• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Union Européenne c’est le totalitarisme à la Soviet

L’Union Européenne c’est le totalitarisme à la Soviet

 

Le totalitarisme est un système politique à parti unique, n'admettant aucune opposition... C'était par exemple le cas de l'URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques de 1922 à 1991)

Dans le système de l'Union Européenne on retrouve un système identique à l'URSS avec un pouvoir centralisé à Bruxelles à savoir la Commission Européenne.

L'URSS imposait aux Etats membres une Constitution avec une seule voie à suivre : celle du parti Communiste. Les peuples pouvaient avoir des activités politiques à la condition d'être en conformité avec les intérêts du socialisme.

De la même manière l'Union Européenne fonctionne avec les traités de Lisbonne et de Maastricht qui s'imposent à tous les Etats de l'UE. Et l'on constate que les gouvernements successifs ne remettent jamais en cause "le système européen".... Il serait d'ailleurs apparemment impossible pour un des Etats membres de la Zone Euro de reprendre une monnaie nationale...

Seuls les Anglais ont réussi à quitter l'UE avec le BREXIT, mais il est vrai qu'ils n'étaient pas liés pareillement à l'UE comme la France qui traine le boulet de l'EURO....

Ainsi à l'image de ce qui existait dans l'Union Soviétique, on reproduit en Europe un système totalitaire, avec des conséquences similaires et probablement une fin identique....

 

L'effondrement de l'Union Soviétique en 1991 a été le produit des facteurs suivants :

-incapacité du régime centralisateur et bureaucratique à apporter des réponses aux enjeux économiques et sociaux des Etats membres

-mécontentements des populations face à ce régime éloigné des préoccuations locales qui conduiront à un réveil des nationalismes (et des mouvements religieux)

-économie axée sur la course aux armements au détriment des besoins de la population, ce qui a généré l'apparition de réseaux mafieux qui développent une économie parallèle.... etc

 

L'Union Européenne impose ses directives aux Etats membres ; ainsi les électeurs ont le sentiment que les élections nationales sont sans effets sur une politique européenne qui est de toute façon imposée du fait des traités et cela sans contestation possible....

Les populations ne voient pas non plus d'amélioration notable sur un plan économique ; au contraire, la dette de la France par exemple continue à augmenter (aujourd'hui plus de 2270 milliards d'euros), le chômage reste à un niveau élevé, et les prélèvements obligatoires (CSG, TVA, taxe foncière, et autres) continuent à augmenter.

Seuls prospèrent les banques et les fonds de pensions, les spéculateurs et les traiders de la haute finance. (les transactions financières sont très peu ou pas du tout taxées selon les pays)

La politique migratoire relative aux populations notamment sub - saharienne qui consiste à accueillir ces personnes réfugiées économiques est elle aussi incompréhensible pour beaucoup. En fait on peut difficilement comprendre que l'Union Européenne impose des quotas de migrants alors que nous n'avons en France aucune politique réellement efficace en matière d'immigration.

Les immigrés n'ont pas bénéficié de cours de français et leurs enfants pas de cours de soutien scolaires dans le passé alors comment pourrions-nous intégrer des afghans ou des yéménites et autres migrants ? Les caisses de l'Etat français sont vides, comment accueillir dignement les migrants alors que nous ne créons pas d'emplois en France ?

La république Tchèque a eu au moins le courage de déclarer qu'elle ne voulait plus accepter pour sa part de migrants.

Les traités européens interdisent aux Gouvernements d'aider financièrement les entreprises en difficulté ; cette stupide politique interdit donc de défendre l'emploi en France et de maintenir notre industrie. ARCELOR a été racheté par l'indien MITTAL, ALSTOM racheté par l'allemand SIEMENS, les chantiers navals de Saint Nazaire SFX rachetés par l'italien FINCANTIERI etc..

Le traité CETA signé entre l'Union Européenne et le Canada en 2016 diminue énormément les taxes douanières, en clair la Canada va nous concurencer plus facilement.

Autre exemple de la politique insensée de l'Union Européenne et le traité actuellement en cours de négociation entre l'Union Européenne et les pays d'Amérique du Sud du MERCOSUR qui devrait permettre l'importation de viande provenant d'Amérique du Sud.

Les éleveurs français sont déjà en difficulté du fait de la baisse de consommation de viande en France, et il est bien évident que si ce traité est signé leurs difficultés vont s'aggraver fortement. Cet exemple démontre une fois de plus la nocivité de la politique européenne de Bruxelles sur l'économie et l'emploi en France.

La fin de l'Union Soviétique s'est déroulée sur plusieurs années et s'est notamment réalisée dans les années 1990 et 1991 ; la Russie sous l'implusion de Boris ELTSINE a déclaré son indépendance en juin 1990, puis la LITUANIE. Le 8 décembre 1990 la Russie, l'UKRAINE et le BELARUS dans leur déclaration commune annoncent que "l'URSS n'existe plus".

 

Il ne serait pas surprenant de voir dans quelques années une déclaration commune de la France de l'Allemagne et des Pays-bas par exemple annonçant la fin de la Zone Euro...

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 27 février 09:47

    Chuttttt , c’est vrai mais faut pas le dire ça va donner envie de se barrer de l’UE ......


    • malitourne malitourne 27 février 10:32

      Dénoncer, critiquer, villipender l’UE, c’est parfait. On peut passer au stade suivant qui est de se rassembler pour le Frexit.


      • Parrhesia Parrhesia 27 février 10:40
        @malitourne
        Très juste !
        Mais pour cela il faudrait déjà être capable d’assainir le problème de la propagande « Main stream » et de ses pourvoyeurs de fonds (y compris le secteur « publicité ») qui conditionnent désormais le comportement électoral !
        Et là...
        Bonne journée à vous.

      • malitourne malitourne 27 février 10:46

        @Parrhesia
        Il existe des gens qui se rassemblent déjà et qui essaient que la voix du Frexit se fasse entendre. Plus ils seront nombreux et plus la chape de plomb médiatique s’affaiblira. Une bonne journée à vous aussi.


      • Venceslas Venceslas 27 février 23:15

        @malitourne Pourquoi pas ? 





      • Parrhesia Parrhesia 27 février 10:32
        >>> Il ne serait pas surprenant de voir dans quelques années une déclaration commune de la France de l’Allemagne et des Pays-bas par exemple annonçant la fin de la Zone Euro... <<<

        Une fin qui reste encore aujourd’hui inespérée, du moins sous cette forme, compte tenu de l’autorité acquise au fil des ans par le N.O.M. sur les principales gouvernances européennes.
        J’entends ici par principales gouvernances européennes leurs échelons majeurs jusque (et y compris) les échelons de madame Merkel ou de mm. Macron et Rajoy, Etc. pour ne citer qu’eux.
        Mais la fin, sous quelque forme qu’elle intervienne, devient de plus en plus inévitable !!! 

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 20:14

          @Parrhesia
          Mais le Brexit, c’est le début de la fin !
          Ils sont maintenant dans l’ incantation : « L’ Europe est de retour, encore et toujours ! » C’est la méthode Coué. Ils expliquent tous, que si ça ne marche pas, c’est qu’il n’y a pas assez d’ Europe !


          Les Mamamouchis européens l’ont parfaitement compris, le Brexit les a tétanisés. Ils paniquent à l’idée de changer le moindre article des Traités européens, car ils savent qu’ils ouvriraient là, la boîte de Pandore !! Pensez donc, il faut l’unanimité et demander leur avis par referendum aux électeurs...

          Il est par exemple question de fusionner les deux fonctions, celle de Présidence du Conseil et de Présidence de la Commission. mais cela nécessiterait de passer par le fameux article 48 pour changer les Traités...

          " (...) La fusion des fonctions de président de la Commission et du Conseil, une proposition faite par le président de la Commission Jean-Claude Juncker dans son discours sur l’état de l’Union en septembre, nécessiterait certainement une modification de traité. Il est hautement improbable que les dirigeants ouvrent une telle boîte de pandore.

          «  Je ne pense pas qu’ils désirent une telle modification de traité. Si une modification de traité est proposée pour un sujet, alors tous les sujets laissés à l’écart referont surface, et ce serait intense  », a déclaré le diplomate.(...) ."


          Les derniers referendum ont été un désastre pour l’ Europe. C’est non, à chaque fois ! Ceux qui rêvassent de changer les Traités, doivent comprendre que tout l’appareil européen fera tout ce qui est en son pouvoir pour qu’il n’y ait plus de référendum sur les questions européennes ...




        • Parrhesia Parrhesia 28 février 08:44

          @Fifi Brind_acier
          Très juste !!!


        • psynom 27 février 11:53

          qu’est-ce que l’UE ?

          - 3.000 fonctionnaires (non élus) payés 15.000 €/mois (à ce tarif, vaut mieux ne rien changer) rédigeant les textes, de loi, règlements, accords internationaux, feuilles de route et Grandes Orientation pour les États…

          - et dans la même avenue de l’Europe à Bruxelles, plus de 20.000 lobbyistes avec un budget de 1,5 milliards qui rédigent les textes, de loi, règlements, accords internationaux, feuilles de route et grandes orientation pour les états...

          et qui remplissent les enveloppes pour les fonctionnaires, discrètement mais en toute légalité (aucun règlement de l’U.E. ne l’interdit ni le condamne.),

          plus, les amendements fournit aux parlementaires trop absorbés par d’autres taches lucratives.

          Le pire, c’est que ce n’est même pas une caricature.


          • baldis30 27 février 18:02

            @psynom
            bonsoir,

            une commission :

            - non élue,

            - désignée au gré des amitiés,

            - dotée des pleins pouvoirs

            - responsable devant personne ni juridiction

             c’est exactement la définition de la commission STALINIENE !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 20:17

            @psynom
            Et le pie, c’est que ce sont ces vrais privilégiés, qui vivent sur nos impôts et qui nous intiment l’ordre de nous serrer la ceinture !!

            « L’ Europe, c’est la PAIE » !


          • Ouam Ouam 28 février 00:09

            @Jonas
            merci !


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 27 février 15:25

            Mais oui mon vieux ! C’est la malédiction en direct. 


            N’ai-je pas toujours appelé cette « Union de Bruxelles »« , »L’Union communiste«  ? 

            Pourquoi elle est insolite et donc impossible à concrétiser ? Parce qu’elle est aujourd’hui voulue par les Etats qui avaient détruit »le Bloc de l’Est« en développant la propagande anticommuniste mais qui enrôlent les pays de l’Est arrachés à ce »Bloc de l’Est communiste«  ! Difficile de remodeler les esprits du »Fragment Ouest de l’Europe« pour leur ingurgiter une idéologie de vomissure qui sent l’ambition de »L’EMPIRE CAPITALISTE" de la Domination planétaire !


            • François Vesin François Vesin 27 février 16:51

              Le peuple, les peuples ne font pas la Loi.


              C’est le marché qui fait la loi 
              et le marché dont la bourse frôle l’apoplexie
              tandis que les « bulles » gonflent en n’en plus pouvoir
              est prêt pour une nouvelle étape : la guerre.

              Seule la guerre est en mesure de sauver le marché,
              d’aplanir dettes et déficits et organiser la reconstruction.
              Tout est en place, les acteurs sont prêts, le décor est planté
              il n’y a plus qu’à frapper les trois coups - Syrie - Ukraine - et boum ! 

               

              • JP94 27 février 17:06

                N’importe quoi !! on est dans le délire conceptuel !


                L’URSS fait suite à la Révolution bolchevique et dès son 1er jour a mis en oeuvre des décrets correspondants aux voeux de la population russe : Terre pain , paix , éducation , santé, nationalisation dans indemnités, droits des peuples ( décrets de Lénine rendant la Pologne indépendante, la Finlande aussi ..) 
                La Russie bolchévique a eu à combattre dès la victoire de la Révolution l’invasion par 14 pays capitalistes et impérialistes décidés à casser a révolution ...etc etc ...
                L’URSS a été envahie avec la bénédiction des Occidentaux par les hordes nazies, qu’elles avaient réarmé ad hoc en violation des traités ....
                Et elle en a triomphé ( 90% de l’effort de guerre nazie (et la même proportion de divisions, 184 + les divisions des puissances de l’Axe) au prix de 27 millions de morts...néanmoins malgré tout cela, elle était parvenue aux 2/3 du PIB des Etats-unis, qui augmentent le leur à coup de dizaines de guerres..

                Le totalitarisme n’est pas un concept historique mais idéologique , inventé par la maîtresse d’un idéologue du nazisme ; Heidegger,... elle a trouvé le moyen de nier le concept de nazisme et bien sûr cette non-historienne, n’ayant jamais travaillé sur la moindre archive, a inspiré les pseudo-historiens ...et ceux qui cherchent à nous faire oublier ce qu’était le nazisme.

                Vous-même n’avez dû jamais aller au-delà de vos cours du secondaire, bien mâchés, en matière d’histoire.. lors ne jouez pas les historiens, parlez-nous plutôt de la collaboration de la Police française avec l’Occupant nazi durant la guerre, ça c’est intéressant et vos ex-collègues n’ont pas réussi à pincer l’un de mes grands-pères - dommage pour eux !! et sans doute amère déception pour vous ! - et quant à l’autre il a été dénoncé par un voisin membre de la Police, qui est venu fouiller toute la maison ou presque...presque justement, ... et c’est comme ça que la Police a dû laisser libre ce grand père grand invalide de guerre mais dénoncé par un policier qui a fait ce qu’il a pu pour le livrer aux nazis...

                Quant au système électoral soviétique il me semble que vous le connaissez très superficiellement : certes il y a un parti unique, mais déjà avec de nombreuses tendances très opposées - certaines étant réfractaires au socialisme - eh oui ! ensuite c’est le seul pays, justement, où aucun parti fasciste n’a pu se développer, les industriels n’étant pas là pour les financer ... N’est-il pas frappant de voir à quel point les fachos prospèrent dans les pays capitalistes - Hitler s’est bien fondé sur le système capitaliste et les capitaux, il n’a pas nationalisé ...

                D’autre part , en URSS, la plupart des candidats de base n’étaient pas membres du PCUS ... c’est seulement en montant dans les instances du pouvoir que leur proportion augmentait...et ces élus communistes en proportion croissante étaient élus par des non-communistes ...
                Contrairement à ce qui se passe ci avec des tas de partis, au moins le parti au pouvoir et ceux d’alternance ne poursuivaient-ils pas les mêmes politiques de régression sociale de casses des acquis du CNR , donc de la Résistance - à quoi bon avoir des Sarkosy , des Hollande, des Macron si en réalité nous n’avons pas le choix de la politique menée, ? Et dans les instances de l’UE, la Commission européenne, qui n’est pas élue a plus de pouvoir que les élus, qui ne sont même pas habilités à rédiger des lois, mais peuvent voter celle rédigées par le MEDEF ou ses semblables et portées par la Commission européenne. Le vrai totalitarisme , c’est ça !

                • Venceslas Venceslas 27 février 23:23

                  @kelenborn
                  A propos de Jean Ferrat : 


                  Sinon, les poèmes d’Aragon (qui a parfois déconné grave), sont sublimes. 

                • julius 1ER 28 février 08:24
                  Comment peut on, encore aujourd’hui sortir des pareilles énormités ?
                  tiens ! déjà prends cela comme « amuse gueule » : c’est la famine en Ukraine en 1922 c’est à dire 5 ans après la révolution ! C’est quand même pas les nazis ni les ricains qui l’ont provoquée
                  Le système électoral soviétique ! nonmais on hallucin

                  @kelenborn
                  en 1922 on est encore en pleine civile comme le mentionne justement JP94 !!!

                   c’est toi Kelenborn qui devrait réapprendre l’histoire pas JP94 !!!
                  l’essentiel de ce qu’il dit est juste sur la contre-révolution armée et financée par les pays occidentaux 

                  quand on voit l’état de la France en 1945 et que l’on sait qu’il a fallu attendre le milieu des années 70 pour retrouver le niveau de PIB atteint vers la fin des années 30,
                   il n’est pas difficile de comprendre (sauf pour les crétins comme toi) que l’URSS ayant subit un ORADOUR par jour aie eu du mal à offrir un niveau de vie correcte à sa population avant le milieu des années 70... 
                  de plus même si l’on ne veut pas défendre ce qu’est le Stalinisme on ne peut mettre sur le même plan le Nazisme et le communisme car cela équivaut à dire que le criminel a la même voix que la victime !!
                  hier soir sur Arte il y avait un Théma consacré aux JO de Berlin en 1936 et ensuite sur le siège de Léningrad... 900 jours de siège que ces gens ont enduré ce qui ne peut que faire comprendre ce qu’a été le front russe pendant ces années là !!!
                  encore une fois JP94 a raison sur le fascisme qui renaît bien sereinement dans les pays capitalistes preuve en est que ce système de crise en crise produit les mêmes effets d’un siècle à l’autre !!!

                • julius 1ER 1er mars 09:22

                  @kelenborn


                  tu parles de la famine de 1922 et là tu envoies un lien sur la famine de 1931 .... tu es un adepte du mélangisme, il me semble mais c’est vrai tout allait bien mieux dans la Russie de Nicolas II !!!

                  tiens un lien sur la dette de la SNCF :

                  c’est vrai que le tout privatif est beaucoup mieux, il y a encore de « belles lunes » à vendre aux crétins comme toi !!!


                • Esprit Critique 27 février 19:17

                  Le parallèle entre l’UE et L’Union Soviétique, n’est pas aussi évident si on creuse un peu, mais le fait est , qu’au niveau de certains « Résultats » et d’« Echecs » ça fait réfléchir.

                  Une différence énorme tout de même, L’union Soviétique était son propre maitre. L’UE non.

                  L’UE au travers de l’OTAN, mais pas seulement, n’est qu’un jouet américain. Le fait que cet élément essentiel, principal, soit totalement occulté, fait que L’échec programmé de l’UE tel qu’on nous la vend, pourrait être une déconfiture mondiale et islamoputréfiante infiniment plus grave que la chute du mur.


                  • Jao Aliber 27 février 19:40

                    L’URSS n’avait rien de communiste, c’était un régime capitaliste d’Etat. (Voir Jao Aliber Agoravox, on trouvera plusieurs articles sur le sujet ).


                    • Esprit Critique 27 février 20:50

                      @Jao Aliber
                      Encore un effort et vous allez commencer a comprendre ....

                      Dans un régime Communiste effectivement tout ce qui est « Capital », dans tous les sens du mot est entre les mains de « l’état » lequel est entre les mains d’un « parti unique », (a l’exclusion de tout autres pouvoirs et point de vue qui sont interdits), personnalisés par quelques individus privilégiés.

                      Tout est dans la nuance.


                    • Venceslas Venceslas 27 février 23:25

                      @Jao Aliber
                      En attendant, beaucoup de communistes s’en sont réclamé, au point de hurler à « l’anti-communisme primaire » dès la moindre critique. 


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 février 19:38

                      Bonjour,
                      .
                      « Il serait d’ailleurs apparemment impossible pour un des États membres de la Zone Euro de reprendre une monnaie nationale... »
                      — fin de citation —
                      .
                      Une fois qu’un pays membre de l’UE accepté l’Euro il est en effet très difficile, pas impossible, pour ce pays de retrouver sa souveraineté monétaire. On ne peut pas rester membre de l’UE et faire marche arrière pour retrouver la souveraineté monétaire en quittant l’Euro ! Il ne figure aucun article dans le TUE ni dans le TFUE pour quitter l’Euro !
                      .
                      Il n’existe qu’une seule voie possible pour quitter l’Euro, c’est de quitter d’abord l’UE par l’article 50 du TUE puis ensuite il est possible de quitter L’Euro.
                      https://www.youtube.com/watch?v=sOQXEcnb2W8
                      .


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 février 21:04

                        Bonjour kelenborn,
                        .
                        " Je ne vais pas reprendre l’explication donnée plus haut sur la force obligatoire du droit international mais un pays qui voudrait quitter l’euro le ferait et cela ne va pas tarder à arriver ! "
                        — fin de citation —
                        .
                        La seule voie légal et respectueux envers les autres pays de l’UE est l’application de l’article 50 du TUE, exemple BREXIT.
                        .
                        Le fait de ne pas vouloir respecter les traitées (TUE et TFUE) t’elle que proposé par JL. Mélenchon, durant la dernière élection présidentielle en 2017, enlèvera à la France sa crédibilité du respect des traitées en ce qui concerne la signature des futurs traitées.
                        .


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mars 09:22

                        @kelenborn
                        Le Traité de Lisbonne a été ratifié « dans les formes constitutionnelles ».
                        Il y a bien eu forfaiture, mais la Constitution prévoit 2 formes de ratifications, par referendum et par le Parlement réuni.

                        Même si cela ne fait pas plaisir, il a bel et bien été ratifié légalement.


                        Stiglitz n’a jamais dit qu’il ne fallait pas sortir de l’ UE par l’article 50 !

                        Il a dit que les premiers pays qui sortiraient de l’euro s’en sortiraient le mieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès