• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Union européenne vacille. En Italie, les partis anti-système ont (...)

L’Union européenne vacille. En Italie, les partis anti-système ont trouvé un accord pour la formation d’un gouvernement

Les deux partis anti système italiens, le Mouvement 5 Étoiles M5S et la Ligue, ont trouvé un accord sur un pacte de gouvernement. Ces derniers jours, Di Maio et Salvini ont conclu et fait valider par plus de 90% de leurs troupes un programme commun.

Ce programme tourne résolument le dos à l'austérité et veut se libérer des contraintes de l’UE.

Le dirigeant du Mouvement Cinq Étoiles (MS5) Luigi Di Maio et celui de la Ligue, Matteo Salvini.

Coup de tonnerre, l'Italie fait ce que peu de pays oseraient imaginer, un accord de gouvernement entre deux partis qui normalement sont aux antipodes l'un de l'autre.

Un parti de droite, l'autre de gauche que certains qualifient d'extrêmes. Deux partis anti système, qui pensent que pour le bien du pays, cette alliance reposant sur des compromis est indispensable. Un peu comme si chez nous, les insoumis faisaient un accord avec le FN.

Aucun parti n'ayant une majorité suffisante, une alliance était absolument nécessaire, si on voulait éviter de revenir aux urnes.

L'alliance entre MS5 et la LIGUE était la plus improbable, c'est pourtant celle qui s'est faite.

Le mouvement 5 étoiles est celui qui a obtenu le plus de sièges, 222.

La ligue a quand à elle obtenu 125 sièges. Forza Italia, parti de Silvio Berlusconi 105 sièges. Grands perdants, le parti démocrate lui s'est effondré.

Des points d'accord nombreux ont été trouvés entre ces deux partis, assez pour former un gouvernement anti système, une première en Europe occidentale.

Ces points d'accord pour l'essentiel seraient :

Accord sur l'âge de la retraite qui de 66 ans passerait à 67ans en 2019, sauf si l'âge de retraite et les années de cotisations font 100, alors la retraite serait anticipée. Par exemple, 64 ANS et 36 ans de cotisations font 100. La retraite pour ce salarié entrant dans cette fourchette pourra donc être prise à 64 ans.

Accord sur le durcissement des règles concernant l'immigration. Une partie des ressources consacrées à l’accueil des migrants serait consacrée à leur rapatriement. 500.000 irréguliers seraient concernés par cette mesure. Ils doivent être expulsés avant 1 an.

Accord sur la baisse des impôts, réforme fiscale importante, fixant l’impôt pour les particuliers à 15% et pour les entreprises à 20%

Accord sur un revenu universel sous réserve que les demandeurs d'emploi acceptent toute offre des services des centres d'emploi.

Accord dans les relations internationales pour un partenariat commercial et économique à part entière avec la Russie.

Toutes ces mesures anti austérité et contre l'immigration affolent l’UE, surtout que la position de l'Italie s'ajoute à celle d'autres pays qui eux aussi rejettent les contraintes imposées.

L'Europe vacille devant ces montées de populisme et de nationalisme qui se multiplient. S'ajoute pour l'Italie non l'intention de quitter l’UE, mais de renégocier fermement certains traités. Ce gouvernement parle même d'effacement de la dette qui s'élève à 250 milliards.

L'inquiétude et la colère de JUNCKER sont grandes :

"Le ressentiment contre la crise migratoire a donné aux populistes et nationalistes, le matériel pour défaire la solidarité Européenne."

Et oui Monsieur Juncker ! la vague eurosceptique monte, et commence à déferler, l’Europe a déçu, elle devait apporter sécurité, harmonie, bien-être, progrès social et plein emploi.

L'UE dans sa quête du mondialisme et du marché libre, de l'abandon des frontières pour la libre circulation des hommes et des capitaux a amené, austérité, multiculturalisme, flux migratoires incontrôlables, sources de difficultés et d'insécurité.

Leur seul argument pour vouloir perdurer dans l'état et que l'on répète à l'envi :

« L'UE a assuré la paix, plus de guerre entre mondiale depuis 70 ans. »

Faux ! Les guerres mondiales ont été évitées grâce à l'arme nucléaire. Les nations savent que toute agression sera de l'autodestruction, car une guerre nucléaire serait la fin de notre planète bleue. Seul l'équilibre de la terreur a évité une récidive.

Alors les peuples contrairement à certains de leur dirigeants veulent d'une autre Europe, d'une Europe des nations, qui préserve une part de souveraineté, la protection de la nation, de leur identité, et la fin de l'autérité qui a mis les peumles à genoux.

Et des Spartacus se lèvent un peu partout pour retrouver cette liberté.

Di Maio et Salvini viennent d'abattre un des piliers fondateurs de l’UE en prenant le pouvoir en Italie.

Leur cri de liberté : ''l'Italie d'abord''.

Seuls quelques irréductible s'accrochent encore à maintenir cette Europe fédéraliste.

Merkel qui grâce à sa puissance économique fait son beurre, pendant que certains s'effondrent.

Macron roi de France qui veut devenir roi d'Europe et achever son projet mondialiste.

Que fera l'union Européenne ?

Osera-t-elle comme avec la Grèce de Syrisa, couper à l'Italie les liquidités pour la contraindre à édulcorer son programme ?

Imposer une telle sanction à un pays important sur le secteur bancaire serait dangereux, et humilier un pays comme l'Italie l'un des cinq pays fondateurs de l’UE une faute gravissime qui se retournerait contre l'UE.


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

262 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 22 mai 2018 12:31

    @moderatus

    bonjour

    Les deux partis anti système italiens, le Mouvement 5 Étoiles M5S et la Ligue, ont trouvé un accord sur un pacte de gouvernement. Ces derniers jours, Di Maio et Salvini ont conclu et fait valider par plus de 90% de leurs troupes un programme commun.

    Votre article lui tient la route les italiens ont on assez de supporter toutes les misères de L’Europe. Un peu à l’image de mes deux articles toujours bloqués en modération cela devient un foutoir. Mais pour revenir à l’article je ne crois pas que l’union durera bien du temps. Il est indéniable qu’à un moment donné les pots vont se casser ou se fissurer. Il est scandaleux d’imposer à l’Italie un supplice de ce type et cela par la seule volonté d’une Europe de M....A vous lire bien plus tard, mais à jouer avec le feu on finit par se bruler. Je relaye sur mes propres réseaux. Cordialement Le Panda


    • moderatus moderatus 22 mai 2018 13:00

      @Le Panda


      Bonjour le Panda.

      La liberté et la souveraineté ont un prix, l’austérité avec des promesses que demain tout ira bien n’a que trop durée.

      les peuples en ont marre que les dirigeants fassent la sourde oreille et les mène là où ils ne veulent pas.



    • Le Panda Le Panda 22 mai 2018 13:47

      @moderatus
      La liberté et la souveraineté ont un prix, l’austérité avec des promesses que demain tout ira bien n’a que trop durée.

      Je me garderai bien de dire le contraire, je vais partir dans le sud de la France durant un peu plus de deux mois. Je pense avoir l’occasion de faire un saut en Italie. Pays que j’aime beaucoup et surtout la ville de Florence. Mais si les clichés et articles que je proposerai font la même chose que ceux qui sont en modération je le ferai une fois et guère plus . Je vous souhaite un bon débat, étant occupé sur le plan personnel cet après-midi mais je passerai à nouveau. Y viva la mama !! Cdt Le Panda


    • moderatus moderatus 22 mai 2018 13:59

      @Le Panda


      Rebonjour,

      je vais partir dans le sud de la France durant un peu plus de deux mois. Je pense avoir l’occasion de faire un saut en Italie. Pays que j’aime beaucoup et surtout la ville de Florence.

      Coïncidence, fin du mois je suis en Italie, Rome et Pompéi.

      J’aime beaucoup l’italien je connais Florence c’est magnifique et Venise une perle dans un écrin pas toujours très propre.

      Je vous souhaite un bon voyage et peut être à tout à l’heure.

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 14:02

      @moderatus


      Amusant, mais je suis plongée dans la vie de l’Emperur Julien. C’est passionnant. Sinon : LA TOSCANE et un petit détour par Les eaux bénéfiques de Saturnia. Au Nord de Rome.

    • Le Panda Le Panda 22 mai 2018 17:33

      @moderatus
      Me voici au nouveau comme le roi des C....Je vais parcourir L’ITALIE je suis en accord avec Venise….Cela démontre que le monde est petit mais les C....sont encore plus grands et plus nombreux. Remettant l’ouvrage les deux articles était à 0 +6 -6.

      Bon voyage aussi vous pouvez me contacter par e-mail privé en venant sur mon site en visiteur, nous pourrons peut-être nous rencontrer ou pas et se faire une bonne tablée de pates et de pizzas aux frais des C....qui empoissonnent ce site qui devient un B....Je vous avez promit un nouveau passage voici chose faite et les deux articles postés à nouveau alors les grands C....Qui détruisent y compris leurs vies par hargne mais qu’ils se régalent à ne pas en douter AGV doit les couvrir. La haine je l’ignore bonne soirée et si vous souhaitez prendre contact faites le je pense que l’on ne s’ennuiera pas Le Panda  smiley


    • moderatus moderatus 22 mai 2018 17:45

      @Le Panda


      Mon voyage est organisé ainsi que les excursions, ce que je fais rarement mais c’était une oportunité, donc sortie en troupeau et pas de moments de vraie liberté.
      je vais aller voir vos article en modération.

    • Le Panda Le Panda 22 mai 2018 18:47

      @moderatus
      Mon voyage est organisé ainsi que les excursions, ce que je fais rarement mais c’était une oportunité, donc sortie en troupeau et pas de moments de vraie liberté.

      Je déteste cela effectivement je l’ai fais une fois au Maroc et je suis parti au bout de deux jours. Dommage c’est ainsi que nous avions à l’époque fabriqué AGV et les voix du panda en se voyant.

      Je vous remercie de ces échanges qui démontrent en quelque sorte que nous sommes pas toujours en accord mais humains. En ce qui me concerne c’est la clef de voûte de toute vie Cdt


    • moderatus moderatus 22 mai 2018 19:04

      @Le Panda


      « L’ennui naquit un jour de l’uniformité »

      Nous ne sommes pas toujours d’accord, et c’est ce qui permet des échanges et d’avancer dans le respect réciproque bien sur.

    • Drougeok Drougeok 24 mai 2018 19:02

      @moderatus
      C’est pour ça que vous foutez les gens dehors. Il faut accepter la discussion, même si elle vous est désagréable. Sinon vous pliez bagages et allez à la pêche.


    • Zolko Zolko 22 mai 2018 12:35

      Fifi va venir nous dire que tant qu’ils n’en appellent pas à l’article 50 rien ne va se passer, et qu’il faut voter Francesco Asselino.


      • malitourne malitourne 22 mai 2018 12:56

        @Zolko
        On ne sait pas ce qu’il va se passer. Une improvisation politique sur une base eurocritique se met en place en Italie. Qui peut prévoir les conséquences politiques de cet improbable compromis : personne. Tant mieux si l’issue est positive pour le peuple italien, mais pour le moment personne ne sait où va nous mener tout ça. C’est bien la différence avec une stratégie politique claire et légaliste comme celle de l’UPR.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 13:54

        @malitourne

        Bof, en politique, les plans touts faits, il ne faut pas y croire, c’est pour les enfants.

        Bizarrement, pendant la présidentielle de 2012, on n’a pas évoqué les attentats de 2015, en en 2007, on n’a guère parlé de la crise financière de 2008 smiley

        Vous allez me dire que Franchois Asse-li-neau avait tout prévu smiley


      • malitourne malitourne 22 mai 2018 15:17

        @Olivier Perriet
        Qui parle de prévisions ? Je dis simplement que la stratégie politique de l’UPR est claire c’est tout. Maintenant si l’Italie fait péter l’UE j’y vois pas d’inconvénients vous vous en doutez. Simplement, de cette alliance politique eurosceptique de circonstance, que va t-il se passer ? Un plan A ? un plan B ?une sortie de l’Euro ? Qui le sait ?


      • Zolko Zolko 22 mai 2018 16:14

        @malitourne : « Qui peut prévoir les conséquences politiques de cet improbable compromis : personne »
         
        Veuillez parler en votre nom je vous prie. Vous voulez dire : « pas moi » (vous, quoi). Moi je peux parfaitement prédire ce qui va se passer : les citoyens seront de moins-en-moins réticents de voter pour des partis « eurosceptiques », les politiciens « eurosceptiques » vont devenir de plus en plus nombreux, jusqu’à devenir majoritaire, et ils vont changer les règles de cette Union Européenne. Article 50 ou pas. Et d’ailleurs Trump est entrain de leur donner un sacré coup de main : rappelez-vous que la bataille d’il y a 1 an était contre le TIPP ? Grâce à Trump cette horreur est morte et enterrée.
         
        La nouveauté ici est que 2 partis opposés à cette UE se sont alliés, contrairement aux partis similaires en France (FI et FN) qui s’obstinent à se considérer des ennemis et ce faisant font rigoler ceux qu’ils prétendent battre.


      • malitourne malitourne 22 mai 2018 16:33

        @Zolko
        D’accord mais ce sont des spéculations. Pour le moment, on ne sait pas comment cette coalition va s’y prendre pour faire plier l’UE...


      • Zolko Zolko 22 mai 2018 17:10

        @malitourne : si on sait : ils préparent le mini-bot, une monnaie nationale parallèle à l’€uro, ce que Varoufakis avait déjà voulu en Grèce mais il avait été mis en minorité par Tsipras et est donc sorti du gouvernement Syriza. Avec ce précédent on peut être certain que l’Italie ne reculera pas sur ce sujet, et ils présenteront la facture : soit la monnaie parallèle – qui risquera de faire exemple pour les autres pays – soit remises des dettes à la BCE. Les 2 partis sont en phase sur cette question.
         
        La réaction des autres (UE, Allemagne, BCE, OTAN...) est inconnue.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 18:47

        @Zolko

        Fifi va vous dire que Syriza aussi avait un bien joli programme, et un allié bien bien à Droite... Vous avez vu le résultat ? La question en Europe n’est jamais le programme, mais sa compatibilité avec les Traités européens.

        Pour l’instant, c’est du billard à trois bandes, ce qui se discute en sous main actuellement en Italie,( et en Allemagne), c’est une sortie discrète de l’ euro, ce qui arrangerait bien l’ Allemagne, qui sortirait aussi de l’ euro.

        L’ennui, c’est que les pays qui sortiront de l’euro en premier sont ceux qui s’en sortiront le mieux, mais que Macron va s’accrocher à l’euro comme une moule au rocher, et que ça nous coûtera un bras.

        L’UPR explique depuis 11 ans que l’austérité imposée par l’appartenance à la zone euro va imposer la sortie de l’ euro : « Vincent Brousseau : la sortie furtive de l’euro ». De ce point de vue, l’Italie et l’ Allemagne ont le même intérêt.


      • foufouille foufouille 22 mai 2018 18:52

        @Fifi Brind_acier

        le robot foldingo de service est sorti. on attend tes autres pseudos.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 18:56

        @Zolko

        et ils vont changer les règles de cette Union Européenne

        L’ennui, c’est que la majorité ne suffit pas pour changer les règles, il faut 100% des pays d’accord, mais vous n’êtes pas pressé ... !?

        Par exemple, le nouveau gouvernement italien a dans son programme, à la fois la soumission à l’ OTAN et la levée des sanctions contre la Russie.
         
        Si 1 seul pays européen dit non, (par exemple, un des pays Baltes ou la Pologne), rien ne change.

        Vous commencez à comprendre pourquoi l’ UPR propose la sortie par l’article 50 ?
        Si Asselineau avait été élu, un an après, nous serions déjà sortis de l’ UE, et dans 1 ans, nous serions sortis de l’ OTAN.


      • foufouille foufouille 22 mai 2018 19:06

        @Fifi Brind_acier

        achelino sera élu postmortem en 2100.


      • Zolko Zolko 22 mai 2018 20:42

        @Fifi Brind_acier : « levée des sanctions contre la Russie. Si 1 seul pays européen dit non, (...), rien ne change »
         
        en fait, c’est l’inverse : les sanctions ont une durée limitée dans le temps (celles en cours en ce moment se terminent en juillet 2018 je crois) et c’est leur reconduction qui nécessite l’unanimité : si un seul pays vote contre (la reconduction), les sanctions s’arrêtent.


      • Zolko Zolko 22 mai 2018 20:47

        @Fifi Brind_acier : « Syriza aussi avait un bien joli programme »
         
        oui, et Varoufakis voulait le mettre en oeuvre (créer une monnaie nationale en parallèle ou à la place de l’€uro), c’est Tsipras qui a trahi. J’espère que les 2 partis Italiens auront appris la leçon et iront jusqu’au bout.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 07:25
        @Zolko
        Vous avez peut-être raison, mais je n’ai pas la même information, la poursuite des sanctions envers la Russie est automatique.

        "C’est par consensus que l’Union européenne prend les décisions concernant les sanctions antirusses. Si on procédait par vote, alors, affirme le chef du gouvernement slovaque, il voterait contre ces mesures."

      • moderatus moderatus 22 mai 2018 13:02


        Fifi va venir nous dire que tant qu’ils n’en appellent pas à l’article 50 rien ne va se passer, et qu’il faut voter Francesco Asselino

        ON verra ce qu’en dit FIFI, mais, les pas qu’ont franchi les italiens est un pas de géant , réussir cette union, pour desserrer l’étau de l’Europe, Bravo.

        • aimable 22 mai 2018 13:41

          @moderatus
          le système Européen en place va tout faire pour qu’ils coulent , ce qui va lui permettre d’arriver en sauveur en disant , on vous l’avait bien dit que votre système était foireux et qu’en dehors de nous point de salut .


        • moderatus moderatus 22 mai 2018 15:11
          @aimable

          le système Européen en place va tout faire pour qu’ils coulent , ce qui va lui permettre d’arriver en sauveur en disant , on vous l’avait bien dit que votre système était foireux et qu’en dehors de nous point de salut .

          En dehors de la soumission point de salut, les peuples commencent à en avoir marre de cette férule.

          C’est certain que l’U.E va employer les moyens les plus vils pour faire changer d’avis les eurosceptiques italiens, mois iront -il aller aussi loin qu’avec la Grèce, je ne le crois pas ,c’est la question que je me pose en fin d’article

          Que fera l’union Européenne ?

          Osera
          - t-elle comme avec la Grèce de Syrisa, couper à l’Italie les liquidités pour la contraindre à édulcorer son programme ?

          Imposer une telle sanction à un pays important sur le secteur bancaire serait dangereux, et humilier un pays comme l’Italie l’un des cinq pays fondateurs de l’U.E une faute gravissime qui se retournerait contre l’U.E



        • sirocco sirocco 22 mai 2018 16:19

          @moderatus

          « ...les pas qu’ont franchi les italiens est un pas de géant... »

           
          N’allez pas trop vite en besogne et ne sous-estimez pas le pouvoir de nuisance de l’UE. On peut avoir de l’espoir mais pour le moment rien n’est fait.

           
          C’est comme le Brexit : tant que l’accord ne sera pas signé des deux côtés, il ne sera pas irrévocablement acquis. Wait and see...


        • moderatus moderatus 22 mai 2018 16:28

          @sirocco



          N’allez pas trop vite en besogne et ne sous-estimez pas le pouvoir de nuisance de l’UE. On peut avoir de l’espoir mais pour le moment rien n’est fait.

          Vous avez raison, il faut se souvenir comment la Grèce a été traitée, Mais plus ces mouvements grandissent et touchent de pays, plus lar capacité de rétorsion de l’U.E s’affaiblit.

          mais l’union de ces deux populismes est quand même un évènement ahurissant à souligner, il démontre la volonté des peuples de se libérer d’une tutelle devenue insupportable.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 19:00

          @moderatus

          Et vous pouvez nous dire où ils enverront les 500 000 migrants dont le gouvernement italien veut se débarrasser ??
          Pas en Suisse, il y a des frontières.
          En France, alors, non ?


        • moderatus moderatus 22 mai 2018 19:22

          @Fifi Brind_acier



          Et vous pouvez nous dire où ils enverront les 500 000 migrants dont le gouvernement italien veut se débarrasser ??
          Pas en Suisse, il y a des frontières.
          En France, alors, non ?

          il faut les renvoyer chez eux tout simplement. Amoins que vous soyez partisane d’accepter tous les hors la loi.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 19:53

          @moderatus

          Je crois que vous vous faites bien des illusions... L’Italie a signé le Traité d’Amsterdam, Schengen, et la directive sur les travailleurs déplacés.

          Les frontières sont désormais les frontières extérieures de l’ UE, contrôlées (ou pas) par Frontex. Une fois enregistrés en Italie, ils ont le droit de circuler dans tout l’espace Schengen, et donc de venir en France, ou ailleurs...

          C’est bien ce qui se passe avec Orban. Il les empêche d’entrer, mais une fois enregistrés, ils circulent dans tout l’espace Schengen.

        • Zolko Zolko 22 mai 2018 22:49

          @Fifi Brind_acier : est-ce que ces 500 000 dont on parle sont réellement enregistrés (donc en attente légale de jugement de leur statut de réfugiés) ou seulement estimés (donc présents illégalement en Italie) ?
           
          L’habileté de Orbán avait été de créer des zones de transit à la frontière, ouverte vers l’extérieur, donc pas une prison, où tous les demandeurs d’asile sont transférés en attente de jugement de leur demande : la plupart n’attendent même pas le résultat (négatif pour la plupart de toutes façons) et s’en vont tenter leur chance ailleurs par la sortie vers l’autre côté. Ces zones de transit ont la même légalité que les zones de transit dans les aéroports.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 07:48

          @Zolko

          Et ça change quoi, au final ? Cela met fin aux aides que Soros apporte aux migrants pour diviser les européens ?

          Cela met fin à tous les conflits au Moyen Orient et en Afrique, qui provoquent les vagues migratoires ?

          Vous vous attaquez aux effets, au lieu de vous attaquer aux causes.
          Mais du moment que ça fait plaisir à vos électeurs ...

        • Zolko Zolko 23 mai 2018 12:52

          @Fifi Brind_acier : « Cela met fin à tous les conflits au Moyen Orient et en Afrique, qui provoquent les vagues migratoires ? »
           
          La population Africaine a doublé en 30 ans (passé de 600 millions à 1.2 milliards) et quadruplé en 50. Selon moi, c’est ça qui cause la vague migratoire, pas les conflits. D’ailleurs, les conflits aussi sont causés par la surpopulation. Le problème de l’Afrique est la surpopulation, causée par les Africains eux-mêmes.
           
          Et ça, je ne peux pas le combattre. Si on le voulait ça serait encore du colonialisme. Donc effectivement, je n’ai nullement l’intention de combattre les causes profondes des vagues migratoires, et seulement ses effets. C’est aux Africains de se débrouiller pour limiter leur population à un nombre qu’ils peuvent nourrir convenablement, mais qu’ils ne comptent pas sur nous pour récupérer leur surplus.
           
          Et juste par curiosité, vous proposeriez quoi pour mettre fin aux conflits là-bas ? Sortir de l’UE va magiquement apporter la paix dans le monde ?


        • Drugar Drugar 23 mai 2018 15:57

          @Zolko

          « Et juste par curiosité, vous proposeriez quoi pour mettre fin aux conflits là-bas ? Sortir de l’UE va magiquement apporter la paix dans le monde ? »


          Evidemment non, mais vous le savez très bien. Mais je peux vous poser la question : « Rester dans l’UE apportera-t-il magiquement la paix dans le monde ? » La réponse est non aussi.

          En revanche, sortir de l’UE et de l’OTAN nous évitera d’avoir à suivre aveuglément la politique étrangère hyper agressive des Etats-unis, principal pourvoyeur de guerre sur cette planète. En tant que pays ayant nouvellement retrouvé sa souveraineté nous aurons même la possibilité de nous opposer à cette politique militariste et destructrice, en accord avec les grands principes humaniste dont se prévaut la France. Ceci ne apporterait pas magiquement la paix dans le monde, mais contribuerait certainement à œuvrer dans le sens de la paix.

        • bob de lyon 24 mai 2018 08:13

          @Zolko

          Auriez-vous lu « La ruée vers l’Europe » de Stephen Smith ?

          En tout cas, parmi les solutions proposées, une est d’une ironie cruelle : recoloniser pendant quelques décennies les pays exportateurs de migrants…


        • bob de lyon 24 mai 2018 10:42
          @moderatus

          Bonjour.

          En vrac :

          - Même les « experts politologues » conviennent maintenant que la montée des populismes est une conséquence de l’immigration incontrôlée et désorganisée.

          - Peut-être que le Front national, représenté par Madame le Pen, ne gagnera jamais l’élection présidentielle mais rien n’est certain quant aux législatives ou aux municipales.

          - En Italie, si Monsieur Salvini réussit son pari de renvoyer (où, comment ?) cinq cent mille migrants dans l’année, Madame Marion Maréchal sera sur une bonne voie d’avenir. Attendons-nous à quelques répliques telluriques en Europe.

          - En ce qui concerne Monsieur Macron, il n’est qu’un Président de la République (de droite) par défaut ; une espèce de médiocre subrécargue dévoué aux capitaines de navires négriers.

          Comme il est dit par chez moi : « L’Italie est en train de secouer le tabagnon ! »


        • moderatus moderatus 24 mai 2018 10:53

          @bob de lyon


          Bonjour,

          - Même les « experts politologues » conviennent maintenant que la montée des populismes est une conséquence de l’immigration incontrôlée et désorganisée.

          - Peut-être que le Front national, représenté par Madame le Pen, ne gagnera jamais l’élection présidentielle mais rien n’est certain quant aux législatives ou aux municipales.

          je partage vos analyses, les populismes ont grandi est la conséquences des flux migratoires incontr^ôlés et imposés.
          le populisme en France du FN n’arrivera pas au pouvoir , MLP est disqualifiée.
          Le retour de Marion Maréchal qui ne s’appelle plus Le Pen risque de changer la donne et pourra peut être déboucher sur une union des droites seule solution pour la droite de retrouver le pouvoir.

          Il est certain que cette union en Italie a bousculé les pronostics et montre une voie qui inquiète et fragilise l’U.E qui devra évoluer, et tempérer ses exigences.


        • Drougeok Drougeok 24 mai 2018 18:43

          @Fifi Brind_acier
          Ils les entasseront sur un grand et gros bateau. Au milieu de l’océan, il attendront la tempête, et alors, ils le couleront. Et voilà, pas de témoins !


        • legrind legrind 25 mai 2018 12:49

          @Fifi Brind_acier
          Chouette on va voter tous UPR et Asselineau va contrôler le taux de fécondité des pays musulmans africains 


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:13

          César est dans le coup et en plus, il est dit que François serait le dernier pape. smiley


          • Cateaufoncel2 22 mai 2018 16:09
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            « ... il est dit que François serait le dernier pape. »

            Effectivement, après Dingoglio, il ne restera plus qu’une assoce humanitaire dirigée par un président transgenre.

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:16

            rien que pour voir le fameux caprice des Dieux s’écrouler à Bruxelles, je m’en réjouirais. Mais, il faut remonter au Bildergerg,....


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:22

              Le capitalisme façon casino de l’Europe a largement contribué à la crise migratoire : En présentant l’Europe comme un Eldorado et en détruisant la bio-diversité et le climat ils paient pour leur connerie.


              • moderatus moderatus 22 mai 2018 13:29

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.



                Le capitalisme façon casino de l’Europe a largement contribué à la crise migratoire : En présentant l’Europe comme un Eldorado et en détruisant la bio-diversité et le climat ils paient pour leur connerie.

                A ces deux rasions essentielles, que vous avez citées, , on peut ajouter , celle d’être aller jouer les va-t-en guerre En Afghanistan, Irak Libye, Syrie, et d’avoir provoqué des migrations importantes que nous ne pouvons assumer.

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:40

                @moderatus


                Tout à fait d’accord. Le commerce des armes : très juteux,.... Je ne suis pas du tout d’extrême droite et plutôt mendésienne. Mais un déracinement brutal est très mauvais pour le mental et déjà que l’Europe est à genoux, elle ne pourra assumer. 

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 19:02

                @moderatus
                Mais puisque vous trouvez tant de défauts à l’ UE & à l’ OTAN, pourquoi voulez-vous y rester ??


              • moderatus moderatus 22 mai 2018 19:19
                @Fifi Brind_acier

                Mais puisque vous trouvez tant de défauts à l’ UE & à l’ OTAN, pourquoi voulez-vous y rester ??

                Bonsoir Fifi, content de vous retrouver.

                vous m’avez mal lu, je suis pour une Europe soudée, mais constituée de peuples souverains.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 20:18

                @moderatus

                Une Europe soudée, ça porte un nom : des accords de coopération gagnant- gagnant entre pays souverains, comme en signent les pays des BRICS, à la place des Traités européens. Sous réserve que les pays européens aient envie d’avoir des liens avec les autres pays européens... Sinon, ils chercheront des alliances ailleurs.

                Ne rêvez pas, même si tous les pays européens sortaient de l’ UE par l’article 50, chacun reprendrait ses billes, et il n’y aurait plus d’ Europe au sens où vous l’entendez... Chaque pays retrouvera ses liens historiques et culturels ou en cherchera d’autres qui lui conviennent.

                Vous défendez l’identité de la France, vous devriez le comprendre, chaque pays européen a son identité, son histoire, sa langue, sa culture, son économie, pourquoi voulez-vous niez tout cela, comme a essayé de le faire l’ UE, en appliquant les mêmes recettes partout ?

                Vous rêvez d’un Empire, vous aussi ?? Certains pays de l’ Est se rapprocheront de la Russie, d’autres s’en éloigneront, d’autres comme l’ Espagne ou le Portugal se tourneront vers l’ Amérique latine, la France vers les pays francophones ou la Russie...Comme la GB se tourne vers les 53 pays du Commonwealth après le Brexit.

                Comme disait de Gaulle : « On ne fait pas d’omelette avec des oeufs durs ».
                Les oeufs durs, ce sont les identités des peuples, toutes différentes.
                La souveraineté, c’est la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes.



              • Buzzcocks 22 mai 2018 13:26

                J’attends de voir comment un pays qui ne fait aucun enfant ou presque, va financer la retraite à 60 ans promise, tout en refusant l’immigration. Ils sont diablement forts ces italiens.

                Bref, c’est du même ordre que Mitterand en 81, on promet tout et n’importe quoi, puis deux ans après, on appelle Delors pour sauver les meubles.


                • troletbuse troletbuse 22 mai 2018 13:47

                  @Buzzcocks

                  un pays qui ne fait aucun enfant
                  Normal, il ont approuvé le mariage homos. Mais comme disait Coluche, les essais se poursuivent.

                • Buzzcocks 22 mai 2018 13:49

                  @troletbuse
                  Oui et ? vous savez quand on n’a rien à dire, on n’est pas obligé de poster des trucs.


                • moderatus moderatus 22 mai 2018 14:27

                  @Buzzcocks


                  J’attends de voir comment un pays qui ne fait aucun enfant ou presque, va financer la retraite à 60 ans promise, tout en refusant l’immigration. Ils sont diablement forts ces italiens.

                  Quelles ont les raisons pour lesquelles l’Europe favorise l’immigration , il est sain de se poser la question.

                  les raisons sont évidentes , mais il ne vont pas vous les servir sur un plateau.

                  Pourquoi dépenser plus pour relancer la natalité si l’on peut faire venir de gars de 30 ans que l’on peut employer de suite et payer avec un élastique , l’homme universel taillable et corvéable à merci.

                  Ceci dans l’intérêt de qui ?


                  Des fervants du mondialisme, les multi nationales et le grand patronat.


                  C’est ce qui se passe en Europe. Il n’est pas de réfugié climatique, économique, de guerre… qui tienne. Il faut que nous disparaissions pour que les multinationales puissent continuer de s’en mettre plein les poches et trouvent des esclaves dociles, peu éduqués, habitués à obéir à leur prophète sans poser de question et consuméristes.

                  Alors que des pays qui veulent se préserver d’une immigration massive inventent ou remettent en route des aides à la natalité.

                  Le japon, la Hongrie, l’Irlande et bien d’autres.

                  Ce n’est qu’un choix politique, à nous d’être d’accord ou dupes ou pas.



                • Buzzcocks 22 mai 2018 14:52

                  @moderatus
                  La politique nataliste du Japon ne saute pas aux yeux :) Ou alors, ça ne marche vraiment pas bien.


                • moderatus moderatus 22 mai 2018 16:20
                  @Buzzcocks

                  La politique nataliste du Japon ne saute pas aux yeux :) Ou alors, ça ne marche vraiment pas bien.


                  Faire repartir un train à l’arrêt n’est pas facile et il faut du temps pour qu’il atteigne sa vitesse de croisière, mais l’important est l’orientation qui est prise. Soyons patients, eux tentent quelque chose nous rien !





                • Mylène 23 mai 2018 07:05

                  @moderatus


                  pas compris votre allusion à « relancer la natalité »... vous prônez donc une régression de 70 ans avec le retour de la femme à la maison pour pondre dix chialards ? Quelque chose m’échappe ! La France est le pays ou on a le plus fort taux de natalité d’Europe. Mais comme le Japon, nous avons une population vieillissante, ce n’est pas un scoop, çà va avec le babyboum et le développement. çà craint franchement chez vous...

                • moderatus moderatus 23 mai 2018 08:57

                  @Mylène


                  pas compris votre allusion à « relancer la natalité »... vous prônez donc une régression de 70 ans avec le retour de la femme à la maison pour pondre dix chialards ?

                  je suis responsable de ce que j’écris , pas de ce que vous comprenez ou dns ce cas déformez.

                  je vais essayer d’être plus précis.

                  Pour le renouvellement des générations, il faut que la fécondité soit en moyenne de 2 enfants par femme.

                  Alors deux solutions,

                  soit on met en place des mesures pour permettre aux femmes qui le veulent d’avoir le nombre d’enfants et pas de chialards qu’elles désirent,

                  soit comme le veulent les politiques mondialistes, le grand patronat et les grandes multinationales, on ouvre grand les frontières, on fait venir des migrants déjà élevés et grands ,prêts à travailler et que l’on peut exploiter à loisir. On en voit les résultats , le multiculturalisme qui de l’aveu même de Merkel chantre de cette politique est un échec total et les dangers de cette politique pour le vivre ensemble, et ses conséquences , une vague de populisme.qui va faire imploser l’U.E

                  Si’ c’est votre option aussi, c’est votre droit.


                  les mesures pour relancer la natalité.
                  elles sont multiples .quelques exemples.
                  Permettre aux femmes qui exercent une profession par obligation, et je l’ai connu dans dans famille, des métiers
                  non valorisants ,pénibles , qui détruisent l’âme et le corps.avec des contraintes invivables d’avoir le choix et de de pouvoir rester chez soi et élever ses enfants ce qui est une tâche noble.

                  Donner un salaire à ces femmes et leur permettre et cotiser pour la retraite.
                  Un revenu universel en quelque sorte pour celles qui feraient ce choix.

                  Pour celles qui veulent travailler, création de crèches suffisantes., aides pour la garde des enfants, possibilité de congé parental long , 1 an OU 2 pour elles ou leur époux. Que l’enfant ne soit plus un poids trop lourd économiquement et par ses contraintes.

                  Primes de naissance importantes permettant d’assurer leur choix.

                  Il y aurait des dizaines de mesures à prendre .

                  mais ce n’est pas l’objectif des mondialiste, leur objectif, un homme universel taillable et corvéable à merci ?


                  j’espère avoir répondu à vos craintes de régression.










                • _Ulysse_ _Ulysse_ 23 mai 2018 12:23

                  @Buzzcocks

                  Entièrement d’accord, le sujet de la natalité n’est jamais abordé. 
                  Pourtant le lien avec l’immigration et la peur de certains du « grand remplacement » est évident. 
                  Sans parler du financement des retraites et des économies. 

                  J’ai lu dans un commentaire que la natalité française était bonne, c’est faux ! 
                  Elle était moins mauvaise qu’ailleurs et elle était boostée par des femmes immigrées de première génération. 

                  Mais c’est terminé, la natalité française a commencé son effondrement

                  Entre le plafonnement du quotient familiale, les conditions de ressources sur les allocations et la chute de la fécondité des femmes immigrées, la fécondité chute très rapidement de puis 3 ans. 
                  L’INSEE avoue elle même que c’est une « surprise » et difficile à expliquer et pourtant.. 

                  2,08 en 2014
                  1,88 e, 2017

                  Et -12% en mars dernier sur une année glissante. 

                  On devrait finir l’année 2018 autour des 1,65 enfants par femmes
                  Et la chute devrait se poursuivre. 





                • _Ulysse_ _Ulysse_ 23 mai 2018 12:23

                  @Buzzcocks

                  « Durant les six derniers mois, la chute du nombre journalier des naissances est effrayante : en cinq mois (puisqu’octobre 2017 est le mois de référence), ce nombre diminue de 11,9% ! Mais tout aussi inquiétante est l’accélération de la chute en mars 2018 : 3,5 % en moins, d’un mois sur l’autre, est un pourcentage tellement élevé qu’on pourrait se demander si le chiffre indiqué (à titre provisoire) par l’INSEE n’est pas légèrement entaché d’erreur »

                • _Ulysse_ _Ulysse_ 23 mai 2018 12:27

                  @Buzzcocks

                  Juste pour rire : au japon, ils ont repoussé l’âge de la retraite des fonctionnaires à 80 ans : 


                  C’est la conséquence à la fois de l’abscence de politique nataliste forte et d’absence d’immigration. 

                  En france, il y a 17,6 millions de retraités et 28 millions d’actifs dont 6 millions au chômage et d’autres à temps partiel. 

                  En gros, en tenant compte des temps partiels on a a 1 retraité pour 1 actif à temps plein. 
                  Et la situation ne cesse de se déséquilibrer. 

                  Comment voulez-vous faire ? 

                  On ne peut pas à la fois refuser de faire des enfants et refuser l’immigration. 
                  De toute manière faut pas se leurrer, une population qui ne se reproduit pas disparaît. 

                • _Ulysse_ _Ulysse_ 23 mai 2018 12:29

                  @Buzzcocks

                  J’ajouterais qu’en france, on consacre 14% de PIB aux retraites et que 80% des dépenses de santé sont faites pour des personnes de plus de 65 ans, soit 10% de PIB. 

                  En gros, on consacre 24% de notre PIB aux retraités. 

                  La politique familiale c’est 1,8% du PIB, cherchez l’erreur smiley


                • bob de lyon 24 mai 2018 08:20

                  @Mylène

                  La France est un mystère du génie de ses femmes.

                  Depuis le XVIIIe, elles ont réussi à réguler leur fécondité à la juste mesure.

                  Exemple unique sur la planète.


                • bob de lyon 24 mai 2018 11:43

                  @_Ulysse_

                  « Au Japon, absence d’immigration… »

                  Exact, mais assumée et acceptée, à peine quelques migrants dans le pays. 

                  Il ne s’en porte pas plus mal. 

                  Toute la logique économique de la péninsule est fondée sur un postulat : pas d’immigration !

                  Ce qui explique les études et recherches forcenées sur la robotique.


                • moderatus moderatus 24 mai 2018 11:50

                  @bob de lyon


                  Toute la logique économique de la péninsule est fondée sur un postulat : pas d’immigration !

                  Ce qui explique les études et recherches forcenées sur la robotique.

                  Exact la recherche sur la robotique a pour but de pallier le manque éventuel de main d’œuvre, mais en parallèle le Japon développe une politique nataliste tous azimuts, les incitations , primes , congés , aides diverses sont là pour booster le désir d’enfant.




                • troletbuse troletbuse 22 mai 2018 13:26

                  En France, FN et FI ne s’allieront jamais car ils ne veulent pas du pouvoir.


                  • Alren Alren 22 mai 2018 13:43
                    @troletbuse

                    « En France, FN et FI ne s’allieront jamais car ils ne veulent pas du pouvoir. »

                    Le FN n’aura jamais le pouvoir en France et aucun parti puissant de droite ne fera alliance avec lui, ses dirigeants le savent depuis longtemps.

                    Sans la candidature d’Hamon et le pilonnage anti-Mélenchon de la presse appartenant aux neuf milliardaires ainsi que les télés d’État, celui-ci aurait été au deuxième tour de la présidentielle et lors du débat contradictoire, il aurait pulvérisé ce pauvre Macron.
                    S’il avait été vainqueur au deuxième tour malgré une ligue sacrée des partis de droite et européistes, vous auriez vu si la Fi ne voulait pas du pouvoir !

                    Et vous seriez parmi ceux qui profiteraient des mesures qui auraient été votées.

                  • troletbuse troletbuse 22 mai 2018 13:48

                    @Alren
                    Vous vous faites encore des illusions sur Mélenchon. L’espoir fait vivre.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 14:06

                    @Alren

                    Et vous seriez parmi ceux qui profiteraient des mesures qui auraient été votées.

                     smiley

                    Son programme c’était de faire la VIe République

                    Un programme particulièrement enthousiasmant et très concret.

                    Il est vrai qu’il fallait y penser : pour supprimer tous les problèmes il suffit d’avoir des institutions parfaites.


                  • capobianco 22 mai 2018 14:53

                    @troletbuse
                    Je pense que vous faites une « fixette » sur JLM. La FI est son initiative pour relever le peuple de gauche. Vous ne voyez pas cette jeunesse qui arrive grâce à la FI ? JLM n’est plus tout jeune et fait son possible pour faire émerger de nouvelles personnes comme on peut le voir avec les députés FI.

                    Votre obstination à focaliser le mouvement sur sa seule personne dénote surtout une méconnaissance du mouvement et même du personnage Mélenchon. Il n’y a pas d’homme providentiel et JLM est juste l’homme qui a redonné l’espoir (qui fait vivre ?) et le goût de la lutte à des millions de français. 
                    Vous pensez réellement qu’il ne veut que la place ou votre position est juste réductrice par conviction et opposition ? 
                     










                     

                  • moderatus moderatus 22 mai 2018 14:57

                    @troletbuse


                    En France, FN et FI ne s’allieront jamais car ils ne veulent pas du pouvoir.

                    Je ne sais pas si ils ne veulent pas du pouvoir, mais il ont une différence d’approche sur le problème de l’immigration qui est la raison majeure des montées des populismes un peu partout., alors que dans les autres pays ou le populisme gagne, leur appréciation est proche ;

                  • Odin Odin 22 mai 2018 15:33

                    @moderatus
                    Bonjour,

                    Là est le gros problème en France, le sectarisme :

                    « La FI est son initiative pour relever le peuple de gauche. »

                    Ici, contrairement à l’Italie on s’en branle du peuple de droite et surtout s’ils sont blonds aux yeux bleus.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 19:09

                    @Alren

                    Mélenchon n’aurait rien voté du tout, il aurait fait comme Tsipras, il aurait appliqué les Traités européens. Le chantage à la sortie, Cameron a déjà essayé : nada, wallou, rien du tout, il n’a obtenu aucun changement dans les Traités qu’il demandait.

                    Il a été obligé d’organiser le referendum sur le Brexit.
                    Ce qui n’est pas dans le programme de la FI, comme il n’était pas dans le programme de Syriza. La priorité de la FI, ce n’est pas de sauver la France et les Français, c’est de sauver l’ Europe.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 20:23

                    @moderatus

                    Sauf dans les fondamentaux du FN & consorts, l’immigration n’est pas le problème majeur des européens.

                    Ils se préoccupent bien davantage du chômage, des salaires, des acquis sociaux qui disparaissent, des problèmes de logement dans les grande villes, des transports, des taxes et impôts qui augmentent et des retraites qui baissent etc.


                  • foufouille foufouille 22 mai 2018 20:43

                    @Fifi Brind_acier

                    c’est ton opinion de pauvre botnet UPR car la plupart des pays sont contre ton importation d’esclaves pas cher.


                  • moderatus moderatus 22 mai 2018 21:08

                    @Fifi Brind_acier


                    Désolé, je pense que vous faites erreur, tous les mouvements populistes qui montent et ceux qui arrivent au pouvoir ont comme thème principal l’immigration .




                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 07:36

                    @foufouille

                    Je n’ai pas dit qu’ils sont pour, j’ai dit que ce n’était la priorité qu’au FN.

                    La Gauche rêve d’une Europe sociale - URSS 2.0, que ça convienne aux peuples ou pas, ils s’en foutent ! Et ce que vous voulez, c’est « une Europe ethniquement pure ».

                    Deux impérialismes pour le prix d’un !

                    Mais , vous n’avez rien inventé, une Europe ethniquement pure, c’était déjà le projet européen d’Hitler. Cf Hitler et le projet européen.

                    Ni les uns, ni les autres ne respectent le droit des peuples à disposer d’eux -mêmes et de leur avenir, c’est pourquoi vous n’avez pas d’avenir.

                  • Zolko Zolko 23 mai 2018 13:02

                    @Fifi Brind_acier : Et ce que vous voulez, c’est « une Europe ethniquement pure »
                     
                    ça c’est malhonnête, foufouille n’a pas dit ça. Si quelque-chose, c’est culturellement qu’on veut une Europe cohérente, et une horde de musulmans analphabètes ne rentre pas dans ce schéma.
                     
                    Votre référence à Hitler vous fait gagner un point Godwin.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 17:58

                    @Zolko

                    Foufouille n’a pas dit ça, mais c’est ce que disent tous les FN. Et malheureusement pour vous, Hitler avait bien un projet d’une Europe ethniquement pure. Le point Godwin a bon dos.

                    La France doit retrouver ses frontières et régler une fois pour toute la question migratoire, qui divise les Français. L’UPR propose après la sortie de l’UE et des débats contradictoires, un referendum sur cette question.

                  • foufouille foufouille 23 mai 2018 18:15

                    @Fifi Brind_acier

                    au lieu de recopier les conneries UPR, achète toi un cerveau.
                    ethniquement pur est impossible pour un blanc. il se trouve simplement que nous avons 6 000 000 de sans emplois.
                    donc oui l’immigration est un problème pour beaucoup et même sans tes muslim trop nombreux qui veulent tous les droits.


                  • legrind legrind 25 mai 2018 11:32

                    @Fifi Brind_acier
                    Sauf dans les fondamentaux du FN & consorts, l’immigration n’est pas le problème majeur des européens. 
                    Vu que tous les thèmes que vous citez ensuite ( chômage, salaires, acquis sociaux qui disparaissent, des problèmes de logement.. )  sont directement ou indirectement liés à l’immigration vous prouvez juste l’aveuglement et la lâcheté de l’UPR qui rappelle celle de la droite qui veut rester fréquentable pour la gauche immigrationniste et multiculturaliste. Bref gardez les yeux fermés, sinon un conseil de lecture, le remarquable L’étrange suicide de l’Europe, Douglas Murray


                  • generation désenchantée 22 mai 2018 13:31

                     Que les deux partis qui sont le plus aux antipodes , dans leurs idéologies fassent un gouvernement en commun , doit être ce qui fait cauchemarder toute la Commission et administration européenne

                    Surtout que quand il va y avoir les élections européenne , si tous les eurosceptiques et anti commission européenne , risquent de s’unir toutes tendance confondues pour faire un seul groupe parlementaire au parlement européen

                    les membres de la commission doivent déjà en faire des cauchemars et des insomnies


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 13:50

                      @generation désenchantée

                      Beau programme que celui de Marine Le Pen, qui n’a pas voulue être élue présidente l’année dernière et mise tout maintenant sur « l’alliance des eurosceptiques aux élections européennes » smiley

                      Les élections européennes sont des défouloirs (Tapie, Les Verts, le parti de la méditation transcendantale, 50% d’abstention, et j’en passe). Si elles servaient vraiment à quelque chose, on le saurait


                    • moderatus moderatus 22 mai 2018 15:04

                      @generation désenchantée



                      Surtout que quand il va y avoir les élections européenne , si tous les eurosceptiques et anti commission européenne , risquent de s’unir toutes tendance confondues pour faire un seul groupe parlementaire au parlement européen.

                      Les technocrates de Bruxelles en font des cauchemars, les eurosceptique gagnent du terrain de jour en jour, ces élections qui auront lieu en mai 2019 risquent d’être une Bérézina pour eux.

                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:44

                      Intéressant, mais il est à noter qu’astralement, c’est au moment ou Uranus entre dans le signe du Taureau que cela se passe. Le taureau est un signe bien terrien et de territoire mais symbolise aussi l’Europe. https://fr.wikipedia.org/wiki/Minotaure. et Uranus, la révolte ou la révolution. Mais cette fois, elle sera plutôt réactionnaire ;


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:54

                        @arioul


                        Que je sache Macron se désigne comme jupitérien. Comme par hasard. Arioul, vous êtes complètement à côté de vos pompes. Amie de votre Ministre, je sais exactement ce qui va se passer... 

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 13:56

                        Et comme votre seule boussole est le fric. Je vous conseille d’investir,... 


                      • capobianco 22 mai 2018 14:56

                        @arioul
                        Ne perdez pas votre temps avec cette personne, vous voyez bien comment elle embrouille toutes les discutions.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 13:45

                        Bonjour,

                        même erreur qu’avec la Grèce : je vois mal l’Italie renverser la table toute seule.

                        En Autriche et dans les pays de l’Est, il n’y a que des euro sceptiques forts en gueule, mais ça ne fait rien vaciller du tout (pour l’instant du moins)

                        De l’autre côté, Macron fait profession fédéraliste, mais il est tout seul (avec la Grèce et la Belgique).

                        Je ne sais pas ce qui va advenir, franchement.

                        Je vois bien l’Allemagne décider unilatéralement (souverainement) de changer les règles du jeu, comme elle l’a souvent fait (notamment avec « les migrants » en 2015).

                        Il faudrait que la France aide l’Italie à contenir les migrants qui partent de Libye, et ça c’est notre responsabilité :
                        on a été assez « malins » pour déboulonner Khadafi, mais pour bloquer des coquilles de noix, il n’y a plus personne, et on dit « c’est l’affaire des autres » !

                        Trop facile !


                        • Buzzcocks 22 mai 2018 13:56

                          @Olivier Perriet
                          Les pays de l’est touchent un max de blé de l’europe... donc sur le papier, ils sont souverainistes comme Orban ou en Pologne, mais ils ne partiront jamais de l’UE qu’ils siphonnent en subsides.
                          L’italie sera un cas différent car elle est contributrice au budget de l’UE (elle donne plus que ce qu’elle touche).

                          Après, sur le papier, pourquoi pas dire « fuck » à l’UE, les portugais ont renoncé à l’austérité et ils ont l’air de s’en sortir. 



                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 14:07

                          @Buzzcocks

                          Les Portugais sont très européistes, ce seront les seuls alliés de l’Europe fédérale de Macron, avec les Belges et les Grecs.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 14:09

                          @troletbuse

                          Oui, mais on les laisse faire parce qu’on s’en moque, vu qu’on n’est pas en première ligne (ce qui est une erreur d’égoïste)


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 14:11

                          @Olivier Perriet


                          Les belges. Vous voulez dire les bruxellois et le wallons. Tapez N-VA et Europe sur google,...

                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 14:13

                          @Buzzcocks

                          Et sur les pays de l’Est, je suis bien d’accord :

                          les « populismes d’Europe de l’Est » sont dus au fait que les peuples se rendent compte qu’ils ne sont pas si gagnants que ça du libéralisme et de l’UE, mais ils sont quand même gagnants, donc pour l’instant, ils ne vont surtout pas quitter le navire (à l’inverse, nous nous sommes perdants à 100%)


                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 15:20

                          @Olivier Perriet


                          même erreur qu’avec la Grèce : je vois mal l’Italie renverser la table toute seule.

                          L’Italie n’est pas la Grèce, Syrisa a été humilié, mais l’Italie est un des piliers fondateurs d l’Europe et quand un pilier s’effondre, l’édifice tout entier risque de s’écrouler , revoir Samson.
                          Tout un tas d’autres pays rechignent

                          Le problème migratoire même si il est fédérateur, n’est pas les seul moteur, l’austérité n’est plus supportée par les peuples. La devise des gouvernants Italiens est

                          ’’L’Italie d’abord’’
                          Ce ne sera pas facile , mais la liberté a un prix.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 15:29

                          @moderatus

                          d’après ce que j’ai vu, leurs programmes oscillaient entre démagogie de droite (500000 expulsions par an) et démagogie de gauche (un truc comme le revenu universel).

                          Mais la nouvelle de cette alliance va sans doute, je l’espère, les obliger à aller à l’essentiel.

                          à moins que ce ne soit pas destiné à durer, et que personne n’y croit, en attendant de nouvelles élections.

                          à suivre en tous cas ;


                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 16:06

                          @Olivier Perriet


                          d’après ce que j’ai vu, leurs programmes oscillaient entre démagogie de droite (500000 expulsions par an) et démagogie de gauche (un truc comme le revenu universel).


                          Appliquer la loi c’est de la démagogie ?
                          Ne pas l’appliquer c’est de la démagogie et une faute grave.

                          Expulser des clandestins qui n’ont pas été invités et n’ont pas sollicité votre avis c’est de la démagogie ?
                          Non je pense que c’est simplement appliquer la loi .

                          La sécurité et l’économie de l’Italie sont mis en danger par un afflux de migrants qui un afflux de migrants qu’ils ne peuvent plus gérer.

                          C’est une raison principale pour lesquelles les partis traditionnels se sont effondrés et les partis populistes sont au pouvoir. Ne pas vouloir voir les vrais problèmes et penser que le pays est une gare ou tout le monde peut transiter les ont conduits au désastre ;

                          Quand au revenu universel, attendons d’avoir tous les chiffres ,et les conditions d’attribution,d’après ce que j’ai vu, leurs programmes oscillaient entre démagogie de droite (500000 expulsions par an) et démagogie de gauche (un truc comme le revenu universel). avant de critiquer.

                        • Zolko Zolko 22 mai 2018 16:24

                          @Buzzcocks : "sur le papier, ils sont souverainistes comme Orbán ou en Pologne, mais ils ne partiront jamais de l’UE qu’ils siphonnent en subsides"
                           
                          j’ai une autre lecture de la situation : ils suivent l’UE qui les arrange, mais ne se laisseront pas (pour le moment) enfermer dans un certain fonctionnement irréversible. C.à.d. qu’ils sont réellement souverainistes mais tant qu’on leur jette de l’argent ils le prennent. Quand ça s’arrêtera, ils aviseront, mais ils seraient cons de ne pas le prendre, et ils seraient corrompus de se laisser acheter avec ça.
                           
                          Par ailleurs, ces pays respectent les règles de l’UE, c’est l’UE qui ne respecte pas les siennes propres et les change au gré du vent.


                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 16:55

                          @Olivier Perriet



                          j’ai,la réponse à une de vos interrogations sur le revenu universel.



                          · Revenu citoyen

                          C’est le cheval de bataille du M5S avec sa promesse emblématique d’un revenu citoyen de 780 euros par mois pour les chômeurs et les personnes âgées pauvres. Une mesure dont le coût est estimé entre 17 et 38 milliards d’euros. Elle serait lancée en 2020.

                          Je vous rappelle qu’il est accordé aux chômeurs , mais ils ne doivent pas refuser un emploi.

                          Informations données par les Echos.fr

                          Je pense que c’est une mesure nécessaire justifiée et équilibrée.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 17:05

                          @moderatus

                          Certes, mais 500000 personnes, ça fait beaucoup.

                          ça aura des coûts, comme le revenu de 750 €.

                          On peut dire sans trop se tromper que tout cela est assez peu réaliste.

                          On a la même chose en France :
                          « Revenu universel » : Hamon.
                          Démagogie sécuritaire FN LR.

                          J’espère que leurs « homologues italiens » valent mieux que ça.

                          Avec cet accord de gouvernement, ça semble aller dans le bon sens (sauf si c’est une parodie d’entente à laquelle aucun des deux ne croit).


                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 17:10
                          @Olivier Perriet


                          On a la même chose en France :
                          « Revenu universel » : Hamon.

                          le revenu universel d’Hamon étaitde la folie douce, ceux qui avaient décider de ne rien foutre y avaeint droit.
                          Là c’est différent , ça tient la route.


                          · Revenu citoyen

                          C’est le cheval de bataille du M5S avec sa promesse emblématique d’un revenu citoyen de 780 euros par mois pour les chômeurs et les personnes âgées pauvres. Une mesure dont le coût est estimé entre 17 et 38 milliards d’euros. Elle serait lancée en 2020.

                          Informations données par les Echos.fr


                        • Cateaufoncel2 22 mai 2018 17:18
                          @Buzzcocks

                          « Les pays de l’est touchent un max de blé de l’europe... »

                          Pologne : 180 euros hab/an

                          Hongrie : 360 euros hab/an

                          Tchéquie : 330 euros hab/an

                          Slovaquie : 380 euros hab/an

                          C’est vraiment un max de chez max !

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 19:16

                          @Olivier Perriet

                          L’immigration est organisée pour diviser les européens, et ça marche !
                          Pendant qu’ils se disputent sur l’immigration, ils ne pensent pas à sortir de ce machin européen...

                          C’est bien ce qui vient de se passer en Italie : aucune sortie de l’ UE en vue !
                          C’est tout ce que demande l’oligarchie pour continuer à tondre les mougeons.

                        • Zolko Zolko 22 mai 2018 23:00

                          @Fifi Brind_acier : « aucune sortie de l’ UE en vue ! »
                           
                          j’ai une question sérieuse à ce sujet : si vous êtes dans un groupe d’amis avec qui vous partagez pleines de bonnes choses, et que ce groupe commence à prendre une tournure qui vous déplaît, que faites vous : vous vous cassez de ce groupe complètement, ou cherchez-vous à l’influencer pour qu’il soit à nouveau aussi sympa qu’au début ? Si ce groupe d’amis, en plus de s’organiser pour des fêtes et s’entraider au jardinage, raquette les petits sous les ordres du gros voisin malpoli, allez-vous dire à ce voisin d’aller se faire cuire un oeuf ou quittez-vous votre cercle d’amis ?


                        • Kapimo Kapimo 22 mai 2018 23:13

                          @moderatus
                          Le fait d’imposer un emploi aux chomeurs est une mesure discriminatoire, souvent vexatoire et idiote.
                          Seuls ceux qui ne sont pas soumis à une urgence économique pourrons refuser un travail, aussi aberrant soit-il.
                          On sait très bien que les employés de Pole Emploi ne comprennent rien au monde du travail (normal vu leur activité de gestionnaire déconnecté et leur absence d’expérience de l’entreprise) et proposent par pure incompétence (sans parler des objectifs administratifs) des offres qui ne correspondent pas aux profils : les chomeurs vont etre les jouets malheureux de la bureaucratie.

                          Cela fait bien longtemps que nombre d’entreprises ne passent plus par Pole Emploi pour recruter, tant les profils proposés sont absurdes.


                        • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 23 mai 2018 00:36

                          @Zolko
                          Les amis on les choisit. On ne les change pas. Par contre ils peuvent changer et on peut en changer.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 07:39

                          @Zolko

                          Comme la France, elle perd des milliards chaque année.

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 07:52
                          @Zolko
                          Quels amis ? Si au bout de 70 ans, vous n’avez toujours pas compris que l’Europe a été construite sans les peuples et contre les peuples, c’est que vous êtes bouché à l’émeri.

                        • malitourne malitourne 23 mai 2018 07:54

                          @Zolko
                          Si vous êtes dans une prison vous cherchez à vous évader, vous restez pas dedans pour faire plaisir à vos potes prisonniers qui veulent y rester


                        • moderatus moderatus 23 mai 2018 09:07

                          @Kapimo


                          Le fait d’imposer un emploi aux chômeurs est une mesure discriminatoire, souvent vexatoire et idiote.

                          mais ce travail peut être de dépannage et temporaire.

                          Je pense surtout que le fait d’être au chômage est le plus vexatoire que l’on puisse subir.
                          je pense que l’assistanat dans certains cas humilie l’homme.

                          mais je fais partie il est vrai d’une génération ou on se refusait à être au chômage ,ou l’on prenait en attendant mieux, le premier emploi que l’on pouvait obtenir. Tout était préférable au chômage.





                        • sylvie 23 mai 2018 12:25

                          @moderatus
                          tu vas louper ton bus, fonce !


                        • moderatus moderatus 23 mai 2018 12:33

                          @sylvie


                          tu vas louper ton bus, fonce !

                          Si c’est pour débiter ce genre d’âneries lapidaires, ne venez pas sur cet article ce serait un aubaine pour tout le monde, à moins que vous n’ayez des arguments à apporter comme tous ceux qui ont écrit, alors là vous serez la bienvenue.


                        • Zolko Zolko 23 mai 2018 13:18

                          @malitourne : « Si vous êtes dans une prison... »
                           
                          l’Europe une prison ? Ou même l’UE ? Vous devriez voyager un peu, vous seriez surpris à quel point tout le monde voudrait bien venir dans cette prison.
                           
                          Votre exagération des problèmes décrédibilise votre propos. Le problème n’est pas l’UE, c’est l’€uro et l’OTAN. L’UE est une organisation d’apparatchiks bedonnants et inoffensifs. C’est pas l’UE qui a ouvert les vannes de l’immigration, c’est l’Allemagne. C’est pas l’UE qui a bombardé la Syrie et la Libye, c’est la France. C’est pas l’UE qui a mis la Grèce à genoux, c’est la BCE (même le FMI était contre, c’est dire !). C’est pas l’UE qui provoque les fusillades dans les villes Françaises, ce sont les politiques padamalgame de la France depuis 40 ans. C’est pas l’UE qui a violé l’opinion des Française sur le TCE, ce sont les politiciens Français.
                           
                          Votre fixation sur un problème sans intérêt empêche le combat contre les vrais ennemis : l’OTAN et la BCE. l’UPR est l’idiot utile du système.
                           


                        • malitourne malitourne 23 mai 2018 13:44

                          @Zolko
                          Un carcan politique et économique ça vous parle mieux ? La France est-elle libre de ses choix économiques et monétaires en étant dans l’euro : nein. La France est-elle libre de faire et d’appliquer ses propres lois sociales, ses propres réglementations, etc, en étant dans l’UE : no. La France est-elle indépendante diplomatiquement et militairement en étant dans l’OTAN ? Niet ! Donc si vous voyez l’UE de manière métaphorique comme un club de copains, moi j’y vois un pénitencier des nations. Le Frexit, c’est la sortie, l’article 50, la clé de la lourde


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2018 18:08

                          @Zolko

                          La BCE et la zone euro, l’ Union européenne et l’ OTAN, c’est la même chose.

                          C’est curieux, mais pendant la campagne électorale, le FN nous jurait qu’il allait renégocier les Traités et en cas de refus, organiserait un referendum sur la sortie de l’ UE....

                          Maintenant, l’ UE, c’est génial, et le problème, c’est l’euro et l’ OTAN. Vous n’êtes pas l’idiot utile, vous retournez votre veste, et ce qui est bien pire, vous prenez vos électeurs pour des crétins.

                        • Zolko Zolko 23 mai 2018 21:46

                          @Fifi Brind_acier et @malitourne : je vais vous donner 2 fois la même réponse mais présenté diféremment :

                          1) le Brexit a fait 51%, dans le pays le plus eurosceptique ! Et si ils le refaisaient ça passerait probablement pas. L’UPR a fait 1%. Acceptez que les Européens - sauf les Suisses - ne veulent pas sortir de l’UE. Si l’UPR organisait un referendum sur le frexit, ça ferait 30%.

                          2) la Turquie est dans l’OTAN mais pas dans l’UE (et bientôt la Grande Bretagne) et la France était jusqu’en 2007 (et Sarkozy) dans l’UE mais pas dans l’OTAN. Il y a 10 pays sur 27 qui n’ont pas l’€uro

                          Ma question est alors simple : ne pouvez-vous pas mettre votre haine de l’UE en veilleuse et faire alliance avec ceux qui veulent une grande part de vos objectifs (sortir de l’OTAN et de l’€uro), comme les 2 partis Italiens viennent de le caire, au lieu de poursuivre un programme jusqu-au-boutiste pour lequel il n’y aura jamais de majorité ?


                        • malitourne malitourne 24 mai 2018 08:31

                          @Zolko
                          Mais si vous voulez faire une coalition FN FI, allez-y. Vous avez besoin de la bénédiction de l’UPR pour ça ? 



                        • Yanleroc Yanleroc 24 mai 2018 09:13

                          @Zolko

                           « parmi les 4 plus grands pays de l’Union européenne, la France est en train de s’isoler dans une politique de l’autruche totalement déconnectée des réalités :

                          • tandis que le Royaume-Uni conduit sereinement son départ définitif de l’Union européenne, et que les très bons résultats économiques britanniques ridiculisent toutes les prophéties de malheur faites par les opposants au Brexit,
                          • tandis que l’Italie s’apprête à ne plus tenir aucun compte des directives venues de Bruxelles et Francfort et de procéder à une croissance des déficits budgétaires qui a toute chance de provoquer une crise majeure de l’euro,
                          • tandis que toutes les élites allemandes s’apprêtent et réclament le début de démantèlement de l’euro,
                          • seule la France, dirigée par une marionnette aussi veule qu’incompétente, poursuit hagarde une chimère européiste, que le peuple français rejette lui aussi de plus en plus massivement. »

                        • Zolko Zolko 24 mai 2018 11:59

                          @malitourne : parfaite illustration du problème, bravo ! Vous ne pensez pas en termes d’idées (sortir de l’€uro, de l’OTAN...) mais en chapelles (FN, FI, UPR...). Vous ne discutez pas de solutions mais vous défendez votre maître-à-penser. C’est en *ça* que vous étes les idiots utiles du système.


                        • malitourne malitourne 24 mai 2018 14:33

                          @Zolko
                          Mais discuter de quoi ? L’UPR n’est pas une chapelle. C’est un rassemblement national pour obtenir la triple sortie. Tout consensus politique est vain tant que le Frexit n’est pas acquis et pour obtenir le Frexit, il faut rassembler le peuple français en programmant ce Frexit. Après le Frexit la démocratie pourra fonctionner et les français sauront quelle politique conduire. Il ne s’agit plus de tergiverser maintenant, ça urge.


                        • foufouille foufouille 22 mai 2018 14:15
                          pas le moindre troll UPR. ça alors !!!!!


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 14:17

                            @foufouille

                            ça va venir, ils sont en pause café peut-être ?


                          • capobianco 22 mai 2018 15:02

                            @foufouille
                            De voir des gens vouloir tenir tête à l’ue les a assommés... Ils imaginent que toute leur propagande du « on ne peut pas, c’est impossible... » pourrait apparaitre ridicule. Ils doivent prier pour une évolution à la Tsipras ... car il risque gros sinon le devin ass.


                          • foufouille foufouille 22 mai 2018 16:44

                            @capobianco

                            quand certains pays ont refusés les migrants, ils ont fait la sourde oreille ...............


                          • zygzornifle zygzornifle 22 mai 2018 14:31

                            500.000 irréguliers seraient concernés par cette mesure. Ils doivent être expulsés avant 1 an.



                            Hahaha ils vont tous se tailler en France par la frontière passoire, sont pas fous les migrants ....

                            • moderatus moderatus 22 mai 2018 16:12

                              @zygzornifle


                              Hahaha ils vont tous se tailler en France par la frontière passoire, sont pas fous les migrants ...
                              .
                              C’’est peut être pour cela que certains critiquent cette mesure qui n’est que l’application de la loi.



                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 14:35

                              C’est Emmanuel Todd qui va se réjouir.


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2018 14:58

                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                Pourquoi ?

                                Il est en pleine crise russophile en ce moment. Il viendrait bien qu’il devienne italophile.


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 15:05

                                Je l’ai lu un peu, surtout son point de vue et ses analyses sur les systèmes familiaux. E. TODD est très clair sur l’Europe, il faut être schizophrène pour mettre ensemble des cultures que tout oppose (climat, moeurs, économie, modèle familiaux, conception du travail et j’en passe). Surtout, le Nord et le Sud. et comme le Nord domine fiancièrement, elle impose ses modèles au Sud. Entre autre, l’homoparentalité et sa vision des rythmes de travail. Cela conduit à la perte de repères culturels qui remontent loin et ont formé ces cultures.


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 15:07

                                  La Grèce a lutté contre le nazisme et voilà comment on la remercie, elle se retrouve sous la coupe financière des chinois qui rachète tout. Ils étaient bien mieux AVANT l’Europe.


                                  • moderatus moderatus 22 mai 2018 15:41

                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.



                                    Ils étaient bien mieux AVANT l’Europe.

                                    Il est certain que la Grèce se portait nettement mieux avant son entrée dans l’Europe




                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 16:04

                                    @moderatus

                                    Jai parcouru et vraiment aimé ce pays et les Grecs. Je suis vraiment scandalisée par ce qui leur arrive. Ils n’ont pas mérité cela. après la guerre 45, les allemands s’en sont particulièrment bien tirés. Comme par crainte de réprésailles, la grande partie de leur dettes de guerre ont été effacée. D’ailleurs, c’est aussi le pays qui a le plus bas taux de natalité. On les comprend un peu. Avec un tel karma,..cela doit les hanter la nuit..

                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 16:14

                                    Emmanuel Todd est peut-être proche des communistes, mais dans sa tête, l’homme est propre. 


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 mai 2018 16:24

                                      L’Europe ne fut pas qu’un slogan de paix. Des mouvement en Belgique furent proches de l’extrême-droite comme « Jeune Europe ». Et le Bilderberg est loin d’être clair,.... si on osait sortir les noms de ceux qui furent derrière, il y aurait de quoi frémir. Suffit de voyager sur google,....


                                      • Kapimo Kapimo 22 mai 2018 23:21

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                        Concernant le Bildelberg, qui tire de nombreuses ficelles de l’oligarchie transatlantique, voilà ce qu’en pensait un magistrat Italien bien informé récemment décédé.

                                        http://ilfattoquotidiano.fr/disparition-du-juge-anti-mafia-ferdinando-imposimato/


                                      • cevennevive cevennevive 22 mai 2018 17:10

                                        Bonjour à tous, je suis à Palerme.

                                        Savez-vous le prix des cigarettes ? 4 euros le paquet de gauloises.
                                        Le prix des fruits et légumes ? 1,20 euros la grosse botte d’asperges et la barquette de cerises.
                                        Moins d’un euro la barquette de fraises.
                                        Moins d’un euro le kg pour tous les légumes et fruits au marché.....

                                        C’est ça l’Europe ?
                                        J’espère de tout Mon coeur que ces Messieurs réussissent !


                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 17:13

                                          @cevennevive


                                          C’est ça l’Europe ?


                                          J’espère de tout Mon coeur que ces Messieurs réussissent !

                                          moi aussi je souhaitt qu’ils réussissent, même si c’est dur,
                                          la liberté a un prix qui sera moins élevé que celui de la soumission.


                                        • Cateaufoncel2 22 mai 2018 18:14
                                          @moderatus


                                          « ...moi aussi je souhaite qu’ils réussissent, même si c’est dur... »

                                          L’Italie ne serait pas l’Italie si des casseroles ne sortaient pas contre le candidat premier ministre, Di Maio... A cela s’ajoute le fait que le président de la République, Mattarella, est furieux parce que le ministre de l’économie pressenti, Paolo Savona (82 ans), qui fut ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, est un économiste anti-euro.

                                          Pour ma part, je souhaite que la formation du gouvernement échoue, et que les Italiens retournent aux urnes. C’est peut-être aussi ce que souhaite Matteo Salvini, dont la Ligue progresse dans tous les sondages, tandis que le M5S régresse.

                                          Ce qui s’est également vérifié lors des élections régionales du Frioul-Vénétie julienne, le 29 avril, où la Lega est arrivée en tête avec 34.9 % (+ 26.5 %) des suffrages tandis que le M5S perdait 7.5 points à 11.67 %. Même scénario,. ce dimanche, dans le Val d’Aoste, où la Lega est arrivée en deuxième position (17.1 % + 4.9 %) derrière l’inamovible Union Valdotaine (19.2 %), le M5S perdant 13.7 pts par rapport aux législatives de mars, à 10.4 %.

                                        • Pie 3,14 22 mai 2018 18:18

                                          @moderatus

                                          Evidemment qu’ils ne vont pas réussir.

                                          Ce n’est pas l’UE qui vacille mais l’Italie.

                                          Les deux partis ont un électorat opposé. La Ligue est clairement d’extrême-droite, elle représente des italiens du Nord opposés aux « fainéants » du Sud, un grand classique dans un pays où le Sud est en gros le Maroc et le Nord la Suisse. Cinq étoiles a un électorat plutôt largement situé au Sud, il porte un projet plutôt à gauche. Il sera donc bien difficile pour les deux alliés de satisfaire leurs électorats.

                                          Leur programme de gouvernement est celui de partis qui n’ont jamais gouverné. Il est donc placé sous le signe du « rasage gratis ». Explosion des dépenses (on parle de 100 milliards au bas mot) afin de satisfaire les électeurs alors que l’endettement du pays est déjà supérieur à celui de la France pour moins d’habitants, fuck la gestion prudente disent-ils en chœur, ils déchanteront vite.

                                          En somme les compères ont peu en commun : une vision complotiste du monde (cf : les délires sur les francs-maçons, la vaccination etc...), la détestation de l’UE, l’absence complète de sens des réalités économiques qu’ils vont rapidement découvrir, l’affolement devant la pression migratoire, un fait nouveau dans l’histoire de ce pays, le populisme comme méthode.

                                          Le système politique italien très proportionnel fabrique depuis la fin de la Démocratie chrétienne des entités étranges comme Berlusconi et amène au pouvoir des coalitions souvent fragiles. Celle de la Ligue et de Cinq étoiles forme un curieux attelage qui, j’en suis certain échouera et ne fera pas de bien à ce pays. 

                                           

                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 19:00

                                          @Cateaufoncel2



                                          Pour ma part, je souhaite que la formation du gouvernement échoue, et que les Italiens retournent aux urnes. C’est peut-être aussi ce que souhaite Matteo Salvini, dont la Ligue progresse dans tous les sondages, tandis que le M5S régresse.

                                          Personnellement je ne souhaite pas que cette formation échoue. je suis curieux de voir comment ils vont avancer.
                                          Des élections seraient encore un foutoir ou personne ne serait gagnant.
                                          Si sur les points essentielles ils sont d’accords, laissons les travailler

                                          il ont l’appui des militants et du peuple, c’est ce que veulent les italiens.


                                          Un contrat qui plait aux Italiens Le « contrat de gouvernement pour le changement » de Matteo Salvini et Luigi Di Maio a été plébiscité, à plus de 90 %, par les militants des deux partis consultés Et 60 % des Italiens souhaiteraient donner leur chance à ce programme,


                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 19:10

                                          @Pie 3,14


                                          Ce n’est pas l’UE qui vacille mais l’Italie.

                                          je respecte votre point de vue mais ne la partage nullement
                                          La solution pour moi n’est pas de vivre sous le dictat d’une Europe sui se veut fédérale et qui impose l’austérité et la soumission.

                                          J’ai de gouts de liberté de responsabilité et des désirs de souveraineté pour mon pays. l’Italie montre la voie, c’est bien, Il faut respecter les choix du peuple Italien.
                                          Cela s’appelle la démocratie.
                                          Un contrat qui plait aux Italiens Le « contrat de gouvernement pour le changement » de Matteo Salvini et Luigi Di Maio a été plébiscité, à plus de 90 %, par les militants des deux partis consultés Et 60 % des Italiens souhaiteraient donner leur chance à ce programme,


                                        • Pie 3,14 22 mai 2018 19:23

                                          @moderatus

                                          L’UE n’a jamais empêché la souveraineté. Ce vote en est la preuve.

                                          Si l’Italie veut prendre le risque d’être balayée par la prochaine crise économique, libre à elle.

                                          Dans ce cas elle devra éviter d’en appeler à la solidarité européenne. 

                                        • Clouz0 Clouz0 22 mai 2018 19:31

                                          @moderatus

                                          Personnellement je ne souhaite pas que cette formation échoue. je suis curieux de voir comment ils vont avancer.

                                           ??? Mais, ils n’ont pas l’ombre d’une chance de réussir, ils foncent droit dans le mur.
                                          Si cela pouvait à terme, discréditer tous ces populismes qui ne font que progresser partout en Europe, ce serait peut-être le seul bénéfice qui pourrait en être tiré.

                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 19:33
                                          @Pie 3,14

                                           Je vous ai,expliqué ma position,
                                          je ne suis pas pour la soumission mais pour la souveraineté et la liberté.

                                          Si la liberté s’obtient ce qui n’est pas sur au prix de sacrifices, il faut être prêt à payer le prix.


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2018 19:34

                                          @moderatus

                                          Junker, en 2015, après le referendum en Grèce sur l’austérité :

                                          En clair, une fois que vous avez signé les Traités, ils se situent « au dessus de la démocratie ». Vous pouvez voter pour qui vous voulez, cela ne changera rien aux politiques économiques et sociales qui serons appliquées.

                                          En France (et sans doute dans tous les pays européens), il existe un service du 1er Ministre : Le SGAE : « Le Secrétariat Général aux Affaires Européennes », qui transmet les directives de Bruxelles directement aux Ministres concernés, (sans consulter le Parlement).
                                          Lesquels Ministres traduisent les directives en Droit français. 



                                        • Cateaufoncel2 22 mai 2018 19:36

                                          @moderatus


                                          En complément, un sondage IPSOS réalisé la semaine dernière et publié aujourd’hui, sur l’estimation de la durée du gouvernement.

                                          - 20 % des sondés pensent qu’il tombera à l’automne
                                          - 16 % à la fin de l’année
                                          - 19 % juste avant les élections européennes du printemps prochain
                                          - 9 % jusqu’à fin 2019- 19 % qu’il peut tenir la durée de la législature

                                          Donc, les Italiens, dans leur majorité, ne se font pas trop d’illusions sur ce qu’ils peuvent attendre du futur gouvernement.

                                          « je suis curieux de voir comment ils vont avancer. »

                                          D’abord, il faudra voir comment les choses vont avancer. Les commentateurs italiens considèrent que le temps que prend Mattarella pour se décider est anormalement long, ce qui signifierait qu’il y a des éléments qui ne lui plaisent pas, dans ce qui lui a été présenté.

                                          Certains disent qu’il va entreprendre une série de consultations supplémentaires. Pour ce qui est de Di Mayo, il aurait bidonné son curriculum vitae, en se parant de titres universitaires qu’il n’a pas. S’il devait être retoqué, Mattarella pourrait choisir Di Maio comme premier ministre, pour court-circuiter Salvini, qui a toujours exclu cette hypothèse.

                                          Pour le moment, tant pour le M5S que pour la Lega, il n’est pas question de changer de candidat, mais le choix du premier ministre est une prérogative constitutionnelle exclusive du président de la République. Salvini a aussi déclaré qu’il n’est pas question de mettre quelqu’un d’autre que Savona au ministère de l’économie et des finances.

                                          En l’état de ce qu’on trouve actuellement sur les sites des médias, on en est là.

                                          Il faut se souvenir que la politique italienne est beaucoup plus complexe que son équivalent français.

                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 20:52
                                          @Clouz0

                                          Si cela pouvait à terme, discréditer tous ces populismes qui ne font que progresser partout en Europe, ce serait peut-être le seul bénéfice qui pourrait en être tiré.

                                          Désolé mais vous prenez le problème à l’envers, ce n’est pas le populisme qu’il faut discréditer, mais ceux qui ont fait monter le populisme partout en Europe.

                                          le populisme n’est qu’une réaction aux politique menées qui n’ont réglé aucun problème qui n’écoutent pas les peuples et à la violence et l’insécurité ajoutent l’austérité.



                                          lisez ce qu’écrit Libération.


                                          Libération

                                          Le bilan est terrible : l’UE est devenue odieuse aux classes populaires qui ne croient plus à son action économique, à sa protection sociale, à son influence internationale, à son aptitude à les protéger. Au sein de chacun des Etats membres, le fossé se creuse entre bénéficiaires du marché unique, du libre-échange, de la mondialisation, et ceux qui en sont les perdants. L’Europe réinvente ainsi, à ses dépens, une guerre des classes mais une guerre des classes à l’échelle de l’Union. La grande espérance des uns est devenue le grand repoussoir des autres.




                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 20:55

                                          @Fifi Brind_acier


                                          Junker, en 2015, après le referendum en Grèce sur l’austérité :

                                          C’est un dictat qu’il faut refuser car il est dans son essence antidémocratique.



                                        • moderatus moderatus 22 mai 2018 20:59

                                          @Cateaufoncel2


                                          Alors personne ne bougen toutble monde se tait tous se soumettent à l’U.E 
                                          les peuoles il faut les réduire au silence.

                                          la vague populiste il faut en tenir compte est enn train de déferler sur l’Europe.
                                          les peuples veulent se libérer des carcans de l’U.E et veulent une autre Europe.

                                          Libération

                                          Le bilan est terrible : l’UE est devenue odieuse aux classes populaires qui ne croient plus à son action économique, à sa protection sociale, à son influence internationale, à son aptitude à les protéger. Au sein de chacun des Etats membres, le fossé se creuse entre bénéficiaires du marché unique, du libre-échange, de la mondialisation, et ceux qui en sont les perdants. L’Europe réinvente ainsi, à ses dépens, une guerre des classes mais une guerre des classes à l’échelle de l’Union. La grande espérance des uns est devenue le grand repoussoir des autres.

                                          Alors on fait quoi, on se couche et on subit ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès