mal placés pour la critique avec une droite Sarkozy , Woerth, Hortefeux...
                                                                Bolloré, Dassault, Bettencourt...

                                                                Une gauche caviar, Aubry, Fabius, DSK, Pierre Bergé et autres...

                                                                Et toutes nos « loges maçonniques » présentes dans les coulisses du pouvoir, justice, partis, médias, mr Bertrand et Copé, Mam j’ai des doutes, nos Pdg nommés par le pouvoir, SNCF, Nucléaire, Énergie, tous les secteurs juteux, les régions et communautés de communes, ou on peut placer « amis » proches et fils de....

                                                                Mr Huchon distribuant plus d’un milliard chaque année à ceux qui savent y faire !!! Mr Huchon et mr Delanoe se déclarant « anciens maçons »...

                                                                Nous avons quand même beaucoup de points communs avec l’Italie des Loges qui a porté Berlusconi au pouvoir... l’arrivée de Sarkozy ayant amplifié ce phénomène de réseaux et de relation d’influence...


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 06:36

                                                                  Christoff
                                                                  nous sommes entrés en résistance,
                                                                  vous devriez lire ce lien
                                                                  http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/serge-portelli-paroles-de-resistance.html
                                                                  cette petite vidéo de 20 minutes par ce grand magistrat est absolument à écouter,
                                                                  elle donne un sens à ce que nous sommes en train de faire,
                                                                  paroles de résistances,
                                                                  et les gestes qui vont avec.
                                                                  il n’est plus question de partis.
                                                                  seulement de citoyenneté.


                                                                • marie 6 novembre 2010 08:17

                                                                  A propos de gout pour la chair fraiche :
                                                                  Miriam ÒReilly, 53 anni, attacca l’azienda : mi hanno sostituita con ragazze più giovani. I giornalisti scioperano per protestare
                                                                  contro i tagli alle pensioni (in la stampa de ce jour)

                                                                  Cette journaliste, attaque la chaine BBC , elle en a été chassée car elle ne voulait pas se botoxer ! ils ont choisi des journalistes plus jeunes !
                                                                  ah bon, ils ont Berlusconi aussi là-bas ?
                                                                  TV française : compter les femmes d’un certain âge qui ont des émissions...comparer avec les messieurs


                                                                  • herbe herbe 6 novembre 2010 12:39

                                                                    Olivier pour aller dans le sens de votre article qui ne montre que la partie visible de « l’iceberg ».

                                                                    Cette photo vaut beaucoup de discours :

                                                                    http://www.lefigaro.fr/international/2009/09/26/01003-20090926ARTFIG00600-michelle-obama-garde-ses-distances-avec-berlusconi-.php


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 6 novembre 2010 13:15

                                                                      herbe
                                                                      les photos à l’évidence parlent beaucoup mieux que tous les discours du monde,
                                                                      outre la distance que prend Michelle Obama avec le cavaleur italien, il faut observer avec beaucoup d’acuité la moue du président Obama.
                                                                      merci de votre commentaire.
                                                                       smiley


                                                                    • suumcuique suumcuique 7 novembre 2010 18:02

                                                                      n’inversez pas les roles,
                                                                      les immigrés qui sont arrivés en France dans la vague d’immigration de 1850 avaient été appelés au secours !
                                                                      la France avait un impérieux besoin de main d’oeuvre pour travailler au fond des mines

                                                                      Les mines, au cas où vous ne vous en seriez pas aperçu, ont été fermées il y a belle lurette. Avec 7 millions de chômeurs, la France n’a certes plus besoin d’immigrés et surtout pas d’immigrés extra-européens.

                                                                      Pour ce qui est de Berlusconi, il fait partie de cette ploutocratie parasitaire de mafiosi aux origines ethniques plus que douteuses qui a été mis à la tête de l’Italie à partir de 1943 par les envahisseurs yankees et contre laquelle Mussolini avait engagé une lutte sans merci, peu après son arrivée au pouvoir. Il tient son rôle à merveille. En parlant de rôle, sa ressemblance physique avec l’acteur J. Chan dans « Le Tour du Monde en 80 jours » est frappante :
                                                                      http://www.imdb.com/media/rm619813120/tt0327437


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 7 novembre 2010 18:42

                                                                        suumcuique
                                                                        j’ai peur que vous ayez lu mon commentaire en diagonale
                                                                        je parlais de la première vague d’immigration,
                                                                        1850 !
                                                                        et croyez moi, à cette époque, les mines tournaient a plein régime...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès