• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Le réveil des peuples européens

Le réveil des peuples européens

Partout en Europe, les peuples se réveillent du grand sommeil où le discours lénifiant et bien-pensant de nos dirigeants. au service de la caste des milliardaires financiers ultra-libéraux et mondialistes, les avait plongés.

Du nord au sud et de l’ouest à l’est, tous ceux qui servent le système, - acteurs politiques, cadres dirigeants d’entreprises, haute bourgeoisie, milieux intellectuels, journalistes de la presse écrite, des radios des télés, artistes et sportifs bobos, ONG et milieux associatifs, hiérarchies religieuses - déploient une énergie et des efforts désespérés, pour indiquer au bon peuple, le droit chemin et lui expliquer que la mondialisation et la fusion des ethnies, des civilisations, des mœurs, des valeurs, des modes de vie et des territoires, sont non seulement inévitables et conformes à nos valeurs et engagements internationaux mais tout à fait souhaitables. La tolérance, le mélange, l’échange et le partage devant, à l’avenir, permettre de triompher des quelques difficultés mineures d’adaptation que cette évolution bénéfique comporte inévitablement.

De toute façon, ajoutent-ils, le combat rétrograde et fasciste de ceux qui refusent ce destin ouvert et solidaire avec l’humanité entière est, en tout état de cause, un combat d’arrière-garde, irrémédiablement voué à l’échec, mené par de pauvres demeurés, égoïstes et racistes, qui n’ont pas compris à quel point l’ouverture tous azimuts aux autres peuples venus de la terre entière était un facteur d’enrichissement culturel, intellectuel et même matériel pour les peuples européens.

Pourtant, rien n’y fait, d’élection en élection, dans le silence des urnes, les peuples renvoient le même message vers cette élite discréditée qui prétend leur imposer un futur dont ils ne veulent à aucun prix :

Nous voulons rester maîtres de nos destins, choisir librement ceux avec qui nous voulons être solidaires, construire et partager notre avenir.

Nous voulons conserver nos démocraties, nos valeurs, nos mœurs, nos cultures, notre civilisation, notre liberté d’expression, de pensée et de croyance, notre mode de vie, nos territoires, nos frontières, nos coutumes.

Nous voulons préserver notre modèle social européen et notre niveau de vie, résorber le chômage, préserver nos emplois, nos retraites, nos systèmes de santé, assurer l’avenir de nos enfants et vivre en sécurité dans nos villes comme dans nos campagnes.

Nous ne voulons pas d’une société ouverte à tous les vents et subir la pression abusive de populations étrangères dont les mœurs, les croyances, les valeurs, les civilisations, les cultures, les modes de vie sont différents et bien souvent incompatibles avec les nôtres.

Aveugles et sourds, nos élites nient et ignorent ces messages, ils dénoncent et fustigent les coupables de tels errements, c’est-à-dire tous les populistes, les fascistes, les racistes qui, d’après eux, sont les initiateurs de cette hérésie qui consiste à vouloir rester entre soi et à refuser le magnifique et enviable destin mondialisé qu’ils nous préparent.

Ils intensifient leurs campagnes et persistent dans leurs rêves fous tandis que la peste brune de mouvements engloutis par l’Histoire, reprend vie et se répand à nouveau, portée par la vague de leur bêtise et de leur inconséquence.

Agitation dérisoire, dépensée en pure perte.

Qu’ils le veuillent ou non, ils ont déjà perdu la guerre de l’opinion.

Car ils représentent le vieux monde, le vrai vieux monde. Celui du monde ultralibéral et financier, vivant encore dans l’illusion qu’il peut persister et se perpétuer en recourant au mirage d’une solidarité et d’une générosité quasi-universelles, et à l’alibi, confortable et brandi à tout instant, des droits de l’homme.

Mais les peuples, même lents à comprendre, ont du bon sens et s’interrogent sans cesse davantage :

Pourquoi l’Europe serait-elle la seule à accepter et à assumer le fardeau physique, économique, sécuritaire, moral et civilisationnel des vagues migratoires mondiales ?

Qu’ont fait nos peuples et qu’avons-nous fait personnellement pour supporter cette épreuve ?

Les prochaines élections européennes de 2019 seront sans doute les dernières où nos peuples donneront, pour la dernière fois, un avertissement, sans trop de frais, à nos élites inconscientes.

Si elles persistent à refuser d’ouvrir les yeux et ne changent pas radicalement d’attitude, elles seront irrémédiablement balayées aux élections nationales qui suivront.


Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Christ Roi Christ Roi 10 septembre 11:46

    Il n’y a nulle part de réveil des peuples sauf dans les médias. Les peuples sont endormis et ne se réveilleront plus puisqu’ils sont remplacés. C’est un génocide sous morphine.


    • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 13:58

      @Christ Roi

      Plutôt. Et ça s’explique justement par le seul mot en trop qui fait qu’aujourd’hui que cette phrase devient un oxymore : "Nous voulons conserver nos démocraties, nos valeurs, nos mœurs, nos cultures, notre civilisation, notre liberté d’expression, de pensée et de croyance, notre mode de vie, nos territoires, nos frontières, nos coutumes« .
      -> »Nos démocraties« est aujourd’hui de trop et s’oppose à tout le reste. Premièrement parce-que celles-ci sont décadentes en l’état, mais deuxièmement et surtout parce-que quand des minorités communautarisées prennent de l’importance en nombre, le modèle démocratique »pur« ne peut plus s’appliquer. Dans le cas contraire ces minorités prennent le dessus et renversent tout après avoir profité de la démocratie. C’est pour cela que les pays musulmans (relativement) séculiers ne sont pas démocratiques, mais stables... tant que des puissances étrangères n’arment pas des rebelles »démocrates" pour y apporter la merdocratie.

    • Cateaufoncel2 10 septembre 17:18

      @Christ Roi

      "Il n’y a nulle part de réveil des peuples sauf dans les médias."

      Freud avait identifié trois instincts basiques chez l’homme, comme dans de nombreuses espèces animales : l’instinct sexuel, l’instinct hiérarchique et l’instinct territorial. On a oublié cette réalité, sous la pression de la fumisterie existentialiste, et on ne comprend donc pas que des millions d’individus résistent, par les urnes principalement pour l’heure, parce qu’ils pressentent une menace contre leur territoire ou parce qu’ils se sentent menacés sur leur territoire



    • Christ Roi Christ Roi 10 septembre 20:18

      @Cateaufoncel2

      - 1 Qu’est-ce que vous fumez ?
      - 2 Est-ce qu’il vous en reste ? Elle a l’air bonne. smiley

    • Cateaufoncel2 10 septembre 20:51

      @Christ Roi


      Vous êtes toujours aussi original dans vos répliques ?

    • V_Parlier V_Parlier 11 septembre 09:37

      @Cateaufoncel2
      Je pense qu’il veut dire que vous avez une hallucination même si sa concrétisation pourrait sembler logique. Mais... Enfin moi je dis : on verra...


    • Gwynplaine Joker 10 septembre 11:48

      la vraie guerre n’est pas entre les peuples, mais entre les classes sociales

      la classe dominante a compris qu’elle avait intérêt à s’affranchir des territoires
      les classes sociales dominées se trouvant exposées à une violence provoquée par une série de dumpings sur les salaires et sur les protections sociales par la mise en concurrence (réelle ou fantasmée) avec des ressortissants de l’est de l’Europe, du Moyen-Orient ou d’Afrique se recroquevillent dans une position nationaliste et n’on de projet qu’un retour en arrière illusoire alors que tout devrait les conduire à porter un projet plus fort que celui de leurs oppresseurs : l’internationalisme prolétarien !

      • JC_Lavau JC_Lavau 10 septembre 12:01

        @Joker. Et tu vas le faire fonctionner en quelle langue, l’internationalisme prolétarien ?

        En froide technique, l’Esperanto serait un candidat valide, mais qui sera rejeté avec horreur par tous.

      • Gwynplaine Joker 10 septembre 12:51

        @JC_Lavau

        bonne question !

        les frontières culturelles sont plus fortes que les autres, qu’elles soient « naturelles » (montagnes, fleuves) ou historiques (lignes de démarcation, rideaux de fer, murs de la honte), et si la ploutocratie apatride a pur se constituer en réseau, elle emploie en effet prioritairement la langue de sa capitale : New-Yok (là où se situe le gouvernement de Wall-Street, Washington n’étant que la capitale politique de l’état qui fournit la plus forte contribution à son bras armé, l’OTAN).

        les frontières culturelles sont tellement marquées, d’ailleurs, que nous avons parfois l’illusion d’être co-propriétaires d’un patrimoine analogue au territoire de l’état-nation qui nous a été vendu comme patrie pour convaincre nos pères d’aller se faire descendre la fleur au fusil

        je n’ai pas la réponse à cette question majeure, et je crains que l’espéranto pâtisse des mêmes tavers que les phalanstères de l’ami Fourier : une sympathique utopie 

      • bob14 bob14 10 septembre 12:28

        Le « réveil » des peuples européens..sonnera si vous changez les piles...MDR


        • Arogavox 10 septembre 16:17

           Changer les piles de quel appareil à « tolérance,mélange,échange,partage »

           ... avec un « réveil » avec quelle sonnerie ?

             
          cf cette ancienne news (ou « fake » ?) :
          « [...] Pour les Etats-Unis, ce nouvel épisode épaissit le mystère qui avait entouré les mêmes symptômes à Cuba. Après le rapatriement de 24 employés affectés à La Havane, dont certains avaient perdu l’audition, les Etats-Unis avaient accusé Cuba. A l’époque, des soupçons se portaient aussi contre la Russie et la Chine, avec qui les Américains entretiennent des relations tendues.

          Washington et Pékin avaient tenté de déminer le terrain [...] »)


        • JL JL 10 septembre 13:14
          « Ce qui intéresse les capitalistes, ce n’est pas tant le migrant que le clandestin corvéable à merci. Or le clandestin est d’abord produit par la logique de la clôture. En revanche, le capitalisme de nos sociétés occidentales est intéressé par la frange des migrants la plus éduquée, la moins démunie, qui, à qualification élevée égale, accepte des rémunérations plus modestes. Les pays riches accueillent à la fois les migrants légaux les moins pauvres et les clandestins moins nombreux et voués à l’extrême précarité.
           
          Ce ne sont pas les migrations qui sont au cœur du marasme vécu mais le trio infernal de la concurrence, de la gouvernance et de l’obsession identitaire. Ce sont les masses laborieuses d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine qui pèsent le plus fortement en faveur de la réduction relative de la masse salariale. Les migrants le font à la marge.
           
          À la limite, en s’insérant dans des zones de niveaux salariaux plus élevés, ils nourriraient plutôt une tendance inverse à la hausse. À la limite toujours, c’est en restant chez eux que les travailleurs du Sud tirent la masse salariale de nos pays vers le bas. Là est l’armée de réserve véritable.  »
           
           
           ps. c’est moi qui souligne : en somme, les clôtures sont en fait des filtres qui ne laissent passer que les plus vigoureux et qui assumeront leur clandestinité : de bons travailleurs potentiels !

          • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 14:05

            @JL

            Un petit bémol : Les étrangers formés, érudits et bon marché intéressent le capitalisme productif en tant que ressources délocalisées dans leurs pays. Il serait naïf de croire que les clandestins arrivant par vagues lui sont majoritairement utiles pour ça, mis à part le dumping social pour l’instant limité par le SMIC (*) au détriment des travailleurs dits « peu qualifiés ». Le plan réel de l’immigration de masse doit être bien plus tordu et plus effrayant (et pas forcément dans l’intérêt à terme des immigrés non plus d’ailleurs).

            (*) Qui est peut-être déjà faible mais encore bien au delà d’un salaire indien par exemple.

          • JL JL 10 septembre 14:47

            @V_Parlier


             ’’Un petit bémol : Les étrangers formés, érudits et bon marché intéressent le capitalisme productif en tant que ressources délocalisées dans leurs pays. Il serait naïf de croire que les clandestins arrivant par vagues lui sont majoritairement utiles pour ça,’’
             
            Outre que je vois dans cette phrase une contradiction - : ce qui est ici appelé ressources délocalisées dans leur pays représente la MO de nos entreprises délocalisées.
             
            Pour commencer, il faut bien faire la différence entre migrants et clandestins, entre ceux qui ont des papiers et ceux qui n’en ont pas, mais qui sont employés quand même.
             
            Par exemple, avec le Brexit, l’agriculture britannique est en passe de manquer de bras pour les récoltes saisonnières.

          • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 15:04

            @JL
            Je n’ai pas compris où était la contradiction. Même dans ce que vous tentez de mettre en évidence.


          • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 15:05

            @JL

            « l’agriculture britannique est en passe de manquer de bras pour les récoltes saisonnières »
            -> mais il faut ajouter la suite : « au prix où ils payent d’habitude les gens pour faire ça ».

          • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 17:41

            @V_Parlier
            (Je n’ai pas nié que le dumping social résultant de l’emploi clandestin avait un certain effet mais pas si grand que ça comparé à la délocalisation. Donc pas suffisant pour expliquer la démarche)


          • JL JL 10 septembre 20:40

            @V_Parlier

             
             mais oui, au prix qu’ils paient d’habitude ...
             Et pourquoi,selon vous ? Parce qu’il y a trop de clandestins, vous croyez ?
             
             Ps. Ne vous y trompez pas ; je n’approuve pas ce système de filtre qui ne filtre pas trop.

          • V_Parlier V_Parlier 11 septembre 09:47

            @JL
            Je ne pense pas que nous ayons des positions si différentes que ça sur le sujet. Simplement, le but de l’immigration massive ne peut pas s’expliquer QUE par un projet de baisse du coût de main d’oeuvre. En dehors de ceux qui sont venus pour travailler il faut « s’occuper » aussi des autres (rendement global très moyen) et les troubles excessifs ce n’est pas si bon que ça pour les affaires. D’où mon doute quant à ce but à court terme : Il y a un plan encore plus pourri que ça à terme. Et pour ce qui est du « filtre », il est complètement troué au point que je me demande même si un jour ce ne sera pas un anti-filtre : On ne fera rentrer que tous les potentiels « vengeurs » ou « conquérants », laissant les étrangers en règle et sans risques à la porte. (Je dirais même que c’est déjà pratiquement comme ça).


          • malitourne malitourne 10 septembre 14:13

            Le somnifère des peuples d’Europe est l’UE. Il faut prescrire le Frexit sans tarder.


            • zygzornifle zygzornifle 10 septembre 14:47

              L’UE est une pandémie ....


              • lala rhetorique lala rhetorique 10 septembre 15:28

                M’enfin comment peut-on comprendre que dans notre pays où le chômage est bien installé et augmentera malgré les annonces de la médiatico-politico-sphère, où des milliers de gens sont en attente de logements décents, où les rues foisonnent de sdf qui urinent un peu partout, par nécessité et par mépris pour cette société infâme, il est inadmissible de faire entrer des migrants en nombre incroyable, qui sont ensuite entassés, et eux aussi obligés de pisser dans la rue, n’ont rien pour se laver, mais touchent un pécule dont ils envoient la moitié via western union, à leur famille au bled.... On marche sur la tête hein ! Et cette non prise de conscience de nos politiques fait qu’il n’y a plus du tout de parti politique crédible ! Ajoutez-y l’interdiction de dire que l’on aime son pays au risque de se retrouver en garde à vue pour racisme ou autre. D’ailleurs le racisme est devenu un argument dans les licenciements abusifs, la personne est ainsi accusée d’avoir eu des propos racistes ou homophobes, donc virée sans pouvoir apporter la preuve du contraire. Où va t’on ?


                • zygzornifle zygzornifle 10 septembre 16:53

                  attention Merkel a un gros taser pour calmer les populistes ....


                  • Jonas 10 septembre 18:25

                    A l’auteur . 

                    Le peuple suédois , vient de démontrer après , l’Autriche , le Pays-Bas , l’Italie, la Slovaquie , la Finlande, Danemark , Suisse , l’Allemagne , qu’il faut stopper l’immigration , venant de l’arc islamo/africain, dont les valeurs et les modes de vie sont diamétralement aux nôtres. 
                    Elle vient d’apporter , un démenti cinglant , aux médias subventionnés . Ce n’est ni la crise économique ni le chômage, qui poussent des peuples à voter pour des partis qui les écoutent et prennent en considération , leurs angoisses et leur volonté de rester eux-mêmes et de refuser de se dissoudre dans le multiculturel , imposé par des élites hors sol.
                     
                    Contrairement à ce que vous écrivez sur le capitalisme et la mondialisation , la Suède par exemple est un modèle de la mondialisation . Les fleurons industriels ont été achetés par des groupes étrangers , Saab Automobile par General Motors, Volvo Cars , absorbé par Ford etc. Les IKEA, Electrolux , Ericson et bien d’autres sont performants dans le monde. 

                    Non ce qui est nouveau et choque ce peuple pacifique et hospitalier , c’est la venue massive d’immigrants Arabo-musulmans et musulmans non arabes avec leurs valises de préjugés , coutumes et moeurs qui n’ont strictement rien a voir avec le passé de ce pays. 

                    La part de la population d’origine non occidentale, est passée de 2% à 15 % pour une population de 9 millions d’habitants. La Suède a connu le plus grand flux de demandeurs d’asile par habitant , jamais enregistré dans un pays de l’OCDE. 
                    Malgré des efforts considérables consentis par les Suédois ( aide au logement , santé, formation , emploi, etc ) l’intégration se fait très mal. et le communautatisme prend de plus plus d’ampleur. 
                    Les liens entre délinquances et criminalité d’une part et immigration sont établis statistiquement . Pour la seule années 2016, on relève 190 000 agressions sexuelles et 6 715 pour viol , chiffres en augmentation. 
                    La menace du terrorisme islamique, l’immigration et la criminalité sont devenus les premiers préoccupations des Suédois. 

                    La Chambre de Commerce de la capitale suédoise Stockholm a publié un rapport sur la criminalité dans la région . Pas moins d’une entreprise sur trois a déjà été confrontée à des actes criminels et certaines envisagent de ce déplacer ou de fermer. Les responsables d’entreprise notent que cette hausse de violence , de vols et d’agressions sont apparus conjointement à la hausse d’immigration. 


                    • robert robert 10 septembre 19:07

                      @Jonas
                      pôôvres suédois !!

                      pourquoi donnent-ils asile à des voyous et non à des musulmans ? tout le reste n’est que littérature

                      car l’Islam demande à ses adeptes de se montrer exemplaires envers toutes et tous en respectant la propriété privée, sauf ceux dont les maîtres sont à Ryad et que malheureusement nos gouvernements caressent dans le sens du poil ; regardez MBS


                    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 10 septembre 20:11
                      @ Jonas

                      Bonsoir, une seule question me taraude depuis longtemps. Que font tous ces « migrants »arrivés depuis 2015 en France, en Europe, des hommes jeunes, très peu de femmes, apparemment en bonne santé, équipés de portables, de sommes d’argents à disposition et pris en charge par des ONG ? Qui sont ces ONG ? Et pour qui travaillent-elles ? Dans quel but, dans quel intérêt ?

                      A voir les grandes manifestations allemandes de Chemnitz et de Khoëten,après la mort de plusieurs jeunes Allemands tués à l’arme blanche par des « migrants » afghans, irakiens, et arrêtés par la police allemande, la situation dans ce pays, semble « explosive » ! A regarder ces manifestations sur les vidéos, nous sentons un peuple à bout. Des travailleurs, des personnes d’origine modestes, violentés par la vie, le chomage, l’insécurité, les exactions commises par certaines personnes de ces communautés issues de la vague de migrants, des viols, des vols, des meurtres. Cette population réagit donc, à la mesure de l’inanité de Merkel, qui ferme les yeux sur ces problèmes criants d’une société allemande en déshérence. Je pense que le réveil européen sera brutal.

                      Les médias aux ordres nous parlent de manifestations d’extrême-droite, moi, je n’ai vu à Chemnitz que des classes populaires, des Allemands de classes moyennes excédés. Je rappelle quand-même que la mentalité allemande est différente de la nôtre, moins patients que nous. Et puis, la première des choses à faire, c’est de sortir, fissa, de l’Union Européenne, la mère de tous les vices.



                    • bébert 10 septembre 20:29

                      @Nicole Cheverney
                      Très age commentaire , le peuple il en a marre de se faire enfler par une idéologie internationaliste et mondialiste voulu par le capitalisme financier , créer une nouvelle race d’esclaves partout dans le monde . Le problème c’est que les partis de gauche soutiennent cet internationalisme pour d’autres raisons , mais les capitalistes en profitent pour aller au bout de leur projet. Les gauchistes sont les complices innocents de cette idéologie et de toute manière quand çà va mal le peuple se tourne toujours vers le populisme.


                    • JL JL 10 septembre 20:44

                      @Nicole Cheverney

                       
                      « après la mort de plusieurs jeunes Allemands tués à l’arme blanche par des « migrants » ... » 
                      L’extrême droite a tué une centaine de personnes en Europe en dix ans

                    • Cateaufoncel2 10 septembre 20:48
                      @JL


                      « L’extrême droite a tué une centaine de personnes en Europe en dix ans. »

                      Alors, on va laisser les migrants égaliser avant de protester.

                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 septembre 21:02

                      @JL

                      Le blême est l’ islamophobie...260 morts en trois ans dont un imam en Normandie...le grand sens républicain de nos coreligionnaires a permis de contenir tous excès de colère.


                    • bébert 10 septembre 21:12

                      @Aita Pea Pea
                      L’imam c’est très grave , par contre les curés eux peuvent se faire égorger en toute quiétude , et le grand sens Républicain dont tu parles , c’est plutôt le trouille mètre à zéro d’un peuple féminisé par l’oligarchie dominante. T’as qu’a voir Macron un ersatz d’homme , au plus haut niveau de l’état on montre l’exemple de ce que doit être l’homme moderne , c.a.d. une fiote.


                    • pemile pemile 10 septembre 21:24
                      @bébert "T’as qu’a voir Macron un ersatz d’homme , au plus haut niveau de l’état on montre l’exemple de ce que doit être l’homme moderne , c.a.d. une fiote."

                      L’a quand même écraser la main de Trump, notre acteur national ! smiley

                    • pemile pemile 10 septembre 21:26
                      @bébert « L’imam c’est très grave , par contre les curés eux peuvent se faire égorger en toute quiétude »

                      T’as aussi louper le second degré de notre tahitien smiley

                    • bébert 10 septembre 23:10

                      @Pemile : Pas tout à fait , c’était pour étayer mon commentaire.


                    • bébert 10 septembre 23:12

                      @pemile
                      Putain la purge , je me demande de Flanby ou de Macron lequel est le plus soumis. Ne parlons de Sarko lui il est hors concours .


                    • izarn izarn 10 septembre 23:40

                      @JL
                      Et l’extrème gauche ?
                      Et la police ?
                      Mais vous avez raison, à Kiev l’extreme droite qui n’est pas extrème selon BHL, a fait bien plus...
                      Mais BHL a raison, ils ne sont pas extremes ils sont simplement nazis. Soutenus par le FMI et l’UE...Et les russes qui le dénoncent reçoivent des sanctions.
                      Logique non ?
                       smiley
                      Alors vous savez les leçons de morale à la con...
                      Et puis le quantitatif j’en ai rien à foutre : Deux allemands contre cent bronzés, c’est normal. C’est comme ça qu’on se fait respecter !
                      Ils font ça en Israel non ?
                      Surtout ne les critiquez pas vous seriez accusé d’anti-sémitisme !
                       smiley
                      Mais les allemands, on peut les trainer dans la boue, hein ?
                      Chaud ananas !


                    • Christian Labrune Christian Labrune 11 septembre 11:32
                      Si tous les musulmans ne sont pas des terroristes , tous les terroristes sont des musulmans. En France , nous avons dans notre Constitution le principe de précaution , qui ne doit pas être, fait pour les chiens. 
                      ...................................................................... ..........
                      @Jonas

                      Réponse de l’avocat du diable :

                      Vous exagérez : tous les terroristes ne sont pas des terroristes ! On peut très bien, dans le 19e arrondissement de Paris, être un migrant, s’attaquer au couteau et à la barre de fer à une dizaine de passants, en blesser plus ou moins gravement cinq ou six et n’être pas pour autant un « terroriste » !

                      On peut être simplement un peu dérangé mentalement, comme n’importe qui d’entre nous. Au reste, l’islam radical, ne l’oublions pas, est une authentique pathologie mentale : prendre au sérieux certains versets du Coran (IX,5 par exemple), ce n’est vraiment pas le signe d’une santé mentale à toute éprouve quand on sait par ailleurs que l’islam est une religion de paix et d’amour.

                      Une fois qu’on a pris conscience de cette évidence, pour les pouvoirs publics et pour la justice, cela change tout, évidemment : on a affaire à des irresponsables, et ils sont plus à plaindre qu’à blâmer. Il convient de les soigner, pas de les punir, et c’est une chance pour les institutions médicales en France : il faudra de plus de plus de médecins et de plus en plus d’infirmiers spécialisés. Ce sera une très précieuse contribution à la lutte contre le chômage dans le secteur hospitalier.

                    • popov 11 septembre 18:51

                      @robert

                       
                      pourquoi donnent-ils asile à des voyous et non à des musulmans ? tout le reste n’est que littérature
                       
                      Non, la question est « pourquoi l’islam produit ces merdes ? »
                       
                      Et on a la réponse en lisant le coran.


                    • Jonas 13 septembre 09:29

                      @Christian Labrune


                      Si , je vous comprends bien , et je crois vous avoir compris , les pays occidentaux dont notamment la France , doivent non seulement accueillir des immigrés venant des pays de l’islam. « Mais en même temps » comme dit notre président , construire des hôpitaux psychiatriques. 

                      Car si l’immigré arabo-musulman, est terroriste ( voir les nombreux attentats qu’à subi notre pays, aux cris -d’Allah Akbar -)  dans ce cas il est qualifié comme tel , dans l’autre cas , même s’il  vocifère - Allah Akbar- ou sa filiation à un  mouvement djihadiste, il ne peut être qu’un dérangé mental .  Les pouvoirs publics ont intégré ce paramètres , qu’ils expriment au cours  de leurs interventions dans les médias pour commenter ce genre d’événement. 





                    • Reiki Reiki 10 septembre 19:56

                      Cela ne suffira pas, 

                       la démocratie Europeene c est le telephone Arabe. Avec une 15 de langue differente et on signe un accord en Anglais ..... Les gens qui nous represente font deja parti d une caste crée en a peine 20 ans. Et la demande du peuple désert les interet des industries et de la nation. Meme s il voulais faire autrement il n aurai pas de solution . Delhors il jouront tous les fieres Abraha pour finir une fois élu en carpette mondiale.  Et puis nous sommes tous coupable de cette situation. Notre peuple se meure litérallement et on continu a faire la sourde oreil en glorifiant les droit le l hommes. Aucun autre peuple ne peu comprendre se qu on ressent de ne plus voir d enfant de notre condition au detriment d enfant Indien Africain ou de je ne sais quelle région. Pour ma part je ne reconnais plus ma ville et les gens assie sur les banc.... je ne les comprend tous simplement pas... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès